La nécessité des opérations de MAI 1917

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La nécessité des opérations de MAI 1917"

Transcription

1 énne, DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 5 et 6 Mai 1917; Lieux : Braye-en-Laonnois (02000) Belligérants : Français et Allemands Latitude : Longitude : Titre : L Epine de CHEVREGNY Thèmes : Les attaques du 5 et 6 Mai 1917 sur le Chemin des Dames. Localisation : Sur le Chemin des Dames, au Nord de Braye-en-Laonnois L Épine de CHEVREGNY «La Vérité sur l Offensive du 16 Avril 1917» Paul PAINLEVE Ancien Ministre de la Guerre Ancien Président du Conseil La nécessité des opérations de MAI 1917 «La rupture manquée du 16 Avril laissait nos armées dans cette position intenable - aussi dangereuse que coûteuse à conserver que les techniciens appellent position d assaut interrompu On ne reste pas en équilibre sur le tranchant d un rasoir. «En maints endroits nous nous trouvions arrêtés entre la première et la deuxième ligne de la première position allemande. «Il fallait ou avancer ou revenir sur nos anciennes positions, ce qui eut accru la désillusion de l armée, déprimé son moral ainsi que celui du pays et excité le moral de l adversaire. «Mais par-dessus tout il nous était impossible d abandonner à eux-mêmes nos alliés anglais qui venaient de s engager sur une grosse action sur la SCARPE : nous devions aider à leur effort en retenant de notre mieux et usant l ennemi sur notre front. «4 Offensives allaient s allumer successivement à partir du 30 avril : - l attaque de MORONVILLERS à partir du 30 avril - l attaque du secteur Mont Spin Mont Sapigneul le 4 mai - l attaque de CRAONNE le même jour et l attaque de la VI Armée sur l Ailette le 5 Mai

2 5 et 6 Mai 1917 JMO du 350 e Régiment d Infanterie

3 Le monument du Soldat Jean Dauly La tombe du Soldat Jean Dauly

4 5 Mai 1917 «Le jour J fixé pour l attaque est le 5 Mai. L heure H est neuf heures. «Avant 3 heures du matin toutes les troupes d attaque et de réserve, prennent position aux emplacements qui leur ont été assignés, elles sont camouflées dans les tranchées par de la toile. «A 3 H 30, toutes les troupes sont en place dans les parallèles de départ. Les tranchées sont camouflées pour éviter le repérage par les avions ennemis. «A 9 H, 9 H 01, 9 H 02, toutes les troupes d attaque du groupement LAGARDE, s élancent vers l ennemi comme à la parade, faisant l admiration et arrachent même des larmes de fierté à tous les spectateurs. «Les barrages d artillerie sont parfaits. «A 9 H 10,les premières vagues franchissent les premières lignes boches. «Les vagues progressent sur les secondes lignes et le Chemin des Dames. «Le nettoyage des premières lignes est assuré. «A 9 H 20, les secondes lignes et le Chemin des Dames sont dépassés. La progression se poursuit sur les batteries et la lisière des bois où des mitrailleuses ennemies sont installées et gênent notre mouvement en avant. «A 9 H 24 les mitrailleuses sont tournées et la ligne des Batteries, fixée au Régiment comme objectif d attaque, est atteinte. «L artillerie ennemie commence à réagir, de violent barrages sont déclenchés isolant l avant des arrières. «Les compagnies s organisent à la lisière du bois. «A 10 H 28, Les compagnies LEROUX et DELORME pénètrent dans le bois, continuant leur marche en avant, elles descendent les pentes du ravin et s apprêtent à marcher, de concert avec le bataillon POIREE, sur les batteries SE du Moulin Didier. «Elles sont prises sous les feux des mitrailleuses de l éperon des Vaumaires et s organisent sur la position en poussant des petits postes aux batteries «A partir de 10 H 55, l ennemi s accumule vers les Vaumaires de forts détachements de renforts se dirigeant vers les carrières sont aperçus sortant de MONAMPTEUIL. «A 11 H, le Lieutenant Colonel quitte le PC de 8814 pour se porter en avant à 8822 (tranchée de la Dragonne) sous un tir de barrage très violent. Le Lieutenant LORCY accompagnant le Lieutenant Colonel est blessé ; plusieurs sapeurs sont tués et blessés.

5 «A partir de 13 H 15, l ennemi commence à réagir. Les Compagnies du bataillon de Tarlé sont attaquées à la grenade et ripostent énergiquement. La section ALBERT, de la 14ème Compagnie est poussée en renfort vers 9027 pour renforcer la liaison entre le 4ème et le 6ème bataillon. «La section DUQUENOY, de la 14ème est poussée en renfort vers 8529 pour assurer la liaison entre le 4ème bataillon et le bataillon POIREE du 54ème Régiment d Infanterie. «14 H 30 ordre à la Compagnie CAMILLI (18ème) de se porter au Chemin des Dames et en 9126 pour renforcer la Compagnie PORTIER et essayer de repousser l ennemi dans la direction NE suivant ligne «Le Colonel demande en même temps qu une nouvelle compagnie du bataillon JEAN JEAN (réserve à la disposition du Colonel commandant l infanterie) soit poussée en avant pour renforcer la liaison entre les 4ème et 6ème bataillon où la distance est grande. «A 20 heures, l ennemi déclenche sur nos positions et sur les arrières un violent tir de barrage et tente de déboucher sur la droite du Régiment. Il est arrêté par nos tirs et le Régiment reste sur la position conquise.

