Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve"

Transcription

1 GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances Participants: World Vision, Mercy Corps, CISV, FAO, IR, Reach Italia, CAES, VSOS-Mali, Caritas, ASSAFEDE, CSA, SNV, Save the Children, WHH, GARDL, APADL, Bonkoré, SIA, VSFB, PAM, CSPEEDA, Bornefonden, Sol. INT, NCA, FAO, IIYL, FAO, OXFAM, CARE, DNDS, ACF-E Observateurs: USAID, ECHO Le Mardi 07 mai 2013 s est tenu à l Hôtel Kempinski El Farouk, l atelier sur les critères de ciblage des bénéficiaires et de vulnérabilité sur l initiative du PAM et de la FAO avec ses partenaires élargi aux membres du Cluster. La cérémonie a été introduite par le Coordonnateur du Groupe Humanitaire Sécurité Alimentaire qui dans son intervention a placé l atelier dans son contexte tout en rappelant les principaux objectifs ci-dessous. Ordre du jour : voir liste en annexe 1 ; Listes des participants : voir liste en annexe 2 ; Termes de références : voir en annexe 3 ; 1. Rappel des principaux objectifs : L objectif de l atelier est : - de renforcer les capacités des membres du Groupe Humanitaire Sécurité Alimentaire sur les questions de ciblages et parvenir à une harmonisation des méthodes et critères de ciblages afin d améliorer l efficacité des programmes au Mali. - C est aussi, un travail préparatoire pour la révision du CAP Méthodologie Pour atteindre son objectif, l atelier s est articulé au tour de la méthodologie suivante : - Présentation et explication de la documentation : TdR de l atelier, rapport de Fews Net sur le profil des zones de moyens d existence (carte dec. 2009), ciblage principes et pratique (mars 1999), réflexion sur les méthodes d analyse et de ciblage en sécurité alimentaire en Afrique de l Ouest (atelier Dakar du 22 au 25 mai 2012), etc. relative aux concepts de base, mise à la disposition des participants sur les critères de ciblage et de vulnérabilité ; - Présentation successives des diapositives (ci-jointes) notamment celles du PAM, FAO, Handicap International et OXFAM à l exception de celle de Care International Mali, faites sur la base des critères de ciblage et de vulnérabilité en terme d échange/partage d expérience ; - L organisation des cinq (5) groupes de travail dont la composition ci-après a été faite sur la base du volontariat des participants : Groupe 1 : Gao-Kidal ; Groupe 2 : Tombouctou ; Groupe 3 : Mopti ; Groupe 4 : Kayes-Koulikoro ; Groupe 5 : Sikasso-Ségou. OD SECURITY CLUSTER

2 - L analyse dans chaque groupe selon (I) le Mode de sélection des critères (PDIs, Ménages restés sur place, Refugiés et Ménages Hôtes) (II) le critères de sélection des bénéficiaires, en fonction : des régions du nord directement affectées par le conflit du Nord ; régions du centre et du sud indirectement affectées par le conflit du nord ; toutes les régions classées sous les phases 2 à 5 du cadre harmonisé ; la détermination des zones de moyens d existence, ont été prises en compte au cours de l exercice. - La présentation des résultats des groupes en plénière Résultats des travaux des groupes de travail Chaque groupe de travail, en prenant en compte les éléments d analyse suggérés a abouti aux résultats suivants sur la base de la détermination des zones de moyens d existence faite par Fews net : GROUPE 1 : REGION DE GAO ET KIDAL KIDAL : - Impossibilité de faire le ciblage au niveau de zone 1 compte tenue de l insécurité, du déplacement et de la mobilité, de l accès difficile et de la faible densité de la population ; - Possibilité de faire un ciblage communautaire au niveau de la zone 2 notamment : Tinzwaten, AlHalil, Kidal ville avec comme approche: l existence de comité de crise qui peut être redynamisé ; définir les critères de ciblage, former les membres du comité avec l appui des partenaires pour procéder le processus de ciblage ; Mettre en place un comité de plainte pour prendre en compte les revendications et valider la liste des bénéficiaires en assemblé Critère de sélection des bénéficiaires: Analyse HEA : s inspirer des profils HEA comme document de référence ; Capital cheptel limité ; Manque de revenu permanent ; Handicapés. GAO : - Zone 2 : Pastoralisme nomade transhumant (impossibilité de faire un ciblage au niveau des communes: Temera, Bamba et Tarkint, compte tenu de l insécurité ; - Zone 3 : Fluvial : Riz, Elevage transhumant (possibilité de ciblage au niveau de la zone fluviale sécurisées : Gao, Ansongo et Bourem) : Critères de ciblage ; Analyse HEA : Pas d accès ou accès limité à la terre ; Capital cheptel limité ; Nombre d actifs limités (avec beaucoup d enfants) ; Stock alimentaire limité ; Manque de revenu permanent ; Pas de ciblage pour les IDP/Retournés dans Gao urbain. 2

3 Par contre pour la population restée, il y a lieu de faire un ciblage : Pas d accès ou accès limité à la terre ; Capital cheptel limité ; Nombre d actifs limités (avec beaucoup d enfants de moins de cinq ans) ; Stock alimentaire limité ; Manque de revenu permanent ; Les personnes handicapées ; Femmes chefs de ménage. - Zone 4 : Mil Elevage transhumant (possibilité de ciblage au niveau de la zone sécurisée de Ménaka) : Critères de ciblage ; Capital cheptel limité ; Manque de revenu permanent ; Les personnes handicapées ; Femmes chefs de ménage. En conclusion, au niveau de ces régions directement affectés par le conflit, il reste impossible de faire un ciblage au niveau des déplacés /réfugiés compte tenu de l insécurité résiduelle contrairement aux ménages restés sur place où le ciblage est possible en fonction des zones. GROUPE 2 : REGION DE TOMBOUCTOU - Eleveurs Les éleveurs ayant perdus tout ou partie de leur cheptel ; Les éleveurs (entre 0 et 10 petits ruminants). - Agriculteurs les agriculteurs n étant pas propriétaires de leurs parcelles (métayage, prêts ) ; les agriculteurs ayant moins de 1 hectare ; les agriculteurs ayant entre 1 et 2 hectares. - Pêcheurs pêcheurs n ayant pas de filets éperviers ; pêcheurs ayant un filet mais pas pirogues. - Commerçants Commerçants ayant perdu tout ou parti de leur capital ; Commerçants victimes de pillages. - Autres (Statut du ménage) Vulnérabilité liée à la taille du ménage (nombre de personnes en charge du chef de ménage) ; 3

