Rapport de la première visite pays

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de la première visite pays"

Transcription

1 Page 1 sur 10 La protection de l enfance en urgence Suivi de la situation & de la réponse Rapport de la première visite pays Octobre, 2014, Bamako, Mali

2 Page 2 sur 10 Table des matières 1. Contexte Projet Objectifs principaux de la visite pays Réunions & activités Atelier de suivi de la situation et de la réponse de la protection de l enfance en urgence Les objectifs de suivi de la situation et de la réponse pour le SCPE Plan d action Résultats Recommandations... 8 Annexe 1: Cadre systématique et composants de suivi de la situation du SCPE... 9

3 Page 3 sur Contexte 1.1 Projet Le projet Boîte à outils et guide de suivi de situation et de réponse de la protection de l'enfance en urgence est un projet de deux ans incluant cinq pays participants (Burkina Faso, RDC, RCA, Mali et Sud Soudan). Financé par OFDA, il est dirigé par le Groupe de Travail global sur la Protection de l'enfance (GTPE) et sera mis en œuvre jusqu'en Mars Il a pour but de renforcer le cadre de suivi du GTPE (au niveau de l équipe de coordination du GTPE et de ses membres) et comporte deux volets: 1. Un soutien au niveau pays/terrain au GTPE en matière de suivi (monitoring) en urgence pendant deux ans pour ajuster, affiner et/ou établir un cadre de suivi systématique de la situation et de la réponse, et 2. Une boîte à outils et un guide sur le suivi de la situation et de la réponse de protection de l'enfance dans l'intervention humanitaire. Le GTPE recevra un soutien continu à distance et à travers deux visites pays, incluant des ateliers sur le suivi de la situation et de la réponse pendant la durée du projet. Le rapport de consultation 2014 des membres du GTPE et praticiens (niveau global et terrain) sur les Standards minimums pour la protection de l'enfance dans l'intervention humanitaire a abouti à 4 recommandations sur 5 directement liées au besoin et à la demande d'orientation concrète pour l établissement d'un cadre de suivi systématique (gestion du cycle de projet, mesure, collecte de données, rapportage) et pour le développement et l'utilisation d'indicateurs concrets et détaillés au niveau terrain. 1.2 Objectifs principaux de la visite pays Objectifs principaux de la visite pays: 1. Avoir une compréhension commune: (a) Du contexte du pays, (b) des problématiques prioritaires de la protection de l'enfance en urgence, (c) des défis, lacunes et bonnes pratiques de la collecte de données et des mécanismes de rapportage. 2. Faire l état des lieux et identifier les mécanismes existants pour le suivi de la situation et de la réponse 3. Fournir un soutien technique au GTPE sur le suivi de la situation et de la réponse 4. Soutenir le GTPE pour ajuster, affiner et/ou établir un cadre de suivi systématique de la situation et de la réponse 5. Réfléchir à de possibles améliorations, si c'est pertinent, pour: (a) les activités de suivi (monitoring), (b) l'utilisation et la dissémination des outils de suivi, (c) le renforcement des capacités des organisations membres du GTPE en matière de collecte de donnes et rapportage, (d) les pratiques de la gestion des connaissances et du partage de l'information,

4 Page 4 sur 10 (e) l'harmonisation et la coordination de la collecte de données et des mécanismes de suivi et de rapportage au niveau inter-cluster/ inter-agences. 6. Organiser un atelier sur le suivi de la situation et de la réponse de protection de l'enfant en urgence pour les membres du GTPE 7. Soutenir le GTPE dans l élaboration d'un plan d'action adopté de façon commune. 8. Fournir au GTPE des recommandations sur la mise en œuvre et l amélioration du cadre et des pratiques de suivi 9. Donner un soutien d'ordre plus général pour le système de coordination du GTPE dans trois de ses fonctions essentielles: (a) Fonction 3: Planifier et développer une stratégie, pas seulement au sein du GTPE mais aussi en développant des plans sectoriels, objectifs et indicateurs qui répondent directement aux priorités stratégiques de la réponse et en appliquant et adhérant à des standards et directives communs. (b) Fonction 4: Contrôler et évaluer les performances en contrôlant et rapportant sur les activités et besoins, mesurant la performance par rapport à la stratégie du cluster/les résultats attendus et recommander des actions correctives si nécessaire. (c) Fonction 5: Construire la capacité des membres du GTPE, pas seulement pendant l'urgence mais aussi pour la préparation et l établissement de plans de contingence. 2. Réunions & activités Les entretiens avec les informateurs clés et les consultations ont été mené pour obtenir une vision globale du contexte du pays, des questions existantes de la protection de l enfance en urgence et les processus de suivi, collecte de donnée, partage d informations et des efforts de la coordination, des défis, des priorités concernant la programmation et de partenaire dans le contexte humanitaire. Financé par l UNICEF, l atelier a eu lieu à Bamako, Mali, à l hôtel Bamako Plage. Les organisations membres du Sous- Cluster Protection de l Enfance (SCPE) du Mali ont été invitées à participer. Les organisations représentées étaient: AJDM, AVES, BNCE-Mali, Cluster Protection, DNPEF (structure gouvernementale) organisatrice de l activité, Enda Mali, GARDL, IRC CYPD, UNICEF, OCHA, OIM, MINUSMA (section Protection de l Enfant), Plan Mali, Right to Play Koulikoro, Samu social, Sous-Cluster Protection de l Enfance, VESOS, World Vision; soit un total de 28 participants. Date nome & personnes présents réunion/ activité MAR SAM, MALI Frank Kashando, Coordinateur, Sous-Cluster Réunion de planification sur l agenda, les activités, Protection à l enfance (SCPE); Josiane Hogahan les réunions, et l atelier Coulibaly, Co-facilitatrice Sous-Cluster PE David Moussa Ntambara, Chef de la Section Protection de l enfance; Frank Kashando Introduction sur le projet de suivi

