SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013"

Transcription

1 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens du BIT dans les zones urbaines sensibles (Zus) ; - les demandeurs d emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi, notamment leur répartition selon leur région de résidence et selon qu ils résident en Zus ou non. Avertissement : En raison de problèmes d exploitation de l enquête Emploi, l Insee n a pas été pas en mesure de publier les statistiques de l emploi et de chômage au sens du Bureau International du travail (BIT) du premier trimestre. Le seul indicateur publié porte sur une estimation du taux de chômage au sens du BIT global. Les données présentées dans la première partie sont donc celles du 4 e trimestre.

2 1. Le taux de chômage au sens du BIT Avertissement : le taux de chômage trimestriel au sens du BIT en Zus est estimé à +/- 2,3 points près. Les taux de chômage en Zus des trimestres précédant le quatrième trimestre ont été révisés, en raison d une actualisation de la correction des variations saisonnières. Au quatrième trimestre, en France métropolitaine, le taux de chômage au sens du bureau international du travail (BIT) 1 s établit à 23,1 % en Zus (données corrigées des variations saisonnières). Il est de 10,1 % dans l ensemble de la France métropolitaine (voir tableau 1 et graphique 1). Entre le 3 e et le 4 e trimestre, le taux de chômage, corrigé des variations saisonnières, a baissé de 0,3 point en Zus et s est accru de 0,2 point sur l ensemble de la France métropolitaine. Sur un an, le taux de chômage en Zus s est accentué de 0,7 point, tandis qu il s est accru de 0,8 point sur l ensemble de la France métropolitaine. Par rapport au point bas du premier trimestre 2008 (7,1 % en France métropolitaine, 16,2 % en Zus), le taux de chômage a progressé de 3,0 points en France métropolitaine, contre +6,9 points en Zus. Tableau 1 : Taux de chômage au sens du BIT Données CVS trimestriel (en point) annuel (en point) T3 T T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T4 T4 ZUS 16,2 16,2 15,7 16,4 17,2 17,2 19,2 20,3 20,2 21,8 22,5 22,8 22,0 23,7 22,3 22,4 23,9 23,0 23,4 23,1 0,3 0,7 France 7,1 7,3 7,4 7,8 8,6 9,2 9,2 9,6 9,4 9,3 9,3 9,2 9,1 9,1 9,2 9,3 9,5 9,8 9,9 10,1 0,2 0,8 métropolitaine Source : Insee - enquête Emploi en continu - Calcul des CVS : Insee pour la France métropolitaine, Dares pour les Zus. Champ : ménages ordinaires de France métropolitaine. Estimation à +/-0,3 point près du taux de chômage en France métropolitaine à partir du 2 ème trimestre 2010, +/- 0,4 point auparavant. Estimation à +/- 0,3 point près de l évolution de taux de chômage d un trimestre à l autre pour la France métropolitaine. Estimation à +/-2,3 points près du taux de chômage en Zus. Note : En raison de l actualisation des coefficients des corrections saisonnières chaque trimestre et de la révision des pondérations de l enquête Emploi chaque année, les taux de chômage peuvent être légèrement révisés sur le passé à chaque nouveau tableau de bord. Graphique 1 : Évolution du taux de chômage au sens du BIT ZUS France métropolitaine Taux de chômage au sens du BIT (%) T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T T1. T2. T3. T4. Source : Insee enquête Emploi en continu Calcul des CVS : Insee pour la France métropolitaine, Dares pour les Zus. Champ : Ménages ordinaires de France métropolitaine. 1 Le chômage au sens du Bureau international du travail comptabilise les personnes en âge de travailler (conventionnellement 15 ans ou plus) qui : 1 ) n ont pas travaillé, ne serait-ce qu une heure, au cours de la semaine de référence, 2 ) sont disponibles pour travailler dans les deux semaines et 3 ) ont entrepris des démarches actives de recherche d emploi dans le mois précédent, ou ont trouvé un emploi qui commence dans les 3 mois. Le taux de chômage rapporte le nombre de chômeurs à la population active au sens du BIT. 2

