Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles"

Transcription

1 Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Alain Pouliot Vice-président Assurances et protection du revenu

2 Sommaire Évolution des coûts ASRA Orientations gouvernementales Impacts sur les entreprises Complémentarité 2

3 Paramètres ASRA Assurance collective, basée sur les résultats d une ferme type Revenus et dépenses de la ferme type correspondent à la moyenne des entreprises spécialisées Indemnisation lorsque le revenu du marché est inférieur au revenu garanti (revenu stabilisé) À moyen terme, les primes égalent les compensations pour assurer l équilibre du Fonds d assurance Les primes sont financées 1/3 producteur et 2/3 gouvernement 3

4 4 Évolution des coûts ASRA

5 5 Évolution des coûts ASRA

6 Évolution des coûts ASRA Moyenne des 5 dernières années Produit % des revenus provenant de l'asra 6 Veaux d'embouche 55 Avoine 46 Orge 46 Agneaux 45 Blé d'alimentation animale 36 Blé d'alimentation humaine 30 Canola 30 Veaux de grain 26 Porcelets 25 Pommes 24 Veaux de lait 21 Maïs-grain 20 Bouvillons 18 Porcs 17 Pommes de terre 13 Soya 4

7 Conséquences sur le budget de la FADQ 1 G $ de déficit cumulé d opérations 750 M $ de déficit au fonds ASRA 7

8 REVENUS Budget FADQ Contribution du gouvernement du Québec Contribution du gouvernemen t du Canada Autres revenus DÉPENSES Fonds ASRA FADQ Administration (salaires, fonctionnement ) Fonds ASREC FAPAF Autres programmes: relève, Agri 8 FADQ : Déficit cumulé prévu à plus de 1 milliard $ au 31 mars 2010

9 Fonds ASRA Contribution de la FADQ REVENUS Contribution des entreprises agricoles FONDS ASRA DÉPENSES Compensations aux entreprises agricoles 9 Fonds ASRA : déficit cumulé au 31 mars 2010 : 760 M$

10 Orientations gouvernementales 2010 à

11 Orientations gouvernementales Contribution du gouvernement Québec augmente de 305 M$ à 630 M$ par année pour les 5 prochaines années Prise en charge par le gouvernement du déficit d opération de la FADQ de plus de 1 G$ Ajout d un programme universel, de type compte d épargne (Agri-Québec) Maintien et redressement du programme ASRA Obligation de fonctionner à l intérieur du budget alloué 11

12 Évaluation des besoins au regard du statu quo Besoins annuels avec statu quo 725 M$ Nouveau programme 70 M$ Arrimage ASRA (54 M$) 16 M$ Mesures de redressement de l ASRA (111 M$) Enveloppe budgétaire 630 M$ Intérêts déficit FADQ (30 M$) Enveloppe fonctionnement et programmes 600 M$ 12

13 Hypothèses soutenant les prévisions Valeurs assurées: augmentation 2,14 % par an 4,2 G $ (moyenne ) Taux de pertes: 18,95 % (moyenne 9 ans) par rapport à 22,7 % (5 dernières années) 13

14 Nouveau programme Agri-Québec Plus de clients pourront en bénéficier dès 2010 Couvre l ensemble des productions y compris l'aquaculture (sauf celles sous gestion de l offre) Compte d épargne (de type Agri-investissement) Contribution gouvernementale : 3 % des VNA admissibles Maximum de 1,5 M$ en ventes nettes ajustées (VNA) Aquaculture : 3,6 % des VNA admissibles 14

15 Maintien de l ASRA avec mesures de redressement A. Plafonnement des interventions B. Modulation du partage de la prime C. Augmentation de l efficacité des fermes types D. Mesures spécifiques pour le porc E. Mise à jour continue des fermes types 15

16 A - Plafonnement des interventions Limite collective s applique à tous les produits Maximum individuel Porcs et Pommes de terre Maximum de compensations annuelles 759 M $ pour

17 Limite collective Produit assurable Unité Limite collective assurable Prévision volume assuré 2009 Agneaux brebis Bouvillons et bovins d'abattage kg de gain Veaux d'embouche vaches Veaux de grain veaux Veaux de lait veaux Porcelets truies Porcs porcs Céréales, maïs-grain et oléagineux hectares Pommes hectares Pommes de terre hectares

18 B - Modulation du partage de la prime 1/3 : 2/3 pour les unités jusqu à 3 X ferme type 50 : 50 pour les unités au-delà de 3 X ferme type moins de 200 entreprises Déficit passé demeure 1/3 : 2/3 amorti sur 15 ans 18

