TD n 2 - Généralités réseaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TD n 2 - Généralités réseaux"

Transcription

1 Exercice 1 - Notions de décibel TD n 2 - Généralités réseaux Dans un environnement urbain, la puissance sonore produite par les nombreuses sources de bruits est évaluée en décibels, en comparant la puissance sonore de la source de bruit à un niveau sonore de référence. 1) Si on évalue la puissance sonore S d une grosse moto à 87 db, quelle est, en décibels, la puissance sonore produite par une bande de 8 motards roulant sur des motos identiques circulant à la même vitesse? 2) Trouvez la puissance sonore réellement émise. 1) La bande de motards produit 8 fois plus de puissance sonore qu une seule moto. On a donc : 10 x log10 (8 x S) = 10 x log x log10 S, ce qui revient à ajouter 10 fois le logarithme décimal de 8 au bruit d une moto pour obtenir le nombre de décibels produit par les 8 motos. Puisque : 10 x log108 = 10 x log102 3 = 3 x 10 x log10 2 = 9 db, la puissance des 8 motos vaut : S = = 96 db. 2) Cela correspond à une puissance sonore de 96 db = 10 x log10 S S = 10 96/10 = , soit 4 milliards de fois le fond sonore de référence! Exercice 2 - Débit binaire et rapidité de modulation Soit un signal numérique dont la rapidité de modulation est 4 fois plus faible que le débit binaire. 1) Quelle est la valence du signal? 2) Si la rapidité de modulation du signal vaut bauds, quel est le débit binaire disponible? 1) D après la formule D = R log2v, nous trouvons : D/R = log2v soit : V = 2 D/R, c est- à- dire que la valence vaut 16. 2) En appliquant la même formule, nous trouvons : D = 2 400*4 = bit/s. Exercice 3 Valeurs en décibels comparé au rapport en nombre naturel Quel est le rapport en vraie grandeur des rapports signal à bruit suivants exprimés en db? 3dB, 30dB, 100dB.

2 Valeurs en décibels : Rapport en nombre naturel 3 db 2 30 db 1 E3 100 db 10 E9 Exercice 4 Transmission RTC Quelle est la capacité maximale de transmission sur une voie RTC caractérisée par une bande passante de Hz et un rapport signal sur bruit de 1 000? La rapidité de modulation maximale de ce canal est : Rmax = 2 x BP = 2 x ( ) = bauds La capacité de transmission est donnée par la relation de Shannon : C = BP x log2[1 + (S/N)] = ( ) x log2( ) x 3, 32 log10(1 000) = x 3, 32 x 3 = bit/s Ce débit maximal théorique correspond aux performances maximales que l on peut obtenir sur une ligne téléphonique. Exercice 5 Atténuation Linéique Un canal de transmission a un coefficient d atténuation de α= 0,8 db.km - 1 ; la puissance mesurée entre Pe = 100mw ; le récepteur pour fonctionner impose que la puissance de sortie PS = 3,8 μw. Quelle est la longueur Lmax maximale de la ligne permettant de transmettre l information? Lmax = A / α = 10 Log (Pe/Ps)/α= 5,5 km Emetteur Transmission - Recepteur

3 Exercice 6 Durée de transmission On considère une transmission asynchrone à 56 Kbps avec 2 octets de synchronisation et 1 octet de fanion. Calculer le temps minimum de transmission d un ensemble de 300Ko avec un MTU de 1492 octets. L'ensemble à envoyer comprend à la fois les données et les divers en- têtes de réseau. 300 Ko => 300*1024 = octets Il faut envoyer /1492 = 205 paquets complets et un paquet incomplet de 1340 octets. 205 paquets de 1495 octets ( de synchro+ 1 de fanion) + 1 paquet de 1343 octets ( de synchro + 1 de fanion) = = octets à envoyer soit bits En une seconde on envoie bits. Donc, s'il n'y a pas de temps morts cela prend /56000 = 43,9 secondes. Exercice 7 Débit binaire On télécharge (légalement) un CD contenant 640 Mo de données avec une transmission de débit D=4 Mo/s. Quelle est la durée mise pour télécharger le CD? 1 Mo = 1x10 6 octets, 1 octets = 8 bits D = N / Δt => Δt = N/D = / = 1, s Δt = 2 mins 40 s Exercice 8 Durée minimum Calculez la durée minimum d'un envoi 900 caractères codées sur 8 bits à l'aide d'une transmission série asynchrone à 9600 bps. 900 bits de start + 900*8 bits de données bits de stop = = 9000 bits à envoyer S'il n'y a pas de temps morts entre chaque envoi de caractère cela va prendre 900/9600 = 0,94 seconde.

