Opération en Prêt PASS-FONCIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Opération en Prêt PASS-FONCIER"

Transcription

1 SCCV PISCINE R.C.S. LE MANS SA au capital de euros 25, rue d Arcole LE MANS TEL FAX CONVENTION DE SOUTIEN AU PROGRAMME D ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE SCCV PISCINE 18 pavillons Rue des Cévennes LE MANS Opération en Prêt PASS-FONCIER

2 C O N V E N T I O N Entre les soussignés : - Le Mans Métropole, représenté par son Président, agissant au nom et pour le compte de Le Mans Métropole domicilié à l Hôtel de Ville LE MANS CEDEX 9, en vertu d une délibération du Conseil de Le Mans Métropole en date du 30/09/2010, Ci-après désignée par le terme : «LE MANS MÉTROPOLE», - La Société Civile de Construction Vente (SCCV) PISCINE, Société au capital de euros, immatriculée au RCS du Mans sous le N , ayant son siège social au Mans (72000) 25 rue d Arcole, et représentée par Monsieur Patrick LELIEVRE Gérant, dûment mandaté à cet effet ou toute personne dûment habilitée, et Ci-après désignée par le terme : «SCCV PISCINE», - Le Comité Interprofessionnel du Logement Val de Loire - Site Sarthe, 49 rue d Alger au Mans (72000) représenté par Monsieur Bruno WEIBEL Président, association déclarée à la Préfecture de la Sarthe le 27 avril 1948, rendue publique par une insertion au Journal Officiel le 13 mai 1948 (numéro de SIRET en cours) - Siège Social, 15 place Michelet - BP Tours cedex 01 Ci-après désigné par le terme : «CIL VAL DE LOIRE- SITE SARTHE» Lesquels, ont préalablement exposé ce qui suit : PREAMBULE Afin de favoriser l'accession sociale à la propriété, les pouvoirs publics ont mis en place un dispositif dénommé PASS-FONCIER dont la décision d'octroi est prise par un CIL/CCI. Le PASS-FONCIER est un mécanisme de financement destiné à faciliter l'accession de ménages modestes à la propriété par un portage financier avec un différé d amortissement de 25 ans maximum d'une fraction du prix de revient de l'opération qui peut être représentative de tout ou partie de la valeur du terrain d'assiette du bâti, suivi d une période d amortissement de 10 ans maximum. Pendant la durée du différé d amortissement, les intérêts du prêt sont payés mensuellement au taux nominal annuel de 1.25% par an, lorsque l accédant est salarié du secteur assujetti à la participation des employeurs à l effort de construction, ou de 2.5% sinon. A l issue du différé d amortissement, le taux d intérêt nominal annuel du prêt est égal à 4.5% par an. Le PASS-FONCIER peut prendre la forme, pour les opérations de construction de logements collectifs ou individuels, d'un prêt à remboursement différé consenti par un CIL/CCI. 2

3 La loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion du 25 mars 2009 a accompagné ce dispositif d'un régime fiscal de faveur se traduisant par l'application du taux réduit de la TVA à 5,5 %. Afin de répondre à l'enjeu d'agglomération de capter et de maintenir sur le territoire de jeunes ménages primo-accédants et d'atteindre l'objectif fixé par le Programme Local de l'habitat de produire 119 logements/an en accession sociale à la propriété, LE MANS MÉTROPOLE a adopté par délibération du 2 juillet 2009, complétée par délibération du 24 juin 2010 un nouveau dispositif de soutien. Les opérations en PASS-FONCIER des bailleurs sociaux réalisées sur le territoire de LE MANS MÉTROPOLE sont éligibles à ce dispositif. LA SCCV PISCINE et le CIL VAL DE LOIRE SITE SARTHE souhaitent mettre en œuvre un montage en PASS-FONCIER avec prêt à remboursement différé à l'occasion de la réalisation sur la commune du Mans d'un programme de 18 logements. Par courrier en date du 28 juillet 2010, la SCCV PISCINE a sollicité un appui de la collectivité. Ceci exposé, il a été arrêté et convenu ce qui suit : Article 1 : Objet de la convention La présente convention a pour objet : - de définir les rapports entre les cocontractants à l occasion de la réalisation du programme de construction de logements, ci-dessous décrit, destinés à la vente à des primo accédants dans le cadre de la mise en œuvre du dispositif d'accession sociale à la propriété PASS-FONCIER. - de définir les modalités et conditions du soutien financier apporté par LE MANS MÉTROPOLE à ce programme. Article 2 : Description du programme La SCCV PISCINE s engage à réaliser le programme suivant : Désignation du programme L opération porte sur un programme de vente en l état futur d achèvement de 18 logements neufs situés rue des Cévennes LE MANS - 7 logements de type 4 d une surface utile de : 531,56 m² - 11 logements de type 5 d une surface utile de : 1.009,65 m² Le plan masse est joint en annexe 2, le détail du descriptif des biens et des prix de vente par lot est joint en annexe 3. Réalisation du programme La SCCV PISCINE prend l engagement de réaliser le programme décrit au présent article sous réserve du versement effectif des emprunts et plus généralement de tous les éléments nécessaires au financement, notamment les subventions. Le démarrage des travaux aura lieu à partir du 1 er prévisionnelle des logements au 2 ème semestre semestre 2011 pour une livraison 3

4 Autorisations La SCCV PISCINE déclare avoir déposé le 1 er juin 2010 les permis de construire : N Z0166 N Z0167 portant sur la réalisation de l ensemble de l opération de 18 logements. Article 3 : Coût prévisionnel Le prix de revient prévisionnel de la totalité de l opération de construction des 18 logements s'élève à ,89 H.T. conformément aux postes suivants : - charges foncières : ,02 - constructions : ,00 - honoraires, communication, commercialisation, gestion : , 86 Le détail de ces grands postes figure dans le bilan financier joint en annexe 4. Article 4 : Participation financière de LE MANS MÉTROPOLE Description Le dispositif de soutien à l'accession sociale à la propriété mis en place par LE MANS MÉTROPOLE consiste au versement d'une aide financière individualisée pour chaque ménage qui accède à la propriété d'un logement neuf, construit par la SCCV PISCINE, et affecté pour sa première occupation à l'habitation principale du ménage accédant. Cette aide est indirecte : elle prend la forme d'une subvention dont le montant sera versé à la SCCV PISCINE, laquelle sera chargée de la reverser intégralement à l'accédant par une minoration du prix de vente. Montant Cette participation s élève à par logement, soit pour 18 logements. Appel de fonds - 1 er versement à hauteur de 50 % de la subvention, soit , à la justification de la signature de 50 % des contrats préliminaires de VEFA. Appel de fonds prévisionnel 4 ème trimestre ème versement à hauteur du solde, soit , à la justification de la signature de l ensemble des contrats de vente. Appel de fonds prévisionnel : 1 er trimestre Cas de mévente En cas de mévente, la subvention de LE MANS MÉTROPOLE conduisant à une modification de la destination de certains lots, sera réduite au prorata du nombre de lots vendus et fera l objet d un avenant à la convention à la demande de la SCCV PISCINE. 4

