Etude des orthoptères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude des orthoptères"

Transcription

1 Etude des orthoptères pour le projet d aménagement du «Domaine des Poursaudes» sur la commune de Villers-le-Tilleul (08) Etude réalisée par : Nicolas SECONDAT Octobre rue d Epargn les SAINT-QUENTIN Tél : Mobile :

2 PRESENTATION DU DOSSIER Etude réalisée pour IRIS CONSEIL Siège social du groupe BP Saint-Quentin-en-Yvelines Tél : Etude suivie par : Melle Ingrid MULLER Etude réalisée par Le CERE 40 rue d Epargn les SAINT-QUENTIN Tel : Auteurs Nicolas SECONDAT Inventaire et Evaluation Orthoptères 2011 Cartographie 2

3 SOMMAIRE INTRODUCTION... 5 I - RESULTATS... 7 I.1 DONNEES BILBIOGRAPHIQUES... 7 I.2 LES HABITATS DE LA ZONE D ETUDE... 9 I.3 DESCRIPTION DES ORTHOPTERES I.3.1 Espèces remarquables I.3.2 Habitats d espèces II SYNTHESE DE L INTERET ECOLOGIQUE II.1 - SYNTHESE DE L INTERET DE L ENTOMOFAUNE II.2 - SYNTHESE DES ENJEUX ECOLOGIQUES III EVALUATION DES IMPACTS CONCLUSION ANNEXES ANNEXE 1 : METHODOLOGIE ETUDE DES ORTHOPTERES ANNEXE 2 : RELEVES ORTHOPTERES

4 TABLE DES ILLUSTRATIONS TABLEAUX Tableau 1 : Liste des espèces d orthoptères remarquables identifiées à proximité du périmètre d étude d après la bibliographie... 7 Tableau 2 : Classification des enjeux des espèces d insectes remarquables en fonction de leurs statuts Tableau 3 : Nombre d espèces d insectes recensées par groupes et par milieux Tableau 4 : Liste et enjeu des insectes remarquables identifiés sur la zone d étude CARTES Carte 1 : Localisation de la zone d étude... 6 Carte 2 : Localisation des orthoptères remarquables selon la bibliographie... 8 Carte 3 : Localisation des grands types d habitats sur le site d étude Carte 4 : Localisation des orthoptères remarquables sur la zone d étude Carte 5 : Hiérarchisation des enjeux écologiques sur la zone d étude

5 INTRODUCTION Dans le cadre du projet d aménagement du «Domaine des Poursaudes» sur la commune de Villers-le-Tilleul dans le département des Ardennes (08), les études environnementales requièrent une étude des orthoptères. L objectif de cette étude est l évaluation de la sensibilité éventuelle des milieux naturels présents sur le site retenu. La mission consiste à analyser l état actuel des écosystèmes naturels concernés afin d identifier leurs potentialités en terme de richesse orthoptérique ; la méthodologie appliquée dans ce cadre est détaillée en annexe 1 du présent dossier. Une expertise écologique de terrain a donc été menée sur les orthoptères le 20 septembre Afin de faciliter la lecture du document, nous ajoutons ci-dessous la définition d une espèce remarquable. Pour qu une espèce d invertébré soit considérée comme remarquable il faut qu elle soit protégée à l échelon régional, national ou européen et/ou qu elle possède un statut de rareté allant d assez rare à exceptionnel et/ou qu elle soit inscrite sur liste rouge et/ou qu elle soit déterminante de ZNIEFF ; Ainsi, la définition du statut plus ou moins remarquable d une espèce, donc son enjeu, dépend essentiellment des données disponibles quant à la fréquence de l espèce à l échelle de la région étudiée. 5

6 Carte 1 : Localisation de la zone d étude 6

7 I - RÉSULTATS I.1 DONNÉES BILBIOGRAPHIQUES La zone d étude et ses alentours ont déjà été prospectés précédemment par les entomologistes du CERE en 2009 et 2010 lors de différentes études. Ainsi des données bibliographiques personnelles peuvent être extraites. La liste des orthoptères remarquables issue de ces études est présentée dans le tableau suivant. Ils sont localisés sur la carte en page suivante. Tableau 1 : Liste des espèces d orthoptères remarquables identifiées à proximité du périmètre d étude d après la bibliographie Groupe Nom scientifique Nom vernaculaire DHFF Protection LRR Dét. ZNIEFF Orthoptères Conocephalus dorsalis Stethophyma grossum Le Conocéphale des roseaux Le Criquet ensanglanté Rareté Ardennes ORGFH x x PC x x x PC x Légende : DHFF : Directive Habitats Faune Flore (Directive 92/43 relative à la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore sauvage) Protection : Statut de protection régional ou national LRR : Espèce inscrite sur la Liste Rouge des insectes de Champagne-Ardenne Dét ZNIEFF : espèce déterminante de ZNIEFF en Champagne- Ardenne Rareté Ardennes : Statut de rareté dans le département des Ardennes : - PC : Peu commun ORGFH : Espèce inscrite aux ORGFH de Champagne-Ardenne 7

8 Carte 2 : Localisation des orthoptères remarquables selon la bibliographie 8

9 I.2 LES HABITATS DE LA ZONE D ETUDE Une étude de préfaisabilité a été menée par le CERE en 2010 sur la commune de Villers-le- Tilleul. Le périmètre qui avait été alors étudié comprend largement le site faisant l objet de ce rapport. La carte suivante représente donc les grands types d habitats recensés sur la zone d étude en Elle a été mise à jour lors de nos prospections de

10 Carte 3 : Localisation des grands types d habitats sur le site d étude 10

11 I.3 DESCRIPTION DES ORTHOPTERES I.3.1 Espèces remarquables Les inventaires de terrain ont permis de mettre en évidence la présence de dix espèces d orthoptères. Parmi ces espèces, une d entre elles peut être considérée comme remarquable de par : - son inscription sur la Liste Rouge Régionale des insectes ; - son inscription sur la liste des déterminants de ZNIEFF de Champagne-Ardenne ; - son inscription aux Orientations Régionales de Gestion de la Faune sauvage et de l amélioration de la qualité de ses Habitats (ORGFH). Ainsi, un niveau d enjeu entomologique a pu être attribué à cette espèce remarquable recensée sur le site d étude, en fonction de son statut. Le tableau suivant résume les critères qui ont permis cette classification. Tableau 2 : Classification des enjeux des espèces d insectes remarquables en fonction de leurs statuts Enjeu très fort si Enjeu fort si Enjeu significatif si Orthoptères L'espèce est protégée à l'échelle régionale, nationale et/ou européenne. L espèce est inscrite sur la Liste Rouge Régionale des insectes de Champagne-Ardenne L espèce est déterminante de ZNIEFF La fiche espèce en page suivante détaille les caractéristiques de cette espèce remarquable. 11

12 LE CRIQUET ENSANGLANTE STETHOPHYMA GROSSUM «Peu commun» en Champagne-Ardenne Inscrit sur la Liste Rouge Régionale Déterminant de ZNIEFF en Champagne-Ardenne Inscrit aux ORGFH de Champagne-Ardenne Localisation sur le site : Le Criquet ensanglanté a été observé à deux reprises sur la zone d étude, au niveau d une friche et d une parcelle de prairie entourant la mare au sud-ouest du site. Ecologie : Le Criquet ensanglanté est un orthoptère relativement grand, de 45 à 60 mm de long. Il fréquente exclusivement les milieux humides et en particulier les prairies hygrophiles et les biotopes riverains. Les sites occupés sont généralement caractérisés par l abondance de joncs et de cypéracées. De plus, les sols de ces stations ont la particularité d être gorgés d eau une bonne partie de l année. Les œufs peuvent être pondus au niveau du sol parmi la végétation basse, ou encore légèrement enterrés et sont particulièrement sensibles à la sécheresse. Cette espèce est donc un excellent indicateur de la qualité des milieux humides. Les mâles et les femelles, présents entre juillet et octobre, volent avec aisance. Distribution et Etat de conservation des populations : Cette espèce est présente dans tous les pays d Europe occidentale. Autrefois très répandue, elle est aujourd hui gravement menacée d extinction en raison de la dégradation et de la destruction des milieux humides. De ce fait, elle est inscrite sur la Liste Rouge des insectes de Champagne- Ardenne. Sensibilité écologique sur le site : De par son inscription sur la liste des déterminants de ZNIEFF de Champagne-Ardenne ainsi que sur la Liste Rouge Régionale, le Criquet ensanglanté présente un intérêt orthoptérique fort sur le site d étude. X Enjeu très faible Enjeu faible Enjeu significatif Enjeu fort Enjeu très fort 12