4

5 Quelques définitions Vitesse de transmission ou d émission ( débit binaire) = D : Nombre de bits émis par seconde (bits/s) Temps de transmission ou d émission = Te : Délai entre le début et la fin de la transmission d un message (sec) Te = Q / D = longueur du message / vitesse de transmission Vitesse de propagation = Vp : Rapidité avec laquelle le signal circule sur un support (km/s) Temps de propagation = Tp : Temps nécessaire à un signal pour parcourir un support d un point à un autre Tp = distance / vitesse de propagation Temps de transfert (ou délai d acheminement) : Temps qui s écoule entre le début de la transmission d un message et la fin de la réception par le destinataire (sec) DA = Te + Tp

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année

Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année IUT Béziers Victor Lomné Réseaux et Services sur Réseaux DUT SRC 1 ère année 3. Réseaux : couche physique 3.1. Modes de communication et de liaison 3.2. Principes de transmission 3.3. Supports de transmission

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Défis du XXI ème siècle. Partie : Transmettre et stocker de l information. Cours 33 : Procédés physiques de transmission et de stockage optique I. Transmission de l information. 1. Procédés physiques

Plus en détail

Etude des transmissions numériques DCC et I 2 C Séquence N 2

Etude des transmissions numériques DCC et I 2 C Séquence N 2 Année 2009 Train électrique à commande numérique Page 1/7 Sources : o Sébastien JEAN, 1ère année ISI, IUT Valence (http://sardes.inrialpes.fr/~jean/enseignement/reseaux/index.html ) o http://www.eaeeie.org/theiere_signal/theiere_signal_fr

Plus en détail

EMISSION, TRANSMISSION ET RÉCEPTION D'UN SIGNAL

EMISSION, TRANSMISSION ET RÉCEPTION D'UN SIGNAL Partie 2 LA RÉVOLUTION DU NUMÉRIQUE DANS L'AUDIOVISUEL Chapitre 4 EMISSION, TRANSMISSION ET RÉCEPTION D'UN SIGNAL sciences physiques et chimiques - Terminale S http://cedric.despax.free.fr/physique.chimie/

Plus en détail

Multiplexage et concentration

Multiplexage et concentration 86 Multiplexage et concentration Partager le même canal de communication Intérêt: Partage du même support physique entre plusieurs stations (point de vue économique) 87 On distingue: Les concentrateurs:

Plus en détail

Réseaux - Cours 2. Couches Physique et Liaison de Données. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 17/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 2. Couches Physique et Liaison de Données. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 17/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 2 Couches Physique et Liaison de Données Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 17/11/2009 1/44 Cyril Pain-Barre Couches Physique et Liaison de Données

Plus en détail

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace.

Transmission de l information. Le long des fils et fibres, et dans l espace. Transmission de l information Le long des fils et fibres, et dans l espace. Dans le manuel 10 p 293, 11, 13 Essentiel p 290 Essentiel p 294 24 p 296 Plan Introduction Types de supports La paire de cuivre

Plus en détail

Réseau (transmission)

Réseau (transmission) Réseau (transmission) Introduction Un réseau est un ensemble de points (appelés nœuds) qui sont reliés par un ensemble de chemin. La localisation des nœuds et l agencement des liens définissent la topologie

Plus en détail

Cette fiche a été élaborée par des enseignantes et des enseignants des lycées et universités de l académie de Créteil.

Cette fiche a été élaborée par des enseignantes et des enseignants des lycées et universités de l académie de Créteil. Cette fiche a été élaborée par des enseignantes et des enseignants des lycées et universités de l académie de Créteil. Titre : Fonctions logarithmes et applications. Disciplines : Mathématiques, Physique

Plus en détail

EXERCICE II : NUMERISATION ET MUSIQUE HAUTE RESOLUTION

EXERCICE II : NUMERISATION ET MUSIQUE HAUTE RESOLUTION EXERCICE II : NUMERISATION ET MUSIQUE HAUTE RESOLUTION (11 points) 1 ere partie : Les SONS et la musique 1.1- Quelle est l expérience (a ou b du document précédent) qui modélise le mieux la propagation

Plus en détail

TD Réseaux Couches basses

TD Réseaux Couches basses TD Réseaux Couches basses 1 Modèle en couche et courrier postal Essayez de décrire le service du courrier postal selon un modèle en couches 1 Unités de données Modèle en couche Fonctions Lettre Expéditeur/

Plus en détail

TRANSMETTRE ET STOCKER DE L INFORMATION

TRANSMETTRE ET STOCKER DE L INFORMATION Chapitre 26 TRANSMETTRE ET STOCKER DE L INFORMATION A) CHAINE DE TRANSMISSION D INFORMATION Sur la figure 1 sont représentées des liaisons de téléphone mobile à téléphone filaire. La chaîne de transmission

Plus en détail

Numérisation de l information

Numérisation de l information 1. Chaîne de transmission d informations Définition : Un signal est la.. Il existe deux types de signaux : Les signaux, qui varient de façon continue dans le temps, (exemple : température, pression ) Les

Plus en détail

Transmission numérique : Liaison série et parallèle

Transmission numérique : Liaison série et parallèle Transmission numérique : Liaison série et parallèle INTRODUCTION Pour une transmission donnée sur une voie de communication entre deux machines la communication peut s'effectuer de différentes manières.

