Résonance électrique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résonance électrique"

Transcription

1 lectrocinétique 5 ésonance électrique I. éponse du dipôle LC série à une excitation sinusoïdale Soit un circuit LC série, et un générateur de tension e(t) = cos t de résistance interne négligeable. A t = 0 on ferme l'interrupteur. i(t) I.. égime transitoire e(t) La loi des mailles : u + u L + u C = e (t) = i + L di + u c où i = C du C se traduit par l'équation dt dt différentielle d u C dt + L du C + dt L C u c = L C e(t) dont la solution u C(t) est la somme de la solution générale u T de l'équation à second membre nul et d'une solution particulière u p de l'équation complète. La forme de u T dépend de la résistance du dipôle LC, de sa valeur dépend le signe du discriminent Δ de l'équation caractéristique : si > L C u T = e - λt (Ae Ωt + Be - Ωt ) où A et B sont deux constantes, Ω = Δ et λ = L L u (t) u L (t) K C u C (t) si = L C u T = e - λt (At + B) où A et B sont deux constantes si < L C u T = e - λt (Acos n t + Bsin n t) où A et B sont deux constantes et n = Δ Dans tous les cas cette solution est évanescente donc u T correspond à un régime transitoire. Noter que si est nul, u T ne s'annule jamais et ce superpose à la solution u p. Ce qui se traduirait par une catastrophe (apport d'énergie à un système qui n'en perd pas) mais heureusement n'est jamais nul. I.. égime permanent Il s'agit donc de trouver une solution u p particulière de l'équation complète. Nous cherchons cette solution sous la forme u p = U cm cos(t + ϕ u ). u p correspond au régime permanent. Pour ce faire, à chacune des tensions u nous associons un vecteur U de norme égale à l'amplitude U m de la tension et faisant avec l'axe des abscisses un angle ϕ phase à l'origine de cette tension. La tension u est l'abscisse du vecteur U c'est à dire la partie réelle de l'affixe du point M tel que OM = U I... Méthode de Fresnel u = I m cos (t + ϕ i ). Je ne connais pas ϕ i. Mais je vais quand même représenter u par un vecteur horizontal. J'obtiendrai ϕ i quand le diagramme sera terminé. u L = L di = LI m cos(t + ϕ i + π dt ) et u C = posé U m = I m je peux représenter U Lm et U Cm. Je constate qu'il existe plusieurs cas selon le signe de L - C I mcos(t + ϕ i - π ). Puisque j'ai donc selon la valeur de. C ϕ i U m UCm ϕ i U Lm U Cm U Lm U m UCm ϕ i U Lm L > U m C ϕ i < 0 L = U m C ϕ i = 0 L < C ϕ i > 0 MacXIair:MPSI:lectricité:Cours 5 ésonance électrique ds - décembre 0 Page /6

2 U m = I m = cos ϕ i. Le signe de ϕ i est donné par le diagramme et tan ϕ i = dans tous les cas. J'en déduis I m puis toutes les tensions. L C = L C C I m = cos ϕ i i(t) = cos ϕ icos(t + ϕ i ) u p = solution permanente de u C. C cos ϕ icos(t + ϕ i - π ) est la I... Méthode complexe Toutes les lois que nous avons appliquées aux valeurs instantanées de u(t) et i(t) en régime quelconque, peuvent être appliquées aux amplitudes complexes U et I de ces grandeurs. C'est vrai des lois de Kirchhoff et de tout ce qui en découle : la loi des nœuds en termes de potentiel, les transformations Norton Thévenin d'un dipôle actif et les formules des diviseurs de tension et diviseurs de courant. Ici on cherche u C on peut utiliser la formule du diviseur de tension avec les impédances complexes : U C = U C = Z C Z +Z L +Z C = Y C Y C Z C Z +Z L +Z C or Y C Z C = U C = j C L C + son module est U Cm = ( L C ) + ( C ) Z Y C +Z L Y C + Puisque est réel, ϕ C = Arg[U C ] = Arg[ - LC C - jc] tan ϕ C = -, le signe de L C cos(ϕ C ) est celui de la partie réelle ( - LC ) donc il dépend de et sin (ϕ C ) est du signe de la partie imaginaire donc toujours négatif - π < ϕ C < 0. On retrouve la dépendance de u C avec. On a donc ici : u p = cos (t + ϕ C ) reste à démontrer que ce résultat est ( L C ) + ( C ) identique à celui que donnait la méthode de Fresnel u p = I..3. Identité des résultats On doit donc démontrer que = ( L C ) + ( C ) C cos ϕ icos(t + ϕ i - π ). C cos ϕ i et que ϕ C = ϕ i - π. Pour cela il nous faut calculer ϕ i argument de I = U C Y C. Or Y C est un imaginaire pur ϕ i = ϕ C + π. I = U C Y C = Y C Z Y C +Z L Y C + = j C j C L C + = + j L + j C Arg[I] = Arg j L cos ϕ i = C + L C C cosϕ i = C = = + L C + L L C C C ( ) + C ( ) Les deux méthodes conduisent bien au même résultat. Si l'on veut i(t) la méthode de Fresnel est plus rapide. Si l'on veut u C (t), la méthode complexe est plus rapide. La méthode de Fresnel ne peut être appliquée que pour des dipôles tous en série ou tous en parallèle alors que la méthode complexe s'applique quel que soit le réseau. MacXIair:MPSI:lectricité:Cours 5 ésonance électrique ds - décembre 0 Page /6

