Le triangle de Pascal & le triangle de Sierpiński

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le triangle de Pascal & le triangle de Sierpiński"

Transcription

1 Séminaire de Mathématique Le triangle de Pascal & le triangle de Sierpiński Triangle de Pascal Qu est-ce que le triangle de Pascal?. C est une représentation des coefficients binomiaux dans un triangle. La construction du triangle est liée aux coefficients binomiaux selon la règle suivante : Nous obtiendrons ceci : (x + y) n = n k=0 ( ) n x n k y k (1) k Il faut noter ici que l on se père dans notre triangle par n qui indique la ligne à laquelle nous faisons références. Propriété liée au dénombrement Si l on souhaite connaître le coefficient de la n ième ligne à la pième colonne, il suffit d appliquer cette formule : 0! = 1 ( ) n = p n! p!(n p)! (2) Séminaire de mathématique 1

2 Arithmétique modulaire Afin de continuer, il nous apparaît important de revenir sur la notion de code binaire ou de modulo. Définition Deux entiers a et b sont dits congruents modulo n, où n est un entier supérieur ou égale à 2, si l une des conditions équivalentes suivantes est vérifiée : 1. Il existe un entier k tel que a - b = kn 2. Le reste de la division euclidienne de a par n est égal à celui de la division de b par n 3. a - b nz Notation Si l on note mod k, cela indique que l on applique un modulo k. Exemple Mod Mod Mod Mod Cette notation nous permet de savoir si un nombre est divisible par 2, 3 ou tout autre nombre. Par exemple, si en appliquant un modulo 3 et que l on tombe sur 0, on est sûr que ce nombre est divisible par 3. Triangle de Sierpiński Activité 1 Dessinez le triangle suivant avec les codes suivants. Attention les hexagones qui sont en pointillés restent blanc Code 1 Code 2 Code 3 Séminaire de mathématique 2

3 Les élèves devront se mettront en phase de recherche, afin d énoncer des conjectures. L idée ici étant qu une case blanche peut représenter un numéro et une case noir un autre numéro. Donc nous somme typiquement dans une numérotation dite binaire. Question de relance : Quelle est l intérêt de poser des nombres en binaires? Pourquoi les écrire sous la forme mod 2? Ici nous pourrons faire un bref rappel de l abaque en base 2, puis de faire intervenir notre triangle de pascale. Séminaire de mathématique 3

4 Triangle de Sierpiński Activité 2 Pourquoi obtient-on un triangle de Sierpiński? Afin de les aider nous pouvons faire intervenir les coordonnées suivantes : x y 3 3 Exprimer les coordonnées en binaire, et trouver des liens entre les cases noircies de celles qui ne le sont pas. Questions de relance : Quelles sont les opérateurs pour créer notre triangle de Sierpiński? Voici la configuration de notre triangle de Sierpiński avec les carrés : 1 W 1 W 3 0 W 0 W 2 y 0 1 x Ici W 3 à un sens, il est le nombre pair. Dans le triangle de Sierpiński, il sera blanc, mais dans notre triangle de Pascal il représente un nombre. Les coordonnées sont : Donc lorsque l on obtient une coordonnée 1,1 dans notre code on peut déterminer si celui-ci est pair ou impaire. Nous faisons à partir de ce moment un lien avec le triangle de pascal, où l impression que la forme, en mod 2 de notre triangle de Pascal, est bien un triangle de Sierpiński. Nous pourrons même aller plus loin, concernant la transformation. Séminaire de mathématique 4

5 Questions : Quel est le nombre que je pointe lorsque j ai appliqué comme transformation ceci : ? Ici l idée est déjà de comprendre que les nombres vont par paires, c est à dire qu ici on aura appliqué 3 itérations. Nous somme parti du triangle W 2 puis dans cette partie nous avons appliqué une transformation W 3 puis une transformation W 1. (x,y) (011, 110) (3,5) qui est le nombre 56. Comme son code comporte un x et un y qui sont égale à 1 en même temps, il est d office un nombre pair. Cousins éloignés du triangle de Sierpiński Activité 3 Question : Voici un nouveau code, 1112, sera-t-il colorié ou non? Ici les élèves devrons tout d abord imaginer quelle serait le modulo que l on a choisi, à partir des données, ils sont sûr d une chose, ce n est pas en mod 2. Là, chacun utilisera un modulo qu il souhaite, car l idée de cette activité vise à transférer ce que nous venons de découvrir dans d autres fractals. Mod 3 Si nous sommes en mod 3, alors nous aurons 9 W i, qui rempliront notre carré. Et les W i que nous éliminerons seront les W i ayant comme coordonnées ( x, y ) (1,2) ou (2,2) ou (2,1). Ici notre nombre comporte 12, ce qui correspond à une abscisse de 1 et à une ordonnée de 2, donc oui ce nombre sera divisible par 3 et à pour coordonnées base 3 : (11,12) (4,5) = 126 et 126 est bien divisible par 3. Mod 5 Si nous sommes en mod 5, nous procéderons de la même manière, c est-à-dire que nous aurons 25 carrés et nous ne voudrons pas de ( x, y ) (1,4) ou (2,4) ou (3,4) ou (4,4) ou (2,3) ou (3,3) ou (4,3) ou (3,2) ou (4,2) ou (4,1). Donc ici il est clair que nous ne tomberons pas sur un nombre divisible par 5. Séminaire de mathématique 5

