Monsieur P. CMRR :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Monsieur P. CMRR :"

Transcription

1 Monsieur P. Evangéline Bliaux, neuropsychologue Carine Amossé, orthophoniste CMRR Rouen CHU_Hôpitaux de Rouen - page 1

2 Anamnèse Enseignant 57 ans Droitier Antécédent : Infarctus du myocarde à 42 ans CHU_Hôpitaux de Rouen - page 2

3 Consultation neurologue libéral Plaintes : Problèmes d écriture et d élocution Examen neurologique : Micrographie Lenteur à la marche Bradykinésie Évolution sur 5 ans : Dépression légère traité par Zoloft Introduction traitement par Sifrol des symptômes (marche + lente, penchée en avant) Traitement par Sifrol + Sinemet Évolution sur 6 ans : Chutes fréquentes Freezing Traitement par Sifrol + Sinemet + Comtan CHU_Hôpitaux de Rouen - page 3

4 Consultation neurologue CHU Patient : Marche et articulation Douleurs lombaires Chutes Épouse Achats compulsifs sur internet Jeux de grattage (10-15 /jour) Examen neuro : Posture antéro-latéro-fléchie sur la droite Marche sans difficulté Dysarthrie : hypophonie et tachyphémie Syndrome akinéto-rigide Pas de trouble oculomoteur CHU_Hôpitaux de Rouen - page 4

5 Scanner CHU_Hôpitaux de Rouen - page 5

6 Bilan neuropsychologique Demande bilan : achats compulsifs, jeux de grattage +++ Aucune plainte cognitive Autonomie préservée Collectionneur : achats ++ (internet) ancien mais accentué CHU_Hôpitaux de Rouen - page 6

7 Bilan neuropsychologique ECHELLES GLOBALES MAX SCORE MMS MATTIS Attention Initiation verbale motrice 7 6 Construction 6 5 Concepts Mémoire CHU_Hôpitaux de Rouen - page 7

8 Bilan neuropsychologique MAX SCORE RL/RI 16 R. immédiat R. libre R. total R. libre MEMOIRE R. total R. libre R. total R. libre différé R. total différé Mémoire spatiale Empan endroit 6 Empan envers 5 Note standard Séquence L-C Note standard Mémoire de travail (MEM III) Mémoire des chiffres Empan endroit 6 Empan envers 5 Note standard CHU_Hôpitaux de Rouen - page 8

9 Bilan neuropsychologique MAX SCORE BREF FLUENCES ( 2min ) "p" 28 FONCTIONS "animaux" 26 EXECUTIVES MCST Catégorie 6 5 Erreurs 0 13 Persévérations 0 4 STROOP Tps dénomination 61 Tps interférence 103 Erreur interférence 0 0 CHU_Hôpitaux de Rouen - page 9

10 Bilan orthophonique initial Plaintes initiales : Parole ça se bouscule au portillon Écriture : petite Perceptif : Intensité forte Débit de parole rapide Articulation floue Mâchoires serrées Bonne intelligibilité CHU_Hôpitaux de Rouen - page 10

11 Bilan orthophonique 4 ans après Suivi orthophonique en cours Faciès figé Débit de parole rapide Voix grave, rauque Souffle nasal Fasciculations linguales Asymétrie des lèvres Intelligibilité CHU_Hôpitaux de Rouen - page 11

12 Bilan orthophonique 6 ans après Plainte Troubles de la parole selon la femme Fluctuant selon les jours, lorsqu il s énerve Débit de parole rapide avec accélérations paroxystiques du débit Voix grave Fasciculations linguales Serrage des mâchoires Asymétrie faciale (droite) Intelligibilité altérée CHU_Hôpitaux de Rouen - page 12

13 Bilan orthophonique 6 ans après Prise en charge orthophonique Utilisation d un pacing board pour ralentir le débit (l emmène partout avec lui) Apprentissage en cours CHU_Hôpitaux de Rouen - page 13

14 Bilan orthophonique : résultats Aggravation de la dysarthrie Accélération du débit Intelligibilité perturbée Plainte plus importante PAROLE (BECD) Score Perceptif Non Fait 16/20 14/20 Score d'intelligibilité 22/24 17/24 17/24 Test Phonétique d'intelligibilité 52/52 51/52 51/52 Analyse Phonétique mots simples Non Fait Non Fait 0/88 mots complexes Non Fait 0/30 0/30 Voice Handicap Index Non Fait 28/120 55/120 CHU_Hôpitaux de Rouen - page 14

15 Conclusion Pas de trouble cognitif aux tests Troubles du comportement Peu d éléments au bilan : quelle échelle utiliser? Dysarthrie avec débit rapide Quels autres moyens utiliser pour ralentir le débit? CHU_Hôpitaux de Rouen - page 15

Famille 2. E. BLIAUX, neuropsychologue C. AMOSSE, orthophoniste 2 Février 2007

Famille 2. E. BLIAUX, neuropsychologue C. AMOSSE, orthophoniste 2 Février 2007 Famille 2. E. BLIAUX, neuropsychologue C. AMOSSE, orthophoniste 2 Février 2007 Famille 2.: Antécédents Présentation du cas de 3 patientes de la même famille Maladie de Huntington chez : 5 collatéraux Patiente

Plus en détail

M.V. Equipe de neuropsychologie CMRR Réunion de réseau du 18/10/2012. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1

M.V. Equipe de neuropsychologie CMRR Réunion de réseau du 18/10/2012. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 M.V. Equipe de neuropsychologie CMRR Réunion de réseau du 18/10/2012 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 M.V. 68 ans CAP, ancien serrurier Plainte mnésique depuis 2 ans confirmée par l épouse: Problème d orientation

