Baromètre de l assurance auto hyperassur.com

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Baromètre de l assurance auto hyperassur.com"

Transcription

1 2014 Baromètre de l assurance auto En partenariat avec voitures.com 20 mai 2014

2 NOTE INTRODUCTIVE L assurance automobile est le deuxième poste de dépenses dans le budget voiture des ménages. Elle n est pourtant que peu mesurée. H yperassur.com a choisi de constituer le premier baromètre de l assurance automobile, issu de deux sources: les demandes de cotations faites mois après mois sur Hyperassur.com, à partir de tarifs affichés; un sondage effectué par et par téléphone auprès de internautes propriétaires d un véhicule parmi un panel issu des données de Voitures.com. Les informations recueillies sont révélatrices du marché de l assurance automobile en ligne. Elles sont le fruit d une collaboration entre un des comparateurs leaders du marché de la comparaison d assurances depuis 2006, Hyperassur.com, et de Voitures. com, expert du marché automobile et 1er moteur de recherche des meilleurs services et tarifs automobiles. Cette alliance permet d enrichir de baromètre et donner un nouvel éclairage à la relation qu entretiennent les Français et leur assurance automobile. L enquête a été réalisée à partir de tarifs affichés et d un sondage effectué auprès de internautes. Le baromètre a été complété avec un comparatif des tarifs d assurance établis en 2010 et 2014 pour des profils identiques.. Le baromètre Hyperassur.com / Voitures.com a été réalisé du au sur un échantillon représentatif d automobilistes ayant fait une cotation sur le comparateur Hyperassur.com au 1er trimestre 2014 et d un sondage réalisé entre le et le auprès de internautes. Les résultats du baromètre «Hyperassur.com - Voitures. com» sont à pondérer selon le profil des automobilistes (âge, antécédents, date d obtention du permis, niveau de bonus/malus) et leur situation géographique qui peut faire varier les taux de dommages-accidents, vols, bris de glace, responsabilité civile, assistance. Le point sur le marché français S il est révélateur du marché de l assurance auto en ligne, le baromètre Hyperassur.com/Voitures.com n en est pas moins connecté à la réalité du marché automobile dans son ensemble. Les données recueillies ont été recoupées avec les chiffres du marché de l auto. Pour une lecture optimale de notre baromètre, il faut aussi avoir en tête quelques repères sur le marché de la vente de voitures qui a enregistré près d un demi-million de nouvelles immatriculations au premier trimestre Malgré un regain de forme (+ 2,9 %) depuis janvier, le marché du neuf reste fragile dans l hexagone et continue à privilégier les petites voitures. Plus d une voiture neuve sur deux vendue en France est une citadine - 55 % contre 43 % en moyenne en Europe - et le segment est le seul avec celui des SUV compacts et petits crossovers (22 % des volumes) à progresser. Les demandes de comparaison sont majoritairement liées à des marques françaises (57 % contre 43 % pour les constructeurs étrangers) et leur part de marché a progressé de 10 % par rapport au premier trimestre Nous avons réalisé ce 1er baromètre pour tous les automobilistes. Ils peuvent notamment découvrir grâce à un référentiel tarifaire comment se situe leur prime sur le marché, suivant leur modèle de voiture et résidence. Les résultats obtenus ne laisseront aucun de nous insensible. Bonne lecture! Jérôme Chasques Directeur général 2

3 SOMMAIRE LES FRANÇAIS ET L ASSURANCE AUTO Enquête sur les relations des Français avec leur assurance automobile Evolution des tarifs pour 10 profils type d assurés sur 4 ans (mars/ mars/2014) Courbe d évolution des 3 principales formules d assurance auto sur 1 an Comparatif régional : disparités tarifaires pour 4 profils type d assurés COTATIONS VEHICULES NEUFS Top 10 des cotations du 1er trimestre 2014 Combien coûte l assurance pour les 10 modèles neufs les plus vendus en France au 1 er trimestre? Dans quelle région paye-t-on moins chère son assurance auto? COTATIONS VEHICULES D OCCASION Top 10 des cotations du 1er trimestre 2014 Combien coûte l assurance pour les 10 modèles d occasion les plus vendus en France au 1 er trimestre? A PROPOS 32 Hyperassur.com et Voitures.com

4 ENQUÊTE LES RELATIONS DES FRANÇAIS AVEC LEUR ASSURANCE AUTOMOBILE S il est parfois de bon ton de manifester son mécontentement vis à vis de son assurance, le baromètre Hyperassur.com - Voitures.com révèle qu une très large majorité des Français est satisfaite de sa couverture automobile. Réalisée auprès de internautes sur le premier trimestre 2014, notre enquête lève le voile sur la véritable relation des Français avec leur assureur, sur le budget qu ils consacrent à leur assurance auto et sur leurs attentes. Êtes-vous satisfait de votre assurance? OUI 89,1 % 10,9% NON Contrairement aux idées reçues, les personnes interrogées sont très largement satisfaites de leur assurance. C est le fruit du travail des assureurs et courtiers et d une relative proximité que les Français entretiennent avec eux. Quel est le mode de contact avec votre assureur? A l heure du cross-canal, le téléphone reste le moyen privilégié (45,7%) pour rester en contact avec son assureur pour les utilisateurs de sites de comparaison d assurances, suivi de l Internet qui permet un contact 7 jours sur 7. Le contact en agence, que l on pourrait estimer en voie de déclin, reste pourtant majoritaire (51,2%) parmi les internautes. Parmi les utilisateurs Hyperassur.com 45,7% 32,6% 21,7% Parmi les internautes En Général 36,8% 12 % 51,2% Par Téléphone Par Internet En agence Par Téléphone Par Internet En agence Les garanties sont le facteur de choix n 1 pour 59% des Français garanties prix franchise 5,4 % notoriété 3 % 32,7 % 58,6 % Quel est le facteur le plus important dans le choix de votre assurance Le prix reste pour une partie des Français (32,7%) l élément déterminant du choix d une assurance. La notoriété de la marque, pourtant à mettre en corrélation avec les montants publicitaires engagés par les grandes marques d assurance, ne joue que peu dans le choix de ces automobilistes. Mais contrairement à certaines idées reçues, ce sont bien les garanties qui sont le facteur de choix n 1 pour 58,6% des Français. Ceci démontre combien l assurance est un produit à part pour les Français.

5 ENQUÊTE LES RELATIONS DES FRANÇAIS AVEC LEUR ASSURANCE AUTOMOBILE Quel montant annuel payez-vous pour votre assurance? 7% 12% 9% 2% entre 1000 et 1500 entre 800 et 900 entre 600 et 700 plus de 1500 moins de 200 7% entre 200 et 300 entre 300 et 400 4% 15% 12% entre 600 et % entre 500 et 600 entre 400 et % La prime moyenne d assurance est de 600 par an. Au total, le marché de l assurance auto représente 17,9 milliards de primes pour 30 millions de véhicules. On constate que la prime moyenne payée par les visiteurs de sites de comparaison est légèrement supérieure à celle du marché : il s agit majoritairement d automobilistes n ayant pas optimisé leur choix d assurance ou ayant une police dont la tarification est sensiblement plus élevée à celle qu ils pourraient obtenir par ailleurs, de plus de 20%. Top 5 des marques assurées et comparées Renault Peugeot Citroën Volkswagen Fiat 58% possèdent une voiture française.