Plus en détail

NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON

NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON TaleS / P14 NUMÉRİSATİON, TRANSMİSSİON ET STOCKAGE DE L İNFORMATİON Activité 14.1 Une chaîne de transmission d informations est un ensemble d éléments permettant de transférer de l information (son, image,

Plus en détail

Exercice 1. Calculer le temps nécessaire pour que le routeur reçoive tous les 1000 bits (temps de réception).

Exercice 1. Calculer le temps nécessaire pour que le routeur reçoive tous les 1000 bits (temps de réception). Exercice 1 Un routeur reçois un flux de bits à une vitesse constante, égale à 1 Mbit/s. Les bits sont mémorisés dans le buffer de réception du routeur, jusqu à ce que leur nombre est égale à 1000; ensuite,

Plus en détail

USTHB 02 Février 2013 Faculté d Electronique & Informatique Dpt informatique. L3 ACAD Année 2012/2013 S5. Examen de rattrapage RESEAUX Durée : 1h30

USTHB 02 Février 2013 Faculté d Electronique & Informatique Dpt informatique. L3 ACAD Année 2012/2013 S5. Examen de rattrapage RESEAUX Durée : 1h30 USTHB 02 Février 2013 Faculté d Electronique & Informatique Dpt informatique. L3 ACAD Année 2012/2013 S5 Examen de rattrapage RESEAUX Durée : 1h30 Exercice 1 (10 points) Une entreprise utilise trois télécopieurs

Plus en détail

PARTIE III : AGIR. Chapitre 21

PARTIE III : AGIR. Chapitre 21 PARTIE III : AGIR Exploiter des informations pour comparer les différents types de transmission. Caractériser une transmission numérique par son débit binaire. Évaluer l affaiblissement d un signal à l

Plus en détail

Communication Numérique. Yoann Morel.

Communication Numérique. Yoann Morel. Communication Numérique Yoann Morel http://xymaths.free.fr/signal/communication-numerique-cours-tp.php 1 Problème de la transmission numérique 2 Rappels mathématiques 3 Signaux et filtres 4 Codage en ligne

Plus en détail

Exercices. I. Etude de l implantation des primitives du modèle OSI

Exercices. I. Etude de l implantation des primitives du modèle OSI Exercices I. Etude de l implantation des primitives du modèle OSI On considère une couche N. Etudier, selon les mécanismes de communication locale (boite à lettres, file d attente, mémoire commune, etc.)

Plus en détail

TD n 1 Traitement et transmission du signal Pour le traitement et la transmission des images

TD n 1 Traitement et transmission du signal Pour le traitement et la transmission des images TD n 1 Traitement et transmission du signal Pour le traitement et la transmission des images Exercice 1. Transmission d'un message avec vérification d'erreurs Soit le message "BONJOUR" à transmettre codé

Plus en détail

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations

Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations Les chaînes et procédés physiques de transmission d informations 1. Vocabulaire et technologies pouvant intervenir dans les études documentaires. Le débit de données Il s agit du nombre de bits (c'est-à-dire

Plus en détail

Communications série asynchrones Liaisons RS232 / 422 / 485

Communications série asynchrones Liaisons RS232 / 422 / 485 Sect 5111 Page 1 / 5 1. Présentation Les «liaisons séries» sont des moyens de transport d informations (communication) entre divers systèmes numériques. On les oppose aux liaisons parallèles par le fait

Plus en détail

Réseaux et Protocoles

Réseaux et Protocoles Université de Strasbourg Licence Informatique UFR Mathématique et Informatique Année / Exercice : Rapport Signal/Bruit Rappels : Réseaux et Protocoles D : La couche physique - Corrections signal bruit

Plus en détail

INFORMATION ET SIGNAL

INFORMATION ET SIGNAL INFORMATION ET SIGNAL L'information est une grandeur abstraite qui doit être codée sur un support qui permet de la traiter, de la stocker ou de la transporter. Pour transporter l'information, on utilise

Plus en détail

TD2 : Méthode d accès CSMA/CD

TD2 : Méthode d accès CSMA/CD Etablissement : Module : Enseignant : Classe : Exercice 1: TD2 : Méthode d accès CSMA/CD Soient A et B deux stations accrochées à un réseau Ethernet, et distantes de 1000m. Dans ce réseau Ethernet, on

Plus en détail

EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS)

EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS) Bac S 2016 Pondichéry http://labolycee.org EXERCICE II : LES DRONES GRAND PUBLIC (11 POINTS) Les drones de loisirs à quatre hélices sont des véhicules aériens de faible dimension. Ils sont vendus au grand

Plus en détail

Correction : TD protocole Internet. Khaled Boussetta

Correction : TD protocole Internet. Khaled Boussetta Correction : TD protocole Internet Khaled Boussetta Exercice 1 Exo1.1 @IP 132. 90. 132. 5 Représentation Binaire : =>Les 2 bits de poids fort indiquent que c est une@ de Classe B Masque réseau des @ de

Plus en détail

Ressources «Liaisons séries RS232 RS485»