Plus en détail

CMRR Haute-Normandie. Maladie de Parkinson et orthophonie

CMRR Haute-Normandie. Maladie de Parkinson et orthophonie CMRR Haute-Normandie Maladie de Parkinson et orthophonie Séverine Robert-Lormand, Carine Amossé, Orthophonistes CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Dysarthrie dans la maladie de Parkinson CHU_ Hôpitaux de

Plus en détail

CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1

CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Fonctions exécutives Fonctions de contrôle de haut niveau Désignent (Lezak, 1982) : l établissement d objectif l initiation l inhibition la planification la flexibilité

Plus en détail

Mme D. Réseau du 22/03/2012

Mme D. Réseau du 22/03/2012 Mme D. Réseau du 22/03/2012 Lucie Guyant-Maréchal, neurologue Sandrine Bioux, psychologue CMRR Rouen CHU_Hôpitaux de Rouen - page 1 Patiente : Mme D.A. Vue de 66 à 68 ans pour des troubles de mémoire ATCD

Plus en détail

Patient 2. D. Pouliquen, Psychologue L. Guyant-Maréchal, Neurologue CMRR, CHU de Rouen.

Patient 2. D. Pouliquen, Psychologue L. Guyant-Maréchal, Neurologue CMRR, CHU de Rouen. Patient 2 D. Pouliquen, Psychologue L. Guyant-Maréchal, Neurologue CMRR, CHU de Rouen http://www3.chu-rouen.fr/internet/cmrr/ Réunion CMRR du 15/11/2012 Présentation du cas 45 ans, niveau D Hospitalisation

Plus en détail

Trois tableaux neuropsychologiques. syndrome souscorticofrontal discret ou modéré : maladie de Parkinson et atrophie multisystématisée

Trois tableaux neuropsychologiques. syndrome souscorticofrontal discret ou modéré : maladie de Parkinson et atrophie multisystématisée Trois tableaux neuropsychologiques syndrome souscorticofrontal discret ou modéré : maladie de Parkinson et atrophie multisystématisée syndrome souscorticofrontal sévère : paralysie supranucléaire progressive

Plus en détail

Evaluation neuropsychologique dans la Sclérose en plaques

Evaluation neuropsychologique dans la Sclérose en plaques Evaluation neuropsychologique dans la Sclérose en plaques Céline CHANIAL Neuropsychologue Service de Neurologie CHU Saint Etienne chanial.celine@gmail.com BCcogSEP Batterie Courte d évaluation des fonctions

Plus en détail

Aphasies Progressives Primaires (APP)

Aphasies Progressives Primaires (APP) CMRR Haute-Normandie Aphasies Progressives Primaires (APP) C. Amossé et S. Robert-Lormand Orthophonistes CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Critères diagnostiques, Mesulam 2003 Début et évolution progressive

Plus en détail

Design du suivi neuropsychologique PHRC POLCA. POLCA - Neuropsychologie

Design du suivi neuropsychologique PHRC POLCA. POLCA - Neuropsychologie Design du suivi neuropsychologique PHRC POLCA GREC-ONCO (Hervé TAILLIA, Christine MORONI, Isabelle LEGER, Mathieu BOONE, Catherine BELIN, Didier MAILLET, Marie LANGE) Suivi neuropsychologique Pré-inclusion

Plus en détail

Conduite automobile et troubles cognitifs

Conduite automobile et troubles cognitifs Conduite automobile et troubles cognitifs Service de Rééducation des Fonctions Cognitives : Neuropsychologues : Cécile CHOISAT, Vanessa BULAIN Orthophonistes : Marion DESPAGNE, Cyrille PICARD,Gaëlle BENICHOU

Plus en détail

CAS CLINIQUE : M. CP, 60 ans

CAS CLINIQUE : M. CP, 60 ans CAS CLINIQUE : M. CP, 60 ans Une amnésie peut en cacher une autre.. Dr Leslie Cartz Piver, Neurologue, CMRR Limousin, Limoges. J ALIENOR 2016, Limoges 1 AOUT 2009 : M. CP, 60 ans Ancien chef d équipe travaux

Plus en détail

ACTIVITE NEUROPSYCHOLOGIQUE. Service de Gérontologie Clinique & Consultation Mémoire du CMRR CHU ANGERS

ACTIVITE NEUROPSYCHOLOGIQUE. Service de Gérontologie Clinique & Consultation Mémoire du CMRR CHU ANGERS ACTIVITE NEUROPSYCHOLOGIQUE Service de Gérontologie Clinique & Consultation Mémoire du CMRR CHU ANGERS Définition La neuropsychologie se donne pour objet l'étude des perturbations cognitives, du comportement

Plus en détail

Monsieur TC. http://www3.chu-rouen.fr/internet/cmrr/ Réunion du 19/11/2010. Olivier Martinaud Dorothée Pouliquen Service de neurologie, CMRR Rouen

Monsieur TC. http://www3.chu-rouen.fr/internet/cmrr/ Réunion du 19/11/2010. Olivier Martinaud Dorothée Pouliquen Service de neurologie, CMRR Rouen Monsieur TC Réunion du 19/11/2010 Olivier Martinaud Dorothée Pouliquen Service de neurologie, CMRR Rouen CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Consultation M0 Homme 71 ans, niveau D Retraité depuis 16 ans Venu

Plus en détail

Mémoire de travail et fonctions exécutives dans l aphasie

Mémoire de travail et fonctions exécutives dans l aphasie Mémoire de travail et fonctions exécutives dans l aphasie Crisco 11 décembre 2014 Caen Peggy Quinette - Inserm-EPHE-UCBN U1077 quinette-p@chu-caen.fr Introduction Premières études sur MDT dans l aphasie

Plus en détail

DYSFONCTIONNEMENTS COGNITIFS Les tests fréquemment utilisés

DYSFONCTIONNEMENTS COGNITIFS Les tests fréquemment utilisés DYSFONCTIONNEMENTS COGNITIFS Les tests fréquemment utilisés Evaluation faite par : Neuropsychologues Orthophonistes Ergothérapeutes Quelques tests fréquemment utilisés pour l évaluation selon le patient