6 ENQUÊTE LES RELATIONS DES FRANÇAIS AVEC LEUR ASSURANCE AUTOMOBILE À partir de quel pourcentage d économie seriez-vous prêt à changer d assurance? 70% 70% seraient prêts à changer d assurance pour une économie se situant entre 20 et 40% (35% de réponses à partir de 20%). A noter qu un comparateur comme Hyperassur.com permet de générer une économie moyenne de 35% aux internautes. Savez-vous que la loi Hamon relative à la consommation prévoit la possibilité prévoit la possibilité de résilier votre contrat d assurance à tout moment sans attendre la date anniversaire? OUI 55,4 % 44,6 % NON Une majorité de Français semble informée des conséquences de la loi Hamon, ce qui pourrait avoir une incidence pus forte que prévue au moment de son entrée en application à l automne Si 5 à 6 millions d assurés changent d assureur automobile chaque année, ce chiffre pourrait doubler en Avez-vous déjà utilisé les services d un comparateur d assurance sur internet? OUI 60,2 % 39,8 % NON Les Français soucieux d être assurés au mieux et au bon prix privilégient plus que jamais les comparateurs dans leur recherche d assurance. 6

7 ANALYSE COMPARÉE LES TARIFS DE 10 PROFILS TYPES SUR 4 ANS ( ) Grâce à son antériorité sur le marché des comparateurs, Hyperassur.com a pu analyser les tarifs pour 10 profils type d assurés à 4 ans d intervalle (mars 2010 / mars 2014), ce qui n avait jamais été fait jusqu ici par un acteur de la comparaison en ligne. O n observe que les tarifs n évoluent pas systématiquement tous à la hausse ; ils sont bien fonction de calculs statistiques des assureurs parmi leur propre portefeuille de clients comme d éléments exogènes et conjoncturels. Un conducteur de 42 ans, avec 22 ans de permis, et un bonus 0,72 a aujourd hui la possibilité de payer 30% de moins sa prime d assurance automobile qu il y a 4 ans. Pourtant, sur la même période, un bon conducteur de 35 ans avec 15 ans de permis et un bonus 0,50 recevra des propositions tarifées de 30% supérieures en moyenne à celles qu il aurait reçues il y a 4 ans. C EST AU CŒUR DE CETTE COMPLEXITÉ QUE LES COMPARATEURS D ASSURANCE PRENNENT TOUT LEUR SENS 7

8 ANALYSE COMPARÉE LES TARIFS DE 10 PROFILS TYPES SUR 4 ANS ( ) Année Assureur 1 Assureur 2 Assureur 3 Prime annuelle moyenne* Tendance* Jeune conductrice, 25 ans 5 ans de permis, jamais assurée, formule au tiers, Paris, citadine 4cv diesel Hausse de 59% Jeune conducteur 19 ans 1 an de permis, jamais assuré, formule au tiers, Paris, citadine 4cv diesel / / Hausse de 8% Bon conducteur, 35 ans 15 ans de permis, Bonus 0,50, Tous Risques, Orléans, citadine 4cv diesel Hausse de 63% Bonne conductrice, 35 ans 15 ans de permis, Bonus 0,50, Tous risques, Orléans, monospace 8cv diesel Bon conducteur, 35 ans 15 ans de permis, Bonus 0,50, 1 bris de glace, tous risques, Orléans, monospace 8cv diesel Conducteur, 42 ans 22 ans de permis, Bonus 0,72, Tiers, Nantes, citadine 4cv diesel Conductrice, 42 ans 22 ans de permis, Bonus 0,72, 1 Mat responsable, Tiers, Nantes, citadine 4cv diesel Conducteur senior, 60 ans 40 ans de permis, Bonus 0,50, Tiers, Paris, berline compacte 6cv diesel Hausse de 16% Hausse de 57% Baisse de 26% Baisse de 9% Baisse de 11% Conductrice, 30 ans 10 ans de permis, Malus 1,12, tous risques, Rennes, citadine 4cv diesel Conducteur, 30 ans 10 ans de permis, Bonus 0,75, Tous risques, Neuilly-sur-Seine, Cabriolet haut de gamme 19 cv essence / / Hausse de 9% Hausse de 41% * Donnée calculée à partir de tous les tarifs affichés. Tarifs que nous n avons pas pu tous représenter ici 8

9 COURBE D ÉVOLUTION LES 3 PRINCIPALES FORMULES D ASSURANCE AUTO SUR 1 AN Tiers / Tiers+bris de glace+vol-incendie / Tous risques (du 1/03/2013 au 31/03/2014) à partir de tarifs affichés RÉSULTAT : AVANTAGE À LA PROTECTION Les courbes démontrent la part plus importante (supérieure à 40 %) des demandes en faveur d une formule tous risques. On remarque que cette dernière est même en augmentation sur le dernier semestre 2013 de 4,86 % et que les demandes en faveur d une formule au Tiers simple baissent de façon proportionnelle. A noter la grande stabilité qu enregistre la formule intermédiaire Tiers + BdG + Vol- Incendie sur l année écoulée. 40% Tiers 35% Tiers + BDG + Vol/incendie 30% 25% Mars 2013 Tous risques Mars 2014 Les Français semblent être à la recherche de davantage de protection en période de crise, notamment contre les vols et contre les risques financiers. Les automobilistes sont donc prêts à opter pour une formule plus coûteuse pour être mieux protégés et ainsi se prémunir contre des frais imprévus. Si l évolution des demandes sur les douze derniers mois n est pas forcément révélatrice du marché de l assurance, les chiffres enregistrés sur le comparateur vont à l encontre des idées reçues sur le marché des comparateurs dans leur ensemble : en effet, les automobilistes ne recherchent pas forcément le prix le plus bas sur les comparateurs. Ils attendent certes le meilleur prix mais surtout la meilleure protection. 9