3 2. Les demandeurs d emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi au 1 er trimestre Avertissement : le chômage au sens du BIT constitue l indicateur de référence pour l analyse du chômage. La notion de demandeurs d emploi inscrits à Pôle emploi est différente : certains demandeurs d emploi ne sont pas chômeurs au sens du BIT, et inversement certains chômeurs au sens du BIT ne sont pas inscrits à Pôle emploi. Au-delà des évolutions du marché du travail, différents facteurs peuvent affecter le nombre de demandeurs d emploi, sans peser sur celui des chômeurs au sens du BIT : modifications du suivi et de l accompagnement des demandeurs d emploi, comportements d inscription des demandeurs d emploi, etc. Entre et, le nombre de demandeurs d emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi, sans emploi (catégorie A) a augmenté de 10,6 % en Zus et de 11,6 % dans l ensemble de la France métropolitaine (données brutes). Sur la même période, le nombre de demandeurs d emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi, y compris ceux exerçant une activité réduite courte ou longue (catégories A, B, C), a augmenté de 8,2 % en Zus et de 9,7 % en France métropolitaine. Parmi eux, le nombre de ceux âgés de moins de 26 ans est en augmentation de 5,7 % en Zus sur un an, alors qu il s accroît de 9,4 % en France métropolitaine. Entre et, le nombre total de demandeurs d emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi (catégories A, B, C, D, E) a augmenté de 7,2 % en Zus et de 8,4 % en France métropolitaine. Tableau 2 : Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi En effectif et % Données brutes annuel Zus** ,6% Catégorie A France métropolitaine ,6% Zus** ,2% Catégories A, B, C France métropolitaine ,7% Catégories A, B, C moins de Zus** ,7% 26 ans* France métropolitaine ,4% Zus** ,2% Catégories A, B, C, D, E France métropolitaine ,4% * Âge en fin de mois. ** En raison de données manquantes pour l un ou l autre des deux mois considérés, la Dares effectue des redressements sur le nombre de de la France métropolitaine, le nombre de demandeurs d emploi en catégories A, B, C résidant dans les Zus a été redressé de 1,5 % pour et de 0,2 % pour. Par ailleurs, en raison de données manquantes pour les deux mois considérés dans 11 Zus, le redressement effectué est incomplet. Le nombre de demandeurs d emploi résidant en Zus est donc sous-estimé. Cette sous-estimation affecte les deux mois ( et ) dans des proportions vraisemblablement comparables. La sous-estimation est d environ 0,2 % sur l ensemble de la France métropolitaine. Note méthodologique : L Insee élabore pour le compte de Pôle emploi un fichier annuel des demandeurs d emploi inscrits au 31/12 avec mention du numéro de Zus. Pour réaliser ce travail, certaines adresses sont codées manuellement. Les données en fin de trimestre publiées par l Insee et présentées ici reposent sur un traitement complètement automatisé des fichiers : un premier géocodage est fait automatiquement puis une correction calculée annuellement est appliquée pour redresser l écart entre les résultats d une géolocalisation complètement automatique et ceux du traitement annuel. Ces données tirent donc au mieux parti de l information collectée lors des traitements annuels et incorporent une part d estimation. Ces données sont disponibles environ trois mois après la fin du trimestre, sur le site de l Insee, à l adresse suivante : Ce lien fournit également d autres statistiques concernant les Zus, et notamment des ventilations par caractéristiques individuelles des demandeurs d emploi des catégories A, B, C inscrits à Pôle Emploi au 31 décembre de chaque année. 3