Plus en détail

Delacourte et al, 1999

Delacourte et al, 1999 Delacourte et al, 1999 Progression de la MA État clinique Normal MA Pré- symptomatique MCI MA Clinique Pas de symptômes Pas de symptômes Symptômes légers Démence légère, modérée ou sévère Lésions légères

Plus en détail

Le WISC IV: théorie et études de cas

Le WISC IV: théorie et études de cas Le WISC IV: théorie et études de cas Réseau TAP- le 25 septembre 2012 Stéphanie IANNUZZI Psychologue - Neuropsychologue Centre de Référence des Troubles des Apprentissages CHU Bicêtre Lucie HANNEQUIN Psychologue-

Plus en détail

Prise en charge orthophonique de la personne avec microdélétion 22q11 au fil des âges. Nicole Denni-Krichel Fédération Nationale des Orthophonistes

Prise en charge orthophonique de la personne avec microdélétion 22q11 au fil des âges. Nicole Denni-Krichel Fédération Nationale des Orthophonistes Prise en charge orthophonique de la personne avec microdélétion 22q11 au fil des âges Nicole Denni-Krichel Fédération Nationale des Orthophonistes DECRET DE COMPETENCES n 2002-721 du 2 mai 2002 relatif

Plus en détail

Maladie de Huntington et troubles cognitifs. S. BIOUX, neuropsychologue 2 Février 2007

Maladie de Huntington et troubles cognitifs. S. BIOUX, neuropsychologue 2 Février 2007 Maladie de Huntington et troubles cognitifs S. BIOUX, neuropsychologue 2 Février 2007 Troubles cognitifs Légers ou inexistants au début Peuvent précéder troubles moteurs Progressent jusqu à démence Perturbations

Plus en détail

2 ÈME SÉMINAIRE INTERCANCÉROPÔLES INCA

2 ÈME SÉMINAIRE INTERCANCÉROPÔLES INCA 2 ÈME SÉMINAIRE INTERCANCÉROPÔLES INCA Isabelle Léger Psychologue Clinicienne spécialisée en neuropsychologie Lille 18 juin 2013 Constats sur la plainte cognitive des patients 2 Les études sur les Plaintes

Plus en détail

Évaluations neuropsychologiques dans le cadre des aphasies dégénératives

Évaluations neuropsychologiques dans le cadre des aphasies dégénératives DU de Neuropsychologie Paris VI 2006/2007 Évaluations neuropsychologiques dans le cadre des aphasies dégénératives Valérie Hahn Barma Neuropsychologue Centre de Neuropsychologie Hôpital de la Salpêtrière

Plus en détail

Conduite à tenir devant un syndrome extrapyramidal

Conduite à tenir devant un syndrome extrapyramidal Conduite à tenir devant un syndrome extrapyramidal Julien Cassereau, Service de neurologie, CHU Angers FMC 30 Janvier 2014 Syndrome parkinsonien Triade classique Akinésie/bradykinésie +++ Tremblement de

Plus en détail

Démarche diagnostique

Démarche diagnostique Démarche diagnostique Phénotype cognitif: localisation L expression cognitive est dépendante de la localisation des lésions. Le diagnostic dépendra lui: Du contexte; De l examen neurologique; Des examens

Plus en détail

Confusion de la personne âgée

Confusion de la personne âgée de la personne âgée de la personne âgée Démographie Incidence Âge Hom mes (%) Femm es (%) 65 0,6 0,7 70 1,5 2,3 75 1,8 4,3 80 6,3 8,4 85 8,8 14,2 90+ 17,7 23,6 de la personne âgée Maladie D ALZHEIMER Historique

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Les Jeudis de l Europel - 15 janvier 2005 Troubles cognitifs chez la personne âgée en pratique quotidienne Quelles plaintes? Quels troubles? Quels tests? Dr Bernard CROISILE Laboratoire de Neuropsychologie

Plus en détail

Histoire de tuyaux: Cas de Mme H.

Histoire de tuyaux: Cas de Mme H. Histoire de tuyaux: Cas de Mme H. FARAP 2015 Dr RIVIERE Christelle, WILLERMOZ Blandine, orthophoniste, Hôpital de Fourvière 23 mars 2011 Patiente de 83 ans Vivant en foyer logement Adressée, via les urgences,

Plus en détail

LA MALADIE DE PARKINSON. Professeur David Maltête

LA MALADIE DE PARKINSON. Professeur David Maltête LA MALADIE DE PARKINSON Professeur David Maltête Épidémiologie Maladie dégénérative fréquente 160000 patients en France Risque plus élevé chez l homme Début entre 55 et 60 ans Cause précise demeure inconnue

Plus en détail

Evaluation de la qualité de vie après laryngectomie totale.

Evaluation de la qualité de vie après laryngectomie totale. Evaluation de la qualité de vie après laryngectomie totale. Auto-évaluation et analyse perceptive comme outils d évaluation. Intérêts et limites dans la pratique orthophonique. Ronan DELAHAYE Christophe

Plus en détail

Troubles cognitifs consécutifs à un arrêt cardiaque extra-hospitalier

Troubles cognitifs consécutifs à un arrêt cardiaque extra-hospitalier Troubles cognitifs consécutifs à un arrêt cardiaque extra-hospitalier Évaluation dans un service de MPR à orientation neurologique Christine PICQ Pascale BRUGUIERE, Elsa CARON, Anne PESKINE, Pascale PRADAT-DIEHL

Plus en détail

Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement. Diaporama réalisé par Sophie Saltarelli, membre de l ERR 21 de PLURADYS

Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement. Diaporama réalisé par Sophie Saltarelli, membre de l ERR 21 de PLURADYS Son rôle dans les troubles des apprentissages et / ou du développement Les domaines de compétence Prévention Diagnostic Rééducation De la communication, verbale et non verbale Des retards ou troubles de

Plus en détail

Le bilan neuropsychologique de base

Le bilan neuropsychologique de base Le bilan neuropsychologique de base Par Marlène FOUCHEY le mardi, janvier 20 2009, 14:18 - Tests neuropsychologiques Liste des différents domaines cognitifs à évaluer lors d'un bilan neuropsychologique

Plus en détail

L aphasie progressive primaire. Évaluation neuropsychologique

L aphasie progressive primaire. Évaluation neuropsychologique L aphasie progressive primaire Évaluation neuropsychologique S. Bioux, E. Bliaux, D. Pouliquen Service de neurologie CMRR / CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 DEFINITION «détérioration isolée et progressive

Plus en détail

Atelier pratique RECOMMANDATIONS ANAES. Florence Mahieux-Laurent CEGAP Ivry-sur-Seine

Atelier pratique RECOMMANDATIONS ANAES. Florence Mahieux-Laurent CEGAP Ivry-sur-Seine Atelier pratique RECOMMANDATIONS ANAES Florence Mahieux-Laurent CEGAP Ivry-sur-Seine Recommandations ANAES Démarche diagnostique Entretien Patient et accompagnant ATCD (familiaux, FdR vasc., alcool, médicaments)

Plus en détail

Prise en charge des patients souffrant d un syndrome de Korsakoff

Prise en charge des patients souffrant d un syndrome de Korsakoff Prise en charge des patients souffrant d un syndrome de Korsakoff Carine AMOSSÉ et Séverine ROBERT-LORMAND Orthophonistes 20 mars 2009 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Évaluation neuropsychologique préalable

Plus en détail

CMRR : Équipe de neuropsychologie CMRR Rouen

CMRR :  Équipe de neuropsychologie CMRR Rouen Équipe de neuropsychologie CMRR Rouen Introduction Intérêt croissant depuis 30 ans Augmentation de l espérance de vie Pré-requis de l évaluation Tenir compte des acquisitions antérieures Étiologies multiples

Plus en détail

Journée Alzheimer 2014,

Journée Alzheimer 2014, Journée Alzheimer 2014, Diagnostic clinique de la maladie. Dr Grégoire Hinzelin, Neurologue, Polyclinique de l'atlantique, Saint Herblain Diagnostic et pratique clinique! L expérience du neurologue libéral!

Plus en détail

Évaluation Neuropsychologique de la Maladie d Alzheimer

Évaluation Neuropsychologique de la Maladie d Alzheimer Évaluation Neuropsychologique de la Maladie d Alzheimer 9/01/07 Élodie Guichart-Gomez Centre de Neuropsychologie Hôpital de la Salpêtrière Les démences dégénératives Maladies neurologiques entraînant des

Plus en détail

LE MMS Version consensuelle GRECO. Dr Laurence HUGONOT-DIENER

LE MMS Version consensuelle GRECO. Dr Laurence HUGONOT-DIENER LE MMS Version consensuelle GRECO Dr Laurence HUGONOT-DIENER 1 Mini Mental State Version originale : Folstein et al 1987 Adaptation GRECO française différente de l originale La version GRECO a été adaptée

Plus en détail

La dysphasie chez l enfant.

La dysphasie chez l enfant. La dysphasie chez l enfant. Fanny MONDON GRANGEMARD - 2011 - Lyon 2 Qu est-ce que c est? 1-A: Définition troubles du langage + Définition de la dysphasie Le langage / La parole : «Le langage est une capacité

Plus en détail

Profils morphologiques et neuropsychologiques des patients suspects de Maladie d Alzheimer

Profils morphologiques et neuropsychologiques des patients suspects de Maladie d Alzheimer Profils morphologiques et neuropsychologiques des patients suspects de Maladie d Alzheimer P Chapuis 1, M Sauvée 2, M Medici 3, A Serra 2, E Banciu 1, A Moreau-Gaudry 3, O Moreaud 2, A Krainik 1,4 1 Neuroradiology

Plus en détail

Rééducation et démence DR FLORENCE BEAUCAMP, MPR SERVICE DE SSR GÉRIATRIQUES LES BATELIERS

Rééducation et démence DR FLORENCE BEAUCAMP, MPR SERVICE DE SSR GÉRIATRIQUES LES BATELIERS Rééducation et démence DR FLORENCE BEAUCAMP, MPR SERVICE DE SSR GÉRIATRIQUES LES BATELIERS La démence Démence vieillissement Vieillissement cognitif : Apprentissage plus lent Le double tâche est altéré

Plus en détail

Programme des formations 2017 du Sdo 06

Programme des formations 2017 du Sdo 06 Programme des formations 2017 du Sdo 06 Toutes les demandes d informations ou d inscriptions pour les formations du Sdo 06 sont à faire à l adresse suivante : fp.sdo06@gmail.com Envoi des bulletins papier

Plus en détail

23/10/2012. Il décrit depuis environ 6 mois une perte d autonomie, avec un périmètre de marche limité à 200m avec une canne,

23/10/2012. Il décrit depuis environ 6 mois une perte d autonomie, avec un périmètre de marche limité à 200m avec une canne, Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap ED MT4/T7 Correction sujet d examen sept 2012 Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs

Plus en détail

Maladie d Alzheimer : Quelle douleur derrière la plainte? Dr Nicolas AUGUSTE FARAP Saint Etienne 28 Septembre 2012

Maladie d Alzheimer : Quelle douleur derrière la plainte? Dr Nicolas AUGUSTE FARAP Saint Etienne 28 Septembre 2012 Maladie d Alzheimer : Quelle douleur derrière la plainte? Dr Nicolas AUGUSTE FARAP 2012 - Saint Etienne 28 Septembre 2012 Maladie d Alzheimer: un diagnostic «facile à faire» Critères diagnostic (DSM IV)