10 COMPARATIF RÉGIONAL DISPARITÉS TARIFAIRES POUR 4 PROFILS TYPE D ASSURÉS Cette analyse sur 4 profils types permet de constater qu il existe des différences notables d une région à l autre à profil identique, et d en distinguer des tendances régionales. Cela permet aussi de voir que les écarts entre cotations d assureurs sont plus ou moins resserrés au sein d une région que d une autre. Surtout, nous constatons des variantes plus importantes suivant les profils. Une multiplicité de facteurs peut expliquer ces variations : chaque assureur compose ses tarifs en fonction de ses propres statistiques (vols, sinistralité, typologies d automobilistes ) et peut en fonction de son portefeuille actuel de clients vouloir privilégier certaines cibles à d autres, l ensemble composant une grille tarification unique par assureur. PROFIL 1 JEUNE CONDUCTEUR 25 ANS 5 ans de permis Bonus 5% (0,95) Tiers 1 an d assurance Citadine Diesel C est en Aquitaine qu il en coutera le moins à ce conducteur, 279 contre 388 en Rhône Alpes, soit 109 de différence. C est aussi en Rhône Alpes que l on trouvera les propositions tarifaires les plus élevées, jusqu à 896, soit 617 de plus par rapport au 1er prix constaté à Mont de Marsan. C est en région Centre, à Bourges par exemple, que l on constate le moins d écarts de prix entre assureurs. Région 1er tarif constaté Tarif constaté Ecart Ile de France (Paris 75012) 347,00 754,00 407,00 Pays de la Loire (Angers 49000) 322,00 587,00 265,00 Bretagne (Rennes 35000) 337,00 621,00 284,00 Aquitaine (Mont de Marsan 40000) 279,00 587,00 308,00 Rhône Alpes (Lyon 69007) 388,00 896,00 508,00 Midi Pyrénées (Toulouse ) 322,00 794,00 472,00 Auvergne (Clermont Ferrand 63000) 333,00 661,00 328,00 PACA (Toulon 83200) 326,00 715,00 389,00 Poitou Charentes (Niort 79000) 283,00 587,00 304,00 Centre (Bourges 18000) 321,00 536,00 215,00 Alsace (67000 Strasbourg) 342,00 715,00 373,00 Nord Pas de Calais (Lens 62300) 348,00 661,00 313,00 10

11 COMPARATIF RÉGIONAL PROFIL 2 PÈRE DE FAMILLE 42 ANS 15 ans de permis Bonus 28% (0,72) BDG Incendie Citadine Diesel Tiers Vol On constate sur ce profil plus «classique» bien moins d écart en terme de 1ers prix constatés : les 1er prix tournent peu ou prou autour de 266 pour chaque région. Certains assureurs appliquent des critères identiques au niveau national pour un «bon» profil comme celui-ci. Mais ce n est pas le cas de tous les assureurs puisque les tarifs les plus élevés ont été constatés en Ile de France à 698 contre 511 en Poitou Charentes ou en Aquitaine où l écart est le plus resserré. Au total, on note un différentiel possible de cotation de 432 d un assureur à un autre pour ce profil. Région 1er tarif constaté Tarif constaté Ecart Ile de France (Paris 75012) 266,00 698,00 432,00 Pays de la Loire (Angers 49000) 266,00 563,00 297,00 Bretagne (Rennes 35000) 266,00 563,00 297,00 Aquitaine (Mont de Marsan 40000) 271,00 511,00 240,00 Rhône Alpes (Lyon 69007) 283,00 690,00 407,00 Midi Pyrénées (Toulouse ) 266,00 641,00 375,00 Auvergne (Clermont Ferrand 63000) 266,00 616,00 350,00 PACA (Toulon 83200) 266,00 563,00 297,00 Poitou Charentes (Niort 79000) 266,00 511,00 245,00 Centre (Bourges 18000) 266,00 563,00 297,00 Alsace (67000 Strasbourg) 266,00 616,00 350,00 Nord Pas de Calais (Lens 62300) 266,00 563,00 297,00 11

12 COMPARATIF RÉGIONAL PROFIL 3 SENIOR 60 ANS 36 ans de permis Bonus 50% (0,50) BDG Incendie Berline Diesel Tiers Vol Ce sont Pays de Loire et Poitou Charentes qui remportent la palme des 1ers prix les plus compétitifs à 250 l assurance. Il en coûtera 82 de plus au minimum à un Lyonnais. C est en Rhône Alpes que l on constate également le plus grand différentiel entre assureurs, 274 d écarts et à Niort, terre d assurance par excellence, que l on constate le moins de variations (+ ou ). Région 1er tarif constaté Tarif constaté Ecart Ile de France (Paris 75012) 302,00 533,00 231,00 Pays de la Loire (Angers 49000) 250,00 412,00 162,00 Bretagne (Rennes 35000) 257,00 412,00 155,00 Aquitaine (Mont de Marsan 40000) 253,00 410,00 157,00 Rhône Alpes (Lyon 69007) 332,00 606,00 274,00 Midi Pyrénées (Toulouse ) 314,00 573,00 259,00 Auvergne (Clermont Ferrand 63000) 281,00 478,00 197,00 PACA (Toulon 83200) 330,00 457,00 127,00 Poitou Charentes (Niort 79000) 250,00 375,00 125,00 Centre (Bourges 18000) 260,00 398,00 138,00 Alsace (67000 Strasbourg) 282,00 526,00 244,00 Nord Pas de Calais (Lens 62300) 270,00 445,00 175,00 12

13 COMPARATIF RÉGIONAL PROFIL 4 CONDUCTEUR MALUSSÉ 30 ANS 2 incidents en moins 3 ans Amis malusés, il ne fait pas bon vivre partout. Il peut vous en coûter plus de 3 fois plus en Rhône Alpes qu en Poitou Charentes, d un prix le plus bas constaté à 632 au plus haut autour de Lyon à 2.138, soit un écart de plus de Citadine Diesel Malus 12% (1,12) Tous risques Si l Ile de France suit de près la tendance tarifaire en Rhône Alpes, l Aquitaine reste encore la terre la plus accueillante avec un premier prix constaté à 623. C est en région Centre que les écarts se révèlent les plus resserrés. Région 1er tarif constaté Tarif constaté Ecart Ile de France (Paris 75012) 823, , ,00 Pays de la Loire (Angers 49000) 708, ,00 680,00 Bretagne (Rennes 35000) 773, ,00 719,00 Aquitaine (Mont de Marsan 40000) 623, ,00 812,00 Rhône Alpes (Lyon 69007) 968, , ,00 Midi Pyrénées (Toulouse ) 763, , ,00 Auvergne (Clermont Ferrand 63000) 764, ,00 844,00 PACA (Toulon 83200) 788, ,00 876,00 Poitou Charentes (Niort 79000) 632, ,00 753,00 Centre (Bourges 18000) 730, ,00 634,00 Alsace (67000 Strasbourg) 801, ,00 961,00 Nord Pas de Calais (Lens 62300) 806, ,00 798,00 13