3 Nous avons donc trouvé qu'en régime permanent sinusoïdal forcé i(t) et u C (t) sont des fonctions sinusoïdales du temps Le dipôle LC série est ici un oscillateur qui oscille à une pulsation différente de sa pulsation propre 0 = et imposée par le générateur extérieur au dipôle c'est un oscillateur forcé. L C Nous avons montré que les amplitudes et les phases de ces fonctions dépendent de la pulsation imposée par le générateur extérieur. Nous allons maintenant regarder de plus près comment I m et ϕ i dépendent de. Puis nous ferons la même étude pour U Cm et ϕ C. II. tude de intensité en fonction de i(t) = I m cos(t + ϕ i ) où I m et ϕ i sont respectivement le module et l'argument de l'amplitude complexe I de i(t). L'étude de I m et ϕ i se résume donc à celle de I. II.. Amplitude complexe I = Z LC = Y LC = Z +Z L +Z C = + j L + j C Nous pouvons reprendre les notations utilisées en régime libre : 0 = L C et 0 Q = L Q = L 0 = C L 0 C = C 0 L = Q et 0 C = Q 0 I = + j Q avec I m = 0 0 +Q et tan ϕ i = - Q 0 avec cos ϕ i du signe de la partie réelle de I donc positif soit - π 0 ϕ i π. 0 0 On pose x = I = 0 + j Q x et I m = et tan ϕ x +Q x i = - Q(x - x ) x II.. ésonance On dit qu'il y a résonance d'intensité pour une pulsation r si I m () est maximal lorsque = r. I m = Z LC est une fonction de qui est maximale lorsque son dénominateur est minimal. Z LC = +Q x x est minimale pour x = x soit = 0. Le circuit LC série en régime forcé présente une résonance d'intensité pour r = 0 qui est la pulsation propre du circuit.. Le minimum de Z LC est le maximum de I m est I mr =. Lorsque = 0 le terme + j Q 0 0 = est un réel d'argument nul A la résonance d'intensité, l'intensité qui traverse le dipôle LC série et la tension à ses bornes sont en phase et l'impédance du dipôle est égale à sa résistance. On a alors L = Q = Q et 0 C = Q 0 de la bobine et du condensateur sont égales. = Q donc les impédances Tous ces résultats sont confirmés par la construction de Fresnel ci-contre. A la résonance d'intensité les amplitudes complexes des tensions : Z Z C Z L MacXIair:MPSI:lectricité:Cours 5 ésonance électrique ds - décembre 0 Page 3 /6

4 U L = jl 0 I max = jl 0 = jq aux bornes de L, et U C = - C, sont opposées donc elles ont même module Q et sont déphasées de π. j C 0 = - jq aux bornes de Q est également appelé coefficient de surtension propre du circuit. Q peut être très supérieur à. Il y a danger de surtension pour les composants lorsque l'on est à la résonance. etrouvons ces résultats par l'étude de I = f() = f(x). II.3. tude fréquentielle de l'intensité : Courbe de résonance II.3.. tude expérimentale Puisque U = I l'étude de la tension aux bornes de la résistance revient, à une constante réelle près, à l'étude de l'intensité dans le circuit série. voie L i(t) C voie On peut donc utiliser un oscilloscope bi-courbe pour visualiser simultanément e(t) et i(t) = s(t). GBF e(t) s(t) On fera varier successivement les paramètres, L, C et pour visualiser leur incidence sur l'amplitude de i(t) et sur le déphasage ϕ i/e. II.3.. tude du module I m = f(x). Partons de I = + j Q x x I m = +Q x x Si x = 0 (régime continu) x donc I m 0 évidemment puisqu'il y a un condensateur dans le circuit. Si x, I m 0 évidemment puisqu'il y a une bobine dans le circuit. I m passe par un extremum et comme I m est positif, cet extremum ne peut être qu'un maximum. Ce maximum vaut I m = et a lieu pour x =. C'est la résonance. II.3.3. tude de l'argument ϕ i = f(x) tan ϕ i = - Q(x - x ) sachant que π < ϕ i < π Si x 0 (basses fréquences) x donc tan ϕ i + et ϕ i + π. i(t) étant constamment nul en régime continu, il est impossible de donner son déphasage pour x = 0 Si x alors tan ϕ i - et ϕ i - π.. A la résonance x = tan ϕ i = 0 et ϕ i = 0. I mr π I m ϕ i r = 0 MacXIair:MPSI:lectricité:Cours 5 ésonance électrique ds - décembre 0 Page 4 /6

5 II.3.4. Bande passante à - 3 db (Le - 3 db sera justifié dans le chapitre suivant). On appellera bande passante à - 3 db, la différence = - où et sont les pulsations appelées pulsation de coupure, pour lesquelles I m = I mr =. La courbe de résonance montre bien que ces deux valeurs existent. On peut également définir la bande passante comme la différence des fréquences F et F correspondant à et = π F. echerchons et en utilisant les deux écritures : I = n fonction de, L et C = + L C Les solutions sont celles de l'équation + (L - C ) = ce qui revient à résoudre deux équations du second degré en : (L - C ) = ± LC - C - = 0 et LC + C - = 0 de même discriminent = C + 4LC > 0 n fonction de 0 (ou x) et Q I = = +Q x x Soit + Q (x - x ) = ou Q(x - x ) = ± deux équations en x : Qx + x - = 0 et Qx - x - = 0 de même discriminent = + 4Q > 0. A priori 4 racines mais deux n'ont pas de sens physique puisque les pulsations doivent être positives = L + Δ L C et = - L + Δ L C la bande passante : = - = L videmment les deux solutions sont identiques. x = Q + Δ Q et x = - = - = 0 (x - x ) = 0 Q Q + Δ Q Calculons le déphasage ϕ i lorsque = ou. tan ϕ i = - Q(x - x ) et π < ϕ i < π Si x = x ou x on a Q(x - x ) = ±. x > x Q(x - x ) = et Q(x - x ) = -. On a donc tan ϕ i = pour = ϕ i = π 4 et tan ϕ i = - pour = ϕ i = - π 4. C'est une remarque utile pour déterminer expérimentalement la bande passante. Il suffit de déterminer les fréquences pour lesquelles ϕ = ± π 4. III. ésonance en tension Il y a résonance en tension s'il existe une valeur r de pour laquelle U Cm est maximale. III.. Amplitude complexe Nous avons déterminé plus haut la tension u C (t) aux bornes du condensateur d'un dipôle LC série, soumis à une excitation sinusoïdale de pulsation imposée par un générateur de tension e(t) par la méthode complexe. Avec les notations Q et x on a U C = module U Cm = Z Y C +Z L Y C + = ( x ) + x Q U m et ϕ C dépendent de (ou de x) j C L C +. devient U = 0 + j Q 0 = x + j Q x et d'argument - π < ϕ C < 0 (sin ϕ C < 0) avec tan ϕ C = - Q x x. de MacXIair:MPSI:lectricité:Cours 5 ésonance électrique ds - décembre 0 Page 5 /6