13 I.3.2 Habitats d espèces Dans ce paragraphe, nous allons détailler à l aide de fiches descriptives, les grands ensembles d habitats présents sur la zone d étude ainsi que les cortèges entomologiques qui y sont rattachés. Ces habitats sont classés en trois catégories : - les milieux ouverts à savoir les prairies, les friches, les cultures - les milieux fermés et semi-fermés à savoir les boisements mais également les haies, les lisières forestières, les prairies buissonneuses - les milieux humides à savoir les cours d eau, les étangs mais également les prairies humides, les roselières, les boisements humides Le tableau suivant détaille le nombre d espèces d orthoptères et d espèces remarquables en fonction de ces différents milieux. Tableau 3 : Nombre d espèces d insectes recensées par groupes et par milieux Milieux ouverts Milieux fermés Milieux humides Nombre total d'espèces Nombre d'espèces remarquables Orthoptères Nombre d'espèces remarquables

14 LES ORTHOPTERES DES MILIEUX OUVERTS Localisation sur le site : Les milieux ouverts sont essentiellement constitués sur la zone d étude par une friche, des prairies et pâtures ainsi que par une pelouse de golf. Cortèges entomologiques : Sur le site d étude, sept orthoptères peuvent être rattachés aux milieux ouverts. L ensemble de ces espèces peut être réparti en trois cortèges principaux. Le premier est le mieux représenté sur la zone d étude et il regroupe les espèces ubiquistes, c est-à-dire que l on peut retrouver sur des milieux ouverts très variés. Ce cortège regroupe quatre espèces d orthoptères plutôt communes que sont le Criquet des pâtures Chorthippus parallelus, le Criquet mélodieux Chorthippus biguttulus, le Criquet duettiste Chorthippus brunneus et la Grande sauterelle verte Tettigonia viridissima. Le deuxième cortège est celui des prairies et pâtures. Il comprend deux espèces communes d orthoptères, à savoir le Criquet des clairières Chrysochraon dispar et la Decticelle bariolée Metrioptera roeselii. Enfin, le troisième et dernier cortège est celui des espèces fréquentant les friches et les milieux à hautes herbes. Il ne comporte qu une seule espèce d orthoptère et il s agit du Conocéphale bigarré Conocephalus fuscus. Espèces remarquables : Aucune espèce inféodée aux milieux ouverts de la zone d étude ne peut être considérée comme remarquable. Sensibilité écologique sur le site : La friche accueillant le Criquet ensanglanté (voir fiche orthoptères des milieux humides) présente un intérêt orthoptérique fort car elle représente l habitat de cette espèce. Les autres milieux ouverts de la zone d étude n abrite aucune espèce remarquable. Ils possèdent donc un enjeu orthoptérique faible. X X Enjeu très faible Enjeu faible Enjeu significatif Enjeu fort Enjeu très fort 14

15 LES ORTHOPTERES DES MILIEUX FERMES ET SEMI-FERMES Localisation sur le site : Les milieux fermés et semi-fermés sont essentiellement représentés sur la zones d étude par des haies et de petits bosquets. Cortèges entomologiques : Sur le site d étude, deux orthoptères peuvent être rattachés aux milieux fermés et semi-fermés. Ces espèces peuvent être regroupées en un cortège qui est celui des haies et lisières forestières. Il comprend donc deux espèces d orthoptères plutôt communes pour la région. Il s agit du Gomphocère roux Gomphocerippus rufus et de la Decticelle cendrée Pholidoptera griseoaptera. Espèces remarquables : Aucune espèce inféodée aux milieux fermés et semi-fermés de la zone d étude ne peut être considérée comme remarquable. Sensibilité écologique sur le site : L ensemble des milieux fermés et semi-fermés de la zone d étude n abrite aucune espèce remarquable. Ils présentent donc un intérêt orthoptérique faible sur le site d étude. X Enjeu très faible Enjeu faible Enjeu significatif Enjeu fort Enjeu très fort 15

16 LES ORTHOPTERES DES MILIEUX HUMIDES Localisation sur le site : Les milieux humides sont essentiellement représentés sur la zone d étude par un fossé en eau et des mares. Cortèges entomologiques : Sur le site d étude, une seule espèce d orthoptère peut être rattachée aux milieux humides de la zone d étude. Il s agit du Criquet ensanglanté Stetophyma grossum qui appartient au cortège des milieux herbus humides. Espèces remarquables : Une espèce remarquable recensée au sein de la zone d étude peut être rattachée aux milieux humides. Il s agit du Criquet ensanglanté qui présente un enjeu entomologique fort sur le site d étude essentiellement de par son inscription sur la Liste Rouge des insectes de Champagne- Ardenne. Sensibilité écologique sur le site : Les zones en eau du périmètre rapporché n abritent aucune espèce remarquable et présentent donc un intérêt orthoptérique faible sur le site d étude. La friche et la prairie abritant le Criquet ensanglanté présentent quant à elle, de par la présence de cette espèce, un enjeu orthoptérologique fort. X X Enjeu très faible Enjeu faible Enjeu significatif Enjeu fort Enjeu très fort 16

17 II SYNTHÈSE DE L INTÉRÊT ÉCOLOGIQUE Cette synthèse de l intérêt écologique repose uniquement sur les orthoptères. Concernant ceux-ci, les statuts de protection légale, les statuts de rareté (lorsqu ils existent) et la diversité constituent les critères nous permettant de juger de l importance des enjeux écologiques identifiés en état initial. II.1 - SYNTHÈSE DE L INTÉRÊT DE L ENTOMOFAUNE La réglementation utilisée dans la définition des statuts de protection de l entomofaune fait référence à de nombreux textes tirant leurs origines de divers échelons qu ils soient européens ou français. Les textes européens concernent : - la Directive 92/43 du 21 mai 1992 relative à la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore sauvage et surtout ses Annexes II et IV. Les textes nationaux en application de la loi du 10 juillet 1976 relative à la protection de la nature (JO du 13 juillet 1976 rectifié au JO du 28 novembre 1976) concernent : - L Arrêté du 23 avril 2007 fixant les listes des insectes protégés sur l'ensemble du territoire et les modalités de leur protection (JO du 6 mai 2007). L inventaire de terrain effectué sur les orthoptères a permis de recenser dix espèces. Parmi celles-ci, une d entre elles peut être considérée comme remarquable de par : - son inscription sur la Liste Rouge Régionale des insectes ; - son inscription sur la liste des déterminants de ZNIEFF de Champagne-Ardenne ; - son inscription aux Orientations Régionales de Gestion de la Faune sauvage et de l amélioration de la qualité de ses Habitats (ORGFH). 17

18 Tableau 4 : Liste et enjeu des insectes remarquables identifiés sur la zone d étude Groupe Nom scientifique Nom vernaculaire DHFF Protection LRR Dét. ZNIEFF Rareté Ardennes Orthoptères Stetophyma grossum Le Criquet ensanglanté x x PC x ORGFH Légende : DHFF : Directive Habitats Faune Flore (Directive 92/43 relative à la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore sauvage) Protection : Statut de protection régional ou national LRR : Espèce inscrite sur la Liste Rouge des insectes de Champagne-Ardenne Dét ZNIEFF : espèce déterminante de ZNIEFF en Champagne-Ardenne Rareté Ardennes : Statut de rareté dans le département des Ardennes : - PC : Peu commun ORGFH : Espèce inscrite aux ORGFH de Champagne-Ardenne Enjeu orthoptérique : Enjeu très faible Enjeu faible Enjeu significatif Enjeu fort Enjeu très fort 18

19 Carte 4 : Localisation des orthoptères remarquables sur la zone d étude 19

20 II.2 - SYNTHÈSE DES ENJEUX ÉCOLOGIQUES La carte n 4 présente la localisation des orthoptères remarquables. A ce jour, l état initial démontre un périmètre rapproché caractérisé par des enjeux orthoptériques relativement faibles, ponctués localement de forts enjeux en raison de la présence du Criquet ensanglanté. Ainsi, dans ce contexte, selon les espèces orthoptériques inventoriées sur cette zone, il est possible de hiérarchiser les enjeux écologiques et par-là même de faire ressortir les espaces possédant une contrainte. D une façon générale, plus un habitat possède une forte sensibilité écologique plus ce dernier représentera une contrainte écologique importante. Sur ce principe, la sensibilité de l'ensemble des unités écologiques se traduit par des degrés de difficulté relatifs à leur modification et par-là même à leur utilisation. Les secteurs très sensibles deviennent donc très difficilement utilisables, les secteurs sensibles et moyennement sensibles sont utilisables à condition de compenser les impacts produits, les secteurs peu et très peu sensibles sont facilement utilisables. Ces distinctions se justifient selon les critères suivants : Une zone de très forts enjeux écologiques se justifie par la présence d orthoptères légalement protégées par la législation européenne ou française. Une zone de forts enjeux écologiques se justifie par la présence d une ou plusieurs espèces d orthoptères remarquables sans être légalement protégées. Une zone d'enjeux écologiques significatifs : se justifie par la présence d une ou plusieurs espèces d orthoptères remarquables dans une moindre mesure mais toujours sans être légalement protégée et/ou par la présence d un cortège orthoptérique riche et diversifié. Ces milieux constituent par ailleurs des facteurs d augmentation de l effet de lisière et de diversification des éléments du paysage ou présentent une fonctionnalité très importante. Une zone d'enjeux écologiques faibles et très faibles se justifie sur des milieux présentant une richesse spécifique très moyenne. Elle se justifie aussi sur des milieux ne présentant pas de richesse orthoptérique particulière (diversité spécifique faible et absence d espèce remarquable) et dont la destruction n engendre pas d impact de grande importance sur ce groupe et leurs habitats. 20