6 Java Question subsidiaire : Es-ce toujours un triangle de Sierpiński?, il suffit en connaissant les emplacements de nos W i de les entrer dans le programme JAVA. Par exemple pour le mod 5 nous obtiendrons cette figure : Qui n est pas un triangle de Sierpiński mais plutôt un cousin éloigné. Bibliographie - Le triangle de pascal, Wikipedia, http : //f r.wikipedia.org/wiki/t riangledep ascal, dernière consultation le 14 mai 2012 à 17h43. - P.JÜRGENS et M.PERCIANTE, Fractals for the classroom,3nd édition, Springer, New-York, P.JÜRGENS, SAUPE et PEITGEN, Chaos and fractals, new frontiers of science, 2nd édition, Springer, New-York, B. MANDERLBROT, Les objets fractals. Forme, hasard et dimension, Flammarion, M. BASSA, Une nouvelle manière de voir le monde, la géométrie fractale, Le monde des mathématiques, Séminaire de mathématique 6

Nombres premiers. Résolution de problèmes

Nombres premiers. Résolution de problèmes Nombres premiers Résolution de problèmes 1 Le nombre de diviseurs positifs d un entier 1. Non : 4 a 3 diviseurs et 5 n en a que. 1 a un seul diviseur. 60, 7, 84, 90 et 96 ont 1 diviseurs.. a. Ils sont

Plus en détail

Exercices de combinatoire

Exercices de combinatoire DOMAINE : Combinatoire AUTEUR : Louis NEBOUT NIVEAU : Intermédiaire STAGE : Grésillon 2011 CONTENU : Exercices Exercices de combinatoire Exercice 1 Combien d entiers positifs, inférieurs à 2011, sont multiples

Plus en détail

Divisibilité, nombres premiers, division euclidienne et congruences

Divisibilité, nombres premiers, division euclidienne et congruences 1 Divisibilité, nombres premiers, division euclidienne et congruences DIVISIBILITÉ DANS Z Définition Soient a et b deux entiers relatifs On dit que a divise b (ou que a est un diviseur de b, ou que b est

Plus en détail

Feuille 5 : Arithmétique

Feuille 5 : Arithmétique Université Claude Bernard Lyon Semestre d automne 206-207 UE Fondamentaux des Mathématiques I Feuille 5 : Arithmétique Exercice Montrer que pour tout n 2 N :. n(n + )(n + 2)(n + 3) est divisible par 24,

Plus en détail

Exercices d arithmétique

Exercices d arithmétique DOMAINE : Arithmétique AUTEUR : Antoine TAVENEAUX NIVEAU : Débutants STAGE : Montpellier 2012 CONTENU : Exercices Exercices d arithmétique - Énoncés - Exercice 1 Montrer qu un nombre est divisible par

Plus en détail

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3 Corrigé

Olympiades Françaises de Mathématiques Envoi Numéro 3 Corrigé Olympiades Françaises de Mathématiques 2012-2013 Envoi Numéro 3 Corrigé 1 Exercices Juniors Exercice 1. On appelle diviseur propre d un entier n un diviseur positif de n qui est différent de 1 et de n.

Plus en détail

Spécialité Terminale S IE2 congruences S

Spécialité Terminale S IE2 congruences S a) Quels sont les restes possibles de la division euclidienne d un carré par 8. b) Montrer que tout entier de la forme 8k + 7 (avec k entier) n est pas la somme des carrés de trois entiers. a) Montrer

Plus en détail

Exercices d arithmétiques

Exercices d arithmétiques Exercices d arithmétiques 18 janvier 2014 Exercice 1. 1. Montrer que si n est somme des carrés de deux entiers consécutifs alors 2n 1 est le carré d un entier. 2. Montrer que si 2n 1 est le carré d un

Plus en détail

( En seconde ) Dernière mise à jour : Samedi 16 Août Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année )

( En seconde ) Dernière mise à jour : Samedi 16 Août Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année ) Généralités sur les nombres ( En seconde ) Dernière mise à jour : Samedi 16 Août 2008 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2008-2009) -1- J aimais et j aime encore les mathématiques

Plus en détail

CAPES session 2015 Épreuve 2. Problème n o 1

CAPES session 2015 Épreuve 2. Problème n o 1 CAPES session 2015 Épreuve 2 Problème n o 1 A. P. M. E. P. Problème n o 1 Notations On note N l ensemble des entiers naturels, N l ensemble des entiers naturels non nuls et Z l ensemble des entiers relatifs.

Plus en détail

Divisibilité et congruences

Divisibilité et congruences CHAPITRE Divisibilité et congruences SÉQUENCE Divisibilité et division euclidienne (page 8) RÉSOLUTION DE PROBLÈMES Problème A. a) Le numéro du premier samedi 0 est 7 ; celui du deuxième samedi est 4 ;

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS

RÉSUMÉ DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS 1. Résumé des épisodes précédents 2. Section 6.2 3. Chapitre 7 4. Série 7 AGENDA 1 RÉSUMÉ DES ÉPISODES PRÉCÉDENTS 2 1 L entropie d un bloc de symboles d une source étendue stationnaire est 1. 2. 3. Ni

Plus en détail

Fermat et la factorisation des entiers

Fermat et la factorisation des entiers Fermat et la factorisation des entiers par «blogdemaths» (auteur sous pseudonyme) Pierre de Fermat était un mathématicien très habile avec les nombres et il savait facilement effectuer des calculs opératoires

Plus en détail

x i i=1 L effectif total N de la série statistique est la somme de tous les effectifs ou le nombre de valeurs total dans cette série :

x i i=1 L effectif total N de la série statistique est la somme de tous les effectifs ou le nombre de valeurs total dans cette série : 1 Notation La somme de n nombres numérotés de 1 à n peut s écrire : x 1 + x 2 + x 3 + x 4 + + x n 1 + x n mais cette écriture est longue et les pointillés ne sont pas satisfaisants. On écrira, pour faire

Plus en détail

Ecritures fractionnaires :

Ecritures fractionnaires : Ecritures fractionnaires : I) Ecritures fractionnaires d un quotient (Révision de 6e) 1) Définitions: La notation a b (b 0) est une écriture fractionnaire. Le nombre a est le numérateur. Le nombre b est

Plus en détail

CLASSE DE SECONDE ACTIVITES NUMERIQUES.