Ressources «Liaisons séries RS232 RS485» Ressources Sommaire A. La liaison série RS232 asynchrone:...2 Définition d une liaison asynchrone....2 Les niveaux logiques d une liaison RS232....2 La parité....3 Convention d écriture du paramétrage

Plus en détail

cours n 6: n Modulations numériques

cours n 6: n Modulations numériques cours n 6: n Modulations numériques Droits réservés 24/04/2006 Diapositive N 1 Plan Introduction, modem Modulations numériques Performances des modulations Traitements en réception Conclusion Droits réservés

Plus en détail

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6

Université de La Rochelle. Réseaux TD n 6 Réseaux TD n 6 Rappels : Théorème de Nyquist (ligne non bruitée) : Dmax = 2H log 2 V Théorème de Shannon (ligne bruitée) : C = H log 2 (1+ S/B) Relation entre débit binaire et rapidité de modulation :

Plus en détail

Chap. 2 Eléments de théorie de l information & Transmission en bande de base Eléments de théorie de l'information et nécessité des codages

Chap. 2 Eléments de théorie de l information & Transmission en bande de base Eléments de théorie de l'information et nécessité des codages Chap. 2 Eléments de théorie de l information & Transmission en bande de base Principe d une transmission numérique -introduction Les systèmes de transmission numérique véhiculent de l'information entre

Plus en détail

Bac Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. Couche Physique

Bac Professionnel Systèmes Electroniques Numériques. Couche Physique Couche Physique CSMA/CD Fiche de cours Le protocole CSMA/CD permet l'accès au support de transmission dans un réseau de type étoile ou bus. I/ Définitions: CSMA : Carrier Sense Multiple Access : Accès

Plus en détail

Sciences de l Ingénieur. Transmission de l information.

Sciences de l Ingénieur. Transmission de l information. Lycée St-Eloi, 9 Avenue Jules Isaac 13626 Aix en Provence 04 42 23 44 99 04 42 21 63 63 Nom : _ Date : _ Sciences de l Ingénieur Support de cours Terminale S S.I Transmission de l information. Identifier

Plus en détail

Cours transmission (1 partie)

Cours transmission (1 partie) Cours transmission (1 partie) Thierry Vaira La Salle Avignon 2015 v0.1 Ligne de transmission Une ligne de transmission est un ensemble de deux conducteurs acheminant un signal électrique d un émetteur

Plus en détail

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd

UE 503 L3 MIAGE. Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique. A. Belaïd UE 503 L3 MIAGE Initiation Réseau et Programmation Web La couche physique A. Belaïd abelaid@loria.fr http://www.loria.fr/~abelaid/ Année Universitaire 2011/2012 2 Le Modèle OSI La couche physique ou le

Plus en détail

Telecommunication modulation numérique

Telecommunication modulation numérique Telecommunication modulation numérique Travaux Pratiques (MatLab & Simulink) EOAA Salon de Provence Françoise BRIOLLE c Édition 2013 2 I ntroduction La transmission des signaux numériques Chaîne de transmission

Plus en détail

Théorie sur la transmission de la parole

Théorie sur la transmission de la parole Théorie sur la transmission de la parole 2ème partie Plan Principe Les éléments de base la numérisation la transmission le trafic téléphonique 2010/2011 Pascal Mouchard 1 2010/2011 Pascal Mouchard 2 les

Plus en détail

Le tableau ci-dessous est extrait du catalogue d'un fournisseur de fibres optique :

Le tableau ci-dessous est extrait du catalogue d'un fournisseur de fibres optique : LOGARITHME DÉCIMAL Exercice 1 Aujourd'hui 80 % du trafic mondial longue distance se fait par des fibres optiques. Ces dernières ont en effet de multiples avantages par rapport aux câbles électriques classiques.

Plus en détail

Codage et Compression de données

Codage et Compression de données Codage et Compression de données multimédia Département R&T IUT Nice Côte d Azur Université de Nice - Sophia Antipolis Frédéric Payan (MCF UNS) Plan du cours (II) Chapitre III : Codage binaire (compression

Plus en détail

Transmission de données

Transmission de données 1. Exercice 1 Transmission de données Deux postes informatique, A et B, sont reliés par un câble de type RS232 de 50 m de longueur dont le coefficient d'atténuation est de 0,02 db/m. La station A émet

Plus en détail

Module T1: Signaux et systèmes

Module T1: Signaux et systèmes TELECOMMUNICATION Module T1: Signaux et systèmes Objectifs : L objectif de ce module est d introduire les systèmes de télécommunications et les signaux de type Voix-Données-Images. Compétences minimales

Plus en détail

Partie 2 : transmission des données. Nicolas Baudru mél : page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 2 : transmission des données. Nicolas Baudru mél : page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 2 : transmission des données Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Notions de signaux 2 Supports de transmission

Plus en détail

GENERALITES FORMAT D'UNE LIAISON SERIE ASYNCHRONE

GENERALITES FORMAT D'UNE LIAISON SERIE ASYNCHRONE GENERALITES Les liaisons séries asynchrones sont couramment employées en informatique et en automatisme pour traiter tout problème de transmission. Pour transporter l'information, on utilise la tension

Plus en détail

Exercice I : Protocole de terminal virtuel (10 points)

Exercice I : Protocole de terminal virtuel (10 points) Institut National des Télécommunications Module : IRD12 Réseaux de données Domaine: 1 ère Année. Responsable : Olivier Paul Durée: 1H30 Documents : Autorisés Nombre de pages :5 pages NOM : Prénom : Note:

Plus en détail

Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation.

Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation. Communication avec les mobiles. Notions de bases pour la propagation. 1. Caractéristiques de transmission. 2. Les trajets multiples. 3. Le fading de Raleigh. 4. La dispersion de phase. 5. Effet Doppler.

Plus en détail

CORRECTION ACTIVITE 26 : NUMERISATION D UN SIGNAL ANALOGIQUE

CORRECTION ACTIVITE 26 : NUMERISATION D UN SIGNAL ANALOGIQUE CORRECTION ACTIVITE 26 : NUMERISATION D UN SIGNAL ANALOGIQUE Compétences Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en oeuvre un protocole expérimental utilisant

Plus en détail

ENSEIGNER Transmettre et Stocker l Information en TS. La numérisation d un signal analogique

ENSEIGNER Transmettre et Stocker l Information en TS. La numérisation d un signal analogique La numérisation d un signal analogique 1.. Signal analogique Signal numérique Numériser? Transformer un signal continu (analogique) en signal discret (numérique) La numérisation est d autant meilleure

Plus en détail

La technologie ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line = Ligne numérique à Paire Asymétrique )

La technologie ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line = Ligne numérique à Paire Asymétrique ) Chapitre 4. Transmissions numériques sur fréquence porteuse Compétences : dé.inir la modulation QAM, les signaux en phase i(t) et en quadrature q(t) à partir des données binaires visualiser et interpréter

Plus en détail

Système de transmission UHF Freeport

Système de transmission UHF Freeport Système de transmission UHF Freeport On se propose dans cette manipulation de vérifier et de préciser quelques spécifications techniques d un système de transmission audio du musicien (chanteur, instrumentiste)

Plus en détail

CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE

CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE Nom des étudiants : Date du TP CARACTÉRISATION D UN SYST. À FIBRE OPTIQUE Date de retour p 1 jour de retard -2pts p 2 jours de retard Note /2 p + de 2 jours de retard Note=0/20 Pts. sur Pts. sur N Questions

Plus en détail

Téléinformatique. Cours 2: Couche Physique. Couche physique (1) Quels supports de transmission pour les données?

Téléinformatique. Cours 2: Couche Physique. Couche physique (1) Quels supports de transmission pour les données? Téléinformatique Antoine Gallais, Maître de Conférences Université Louis Pasteur, Département Informatique Equipe Réseaux et Protocoles du LSIIT Antoine.Gallais@dpt-info.u-strasbg.fr http://clarinet.u-strasbg.fr/~gallais

Plus en détail

Traitement de l information

Traitement de l information I. Chaîne de transmission de l information La chaîne de transmission d informations est l ensemble des éléments permettant de transférer de l information d un lieu à un autre. Chaîne : - un encodeur ;

Plus en détail

1 ère Année DUT Informatique

1 ère Année DUT Informatique Samedi 10 avril 2004 Durée : 2 Heures 30 Test de Réseaux n 1 1 ère Année DUT Informatique AUCUN DOCUMENT NI CALCULATRICE AUTORISES C. Pain-Barre Ne vous perdez pas en de lourdes explications ou détails.

Plus en détail

Cours n 2n Signaux et canal de propagation

Cours n 2n Signaux et canal de propagation Cours n 2n Signaux et canal de propagation Droits réservés 03/04/2006 Diapositive N 1 Plan Introduction Caractéristiques du signal Perturbations induites par le canal Quelques exemples de canaux Droits

Plus en détail

Traitement Numérique du Signal TD

Traitement Numérique du Signal TD IUT-R&T èiéme Année Université Aix-Marseille II TD F. Briolle IUT-R&T ième Année TD n 1 Echantillonnage -Quantification Exercice 1 On considère un signal s(t)= cos(*pi*f 0 *t). Illustrer les effets du

Plus en détail

L acoustique. Présentation

L acoustique. Présentation L acoustique Présentation Le son est une onde acoustique. Cette onde est sphérique : l énergie qu elle transporte se répartie sur des sphères centrées sur la source du son. Cette onde est aussi longitudinale

Plus en détail

Wireless Networks Réseaux sans-fil. Radio Frequency (RF) : Fondamentaux

Wireless Networks Réseaux sans-fil. Radio Frequency (RF) : Fondamentaux Wireless Networks Réseaux sans-fil Radio Frequency (RF) : Fondamentaux stephane.frati@unice.fr Calcul du Gain Le Gain est exprimé en décibel. P = Puissance en mw NB : lorsque l on parle en db, une valeur