21 Carte 5 : Hiérarchisation des enjeux orthoptériques sur la zone d étude 21

22 III EVALUATION DES IMPACTS Dans ce chapitre, il s'agit ici d'expliquer les modifications de l'état actuel afin d'évaluer les impacts du projet sur les orthoptères. Dans ce projet d aménagment de lotissements la moitié Est ainsi que celles de la partie sud du périmètre rapproché, disparaîtront pour être remplacées en fin de travaux par des lotissements. La partie centrale et nord-ouest restera en prairies. Les impacts occasionnés par l'urbanisation d un milieu naturel sont complexes et de différents ordres, qu ils se situent dans le temps ou dans l espace à différents degrés d importance (individu, population, peuplement, biocœnose). Dans un premier temps, il est important de considérer l échelle temps en distinguant l aspect temporaire ou permanent des impacts occasionnés. Les impacts temporaires sont essentiellement liés à la période de travaux. Ils se traduisent le plus souvent par diverses nuisances comme le bruit, la circulation d engins motorisés ou encore la poussière. Ces impacts deviennent généralement nuls peu de temps après l aménagement du site. Les impacts permanents sont quant à eux de plus grande importance. Par définition, ils persistent dans le temps et sont bien souvent irréversibles. Ils peuvent se traduire par la destruction d un habitat ou de façon plus directe par la destruction d une population ou d un peuplement. Dans un deuxième temps, la conjonction du temps et de l espace induit deux nuances que l on définit en impacts directs ou indirects.. Les impacts directs concernent : - la destruction d habitats ou d espèces protégés ou remarquables ; - l effet de coupure engendrant un manque d échange entre les populations (appauvrissement génétique) ; 22

23 - l effet de substitution par la mise en place d habitats, de remplacement bien souvent artificiel.. Les impacts indirects concernent : - la mortalité engendrée par la destruction des milieux ; - la modification des paramètres abiotiques changement des facteurs hydrologiques, géologiques, pédologiques, climatiques ; - l effet de pollution aquatique par le déversement accidentel de substance polluante (hydrocarbures) ; - l effet de pollution aérienne (gaz d échappement des véhicules) par la concentration des matières polluantes dans la chaîne trophique ; - l effet de perturbation par la diminution de l espace vital et la modification du fonctionnement des écosystèmes ; - l effet de fréquentation par une augmentation ou une diminution de la pression d exploitation du milieu. Les impacts directs La destruction d habitats ou d espèces protégés sera nulle dans cette étude orthoptérique. Cependant elle sera importante dans la destruction d espèce remaquable. En effet, suite aux inventaires menés dans l état initial, le criquet ensanglanté occupe la partie Est qui sera aménagée. L effet de coupure sur la zone d étude ne constituera pas un impact très fort. En effet, le positionnement géographique de celle-ci ne lui procure pas une fonctionnalité fondamentale dans les échanges intra et interspécifiques. L effet de substitution par la mise en place d habitats artificiels constituera un impact très important dans ce projet. Cette urbanisation (en lieu et place) changera les habitats initialement présents sans respecter pas les aspects fondamentaux des mœurs des orthoptères (zone de quiétude, d alimentation et de reproduction). Les impacts indirects La mortalité engendrée par la destruction constituera quantitativement un impact significatif sur les orthoptères, puisque la totalité des prairie soumises aux travaux est vouée à disparaitre. Il est tout de même important de signaler que cet impact sera d autant plus faible sur ce 23

24 groupe d espèce si les travaux sont bien engagés hors période de reproduction (soit de novembre à avril). La modification des paramètres abiotiques (modification du sol, du climat, de l eau exceptée la pollution vue ci-après) aura de réelles et conséquentes répercutions sur les orthoptères puisque ces modifications conditionnent le fonctionnement des biotopes et en ce sens la structure de leur biocénose. Sur la zone d étude et compte tenu du projet entraînant une modification complète des habitats, cet impact sera fort. Il ne le sera pas sur une modification du climat mais beaucoup plus sur la nature des habitats. Ceci concerne toute la zone d étude. Cet impact se caractérisera par une disparition des prairies au profit de d une zone urbanisée. L effet de pollution aquatique : l eau étant l élément essentiel dans le fonctionnement de tout organisme, la pollution aquatique peut avoir de très fortes répercutions sur le fonctionnement des écosystèmes. Une attention particulière sera portée à l assainissement afin qu aucune pollution ne vienne modifier la qualité des eaux de surface et souterraines. L effet de pollution aérienne par la concentration de matière polluante dans la chaîne trophique est un impact dont l importance reste très difficile à estimer. Les effets visibles de cet impact sont très rares à court terme. Enfin il sera d autant plus faible que le temps et la quantité d engins servant à l aménagement du site sera faible. L effet de perturbation par la diminution de l espace vital et la modification du fonctionnement des écosystèmes constituera l un des impacts importants de ce projet. En effet, ce dernier, bien qu indirect, sera durable dans le temps et difficilement compensable. Cet impact découle directement de la modification des paramètres abiotiques. Il concerne cette fois les paramètres biotiques. Les modifications des structures des peuplements végétal et animal changeront radicalement le fonctionnement des écosystèmes identifiés en état initial. Cet impact concerne tout le périmètre d aménagement. L effet de fréquentation par une augmentation ou une diminution de la pression d exploitation du milieu sera quant à lui un impact fort. En effet, la zone d étude actuellement exploitée en prairie changera totalement de vocation (passant d une zone à vocation agricole vers une zone à vocation touristique). 24

25 IV PROPOSITIONS DE MESURES COMPENSATOIRES, D INSERTION ET D ACCOMPAGNEMENT Suivant la sensibilité des milieux et les possibilités laissées par le projet, trois niveaux de mesures peuvent être préconisés : des mesures de préservation des zones à forts enjeux écologiques ; des mesures de réduction des impacts ; des mesures compensatoires. V.1 MESURES DE PRESERVATION DES ZONES A FORTS ENJEUX ECOLOGIQUES Selon la carte de hiérarchisation des enjeux écologiques (carte n 5 p21), les zones de fort enjeu orthoptérique, à savoir : - la friche située en partie centrale Est du périmètre d étude ne sera pas exclue du périmètre de construction. En ce sens et sur la surface restante une autre friche d une superficie équivalente devra être mise en place. Cette dernière devra rester en strate herbacée et ne fera l objet que d une fauche par an au début du mois de novembre. V.2 MESURES DE REDUCTION DES IMPACTS Parmi les impacts directs, l effet de substitution sera atténué par la mise en place d une friche. Cette dernière devra être similaire à celle identifiée en état initial. Elle s'attachera à utiliser des essences locales et prioritairement celles inventoriées durant l'état initial. Elles devront être plantées le plus rapidement possible afin de diminuer dans le temps la période de cicatrisation du site. Dans un optimum elle devra être mise en place avant le démarrage des travaux. 25