CLASSE DE SECONDE ACTIVITES NUMERIQUES. LES NOMBRES 1. Les entiers naturels. 1.1 Nature. Un entier naturel dénombre une collection d objets. Ainsi : 0 signifie aucun objet ; signifie objets 0 ; 1 ; ; constituent l ensemble des entiers naturels.

Plus en détail

Stratégies de base. DOMAINE : Combinatoire. NIVEAU : Débutants STAGE : Grésillon 2011 CONTENU : Cours et exercices. - Principe des tiroirs-

Stratégies de base. DOMAINE : Combinatoire. NIVEAU : Débutants STAGE : Grésillon 2011 CONTENU : Cours et exercices. - Principe des tiroirs- DOMAINE : Combinatoire AUTEUR : François LO JACOMO NIVEAU : Débutants STAGE : Grésillon 0 CONTENU : Cours et exercices Stratégies de base - Principe des tiroirs- Si l on range au moins n + objets dans

Plus en détail

Multiples. Division euclidienne Congruence Algorithme

Multiples. Division euclidienne Congruence Algorithme dernière impression le 15 septembre 2014 à 10:52 Multiples. Division euclidienne Congruence Algorithme Multiples et diviseurs Exercice 1 Dresser la listes des diviseurs de : 150 et 230 Exercice 2 Déterminer

Plus en détail

Olympiades Françaises de Mathématiques Corrigé de l envoi Numéro 1 Arithmétique OFM. Olympiade. Française.

Olympiades Françaises de Mathématiques Corrigé de l envoi Numéro 1 Arithmétique OFM. Olympiade. Française. s s de 2016-2017 Olympiade Corrigé de l envoi Numéro 1 Arithmétique 1 Exercices du groupe B Exercice 1. On définit une suite ainsi : Trouver le plus grand entier k tel que 3 k u 2017. { u0 = 15, u 1 =

Plus en détail

Propriété : Un nombre (entier) est divisible par 2 s il se termine par 0, 2, 4, 6 ou 8.

Propriété : Un nombre (entier) est divisible par 2 s il se termine par 0, 2, 4, 6 ou 8. THEME : CRITERES DE DIVISIBILITE Comment savoir si une division va tomber «juste» sans faire cette division? Critère de divisibilité par 2 : Propriété : Un nombre (entier) est divisible par 2 s il se termine

Plus en détail

Corrigé du Devoir Surveillé n 2

Corrigé du Devoir Surveillé n 2 ECS 1 Dupuy de Lôme Vendredi 1 octobre 00 Corrigé du Devoir Surveillé n EXERCICE 1 Propriétés des coefficients du binôme Soient p,, n trois entiers naturels. ( 1. a. D après la petite formule, + 1 + 1

Plus en détail

Théorie des nombres II

Théorie des nombres II Olympiades Suisses de Mathématiques smo osm Théorie des nombres II Thomas Huber Actualisé: 7 mars 2016 vers. 1.2.1 Table des matières 1 Congruences I 2 1.1 Définitions...................................

Plus en détail

20 ème Rallye Mathématique Transalpin, épreuve d essai Section de Bourg en Bresse

20 ème Rallye Mathématique Transalpin, épreuve d essai Section de Bourg en Bresse 20 e RMT ÉPREUVE essai ARMT 1 20 ème Rallye Mathématique Transalpin, épreuve d essai Section de Bourg en Bresse Vous trouverez ci-dessous, une épreuve d essai pour la catégorie 4 (CM1). Les problèmes sont

Plus en détail

1 Divisibilité dans Z

1 Divisibilité dans Z 1 Divisibilité dans Z Soient a et b deux entiers avec b 0. On dit que b divise a, ou que b est un diviseur de a, s il existe un entier q tel que a = b q. Si b divise a, on écrit b a; dans le cas contraire,

Plus en détail

UNITÉ 7: DES SUITES. nombres reliés entre eux par des symboles d opération mathématique.

UNITÉ 7: DES SUITES. nombres reliés entre eux par des symboles d opération mathématique. UNITÉ 7: DES SUITES D abord il faut rappeler: - La définition d expression algébrique : est un ensemble de lettres et de nombres reliés entre eux par des symboles d opération mathématique. - Les propriétés

Plus en détail

Bibliothèque d exercices L1 Feuille n 6. Arithmétique dans Z

Bibliothèque d exercices L1 Feuille n 6. Arithmétique dans Z Bibliothèque d exercices Énoncés L1 Feuille n 6 Arithmétique dans Z 1 Divisibilité, division euclidienne Exercice 1 Combien 15! admet-il de diviseurs? Exercice 2 Trouver le reste de la division par 13

Plus en détail

Diviseurs PGCD. EXTRAIT DU B.O. SPÉCIAL N 6 DU 28 AOÛT 2008 Connaissances Capacités Commentaires

Diviseurs PGCD. EXTRAIT DU B.O. SPÉCIAL N 6 DU 28 AOÛT 2008 Connaissances Capacités Commentaires Diviseurs PGCD EXTRAIT DU B.O. SPÉCIAL N 6 DU 28 AOÛT 2008 Connaissances Capacités Commentaires 2. s et calculs 2.1 s entiers et rationnels Diviseurs communs à deux entiers, PGCD. Fractions irréductibles.