4 Statut du ménage ; Vulnérabilité sociale ; Vulnérabilité liée au capital. Recommandation : - revoir la présentation en fonction des différents profils HEA que couvre la région de Tombouctou GROUPE 3 : REGION DE MOPTI Zone exondée (Bandiagara, Koro, Bankass, Douentza) : - Populations déplacées Familles avec enfants et sans ressources - Ménages d accueil Ménages à faible revenus abritant des déplacés - Populations résidentes Perte/détérioration des facteurs de production (pâturages ; marché/foires) ; Absence de revenus complémentaires. Le groupe propose un appui en assistance alimentaire pour cette catégorie (populations déplacées, ménages d accueils et populations résidentes). - Familles très pauvres ; pauvres ; moyens et aisées et ménages démunis avec des enfants de 0 à 5 ans ; des femmes enceintes/allaitantes ; des personnes handicapées /âgées et Non accès à la terre et aux zones de pâturages ; insuffisance des outils agricoles Ménages de petite taille (2-4 personnes) sans facteurs essentiels de production ; Le groupe propose un appui en assistance alimentaire pour cette catégorie de personnes et un appui à la production agricole. Zone inondée : Mopti, Djenné, Youwarou et Tenenkou : - Pas de ciblage dans la partie Nord (Tenenkou et Youwarou) compte tenu de l insécurité et du déplacement des populations ; - Possibilité de faire du ciblage dans la zone de Mopti et Djenné (Destruction du stock alimentaire et des intrants et limitation du mouvement du cheptel). Ménage très pauvres et pauvres avec des membres peu ou pas productifs (enfants de moins de 5 ans, femmes enceintes / allaitantes; handicapées et âgées. 4

5 Pour complément d information, il est possible de faire du ciblage à travers la région à l exception Ber et le nord de Goundam suite à l insécurité. Zone inondée : Mopti, Djenné, Youwarou et Tenenkou : Recommandation : - revoir la présentation en fonction des différents profils HEA que couvre la région de Mopti; - dissocier et traiter le cas de Douentza à part compte tenu de l insécurité. GROUPE 4 : REGION : KAYES ET KOULIKORO - PDIs : Le mode de sélection est l approche communautaires, auto-identification (normalement tous les PDIs sont ciblés du fait de leur statuts de déplacés) avec comme facteurs de risque d inclusion(le seul fait d être déplacé ne signifie pas qu on est vulnérable. Il faut appliquer les critères de sélection) Présence d un enfant mal nourri Femme enceinte allaitantes Taille familiale du ménage Malade chronique / Handicapés grave/personnes du 3eme âge sans soutien Manque de revenu Perte de biens Perte de bétail Manque de logement - Ménages Hôtes : Le mode de sélection est l approche communautaire, évaluation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, auto-identification avec comme facteurs Erreur d inclusion ou d exclusion, cout financier, manque de ressources humaines, temps matériel pour faire le ciblage Perte de moyens de subsistance Taille familiale élevée Femme chef de ménage sans aide extérieure Manque d accès aux intrants agricoles et d élevage Chef de ménage handicapé grave Manque de revenu (suite à la rareté ou absence de transferts venant des migrants.) Insuffisance de logement NB : les catégories ménages restés sur place et réfugiés ne s appliquent dans les régions de Kayes et Koulikoro. La duplication ne pose pas avec l approche communautaire du fait de le la communauté (l implication de la marie dans le nettoyage de la liste des bénéficiaires. GROUPE 5 : SEGOU-SIKASSO SEGOU : 5

6 Zone mil- Elevage transhumant (Diabaly, Nampalary, Dogofry ) - Déplacés, ménages retournés et ménages restés sur place : Taille du ménage élevé (15 et plus) Perte de bétail Exerçant déjà l activité Taux de malnutrition (enfants de 5 a ans) Récoltes insuffisantes Femme chef de ménage Absence d activité salariale Zone office de niger, Mil- Sorgho et Sorgho-mil-Coton : - Déplacés, ménages hôtes : Taille du ménage élevé (15 et plus) Exerçant déjà l activité Récoltes insuffisantes Pertes de récoltes ou de biens Absence d activité salariale Taux de malnutrition (enfants de 5 a ans) Femme chef de ménage SIKASSO : - Sorgho-Mil-Coton (Ménages en difficulté alimentaire et/ou économique, Ménages Hôtes, Déplacés) - Mais-Coton-Fruit (Déplacés, Ménages Hôtes) - Mais-Fruit-Sorgho (Déplacés, Ménages Hôtes) Critères de ciblage des bénéficiaires pour ces trois zones : Taille du ménage élevé (15 et plus) Exerçant déjà l activité Récoltes insuffisantes Pertes de récoltes ou de biens Absence d activité salariale Taux de malnutrition (enfants de moins de 5 a ans) Femme chef de ménage NB : les populations des zones ne sont pas directement affectées par le conflit. A l issue de l atelier quelques recommandations ont été formulées : - Maintenir ce noyau de points focaux pour les ateliers à venir relatifs aux critères de ciblage et de vulnérabilité ; - Analyser à part, la zone 8 (sorgho-élevage-transhumant) des moyens d existence du sahel occidentale par rapport à la zone 9 (mil-sorgho) en prenant en compte la spécificité de chacune d elle ; - dissocier et traiter le cas de Douentza à part compte tenu de l insécurité, - revoir les présentations des groupes de travaux des régions de Mopti et Tombouctou et en fonction des différents profils HEA ; 6