4 Annexe - Demandeurs d emploi inscrits en fin de mois à Pôle Emploi par région Tableau 3 : Effectifs de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle Emploi en fin de trimestre tenus de faire des actes positifs de recherche d emploi (catégories A, B, C) Données brutes catégorie A tous âges catégories A, B, C tous âges catégories A, B, C de moins de 26 ans* ALSACE Résidant en ZUS , , ,9 Total DEFM , , ,2 AQUITAINE (1) (3) Résidant en ZUS , , ,9 Total DEFM , , ,7 AUVERGNE Résidant en ZUS , , ,8 Total DEFM , , ,9 BASSE NORMANDIE Résidant en ZUS , , ,4 Total DEFM , , ,4 BOURGOGNE (1) Résidant en ZUS , , ,9 Total DEFM , , ,7 BRETAGNE Résidant en ZUS , , ,5 Total DEFM , , ,4 CENTRE (1) Résidant en ZUS , , ,6 Total DEFM , , ,4 CHAMPAGNE ARDENNE Résidant en ZUS , , ,6 (1) (3) Total DEFM , , ,0 CORSE Résidant en ZUS , , ,5 Total DEFM , , ,3 FRANCHE COMTE Résidant en ZUS , , ,0 (1) Total DEFM , , ,1 HAUTE NORMANDIE (1) Résidant en ZUS , , ,3 Total DEFM , , ,9 ILE DE FRANCE (3) Résidant en ZUS , , ,1 Total DEFM , , ,8 LANGUEDOC ROUSSILLON Résidant en ZUS , , ,1 (1) (3) Total DEFM , , ,0 LIMOUSIN Résidant en ZUS , , ,6 Total DEFM , , ,9 LORRAINE (1) (2) (3) Résidant en ZUS , , ,0 Total DEFM , , ,7 MIDI PYRENNEES Résidant en ZUS , , ,9 Total DEFM , , ,4 NORD PAS DE CALAIS Résidant en ZUS , , ,9 (1) (3) Total DEFM , , ,9 PAYS DE LA LOIRE (3) Résidant en ZUS , , ,8 Total DEFM , , ,4 PICARDIE Résidant en ZUS , , ,2 Total DEFM , , ,2 POITOU CHARENTES (1) Résidant en ZUS , , ,0 Total DEFM , , ,8 PROVENCE ALPES COTE Résidant en ZUS , , ,2 D'AZUR (1) Total DEFM , , ,1 RHONE ALPES (1) (3) Résidant en ZUS , , ,5 Total DEFM , , ,0 TOTAL FRANCE Résidant en ZUS , , ,7 METROPOLITAINE (1) (3) Total DEFM , , ,4 * Âge en fin de mois. (1) En raison de données manquantes pour l un ou l autre des deux mois considérés, la Dares effectue des redressements sur le nombre de de la France métropolitaine, le nombre de demandeurs d emploi en catégories A, B, C résidant dans les Zus a été redressé de 1,5 % pour et de 0,2 % pour. (2) Des redressements d une ampleur inhabituellement élevée ont été effectués sur les effectifs de DEFM résidant en Zus en en Lorraine (entre 20,4 % et 25,7 % selon les séries). Ces statistiques sont donc entourées d une marge d incertitude particulièrement grande. (3) En raison de données manquantes pour les deux mois considérés dans 11 Zus, le redressement effectué est incomplet. Pour les 8 régions concernées, le nombre de demandeurs d emploi résidant en Zus est donc sous-estimé. Cette sous-estimation affecte les deux mois ( et ) dans des proportions vraisemblablement comparables. Cette sous-estimation est comprise entre 0,1 % en Ile-de-France et 1,0 % en Aquitaine. La sous-estimation est d environ 0,2 % sur l ensemble de la France métropolitaine. 4

5 Tableau 4 : Effectifs de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en fin de trimestre (catégories A, B, C, D, E) Données brutes Catégories A, B, C, D, E tous âges annuel () ALSACE ZUS ,4 Total DEFM ,7 AQUITAINE (1) (3) ZUS ,4 Total DEFM ,2 AUVERGNE ZUS ,6 Total DEFM ,6 BASSE NORMANDIE ZUS ,5 Total DEFM ,6 BOURGOGNE (1) ZUS ,0 Total DEFM ,4 BRETAGNE ZUS ,0 Total DEFM ,4 CENTRE (1) ZUS ,2 Total DEFM ,9 CHAMPAGNE ARDENNE (1) (3) ZUS ,2 Total DEFM ,8 CORSE ZUS ,4 Total DEFM ,1 FRANCHE COMTE (1) ZUS ,9 Total DEFM ,9 HAUTE NORMANDIE (1) ZUS ,7 Total DEFM ,7 ILE DE FRANCE (3) ZUS ,1 Total DEFM ,4 LANGUEDOC ROUSSILLON ZUS ,6 (1) (3) Total DEFM ,6 LIMOUSIN ZUS ,4 Total DEFM ,0 LORRAINE (1) (2) (3) ZUS ,2 Total DEFM ,7 MIDI PYRENNEES ZUS ,4 Total DEFM ,9 NORD PAS DE CALAIS ZUS ,5 (1) (3) Total DEFM ,3 PAYS DE LA LOIRE (3) ZUS ,4 Total DEFM ,3 PICARDIE ZUS ,2 Total DEFM ,6 POITOU CHARENTES (1) ZUS ,0 Total DEFM ,6 PROVENCE ALPES COTE D'AZUR ZUS ,7 (1) Total DEFM ,4 RHONE ALPES (1) (3) ZUS ,4 Total DEFM ,7 TOTAL FRANCE ZUS ,2 METROPOLITAINE (1) (3) Total DEFM ,4 (1) En raison de données manquantes pour l un ou l autre des deux mois considérés, la Dares effectue des redressements sur le nombre de de la France métropolitaine, le nombre de demandeurs d emploi en catégories A, B, C résidant dans les Zus a été redressé de 1,5 % pour et de 0,2 % pour. (2) Des redressements d une ampleur inhabituellement élevée ont été effectués sur les effectifs de DEFM résidant en Zus en en Lorraine (entre 20,4 % et 25,7 % selon les séries). Ces statistiques sont donc entourées d une marge d incertitude particulièrement grande. (3) En raison de données manquantes pour les deux mois considérés dans 11 Zus, le redressement effectué est incomplet. Pour les 8 régions concernées, le nombre de demandeurs d emploi résidant en Zus est donc sous-estimé. Cette sous-estimation affecte les deux mois ( et ) dans des proportions vraisemblablement comparables. Cette sous-estimation est comprise entre 0,1 % en Ile-de-France et 1,0 % en Aquitaine. La sous-estimation est d environ 0,2 % sur l ensemble de la France métropolitaine. 5