6 6 Mai 1917 «0 H 55 Ordre à la Compagnie DALLET (19ème ) du 5ème Bataillon de se porter en avant à la disposition du Commandant de TARLE pour rompre la résistance devant son front. «1 H 30 L ennemi essai de déboucher sur le secteur de la 22ème Compagnie et est repoussé par nos tirs de grenades et de FM. «2 H 00 L ennemi au coude à coude (300 hommes) enfonce la ligne du 67ème RI à la jonction du 350ème. Après une résistance à la grenade, la Compagnie FRANTZ, de liaison avec le 67ème RI doit se replier d environ 100 mètres pour faire face à l ennemi, qui, pris sous un feu violent de mousqueterie, lui infligeant de lourdes pertes, doit stopper, la panique étant dans ses rangs. De nouvelles troupes viennent renforcer l ennemi. «La 22ème Compagnie subit de violentes rafales de mitrailleuses. L intention de l ennemi était de reprendre la ligne du Chemin des Dames. La situation est tendue toute le nuit. «12 H 15 Une violente contre attaque sur les 13ème compagnie (DELORME) et 15ème (LEROUX) par un détachement spécial, est arrêtée par la compagnie Delorme. «20 H 35 Nouvelle contre attaque. Tout le secteur est soumis à un bombardement d une grande violence. «L ennemi qui cherche à reprendre le Chemin des Dames et à contourner le Bataillon POIREE ne peut déboucher du bois et abandonne son action et laisse de nombreux cadavres sur le terrain. Parmi les tués DAULY Jean, 2ème classe. 7 Mai 1917 «L infanterie ennemie parait s organiser sur ses positions et est beaucoup plus calme que les jours précédents. «L ordre de relève arrive à 21 heures, elle s effectue dans des conditions très difficiles (marmitage violent rafales de mitrailleuses pluie) et n est terminée qu à 5 H 00 du matin. «Les bataillons relevés se dirigent sur la creute Gouraud près de BRENELLE et les anciennes carrières au NE de la Cour Soupir. «Parmi les disparus DUQUENOY Marcel Aspirant. 2 Juin 1917 «Le 350ème RI est cité à l ordre de l armée dans les termes suivants : «Le 350ème Régiment d Infanterie, sous l impulsion de son chef, le Lieutenant Colonel LAGARDE, vient de prendre d assaut une position extrêmement forte, y a capturé six cents prisonniers avec vingt deux mitrailleuses. Pendant trois jours de combat ininterrompus et jusqu à la relève, s est maintenu sur le terrain conquis, malgré sept contre attaques très violentes et un bombardement intense, faisant subir à l ennemi des pertes considérables. «Le Général commandant en chef : PETAIN.»

7 18 Mai 1917 JMO du 146 e Régiment d Infanterie Activité incessante de notre artillerie. De 3 H 30 à 5 H 00, les Allemands tentent vainement de prendre pied dans notre tranchée de première ligne dans la région s étendant du boyau de la Douille jusqu à 400 mètres à l Ouest. Ils se retirent laissant une centaine d hommes sur le terrain. Un Prussien du Régiment N 359 a été capturé. A 18 H 15, les Allemands lancent une nouvelle attaque sur notre droite et sur le Régiment à notre droite et réussissent à prendre pied dans un de nos éléments avancés. Une dizaine de soldats allemands appartenant au 47ème RI se rendent dans nos lignes. Au cours de la nuit, bombardement intense de nos lignes. Pertes : S/Lt DUREL, tué S/Lt ROUYER, disparu Troupe : 3 tués, 11 blessés, 18 disparus.

297 ème REGIMENT D'INFANTERIE ( )

297 ème REGIMENT D'INFANTERIE ( ) 297 ème REGIMENT D'INFANTERIE ( 1914-1919 ) HISTORIQUE DU 297 ème RÉGIMENT D'INFANTERIE.???????????? 1914. - FORMATION - LORRAINE Le 297 ème régiment d'infanterie a été formé à la mobilisation, à Chambéry,

Plus en détail

Journal de marches et d opérations (JMO) de la 11 e Brigade (24 e et 28 e RI) Cote 26N mai 1915

Journal de marches et d opérations (JMO) de la 11 e Brigade (24 e et 28 e RI) Cote 26N mai 1915 Journal de marches et d opérations (JMO) de la 11 e Brigade (24 e et 28 e RI) Cote 26N498 11-27 mai 1915 11 Mai Le 3 e Corps est attaché à la Xe Armée. Les régiments de la Brigade occupent les cantonnements

Plus en détail

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming

La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg Le 56 ème d Infanterie dans la tourmente de Gosselming La bataille de Sarrebourg regroupe plusieurs combats qui se déroulent du 18 au 21 août 1914. Le 8 ème Corps d Armée est

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés :

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 22-23 Août 1914 Lieu : Gomery (Belgique) Belligérants : Allemands Français. Latitude : 49.563333 Longitude : 5.593333 Titre : la bataille des frontières en Belgique

Plus en détail

Présentation et utilisation du site Internet «Mémoire des Hommes»

Présentation et utilisation du site Internet «Mémoire des Hommes» Présentation et utilisation du site Internet «Mémoire des Hommes» Mémoire des hommes est destiné à mettre à la disposition du public des documents numérisés et des informations issues des fonds d archives

Plus en détail

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( )

Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée ( ) Revue historique des armées 246 2007 France-États-Unis Les journaux de marches et opérations (JMO) des unités de la mission française près des forces américaines : une mémoire partagée (1917-1919) Michel

Plus en détail

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( )

Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale ( ) https://college.clionautes.org/spip.php?article3273 Thème 1- La première guerre mondiale : vers une guerre totale (1914-1918) par Gabrielle Morgane Mise en ligne : mardi 5 mai 2015 i Troisième - i 3ème

Plus en détail

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos

La bataille de la crête de Vimy Ressources: Photos La crête de Vimy du haut des airs Cette photo aérienne montre les principales lignes de tranchées dans un secteur inconnu de la crête de Vimy. Les grands cratères, dont certains ont de 10 à 15 mètres de

