Cancer du col et du corps utérin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cancer du col et du corps utérin"

Transcription

1 Cancer du col et du corps utérin Catherine Genestie Gustave Roussy

2 Cancer du col Rappel anatomique Condylome et CIN Carcinome du col Facteurs histopronostiques

3 Rappel anatomique

4

5 Exocol

6 Papillomavirus et col Virus ADN 70 types identifies Donnent Lésions bénignes (condylome) Lésions précancéreuses Virus dits oncogénes (HPV 16 et 18)

7

8 Lésions précancéreuses Modification intra-épithéliale Appelées : Dysplasie CIN néoplasie intra-épithéliale Débutent à la jonction s étendent le long du canal endocervical et l exocol

9 Lésion précancéreuse Modification intra-épithéliale Architecture Atypies mitoses Absence d infiltration Classification réalisée en fonction de la hauteur de l épithélium impliquée

10

11 Lésions pré cancéreuses du col utérin

12

13 Carcinome micro-invasif Infiltration du chorion Taille 5 mm en profondeur 7mm en surface Emboles carcinomateux

14 Carcinome épidermoïde invasif Ulcérée, végétante, infiltrée Extension locale et régionale Facteurs pronostiques : Type histologique Grade Emboles carcinomateux Limites d éxèrese Atteinte ganglionnaire

15 Types histologique des tumeurs du col utérin Carcinomes épidermoïdes infiltrants (85-90%) Carcinome neuroendocrine Carcinomes mixtes adénosquameux, muco épidermoïdes et de type «glassy cells» Adénocarcinomes in situ et infiltrants (10-15%) adénocarcinome in situ et micro invasif adénocarcinome de type endocervical (mucineux) variante bien différenciée villoglandulaire adénocarcinome à déviation minime adénocarcinome endométrioïde adénocarcinome à C. claires endocrautres (séreux, mésonéphriques, à cellules

16 Adénocarcinome de l endocol Distinction in situ/infiltrant Type histologique Facteurs pronostiques Identique au carcinome

17 Les cancers du col utérin Facteurs de pronostic des cancers du col utérin stade clinique +++ atteinte ganglionnaire % des stades I, % des stades II et au moins 50 % des stades III volume tumoral ++ perméations lympho-vasculaires ++ type histologique relatif degré de différenciation +/-

18 Anatomie endomètre

19 Endomètre Adénocarcinome Deux types : Type I et II Classification histo/moléculaire Sarcome : - Classification OMS

20 Cancer de l endomètre de type I 80% des cancers Âge : ans Facteurs de risque : Hyperoestrogénie HTA, obésité.. Lynch Lésion précancéreuse / précurseurs:

21 OMS 2003 Hyperplasie non atypique : Simple ou complexe Hyperplasie atypique Simple ou complexe OMS 2014 Hyperplasie sans atypie Hyperplasie atypique = EIN (endometrioid intraepithelial neoplasia

22 Hyperplasie glandulaire Hyperplasie glandulaire avec atypies lésion précancéreuse / 25% évolution vers un K Évolution lente

23 Cancer de l endomètre type I Adénocarcinome endométrioïde Architecture villo-glandulaire Cellules cylindriques ou ciliées Hyperplasie glandulaire avec atypies associée Stade I Taux de survie à 5 ans : 80%

24 Caractéristiques moléculaires type I Mutation de PIK3CA : exon 9 Fréquence : 28% Événement tardif Hyperplasie glandulaire avec atypies : 7% Mutation de CTNNB1 (Béta caténine) 25 à 38% Précoce «l hyperplasie» Voie Wnt Cancer colique

25 Caractéristiques moléculaires type I Mutation du gène PTEN 50 à 60% Rôle du gène PTEN Intervient par la voie PI3K/AKT/mTOR Contrôle de la prolifération cellulaire et survie Inactivation du gène PTEN Précoce Hyperplasie glandulaire atypique

26 Cancer de l endomètre type II 20% Non hormono-dépendant Âge > 65 ans Lésion précancéreuse : Carcinome in situ de type séreux Propagation possible trompes et péritoine

27 Cancer de l endomètre type II Carcinome séreux Carcinome à cellules claires Carcinosarcome Cancers de mauvais pronostic Taux de survie à 5 ans : 40%

28 Carcinome de type II Type histologique

29 Caractéristiques moléculaires type II Mutation de PIK3CA : exon 20 Fréquence : 21% Voie mtor/pi3kca (protéine kinase) Mutation P53 90% Cycle cellulaire et survie cellulaire

30 Grade histopronostique OMS Utilisé uniquement pour l adénocarcinome endométrioïde Architecture : En fonction des zones solides : G1 si < à 5% G2 si entre 6 et 50% G3 > à 50% Atypies cytonucléaires : Si atypies marquées : G1 passe en G2 ou G2 en G3