14 COTATIONS VÉHICULES NEUFS TOP 10 DES COTATIONS VÉHICULES NEUFS DU 1ER TRIMESTRE Volkswagen Polo 4,52% des cotations Dacia Sandero 3,35% des cotations Peugeot 208 2,96% des cotations La VW Polo détrône la Clio. Deux voitures étrangères aux deux premières places Marque et modèle % sur total des cotations % sur le Top 10 % du Top 5 Volkswagen Polo 4,52 10,6 28,5 Récemment restylée, la Volkswagen Polo arrive en tête des cotations HyperAssur alors qu elle ne pointe qu'à la douzième place des ventes sur le marché. Malgré ses 5 ans, la Volkswagen Polo reste une valeur sûre grâce à des motorisations 3 cylindres essence et diesel de dernière génération et un bagage technologique dernier-cri. Dacia Sandero 3,35 7,9 21,2 La deuxième place de la Dacia Sandero dans notre classement confirme que les conducteurs de Dacia sont très attentifs à leur budget auto. Voiture parmi les moins chères du marché, la Sandero bénéficie pourtant des mêmes moteurs que la Renault Clio IV. En plus d'une face avant plus affirmée, elle s'est offerte il y a peu les radars de recul et le GPS. Peugeot 208 2,96 6,98 18,7 Premier modèle de la nouvelle gamme Peugeot, la citadine 208 s'est imposée d'emblée comme une référence du segment. Plus spacieuse, mieux finie, plus technologique et plus performante, la 208 a rapidement fait oublier sa devancière, la 207. Sa position dans le classement des cotations est à l'image de son succès commercial. Dacia Duster 2,63 6,19 16,6 Modèle désormais emblématique de la marque Dacia, le Duster a permis à de nombreux ménages d'accéder à une voiture neuve. Des ménages séduits par sa robustesse, sa praticité et surtout son coût d'utilisation faible pour un SUV. Il est alors normal de le retrouver à la quatrième place des comparaisons. Nissan Qashqai 2,51 5,92 15,9 L'inventeur du segment des crossovers obtient une très belle 5ème place dans notre classement, reflet de sa popularité auprès des conducteurs. Symbole du mariage réussi entre Nissan et Renault (design agressif japonais et fiabilité des mécaniques françaises), le Qashqai s'offre le luxe de devancer son principal concurrent, le Peugeot

15 COTATION VÉHICULES NEUFS Marque et modèle % sur total des cotations % sur le Top 10 Description Renault Clio 2,49 5,86 La voiture préférée des Français, en neuf comme en occasion, se retrouve seulement sixième des cotations. Le faible écart entre les offres d'assurance, dû à l'enjeu que représente le modèle sur le marché, ne découragerait-il pas les amateurs de comparaisons? Séduisante mais souffrant d'une finition légère et d'un amortissement un peu ferme, la Clio IV demeure pourtant la valeur étalon de la catégorie. Renault Mégane 2,3 5,41 Sur le marché depuis 2008, la Renault Mégane se voit bousculée par les dernières VW Golf et Peugeot 308. Malgré deux liftings successifs, la compacte au losange accuse le poids des ans et semble de moins en moins intéresser les acheteurs. Sa remplaçante, prévue en 2015, devrait lui permettre de remonter dans le classement. Renault Captur 2,14 5,03 Le premier crossover compact signé Renault envahit peu à peu les rues et sa position dans notre hit n'est que temporaire. Design réussi, esprit branché, le Captur souffre malheureusement des défauts de la dernière Clio (finition juste, confort limite) avec laquelle il partage ses dessous techniques. Il n'en reste pas moins un modèle de choix pour les couples ou les petites familles. Peugeot ,10 4,96 Concurrent majeur du Renault Captur, le Peugeot 2008 est une nouvelle étape dans le renouvellement de la gamme au lion. Plus discret que son homologue au losange, le crossover sochalien se veut plus chic. Sa présentation et son comportement routier en font pour le moment la référence du segment. Peugeot ,95 4,60 Star du segment des crossovers compacts, le Peugeot 3008 souffre d'une concurrence toujours plus nombreuse et technologique. Malgré un léger restylage l'an passé et une excellente version hybride diesel, le 3008 devrait perdre progressivement des places au profit de rivaux plus récents et au design plus équilibré. On relèvera que les 10 modèles les plus demandés représentent près d un tiers du nombre total de cotations. Même dans le désordre, les 10 voitures les plus vendues sur le marché font aussi partie des plus fortes demandes de la comparaison». 15

16 COTATIONS VÉHICULES NEUFS PRIMES ANNUELLES LES PLUS BASSES PAR MODÈLE ET PAR RÉGION 1. RENAULT CLIO 2. PEUGEOT Auvergne Poitou Charentes Nord pas de Calais Picardie Ile de France ,92 Bretagne 266,78 291,10 Pays de la Loire 295,35 327,06 Aquitaine ,59 Rhône Alpes ,11 Midi Pyrénées 403,01 633,37 Auvergne ,08 PACA ,71 Poitou Charentes ,43 Centre ,67 Alsace 279, ,88 Nord Pas de Calais ,39 Ile de France 218, ,91 Bretagne 284,95 428,27 Pays de la Loire 296,63 369,48 Aquitaine 281,01 350,82 Rhône Alpes ,30 Midi Pyrénées ,80 Auvergne ,34 PACA ,46 Poitou Charentes ,28 Centre ,90 Alsace 253,19 415,71 Nord Pas de Calais

17 COTATION VÉHICULES NEUFS PRIMES ANNUELLES LES PLUS BASSES PAR MODÈLE ET PAR RÉGION 3. RENAULT CAPTUR 4. CITROËN C Rhône Alpes Corse Auvergne Poitou Charentes Ile de France 242,46 688,89 Bretagne 241,38 336,19 Pays de la Loire 531,33 682,67 Aquitaine ,23 Rhône Alpes ,09 Midi Pyrénées 292,13 388,81 Auvergne 306,84 430,19 PACA 338,12 570,16 Poitou Charentes 352,67 924,94 Centre ,80 Alsace 277,84 434,85 Nord Pas de Calais 284,00 567,18 Ile de France ,15 Bretagne ,28 Pays de la Loire ,33 Aquitaine 334,41 481,15 Rhône Alpes ,33 Midi Pyrénées 650,83 839,33 Auvergne 470,21 784,26 PACA 314,36 959,77 Poitou Charentes ,61 Centre ,28 Alsace 237, Nord Pas de Calais ,26 17

18 COTATIONS VÉHICULES NEUFS PRIMES ANNUELLES LES PLUS BASSES PAR MODÈLE ET PAR RÉGION 5. PEUGEOT DACIA SANDERO Alsace Auvergne Lorraine Franche Comté Ile de France ,73 Bretagne 266,13 370,26 Pays de la Loire ,36 Aquitaine 311,67 455,11 Rhône Alpes ,31 Midi Pyrénées ,35 Auvergne 633,29 713,65 PACA ,96 Poitou Charentes ,28 Centre 352,73 676,09 Alsace ,04 Nord Pas de Calais ,06 Ile de France ,47 Bretagne ,42 Pays de la Loire 262,96 334,58 Aquitaine 264,51 339,85 Rhône Alpes ,96 Midi Pyrénées ,08 Auvergne 278,85 338,76 PACA 267,10 557,72 Poitou Charentes 261,51 373,74 Centre 234,67 353,16 Alsace 359,98 724,30 Nord Pas de Calais 228,61 480,35 18