Plus en détail

DOSSIER PROMENADE SPÉCIAL 30 MAI 2015

DOSSIER PROMENADE SPÉCIAL 30 MAI 2015 DOSSIER PROMENADE SPÉCIAL 30 MAI 2015 Clés : Période : 1914-1917 Lieu : Saint-Mard (02220) Belligérants : Allemands et Français Latitude : 49.386587 Longitude : 3.582991 Titre : "Le front derrière l'aisne

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Lieu : Belligérants : Latitude : Longitude : Titre : Thèmes : Localisation :

DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Lieu : Belligérants : Latitude : Longitude : Titre : Thèmes : Localisation : DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 7 avril 1917 Lieu : Laffaux (02200). Belligérants : Allemands et Français Latitude : 49.442013 Longitude : 3.416147 Titre : Le monument du Caporal René Trochu, 118

Plus en détail

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy..

Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. Avril 17 : La Bataille de la Crête de Vimy.. La bataille de la crête de Vimy se déroule entre le 9 et le 14 avril 1917 sur le territoire de Vimy, près de Lens dans le Pas-de-Calais. Le site, dominant la

Plus en détail

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015

Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Conception et textes Mansuy VALENTIN 2015 Si le capitaine Rogier avait survécu à la bataille du 18 juin 1940 à Xertigny, il aurait peut-être pu nous raconter cette terrible journée comme ceci : «Je suis

Plus en détail

Marius Revel. Naissance

Marius Revel. Naissance Marius Revel Naissance Marius François Revel est né le samedi 15 août 1885 à Villalier. Il est le fils de Jules Bernard Revel, ramonet 1, âgé de 34 ans et d Agathe Escande, âgée de 27 ans. Acte de naissance

Plus en détail

Sur les champs de bataille

Sur les champs de bataille Introduction Sur les champs de bataille Les Canadiens ont largement contribué à la Première Guerre mondiale. Le rôle du Canada faisait une grande par

Plus en détail

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement?

La Seconde Guerre mondiale ( ) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? La Seconde Guerre mondiale (1939-45) En quoi la 2 nde Guerre mondiale est-elle une guerre d anéantissement? I. Le monde en guerre A. Les victoires de l Axe : 1939-1942 2) avril 1940 : invasion du Danemark

Plus en détail

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France

Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Sur les traces de la plaque commémorative pour les instituteurs de la Loire morts pour la France Élèves de 3 ème du Collège Mario Meunier, Montbrison, 2013-2014 Deux enseignants Jean Emonet Louis Géry

Plus en détail

La première guerre mondiale

La première guerre mondiale La première guerre mondiale Objectifs: Connaître et retenir les évènements marquants de la première guerre mondiale Avoir compris et retenu le vocabulaire spécifiques à la première guerre mondiale Utiliser

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale Arnaud Manbour La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale s est principalement déroulée en Europe de 1914 à 1918. Cette guerre a été particulièrement meurtrière : elle a provoqué plus de morts

Plus en détail

La prise du bois de la «Vache»

La prise du bois de la «Vache» Chapitre 2/3 La prise du bois de la «Vache» Depuis le début de 1916 jusqu au moment où s engage la bataille de Verdun, les Allemands déploient une grande activité. Il exécute, sans doute pour attirer notre

Plus en détail

9 ème BATAILLON DE CHASSEURS A PIED

9 ème BATAILLON DE CHASSEURS A PIED 9 ème BATAILLON DE CHASSEURS A PIED JOURNAL DES MARCHES ET OPERATIONS DU 14 SEPTEMBRE 1914 AU 19 FEVRIER 1915 Source : SHAT Mémoire des Hommes 14 septembre 1914 Note : l état nominatif des pertes jour

Plus en détail

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE»

CEUX DE ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» CEUX DE 1914-1918 ANCIENS ÉLÈVES ANCIENS PROFESSEURS LYCÉE «AMIRAL DE GRASSE» «MORTS POUR LA FRANCE» Dossier constitué par l Association Historique du Pays de Grasse (ceuxde14-18@grasse-historique.fr)

Plus en détail

Blessés : Galaud Georges, soldat 21 Cie. ; Lavaud Marie, sergent 23 Cie.

Blessés : Galaud Georges, soldat 21 Cie. ; Lavaud Marie, sergent 23 Cie. 1 Février Le 5 Btn en ligne à la fosse 11 de Béthune. 6 Btn cantonné à Sailly le Bourse.- CHR et EM cantonnés à Sailly la Bourse. Le 6 Btn quitte Sailly la Bourse à 5 h pour se rendre à Cambrin où il doit

Plus en détail

Projet 1914 : 100 ans après

Projet 1914 : 100 ans après Projet 1914 : 100 ans après 1) Sa Vie et son Etat Civil : Classe de CM1-CM2 de St Maurice en Gourgois Enseignants : Evelyne LAURENSON / Emmanuel DUCHAMP REYMONDON JACQUES source :un dessin de la maison

Plus en détail

Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames

Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames Sortie à la Caverne du dragon dans l Aisne : sur le Chemin des Dames Cliquez pour 11 modifier Avril 2016le style des sous-titres du masque Classes de madame Beaufils, madame Delhez, madame Guiheneuf, monsieur

Plus en détail

Alexandre Ronza. Naissance

Alexandre Ronza. Naissance Alexandre Ronza Naissance François Alexandre Ronza voit le jour le dimanche 25 février 1877 à San Germano Vercellese, en Italie, à mi-chemin entre Turin et Milan. Il est le fils de Jean Charles Antoine

Plus en détail

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( )