19 C - Augmentation de l efficacité des fermes types Revenu stabilisé dorénavant calculé sur la moyenne des entreprises faisant partie de la tranche des 75 % les plus efficaces Réduction moyenne du revenu stabilisé : 3 % Si cette mesure s était appliquée sur la période , elle aurait eu pour effet une diminution moyenne de 16 % des compensations (environ $ en compensations nettes par ferme) 19

20 D Mesures spécifiques pour le porc Limites de truies et 7,6 M porcs Plafond individuel jusqu à l entrée en vigueur du règlement sur la gestion équilibrée Porcelets hors Québec Seuls les porcelets entrés en engraissement et nés au Québec seront couverts par le programme Mesure effective en 2011 compte tenu des délais de mise en œuvre des contrôles 20

21 E - Mise à jour continue des fermes types Indexation annuelle des éléments de coûts À compter de 2010 : ajustement annuel des paramètres techniques pris en compte dans le calcul du coût de production 21

22 Impact sur les entreprises L ASRA devient une assurance à responsabilité limitée par un plafonnement des unités assurables par un revenu garanti basé sur les 75% plus efficaces par une limitation des compensations totales pouvant être versées par année 22

23 Veaux d embouche Revenu stabilisé $ $ / vache $ / vache Nombre de fermes assurées : Nombre de vaches par ferme : 51 Impact net par ferme $ ou - 5,8% (2/3 gouvernemental) 23

24 Bouvillons Revenu stabilisé 4,7431 $ 4,6731 $ / kg gain - 0,07 $ / kg gain Nombre de fermes assurées : 566 Nombre de kg gain par ferme : (340 bouvillons) Impact net par ferme $ ou - 1,0% (2/3 gouvernemental) 24

25 Veaux de grain Revenu stabilisé 691 $ 668 $ / veau - 23 $ / veau Nombre de fermes assurées : 137 Nombre de veaux par ferme : 609 Impact net par ferme $ ou - 2,2% (2/3 gouvernemental) 25

26 Veaux de lait Revenu stabilisé 839 $ 822 $ / veau - 17 $ / veau Nombre de fermes assurées : 200 Nombre de veaux par ferme : 750 Impact net par ferme $ ou - 1,3% (2/3 gouvernemental) 26

27 Porcs excluant les entreprises de grandes tailles Revenu stabilisé (60%) 106,94 $ 104,36 $ / porc - 2,58 $ / porc Nombre de fermes assurées : Nombre de porcs par ferme : Impact net par ferme $ ou - 1,6% (2/3 gouvernemental) 27

28 Porcelets excluant les entreprises de grandes tailles Revenu stabilisé (40%) 1303 $ $ / truie - 31 $ / truie Nombre de fermes assurées : 790 Nombre de truies par ferme : 215 Impact net par ferme $ ou - 1,6% (2/3 gouvernemental) 28

29 Agneaux Revenu stabilisé 367 $ 353 $ / brebis - 14 $ / brebis Nombre de fermes assurées : 810 Nombre de brebis par ferme : 210 Impact net par ferme $ ou - 2,5% (2/3 gouvernemental) 29

30 Avoine Revenu stabilisé 721 $ 673 $ / hectare - 48 $ / hectare Nombre de fermes assurées : Nombre d hectares par ferme : 27 Impact net par ferme $ ou - 4,3% (2/3 gouvernemental) 30

31 Maïs-grain Revenu stabilisé $ $ / hectare - 62 $ / hectare Nombre de fermes assurées : Nombre d hectares par ferme : 65 Impact net par ferme $ ou - 2,4% (2/3 gouvernemental) 35

32 Soya Revenu stabilisé 885 $ 825 $ / hectare - 60 $ / hectare Nombre de fermes assurées : Nombre d hectares par ferme : 45 Impact net par ferme $ ou - 4,2% (2/3 gouvernemental) 36

33 Impact sur les entreprises En résumé: Réduction de 3 % de la couverture d assurance Calculé à rebours sur 2001 à 2007 diminution de 16 % des compensations nettes soit 75 M$ par année soit $ par entreprise assurée 39

34 Impact sur les entreprises calculé pour 2001 à 2007 Produit Impact sur les compensations nettes ($) % ($/ferme) Veaux d'embouche % Bouvillons % Veaux de grain % Veaux de lait % Agneaux % Porcelets % Porcs % Avoine % 920 Blé d'alimentation animale % 832 Blé d'alimentation humaine % Orge % 897 Maïs-grain % Soya % 989 Canola % Pommes de terre % Pommes % Total % 4 503