5 Date nome & personnes présents réunion/ activité M.Gouanli Ayouba, Directeur Ajoint, DNPEF Direction de la promotion de l enfant et de la famille ; Boulkassoum Cisse, Chef de Division Promotion de l enfant, DNPEF ; Harouna Samake, Child Protection Government, point focal au SCPE; Frank Kashando VEN, LUN, MAR, MAR, MAR, Représentante Adoint UNICEF, Alessandra Dentice; David Moussa Ntambara; Frank Kashando Donatien Tameko, UNICEF Chief Planning, Monitoring and Evaluation Aurel Koca, Child Protection Advisor, Save the Children Jennifer Melton, UNICEF Child Protection Specialist (GBV) Membres du SCPE; Josiane (IOM, UNICEF, OARDL, BNCE Mali, DNPEF) IRC: Jerry Abdalah, Child, Youth Development programme manager; Kadiatou Bada, Data base officer Atelier avec les membres du SCPE Atelier avec les membres du SCPE Naoko, Cluster Education Pauline Villeneuve; Badreddin Serrokh, Humanitarian Affairs Officer, OCHA Cecilia Meynet-Diakite; Arik Tafia Darmawati, OCHA IM/ ORS Protection Cluster, Natalia Co-facilitatrice du Cluster Protection, DRC, Ronald Mortensen, OFDA Mali Aminata, VBG PE, UNICEF Josiane, Frank Page 5 sur 10 Briefing & Introduction sur le projet de suivi; Structure du SCPE et le rôle d équipe de la coordination. Briefing & Introduction sur le projet de suivi et l atelier Briefing & Introduction sur le projet de suivi Atelier de suivi de situation et de réponse (28 participants) Atelier de suivi de situation et de réponse (28 participants) et sur les pratiques de la gestion d informations IM practice et harmonisation de système d ORS avec la matrice 4 W et sur le development de nouveau outil ERP et la base des donnees du Cluster Protection et la collaboration avec le departement de la gestion d informations d OCHA Présentation sur le projet de suivi et l exploration des possibilités d établir la première relation entre le bailleur de fonds OFDA et UNICEF concernant la répartition budgétaire pour sur la VBG IMS et la formation Réunion sur le suivi de la situation Date nome & personnes présents réunion/ activité

6 Georgia, IMO du Cluster Protection Josiane, Frank Page 6 sur 10 sur l harmonisation de la matrice 4 W et le système ORS d OCHA & prochaines étapes pour les canevas de suivi du Cluster Protection et l intégration de la protection de l enfance Réunion de débriefing du rapport de la 1ère visite du pays analyse, force, défis, et prochaines étapes 3. Atelier de suivi de la situation et de la réponse de la protection de l enfance en urgence Les trois objectifs principaux de cet atelier étaient de: 1. Construire une compréhension commune du suivi de la situation et réponse en matière de protection de l enfant en urgence (concepts, méthodes, outils); 2. Comprendre la situation actuelle du suivi de la protection de l enfance, les lacunes, défis et bonnes pratiques au Mali et la structure à travers d un approche système de la protection à l enfance 3. Etablir un plan d action de suivi de situation et de réponse mené et suivi par le SCPE Pour plus de détails voir le rapport de l atelier. 3.1 Les objectifs de suivi de la situation et de la réponse pour le SCPE A travers un système d élaboration de consensus (méthode: café de la connaissance), les participants ont abouti à des objectifs spécifiques pour le suivi de la situation et de la réponse. Ces objectifs seront présentés en plénière de réunion du SCPE pour avoir l adhésion de plus d organisations. Suivi de Situation: 1. Former les acteurs de protection de l enfance sur le rapportage, la collecte des données, et l utilisation des outils. 2. Elaborer des outils harmonisés (standard) de rapportage dans le cadre de suivi de situation. 3. Mettre en place une base de données fiable. 4. Redynamiser les cadres de concertation sur la situation de protection de l enfance. 5. Mettre en place un mécanisme d informations. Suivi de Réponse: 1. Renforcer le processus de collecte de documentation, d analyse et rapportage. 2. Mettre à jour les indicateurs sur la base du contexte Malien actuel. 3. Renforcer le mécanisme de partage et de diffusion des informations.