26 La mortalité engendrée par la destruction d'habitat pourra être diminuée à condition que les travaux aient lieu en dehors des périodes de reproduction et de préférence en hiver (novembre avril). La modification des paramètres abiotiques (changement des facteurs hydrologiques, géologiques, pédologiques, climatiques) fera quant à elle, partie des impacts résiduels. Cette modification de facteur entraînera la naissance de nouveaux biotopes pour lesquels une attention particulière devra être fournie lors de l aménagement du site. L effet de pollution aquatique par accident sera anticipé en utilisant des aires étanches mobiles sur lesquels se feront toutes manipulations d approvisionnement en hydrocarbure des engins d aménagement. L écoulement des eaux de ruissellement (pollution de métaux lourds et d hydrocarbures) de cette aire devra être maîtrisée et contrôlée. L effet de pollution aérienne (gaz d échappement des véhicules) par la concentration des matières polluantes dans la chaîne trophique sera faible et temporaire. Il sera réduit de par le faible nombre des engins de transport et de terrassement utilisé sur le site. L effet de perturbation par la diminution de l espace vital et la modification du fonctionnement des écosystèmes fera aussi partie des impacts résiduels. Cet impact pourra être réduit par une réhabilitation écologique du site mené de façon coordonnée à l exploitation. L effet de fréquentation (par une augmentation ou une diminution de la pression d exploitation du milieu) devra être réduit par une interdiction de la pénétration du public sur la friche mise en place en remplacement de celle détruite. Cette dernière devra être gérée de manière à répondre aux critères de quiétude, de reproduction et de nourrissage des orthoptères. V.3 MESURES COMPENSATOIRES DES IMPACTS Afin de compenser les impacts du projet sur le site, les parties naturelles restantes feront l objet d une gestion différenciée favorables à l installation d une faune et d une flore diversifiée. Par ailleurs, le site sera géré de manière à maintenir cette diversité. Ainsi, le site 26

27 devra faire l objet d un plan de gestion visant à mettre tout en œuvre afin de favoriser la biodiversité du site. Ce plan de gestion devra s attacher à garder une strate herbacée et limiter le développement des ligneux, par une fauche annuelle avec exportation des résidus de fauche. 27

28 CONCLUSION Au vu des espèces d orthoptères relevées sur le périmètre rapproché, l aménagement du Domaine des «Poursaudes» sur la commune de Villers-le-Tilleul (08) présente localement des contraintes orthoptériques fortes à prendre en compte lors de la réalisation des travaux. La principale contrainte correspond à la présence du Criquet ensanglanté. Le projet, tel qu il est actuellement prévu détruira l habitat d espèce et une partie des individus présents sur les zones de travaux. En ce sens, il est opportun de prévoir la mise en place d une friche de substitution identique à celle détruite permettant ainsi la recolonisation de cette friche par les orthoptères. Enfin en compensation de la surface détruite, la surface «naturelle» restante devra faire l objet d un plan de gestion différenciée permettant d optimiser la biodiversité sur le site. Un suivi de la bonne application et efficacité des mesures préconisées sur par le plan de gestion validerales les suites à donner aux aménagements. 28

29 BIBLIOGRAPHIE BELLMANN H. & LUQUET G Guide des Sauterelles, Grillons et Criquets d Europe occidentale. éd. Delachaux et Niestlé, Lausanne - Paris. 384 pages. CERE, Domaine des Poursaudes Etude de préfaisabilité Bioévaluation faune, flore et habitats naturels. 14 pages. DEFAUT B., La détermination des orthoptères de France. 82 pages + planches. Crédit photographique : CERE 29

30 ANNEXES Annexe 1 : Méthodologie Annexe 2 : Relevés orthoptères 30

31 ANNEXE 1 : METHODOLOGIE Le diagnostic écologique établi est basé sur une prospection des orthoptères étendue à un périmètre d environ 28 ha, correspondant au projet d aménagement du «Domaine des Poursaudes» sur la commune de Villers-le-Tilleul (08). La prospection correspond à un échantillonnage des orthoptères (relevés qualitatifs représentatifs) sur le périmètre d étude. Ce n'est donc pas un inventaire exhaustif des espèces présentes. ETUDE DES ORTHOPTERES Un ordre d insectes a été étudié: les orthoptères (criquets, sauterelles et grillons). Les prospections permettent entre autre de trouver d éventuelles espèces protégées à l échelon national ou européen. Ce groupe d insectes est particulièrement sensible aux modifications des habitats qu il occupe. Il comprend notamment des espèces «bio-indicatrices» strictement inféodées à un milieu donné, ou encore à un paramètre environnemental (qualité de l eau, par exemple). Les orthoptères sont reconnus au chant ou à vue après une capture temporaire. Le battage de branches et le fauchage des plantes hautes permettent de détecter les sauterelles arboricoles et certains grillons. Seuls les adultes sont pris en compte, les larves étant rarement identifiables. L étude des orthoptères a été réalisée le 20 septembre Cartographie Bien que les relevés entomologiques soient représentés par des points sur la cartographie, l ensemble du site a été prospecté. Ce mode de représentation n est utilisé que pour simplifier la lisibilité des cartes Limites de l étude L étude des orthoptères a pour vocation de donner une approche fine des espèces susceptibles d être rencontrées sur le périmètre rapproché. Même couplée avec une recherche qualitative, elle ne peut pas avoir la prétention de révéler la stricte totalité des espèces présentes. 31

32 Une seule prospection a été réalisée sur le «Domaine des Poursaudes» à une date relativement tardive (20 septembre). Un autre passage plus précoce (août) aurait permis d appréhender plus efficacement et plus justement la richesse orthoptérique de la zone d étude. De plus, ce secteur proche d un milieu bocager semble attractif et favorable à la faune et la flore. La réalisation de prospections concernant la flore, les habitats, la faune vertébrée (oiseaux, reptiles, amphibiens, mammifères) ainsi que d autres groupes de la faune invertébrée (lépidoptères, odonates, coléoptères ) semble necessaire afin d appréhender justement les enjeux écologiques de la zone d étude.. 32

33 33

34 ANNEXE 2 : RELEVES ORTHOPTERES Famille Acrididae Tettigoniidae Nom scientifique Chorthippus biguttulus Chortippus brunneus Chorthippus parallelus Chrysochraon dispar Gomphocerippus rufus Stetophyma grossum Conocephalus fuscus Metrioptera roeselii Pholidoptera griseoaptera Tettigonia viridissima Nom vernaculaire Le Criquet mélodieux Le Criquet duettiste Le Criquet des pâtures Le Criquet des clairières Le Gomphocère roux Le Criquet ensanglanté Le Conocéphale bigarré La Decticelle bariolée La Decticelle cendrée La Grande Sauterelle verte DHFF Protection LRR Dét. ZNIEFF Rareté Ardennes ORGFH Friche Pâtures Prairie de fauche C x x PC x x Golf Mare C x x x x x C x C x x x x x PC x x x C x x x x C x x x x C x x x x x C x 34

35 Légende : DHFF : Directive Habitats Faune Flore (Directive 92/43 relative à la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore sauvage) Protection : Statut de protection régional ou national LRR : Espèce inscrite sur la Liste Rouge des insectes de Champagne-Ardenne Dét ZNIEFF : espèce déterminante de ZNIEFF en Champagne-Ardenne Rareté Ardennes : Statut de rareté dans le département des Ardennes : - PC : Peu commun ORGFH : Espèce inscrite aux ORGFH de Champagne-Ardenne Enjeu entomologique : Enjeu très faible Enjeu faible Enjeu significatif Enjeu fort Enjeu très fort 35

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1 III. La préservation des habitats naturels permet la diversité des espèces animales et végétales, c est donc l un des grands enjeux environnementaux du territoire Triévois. Ainsi, les dégradations dues

Plus en détail

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005

La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n du 27 mai 2005 La rédaction du rapport environnemental pour les plans et documents soumis au décret n 2005-613 du 27 mai 2005 Publics visés : -organismes responsables de l élaboration des plans et documents, -service

Plus en détail

Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville. Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015

Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville. Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015 Suivi écologique du chenal de crue de la Vezouze à Lunéville Journée technique des animateurs «Milieux aquatiques» 9 octobre 2015 Sources : Geoportail & CCL 1. Contexte Géographique Bassin versant de la

Plus en détail

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant :

Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Les formations pour tous ceux qui veulent aller de l avant : Pour tous ceux qui n ont pas pour vocation première d éduquer à l environnement ni de gérer des espaces verts ou naturels. Pour tous ceux qui

Plus en détail

3. CONTENU D UN DOSSIER

3. CONTENU D UN DOSSIER 3. CONTENU D UN DOSSIER Contenu réglementaire R414-23 du code de l environnement : Contenu est proportionné à l importance des incidences du projet : Contenu peut se limiter à : - présentation simplifiée

Plus en détail

- Dossier de presse - Mise en œuvre de la compensation écologique de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de La Loire

- Dossier de presse - Mise en œuvre de la compensation écologique de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de La Loire - Dossier de presse - Mise en œuvre de la compensation écologique de la Ligne à Grande Vitesse Bretagne - Pays de La Loire 1 LIGNE A GRANDE VITESSE BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE ET COMPENSATION ECOLOGIQUE...