7 Ainsi, a pris fin les travaux de l atelier par le mot de remerciement de Mr le coordonnateur du Groupe humanitaire Sécurité Alimentaire à l endroit de tous les participants pour le travail accompli. 7

8 Annexe 1 : Plage horaire Activités Responsable Facilitateur 9h00-9h30 Accueil des participants Pierre - 9h30-09h45 Introduction de l atelier Lia Pierre 09h45-10h05 Présentation du PAM Lia Pierre 10h05-10h25 Présentation de la FAO Abdel Kader Haidara et Pierre Dr Fatoumata Bagayoko 10h25-10h45 Présentation HI Henri Pierre 10h45-11h00 Pause 11h00-11h20 Présentation OXFAM Davina Lia 11h20-11h40 Présentation CARE TBD 11h40-13h00 Travail de groupe TBD Pierre : préparation de la répartition avant l atelier des participants (ONG, agences UN, service étatiques, bailleurs, etc.) en groupes. 13h00-13h45 Pause déjeuné 13h45-15h25 Travail de groupe (suite) Lia, Maguette et Pierre 15h25-15h40 15h40-16h40 Pause Présentation des résultats des différents groupes et discussion 1 présentateur par groupe Pierre 16h40-17h00 Conclusion et clôture PAM-FAO? Pierre 8

9 GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Annexe 2 OD SECURITY CLUSTER

10 10

11 GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Annexe 3 Termes de référence Atelier Ciblage PAM-FAO Contexte : L éclatement du conflit armé dans le nord du Mali en 2012 et la dégradation de la situation sécuritaire a aggravé les conditions de vie de la population malienne. Les ménages maliens, déjà fortement affectés par la crise alimentaire de (rapports SAP) font face à d importantes pertes de leurs moyens d existence (bétail, emploi, réduction des activités économiques, etc.). Ces chocs multiples ont dégradé la situation alimentaire d une proportion élevée de la population rurale et la rendent en plus vulnérable à d éventuels chocs en Au début 2013, le déclenchement des combats entre groupes rebelles au Nord et l armée Malienne a conduit à l intervention des forces armées françaises et internationales qui ont depuis repris le contrôle des principales villes du Nord. Cependant la situation sécuritaire reste critique et volatile en milieu rural et des attaques sporadiques sont toujours à craindre ainsi que leurs effets sur les marchés et sur l accès humanitaire. Au sud du pays, malgré la bonne compagne agricole, les populations de 11 cercles du Sahel occidental, de Koulikoro et de Mopti sont sous pression, selon les résultats du Cadre Harmonisé de Mars Pour le Sahel Occidental, il s agit surtout du fait que ces zones ne se sont pas complètement remises des effets des chocs successifs qui les ont touchés ces dernières années. Plus particulièrement pour le cercle de Djenné, les communes de Djenné, Madiama et Pondori ont été affectées cette année par les inondations. L harmonisation des interventions dans un souci de synergie, de cohérence et de l atteinte d un meilleur impact n a pas bénéficié d une attention suffisante au cours des 12 derniers mois. La complexification du contexte humanitaire, particulièrement au Nord, avec le grand nombre d intervenants (47 pour le cluster sécurité alimentaire) et l arrivée prochaine de la MINUSMA, nécessite une harmonisation des méthodes et des critères de vulnérabilité et de ciblage des bénéficiaires parmi les membres du cluster sécurité alimentaire pour la mise en œuvre d une réponse cohérente et intégrée. OD SECURITY CLUSTER

12 Le présent atelier est organisé par le PAM et la FAO, dans le cadre des activités du cluster sécurité alimentaire dont les deux agences gèrent la coordination. Objectifs : L objectif de cet atelier est de renforcer les capacités des membres du cluster sécurité alimentaire sur les questions de ciblage et parvenir à une harmonisation des méthodes et des critères de ciblage afin d améliorer l efficacité des programmes au Mali. Cet atelier permet aux acteurs humanitaires de : - Approfondir les connaissances sur les méthodes et critères de ciblage Améliorer leur capacité à réaliser un ciblage cohérent et efficace Partager et échanger leurs expériences sur les questions de ciblage Renforcer leur capacité à anticiper et gérer les problèmes liés au ciblage Harmoniser les méthodes et critères de ciblage au Mali Méthodologie de l atelier : L atelier sera organisé sur une journée et comportera différentes sessions : - Présentation des aspects théoriques du ciblage (FAO/PAM) : Rappels sur la définition, les méthodes et les critères de ciblage, avantages et inconvénients des différentes approches, coûts, exemple de critères de ciblage utilisés par la FAO et le PAM - 3 présentations préparées par les participants (ONG). Ces présentations pourraient suivre un plan type : o Contexte et objectif du programme o Méthode de ciblage (zone d intervention et ménages/individus) o Avantages et Inconvénients des méthodes utilisées o Recommandations - Organisation des travaux de groupe : o Formation de groupes par zone géographique et prise en compte des zones de moyens d existence. o Des documents et des outils leurs seront mis à disposition : données de recensement ou population, profils HEA, classification du SAP, rapport du Cadre Harmonisé et de l exercice de l Outcome Analysis o L exercice consistera à élaborer un plan de ciblage au Mali, sur leur zone d intervention en 2013 en fonction de leurs programmes et des moyens d existence de leur zone : Quelle(s) méthode(s) de ciblage allez-vous utiliser à différents niveaux et quelles données allez-vous utiliser? Quels seront les critères de ciblage des ménages et comment les avez-vous sélectionnés? Comment allez-vous gérer les risques d inclusion et d exclusion (monitoring des listes ; communication, information et sensibilisation, approche communautaire, mécanisme de plainte etc.)? Comment allez-vous gérer les contraintes liées au processus de ciblage (existence et fiabilité de données de population ou de données sur les moyens d existence, ressources de l organisation, coordination avec les autres organisations et le gouvernement etc.)? o Chaque groupe restituera ses résultats et seront commentés par les autres groupes. 12