35 Impact sur les entreprises calculé pour 2001 à 2007 Région administrative Impact sur les compensations nettes ($) % ($/ferme) Bas-Saint-Laurent % Saguenay-Lac-Saint-Jean, Côte-Nord % Capitale-Nationale % Mauricie % Estrie % Outaouais % Abitibi-Témiscamingue, Nord-du-Québec % Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine % Chaudière-Appalaches % Lanaudière % Laurentides % Montréal, Laval, Montérégie % Centre-du-Québec % Total %

36 Complémentarité L ASRA est complémentaire aux autres programmes de gestion des risques: Agri-protection (Assurance récolte) Agri-stabilité Agri-investissement Agri-Québec 42

37 Assurance récolte Couvre les pertes de production attribuables à des risques spécifiés, climatiques ou naturels hors du contrôle du producteur Couvre toutes les productions majeures Indemnités moyennes de plus de 70 M$ par an 43

38 Agri-stabilité Couvre toutes variations de revenu par rapport à la moyenne historique de l entreprise Plus de 180 M$ par année dont environ 60 M$ par année au-delà des interventions de l ASRA 44

39 Agri-investissement Compte d épargne autogéré Aide à atténuer les risques ou à investir pour améliorer l efficacité 35 M$ en paiements par an 45

40 Agri-Québec Compte d épargne autogéré Aide à atténuer les risques ou à investir pour améliorer l efficacité 70 M$ en paiements par an 46

41 Gestion des risques Soutien accru au Québec par rapport aux autres provinces De 2004 à 2009, les producteurs du Québec ont bénéficié, en moyenne, d un niveau de soutien en gestion des risques agricoles 2,5 fois plus élevé que les producteurs des autres provinces (avantage important de l ordre de 275 M$ par an) 47

42 Gérer l avenir Responsabiliser davantage les producteurs par une planification financière orientée sur une amélioration continue de la productivité de l entreprise par une gestion active des risques d entreprise basée sur l utilisation optimale des outils privés, collectifs et publics par des obligations accrues de traçabilité, d écoconditionnalité et de biosécurité 48

43 49 Merci de votre attention

Alain Pouliot. Vice-président. Évolution des coûts ASRA Orientations gouvernementales Impacts sur les entreprises Complémentarité

Alain Pouliot. Vice-président. Évolution des coûts ASRA Orientations gouvernementales Impacts sur les entreprises Complémentarité Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Alain Pouliot Vice-président Assurances et protection du revenu Sommaire Évolution des coûts ASRA Orientations

Plus en détail

Par Yves Chagnon, agr., MBA

Par Yves Chagnon, agr., MBA Par Yves Chagnon, agr., MBA Février 2014 1 2 PLAN DE LA PRÉSENTATION Prix des terres Rentabilité des terres Évolution des marges Impacts de la volatilité des prix Situations concrètes Alternatives pour

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

RAPPORT SUR LES ASSURANCES AGRICOLES AU QUÉBEC

RAPPORT SUR LES ASSURANCES AGRICOLES AU QUÉBEC Jean-Pierre Lachapelle, consultant RAPPORT SUR LES ASSURANCES AGRICOLES AU QUÉBEC Présenté à la Commission sur l avenir de l agriculture et de l agroalimentaire québécois RAPPORT FINAL 25 septembre 2007

Plus en détail

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF

SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF SECTEUR MANUFACTURIER, VOUS POURRIEZ TIRER AVANTAGE DE RÉCENTES ANNONCES DOCUMENT INFORMATIF Pour De Tous Service de fiscalité Marcel Bergeron, CPA auditeur, CA Date Le 1 er décembre 2013 SECTEUR MANUFACTURIER,

Plus en détail

PROGRAMME D'ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES. POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION INDEXÉ JANVIER À DÉCEMBRE 2012

PROGRAMME D'ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES. POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION INDEXÉ JANVIER À DÉCEMBRE 2012 PROGRAMME D'ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION INDEXÉ JANVIER À DÉCEMBRE 2012 Page 1 Page 2 POMMES DE TERRE (modèle 2009) COÛT DE PRODUCTION

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ PRIX MOYEN AFFICHÉ 2014 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre

Plus en détail

Introduction et présentation des programmes Capsule de formation 1

Introduction et présentation des programmes Capsule de formation 1 Introduction et présentation des programmes Capsule de formation 1 Mai 2014 Traitement des données financières Table des matières Introduction... 3 1. Qui sommes-nous?... 3 2. Rappel sur les programmes...

