L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose"

Transcription

1 L hépatite aiguë E : un facteur de décompensation de la cirrhose Résultats d une étude prospective monocentrique française 4 Octobre 2013 H Blasco-Perrin (1) ; F Abravanel (2) ; C Bureau (1) ; JP Vinel (1) ; MA Robic (1) ; P Berlioux (1) ; C Christol (1) ; J Izopet (2) ; JM Péron (1) ; (1) Hépato Gastro Entérologie, Hopital Purpan, CHU Toulouse ; (2) Virologie, Hopital Purpan, CHU Toulouse

2 Conflit d intérêt Aucun

3 Introduction (1) Hépatite E en France > 90% de formes autochtones - Génotype 3 ou 4 Zoonose Gradient Nord-Sud Séroprévalence de 52,5% en Midi Pyrénées Renou et al. Aliment Pharmacol Ther 2008 Mansuy et al. Emerging Infectious Diseases 2011 Péron JM et al. Gastroenterol Clin Biol 2006

4 Introduction (2) Homme > 50 ans Caractéristiques cliniques Hépatopathie chronique sous jacente : - 25% des formes symptomatiques Formes graves : - âge - hépatopathie chronique sous jacente Formes chroniques chez l immunodéprimé - efficacité de la Ribavirine Péron JM et al. J Hepatol 2011 Colin M et al. AFEF 2013 Péron JM et al. J virol Hepatitis 2011 Kamar N et al. Gastroenterology 2010

5 Introduction (3) Histoire naturelle de l Hépatite aiguë E Abravanel et al. Médecine et maladies infectieuses 2013

6 OBJECTIF DE L ÉTUDE

7 Objectif de l étude Evaluation de la prévalence et description de l hépatite aiguë E au cours de la cirrhose décompensée

8 MATERIELS ET METHODES

9 Matériels et Méthodes (1) Critères d inclusion Etude prospective monocentrique Entre juillet 2011 et janvier 2013 Patients hospitalisés pour une cirrhose décompensée : - ictère (bilirubine > 35µmol/l), - encéphalopathie, - hémorragie digestive, - décompensation oedémato-ascitique.

10 Matériels et Méthodes (2) Critères d inclusion Définition d une hépatite aiguë E : - cytolyse hépatique - sérologie anti-vhe IgM + - et/ou PCR VHE + dans le sang ou les selles

11 RESULTATS

12 RESULTATS (1) Caractéristiques de la population générale sur 97 patients Mode de décompensation Ictère 92% Ascite 66% Encéphalopathie 28% Hémorragie 3%

13 RESULTATS (2) Caractéristiques de la population générale sur 97 patients Etiologies des Cirrhoses Alcool 65% VHC 7% Alcool + VHC 5% Alcool + NASH 4% Hépatite auto-immune 6%

14 RESULTATS (3) Caractéristiques de la population générale sur 97 patients Moyenne Écart-type Âge (années) Sexe masculin (%) 76 Child C (%) 72 Mortalité à 12 mois (%) 37 HAA (%) 23 Bilirubine (µmol/l) TGO (UI/l) TP (%) Score de Child-Pugh 10 2 Ac anti VHE Séroprévalence IgM-/IgG+ (%) VHE 47 = 47 %

15 RESULTATS (4) Prévalence 7 cas d Hépatite de l hépatite aiguë aiguë E E = 7% Patient Âge Sexe Cirrhose Child Bilirubine µmol/l ASAT UI/l ALAT UI/l 1 37 OH C OH C VHC C OH + NASH C OH C NASH C OH C Âge médian 53 ans

16 RESULTATS (5) Hépatite aiguë E par rapport au reste de la population IgM - IgM + p Âge (années) NS Bilirubine (µmol/l) NS TGP (UI/l) NS TGO (UI/l) NS Albumine (g/l) NS TP (%) NS Child NS

17 RESULTATS (6) Survie P= NS IgM - IgM +

18 RESULTATS (7) 4 Patients virémiques pour l hépatite E Patient Âge Sexe Cirrhose Child Décès PCR VHE Ribavirine 1 37 OH C11 non OH C10 non VHC C10 oui OH + NASH C11 non OH C14 oui NASH C10 non OH C13 oui + +

19 RESULTATS (8) Traitement Patient Âge Sexe Cirrhose Child Décès PCR VHE Ribavirine 2 50 OH C10 non patients traités par RIBAVIRINE pendant 1 semaine 7 61 OH C13 oui + +

20 RESULTATS (9) Cas d Hépatite aiguë E Patient Âge Sexe Cirrhose Child PCR VHE Ribavirine Décès 1 37 OH C Tableau évocateur d Hépatite Alcoolique aiguë grave avec Maddrey > OH C oui 7 61 OH C oui

21 RESULTATS (10) Décès parmis les hépatites aiguës E = 43% Patient Âge Sexe Cirrhose Child Décès PCR VHE Ribavirine 1 37 OH C11 non OH C10 non VHC C10 oui OH + NASH C11 non OH C14 oui NASH C10 non OH C13 oui + +

22 RESULTATS (11) Facteurs prédictifs de Mortalité à 12 mois En analyse multivariée Décès à 12 mois Non Oui p Âge (années) ALAT (UI/l) NS ASAT (UI/l) NS

23 CONCLUSION

24 CONCLUSION Séroprévalence de l hépatite E chez les cirrhotiques décompensés : 47%. Prévalence de l hépatite aiguë E chez les cirrhotiques décompensés : 7%. Toute décompensation de cirrhose avec ictère doit faire l objet d une recherche d une hépatite E. Recherche systématique du VHE chez les patients hospitalisés pour un tableau évocateur d hépatite alcoolique aiguë.