5 Date limite des opérations éligibles Les ventes de logements à des bénéficiaires d un PASS-FONCIER sont assujetties au taux réduit de TVA à 5,5%, dès lors que ces ventes sont «engagées» avant le 31 décembre Par «engagement», il convient d entendre la date de signature par l accédant et le collecteur 1% logement de la décision d octroi du PASS-FONCIER. LE MANS MÉTROPOLE ne versera cette participation financière que pour les ventes engagées avant le 31 décembre Article 5 : Plafonnement des prix de vente Plafond réglementaire Pour les opérations PASS-FONCIER avec prêt à remboursement différé, le prix de vente du logement à l'accédant ne doit pas excéder les plafonds prévus en matière d'opérations PSLA 2. Le plafond applicable pour les opérations réalisées sur le territoire de LE MANS MÉTROPOLE 3 est fixé à par mètre carré de surface utile 4. Ce plafond porte sur le seul prix de la construction. La surface utile est égale à la surface habitable du logement augmentée de la moitié de la surface des annexes 5. La surface utile peut-être augmentée, dans la limite de 6 mètres carrés, de la moitié de la surface du garage ou de l'emplacement réservé au stationnement des véhicules, annexé au logement et faisant l'objet d'une jouissance exclusive par l'accédant 6. Plafond de LE MANS MÉTROPOLE Pour l'opération objet de la présente convention, il sera appliqué le prix de vente plafond T.T.C ci-après défini. Par délibération en date du 2 juillet 2009, le Conseil de la Communauté de LE MANS MÉTROPOLE a conditionné l'octroi de sa subvention au respect d'un prix de vente plafond T.T.C. fixé à par mètre carré de surface utile, avant déduction de la subvention de Le Mans Métropole. Pour cette opération rue des Cévennes LE MANS, le prix de vente plafond est fixé à euros/m² de surface utile. Ce prix de vente global comprend : - le prix de vente du logement, - le prix du foncier, tel qu'il est exprimé dans l'acte préliminaire de vente en l'état futur d'achèvement, pour sa valeur au jour de la signature de cet acte. Au sens de la présente convention, la surface utile est identique à celle retenue en matière de mise en œuvre du plafond réglementaire à deux exceptions : - l ajout de la moitié de la superficie des annexes sera plafonné à 6 m 2. - la surface utile ne pourra être augmentée de la moitié de la surface du garage, ou de l'emplacement réservé au stationnement des véhicules, annexé au logement et faisant l'objet d'une jouissance exclusive par l'accédant. 5

6 Article 6 : Conditions d accès des acquéreurs L'octroi de l'aide financière de LE MANS MÉTROPOLE est conditionné au respect des critères d'éligibilité des accédants définis par la loi de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion du 25 mars Ces conditions sont les suivantes : 1 - L accédant doit être une personne physique, primo-accédant de sa résidence principale. Est entendu comme "primo accédant" le ménage n ayant pas été propriétaire de son logement au cours des deux années précédant l octroi du PASS-FONCIER 8. Par résidence principale, est entendu le logement occupé au moins huit mois par an (sauf en cas d obligation de déplacement liée à l activité professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure), par l acquéreur et l ensemble des personnes qui composent le ménage occupant le logement et qui constitue leur résidence habituelle et effective. 2 - L accédant doit disposer de ressources inférieures aux plafonds de ressources prévus pour l octroi d'un Prêt Social Location Accession. Depuis le décret du 7 avril 2009, les plafonds de revenus PSLA sont ceux du prêt à taux zéro 9 : Nombre de personnes destinées à occuper le logement Plafonds de ressources (zone B2) euros euros euros euros 5 et plus euros Les ressources s entendent comme la somme des revenus fiscaux de référence 10 des personnes destinées à occuper le logement figurant sur l avis d imposition établi au titre de l année N -2 précédent celle au cours de laquelle l accédant signe la décision d octroi du PASS-FONCIER établie par le collecteur CIL VAL DE LOIRE- SITE SARTHE. 3 - L accédant doit bénéficier d'une aide à l'accession sociale à la propriété attribuée par une ou plusieurs collectivités territoriales ou un groupement de collectivités territoriales du lieu d'implantation du logement. Cette aide peut prendre la forme d'une subvention 11 sous réserve que son montant soit supérieur ou égal à un seuil fixé par l article R du CCH en fonction du nombre de personnes destinées à occuper le logement et de la localisation du logement, soit : Seuil minimum des Nombre de personnes destinées aides à occuper le logement (zone B2) 3 et moins euros 4 et plus euros La participation financière de LE MANS MÉTROPOLE est une subvention qui s'élève à par logement, et ce, quelque soit le nombre de personnes destinées à occuper le logement. L'aide de LE MANS MÉTROPOLE, versée de manière indirecte à l'accédant, est recevable au dispositif PASS-FONCIER. 6