31 Facteurs histopronostiques -Infiltration du myométre -Emboles carcinomateux -Atteinte ganglionnaire -Stade

32 Classification FIGO Stades Ancienne classification FIGO 2009 I : limitée à l utérus A Limitée à l endomètre Limitée à l endomètre ou infiltrant < 50 % de l épaisseur du myomètre B C Infiltrant < 50 % de l épaisseur du myomètre Infiltrant > 50 % de l épaisseur du myomètre II : infiltration cervicale A Glandes endocervicales uniquement B Invasion du stroma cervical Infiltrant > 50 % de l épaisseur du myomètre -- Infiltration du stroma cervical III : Dissémination locale ou régionale IV Dissémination aux organes de voisinage ou à distance A Séreuse / annexe / cytologie péritonéale positive Séreuse ou annexe B Métastases vaginales Métastases vaginales ou atteinte des paramètres C A Métastases ganglionnaires pelviennes ou lombo-aortiques Invasion de la vessie ou du rectum C1 : adénopathie pelvienne C2 adénopathie lombo-aortique Invasion de la vessie ou du rectum B Métastase à distance Métastase à distance

33

34 Mutation PTEN/Béta Caténine Mutation P53

35 Sarcome utérin : Classification OMS 2014 Léiomyosarcome : myométre Sarcome stromal : chorion cytogéne Bas Translocation t (7,17)avec fusion des gènes JAZF1-JJAZ1 ) (30 à 50%) Haut grade (t (10;17) réarrangement de YWHAE et FAM22A/B (60%) Adénosarcome Sarcome indifférencié

36 Sarcome du chorion cytogéne Facteur pronostique Stade Bas et haut grade

37 Leoimyosarcome Diagnostic difficile Classification de Bell Facteurs pronostiques : Stade Nombre de mitoses

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

Tumeurs du col utérin

Tumeurs du col utérin Tumeurs du col utérin Objectifs Connaitre les principaux types histologiques des tumeurs et les principales lésions tissulaires précancéreuses. Connaitre la place et l'apport de l'anatomie pathologique

Plus en détail

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE

LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE LE CANCER DE L ENDOMETRE SOMMAIRE 1. BILAN INITIAL... 2 2. METHODES THERAPEUTIQUES... 2 2.1. CHIRURGIE...2 2.2. HISTOLOGIE...3 2.3. CHIMIOTHERAPIE...3 2.3. RADIOTHERAPIE...3 2.4. HORMONOTHERAPIE...3 3.

Plus en détail

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS

CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CANCERS DU COL DE L UTÉRUS CLINIQUE 1. QUELQUES DEFINITIONS 1.1 Lésions précancéreuses ou «dysplasies» 1.2 Cancers invasifs 2. EPIDEMIOLOGIE 2.1 Prévalence 2.2 Facteurs de risque 3. RAPPEL ANATOMIQUE Il

Plus en détail

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre

L imagerie en questions : Cancer de l endomètre + L imagerie en questions : Cancer de l endomètre Corinne Balleyguier, Elise Zareski Sébastien Gouy, Philippe Morice, Catherine Genestie, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Alexandra Leary, Catherine

Plus en détail

Tumeurs de l ovaire. C. Genestie Gustave Roussy

Tumeurs de l ovaire. C. Genestie Gustave Roussy Tumeurs de l ovaire C. Genestie Gustave Roussy Tumeurs primitives ovariennes classification OMS 2014 Tumeurs épithéliales 50 à 70% Tumeurs du stroma et cordons sexuels 10% Tumeurs germinales 20 à 30% Tumeur

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 20 octobre 2008 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

9/ Tumeurs gynécologiques

9/ Tumeurs gynécologiques SEMESTRE 5 UE 2.9.S5 Processus tumoraux I. Cancer de l'endomètre 9/ Tumeurs gynécologiques Endomètre: muqueuse qui tapisse la cavité utérine Epidémiologie Femmes ménopausées dans 80% des cas Pic de prévalence

Plus en détail

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 299 (ex item 149) Tumeurs cutanées, épithéliales Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Fréquence et épidémiologie... 3 3. Types histologiques...

Plus en détail

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive

Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale. Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive Pathologie oesophagienne et gastro-duodénale + Dysplasie en pathologie digestive + Les éléments du compte-rendu d anatomie-pathologique digestive ED DCEM1 23 octobre 2006 patient médecin en charge du patient

Plus en détail

Histologie du col normal et des néoplasies intraépithéliales

Histologie du col normal et des néoplasies intraépithéliales Histologie du col normal et des néoplasies intraépithéliales Francine Walker et Annie Cortez Hôpital Bichat-Claude Bernard et Hôpital Tenon Services d anatomie pathologique Données épidémiologiques Le

Plus en détail

Proctologie en anatomie pathologique

Proctologie en anatomie pathologique Proctologie en anatomie pathologique «Petite chirurgie proctologique» Biopsies (pathologie tumorale essentiellement) Peu de pièces opératoires carcinologiques pathologies et terminologies particulières

Plus en détail

ZONE de TRANSFORMATION ATYPIQUE. de GRADE I CORRELATIONS CYTO-HISTOLOGIQUES

ZONE de TRANSFORMATION ATYPIQUE. de GRADE I CORRELATIONS CYTO-HISTOLOGIQUES ZONE de TRANSFORMATION ATYPIQUE de GRADE I CORRELATIONS CYTO-HISTOLOGIQUES TRANSFORMATION NORMALE Jonction épithélium malpighien - épithélium cylindrique EPITHELIUM MALPIGHIEN EXOCERVICAL cellules superficielles