7 Page 7 sur Plan d action PLAN D ACTION POUR LE SUIVI DE SITUATION Objectifs/ Point d action Responsables Durée / Deadline 1. Former les acteurs de protection de l enfance sur le IRC, OCHA, DNPEF, ENDA, Trimestre rapportage, la collecte des données, et l utilisation des outils UNICEF 2. Elaborer des outils harmonisés (standard) de rapportage SCPE, OCHA, MINUSMA Trimestre dans le cadre de suivi de situation CP, DNPEF, Plan Mali 3. Mettre en place une base de données fiable OIM, DNPEF, UNICEF, Trimestre CNDIFE 4. Redynamiser les cadres de concertation sur la situation de DNPEF, UNICEF, VESOS, Trimestre protection de l enfance BNCE, 5. Mettre en place un mécanisme d informations SCPE, DNPEF, AVES, SAMU Social, GARDL, Trimestre PLAN D ACTION POUR LE SUIVI DE REPONSE Objectifs/ Point d action Responsables Durée / Deadline 1. Renforcer le processus de collecte de documentation, IRC, SCPE, DNPEF, UNICEF Trimestre d analyse et rapportage 2. Mettre à jour les indicateurs sur la base du contexte OCHA, SCPE, UNICEF, Plan Trimestre Malien actuel Mali, CNDIFE, DNPEF, DNDS 3. Renforcer le mécanisme de partage et de diffusion des SCPE, UNICEF, DNPEF, OCHA Trimestre informations 4. Résultats 1. Les consultations avec une variété de parties concernées du Sous-Cluster de la Protection de l Enfance (SCPE) et autres agences des NU, organisations internationales et locales et autres clusters ont ouvert de nouvelles opportunités, perspectives, un espace d échange intersectoriel et la base pour des conversations ultérieures, nouvelle initiatives, une collaboration continue et une transparence du flux d informations. 2. L atelier de suivi de la situation et de réponse pour la protection de l enfance en urgence a été organisé et un rapport avec les annexes diffusé aux membres du SCPE. 3. Collaboration avec OCHA sur le système d ORS et la matrice 4W et début d harmonisation des outils de suivi e de la gestion d informations de SCPE au niveau global du système de la coordination humanitaire de façon coordonnée avec OCHA et le Cluster Protection. 4. Collaboration et coordination avec le IMO du Cluster Protection (ORS, 4 W, ERP, base des données - prise en compte les besoins d informations de SCPE).

8 Page 8 sur Le Cluster Education a exprimé sa volonté de partager les informations pertinentes avec le Sous-Cluster de la protection de l enfance de rapports, futures enquêtes et autre moyen. 6. L organisation chargée de la base des données GBV IMS a accepté de partager les informations partageables. 7. OFDA a exprimé un intérêt très fort à connaitre plus sur la protection de l enfance, le travail du SCPE, les programmes d UNICEF au Mali (ils étaient jamais dans une relation comme bailleurs de fonds avec UNICEF pour la protection de l enfance) et a mentionné que les fonds pour l année 2015 n étaient pas encore distribués. Par ailleurs le responsable était convaincu de la pertinence du projet et l approche ouvert et transparent en matière au suivi et la gestion des activités et le rapportage sur le progrès et la performance. 8. En outre, le responsable d OFDA est venu et a participé à la réunion hebdomadaire du Cluster Protection. 5. Recommandations 1. Nécessité de faire le plaidoyer pour le poste d un IMO (qui parle couramment le français) de 100% dévoué à l équipe de coordination de la protection de l enfance. 2. Renforcer la structure de la coordination: nécessité d allouer (plus de temps l idéal et nécessaire serait le 100% de son temps) à la coordinatrice pour son rôle comme coordinatrice et la responsabilité de suivre les autres GTPE régionaux et provinciaux. 1. Ça serait utile si le nouveau IMO pourrait participer à la formation de la gestion de l information du GTPE au niveau global le plus vite possible pour être familiarisé avec les outils de suivi et de la gestion d information harmonisée du GTPE global. 2. Organiser une séance avec le nouveau IMO comme introduction aux outils du GTPE global avec l IMO du GTPE global. 3. Collaborer, travailler et ajuster la matrice 4 W et autre point de rapportage avec OCHA (ORS et ORS). 4. Collaborer, travailler et ajuster le système de rapportage et la collecte des données avec le cluster protection. 5. Renforcer les capacités des membres de SCPE dans le domaine de suivi de la situation et la réponse dans la protection de l enfance. 6. Prendre contact avec les autres pays participants pour échanger les expériences, succès, défis, forces et faiblesses du cadre de suivi, du travail avec les partenaires, entre autres et pour partager les informations et les connaissances.

9 Page 9 sur 10 Annexe 1: Cadre systématique et composants de suivi de la situation du SCPE Systèmes de la collecte des données existants dont le cadre systématique de la protection de l enfance peut extrait des informations :

10 Page 10 sur 10 Cadre de suivi de la situation pour la protection de l enfance:

Rapport de la 1 ère visite du pays

Rapport de la 1 ère visite du pays Page 1 sur 11 Protection a l enfance en urgence Suivi de situation et de l intervention Rapport de la 1 ère visite du pays 25 Août 06 Septembre, 2014, Bangui, République Centrafricaine (RCA) Page 2 sur

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 10 JUILLET 2013

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 10 JUILLET 2013 Le Mercredi 10 Juillet 2013 entre 09h et 11h, s est tenue dans la salle Déniba de l UNICEF, la 13 ème réunion de l année 2013 de Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée par Mme Anne

Plus en détail

Rapport de l Atelier conjoint UNHCR /UNICEF sur la protection des enfants affectés par la crise au Mali + 3

Rapport de l Atelier conjoint UNHCR /UNICEF sur la protection des enfants affectés par la crise au Mali + 3 Rapport de l Atelier conjoint UNHCR /UNICEF sur la protection des enfants affectés par la crise au Mali + 3 Lieu : UNICEF Bureau Régional pour l Afrique de l Ouest & du Centre, Dakar 24, 25-26 Avril 2013

Plus en détail

RECOMMANDATIONS OPÉRATIONNELLES SUR LES RESPONSABILITÉS DES CHEFS DE FILE SECTORIELS ET D OCHA EN MATIÈRE DE GESTION DES INFORMATIONS