13 Résultats de l atelier : - Les capacités des membres du cluster Sécurité Alimentaire en matière de ciblage seront renforcées ; Les méthodes de ciblage utilisées par les membres du cluster Sécurité Alimentaire seront harmonisées ; Les méthodes de ciblage et les critères de vulnérabilité utilisés par les membres du cluster Sécurité Alimentaire sont cohérents et efficaces. 13

GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE OD SECURITY CLUSTER

GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE OD SECURITY CLUSTER GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion du 17 janvier 2013, bureau Programme Alimentaire Mondial (PAM) Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances Participants:

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances

Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion du 28 février 2013, bureau d Africare, Korofina nord Assistance Alimentaire & Agriculture et Autres Moyen de Subsistances Participants:

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali

Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali Termes de référence pour le renforcement des capacités en sécurité alimentaire de Caritas Mali 1. Description de l organisation Créé en 1959, le SECAMA (Secours Catholique Malien) a été transformé en 1991/92

Plus en détail

UN PEUPLE UN BUT UNE FOI ***** ******** ***** ******** COMMISSARIAT À LA SECURITE ALIMENTAIRE

UN PEUPLE UN BUT UNE FOI ***** ******** ***** ******** COMMISSARIAT À LA SECURITE ALIMENTAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE UN BUT UNE FOI ***** ******** ***** ******** COMMISSARIAT À LA SECURITE ALIMENTAIRE ************** COMPTE RENDU DE REUNION DU COMITE DE SUIVI DU

Plus en détail

Décision d'aide humanitaire d urgence F9 (FED9) Intitulé : Aide humanitaire en faveur des populations maliennes affectées par la crise nutritionnelle

Décision d'aide humanitaire d urgence F9 (FED9) Intitulé : Aide humanitaire en faveur des populations maliennes affectées par la crise nutritionnelle EUROPEAN COMMISSION DIRECTION GENERALE DE L'AIDE HUMANITAIRE - ECHO Décision d'aide humanitaire d urgence F9 (FED9) Intitulé : Aide humanitaire en faveur des populations maliennes affectées par la crise

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 PARTENAIRES PRESENTS Oxfam, IRC, ACF-E, UNICEF, ACTED, AEN, CICR, ASDAP,

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013 EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna Informations générales : Date à laquelle le rapport d évaluation rapide est rédigé. Noms (en entier) et désignation du responsable

Plus en détail

Annexe A : Termes de références de l évaluation en temps réel du projet Naata

Annexe A : Termes de références de l évaluation en temps réel du projet Naata Annexe A : Termes de références de l évaluation en temps réel du projet Naata 1. Contexte et justification: Au Mali, 80% de la population vie de l agriculture. La campagne agricole 2011 passée a connu

Plus en détail

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince et Gonaïves Enjeux, enseignements et perspectives PROGRAMME SECURITE ALIMENTAIRE Atelier Coupons Alimentaires

Plus en détail

Matrice de Suivi des Déplacements (DTM)

Matrice de Suivi des Déplacements (DTM) Direction Nationale du Développement Social - DNDS Matrice Suivi s Déplacements () Rapport situation (Sitrep) N 09 du 17 Septembre 2015 Dans le cadre son programme matrice suivi s déplacements et en appui

Plus en détail

EXPERIENCE DE CREDO DANS L ASISTANCE AUX PERSONNES AFFECTEES PAR LES CRISES ET LA PROBLEMATIQUE DE L INTERVENTION DES ACTEURS HUMANITAIRES

EXPERIENCE DE CREDO DANS L ASISTANCE AUX PERSONNES AFFECTEES PAR LES CRISES ET LA PROBLEMATIQUE DE L INTERVENTION DES ACTEURS HUMANITAIRES EXPERIENCE DE CREDO DANS L ASISTANCE AUX PERSONNES AFFECTEES PAR LES CRISES ET LA PROBLEMATIQUE DE L INTERVENTION DES ACTEURS HUMANITAIRES FORUM REGIONAL SUR LA POLITIQUE HUMANITAIRE Dakar 2-3 octobre

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 PARTENAIRES PRESENTS UNICEF, DGPC, DNACPN, DRH Gao, Cluster Abri/UNHCR,

Plus en détail

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002

Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 APCAM/PASIDMA Projet d Appui au Système D Information Décentralisé du Marché Agricole (PASIDMA) Rapport d activités 2001 et Perspectives pour 2002 Version actualisée Bamako, le 7 Mars 2002 Plan d action

Plus en détail

SECTION 1 : INTRODUCTION SECTION 1 :

SECTION 1 : INTRODUCTION SECTION 1 : 1 SECTION 1 : 2 3 Le but de cette version 2.0 du Manuel technique du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire est d apporter aux analystes de la sécurité alimentaire des normes techniques

Plus en détail

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH

APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH APPROCHE MULTISECTORIELLE ET MULTI- ACTEURS POUR LUTTER CONTRE L INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET LA MALNUTRITION Coordination SUN et facilitation REACH Dr Ruréma Déo-Guide Chef de Cabinet Adjoint à la 2 ème

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 02 Mai 2013

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 02 Mai 2013 Le Jeudi 02 Mai 2013 entre 09h et 11h, s est tenue dans la salle Déniba de l UNICEF, la 9 ème réunion de l année 2013 de Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée par Dr Albert Tshiula,

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

Coordination du CLUSTER Nutrition - Mali

Coordination du CLUSTER Nutrition - Mali Le Mercredi 4 Décembre 2013 entre 09h et 11h, s est tenue dans la salle Grenier de l UNICEF, la 24 ème réunion de l année 2013 de Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée par Dr Ibrahima

Plus en détail

Élaboré par OCHA pour le compte de l'équipe humanitaire pays (EHP) RÉSUMÉ. Objectifs stratégiques. Mesures prioritaires

Élaboré par OCHA pour le compte de l'équipe humanitaire pays (EHP) RÉSUMÉ. Objectifs stratégiques. Mesures prioritaires 2014-2016 Janvier 2014 PÉRIODE: Janvier Décembre 2014 568 millions de dollars US nécessaires Élaboré par OCHA pour le compte de l'équipe humanitaire pays (EHP) RÉSUMÉ Objectifs stratégiques 1. Recueillir

Plus en détail

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP

RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP RAPPORT DE LA MISSION REALISEE AU NIGER DANS LE CADRE DU GAFSP Mission menée par M. Djibo Bagna, PCA du ROPPA et membre du Comité de pilotage du GAFSP Du 08 au 11 septembre 2012 1 PLAN DU RAPPORT ABREVIATIONS...