Plus en détail

LES TUMEURS DU COL DE L UTERUS

LES TUMEURS DU COL DE L UTERUS MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE 3 FACULTE DE MEDECINE Département de Médecine LABORATOIRE D ANATOMIE ET DE CYTOLOGIE PATHOLOGIQUE CHU Dr BENBADIS ANATOMIE

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 1 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 1 L3 2016-2017 Cas clinique Mr H, 60 ans, éthylique et grand tabagique (50 paquets-années), Consulte en raison d une difficulté à avaler les aliments. Ce qui

Plus en détail

Etude de cas Cancer Ovarien

Etude de cas Cancer Ovarien Etude de cas Cancer Ovarien DIAGNOSTIC Patiente âgée de 78 ans Bilan d extension (Scanner/IRM/Echographie abdominopelvienne) : Lésion primitive de l épithélium et du stroma touchant les 2 ovaires associée

Plus en détail

Adénocarcinome colique Carcinome in situ du col Carcinome épidermoïde de l œsophage

Adénocarcinome colique Carcinome in situ du col Carcinome épidermoïde de l œsophage TP 6 Anatomie-pathologique Du 02/04/09 à 13h30 Ronéotypeur : RATEAU Adrien Adénocarcinome colique Carcinome in situ du col Carcinome épidermoïde de l œsophage I) Rappel sur les tumeurs malignes 1) Caractères

Plus en détail

ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François

ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François ED pathologie tumorale Dr Paciencia Maria, Dr Bazille Céline, Dr Comoz François paciencia-m@chu-caen.fr Cas clinique 1 : Col utérin, de la cytologie à la pièce opératoire Une femme de 28 ans consulte son

Plus en détail

CANCER DE L ENDOMETRE

CANCER DE L ENDOMETRE CANCER DE L ENDOMETRE Circonstances diagnostic MÉTRORRAGIES POST-MÉNOPAUSIQUES : Spontanées Indolores Peu abondantes Autres : Leucorrhées purulentes = pyométrie DL pelviennes SFU ou rectaux FCV révélateur

Plus en détail

Cancer du col utérin. Épidémiologie et facteurs de risques EPIDEMIOLOGIE EPIDEMIOLOGIE. EPIDEMIOLOGIE Cancer in situ. EPIDEMIOLOGIE Cancer invasif

Cancer du col utérin. Épidémiologie et facteurs de risques EPIDEMIOLOGIE EPIDEMIOLOGIE. EPIDEMIOLOGIE Cancer in situ. EPIDEMIOLOGIE Cancer invasif Cancer du col utérin Deuxième journée de cancérologie gynécologique et mammaire 18 Novembre 2005 Épidémiologie et facteurs de risques M BOUKERROU, F NARDUCCI, D VINATIER Incidence du cancer du col Le cancer

Plus en détail

Facteurs histopronostiques des cancers ORL

Facteurs histopronostiques des cancers ORL Facteurs histopronostiques des cancers ORL NARCO II Angers Octobre 2012 Aude Hélène PAVAGEAU Merzouka ZIDANE-MARINNES Le but du bilan d un cancer ORL est de définir les facteurs pronostiques permettant

Plus en détail

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville

Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Transformation cancéreuse d une cellule normale Différents types de cancer Progression

Plus en détail

La nouvelle terminologie de Bethesda 2001

La nouvelle terminologie de Bethesda 2001 La nouvelle terminologie de Bethesda 2001 Laurent ZERAT «La classification de Papanicolaou est universellement abandonnée car obsolète. Le système de Bethesda doit être utilisé pour formuler les résultats

Plus en détail

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome

types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Fiche tumeur gynécologique carcinome COL UTERIN types histologiques épidermoïde et adénocarcinome Tis TNM Col Utérin FIGO In situ 0 T1 -T1a -T1a1 -T1a2 -T1b -T1b1 -T1b2 -T2 -T2a -T2b -T3 -T3a -T3b T4 N1

Plus en détail

ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS DU COL UTERIN

ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS DU COL UTERIN ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS DU COL UTERIN TUMEURS EPITHELIALES DU COL UTERIN TUMEURS EPITHELIALES : 3 CATEGORIES HPV oncogènes Épithélium malpighien Épithélium métaplasique Épithélium glandulaire

Plus en détail

SARCOMES UTERINS Les différentes entités anatomopathologiques

SARCOMES UTERINS Les différentes entités anatomopathologiques SARCOMES UTERINS Les différentes entités anatomopathologiques Céline Charon Barra Réunion Annuelle Bourgogne / Franche-Comté Vendredi 10 avril 2015 Besançon INTRODUCTION: LE LEIOMYOME classique I. LEIOMYOSARCOME

Plus en détail

HPV (1) Virus à ADN circulaire bicaténaire, de petite taille, non enveloppés Virus nus très résistants Identification par hybridation de l ADN Classif

HPV (1) Virus à ADN circulaire bicaténaire, de petite taille, non enveloppés Virus nus très résistants Identification par hybridation de l ADN Classif INFECTIONS HPV En pratique Béatrice Rapp HPV (1) Virus à ADN circulaire bicaténaire, de petite taille, non enveloppés Virus nus très résistants Identification par hybridation de l ADN Classification génotypique