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 (Cadre de la procédure : articles R414-19 à R 414-29 du Code de l environnement) Le présent formulaire est à remplir par le porteur de projet

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE,

PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, Ville de Mont De Marsan, Landes (40) PROJET D AMENAGEMENT D UN REJET GEOTHERMIQUE DANS LE RUISSEAU DE ST ANNE, COMMUNE DE MONT-DE-MARSAN (40) ETUDE D INCIDENCE AU TITRE DE L ARTICLE L.414-4 DU CODE DE

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard

Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Gard FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES D UN PROJET SUR LES SITES NATURA2000 Ce formulaire permet de répondre à la question suivante

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail

Noyaux de biodiversité

Noyaux de biodiversité Caractéristiques générales Cette sous trame est répandue sur l'ensemble du territoire de façon hétérogène. L'hydromorphologie, les différents types de sol, le relief, la présence d'activités humaines sont

Plus en détail

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic

L intérêt du diagnostic. La réalisation du diagnostic L intérêt du diagnostic Le diagnostic des éléments naturels et paysagers permet de caractériser les milieux présents sur l exploitation (prairie, haie, mare, culture...), leur état écologique et leur rôle

Plus en détail

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES

DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES DESCRIPTION DES FICHES SITOLOGIQUES I- PARAMÈTRES ÉCOLOGIQUES I.1- TYPES D'HABITAT Les tableaux des types d'habitats observés comprennent 5 colonnes : Syntaxon : indique le rattachement phytosociologique

Plus en détail

Développement des capacités de transport de gaz naturel entre St-Martin-de-Crau et St-Avit MISSION D ELABORATION ETUDE D IMPACT.

Développement des capacités de transport de gaz naturel entre St-Martin-de-Crau et St-Avit MISSION D ELABORATION ETUDE D IMPACT. Développement des capacités de transport de gaz naturel entre St-Martin-de-Crau et St-Avit MISSION D ELABORATION ETUDE D IMPACT Projet ERIDAN 24 novembre 2008 Sommaire Plan général d une étude d impact

Plus en détail

SAGE Vilaine Drainage collectif. 6 ème tranche de drainage ha dont ha étudiés précédemment 29 exploitations 2 SAGE concernés 10 communes

SAGE Vilaine Drainage collectif. 6 ème tranche de drainage ha dont ha étudiés précédemment 29 exploitations 2 SAGE concernés 10 communes SAGE Vilaine Drainage collectif 6 ème tranche de drainage 383.21 ha dont 30.11 ha étudiés précédemment 29 exploitations 2 SAGE concernés 10 communes Étude engagée en 2008 Dossier déposé à la PEMA en 2009

Plus en détail

Notons, en de nombreux endroits, la mise à mal de ce patrimoine, sur des espaces agricoles, mais aussi dans un contexte résidentiel.

Notons, en de nombreux endroits, la mise à mal de ce patrimoine, sur des espaces agricoles, mais aussi dans un contexte résidentiel. Le maillage de haies Depuis 50 ans, le maillage bocager s est érodé, suite aux arrachages et à un entretien parfois inadapté. Or, les haies, bosquets, arbres isolés et mares sont des habitats fonctionnels,

Plus en détail

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant

Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse. Damien THIEBAULT Consultant Espace naturel régional du Moulin des Marais (77) Septembre 2016 Synthèse Damien THIEBAULT Consultant INVENTAIRES NATURALISTES PREALABLES AUX REVISIONS D AMENAGEMENTS FORESTIERS SUR 3 PROPRIETES REGIONALES

Plus en détail

CADRE ENVIRONNEMENTAL, AGRICOLE ET RÉGLEMENTAIRE

CADRE ENVIRONNEMENTAL, AGRICOLE ET RÉGLEMENTAIRE , AGRICOLE ET RÉGLEMENTAIRE Topographie Le site présente une altitude entre 315 m et 345 m. Il est fortement marqué par la topographie. Il est compris entre deux vallées : du Jonan à l ouest et du Broulon

Plus en détail

Évaluation d'incidences Natura 2000 : Formulaire simplifié

Évaluation d'incidences Natura 2000 : Formulaire simplifié PRÉFET DE LA REGION BOURGOGNE Évaluation d'incidences Natura 2000 : Formulaire simplifié Le Réseau Natura 2000 Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels dont le but est de concilier biodiversité

Plus en détail

Saint Jacut de la mer

Saint Jacut de la mer Plan Local d Urbanisme Saint Jacut de la mer Boisements Commission des sites Mars 2013 Atelier Découverte 42, Rue des Antilles - 35400 Saint Malo Tel: 02.99.82.33.12 - Fax: 02.99.82.24.21 E-mail: atelier.decouverte@orange.fr

Plus en détail

Le projet intégré d'un parc écotechnologique sur le site du Carnet

Le projet intégré d'un parc écotechnologique sur le site du Carnet Le projet intégré d'un parc écotechnologique sur le site du Carnet "Les mesures compensatoires sur les projets d'aménagements et d'infrastructures" COTITA 25/11/2014 Sommaire 1. La méthodologie et les

Plus en détail

Groupe de travail Environnement

Groupe de travail Environnement Groupe de travail Environnement Bayonne, le 24 juin 2010 GT7c Ordre du jour 1. Etudes et concertation sur la recherche d un tracé (2010-2011) 2. Définition des tracés Les différentes étapes Méthode d analyse

Plus en détail

Raccordement électrique du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. GT-Environnement

Raccordement électrique du parc éolien en mer de Saint-Nazaire. GT-Environnement GT-Environnement 26-05-2015 01 Etudes réalisées Etudes Aspects sédimentaires et géotechniques Années - Bureau d étude 2013-2014 - GTEC Etude ichtyofaune marine 2013 - TBM-environnement Peuplementsbenthiques,

Plus en détail

FICHES TECHNIQUES STATIONS ET OUVRAGES D ART. Août-septembre cdpq.com

FICHES TECHNIQUES STATIONS ET OUVRAGES D ART. Août-septembre cdpq.com FICHES TECHNIQUES STATIONS ET OUVRAGES D ART Août-septembre 2016 cdpq.com STATION RIVE-SUD Agencement 1 Nom de la présentation Date de la présentation STATION RIVE-SUD Fonctionnalités 2 Nom de la présentation

Plus en détail

PROJET DE CREATION de la Réserve naturelle régionale des LANDES, PRAIRIES ET ÉTANGS DE PLOUNÉRIN (CÔTES-D'ARMOR)

PROJET DE CREATION de la Réserve naturelle régionale des LANDES, PRAIRIES ET ÉTANGS DE PLOUNÉRIN (CÔTES-D'ARMOR) PROJET DE CREATION de la Réserve naturelle régionale des LANDES, PRAIRIES ET ÉTANGS DE PLOUNÉRIN (CÔTES-D'ARMOR) Bilan de la consultation du public et des avis recueillis Photo Françoise Turban Février

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA GIRONDE COMMUNE DE SAINT JEAN D ILLAC PROJET DE LOTISSEMENT LE HAMEAU MALEYRAN EVALUATION ENVIRONNEMENTALE DES PROJETS Demande d examen au cas par cas Complément 6 Mars 2017 AGEO CONSEILS

Plus en détail

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche»

D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» 151 D6 > Domaine d intervention 6: «Transmettre le savoir et encourager la recherche» - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

sur les sites Natura 2000

sur les sites Natura 2000 Évaluation des incidences des projets ou programmes de travaux sur les sites Natura 2000 Octobre 2007 Textes de référence : Directive «Habitats faune flore : - articles 6.3 et 6.4 Code de l environnement

Plus en détail

Manifestations sportives

Manifestations sportives PRÉFECTURE DE LA RÉGION PICARDIE FORMULAIRE D ÉVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 Manifestations sportives Par qui? Ce formulaire est à remplir par le porteur du projet, c est-à-dire l organisateur

Plus en détail

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact

Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Notion de «proportionnalité» et analyse de l état initial de l étude d impact Journée d information et d échanges 18 novembre 2015 S. Ruiz SCEC/DEE chargée de mission Direction régionale de l'environnement,

Plus en détail

Bois Marbeau. Le-Plessis-Trévise (94) Matériel d enregistrement. Vue depuis la rue de Chennevières. Vue depuis la rue Marbeau

Bois Marbeau. Le-Plessis-Trévise (94) Matériel d enregistrement. Vue depuis la rue de Chennevières. Vue depuis la rue Marbeau Bois Marbeau Le-Plessis-Trévise (94) Vue depuis la rue de Chennevières Matériel d enregistrement Un coléoptère du Bois Marbeau Vue depuis la rue Marbeau Essai d inventaire des chiroptères 19 juillet 2016

Plus en détail

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers»