6 III.. tude fréquentielle de l'amplitude U Cm = ( x ) + x Q. Cherchons s'il existe une valeur r de pour laquelle U Cm soit maximal. U Cm est maximal si son dénominateur D est minimal, mais D est somme de deux termes dépendant tous les deux de x donc trouver le minimum de D nécessite une dérivation. d ( D ) = - 4x( - x ) + x dx Q = x[ - ( - x ) + ] = 0 a deux solutions : Q x = 0 = 0 régime continu solution qui ne convient pas à notre hypothèse de régime sinusoïdal forcé [ - ( - x ) + Q ] = 0 ce qui n'est possible que si - Q > 0 soit si Q >. Noter que si Q = la seconde solution est également x = 0. Si Q, U Cm() est strictement décroissante donc U(0) est un maximum. Si Q >, U Cm prend une valeur extrémale si x = Q = 0. Cette valeur Q extrême vaut Q 4 Q > ce qui montre que, s'il existe l'extremum est un maximum. Donc, en régime sinusoïdal forcé, si Q >, il y a résonance en tension pour r = 0 Q. III.3. tude fréquentielle de l'argument tan ϕ C = - Q x x et - π < ϕ C < 0. tan ϕ C est une fonction décroissante de x. Si = 0, x = 0 et ϕ C = 0, et si, x et ϕ C - π III.4. Bande passante à 3 db La définition de la bande passante n'a de sens que s'il y a résonance donc si Q > Suivant les valeurs de Q il existe deux ou une seule valeurs de pour lesquelles U Cm = U Cmr. Ces pulsations sont dites pulsations de coupure et elles ne définissent de bande passante que s'il y en a deux. xemple pour Q = figure ci - dessous, il n'y a qu'une pulsation de coupure alors que pour Q = on a une bande passante limitée par deux pulsations de coupure. MacXIair:MPSI:lectricité:Cours 5 ésonance électrique ds - décembre 0 Page 6 /6

7 U Cm Q = Q = Q = 0,707 Q = 0,5 r r MacXIair:MPSI:lectricité:Cours 5 ésonance électrique ds - décembre 0 Page 7 /6

Oscillateurs mécaniques forcés

Oscillateurs mécaniques forcés I. Réponse à une excitation I.. Régimes excités Mécanique 5 Oscillateurs mécaniques forcés Soit un oscillateur constitué dun point mobile M de masse m relié à un ressort, pour exercer sur ce pendule une

Plus en détail

C I R C U I T S L I N E A I R E S E N R E G I M E S I N U S O I D A L F O R C E C I R C U I T R L C E T R E S O N A N C E

C I R C U I T S L I N E A I R E S E N R E G I M E S I N U S O I D A L F O R C E C I R C U I T R L C E T R E S O N A N C E ELECTROCINETIQE R.Duperray Lycée F.BISSON PTSI C I R C I T S L I N E A I R E S E N R E G I M E S I N S O I D A L F O R C E C I R C I T R L C E T R E S O N A N C E Nous allons étudier la réponse des circuits

Plus en détail

Réseaux linéaires en régime sinusoïdal forcé

Réseaux linéaires en régime sinusoïdal forcé I. Régime sinusoïdal forcé lectrocinétique 4 Réseaux linéaires en régime sinusoïdal forcé Un dipôle est en régime sinusoïdal forcé s'il est soumis à une tension sinusoïdale u = U m cos (ωt + ϕ u ) ou traversé

Plus en détail

Table des matières. 2.1 Amplitude, phase, pulsation et fréquence. MPSI - Électrocinétique II - Régime sinusoïdal forcé page 1/7

Table des matières. 2.1 Amplitude, phase, pulsation et fréquence. MPSI - Électrocinétique II - Régime sinusoïdal forcé page 1/7 MPSI - Électrocinétique II - égime sinusoïdal forcé page /7 égime sinusoïdal forcé Table des matières ôle générique pour l étude des régimes périodiques forcés Signau sinusoïdau. Amplitude, phase, pulsation

Plus en détail

DC21 Modélisation en régime sinusoïdal établi, utilisation des nombres complexes IMPEDANCES / BILAN DE PUISSANCE

DC21 Modélisation en régime sinusoïdal établi, utilisation des nombres complexes IMPEDANCES / BILAN DE PUISSANCE L usage des nombres complexes est incontournable en ce qui concerne l étude des circuits électriques : du point de vue énergétique (bilan de puissance et dimensionnement d un réseau de distribution électrique,

Plus en détail

Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre

Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre Réponse fréquentielle d un circuit linéaire Filtres du premier et du second ordre I. Présentation de l étude d un circuit linéaire 1) Ordre d un circuit Considérons un circuit soumis à une excitation (grandeur

Plus en détail

Régimes transitoires

Régimes transitoires I. Qu'est-ce qu'un régime transitoire? I.1. Différents régimes de fonctionnement Electricité 3 égimes transitoires Soit un circuit comportant des dipôles passifs, linéaires ou non et des sources commandées

Plus en détail

TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal

TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal TD4: Dipôles linéaires en régime sinusoïdal Exercice 1: Détermination des valeurs efficaces et des déphasages Exercice 2: Dipôles R, L série et:/ou parallèle 1. Soit le dipôle AB constitué d'une résistance

Plus en détail

Cours d électrocinétique

Cours d électrocinétique Cours d électrocinétique C5-Résonance du circuit RLC série Introduction Ce chapitre sera l occasion de reprendre en partie les contenus des deu chapitres précédents : à l aide de la notation complee, nous

Plus en détail

Les circuits oscillants

Les circuits oscillants Chapitre Les circuits oscillants SamyLab 6/0/009 Cours et exercices de communications sur Samylab.com SamyLab.com I. La résonance I.. Circuit résonants série Soit un circuit RLC série, une tension v t

Plus en détail

CHAPITRE 11 : PUISSANCE EN REGIME FORCE

CHAPITRE 11 : PUISSANCE EN REGIME FORCE CSI CHAIE : SSANCE EN EGIME FOCE /6 CHAIE : SSANCE EN EGIME FOCE I. INODUCION Le lecteur attentif se souvenant de l électrocinétique de première partie aura remarqué que nous avons systématiquement omis

Plus en détail

TPN02 : Résonance série et parallèle

TPN02 : Résonance série et parallèle Licence Télécommunications Module : Télécommunications fondamentales Section A&B TPN : ésonance série et parallèle But du TP L objectif de cette manipulation est l étude théorique et pratique d un circuit

Plus en détail

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 13 du 7 au 11 Janvier 2019

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 13 du 7 au 11 Janvier 2019 POGAMM D COLLS D PHYSIQU Semaine 13 du 7 au 11 Janvier 2019 Cours S9 : tude des Circuits linéaires du 2ème ordre (XCICS en élec ou méca) Cours S10 : éponse d'un oscillateur amorti à une excitation sinusoïdale

Plus en détail

Chapitre 2 : Plan du chapitre. 2. Le régime sinusoïdal 3. Représentation ti de Fresnel 4. Puissance en régime AC 5. Récapitulatif

Chapitre 2 : Plan du chapitre. 2. Le régime sinusoïdal 3. Représentation ti de Fresnel 4. Puissance en régime AC 5. Récapitulatif Chapitre 2 : Le régime alternatif (AC 1 Plan du chapitre 1. Grandeur alternative 2. Le régime sinusoïdal 3. Représentation ti de Fresnel 4. Puissance en régime AC 5. Récapitulatif 2 Plan du chapitre 1.