7 Article 7 : Sécurisation des accédants Les ménages bénéficiaires d un PASS-FONCIER bénéficient d une garantie de rachat et d'une garantie de relogement pendant le différé d'amortissement du prêt 12. Ces garanties sont apportées par le CIL VAL DE LOIRE- SITE SARTHE. Article 7.1 : Garantie de rachat Dispositif réglementaire La garantie de rachat consiste à proposer à l accédant de racheter le logement à un prix égal à 80 % du montant total d opération 14 dans les 5 premières années à compter de la date d acquisition du logement. Toutefois, ce prix de rachat est diminué de 1,5 % au plus par année écoulée à partir de la sixième année suivant celle au cours de laquelle la vente a eu lieu. Ce prix peut, en outre, être minoré des frais des réparations rendues nécessaires du fait de dégradations qui ne relèvent pas de l usage normal du logement ou de la vétusté de ses installations. Ces frais de réparation sont fixés sur la base du montant le moins élevé de trois devis à produire par l organisme ou la personne morale mentionnée ci-dessus relatifs aux réparations à effectuer. La garantie de rachat peut être demandée, par lettre recommandée avec avis de réception, si les conditions suivantes sont réunies : - le logement est occupé à titre de résidence principale ; - la demande visant à bénéficier de la garantie de rachat est faite par l accédant ou, en cas de décès de celui-ci, par ses descendants directs ou son conjoint occupant le logement au jour du décès et intervient dans un délai d un an suivant la survenance de l un des faits générateurs suivants : décès de l accédant, de son conjoint ou d un descendant direct occupant le logement avec l accédant ; chômage de l accédant d une durée supérieure à un an attestée par l inscription sur la liste des demandeurs d emploi mentionnée à l article L du code du travail ; invalidité reconnue de l accédant soit par la décision de la commission des droits et de l autonomie des personnes handicapées mentionnée à l article L du code de l action sociale et des familles, soit par délivrance par cette commission de la carte d invalidité prévue à l article L du même code ; - le taux d effort de l accédant est supérieur à 40 % 15, apprécié sur une période ne pouvant excéder 3 mois avant la date de mise en jeu du dispositif ; - l accédant est de bonne foi. Pour l application de la garantie de rachat, est assimilée au conjoint la personne vivant en concubinage avec l accédant ou le partenaire avec lequel l accédant a conclu un pacte civil de solidarité. La garantie de rachat ne s applique plus en cas de difficulté rencontrée par l accédant durant la phase d amortissement du prêt. Pour la garantie de rachat, la réserve que la personne physique soit maintenue dans les lieux en qualité de locataire ne s applique pas. La mise en jeu de la garantie de rachat est subordonnée à l'accord de mainlevée de l'ensemble des créanciers hypothécaires inscrits du chef du preneur sur les droits tenus. 7

8 Article 7.2 : Garantie de relogement Dispositif réglementaire La garantie de relogement consiste à proposer à l accédant ou, en cas de décès, à son conjoint ou à ses descendants directs occupant le logement avec l accédant en l absence de conjoint, trois offres de relogement correspondant à ses besoins et ses possibilités. Elle doit être mise en œuvre dans un délai de six mois à compter de la demande de mise en jeu de la garantie, par lettre recommandée avec demande d avis de réception. Le demandeur dispose d un délai d un mois à compter de chacune des offres pour l accepter. A l expiration du délai d un mois à compter de la dernière offre, la garantie cesse de s appliquer si l accédant n a pas accepté l une des trois offres qui lui ont été proposées. Elle est soumise aux conditions suivantes : - les conditions d éligibilité à la garantie de rachat sont satisfaites ; - les revenus de l accédant ou, en cas de décès, de son conjoint ou de ses descendants directs occupant le logement avec l accédant en l absence de conjoint n excèdent pas les plafonds de ressources mentionnés à la première phrase de l article R du code de la construction et de l habitation. Pour l application de la garantie de relogement, est assimilée au conjoint la personne vivant en concubinage avec l accédant ou le partenaire avec lequel l accédant a conclu un pacte civil de solidarité. Article 8 : Clauses anti-spéculatives En considération du contexte local tel qu'exposé au préambule, et de la volonté de LE MANS MÉTROPOLE de favoriser l'accession à la propriété de ménages aux revenus modestes, LE MANS MÉTROPOLE souhaite éviter que l'avantage financier qu'elle apporte ne constitue un enrichissement sans cause pour son bénéficiaire. Par conséquent, la SCCV PISCINE veillera à ce que l'accédant s'engage lors de la vente du logement au remboursement de la totalité de la participation qui lui aura été attribuée en cas de revente du bien par l'accédant dans les cinq ans suivant l acquisition si le prix de revente est supérieur au prix d'acquisition actualisé comme décrit au présent article. La notion du délai de cinq années est comptée à partir de la date de la signature de l acte de vente authentique par la SCCV PISCINE à l accédant. Le prix d acquisition comprend le prix d'achat du bien payé par l'acquéreur majoré des frais d'acquisition (frais d'actes et autres frais pour l'acquisition) et diminué du montant de la participation versée par LE MANS MÉTROPOLE. Le prix d'acquisition actualisé est égal au prix d'acquisition défini ci-dessus actualisé par application de l'indice du coût de la construction publié trimestriellement par l'i.n.s.e.e., l'indice de référence étant le dernier indice trimestriel publié à la date de signature de l'acte notarié d'acquisition de la vente en l'état futur d'achèvement et l'indice de comparaison étant le dernier indice publié au jour de la signature de l'acte de vente par l'accédant. Dans le cas où l'indice ci-dessus viendrait à disparaître ou cesserait d'être publié, le nouvel indice qui lui serait substitué s'appliquerait de plein droit en tenant compte des coefficients de raccordement officiels publiés par l'i.n.s.e.e. 8

9 De plus et durant cette période de cinq années, le logement doit être la résidence principale de l accédant, destinée à son seul usage exclusif et interdisant ainsi toute forme de location, sous peine de rembourser à LE MANS MÉTROPOLE la totalité de la participation qu elle aura versée. Article 9 : Engagements des signataires Engagements de la SCCV PISCINE La SCCV PISCINE s'engage envers LE MANS MÉTROPOLE : - à fournir, pour le premier appel de fonds, la copie des contrats préliminaires de vente en VEFA du logement ; et pour le second appel de fonds, les extraits d'acte de vente en l'état futur d'achèvement ; - à transmettre une fiche de synthèse de chaque dossier, accompagnée de l'ensemble des pièces permettant de vérifier que l'ensemble des critères stipulés dans la délibération visée au préambule sont respectés (voir annexe 5) ; - à communiquer, avant la période de lancement de la commercialisation et à l'issue de celleci, toutes modifications qui affecteraient le coût de revient prévisionnel exposé à l'article 3, ou le descriptif des biens et la tarification hors option décrits en annexe ; - à produire sur sa demande tout document permettant de s'assurer de la conformité du programme prévu ; - à imputer le montant de la subvention en déduction du prix de vente public du logement ; - à porter la mention expresse du montant de l'aide apportée à chaque acquéreur par Le Mans Métropole et de sa provenance dans les contrats de réservation et les actes de vente ; - à intégrer dans les actes de réservation et rappelées dans les actes authentiques signés devant notaire les garanties de rachat et de relogement, ainsi que les clauses antispéculatives ; - à fournir, sur sa demande, un état des actes de réservation et des actes authentiques signés ou en cours ; - à fournir un bilan complet pour chaque vente comprenant les caractéristiques des accédants, des biens et le montage financier ; - à restituer régulièrement l'état du projet suivant le tableau de bord existant ; - à faire apparaître sur ses principaux documents informatifs ou promotionnels, la participation de LE MANS MÉTROPOLE au moyen de l apposition de son logo et à faire mention de cette participation dans son rapport avec les médias ; - à faire figurer de manière lisible sur le panneau de chantier installé sur le site la participation de LE MANS MÉTROPOLE ; - à assurer un suivi personnalisé de l'accédant, du démarrage du projet à sa réalisation mais aussi en cas de difficulté ; - à informer l'accédant dès le montage du dossier, et rappeler dans le contrat préliminaire de vente et l'acte authentique de vente, la portée des engagements résultant du dispositif PASS-FONCIER, notamment des risques de remise en cause du bénéfice du taux réduit de TVA par l'administration fiscale à communiquer une fois les comptes clos, le bilan financier détaillé de l opération. Engagements du CIL VAL DE LOIRE- SITE SARTHE Le CIL VAL DE LOIRE- SITE SARTHE s'engage envers LE MANS MÉTROPOLE : - à communiquer l'attestation de la décision d'octroi du PASS-FONCIER, signée par l'accédant; - à assurer la mise en œuvre de la garantie de rachat et de la garantie de relogement. 9