RECOMMANDATIONS OPÉRATIONNELLES SUR LES RESPONSABILITÉS DES CHEFS DE FILE SECTORIELS ET D OCHA EN MATIÈRE DE GESTION DES INFORMATIONS RECOMMANDATIONS OPÉRATIONNELLES SUR LES RESPONSABILITÉS DES CHEFS DE FILE SECTORIELS ET D OCHA EN MATIÈRE DE GESTION DES INFORMATIONS Des recommandations détaillées sur l approche de responsabilité sectorielle

Plus en détail

humanitaire, le GTPE est un domaine de responsabilité du Cluster de protection global.

humanitaire, le GTPE est un domaine de responsabilité du Cluster de protection global. Le Groupe de travail sur la protection de l enfance (GTPE) est le forum à l échelle mondiale chargé de la coordination des actions concernant la protection de l enfance dans les situations de crise humanitaire.

Plus en détail

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga

Burundi. Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo. Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Burundi Rapport national intermédiaire du suivi de la mise en oeuvre du Cadre d'action de Hyogo Nom du point focal : Mr SERVILIEN Nitunga Organisation : Ministère de l'intérieur et de la Sécurite Publique

Plus en détail

Suivi de la Performance du Cluster Sécurité Alimentaire en RCA

Suivi de la Performance du Cluster Sécurité Alimentaire en RCA Suivi de la Performance du Cluster Sécurité Alimentaire en RCA 1. Introduction Rapport final - Décembre 2014 Le suivi de la performance du cluster (Cluster Performance Monitoring) est un processus qui

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 06 MARS 2013

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 06 MARS 2013 Le mercredi 06 Mars 2013 entre 09h et 11h, s est tenue dans la salle Déniba de l UNICEF, la 5 ème réunion de l année 2013 de Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée par Dr Cissé, Chargé

Plus en détail

Libreville 14 & 15 mars 2013 RAPPORT FINAL

Libreville 14 & 15 mars 2013 RAPPORT FINAL Atelier de planification opérationnelle du Projet COMIFAC-FAO relatif aux «systèmes de surveillance et de MNV nationaux avec une approche régionale pour les pays du Bassin du Congo» Libreville 14 & 15

Plus en détail

Cluster Coordination : Note d orientation sur la coordination sectorielle pour les bureaux de UNICEF dans les pays

Cluster Coordination : Note d orientation sur la coordination sectorielle pour les bureaux de UNICEF dans les pays Cluster Coordination : Note d orientation sur la coordination sectorielle pour les bureaux de UNICEF dans les pays Cluster Coordination : Note d orientation sur la coordination sectorielle pour les bureaux

Plus en détail

Compte-rendu de la réunion du vendredi 29 mai 2015

Compte-rendu de la réunion du vendredi 29 mai 2015 Compte-rendu de la réunion du vendredi 29 mai 2015 Ordre du jour : Revue de l ordre du jour et des points d action de la dernière réunion - dont Attaques contre les écoles (MENET, Cluster) Bref compte-rendu

Plus en détail

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014

Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Réunion 14 janvier 2014 Cluster Éducation Mali Agenda : réunion 14 janvier 2014 1. Présentation des participants et validation de l agenda 2. Suivi des points d action de la réunion

Plus en détail

De l intérêt croissant des bailleurs humanitaires pour l environnement

De l intérêt croissant des bailleurs humanitaires pour l environnement 44 w Dossier De l intérêt croissant des bailleurs humanitaires pour l environnement Par Blanche Renaudin Une étude portant sur l intégration de l environnement dans le secteur humanitaire 1 a été commanditée

Plus en détail

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 07 Novembre 2012

Coordination du Cluster Nutrition - Mali Compte-Rendu de la Réunion du 07 Novembre 2012 Compte-Rendu de la Réunion du Le mercredi 07 novembre 2012 entre 09h et 11h, s est tenue dans la salle Déniba de l UNICEF, la 32 ème réunion de la Coordination du CLUSTER Nutrition Mali. Elle a été présidée

Plus en détail

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade

TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade TDR de l atelier de lancement de l Observatoire National de la Gouvernance Foncière 16 17 juin 2015, Good Rade 1 Contexte et justification: La Loi sur le Domaine Nationale aura exactement 51 ans jour pour

Plus en détail

6-8 Mai 2014, Dakar, Sénégal

6-8 Mai 2014, Dakar, Sénégal Atelier régional HHA pour le renforcement des capacités de la société civile, des parlementaires et des media dans l analyse des budgets et le plaidoyer pour la santé de la mère et de l enfant 6-8 Mai

Plus en détail

La Réforme Humanitaire

La Réforme Humanitaire La Réforme Humanitaire Edifier un système de réponse humanitaire plus efficace et prévisible é Lancée en 2005 par le Coordonnateur des Secours d Urgence ERC, USG Affaires Humanitaires. La réforme cherche

Plus en détail

Cadre de gestion des risques Du CHF en République Centrafricaine Final Nov 2014. Introduction. ETAPPE 1 : Définition du contexte

Cadre de gestion des risques Du CHF en République Centrafricaine Final Nov 2014. Introduction. ETAPPE 1 : Définition du contexte Cadre de gestion des risques Du CHF en République Centrafricaine Final Nov 2014 Introduction Ce document est établi suivant la méthodologie du Cadre de Gestion des Risques (Risk Management Framework) proposé

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2015

NOTE D ORIENTATION 2015 NOTE D ORIENTATION 2015 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires»