Plus en détail

Centre de Référence des Troubles de Apprentissages

Centre de Référence des Troubles de Apprentissages Centre de Référence des Troubles de Apprentissages Cas clinique de Bilan orthophonique afin d'aborder la dyslexie Françoise Bertrand-Pucci orthophoniste Le rôle de l orthophoniste L orthophoniste est thérapeute

Plus en détail

Les syndromes démentiels. Dr O.Vandhuick Neurologue Clinique Europe Rouen

Les syndromes démentiels. Dr O.Vandhuick Neurologue Clinique Europe Rouen Les syndromes démentiels Dr O.Vandhuick Neurologue Clinique Europe Rouen Définition Perte progressive et globale des facultés mentales d un individu entravant son autonomie dans la vie quotidienne. Classique

Plus en détail

Travaux dirigés : Dysphasies et Troubles du langage oral

Travaux dirigés : Dysphasies et Troubles du langage oral Travaux dirigés : Dysphasies et Troubles du langage oral Catherine Pech - Georgel : Phoniatre Florence George : Orthophoniste Service de neuropédiatrie Pr. J.Mancini CHU Timone - Marseille Cas n 1 : Gauthier

Plus en détail

PSYCHOMOTRICITÉ ET MALADIE D ALZHEIMER

PSYCHOMOTRICITÉ ET MALADIE D ALZHEIMER PSYCHOMOTRICITÉ ET MALADIE D ALZHEIMER D e l é v a l u a t i o n à l a p r i s e e n c h a r g e Elodie Martin Formatrice Institut de Psychomotricité de Toulouse Psychomotricienne en Equipe Spécialisée

Plus en détail

La Déficience Intellectuelle

La Déficience Intellectuelle La Déficience Intellectuelle Equipe de Neuropsychologie Service de Neurologie / Hétérogénéité des termes utilisés : déficience mentale, retard mental, incapacité intellectuelle, handicap mental, débilité

Plus en détail

SOUS-TYPES CLINIQUES DE LA PSP

SOUS-TYPES CLINIQUES DE LA PSP CENTRE DE REFERENCE DEMENCES RARES SOUS-TYPES CLINIQUES DE LA PSP Anne-Marie Bonnet: Département de Neurologie, Hôpital Pitié-Salpêtrière CRITERES OBLIGATOIRES Pour les distinguer des autres syndromes

Plus en détail

Interactions entre troubles moteurs et attention chez les dyslexiques

Interactions entre troubles moteurs et attention chez les dyslexiques Interactions entre troubles moteurs et attention chez les dyslexiques Pr Y Chaix Jean-Michel Albaret; Céline Brassard; Emmanuel Cheuret; Pascale de Castelnau; Jacques Benesteau; Caroline Karsenty; Jean-François

Plus en détail

Evaluation neuropsychologique et de l humeur chez les traumatisés crâniens

Evaluation neuropsychologique et de l humeur chez les traumatisés crâniens 11èmes Rencontres Inter régionales de Médecine Physique, Nice, 27.03.09 Evaluation neuropsychologique et de l humeur chez les traumatisés crâniens Dr Michel BENOIT Service de Psychiatrie Pole des Neurosciences

Plus en détail

Olivier d Arripe neuropsychologue

Olivier d Arripe neuropsychologue Les séquelles cognitives consécutives aux atteintes cérébrales chez les patients alcoolo dépendants Qu est qu une fonction cognitive? Quel vécu au quotidien? Olivier d Arripe neuropsychologue Différents

Plus en détail

TROUBLES NEURO COGNITIFS DANS LE VIH

TROUBLES NEURO COGNITIFS DANS LE VIH TROUBLES NEURO COGNITIFS DANS LE VIH Virginie Biscay Psychologue spécialisée Neuropsychologie Service des Maladies Infectieuses, CHU Nice, Hôpital l Archet Marseille, 27 avril 2010 PLAN Partie 1 : Définitions

Plus en détail

Mr P. Prise en charge en UCC au CH d Oissel-CHU de Rouen. Dr M. Berard,E. Fevrier, Dr A. Guedj CHU de Rouen Hôpital d Oissel

Mr P. Prise en charge en UCC au CH d Oissel-CHU de Rouen. Dr M. Berard,E. Fevrier, Dr A. Guedj CHU de Rouen Hôpital d Oissel Mr. rise en charge en UCC au CH d Oissel-CHU de Rouen Dr M. Berard,E. Fevrier, Dr A. Guedj CHU de Rouen Hôpital d Oissel Histoire de vie Né en 1929 en Bretagne (village où sont recensés des cas de DLFT)

Plus en détail

S. Bioux Psychologue Service Neurologie

S. Bioux Psychologue Service Neurologie S. Bioux Psychologue Service Neurologie http://www3.chu-rouen.fr/internet/cmrr/ Réunion CMRR du 12/04/2012 73 ans Professeur Antécédents : HTA Goitre hétéro-nodulaire Péricardite virale Ulcère Carcinome

Plus en détail

EVALUATION DU LANGAGE. Peggy GATIGNOL, orthophoniste

EVALUATION DU LANGAGE. Peggy GATIGNOL, orthophoniste EVALUATION DU LANGAGE Peggy GATIGNOL, orthophoniste PROBLEMATIQUE Chirurgie des tumeurs intracérébrales : 2 buts antagonistes Optimiser la qualité de la résection Minimiser le risque de déficit neurologique

Plus en détail

M.Cécile Deneuville Marion Mourceins Psychologues

M.Cécile Deneuville Marion Mourceins Psychologues M.Cécile Deneuville Marion Mourceins Psychologues 1. Le psychologue 2. La demande 3. La plainte 4. L entretien clinique 5. L évaluation 5.1. Les fonctions mnésiques 5.2. Les fonctions exécutives 5.3. Les

Plus en détail

Présentation du cas de Juliette. Suite de l anamnèse. En Décembre 2002

Présentation du cas de Juliette. Suite de l anamnèse. En Décembre 2002 Présentation du cas de Juliette INTERET D UNE PRISE EN CHARGE PLURIDISCIPLINAIRE Annie Bachelard, Psychomotricienne et Martine Innocenti, orthophoniste à Pertuis Première consultation en février 2002.