25

26 Hépatite aiguë E PCR VHE positive PCR VHE négative p Bilirubine (µmol/l) NS ASAT (Ui/l) NS ALAT (Ui/l) NS Phosphatases Alcalines (Ui/l) NS TP (%) NS

Hépatite E autochtone. Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie Hôpital Purpan et INSERM U858 TOULOUSE

Hépatite E autochtone. Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie Hôpital Purpan et INSERM U858 TOULOUSE Hépatite E autochtone Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie Hôpital Purpan et INSERM U858 TOULOUSE Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 CONFLITS

Plus en détail

Hépatite aiguë E autochtone : une maladie émergente. Péron JM Service d Hépato-Gastro-Entérologie, Fédération Digestive, Hôpital Purpan CHU TOULOUSE.

Hépatite aiguë E autochtone : une maladie émergente. Péron JM Service d Hépato-Gastro-Entérologie, Fédération Digestive, Hôpital Purpan CHU TOULOUSE. Hépatite aiguë E autochtone : une maladie émergente. Péron JM Service d Hépato-Gastro-Entérologie, Fédération Digestive, Hôpital Purpan CHU TOULOUSE. INTRODUCTION Le virus de l hépatite E (VHE) appartient

Plus en détail

TIPS et encéphalopathie

TIPS et encéphalopathie TIPS et encéphalopathie Encéphalopathie hépatique = principale complication du TIPS 3 facteurs prédictifs de la survenue d EHC post-tips : - âge élevé - antécédents d EHC - fonctions hépatiques altérées

Plus en détail

Hépatite Virale E Risque pour la femme enceinte et le nouveau né

Hépatite Virale E Risque pour la femme enceinte et le nouveau né Hépatite Virale E Risque pour la femme enceinte et le nouveau né Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie Hôpital Purpan et INSERM U858 TOULOUSE CEMI 18 15 mars 2913 Institut Pasteur L hépatite

Plus en détail

Mots clés : Hépatite aiguë E, hépatite fulminante, cytolyse, hépatite chronique

Mots clés : Hépatite aiguë E, hépatite fulminante, cytolyse, hépatite chronique L hépatite E autochtone JM Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie, Fédération Digestive, Hôpital Purpan, CHU Toulouse. Mots clés : Hépatite aiguë E, hépatite fulminante, cytolyse, hépatite chronique

Plus en détail

L épidémiologie de l hépatite E a été totalement revue dans les années 1990.

L épidémiologie de l hépatite E a été totalement revue dans les années 1990. Le virus de l hépatite E (VHE) est un virus non enveloppé à ARN monocaténaire, appartenant à la famille des Hepeviridae, genre hepevirus. Il est responsable d hépatites à transmission entérique. L épidémiologie

Plus en détail

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP.

Cabarrou P., Bureau C., Thabut D., Oberti F., Dharancy S., Carbonell N., Bouvier A., Mathurin P., Otal P., Peron JM., Vinel JP. Hôpital Purpan CHU Toulouse Le TIPS réalisé avec des prothèses couvertes améliore la survie sans transplantation des patients atteints d une cirrhose compliquée d une ascite récidivante : résultats d une

Plus en détail

SMPFC 26/11/15 BIRON C, CERVONI JP, BETTINGER D, HERBEIN G, DI MARTINO V, THEVENOT T, VANLEMMENS C

SMPFC 26/11/15 BIRON C, CERVONI JP, BETTINGER D, HERBEIN G, DI MARTINO V, THEVENOT T, VANLEMMENS C SMPFC 26/11/15 BIRON C, CERVONI JP, BETTINGER D, HERBEIN G, DI MARTINO V, THEVENOT T, VANLEMMENS C Madame G, 41 ans consulte aux urgences d un CH périphérique pour un ictère : - aucun ATCD - pas de Tt

Plus en détail

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E

Hépatites virales. Hépatite virale A. Pr. M. Messast. Introduction. Problème de santé mondial HVB, HVC. Virus A, B, C, D, E Hépatites virales Pr. M. Messast Introduction Problème de santé mondial 350.000.000 HVB, 170.000.000 HVC Virus A, B, C, D, E Hépatite aiguë (tous) Hépatite chronique (B, C, D) Cirrhose Carcinome hépatocellulaire

Plus en détail

Hépatite alcoolique aiguë

Hépatite alcoolique aiguë FMC des hépato-gastroentérologues d Aquitaine Aquitaine Gastro Samedi 26 septembre 2015 - Bayonne Hépatite alcoolique aiguë Qui biopsier, qui traiter, qui greffer? JB Hiriart Hôpital du Haut-Lévêque CHU

Plus en détail

L obésité centrale est associée au risque de thrombose de la veine porte

L obésité centrale est associée au risque de thrombose de la veine porte L obésité centrale est associée au risque de thrombose de la veine orte 26 Setembre 2014 J Laurent (1) ; C Christol (1) ; JB Ruidavets (1); J Ferrieres (2); MA Robic (1) ; JM Péron (1) ; JP Vinel (1);