Plus en détail

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Agenda : réunion 14 janvier 2014 1. Présentation des participants et validation de l agenda 2. Suivi des points d action de la réunion

Plus en détail

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II.

Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. Projet : 00061946 Plateformes Solaires Multifonctionnelles pour la lutte contre la pauvreté en Mauritanie : Phase II. 1. L objectif du projet : Le programme s inscrit dans le programme pays du PNUD, dans

Plus en détail

Développement rural territorial et sécurité alimentaire

Développement rural territorial et sécurité alimentaire Cette présentation revient sur les expériences de de la la FAO en en matière de de développement local, identifie les conditions pour promouvoir une approche territoriale du développement rural, fait des

Plus en détail

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS

SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS SELECTION DE CONSULTANT DOSSIER DE DEMANDE DE PROPOSITIONS MISSION ASSISTANCE TECHNIQUE PERFECTIONNEMENT DES PROCEDURES DE GESTION DES RH ET ELABORATION DES OUTILS NECESSAIRES RMCR MALI FEVRIER 2016 Avec

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 10 JUILLET 2013

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 10 JUILLET 2013 Le Mercredi 10 Juillet 2013 entre 09h et 11h, s est tenue dans la salle Déniba de l UNICEF, la 13 ème réunion de l année 2013 de Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée par Mme Anne

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL

ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL ATELIER SUR L AGRICULTURE ET LA PROTECTION SOCIALE EXPERIENCE DU SENEGAL Présenté par Mouhamadou Moustapha FALL Ingénieur agroéconomiste spécialiste assurance agricole Directeur Général Adjoint de la Compagnie

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire

Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire Compte-rendu de la réunion du Cluster Sécurité alimentaire Mercredi 13 mai 2015 Ordre du jour 1. Situation humanitaire en cours Le point sur la réponse à la soudure 2015: PAM, ECHO, FFP 2. Coordination

Plus en détail

Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs

Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs Le warrantage : un moyen efficace pour une meilleure commercialisation des produits au profit des petits agriculteurs Diakalia SOGODOGO, André BATIONO, Béjamé COULIBALY et Boubacar S. Camara I. INTRODUCTION

Plus en détail

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3

Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire. Groupe 3 Etude de la stratégie de gestion des risques d insécurité alimentaire Groupe 3 Plan de l exposl exposé Introduction Méthodologie Résultats : Présentation de l Union paysanne Diagnostic sur les changements

Plus en détail

Comité permanent Inter-Etats de Lutte Contre la Sécheresse dans le Sahel. Centre de recherche pour le développement international

Comité permanent Inter-Etats de Lutte Contre la Sécheresse dans le Sahel. Centre de recherche pour le développement international Comité permanent Inter-Etats de Lutte Contre la Sécheresse dans le Sahel Centre de recherche pour le développement international Projet de recherche-action Amélioration des moyens d existence et de la

Plus en détail

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations.

Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Aide publique au développement consacrée au secteur agricole en Afrique: acteurs, formes, efficacité et orientations. Cas du Sénégal Bassirou DIONE, ingénieur agroéconomiste dionsen2000@yahoo.fr Communication

Plus en détail

Mali 2015 DONNEES CLES

Mali 2015 DONNEES CLES Mali 2015 MANDAT Au Mali, Handicap International travaille à améliorer la qualité de vie des personnes handicapées et encourage leur pleine participation dans la société. Pour atteindre ces objectifs,

Plus en détail

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah.

Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant Réunion Réunion des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. Date Chair/Présidence Organisations participantes Agenda Guinée Sous Cluster Protection de l Enfant des acteurs de protection de l enfant a Forécariah. 23 juillet 2015 Mr le Chargé de l enfance, avec appui

Plus en détail

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM)

Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones. Bertrand Guibert (IRAM) Sécuriser la mobilité du pastoralisme dans les zones fragiles en temps de crise Bertrand Guibert (IRAM) Contexte du Pastoralisme Le pastoralisme : un mode de vie et de production Phénomène mondial et sahélien

Plus en détail

CADRE COMMUN SUR LES FILETS SOCIAUX SAISONNIERS AU NORD MALI

CADRE COMMUN SUR LES FILETS SOCIAUX SAISONNIERS AU NORD MALI CADRE COMMUN SUR LES FILETS SOCIAUX SAISONNIERS AU NORD MALI BULLETIN D INFORMATION - MARS 2015 en bref Bénéficiaires ATTEINTS : 39749 ménages 42 562 enfants de 0 à 23 mois 25 586 femmes enceintes et allaitantes

Plus en détail

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2)

Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Projet de Gestion des Ressources Naturelles phase II (PGRN2) Unité de Coordination Centrale (UCC) Direction Générale du Financement, des Investissements et des Organismes Professionnels Ministère de l

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation sur l élaboration

Plus en détail

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI

La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI La sécurité alimentaire dans l agenda post-2015 : Quels objectifs pour quels effets? Alain de Janvry Université de Californie à Berkeley et FERDI Objectif de la discussion : Quel bilan tirer du résultat

Plus en détail

COTE D IVOIRE. FICHE TECHNIQUE Ouest Côte d Ivoire. Monitoring d un projet cash : étapes, enjeux. Introduction. Les fondamentaux du monitoring