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE (avril 2015) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN 2014 : BILAN EN HAUSSE

LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN 2014 : BILAN EN HAUSSE n 2 mai 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi de Lorraine DIRECCTE LORRAINE chômage LE CHÔMAGE EN LORRAINE EN : BILAN EN HAUSSE Le nombre

Plus en détail

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 En Lorraine, le taux de chômage au 1 er trimestre 2015 s établit à 10,5 %, en baisse de 0,2 point par rapport

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Novembre 214 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 2e trimestre 214 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an)

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Septembre 214 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 1 er trimestre 214 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an)

Plus en détail

Séance plénière du COE. Evolution du marché du travail sur la période récente

Séance plénière du COE. Evolution du marché du travail sur la période récente Direction Statistiques, Enquêtes et Prévisions Bernard ERNST Séance plénière du COE 18 février 2010 Evolution du marché du travail sur la période récente Document pouvant être diffusé 120 100 80 60 40

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Juin 215 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 4e trimestre 214 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an) Emploi

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014

LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014 Janvier 2015 - N 15.003 LES REPRISES D EMPLOI DE DEMANDEURS D EMPLOI AU 2 ème TRIMESTRE 2014 Au cours du deuxième trimestre 2014, 903 200 demandeurs d emploi inscrits en catégories A ou B ont repris un

Plus en détail

Emploi et marché du travail en région Corse. Données à fin décembre 2013

Emploi et marché du travail en région Corse. Données à fin décembre 2013 Emploi et marché du travail en région Données à fin décembre Emploi Emploi salarié du secteur marchand (hors agriculture et particuliers employeurs) par secteur d activité au 3 ème trim. - données CVS

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Avril 216 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 4e trimestre 215 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an) Emploi

Plus en détail

Emploi et marché du travail en région Corse

Emploi et marché du travail en région Corse Emploi et marché du travail en région Corse Données à fin Décembre 2015 Avertissement : les effectifs étant parfois très faibles, les évolutions en pourcentage doivent être interprétées avec précaution

Plus en détail

Emploi et marché du travail en région Corse Données à fin Novembre 2015

Emploi et marché du travail en région Corse Données à fin Novembre 2015 Emploi et marché du travail en région Corse Données à fin Novembre 2015 Avertissement : les effectifs étant parfois très faibles, les évolutions en pourcentage doivent être interprétées avec précaution

Plus en détail

Taux de chômage localisés

Taux de chômage localisés Taux de chômage localisés En moyenne, au quatrième trimestre 2011, le taux de chômage au sens du BIT s établit à 9,4 % de la population active en France métropolitaine. Le taux de chômage se situe au-dessus

Plus en détail

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2)

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2) D A Essentiel T A L A B Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET 2016 Le nombre de logements autorisés à la construction en données corrigées des variations saisonnières

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

L intérim en Franche-Comté en septembre 2013

L intérim en Franche-Comté en septembre 2013 DÉCEMBRE 20 L intérim en Franche-Comté en septembre 20 L emploi intérimaire en légère baisse en septembre 20 Chiffres clés Le nombre d intérimaires diminue de 0,1% en un mois En septembre 20, le nombre

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Premiers éléments du bilan 2014 et rétrospective des trois dernières années Février 2015 Conjoncture de la filière

Plus en détail

Point sur la conjoncture en Alsace-Champagne-Ardenne- Lorraine

Point sur la conjoncture en Alsace-Champagne-Ardenne- Lorraine Point sur la conjoncture en Alsace-Champagne-Ardenne- Lorraine Présentation de la Banque de France Denis CAMILLINI Directeur départemental de Moselle 2 INDUSTRIE : Climat des affaires : des évolutions

Plus en détail

au 2ème trimestre 2016

au 2ème trimestre 2016 Préfecture de la région Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'emploi LE TAUX DE CHÔMAGE EN OCCITANIE au 2ème trimestre 21 Service émetteur : Service