Plus en détail

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon

Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose. Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Le diabète: un facteur pronostique chez les malades atteints de cirrhose Laure Elkrief Service d hépatologie, Hôpital Beaujon Plan Causes de diabète chez les malades atteints de cirrhose Diabète au cours

Plus en détail

Comment Optimiser le Traitement anti-vhc chez les naïfs PHC Nabil Debzi Service d hépatologie CHU Mustapha Alger

Comment Optimiser le Traitement anti-vhc chez les naïfs PHC Nabil Debzi Service d hépatologie CHU Mustapha Alger Comment Optimiser le Traitement anti-vhc chez les naïfs PHC 2015 Nabil Debzi Service d hépatologie CHU Mustapha Alger Observation Chirurgien : 36 ans, poids 100 kg, Taille 180 cm, BMI 30,9. - jamais transfusé,

Plus en détail

Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère

Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère Le polymorphisme PNPLA3 est-il impliqué dans l hépatite alcoolique aiguë sévère 1,2 Eric Nguyen-Khac, 2 Hakim Houchi, 1 Marie Laure Dreher, 4 Yves Edouard Harpe, 2 Mickael Naassila 1 INSERM ERI 24 (Groupe

Plus en détail

Un traitement pour l hépatite E? Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes; APHP, Hôpital Cochin Saint Vincent de Paul, Inserm U 1016

Un traitement pour l hépatite E? Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes; APHP, Hôpital Cochin Saint Vincent de Paul, Inserm U 1016 Un traitement pour l hépatite E? Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes; APHP, Hôpital Cochin Saint Vincent de Paul, Inserm U 1016 Introducton Données anciennes Hépatte d importaton Sujet jeune

Plus en détail

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y

ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y ELASTOMÉTRIE ET DIAGNOSTIC DE LA FIBROSE HÉPATIQUE SÉVÈRE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D HÉMOCHROMATOSE HOMOZYGOTE C282Y L Legros (1); E Bardou-Jacquet (1); M Latournerie (1); Y Désille (1); B Turlin (2);

Plus en détail

Encéphalopathie hépatique

Encéphalopathie hépatique Christophe Bureau Hôpital Purpan CHU Toulouse et Université Paul Sabatier Pierre Berlioux Clinique Saint Jean du Languedoc Toulouse Encéphalopathie hépatique minimale Conflit d'intérêt Gore Inc : invitation

Plus en détail

Interféron, cirrhose et carcinome hépatique

Interféron, cirrhose et carcinome hépatique Revue critique de l'actualité scientifique internationale sur le VIH et les virus des hépatites n 68 - septembre 98 THERAPEUTIQUE, CLINIQUE Interféron, cirrhose et carcinome hépatique Alain Landau Hôpital

Plus en détail

Jean-Marc Perarnau Hépato gastro entérologie Hôpital Trousseau CHRU de TOURS. Modérateur. Conflits d intérêt: Consultant pour Gore et Associés

Jean-Marc Perarnau Hépato gastro entérologie Hôpital Trousseau CHRU de TOURS. Modérateur. Conflits d intérêt: Consultant pour Gore et Associés Jean-Marc Perarnau Hépato gastro entérologie Hôpital Trousseau CHRU de TOURS Modérateur Jeudi 1er octobre à 12h05 Modérateur Communications orales AFEF 2 Conflits d intérêt: Consultant pour Gore et Associés

Plus en détail

Infection à Pneumocystis chez les patients présentant une hépatite alcoolique aigue (HAA) grave: l alcool reste le seul responsable

Infection à Pneumocystis chez les patients présentant une hépatite alcoolique aigue (HAA) grave: l alcool reste le seul responsable Infection à Pneumocystis chez les patients présentant une hépatite alcoolique aigue (HAA) grave: l alcool reste le seul responsable G.Mogavero, TM Antonini, A.Angoulvant,V.Delvart, A.Coilly, F.Antoun,

Plus en détail

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash

Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Le Carcinome Hépato-Cellulaire Actualités Flash Jean-Marie Péron Service dʼhépato-gastro-entérologie Hôpital Purpan Toulouse Epidémiologie : rôle du diabète et de la stéatopathie métabolique Le traitement

Plus en détail

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques

Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques Acute on chronic liver failure: Critères diagnostiques et facteurs pronostiques 20 ème Journée d hépatologie et de transplantation hépatique 9 Juin 2014 F. Lebossé, Z. Schmitt Services d hépatologie et

Plus en détail

Soins Intensifs d Hépatologie, Service d Hépato-Gastroentérologie, Hôpital de la Pitié Salpétrière, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, France 2

Soins Intensifs d Hépatologie, Service d Hépato-Gastroentérologie, Hôpital de la Pitié Salpétrière, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris, France 2 La variabilité inter-observateur est élevée pour le diagnostic d hémorragie active à l endoscopie chez des patients avec cirrhose et hémorragie par rupture de varices Simona TRIPON 1, Marika RUDLER 1,

Plus en détail

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis

Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Problématiques hépato-biliaires rencontrées au cours du psoriasis Pr Matthieu Allez Service Hépato-Gastroentérologie Dr Manuelle Viguier Service Dermatologie Hôpital Saint-Louis Questions/Réponses Hépatites

