ORGANISATION DU TRAVAIL EN CHSLD EN ESTRIE Effectifs par unité d'hébergement SITUATION ACTUELLE (P2) B) Samedi et dimanche

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ORGANISATION DU TRAVAIL EN CHSLD EN ESTRIE Effectifs par unité d'hébergement SITUATION ACTUELLE (P2) B) Samedi et dimanche"

Transcription

1 ANNEXE 13 ÉTABLISSEMENT : CSSS-IUGS SITE : ARGYLL UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ARGYLL 1-2 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 2 étages NOMBRE DE LITS : 45 de de de de Infirmière 7 5,75 1 7,25 Infirmière auxiliaire PAB (7,25) ,25 7 5,75 PAB (6,25) 7 43,75 1 6,25 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,75 Infirmière auxiliaire 14 11,5 2 14,5 PAB (7,25) PAB(4,25) 7 29,75 1 4,25 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 Infirmière auxiliaire PAB , ,75 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 B) Samedi et dimanche C) Total pour 7 jours 456, , ,75 177,25 (semaine) XX / XX (fin de sem.) XX / XX 37 /63 37 /63 Unité spécifique: 9 lits. Unité prothétique: 36 lits. 15 lits régionaux. COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1 RAPPORT FINAL PROJET OT- ANNEXE 13 - PORTRAIT 2-Effectifs par unité SLD.xls ARG1-2

2 de de de de Infirmière 14 11,5 2 14,5 Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB (7,25) , ,75 PAB (6,25) 14 87,5 2 12,5 AIC (ass. inf. chef) 14 11,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe , ,75 15,25 Total Total , ,5 Infirmière auxiliaire , ,75 PAB (7,25) , ,75 PAB (6,25) 7 43,75 1 6,25 PAB (5,) Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB 7 5,75 1 7,25 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total ÉTABLISSEMENT : CSSS-IUGS SITE : ARGYLL UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ARGYLL 3 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 72 B) Samedi et dimanche C) Total pour 7 jours ,5 1774,5 261,25 127,5 43,75 (semaine) XX / XX (fin de sem.) XX / XX 46/54 46/54 5 lits à profil spécifique - soins respiratoires. COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

3 SITE : ARGYLL UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ARGYLL 4 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 72 de de de de Exemple : AIC 5 36, ,25 (ass. inf. chef) Infirmière auxiliaire , ,75 PAB Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB 42 34,5 6 43,5 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total 7 58,5 1 72,5 Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB , ,75 Infirmière chef d équipe Total Total , ,25 (semaine) B) Samedi et dimanche XX / XX (fin de sem.) XX / XX 559,25 165, COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1 C) Total pour 7 jours RAPPORT FINAL PROJET OT- ANNEXE 13 - PORTRAIT 2-Effectifs par unité SLD.xls ARG-4 Mars 21 79,75 36,25 232

4 SITE : ARGYLL UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ARGYLL 5 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 72 de de de de Infirmière auxiliaire PAB (7,25) PAB (6,25) , ,5 Infirmière chef d équipe , ,75 Total Total , ,5 Infirmière Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB (7,25) PAB (5,25) 14 73,5 2 1,5 PAB (4) AIC (ass. inf. chef) 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total 77 59, ,5 Infirmière auxiliaire PAB 14 12,5 2 14,5 AIC (ass. inf. chef) Infirmière chef d équipe 14 12,5 2 14,5 Total Total ,5 175, , ,5 226 (semaine) XX / XX (fin de sem.) XX / XX 32/68 32/68 COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

5 SITE : D'YOUVILLE UNITÉ D'HÉBERGEMENT : D'YOUVILLE 2 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 72 Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB (7,25) , ,25 PAB (5,75) 21 12, ,25 AIC (ass. inf. chef) 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,5 Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB (7,25) PAB (5,75) 7 4,25 1 5,75 PAB (5,25) 7 36,75 1 5,25 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 (semaine) B) Samedi et dimanche XX / XX (fin de sem.) XX / XX C) Total pour 7 jours 56,25 152,25 37/ , ,75 37/63 COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1 RAPPORT FINAL PROJET OT- ANNEXE 13 - PORTRAIT 2-Effectifs par unité SLD.xls D'YOU-2 Mars 21

6 ÉTABLISSEMENT : CSSS-IUGS SITE : D'YOUVILLE UNITÉ D'HÉBERGEMENT : D'YOUVILLE 4 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 72 de de de de Infirmière auxiliaire , ,75 PAB Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB 42 34,5 6 43,5 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total 7 58,5 1 72,5 Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB , ,75 Infirmière chef d équipe Total Total , ,25 B) Samedi et dimanche C) Total pour 7 jours 559,25 165, ,75 152, (semaine) XX / XX (fin de sem.) XX / XX Aile fermée: 24 patients avec troubles cognitifs COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

7 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 2 étages NOMBRE DE LITS : 52 de de de de Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB (7,25) 42 34,5 6 43,5 PAB (4,25) 14 59,5 2 9,5 PAB (4,75) 7 33,25 1 4,75 AIC (ass. inf. chef) 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total 91 62, ,75 Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB (7,25) , ,75 PAB (4,25) 14 59,5 2 9,5 PAB (5,25) 7 36,75 1 5,25 AIC (ass. inf. chef) 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total 7 453,5 1 65,5 Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB 7 5,75 1 7,25 Infirmière chef d équipe Total Total , ,75 (semaine) SITE : ST-JOSEPH UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ST-JOSEPH 2-3 XX / XX (fin de sem.) XX / XX 42/58 511,5 696, /58 72,5 11,5 174 COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