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S)

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S) MA 07 CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES (Classe terminale S) DURÉE : 5 heures La calculatrice de poche est autorisée, conformément à la réglementation. La clarté

Plus en détail

1 Priorités sur les opérations

1 Priorités sur les opérations OBJECTIFS du chapitre Numéro Arithmétique Pour toi N1 Mener des calculs avec des expressions numériques N2 Mener des calculs avec des fractions N3 Utiliser les puissances de 10 et déterminer l écriture

Plus en détail

EXERCICES D ARITHMÉTIQUE

EXERCICES D ARITHMÉTIQUE 101. 1. n désigne un entier naturel. a. Vérifier que, pour n = 15, le reste de la division euclidienne de (n + 2) 3 par n 2 est égal à 12n + 8. b. Déterminer tous les entiers n pour lesquels cette propriété

Plus en détail

ou de manière simplifiée ou de manière simplifiée n a j a j + b j

ou de manière simplifiée ou de manière simplifiée n a j a j + b j P 2 : doc 9 Des sommes, des produits 205-206 I Les symboles et I. Mise en place d une notation Une somme finie de nombre réels ou complexes notées a, a 2,..., a n s écrit a + a 2 +... + a n. Une notation

Plus en détail

OUTILS MATHEMATIQUES L1 SVG Paul Broussous

OUTILS MATHEMATIQUES L1 SVG Paul Broussous OUTILS MATHEMATIQUES L1 SVG 011 01 Paul Broussous Paul Broussous Maître de Conférences, Département de Mathématiques Contact : Laboratoire de Mathématiques, Site du Futuroscope, Bureau 013 (Prendre rendez-vous

Plus en détail

EP 21 : Suite de Syracuse

EP 21 : Suite de Syracuse Auteurs du corrigé : France et Michel Villiaumey EP 21 : Suite de Syracuse TI-Nspire / TI-Nspire CAS Fichier associé : EP21n.tns 1. Le sujet Sujet 052 de l épreuve pratique Suite de Syracuse Enoncé A tout

Plus en détail

Ecricome 2008 Correction

Ecricome 2008 Correction Ecricome 2008 Correction Exercice 1 + 2 2, = 2 4 + 3 =,, réels} 1. 0,0 =, donc. Soit,. On peut écrire 1 0 0 2 1 2, = 0 1 0 + 2 1 4 0 0 1 1 1 3 1 0 0 L ensemble apparaît comme l ensemble des combinaisons

Plus en détail

Exo7. Arithmétique dans Z. 1 Divisibilité, division euclidienne

Exo7. Arithmétique dans Z. 1 Divisibilité, division euclidienne Exo7 Arithmétique dans Z 1 Divisibilité, division euclidienne Exercice 1 Sachant que l on a 96842 = 256 375+842, déterminer, sans faire la division, le reste de la division du nombre 96842 par chacun des

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE. Mathématiques. Mme Cochez-ARU2 CE1D 2013 livret 2 Correctif page 1/14

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE. Mathématiques. Mme Cochez-ARU2 CE1D 2013 livret 2 Correctif page 1/14 ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE 2013 Mathématiques Livret 2 CALCULATRICE Mme Cochez-ARU2 CE1D 2013 livret 2 Correctif page 1/14 Ce document est rédigé pour que tu puisses t autocorriger. La plupart des étapes

Plus en détail

Envoi de combinatoire: quelques corrigés

Envoi de combinatoire: quelques corrigés Envoi de combinatoire: quelques corrigés 29 octobre 204 Exercice On considère un échiquier classique 8 8. Un zigzag est un chemin sur les cases blanches, qui part d une case (quelconque) de la ligne du

Plus en détail

OBLIGATOIRE et ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ

OBLIGATOIRE et ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT BLANC Août 2014 MATHÉMATIQUES Série S OBLIGATOIRE et ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la réglementation en vigueur Le sujet

Plus en détail

Résultat Soient a,b,c,d des réels vérifiant a b et c d. Alors a + c b + d. De plus, si 0 a et 0 c, alors ac bd.

Résultat Soient a,b,c,d des réels vérifiant a b et c d. Alors a + c b + d. De plus, si 0 a et 0 c, alors ac bd. Résultat Soient a,b,c,d des réels vérifiant a b et c d. Alors a + c b + d. De plus, si 0 a et 0 c, alors ac bd. Démonstration. Comme a b, alors a + c b + c (résultat précédent). De même, comme c d, nous

Plus en détail

Deuxième devoir: 16 avril h-12h Aucun document autorisé

Deuxième devoir: 16 avril h-12h Aucun document autorisé Université de Nouakchott (Mauritanie) 16 avril 2014 Faculté des Sciences et Techniques, Département de Maths et Informatique (DMI) Master de Mathématiques, spécialité Algèbre, théorie des nombres et Applications

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Arithmétique Exercices de Jean-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-france.fr * très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable

Plus en détail

RAPPELS D ANALYSE COMBINATOIRE

RAPPELS D ANALYSE COMBINATOIRE CHAPITRE 2 RAPPELS D ANALYSE COMBINATOIRE Lorsque l univers Ω d une expérience est fini, on utilise l équiprobabilité sur (Ω, P(Ω)) chaque fois qu aucun événement simple n a de privilège sur les autres.