Plus en détail

Cas clinique. F.A. Dauchy, H. Dutronc, A. Merlet, M. Dupon. Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Pellegrin CHU de Bordeaux

Cas clinique. F.A. Dauchy, H. Dutronc, A. Merlet, M. Dupon. Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Pellegrin CHU de Bordeaux Cas clinique F.A. Dauchy, H. Dutronc, A. Merlet, M. Dupon Service de Maladies Infectieuses et Tropicales Hôpital Pellegrin CHU de Bordeaux Déclaration de conflits d intérêts de 2009 à 2011 Frédéric-Antoine

Plus en détail

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET

Nutrition chez le cirrhotique. Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Nutrition chez le cirrhotique Benoît DUPONT, Servais ELOUMOU et Marie-Astrid PIQUET Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Benoit DUPONT Nutrition chez le cirrhotique

Plus en détail

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques

Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Prise en charge du patient VIH : nouvelles contraintes après 12 années de HAARTs les préoccupations hépatiques Y.Yazdanpanah Service Universitaire des Maladies Infectieuses et du Voyageur C.H.Tourcoing

Plus en détail

L élasticité hépatique et les tests sanguins de fibrose sont prédictifs de survie à 5 ans au cours de l hépatite chronique virale B.

L élasticité hépatique et les tests sanguins de fibrose sont prédictifs de survie à 5 ans au cours de l hépatite chronique virale B. 71 èmes journées scientifiques de l AFEF Montpellier, Octobre 2012 L élasticité hépatique et les tests sanguins de fibrose sont prédictifs de survie à 5 ans au cours de l hépatite chronique virale B. Charline

Plus en détail

L. Elkrief, P. Chouinard, N. Bendersky, B. Larroque, G. Babany, F. Durand, PE. Rautou, D. Valla. Hôpital Beaujon, AP-HP, Clichy

L. Elkrief, P. Chouinard, N. Bendersky, B. Larroque, G. Babany, F. Durand, PE. Rautou, D. Valla. Hôpital Beaujon, AP-HP, Clichy Le diabète est un facteur de risque de complications et de décès ou transplantation hépatique chez les malades atteints de cirrhose virale C, indépendamment du MELD L. Elkrief, P. Chouinard, N. Bendersky,

Plus en détail

La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa

La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa La transplantation hépatique pour les nuls (nulles) Jérome Dumortier Isabelle Rosa 1 Mr H, 60 ans Pas d antécédents particuliers Ancien commercial, marié DNID traité par metformine HTA traitée par inhibiteurs

Plus en détail

Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna

Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna Journée AFEF SAHGE Alger, 13 décembre 2010 Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna ROUABHIA S, MALEK R, BOUNECER H, DEKAKEN A, BENDALI

Plus en détail

Transmission zoonotique du VHE

Transmission zoonotique du VHE Transmission zoonotique du VHE Pr Jacques IZOPET* Institut Fédératif de Biologie CHU Toulouse & INSERM U43 CNR Hépatite E (*virologiepu.sec@chu-toulouse.fr) Séminaire FRES Ajaccio &11/04/2014 Infection

Plus en détail

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe

Rationnel. Au cours de la cirrhose, il existe Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILD B ENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna

XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger Mai Samir ROUABHIA, Faculté de Médecine de Batna XIII CONGRES NATIONAL DE DIABETOLOGIE Alger 27 28 29 Mai 2011 Prévalence du diabète de type 2 chez les patients atteints d hépatite virale chronique C dans la région de Batna Samir ROUABHIA, Faculté de

Plus en détail

Hépatite aiguë E autochtone : une maladie émergente

Hépatite aiguë E autochtone : une maladie émergente Post U (2011) 225-230 Hépatite aiguë E autochtone : une maladie émergente Objectifs pédagogiques Connaître l épidémiologie de l hépatite E Savoir quels tests demander pour faire le diagnostic de l hépatite

Plus en détail

Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique. Xavier Causse CHR Orléans La Source

Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique. Xavier Causse CHR Orléans La Source Carcinome hépato-cellulaire Bilan pré-thérapeutique Xavier Causse CHR Orléans La Source Mme JJ née le 29/03/1943 Transfusée en 1952 après un accès palustre grave (Algérie) Anticorps anti-vhc + en mai 1995

Plus en détail

Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims

Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims Hépatite alcoolique: êtes-vous à jour? Alexandre LOUVET Lille Hervé LOUVET Reims Cas clinique Mr L. Baptiste 14 07 1982 Patient chômeur sans antécédents Divorce récent IMC: 34,2 Médicaments: Valium Equanil

Plus en détail

Hépatite E : Etat de l art et recommandations

Hépatite E : Etat de l art et recommandations Hépatite E : Etat de l art et recommandations Pr AM Roque-Afonso Virologie CNR Hépatites A&E - INSERM U1193 Hôpitaux Universitaires Paris-Sud, Villejuif anne-marie.roque@aphp.fr Le virus de l hépatite

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC NON INVASIF DE LA FIBROSE HÉPATIQUE PAR LE FIBROSCAN DANS LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE : MÉTA ANALYSE AVEC DONNÉES INDIVIDUELLES