Plus en détail

l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions

l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions Contrairement aux jeunes arrivés sur le marché du travail en 1998, qui avaient largement bénéficié d une embellie économique, ceux

Plus en détail

Entreprises et emploi en Pays de la Loire

Entreprises et emploi en Pays de la Loire Août 216 Service "Études, Statistiques, Évaluation" (ESE) Entreprises et emploi en Pays de la Loire Principaux indicateurs de conjoncture 1 er trimestre 216 BAROMÈTRE REGIONAL (évolutions sur un an) Emploi

Plus en détail

au 3ème trimestre 2016

au 3ème trimestre 2016 Préfecture de la région Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'emploi LE TAUX DE CHÔMAGE EN OCCITANIE au ème trimestre 21 Service émetteur : Service

Plus en détail

Répertoire ( / /72)

Répertoire ( / /72) Commerce et Artisanat ; Direction du commerce intérieur ; Sousdirection de l'équipement commercial ; Bureau circuits de distribution, études, plan (1975-1976) - Bureau circuits de distribution (1977-1983)

Plus en détail

La nouvelle région Normandie

La nouvelle région Normandie La nouvelle région Normandie Quelle place pour les jeunes? Présentation du 7 juillet 2016 pour la matinée jeunesse organisée par la Plateforme de coordination de l'observation médico-sociale, sociale et

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE LES FRANÇAIS ET LA CANDIDATURE DE FRANCOIS HOLLANDE ET NICOLAS SARKOZY EN 2017 RÉALISÉ PAR BVA POUR ORANGE

NOTICE TECHNIQUE LES FRANÇAIS ET LA CANDIDATURE DE FRANCOIS HOLLANDE ET NICOLAS SARKOZY EN 2017 RÉALISÉ PAR BVA POUR ORANGE NOTICE TECHNIQUE LES FRANÇAIS ET LA CANDIDATURE DE FRANCOIS HOLLANDE ET NICOLAS SARKOZY EN 2017 RÉALISÉ PAR BVA POUR ORANGE ARTICLE 2 Informations générales : Organisme ayant réalisé le sondage BVA Commanditaires

Plus en détail

RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres

RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres Rapport financé par le GNP RAPPORT DE BRANCHE Du commerce de détail de livres Données 2013 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Novembre 2014

Plus en détail

L EMPLOI INTERIMAIRE EN JUILLET 2015 EN CHAMPAGNE-ARDENNE

L EMPLOI INTERIMAIRE EN JUILLET 2015 EN CHAMPAGNE-ARDENNE OCTOBRE 2015 L EMPLOI INTERIMAIRE EN JUILLET 2015 EN CHAMPAGNE-ARDENNE Fin juillet 2015, le nombre d intérimaires en Champagne- Ardenne s établit à 13 007 en données corrigées des variations saisonnières.

Plus en détail

L intérim en Franche-Comté en décembre 2012

L intérim en Franche-Comté en décembre 2012 FEVRIER 2013 L intérim en Franche-Comté en décembre 2012 L emploi intérimaire en baisse en décembre 2012 Chiffres clés Le nombre d intérimaires diminue de 1,7% en un mois En décembre 2012, le nombre d

Plus en détail

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 +19,0% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +14,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 271 Décembre 2011 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2011 le

Plus en détail

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 (Sources : INSEE DGCIS, enquête de fréquentation hôtelière ; Centre des Monuments Nationaux ; Fondation Claude Monet) P.1 La fréquentation russe dans les hébergements marchands

Plus en détail

Section A Pharmaciens titulaires d officine

Section A Pharmaciens titulaires d officine Pharmaciens titulaires d officine Répartition régionale 21 Conseils régionaux Ile-de-France 4 821 inscrits 2 133 2 688 4 185 officines Féminisation Poursuivie à un rythme soutenu (environ un demi-point

Plus en détail

Elections régionales 2015 Le classement des régions Focus sur la région Provence-Alpes-Côte d Azur

Elections régionales 2015 Le classement des régions Focus sur la région Provence-Alpes-Côte d Azur Elections régionales 2015 Le classement des régions Focus sur la région Provence-Alpes-Côte d Azur CONTACTS BVA DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71 16 90 96 Mail : adelaide.zulfikarpasic@bva.fr

Plus en détail

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre

SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION. Repères & Analyses. région Centre Septembre 2010 SERVICE STATISTIQUES, ÉTUDES ET ÉVALUATION Repères & Analyses région Centre L emploi salarié en région Centre 2 ème trimestre 2010 Informations complémentaires Pour davantage d informations,