Plus en détail

Carburant diesel PRIX MOYEN AFFICHÉ

Carburant diesel PRIX MOYEN AFFICHÉ 2014 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre page 6 Moyenne cumulative

Plus en détail

PROGRAMME D ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES

PROGRAMME D ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES PROGRAMME D ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES Version du 12 juin 2015 NOTE AU LECTEUR Le Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles est entré en vigueur le 31 juillet 2001 (2001,

Plus en détail

Procédure Assurance stabilisation

Procédure Assurance stabilisation Procédure Section 5 Contribution et compensation Préparé par DIRECTION DE L INTÉGRATION DES PROGRAMMES Applicable à partir de l année d assurance 2014 (Date de mise à jour : 2014-04-01) Page 1 TABLE DES

Plus en détail

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES Le crédit d impôt pour les activités de transformation est prolongé jusqu au 31 décembre pour les régions ressources éloignées

Plus en détail

Le service de gestion des risques de marché

Le service de gestion des risques de marché Le service de gestion des risques de marché Philippe Gougeon, M.Sc. Économie Économiste, FPPQ LES PERSPECTIVES 2013 DU CRAAQ 16 avril 2013 PLAN DE PRÉSENTATION 1. Préambule et historique Le risque Marchés

Plus en détail

Gestion des risques de prix et de revenu en production porcine : diversité et intérêt des programmes canadiens

Gestion des risques de prix et de revenu en production porcine : diversité et intérêt des programmes canadiens Spécial Gestion des risques de prix et de revenu en production porcine : diversité et intérêt des programmes canadiens Spéciale Au Canada, la gestion des risques de l entreprise est un des piliers du Cadre

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

LES PROGRAMMES DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC EN ACÉRICULTURE

LES PROGRAMMES DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC EN ACÉRICULTURE LES PROGRAMMES DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC EN ACÉRICULTURE 1. Contexte La Financière agricole contribue au développement économique du Québec et de ses régions. Elle offre une gamme d'outils financiers

Plus en détail

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public Ordre du jour La prévention à la ferme AGRI-VISION Journée Relève et établissement 22 janvier 2013 Luc Lefebvre, ing. inspecteur CSST La CSST en bref : un assureur public Les obligations légales en matière

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE

PROGRAMMES DE GESTION DES RISQUES DE L ENTREPRISE Cultivons l avenir 2 est un cadre stratégique quinquennal pour le secteur canadien de l agriculture et de l agroalimentaire sur lequel s appuie la prestation des programmes fédéraux-provinciauxterritoriaux.

Plus en détail

TABLEAU 1. BUTS ET PRATIQUES CIBLÉS DANS LES PLANS DES INTERVENTIONS Pratique à améliorer

TABLEAU 1. BUTS ET PRATIQUES CIBLÉS DANS LES PLANS DES INTERVENTIONS Pratique à améliorer Article publié dans Porc Québec Octobre 2001 ENVIRONNEMENT SYLVAIN PIGEON M. Sc., ingénieur LE SUIVI DES PLANS DES INTERVENTIONS AGROENVIRONNEMENTALES ISABELLE DEMERS Agronome BPR Groupe-conseil Collaboratrice:

Plus en détail

Roger Asmar, agr., MBA

Roger Asmar, agr., MBA Roger Asmar, agr., MBA Ousama Bensslimane, agr. Directeur COGENOR Introduction. Efficacité et rentabilité. Seuil de rentabilité. Les dépenses Investissement et rentabilité. Les pièges. Des outils. Rentabilité

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Deux des mesures fiscales annoncées le 2 décembre 2014 1. Bonification de 800 000 $ à 1 million de dollars de l exonération des gains en capital sur les

Plus en détail

Profitez de l aide financière du gouvernement!