ESCALE 3 : LA SECONDE GUERRE MONDIALE, UNE GUERRE D ANEANTISSEMENT ( ) 1. Situer Stalingrad. Stalingrad se trouve en Russie sur les bords de la Volga. 2. Quelles sont les armées en présence? La bataille de Stalingrad oppose l Armée allemande à l Armée russe. 3. Comment sont

Plus en détail

HISTORIQUE DU 404 e RI, numérisé par Olivier Gaget

HISTORIQUE DU 404 e RI, numérisé par Olivier Gaget PRÉFACE Les quelques pages qui vont suivre relatent d'une façon succincte les hauts faits accomplis durant la Grande Guerre par le 404 e Régiment d'infanterie. Elles sont trop courtes pour pouvoir rapporter

Plus en détail

Un Héros de la bataille de Verdun, en 1916

Un Héros de la bataille de Verdun, en 1916 Célébration de la commémoration du centenaire De la grande guerre de 1914-1918. Mémoire et Souvenir de mon grand-père paternel, le général de division louis Bernard, Le plus haut grade de La hiérarchie

Plus en détail

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914

Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 Extraits du JMO du 60 ème RI Pour la période fin juillet septembre 1914 31 juillet 1914 - À 19 heures arrive l ordre du Ministre «Faire partir les troupes de couverture. Le 1 er échelon du 60 ème est transporté

Plus en détail

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE

DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE DOSSIER DE PROMENADE COMMENTÉE Clés : Période : Impliquée pendant tout le conflit; Lieux : Fère-en-Tardenois (02130) Belligérants : Allemands, Américains, Britanniques et Français Latitude : 49.198868

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : 28 mai Lieu : Cantigny (80500) Nord Ouest de Montdidier Belligérants : Allemands, Américains et Français

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : 28 mai Lieu : Cantigny (80500) Nord Ouest de Montdidier Belligérants : Allemands, Américains et Français DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : 28 mai 1918. Lieu : Cantigny (80500) Nord Ouest de Montdidier Belligérants : Allemands, Américains et Français Monuments de la 1ére DIUS La fameuse BIG ONE RED Latitude

Plus en détail

Enquête pour un Poilu oublié de

Enquête pour un Poilu oublié de Enquête pour un Poilu oublié de 1914-1918 ENQUÊTE Que reste-t-il aujourd hui des millions d hommes qui ont participé à la Guerre de 1914-1918? Des milliers de Monuments aux Morts, où d autres vagues de

Plus en détail

LES DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES

LES DOCUMENTS COMPLÉMENTAIRES Clés : Période : 5/6 septembre 1914 Lieu : Villeroy et Chauconin (77410) Belligérants : Allemands, Français; Latitude : 48.982197 Longitude : 2.781864 Titre Le début des combats de l'ourcq, 5 et6 septembre

Plus en détail

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif

Les Poilus. Première Guerre mondiale. centenaire essonne.fr. Service éducatif Service éducatif Les Poilus Première Guerre mondiale Réalisé par Pauline Claude, Isabelle Lambert, Catherine Sironi et Lisbeth Porcher centenaire1914-1918.essonne.fr D ans chaque village de France, les

Plus en détail

3 ème BATAILLON DU 4 ème REGIMENT DE MARCHE DU 1 er REGIMENT ETRANGER D INFANTERIE

3 ème BATAILLON DU 4 ème REGIMENT DE MARCHE DU 1 er REGIMENT ETRANGER D INFANTERIE 3 ème BATAILLON DU 4 ème REGIMENT DE MARCHE DU 1 er REGIMENT ETRANGER D INFANTERIE JOURNAL DE MARCHES ET DES OPERATIONS DU 8 NOVEMBRE 1914 AU 31 MARS 1915 Source : SHAT 8 novembre 1914 Composition au jour

Plus en détail

La bataille de Verdun (1916)

La bataille de Verdun (1916) La bataille de Verdun (1916) Entre 1879 et 1912, les Etats européens contractent des alliances qui divisent l Europe en deux blocs : d un côté la Triple-Alliance (ou Triplice) qui regroupe l Empire allemand,

Plus en détail

Mon père à la guerre 14-18

Mon père à la guerre 14-18 Mon père à la guerre 14-18 Jean MOISAN (1897-1962) Jean MOISAN au second plan, à droite en regardant la photo à son arrivée à la guerre avec ses camarades ils ont 18 ans et encore des visages d'adolescents

Plus en détail

Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales ( ) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale

Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales ( ) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) Chapitre 1 : Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale Chapitre 2 : Démocraties fragilisées et expériences totalitaires

Plus en détail

La journée du poilu. Chemin des Dames Aisne. 16 avril

La journée du poilu. Chemin des Dames Aisne. 16 avril 1918-2008 Du Chemin des Dames au cessez-le-feu Association La Cagna www.aisne.com Journée proposée par le Conseil général de l Aisne et la commune de Craonne avec le concours du Comité départemental de

Plus en détail

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les

CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE. p14 à 35. Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les CIVILS ET MILITAIRES DANS LA PREMIERE GUERRE MONDIALE p14 à 35 Comment la Grande guerre (1914/1918) a-t-elle bouleversée les Etats et les sociétés en Europe? I- UNE GUERRE INDUSTRIELLE D UNE AMPLEUR ET

Plus en détail

le 16 avril Programme

le 16 avril Programme Association La Cagna Journée proposée par le Conseil général de l Aisne et la commune de Craonne avec les concours du Comité départemental de randonnée pédestre, du Service départemental d incendie et

Plus en détail

Adjudant Maurice VERGNE

Adjudant Maurice VERGNE Adjudant Maurice VERGNE Parrain de la 264 e promotion de l Ecole Nationale des Sous-Officiers d Active 3 e Bataillon du 2 novembre 2009 au 24 juin 2010 L adjudant VERGNE était titulaire des décorations