LE DIAGNOSTIC NON INVASIF DE LA FIBROSE HÉPATIQUE PAR LE FIBROSCAN DANS LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE : MÉTA ANALYSE AVEC DONNÉES INDIVIDUELLES LE DIAGNOSTIC NON INVASIF DE LA FIBROSE HÉPATIQUE PAR LE FIBROSCAN DANS LA MALADIE ALCOOLIQUE DU FOIE : MÉTA ANALYSE AVEC DONNÉES INDIVIDUELLES Nguyen-Khac E, Nahon P, Boursier J, Moreno C, Starkel P,

Plus en détail

Histoire naturelle de l infection chronique VHB

Histoire naturelle de l infection chronique VHB 21emes journées nationales de la société Algérienne d hépato-gastroentérologie Histoire naturelle de l infection chronique VHB Dr Salima Cheraitia Service de Médecine Interne & de Gastro-Entérologie EPH

Plus en détail

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011?

CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? CIRRHOSE QUAND PENSER A LA TRANSPLANTATION HEPATIQUE EN 2011? Professeur Didier SAMUEL Docteur Audrey COILLY CENTRE HEPATOBILIAIRE Unité Inserm 785 Université Paris XI HOPITAL PAUL BROUSSE VILLEJUIF, FRANCE

Plus en détail

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui?

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? FMC.JFHOD 2010 Fédération Digestive CHU Purpan Toulouse I2MR Rangueil U858 Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? Pas de conflit d intérêt Pas de conflit d intérêt Pourquoi évaluer la

Plus en détail

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC

Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Valeur pronostique de la protéine C-réactive chez les patients atteints de cirrhose : validation externe sur les données de la cohorte CANONIC Cervoni JP (1), Amoros Navarro A (2), Moreau R (3), Arroyo

Plus en détail

L HEPATITE E EN FRANCE

L HEPATITE E EN FRANCE L HEPATITE E EN FRANCE Pr AM Roque-Afonso Virologie - Centre National de référence VHA&VHE INSERM U1193 Hôpitaux Universitaires Paris-Sud, Villejuif anne-marie.roque@aphp.fr OBJECTIFS PEDAGOGIQUES Connaître

Plus en détail

Résultats immédiats du traitement curateur du carcinome hépatocellulaire développé sur foie pathologique

Résultats immédiats du traitement curateur du carcinome hépatocellulaire développé sur foie pathologique SAGEH / AFEF Alger, le 13 décembre 2010 Résultats immédiats du traitement curateur du carcinome hépatocellulaire développé sur foie pathologique K. Bentabak, M. Attig, MW. Boubnider, K. Cherchar, C. Bouzid,

Plus en détail

Insuffisance hépatique aiguë sur une maladie chronique du foie «Acute on Chronic Liver Failure» Une nouvelle entité

Insuffisance hépatique aiguë sur une maladie chronique du foie «Acute on Chronic Liver Failure» Une nouvelle entité Insuffisance hépatique aiguë sur une maladie chronique du foie «Acute on Chronic Liver Failure» Une nouvelle entité Professeur Faouzi SALIBA 1,2,3 Docteur Eric LEVESQUE 1,2,3 1. AP-HP Hôpital Paul Brousse,

Plus en détail

Morphologie et structure du HBV

Morphologie et structure du HBV Morphologie et structure du HBV Histoire naturelle Infection primaire 95 % 5 % Guérison Persistance Hépatite chronique Porteur inactif Cirrhose Hépatocarcinome Evolution des marqueurs dans l hépatite B

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE MONOCENTRIQUE CHEZ LES UD A RISQUE = UDIV

ETUDE PROSPECTIVE MONOCENTRIQUE CHEZ LES UD A RISQUE = UDIV Difficulté d évaluer l incidence virale C chez les UD : suivi irrégulier situation précaire mauvais état veineux Dernière évaluation prospective en France = 1999-2001 Etude menée dans le Nord de la France

Plus en détail

Exploration biologique hépatique et expertise aéronautique

Exploration biologique hépatique et expertise aéronautique Exploration biologique hépatique et expertise aéronautique MP Brocq 1, MP Truchet², MC Gomis 1, MC Lympas MCS Gommeaux 1, MC Monteil 1 1- Centre d Expertise Médicale du Personnel Navigant 2- Service de

Plus en détail

Thrombose porte chez le cirrhotique : notre expérience

Thrombose porte chez le cirrhotique : notre expérience 20 ème CONGRÈS NATIONAL de la société algérienne de médecine interne du 16 AU 18 MAI 2014 HÔTEL HILTON, ALGER Thrombose porte chez le cirrhotique : notre expérience R. Ould Gougam, Y. Chikhi, S. Haffaf,

Plus en détail

Le syndome hépatorénal

Le syndome hépatorénal Le syndome hépatorénal Richard Moreau 1,2,3,4 1 Inserm U1149, Centre de Recherche sur l Inflammation (CRI), Paris ; 2 UMR S 1149, Université Paris Diderot, Paris 7 ; 3 DHU UNITY, Service d hépatologie,

Plus en détail

Transplantation hépatique et Maladie Alcoolique du foie. Sébastien DHARANCY CHRU Lille

Transplantation hépatique et Maladie Alcoolique du foie. Sébastien DHARANCY CHRU Lille Transplantation hépatique et Maladie Alcoolique du foie Sébastien DHARANCY CHRU Lille Consommation en alcool Consommation en litres d alcool pur par habitant de plus de 15 ans Consommation en alcool Consommation