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires» COMPTE RENDU DE LA REUNION DU GROUPE TECHNIQUE DE TRAVAIL «Transferts Monétaires» Date : 2 Mai 2013 Lieu : Bureau ONG ASB / quartier Camping Participants : ACF Espagne - ACTED - ASB - CaLP -CFS (Cellule

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

resultats EVALUATION PLANIFICATION FAMILIALE Plan stratégique national à vision multisectorielle Elaborée en Octobre 2014 Les 6 Sous-Objectifs

resultats EVALUATION PLANIFICATION FAMILIALE Plan stratégique national à vision multisectorielle Elaborée en Octobre 2014 Les 6 Sous-Objectifs EVALUATION EVALUATION DU PLAN DU PLAN DES DES RESULTATS 2014 POUR LA LA MISE MISE EN EN OEUVRE OEUVRE DU PNSPF DU PNSPF 2014-2020 2014-2020 Elaborée en Octobre 2014 Design by Grace NZOLO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE

Plus en détail

Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve

Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve GROUPE HUMANITAIRE SECURITE ALIMENTAIRE Compte Rendu de la réunion de l atelier sur les critères de ciblage et de vulnérabilité 07 mai 2013, Hôtel Kempinski El Farouk, Quartier du Fleuve Assistance Alimentaire

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT

La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT La culture du résultat au sein des systèmes statistiques nationaux des Etats membres d AFRISTAT SOMMAIRE Introduction... 2 I. Aperçu sur le fondement de la gestion axée sur les résultats... 3 1.1. De nouveaux

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

MOBILISATION DES RESSOURCES

MOBILISATION DES RESSOURCES Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche en Education MOBILISATION DES RESSOURCES Mini Guide pratique pour le ROCARE Ce guide est conçu et diffusé par le Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche

Plus en détail

Module de référence pour la coordination sectorielle au niveau national

Module de référence pour la coordination sectorielle au niveau national Module de référence pour la coordination sectorielle au niveau national Sécurité Alimentaire PAM & FAO Santé OMS Logistique PAM Télécommunications d urgence PAM Nutrition UNICEF Éducation UNICEF & Save

Plus en détail

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS)

Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Système de gestion des données du secteur des transports (TSDMS) Exposé succinct I. Introduction II. Objet de la gestion des données du secteur des transports III. Efforts passés et présents par le SSATP

Plus en détail

ATELIER DE CONCEPTION DE L ENQUETE MICS Organisé par UNICEF WCARO Hotel Palm Beach, Saly, Sénégal 5 11 Juin, 2014 AGENDA

ATELIER DE CONCEPTION DE L ENQUETE MICS Organisé par UNICEF WCARO Hotel Palm Beach, Saly, Sénégal 5 11 Juin, 2014 AGENDA Résultats attendus de l atelier : ATELIER DE CONCEPTION DE L ENQUETE Organisé par UNICEF WCARO Hotel Palm Beach, Saly, Sénégal 5 11 Juin, 2014 AGENDA Renforcements des compétences du staff UNICEF, des

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN)

Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) 1 TERMS OF REFERENCE Pour l Evaluations Externe d ACF Transfert Monétaire par téléphone mobile (programme en partenariat avec le PAM et MTN) Programme Financé par PAM Référence du Contrat CI D4C 20 septembre

Plus en détail

BULLETIN DU CLUSTER SANTE

BULLETIN DU CLUSTER SANTE 1 BULLETIN DU CLUSTER SANTE SITUATION SANITAIRE SUITE AU CONFLIT ARME AU NORD MALI 31 MAI 2013 N 4 Points Clefs Situation sécuritaire calme mais toujours imprévisible dans les régions du nord. La sixième

Plus en détail

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain.

Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA TYPOLOGIE DU POSTE. LIEU DE MISSION : Poste basé à Dakar avec 25 à 30% du temps sur le terrain. Médecin de desk L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours médicaux de qualité lors des

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUESTAFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUESTAFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUESTAFRICAINE Bénin Mali Burkina Faso Côte-d'Ivoire PLACE DE LA GESTION DE LATRESORERIE DANS LE NOUVEAU CADRE HARMONISE DES FINANCES PUBLIQUES AU SEIN DE L UEMOA Niger Sénégal

Plus en détail

REUNION DE COORDINATION DU CARN RBM YAOUNDE, 13-15 JUILLET 2010

REUNION DE COORDINATION DU CARN RBM YAOUNDE, 13-15 JUILLET 2010 REPORT RBM/EXD/2010/REP. 15 JUL 2010 Official document General distribution Français REUNION DE COORDINATION DU CARN RBM YAOUNDE, 13-15 JUILLET 2010 RAPPORT Le groupe de coordination du réseau Faire Reculer

Plus en détail

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE»

FINANCEMENT DE «PARTENAIRE PILOTE» Manuel de mise en œuvre de la communication pour le changement social et comportemental (CCSC) à destination des adolescents en milieu urbain en matière de santé sexuelle et reproductive (SSR) Organisation

Plus en détail

Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière

Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière Consumer Empowerment and Market Conduct (CEMC) Working Group Autonomisation du Consommateur et Pratiques Commerciales Stratégies nationales d éducation financière Cette Note Directrice a été élaborée par

Plus en détail

régime d assurance collective

régime d assurance collective régime d assurance collective L heure d adhérer Ma ligne de vie Ma ligne de santé Ma ligne de protection de revenu 2 Bonjour, je suis Fiche Adhésion, la toute dernière de la série des fiches. Ma mission