Plus en détail

Item 305 (ex item 155) Tumeurs du pancréas Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 305 (ex item 155) Tumeurs du pancréas Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 305 (ex item 155) Tumeurs du pancréas Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Adénocarcinome du pancréas... 3 2.1. Épidémiologie... 3 2.2. Types

Plus en détail

DEPISTAGE ET PREVENTION DU CANCER ANAL CHEZ LES PATIENTS PORTEURS DU VIH. Dr Brice BAZIN, service d'hépatogastroentérologie du CH DRON de Tourcoing

DEPISTAGE ET PREVENTION DU CANCER ANAL CHEZ LES PATIENTS PORTEURS DU VIH. Dr Brice BAZIN, service d'hépatogastroentérologie du CH DRON de Tourcoing DEPISTAGE ET PREVENTION DU CANCER ANAL CHEZ LES PATIENTS PORTEURS DU VIH Dr Brice BAZIN, service d'hépatogastroentérologie du CH DRON de Tourcoing POSITION DU PROBLEME Incidence du carcinome épidermoide

Plus en détail

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES

IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES IMAGERIE DU CANCER DU COL ET DES OVAIRES Elise Zareski, Service de Radiologie, Gustave Roussy Corinne Balleyguier, Philippe Morice, Sébastien Gouy, Christine Haie Meder, Patricia Pautier, Catherine Lhommé,

Plus en détail

Tumeurs endocrines digestives:

Tumeurs endocrines digestives: Tumeurs endocrines digestives: Aspects anatomo-pathologiques, classification OMS Apramen, 9 Janvier 2007, Paris Anne Couvelard, Anatomie Pathologique Hôpital Beaujon, Clichy Les tumeurs endocrines. problèmes

Plus en détail

LES TUMEURS DE VESSIE

LES TUMEURS DE VESSIE Cours d anatomie pathologique Spéciale. 5éme Année de Médecine LES TUMEURS DE VESSIE Pr. Nadia Cherradi (HER- CHU de -Salé). 25/03/2010 Pr N.Cherradi-5ème année Médecine- Faculté de Médecine et de Pharmacie

Plus en détail

Dysplasies et Cancer du col de l Utérus. Dépistage et Traitement

Dysplasies et Cancer du col de l Utérus. Dépistage et Traitement Dysplasies et Cancer du col de l Utérus Dépistage et Traitement JNI 2007 Professeur Patrice Mathevet Cancer du col utérin en France : en 2000 Incidence : 3 387 cas par an (7 ème position) Mortalité : 1

Plus en détail

Pathologie de l appareil génital féminin. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.)

Pathologie de l appareil génital féminin. Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Pathologie de l appareil génital féminin Gérard ABADJIAN Réf.: Robbins Anatomie Pathologique 3 ème Ed. Française (6th Ed.) Anatomie Voies génitales: Vagin Col, et corps utérin Cavite utérine, Endométre

Plus en détail

LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE. Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES

LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE. Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES LESIONS NON TUMORALES DE LA VESSIE Nicole BERGER 01 décembre 2009 DES Lésions non tumorales de la vessie Lésions inflammatoires Cystites infectieuses/non infectieuses/traitement Anomalies épithéliales

Plus en détail

Le dépistage du cancer du col utérin par FCU chez une femme en activité génitale permet

Le dépistage du cancer du col utérin par FCU chez une femme en activité génitale permet Apport du Frottis Cervico- Utérins dans le diagnostic du Cancer du col 16 ème Journée des Praticiens du Centre le 02 Octobre2010 Dr. MOHAMED KHALED ESSAKLY INTRODUCTION Le dépistage du cancer du col utérin

Plus en détail

DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX. Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon

DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX. Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon DYSPLASIE DU TUBE DIGESTIF: PROBLEMES GENERAUX Jean-Yves SCOAZEC Hôpital Edouard Herriot, Lyon Définition(s) Démarche diagnostique Identifier Grader (classer) Eviter les diagnostics par excès et par défaut

Plus en détail

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris

Classification histologique- voies de cancérogénèse. Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Classification histologique- voies de cancérogénèse Marie-Aude Le Frère-Belda Anatomopathologiste Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Cancers de l endomètre Epidémiologie Cancer gynécologique le plus

Plus en détail

LE CANCER DU COL UTERIN

LE CANCER DU COL UTERIN LE CANCER DU COL UTERIN Tout cancer infiltrant du col utérin diagnostiqué doit passer en RCP pré-thérapeutique. 1. BILAN INITIAL Examen gynécologique et examen clinique général A partir du stade IB le

Plus en détail

Les pathologies utérines et ovariennes

Les pathologies utérines et ovariennes Les pathologies utérines et ovariennes Objectifs : Etre capable de décrire les principales pathologies utérines et ovariennes : Epidémiologie et facteurs de risques Signes cliniques Examens Traitement

Plus en détail

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville

19/07/2011. Enseignement UE 2.9. Généralités en Cancérologie. Plan du cours. Objectifs. Dr Neuville Enseignement UE 2.9 Généralités en Cancérologie Dr Neuville Plan du cours Description anatomique/histologique/moléculaire Progression du cancer Objectifs 1. Comprendre comment une cellule normale devient

Plus en détail

TUMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique

TUMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique UMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique P M S M CI POLYPE COLIQUE: coupe macroscopique après fixation formolée d un polype pédiculé colique; Le pédicule (P) est grêle. La muqueuse (M), la séreuse et la graisse