Plus en détail

La calculatrice est autorisée. Il sera tenu compte de la rigueur et du soin apportés au devoir. Vous devez composer sur le sujet.

La calculatrice est autorisée. Il sera tenu compte de la rigueur et du soin apportés au devoir. Vous devez composer sur le sujet. NOM : Prénom : Observations : Composition n 3 de Mathématiques Seconde... 15 Mai 013 Note : /0 Signature : La calculatrice est autorisée. Il sera tenu compte de la rigueur et du soin apportés au devoir.

Plus en détail

ESD : Arithmétique

ESD : Arithmétique Auteur du corrigé : Gilbert JULIA ESD 2010 0708 : Arithmétique Ce document a été réalisé avec la version 21 du logiciel TI-Nspire CAS Fichier associé : esd2010_0708tns 1 Le sujet A L exercice proposé au

Plus en détail

Correction des exercices

Correction des exercices Correction des exercices Chapitre EXERCICE 1 a) u 1 = 5 5+1 = 5, u = 5 = 5 + 1 5, u 1 = 5 = 5 + 1 10 9, u = 10 9 10 9 + 1 = b) u 1 = ( 1+1) = 0, u = (0+1) = 1, u = (1+1) =, u = (+1) = 5 1 c) u 1 = 1 =

Plus en détail

Les suites numériques

Les suites numériques Exercices dernière impression le 18 février 2015 à 17:50 Les suites numériques Généralités sur les suites Exercice 1 Pour les suites suivantes, trouver la fonction f associée à la suite définie par la

Plus en détail

Statistiques Descriptives ( En première S )

Statistiques Descriptives ( En première S ) Statistiques Descriptives ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 29 Octobre 2010 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble (Année 2006-2007) Lycée Stendhal, Grenoble ( Document de

Plus en détail

Sur la conjecture d Erdös-Straus

Sur la conjecture d Erdös-Straus d Erdös Michel Mizony, ICJ, université Lyon1, Octobre 2009 Voir Des programmes Voir Voir L énoncé ci-dessous est la d Erdös et. Plusieurs généralisations et problèmes ont été proposées depuis. La question

Plus en détail

Ch1 : Arithmétique. Tous les nombres utilisés dans cette leçon sont des nombres entiers positifs. Sur la calculatrice, 5 est un diviseur d'un

Ch1 : Arithmétique. Tous les nombres utilisés dans cette leçon sont des nombres entiers positifs. Sur la calculatrice, 5 est un diviseur d'un Ch1 : Arithmétique Tous les nombres utilisés dans cette leçon sont des nombres entiers positifs. I- Multiples et diviseurs Multiples : Les multiples d'un nombre sont les résultats de la table de multiplication

Plus en détail

SUITES. I) Notion - Définitions : a) notion de suite numérique :

SUITES. I) Notion - Définitions : a) notion de suite numérique : SUITES I) Notion - Définitions : a) notion de suite numérique : En France, le premier service météorologique est créé en 1855. A partir de cette date, les températures sont relevées chaque jour. La liste

Plus en détail

Suites numériques. 1 Définitions. 1.1 Exemples et définitions. 1.2 Définition explicite - Définition par récurrence

Suites numériques. 1 Définitions. 1.1 Exemples et définitions. 1.2 Définition explicite - Définition par récurrence Suites numériques 1 Définitions 1.1 Exemples et définitions Exercice 1. Quel nombre écrire à la places des pointillés? 1. Liste a : 10;15;0;5;.... Liste b : 0;1;3;7;15;... 3. Liste c : 1;1;;3;5;8;13;...

Plus en détail

Chapitre 1. Arithmétique

Chapitre 1. Arithmétique Chapitre 1. Arithmétique 1. Raisonnement par récurrence 1.1 Principe Il s agit d un raisonnement inductif, c est-à-dire un raisonnement visant à produire des connaissances par des conclusions plus générales

Plus en détail

1 Exercices à savoir faire

1 Exercices à savoir faire Licence 1 Mathématiques 2008 2009 Algébre et Arithmétique 1 Feuille n 4 : Nombres premiers 1 Exercices à savoir faire Exercice 1 Effectuer sans calculatrice la division euclidienne de 66227 par 13. Exercice

Plus en détail

CHAPITRE 3 : CONGRUENCES ET ARITHMÉTIQUE MODULAIRE

CHAPITRE 3 : CONGRUENCES ET ARITHMÉTIQUE MODULAIRE CHAPITRE 3 : CONGRUENCES ET ARITHMÉTIQUE MODULAIRE 1. Congruences Définition 1.1. Soit m, a, b entiers. On dit que a est congru à b modulo m si m divise a b. (On dit aussi que a et b sont congrus modulo

Plus en détail

Solutions des exercices

Solutions des exercices Solutions des exercices Chapitre.. A = {0,,,, } B = {-, -, -, 0,,, } C = {0,,, 9, } D = {..., -9, -, -, 0,,, 9,...} E = {, /, /, /,...}.. A={ x x N} B={ x x N et x 0} C=Z * D={x x N et x } x E={ x x N*

Plus en détail

Cours de 6ème. Jean Roussie

Cours de 6ème. Jean Roussie Cours de 6ème Jean Roussie 13 mai 2014 Chapitre 1 Nombres entiers et nombres décimaux 1.1 Les entiers naturels 1.1.1 Numérotation décimale Notre système de numérotation est composé de 10 symboles appelés