8 SITE : ST-JOSEPH UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ST-JOSEPH 4-5 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 2 étages NOMBRE DE LITS : 89 de de de de Infirmière aux. (7,25) 14 12,5 2 14,5 Infirmière aux. (4,75) 7 33,25 1 4,75 Infirmière aux. (4,25) 7 29,75 1 4,25 PAB (7,25) , ,25 PAB (4,75) 14 66,5 2 9,5 PAB (4,25) AIC (ass. inf. chef) 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total , ,75 Infirmière aux. (7,25) 14 12,5 2 14,5 Infirmière aux. (4,) PAB (7,25) 42 34,5 6 43,5 PAB (4,75) 7 33,25 1 4,75 PAB (4,25) 14 59,5 2 8,5 AIC (ass. inf. chef) 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total , ,75 Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total , ,25 (semaine) XX / XX (fin de sem.) XX / XX 682, ,25 37/63 96, ,75 37/63 COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

9 ÉTABLISSEMENT : CSSS-IUGS SITE : ST-VINCENT UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ST-VINCENT 2 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 56 de de de de Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB (7,25) PAB (5,25) 14 11,5 2 1,5 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 Infirmière auxiliaire 14 12,5 2 14,5 PAB (7,25) , ,75 PAB (5,25) 14 78,75 2 1,5 Infirmière chef d équipe Total Total , Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB 7 5,75 1 7,25 Infirmière chef d équipe Total Total , ,75 B) Samedi et dimanche C) Total pour 7 jours , , (semaine) XX / XX (fin de sem.) XX / XX COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

10 de de de de Infirmière aux. (7,25) , ,75 Infirmière aux. (4,25) 7 29,75 1 4,25 PAB (7,25) 7 57, ,5 PAB (5,75) 7 4,25 1 5,75 PAB (4,25) 14 59,5 2 8,5 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total , ,25 Infirmière aux. (7,25) 14 12,5 2 14,5 Infirmière aux. (4,25) 7 29,75 1 4,25 PAB (7,25) 42 34,5 6 43,5 PAB (5,25) 7 36,75 1 5,25 PAB (4,75) 21 99, Infirmière chef d équipe Total Total ,75 Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB 14 12,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total (semaine) (jour/soir SITE : ST-VINCENT UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ST-VINCENT 3 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 78 XX / XX B) Samedi et dimanche C) Total pour 7 jours (jour/soir (fin de sem.) XX / XX ,5 1718,5 33/67 33/67 91, Unité supraprotégée: 7 lits. Unité protégée: 27 lits. COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

11 ÉTABLISSEMENT : CSSS-IUGS SITE : ST-VINCENT UNITÉ D'HÉBERGEMENT : ST-VINCENT 4 CONFIGUN PHYSIQUE (nombre d'étages) : 1 étage NOMBRE DE LITS : 78 de de de de Infirmière auxiliaire PAB (7,25) , ,75 PAB (5,75) 7 4,25 1 5,75 Infirmière chef d équipe 7 5,75 1 7,25 Total Total Infirmière aux. (7,25) 14 11,5 2 14,5 Infirmière aux. (4,25) 7 29,75 1 4,25 PAB (7,25) ,25 7 5,75 PAB (4,75) 21 99, ,25 Infirmière chef d équipe Total Total Infirmière auxiliaire 7 5,75 1 7,25 PAB 14 11,5 2 14,5 Infirmière chef d équipe Total Total (semaine) XX / XX (fin de sem.) XX / XX COMPLÉTÉ PAR : Johanne Bédard DATE : 29-mars-1

ORGANISATION DE L'ÉQUIPE DE SOINS - CSSS IUGS PORTRAIT 3 - JANVIER 2011

ORGANISATION DE L'ÉQUIPE DE SOINS - CSSS IUGS PORTRAIT 3 - JANVIER 2011 ANNEXE 16 CSSS-IUGS HÔPITAL ET CENTRE D'HÉBERGEMENT ARGYLL 45 LITS - ARG 1-2 PAB 7 h à 14 h PAB 14 h à 22 h PAB 10 h à 13 h + 15 h 45 à 20 h 30 (Poste soir - horaire fractionné) PAB 13 h 45 à 21 h 30 AGENTE

Plus en détail

Plan de communication Organisation du travail et revalorisation des pratiques Déploiement à Argyll,, St-Joseph Tableau de suivi 6 janvier 2011

Plan de communication Organisation du travail et revalorisation des pratiques Déploiement à Argyll,, St-Joseph Tableau de suivi 6 janvier 2011 Plan de Déploiement à Argyll,, St-Joseph et St-Vincent Tableau de suivi 6 janvier 2011 Légende : les éléments mis à jour par rapport au tableau de suivi précédent sont surlignés. Suivi Note de service

Plus en détail

Accompagnement à domicile

Accompagnement à domicile Centre de santé et de services sociaux - Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Accompagnement à domicile Nathalie Bouchard, ARH Louise Bilodeau, Inf. Patrice Giasson, Erg. Sylvie Paquin, Inh.

Plus en détail

Versailles Gare des Chantiers é Versailles Pershing

Versailles Gare des Chantiers é Versailles Pershing é Lundi au vendredi en période scolaire 5.53 6.16 6.31 6.41 6.51 7.01 7.08 7.15 7.22 7.28 7.35 7.41 7.47 7.53 8.00 8.06 8.13 8.19 8.26 8.32 8.39 8.45 8.52 8.58 9.05 9.11 9.18 9.25 9.32 9.39 9.46 9.53 10.02

Plus en détail

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Marie-Josée Béliveau, inf. Gaétane Boucher, inf. B. Sc. Monique Bourque, inf. M.A. Carole Brousseau, inf. B. Sc.

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Demandes de financement 2013-2014

Demandes de financement 2013-2014 Demandes de financement 2013-2014 RÉNOVATION FONCTIONNELLE MINEURE EN CHSLD ATTRIBUTION DE L'ENVELOPPE DE FINANCEMENT COMPLÉMENTAIRE Recommandation pour C.A. 504 Sommaire budgétaire Enveloppe consolidée

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

Période d'affichage du : 23 novembre 2012 au 5 décembre 2012

Période d'affichage du : 23 novembre 2012 au 5 décembre 2012 Période d'affichage du : LISTE DES POSTES DISPONIBLE PAR DIRECTION LÉGENDE : Direction : 31 - DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS Nbr. sem. Nbr. sem. FDS 1: 15 et 16 décembre 2012 Expérience d'au moins 5 ans

Plus en détail

Inscrivez-vous au tirage ou prenez une part supplémentaire pour augmenter vos chances de gagner en remplissant le formulaire d'inscription

Inscrivez-vous au tirage ou prenez une part supplémentaire pour augmenter vos chances de gagner en remplissant le formulaire d'inscription Inscrivez-vous au tirage ou prenez une part supplémentaire pour augmenter vos chances de gagner en remplissant le formulaire d'inscription GAGNANTS 2014 31 décembre 2014 Nicole Martel Technicienne en administration

Plus en détail

Affichage de poste. Unités de soins longue durée psychiatrique Port d'attache: Quart: Statut:

Affichage de poste. Unités de soins longue durée psychiatrique Port d'attache: Quart: Statut: 101108 9652 Unités de soins longue durée psychiatrique Jour 36,25 36,25 01 20,48 $ 26,90 $ 10 auxiliaire Personne qui participe à la réalisation d'un ensemble de soins infirmiers en collaboration avec

Plus en détail

Gare. Gare. 4h36. 0h57 TRAPPES LA VERRIÈRE. à compter du 04/01/2016. Changement d itinéraire en raison des travaux à Trappes

Gare. Gare. 4h36. 0h57 TRAPPES LA VERRIÈRE. à compter du 04/01/2016. Changement d itinéraire en raison des travaux à Trappes 417 TRAPPES Gare LA VERRIÈRE Gare L I G N E F O R T E Changement d itinéraire en raison des travaux à Trappes 4h36 0h57 11324 1115 Horaires 2016 à compter du 04/01/2016 Prochains horaires d été du mercredi

Plus en détail

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales

FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR. Informations administratives et sociales 3442 ANNEXE I FICHE DE PRE-ADMISSION EN SSR Informations administratives et sociales Date d admission souhaitée / / Date de la demande / / Date d admission prévue avec le SSR / / Date d admission réelle

Plus en détail

INSTITUT DE RÉADAPTATION GINGRAS-LINDSAY-DE-MONTRÉAL PAVILLON LINDSAY

INSTITUT DE RÉADAPTATION GINGRAS-LINDSAY-DE-MONTRÉAL PAVILLON LINDSAY INSTITUT DE RÉADAPTATION GINGRAS-LINDSAY-DE-MONTRÉAL PAVILLON LINDSAY Optimisation des soins de plaies chez les patients amputés à l aide du programme SOINS. Par : Mme Lyette Bellemare Directrice des soins

Plus en détail

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Par Carla El Khouri Infirmière, unité de trauma Amina Bousaidan Infirmière, soins critiques Agenda Problématique Méthodes

Plus en détail

Portrait de la clientèle

Portrait de la clientèle Préparé pour le CPO Des 24-25 septembre 2003 Par Sylvie Bédard Conseillère Sous la direction de Diane Parent Directrice générale ASSTSAS 1. INTRODUCTION L ASSTSAS œuvre principalement auprès d établissements

Plus en détail

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Miser sur le renouvellement de l organisation des services infirmiers pour améliorer la qualité et la sécurité des soins Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Membres de l équipe Carl-Ardy

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. La mission... Page 7 Les valeurs... Page 7 Les programmes... Pages 8 à 10

TABLE DES MATIÈRES. La mission... Page 7 Les valeurs... Page 7 Les programmes... Pages 8 à 10 TABLE DES MATIÈRES Aide-mémoire................... Page 3 Mot de bienvenue.............. Page 5 Message aux familles.......... Page 6 Mission - valeurs - programmes La mission..........................

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

AFFICHAGE SPÉCIAL - 3 JOURS SEULEMENT SITUATION PARTICULIÈRE Concours 2014-27

AFFICHAGE SPÉCIAL - 3 JOURS SEULEMENT SITUATION PARTICULIÈRE Concours 2014-27 AFFICHAGE SPÉCIAL - 3 JOURS SEULEMENT SITUATION PARTICULIÈRE 2014-27 DESCRIPTION DU TITRE D EMPLOI SECRÉTAIRE MÉDICALE 5322 Personne qui assiste un ou des médecins ou des professionnels ou une équipe de

Plus en détail

COMMENT FAIRE UNE DEMANDE DE LITS HALTE SOINS SANTE?

COMMENT FAIRE UNE DEMANDE DE LITS HALTE SOINS SANTE? Présentation Doc 1 : comment faire une demande de LHSS? Doc 2 : fiche de demande de LHSS Doc 3 : comment faire une demande de LAM? Doc 4 : fiche de demande de LAM COMMENT FAIRE UNE DEMANDE DE LITS HALTE

Plus en détail

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE!

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! Présentation au XVII e Colloque des CII-CIR Montréal, le 2 Mai 2012 Josée F. Breton, Inf., B. Sc., MBA, conseillère en organisation des soins et du travail

Plus en détail

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES

RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES RADAR : REPÉRER LES SIGNES DU DELIRIUM ET D UNE PERTURBATION DE L ÉTAT MENTAL EN 7 SECONDES Philippe Voyer, inf., PhD I Université Laval I Centre d excellence sur le vieillissement de Québec-Unité de recherche

Plus en détail

Soins de longue durée

Soins de longue durée Soins de longue durée La perte d'autonomie provoque des chambardements importants tant dans la vie de la personne atteinte que dans celle de l'aidant naturel. Trois solutions : Soins en établissement Soins

Plus en détail

ÉVÉ NE MENT A. C / 2014RE : CLARAPHIQUN G FR ES EN IG S DE

ÉVÉ NE MENT A. C / 2014RE : CLARAPHIQUN G FR ES EN IG S DE ÉVÉ NE MENT FR ES EN DESIGN GRAPHIQUE : CLARA. C / 2014 Guide pratique à l attention des administrateurs / élus Ce guide a pour objectif d informer et de récapituler des aspects organisationnels et financiers

Plus en détail

«Les limites du maintien à domicile»

«Les limites du maintien à domicile» «Les limites du maintien à domicile» Docteur Jacques Lacharme Madame Pottier Docteur Houria Bouam Mesdames Berthiot et Genotte 22 ème Journée Gérontologique le 09 octobre 2014 1 Les limites de l aidé GROUPEMENT

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes I Ingrid VICENTE, Aide Soignante, Christine COLAS,IRUS Unité de Réadaptation Orthopédique 2EK Mars 2015 Forum :Prévention des

Plus en détail

Le respect des normes temporelles contradictoires par les préposés aux bénéficiaires en gériatrie : un enjeu de santé au travail

Le respect des normes temporelles contradictoires par les préposés aux bénéficiaires en gériatrie : un enjeu de santé au travail Le respect des normes temporelles contradictoires par les préposés aux bénéficiaires en gériatrie : un enjeu de santé au travail François AUBRY Institut de Recherche en Santé et Sécurité du Travail (IRSST)

Plus en détail

habitationstrigone.com

habitationstrigone.com CLÉ Bureau des ventes Modèle F Niveaux Rez-de-chaussée, 4e, 5e, 6e Modèle G Niveaux 2e, 3e Modèle G* Niveaux Rez-de-chaussée, 4e, 5e, 6e Modèle I Niveaux 2e, 3e 8Garde corps aux balcons des étages. Modèle

Plus en détail

UN PROJET QUI DONNE DES AILES

UN PROJET QUI DONNE DES AILES AOÛT 2008 UN PROJET QUI DONNE DES AILES À TOUTE LA COMMUNAUTÉ HOSPITALIÈRE DU CHUS, Voici la première édition spéciale du bulletin Le Transit, un bulletin conçu pour vous donner l information pertinente

Plus en détail

La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ. Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf.

La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ. Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf. La gouverne des soins infirmiers dans un contexte d éclosion à l IUCPQ Le 7 mai 2014 Karine Thibault, B.sc.inf. Bianka Paquet Bolduc, B.sc inf. L INFIRMIÈRE D HIER À. . AUJOURD HUI OBJECTIFS DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

livret d accueil Résidence du Village Wattignies

livret d accueil Résidence du Village Wattignies livret d accueil Résidence du Village Wattignies l environnement La Résidence du Village est un établissement d'hébergement accueillant des personnes âgées valides et autonomes(e.h.p.a). Elle est située

Plus en détail

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin

Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence. Michèle Dussault et Louise Potvin Conférence plénière Un réseau intégré au service de l urgence Michèle Dussault et Louise Potvin Un réseau intégré au service de l Urgence Michèle Dussault, MD B.Sc. Chef intérimaire Département d Urgence

Plus en détail

SECTEUR DE LE CHEYLARD-ST MARTIN-DE-VALAMAS JANVIER 2014

SECTEUR DE LE CHEYLARD-ST MARTIN-DE-VALAMAS JANVIER 2014 JANVIER 2014 01 Mercredi ROCHETTE ROCHETTE 02 Jeudi ROCHETTE 03 Vendredi JOUBERT 04 Samedi JOUBERT 05 DIMANCHE JOUBERT JOUBERT 06 Lundi JOUBERT 07 Mardi JOUBERT 08 Mercredi JOUBERT 09 Jeudi JOUBERT 10

Plus en détail

Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel

Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel Par : Suzanne Durand, directrice Développement et soutien professionnel AU 19 E SIÈCLE - SOINS IMPRÉGNÉS DE DÉVOTION, DE DON DE SOI ET D INSPIRATION CHRÉTIENNE L obéissance est une qualité essentielle

Plus en détail

Directives pour l organisation du service sanitaire lors de manifestations hippiques. Disciplines Saut, Dressage, Concours Complet et attelage

Directives pour l organisation du service sanitaire lors de manifestations hippiques. Disciplines Saut, Dressage, Concours Complet et attelage Directives pour l organisation du service sanitaire lors de manifestations hippiques Disciplines Saut, Dressage, Concours Complet et attelage 27 avril 2015 Discipline : Saut d Obstacle Analyse finale et

Plus en détail

Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» MSP

Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» MSP Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» EDS CHS MSP MSP «La Traversée» Anémones 1 - Anémones 2-45 lits 30 lits Chênes - 45 lits Dont - Circuits de soins internés 25 lits - Circuit de

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

Más información, consultar en la web de EURES. Nº referencia nacional 4881594 (Francia)

Más información, consultar en la web de EURES. Nº referencia nacional 4881594 (Francia) Pôle Gériatrique Val de Marne (Île de France) Le pôle gériatrique Val de Marne ( SSRSLD91) comporte des lits d hospitalisation de plus de 24 heures dont 44 lits de court séjour gériatrique, 377 lits de

Plus en détail

Univers des soins infirmiers en images

Univers des soins infirmiers en images Univers des soins infirmiers en images Caroline Roy, inf., M. Sc. inf. Directrice-conseil, Direction, Affaires externes Congrès OIIQ Atelier A8 9 novembre 2015 Conflits d intérêts AUCUN 2 Objectifs d apprentissage

Plus en détail

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013

INAUGURATION Du service de Pédiatrie Dossier de presse JEUDI 14 NOVEMBRE 2013 Dossier de presse INAUGURATION Du service de Pédiatrie JEUDII 14 NOVEMBRE 2013 Le dossier Le service de Pédiatrie Introduction La Pédiatrie : Ses activités Quelques données chiffrées Son fonctionnement

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE

LA MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE LA MISE EN ŒUVRE DE L APPROCHE RELATIONNELLE DE SOINS PAR DES PRÉPOSÉS AUX BÉNÉFICIAIRES LORS DE SOINS D HYGIÈNE, ET LES FACTEURS QUI L INFLUENCENT Amélie Lenelle, étudiante à la maîtrise sur mesure en

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS

LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS LIVRET D ACCUEIL DES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS EN DIABETO-NUTRITION Réf. : W 011- NUT/A Page : 1/19 Date de création : 06/07 Modification : Date de révision 07/2010 Date d'application Juillet 2007

Plus en détail

LA NUMEROTATION DES APPARTEMENTS

LA NUMEROTATION DES APPARTEMENTS LA NUMEROTATION DES APPARTEMENTS La structure du code présentée ici doit être utilisée dans tous les cas pour l introduction d un appartement dans le logiciel de certification des habitations individuelles.

Plus en détail

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC.

A.F.G.S.U. 1. Les Formations diplômantes. Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence FORMATION VALIDANTE POUR LE DPC. A.F.G.S.U. 1 Attestation de Formation aux Gestes et Soins d Urgence Niveau 1 Arrêté du 3 mars 2006 Validité 4 ans Acquérir les connaissances nécessaires à l identification d une urgence à caractère médical

Plus en détail

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé SP 7.4 LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé Martine Mayrand Leclerc, inf., MGSS/MHA, Ph.D. Robert

Plus en détail

HORAIRES ET TARIFS VILLA SAINT-CYR ASSOCIATIONS BOURG-LA-REINE 1ER ETAGE

HORAIRES ET TARIFS VILLA SAINT-CYR ASSOCIATIONS BOURG-LA-REINE 1ER ETAGE ASSOCIATIONS BOURG-LA-REINE 1ER ETAGE Le 1er étage est disponible à la location du lundi au dimanche de 8h à 24h Les tarifs pour le 1er étage sont les suivants : Salle Dalpayrat (70p) B (30p) A+B Location

Plus en détail

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs Christian Hérisson et Isabelle Laffont

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage

Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Centre Hospitalier Pontoise Livret d accueil Unité Kangourou Bâtiment B - 3 ème étage Chef de service : Dr Philippe BOIZE Cadre de santé puéricultrice : Mme Ana GRIMBERT Standard Centre Hospitalier : 01.30.75.40.40

Plus en détail

READOM. Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013

READOM. Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013 READOM Colloque vieillissement et santé 11 juin 2013 REAGER-READOM Constat àfin 2011 Manque chronique de lit B (30 lits en moyenne) Durée moyenne d attente : 10 jours Risque de déconditionnement en soins

Plus en détail

PLAN 3 h 30. *Votre allure marathon : 4 mn 59 s/km.

PLAN 3 h 30. *Votre allure marathon : 4 mn 59 s/km. LE MAGAZINE DU PLAISIR DE COURIR ET DE LA FORME JOGGING PLAN 3 h 30 I N T E R N A T I O N A L *Votre allure marathon : 4 mn 59 s/km. Votre Semaine 1 Mardi. Séance VMA : après 20 mn en endurance, 8 fois

Plus en détail

Inventaire des locaux et des ressources matérielles du milieu communautaire disponibles pour location

Inventaire des locaux et des ressources matérielles du milieu communautaire disponibles pour location Si vous désirez annoncer vos locaux et/ou vos ressources matérielles, communiquez avec la Corporation de Développement Communautaire de Sherbrooke 1255, rue Daniel, local 207 Sherbrooke (Québec) J1H 5X3

Plus en détail

Charte de Qualité. Engagement avec un accueil courtois, efficace et personnalisé

Charte de Qualité. Engagement avec un accueil courtois, efficace et personnalisé Charte de Qualité Engagement d assistance L équipe USF Valongo s engage à fournir des soins de santé humanisés et de proximité aux patients, contribuant pour l amélioration du niveau de santé de la communauté.

Plus en détail

DE LA MESURE DES PERFORMANCES FINANCIERES AU DATAWAREHOUSE. Dr. Walter KESSLER

DE LA MESURE DES PERFORMANCES FINANCIERES AU DATAWAREHOUSE. Dr. Walter KESSLER DE LA MESURE DES PERFORMANCES FINANCIERES AU DATAWAREHOUSE Dr. Walter KESSLER Contexte Financement des hôpitaux - Normatif - Àl acte Forfaitarisation croissante Besoin croissant en information : - Gestion

Plus en détail

Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail CP : Congés Payés

Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail CP : Congés Payés Entreprise. Nom Salarié. * AT : Accident de Travail Mois de Janvier Semaine 01 JEUDI 1 VENDREDI 2 SAMEDI 3 DIMANCHE 4 Semaine 02 LUNDI 5 MARDI 6 MERCREDI 7 JEUDI 8 VENDREDI 9 SAMEDI 10 DIMANCHE 11 Semaine

Plus en détail

Gestion des violences dans un service des urgences

Gestion des violences dans un service des urgences Gestion des violences dans un service des urgences Patricia GUÉRIN, CSS psy adulte du centre hospitalier de Haute Marne, Sylvie PIERRE, IDE du CHHM au SAU du centre hospitalier général de Chaumont Delphine

Plus en détail

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement

La prévention des chutes: du domicile à l hébergement La prévention des chutes: du domicile à l hébergement CSSS de la Vieille-Capitale 8 centres d hébergement (1315 lits) 5 cliniques réseaux 4 unités de médecine familiale Serv. gériatriques spécialisés (SGS):

Plus en détail

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES

IMR PEC-5.51 IM V2 19/05/2015. Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES DOSSIER D ADMISSION 1/6 Date d'admission souhaitée : Date de la demande : Date d'admission prévue avec le SRR : Date d'admission réelle : INFORMATIONS ADMINISTRATIVES ET SOCIALES Renseignements administratifs

Plus en détail

Notes d évolution : quand la qualité fait loi

Notes d évolution : quand la qualité fait loi Notes d évolution : quand la qualité fait loi Yvon Brassard inf., M. Éd., D.E 2009* L existence des notes d évolution au dossier relève d une obligation légale 1. Elles n en constituent pas moins un instrument

Plus en détail

RECOMMANDATIONS CONJOINTES AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX (MSSS) 20 décembre 2012

RECOMMANDATIONS CONJOINTES AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX (MSSS) 20 décembre 2012 RECOMMANDATIONS CONJOINTES AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX (MSSS) 20 décembre 2012 Mise en place du comité Lors de la dernière négociation des conventions collectives SQEES-FTQ et SCFPFTQ,

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

Auxiliaire de soins territorial ENTRETIEN AVEC LE JURY

Auxiliaire de soins territorial ENTRETIEN AVEC LE JURY 11/06/2015 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord Auxiliaire de soins territorial ENTRETIEN AVEC LE JURY Intitulé réglementaire : Décret n 93-398 du 18 mars 1993 relatif aux conditions

Plus en détail

Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Universitaire de Traitements et Réadaptation Sylvana (CUTR)

Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Universitaire de Traitements et Réadaptation Sylvana (CUTR) création cemcav chuv 10076 Service de gériatrie et réadaptation gériatrique Centre Universitaire de Traitements et Réadaptation Sylvana (CUTR) Tel : 021 314 38 11 / 021 314 38 18 / 021 314 38 19 Fax :

Plus en détail

Facturer les actes de masso kinésithérapie

Facturer les actes de masso kinésithérapie Facturer les actes de masso kinésithérapie MEMO Rappel des dispositions générales de la N.G.A.P. Depuis la loi du 13 août 2004, les actes pris en charge par l Assurance Maladie doivent être inscrits sur

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS Liette St-Pierre, inf. Ph. D. Université ité du Québec à Trois-Rivières iè Liette.St-Pierre@uqtr.ca But de la

Plus en détail

La Nomenclature. Générale des Actes. Professionnels

La Nomenclature. Générale des Actes. Professionnels La Nomenclature Générale des Actes Professionnels 1 Sommaire 1- Historique 2- Dispositions générales 3- Titre XVI : Les Soins Infirmiers 4- Petits exercices 2 Historique 1 Arrêté du 31 12 1947, définit

Plus en détail

PROGRAMME DE PRÉVENTION DES CHUTES ET DES BLESSURES ASSOCIÉES

PROGRAMME DE PRÉVENTION DES CHUTES ET DES BLESSURES ASSOCIÉES PROGRAMME DE PRÉVENTION DES CHUTES ET DES BLESSURES ASSOCIÉES Rédigé par Dominique Proulx, inf., M.sc. conseillère clinicienne à la Direction des soins infirmiers Avec l étroite collaboration des membres

Plus en détail

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015

FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 FICHES PRATIQUES CCT Etat au 02.12.2015 TABLE DES MATIERES DES FICHES PRATIQUES Numéros Objets 1 Art. 2.2 Engagement check-list et canevas du contrat de travail 2 Art. 3.4 Augmentation de salaire - annuités

Plus en détail

MODÈLE A 2 chambres CONDO - LOFT 4 ½. Prix: Options: Taxes: Total:

MODÈLE A 2 chambres CONDO - LOFT 4 ½. Prix: Options: Taxes: Total: MODÈLE A 2 chambres CONDO - LOFT 4 ½ MODÈLE B MODÈLE C F G MODÈLE D 2 chambres CONDO - LOFT 4 ½ MODÈLE E MODÈLE H 2 chambres CONDO - LOFT 4 ½ MODÈLE I 2 chambres CONDO - LOFT 4 ½ MODÈLE I 2 chambres 3

Plus en détail

Nouvelle structure managériale des blocs opératoires. Où en sommes-nous?

Nouvelle structure managériale des blocs opératoires. Où en sommes-nous? Nouvelle structure managériale des blocs opératoires Où en sommes-nous? Yves Watterman Chef de sites opératoires Prof. Patrick De Coster Directeur général et médical Ariane Bouzette Directrice des opérations

Plus en détail

DIRECTION SANTÉ MENTALE ET SERVICES GÉNÉRAUX. SERVICES 1 e LIGNE 3 POINTS DE SERVICE

DIRECTION SANTÉ MENTALE ET SERVICES GÉNÉRAUX. SERVICES 1 e LIGNE 3 POINTS DE SERVICE DIRECTION SANTÉ MENTALE ET SERVICES GÉNÉRAUX SERVICES 1 e LIGNE 3 POINTS DE SERVICE SERVICE 1 e LIGNE 3 GRANDS TYPES DE SERVICES OFFERTS SERVICES AMBULATOIRES Gatineau 9 ETC: psychologues, travailleurs

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION EN HOSPITALISATION À DOMICILE

DEMANDE D ADMISSION EN HOSPITALISATION À DOMICILE DEMANDE D ADMISSION EN HOSPITALISATION À DOMICILE Date : / / Standard 24h/24 et 7j/7 : 0596 50 29 79 et/ou administrateur de garde : 0696 26 10 37 / 0696 33 60 11 DOCUMENTS À ENVOYER par email à pc-global@hadmartiniqueles3s.fr

Plus en détail

Atelier 4: Enjeux, finances, ressources et adéquation au marché du travail

Atelier 4: Enjeux, finances, ressources et adéquation au marché du travail Atelier 4: Enjeux, finances, ressources et adéquation au marché du travail Introduction Atelier Nouvelles formations dans les soins, retour sur la matinée du 24 juin 2010 Philip Weisser, secrétaire général

Plus en détail

Financer les services autrement : vers une assurance autonomie

Financer les services autrement : vers une assurance autonomie Financer les services autrement : vers une assurance autonomie Dr Réjean Hébert, MD MPhil Professeur et chercheur Affilié à Vieillissement de la population Pandémie de maladies chroniques Transformation

Plus en détail

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE»

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE» IMPLANTATION D UN MODÈLE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE : UN PROJET INTÉGRÉ D ORGANISATION DU TRAVAIL 27 e colloque Jean-Yves Rivard Climat de travail : gage de qualité et de performance Esther Leclerc, inf.,

Plus en détail

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010

L évaluation de la capacité de conduire à la 17/09/2010 L évaluation de la capacité de conduire à la SAAQ 17/09/2010 Société de l'assurance automobile du Québec, 2009 C est quoi la SAAQ? La Société de l assurance automobile du Québec est un organisme de: gestion

Plus en détail

DÉMARCHE D OPTIMISATION AU SOUTIEN À DOMICILE. 3 décembre 2012

DÉMARCHE D OPTIMISATION AU SOUTIEN À DOMICILE. 3 décembre 2012 DÉMARCHE D OPTIMISATION AU SOUTIEN À DOMICILE 3 décembre 2012 La démarche S engager dans le changement pour augmenter l accessibilité : en augmentant le temps consacré aux usagers en augmentant le nombre

Plus en détail

Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON. Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10. Mail : residencelestilleuls@orange.

Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON. Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10. Mail : residencelestilleuls@orange. LIVRET D ACCUEIL /LA Page 1 sur 14 Quartier des Eyrauds - Boite Postale 105 04700 ORAISON Tél. 04 92 70 55 00 - Fax 04 92 70 55 10 Mail : residencelestilleuls@orange.fr Site internet : www.residencelestilleuls.fr

Plus en détail

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV

Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV Beaujon Retour d expérience : gestion d une épidémie ERV C. Martin, cadre, service de médecine interne C. Ciotti, technicienne biohygiéniste, équipe opérationnelle d hygiène Hôpital Beaujon, Clichy Le

Plus en détail

Clinique Ste ISABELLE Tel : 03 22 25 33 55 236 Rte Amiens ~ABBEVILLE

Clinique Ste ISABELLE Tel : 03 22 25 33 55 236 Rte Amiens ~ABBEVILLE La clinique Ste Isabelle Le bâtiment du service Salle N 1 de dialyse Accès au service Salle N 2 de dialyse Poste entraînement à l autodialyse. Hall d entrée du service Cabinet des Néphrologues Salle d

Plus en détail

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE ETABLISSEMENTS CONCERNES Établissements de santé assurant, avec ou sans hébergement, des soins de courte durée, des soins de suite

Plus en détail

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM Les métiers et formations du secteur social et médico-social Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM 1 SOMMAIRE Le secteur social et médico-social en France - Les chiffres clés - Les établissements et services

Plus en détail

IMPACT D UNE STIMULATION SPORTIVE AU COURS DU. Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris Unité Addictologie Dr Roy CMME, Service du Pr.

IMPACT D UNE STIMULATION SPORTIVE AU COURS DU. Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris Unité Addictologie Dr Roy CMME, Service du Pr. IMPACT D UNE STIMULATION COGNITIVE, SOCIALE ET SPORTIVE AU COURS DU SEVRAGE ALCOOLIQUE Amandine Petit-Emilie Grasset Amandine Petit Emilie Grasset Centre Hospitalier Sainte-Anne, Paris Unité Addictologie

Plus en détail

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille)

DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Réservé à l'établissement : Date de la demande : Attente Abandon Date de la réponse : Date d'admission : Le DEMANDE D'ADMISSION (à remplir par la Personne Agée ou sa famille) Afin de vous faciliter la

Plus en détail

Des cours pour aider sans s épuiser

Des cours pour aider sans s épuiser Proches aidants FORUM SOCIAL DE LA COTE 2014 Des cours pour aider sans s épuiser Mme N. Droz & M. Vernaz - 6 Septembre 2014 Des cours accessibles pour tous La Croix-Rouge vaudoise accompagne les Proches

Plus en détail

La simulation clinique haute fidélité en soins infirmiers

La simulation clinique haute fidélité en soins infirmiers Atelier pédagogique Colloque annuel 2011 de l AEESICQ, 2 juin 2011, Trois-Rivières La simulation clinique haute fidélité en soins infirmiers Ivan L. Simoneau, inf., Ph.D. Isabelle Ledoux, M.Sc. inf. Claude

Plus en détail

10.602 Montagny-près-Yverdon Yverdon-les-Bains gare ch. de la Chèvre û

10.602 Montagny-près-Yverdon Yverdon-les-Bains gare ch. de la Chèvre û .602 Montagny-près-Yverdon Yverdon-les-Bains gare ch. de la Chèvre û Lundi vendredi sauf fêtes générales et sauf sep www.fahrplanfelder.ch 601 603 605 60 60 6 6 6 6 6 621 5 2 5 5 6 2 6 42 65 2 42 5 5 2

Plus en détail

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :...

DEMANDE D ADMISSION. 3. Médecin traitant :... Date: DEMANDE D ADMISSION Mme M-J Servais Tél. : 085/519289 1 Fax : 085/410315 Email : mj.servais@cnrf.be Mise à jour doc : 01/12/2013 Données administratives 1. Identification du patient : Nom :... Prénom

Plus en détail

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr.

ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE. Tél : 05.56.01.91.91 Fax : 05.57.87.59.08 Mail : accueil@asad-bordeaux.fr. ASSOCIATION DE SERVICES D AIDE A DOMICILE ASAD de BORDEAUX 74 Cours Saint-Louis BP 60053 33028 Bordeaux Cedex Horaires d ouverture Du Lundi au Vendredi de 8h30 à 18h Site internet : www.asad-bordeaux.fr

Plus en détail

DES PERSONNES ÂGÉES SIDIIEF 2015. Hermina Harnagea Inf., Étudiante PhD santé publique Caroline Donais Inf., MSc (c) soins infirmiers

DES PERSONNES ÂGÉES SIDIIEF 2015. Hermina Harnagea Inf., Étudiante PhD santé publique Caroline Donais Inf., MSc (c) soins infirmiers AMÉLIORER LA PRISE EN CHARGE DE LA SANTÉ BUCCODENTAIRE DES PERSONNES ÂGÉES SIDIIEF 2015 Hermina Harnagea Inf., Étudiante PhD santé publique Caroline Donais Inf., MSc (c) soins infirmiers Objectifs de la

Plus en détail

Mutuelle dédiée aux acteurs de l Economie Sociale et Solidaire. Co-assureurs et gestionnaires des garanties :

Mutuelle dédiée aux acteurs de l Economie Sociale et Solidaire. Co-assureurs et gestionnaires des garanties : Mutuelle dédiée aux acteurs de l Economie Sociale et Solidaire Co-assureurs et gestionnaires des garanties : Paris, le 31 Juillet 2015 Les garanties retenues : GARANTIES NIVEAU 1 NIVEAU 2 NIVEAU 3 FRAIS

Plus en détail

Liste des numéros des établissements et des installations Estrie (05)

Liste des numéros des établissements et des installations Estrie (05) Liste des numéros des établissements et des installations Estrie (05) Numéro Nom et adresse 0100X HOPITAL CLSC ET CENTRE D'HEBERGEMENT D'ASBESTOS 1 2 3 4 6 7 8 475 3E AVENUE, ASBESTOS, QC, J1T 1X6 0102X

Plus en détail

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation

Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Centre de SSR St Christophe Présentation du centre de Soins de Suite et de Réadaptation Historiquement le Centre SSR St Christophe était une Maison de Repos, La Désix, créée en 1958 sur la commune de Sournia.

Plus en détail

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 BIENVENUE Présenté par : Madeleine Lauzier, inf, M. Sc. inf., M.B.A. Directrice-conseil Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 Buts de la

Plus en détail

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES

RETOUR À LA TABLE DES MATIÈRES Réalisation Rédaction et production Daniel Marleau Chef du service des statistiques sur l effectif Collaboration Johanne Lapointe Directrice-conseil Direction des affaires externes et des statistiques

Plus en détail