Plus en détail

Chapitre 2 : Courant alternatif

Chapitre 2 : Courant alternatif Chapitre 2 : Courant alternatif I. Définition Un courant alternatif est un courant dont l intensité : varie périodiquement en fonction du temps =+ avec la période présente alternativement des valeurs positives

Plus en détail

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL

PC A DOMICILE WAHAB DIOP LSLL cos PC A DOMICILE - 779165576 WAHAB DIOP LSLL P13-OSCILLATIONS E L E C T R I Q U E S F O R C E E S E N R TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 On donne deux tensions sinusoïdales, exprimées en volts u 1 = 3cos(250t)

Plus en détail

CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE

CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE CIRCUITS ELECTRIQUES EN REGIME SINUSOIDAL MONOPHASE I TENSIONS ET INTENSITES ALTERNATIVES INSTANTANEES 1 Sinusoïde et vecteur de FRESNEL 2 Période, fréquence et pulsation 3 Tension maximum -Tension efficace

Plus en détail

CIRCUITS EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ

CIRCUITS EN RÉGIME SINUSOÏDAL FORCÉ CICUIS EN ÉGIME SINUSOÏDAL FOCÉ Dans ces circuits électriques, les sources d énergie fournissent des tensions ou des courants alternatifs sinusoïdaux qui, après un bref régime transitoire, imposent leur

Plus en détail

Étude d' une bobine en régime sinusoïdal forcé

Étude d' une bobine en régime sinusoïdal forcé SP-lec-C6-problème pour s'entraîner PCSI Étude d' une bobine en régime sinusoïdal forcé Un générateur sinusoïdal alimente un circuit RLC constitué d un condensateur de capacité C.μF d une bobine réelle

Plus en détail

Université Paul Sabatier Licence STS Parcours PC Physique L1

Université Paul Sabatier Licence STS Parcours PC Physique L1 Université Paul Sabatier Licence STS Parcours PC Physique L1 Thèmes 5 et 6 Oscillations forcées ; résonance ; impédance 2009 2010, durée : 6 h Conformément à l usage typographique international, les vecteurs

Plus en détail

Circuit (R,L,C) série en régime sinusoïdal forcé : Exercices

Circuit (R,L,C) série en régime sinusoïdal forcé : Exercices ircuit (,L,) série en régime sinusoïdal forcé : Exercices Exercice 1 : QM épondre par vrai ou faux 1 Le déphasage de la tension aux bornes d un dipôle (,L,) série par rapport à l intensité peut être nul

Plus en détail

Le circuit électrique de la figure-1 comporte en série : - un résistor ( R ) de résistance R=170.

Le circuit électrique de la figure-1 comporte en série : - un résistor ( R ) de résistance R=170. Lycée Maknassy 2011-2012 - 4 éme TEC et SC EXP- ALIBI.A. Sc.physiques Exercice n : 1 Le circuit électrique de la figure-1 comporte en série : - un résistor ( R ) de résistance R=170. 2 1 une bobine (B)

Plus en détail

Filtrage d'un signal RMN

Filtrage d'un signal RMN PCSI_Brizeux Description simplifiée de la MN Filtrage d'un signal MN (d'après XENS 07 PSI)) La résonance magnétique nucléaire est une propriété de certains noyaux atomiques (possédant un «spin nucléaire»

Plus en détail

C 1 courbe correspondante.

C 1 courbe correspondante. Exercice n : 1 Un oscillateur électrique est constitué des dipôles suivants associés en série : un résistor de résistance R, une bobine d inductance L et de résistance négligeable un condensateur de capacité

Plus en détail

EC 6 Oscillateurs linéaires en RSF, RLC série, résonance

EC 6 Oscillateurs linéaires en RSF, RLC série, résonance EC 6 PCSI 207 208 Ce chapitre est présenté en élecrocinétique, mais nous avons vu que les équations de la mécanique sont les MÊMES! Donc tout ce qui est présenté en électronique ici est aussi valide pour

Plus en détail

Régime sinusoïdal forcé

Régime sinusoïdal forcé ÉLECTOCINÉTIQUE chapitre 5 égime sinusoïdal forcé Dans ce chapitre, on s intéresse aux circuits linéaires soumis à une excitation (tension ou courant imposé au circuit) variant sinusoïdalement au cours

Plus en détail

M ) {( R ), ( B ), ( C )} = UDM

M ) {( R ), ( B ), ( C )} = UDM Exercice 1 :(bac 98) Le circuit électrique de la figure-2 comporte en série : - un résistor ( R ) de résistance R = 80 Ω - une bobine ( B ) d inductance L et de résistance propre r. - un condensateur (

Plus en détail

I- Généralités : Pour assimiler le cours

I- Généralités : Pour assimiler le cours I- Généralités : Pour assimiler le cours Exercice N 01 Au cours d une séance de travaux pratiques, on dispose du matériel suivant : Un résistor de résistance R Une bobine de caractéristiques (L; r) Un

Plus en détail

Série : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée

Série : Oscillation électrique en régime sinusoïdale forcée Exercice n 1 On considère un circuit électrique série constitué par un G.B.F délivrant une tension sinusoïdale U(t) = U m sin (2πNt), un condensateur de capacité C, un résistor de résistance R = 80 Ω et

Plus en détail

SERIE N 6 ETUDE DES OSCILLATIONS ELECTRIQUE FORCE CIRCUIT RLC EN REGIME SINUSOIDALE

SERIE N 6 ETUDE DES OSCILLATIONS ELECTRIQUE FORCE CIRCUIT RLC EN REGIME SINUSOIDALE SERIE N 6 ETUDE DES OSCILLATIONS ELECTRIQUE FORCE CIRCUIT RLC EN REGIME SINUSOIDALE EXERCICE 1 On réalise entre deux points A et M d un circuit un montage série comportant un résistor de résistance R=40Ω,

Plus en détail

remarque : la notation complexe est ici moins pratique car elle s'applique surtout aux opérations linéaires : Re(ui) Re(u)Re(i).

remarque : la notation complexe est ici moins pratique car elle s'applique surtout aux opérations linéaires : Re(ui) Re(u)Re(i). EC.VII - RÉGIME SINUSOÏDAL - ADAPTATIONS. Puissance en régime sinusoïdal permanent.. Puissance moyenne et valeurs efficaces La puissance instantanée reçue par un dipôle est : p(t) = u AB (t) i(t) (convention