Plus en détail

PLANIFICATION REGIONALE DE AProCA 2007-2011

PLANIFICATION REGIONALE DE AProCA 2007-2011 ASSOCIATION DES PRODUCTEURS DE COTON AFRICAINS BP 1799 Bamako / Mali Tel: + (223) 222 63 67 Quartier Sema 1, rue 50, Porte 1107 Email: communication@aproca.net, sp@aproca.net Site: www.aproca.net PLANIFICATION

Plus en détail

Boîte à outils pour une évaluation conjointe des besoins d éducation

Boîte à outils pour une évaluation conjointe des besoins d éducation Boîte à outils pour une évaluation conjointe des besoins d éducation 1 Remerciements La première version de la Boîte à outils pour une évaluation conjointe des besoins d éducation a été réalisée par les

Plus en détail

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV)

Opération P126744. DONS H7410-HA et TF011396 RECRUTEMENT DE L OPERATEUR DU FOND DE COFINANCEMENT DE SERVICES DE VULGARISATION AGRICOLE (OFSV) REPUBLIQUE D HAITI MINISTERE DE L AGRICULTURE, DES RESSOURCES NATURELLES ET DU DEVELOPPEMENT RURAL (MARNDR) PROJET DE RENFORCEMENT DES Services Publiques Agricoles II (RESEPAG II) Opération P126744 DONS

Plus en détail

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES

MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES MONTAGE ET REALISATION DU PROGRAMME SOFT-WHERE EXPORT 2013 CAHIER DES CHARGES 1) Introduction Dans le cadre de son PDI (Plan de Développement International), le Cluster EDIT a mis en place une action nommée

Plus en détail

Compte- rendu de formation UTILISATION DE LA BASE DE DONNEES SMART CEDAMM. Du 22 au 26 MARS 2013

Compte- rendu de formation UTILISATION DE LA BASE DE DONNEES SMART CEDAMM. Du 22 au 26 MARS 2013 Compte- rendu de formation UTILISATION DE LA BASE DE DONNEES SMART CEDAMM Du 22 au 26 MARS 2013 1 This workshop was made possible by the generous support of the American people through the United States

Plus en détail

L AIDE A-T-ELLE CHANGÉ? ACHEMINEMENT DE L AIDE EN HAÏTI AVANT ET APRÈS LE SÉISME

L AIDE A-T-ELLE CHANGÉ? ACHEMINEMENT DE L AIDE EN HAÏTI AVANT ET APRÈS LE SÉISME L AIDE A-T-ELLE CHANGÉ? ACHEMINEMENT DE L AIDE EN HAÏTI AVANT ET APRÈS LE SÉISME Juin 2011 www.haitispecialenvoy.org Bureau de l Envoyé Spécial pour Haïti One United Nations Plaza, 7ème étage New York,

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : Maintenance équipements de production TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 3 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/21/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER JUILLET 2013 Comité du programme et budget Vingt et unième session Genève, 9 13 septembre 2013 RAPPORT SUR L ÉTAT D AVANCEMENT DE LA MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Le développement des capacités pour la promotion de l égalité entre les sexes, dans l optique de l efficacité de l aide

Le développement des capacités pour la promotion de l égalité entre les sexes, dans l optique de l efficacité de l aide Le développement des capacités pour la promotion de l égalité entre les sexes, dans l optique de l efficacité de l aide Enseignements dégagés des consultations sous-régionales en Afrique Document de réflexion

Plus en détail

STRONG NKV RAPPORT SUR LA MICRO EVALUATION DU PARTENAIRE «ALDI» kinshasa ASSOCIATION LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRE

STRONG NKV RAPPORT SUR LA MICRO EVALUATION DU PARTENAIRE «ALDI» kinshasa ASSOCIATION LOCALE POUR LE DEVELOPPEMENT INTEGRE 8 bis, Mongala street Kinshasa Gombe P.O. box 16713 Kinshasa 1 Democratic Republic of Congo N Impôt : A 0702050 M Phone : + 243 89 89 19 645 + 243 15 146 741 E-mail : audit@strong-nkv.cd RAPPORT SUR LA

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization)

2. Bailleurs de fonds internationaux majeurs, coordination et possibilité de division du travail, exercices d évaluation conjointe (harmonization) DIREZIONE GENERALE PER LA COOPERAZIONE ALLO SVILUPPO Ufficio IV Cadre Pays Stream 2013-2015 BURKINA FASO 1. Contexte et finalités de la présence de la coopération italienne Le Burkina Faso est l'un des

Plus en détail

Afrique centrale : les impacts de la LRA et la réponse de la communauté internationale

Afrique centrale : les impacts de la LRA et la réponse de la communauté internationale Afrique centrale : les impacts de la LRA et la réponse de la communauté internationale Jean-Charles Dupin UN Coordinator / Focal point on the LRA Security Institutions Unit / BINUCA L évolution du contexte

Plus en détail

ANNEXE 3. Période 2011-2015

ANNEXE 3. Période 2011-2015 ANNEXE 3 GUIDE DE MOBILISATION DES RESSOURCES POUR LA MISE EN OEUVRE DU PLAN OPERATIONEL DE LUTTE CONTRE LE VIH ET LE SIDA EN MILIEU DE TRAVAIL Période 2011-2015 BUJUMBURA, 19 Mai 2011 2 Sommaire 0. Introduction.3

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

Le logiciel M4R (Monitoring for Results)