10 Engagements de Le Mans Métropole LE MANS MÉTROPOLE, s'engage : - au versement de la subvention décrite à l'article 4 ; - à communiquer au CIL VAL DE LOIRE- SITE SARTHE et au ménage accédant l'attestation de versement de l'aide de la collectivité permettant un montage en Pass-Foncier et le cas échéant, une majoration du prêt à taux zéro ; - à développer la communication sur le programme envisagé. Elle oriente les candidats potentiels vers le CIL VAL DE LOIRE- SITE SARTHE et la SCCV PISCINE. Article 10 : Résiliation et déchéance, pénalités La convention cessera de faire effet si la SCCV PISCINE décide de stopper la réalisation du programme tel qu il est décrit à l article 2. Dans ce cas les sommes versées à la SCCV PISCINE par LE MANS MÉTROPOLE seront intégralement remboursées à hauteur. La présente convention ne pourra être dénoncée par l une des parties qu en cas de faute de son cocontractant qui se serait poursuivie plus d un mois après une sommation d avoir à la faire cesser, notifiée par lettre recommandée avec accusé de réception et visant le présent article. Elle pourra également être dénoncée par LE MANS MÉTROPOLE en cas de mise en redressement judiciaire ou de liquidation de la SCCV PISCINE, si les dispositions légales alors en vigueur ne s y opposent pas. En cas de défaillance de la SCCV PISCINE ou de mauvaise exécution du contrat, la SCCV PISCINE supportera les conséquences de ses fautes dans les conditions du droit commun, le montant d éventuelles pénalités étant fixé par le juge. 10

11 Article 11 : Annexes Annexe 1 : Références juridiques Annexe 2 : Plan masse de l opération Annexe 3 : Détail du descriptif des biens (surface utile, type ) et des prix de vente par lot Annexe 4 : Bilan prévisionnel de l'opération arrêté à la date du 11/08/2010 Annexe 5 : Fiche de synthèse du candidat accédant Fait en trois exemplaires, à., le.. Le Gérant de la SCCV PISCINE Le Président du CIL Val de Loire Site Sarthe Patrick LELIEVRE Bruno WEIBEL Le Président de LE MANS MÉTROPOLE Jean-Claude BOULARD 11

Nous présentons ici les caractéristiques communes aux deux dispositifs puis leurs spécificités à jour au 1 er septembre 2009.

Nous présentons ici les caractéristiques communes aux deux dispositifs puis leurs spécificités à jour au 1 er septembre 2009. Le Pass foncier Introduction Conçu par les partenaires sociaux du 1% logement et mis en place par une convention signée entre l UESL et l Etat en décembre 2006, le Pass foncier 1 est un mécanisme destiné

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels

Prêt Social de Location Accession PSLA. Marché Immobilier Social. Dernière mise à jour Mars 2013. Document réservé exclusivement aux Professionnels Prêt Social de Location Accession PSLA Marché Immobilier Social Dernière mise à jour Mars 2013 Document réservé exclusivement aux Professionnels Tout savoir sur le Prêt Social Location Accession Les principes

Plus en détail

TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014

TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014 9. TVA à taux réduit pour l accession à la propriété en «zone ANRU» - avril 2014 Aménagements apportés par la loi de finances pour 2014, rappel du dispositif et actualisation des valeurs plafonds... L

Plus en détail

PASS-FONCIER. Cil Référent

PASS-FONCIER. Cil Référent PASS-FONCIER R 1 PASS FONCIER Un dispositif innovant d accession d sociale à la propriété 2 >> PASS FONCIER : principe du dispositif - Individuel neuf hors copropriété : portage foncier ou prêt long terme

Plus en détail

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm Cahier 4 La sécurisation Hlm La sécurisation Hlm en bref Extrait du «guide de la sécurisation Hlm», A.RE.COOP., mars 2008 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Prêt PASS-FONCIER Clauses-types de l offre de prêt

Prêt PASS-FONCIER Clauses-types de l offre de prêt UESL mise à jour avril 2010 Prêt PASS-FONCIER Clauses-types de l offre de prêt CLAUSES A INSERER OBLIGATOIREMENT DANS LES CONDITIONS PARTICULIERES DE L OFFRE DE PRET Identification du logement Préciser

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER,

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, SON EVOLUTION ET DE LA «MAISON POUR 15 EUROS PAR JOUR» Synthèse Le Pass-foncier est un dispositif social d accompagnement des politiques locales

Plus en détail

ADIL DE L ISERE GRENOBLE

ADIL DE L ISERE GRENOBLE Le contrat de location-accession & Le Prêt Social Location-Accession ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Introduction Sommaire 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3 Le

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 C-5-05 N 165 du 10 OCTOBRE 2005 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. EXONERATION DES CONSTRUCTIONS DE LOGEMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D

Plus en détail

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier

Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Convention entre l Etat, l UESL et la CDC sur le développement de l accession sociale par portage foncier Entre l Etat, représenté par le ministre de l emploi, de la cohésion sociale et du logement, le

Plus en détail

Sommaire. Introduction 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3

Sommaire. Introduction 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3 Le contrat de location-accession & Le Prêt Social Location-Accession ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Introduction Sommaire 1 - LE REGIME JURIDIQUE 3 Le

Plus en détail

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS 1 Le PASS-FONCIER du 1% logement Deux formules Portage du foncier par le collecteur 1% (individuel seulement) Prêt à remboursement différé (collectif et individuel)

Plus en détail

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00 MISE EN ŒUVRE D UN DISPOSITIF REGIONAL D AIDE AU PORTAGE FONCIER ET IMMOBILIER DESTINÉ À DES OPERATIONS DE LOGEMENT SOCIAL EN POITOU-CHARENTES CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 8 A-3-07 N 110 du 10 OCTOBRE 2007 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE (TVA). DROITS D ENREGISTREMENT ET TAXE DE PUBLICITE FONCIERE. LOCATION-ACCESSION

Plus en détail

Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER. Réunion d Information DDE 33 PASS-FONCIER

Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER. Réunion d Information DDE 33 PASS-FONCIER Le CILG Partenaire de votre projet PASS-FONCIER En BAIL A CONSTRUCTION Instauré en 2007, afin de contribuer au développement de l accession sociale à la propriété, le PASS-FONCIER vient d être revu par

Plus en détail

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure (Conditions en annexe page 10) Cadre réservé à l administration N de dossier :... Cachet d entrée Nom du ou des demandeurs :......