Plus en détail

CIRCUITS LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAl FORCE CIRCUIT RLC ET RESONANCE

CIRCUITS LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAl FORCE CIRCUIT RLC ET RESONANCE ELECTROCNETQE Lycée F.BSSON PTS CRCTS LNEARES EN REGME SNSODAl FORCE CRCT RLC ET RESONANCE Nous allons étudier la réponse des circuits soumis à un signal i t ou u t de forme sinusoïdale, on parle de signaux

Plus en détail

Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé. Contents. Chapitre 8. Les prérequis du lycée. Les prérequis de la prépa

Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé. Contents. Chapitre 8. Les prérequis du lycée. Les prérequis de la prépa Chapitre 8 Circuits linéaires en régime sinusoïdal forcé Contents 1 De l'intérêt du régime sinusoïdal forcé et de l'étude harmonique 3 1.1 Mis en évidence du rôle privilégié du signal sinusoïdal....................

Plus en détail

Réponse indicielle des systèmes linéaires analogiques

Réponse indicielle des systèmes linéaires analogiques Réponse indicielle des systèmes linéaires analogiques Le chapitre précédent a introduit une première méthode de caractérisation des systèmes analogiques linéaires avec l analyse fréquentielle. Nous présentons

Plus en détail

En régime transitoire

En régime transitoire TD 08 - Oscillateurs amortis En régime transitoire 1 Analyse dimensionnelle 1. Donner et interpréter les trois temps que l'on peut dimensionnellement construire avec une résistance R, une inductance L

Plus en détail

Chapitre 1 : Régime sinusoïdal

Chapitre 1 : Régime sinusoïdal I Généralités 1. Définition a) amplitude b) pulsation c) phase à l origine 2. valeur moyenne 3. valeur efficace 4. représentation de Fresnel 5. complexe associé Chapitre 1 : Régime sinusoïdal II Etude

Plus en détail

Thème II : analyse du signal

Thème II : analyse du signal Thème II : analyse du signal Importance du sinusoïdal 2 ième partie : Le signal sinusoïdal Figure Les signaux sinusoïdaux ont une grande importance en physique. En électrotechnique : la majeure partie

Plus en détail

RÉGIME SINUSOÏDAL PERMANENT

RÉGIME SINUSOÏDAL PERMANENT RÉGIME SINUSOÏDAL PERMANENT 1 Calculs d impédances Déterminer l impédance complexe Z des montages ci-dessous. En déduire Z le rapport de l amplitude de la tension sur l amplitude de l intensité et ϕ =

Plus en détail

Correction du devoir maison n 2

Correction du devoir maison n 2 MP 2017-2018 Parc des loges Correction du devoir maison n 2 I. Détermination expérimentale d'une inductance 1 Tension aux bornes de la bobine B : ut) = rit) + L di dt 2 En régime permanent, la bobine se

Plus en détail

PCSI E1. Electrocinétique : Lois générales dans le cadre de l approximation quasistationnaire, dipôles.

PCSI E1. Electrocinétique : Lois générales dans le cadre de l approximation quasistationnaire, dipôles. E1. Electrocinétique : Lois générales dans le cadre de l approximation quasistationnaire, dipôles. 1. Intensité d un courant électrique. 1.1. Courant électrique. i) Définition. ii) Sens du courant. Orientation

Plus en détail

Devoir n 3. e (t)= d Φ(t ) avec F(t) le flux à travers la spire. Il est très fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer.

Devoir n 3. e (t)= d Φ(t ) avec F(t) le flux à travers la spire. Il est très fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Devoir n 3 Il est très fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Exercice 1 (1,5 point) Le schéma ci contre représente le dispositif dit des «rails de Laplace». Ce dispositif

Plus en détail

Préparez votre baccalauréat

Préparez votre baccalauréat Exercice N 1 Un générateur basse fréquence, délivrant une tension sinusoïdale u(t) =U m sin(2 Nt), d amplitude U m constante et de fréquence N réglable, alimente un circuit électrique comportant les dipôles

Plus en détail

1 Présentation expérimentale

1 Présentation expérimentale ycée Naval, Sup. Signaux Physiques. 7. Oscillateurs amortis Oscillateurs amortis Présentation expérimentale. Oscillateur mécanique, exemple d un pendule On s intéresse aux oscillations d un pendule en

Plus en détail

Chapitre 5 CIRCUITS LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAL

Chapitre 5 CIRCUITS LINEAIRES EN REGIME SINUSOIDAL Chapitre 5 CICUITS LINEAIES EN EGIME SINUSOIDAL Le régime sinusoïdal est un cas particulier des régimes variables. Il est particulièrement important pour deux raisons : - C est le régime sous lequel est

Plus en détail

Lycée Maknassy ALIBI.A.

Lycée Maknassy ALIBI.A. Lycée Maknassy ALIBI.A. 2010-2011 - 4 éme TEC - Sc.physiques EXERCICE 1 Un dipôle AB est constitue par l association en série d un résistor de résistance R = 10 ohms, d une bobine d inductance L = 0,5

Plus en détail

Chapitre I Nombres complexes 2

Chapitre I Nombres complexes 2 Chapitre I Nombres complexes 11 septembre 007 Table des matières 1 Nombres complexes en électricité.................... a ) Introduction de la notation.................... b ) Intêret de la notation :

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE EC 5

TRAVAUX DIRIGÉS DE EC 5 TD E 5 orrection PSI 07 08 TRAVAUX DIRIGÉS DE E 5 Exercice : Utilisation des omplexes On pose x (t) =. cos(ωt + π 3 ) et x (t) = 3. cos(ωt π 4 ). En utilisant la méthode des complexes, déterminer l amplitude

Plus en détail

du C (t) +ω 2 + ω 0 II. Circuits électriques linéaires en RSF : notion d'impédance complexe

du C (t) +ω 2 + ω 0 II. Circuits électriques linéaires en RSF : notion d'impédance complexe PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 13 du 16 au 20 Janvier 2017 Cours S10 : Réponse d'un oscillateur soumis à une excitation sinusoïdale : phénomène de résonance (EXERCICES) I. Que montre l'expérience?