Séquence. «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Séquence «La TVB en milieux agricoles et forestiers» Prendre en compte la biodiversité forestière pour la définition des continuités écologiques : Retour d expérience à l échelle de la CA du Grand Evreux

Plus en détail

Intégration de la «trame verte et bleue» dans un SCOT cas du SCOT du Bassin d'arcachon Val de L'Eyre

Intégration de la «trame verte et bleue» dans un SCOT cas du SCOT du Bassin d'arcachon Val de L'Eyre Intégration de la «trame verte et bleue» dans un SCOT cas du SCOT du Bassin d'arcachon Val de L'Eyre présentation méthodologique - A. Guéguen 12 mars 2009 CETE SO atelier géomatique «environnement» document

Plus en détail

Inventaire des zones humides Commune de Loctudy

Inventaire des zones humides Commune de Loctudy Inventaire des zones humides Commune de Loctudy 36 communes 550 km² 75000 habitants 530 km de cours d'eau Compétences Syndicat mixte: reconquérir la qualité de l eau et des milieux aquatiques Inventorier

Plus en détail

Les dérogations espèces protégées

Les dérogations espèces protégées Les dérogations espèces protégées Petit Rhinolophe, C. Parisot - 2014 Atelier du SPI Vallée de la Seine 09 avril 2015 Irène OUBRIER Direction régionale et interdépartementale de l'environnement et de l'énergie

Plus en détail

Atlas de la Biodiversité Chalonnaise

Atlas de la Biodiversité Chalonnaise Atlas de la Biodiversité Chalonnaise Méthodologie proposée relative à sa mise en œuvre Dorian Angot STAGE REALISE AU SEIN DE LA VILLE DE CHALONNES SUR LOIRE, 2015 LICENCE PROFESSIONNELLE BILOGIE APPLIQUEE

Plus en détail

Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées

Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées Partie V/ H : Analyse des méthodes d évaluation utilisées Sommaire I. CADRE METHODOLOGIQUE GENERAL...2 II. METHODES D ANALYSE DES CONTRAINTES D ENVIRONNEMENT ET D APPRECIATION DES IMPACTS DU PROJET...4

Plus en détail

Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013

Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013 Intégration des enjeux de conservation de la biodiversité dans le SCoT de l agglomération de Bayonne et du sud des Landes 17 septembre 2013 Introduction Les trois grandes étapes de la protection de la

Plus en détail

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées»

Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées. «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Plan National d Actions En faveur du Desman des Pyrénées «Amélioration de la prise en compte du Desman des Pyrénées» Contexte Le Desman des Pyrénées est une espèce : reprise à l'annexe II de la convention

Plus en détail

ANNEXE QC-132. Évaluation de la valeur écologique

ANNEXE QC-132. Évaluation de la valeur écologique ANNEXE QC-132 Évaluation de la valeur écologique Méthodologie : Évaluation de la valeur écologique Date : 8 septembre 2015 Numéro de révision : 03 Préparé par : Mathieu St-Germain, biologiste, B.Sc. Approuvé

Plus en détail

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions

Annexe : Tableau synthétique des opérations proposées pour chaque fiche mesure du programme d actions Le tableau ci-dessous reprend par thématique les intitulés des fiches mesures proposées dans le cadre du projet de programme d actions du DocOb du site Natura 2000 de la «Plaine de Villeveyrac-Montagnac»

Plus en détail

Calendrier de réalisation

Calendrier de réalisation Calendrier de réalisation 2012 Signature de la Convention Diagnostic patrimonial et plan de gestion 2013-2016 La commune met en œuvre le plan de gestion avec le soutien de la LPO qui en assure le suivi

Plus en détail

Plateau de Saint Sixte

Plateau de Saint Sixte ZNIEFF* de type I N régional : 4284 Ancien N régional : Plateau de Saint Sixte Départements et communes concernées en Rhône-Alpes Surface : 1 576,25 Loire AILLEUX, CEZAY, HOPITAL-SOUS-ROCHEFORT (L'), SAINT-LAURENT-ROCHEFORT,

Plus en détail

Grilles de critères proposées pour l analyse et la comparaison des fuseaux. Pour tous les thèmes d analyse de l environnement

Grilles de critères proposées pour l analyse et la comparaison des fuseaux. Pour tous les thèmes d analyse de l environnement Grilles de critères proposées pour et la comparaison des fuseaux Pour tous les thèmes d analyse de l environnement Quels que soient le mode de cotation et de calcul, qui diffèrent car ils sont adaptés

Plus en détail

Pré-étude écologique d aménagement foncier

Pré-étude écologique d aménagement foncier Pré-étude écologique d aménagement foncier 22 octobre 2013 Documents supra-communaux Les objectifs prioritaires du SDAGE sont les suivants : préserver les zones humides et la biodiversité, protéger la

Plus en détail

Trame Verte et Bleue et espèces cibles

Trame Verte et Bleue et espèces cibles Trame Verte et Bleue et espèces cibles Enjeux, méthode et critères de choix dans le Parc naturel régional des Volcans d Auvergne 8 décembre 2010 Rappel du contexte En France comme en Auvergne, ce sont

Plus en détail

Réseau A.R.B.R.E. «Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l Environnement» Pourquoi préserver la biodiversité?

Réseau A.R.B.R.E. «Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l Environnement» Pourquoi préserver la biodiversité? Réseau A.R.B.R.E «Agriculteurs Respectueux de la Biodiversité et des Richesses de l Environnement» Pourquoi préserver la biodiversité? La minéralisation de la matière organique, la protection contre les

Plus en détail

Atlas des Orthoptères du Poitou-Charentes

Atlas des Orthoptères du Poitou-Charentes Atlas des Orthoptères du Poitou-Charentes LES PRINCIPAUX CORTEGES D ORTHOPTERES REGIONAUX Montamisé (86), le 13 septembre 2014 Formation régionale dans le cadre de l Atlas des Orthoptères du Poitou-Charentes

Plus en détail

Suivi de la Salamandre tachetée sur la voie de la Mouillère à Besançon 8/12/2015

Suivi de la Salamandre tachetée sur la voie de la Mouillère à Besançon 8/12/2015 Suivi de la Salamandre tachetée sur la voie de la Mouillère à Besançon 8/12/2015 SPECIES, 21 Av de la Vaite F25000 BESANCON Tél : 03 81 47 13 31 Portable : 06 17 77 62 79 --Email : fjussyk-species@gmail.com

Plus en détail

Directive Habitats/Faune/Flore (Site d intérêt Communautaire)

Directive Habitats/Faune/Flore (Site d intérêt Communautaire) ANNEXE n 1 : EVALUATION D INCIDENCES SUR LE SITE NATURA 2000 EXTRAIT DU DOSSIER LOI SUR L EAU DANS LE CADRE DE LA MISE A NIVEAU DE LA STATION D EPURATION X.4 EVALUATION D INCIDENCES SUR LE SITE NATURA

Plus en détail

- la gestion environnementale des canaux et leurs stations de pompage, des ruisseaux, des cours d eau, de l étang et de ses zones humides,

- la gestion environnementale des canaux et leurs stations de pompage, des ruisseaux, des cours d eau, de l étang et de ses zones humides, REGLEMENT DU SAGE du bassin versant de l étang du Biguglia approuvé par la CLE le 12 janvier 2012 PREALABLE La particularité du fonctionnement du bassin versant de l étang de Biguglia repose sur la présence

Plus en détail

Point Info Biodiversité

Point Info Biodiversité Point Info Biodiversité La Biodiversité remarquable de Flandre Restitution des inventaires réalisés en 2014 sur Coquelles CPIE FLANDRE MARITIME 06 MARS 2015 Le CPIE Flandre Maritime - «ADEELI» fondée en

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Amélioration de la connaissance de la répartition de trois espèces de libellules et définition d enjeux prioritaires sur le territoire du Parc naturel régional Livradois-Forez (Haute-Loire, Puy-de-Dôme)

Plus en détail

Évaluation des incidences Natura 2000 des projets de drainage. Formulaire simplifié

Évaluation des incidences Natura 2000 des projets de drainage. Formulaire simplifié Évaluation des incidences Natura 2000 des projets de drainage Formulaire simplifié Ce formulaire permettra au service instructeur du dossier de fournir l autorisation requise pour votre projet de drainage

Plus en détail

à l attention des porteurs de projets

à l attention des porteurs de projets Par qui? PRÉFECTURE DE LA RÉGION ILE-DE-FRANCE Direction Départementale des Territoires de Seine-et-Marne FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA2000 à l attention des porteurs de projets

Plus en détail

L environnement au cœur c projet: exemple de la LGV Est européenne. enne. Sandrine RABASEDA Responsable Environnement