Le logiciel M4R (Monitoring for Results) L innovation appliquée au service de la nouvelle gouvernance Le logiciel M4R (Monitoring for Results) de IDEA-Solutions Un réseau international opérant en trois langues une formation combinée à l action

Plus en détail

Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena. 28-30 avril 2015

Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena. 28-30 avril 2015 Deuxi ème jour Premier jour Jour 0 Programme du Forum National sur la Nutrition et l Alimentation à l Hôtel KEMPINSKI N Djamena 28-30 avril 2015 Date Heure Activité Veille du forum (Hôtel KEMPINSKI) Arrivée

Plus en détail

Les Fiches de projet et leur canevas

Les Fiches de projet et leur canevas Les Fiches de projet et leur canevas République du Burundi Ministère de la Sécurité Publique Agence nationale d exécution : Fiche de Projet1 Titre du Projet : Renforcement des capacités de planification

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana

Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Etude de cas : la coordination des partenaires au Ghana Marty Makinen R4D/HFG avril 2015 Abt Associates Inc. In collaboration with: Broad Branch Associates Development Alternatives Inc. (DAI) Futures Institute

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

2. Pourquoi évaluer la coordination et la communication d une réponse à l urgence?

2. Pourquoi évaluer la coordination et la communication d une réponse à l urgence? RAPPORT DE FIN DE MISSION SIMEX Haïti 2011 25 Juillet 2011 Rédigé par Guillaume Simonian Chargé de programme UNICEF Unité d analyse prévisionnelle et capacité de réaction 1 LISTE DES ACRONYMES COUC : Centre

Plus en détail

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015

Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 Plan d action de l ISO pour les pays en développement 2011-2015 ISO l Organisation internationale de normalisation L ISO comprend 163* membres qui sont les instituts nationaux de normalisation de pays

Plus en détail

3. Actions de suivi sur Mozayik/Canaan (DSRSG/RC/HC)

3. Actions de suivi sur Mozayik/Canaan (DSRSG/RC/HC) Equipe Humanitaire du Pays (HCT) Bureau d OCHA, 22 janvier 2014 1. Mot d'introduction du DSRSG/RC/HC - Le DSRSG/RC/HC a informé qu une équipe de New York effectue actuellement une visite en Haïti pour

Plus en détail

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain

Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Mobiliser aujourd'hui les dirigeants humanitaires mondiaux de demain Michael Dickmann Emma Parry Ben Emmens Christine Williamson Septembre 2010 People In Aid Cranfield University, School of Management

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

GUIDE POUR LE SUIVI ET

GUIDE POUR LE SUIVI ET Observatoire Economique et Statistique d Afrique Subsaharienne Document de travail n 2013 001 GUIDE POUR LE SUIVI ET EVALUATION AXES SUR LES RESULTATS DES STRATEGIES NATIONALES DE DEVELOPPEMENT DE LA STATISTIQUE

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT

TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT TERMES DE REFERENCE POUR PRESTATAIRE INDIVIDUEL ET CONSULTANT Titre: Consultance pour l élaboration d un système d information informatisé : système de suivi, de mesure et d évaluation des données sur

Plus en détail

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE

DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE DOMAINES D INTERVENTION EN DEMANDE Critères valables pour toute affectation en tant que Volontaire des Nations Unies, pas uniquement pour les affectations en réponse à la crise du virus Ebola. Les exigences

Plus en détail

TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D'IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 3 PLANNING. 4 PRESTATAIRES.

TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D'IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 3 PLANNING. 4 PRESTATAIRES. Programme Moussanada Textile-habillement Segment : Bonneterie Intégrée Module : Cœur de production Action : Poste de travail et gestion de la production - Teinture et finissage TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF...

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

Promouvoir des synergies entre la protection des enfants et la protection sociale en Afrique de l Ouest et du Centre

Promouvoir des synergies entre la protection des enfants et la protection sociale en Afrique de l Ouest et du Centre inégalité Note de Synthèse Protection sociale pour les Enfants Réduction de la pauvreté q protection sociale Février 2009 exclusion sociale Politiques Sociales atteindre les OMD sécurité stratégies politiques

Plus en détail

Normes Mauritaniennes de l Action contre les Mines (NMAM) Inclus les amendements Janvier 2014

Normes Mauritaniennes de l Action contre les Mines (NMAM) Inclus les amendements Janvier 2014 NMAM 11.10 Normes Mauritaniennes de l Action contre les Mines (NMAM) Inclus les amendements Gestion de l information et rédaction de rapports en Mauritanie Coordinateur Programme National de Déminage Humanitaire

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

GUIDE DE SUIVI ET D ÉVALUATION

GUIDE DE SUIVI ET D ÉVALUATION GUIDE DE SUIVI ET D ÉVALUATION Lutte contre le VIH, la tuberculose, le paludisme et renforcement des systèmes de santé et des systèmes communautaires Partie 1 : Exigences du système de suivi et d évaluation

Plus en détail

Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation. Le Cluster Éducation. mondial

Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation. Le Cluster Éducation. mondial Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation Le Cluster Éducation mondial Petit guide des évaluations rapides conjointes des besoins en matière d éducation Le Cluster

Plus en détail

Portfolio des services du ROHSCO Mot de la direction C est avec un immense plaisir que nous vous remettons ce portfolio; fidèle portrait des services du ROHSCO. Au fil des années le Regroupement s est

Plus en détail

Directeur Général de l association ALIMA

Directeur Général de l association ALIMA Directeur Général de l association ALIMA L ASSOCIATION ALIMA Lors de la création d ALIMA, en juin 2009, l objectif était de produire des secours médicaux lors de situations d urgences ou de catastrophes