Profitez de l aide financière du gouvernement! » LISTE DES PROGRAMMES EN AGROALIMENTAIRE Notez qu il s agit d une liste non exhaustive des programmes; d autres aides peuvent exister. Profitez de l aide financière du gouvernement! CULTIVONS L AVENIR

Plus en détail

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Par : Service de fiscalité PRÉSENTATION Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues

Plus en détail

Électriciens industriels (CNP 7242)

Électriciens industriels (CNP 7242) Électriciens industriels (CNP 7242) Description de la profession Les électriciens industriels sont regroupés sous le code 7242 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond

Plus en détail

PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD

PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD PROGRAMME D ADAPTATION DE DOMICILE (PAD) INFO-PAD BULLETIN D INFORMATION À L INTENTION DES PARTENAIRES MUNICIPAUX ET DES INTERVENANTS DU RÉSEAU DE LA SANTÉ 6 OCTOBRE 2009 NOUVELLES NORMES D'APPLICATION

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

LES «PAIEMENTS COUPLES»

LES «PAIEMENTS COUPLES» cap sur La pac 2015 2020 LES «PAIEMENTS COUPLES» La réforme de la politique agricole commune (PAC) permet à la France d amplifier le montant des paiements couplés à une production (c est-à-dire liés à

Plus en détail

Technologues et techniciens en génie électronique et électrique (CNP 2241)

Technologues et techniciens en génie électronique et électrique (CNP 2241) Technologues et techniciens en génie électronique et électrique (CNP 2241) Description de la profession Les technologues et les techniciens en génie électronique et électrique sont regroupés sous le code

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire?

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Claudine

Plus en détail

AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013

AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013 AGRI-INVESTISSEMENT Manuel 2013 Ce document est proposé à titre de référence seulement et il peut être modifié en tout temps, sans préavis. Son contenu, en partie ou en totalité, ne peut en aucun cas prévaloir

Plus en détail

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral

L impôt des sociétés. Les différentes sortes de sociétés. Types de revenus. Calcul de l impôt fédéral L impôt des sociétés Calcul de l impôt fédéral Les différentes sortes de sociétés La société publique; La société privée; La société privée sous contrôle canadien (SPCC) Préparé par Guy Grégoire Hiver

Plus en détail

MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC MESURES FISCALES ANNONCÉES À L OCCASION DU POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Le présent bulletin d information vise à rendre publiques les mesures fiscales annoncées par le ministre

Plus en détail

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Mai 2013 Sous la coordination de : Julie Auclair Avec la collaboration

Plus en détail

Guide de déclaration des données financières

Guide de déclaration des données financières AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC Devis du préparateur accrédité de données Guide de déclaration des données financières Guide pour remplir la déclaration des données financières

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL

MÉMOIRE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC LOI VISANT L AMÉLIORATION DE LA SITUATION JURIDIQUE DE L ANIMAL CAPERN - 039M C.P. P.L. 54 Amélioration de la situation juridique de l animal VERSION RÉVISÉE MÉMOIRE DE LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC CONCERNANT LE PROJET DE LOI N 54, LOI VISANT L AMÉLIORATION DE

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

Procédure Agri-investissement

Procédure Agri-investissement Procédure Agri-investissement Agri-Québec Section 3 Données financières Préparé par DIRECTION DE L INTÉGRATION DES PROGRAMMES Applicable à partir de l année d assurance 2007 (Date de mise à jour : 2013-07-18)

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Méthodologie d approche globalisée du risque en agriculture, l exemple du Canada et du Québec

Méthodologie d approche globalisée du risque en agriculture, l exemple du Canada et du Québec Méthodologie d approche globalisée du risque en agriculture, l exemple du Canada et du Québec Robert Keating Président de la Financière agricole du Québec - Canada #FinAgri13 55 L agriculture au Canada

Plus en détail

Procédure Assurance stabilisation

Procédure Assurance stabilisation Procédure refus de participer aux études de coûts de production ASRA Préparé par DIRECTION DE L INTÉGRATION DES PROGRAMMES Applicable à partir de l année d assurance 2015 () Page 1 TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Cégep@distance Septembre 2006 Recherche et rédaction : Lyne Forcier, Diane Laberge Table des matières Introduction... 5 La méthodologie...

Plus en détail

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Taux de décrochage (ou sorties ) et taux de diplomation après sept ans Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

«Développement de l assurance agraire en Russie»

«Développement de l assurance agraire en Russie» «Développement de l assurance agraire en Russie» Conférence Internationale «Gestion des risques et des crises dans l assurance agraire» 15,16 et 17 mars 2010 Liudmila Kosholkina Directrice du Département

Plus en détail

Terre, quand tu nous tiens. Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole

Terre, quand tu nous tiens. Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole Terre, quand tu nous tiens Patrick Prairie, agr. Chargé de projet Centre d expertise en gestion agricole Merci à mes collaborateurs! L équipe du CEGA Claudine Ouellet Nadia Déry Patrice Carle Robert-H

Plus en détail

Les taux de rendement actuels en agriculture canadienne par type d exploitation agricole