Plus en détail

O. Martinaud Rouen, le 26/06/2009

O. Martinaud Rouen, le 26/06/2009 Aphasies progressives primaires (APP) O. Martinaud Rouen, le 26/06/2009 Epidémiologie Début entre 60 et 75 ans (Mesulam, 1982); en moyenne 63 ans (Johnson et al., Arch Neurol 2005) Diagnostic à 68.3 ±

Plus en détail

Troubles d apprentissage scolaire

Troubles d apprentissage scolaire Troubles d apprentissage scolaire DCEM, Module III Pr Vincent des Portes Neuropédiatre Faculté de médecine Lyon Sud Université Claude Bernard, Lyon I Inhibition Psychique : «mauvaise utilisation des moyens»

Plus en détail

ET SI C ÉTAIT UN PARKINSON? PRESENTATION MAIRIES URML GROUPE TRAVAIL PARKINSON 1

ET SI C ÉTAIT UN PARKINSON? PRESENTATION MAIRIES URML GROUPE TRAVAIL PARKINSON 1 ET SI C ÉTAIT UN PARKINSON? 1 1 La maladie de Parkinson La maladie de Parkinson est la maladie neuro-dégénérative la plus fréquente après la maladie d Alzheimer. Elle est aussi la 2 ème cause de handicap

Plus en détail

Evaluation des symptômes des personnes atteintes de pathologies neurologiques dégénératives ou déficitaires

Evaluation des symptômes des personnes atteintes de pathologies neurologiques dégénératives ou déficitaires Evaluation des symptômes des personnes atteintes de pathologies neurologiques dégénératives ou déficitaires Dr Canan OZSANCAK chef de service et Céline GRABOWSKI ergothérapeute au Centre hospitalier d

Plus en détail

Les troubles spécifiques du langage

Les troubles spécifiques du langage Troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques du langage Mme Saltarelli, Orthophoniste Mme Burgevin, Orthophoniste Mme Masson, Dr en Sciences du Langage Formations financées par l ARS

Plus en détail

Troubles psycho-comportementaux. comportementaux et SEP. Mme MERCIER Bernadette. Neuropsychologue. Réseau Rhône-Alpes SEP

Troubles psycho-comportementaux. comportementaux et SEP. Mme MERCIER Bernadette. Neuropsychologue. Réseau Rhône-Alpes SEP Mme MERCIER Bernadette Neuropsychologue Réseau Rhône-Alpes SEP Ecole de la SEP pour les professionnels de santé Lyon, samedi 25 mai 2013 Rare au début de la maladie 10 % cas dans SEP SP EUPHORIE Etat de

Plus en détail

EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL

EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL EVALUATION ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES SPECIFIQUES DU LANGAGE ORAL Monique TOUZIN Orthophoniste, CHU Bicêtre Unité de rééducation et centre référent sur les troubles des apprentissages Coordinatrice

Plus en détail

La place du CRTL auprès de l enfant «DYS»

La place du CRTL auprès de l enfant «DYS» La place du CRTL auprès de l enfant «DYS» Dr Ch. RICHELME Centre de référence pour les troubles du langage Groupe hospitalier Archet CHU de NICE Les centres de références sont intégrés dans un projet plus

Plus en détail

MALADIE DE HUNTINGTON. L. GUYANT-MARECHAL, neurologue 2 Février 2007

MALADIE DE HUNTINGTON. L. GUYANT-MARECHAL, neurologue 2 Février 2007 MALADIE DE HUNTINGTON L. GUYANT-MARECHAL, neurologue 2 Février 2007 MALADIE DE HUNTINGTON Prévalence 1/10.000 (6000 en France) Autosomique dominant Mouvements anormaux Troubles psychiatriques Troubles

Plus en détail

Mémoire: évaluation de la mémoire de travail. TD de psychologie cognitive. Séance 1

Mémoire: évaluation de la mémoire de travail. TD de psychologie cognitive. Séance 1 + Mémoire: évaluation de la mémoire de travail TD de psychologie cognitive Séance 1 + Introduction Mémoire = capacité à encoder, stocker et restituer une information 2 conceptions théoriques:! Les théories

Plus en détail

épidémiologie et perspectives

épidémiologie et perspectives Etat des lieux du diagnostic des syndromes démentiels d en Rhône-Alpes : apport de l él épidémiologie et perspectives Isabelle ROUCH, Hélène H CAMARASA Cellule R d D La Cellule R d de la démence d en Rhône-Alpes

Plus en détail

Comment j examine le langage en consultation mémoire?

Comment j examine le langage en consultation mémoire? Comment j examine le langage en consultation mémoire? Département d Orthophonie de Lille 1 Sommaire Evaluer le langage : intérêt Evaluer le langage : les grands principes Modalités d évaluation des troubles

Plus en détail

ET SI C ÉTAIT UN PARKINSON?