Plus en détail

Grandeurs sinusoïdales

Grandeurs sinusoïdales I. Les différents types de signaux Grandeurs sinusoïdales ignal variable En régime variable, les courants et les tensions sont des signaux variant avec le temps ignal périodique n signal est périodique

Plus en détail

Circuit R L C- filtre fréquentiel

Circuit R L C- filtre fréquentiel Circuit R L C- filtre fréquentiel Un circuit R L C est composé d un résistor de résistance mis en série avec un condensateur et avec une self d inductance. Nous allons étudier deux types de circuits. L

Plus en détail

M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ

M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ M5 OSCILLTEUR HRMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ Rappels des épisodes précédents... u cours de la première période, nous avons rencontré le modèle de l Oscillateur Harmonique morti Cf Cours M4). Nous allons poursuivre

Plus en détail

maximale. Qu appelle-t-on le phénomène qui se produit? c. À quelle condition ce phénomène se produit-t-il? Montrer que N 1 obéit à cette condition.

maximale. Qu appelle-t-on le phénomène qui se produit? c. À quelle condition ce phénomène se produit-t-il? Montrer que N 1 obéit à cette condition. Prof : Barhoumi Ezzedine Classe : 4 ème Math A.S. : 213/214 Tunisie - Sidi Bouzid - Lycée de Cebbala Les oscillations électriques forcées Exercice n 1 : Un dipôle RLC est constitué d un résistor de résistance

Plus en détail

CLASSES DE PCSI 1, 2 et 3 - CORRIGÉ D.S N 4 DE PHYSIQUE

CLASSES DE PCSI 1, 2 et 3 - CORRIGÉ D.S N 4 DE PHYSIQUE CLASSES DE PCSI, et 3 - CORRIGÉ DS N 4 DE PHYSIQUE Exercice : Circuit R-L-C en régime sinusoïdal Etude de l intensité En très basse fréquence, le condensateur se comporte comme un interrupteur ouvert et

Plus en détail

M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ

M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ M5 OSCILLATEUR HARMONIQUE EN RÉGIME FORCÉ Rappels des épisodes précédents... Au cours de la première période, nous avons rencontré le modèle de l Oscillateur Harmonique Amorti ( Cf Cours M4). Nous allons

Plus en détail

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 12 du 3 au 6 Janvier 2017

PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 12 du 3 au 6 Janvier 2017 PROGRAMME DE COLLES DE PHYSIQUE Semaine 12 du 3 au 6 Janvier 2017 Cours S9 : Circuits linéaires du 2nd ordre (EXERCICES) I. Analogies entre oscillateurs électriques et mécaniques Oscillateur harmonique

Plus en détail

1- Le régime sinusoïdal forcé : généralisation 2- Impédance et admittance complexes 3- Lois de l'électrocinétique en complexe

1- Le régime sinusoïdal forcé : généralisation 2- Impédance et admittance complexes 3- Lois de l'électrocinétique en complexe OH2 Oscillateurs en régime sinusoïdal forcé Plan I- Signaux sinusoïdaux 1- Dénition 2- Grandeurs caractéristiques 3- Notation complexe d'un signal sinusoïdal 4- Application de la notation complexe à un

Plus en détail

tout droit est réservé à l auteur ( SFAXI SALAH : professeur hors classes)

tout droit est réservé à l auteur ( SFAXI SALAH : professeur hors classes) 4eme/math Sc/tec/info PROBLEME N1 On réalise entre deux points A et M d un circuit un montage série comportant un résistor de résistance r=40ω, une bobine d inductance L et de résistance R=13Ω et un condensateur

Plus en détail

Électrocinétique de base

Électrocinétique de base Sujet Électrocinétique de base... 1 A.Rappel de quelques méthodes de résolution en continu...1 1)Passage entre modèles de Thévenin et de Norton... 1 2)Association de résistances en série et en parallèle...

Plus en détail

Université Paul Sabatier Fascicule de Travaux Dirigés de Physique 1 Semestre 1, L1, Portail SFA. Année

Université Paul Sabatier Fascicule de Travaux Dirigés de Physique 1 Semestre 1, L1, Portail SFA. Année Université Paul Sabatier Fascicule de Travaux Dirigés de Physique 1 Semestre 1, L1, Portail SFA Année 2011-2012 1 4 Thème 4 Oscillations forcées, résonance, impédances (durée 6 heures) 4.1 Circuit RL série

Plus en détail

Électronique Chapitre 1 Propriétés des systèmes linéaires Stabilité

Électronique Chapitre 1 Propriétés des systèmes linéaires Stabilité Électronique Chapitre Propriétés des systèmes linéaires Stabilité Introduction En physique, toute grandeur mesurable porteuse d information (t, T, P, i, u, éclairement, angle ) est appelée un signal. Un

Plus en détail

F O N C T I O N D E T R A N S F E R T D E S Q U A D R I P O L E S L I N E A I R E S : F I L T R E S P A S S I F S E T A C T I F S

F O N C T I O N D E T R A N S F E R T D E S Q U A D R I P O L E S L I N E A I R E S : F I L T R E S P A S S I F S E T A C T I F S ElECTROCINETIQUE Lycée F.BUISSON PTSI F O N C T I O N D E T R A N S F E R T D E S Q U A D R I P O L E S L I N E A I R E S : F I L T R E S P A S S I F S E T A C T I F S Dans ce chapitre, nous allons étudier

Plus en détail

SERIE N 7 LES FILTRES ELECTRIQUES

SERIE N 7 LES FILTRES ELECTRIQUES SERIE N 7 LES FILTRES ELECTRIQUES EXERCICE N A l entrée d un filtre RC schématisé sur la figure ci-contre, on applique une tension sinusoïdale u E (t) de fréquence N réglable : Soit u E (t) = U Em. sin(

Plus en détail

Lycée Maknassy Prof : Kh.Bessem. Un oscillateur mécanique, formé d un solide S de masse m = 40 g accroché à l extrémité d un

Lycée Maknassy Prof : Kh.Bessem. Un oscillateur mécanique, formé d un solide S de masse m = 40 g accroché à l extrémité d un Révision N - 11 - Lycée Maknassy 01-013 Prof : Kh.Bessem Mécanique Forcé - Analogie avec Electrique forcé Exercice N - 1 Un oscillateur mécanique, formé d un solide S de masse m = 40 g accroché à l extrémité

Plus en détail

Etude du circuit RLC série : Sujet 5

Etude du circuit RLC série : Sujet 5 Etude du circuit RLC série : Sujet 5 LACROIX Axel LARDET Florie LUCACIU Sonia RAJERISON Nasiantsoa Partie : Modélisation du circuit : Régime forcé Régime général Le générateur G délivre une tension sinusoïdale

Plus en détail

Les oscillations libres d un circuit (R,L,C) : Exercices

Les oscillations libres d un circuit (R,L,C) : Exercices Les oscillations libres d un circuit (R,L,) : Exercices Exercice 1 : QM 1. Adam affirme pouvoir réaliser un oscillateur à l aide de tout condensateur de capacité et de toute bobine d inductance L, telle

Plus en détail

Électronique en régime sinusoïdal forcé

Électronique en régime sinusoïdal forcé Électronique 5 Travaux dirigés angevin-wallon, PTS 207-208 Électronique en régime sinusoïdal forcé Exercice : Détermination d impédances Exercices [ ] Déterminer l impédance complexe des dipôles ci-dessous.