Plus en détail

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES

Réseau de Référence Clinique pour les Tumeurs Endocrines Malignes Sporadiques et Héréditaires Labellisation INCA 2009 ANNEXES Stade pour le phéochromocytome / paragangliome ANNEXES Stade 1 Stade 2 Stade 3 Stade 4 5 cm A : Extension locale B : N1 C : Thrombose Métastases Classification par stades : cancer médullaire Stade

Plus en détail

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif

Etude EFFECT. Formulaire d enregistrement prospectif Etude EFFECT Formulaire d enregistrement prospectif Les variables marquées d un REQ en exposant sont des variables à remplir obligatoirement. Les variables avec sont des variables single-select ; on ne

Plus en détail

Classification des cancers de l endomètre

Classification des cancers de l endomètre Classification des cancers de l endomètre RÉSUMÉ : Il existe de nombreux types et sous-types anatomopathologiques des cancers de l endomètre, avec des caractéristiques propres en termes d aspects microscopiques,

Plus en détail

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010

Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 Cancers SEINGYNECO Décembre 2010 CANCER DU COL DE L UTERUS Version validée : 16/12/2010 Cible(s) Anatomopathologistes, chirurgiens généralistes, chirurgiens gynécologues, chirurgiens viscéraux, généticiens,

Plus en détail

Infection par le Papillomavirus Humain. A. Épidémiologie et histoire naturelle de l'infection génitale à papillomavirus humain (HPV)

Infection par le Papillomavirus Humain. A. Épidémiologie et histoire naturelle de l'infection génitale à papillomavirus humain (HPV) 26/02/2014 BATTISTA Jennifer L2 AIH Dr CHARREL Relecteur 6 6 pages Plan Agent infectieux et hygiène Infection par le Papillomavirus Humain Infection par le Papillomavirus Humain A. Épidémiologie et histoire

Plus en détail

Frottis Cervico Vaginal. Docteur Fabienne MESSAOUDI Praticien hospitalier au CH de VERSAILLES

Frottis Cervico Vaginal. Docteur Fabienne MESSAOUDI Praticien hospitalier au CH de VERSAILLES Frottis Cervico Vaginal Docteur Fabienne MESSAOUDI Praticien hospitalier au CH de VERSAILLES ANATOMIE Morphologie du col utérin et jonction La jonction fonctionnelle GLANDULAIRE COL NORMAL JONCTION:

Plus en détail

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix

Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Symposium de Gastroentérologie jeudi 10 avril 2014 Hotel de la Paix Le polype colique : qui suis-je? Dominique Sandmeier Muriel Genevay Un polype? Formation circonscrite, sessile ou pédiculée faisant saillie

Plus en détail

Quels sont les principaux items significatifs à retenir sur l'irm du pelvis. Sybille Duroch IHN Xavier Orry ACC

Quels sont les principaux items significatifs à retenir sur l'irm du pelvis. Sybille Duroch IHN Xavier Orry ACC Patiente de 54 ans Tumeur ovarienne droite de découverte récente Hospitalisation en USIC pour thrombus intra-cardiaque découvert fortuitement à l ETT préchimiothérapie. Quels sont les principaux items

Plus en détail

E.P.U. 95 Formation Médicale Continue du Val d'oise ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY

E.P.U. 95 Formation Médicale Continue du Val d'oise ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY E.P.U. 95 Formation Médicale Continue du Val d'oise ASSOCIATION AMICALE D ENSEIGNEMENT POST UNIVERSITAIRE DE LA RÉGION DE MONTMORENCY PREVENTION ET PRISE EN CHARGE DU CANCER DU COL DE L UTERUS Dr Jean

Plus en détail

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015

CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE. P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 CAS PARTICULIER : LA TUMEUR STROMALE P. SIMON, CHRU Besançon 10/04/2015 Épidémiologie Tumeur rare 10% des sarcomes utérins 0,2% des néoplasies utérines Ashraf-Ganjoei T et al. World J Surg Oncol. 2006

Plus en détail

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi I) Pathologie non tumorale anale 1) Les Hémorroïdes :Hémorroïde externe 2)Fissure anale 3) Abcès anal 4) Fistule anale 5) Sinus ou kyste pilonidal LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi Hémorroïde

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique

PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique 13 ème congrès national de la SAERM Alger le 23 Mai 2015 PRISE EN CHARGE DES CANCERS de l OVAIRE dans un service de Gynécologie Obstétrique KHODJA.R DAMENE DEBBIH FARAH LAKHDARA HADJAR 2015 CANCER DE L

Plus en détail

EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU COL UTERIN. Dr Gassara H Pr Ag Chaabane K CHU H.CHAKER SFAX

EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU COL UTERIN. Dr Gassara H Pr Ag Chaabane K CHU H.CHAKER SFAX EPIDEMIOLOGIE DU CANCER DU COL UTERIN Dr Gassara H Pr Ag Chaabane K CHU H.CHAKER SFAX INTRODUCTION Toute stratégie de lutte contre le cancer doit se baser sur les données épidémiologiques. Dépistage, diagnostic