Plus en détail

1.) Définition : Soit et b deux nombres donnés. Lorsque l'on associe à chaque nombre la somme, on définit la fonction affine de coefficients

1.) Définition : Soit et b deux nombres donnés. Lorsque l'on associe à chaque nombre la somme, on définit la fonction affine de coefficients Fonction affine Chapitre N 8 du livre I. Définition et notations d une fonction affine 1.) Définition : Soit et b deux nombres donnés. Lorsque l'on associe à chaque nombre la somme, on définit la fonction

Plus en détail

Algorithmique Séance N 3 : Boucles Pour et Tant que

Algorithmique Séance N 3 : Boucles Pour et Tant que Algorithmique Séance N 3 : Boucles Pour et Tant que A) Boucle Pour. On souhaite calculer la somme des n premiers entiers. Un algorithme répondant au problème est le suivant : ENTRER N entier naturel DANS

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL

BACCALAUREAT GENERAL BACCALAUREAT GENERAL Session de juin 9 MATHEMATIQUES - Série S - Enseignement de Spécialité France métropolitaine EXERCICE 1 1) a) Soit n un entier naturel. v n+1 u n+1 6 1 u n + 4 6 1 u n 1 (u n 6) 1

Plus en détail

DS 1. Le 13 octobre h

DS 1. Le 13 octobre h DS 1. Le 13 octobre 14. 4h Le devoir est probablement trop long pour que vous puissiez le terminer (ce qui est assez classique dans les épreuves de concours). Restez donc calme, prenez le temps de regarder

Plus en détail

Quelques remarques et algorithmes sur les carrés magiques

Quelques remarques et algorithmes sur les carrés magiques Quelques remarques et algorithmes sur les carrés magiques Ce texte ne parle pratiquement que de carrés magiques d ordre impair. Il est accompagné de 3 fichiers scilab : NombreCM, qui donne le nombre de

Plus en détail

TEST TAGE MAGE NUMERO 1 : VOTRE GRILLE DE REPONSES

TEST TAGE MAGE NUMERO 1 : VOTRE GRILLE DE REPONSES TEST TAGE MAGE NUMERO 1 : VOTRE GRILLE DE REPONSES Epreuve 1 Compréhension de textes Epreuve 2 Calcul Epreuve 3 Raisonnement/Argumentation Si vous souhaitez répondre la réponse B à la question 31, alors

Plus en détail

Vecteurs et colinéarité. Angles orientés et trigonométrie

Vecteurs et colinéarité. Angles orientés et trigonométrie DERNIÈRE IMPRESSION LE février 07 à 0:5 Vecteurs et colinéarité. ngles orientés et trigonométrie Table des matières Rappels sur les vecteurs. Définition.................................. Opérations sur

Plus en détail

Opérations dans N. Division euclidienne

Opérations dans N. Division euclidienne EXERCICE 1 Définitions et propriétés DERNIÈRE IMPRESSION LE 18 juillet 2016 à 16:45 Opérations dans N. Division euclidienne 1) Définir : calcul mental, calcul réfléchi, calcul automatisé, calcul écrit,

Plus en détail

Exercices sur la division euclidienne

Exercices sur la division euclidienne TS spé Exercices sur la division euclidienne 1 Déterminer deux entiers naturels x et y sachant que leur somme est égale à 59 et que dans la division euclidienne de x par y le quotient est 8 et le reste

Plus en détail

Type bac janvier Corrigé

Type bac janvier Corrigé Exercice (Métropole 24) Commun à tous les élèves Type bac janvier 27 - Corrigé Partie A ) L image de par la fonction f est : f () +e. Le point d abscisse sur la courbe C, représentative de la fonction

Plus en détail

Rappels sur les suites. Algorithme

Rappels sur les suites. Algorithme Exercices 18 septembre 2014 Rappels sur les suites. Algorithme Généralités sur les suites Exercice 1 La suite (u n ) est telle que : u 0 = 1 et pour tout n, u n+1 = 3u n 1. a) Calculer à la main u 1, u

Plus en détail

Equations diophantiennes

Equations diophantiennes DOMAINE : Arithmétique NIVEAU : Intermédiaires CONTENU : Exercices AUTEUR : François LO JACOMO STAGE : Cachan 20 (junior) Equations diophantiennes - Équations diophantiennes- Les équations diophantiennes

Plus en détail

logique I démonstration et théorie axiomatique 2 1 généralités 2 2 proposition, prédicat simple 2

logique I démonstration et théorie axiomatique 2 1 généralités 2 2 proposition, prédicat simple 2 logique Table des matières I démonstration et théorie axiomatique 1 généralités proposition, prédicat simple 3 prédicats composés 3 3.1 prédicat de négation....................................... 3 3.

Plus en détail

Chapitre 1 : Rappels et vocabulaire de

Chapitre 1 : Rappels et vocabulaire de Chapitre 1 : Rappels et vocabulaire de base : algèbre et géométrie 1 Notations On considère n, un entier naturel. Si on a une famille finie a k 0 k n de nombres réels ou complexes, on pose : a k a 0 +a

Plus en détail

Arithmétique modulaire pour la cryptographie

Arithmétique modulaire pour la cryptographie Université de Limoges, XLIM-DMI, 123, Av. Albert Thomas 87060 Limoges Cedex France 05.55.45.73.10 pierre-louis.cayrel@xlim.fr Licence professionnelle Administrateur de Réseaux et de Bases de Données IUT

Plus en détail

Avant de commencer le chapitre :

Avant de commencer le chapitre : TS spé Les congruences Avant de commencer le chapitre : Problème motivant l introduction du chapitre : calcul du reste de la division euclidienne d un «grand» entier naturel par 9 (par exemple, pour trouver