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE.

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE. CONVENTION DE PORTAGE FONCIER AGENCE FONCIÈRE DE LOIRE-ATLANTIQUE COMMUNE / EPCI DE. 1 / 10 ENTRE : L AGENCE FONCIERE DE LOIRE-ATLANTIQUE, Etablissement Public à caractère industriel et commercial dont

Plus en détail

Résidence «Le Val de Blore» à Nice 19, Boulevard de l Armée des Alpes

Résidence «Le Val de Blore» à Nice 19, Boulevard de l Armée des Alpes Le Coup de pouce pour devenir propriétaire! Résidence «Le Val de Blore» à Nice 19, Boulevard de l Armée des Alpes Devenez PROPRIETAIRE de votre résidence principale à Nice en toute SECURITE www.primohabitat06.fr

Plus en détail

Guide du futur. propriétaire. Le groupe SNI vous donne les clés

Guide du futur. propriétaire. Le groupe SNI vous donne les clés Guide du futur propriétaire Le groupe SNI vous donne les clés Devenir propriétaire un acte fort Devenir propriétaire, aménager et personnaliser votre lieu de vie, vous constituer un patrimoine transmissible

Plus en détail

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ;

dénommé ci-après le «propriétaire», dénommé ci-après le «gestionnaire», Vu l objet de la Résidence Sociale tel que défini à l annexe I ; CONVENTION N...... CONCLUE ENTRE L ETAT, L ORGANISME PROPRIETAIRE, L ORGANISME GESTIONNAIRE EN APPLICATION DE L ARTICLE L.353.2 DU CODE DE LA CONSTRUCTION ET DE L HABITATION PORTANT SUR LES RESIDENCES

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession

Le Prêt Social de Location Accession Le Prêt Social de Location Accession PSLA Un dispositif innovant qui permet de financer le bailleur & le futur locataire accédant 22 septembre 2011 Le Crédit Foncier à votre service 9- LE CREDIT FONCIER

Plus en détail

Effectif de la Société à la date de dépôt du dossier complet de demande d aide :

Effectif de la Société à la date de dépôt du dossier complet de demande d aide : AIDE A L INVESTISSEMENT DES PME CONVENTION ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES YVELINES ET LA SOCIETE XXX EN APPLICATION DE L ARTICLE L1511-5 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Date de réception

Plus en détail

Délibération N CR 59-15

Délibération N CR 59-15 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CR 59-15 Délibération N CR 59-15 DU 19 juin 2015 Partenariats avec la FNARS Ile-de-France, la Fondation Abbé Pierre, la Fédération nationale Solidarités femmes (FNSF),

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

Conventionnement. Madame, Monsieur,

Conventionnement. Madame, Monsieur, DELEGATION... Conventionnement N de convention : hhhhhhhhhhhhhhhhhhhh la présente convention a été validée par l Anah le hh hh hhhh Signature N 12 808*05 Réservé à l Anah CONVENTION À LOYER SOCIAL OU TRÈS

Plus en détail

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs,

CONVENTION DE PORTAGE FONCIER VILLE DE SAINT-BRIEUC / SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION OPERATION RUE DU GOELO NOTE DE SYNTHESE. Mesdames, Messieurs, Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 29 septembre 2009 ----------------- Rapporteur : Mme DIOURON ----------------- N 10 CONVENTION DE

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée

1 Taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Vous trouverez ci-après les principales dispositions nouvelles pour 2014 concernant la TVA et le CIDD. La loi de finances pour 2014 a été publiée au Journal Officiel du 30/12/2013. Elle officialise les

Plus en détail

BOI-TVA-IMM-20-20-20-20120912

BOI-TVA-IMM-20-20-20-20120912 BOI-TVA-IMM-20-20-20-20120912 TVA - Opérations concourant à la production ou à la livraison d'immeubles - Opérations immobilières réalisées dans le secteur du logement social - Opérations d'accession sociale

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005 relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 Poitiers Cedex,

Plus en détail

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+

VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ Février 2015 VOUS ACHETEZ AVEC LE PRÊT À TAUX ZÉRO - PTZ+ LES CONDITIONS LIÉES À L'EMPRUNTEUR Le PTZ+ est accessible au primo-accédant candidat à l'acquisition de sa résidence principale, dont le montant

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE www.caissedesdepots.fr DIRECTION REGIONALE UNDEFINED Fascicule LSPA 04-01 CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE ARTICLE 5 - DEFINITIONS La

Plus en détail

Accord sur les avantages au personnel. portant sur la tarification des produits et services bancaires

Accord sur les avantages au personnel. portant sur la tarification des produits et services bancaires portant sur la tarification des produits et services bancaires Entre les soussignés La Caisse d'epargne LOIRE CENTRE dont le siège social est situé à ORLEANS, 7 rue d'escures, représentée par adame Dominique

Plus en détail

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option

Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction : la cession du bail et la levée d option Le PASS-FONCIER sous forme de bail à construction repose sur la dissociation de l acquisition du foncier de celle

Plus en détail

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer

- Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer - Dispositifs de défiscalisation des investissements outre-mer L article 21 de la loi de finances pour 2014 réforme le régime de défiscalisation des investissements outre-mer des entreprises. Les conditions

Plus en détail

Vente d'immeuble bâti et mobilier sous conditions suspensives

Vente d'immeuble bâti et mobilier sous conditions suspensives Vente d'immeuble bâti et mobilier sous conditions suspensives M.... (prénoms, nom, profession) - né à... le... et Mme... - née à... le... De nationalité française. Demeurant à... où ils élisent domicile.

Plus en détail

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété.