Les taux de rendement actuels en agriculture canadienne par type d exploitation agricole Séries sur l examen du renment s exploitations agricoles /Volume No. Les taux renment actuels en agriculture canadienne par type d exploitation agricole Introduction Ce bulletin présente nouvelles mesures

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

Description Quantité Unité Prix unitaire. Valeur totale $ Emplacement (description officielle) Total Ventes. Total Alimentation et semence

Description Quantité Unité Prix unitaire. Valeur totale $ Emplacement (description officielle) Total Ventes. Total Alimentation et semence A. Effets à recevoir et comptes clients Débiteurs Depuis Échéance Montant $ Page 1 de 6 Guide de planification agricole Actif et passif Pour aider à préparer l état de la valeur nette B. Récoltes 1. À

Plus en détail

GUIDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DE DÉMARRAGE DE L ENTREPRISE DE PRODUCTION OVINE

GUIDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DE DÉMARRAGE DE L ENTREPRISE DE PRODUCTION OVINE GUIDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DE DÉMARRAGE DE L ENTREPRISE DE PRODUCTION OVINE Résultats d une enquête effectuée en 2011 GUIDE TECHNICO-ÉCONOMIQUE DE DÉMARRAGE DE L ENTREPRISE DE PRODUCTION OVINE Résultats

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES LISTE DES ANNEXES

TABLE DES MATIÈRES LISTE DES ANNEXES Page 1 TABLE DES MATIÈRES PROCÉDURE D APPLICATION DES PÉNALITÉS POUR REFUS DE PARTICIPER AUX ÉTUDES DE COÛTS DE PRODUCTION DU PROGRAMME D ASSURANCE STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES (ASRA)... 2 1. MISE

Plus en détail

RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec (le Fonds).

RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec (le Fonds). Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec 08.01.0 Page 1 de 8 DATE DE MISE À JOUR 2015-07-15 RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Avril 2013 Numéro 25 Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme par Chantal Girard L année 2012

Plus en détail

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19

Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 Page 1 de 12 Politique de capitalisation du Fonds d assurance automobile du Québec DATE DE MISE À JOUR 2015-03-19 RÉSUMÉ La présente politique définit les caractéristiques de la politique de capitalisation

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Un budget en baisse PAC 2007-2013 PAC 2014-2020 420,7 milliards

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE

CONCEPTION DES TABLEAUX ET FIGURES MISE EN PAGE AUTEURS Jean-Marc Daigle Unité programmes de dépistage, génétique et lutte au cancer Direction systèmes de soins et politiques publiques Institut national de santé publique du Québec Michel Beaupré Direction

Plus en détail

VALEUR DES TERRES AGRICOLES DANS LES RÉGIONS DU QUÉBEC

VALEUR DES TERRES AGRICOLES DANS LES RÉGIONS DU QUÉBEC «ÉDITION 2010 La tendance à la hausse de la valeur moyenne des terres transigées au Québec depuis quelques années s est poursuivie en 2009, avec une croissance de 12,3 % pour les terres en culture et de

Plus en détail

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525)

Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Assembleurs et monteurs dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (CNP 9525) Description de la profession Les assembleurs et les monteurs dans la fabrication de transformateurs

Plus en détail

Agri-stabilité GUIDE DE DÉCLARATION DES UNITÉS PRODUCTIVES 2012

Agri-stabilité GUIDE DE DÉCLARATION DES UNITÉS PRODUCTIVES 2012 Ce guide contient toutes les informations nécessaires pour déclarer vos unités productives pour l année de participation 2012. Guide de déclaration des unités productives...p. 3 Liste des unités productives...p.

Plus en détail

Technologues et techniciens en dessin (CNP 2253)

Technologues et techniciens en dessin (CNP 2253) Technologues et techniciens en dessin (CNP 2253) Description de la profession Les technologues et les techniciens en dessin sont regroupés sous le code 2253 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC

AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC BULLETIN D INFORMATION 2014-04 AUX PRÉPARATEURS ACCRÉDITÉS Le 4 juillet 2014 AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC SUJETS TRAITÉS À faire lors de la saisie des données financières

Plus en détail

ANALYSE DESCRIPTIVE DU SOUTIEN OFFERT PAR LE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE- STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES

ANALYSE DESCRIPTIVE DU SOUTIEN OFFERT PAR LE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE- STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES PATRICK MONSENGO ANALYSE DESCRIPTIVE DU SOUTIEN OFFERT PAR LE RÉGIME QUÉBÉCOIS D ASSURANCE- STABILISATION DES REVENUS AGRICOLES Mémoire présenté à la Faculté des études supérieures de l Université Laval

Plus en détail

Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes?

Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes? Les producteurs forestiers peuvent-ils tirer meilleur profit des règles fiscales existantes? Marc St-Roch, CPA, CA, M. Fisc. Service de comptabilité et de fiscalité de l UPA 29 mai 20123 Plan de la rencontre

Plus en détail

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE

PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE PORTRAIT DÉTAILLÉ DE LA CLIENTÈLE DES COOPÉRATIVES ET ENTREPRISES DE L ÉCONOMIE SOCIALE TABLE DES MATIÈRES PROFIL DES RÉPONDANTS AU SONDAGE... 2 Région administrative... 2 Répartition selon le type d organisme...

Plus en détail

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012

France. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. France : le système de retraite en 2012 France France : le système de retraite en 212 Dans le secteur privé, le système de retraite repose sur deux piliers obligatoires : un régime général lié à la rémunération et des dispositifs professionnels

Plus en détail

ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION 2007 Comparez votre ferme!

ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION 2007 Comparez votre ferme! SPÉCIAL RENTABILITÉ SPÉCIAL RENTABILITÉ SPÉCIAL ÉCONOMIE ÉTUDE DES COÛTS DE PRODUCTION Comparez votre ferme! Pour une quatrième année consécutive, la FPPQ publie son étude sur les coûts de production.

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail

Spécialisé. SYNONYME de sécurité

Spécialisé. SYNONYME de sécurité SYNONYME de sécurité Vous recherchez un hangar pouvant être doté d une porte principale très large, résistant aux combinaisons de charges tout en protégeant vos précieux investissements? Ne cherchez plus!

Plus en détail

Groupe AGÉCO 2014, rue Cyrille-Duquet, bureau 307, Québec (Québec) G1N 4N6 Tél. : 418 527-4681 ageco@groupeageco.ca

Groupe AGÉCO 2014, rue Cyrille-Duquet, bureau 307, Québec (Québec) G1N 4N6 Tél. : 418 527-4681 ageco@groupeageco.ca Ce document est aussi disponible sur nos sites Internet : www.fadq.qc.ca et www.groupeageco.ca La Financière agricole du Québec 1400, boul. de la Rive-Sud, Saint-Romuald (Québec) G6W 8K7 Le traitement

Plus en détail

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST)

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Voici les étapes à retenir en ce qui concerne la prime d assurance : Octobre 2014 La CSST informe l employeur de la classification de ses activités. Elle lui transmet sa Décision de classification, dans

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante Politique Agricole Commune Aide Bovine Allaitante 2015 Aides Bovines Allaitantes: Attribution des références : - Soumis à un plafond budgétaire, dépendant du nombre de demandes - Allocation des références

Plus en détail

La retraite: Un équilibre à trouver

La retraite: Un équilibre à trouver La retraite: Un équilibre à trouver Préparé par Aon Hewitt Présentée par Mélanie Beauvais Le 31 mai 2013 Aon Hewitt inc., 2013. Tous droits réservés. Ordre du jour Les grandes questions Le ratio de remplacement

Plus en détail

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 1 LES ABATTOIRS DE BOVINS AU QUÉBEC Sous inspection fédérale:

Plus en détail

AGRI-STABILITÉ Manuel 2012

AGRI-STABILITÉ Manuel 2012 AGRI-STABILITÉ Manuel 2012 Ce document est proposé à titre de référence seulement et il peut être modifié en tout temps sans préavis. Son contenu, en partie ou en totalité, ne peut en aucun cas prévaloir

Plus en détail

Novembre 2009 Annonce

Novembre 2009 Annonce Stratégie de soutien à l adaptation des entreprises agricoles en Montérégie-Est : 1 an plus tard par Hugues St-Pierre, agr., directeur adjoint Novembre 2009 Annonce 630 M$/an sur 5 ans àla FADQ 20 M$/an

Plus en détail

Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois

Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois Emploi saisonnier et perspectives du marché du travail québécois Présentation au colloque sur la saisonnalité Pour un développement durable de l emploi André Grenier, économiste Direction de l analyse

Plus en détail

L assurance chiffre d affaires et les aides contracycliques dans le nouveau farm bill (2014-2018)

L assurance chiffre d affaires et les aides contracycliques dans le nouveau farm bill (2014-2018) L assurance chiffre d affaires et les aides contracycliques dans le nouveau farm bill (2014-2018) Académie d agriculture de France 8 octobre 2014 La politique agricole et alimentaire américaine : quels