Plus en détail

Généralités sur les suites : Ce module revient sur le programme de première : les différents types de suites,

Généralités sur les suites : Ce module revient sur le programme de première : les différents types de suites, Généralités sur les suites Cours maths Terminale S Généralités sur les suites : Ce module revient sur le programme de première : les différents types de suites, la monotonie, la convergence des suites,

Plus en détail

Congruences et équations diophantiennes

Congruences et équations diophantiennes Congruences et équations diophantiennes Rencontres Putnam 2004 Université de Sherbrooke Charles Paquette 1. Théorie 1.1. Divisibilité et congruences. Dans des concours mathématiques le moindrement sérieux,

Plus en détail

Les pavages archimédiens du plan

Les pavages archimédiens du plan Les pavages archimédiens du plan 3ème Durée : Connaissances et capacités exigibles : Connaissances Polygones réguliers. Angle inscrit, angle au centre. Capacités Construire un triangle équilatéral, un

Plus en détail

TP 9 : Factorisation, tests de primalité, et RSA

TP 9 : Factorisation, tests de primalité, et RSA TP 9 : Factorisation, tests de primalité, et RSA 1 Factorisation et Crible d Eratosthène 1.1 Un algorithme de factorisation naïf Prenons un nombre comme N = 11 385, dont on souhaite calculer la décomposition

Plus en détail

SUITES ARITHMÉTIQUES

SUITES ARITHMÉTIQUES Chapitre 1 SUITES ARITHMÉTIQUES 1. Suites numériques 1.1. Exemples et vocabulaire Une suite numérique est une liste de nombres rangés dans un certain ordre. Ces 5 exemples seront utilisés dans ce chapitre.

Plus en détail

Olympiades académiques de mathématiques Session Académie de Bordeaux. Solution des exercices nationaux

Olympiades académiques de mathématiques Session Académie de Bordeaux. Solution des exercices nationaux Olympiades académiques de mathématiques Session 206 Académie de Bordeaux Solution des exercices nationaux Échanges thermiques. a. b. c. Calculs de compacité Cube de côté Demi-sphère de rayon Pyramide à

Plus en détail

Rappel d arithmétique : Anneaux modulo N

Rappel d arithmétique : Anneaux modulo N Rappel d arithmétique : Anneaux modulo N A. Dragut Univ. Aix-Marseille Cours de cryptographie Chapitre II Definition. Deux entiers a et b sont dits congrus modulo N, où N 2 est un entier si leur différence

Plus en détail

Deux éléments quelconques de Z sont comparables (l ordre est total). C est-à-dire que pour n, m dans Z on a soit n m soit m n.

Deux éléments quelconques de Z sont comparables (l ordre est total). C est-à-dire que pour n, m dans Z on a soit n m soit m n. 6 Arithmétique dans Z 6.1 L anneau Z des entiers relatifs On désigne par Z l ensemble des entiers relatifs, soit : Z = {, n,, 2, 1, 0, 1, 2,, n, }. On note Z l ensemble Z privé de 0. On rappelle que l

Plus en détail

TP Maple 7. Arithmétique dans Z. > kernelopts(maxdigits); > factorial(12), 12!;

TP Maple 7. Arithmétique dans Z. > kernelopts(maxdigits); > factorial(12), 12!; TP Maple 7 Arithmétique dans Z L Arithmétique (des entiers et des polynômes) est à la base de nombreuses applications en cryptographie. Nous commencerons par exposé les commandes usuelles de Maple avant

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S)

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES. (Classe terminale S) MA 07 CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 007 COMPOSITION DE MATHÉMATIQUES (Classe terminale S) DURÉE : 5 heures La calculatrice de poche est autorisée, conformément à la réglementation. La clarté et

Plus en détail

École normale supérieure L3 sciences de la planète Travaux dirigés d algorithmique et Fortran

École normale supérieure L3 sciences de la planète Travaux dirigés d algorithmique et Fortran École normale supérieure L3 sciences de la planète Travaux dirigés d algorithmique et Fortran Lionel GUEZ 8 décembre 2016 Table des matières 1 Identificateurs 2 2 Entiers et réels 2 3 Valeurs littérales

Plus en détail

3. Récurrence et ensembles finis

3. Récurrence et ensembles finis 3. Récurrence et ensembles finis Le chapitre qui suit porte sur un certains nombres de calculs liés à des ensembles finis. On commence par revoir la notion de raisonnement par récurrence qui est essentielle

Plus en détail

Les nombres de Harshad

Les nombres de Harshad Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. Atelier MATh.en.JEANS Faites de la science

Plus en détail

NUMÉRATION & ARITHMÉTIQUE

NUMÉRATION & ARITHMÉTIQUE CHAPITRE 1 NUMÉRATION & ARITHMÉTIQUE EXERCICE 1 (Reims 96) Cet exercice propose une méthode de calcul des produits a b avec 6

Plus en détail

THEME : NOMBRE PAIR NOMBRE IMPAIR. Définition : Un nombre pair est un multiple de 2. Définition : Un nombre impair est un nombre qui n est pas pair.