Plus en détail

Téléinformatique et Réseaux Séance 1 : Principes de transfert de données fiable

Téléinformatique et Réseaux Séance 1 : Principes de transfert de données fiable Téléinformatique et Réseaux Séance 1 : Principes de transfert de données fiable Gille Gomand - ggo@info.fundp.ac.be - Bureau 227 1 Introduction Ce TP vise à familiariser l étudiant avec les principes de

Plus en détail

RESEAUX COUCHES ET MATERIELS ASSOCIES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1

RESEAUX COUCHES ET MATERIELS ASSOCIES. J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 RESEAUX COUCHES ET MATERIELS ASSOCIES J.L Damoiseaux ; Dpt R&T 1 PLAN Contexte Couche physique Transmission d un signal Les supports de transmission Équipements de la couche physique Couche Liaison Généralités

Plus en détail

Manuel Utilisateur LC20B

Manuel Utilisateur LC20B Manuel Utilisateur LC0B - - INTRODUCTION Le LC0 est un module radio faible coût avec des fonctions multiples sélectionnable par gouttes de soudures et switchs. il peut fonctionner en mode transparent à

Plus en détail

Exercice 2. Interférences Zigbee - WiFi. Olga ABDALA Gabriel MABILLE Claire MEYMANDI-NEJAD Rémy TRIBHOUT. Travail à rendre à Monsieur : A.

Exercice 2. Interférences Zigbee - WiFi. Olga ABDALA Gabriel MABILLE Claire MEYMANDI-NEJAD Rémy TRIBHOUT. Travail à rendre à Monsieur : A. Exercice 2 Interférences Zigbee - WiFi Travail à rendre à Monsieur : A.BOYER Olga ABDALA Gabriel MABILLE Claire MEYMANDI-NEJAD Rémy TRIBHOUT 5ISS Énoncé Un réseau Zigbee a été réalisé à l intérieur d un

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR SYSTEMES ELECTRONIQUES EPREUVE E4 Etude d un système technique Unité U4.2 PHYSIQUE APPLIQUEE Durée : 4h Coefficient : 4 Systèmes électroniques embarqués dans la C6 (Boîtier

Plus en détail

ELEMENTS DE CONCEPTION D'UNE TELECOMMANDE ULTRA-SONIQUE

ELEMENTS DE CONCEPTION D'UNE TELECOMMANDE ULTRA-SONIQUE ELEMENTS DE CONCEPTION D'UNE TELECOMMANDE ULTRA-SONIQUE Philippe Loussouarn, le 08/04/2006 I. PRESENTATION L'idée est de concevoir un moyen de commander un modèle réduit de surface (bateau) ou abyssal

Plus en détail

TRANSMISSION DE L INFORMATION. L établissement de la communication entre deux points ou la diffusion sont les principaux moyens de communication.

TRANSMISSION DE L INFORMATION. L établissement de la communication entre deux points ou la diffusion sont les principaux moyens de communication. I Historique de la transmission et nécessité de communiquer L établissement de la communication entre deux points ou la diffusion sont les principaux moyens de communication. Les télécommunications électriques

Plus en détail

Chapitre 18 : Numérisation, transmission et stockage de l'information

Chapitre 18 : Numérisation, transmission et stockage de l'information Chapitre 18 : Numérisation, transmission et stockage de l'information Rendre la transmission d'informations rapide, simple et efficace est un enjeu crucial du XXI ème siècle. La physique joue un rôle majeur

Plus en détail

Les Transmissions de Données. Généralités. Généralités. Création Bernard TUY. Modification Jean-Paul GAUTIER

Les Transmissions de Données. Généralités. Généralités. Création Bernard TUY. Modification Jean-Paul GAUTIER Les Transmissions de Données Généralités cours@urec.cnrs.fr Création 1998 Bernard TUY Modification Généralités 1999 Jean-Paul GAUTIER Plan Historique Eléments de transport de l information Supports de

Plus en détail

Champs émis par les portables et les relais

Champs émis par les portables et les relais PORTABLE Raymond Caniac Champs émis par les portables et les relais Le but de cette brochure est de calculer les champs émis par les portables et les relais pour montrer qu il n est pas indispensable d

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 06-ACT EXP L effet wah-wah. G= 20 log(us/u E ) 1/6

CORRIGE. CHAP 06-ACT EXP L effet wah-wah. G= 20 log(us/u E ) 1/6 Thème : Son et musique Domaine : Traitement du son CHAP 06-ACT EXP L effet wah-wah CORRIGE 1/6 Les joueurs de guitare électrique utilisent souvent une pédale wah-wah, qui leur permet de modifier le son

Plus en détail

Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003.

Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003. Les décibels R. BERRANGER, F5NB. Ce document est l original d un article paru dans la revue Radio-REF de décembre 2003. Le décibel se retrouve à chaque coin de paragraphe dans les articles de radioélectricité

Plus en détail

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES

TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES TP HF Manipulation 1 INTRODUCTION AUX FIBRES OPTIQUES I. Introduction La fibre optique est un guide de lumière, régi par la loi de Snell-Descartes, constituée d un cœur dans lequel se propage l onde lumineuse

Plus en détail

SEN Norme C page1 /6. Norme C90-125

SEN Norme C page1 /6. Norme C90-125 SEN Norme C90-125 - page1 /6 Norme C90-125 Le CSA a défini une norme pour la diffusion de chaîne de la TNT. Cette norme se nomme C90-125, elle est basée sur la recommandation de l organisme DVB-T. I) Unités

Plus en détail

Modulation par Impulsions Codées ( MIC) Puls Code Modulation (PCM) NAJJAR M. 1

Modulation par Impulsions Codées ( MIC) Puls Code Modulation (PCM) NAJJAR M. 1 Modulation par Impulsions Codées ( MIC) Puls Code Modulation (PCM) NAJJAR M. 1 Modulation par Impulsions Codées La modulation par Impulsions Codées implique nécessairement L'échantillonnage des signaux

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MICRO INFORMATIQUE ET RÉSEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MICRO INFORMATIQUE ET RÉSEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MICRO INFORMATIQUE ET RÉSEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE EPREUVE E1 Epreuve scientifique et technique SOUS-EPREUVE E11 Etude des supports et protocoles de communication Corrigé

Plus en détail

Barrière DECMA - notion de transmission série & codage des caractères 1/ ETUDE DU CODAGE NUMERIQUE DES CARACTERES : L exemple du fichier texte :

Barrière DECMA - notion de transmission série & codage des caractères 1/ ETUDE DU CODAGE NUMERIQUE DES CARACTERES : L exemple du fichier texte : 1/ ETUDE DU CODAGE NUMERIQUE DES CARACTERES : L exemple du fichier texte : Les fichiers textes : ce sont des fichiers uniquement composés de caractères. On parle de fichier ASCII. Le plus simple moyen

Plus en détail

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique

Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique Encodage d une donnée numérique sur un signal numérique 1 4 critères à considérer Spectre du signal: chaque méthode utilise des fréquences différentes. Interférences et distorsions dépendent des fréquences.

Plus en détail

Trame Ethernet. 64 octets longueur 1518 octets

Trame Ethernet. 64 octets longueur 1518 octets Trame Ethernet 64 octets longueur 1518 octets Préambule SFD destination 7 octets 1 octet source Longueur Données utiles Bourrage FCS 6 octets 6 octets 2 octets 46 à 1500 octets 4 octets Préambule SFD destination

Plus en détail

Université Mohamed Khider-Biskra Faculté des Sciences Exactes et Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique.

Université Mohamed Khider-Biskra Faculté des Sciences Exactes et Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique. Université Mohamed Khider-Biskra Faculté des Sciences Exactes et Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique 3ème année LMD Réseaux 04 Fév 2015 16:00-17:30, A1, A2, S1L, S2L Examen Questions

Plus en détail

Plan. Les Systèmes de Numération. Fonctions et Circuits Logiques. Simplification des Fonctions Logiques. Les Différents Codes. Logique Combinatoire

Plan. Les Systèmes de Numération. Fonctions et Circuits Logiques. Simplification des Fonctions Logiques. Les Différents Codes. Logique Combinatoire Plan Les Systèmes de Numération Fonctions et Circuits Logiques Simplification des Fonctions Logiques Les Différents Codes -1- Les Différents Codes Code DCB (Décimal Codé Binaire) Code Gray ou Binaire Réfléchi

Plus en détail

Limitations principales d un canal de transmission

Limitations principales d un canal de transmission Limitations principales d un canal de transmission En pratique, les voies de communication ne transmettent pas fidèlement les impulsions ; en effet, non seulement elles atténuent le signal qui se propage

Plus en détail

Plan : Introduction aux transmissions numériques

Plan : Introduction aux transmissions numériques Plan : Introduction aux transmissions numériques 1.1 Chaîne de transmission 1.1.1 Canal de transmission 1.1.2 Pourquoi la transmission de signaux numériques? 1.2 Rappels 1.2.1 Energie et puissance : valeur

Plus en détail

Objectifs de ce module

Objectifs de ce module Introduction aux réseaux Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez: Etudier l architecture et composants d un ordinateur Apprendre les systèmes de numération utilisés en informatique et convertir

Plus en détail

La modulation de signaux numérique I) Rôle de la modulation

La modulation de signaux numérique I) Rôle de la modulation SEN Modulation de signaux numérique - page1 /8 La modulation de signaux numérique I) Rôle de la modulation Pour transférer un signal numérique par les ondes on doit moduler ce signal. L émetteur module

Plus en détail

Logique Combinatoire

Logique Combinatoire Compétences travaillées : Exprimer le fonctionnement par un ensemble d équations logiques, Optimiser la représentation logique en vue de sa réalisation par simplification par calcul analytique ou par tableaux

Plus en détail

NOTIONS ET DEFINITIONS ACOUSTIQUES

NOTIONS ET DEFINITIONS ACOUSTIQUES NOTIONS ET DEFINITIONS ACOUSTIQUES Aire équivalente d absorption A : L aire équivalente d absorption A, exprimée en m², caractérise le pouvoir absorbant d un local. Plus elle est grande, plus le local