GARANTIES LOCATIVES. Le Cabinet ATI GESTION gère aujourd hui environ 800 lots en gérance et 1000 en copropriété. GARANTIES LOCATIVES LES SERVICES D ATI GESTION LA GESTION LOCATIVE (quittancement, reddition mensuelle des comptes, suivi des travaux ) LE SYNDIC DE COPROPRIETE LA MISE EN LOCATION (sélection des locataires,

Plus en détail

RESIDENCE. Le Louisiane CONTRAT DE RESERVATION

RESIDENCE. Le Louisiane CONTRAT DE RESERVATION RESIDENCE Le Louisiane CONTRAT DE RESERVATION CONTRAT DE RESERVATION RESIDENCE LE LOUISIANE Article 1 - Parties au contrat : Entre ACQUEREUR : Nom Nom de jeune fille.. Prénoms. Date de naissance. Lieu

Plus en détail

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif

Aides pour restaurer les parties communes des immeubles en copropriété. Aides pour restaurer un logement locatif DISPOSITIONS PRATIQUES OPAH COPROPRIETE RENNES Dans le cadre de l Opération programmée d amélioration de l habitat engagée par la Ville de Rennes sur le centre depuis mars 2007, pour une durée de cinq

Plus en détail

Conseil de Surveillance du 23 février 2012

Conseil de Surveillance du 23 février 2012 AIDES AUX MENAGES EN DIFFICULTE ARTICLE R. 313-19-3 V DU CCH ---- En application de l article R. 313-12 du code de la construction et de l habitation, l UESL peut déterminer par recommandation les modalités

Plus en détail

CONVENTION DE CABINET GROUPÉ

CONVENTION DE CABINET GROUPÉ CONVENTION DE CABINET GROUPÉ LES SOUSSIGNES : Répétable autant que de besoin [ Identification de l associé personne physique], demeurant [ ] né le [ ] à [ ] Avocat au Barreau de Paris [ Identification

Plus en détail

Le conseil en financement

Le conseil en financement ACTUALITE JUIN 2010 C.N.R.S Hebdo PROJETS DE VIE, LES FINANCER AUTREMENT LE PROJET IMMOBILIER ET SON FINANCEMENT L opération immobilière est un projet important de la vie : Comment acheter, ou faire construire?

Plus en détail

L'abonnement ou les charges de chaleur doivent correspondre à la résidence principale du foyer.

L'abonnement ou les charges de chaleur doivent correspondre à la résidence principale du foyer. Annexe 1 : détail des critères d'éligibilité aux fonds de solidarité Chauffage Urbain La première facture de chaleur (chauffage et/ou eau chaude sanitaire) ou le premier décompte de charge ne peut pas

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE

CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE ENTRE, D UNE PART Le Département de Seine-et-Marne représenté

Plus en détail

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit»

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» REPUBLIQUE FRANCAISE Date de notification de l acte : Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» Entre : La Région Haute-Normandie, Hôtel de Région, 5 rue Schuman, CS 21129, 76174 Rouen

Plus en détail

OSNY D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY.

OSNY D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY. l'agglomération OSNY VAL DE V IOSNE CONVENTION PORTANT DESIGNATION D'UN MAITRE D'OUVRAGE DESIGNE POUR L'OPERATION DE CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE L'ENFANCE A OSNY Convention Maîtrise d'ouvrage désignée

Plus en détail

LA LOCATION MEUBLEE. Les loyers issus des locations en meublé à usage d'habitation sont généralement exonérés de TVA.

LA LOCATION MEUBLEE. Les loyers issus des locations en meublé à usage d'habitation sont généralement exonérés de TVA. LA LOCATION MEUBLEE La location meublée d'appartements est une activité commerciale, qui relève au titre de l'impôt sur le revenu de la catégorie des BIC (bénéfices industriels et commerciaux) et non de

Plus en détail

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant :

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant : ACTE D'ENGAGEMENT Article 1 - OBJET du MARCHE Le présent marché prend la forme d un contrat d assurance Responsabilité Civile Générale dont les conditions sont la reprise du cahier des charges avec ou

Plus en détail

Le mandat en vue de la location d un bien et la location

Le mandat en vue de la location d un bien et la location FICHE DE SYNTHÈSE Module 4 Le mandat en vue de la location d un bien et la location - MODULE SEMAINE 4 - SOMMAIRE : I) Le Mandat en vue de la location...2 1) Rappel de la règlementation sur le démarchage

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Décret n o 2010-1704 du 30 décembre 2010 relatif aux prêts ne portant pas

Plus en détail

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES FICHE D IDENTIFICATION POUR UNE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Il est rappelé au porteur de projet qu'il est vivement souhaitable voire

Plus en détail

LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS

LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS LES CONDITIONS HABITUELLES D EMPLOI DES FONDS VERSÉS Mises à jour le 19 novembre 2014. Siège social : 69, bd des canuts 69317 LYON Cedex 04 Tél. : 04.78.30.58.30 Fax : 04.78.27.75.22 SIRET 775 643 216

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession PSLA

Le Prêt Social de Location Accession PSLA Le Prêt Social de Location Accession PSLA LES OBJECTIFS Favoriser l accession sociale à la propriété Faciliter le parcours résidentiel Permettre aux ménages à revenus modestes de devenir propriétaires

Plus en détail

MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT

MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT POUVOIR ADJUDICATEUR : PETR DU PAYS DE LA DEODATIE OPERATION : REFERENT ENERGIE Marché n : 012015 MARCHE PUBLIC A PROCEDURE ADAPTEE DE SERVICES ACTE D ENGAGEMENT Conseil et accompagnement des hébergeurs

Plus en détail

(Cas particuliers de la location avec option d achat, du crédit-bail, et de la location de longue durée)

(Cas particuliers de la location avec option d achat, du crédit-bail, et de la location de longue durée) AVENANT n : à la (à remplir par l ASP) CONVENTION PASSEE ENTRE L AGENCE DE SERVICES ET DE PAIEMENT (ASP) ET LES LOUEURS OU LES VENDEURS DE VEHICULES PROPRES, POUR LA GESTION DU BONUS ECOLOGIQUE Vu le code

Plus en détail

BAREMES DU LOGEMENT LE PRET A TAUX ZERO +

BAREMES DU LOGEMENT LE PRET A TAUX ZERO + BAREMES DU LOGEMENT PRETS Dernière mise jour le 1 er février 2012 LE PRET A TAUX ZERO + La loi de finances pour 2012 et ses textes d application (décret et arrêté du 30.12.11) mettent en place de nouvelles

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON,

La Commission Permanente du Conseil Régional Nord - Pas de Calais réunie le 15 octobre 2012, sous la présidence de Monsieur Daniel PERCHERON, REGION NORD - PAS DE CALAIS COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL Délibération n 20122339 Réunion du 15 octobre 2012 Exercice Budgétaire : 2012 Programme : 12 Apprentissage Thème : Apprentissage Objet

Plus en détail

propriétaire de mamaison pour15 euros parjour. Charte pour la Primo-Accession en Maison pour 15 euros par jour

propriétaire de mamaison pour15 euros parjour. Charte pour la Primo-Accession en Maison pour 15 euros par jour propriétaire de mamaison pour15 euros parjour. Charte pour la Primo-Accession en Maison pour 15 euros par jour L'accession à la propriété est l'un des objectifs premiers de nos concitoyens et un enjeu

Plus en détail

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi?