THEME : NOMBRE PAIR NOMBRE IMPAIR. Définition : Un nombre pair est un multiple de 2. Définition : Un nombre impair est un nombre qui n est pas pair. THEME : NOMBRE PAIR NOMBRE IMPAIR Les nombres utilisés dans ce chapitre sont des entiers naturels ( 0, 1, 2, 3, 4,. ) Définition : Un nombre pair est un multiple de 2. 0, 2, 4, 16, 10 248 sont des nombres

Plus en détail

éléments de correction - Arithmétique

éléments de correction - Arithmétique éléments de correction - Arithmétique Exercice n o 1 1. a) 5 6+2 = 32 est la division euclidienne de 32 par 5 ou 6 (car 2 < 5 et 2 < 6), b) 3 7+4 = 25 est la division euclidienne de 25 par 7 (car 4 < 7),

Plus en détail

1 Fonction linéaire. 1.1 Définitions. 1.2 Représentation graphique d une fonction linéaire

1 Fonction linéaire. 1.1 Définitions. 1.2 Représentation graphique d une fonction linéaire Fonction linéaire Définitions L unité de longueur est le centimètre Notons la longueur du côté d un carré et le périmètre de ce carré n trouve : 0,8 4, 4 n obtient un tableau de proportionnalité : le périmètre

Plus en détail

Exercices d arithmétique

Exercices d arithmétique Exercices d arithmétique 1. [0] Dans quelle base a-t-on 10 + 10 = 10 10? 2. [0] Ecrire en chiffres 1 + 3 + 3 2 + 3 4 + 3 8, en base trois, puis en base neuf. 3. [0] En base seize, les chiffres sont 0,

Plus en détail

Le Mouton Taquin. Culture et Jeux Mathématiques. Auteurs : Alexandre Demange Axel Métais Nicolas Vanpouke Anaël Yahi

Le Mouton Taquin. Culture et Jeux Mathématiques. Auteurs : Alexandre Demange Axel Métais Nicolas Vanpouke Anaël Yahi Le Mouton Taquin Culture et Jeux Mathématiques Auteurs : Alexandre Demange Axel Métais Nicolas Vanpouke Anaël Yahi Enoncé du problème m n n 3 5 7 1 8 2 4 6 Une bergerie a une forme rectangulaire de n lignes

Plus en détail

Suites arithmétiques

Suites arithmétiques Z, auctore 15 septembre 005 1 Introduction La suite des nombres entiers naturels de 1 à n 1,, 3, 4, 5,, n est l exemple-type de suite arithmétique On peut en calculer la somme des termes S n = 1 + + 3

Plus en détail

Multiples. Division euclidienne. Congruence

Multiples. Division euclidienne. Congruence DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 septembre 2014 à 12:26 Multiples. Division euclidienne. Congruence Table des matières 1 Avant propos 2 2 Multiples et diviseurs dans Z 2 2.1 Déition.................................

Plus en détail

Thème N 1 : NOMBRES ENTIERS ET NOMBRE DECIMAUX (1) Division euclidienne - Multiples et diviseurs Ecriture des nombres décimaux Repérage (1)

Thème N 1 : NOMBRES ENTIERS ET NOMBRE DECIMAUX (1) Division euclidienne - Multiples et diviseurs Ecriture des nombres décimaux Repérage (1) Thème N 1 : NOMBRES ENTIERS ET NOMBRE DECIMAUX (1) Division euclidienne - Multiples et diviseurs Ecriture des nombres décimaux Repérage (1) A la fin du thème, tu dois savoir : Effectuer une division euclidienne

Plus en détail

DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES

DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES DIVISIBILITÉ ET CONGRUENCES Cours Terminale S 1. Divisibilité dans Z 1) Multiples et diviseurs d un entier relatif a) Définition Définition 1 : Soient a et b deux entiers. On dit que a divise b si, et

Plus en détail

Division euclidienne, division décimale

Division euclidienne, division décimale Division euclidienne, division décimale I. La division euclidienne Définition 1: Effectuer la division euclidienne d un nombre entier (le dividende) par un nombre entier (le diviseur) différent de 0, c

Plus en détail

Dénombrement et probabilités

Dénombrement et probabilités 1. Listes d'éléments d'un ensemble fini... p2 4. Applications aux probabilités... p8 2. Combinaisons... p5 3. Formule du binôme... p6 Copyright meilleurenmaths.com. Tous droits réservés 1. Liste d'éléments

Plus en détail

RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT. 9 e année. Module 6 : Expressions algébriques et équations. Guide de l élève

RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT. 9 e année. Module 6 : Expressions algébriques et équations. Guide de l élève RÉDUCTION DES ÉCARTS DE RENDEMENT 9 e année Module 6 : Expressions algébriques et équations Guide de l élève Module 6 Expressions algébriques et équations Évaluation diagnostique...3 Formulation d expressions

Plus en détail

Algorithmique. Castor informatique, puis Algoréa. Suivre et écrire un programme de construction d une figure de géométrie, un programme de calculs.

Algorithmique. Castor informatique, puis Algoréa. Suivre et écrire un programme de construction d une figure de géométrie, un programme de calculs. Voici le visuel du manuel actuellement utilisé dans notre collège en classe de 6 e.. Castor informatique, puis Algoréa. Suivre et écrire un programme de construction d une figure de géométrie, un programme

Plus en détail

EVALUATIONS CE2 MATHEMATIQUES CIRCONSCRIPTION DE LILLE 3 WATTIGNIES

EVALUATIONS CE2 MATHEMATIQUES CIRCONSCRIPTION DE LILLE 3 WATTIGNIES EVALUATIONS CE2 MATHEMATIQUES CIRCONSCRIPTION DE LILLE 3 WATTIGNIES Exercice 1 Compétence : Nommer des nombres entiers NC1 Ecris les nombres en lettres. 143 372 98 509 Exercice 2 Compétence : Ecrire des

Plus en détail