Plus en détail

Optimisation de la prise en charge de l ascite chez le cirrhotique. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle

Optimisation de la prise en charge de l ascite chez le cirrhotique. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle Optimisation de la prise en charge de l ascite chez le cirrhotique P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle SD âgée de 45 ans consultant pour avis sur prise en charge thérapeutique d une ascite abondante

Plus en détail

N. Afredj 1, N. Guessab 1, A. Zaidi 2, R. Kerbouche 1, I. Ouled Cheikh 1, A. Cherifi 1, N. Khiat 1, Z-C Charef 3, N. Debzi 1

N. Afredj 1, N. Guessab 1, A. Zaidi 2, R. Kerbouche 1, I. Ouled Cheikh 1, A. Cherifi 1, N. Khiat 1, Z-C Charef 3, N. Debzi 1 N. Afredj 1, N. Guessab 1, A. Zaidi 2, R. Kerbouche 1, I. Ouled Cheikh 1, A. Cherifi 1, N. Khiat 1, Z-C Charef 3, N. Debzi 1 1. Hepatologie. CHU Mustapha 2. épidémiologie. CHU Mustapha 3. Pathologie. CHU

Plus en détail

Le diagnostic non-invasif de la fibrose au cours de la stéatopathie métabolique doit associer élasticité hépatique et CAP

Le diagnostic non-invasif de la fibrose au cours de la stéatopathie métabolique doit associer élasticité hépatique et CAP Le diagnostic non-invasif de la fibrose au cours de la stéatopathie métabolique doit associer élasticité hépatique et CAP Hiriart JB, Vergniol J, Le Bail B, Petta S, Wong V, Marra F, Wong GL, Craxi A,

Plus en détail

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH

Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections. D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH Apport des Cohortes dans la prise en compte des coinfections VIH/VHC D.Lacoste pour la cohorte Aquitaine et l équipe HEPAVIH 1 Cohortes concernées CO 3 Aquitaine CO 13 HEPAVIH EP 25 PRETHEVIC CO 12 CIRVIR

Plus en détail

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012

Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose. Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Evaluation de l état nutritionnel au cours de la cirrhose Claire Chaignat 4e semestre DES HGE CHU Besançon 12 octobre 2012 Dénutrition et cirrhose Prévalence Aspects physiopathologiques Particularités

Plus en détail

Prise en charge de l hépatite E: Actualités

Prise en charge de l hépatite E: Actualités Institut Pasteur d Algérie Laboratoire Virus des Hépatites Prise en charge de l hépatite E: Actualités A.BENSALEM Introduction L'Afrique est soupçonnée d'être parmi les régions les plus gravement touchées

Plus en détail

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à :

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à : Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B : essai randomisé multicentrique CHILDBENOX Armelle Poujol-Robert

Plus en détail

Vaccination contre le VHB des personnes infectées es par le VIH. Dr. David REY Hôpitaux Universitaires Strasbourg 9 septembre 2008

Vaccination contre le VHB des personnes infectées es par le VIH. Dr. David REY Hôpitaux Universitaires Strasbourg 9 septembre 2008 Vaccination contre le VHB des personnes infectées es par le VIH Dr. David REY Hôpitaux Universitaires Strasbourg 9 septembre 2008 1 Introduction Pourquoi s y s y intéresser? risque d acquisition d du VHB

Plus en détail

Hépatite chronique C à transaminases normales

Hépatite chronique C à transaminases normales Hépatite chronique C à transaminases normales Philippe Sogni Service d Hépato-gastroentérologie, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Cochin Port-Royal (Université Paris 5) Au cours du suivi d une hépatite

Plus en détail

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs

Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde. Prévalence de la séropositivité VHC en France. Analyse multivariée e = facteurs significatifs Épidémiologie de l infection l par le VHC dans le monde 150 millions de sujets porteurs chroniques Prévalence entre 0,1 et 5 % selon les pays 5 millions en Europe de l Ouestl En Europe, le VHC est responsable

Plus en détail

Virus de l hépatite B et marqueurs

Virus de l hépatite B et marqueurs Virus de l hépatite B et marqueurs Le virus de l hépatite B (VHB) Virus VHB: Hepadnavirus,, ADN enveloppé. Modes de transmission principaux: Parentérale Nosocomiale Toxicomanie intraveineuse Sexuelle Mère-enfant

Plus en détail

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni

Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni Évaluation et évolution de l hépatopathie dans la co-infection Philippe Sogni 1 Pr Philippe Sogni, M.D., Ph.D. Affiliations Institut Cochin, CNRS (UMR 8104), INSERM U-1016; Université Paris-Descartes,

Plus en détail

Une hépatite émergente : l hépatite E

Une hépatite émergente : l hépatite E Une hépatite émergente : l hépatite E Jean-Marie Péron 1, Jean-Michel Mansuy 2, Jacques Izopet 2, Jean-Pierre Vinel 1 1 Service d Hépato-Gastro-Entérologie, Fédération Digestive, hôpital Purpan, CHU Toulouse

Plus en détail

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567

Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 Diagnostic et épidémiologie des hépatites virales Philippe Sogni Hépatologie, Hôpital Cochin, Université Paris Descartes, INSERM U567 DES 13 Fev 2009 1 Plan Démarche diagnostique Hépatite A Hépatite E

Plus en détail

Hépatologie Gastro-entérologie

Hépatologie Gastro-entérologie u ECN EN QUESTIONS ISOL ES Hépatologie Gastro-entérologie Marjorie CANU Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l Hôpital 75013 PARIS - Tél. 01 44 24 13 61 www.vg-editions.com Toute reproduction, même partielle,

Plus en détail

07/01/2009. La cirrhose. Le cirrhotique que faire? Pourquoi le faire? Le cirrhotique pourquoi le faire?