Plus en détail

Transcription du Journal des Marches et Opérations du 288 e Régiment d Infanterie Octobre 1917 Chemin des Dames par Anne-Marie BERDEIL

Transcription du Journal des Marches et Opérations du 288 e Régiment d Infanterie Octobre 1917 Chemin des Dames par Anne-Marie BERDEIL Transcription du Journal des Marches et Opérations du 288 e Régiment d Infanterie Octobre 1917 Chemin des Dames par Anne-Marie BERDEIL ORDRE DE BATAILLE Etat Major Jasienski A. Lieutenant-colonel Chef

Plus en détail

Abécédaire. De la grande guerre

Abécédaire. De la grande guerre Abécédaire De la grande guerre Sommaire A comme armistice D comme défunts G comme gueule cassée H comme horreur N comme nouvelle du front P comme propagande T comme tranchée A comme armistice Nous avons

Plus en détail

Les lettres de Poilus

Les lettres de Poilus Les lettres de Poilus Les «paroles de Poilus» Les paroles de poilus sont des lettres ou des extraits de journaux intimes que les combattants de la guerre 14-18 ont envoyés à leurs familles et à leurs amis.

Plus en détail

Deuxième guerre mondiale

Deuxième guerre mondiale Deuxième guerre mondiale Campagne de Tunisie 1942-1943 PARCOURS DE GUERRE DU 6 E RTA Eric de FLEURIAN 21/01/2015 Copyright 2015 les-tirailleurs.fr Sommaire Avertissement 2 Situation le 1 er novembre 1942

Plus en détail

Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. Mort au combat en Algérie, le 29 mars 1957 à l âge de 25 ans

Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. Mort au combat en Algérie, le 29 mars 1957 à l âge de 25 ans ECOLE NATIONALE DES SOUS-OFFICIERS D ACTIVE 1 BATAILLON CARRIÈRE MILITAIRE du SERGENT-CHEF T O U S S A I N T PIERRE Parrain de la 76 Promotion de l E.N.S.O.A. - Médaille Militaire - Croi de Guerre des

Plus en détail

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 JOURNÉE N 10, SAMEDI 23 JUIN 2007 Rendez-vous : 8 h 30 à Oulches- la-vallée-foulon Départ : 9 h 00 départ de la marche Etape du midi

Plus en détail

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : Septembre octobre1918

DOSSIER DE MONUMENT. Clés : Période : Septembre octobre1918 DOSSIER DE MONUMENT Clés : Période : Septembre octobre1918 Lieu : Ardeuil 08400 Belligérants : Allemands Américains et Français Latitude : 49.2579386 Longitude : 4.7077783 Titre : Monument du 371th Infantery

Plus en détail

UN HEROS DE VERDUN. Fernand-Eugène-Edouard MARCHE

UN HEROS DE VERDUN. Fernand-Eugène-Edouard MARCHE UN HEROS DE VERDUN Fernand-Eugène-Edouard MARCHE Marche, Fernand Eugène Edouard était mineur à la fosse n 1 à Béthune. Le 4 août 1914 il est mobilisé au 130 e R.I. Appartenant à la classe 1908, il a 26

Plus en détail

Pourquoi aller débarquer à Omaha?

Pourquoi aller débarquer à Omaha? Pourquoi aller débarquer à Omaha? Un objectif stratégique pour accéder à Cherbourg et son port en eaux profondes Le Débarquement à Omaha beach dans le cadre de la Bataille de Normandie Omaha beach, la

Plus en détail

9 AVRIL-3 MAI 1917 LA BATAILLE D ARRAS. Terre-Neuve. Nouvelle- Zélande. Australie. Canada. Royaume-Uni. Automatique et sonore

9 AVRIL-3 MAI 1917 LA BATAILLE D ARRAS. Terre-Neuve. Nouvelle- Zélande. Australie. Canada. Royaume-Uni. Automatique et sonore LA BATAILLE 9 AVRIL-3 MAI 1917 D ARRAS Terre-Neuve Nouvelle- Zélande Australie Canada Royaume-Uni Automatique et sonore La Bataille d Arras est une offensive alliée contre les forces Allemandes. Elle eut

Plus en détail

Citations : A l ordre du corps d Armée : Sergents Dubrez et Cottier : Soldats Dupraz et Muller.

Citations : A l ordre du corps d Armée : Sergents Dubrez et Cottier : Soldats Dupraz et Muller. Citations : A l ordre du corps d Armée : Sergents Dubrez et Cottier : Soldats Dupraz et Muller. 28 Juillet 1915 Evénements de guerre : Tirs de harcèlement d artillerie sur l ensemble du secteur ainsi que

Plus en détail

PARTIE 1 HISTOIRE! GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES! !! Chapitre 1 : la première guerre mondiale, vers une guerre totale !

PARTIE 1 HISTOIRE! GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES! !! Chapitre 1 : la première guerre mondiale, vers une guerre totale ! PARTIE 1 HISTOIRE GUERRES MONDIALES ET REGIMES TOTALITAIRES 1914-1945 Chapitre 1 : la première guerre mondiale, vers une guerre totale 1914-1918 les extraits vidéos sont tous tirés de l émission de France

Plus en détail

PUTAIN DE GUERRE! L EXPO

PUTAIN DE GUERRE! L EXPO PUTAIN DE GUERRE! L EXPO Cette exposition est mise à disposition gratuitement des CDI et bibliothèques sur demande et après signature d une convention de prêt. Elle contient 17 panneaux, dont un visuel

Plus en détail

Photo de Karl OETJEN sur son Wehrpass en 1936 (collection Christophe GREGOIRE)