Plus en détail

4.1. L'objectif de l'étude de dipôles passifs en régime sinusoïdal montage utilisé pour étudier un dipôle résistif, capacitif ou inductif

4.1. L'objectif de l'étude de dipôles passifs en régime sinusoïdal montage utilisé pour étudier un dipôle résistif, capacitif ou inductif 4.. 'objectif de l'étude de dipôles passifs en régime sinusoïdal montage utilisé pour étudier un dipôle résistif, capacitif ou inductif G.B.F. i(t) eff A v(t) r = i(t) dipôle eff voie de l oscilloscope

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Correction du devoir n 3

Correction du devoir n 3 Correction du devoir n 3 Il est fortement conseillé de lire l'ensemble des énoncés avant de commencer. Exercice 1 (8 points) 1. On considère l'inductance représentée ci contre. L'intensité i L (t) a une

Plus en détail

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF

TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF TD 10 : Oscillateurs amortis en RSF I. Tester ses connaissances et sa compréhension du cours 1) Quels sont les régimes observés lorsqu'on soumet un oscillateur à une excitation sinusoïdale? 2) Pourquoi

Plus en détail

Puissance en régime périodique

Puissance en régime périodique Puissance en régime périodique La formule de puissance électrique mise en jeu dans un dipôle s applique également aux valeurs instantanées (= apparaissant à un instant donné) des grandeurs periodiques

Plus en détail

Devoir de contrôle N 2 BAC TECHNIQUE 1 Durée : 2h. Chimie (07 points)

Devoir de contrôle N 2 BAC TECHNIQUE 1 Durée : 2h. Chimie (07 points) Devoir de contrôle N 2 BAC TECHNIQUE 1 Durée : 2h Prof : M.BEN ABDEJELIL SAMI LYCEE HAMMAM SOUSSE II Chimie (07 points) On donne à 25 C, pke = 14 Exercice N 1 : Loi d action de masse appliquée aux réactions

Plus en détail

E5 Réseaux linéaires en régime

E5 Réseaux linéaires en régime E5 Réseaux linéaires en régime sinusoïdal forcé Régime Sinusoïdal Forcé.1 Régime transitoire et régime permanent a Régime libre et régime permanent : L étude d un circuit linéaire conduit à résoudre une

Plus en détail

RAPPORT PS94 MANIPULATION III. Mesures à l oscilloscope, résonances. Par ANDRE Delvine KUNTZ Raphaël TAVERNE Nicolas Le 28 mai 2010

RAPPORT PS94 MANIPULATION III. Mesures à l oscilloscope, résonances. Par ANDRE Delvine KUNTZ Raphaël TAVERNE Nicolas Le 28 mai 2010 RAPPORT PS94 MANIPULATION III Mesures à l oscilloscope, résonances Par ANDRE Delvine KUNTZ Raphaël TAVERNE Nicolas Le 28 mai 2010 Objectif de la manipulation : On tracera la courbe de résonance de l intensité

Plus en détail

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques

Oscillations libres dans un circuit RLC. Extrait de l introduction du sujet LIBAN 2003 : Application des oscillations électriques I. Exemple d application d un circuit LC. Oscillations libres dans un circuit RLC Extrait de l introdtion du sujet LIBAN 003 : Application des oscillations électriques Dans cette partie, on étudie une

Plus en détail

Exercice n 1 : Un dipôle RLC est constitué d un résistor de résistance

Exercice n 1 : Un dipôle RLC est constitué d un résistor de résistance Prof : Barhoumi Ezzedine Classe : 4 ème Math A.S. : 215/216 Tunisie - Sidi Bouzid - Lycée de Cebbala Les oscillations électriques forcées Exercice n 1 : Un dipôle RLC est constitué d un résistor de résistance

Plus en détail

LES OSCILLATEURS R L C. I(t) Les analogies électriques et mécaniques sont indiquées dans le tableau suivant : 1/LC K/m

LES OSCILLATEURS R L C. I(t) Les analogies électriques et mécaniques sont indiquées dans le tableau suivant : 1/LC K/m LES OSCILLATEURS Rappels théoriques Quelques domaines concernés... Electromagnétisme, électronique Acoustique Microscope à force atomique, vibrations intramoléculaires Sismographie Marées : résonances

Plus en détail

Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z 1 = 1 + j ; z 2 = j ; z 3 = 4 ; z 4 = - 1 j ; z 5 = 2 3j ;

Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z 1 = 1 + j ; z 2 = j ; z 3 = 4 ; z 4 = - 1 j ; z 5 = 2 3j ; EXERCICES SUR LES NOMBRES COMPLEXES Exercice Déterminer le module et l argument des nombres complexes suivants : z = + j ; z 2 = - 4 + 3j ; z 3 = 4 ; z 4 = - j ; z 5 = 2 3j ; Écrire sous la forme trigonométrique

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit.

Les calculatrices sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. Les calculatrices sont autorisées L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est interdit. De très nombreuses parties sont indépendantes. Il est conseillé aux candidats de prendre connaissance

Plus en détail

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points)

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points) Page 1/ 5 Devoir électrocinétique n o 1 M1 EFTIS/IUFM Nice Le contrôle est constitué de cinq exercices indépendants, le barême étant approximatif et donné à titre indicatif seulement. Toute erreur éventuelle

Plus en détail

ÉLECTROCINÉTIQUE. chapitre 4. Circuits oscillants

ÉLECTROCINÉTIQUE. chapitre 4. Circuits oscillants ÉLETROINÉTIQUE chapitre 4 ircuits oscillants Dans ce très court chapitre, on présente les oscillations libres d un circuit L ne comportant que des composants idéaux. L équation différentielle régissant

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE DE PHYSIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE DE PHYSIQUE Session 2009 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STL - CHIMIE DE LABORATOIRE ET DE PROCÉDÉS INDUSTRIELS ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée de l'épreuve : 2 heures Coefficient : 3 Le sujet comporte 6 pages numérotées de

Plus en détail

Feuille d exercices n 11 : Régime sinusoïdal forcé / Résonance. au dipôle AB en fonction de j, R, C, L et ω.