Plus en détail

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de 131 826,27 503 068 306 R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, 75002 Paris Garantie Financière de 110 000 : AXA France IARD SA 26, rue Drouot

Plus en détail

Contexte sociodémographique

Contexte sociodémographique Contexte sociodémographique Fiche 1 la population et son évolution InDICATEuRs > Taux de variation de la population entre 2005 et 2030 upopulation en 2009 (en milliers). upart de la population régionale

Plus en détail

Bilan de la Prime de Fonction 2012 des directeurs d hôpital

Bilan de la Prime de Fonction 2012 des directeurs d hôpital Bilan de la Prime de Fonction onctions et de Résultats 212 des directeurs d hôpital 1 Retour des évaluations 212 non exhaustif Sur les 2 685 évaluations attendues, 2 365 retours sont enregistrés, soit

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en 2012 Les résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique, pour la 1 SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La, 8 è destination régionale sur le marché domestique

Plus en détail

+18,5% +15,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+18,5% +15,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 +18,5% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +15,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000»

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 73 Octobre 2009 Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Le réseau Natura 2000 concerne un quart

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS I L évolution du nombre de nouveaux candidats inscrits et de diplômés entre 2003 et 2007 : : Si le nombre de nouveaux a fortement augmenté entre 2004 et 2005 (+ 14 %), cette

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 (Sources : INSEE - DGCIS, enquête de fréquentation hôtellerie ; Gîtes de France, services de réservation départementaux) La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE. Données au 30/09/2011

Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE. Données au 30/09/2011 Bilan de repositionnement des opérations de droit d option CCE Données au 30/09/2011 Indicateurs de la MOA SIRH POLE EMPLOI COMPTE 25 534 AGENTS DE DROIT PUBLIC: données issues d OASIS àdécembre 2009 hors

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Notice explicative La notice ci-après détermine la méthodologie

Plus en détail

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 2 e trimestre 2014

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 2 e trimestre 2014 13/10/2014 TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 2 e trimestre 2014 En Lorraine, le taux de chômage au 2 e trimestre 2014 s établit à 10,4 %. Le taux de chômage est stable

Plus en détail

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France L'activité et l'emploi 1.4 Le contexte En 1993, la France compte 25 millions de personnes exerçant une activité professionnelle ou à la recherche d un emploi. Depuis 1975, leur nombre a augmenté de près

Plus en détail

L essentiel. sur. l emploi. en Alsace

L essentiel. sur. l emploi. en Alsace Evolution Chiffres Tendances E m p l o i C h ô m a g e L essentiel sur l emploi en Population active La population active continue de croître grâce aux femmes La population active augmente 2 fois plus

Plus en détail

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES Régions Avis des C.R.S.A. Arrêtés définissant les Alsace Résumé de la réunion plénière de Arrêté du 07.10.10 Dossiers : la C.R.S.A. du 14.09.10 De nouveaux

Plus en détail

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région

Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Observatoire de la FPT Mai 2015 Caractéristiques et spécificités des personnels territoriaux au 31/12/2012 par type d employeurs et par région Au 31 décembre 2012, 1 842 300 agents travaillent au sein

Plus en détail

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en mai 2010

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en mai 2010 DIRECTION STATISTIQUES, ENQUÊTES ET PRÉVISIONS Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en mai 2010 6 juillet 2010 Le revenu de solidarité active (RSA) «a pour objet d assurer à ses bénéficiaires

Plus en détail

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre

Service Statistiques, Études et Évaluation. Repères & Analyses. région Centre. L emploi salarié en région Centre Avril 2011 Service Statistiques, Études et Évaluation Repères & Analyses région Centre L emploi salarié en région Centre 4 ème trimestre 2010 Informations complémentaires Pour davantage d informations,

Plus en détail

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en février 2010

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en février 2010 DIRECTION STATISTIQUES, ENQUÊTES ET PRÉVISIONS Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en février 2010 31 mars 2010 Le revenu de solidarité active (RSA) «a pour objet d assurer à ses bénéficiaires

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN MARS 2014

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN MARS 2014 13 mai 2014 - N 14.001 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN MARS 2014 Fin mars 2014, le nombre d intérimaires s établit à 597 100 en valeur corrigée des variations saisonnières. Il baisse par rapport au mois de février

Plus en détail

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en juillet 2010

Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en juillet 2010 DIRECTION STATISTIQUES, ENQUÊTES ET PRÉVISIONS Les demandeurs d emploi ayant des droits ouverts au RSA en juillet 2010 17 septembre 2010 Le revenu de solidarité active (RSA) «a pour objet d assurer à ses