Plus en détail

Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages

Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages Comprendre et interpréter les compte-rendus d'histologie et les immunomarquages Paris, 8 décembre 2016 Ingrid Bemelmans, DMV, Dipl.ECVP 1 INTÉRÊT DE L ANALYSE HISTOLOGIQUE EN CANCÉROLOGIE Tumeur? Si oui,

Plus en détail

TUMEUR ENDOCRINE - Historique

TUMEUR ENDOCRINE - Historique TUMEUR ENDOCRINE - Historique 1907 : Oberndorfer - «carcinoïde» 1954 : groupe de Waldenström syndrome carcinoïde clinique TUMEUR ENDOCRINE - Historique 1963 : Williams et Sandler Foregut : oesophage, estomac,

Plus en détail

La pathologie prostatique

La pathologie prostatique La pathologie prostatique I- Rappels anatomiques Zone de transition : 5% antéro-médiane, entourant l urèthre explorée par REUP, +/- PBP Pathologie : HPB et 25% des cancers Zone périphérique : 70% postéro-inférieure

Plus en détail

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE)

Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Les différents types histologiques de polypes gastriques (en dehors des TNE) Jean-François FLEJOU Hôpital Saint-Antoine, Paris Objectifs : Définir, décrire et classer les types histologiques de polypes

Plus en détail

POLYPES COLIQUES. Benoît Terris Hôpital COCHIN

POLYPES COLIQUES. Benoît Terris Hôpital COCHIN POLYPES COLIQUES Benoît Terris Hôpital COCHIN POLYPES COLIQUES : Lésions en saillie sur le plan d une muqueuse Pseudo-polypes: éléments en saillie sur une ulcération: D origine non épithéliale Inflammatoires

Plus en détail

CANCER THYROIDIEN DIFFERENCIE

CANCER THYROIDIEN DIFFERENCIE CANCER THYROIDIEN DIFFERENCIE CRITERES HISTOPRONOSTIQUES Nicole BERGER Anatomie Pathologique Centre Hospitalier Lyon Sud DIU CHIRURGIE ENDOCRINIENNE 25 / 06 /08 Classification HISTOLOGIQUE des cancers

Plus en détail

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique :

Lésions macroscopiques. Lésions infracliniques. Eléments histologiques sur la biopsie nécessaires à la prise de décision thérapeutique : Lésions macroscopiques Le référentiel ne concerne que les carcinomes épidermoïdes et les adénocarcinomes du col de l utérus. Tous les dossiers sont à présenter en RCP avant toute décision thérapeutique.

Plus en détail

Lésions glandulaires du col utérin. Francine Walker Service d Anatomie Pathologique Hôpital Bichat Claude Bernard

Lésions glandulaires du col utérin. Francine Walker Service d Anatomie Pathologique Hôpital Bichat Claude Bernard Lésions glandulaires du col utérin Francine Walker Service d Anatomie Pathologique Hôpital Bichat Claude Bernard Données épidémiologiques Le cancer invasif du col est le 2ème cancer féminin à l'échelle

Plus en détail

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE

IMAGERIE GYNECOLOGIQUE IMAGERIE GYNECOLOGIQUE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Génito-Urinaire (SIGU) Corinne Balleyguier, Marc Bazot, Isabelle Thomassin-Naggara Relecture : Pour le Collège des Enseignants de Radiologie

Plus en détail

Tumeur de l ovaire Dr Catherine GENESTIE

Tumeur de l ovaire Dr Catherine GENESTIE Tumeur de l ovaire Dr Catherine GENESTIE 4000 cas / an en France : moins fréquent que le cancer du sein et endomètre, un peu plus fréquent que le cancer du col. Femme > 45 ans en général (âge moyen de

Plus en détail

LES TUMEURS MESENCHYMATEUSES DE L UTERUS

LES TUMEURS MESENCHYMATEUSES DE L UTERUS MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE CONSTANTINE 3 FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE LABORATOIRE D ANATOMIE ET DE CYTOLOGIE PATHOLOGIQUE CHU Dr BENBADIS

Plus en détail

Lésions séreuses de l ovaire M A S T E R C L A S S 25 F O R P A T H M F D E H O U, G J A C O M E N 2 1 0 3 2 0 1 3

Lésions séreuses de l ovaire M A S T E R C L A S S 25 F O R P A T H M F D E H O U, G J A C O M E N 2 1 0 3 2 0 1 3 Lésions séreuses de l ovaire M A S T E R C L A S S 25 F O R P A T H M F D E H O U, G J A C O M E N 2 1 0 3 2 0 1 3 Classification OMS des tumeurs ovariennes Tumeurs épithéliales (90%) Tumeurs séreuses

Plus en détail

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi

LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi LA PATHOLOGIE anale présenté par Dr Belkralladi I)Pathologie non tumorale anale 1) Les Hémorroïdes :Hémorroïde externe Hémorroïde interne 2)Fissure anale 3) Abcès anal 4) Fistule anale 5) Sinus ou kyste

Plus en détail

M. Flori Collège Lyonnais des Généralistes Enseignants Novembre 2012

M. Flori Collège Lyonnais des Généralistes Enseignants Novembre 2012 M. Flori Collège Lyonnais des Généralistes Enseignants Novembre 2012 Diminution de l incidence du cancer du col 2810 nouveaux cas invasifs estimés en 2011, 12 ème rang des cancers incidents féminins. 1000

Plus en détail

Marqueurs tumoraux : Orientation diagnostique? Quelle spécificité? Tumor markers : early diagnosis?