L environnement au cœur c projet: exemple de la LGV Est européenne. enne. Sandrine RABASEDA Responsable Environnement L environnement au cœur c du projet: exemple de la LGV Est européenne enne Sandrine RABASEDA Responsable Environnement Qu est est-ce que l environnement l? Pour RFF, cela englobe les milieux naturels ET

Plus en détail

Ecoquartier Les Vergers. Réflexion sur la place de la nature en ville et la biodiversité au sein de l écoquartier les Vergers

Ecoquartier Les Vergers. Réflexion sur la place de la nature en ville et la biodiversité au sein de l écoquartier les Vergers Ecoquartier Les Vergers Réflexion sur la place de la nature en ville et la biodiversité au sein de l écoquartier les Vergers Qu est ce que la biodiversité en ville? Beaucoup de projet verdoyants mais avec

Plus en détail

La trame verte et bleue dans les documents d'urbanisme

La trame verte et bleue dans les documents d'urbanisme La trame verte et bleue dans les documents d'urbanisme Partager les enjeux, mobiliser les informations et traduire réglementairement la TVB NMP - 15 novembre 2016 INTRO Contexte de la démarche : Constat

Plus en détail

Favoriser la biodiversité pour faciliter et pérenniser l implantation de nos ouvrages

Favoriser la biodiversité pour faciliter et pérenniser l implantation de nos ouvrages Favoriser la biodiversité pour faciliter et pérenniser l implantation de nos ouvrages 1 Le réseau de transport Ø GRTgaz exploite 32200 km, soit 4/5e du réseau en France Ø Des canalisations hautes pression

Plus en détail

PROJET DE RECONSTRUCTION DE LA LIGNE THT 400kV AVELIN-GAVRELLE

PROJET DE RECONSTRUCTION DE LA LIGNE THT 400kV AVELIN-GAVRELLE PROJET DE RECONSTRUCTION DE LA LIGNE THT 400kV AVELIN-GAVRELLE ETAT INITIAL FAUNE, FLORE ET HABITATS DEFINITION ET HIERARCHISATION DES ENJEUX ECOLOGIQUES SUR LES FUSEAUX ETUDIES DANS LE CORRIDOR EST Commission

Plus en détail

Suivi d un bioindicateur de l état biologique du sol: la nématofaune dans le parc paysager du stade Océane (Le Havre)

Suivi d un bioindicateur de l état biologique du sol: la nématofaune dans le parc paysager du stade Océane (Le Havre) Suivi d un bioindicateur de l état biologique du sol: la nématofaune dans le parc paysager du stade Océane (Le Havre) Monitoring de la biodiversité du sol par l analyse de la nématofaune dans le cadre

Plus en détail

Formulaire d évaluation simplifiée des incidences au titre de Natura 2000

Formulaire d évaluation simplifiée des incidences au titre de Natura 2000 PRÉFECTURE DE LA RÉGION CENTRE Formulaire d évaluation simplifiée des incidences au titre de Natura 2000 en application de l article R.414-23 du code de l environnement Préambule : Ce formulaire est à

Plus en détail

RECOURS GRACIEUX - ARGUMENTAIRE. Projet de construction de serres agricoles photovoltaïques Commune de Roquebrune sur Argens Adriano & Antonino MAZZU

RECOURS GRACIEUX - ARGUMENTAIRE. Projet de construction de serres agricoles photovoltaïques Commune de Roquebrune sur Argens Adriano & Antonino MAZZU RECOURS GRACIEUX - ARGUMENTAIRE Projet de construction de serres agricoles photovoltaïques Commune de Roquebrune sur Argens Adriano & Antonino MAZZU Loi Littoral et continuité urbaine La commune de Roquebrune-sur-Argens

Plus en détail

Cartographie des végétations de Seine-et-Marne

Cartographie des végétations de Seine-et-Marne Cartographie des végétations de Seine-et-Marne Colloque international : La cartographie de la végétation en Europe Quelle cartographie pour quels usages? Conservatoire botanique national du Bassin parisien

Plus en détail

Inventaire des zones humides et des mares sur la commune de Monthodon

Inventaire des zones humides et des mares sur la commune de Monthodon Inventaire des zones humides et des mares sur la commune de Monthodon Introduction Les 9 et 16 avril 2009, des inventaires sur la faune des zones humides ont été effectués sur la commune de Monthodon.

Plus en détail

Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016

Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016 Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016 Commune de JOB (63) Avec le soutien de : En partenariat avec : Suivi des populations d orthoptères de la vallée du Fossat Année 2016

Plus en détail

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration

L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire. Bilan 5 ans après son élaboration Conservatoire botanique national de Brest L état de référence de la flore et de la végétation littorales terrestres de Bretagne et des Pays de Loire Bilan 5 ans après son élaboration «L état de référence

Plus en détail

ÉTUDES DE DÉFRICHEMENT, D'INCIDENCES SUR NATURA 2000 ET COMPLÉMENTS A L'ÉTUDE IMPACT DE LA ZAC DE LA SAOGA

ÉTUDES DE DÉFRICHEMENT, D'INCIDENCES SUR NATURA 2000 ET COMPLÉMENTS A L'ÉTUDE IMPACT DE LA ZAC DE LA SAOGA PLAN DE SITUATION ÉTUDES DE DÉFRICHEMENT, D'INCIDENCES SUR NATURA 2000 ET COMPLÉMENTS A L'ÉTUDE IMPACT DE LA ZAC DE LA SAOGA 2010 06 11-2388 - Note de synthèse biodiversité - Compléments aux premières

Plus en détail

Présentation des observations de Fouillet Philippe février FOUILLET PHILIPPE Études Faunistiques et Écologiques

Présentation des observations de Fouillet Philippe février FOUILLET PHILIPPE Études Faunistiques et Écologiques Étude des insectes de la Directive Habitat (Agrion de Mercure et Damier de la Succise) sur le site Natura 2000 de l étang du Curnic (Guissény, Finistère) : Présentation des observations de 2008. Fouillet

Plus en détail

PRÉFECTURE DE LA RÉGION BASSE NORMANDIE. FORMULAIRE DE PRE-EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 Version du 3 mars 2011

PRÉFECTURE DE LA RÉGION BASSE NORMANDIE. FORMULAIRE DE PRE-EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 Version du 3 mars 2011 PRÉFECTURE DE LA RÉGION BASSE NORMANDIE FORMULAIRE DE PRE-EVALUATION DES INCIDENCES NATURA 2000 Version du 3 mars 2011 AVERTISSEMENT PREALABLE : ce formulaire n'est pas adapté aux programmes, plans ou

Plus en détail

Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DE TILLIÈRES-SUR-AVRE»

Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DE TILLIÈRES-SUR-AVRE» Fiche d'identité du site Natura 2000 «LES CAVITÉS DE TILLIÈRES-SUR-AVRE» (site n FR 2302011) PRÉAMBULE La biodiversité est la diversité de la vie sous toutes ses formes. Cette diversité constitue le socle

Plus en détail

- FICHE EXPLICATIVE -

- FICHE EXPLICATIVE - MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES ET CLIMATIQUES (MAEC) A ENJEUX LOCALISES - FICHE EXPLICATIVE - Qu est-ce qu une MAEC «à enjeu localisé»? Une MAEC est un contrat Natura 2000 permettant de faire évoluer ses

Plus en détail

Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis

Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis Portrait de la biodiversité en Seine-Saint-Denis Novembre 2014 Etude réalisée par : Direction de la Nature des Paysages et de la Biodiversité Conseil général de la Seine-Saint-Denis Audrey Muratet Observatoire

Plus en détail

Expérimentation sur le Site Natura 2000 «Marais Vernier-Risle maritime» : identification des corridors écologiques potentiels

Expérimentation sur le Site Natura 2000 «Marais Vernier-Risle maritime» : identification des corridors écologiques potentiels Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande 30 novembre 2016 Etude «corridors zones Journée d échange : non urbanisées» Secteur Vernier La TVB du : unmarais concept mais surtout des pratiques

Plus en détail

Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau et de migrateurs d importance internationale et nationale

Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau et de migrateurs d importance internationale et nationale Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation Office fédéral de l environnement OFEV Division Espèces, écosystèmes, paysages Inventaire fédéral des réserves d oiseaux d eau

Plus en détail

Annexes demande d examen au cas par cas Jean Moulin Hyères-les-Palmiers. Annexes demande d examen au cas par cas Jean-Moulin Hye res les Palmiers

Annexes demande d examen au cas par cas Jean Moulin Hyères-les-Palmiers. Annexes demande d examen au cas par cas Jean-Moulin Hye res les Palmiers Annexes demande d examen au cas par cas Jean-Moulin Hye res les Palmiers Mars 2017 1 Sommaire I. Plan de situation... 3 II. Photographies du site... 5 III. Plan du projet... 8 IV. Plans paysagers... 10