Plus en détail

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO

PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO PROJET DOUGORE 2011 SUR LA DECENTRALISATION AU TOGO ELABORATION D UN PLAN DE DEVELOPPEMENT COMMUNAL Par : LEGONOU François, Directeur SYDEL AFRIQUE, Consultant En guise d introduction La décentralisation

Plus en détail

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG)

Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Bureau du Projet de l ONU sur la Gouvernance (UNPOG) Mine United Nations Electronic/Mobile Government Knowledge Repository (emgkr) United Nations Project Office on Governance United Nations Department

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali 1 Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur direct) Collaboration Subordonnés

Plus en détail

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL

SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL N 20 le 09 mai 2012 SIGNATURE DU COMPACT NATIONAL APPROPRIATION, ALIGNEMENT, HARMONISATION, GESTION AXEE SUR LES RESULTATS ET RESPONSABILITE MUTUELLE POUR UN IMPACT REEL L e Ministre de la Santé SEM Ba

Plus en détail

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM)

Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Partenariat Faire reculer le paludisme (RBM) Cahier des charges du Groupe de Travail sur le Plaidoyer pour la lutte contre le paludisme (MAWG) Révision basée sur l examen du cadre de responsabilisation

Plus en détail

Procédure négociée avec publicité - Appel à candidats

Procédure négociée avec publicité - Appel à candidats Note aux candidats BXL 1278 - MARCHÉ PUBLIC RELATIF AU DÉVELOPPEMENT, À L'IMPLÉMENTATION ET À LA MAINTENANCE D'UN LOGICIEL ERP DE GESTION ADMINISTRATIVE, DE PLANIFICATION ET DE SUIVI DES PROJETS DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2009. Projet triennal d intervention artistique contre les IST/VIH/SIDA chez les plus plus et jeunes de la ville de bobo et environs

RAPPORT ANNUEL 2009. Projet triennal d intervention artistique contre les IST/VIH/SIDA chez les plus plus et jeunes de la ville de bobo et environs A. PAGE DE COUVERTURE RAPPORT ANNUEL 2009 NOM, ADRESSE ET CONTACT SIDA KA TAA, BP 533 BOBO- DIOULASSO 01 Téléphone : 20 97-74-75 E-mail : sidakataa@hotmail.com sidakataa@yahoo.fr TITRE DU PROJET NUMERO

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013

Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Notice de sélection pour Consultant Individuel IC-UPS/021/2013 Date: 15 Février 2013 Pays Intitulé de la mission : République Démocratique du Congo RDC Sélection d un consultant Chef d équipe pour l élaboration

Plus en détail

FFLOAT (Ferroviaire, Fluvial, Lacustre, Opérations Aériennes Task Force)

FFLOAT (Ferroviaire, Fluvial, Lacustre, Opérations Aériennes Task Force) FFLOAT (Ferroviaire, Fluvial, Lacustre, Opérations Aériennes Task Force) Une plateforme logistique au service de la communauté humanitaire Notre but: vous assister face aux défis logistiques en RDC Introduction

Plus en détail

Trousse d évaluation rapide en matière de protection de l enfant

Trousse d évaluation rapide en matière de protection de l enfant Trousse d évaluation rapide en matière de protection de l enfant Groupe sectoriel mondial sur la protection, Groupe de travail sur la protection de l enfant, décembre 2012 Comment comprendre les symboles

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR L APPLICATION ET LE SUIVI DES POLITIQUES ET DES INTERVENTIONS DE PLAIDOYER

FEUILLE DE ROUTE POUR L APPLICATION ET LE SUIVI DES POLITIQUES ET DES INTERVENTIONS DE PLAIDOYER FEUILLE DE ROUTE POUR L APPLICATION ET LE SUIVI DES POLITIQUES ET DES INTERVENTIONS DE PLAIDOYER Cet ensemble d outils a été conçu pour renforcer la capacité des parties prenantes clefs de s impliquer

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs

Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Diagnostics Accompagnements Entreprises du tourisme, de l hôtellerie, la restauration et des activités de loisirs Mai 2015 Date limite de réponse : 20 juin 2015 Cahier des charges Pour accompagner les

Plus en détail

Intégration de la Migration dans les stratégies nationales de développement

Intégration de la Migration dans les stratégies nationales de développement Newsletter numéro 1 Mars2015 Newsletter n 1 OIM ie Intégration de la Migration dans les stratégies nationales de développement Avancement de la Phase II en ie Pour la deuxième phase (2014-2018), l OIM

Plus en détail

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES PROGRAMME MONDIAL DE LOCATION DE VÉHICULES ET RÉGIME DʹAUTO ASSURANCE

F Distribution: GÉNÉRALE RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES PROGRAMME MONDIAL DE LOCATION DE VÉHICULES ET RÉGIME DʹAUTO ASSURANCE Première session ordinaire du Conseil d administration Rome, 4 6 février 2008 RESSOURCES, QUESTIONS FINANCIÈRES ET BUDGÉTAIRES Point 6 de lʹordre du jour PROGRAMME MONDIAL DE LOCATION DE VÉHICULES ET RÉGIME

Plus en détail

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali

Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali 1 Programme d appui à la prévention et la prise en charge de la malnutrition aigüe sévère au Mali Nom et Prénom Fonction Affectation Responsable hiérarchique (superviseur direct) Collaboration Subordonnés

Plus en détail