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? Conférence débat Jeudi 5 juin 2014 IMMOBILIER ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? La vente d un bien immobilier doit être constatée par acte authentique. L intervention d un notaire est donc obligatoire.

Plus en détail

IR Crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt afférent à l'habitation principale Prêts ouvrant droit au crédit d'impôt

IR Crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt afférent à l'habitation principale Prêts ouvrant droit au crédit d'impôt Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-350-10-30-20140113 DGFIP IR Crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt

Plus en détail

FAQ n 67 bis L accession à la propriété : une solution pour certains ménages refugiés?

FAQ n 67 bis L accession à la propriété : une solution pour certains ménages refugiés? Direction de l Intégration Emploi/Logement Projet national : Réseau pour l Emploi et le Logement des Réfugiés - RELOREF N/REF : DIEL/RELOREF/ABY/2012-526 Rédacteur : Alice Bouvier d Yvoire FAQ n 67 bis

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 2 MARS 2012 DELIBERATION N CR-12/08.052 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DE L'EMPLOI Stratégie régionale pour la viticulture Programme régional

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

N NOR : N circulaire : Mots-clés : Location-Accession ; Prêt conventionné ; Agrément ; Transfert de prêt ; Garanties de rachat et de relogement

N NOR : N circulaire : Mots-clés : Location-Accession ; Prêt conventionné ; Agrément ; Transfert de prêt ; Garanties de rachat et de relogement Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Le Secrétaire d Etat au Logement RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Le 26 mai 2004 10, place des Cinq Martyrs du Lycée Buffon 75015 Paris Télécopie : 01 40

Plus en détail

CONTRAT DE RESERVATION D UN APPARTEMENT A VENDRE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT

CONTRAT DE RESERVATION D UN APPARTEMENT A VENDRE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Entre les soussignés : CONTRAT DE RESERVATION D UN APPARTEMENT A VENDRE EN L ETAT FUTUR D ACHEVEMENT Conforme à l article L.261-15 et aux articles R.261-25 à R.261-31 du Code de la construction et de l

Plus en détail

Le régime des monuments historiques

Le régime des monuments historiques Cabinet Fiscal Urios André, docteur en droit, Conseil fiscal et patrimonial, conseil en investissement et transactions immobilières Le régime des monuments historiques Le régime des monuments historiques

Plus en détail

CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES

CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES ENTRE LES SOUSSIGNES : IZIMMO S.A.S. (sous l enseigne LA REFERENCE CREDIT), Société par actions simplifiée au capital de 4 114 508, dont le siège social est situé immeuble

Plus en détail

DossIEr DE DEmAnDE. AIDE mobili-jeune. B e r ry - L O I r e T - S A rt h e - T O U r A I N e

DossIEr DE DEmAnDE. AIDE mobili-jeune. B e r ry - L O I r e T - S A rt h e - T O U r A I N e Février 2014 B e r ry - L O I r e T - S A rt h e - T O U r A I N e AIDE mobili-jeune DossIEr DE DEmAnDE une marque déposée pour le compte d Action Logement - février 2014 La demande d AIde MOBILI-JeUNe

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ Le Président du Conseil régional des Pays de la Loire le code général des collectivités territoriales et notamment les articles L 4211-1 et

Plus en détail

L'entreprise d'insertion XX (n SIRET : ) représentée par M., Directeur, dont le siège social est situé,

L'entreprise d'insertion XX (n SIRET : ) représentée par M., Directeur, dont le siège social est situé, Convention-type relative à la mise en œuvre d'une compensation dans le cadre d'un service d intérêt économique général (SIEG) - Entreprise d Insertion - ANNEXE Modèle ENTRE Le Département des Deux-Sèvres,

Plus en détail

PRÊT AU LOGEMENT PRÊT JEUNE MÉNAGE PRÊT À L INSTALLATION

PRÊT AU LOGEMENT PRÊT JEUNE MÉNAGE PRÊT À L INSTALLATION NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter le Centre de la Relation Clients : Tél. 01 44 90 13 33 Fax 01 44 90 20 15 Formulaire de contact accessible sur notre site Internet www.crpcen.fr

Plus en détail

PROJET DE DECRET. Le Premier ministre,

PROJET DE DECRET. Le Premier ministre, Le Premier ministre, Sur le rapport du ministre de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales, du ministre du travail, de la solidarité et de la fonction publique, du ministre du budget,

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM NOTE JURIDIQUE 5 février 2004 PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM Loi du 23.12.86 (CCH : art. L. 443-7 et suivants modifiés par la loi du 21.7.94 et par la loi SRU du 13 décembre 2000), Décret

Plus en détail

ACCESSION. Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux

ACCESSION. Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux FORMATION DROM 2014 ACCESSION Prêts ACCESSION dans le neuf (construction d une maison individuelle ou achat d un logement neuf) Prêt ACCESSION dans l ancien sans travaux Un projet immobilier? Oui, mais

Plus en détail

LE PETIT PROPRIETAIRE

LE PETIT PROPRIETAIRE Prospectus concernant les prêts hypothécaires sociaux accordés par la s.a. LE PETIT PROPRIETAIRE agréée par la région Bruxelles-Capitale inscrite en vertu d'une décision de la Commission bancaire, financière

Plus en détail

AGENCE DE L'EAU ARTOIS-PICARDIE - N Dossier - N d interlocuteur - Date notification - Montant des opérations - Modalités de la participation - Montant de la participation - Date d atteinte de l objectif

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 B-11-06 N 29 du 16 FEVRIER 2006 CREDIT D IMPOT POUR PRIMES D ASSURANCE CONTRE LES IMPAYES DE LOYER ART. 32-III DE LA LOI RELATIVE AU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Pourquoi faire le choix de construire sa maison?