ET SI C ÉTAIT UN PARKINSON? LES JEUDIS D AVRIL ET MAI 2017 RÉUNIONS D INFORMATION de à 9h30 11h30 ET SI C ÉTAIT UN PARKINSON? LE DÉPISTAGE ET LE TRAITEMENT PRÉCOCES DE LA MALADIE DE PARKINSON RETARDENT LA PERTE D AUTONOMIE UNION

Plus en détail

2.3 Ataxie S core de mesure de l'ataxie ICARS (International Cooperative Ataxia Rating Scale)

2.3 Ataxie S core de mesure de l'ataxie ICARS (International Cooperative Ataxia Rating Scale) 2.3 Ataxie 2.3.1 S core de mesure de l'ataxie ICARS (International Cooperative Ataxia Rating Scale) Malgré l implication de l ataxie cérébelleuse au cours de différentes situations cliniques et son association

Plus en détail

Réseau TAP 11 mai 2010

Réseau TAP 11 mai 2010 Réseau TAP 11 mai 2010 Troubles praxiques : Description d une cohorte M Chatriot, C Billard, J Chambry, C Galbiati, M Palu, L Birenbaum, A de Villèle, G Lefevere, F Delteil-Pinton Centre Référent des troubles

Plus en détail

La dysarthrie INFORMATION AUX PATIENTS. Comment gérer un trouble de la réalisation motrice de la parole?

La dysarthrie INFORMATION AUX PATIENTS. Comment gérer un trouble de la réalisation motrice de la parole? La dysarthrie INFORMATION AUX PATIENTS Comment gérer un trouble de la réalisation motrice de la parole? Le service de logopédie du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR) vous donne des informations

Plus en détail

La neuropsychologie des traumatisés crâniens : les fonctions cognitives

La neuropsychologie des traumatisés crâniens : les fonctions cognitives La neuropsychologie des traumatisés crâniens : les fonctions cognitives Florent BERNARDIN Psychologue spé. en Neuropsychologie Service de Médecine L, Alcoologie Addictologie (CHU de Nancy, 54) SAMSAH-Epidom

Plus en détail

Syndrome Parkinsonien

Syndrome Parkinsonien Syndrome Parkinsonien Le Syndrome Parkinsonien Le syndrome parkinsonien est un syndrome moteur défini par la présence : D une akinésie associée à au moins un des symptômes suivants : Rigidité extrapyramidale;

Plus en détail

La prise en charge orthophonique de l attention et des fonctions exécutives chez l enfant porteur de TDAH.

La prise en charge orthophonique de l attention et des fonctions exécutives chez l enfant porteur de TDAH. SRON-Form SAS N RCS 795 066 836 N SIRET 79506683600011 Code APE 8559A 7, rue Ourasi, 14430 Dozulé 07.71.08.18.42 contact.sron.form@gmail.com Journées de formation animées par : Karine TRICAUD, orthophoniste

Plus en détail

Plan. I Définition II Cognition et douleur III Facteurs associés. Douleur et Cognition. Christine Moroni

Plan. I Définition II Cognition et douleur III Facteurs associés. Douleur et Cognition. Christine Moroni Plan Douleur et Cognition Christine Moroni http://nca.recherche.univ-lille3.fr/ Douleur : expérience émotionnelle et sensorielle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle ou décrite

Plus en détail

Dégénérescence Cortico-basale et Paralysie supra nucléaire progressive

Dégénérescence Cortico-basale et Paralysie supra nucléaire progressive Dégénérescence Cortico-basale et Paralysie supra nucléaire progressive Diagnostic et profil neuropsychologique Couroyer Hélène - Pouliquen Dorothée Tilliette Thimothée DCB/PSP Diagnostic différentiel pas

Plus en détail

Dyscalculie(s) et logico-mathématiques Quel(s) projet(s)? Carine FAURE Orthophoniste Libérale et Salariée au SESSAD TSA

Dyscalculie(s) et logico-mathématiques Quel(s) projet(s)? Carine FAURE Orthophoniste Libérale et Salariée au SESSAD TSA Dyscalculie(s) et logico-mathématiques Quel(s) projet(s)? Carine FAURE Orthophoniste Libérale et Salariée au SESSAD TSA IUFM Grenoble Lundi 19 octobre 2009 SESSAD TSA Sud-Isère accueil.sessad@wanadoo.fr

Plus en détail

TROUBLES NEURO-DEGENERATIFS ET TROUBLES DU COMPORTEMENT

TROUBLES NEURO-DEGENERATIFS ET TROUBLES DU COMPORTEMENT TROUBLES NEURO-DEGENERATIFS ET TROUBLES DU COMPORTEMENT JOURNEE INTERPROFESSIONNELLE, PSYCHIATRIE DU SUJET AGE Dr Malrain Cécile (neurologue au CH de Saint Malo) 15 juin 2017 PLAN 1. Troubles psycho-comportementaux

Plus en détail

PLUS-VALUE APPORTEE PAR LE RESEAU DYS-42

PLUS-VALUE APPORTEE PAR LE RESEAU DYS-42 ANNEXE au RAPPORT D ACTIVITE 2012 PLUS-VALUE APPORTEE PAR LE RESEAU DYS-42 RÔLE DU RESEAU DYS-42 Diagnostics de TSA et tr associés Coordination du parcours de soins Plus efficace, moins coûteux Amélioration

Plus en détail

Les troubles spécifiques du langage

Les troubles spécifiques du langage Troubles spécifiques des apprentissages Les troubles spécifiques du langage Mme Plateau-Holleville, Orthophoniste Mme Saltarelli, Orthophoniste Formations financées par l ARS dans le cadre de la Politique

Plus en détail

Programme de remédiation cognitive chez des malades avec TUA P. PERNEY CHU NÎMES

Programme de remédiation cognitive chez des malades avec TUA P. PERNEY CHU NÎMES Programme de remédiation cognitive chez des malades avec TUA P. PERNEY CHU NÎMES Introduction Complications somatiques de l alcool fréquentes Complications neurologiques En particulier atteintes cognitives