Plus en détail

Bilan du dispositif de LABELLISATION au 10 mai 2014

Bilan du dispositif de LABELLISATION au 10 mai 2014 Rappel du Contexte Le CTP Central réuni le 17 décembre 2012 a émis un avis favorable sur le choix du dispositif de la LABELLISATION (choix des salariés parmi les contrats agréés). Après avis des CTP du

Plus en détail

Historique du produit Veaux d embouche (VEE) Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA)

Historique du produit Veaux d embouche (VEE) Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA) Années d assurance 9 9 9 99 90 9 9 Nombre d adhérents 00 94 9 4 0 Unités assurées vache 9 0 0 9 0 0 9 Contribution $/vache,00,00,00,00,00,00,00 Poids de vente kg,,,9, 9, 9,0, Conversion veau/vache 0,0

Plus en détail

L AGENT OU L AGENTE DOIT REMETTRE DEUX COPIES DE CE FORMULAIRE À LA PERSONNE REQUÉRANTE. Évaluation de l exploitation d une ferme

L AGENT OU L AGENTE DOIT REMETTRE DEUX COPIES DE CE FORMULAIRE À LA PERSONNE REQUÉRANTE. Évaluation de l exploitation d une ferme L AGENT OU L AGENTE DOIT REMETTRE DEUX COPIES DE CE FORMULAIRE À LA PERSONNE REQUÉRANTE. Évaluation de l exploitation d une ferme Numéro du dossier INTRODUCTION Le formulaire Évaluation de l exploitation

Plus en détail

Outaouais. Portrait régional

Outaouais. Portrait régional Outaouais Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca Parlons assurance 2013 Taux de prime www.csst.qc.ca La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux travailleurs ainsi qu aux employeurs établis

Plus en détail

Croissance des entreprises et des régions

Croissance des entreprises et des régions Programme Croissance des entreprises et des régions pour les régions du Québec for Quebec Regions L Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a pour mission d appuyer les

Plus en détail

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005

Commissariat à la protection de la vie privée du Canada Notes afférentes aux états financiers Exercice terminé le 31 mars 2005 1. Pouvoirs Le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada (le «Commissariat») a été créé en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, en vigueur depuis le 1 er juillet

Plus en détail

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Actualité juridique Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Décembre 2014 Fiscalité Le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão,

Plus en détail

CADRE FINANCIER 2014

CADRE FINANCIER 2014 CADRE FINANCIER 2014 Ce cadre financier présente les mesures budgétaires qui permettront de mettre en œuvre la vision économique et sociale de Québec solidaire lors du prochain mandat. Le résultat était

Plus en détail

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 AOÛT 2014

SITUATION MENSUELLE BUDGÉTAIRE AU 31 AOÛT 2014 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS CHRISTIAN ECKERT SECRETAIRE D ETAT AU BUDGET Communiqué de presse Communiqué de presse www.economie.gouv.fr Paris, le 7 octobre 1 N 8 SITUATION

Plus en détail

Le montant des aides versées

Le montant des aides versées 259 Agreste Primeur Numéro 259 - avril 2011 Le bilan de santé de la Pac Une redistribution des aides en faveur des élevages d herbivores En 2010, la réforme issue du bilan de santé de la Pac est mise en

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

ASRA OU AGRI? L ART DE DÉSHABILLER LES PRODUCTEURS

ASRA OU AGRI? L ART DE DÉSHABILLER LES PRODUCTEURS ASRA OU AGRI? L ART DE DÉSHABILLER LES PRODUCTEURS Par: Charles-Félix Ross Rassemblement des producteurs de l'abitibi-témiscamingue Le 25 avril 2016 L ART: parce que c est une démarche savamment pensée

Plus en détail

Fiscalité agricole. Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles. Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons

Fiscalité agricole. Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles. Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons Fiscalité agricole Informations de base utiles pour les petites entreprises agricoles Véronique Bouchard, Ferme aux petits oignons Plan de présentation Tenue de livre/comptabilité/gestion/fiscalité Formes

Plus en détail

CONTRAT D INTÉRESSEMENT en production de veaux de lait

CONTRAT D INTÉRESSEMENT en production de veaux de lait CONTRAT D INTÉRESSEMENT en production de veaux de lait Ce document, élaboré par la Fédération des producteurs de bovins du Québec, vise à démystifier les différents contrats utilisés en production de veaux

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail