LA MESURE DU VENT ALLÔ LA TERRE : LE VENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MESURE DU VENT ALLÔ LA TERRE : LE VENT"

Transcription

1 ALLÔ LA TERRE : LE VENT LA MESURE DU VENT Réalisation : Laurent Chevallier La Cinquième, Hachette, Tout l univers, Cité des sciences et de l industrie de La Villette, Les Films d ici, 1995 Durée : 02 min 04 s Ce documentaire aborde le thème du vent sous un angle scientifique et culturel à travers les interviews illustrées de Georges Dhonneur, spécialiste à Météo France, et de Bernard Sergent, historien-chercheur au Centre national de recherche scientifique (CNRS). Cette séquence est tirée du film Le Vent, qui se décompose en trois parties distinctes. Cette séquence, La mesure du vent, est consacrée à la présentation d instruments de mesure du vent de différentes époques : anémomètre à plaque, anémomètre à coupelle, cerf-volant, etc. Sont ainsi introduites les notions de provenance et de force du vent. Georges Dhonneur insiste aussi sur la difficulté d en effectuer la mesure. Les autres séquences abordent L origine des vents, et Le vent dans la mythologie grecque (cf. ces séquences).

2 DISCIPLINES, CLASSES ET PROGRAMMES Physique-chimie, 5 e : Thème de convergence : la météorologie. Chimie, 4 e : De l air qui nous entoure à la molécule. Physique, 3 e, 2 de : Mouvements et forces. Physique, T le S: Évolution temporelle des systèmes mécaniques. OBJECTIFS DU FILM Expliquer l origine et le mécanisme d un vent. Expliquer les vents à l échelle planétaire. Montrer le rôle du vent sur le climat et la vie sur Terre. Présenter le vent dans la mythologie grecque. Expliquer les notions de provenance et de force du vent. Présenter la mesure du vent et expliquer la difficulté d effectuer cette mesure. REPRÉSENTATIONS PRÉALABLES À PRENDRE EN COMPTE Notre planète a une atmosphère, retenue par la pesanteur, qui l entoure et qui est en mouvement. La Terre est en rotation sur elle-même selon un axe passant par ses pôles. Elle fait un tour en vingt-quatre heures. VOCABULAIRE REQUIS Vitesse, régions équatoriales, pôles, latitude, évaporation, directions de la rose des vents : nord, sud, ouest et est. VOCABULAIRE À EXPLIQUER Brise de terre, brise de mer, densité de l air (différence de densité de l air chaud et de l air froid), cellule de convection, anticyclone, force du vent. PRINCIPAUX THÈMES ABORDÉS L origine, les mécanismes, la mesure et l importance du vent sur notre planète. 2

3 DÉCOUPAGE DU FILM 00min 00s: Georges Dhonneur parle de l histoire de la mesure du vent. Il présente divers instruments en expliquant les notions de provenance et de force du vent. 01min 23s: Il insiste sur la difficulté de mesurer le vent. Les mesures sont sérieuses seulement depuis le XIX e siècle. Aujourd hui encore, il existe toujours des difficultés pour calculer la vitesse du vent (par exemple dans les tornades). 3

4 SUGGESTIONS D EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE Généralités Avant de visionner la vidéo, il est intéressant de commencer par un questionnement oral des élèves de la classe pour faire émerger leurs idées préconçues sur le thème du vent. Voici quelques exemples de questions qui peuvent être envisagées : y a-t-il «quelque chose» qui entoure notre planète? Dans quel état physique? Comment est «fabriqué» le vent? Connaissez-vous des noms de vent en France? Dans le monde? À quoi sert le vent? Connaissez-vous la mythologie grecque? Quel est le mythe dans lequel le vent joue un rôle? Comment mesure-t-on le vent? D après vous, peut-on mesurer tous les vents? Une fois cette phase de discussion terminée, le visionnage de la séquence vidéo peut intervenir. La mesure du vent Cette partie doit être visualisée en une seule fois. Relever si la direction du vent correspond à celle d où il vient ou à celle vers où il va. On pourra prévoir des cartes et des girouettes pour réaliser un travail sur cette notion. Répertorier les différents instruments de mesure du vent évoqués et noter leur principe de fonctionnement. Dans la continuité, une recherche plus approfondie sur ces instruments de mesure du vent et sur d autres, non cités ou concernant des paramètres météorologiques tels l humidité, la pression, la température, peut-être demandée en vue d un exposé. Il est même possible d élargir le propos sur l échelle de mesure des vents (échelle de Beaufort, nœuds, etc.). Pour expliquer l anémomètre à coupelle, reprendre l analogie de Georges Dhonneur avec une dynamo reliée à une ampoule et un ampèremètre (mais uniquement si cet appareil a déjà été vu en classe de 4 e ). Pression atmosphérique À partir de la 4 e, faire réfléchir les élèves sur ce qui, dans le vent, permet d exercer une force afin de les amener à découvrir la notion de molécules exerçant une pression sur une paroi. Les molécules d un mélange de gaz sont donc en mouvement; elles provoquent des chocs contre les parois qu elles rencontrent : c est vrai pour les appareils, mais aussi pour nous! Cela permet d introduire ou de réinvestir la notion de pression atmosphérique. 4

5 Les appareils de mesure Au niveau du lycée, voire en fin de 3 e, il est envisageable d entrer plus en détail dans le fonctionnement des appareils de mesure du vent, avec la force exercée par le vent et le mouvement qu elle cause sur les appareils et avec la «réponse» qu elle engendre. Fournir des schémas de différents appareils (anémomètre à plaque, anémomètre à coupelles, cerf-volant avec ressort) avec une rose des vents figurée et demander la représentation vectorielle de la force d un vent d est ou d ouest en insistant sur le point d application, sur la direction, sur le sens et même sur la norme (mettre en place une échelle avec des nœuds). Par la suite, passer à la description et à la représentation de la trajectoire de l objet (circulaire, translation rectiligne, etc.) et à la vitesse des appareils de mesure (vitesse constante ou variable), et pour finir, qualifier le type de mouvement. Enfin, s intéresser à la «réponse», c est-à-dire à la mesure réelle de la force du vent : réponse électrique pour l anémomètre à coupelles, comparaison avec une dynamo dont la rotation de l aimant autour d une bobine induit un courant d une intensité dépendant de la vitesse de rotation de l aimant ; réponse mécanique pour le cerf-volant, comparaison avec un dynamomètre dont l étirement du ressort devant une plaque graduée indique la force du vent. Remarque : il est possible de faire des changements de référentiel. Uniquement pour les élèves de T le S, concernant l application dans la vie courante des lois de Newton, expliquer les mouvements des appareils de mesure du vent avec leur mise en mouvement, leur variation de mouvement, et tracer les vecteurs vitesse, force, etc. LIVRET RÉDIGÉ PAR JULIEN NADEAU SCÉRÉN-CNDP, 2006

L ÉNERGIE ÉOLIENNE 1/3

L ÉNERGIE ÉOLIENNE 1/3 NIMBUS L ÉNERGIE ÉOLIENNE 1/3 Réalisation : Thierry Boscheron MFP, 1999 Durée : 06 min 17 s Cette séquence est extraite d un reportage en trois parties qui présente un type d énergie renouvelable : l énergie

Plus en détail

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes).

Grille de planification Expédition météo. Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10 minutes). Grille de planification Expédition météo Spécialiste de l atmosphère Spécialiste des vents Spécialiste des nuages Spécialiste de la cartographie Graffiti de ce que l équipe sait de la météorologie (10

Plus en détail

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION LE BAROMÈTRE Conception : Roland Cros et Jacques-Olivier Baruch Réalisation : Michel Vérot CNDP, La Cinquième, 1998 Durée: 04min 49 s L histoire met en scène Galilée,

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

Mouvement et vitesse . A A B

Mouvement et vitesse . A A B Chapitre 1 Mouvement et vitesse I/ Caractère relatif d'un mouvement Le mouvement d'un objet est décrit par rapport à un autre objet qui sert de référence ( le référentiel) exemple : assis dans une voiture

Plus en détail

CHANGER DE CLIMAT! Les climats sur Terre avec NOVA

CHANGER DE CLIMAT! Les climats sur Terre avec NOVA CHANGER DE CLIMAT! Climat tropical, climat tempéré, réchauffement climatique, facteurs de climat Peut-être as-tu déjà entendu toutes ces expressions. Mais sais-tu ce qu elles signifient vraiment? Nova,

Plus en détail

LES MATIÈRES PLASTIQUES

LES MATIÈRES PLASTIQUES IN SITU : CHIMIE DES MATÉRIAUX 1 LES MATIÈRES PLASTIQUES Réalisateur : Jean-Paul Ravez CDDP d Évry, 2002 Durée : 04min 31s La série In Situ est une encyclopédie audiovisuelle des sciences et techniques

Plus en détail

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez

TPE Alternateur. Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez TPE Alternateur Jordan Offroy Jérémy Brandt Nicolas Crosetti Bastien Dherbomez 1 Thème : Avancées scientifiques et réalisations techniques. Problématique : Comment peut-on transformer de l énergie mécanique

Plus en détail

Lycée. Présentation. MIRASCOLA 53, avenue de l Esprit des Lois 33650 La Brède. Votre contact : Frédérique Brun 05.56.20.31.87 / 06.11.82.42.

Lycée. Présentation. MIRASCOLA 53, avenue de l Esprit des Lois 33650 La Brède. Votre contact : Frédérique Brun 05.56.20.31.87 / 06.11.82.42. Lycée Présentation MIRASCOLA 53, avenue de l Esprit des Lois 33650 La Brède Votre contact : Frédérique Brun 05.56.20.31.87 / 06.11.82.42.67 frederique.brun@mirascola.fr Les fonctionnalités proposées pour

Plus en détail

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice?

La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? La conduction électrique dans les solutions aqueuses Pourquoi l eau de mer est-elle conductrice? Type d'activité : Démarche d investigation 1) Compétences En réponse à une situation-problème (le problème

Plus en détail

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin

Définition. Lampe à incandescence. Le vérin Définition Un actionneur est un système qui convertit une énergie d entrée sous une certaine forme en une énergie utilisable sous une autre forme. Il est donc possible de le modéliser ainsi. Une ampoule,

Plus en détail

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique :

S 4 F. I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Chapitre 1 : NOTION DE FORCE S 4 F I) Définitions : 1) En statique et en dynamique : Une force, ou action mécanique, peut être définie comme : - toute cause capable de déformer un objet (statique). Exemple

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

Enquête sur les changements climatiques Scénario d animation

Enquête sur les changements climatiques Scénario d animation Enquête sur les changements climatiques Scénario d animation Niveau Durée Objectif Cycle 3 6 ième -5 ième 1 heure Nombre d enfants 15 à 30 Découvrir comment les scientifiques ont mis en évidence la réalité

Plus en détail

INGÉNIEUR QUALITÉ PORTRAITS : ÊTRE INGÉNIEUR. Réalisation : Laurent Delhourme Production exécutive : Capa Entreprises Onisep, 2001 Durée : 02 min 11 s

INGÉNIEUR QUALITÉ PORTRAITS : ÊTRE INGÉNIEUR. Réalisation : Laurent Delhourme Production exécutive : Capa Entreprises Onisep, 2001 Durée : 02 min 11 s PORTRAITS : ÊTRE INGÉNIEUR INGÉNIEUR QUALITÉ Réalisation : Laurent Delhourme Production exécutive : Capa Entreprises Onisep, 2001 Durée : 02 min 11 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

Les dimensions et les diamètres sont données à titre indicatif, elles peuvent être modifiées selon le matériel disponible.

Les dimensions et les diamètres sont données à titre indicatif, elles peuvent être modifiées selon le matériel disponible. Nom de l activité Niveau scolaire Durée Thème Objectifs Mots-clés Champs disciplinaires Parties du programme concernées Coût Réalisation d un système de visualisation de la force du vent par diodes colorées

Plus en détail

Un peu de mécanique. Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org

Un peu de mécanique. Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org Un peu de mécanique Chaos iii. La pomme et la lune http://www.chaos-math.org Chaos est un film mathématique constitué de neuf chapitres de treize minutes chacun. Il s agit d un film tout public autour

Plus en détail

ROCINHA: UNE FAVELA DE RIO

ROCINHA: UNE FAVELA DE RIO PROMENADES D ARCHITECTE RIO VU PAR ÉLIZABETH ET CHRISTIAN DE PORTZAMPARC ROCINHA: UNE FAVELA DE RIO Conception : Catherine Terzieff Auteurs : Colette Ouanounou et Catherine Terzieff Réalisation : Colette

Plus en détail

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ

CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ CONSTRUIS TA PROPRE STATION AVEC METEOZ Aujourd hui, c est décidé : tu deviens apprenti météorologue grâce à Meteoz! Il fait beau : c est l occasion idéale pour construire ta propre station météo et faire

Plus en détail

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées /

/ Dossier Pédagogique / / exposition / Ô Soleil. / le Soleil et ses énergies / / une exposition de Science-Animation CCSTI de Midi-Pyrénées / / Dossier Pédagogique / / exposition / / le Soleil et ses énergies / / Observation du Soleil / / Le solarscope / Utilisation Observation du soleil avec le solarscope (par temps beau!). Placez correctement

Plus en détail

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Nicolas Rambaux Nicolas.Rambaux@imcce.fr (Crédit : Antonio Cidadao) 1 Résumé Ce document décrit le mouvement de la Lune autour

Plus en détail

CONSTRUIRE UNE SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE UTILISANT UN LOGICIEL DE SIMULATION DE GAZ

CONSTRUIRE UNE SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE UTILISANT UN LOGICIEL DE SIMULATION DE GAZ CONSTRUIRE UNE SÉQUENCE PÉDAGOGIQUE UTILISANT UN LOGICIEL DE SIMULATION DE GAZ C.1. Prise en mains rapide du logiciel Atelier Théorie Cinétique pour l'enseignant Sauver les deux fichiers Gaz.htm et gaz.jar

Plus en détail

Les moteurs Information aux enseignants

Les moteurs Information aux enseignants Information aux enseignants 1/11 Ordre de travail Comment une voiture fonctionne-t-elle? Les élèves découvrent le moteur et apprennent à faire la différence entre un diesel et un moteur à essence. Objectif

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 1

Hygiène et Sécurité HS 1 Hygiène et Sécurité HS 1 Leçon N 2 : L équilibre d un solide Question du jour : qu est-ce qui maintient un objet en équilibre? I. ctions mécaniques : caractéristiques d une force ctivité 1 Effectuer les

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 ère S - Livre du professeur Chapitre 15. Champs et forces. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono 1. Mots manquants a. scalaire b. aimants/courants c. aiguille aimantée d. électrostatique. e. uniforme/ parallèles. f. la verticale/la Terre g. gravitation/la

Plus en détail

PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE

PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE PRODUCTION DE L ENERGIE ELECTRIQUE Fiche Élève i Objectifs Connaître le principe de production de l électricité par une génératrice de vélo. Savoir quelle est la partie commune à toutes les centrales électriques.

Plus en détail

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE

MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE MATIE RE DU COURS DE PHYSIQUE Titulaire : A. Rauw 5h/semaine 1) MÉCANIQUE a) Cinématique ii) Référentiel Relativité des notions de repos et mouvement Relativité de la notion de trajectoire Référentiel

Plus en détail

ARISTOTE, GALILÉE ET NEWTON (6 points)

ARISTOTE, GALILÉE ET NEWTON (6 points) ARISTOTE, GALILÉE ET NEWTON (6 points) Pour cet exercice, l'utilisation de la calculatrice est autorisée Trois siècles avant notre ère, le célèbre savant grec Aristote affirmait qu "une masse d or, de

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Environnement 1. Climatisation à l énergie solaire Réalisation Isabelle Barrière,

Plus en détail

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI

ELECTRICITE : PNEUMATIQUE : RESSOURCES MEI Page : 1/5 Documents de références : Aucuns Définitions : Un capteur : est un organe de prélèvement d'information qui élabore à partir d'une grandeur physique (Information entrante) une autre grandeur

Plus en détail

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

Gravitation universelle

Gravitation universelle Chapitre 7 Gravitation universelle Révision et Résumé Où commencer? En plus de l apprentissage du cours, que vous devez recopier, réciter, rerecopier, jusqu à en savoir la moindre virgule, refaites les

Plus en détail

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE

CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE CHAPITRE 14. CHAMP MAGNETIQUE 1. Notion de champ Si en un endroit à la surface de la Terre une boussole s'oriente en pointant plus ou moins vers le nord, c'est qu'il existe à l'endroit où elle se trouve,

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

I- Transfert d énergie par travail mécanique Doc 1. Un homme pousse sa voiture en panne Doc 2. Un parachutiste saute en chute libre

I- Transfert d énergie par travail mécanique Doc 1. Un homme pousse sa voiture en panne Doc 2. Un parachutiste saute en chute libre Chapitre P 9 : Travail d une force constante et énergie Correction Dans le chapitre précédent, nous avons étudié l évolution temporelle de différents systèmes mécaniques en exploitant la seconde loi de

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le diagramme de l air humide - Définitions Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T4.2 : Mise en service des installations Compétence C2.2 : Analyser, vérifier une faisabilité Thème : S4 : Approche scientifique et technique des

Plus en détail

LES CAPTEURS. 1 Définition :

LES CAPTEURS. 1 Définition : LES CAPTEURS 1 Définition : Un capteur est un organe de prélèvement d'informations qui élabore, à partir d'une grandeur physique, une autre grandeur physique de nature différente (généralement électrique)

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Observatoire astronomique de la Pointe du diable

Observatoire astronomique de la Pointe du diable Observatoire astronomique de la Pointe du diable 3. Pointage et suivi automatiques Les instruments sont portés par une monture équatoriale dite à l allemande dont chacun des deux axes est solidaire d une

Plus en détail

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION ATMOSPHÉRIQUE DES PHÉNOMÈNES ET DES HOMMES : PRESSION ATMOSPHÉRIQUE MÉTÉO SOUS PRESSION Conception : Roland Cros et Jacques-Olivier Baruch Scénario : David Ernaux Réalisation : Medhi Zergoun CNDP, La Cinquième, 1997

Plus en détail

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie

Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel. L énergie Auteur : Odette Chevaillier Illustrateur : David Vogel I n t r o d u c t i o n Quelques données générales La Terre est née il y a 4,5 milliards d années. L eau a alors permis la naissance de la vie. Il

Plus en détail

LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE

LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE LE CHAUFFE-EAU SOLAIRE Objectif(s) : Comprendre la nature et le potentiel des énergies renouvelables. Description générale de l activité : Un groupe prend en charge la réalisation d une chauffe-eau solaire

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique)

Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE. (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Manuel d'utilisation de la maquette VEHICULE ELECTRIQUE A ENERGIE SOLAIRE (Modèle avec stockage de l'énergie électrique) Enseignement collège et lycée Article Code Véhicule électrique à énergie solaire

Plus en détail

Le nouveau programme en quelques mots :

Le nouveau programme en quelques mots : Le nouveau programme en quelques mots : Généralités Le programme est constituéde trois thèmes qui doivent tous être traités. L ordre de traitement des trois thèmes est libre, tout en respectant une introduction

Plus en détail

D I F F É R E N C I E R M A S S E E T P O I D S D U N C O R P S.

D I F F É R E N C I E R M A S S E E T P O I D S D U N C O R P S. L P J U L E S F E R R Y - U L I S D I F F É R E N C I E R M A S S E E T P O I D S D U N C O R P S. N O V E M B R E 2 0 1 2 M A S S E O U P O I D S Ce cours vous permettra de vérifier par vous-même la différence

Plus en détail

Du GPS au climat, l'emprise du Soleil sous haute surveillance

Du GPS au climat, l'emprise du Soleil sous haute surveillance Du GPS au climat, l'emprise du Soleil sous haute surveillance Frédéric Clette Observatoire Royal de Belgique World Data Center SILSO Structure interne 2 a L atmosphère solaire cm 3 3 Un large spectre de

Plus en détail

Reliefs et climats du monde

Reliefs et climats du monde Reliefs et climats du monde Matière : Géographie Domaine : Regard sur le Monde Séance 1 Quels sont les reliefs mondiaux? CM2! Objectif(s) de la séance :! Connaître les caractéristiques des reliefs du monde

Plus en détail

6.1 Méthode des champs de potentiel

6.1 Méthode des champs de potentiel Chapitre 6 Évitement d obstacles L évitement d obstacles est un comportement de base présent dans quasiment tous les robots mobiles. Il est indispensable pour permettre au robot de fonctionner dans un

Plus en détail

Il permet d introduire une première réflexion sur le monde de l entreprise, et en particulier de la PME.

Il permet d introduire une première réflexion sur le monde de l entreprise, et en particulier de la PME. Réfléchir sur les qualités d un chef d entreprise permet au jeune d entrer en douceur dans le monde du travail et de désacraliser le métier de patron. Objectifs : Permettre au jeune de : Prendre connaissance

Plus en détail

Doc 3 transferts thermiques

Doc 3 transferts thermiques Activité Documentaire Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques Doc 1 Du microscopique au macroscopique La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique.

Plus en détail

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème

DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème DOSSIER PROFESSEUR / CYCLES 2 et 3-6 ème -5 ème Ce dossier vous présente les éléments techniques et pédagogiques du «Jardin des sciences».vous y trouverez la documentation nécessaire à la préparation de

Plus en détail

Denys BREYSSE - Myriam CHAPLAIN Philippe MALAURENT GHYMAC

Denys BREYSSE - Myriam CHAPLAIN Philippe MALAURENT GHYMAC Modélisation des variations aléatoires combinées de température et d humidité dans l environnement des ouvrages Denys BREYSSE - Myriam CHAPLAIN Philippe MALAURENT Matériaux et ouvrages sensibles à l environnement

Plus en détail

Chapitre 3: Dynamique

Chapitre 3: Dynamique Introduction Le mot dynamique désigne ou qualifie ce qui est relatif au mouvement. Il est l opposé du mot statique. Le mouvement d un point matériel est liée à son interaction avec le monde extérieur ce

Plus en détail

Induction électromagnétique

Induction électromagnétique Induction électromagnétique Sommaire I) Théorie de l induction électromagnétique..2 A. Introduction 2 B. Notion de force électromotrice 3 C. Loi de Faraday..5 D. Quelques applications.7 Spire circulaire

Plus en détail

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s

CHEF DE CHANTIER LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS. Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s LES CLIPS MÉTIERS : TRAVAUX PUBLICS CHEF DE CHANTIER Réalisation : Jean-Michel Gerber Production : Capa Entreprises Onisep, 2002 Durée : 02 min 17 s L enseignement de découverte professionnelle fournit

Plus en détail

L ÉNERGIE ÉOLIENNE 2/3

L ÉNERGIE ÉOLIENNE 2/3 NIMBUS L ÉNERGIE ÉOLIENNE 2/3 Réalisation : Thierry Boscheron MFP, 1999 Durée : 05 min 31 s Cette séquence est extraite d un reportage en trois parties qui présente un type d énergie renouvelable : l énergie

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

MÉTIERS À LA UNE LES INCONVÉNIENTS DU MÉTIER DE TECHNICIEN(NE) D INTERVENTION SOCIALE. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 Description...

MÉTIERS À LA UNE LES INCONVÉNIENTS DU MÉTIER DE TECHNICIEN(NE) D INTERVENTION SOCIALE. Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 Description... Présentation de la vidéo................................................... 2 Générique..................................................................... 2 Description....................................................................

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN La diversité du monde et l émergence de la complexité Jean-Philippe UZAN Nous observons un univers structuré à toutes les échelles. Pourquoi les lois fondamentales de la nature permettent-elles l émergence

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture.

Objectifs (socio-) culturels : découvrir des œuvres et des auteurs de tous pays ; inciter à la lecture. Un livre toujours Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre. Concept Dans «Un livre toujours», comme dans «Un livre un jour», Olivier Barrot présente un livre, en 3 minutes seulement, pour donner aux

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3. L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1

LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3. L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3 L énergie. L énergie cycle 3 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE L énergie Cycle 3 L'énergie. PROGRESSION GENERALE : Séance n 1 : Discussion et questionnaire

Plus en détail

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?»

PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la voiture 4 roues motrices en phase d accélération?» D après les productions de l équipe du lycée Clément Ader de Dourdan Mme Fabre-Dollé, Mr Dollé et Mr Berthod THÈME SOCIÉTAL Mobilité PROBLÉMATIQUE «Comment améliorer la motricité du modèle réduit de la

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Cours préparatoires de physique

Cours préparatoires de physique Cours préparatoires de physique Août 2012 L. Dreesen LA DYNAMIQUE, LES LOIS DE NEWTON Août 2012 L. Dreesen 1 Table des matières Introduction Force La première loi de Newton La troisième loi de Newton La

Plus en détail

DES ÉTOILES AU COLLÈGE

DES ÉTOILES AU COLLÈGE DES ÉTOILES AU COLLÈGE à Dossier pédagogique avec le planétarium mobile Pour les élèves de 5 ème /4 ème Jardin des Sciences 12 rue de l Université - 67000 Strasbourg www.jardin-sciences.unistra.fr CONTACT

Plus en détail

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous

PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous POURQUOI? COMMENT? comparatif 2008/2015 PROGRAMME DE L ECOLE MATERNELLE L école maternelle : un cycle unique fondamental pour la réussite de tous Explorer le monde du vivant, des objets et de la matière

Plus en détail

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire

2. Déplacement d une charge ponctuelle dans un champ magnétique uniforme stationnaire Chapitre VII Forces électromagnétiques VII.a. Force de Lorentz La force à laquelle est soumis, à un instant t, un point matériel de charge q, situé en M et se déplaçant à une vitesse v(t) par rapport à

Plus en détail

Forces et Interactions

Forces et Interactions Février 2013 Cours de physique sur les Forces et les Interactions page 1 1 Objectifs Forces et Interactions Le but de ce cours est d'introduire la notion de force et d'étudier la statique, c'est-à-dire

Plus en détail

Qu est-ce que la température?

Qu est-ce que la température? Qu est-ce que la température? Hélène Perrin, Laboratoire de physique des lasers, Paris 13 et CNRS Résumé : Nous avons tous l expérience du chaud et du froid. Mais qu est-ce qui fait la différence entre

Plus en détail

HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2

HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2 IN SITU : MÉCANIQUE 2 HORLOGE ET MONTRE Réalisation : Toni Marin CNDP, le Département d Enseignement de la Generalitat de Catalunnya, 2000 Durée : 04 min 12 s Le film démarre par un historique chronologique

Plus en détail

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).! " #*&.,!! *

( )*& + $ $,!*!&% ' - )-$ ). / $).!  #*&.,!! * " #$ "%& '# ( )*& + $ $,* &% ' - )-$ ). / $). " #*&., * &.0 "# NOTIONS ET CONTENUS Exemples de champs scalaires et vectoriels : pression, température, vitesse dans un fluide. Champ magnétique : sources

Plus en détail

SÉQUENCES PRÉVENTION,

SÉQUENCES PRÉVENTION, SÉQUENCES PRÉVENTION, LES MACHINES À BOIS Une entreprise témoigne PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 Principaux thèmes abordés... 2 CONTENUS... 3 Niveaux, disciplines, compétences...

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film...

PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2. Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3. Objectifs du film... E = M6 Respirer la fumée des autres est-il dangereux? PRÉSENTATION DE LA VIDÉO... 2 Générique... 2 Description... 2 CONTENUS... 3 Disciplines, classes et programmes... 3 Objectifs du film... 3 Vocabulaire

Plus en détail

Guide pédagogique pour le public scolaire

Guide pédagogique pour le public scolaire Guide pédagogique pour le public scolaire Nous voyons des connexions entre ce qui est enseigné à l'école et les thématiques que nous abordons durant le Salon. Par le biais de notre programme, nous cherchons

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

15 Notions sur les turbomachines

15 Notions sur les turbomachines 16 avril 2004 429 15 Au cours des chapitres précédents, on a maintes fois considéré des machines au sein desquelles s opérait un échange de travail avec le milieu extérieur (compresseurs, turbines). Parmi

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

LA MESURE DE L HUMIDITE

LA MESURE DE L HUMIDITE LA MESURE DE L HUMIDITE La mesure de l humidité de l air s effectue à l aide d un hygromètre. Historique de l hygromètre L hygrométrie, c est-à-dire la mesure de l humidité, fait l objet d études et de

Plus en détail

LE DESSOUS DES CARTES

LE DESSOUS DES CARTES Présentation de la vidéo... 2 Générique... 2 Description... 2 Principaux thèmes abordés... 2 Contenus... 3 Niveaux, disciplines, compétences... 3 Textes de référence... 3 Notions... 3 Vocabulaire... 4

Plus en détail

L A FAMILLE L ALUMIÈRE

L A FAMILLE L ALUMIÈRE L A FAMILLE L ALUMIÈRE 1 Activité 1 A) Résume la situation dans tes mots. Réponses variables. B) Quel est le problème? Il y a une panne d électricité et nous devons trouver un moyen de nous éclairer. C)

Plus en détail

Une classe Astronomie

Une classe Astronomie Organisation prévue : Une classe Astronomie L'encadrement de l'activité «Astronomie» par un intervenant spécialisé. Du CALA (Centre d Astronomie de Lyon Ampère) Chaque classe est scindée en 2 groupes qui

Plus en détail

Le circuit de l eau domestique

Le circuit de l eau domestique 7 Le circuit de l eau domestique L approvisionnement en eau, autrefois et aujourd hui On pourra utiliser les ressources documentaires du CDI ou celles d internet 1. Réalisation de dossiers documentaires

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

N 6 - LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS, PORT SPATIAL DE L'EUROPE

N 6 - LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS, PORT SPATIAL DE L'EUROPE N 6 - LE CENTRE SPATIAL GUYANAIS, PORT SPATIAL DE L'EUROPE COMPLEMENTS D INFORMATION Les différentes orbites terrestres La variété des missions spatiales dédiées aux satellites exige l utilisation de nombreuses

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

ECE : le plein d énergie!

ECE : le plein d énergie! 1S Thème : Comprendre Lois et modèles ECE : le plein d énergie! DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Formes et principes de conservation de l énergie Compétences exigibles du B.O. Énergie d un point

Plus en détail

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire

Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire Activité 32 : Découvrir des conséquences de la consommation de tabac sur le fonctionnement respiratoire 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin en énergie

Plus en détail

Le climat. Fonctionnement de la machine climatique. Le forcage du soleil La réponse de l'atmosphère et de l'océan

Le climat. Fonctionnement de la machine climatique. Le forcage du soleil La réponse de l'atmosphère et de l'océan Le climat Fonctionnement de la machine climatique Le forcage du soleil La réponse de l'atmosphère et de l'océan L'évolution du climat L'effet anthropique sur l'évolution du climat L'évolution du climat

Plus en détail