07/01/2009. La cirrhose. Le cirrhotique que faire? Pourquoi le faire? Le cirrhotique pourquoi le faire? Le Fibroscan en Hépatologie La cirrhose. * Définition Dr. R.Brenard Hépato-Gastroentérologie Grand Hôpital de Charleroi St Joseph, Gilly SSMG 10 janvier 2009 Le cirrhotique que faire? Le cirrhotique pourquoi

Plus en détail

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle

SYNDROME HEPATORENAL. Etat des lieux et perspectives. P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle SYNDROME HEPATORENAL Etat des lieux et perspectives P Mathurin Hôpital Claude Huriez Lillle Insuffisance Rénale Complication redoutée Insuffisance rénale chez le cirrhotique avec ascite Gines et al. Gastroenterology

Plus en détail

Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique

Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique Actualités sur les marqueurs non invasifs de la fibrose hépatique paul.cales@univ-angers.fr Alger, 14/12/11 Plan Introduction Diagnostic Fibrose Cirrhose HTP Pronostic Dépistage Introduction Sujet limité

Plus en détail

L hépatite E, comme émergente

L hépatite E, comme émergente L hépatite E, comme émergente Transmission La transmission du VHE se fait principalement de façon indirecte, en buvant de l'eau contaminée par des matières fécales ou plus rarement en mangeant des fruits

Plus en détail

Exploration non invasive de la. fibrose hépatique

Exploration non invasive de la. fibrose hépatique Exploration non invasive de la fibrose hépatique Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Progression vers la cirrhose Hazard Ratio 1.00 0.83 0.67 0.50

Plus en détail

GROUPE ANRS CO12 CirVir

GROUPE ANRS CO12 CirVir Facteurs de risque et valeur pronostique des infections bactériennes survenant chez les patients ayant une cirrhose virale B ou C compensée. Une étude de cohorte prospective multicentrique chez 1672 patients

Plus en détail

Hépatites virales aigües

Hépatites virales aigües 4 e année médecine Rotation 3 2015/2016 ISM Copy Module de Gastro-Entéro-Hépatologie Hépatites virales aigües Virus hépatotropes Virus A : Picornavirus Virémie : 10 à 20 jours après la contamination Disparition

Plus en détail

Extrait de la base de données EFICATT dec Hépatite E

Extrait de la base de données EFICATT dec Hépatite E Hépatite E Mise à jour de la fiche : Décembre 2013 Titre : Hépatite E Agent pathogène et pathologie Descriptif de l'agent pathogène Nom de l'agent : Virus de l'hépatite E Synonyme(s) : VHE Type d'agent

Plus en détail

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique

Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Biothérapie et hépatite virale Cas clinique Dr. Mouni Bensenane CHU Nancy Sixième rencontre autour des Maladies Inflammatoires Chroniques de l Intestin Alger, le 09 novembre 2011 M. B âgé de 18 ans, étudiant

Plus en détail

L insuffisance hépa/que. Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège

L insuffisance hépa/que. Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège L insuffisance hépa/que Dr Olivier Detry Chirurgie Abdominale CHU Liège Le foie Le foie Insuffisance hépa/que Hépa/te aigue et hépa/te fulminante Hépa/te alcoolique aigue Insuffisance hépa/que chronique

Plus en détail

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM

Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution. Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Hépatite C et greffe d organes: indications, contre-indications et évolution Marc Bilodeau, MD Service d hépatologie CHUM Évolution des receveurs HCV+ en greffe d organes Utilisation de donneurs anti-hcv

Plus en détail

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE

CAS CLINIQUE. Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE CAS CLINIQUE Leila SAFER Service d Hépato-Gastroentérologie CHU Monastir- TUNISIE Observation Madame N.. 26 ans, G2P1A0, adressée pour Ag HBs+ Pas d antécédents notables Enceinte à 24 SA Découverte fortuite

Plus en détail

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à :

Les thrombi dans la microcirculation hépatique sont associés à : Impact de l anticoagulation à dose préventive par héparine de bas poids moléculaire sur la morbi-mortalité chez des patients cirrhotiques Child B7-C10 : essai randomisé multicentrique CHILDBENOX Armelle

Plus en détail

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes

LES HÉPATITES VIRALES. Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes LES HÉPATITES VIRALES Dr David Boutoille Maladies Infectieuses et Tropicales CHU de Nantes Plan 1. Généralités 2. Hépatite A 3. Hépatite E 4. Hépatite B 5. Hépatite delta 6. Hépatite C Définition Groupe

Plus en détail

Maladie alcoolique du foie: Prise en charge. 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON

Maladie alcoolique du foie: Prise en charge. 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON Maladie alcoolique du foie: Prise en charge 17/12/2011 Simon PERNOT Pierre NAHON Prise en charge de la MAF Prise en charge de la MAF Prise en charge des comorbidités Prendre en charge les facteurs aggravants

Plus en détail

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI

Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI Les hépatites virales Dr Aissa.FILALI 1. Quels sont les agents responsables? 2. Quand suspecter une hépatite virale aigue? 3. Comment faire le diagnostic d une hépatite aigue virale? 4. Comment surveiller

Plus en détail

Hépatites médicamenteuses: diagnostic et hépatites au paracétamol

Hépatites médicamenteuses: diagnostic et hépatites au paracétamol Hépatites médicamenteuses: diagnostic et hépatites au paracétamol 5 e journée régionale de pharmacovigilance 8 octobre 2015 Alexandre Louvet Service des maladies de l appareil digestif CHRU de Lille Hépatites

Plus en détail

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique R. Gérolami Généralités Epidémiologie Evaluation du foie non tumoral Diagnostic du CHC Bilan d extension Classifications CHC : Epidémiologie 620

Plus en détail

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment?

Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Hépatite B Faut-il évaluer la fibrose et comment? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Liens d intérêt Echosens Supersonic Imagine Pourquoi faut-il évaluer la fibrose?

Plus en détail

L hépatite E chez la femme enceinte et l immunodéprimé

L hépatite E chez la femme enceinte et l immunodéprimé L hépatite E chez la femme enceinte et l immunodéprimé Dominique Salmon Hôpital Cochin, Paris Congrès de la Société Tunisienne de Pathologie Infectieuse, Tunis, Avril 2014 Sommaire Actualités en Virologie,

Plus en détail

Dr Matthieu SCHNEE CHD-Vendée, La Roche sur Yon. Conflits d intérêt. Gilead.

Dr Matthieu SCHNEE CHD-Vendée, La Roche sur Yon. Conflits d intérêt. Gilead. Performances diagnostiques de la bandelette réactive Periscreen TM dans le diagnostic rapide de l infection spontanée du liquide d ascite des patients cirrhotiques (Etude PerDRISLA). Schnee M. (1), Briot

Plus en détail

Traitement de l hépa0te alcoolique aigue. Cours de DES - Bertrand BRIEAU 08/02/2014

Traitement de l hépa0te alcoolique aigue. Cours de DES - Bertrand BRIEAU 08/02/2014 Traitement de l hépa0te alcoolique aigue Cours de DES - Bertrand BRIEAU 08/02/2014 HAA : défini@on histologique Une ballonisa@on et une nécrose des hépatocytes Une infiltra@on hépa@que à polynucléaires

Plus en détail

Que reste il des indications de la PBH?

Que reste il des indications de la PBH? Que reste il des indications de la PBH? JF Cadranel (Creil) FMC JFHOD Dimanche 27 mars 2011 PARIS Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2011 Conflits d intérêts Le Docteur

Plus en détail

Nutrition au cours de la cirrhose

Nutrition au cours de la cirrhose Nutrition au cours de la cirrhose Marie-Astrid PIQUET Département de Gastroentérologie et Nutrition Centre Hospitalier Universitaire de CAEN Statut Clinique Patient de 55 ans métallurgiste au chômage antécédent

Plus en détail

Le systeme MARS (Molecular

Le systeme MARS (Molecular Le systeme MARS (Molecular Adsorbents Recirculating System) Principes et place dans la prise en charge de l'insuffisance hépatique E.Chabrun,, interne Bordeaux Tursac,, avril 2006 Introduction Dialyse

Plus en détail

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+

Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Dérogations virales : utilisation des donneurs HBc+ + et VHC+ Décrets des 21 décembre 2005 et 11 mars 2006 Protocoles dérogatoires : Dérogations permettant le recours à des donneurs présentant un risque

Plus en détail

Un champignon si. Réanimation médicale de Hautepierre Guillaume TRUMPFF (interne DES) Direction : Pr Vincent CASTELAIN

Un champignon si. Réanimation médicale de Hautepierre Guillaume TRUMPFF (interne DES) Direction : Pr Vincent CASTELAIN Un champignon si rose Réanimation médicale de Hautepierre Guillaume TRUMPFF (interne DES) Direction : Pr Vincent CASTELAIN Monsieur A.S. 70 ans Motif d admission en réanimation : Rapprochement du centre

Plus en détail

Apports de l épidémie de dengue survenue en Martinique en 2005 dans la compréhension de la physiopathologie

Apports de l épidémie de dengue survenue en Martinique en 2005 dans la compréhension de la physiopathologie Apports de l épidémie de dengue survenue en Martinique en 2005 dans la compréhension de la physiopathologie HOCHEDEZ P., PIERRE-FRANCOIS S., CABIE A., CESAIRE R., THOMAS L. Service de Maladies Infectieuses

Plus en détail

FOIE ET GROSSESSE. Actualités. Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie Hôpital Purpan et INSERM U-531

FOIE ET GROSSESSE. Actualités. Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie Hôpital Purpan et INSERM U-531 FOIE ET GROSSESSE Actualités Jean-Marie Péron Service d Hépato-Gastro-Entérologie Hôpital Purpan et INSERM U-531 Le foie au cours de la grossesse normale Vomissements «physiologiques» Pas d altération

Plus en détail