Marqueurs tumoraux : Orientation diagnostique? Quelle spécificité? Tumor markers : early diagnosis? Marqueurs tumoraux : Orientation diagnostique? Quelle spécificité? Tumor markers : early diagnosis? Dr Sana ABOUZAHIR MG Maroc Journée de Printemps 2013 INTRODUCTION Défis majeurs de la cancérologie est

Plus en détail

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire

ÉPIDEMIOLOGIE ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES. Année Universitaire ANATOMIE PATHOLOGIQUE DES TUMEURS BRONCHO-PULMONAIRES MALIGNES PRIMITIVES ÉPIDEMIOLOGIE Incidence : 27700 nouveaux cas K poumon/an en France En augmentation surtout chez la femme Mortalité : première cause

Plus en détail

1 - Adenofibrome : a) Clinique : b) Anatomie pathologique : c) Radiologiquement :

1 - Adenofibrome : a) Clinique : b) Anatomie pathologique : c) Radiologiquement : 1 - Adenofibrome : a) Clinique : Tuméfaction unique (ou multiple soit d'emblée soit plus tard) chez une patiente jeune (20 à 30 ans) ayant tous les critères de la bénignité : - bien limitée - élastique

Plus en détail

Appendicite Aigüe B A. Appendice Normal. A : Mésothélium B : Sous séreuse. 1 : Muqueuse 2 : Sous muqueuse 3 : Musculeuse 4 : Nodule lymphocytaire

Appendicite Aigüe B A. Appendice Normal. A : Mésothélium B : Sous séreuse. 1 : Muqueuse 2 : Sous muqueuse 3 : Musculeuse 4 : Nodule lymphocytaire Appendicite Aigüe A : Mésothélium B : Sous séreuse Appendice Normal B A Glande de Liberkuhn Sous un épithélium cylindrique Invagination sous la surface tapissée de cellules entérocytaires et caliciformes

Plus en détail

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011

Des recommandations Mélanome SOR Carcinome basocellulaire ANAES Carcinome épidermoïde INCA-HAS Carcinome de Merkel GCC SFD 2011 Deux grands types de cancers cutanés Les plus fréquents (origine kératinocytaire) : Les cancers épithéliaux = CARCINOMES Des recommandations Mélanome SOR 2005 Carcinome basocellulaire ANAES 2004 Mélanome

Plus en détail

Tumeurs neuroendocrines gastriques

Tumeurs neuroendocrines gastriques Tumeurs neuroendocrines gastriques Jean-Yves Scoazec Hospices Civils de Lyon Centre de Recherche contre le Cancer de Lyon INSERM U1052-CNRS UMR5286 Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d

Plus en détail

Aspects colposcopiques des lésions précancéreuses du col utérin

Aspects colposcopiques des lésions précancéreuses du col utérin Aspects colposcopiques des lésions précancéreuses du col utérin Z. SADI CHU Mustapha Clinique de Gynécologie Obstétrique Congrès de la SAERM 22-23 mai 2015 Une cytologie cervicale atypique ou un test HPV

Plus en détail

FLEJOU. Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique.

FLEJOU. Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique. - Classifications et corrélations entre anatomopathologie, endoscopie et biopsie optique. - Importance de la mesure au micron près de l infiltration néoplasique des pièces de résection endoscopique. -

Plus en détail

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci

TP n 9. Pathologie ganglionnaire. Localisation ganglionnaire d un d. lymphome. Métastases ganglionnaires d un d. carcinome peu différenci Enseignement d Anatomopathologie DCEM 1 2011/2012 TP n 9 Pathologie ganglionnaire Localisation ganglionnaire d un d lymphome Métastases ganglionnaires d un d carcinome peu différenci rencié et d un d carcinome

Plus en détail

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie»

Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Cancer de l endomètre «Désescalade en radiothérapie» Delphine Lerouge /Nedjla Allouache Service de radiothérapie / 1 / xx Nouvelle classification anatomopathologique Type 1 adénocarcinomes endométrioïdes

Plus en détail

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris

des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris Chimioradiothérapie des Cancers du col utérin: Pour qui? C. Hennequin, Hôpital Saint-Louis, Paris CLASSIFICATION FIGO 2009 I: Carcinome limité au col IA: Carcinomes micro-invasifs (diagnostic histologique

Plus en détail

Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires.!

Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires.! Petscan et bilan préthérapeutique des métastases pulmonaires. 3 situations Primitif connu et nodule suspect de métastase pulmonaire Métastase pulmonaire avérée - recherche d autres lésions Métastase pulmonaire

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Questions Examens. Anatomie Pathologique MED4

Questions Examens. Anatomie Pathologique MED4 Questions Examens Anatomie Pathologique MED4 1. Description Questions Examens d anatomie pathologique Mme Salmon 2. Remerciements Aux étudiants de MED4. 3. À propos de CandiMed CandiMed est un site Web

Plus en détail

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente.