Feuille d exercices n 11 : Régime sinusoïdal forcé / Résonance. au dipôle AB en fonction de j, R, C, L et ω. Feuille d exercices n 11 : Régime sinusoïdal forcé / Résonance Exercice 1 : Notion d impédance : 1) Exprimez l impédance équivalente Z éq au dipôle AB en fonction de j, R, C, et ω. 2) On branche aux bornes

Plus en détail

PSI 2018/2019 PROGRAMME D INTERROGATIONS ORALES DE SCIENCES PHYSIQUES semaine n 2 du lundi 25 au samedi 29 Septembre 2018

PSI 2018/2019 PROGRAMME D INTERROGATIONS ORALES DE SCIENCES PHYSIQUES semaine n 2 du lundi 25 au samedi 29 Septembre 2018 PSI 2018/2019 PROGRAMME D INTERROGATIONS ORALES DE SCIENCES PHYSIQUES semaine n 2 du lundi 25 au samedi 29 Septembre 2018 I. Entêtes du programme officiel : Programme de 1ère année Contenus disciplinaires

Plus en détail

Réseaux monophasé et triphasé

Réseaux monophasé et triphasé CHAPITRE 1 Réseaux monophasé et triphasé Gérard-André CAPOLINO Réseaux mono. & tri. 1 Circuits monophasés RAPPEL Composants des circuits monophasés: Sources de tension ou de courant Impédances (résistances,

Plus en détail

III COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL :

III COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL : III COURANT ALTERNATIF SINUSOÏDAL : III-1 Définition : Le courant alternatif (qui peut être abrégé par CA) est un courant électrique périodique qui change de sens deux fois par période et qui transporte

Plus en détail

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES

ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES EXERCICE 1 ETUDE DES OSCILLATIONS MECANIQUE FORCEES A/ Un pendule élastique horizontal est formé d'un ressort (R) à spires non jointives, de masse négligeable, de raideur K=20N.m -1 dont l'une de ses extrémités

Plus en détail

SERIE N 4 10/11 (Sciences physiques) Chimie:

SERIE N 4 10/11 (Sciences physiques) Chimie: SERIE N 4 10/11 (Sciences physiques) ème 4 Sc 1 Exercice n 1 : Chimie: Dans un récipient fermé, de volume invariable, on introduit initialement (a) mole de dihydrogène et (a) mole de diiode Le récipient

Plus en détail

Puissance en alternatif

Puissance en alternatif FACULÉ DES SCIENCES E DES ECHNIQUES DE NANES MAIISE SCIENCES PHYSIQUES Module M de Physique Puissance en alternatif Nous utilisons le même circuit, L, C qu'en P avec L=67 mh C= µf r=7 Ω, ext=50 Ω soit

Plus en détail

TP 1 série 2 Nombres complexes représentation complexe des signaux sinusoïdaux

TP 1 série 2 Nombres complexes représentation complexe des signaux sinusoïdaux TP 1 série Nombres complexes représentation complexe des signaux sinusoïdaux Les objectifs de ce TP sont : comprendre les représentations complexes de signaux sinusoïdaux illustrer les notions de déphasage,

Plus en détail

PIFFRET LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal.

PIFFRET LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal. PIFFRET JBS LES GRANDEURS SINUSOIDALES Elec Objectif terminal : Connaître et définir les grandeurs caractéristiques d'un signal sinusoïdal. Domaine : S0.2, grandeurs fondamentales d'un courant sinusoïdal

Plus en détail

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse.

On prélève le signal utile aux bornes de l'élément le plus proche de la masse. Rappel de cours Chapitre 1 1- Circuit RC et circuit CR Circuit RC Quadripôle transmettant des signaux électriques dont le spectre est compris entre des limites déterminées. Circuit CR Il atténue certaines

Plus en détail

PSI 2018/2019 PROGRAMME D INTERROGATIONS ORALES DE SCIENCES PHYSIQUES semaine n 1 du lundi 17 au samedi 22 Septembre 2018

PSI 2018/2019 PROGRAMME D INTERROGATIONS ORALES DE SCIENCES PHYSIQUES semaine n 1 du lundi 17 au samedi 22 Septembre 2018 PSI 2018/2019 PROGRAMME D INTERROGATIONS ORALES DE SCIENCES PHYSIQUES semaine n 1 du lundi 17 au samedi 22 Septembre 2018 I. Entêtes du programme officiel : Programme de 1ère année Contenus disciplinaires

Plus en détail

TRIGONOMETRIE 2. Comment modéliser une tension électrique? Comment déterminer le déphasage entre 2 tensions? Etude d un circuit RL

TRIGONOMETRIE 2. Comment modéliser une tension électrique? Comment déterminer le déphasage entre 2 tensions? Etude d un circuit RL TRIGONOMETRIE 2 Comment modéliser une tension électrique? Comment déterminer le déphasage entre 2 tensions? Etude d un circuit RL Qu est ce que des angles associés, complémentaires et opposés? Comment

Plus en détail

Lycée Hédi Chaker Sfax. Devoir de contrôle N 2 Mars Prof : Abdmouleh- Nabil. CHIMIE (5 points)

Lycée Hédi Chaker Sfax. Devoir de contrôle N 2 Mars Prof : Abdmouleh- Nabil. CHIMIE (5 points) Lycée Hédi haker Sfax Devoir de contrôle N 2 Mars 2011 Section : SIENE DE L INFORMATIQUE Durée : 2 Heures Prof : Abdmouleh- Nabil SIENES PHYSIQUES L épreuve comporte un exercice de chimie et deux exercices

Plus en détail

Signal 6 Filtrage linéaire

Signal 6 Filtrage linéaire Signal 6 Filtrage linéaire Lycée Vauvenargues - Physique-Chimie - PTSI 1-218-219 Contenu du programme officiel : Notions et contenus Capacités exigibles Signaux périodiques. - Savoir que l on peut décomposer

Plus en détail

Corrigé des exercices sur les fonctions de transfert et les diagrammes de Bode. en utilisant la loi du diviseur

Corrigé des exercices sur les fonctions de transfert et les diagrammes de Bode. en utilisant la loi du diviseur Corrigé des exercices sur les fonctions de transfert et les diagrammes de Bode Exercice I On considère le montage représenté ci-contre. est la grandeur d entrée et la grandeur de sortie. On leur associe

Plus en détail