19 COTATION VÉHICULES NEUFS PRIMES ANNUELLES LES PLUS BASSES PAR MODÈLE ET PAR RÉGION 7. CITROËN C4 PICASSO 8. RENAULT SCENIC Languedoc Centre Basse Normandie Nord pas de Calais Ile de France 313,15 479,85 Bretagne 268,28 499,34 Pays de la Loire ,64 Aquitaine 300,80 596,95 Rhône Alpes ,74 Midi Pyrénées 330,30 366,49 Auvergne 331,96 513,14 PACA ,35 Poitou Charentes ,09 Centre 439,80 487,46 Alsace 298,05 321,03 Nord Pas de Calais ,63 Ile de France ,42 Bretagne ,52 Pays de la Loire ,22 Aquitaine ,52 Rhône Alpes ,41 Midi Pyrénées ,54 Auvergne ,19 PACA 359,98 801,17 Poitou Charentes 375,95 833,79 Centre ,59 Alsace 452,44 552,13 Nord Pas de Calais ,60 19

20 COTATIONS VÉHICULES NEUFS PRIMES ANNUELLES LES PLUS BASSES PAR MODÈLE ET PAR RÉGION 9. PEUGEOT RENAULT MEGANE PACA Picardie Ile de France Centre Ile de France ,28 Bretagne ,67 Pays de la Loire 399,95 588,87 Aquitaine 404,50 514,29 Rhône Alpes ,26 Midi Pyrénées 525,42 851,71 Auvergne 344,03 527,82 PACA ,04 Poitou Charentes 294,25 437,34 Centre ,04 Alsace 419,29 582,29 Nord Pas de Calais ,62 Ile de France 245, ,86 Bretagne ,67 Pays de la Loire 543,88 775,72 Aquitaine ,27 Rhône Alpes 370,06 774,52 Midi Pyrénées 363,28 467,54 Auvergne 358,53 369,49 PACA 432,50 862,13 Poitou Charentes 317,04 400,75 Centre ,40 Alsace 348,63 602,52 Nord Pas de Calais 359, ,67 20

21 COTATIONS VÉHICULES NEUFS TARIF ANNUEL COMPARÉ LE PLUS BAS PAR RÉGION ET PAR MODÈLE ILE DE FRANCE Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 284 Peugeot ,38 Renault Captur 242,46 Citroën C3 165 Peugeot Dacia Sandero 232 Citroën C4 Picasso 313,15 Renault Scenic 320 Peugeot Renault Megane 245,63 BRETAGNE Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 266,78 Peugeot ,95 Renault Captur 241,38 Citroën C3 215 Peugeot ,13 Dacia Sandero 229 Citroën C4 Picasso 268,28 Renault Scenic 355 Peugeot Renault Megane 287 PAYS DE LA LOIRE Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 284 Peugeot ,38 Renault Captur 242,46 Citroën C3 165 Peugeot Dacia Sandero 232 Citroën C4 Picasso 313,15 Renault Scenic 320 Peugeot Renault Megane 245,63 21

22 COTATION VÉHICULES NEUFS TARIF ANNUEL COMPARÉ LE PLUS BAS PAR RÉGION ET PAR MODÈLE AQUITAINE Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 266 Peugeot ,01 Renault Captur 347 Citroën C3 334,41 Peugeot ,67 Dacia Sandero 264,51 Citroën C4 Picasso 300,80 Renault Scenic 286 Peugeot ,50 Renault Megane 253 RHÔNE ALPES Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 290 Peugeot Renault Captur 195 Citroën C3 247 Peugeot Dacia Sandero 229 Citroën C4 Picasso 396 Renault Scenic 321 Peugeot Renault Megane 370,06 MIDI PYRÉNÉES Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 403,01 Peugeot Renault Captur 292,13 Citroën C3 650,83 Peugeot Dacia Sandero 257 Citroën C4 Picasso 330,30 Renault Scenic 295 Peugeot ,42 Renault Megane 363,28 22

23 COTATIONS VÉHICULES NEUFS TARIF ANNUEL COMPARÉ LE PLUS BAS PAR RÉGION ET PAR MODÈLE AUVERGNE Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 229 Peugeot Renault Captur 306,84 Citroën C3 470,21 Peugeot ,29 Dacia Sandero 278,85 Citroën C4 Picasso 331,96 Renault Scenic 318 Peugeot ,03 Renault Megane 358,53 PACA Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 334 Peugeot Renault Captur 338,12 Citroën C3 314,36 Peugeot Dacia Sandero 267,10 Citroën C4 Picasso 404 Renault Scenic 359,98 Peugeot Renault Megane 432,50 POITOU CHARENTES Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 607 Peugeot Renault Captur 352,67 Citroën C3 815 Peugeot Dacia Sandero 261,51 Citroën C4 Picasso 305 Renault Scenic 375,95 Peugeot ,25 Renault Megane 317,04 23

24 COTATION VÉHICULES NEUFS TARIF ANNUEL COMPARÉ LE PLUS BAS PAR RÉGION ET PAR MODÈLE CENTRE Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 314 Peugeot Renault Captur 353 Citroën C3 241 Peugeot ,73 Dacia Sandero 234,67 Citroën C4 Picasso 439,80 Renault Scenic 301 Peugeot Renault Megane 687 ALSACE Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 279,70 Peugeot ,19 Renault Captur 277,84 Citroën C3 237,17 Peugeot Dacia Sandero 359,98 Citroën C4 Picasso 298,05 Renault Scenic 452,44 Peugeot ,29 Renault Megane 348,63 NORD PAS DE CALAIS Marque et modèle Tarif comparé le plus bas Renault Clio 249 Peugeot Renault Captur 284,00 Citroën C3 206 Peugeot Dacia Sandero 228,61 Citroën C4 Picasso 366 Renault Scenic 460 Peugeot Renault Megane 359,98 24

25 COTATIONS VÉHICULES OCCASION TOP 10 DES COTATIONS VÉHICULES OCCASION DU 1ER TRIMESTRE Renault Clio 6,94% des cotations Renault Mégane 4,33% des cotations Peugeot 206 3,57% des cotations La Clio reste la voiture préférée des Français en neuf comme en occasion Marque et modèle % du nombre total de cotations % sur le Top 10 % du Top 5 Description Renault Clio 6,94 15,1 32,6 Reine des véhicules neufs, la Clio trône également sur le marché de l'occasion. Produite depuis 1990 à plus de 13 millions d'unités, la citadine de Boulogne-Billancourt mérite bien son titre de voiture préférée des Français. Les trois premières générations (90/98-98/ /2012), les plus diffusées, sont très populaires en occasion et leurs versions sportives (Williams, V6, RS) sont très recherchées. Renault Mégane 4,33 9,44 20,3 Deuxième meilleure vente de Renault en neuf, la berline compacte Mégane occupe logiquement une place de choix sur le marché de l'occasion. Si la première génération (95/2002) s'adresse aux petits budgets, la seconde (2002/2008) est celle dont l'offre est la plus riche et ses prestations ne sont pas dépassées. La version actuelle commercialisée depuis 2008 apparaît également comme un bon choix en occasion en raison de son confort et de sa fiabilité. Peugeot 206 3,57 7,78 16,7 Pas facile pour la Peugeot 206 de succéder en 1998 à l'icône 205 produite à plus de 5 millions d'unités. Son design bien senti, ses qualités dynamiques ainsi que sa qualité de fabrication font que la 206 dépasse sa devancière de 3 millions d exemplaires. La Peugeot 206 est aujourd'hui un modèle de choix pour tous les jeunes conducteurs. Volkswagen Golf 3,34 7,3 15,7 Quarante ans qu'elle règne sur le marché des compactes en Europe. La Golf qui avec plus de 30 millions d'unités est la troisième voiture la plus diffusée de l'histoire joiut d'une forte cote de popularité en occasion. Si l'actuelle et septième mouture débute à peine sa carrière en seconde main, les six premières versions affichent des prix plus élevés que leurs concurrentes directes et séduisent tous les types de public. Renault Scenic 3,12 6,8 14,7 Intégré à la gamme Mégane à son lancement en 1995, le Renault Scenic a connu un tel succès qu'il est devenu un modèle à part entière dès la deuxième génération en Premier monospace compact de grande diffusion, le Scénic demeure toujours très proche techniquement de la Mégane. Il hérite donc de ses qualités (bon vieillissement, confort) mais aussi de ses quelques défauts (fragilité de l électronique et de certains diesels). En occasion il demeure un modèle référence pour les familles à petit budget. 25

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau

Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Baromètre Kidioui.fr Août 2015 Un climat propice à l achat automobile grâce à une remise moyenne à son plus haut niveau Au mois d août, l impact des nouveautés apparues au printemps a été moins ressenti

Plus en détail

Le marché auto n a pas décollé en

Le marché auto n a pas décollé en e marché auto n a pas décollé en 2014 1 sur 6 02/01/2015 11:43 Le marché auto n a pas décollé en 2014 LE MONDE ECONOMIE 02.01.2015 à 10h43 Mis à jour le 02.01.2015 à 10h48 Par Philippe Jacqué (/journaliste/philippe-jacque/)

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production

Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013. Suivi de la production Point n 3 Instance Nationale de Concertation du 30 Mai 2013 Suivi de la production 1 - L ETAT DES STOCKS DANS LES ORGANISMES... 2 2 - L EVOLUTION DES INSTANCES... 4 2.1. Evolution des instances toutes

Plus en détail

SALON DE FRANCFORT 2015 (/ACTUALITE-- EVENEMENTS--SALON-DE-FRANCFORT/)

SALON DE FRANCFORT 2015 (/ACTUALITE-- EVENEMENTS--SALON-DE-FRANCFORT/) (http://ad.caradisiac-publicite.com/?adlink/1286/5708224/0/16/adid=-3;bnid=0;itime=635244398;) m) Pseudo Mot de passe? Se connecter m/lost.html) Inscription m/inscription.html) Inscription Newsletter (http://ad.caradisiac-publicite.com/?adlink/1286/5708187/0/16/adid=-3;bnid=0;itime=635244495;)

Plus en détail

Voitures. quelle est la plus fiable? Enquête

Voitures. quelle est la plus fiable? Enquête Voitures quelle est la plus fiable? La plus fiable de toutes les voitures est aussi l une des plus compliquées techniquement : une petite familiale hybride, c est-à-dire avec à la fois un moteur électrique

Plus en détail

"Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA

Étude TOPÉO Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA "Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA Étude en Ligne, réalisée par CEGMA TOPO, du 0 au 06 avril 009 Auprès de 360 individus : titulaires du permis de

Plus en détail

Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe

Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe Les mandataires auto, grands gagnants de la reprise du marché automobile en Europe Pour acheter leur voiture neuve, les consommateurs se tournent vers les mandataires automobiles Selon les chiffres publiés

Plus en détail

Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1

Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1 2011 Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1 Olivier CHUZEVILLE www.astuces-economies.com 08012011 Acheter une voiture économique en 2011, le match Essence

Plus en détail

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Préface En mars 2013, CarSonar a été lancé afin de réunir dans un même site toutes les offres d autopartage

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain

CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015. Patrick Blain CONFÉRENCE DE PRESSE 1 er juillet 2015 Patrick Blain Présentation 2 1. Marché français juin 2015 et 6 mois 2015 2. Marché français 6 mois 2015 3. Le diesel Euro 6 doit bénéficier de la pastille verte n

Plus en détail

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE

RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 10 février 2011 RENAULT 2016 DRIVE THE CHANGE Renault 2016 Drive the Change repose sur l ambition de Renault : rendre la mobilité durable accessible à tous. Une ambition incarnée

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 3 ème trimestre 2015 Le marché de la location longue durée (*) 3 ème trimestre 2015 1. Contexte du marché automobile

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 29 janvier 2014 Résultats Trimestriels & Bilan Provisoire 2013 des Loueurs de Voitures en Longue durée 1 Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Stéphane Copie,

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2014

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 4 ème trimestre 2014 La Lettre du 1. Contexte du marché automobile 2. Le marché des entreprises 3. Contexte Macroéconomique 4. Le marché de la LLD 5. La LLD en chiffre (*) Analyse des réponses du TOP 13 qui représente 91%

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 5 novembre 2013 Résultats Trimestriels 3 des Loueurs de Voitures en Longue durée Conférence de presse Jean-François Chanal, Président SNLVLD Laurent Corbellini, Président de la commission

Plus en détail

L'Ile-de-France, Amour et désamour.

L'Ile-de-France, Amour et désamour. L'Ile-de-France, Amour et désamour. 1 Dans quelles régions souhaite-t-on rester? Dans quelles régions souhaite-t-on partir? Lille Nantes Lyon Strasbourg Parmi les régions où l on souhaite rester le plus,

Plus en détail

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia A. La macro segmentation La mission de la marque est clairement définie sur son site internet : «Dacia a comme objectif la production

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100%

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100% Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep Pourcentage Sexe Un homme 48% Une femme 52% Age

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel

Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le marché des logiciels en France Perspectives d évolution pour le channel Le nouveau paradigme de l IT IDC Visit us at IDC.com and follow us on Twitter: @IDC 2 L arrivée de nouvelles technologies insuffle

Plus en détail

Le match France- Allemagne. Coûts d'entretien. plus. de la semaine. 04 NOV 13 Hebdomadaire OJD : 298469

Le match France- Allemagne. Coûts d'entretien. plus. de la semaine. 04 NOV 13 Hebdomadaire OJD : 298469 Page 1/5 plus de la semaine Coûts d'entretien Le match France- Allemagne Les réputations ont la vie dure. Ainsi, entretenir une voiture allemande coûterait un bras. A l'inverse, les françaises seraient

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

Méthodes Numériques et Informatiques (MP050) Examen de TP du 23 juin 2010

Méthodes Numériques et Informatiques (MP050) Examen de TP du 23 juin 2010 Méthodes Numériques et Informatiques () Examen de TP du 23 juin 2010 Calculatrices et documents autorisés Les deux parties sont indépendantes. Les questions indépendantes sont signalées par le symbole

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013 La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2013 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre 2013 1 - Contexte du marché automobile

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

L évolution des frais bancaires 2015-2016

L évolution des frais bancaires 2015-2016 L évolution des frais bancaires 2015-2016 Janvier 2016 Contact Presse : Héloïse Guillet / 07 62 58 36 06/ heloise@lanouvelle-agence.com Sommaire Méthodologie de l étude Présentation de Panorabanques.com