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 (Sources : INSEE - DGE, Enquête de Fréquentation Hôtelière ; Gîtes de France, centrales départementales de réservation) P.1 La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 521 Mai 2014 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2014 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au premier trimestre

Plus en détail

Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires

Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires Chirurgiens-Dentistes et autres spécialités s. Ces professions sont également disponibles dans les D.O.M. - T.O.M. Source, Mise à jour Une équipe de

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL

CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE DES VÉHICULES LÉGERS RAPPORT D ACTIVITÉ ANNUEL O R G A N I S M E T E C H N I Q U E C E N T R A L U T A C / O T C ~ A u t o d r o m e d e L I N A S - M O N T L H E R Y ~ B P 2 0 2 1 2 ~ 9 1 3 1 1 M O N T L H É R Y C E D E X CONTRÔLE TECHNIQUE PÉRIODIQUE

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 NOTE DE MARCHÉ LE MARCHÉ DU LOGEMENT 4 ÈME TRIMESTRE 2014 1. MARCHE DES LOGEMENTS NEUFS : UN TRIMESTRE PORTEUR D ESPOIR Après 11 trimestres de baisses consécutives, la commercialisation des logements enregistre

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 111 Mars 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2009, il y avait 4 450 000

Plus en détail

Observatoire. de la TV numérique

Observatoire. de la TV numérique Observatoire de l équipement des foyers pour la réception de la TV numérique 2 nd semestre 2010-6 e vague d étude Réalisé par Sommaire Faits marquants Modes de réception TV au niveau national Analyse sociodémographique

Plus en détail

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE

STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE STATISTIQUE DES EFFECTIFS DES MEDECINS EN PSYCHIATRIE é MARS 29 I/ PSYCHIATRIE EN FRANCE A/ A/ SOURCE DREES - EFFECTIF TOTAL DES PSYCHIATRES EN FRANCE - STRUCTURE PAR AGE - SECTEUR D ACTIVITE B/ SOURCE

Plus en détail

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE

CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE CONJONCTURE DE LA FILIÈRE CONSTRUCTION L ESSENTIEL DE LA CONJONCTURE NATIONALE ET INTERRÉGIONALE Retrouvez l ensemble des informations conjoncturelles de la filière Construction sur notre site internet

Plus en détail

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total Direction du Tourisme Saison d été 2008 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Hôtellerie de plein air Résultats définitifs - Décembre 2008 Une bonne saison

Plus en détail

Demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juillet 2016

Demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juillet 2016 août 2016 N 043 Demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en juillet 2016 Fin juillet 2016, en, parmi les personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un emploi (catégories A, B, C), 3 506

Plus en détail

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016?

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? 0 SOMMAIRE 1. MÉTHODOLOGIE... 2 2. CLASSEMENT DES RÉGIONS DE FRANCE PAR LEUR TAUX ENTRANT... 3 2.1. NOUVEAU DÉCOUPAGE ADMINISTRATIF... 3 2.2. ANCIEN DÉCOUPAGE

Plus en détail

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes 1 - Recettes fiscales directes et indirectes (hors compensations de l'état) niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions propres directes (produit 3 taxes) indirectes

Plus en détail

L emploi des seniors. En Franche-Comté. DRTEFP de Franche-Comté

L emploi des seniors. En Franche-Comté. DRTEFP de Franche-Comté L emploi des seniors En Franche-Comté 1 35 % de la population franc-comtoise a 50 ans et plus Répartition de la population totale en Franche-Comté 900000 Evolution de la population totale de Franche-Comté

Plus en détail

Chiffres et statistiques :

Chiffres et statistiques : DREAL Nord Pas-de-Calais Service Connaissance Division Stratégie des Études et Statistiques Chiffres et statistiques : Décembre La commercialisation des logements neufs en Nord Pas-de-Calais au trimestre

Plus en détail

Etude sur les taux de césarienne à terme (> 37 semaines)

Etude sur les taux de césarienne à terme (> 37 semaines) Etude sur les taux de césarienne à terme (> 37 semaines) ORGANISATION Document destiné à contribuer aux échanges & MISSIONS avec les professionnels de santé dans le cadre du programme d analyse et d amélioration

Plus en détail

Baromètre Social 2013 : Pauvreté, chômage, précarité : les situations d'urgence se multiplient

Baromètre Social 2013 : Pauvreté, chômage, précarité : les situations d'urgence se multiplient Baromètre Social 2013 : Pauvreté, chômage, précarité : les situations d'urgence se multiplient Jean-Christophe Charles Julie Bertrand Carole Toutalian Le Baromètre social : mesurer et débattre de la précarité