Photo de Karl OETJEN sur son Wehrpass en 1936 (collection Christophe GREGOIRE) Un témoin allemand de l invasion de 1940 ici! Document de Jean-Michel Adenot Les photos appartiennent à Christophe Grégoire, alias Judex, qui nous autorise très gentiment à les publier sur le site www.resistance-deportation.org

Plus en détail

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD

LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD LA NÉCROPOLE NATIONALE DE MAURUPT-LE-MONTOIS par Alain GIROD Le 10 septembre sera une grande journée de deuil ; les combats font rage. Les allemands reculent, mais pied à pied ; ils ne laissent derrière

Plus en détail

Guerres mondiales et régimes totalitaires /

Guerres mondiales et régimes totalitaires / Guerres mondiales et régimes totalitaires / 1914 1945 Les questions qui suivent ont été réalisée par les élèves de 3 e A et de 3 e B afin d aider chacun à réviser et/ou à vérifier les connaissances acquises.

Plus en détail

56 REGIMENT D INFANTERIE

56 REGIMENT D INFANTERIE 56 REGIMENT D INFANTERIE CAMPAGNE CONTRE L ALLEMAGNE JOURNAL DE MARCHES ET DES OPERATIONS LORRAINE 1914-1915 1 Composition du 56 Régiment d Infanterie au jour du départ Etat nominatif des officiers M.M.

Plus en détail

«La guerre» d Otto Dix

«La guerre» d Otto Dix Objet d étude: L art et la guerre «La guerre» d Otto Dix et «Verdun» de Félix Vallotton Problématique: Comment les arts peuvent-ils contribuer à dénoncer les horreurs des guerres? 1 Otto Dix, né en Allemagne

Plus en détail

Clarat Odessa. Denis Lydie 6.A. Histoire. Les grands évènements de 14-18

Clarat Odessa. Denis Lydie 6.A. Histoire. Les grands évènements de 14-18 Clarat Odessa Denis Lydie 6.A. Histoire Les grands évènements de 14-18 28 juin 1914 Assassinat de l'archiduc François- Ferdinand de Habsbourg et de son épouse à Sarajevo en Bosnie. Il était l'héritier

Plus en détail

Le Pas-de-Calais et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( )

Le Pas-de-Calais et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( ) Le Pas-de-Calais et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA et les dons faits à l ECPAD sur le Pas-de-Calais Nombre de

Plus en détail

La bataille de Verdun, symbole de la guerre des tranchées et de la violence de masse l 1

La bataille de Verdun, symbole de la guerre des tranchées et de la violence de masse l 1 La bataille de Verdun, symbole de la guerre des tranchées et de la violence de masse l 1 La bataille de Verdun, symbole de la guerre des tranchées et de la violence de masse Scénario pédagogique pour un

Plus en détail

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918

LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 LA FIN DE LA GRANDE GUERRE 90e Anniversaire des combats de 1917 et 1918 JOURNÉE N 2, SAMEDI 17 MARS 2007 Rendez-vous : 8 h 30, Coucy- le-château, place de la Mairie Départ : 9 h 00 départ de la marche

Plus en détail

Algérie e régiment de tirailleurs tunisiens. 1/8 e RTT : 16 au 30 septembre 1955

Algérie e régiment de tirailleurs tunisiens. 1/8 e RTT : 16 au 30 septembre 1955 Algérie 1954-1962 8 e régiment de tirailleurs tunisiens 1/8 e RTT : 16 au 30 septembre 1955 Eric de FLEURIAN 21/03/2016 Copyright 2016 les-tirailleurs.fr Sommaire Composition du régiment et engagement

Plus en détail

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats

On trouve encore au début de la guerre une utilisation massive des chevaux pour déplacer les canons ou les soldats Des armements : - De plus en plus puissants et diversifiés - Aux effets de plus en plus meurtriers - Qui rendent possible 2 types de guerres : de position ou de mouvement - Qui permettent de menacer de

Plus en détail

La Seine-et-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( )

La Seine-et-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD ( ) La Seine-et-Marne et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur la Seine-et-Marne Nombre de reportages : 78 Nombre de

Plus en détail

RAS 1.2. Les grands évènements de la Première Guerre mondiale

RAS 1.2. Les grands évènements de la Première Guerre mondiale RAS 1.2 Les grands évènements de la Première Guerre mondiale 1.2.1 Le plan Schlieffen Plan allemand pour attaquer la France Nommé pour le général Alfred von Schlieffen concentration de la totalité de la

Plus en détail

AM er Bataillon de parachutiste coloniaux ( BPC)

AM er Bataillon de parachutiste coloniaux ( BPC) AM75-013 - 1 er Bataillon de parachutiste coloniaux ( BPC) Le 1 er bataillon de choc est une unité d élite de l armée française formée en mai 1943 à Staoueli en Algérie. Entrainé au parachutisme et aux

Plus en détail

Les Chars Anglais «Mark».

Les Chars Anglais «Mark». Les Chars Anglais «Mark». Image caractéristique du char anglais de la 1 guerre. Il s agit d un Mark IV de type «hermaphrodite». Toute la série des «Mark» se ressemble, et pour distinguer les différents

Plus en détail

La Première Guerre Mondiale

La Première Guerre Mondiale La Première Guerre Mondiale 1914 1918 1: Les causes de la guerre (avec Mobiclic n 87) a) Qui? b) Les ententes Triple Entente Pays France Royaume- Uni Triple Alliance Russie Allemagne Italie Autriche- Hongrie

Plus en détail

@ssociation nationale

@ssociation nationale @ssociation nationale 1914-1918 LES CHAMPS DE BATAILLES DE VERDUN 4 et 5 juin 2016 Samedi 4 juin RIVE DROITE 1 2 1 Village détruit d Haumont 2 Bois des Caures 3 Ossuaire de Douaumont 4 Fort de Souville

Plus en détail

LE DRAME ALGÉRIEN EN QUELQUES DATES. Attentats au Maroc, agitation en Tunisie. Des renforts militaires commencent à arriver en Algérie.