Plus en détail

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015. Particuliers 50% (51%)

A retenir au 4 ème trimestre 2012. Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015. Particuliers 50% (51%) La Lettre du A retenir au 4 ème trimestre 2012 Le marché de la location longue durée 2 ème trimestre 2015 Le marché de la location longue durée (*) 2 ème trimestre 2015 1. Contexte du marché automobile

Plus en détail

ANIMATION DE L ACTIONNARIAT INDIVIDUEL

ANIMATION DE L ACTIONNARIAT INDIVIDUEL ANIMATION DE L ACTIONNARIAT INDIVIDUEL SOMMAIRE 01 CLUB DES ACTIONNAIRES 02 SUPPORTS DE COMMUNICATION 03 REUNION ACTIONNAIRES 04 COMITE CONSULTATIF DES ACTIONNAIRES 01 CLUB DES ACTIONNAIRES 8 000 membres

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013

Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 Commentaires sur le 9ème Palmarès / avril 2013 1423 versions de 215 modèles de 42 marques Le classement de la voiture citoyenne établi avec les modèles et les versions disponibles le 1 er décembre 2012

Plus en détail

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007

Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 2.0 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Situation et perspectives des centres de Relation Client en France Retour voyage Web 20 Rendez-vous du 10 juillet 2007 Eric Dadian Président AFRC Président Intra Call Center wwwafrcorg wwwintracallcom

Plus en détail

Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer?

Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer? Quels sont les marchés naturels pour les voitures électriques particulières et quels leviers pour les développer? Première synthèse brute des réponses à l enquête réalisée auprès des utilisateurs de VEP

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

U&A PhotoBox. Les français et le développement photo Juin 2011

U&A PhotoBox. Les français et le développement photo Juin 2011 U&A PhotoBox Les français et le développement photo Juin 2011 Design de l étude Echantillon Interrogation de 1000 individus représentatifs des internautes français âgés de 18 ans ou plus. L échantillon

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE SPORT Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments

Honda arrive en tête du classement des constructeurs; Toyota l emporte dans trois segments Etude de J.D. Power and Associates en partenariat avec L Automobile Magazine : La Toyota Prius se classe en tête du classement en termes de satisfaction client en France pour la troisième année consécutive

Plus en détail

Véhicule d'occasion Un indicateur clé de la performance économique du marché automobile

Véhicule d'occasion Un indicateur clé de la performance économique du marché automobile Véhicule d'occasion Un indicateur clé de la performance économique du marché automobile Christophe Michaëli Directeur du Marché Automobile France 1 Méthodologie Etude réalisée avec le BIPE - Recueil historique

Plus en détail

«Les Français et l automobile» :

«Les Français et l automobile» : Baromètre AramisAuto.com/TNS Sofres «Les Français et l automobile» : Déstabilisés dans leur patriotisme économique, les Français font plus que jamais preuve de pragmatisme et se disent même prêts à acheter

Plus en détail

Entreprendre au féminin

Entreprendre au féminin DOSSIER DE PRESSE Entreprendre au féminin Un dispositif géré par : SOMMAIRE FGIF : un fond de garantie destiné aux femmes p. 3 Evolution du dispositif p. 4 Profils des bénéficiaires en 2010 p. 5 Caractéristiques

Plus en détail

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014

«Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 «Les propriétaires français et le logement chez l habitant» Résultats de l enquête Ifop pour Chambrealouer.com Réalisée du 4 au 22 juillet 2014 Sommaire Introduction P. 2 Profil des personnes interrogées

Plus en détail

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015

Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Retour d Expérience e-marque au 02/03/2015 Introduction Contexte: Messages adressés à emarque-assistance@ffbb.com, sportive@ffbb.com, et sur des remontées terrain. Après 5 journées d utilisation pour les

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF 1 ER TRIMESTRE 2015 : EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS JEUDI 21 MAI 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE

Plus en détail

Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs

Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs IP/03/1117 Bruxelles, le 25 juillet 2003 Le dernier rapport sur les prix des véhicules automobiles montre que la nouvelle exemption par catégories ne produit pas encore d'effets positifs Le dernier rapport

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire? Rapport d étude 2012 réalisé par TNS Sofres Cliquez Sommaire pour modifier le style du titre 1. Contexte et objectifs 2. Principaux enseignements

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires thermiques 1 Juillet 2013 Sommaire Préambule

Plus en détail

Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr. Attention :

Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr. Attention : Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin

Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 2005 Les Français et la Saint-Valentin Sondage Émission TV «Combien çà coûte» Émission Février 005 Les Français et la Saint-Valentin Contexte et méthodologie Dans le cadre d une nouvelle émission télévisée «Combien çà coûte» animée par Jean-Pierre

Plus en détail

Projet VISIOStockage

Projet VISIOStockage 1 Projet VISIOStockage Observatoire des sites de stockage Outil d observation des capacités de stockage dans la filière des céréales et des oléo-protéagineux Auvergne/ RENCONTRES RÉGIONALES CÉRÉALIÈRES

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012

POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 POINT D ETAPE PASA, UHR, ASG MAI 2012 SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES POUR PERSONNES AGEES Pôles social et médico-social SYNDICAT NATIONAL DES ETABLISSEMENTS ET RESIDENCES PRIVES

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Contexte institutionnel

Contexte institutionnel 1 Formation en protection de l autonomie des personnes âgées pour les aides à domicile Approche écologique Lucette Barthélémy Chargée d expertise en promotion de la santé Contexte institutionnel 2 L Institut

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2004. Conférence analystes 8 février 2005

RESULTATS ANNUELS 2004. Conférence analystes 8 février 2005 RESULTATS ANNUELS 2004 Conférence analystes 8 février 2005 Faits marquants en 2004 Un chiffre d affaires en croissance de 8,4 % Une marge opérationnelle qui progresse d 1 milliard d euros et représente

Plus en détail

Fictions TV françaises

Fictions TV françaises Fictions TV françaises REPARTITION GEOGRAPHIQUE DES TOURNAGES EN 2012 Note méthodologique : Productions concernées : Unitaires et séries TV français (COSIP, ou productions françaises ayant au moins une

Plus en détail

CONSOMMATIONS DE CARBURANTS DES VOITURES PARTICULIERES EN FRANCE 1988-2006. Les points forts

CONSOMMATIONS DE CARBURANTS DES VOITURES PARTICULIERES EN FRANCE 1988-2006. Les points forts CONSOMMATIONS DE CARBURANTS DES VOITURES PARTICULIERES EN FRANCE 1988-2006 Direction Générale de l'énergie et des Matières Premières Observatoire de l économie de l énergie et des matières premières Observatoire

Plus en détail

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas

Taxe d Apprentissage. Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours. Présentation : DPMA CLOUET Thomas Taxe d Apprentissage Un circuit complexe Des chiffres clés Le plan d action Constats et réforme en cours Présentation : DPMA CLOUET Thomas Définition Impôt versé par les entreprises afin de financer le