II- circonstances de découverte : Hématurie (85 % des cas): classiquement terminale, indolore et intermittente. Tumeurs de vessie I- Épidémiologie : Deuxième tumeur urologique après le cancer de prostate. Plus fréquent chez l homme que chez la femme. L'âge médian de survenue : 69 ans chez l'homme et 71 ans chez

Plus en détail

Le spectre des cancers liés au VPH

Le spectre des cancers liés au VPH Le spectre des cancers liés au VPH Journées annuelles de santé publique 16 Novembre 2005 Helen Trottier Division d épidémiologie du cancer Université McGill Plan de présentation Relation virus / cancer

Plus en détail

Cancer de la vulve Epidémiologie et Lésions précancéreuses

Cancer de la vulve Epidémiologie et Lésions précancéreuses Cancer de la vulve Epidémiologie et Lésions précancéreuses Pr Jean François MEYE Faculté de Médecine de Libreville SCIENTIA ET MEDICINA UNIVERSUM SUNT Libreville: 26-29 Septembre 2012 Cancer de la vulve

Plus en détail

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES

IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES IMAGERIE des TUMEURS SUPERFICIELLES et des PARTIES MOLLES Pr Frank Boudghène Hopital Tenon - Université Paris 6 IMAGERIE des TUMEURS epidermiques des parties molles DERMATOLOGIE Utilise peu les techniques

Plus en détail

PREVENTION du CANCER du COL de l UTERUSl

PREVENTION du CANCER du COL de l UTERUSl PREVENTION du CANCER du COL de l UTERUSl CANCER DU COL 500 000 cas/an = 274 000 décès Afrique du Sud et de l Est Caraïbes Amérique Centrale 60 000 cas/an en Europe 3387 cas/an en France (2000), 1004 décès

Plus en détail

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie

Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Module M2.8 Compétences cliniques Pathologie Année 2012-2013 Séance 2/6 pour le groupe B Salle Micropolis Contribution à la rédaction de ce support : I. Letovanec, B. Lhermitte Tuteurs: B. Bisig, médecins

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 2 L3 2016-2017 Cas clinique Un homme de 60 ans, sans antécédent personnel ni familial, vient vous consulter car il a découvert depuis 4 mois un "ganglion" dans

Plus en détail

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux

Cancer de l'endomètre. Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Cancer de l'endomètre Docteur François Vandenbossche Chu Pellegrin Bordeaux Épidémiologie 5 ème rang des cancers chez la femme 6560 nouveaux cas / an en 2010. Age moyen du diagnostic : 68 ans = cancer

Plus en détail

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques.

Document de travail - 24/11/2010. Les cancers primitifs du vagin sont rares et représentent moins de 1% des cancers gynécologiques. De OncologiK. Ce référentiel, dont l'utilisation s'effectue sur le fondement des principes déontologiques d'exercice personnel de la médecine, a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée.

Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas n 1 (JP582) Homme, 60 ans. Biopsies tumeur côlon gauche. Demande de test RER. Indication de la demande non précisée. Cas 1 2 foyers tumoraux dans une biopsie Maintien d expression des 4 protéines MMR

Plus en détail

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF

Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Préservation de la fertilité féminine : indications en oncologie médicale Dr Laurence GLADIEFF Institut Claudius Regaud Oncomip, 24 novembre 2016 Introduction Préservation de la fertilité chez la femme

Plus en détail

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers

Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Rôle du pathologiste dans le diagnostic et le dépistage des cancers Anatomie pathologique - Définition Application aux cellules et tissus prélevés de diverses méthodes d analyse basées principalement sur

Plus en détail

D.U. de Colposcopie et Pathologies Cervico-Vaginales et Vulvaires

D.U. de Colposcopie et Pathologies Cervico-Vaginales et Vulvaires D.E.S.I.U. de Colposcopie et Pathologies Cervico- Vaginales et Vulvaires Année 2016-2017 Du lundi 02 au vendredi 06 janvier 2017 & du lundi 24 avril au jeudi 27 avril 2017 PROGRAMME Sous la direction :

Plus en détail

Module M1.2. Pathologie gynécologique

Module M1.2. Pathologie gynécologique Module M1.2 Pathologie gynécologique Introduction - Vue d ensemble Dr Maryse Fiche Institut Universitaire de Pathologie Lausanne Les objectifs d apprentissage traités dans les cours de gynécopathologie

Plus en détail

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales

Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Compte rendu-fiche standardisé en pathologie cancérologique : Tumeurs colorectales Nom : Nom de jeune fille : Code postal domicile : Prénom : Né(e) le : / / Code postal commune de naissance : Nom établissement

Plus en détail

-avant injection de produit contraste : . masse abdomino-pelvienne hétérogène avec plages hyper denses; en grande partie solide

-avant injection de produit contraste : . masse abdomino-pelvienne hétérogène avec plages hyper denses; en grande partie solide Femme 50 ans.douleurs abdominales depuis 48h. Vomissements. Anémie Hb=9.9g/dl Pas d ATCD. Masse abdomino pelvienne palpable.un scanner abdomino-pelvien est réalisé quelles sont les éléments sémiologiques

Plus en détail

Les cancers de l endomètre

Les cancers de l endomètre Chapitre 2 Les cancers de l endomètre Généralités Prise en charge Il convient d évaluer les facteurs de comorbidité et l espérance de vie. La stratégie thérapeutique repose principalement sur l opérabilité

Plus en détail