Pourquoi faire le choix de construire sa maison? GUIDE PRATIQUE : CONSTRUIRE SA MAISON Pourquoi faire le choix de construire sa maison? Construire, ou faire construire son habitation sur un terrain que l on a soi-même choisi ne se fait pas par hasard.

Plus en détail

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu.

DIRECTIVE. Le Prêt Locatif Social (PLS) finance des logements locatifs situés en priorité dans les zones dont le marché immobilier est tendu. DIRECTIVE PERSONNES MORALES PRODUCTION DE LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX Construction ou acquisition-amélioration de logements locatifs sociaux, logements en structures collectives et logements meublés pour

Plus en détail

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur

Garanties diverses fournies par le crédit- preneur Garanties diverses fournies par le crédit- preneur 1.- Cautionnement solidaire par la société Est à l'instant intervenu aux présentes :, agissant ici au nom et en sa qualité de président de la société

Plus en détail

Convention de Partenariat Aides au développement de l Aéroport d Epinal-Mirecourt Lignes Aériennes régulières

Convention de Partenariat Aides au développement de l Aéroport d Epinal-Mirecourt Lignes Aériennes régulières Convention de Partenariat Aides au développement de l Aéroport d Epinal-Mirecourt Lignes Aériennes régulières ENTRE : Le DÉPARTEMENT DES VOSGES représenté par son Président, Christian PONCELET, d une part,

Plus en détail

CONTRAT PRELIMINAIRE A UN CONTRAT DE LOCATION-ACCESSION D UN LOGEMENT COLLECTIF LOT N «L ÉPI D ARGENT GRANDCHAMP DES FONTAINES» CONTRAT EN TVA A 5.

CONTRAT PRELIMINAIRE A UN CONTRAT DE LOCATION-ACCESSION D UN LOGEMENT COLLECTIF LOT N «L ÉPI D ARGENT GRANDCHAMP DES FONTAINES» CONTRAT EN TVA A 5. CONTRAT PRELIMINAIRE A UN CONTRAT DE LOCATION-ACCESSION D UN LOGEMENT COLLECTIF LOT N «L ÉPI D ARGENT GRANDCHAMP DES FONTAINES» CONTRAT EN TVA A 5.5% ILLUSTRATIONS NON CONTRACTUELLES L ÉPI D ARGENT 1/8

Plus en détail

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010

PROSPECTUS. PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 20 PROSPECTUS PROSPECTUS 14 valable à compter du 01.01.2010 Article 47 2 de la loi du 4 août 1992 relative aux Crédits Hypothécaires et l article 4 de l Arrêté royal du 5 février 1993 portant diverses

Plus en détail

La Société wallonne du crédit social et les Guichets du crédit social octroient, aux conditions du présent règlement, le crédit hypothécaire social.

La Société wallonne du crédit social et les Guichets du crédit social octroient, aux conditions du présent règlement, le crédit hypothécaire social. REGLEMENT DU CREDIT HYPOTHECAIRE SOCIAL 1 TABLE DES MATIERES 2 Présentation Généralités 3 Définitions 4 Revenus annuels imposables globalement de l année n-2 et revenus nets mensuels actuels du demandeur

Plus en détail

Convention de référencement n

Convention de référencement n Convention de référencement n Entre : La société SAGE, SAS au capital de 500 000 Domiciliée au 10, rue Fructidor 75017 PARIS Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale

CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale CONTRAT DE DOMICILIATION Spécimen sans valeur légale Entre la société PRESTAFORMA 98 bis Boulevard de LA TOUR-MAUBOURG 75007 PARIS SAS AU CAPITAL DE 40 000,00 immatriculé au Greffe du Tribunal de Commerce

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

Objet. Bénéficiaires. Conditions d'octroi Conditions générales. ÉCONOMIE ET EMPLOI Immobilier d entreprise

Objet. Bénéficiaires. Conditions d'octroi Conditions générales. ÉCONOMIE ET EMPLOI Immobilier d entreprise ÉCONOMIE ET EMPLOI Immobilier d entreprise Objet Aider à la construction, l'extension ou/et la réhabilitation de locaux à usage industriel, artisanal de production ou tertiaire* destinés à l'entreprise

Plus en détail

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL

CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL COMMUNE DE... Textes législatifs CONVENTION PORTANT SUR L INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D OCCUPATION ET D UTILISATION DU SOL Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment l article L5211-4-2

Plus en détail

Gestion de la résidence

Gestion de la résidence 45 Gestion de la résidence La gestion locative sera confiée à la société : Novaxia - 11, rue du chevalier de Saint-Georges - 75 008 Paris Le gestionnaire est un professionnel qui a les moyens de gérer

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Fiscalité de l immobilier François Longin 1 www.longin.fr Plusieurs niveaux

Plus en détail

Dispositif Duflot : «On ne nous dit pas tout» Analyse par STEPHANE PILLEYRE

Dispositif Duflot : «On ne nous dit pas tout» Analyse par STEPHANE PILLEYRE Dispositif Duflot : «On ne nous dit pas tout» Analyse par STEPHANE PILLEYRE Après 5 mois d existence, le dispositif Duflot n a encore trouvé le succès escompté par ses instigateurs. Des études récemment

Plus en détail

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT

LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT LE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DEPARTEMENTAL DE GARANTIE ET DE CAUTION DES LOYERS POUR L ACCES AU LOGEMENT Le Fonds Départemental de Garantie et de Caution des Loyers pour l accès au logement est mis

Plus en détail

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008)

La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) La Retenue à la source obligatoire en Tunisie : Article 52 du Code de l IS et de l IRPP (à jour jusqu à la Loi de finances 2008) Objet Article Dispositions Taux Principe 52-I Règle générale Hôtels Bureaux

Plus en détail

I. Description générale du dispositif. 1) date limite de dépôt des dossiers :

I. Description générale du dispositif. 1) date limite de dépôt des dossiers : Fonds de soutien aux collectivités territoriales et à certains établissements publics ayant souscrit des contrats de prêt ou des contrats financiers structurés à risque les plus sensibles I. Description

Plus en détail

Le présent contrat de promotion immobilière est conclu entre

Le présent contrat de promotion immobilière est conclu entre CONTRAT DE PROMOTION IMMOBILIERE (secteur libre) Le présent contrat de promotion immobilière

Plus en détail

Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre

Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre Accord portant sur les mesures d accompagnement de la mobilité au sein de la Caisse d Epargne Loire-Centre Entre les soussignés La Caisse d'epargne Loire-Centre dont le siège social est situé à ORLEANS,

Plus en détail