LE DRAME ALGÉRIEN EN QUELQUES DATES. Attentats au Maroc, agitation en Tunisie. Des renforts militaires commencent à arriver en Algérie. LE DRAME ALGÉRIEN EN QUELQUES DATES 1954 1er novembre Vague d attentats terroristes déclenchés par le Comité révolutionnaire d Unité et d Action. 6 novembre Dissolution du MTLD de Messali Hadj. 1955 2

Plus en détail

Images/documents #7. Lumière des Roses. 25 images à propos de la Grande Guerre

Images/documents #7. Lumière des Roses. 25 images à propos de la Grande Guerre Images/documents #7 Lumière des Roses 25 images à propos de la Grande Guerre Galerie Lumière des roses Photographies des XIX e et XX e siècles 12-14, rue Jean-Jacques Rousseau 93100 Montreuil France Tél.

Plus en détail

L'Aisne au cœur de la grande guerre.

L'Aisne au cœur de la grande guerre. L'Aisne au cœur de la grande guerre. Cimetière et mémorial, une amitié franco-américaine. Chapelle de Belleau Wood Le cimetière Américain OiseAisne Le monument Américain de la cote 204 Les fantômes de

Plus en détail

Année 1918 : année de la victoire. Octobre 1918 : le prélude de la victoire

Année 1918 : année de la victoire. Octobre 1918 : le prélude de la victoire Année 1918 : année de la victoire Octobre 1918 : le prélude de la victoire Depuis la fin du mois de juillet 1918, les offensives décidées par Foch obligent l ennemi, malgré de grands efforts de résistance,

Plus en détail

Pour cela tu utiliseras les documents 3 p 19, 3 p 22, les documents a et b du polycopié ci-après

Pour cela tu utiliseras les documents 3 p 19, 3 p 22, les documents a et b du polycopié ci-après Histoire. Partie 1. L Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945) Chapitre 1. Civils et militaires dans la 1 ère Guerre Mondiale Objectifs Compétences Démarche Evaluation Situer un fait dans

Plus en détail

Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin

Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin Le Coquin, le Pain de Sucre et la Pierre Piquée Le Coquin Les Allemands ont utilisé tous les points hauts du massif vosgien pour en faire des observatoires. Le Coquin est un rocher tabulaire surmontant

Plus en détail

Le début de la guerre juillet-octobre 1914

Le début de la guerre juillet-octobre 1914 FICHE CM2 : Les trois grandes phases de la guerre Le début de la guerre juillet-octobre 1914 Le contexte Observe les deux hommes sur les portraits du panneau, pour trouver leur nom. Entoure la bonne réponse

Plus en détail

Ce texte paraîtra dans le bulletin municipal de Contrières.

Ce texte paraîtra dans le bulletin municipal de Contrières. Les soldats de Contrières 1 dans la Grande Guerre Le 11 novembre 1918, la première guerre mondiale s achevait. Pour la France entière, on comptait 1,5 millions de morts, dont 550 000 paysans. Au niveau

Plus en détail

21 e Division d'infanterie

21 e Division d'infanterie 21 e Division d'infanterie Saisie par André CHARBONNIER Composition organique 93 RI de août 1914 à nov 1918 97 RIT de août 1918 à nov 1918 137 RI de août 1914 à nov 1918 64 RI de août 1914 à nov 1918 65

Plus en détail

1914, cent ans après. Carnet du jeune historien. Ecole Saint Joseph 5rue de Verdun L ETRAT

1914, cent ans après. Carnet du jeune historien. Ecole Saint Joseph 5rue de Verdun L ETRAT 1914, cent ans après Carnet du jeune historien Ecole Saint Joseph 5rue de Verdun 42580 L ETRAT 2013-2014 SOMMAIRE La Grande Guerre La bataille de Verdun Etude d un livret militaire Nos photos Source images

Plus en détail

LE SITE RECONSTITUÉ DE LA MAIN DE MASSIGES

LE SITE RECONSTITUÉ DE LA MAIN DE MASSIGES LE SITE RECONSTITUÉ DE LA MAIN DE MASSIGES Par Alain GIROD Sans l intervention de cinq passionnés d histoire, cette parcelle de terrain de 3 hectares de la «cote 191 dite Le cratère» aurait été rendue

Plus en détail

Voyage à Verdun. Robin L. 3 A 4 & 5 novembre 2010

Voyage à Verdun. Robin L. 3 A 4 & 5 novembre 2010 Voyage à Verdun Robin L. 3 A 4 & 5 novembre 2010 Préambule Les 4 et 5 novembre, nous, les classes de 3 A et 3 C, sommes partis à Verdun visiter les vestiges de la 1 guerre mondiale nous avons visité: L

Plus en détail

Rechercher l histoire d un «poilu»

Rechercher l histoire d un «poilu» Page 1 / 22 Rechercher l histoire d un «poilu» Exemple de recherche (à partir d un article de l indépendant) : «Sur les cinq dépouilles de Poilus exhumées ce mois de mai en Meurthe-et-Moselle, celle du

Plus en détail

Benjamin Amouroux. Naissance

Benjamin Amouroux. Naissance Benjamin Amouroux Naissance Benjamin Louis Amouroux voit le jour le samedi 23 avril 1892 à Aigues- Vives. Il est le fils de Louis Amouroux, cultivateur, âgé de 32 ans et de Pascale Villarzel, âgée de 28

Plus en détail

H2 La première guerre mondiale

H2 La première guerre mondiale H2 La première guerre mondiale Le Monde en 1914 Les Américains Politique isolationniste des Etats-Unis contre l influence des puissances européennes. L Entente Coalition des empires coloniaux : France

Plus en détail

Fiche numéro 1 La carrière de la chapelle de Chapeaumont

Fiche numéro 1 La carrière de la chapelle de Chapeaumont Fiche numéro 1 La carrière de la chapelle de Chapeaumont Documents 1,2 et 3 Cette carrière, située à proximité du PC dit du lieutenant-colonel Reboul, a servi de cantonnement aux troupes qui redescendaient

Plus en détail

LA FLEUR AU FUSIL...