Plus en détail

SYNDROME D APNEE OBSTRUCTIVE DU SOMMEIL. Aspects théoriques Cas d un patient

SYNDROME D APNEE OBSTRUCTIVE DU SOMMEIL. Aspects théoriques Cas d un patient SYNDROME D APNEE OBSTRUCTIVE DU SOMMEIL Aspects théoriques Cas d un patient Bérengère Pagès Marie-Pierre Dupont Vendredi 18 Juin 2010 9ème Rencontre de l Association «psy-neuropsy-mip» ORGANISATION DU

Plus en détail

Les troubles cognitifs, comportementaux et psycho-affectifs après un AVC

Les troubles cognitifs, comportementaux et psycho-affectifs après un AVC Les troubles cognitifs, comportementaux et psycho-affectifs après un AVC Journée mondiale de l AVC 29 octobre 2015 LOISEL Nadège, psychologue spécialisée en neuropsychologie Service de neurologie, CMRR

Plus en détail

Vendredi 5 octobre Véronique Tsimba

Vendredi 5 octobre Véronique Tsimba Vendredi 5 octobre 2012 Véronique Tsimba Un consensus de départ? «Du moteur» «Du visuel» «Du spatial» «De l exécutif» «Du praxique» «De la pensée» Conditions de l apprentissage GRAPHISME Langage Langue

Plus en détail

MALADIE de PARKINSON

MALADIE de PARKINSON MALADIE de PARKINSON Neurodégénérescence idiopathique du SNC nigro-strié dopaminergique avec : Akinésie; Hypertonie; Tremblement Maladie polysystèmique évolutive avec une longue phase préclinique EVOLUTION

Plus en détail

TROUBLES COGNITIFS ET DIALYSE. Béatrix PAILLOT Gériatre - Consultation mémoire St Germain en Laye - Salpêtrière

TROUBLES COGNITIFS ET DIALYSE. Béatrix PAILLOT Gériatre - Consultation mémoire St Germain en Laye - Salpêtrière TROUBLES COGNITIFS ET DIALYSE Béatrix PAILLOT Gériatre - Consultation mémoire St Germain en Laye - Salpêtrière Cs mémoire du 3 novembre 2004 F 75 ans vue avec sa fille pour un 2 ème avis et un suivi. MA

Plus en détail

Réunion Banque Nationale Alzheimer

Réunion Banque Nationale Alzheimer Réunion Banque Nationale Alzheimer Jeudi 1 er Décembre 2016, Limoges 1 Programme 13h45-14h00 : Introduction Pr Philippe Couratier, CMRR Limoges 14h00-15h00 : La nouvelle base BNA : Pourquoi? Comment? Dr

Plus en détail

Les Troubles Déficit de l Attention avec/sans Hyperactivité TDA/H. Mieux les repérer et les comprendre

Les Troubles Déficit de l Attention avec/sans Hyperactivité TDA/H. Mieux les repérer et les comprendre Les Troubles Déficit de l Attention avec/sans Hyperactivité TDA/H Mieux les repérer et les comprendre Lycée français de Manille Jeudi 21 mai 2015 De 15h30 à 17h30 Adélaïde Lefèvre, psychologue Pascale

Plus en détail

DE LA RÉÉDUCATION À LA COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES D APPRENTISSAGES

DE LA RÉÉDUCATION À LA COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES D APPRENTISSAGES DE LA RÉÉDUCATION À LA COMPENSATION DES TROUBLES SPÉCIFIQUES D APPRENTISSAGES 2 février 2012 Formation ISRP 2 Sébastien Verjux Ergothérapeute L ERGOTHÉRAPIE Une approche concrète, pragmatique et écologique,

Plus en détail

LES DEMENCES NON ALZHEIMER

LES DEMENCES NON ALZHEIMER LES DEMENCES NON ALZHEIMER Maladie des corps de Lewy diffus Dégénérescences fronto-temporales Démences vasculaires O SAINT JEAN MA Huntington PSP Démences corticales Démences sous-corticales MdPI? DCL

Plus en détail

ABORD CLINIQUE DE LA MALADIE D ALZHEIMER COMMUNE

ABORD CLINIQUE DE LA MALADIE D ALZHEIMER COMMUNE ABORD CLINIQUE DE LA MALADIE D ALZHEIMER COMMUNE Pr Olivier SAINT JEAN HEGP Université Paris Descartes Quels objectifs pour une (des?) consultation initiale? Identifier le déclin cognitif Faire un diagnostic

Plus en détail

Anxiété chez l enfant : Regards croisés de la clinique et des neurosciences

Anxiété chez l enfant : Regards croisés de la clinique et des neurosciences Anxiété chez l enfant : Regards croisés de la clinique et des neurosciences Isabelle Wodon Psychologue à Erasme Service d'orthopédagogie Clinique, Université de Mons Mandy Rossignol Institut de recherche

Plus en détail

Elle est composite et est en réalité organisée en six sections utilisables séparément.

Elle est composite et est en réalité organisée en six sections utilisables séparément. L échelle UPDRS (Unified Parkinson s Disease Rating Scale) sert de mesure pour quantifier la progression de la maladie de Parkinson et l efficacité du traitement. Elle est composite et est en réalité organisée

Plus en détail

Troubles spécifiques du langage ORAL : des repères pour agir.

Troubles spécifiques du langage ORAL : des repères pour agir. Troubles spécifiques des apprentissages Troubles spécifiques du langage ORAL : des repères pour agir. Mme Saltarelli, Orthophoniste Membre Equipe Ressource Réseau Côte d Or Journée Nationale 2012 des DYS

Plus en détail

L'interdisciplinarité: mieux comprendre pour mieux intervenir en présence d'un trouble cognitif complexe

L'interdisciplinarité: mieux comprendre pour mieux intervenir en présence d'un trouble cognitif complexe L'interdisciplinarité: mieux comprendre pour mieux intervenir en présence d'un trouble cognitif complexe Yannick Nadeau Josée St-Cyr Clinique régionale de la mémoire du CSSS de Rouyn-Noranda Déclarations

Plus en détail