COTE D IVOIRE. FICHE TECHNIQUE Ouest Côte d Ivoire. Monitoring d un projet cash : étapes, enjeux. Introduction. Les fondamentaux du monitoring FICHE TECHNIQUE Ouest Côte d Ivoire Monitoring d un projet cash : étapes, enjeux Cadre de travail Avec le soutien d ECHO, ACF a publié au second semestre 2012 une série de fiches techniques pour aider

Plus en détail

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration

Rapport synthèse. Du 06 au 10 avril 2009. Rapport synthèse du Séminaire régional de formation aux outils et méthodologies pour l intégration 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 36 98 21; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavs_mail@yaho.fr; iavs.refer.ne http:// iavs.6mablog.com Agreement n 2001-1080/MESSR/AG/SG/DGESRS Rapport

Plus en détail

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD)

BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT (BOAD) RAPPORT DE SYNTHESE DE L ATELIER REGIONAL DE VALIDATION DES RESULTATS DE LA PREMIERE PHASE DE L ETUDE DE FAISABILITE POUR LA MISE EN PLACE D UN MECANISME

Plus en détail

Accélérer la mise en œuvre de la Charte pour la Gestion et la Prévention des Crises Alimentaires

Accélérer la mise en œuvre de la Charte pour la Gestion et la Prévention des Crises Alimentaires Accélérer la mise en œuvre de la Charte pour la Gestion et la Prévention des Crises Alimentaires Réunion des ministres en charge de l agriculture en 2011 à Conakry propose un mécanisme régulier de suivi

Plus en détail

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du

Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Note d information aux promoteurs des idées de projets éligibles aux fonds STAR alloués au Burkina Faso dans le cadre de la 6 ème reconstitution du Fonds pour l Environnement Mondial. Décembre 2014 1 1.

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h00 à 13h00 Date 28.08.2015 Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Facilitation Unicef Secrétariat Unicef Agenda 1. Suivi des recommandations

Plus en détail

Termes de Référence (TDR)

Termes de Référence (TDR) 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire de formation à l intégration

Plus en détail

Afrique de l Ouest. A t e l i e r d e D a k a r, du 2 2 a u 2 5 m a i 2 0 1 2. A v e c l e s o u t i e n de

Afrique de l Ouest. A t e l i e r d e D a k a r, du 2 2 a u 2 5 m a i 2 0 1 2. A v e c l e s o u t i e n de Réflexion sur les Méthodes d'analyse et de Ciblage en Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest A t e l i e r d e D a k a r, du 2 2 a u 2 5 m a i 2 0 1 2 A v e c l e s o u t i e n de TABLE DES MATIERES

Plus en détail

ETUDE DE PROGRAMME DE TRANSFERT MONETAIRE

ETUDE DE PROGRAMME DE TRANSFERT MONETAIRE ETUDE DE PROGRAMME DE TRANSFERT MONETAIRE REGION SAHEL MALI BURKINA FASO NIGER Février 2014 1 SOMMAIRE ABBREVIATIONS... 4 REMERCIEMENTS... 4 1. INTRODUCTION... 5 2. OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE ET LIMITES DE

Plus en détail

ENQUETE SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE DES MENAGES AU NIGER (janvier 2011) RESUME EXECUTIF (février 2011)

ENQUETE SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE DES MENAGES AU NIGER (janvier 2011) RESUME EXECUTIF (février 2011) 1 République du Niger ENQUETE SUR LA SECURITE ALIMENTAIRE DES MENAGES AU NIGER (janvier 2011) RESUME EXECUTIF (février 2011) CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE L ENQUÊTE Le Niger est classé parmi les plus pauvres

Plus en détail

ABA GRANGOU. 7 Mois après le lancement du 24 Janvier 2012

ABA GRANGOU. 7 Mois après le lancement du 24 Janvier 2012 ABA GRANGOU La Vision du Président, partagée par la Première Dame, est de voir que chaque Haïtien arrive enfin à s'alimenter sainement trois fois par jour 7 Mois après le lancement du 24 Janvier 2012 Préparé

Plus en détail

la Stratégie nationale d extension de la couverture maladie du Mali Comment le Rwanda a informé Health Economics and Policy Association (AfHEA)

la Stratégie nationale d extension de la couverture maladie du Mali Comment le Rwanda a informé Health Economics and Policy Association (AfHEA) 2 nd Conference of the African Health Economics and Policy Association (AfHEA) 2 eme Conférence de l Association Africaine d Economie et de Politique de la Santé (AfHEA) Comment le Rwanda a informé la

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 07 Novembre 2012

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 07 Novembre 2012 Compte-Rendu de la Réunion du Le mercredi 07 novembre 2012 entre 09h et 11h, s est tenue dans la salle Déniba de l UNICEF, la 32 ème réunion de la Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée

Plus en détail

ATELIER DE COUPON DE NOURRITURE GRAND ANSE RELIEF AND RECOVERY PROGRAM GRRP (PROGRAMME DE SECOURS ET DE RELÈVEMENT DANS LA GRAND ANSE)

ATELIER DE COUPON DE NOURRITURE GRAND ANSE RELIEF AND RECOVERY PROGRAM GRRP (PROGRAMME DE SECOURS ET DE RELÈVEMENT DANS LA GRAND ANSE) ATELIER DE COUPON DE NOURRITURE GRAND ANSE RELIEF AND RECOVERY PROGRAM GRRP (PROGRAMME DE SECOURS ET DE RELÈVEMENT DANS LA GRAND ANSE) Place Charmant: 11-13 Septembre2012 Table des Matières Contexte Aperçu

Plus en détail

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES

PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES PLAN D ACTION CSRP GROUPES VULNERABLES Objectifs clés CSRP 1 Actions préalables en gras CSRP II Déclencheurs en gras CSRP III Déclencheurs en gras CSRP IV Résultats de moyen terme/indicateurs Global :

Plus en détail

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme Foire aux savoirs Consolider la Résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel / Afrique de l Ouest Ouagadougou, Burkina Faso, 5-7 Novembre 2013 Appel à propositions Venez nous rejoindre

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration

Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration Session 2 : Solutions existantes pour la lutte contre la dégradation des terres et leur restauration Points de vue de la société civile Atelier régional Sahel / 18 19 décembre 2014 Tunis ReSaD : la société

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR Rencontre des experts en protection sociale à Madagascar 18 et 19 Août 2015 Hôtel COLBERT Antaninarenina

Plus en détail

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT

PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT PROJET DE SEMINAIRES ITINERANTS SUR LE TEMPS ET LE CLIMAT AU PROFIT DES AGRICULTEURS ET ELEVEURS DE LA MAUTRITANIE RAPPORT Lors de la réunion des Experts sur

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 27 JUIN 2012

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 27 JUIN 2012 Le mercredi 27 juin 2012 entre 09h et 11h, s est tenue dans la grande salle Deniba de l UNICEF, la 13 ème réunion de la Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée par Albert Tshiula, Coordinateur

Plus en détail

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN)

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) 1 TERMS OF REFERENCE Pour l Evaluations Externe d ACF Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) Programme Financé par PAM Référence du Contrat CI D4C 20 septembre

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE»

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE» Formation, organisation, appui-conseil, évaluation, diagnostic, facilitations diverses en microfinance Partenaire agréé du CGAP pour le renforcement des capacités en Afrique francophone Yaoundé, le 06

Plus en détail

Cluster Nutrition. UNICEF/Mali 12 mars 2015

Cluster Nutrition. UNICEF/Mali 12 mars 2015 Cluster Nutrition UNICEF/Mali 12 mars 2015 1 1 LA COUVERTURE DANS LES PROGRAMMES PCIMA 2 IMPACT DU PROGRAMME PCIMA, MALI IMPACT = couverture x efficacité Lien entre l efficacité et la couverture : un cercle

Plus en détail

Indice de Résilience. Mesure et Analyse. R i = f (IFA i, ABS i, AA i, NAA i, APT i, SSN i, CC i, EIE i, S i, AC i ) in collaboration with

Indice de Résilience. Mesure et Analyse. R i = f (IFA i, ABS i, AA i, NAA i, APT i, SSN i, CC i, EIE i, S i, AC i ) in collaboration with Indice de Résilience Mesure et Analyse R i = f (IFA i, ABS i, AA i, NAA i, APT i, SSN i, CC i, EIE i, S i, AC i ) in collaboration with Sommaire La méthode RIMA pour mesurer la résilience R i = f (IFA

Plus en détail

Diagnostic et Leçons à tirer

Diagnostic et Leçons à tirer Atelier sur le diagnostic des systèmes d information et d alerte précoce au Tchad Diagnostic et Leçons à tirer 20 Mars 2012, N Djamena, Tchad Plan de la présentation Les attentes d un système d information

Plus en détail

Ateliers de Formation, Région du Gorgol, République Islamique de Mauritanie

Ateliers de Formation, Région du Gorgol, République Islamique de Mauritanie TERMES DE REFERENCES S entendre sur les causes de la Malnutrition pour agir ensemble Renforcement des capacités des acteurs pour une meilleure intégration de la Nutrition dans les programmes de Sécurité

Plus en détail

RAPPORT TECHNIQUE D ANALYSE DES RESULTATS (HEA Outcome Analysis)

RAPPORT TECHNIQUE D ANALYSE DES RESULTATS (HEA Outcome Analysis) RAPPORT TECHNIQUE D ANALYSE DES RESULTATS (HEA Outcome Analysis) PAYS : MALI Codification : RTAR_ML_FEV2014 RESUME EECUTIF Date de l analyse: 24 au 28 fevrier 2014 Période de couverte par l analyse : Octobre

Plus en détail

- VISION DE LA CEDEAO -

- VISION DE LA CEDEAO - STOCK REGIONAL DE SECURITE ALIMENTAIRE - VISION DE LA CEDEAO - Dakar, 3-5 octobre 2011 Dr. Rui Silva Plan de Presentation Instruments Objectifs Articulation avec ECOWAP Approche de la CEDEAO Principes

Plus en détail

Projet de renforcement de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Populations Vulnérables du Gorgol en Mauritanie

Projet de renforcement de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Populations Vulnérables du Gorgol en Mauritanie TERMES DE REFERENCES Pour l Evaluation Mi-Parcours Externes d ACF Projet de renforcement de la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle des Populations Vulnérables du Gorgol en Mauritanie Programme Financé

Plus en détail

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA

SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA SYNTHESE DE PRESENTATION DU PPILDA INTITULE DU PROJET : PROJET DE PROMOTION DE L INITIATIVE LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT D AGUIE 1 Intitulé du Projet : Projet de Promotion de l Initiative Locale pour le

Plus en détail

Inauguration du pont de Bamako

Inauguration du pont de Bamako Histoire Le Mali actuel est né le 22 septembre 1960. Ce nom est un rappel et un hommage à la mémoire de l un des grands empires qu a connus l Afrique de l Ouest : l Empire du Mali. La République du Mali

Plus en détail

RENCONTRE DE VALIDATION DU PLAN D ACTION DE PLAIDOYER POUR LA RRC 2015-2016

RENCONTRE DE VALIDATION DU PLAN D ACTION DE PLAIDOYER POUR LA RRC 2015-2016 RENCONTRE DE VALIDATION DU PLAN D ACTION DE PLAIDOYER POUR LA RRC 2015-2016 Rapport présenté par Brigitte KONKOBO Adama GNANOU Juin 2015 1 INTRODUCTION Depuis 2010, les partenaires de Christian Aid que

Plus en détail

Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles?

Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles? Les causes de la Malnutrition? Comment maximiser les impacts nutritionnels des interventions agricoles? FENETRE SUR L AGRICULTURE, 19 sept. 2014 «Le défi de la sécurité alimentaire et nutritionnelle au

Plus en détail

Présentation de MCA Sénégal:

Présentation de MCA Sénégal: République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ---------------- Primature ---------------- TDRs CONSULTANT FACILITATEUR ATELIER DE DEVELOPPEMENT DE L ESPRIT D EQUIPE AU SEIN DU PERSONNEL DE MCA SENEGAL

Plus en détail

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif?

Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Sécurité alimentaire : Les collectivités territoriales ont-elles un avantage comparatif? Les récentes émeutes de la faim à Maputo, au Mozambique, ont servi à rappeler brutalement que les augmentations

Plus en détail

Rapport du mini-atelier de réflexion et de planification du Groupe de Travail régional sur l Education en Situations d Urgence 2 novembre 2012

Rapport du mini-atelier de réflexion et de planification du Groupe de Travail régional sur l Education en Situations d Urgence 2 novembre 2012 Groupe de Travail Régional Afrique de l Ouest et du Centre Rapport du mini-atelier de réflexion et de planification du Groupe de Travail régional sur l Education en Situations d Urgence 2 novembre 2012

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

Synthèse sur la situation des marchés au Mali Août 2016

Synthèse sur la situation des marchés au Mali Août 2016 Marché Août 2016 Fighting Hunger Worldwide Synthèse sur la situation des marchés au Mali Août 2016 Points Saillants État d approvisionnement des marchés : -L offre des céréales est en forte baisse dans

Plus en détail

PLAN DE RÉPONSE HUMANITAIRE MALI JANVIER-DÉCEMBRE 2016 NOV 2015. WFP/Irshad Khan

PLAN DE RÉPONSE HUMANITAIRE MALI JANVIER-DÉCEMBRE 2016 NOV 2015. WFP/Irshad Khan 2016 PLAN DE RÉPONSE HUMANITAIRE JANVIER-DÉCEMBRE 2016 NOV 2015 MALI WFP/Irshad Khan PARTIE I: POPULATION TOTALE PERSONNES DANS LE BESOIN PERSONNES CIBLÉES FONDS REQUIS EN USD. # PARTENAIRES HUMANITAIRES

Plus en détail

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome

AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome AVSF (Agronomes & Vétérinaires Sans Frontières), Coordination Nationale Sénégal, recherche : Un (01) Ingénieur Agronome Pour la mise en œuvre des projets : «Renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

Groupe 1 : Restauration du potentiel productif des terres dégradées:

Groupe 1 : Restauration du potentiel productif des terres dégradées: Activités des groupements paysans MOORIBEN Groupe 1 : Restauration du potentiel productif des terres dégradées: 65% des terres arables en Afrique sont dégradées dans une certaine mesure (Oldeman 1990).

Plus en détail

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies.

à même d apprécier les avancées sur les principaux axes stratégiques des politiques suivies. ATELIER REGIONAL DE RELANCE DES DISPOSITIFS NATIONAUX DE SUIVI EVALUATION DES POLITIQUES ET STRATEGIES DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE DE SEPT PAYS TEST Note conceptuelle I- Contexte et justification

Plus en détail

RAPPORT EVALUATION RAPIDE : Beni Centre, Territoire de Beni, NK

RAPPORT EVALUATION RAPIDE : Beni Centre, Territoire de Beni, NK 1 f o r m a t d u r a p p o r t d é v a l u a t i o n S E C A L DATE : 26 mai 2015 DATE DE L EVALUATION : 22-23 mai 2015 RAPPORT EVALUATION RAPIDE : Beni Centre, Territoire de Beni, NK 1. METHODOLOGIES

Plus en détail

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015

RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 RAPPORT SUR LA DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE AVEC LA VERIFICATION BIOMETRIQUE DANS LE SITE DE DEPLACEMENT DE LAC VERT 9 JUIN 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique des personnes déplacées

Plus en détail

Profil humanitaire. Extrait directive IASC H P DRAFT

Profil humanitaire. Extrait directive IASC H P DRAFT Extrait directive IASC H P Genève 30 août 2014 SOMMAIRE 1 Introduction 2 Pourquoi est Ce important? 3 Mode de Gouvernance 4 Principes de base 5 Système de classification 6 Produits dérivés 7 Problèmes

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes

Séminaire régional de formation à l élaboration de systèmes communautaires d alerte précoce et de gestiondes risques climatiques et de catastrophes 01 BP. 6269, Ouagadougou 01, Burkina Faso; Tel: (226) 50 37 83 69; GSM: (226) 70 80 64 52 Email: iavsmail@gmail.com http://www.iavs-bf.info Termes de Référence (TDR) Du Séminaire régional de formation

Plus en détail

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre COMMISSION DE LA CEDEAO Note méthodologique Task Force «Instrument de financement des intrants» Plateforme d Appui au Développement Rural et à la Sécurité Alimentaire en Afrique de l Ouest et du Centre

Plus en détail

Nov 2015. Photo: AU UN IST/Tobin Jones. La photo sera mise à jour dans la version éditée par le siège MALI

Nov 2015. Photo: AU UN IST/Tobin Jones. La photo sera mise à jour dans la version éditée par le siège MALI Nov 2015 Photo: AU UN IST/Tobin Jones La photo sera mise à jour dans la version éditée par le siège MALI POPULATION TOTALE PERSONNES DANS LE BESOIN PERSONNES CIBLÉES FONDS REQUIS EN USD #DE PARTENAIRES

Plus en détail

Point sur la situation alimentaire au Sahel Information sur le prix des céréales : Burkina Faso - Mali - Niger

Point sur la situation alimentaire au Sahel Information sur le prix des céréales : Burkina Faso - Mali - Niger AFRIQUE VERTE AcSSA - APROSSA - AMASSA 12-2 rue Voltaire - 931 Montreuil - France Tel : 1.42.87.6.67 - Fax : 1.48.58.88.13 http://www.afriqueverte.org Les Sahéliens peuvent nourrir le Sahel Point sur la

Plus en détail