LA FLEUR AU FUSIL... LA FLEUR AU FUSIL... SCENARIOS 1914 POUR MARMITAGES «Les casques d argent», Haelen, 12 aout 1914 Joueur Allemand (attaquant) : 8 unités de cavalerie, 4 unités d infanterie (Jägers), 1 unité de mitrailleuses,

Plus en détail

HISTORIQUE DE LA COMPAGNIE 18 / 1

HISTORIQUE DE LA COMPAGNIE 18 / 1 HISTORIQUE DE LA COMPAGNIE 18 / 1 du 2 e Régiment du Génie Pendant la Campagne 1914 1919 BELFORT - MULHOUSE Société anonyme d'imprimerie André HERBELIN 1919 1 / 6 HISTORIQUE DE LA Compagnie 18 / 1 du 2

Plus en détail

Sortie pédagogique au Chemin des Dames Vendredi 10 avril ème 1, 3 ème 6, 3 ème 7

Sortie pédagogique au Chemin des Dames Vendredi 10 avril ème 1, 3 ème 6, 3 ème 7 Sortie pédagogique au Chemin des Dames Vendredi 10 avril 2009 3 ème 1, 3 ème 6, 3 ème 7 Récit de M. Antoine-Élie GAL, né aux Mées en 1896, décédé en 1993. Arrivés en pleine nuit, devant l entrée d une

Plus en détail

Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR

Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR - 1 - Le Bois le Prêtre LE CHÊNE MITRAILLÉ : L ARBRE DU SOUVENIR "De toutes les visions d horreur que la guerre m a offertes, c est au Bois le Prêtre que j ai vu les plus effroyables". Raymond Poincaré

Plus en détail

Arme Portée F PA Notes Charge de Démolition 6ps 8 2 Artillerie Permet de bouger et tirer, grand gabarit d explosion, tir unique.

Arme Portée F PA Notes Charge de Démolition 6ps 8 2 Artillerie Permet de bouger et tirer, grand gabarit d explosion, tir unique. Charges de Démolition Une figurine dotée d une charge de démolition peut l utiliser lors de la phase de tir à la place de son arme normale. Les charges de démolition ont une portée de 6 ps. L attaque est

Plus en détail

Les points de résistance allemands

Les points de résistance allemands Les points de résistance allemands Tour Eiffel Palais du Luxembourg Environ 55 minutes - 4 km Repères Après leur Débarquement en Normandie le 6 juin 1944 les Alliés progressent vers l Est. En août 1944,

Plus en détail

89ème REGIMENT D INFANTERIE

89ème REGIMENT D INFANTERIE 89ème REGIMENT D INFANTERIE JOURNAL DE MARCHES ET DES OPERATIONS DU 14 SEPTEMBRE 1914 AU 15 JANVIER 1915 Source : SHAT Mémoire des Hommes 14 septembre 1914 Départ à 4h30 en colonnes de Brigade. Itinéraire

Plus en détail

5ème leçon: la Seconde Guerre Mondiale 1.Les grandes phases de la guerre:

5ème leçon: la Seconde Guerre Mondiale 1.Les grandes phases de la guerre: 5ème leçon: la Seconde Guerre Mondiale 1.Les grandes phases de la guerre: Carte pp 74-75 + Blitzkrieg ou «guerre-éclair» * La Pologne France et Royaume uni Italie et URSS. Partage de la Pologne A.Les victoires

Plus en détail

Série Fi Fonds Figurés. 63Fi. Fonds Theraulaz

Série Fi Fonds Figurés. 63Fi. Fonds Theraulaz Série Fi Fonds Figurés 63Fi Fonds Theraulaz Inventaire réalisé par Soraya Benseghir, archiviste Archives municipales de Beaune Septembre 2008 Introduction Ce fonds a fait l'objet d'un don de la part de

Plus en détail

Le 22ème RIC à Craonne

Le 22ème RIC à Craonne Chapitre 3/3 Le «Chemin des Dames» Le 22ème RIC à Craonne Le 16 mai 1917, le général Nivelle est relevé de son commandement. Il est remplacé par le général Pétain. Il n'est plus question d'offensive. Le

Plus en détail

Contact for further information about this collection RG M

Contact for further information about this collection RG M RG-43.111M Archives départementales de l'ardèche 57 J FONDS LOUIS-FRÉDÉRIC DUCROS/ COMITE D'HISTOIRE DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE, SECTION DE L'ARDÈCHE Répertoire numérique par François STÉVENIN PRIVAS

Plus en détail

Le CAPITAINE CHARLES, Émile Bertin - héros de la bataille sanglante d ethe, en Luxembourg Belge, le 22 août 1914 au 4 ème

Le CAPITAINE CHARLES, Émile Bertin - héros de la bataille sanglante d ethe, en Luxembourg Belge, le 22 août 1914 au 4 ème Le CAPITAINE CHARLES, Émile Bertin - héros de la bataille sanglante d ethe, en Luxembourg Belge, Hervé Bernard, historien de marine, membre de l a.e.c. archives Biarritz le 27 janvier 2015. Ethe Ouvrage

Plus en détail