Plus en détail

L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons

L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons L une des questions qui se pose à nous est de savoir comment voyagent les informations que nous envoyons dans le réseau. Dans ce cours nous allons développer les différents supports physiques qui servent

Plus en détail

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115

Université Montpellier II. Bibliographie sur le cours UMSIE115 Bibliographie sur le cours UMSIE115 Auteurs Titre Editeur D. BATTU Télécommunications, Principes, Infrastructures et services Dunod Informatiques P. LECOY Technologie des Télécoms Hermes C. SERVIN Télécoms

Plus en détail

Numérisation des signaux. Licence Pro Leçon 1

Numérisation des signaux. Licence Pro Leçon 1 Numérisation des signaux Licence Pro Leçon . Analogique - Numérique.. Définitions a/ L enregistrement numérique consiste à convertir le signal électrique en une suite de nombres dont chacun représente

Plus en détail

PART II Part II : la transmission en bande de base

PART II Part II : la transmission en bande de base plan PART II Part II : la transmission en bande de base Définitions Quelques exemples de codes en ligne Code M-aire dans un canal idéal sans bruit, avec bruit, non idéal sans bruit Code M-aire cas général

Plus en détail

Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos

Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos Méthodes de Cryptographie en Physique Quantique et Physique du Chaos Laurent Larger, Jean-Marc Merolla et Jean-Pierre Goedgebuer Metz (CNRS / UFC Besançon / GIT Atlanta) UMR FEMTO-ST 6174, Université de

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Lois et modèles Partie : Energie, matière et environnement. Cours 32 : Analogique-Numérique I. Transmission d une information. 1. La chaine de transmission. Information Information codée Information

Plus en détail

LE RTC RESUME DE COURS LE RESEAU TELEPHONIQUE RTC

LE RTC RESUME DE COURS LE RESEAU TELEPHONIQUE RTC LE RESEAU TELEPHONIQUE RTC RTC Signifie Réseau téléphonique commuté. Il est constitué d une série de commutateurs actionnés par le numéro de téléphone composé. Par exemple : 03 correspond à un commutateur

Plus en détail

= x = 1.26 x 10-3 W/m²

= x = 1.26 x 10-3 W/m² 1-1. Montrer que la puissance sonore P émise par les moteurs est de l ordre de 1.4 MW. «La fusée Saturn V a généré un niveau sonore global de 91 décibels à une distance de 9384 m.» L= 91 db; d = 9384 m

Plus en détail

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission

Transmission de données. A) Principaux éléments intervenant dans la transmission Page 1 / 7 A) Principaux éléments intervenant dans la transmission A.1 Equipement voisins Ordinateur ou terminal Ordinateur ou terminal Canal de transmission ETTD ETTD ETTD : Equipement Terminal de Traitement

Plus en détail

Réseaux - partie 2 Liaison

Réseaux - partie 2 Liaison Réseaux - partie 2 Liaison Michel RIVEILL, INP Grenoble Laboratoire SIRAC INRIA Rhône-Alpes 655, av. de l Europe - 38330 Montbonnot St Martin Michel.Riveill@inpg.fr Plan Introduction Physique Liaison protection

Plus en détail

LA PHYSIQUE RADIO DE BASE

LA PHYSIQUE RADIO DE BASE LA PHYSIQUE RADIO DE BASE Préparé par 1 Objectifs Compréhension des ondes et le rayonnement par rapport aux réseaux sans fil Compréhension des principes de base de leur comportement Appliquer cette compréhension

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/8 http://robert.cireddu.free.fr/sin COMMUNICATION SANS FIL : Objectifs du COURS : Ce cours traitera

Plus en détail

Algorithmique répartie. Algorithmique répartie - Cours de Lélia Blin - L3 MIAGE-ASR / 60

Algorithmique répartie. Algorithmique répartie - Cours de Lélia Blin - L3 MIAGE-ASR / 60 Algorithmique répartie Algorithmique répartie - Cours de Lélia Blin - L3 MIAGE-ASR 2015 1 / 60 1 Introduction 2 Systèmes répartis Modélisation des réseaux Vocabulaires Noeuds Liens de communications 3

Plus en détail

2. L émission d une onde électromagnétique par un portable. On peut représenter symboliquement la chaîne d émission par le schéma de la figure 1 : A

2. L émission d une onde électromagnétique par un portable. On peut représenter symboliquement la chaîne d émission par le schéma de la figure 1 : A Exercice N 1 1. Les ondes électromagnétiques pour communiquer. Le téléphone portable fonctionne comme une radio. Lors d une communication, la voix est convertie en un signal électrique par un microphone.

Plus en détail

De nos jours, la plupart des systèmes doivent pouvoir interagir entre eux.

De nos jours, la plupart des systèmes doivent pouvoir interagir entre eux. RS-232 TIA/EIA-232-F Introduction De nos jours, la plupart des systèmes doivent pouvoir interagir entre eux. Il existe plusieurs standards, dont le plus connu est surement l USB (Universal Serial Bus).

Plus en détail