Plus en détail

Espace Naturel Sensible du marais de la Besseye Suivi des batraciens

Espace Naturel Sensible du marais de la Besseye Suivi des batraciens Espace Naturel Sensible du marais de la Besseye Suivi des batraciens Novembre Document réalisé par : Association Nature Nord-Isère LO PARVI 14, Le Petit Cozance 38460 TREPT Tel. 04.74.92.48.62. Courriel

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL Christine DOBRONIAK, Dép. Management de l environnement Dunkerque-port 17 Km 7500 HA - 3000 HA DE TERRE DISPONIBLE CIRCONSCRIPTION MARITIME : 38 000 HA. 170 industries

Plus en détail

Réalisation d inventaires et de suivis écologiques. Note d avancement juillet-août 2013

Réalisation d inventaires et de suivis écologiques. Note d avancement juillet-août 2013 Réalisation d inventaires et de suivis écologiques Note d avancement juillet-août 2013 1. Étapes réalisées Les inventaires ont été finalisés et/ou poursuivis selon les groupes à recenser. Aucun problème

Plus en détail

Présentation générale de l étude d impact Parc d Activités du Seignanx Secteur de Northon Commune de St Martin de Seignanx

Présentation générale de l étude d impact Parc d Activités du Seignanx Secteur de Northon Commune de St Martin de Seignanx Présentation générale de l étude d impact Parc d Activités du Seignanx Secteur de Northon Commune de St Martin de Seignanx 14 novembre 2011 Centre Permanent d Initiatives pour l Environnement du Seignanx

Plus en détail

Elaboration du PLU Plan Local d Urbanisme

Elaboration du PLU Plan Local d Urbanisme Lézignan-Corbières MAIRIE COURS DE LA REPUBLIQUE 11200 Elaboration du PLU Plan Local d Urbanisme ENQUETE PUBLIQUE Pièce N B6 Autres autorisations Autorisations nécessaires pour mettre en oeuvre le plan

Plus en détail

Prise en compte des espaces boisés lors de l élaboration d un PLU

Prise en compte des espaces boisés lors de l élaboration d un PLU Prise en compte des espaces boisés lors de l élaboration d un PLU Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer

Plus en détail

Restauration de prairies

Restauration de prairies ELEMENTS GENERAUX Milieux naturels s i Les prairies sont des milieux très intéressants du point de vue de la biodiversité. Elles fournissent gîte et couvert pour une faune et une flore très diversifiées.

Plus en détail

Groupe de travail valorisation des milieux aquatiques

Groupe de travail valorisation des milieux aquatiques Plan Local d Urbanisme Intercommunal de la «Club Communauté PLUi» d Agglomération 27/04/2016» de Saint-Omer PLUi et Eau Groupe de travail valorisation des milieux aquatiques > Présentation du territoire

Plus en détail

PRÉFET D ILLE ET VILAINE

PRÉFET D ILLE ET VILAINE PRÉFET D ILLE ET VILAINE FORMULAIRE D'EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 A JOINDRE OBLIGATOIREMENT A VOTRE DEMANDE D'AUTORISATION DE DEFRICHEMENT Par qui? Ce formulaire est à remplir par

Plus en détail

Projet de Valorisation des friches en milieu agricole

Projet de Valorisation des friches en milieu agricole Projet de Valorisation des friches en milieu agricole Valérie D. Dufour, biologiste et Amélie Rodier, tech. faune Club conseil Profit-eau-sol 2 décembre 2014 Plan de la présentation 1. Les projets de biodiversité

Plus en détail

FICHE COURS D EAU PAPETERIE

FICHE COURS D EAU PAPETERIE FICHE COURS D EAU PAPETERIE La Papeterie est un petit cours d eau qui prend sa source à 580 m d altitude dans la forêt domaniale de Planoise sur le plateau d ANTULLY. Cours d eau uniquement forestier dans

Plus en détail

Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales. Réunion agricole 24 Février 2014

Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales. Réunion agricole 24 Février 2014 Déviation de la RN 171 Commune de Bouvron Mesures Compensatoires Environnementales Réunion agricole 24 Février 2014 1 Présentation Rappel sommaire du projet de la déviation de la RN 171 à Bouvron Présentation

Plus en détail

Déterminer des corridors «verts et bleus» à protéger

Déterminer des corridors «verts et bleus» à protéger DIRECTION REGIONALE DE L ENVIRONNEMENT RHÔNE-ALPES DELEGATION DE BASSIN RHÔNE-MEDITERRANEE Déterminer des corridors «verts et bleus» à protéger Martine CHATAIN DIREN Rhône-Alpes Présenté par Patrick Brun,

Plus en détail

FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS

FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS LES FICHES TECHNIQUES DU C.D.P.N.E. Avril 2004 Rédacteur : Jean-Marc FAUCONNIER - Téléphone : 02 54 51 56 70 e-mail : cdpne@wanadoo.fr FICHE n 3 - GESTION ECOLOGIQUE DES ESPACES NATURELS OBJECTIFS ET INTERÊT

Plus en détail

Note méthodologique pour la réalisation du volet faune - flore - milieux naturels des études d impact

Note méthodologique pour la réalisation du volet faune - flore - milieux naturels des études d impact Note méthodologique pour la réalisation du volet faune - flore - milieux naturels des études d impact La prise en compte des milieux naturels et de leurs composantes par l étude d impact est cadrée par

Plus en détail

Mise en place d une mesure agro-environnementale territorialisée «Corridor écologique»

Mise en place d une mesure agro-environnementale territorialisée «Corridor écologique» Mise en place d une mesure agro-environnementale territorialisée «Corridor écologique» Identité du territoire Structure porteuse de l'action : Conservatoire d espaces naturels Rhône- Alpes en partenariat

Plus en détail

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement :

> UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L du code de l'environnement : - Tourbières - Landes - Prairies humides - Forêts humides - Mares - Marais asséchés ou mouillés - Annexes fluviales > UN des écosystèmes les plus riches et diversifiés de notre planète L.211-1 du code

Plus en détail

Carte 16 : Habitats de l aire d étude

Carte 16 : Habitats de l aire d étude Carte 16 : Habitats de l aire d étude 16 rue de Gradoux - 45800 Saint-Jean-de-Braye 61 c) Habitats présents aux abords du site Les abords du site contiennent, entre autres, plusieurs milieux identiques

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D UNE V O I E V E R T E E N T R E L E C A N A L D U M I D I E T M O N T S E G U R E T U D E D IMPACT

A M E N A G E M E N T D UNE V O I E V E R T E E N T R E L E C A N A L D U M I D I E T M O N T S E G U R E T U D E D IMPACT 225 226 A M E N A G E M E N T D UNE V O I E V E R T E E N T R E L E C A N A L D U M I D I E T M O N T S E G U R 227 228 A M E N A G E M E N T D UNE V O I E V E R T E E N T R E L E C A N A L D U M I D I

Plus en détail

1- Description de la manifestation sportive

1- Description de la manifestation sportive PRÉFET DE LA GIRONDE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES ET DE LA MER DE LA GIRONDE FORMULAIRE D ÉVALUATION SIMPLIFIÉE DES INCIDENCES D UN PROJET DE MANIFESTATION SPORTIVE SUR LES SITES NATURA 2000

Plus en détail

Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller»

Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller» Le 3 mai 2012 Collège Bergpfad à Ham-sous-Varsberg Conférence «A la découverte des zones humides du Bassin Houiller» Les étangs de Hoste Par Sylvain STARCK, maire de Hoste 1 Plan 1/ Présentation du site

Plus en détail

PLAINE DE VERSAILLES LES CLAYES SOUS BOIS

PLAINE DE VERSAILLES LES CLAYES SOUS BOIS PLAINE DE VERSAILLES RESTAURATION ET VALORISATION PEDAGOGIQUE DES TRAMES VERTES, DES ESPACES BIOLOGIQUES REMARQUABLES ET DES ESPACES EN FRICHE LES CLAYES SOUS BOIS Association Patrimoniale de la Plaine

Plus en détail

Indicateur de biodiversité BioMOS. Un indicateur au service des politiques publiques d'urbanisme et d'aménagement en IdF

Indicateur de biodiversité BioMOS. Un indicateur au service des politiques publiques d'urbanisme et d'aménagement en IdF Indicateur de biodiversité BioMOS Un indicateur au service des politiques publiques d'urbanisme et d'aménagement en IdF Direction Régionale de l'equipement d'ile-de-france www.ile-de-france.equipement.gouv.fr

Plus en détail