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 21 Le poids économique du tourisme en France - 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles

Plus en détail

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs Bulletin officiel des douanes Remboursement d une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les véhicules routiers de 7, 5 tonnes et plus, destinés au transport de marchandises. Remboursement d'une

Plus en détail

2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE

2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE Le poids économique du tourisme en France - 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles

Plus en détail

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Méthodologie : réactualisation des fichiers par veille en ligne et enquêtes téléphoniques : 3 035 réponses exploitables, relevées

Plus en détail

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales 1 - Recettes fiscales directes et indirectes, compensations de l'état comprises: niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions totales directes indirectes millions 2001/2000

Plus en détail

Annexe 5 Comparaison par la DREES entre les projections d effectifs de 2008 et les données observées

Annexe 5 Comparaison par la DREES entre les projections d effectifs de 2008 et les données observées Annexe 5 Comparaison par la DREES entre les projections d effectifs de 2008 et les données observées En 2008, la Drees a réalisé un exercice de projection des effectifs de médecins sur la période - 2030,

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 77 Les déplacements touristiques des Français - 5 L enquête Suivi de la Demande Touristique (SDT) Ce chapitre rassemble les données sur l activité

Plus en détail

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015 Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en 2014 Novembre 2015 Le tableau de bord de la situation de l emploi en 2014 Les caractéristiques des salariés du secteur Ensemble des salariés

Plus en détail

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE BILAN DES CLACT du 06/07/2010 au 05/07/2011 CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE Rappel du contexte Instruction DGOS/RH3 2010 248 du 6 juillet 2010 relative à la mise en œuvre des CLACT au

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE,

Plus en détail

- Le process d'engagement reste le même que la saison dernière.

- Le process d'engagement reste le même que la saison dernière. Bureau Fédéral du 05 février 2016 - Le process d'engagement reste le même que la saison dernière. - 48 équipes à engager MASCULINS 46 équipes avec : 1 minimum par LR 5 maximum par LR + 2 places réservées

Plus en détail

Note à l attention du chef de la division Échantillonnage et traitement statistique des données

Note à l attention du chef de la division Échantillonnage et traitement statistique des données Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Ministère du budget, des comptes publics et de

Plus en détail

Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement JF/JPD N 112942 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14

Plus en détail

Le bilan annuel de l emploi agricole Résultats 2011

Le bilan annuel de l emploi agricole Résultats 2011 Chiffres et Données Agriculture Agreste Chiffres et Données Agriculture - n 22 - juin 213 Numéro 22 - juin 213 Le bilan annuel de l emploi agricole Résultats Au sommaire de ce numéro Méthodologie Présentation

Plus en détail

Appartements : le niveau des réservations toujours à la hausse

Appartements : le niveau des réservations toujours à la hausse COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT DURABLE n 768 Mai 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au premier trimestre 2016 Au premier trimestre 2016, 28 600 logements neufs ont été réservés,

Plus en détail

D A T A L A B. Tableau de bord : solaire photovoltaïque Deuxième trimestre 2016 AOÛT 2016

D A T A L A B. Tableau de bord : solaire photovoltaïque Deuxième trimestre 2016 AOÛT 2016 D A Essentiel T A L A B Tableau de bord : solaire photovoltaïque Deuxième trimestre 216 AOÛT 216 La puissance du parc solaire photovoltaïque français s élève à 6 911 MW fin juin 216. Celle des installations

Plus en détail

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN MIDI-PYRENEES EN FÉVRIER 2009

DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN MIDI-PYRENEES EN FÉVRIER 2009 DRTEFP DR Pôle emploi DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS ET OFFRES COLLECTÉES PAR PÔLE EMPLOI EN MIDI-PYRENEES EN FÉVRIER 2009 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories A et A, B,

Plus en détail

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable Le contexte Dans la cadre de la refonte BMO 2010, une enquête complémentaire a été mise en place pour préciser certaines questions de BMO «exhaustif» (difficultés de recrutement, prospective ) Dans cette

Plus en détail

Tableau de bord éolien-photovoltaïque

Tableau de bord éolien-photovoltaïque COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 293 Février 212 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Quatrième trimestre 211 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE Avertissement Depuis le trimestre précédent,

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013

Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013 Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en 2012 Comité de pilotage de l Observatoire National des abattoirs du 10 avril 2013 Activité des abattoirs de volailles et de lagomorphes en 2012

Plus en détail