Plus en détail

LA GAMME. vos vacances l esprit libre

LA GAMME. vos vacances l esprit libre 2013 LA GAMME vos vacances l esprit libre 2013 liberté & simplicité Renault Eurodrive, c est une formule d achat/rachat de véhicules neufs proposés hors-taxes, réservée aux personnes résidant hors Union

Plus en détail

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNÉE 2012 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2012 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés depuis

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-mai 2015

Le marché automobile français janvier-mai 2015 Le marché automobile français janvier-mai 2015 Marché français 2 mai 2015 VL (VP+VUL) : - 4,8 % VP : - 4,0 % VUL : - 8,9 % VI : + 26,9 % VL (VP+VUL) : + 2,9 % VP : + 3,8 % VUL : - 1,6 % VI : + 2,2 % Marché

Plus en détail

Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA

Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA Baromètre SPANC Observatoire EPARCO-CSA Avec le soutien de l Office International de l Eau Contexte et objectifs Un contexte d évolution des lois et réglementations qui impose un diagnostic global du parc

Plus en détail

HIT Report Juin 2014. France. Hotel Industry Trends. By MKG Hospitality. Tarif : 2 450 HT / an. www.mkg-hospitality.com welcome@mkg-group.

HIT Report Juin 2014. France. Hotel Industry Trends. By MKG Hospitality. Tarif : 2 450 HT / an. www.mkg-hospitality.com welcome@mkg-group. HIT Report Juin 2014 Hotel Industry Trends By MKG Hospitality France PARIS 50, rue Dombasle 75015 PARIS France - P: +33 (0) 1 56 56 87 87 - F: +33 (0) 1 56 56 87 88 LONDON Portman Square House 43-45 Portman

Plus en détail

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE

RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE RAPPORT STATISTIQUE DE LA MAROQUINERIE Publication 2011 Chiffres 2010 CHIFFRES CLES DE LA MAROQUINERIE STRUCTURES REGIONALES IMPORTATIONS / EXPORTATIONS Fédération Française de la Maroquinerie 16 rue Martel

Plus en détail

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule

Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule Impact de la location sur la perception et l intention d achat d un véhicule HERTZ Laurence BOISRAME Contacts TNS Sofres Département Sésame Béatrice GUILBERT / Sandrine GHESQUIERS 01.40.92.44.00 / 45.87

Plus en détail

Accompagner l évolution du marché a. Le marché du gaz en bref b. La fin des tarifs réglementés c. S engager en faveur de la transition énergétique

Accompagner l évolution du marché a. Le marché du gaz en bref b. La fin des tarifs réglementés c. S engager en faveur de la transition énergétique Dossier de presse 2014 Sommaire Edito de Yann Evin, Directeur Général Délégué Faits & chiffres clés I. Présentation de Gaz Européen a. Le Groupe Gaz Européen 1. Activités 2. Ancrage régional 3. Valeurs

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule Introduits par la loi «handicap» du 11 février 2005, les Groupes d Entraide Mutuelle

Plus en détail

Le marché automobile français janvier-septembre 2015

Le marché automobile français janvier-septembre 2015 Le marché automobile français janvier-septembre 2015 Marché français 2 septembre 2015 VL (VP+VUL) : + 9,0 % VP : + 9,1 % VUL : + 8,6 % VI : + 18,5 % VL (VP+VUL) : + 5,4 % VP : + 6,3 % VUL : + 0,8 % VI

Plus en détail

chiffre d'affaires (en M )

chiffre d'affaires (en M ) Assemblée générale du GERP Carac du 04 juin 2015 Point d information sur le développement de Carac PERsPectives Point sur les résultats 2014 Depuis son lancement, la Carac a délibérément placé la garantie

Plus en détail

Les jeunes veulent la même voiture que leurs parents, mais en hybride

Les jeunes veulent la même voiture que leurs parents, mais en hybride 21 Octobre Challenges.fr Les jeunes veulent la même voiture que leurs parents, mais en hybride La Génération Y et l'automobile. Plusieurs études démontrent que c'est la manière de vendre plus que l'automobile

Plus en détail

SALON DE FRANCFORT 2015 (/ACTUALITE-- EVENEMENTS--SALON-DE-FRANCFORT/)

SALON DE FRANCFORT 2015 (/ACTUALITE-- EVENEMENTS--SALON-DE-FRANCFORT/) (http://ad.caradisiac-adlink/1286/5708224/0/16/adid=-3;bnid=0;itime=585053394;) m) Pseudo Fe-restyle-leger-repoudrage-en- direct-du-salon-de-francfort- 2015-104534.htm) Hyundai Santa Fe restylé : léger

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages.

Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. Dossier de presse Les marchés immobiliers des métropoles françaises. François Cusin et Claire Juillard. Publi.not / Éditions du notariat. 260 pages. La flambée des années 0 comme la crise de 8 ont laissé

Plus en détail

Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce

Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce Baromètre BODACC Baromètre Ventes et cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Annonces publiées au BODACC au 1 er semestre 2015 Sur les six premiers mois 2015, les reprises

Plus en détail

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité

PRÉPARATION DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES. SÉRIE ES Obligatoire et Spécialité PRÉPARATIN DU BACCALAURÉAT MATHÉMATIQUES SÉRIE ES bligatoire et Spécialité Décembre 0 Durée de l épreuve : heures Coefficient : ou L usage d une calculatrice électronique de poche à alimentation autonome,

Plus en détail

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS

Baromètre AramisAuto.com. Les Français et l Automobile. Vague 4 - Mai 2013. Baromètre «Les Français & l automobile» - Vague 4 TNS Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile Vague 4 - Mai Sommaire 1 L attachement aux marques Françaises 2 Les nouvelles offres de mobilité 3 Les critères impactant l achat & l expérience d

Plus en détail

Tableau de Bord de la certification

Tableau de Bord de la certification Tableau de Bord de la certification Observatoire BBC - Effinergie 2015 Rénovation Bureau Grand Site Saint Victoire Architecte : Bolikian Architecte Mandataire Ce tableau de bord a pour objectif de présenter

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Les Français et le diesel

Les Français et le diesel Les Français et le diesel Sondage réalisé par pour Publié le dimanche 1 er novembre 2015 Levée d embargo le samedi 31 octobre 23H00 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013

Parcours et après-cancer. 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Parcours et après-cancer 7 colloque Inter 3C Le parcours du patient après cancer Institut Paoli-Calmettes-Marseille 11 octobre 2013 Les enjeux de l après-cancer Qualité de vie et une approche «parcours»

Plus en détail

L actualité de la Métallurgie Mai 2013

L actualité de la Métallurgie Mai 2013 Secteurs L actualité de la Métallurgie Mai 2013 Des points forts, mais une filière bridée par les «sous performances» de RENAULT et PSA Expertise Conseil Formation Le point de vue de notre Expert Jean-Louis

Plus en détail

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015

Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 SÉRIE TENDANCES/IDÉES Bilan comparatif du marketing au troisième trimestre 2015 Informations cruciales sur les performances du Search, du Social et du Display par terminal Introduction Le troisième trimestre

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail