Introduction à la microscopie confocale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction à la microscopie confocale"

Transcription

1 Introduction à la microscopie confocale Sylvette CHASSEROT-GOLAZ Unité CNRS UPR 2356, Strasbourg Principe de la microscopie confocale La microscopie confocale est l'une des percées les plus notables de ce siècle en microscopie optique. Elle est aujourd'hui une architecture élaborée comprenant des lasers, des éléments optiques, des dispositifs de balayage rapide et des ordinateurs qui traitent numériquement les images. Cette synthèse a donné aux utilisateurs les moyens d'analyser l'intérieur des objets microscopiques et de les visualiser en trois dimensions. L'inconvénient majeur de la microscopie à fluorescence conventionnelle est une perte de résolution due à l'émission de fluorescence défocalisée qui se superpose à l'image du plan focal. La microscopie confocale a permis de pallier ces inconvénients puisque son principe est de pratiquer des coupes optiques virtuelles dans l'objet observé et de n'enregistrer que l'image de la fluorescence émise dans le plan. Le principe de la microscopie confocale est résumé dans l'image suivante : Le rayon laser excitateur pénètre dans l'échantillon marqué avec des fluorochromes. Il y a alors émission des rayons fluorescents provenant de différents plans de la préparation. Grâce à un diaphragme variable ou "pinhole" qui élimine le signal fluorescent provenant d'autres plans, il est possible de sélectionner les rayons émis par un seul plan de la préparation. Ces rayons passent alors à travers un bloc de filtrage des longueurs d'onde, puis arrivent à un sytème de détection par photomultiplicateurs. La microscopie confocale offre différents avantages par rapport à la microscopie conventionnelle pour la localisation in situ d'une sonde fluorescente dans des cellules et plus particulièrement dans des coupes de tissus épais : élimination du signal fluorescent provenant d'autres plans (out of focus) grâce au pinhole, augmentation de la résolution latérale (0,2µm) et axiale (0,4µm), réglages électroniques du contraste, de la luminosité et de l'agrandissement, observation simultanée de différentes sondes fluorescentes, acquisition de séries de sections optiques permettant la reconstruction 3D.

2 Pour une présentation plus complète de la microscopie confocale, cliquez ici pour vous connecter à la présentation de Lance Ladic. Applications sur cellules et tissus fixés Localisation subcellulaire d'une protéine La détection simultanée de plusieurs structures intracellulaires marquées par des sondes fluorescentes spécifiques est absolument indispensable pour appréhender l'organisation fonctionnelle de cellules eucaryotes, sachant que la distribution intracellulaire de nouvelles molécules nécessite toujours d'être comparée avec celles de structure bien connues. L'imagerie de multifluorescence en microscopie confocale fournit une solution rapide et quantitative pour visualiser et analyser la distribution spatiale de plusieurs structures cellulaires, à l'échelle submicrométrique. Cette image montre le marquage obtenu avec un anticorps dirigé contre une protéine des granules de sécrétion. Le marquage est présenté à l'aide d'une palette de couleur en dégradé de rouge allant du noir au jaune. Une possibilité donnée par le confocal est de pouvoir agrandir certaines zones de l'échantillon, nous avons donc sélectionné un prolongement riche en granules afin de mieux visualiser le marquage. Ainsi la microscopie confocale améliore considérablement le pouvoir de résolution des marquages par fluorochromes. On obtient couramment une résolution latérale de 0,3 µm et une résolution verticale de 0,5 µm. Il devient donc possible d'individualiser de très petites structures marquées, par exemple des vésicules synaptiques ou des granules de sécrétion, dans le cytoplasme des cellules entières. Il est également possible de visualiser dans le même plan focal, le cytosquelette d'une cellule (en rouge) et les granules de sécrétion (en vert), Observation simultanée de différentes sondes fluorescentes L'observation simultanée de différentes sondes fluorescentes permet d'effectuer des études de colocalisation très précise de deux protéines en analysant le cytofluorogramme de quantification dérivé de la superposition de 2 images obtenues dans le même plan focal.

3 Pour étudier la distribution de 2 sous-unités p11 et p36 d'une protéine. Les cellules sont marquées à l'aide d'un anticorps anti-p36 fait chez le lapin et révélé par un deuxième anticorps anti-lapin couplé à la fluoresceine, et par un anticorps anti-p11 fait chez la souris et révélé par un anticorps anti-souris couplé à la rhodamine. Dans la cellule au repos (A), p36 décorée en fluoresceine est présente dans l'ensemble du cytoplasme, p11 décorée en rhodamine n'est présente qu'au niveau de la membrane plasmique. le cytofluorogramme représente la distribution des couples d'intensité de fluorescence fluorescéine et rhodamine provenant de l'image. On peut voir que les points sont marqués soit en rouge (abscisse), soit en vert (ordonnée) ceci sugère qu'il n'y a pas d'endroit ou p11 et p36 sont colocalisées. Dans les cellules stimulées (B) il se produit une translocation de le p36 vers la membrane plasmique c'est à dire vers la sous-unité p11. Dans ce cas tous les points du cytofluorogramme sont localisés sur la diagonale traduisant la colocalisation de p11 et p36. Reconstruction tridimensionnelle d'une cellule Pour obtenir une information 3D d'un spécimen, il est possible: de réaliser des sections optiques d'un échantillon à différents niveaux dans l'axe de XY dans l'axe XZ d'acquérir une série de sections optiques dans l'axe vertical Z. Réalisation des sections optiques Étude du cytosquelette dans une cellule, on observe 3 sections différentes: 2 plans XY réalisées à la base de la cellule (A) et au milieu de la cellule (B), et une coupe perpendiculaire (XZ) (C) Dans des coupes de tissus épais : on peut observer la répartition d'une protéine dans des coupes optiques XZ réalisées sur 3 types d'artères différentes, l'aorte(a), une artère fémorale (B), et une artère mésentérique (C)(épaisseur de la coupe >50µm)

4 Dans des échantillons de granite on peut suivre la répartition des fissures. Sur l'image A (plan XY) le trait blanc représente l'axe de coupe choisi pour la section XZ (B). Acquisition d'une série de sections optiques dans l'axe vertical Z Représentation d'une série de coupes optiques qui confirme qu'une protéine est concentrée au niveau de la membrane plasmique. Après exploitation des différentes images grâce à des programmes informatiques, il est possible d'avoir de nombreuses représentations : sections orthogonales représentation du marquage en fonction de sa répartition dans l'axe des Z "depht coding": sur une cellule (8µm) on observe que le cytosquelette de la cellule est concentré à la base de la cellule pour facilité son attachement;

5 dans un morceau de granite (150µm), on observe la répartition des fissures. images stereos représentation animée de la structure 3D. Physiologie confocale sur cellules et tissus vivants La microscopie confocale couplée avec des colorants sensibles au voltage ou indicateurs d'ions, ou avec des sondes fluorescentes lipidiques peut être utilisée pour étudier des changements dans la physiologie de la cellule. Dans cette technique, des images du même plan focal sont acquises à différents temps. Il est même possible de faire de la représentation en 4D (3D en fonction du temps) c'est à dire qu'une série d'images en z est prise à chaque temps. Bibliographie White, J.G., Amos, W.B. and Fordham, M. (1987) An evaluation of confocal versus conventional imaging of biological structures by fluorescence light microscopy. J. Cell Biol., 105 : Lichtman J. (1994). La microscopie confocale. Pour la science, N 204, Cell Biological Application of Confocal Microscopy. Methods in Cell Biology.(1993). Vol 38. Édité par Brian Matsumoto. Academic Press Inc.

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Microscopie de fluorescence Etat de l art

Microscopie de fluorescence Etat de l art Etat de l art Bibliométrie (Web of sciences) CLSM GFP & TPE EPI-FLUORESCENCE 1 Fluorescence Diagramme de JABLONSKI S2 S1 10-12 s Excitation Eex Eem 10-9 s Émission Courtoisie de C. Spriet

Plus en détail

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes

Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire. TD n 1 Compléments sur les microscopes Travaux Dirigés de Biologie Cellulaire TD n 1 Compléments sur les microscopes Les différents types de microscopes photoniques A. Le microscope à fond noir B.Le microscope polarisant C.Le microscope à contraste

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

LA MICROSCOPIE CONFOCALE

LA MICROSCOPIE CONFOCALE LA MICROSCOPIE CONFOCALE Philippe COCHARD, Directeur de recherche CNRS Centre de Biologie du Développement UMR 5547 CNRS/UPS Université Paul Sabatier Philippe.cochard@univ-tlse3.fr Principe Fonctionnement

Plus en détail

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette).

Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Les UV ( lampe de Wood, basée sur la fluorescence ultra violette). Ce type de lumière a été découvert en 1801 par Ritten. Après des recherches par Stoke et Schumann entre 1862 et 1903 c'est en fin de compte

Plus en détail

Intérêt de la fluorescence. La finesse

Intérêt de la fluorescence. La finesse Intérêt de la fluorescence La finesse R R V B lumière blanche chromophore V B En fond clair: le contraste est du à l absorption des photons par les chromophores excitation λ1 bleu λ2 > λ1 émission λ2 vert

Plus en détail

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE

L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE L ETUDE DE LA CELLULE ET LA MICROSCOPIE Ce document a été réalisé à partir du dossier«sagascience: La celluleanimale» http://www.cnrs.fr/cw/dossiers/doscel/decouv/norm/global.htm. Les outils utilisés pour

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons

Microbiologie BIOL 3253. Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Microbiologie BIOL 3253 Étude de la structure microbienne: microscopie et préparation des échantillons Les lentilles et la déviation de la lumière Quand un rayon lumineux passe d un milieu à un autre,

Plus en détail

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal.

Microscope confocal à balayage laser. Microscopie photonique. lumière Laser Objectif. Miroir dichroïque Source de. Filtre confocal. Microscope confocal à balayage laser Photo-détecteur Filtre confocal Plan image Image reconstruite point par point par balayage laser Miroir dichroïque Source de lumière Laser Objectif Obtention directe

Plus en détail

Microscopie Multiphotonique

Microscopie Multiphotonique Microscopie Multiphotonique Philippe Guillaud 2014 Université Pierre et Marie Curie Paris 6 Principaux problèmes rencontrés en microscopie confocale La dégradation rapide des échantillons biologiques et

Plus en détail

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire

Microscopie Confocale. Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Université Paris Descartes L3 - Licence Professionnelle «Industries chimiques et Pharmaceutiques Option Biotechnologie» Microscopie Confocale Principes de base & Applications en Biologie Cellulaire Bruno

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

4-Principes généraux en microscopie électronique.

4-Principes généraux en microscopie électronique. 3-Microscopie confocale La microscopie confocale est une des avancées technologiques les plus notables en microscopie optique depuis une centaine d années. Elle est basée sur une architecture technologique

Plus en détail

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg

FRAP & FLIP. Dossier technique. M1 VRV 2011 Université de Strasbourg Adrien Paoli Aurore Strugala FRAP & FLIP Technique FRAP Technique FLIP Avantages & inconvénients Exemples d application Alternatives Adrien Paoli Aurore Strugala Introduction > Technique FRAP > Technique

Plus en détail

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté

Dispositif Interrégional en Imagerie Cellulaire. Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formations proposées dans le cadre de l ED-ES Université de Bourgogne/Franche Comté Formation en imagerie : 7 formations complémentaires Cytométrie conventionnelle Spectroscopie résolue en temps FLIM FRET

Plus en détail

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps

Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Microscopies plein champs 3D & 3D n couleurs+temps Dr Fabrice Cordelières, IR2 CNRS Institut Curie - Section de recherche/ CNRS UMR 146 Plateforme d'imagerie Cellulaire Bâtiment 112 - Centre universitaire

Plus en détail

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS

SPECTROSCOPIE RAMAN I APPLICATIONS SPECTROSCOPIE RAMAN La spectroscopie Raman est une technique d analyse non destructive, basée sur la détection des photons diffusés inélastiquement suite à l interaction de l échantillon avec un faisceau

Plus en détail

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA

CELLULAIRE. FORMATION pour le LBFA CYTOMÉTRIE TRIE EN FLUX ET MICROSCOPIE CONFOCALE: 2 TECHNIQUES COMPLÉMENTAIRES MENTAIRES POUR L EXPLORATION L DU FONCTIONNEMENT CELLULAIRE FORMATION pour le LBFA Cécile COTTET 2007 3 sessions : I- Pré

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie

Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Université Victor Segalen Bordeaux 2 UFR Science de la Vie Licence Professionnelle «Techniques et Applications en Biologie Cellulaire et Biologie Moléculaire» Examen 2006-2007 UE1 : «Technologies en Biologie

Plus en détail

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique

Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences de Rabat Laboratoire de Zoologie et de Biologie générale Les techniques de préparation des coupes pour les microscopies optique et électronique Histologie-Embryologie

Plus en détail

Réussir et traiter ses photos sous UV avec Photoshop

Réussir et traiter ses photos sous UV avec Photoshop Réussir et traiter ses photos sous UV avec Photoshop par Rémi BORNET le 29/12/2009 Beaucoup de personnes n'arrivent pas à obtenir de bons résultats en photos sous UV et ne trouvent pas de conseils. Cet

Plus en détail

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence :

I Un exemple à partir de données anciennes concernant les leucocytes et leur évolution en cas de SIDA. 3 Utilisation des paramètres de fluorescence : Utilisation du logiciel Cytométrie Logiciel libre et gratuit : adresse de téléchargement et notice complète : http://acces.ens-lyon.fr/acces/logiciels/cytometrie/le-logiciel-cytometrie I Un exemple à partir

Plus en détail

MRI FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier

MRI FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier MRI FORMATION Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier Formation théorique #1 Anatomie d'un microscope Public : n chercheurs ou ITA sciences du vivant Durée : 4h - Introduction : microscope à champ plein

Plus en détail

Microscopie I : Bases de la Microscopie

Microscopie I : Bases de la Microscopie Microscopie I : Bases de la Microscopie 1. Nature de la lumière 1.1 Le photon : définition D une manière générale, la lumière est constituée par des trains d ondes électromagnétiques. Ces trains d ondes

Plus en détail

Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM. Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas

Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM. Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas Plateau technique Imagerie cellulaire IFR141 ITFM Responsable Scientifique : Pr C. Poüs Responsable du service : Valérie Nicolas «Principe de la microscopie confocale à balayage laser» Formation permanente

Plus en détail

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant!

Leica DM4000 B LED. Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Leica DM4000 B LED Une imagerie facilitée par un éclairage brillant! Microscope numérique Leica avec éclairage à LED pour les applications biomédicales LEICA DM4000 B LED UN ÉCLAIRAGE BRILLANT POUR L'IMAGERIE!

Plus en détail

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée

La lumière et l'oeil. La sclère est le blanc de l'oeil. Lumière forte : pupille contractée. Lumière faible : pupille dilatée L'oeil La lumière et l'oeil La lumière entre dans l'oeil à travers la pupille, une ouverture foncée au centre de l'oeil. L'iris, l'anneau coloré qui entoure la pupille est un ensemble de muscles qui contrôle

Plus en détail

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux

La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux La détection des cellules du système immunitaire par la Cytométrie en flux Les différentes méthodes de détection des cellules du système immunitaire 1 - Etude morphologique Elle est réalisée sur 2 types

Plus en détail

Les lentilles minces

Les lentilles minces / Rappel : Point objet, point image Les lentilles minces Pour un système optique, un point est objet s il se trouve à l intersection des rayons incidents sur le ou de leurs prolongements Pour un système

Plus en détail

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr

Biologie Appliquée. Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015. Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr Biologie Appliquée Dosages Immunologiques TD9 Mai 2015 Stéphanie Sigaut INSERM U1141 stephanie.sigaut@inserm.fr 1 ELISA 2 3 4 [Ac] 5 6 7 8 9 Correction : Faire la moyenne D0-1 et D0-2 pour toute les valeurs

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

La cytométrie de flux

La cytométrie de flux TD5 La cytométrie de flux Air sous-pression Signal de formation des gouttes Signal de charge des gouttes Cellules en suspension Liquide de Gaine Vibrateur Ultrason Dˇtecteur de Lumi re Arrt du Faisceau

Plus en détail

Utilisation de l AFM pour l étude d échantillons Acquisition des données et traitement d image Stage de master 1

Utilisation de l AFM pour l étude d échantillons Acquisition des données et traitement d image Stage de master 1 Utilisation de l AFM pour l étude d échantillons Acquisition des données et traitement d image Stage de master 1 Farida Bendriaa, Virginie Hoel, Henri Happy Institut d'electronique et de Microélectronique

Plus en détail

L'hybridation fluorescente (FISH)

L'hybridation fluorescente (FISH) L'hybridation fluorescente (FISH) fluorescent in situ hybridization DR Thierry PALUKU THEY-THEY LABO GENETIQUE ET PATHO MOLECULAIRE JUIN 2007 Définition repérer la présence d'anomalies chromosomiques par

Plus en détail

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope.

Le microscope simplifié. TP : Le microscope. Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Le microscope simplifié TP : Le microscope Objectif : Réaliser et exploiter un montage permettant d'illustrer le fonctionnement d'un microscope. Description : Un microscope est constitué entre autres de

Plus en détail

MRI. Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier

MRI. Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 FORMATION. Nicole Lautrédou, MRI-IURC, Montpellier MRI FORMATION Microscopie de fluorescence champ plein et confocale 2 jours 1/2 Contacts : Vicky Diakou, pverdin@unvi-montp2.fr, (Plate-forme régionale d imagerie Cellulaire Montpellier RIO Imaging) Nicole

Plus en détail

J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2

J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2 J-M LAGO 150 ans de Métallographie à toutes les échelles 2 La microscopie très développée dans la vieille Europe, Toute la production est "artisanale", sans norme, De nombreux fabricants en France, Angleterre

Plus en détail

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique

Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique Isolement des cellules mononucléées du sang périphérique 1. Equipements utilisés L isolement des cellules mononucléées du sang périphérique est effectué à partir d échantillons sanguins par une technique

Plus en détail

Microscopie confocale

Microscopie confocale Microscopie confocale FP CNRS Nice 2009 Christian Rouvière CNRS-UMR7009 rouviere@obs-vlfr.fr Microscopie confocale Microscopie de fluorescence Principe incidence de la microscopie photonique sur la MC

Plus en détail

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique.

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. L L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. Figure 1 Mitochondries observées au microscope électronique à transmission Plus tard, cet ADN

Plus en détail

Détection exaltée de molécules fluorescentes avec des structures photoniques : application aux mesures dynamiques en solution

Détection exaltée de molécules fluorescentes avec des structures photoniques : application aux mesures dynamiques en solution Détection exaltée de molécules fluorescentes avec des structures photoniques : application aux mesures dynamiques en solution Jérôme Wenger Institut Fresnel, CNRS, Université Aix-Marseille, Ecole Centrale

Plus en détail

Start Pane. Microscopie confocale - 2010

Start Pane. Microscopie confocale - 2010 Start Pane Microscopie confocale - 2010 1 Microscopie Confocale Introduction Historique Fluorescence Résolution Microscopie Confocale Applications et exploitation des données Immunomarquages Réflection

Plus en détail

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE

PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PRISME ET RESEAU APPLICATION A LA MESURE DE LONGUEURS D'ONDE PARTIE THEORIQUE A - RESEAUX 1 - Définition On appelle réseau plan le système constitué par un grand nombre de fentes fines, parallèles, égales

Plus en détail

Microscopie multiphoton illuminée par nappe : imagerie de fluorescence rapide et en profondeur dans les tissus vivants

Microscopie multiphoton illuminée par nappe : imagerie de fluorescence rapide et en profondeur dans les tissus vivants Microscopie multiphoton illuminée par nappe : imagerie de fluorescence rapide et en profondeur dans les tissus vivants Willy SUPATTO Laboratoire d Optique et biosciences, École polytechnique, CNRS UMR

Plus en détail

La super-résolution. Malgré les avancées considérables CAHIER TECHNIQUE COMPRENDRE

La super-résolution. Malgré les avancées considérables CAHIER TECHNIQUE COMPRENDRE CAHIER TECHNIQUE La super-résolution Guillaume DUPUIS Maître de conférences Centre de Photonique Biomédicale Centre Laser de l Université Paris-Sud, Fédération LUMAT FR 2764, 91405 Orsay guillaume.dupuis@u-psud.fr

Plus en détail

RAPPORT DE PROJET TUTEUR : KUBS FLEUR CARBILLET FANNY. Dr D.DUMAS. Année universitaire 02/03

RAPPORT DE PROJET TUTEUR : KUBS FLEUR CARBILLET FANNY. Dr D.DUMAS. Année universitaire 02/03 KUBS FLEUR CARBILLET FANNY RAPPORT DE PROJET Etude bibliographique des méthodes de caractérisation de systèmes optiques mises en œuvre en fonction des contraintes expérimentales. L instrumentation du service

Plus en détail

TP N 3 La composition chimique du vivant

TP N 3 La composition chimique du vivant Thème 1 : La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution du vivant : une planète habitée Chapitre II : La nature du vivant TP N 3 La composition chimique du vivant Les conditions qui règnent sur terre

Plus en détail

Formation des images dans un œil

Formation des images dans un œil Thème 1 : Représentation visuelle Chapitre 1 Formation des images dans un œil L'œil permet de voir des objets si ceux-ci émettent de la lumière (en la produisant ou en la diffusant) et si cette lumière

Plus en détail

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS

LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES ACTIFS UNIVERSITÉ PARIS-SUD CENTRE D'ÉTUDES PHARMACEUTIQUES Physico-Chimie - Pharmacotechnie - Biopharmacie UMR CNRS 8612 LIPOSOMES SUPERPARAMAGNETIQUES POUR L IMAGERIE MEDICALE ET LA VECTORISATION DE PRINCIPES

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

Dosages à réactifs marqués

Dosages à réactifs marqués Dosages à réactifs marqués Principe = réaction Ag-Ac un des deux réactifs (Ag ou Ac) est marqué par un traceur Différentes méthodes selon que le traceur est radioactif (RIA), enzymatique (EIA) ou luminescent

Plus en détail

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus

Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus Stress osmotique et activation des MAP Kinases ERK1/2 chez les hépatocytes de turbot, Scophthalmus maximus : implication des voies de signalisation intracellulaire du processus de RVD. Audrey Fouchs Confrontées

Plus en détail

Problématique de l irradiation α suite à une contamination. interne: calculs des doses à l échelle cellulaire

Problématique de l irradiation α suite à une contamination. interne: calculs des doses à l échelle cellulaire Problématique de l irradiation α suite à une contamination interne: calculs des doses à l échelle cellulaire M. Elbast 1, F. Petitot 2, A. Saudo 1, V. Holler 3, A. Desbrée 1 1 DRPH/ SDI/ LEDI BP 17-92262

Plus en détail

Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche

Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche Sondes actives à base de nanocristaux individuels de CdSe pour l optique en champ proche N. Chevalier, M. J. Nasse, Y. Sonnefraud J.F. Motte, J.C. Woehl, S. Huant Laboratoire de Spectrométrie Physique,

Plus en détail

Cours 3 - Cytométrie en flux - Tri cellulaire

Cours 3 - Cytométrie en flux - Tri cellulaire Biocell C. Alcaide 16/01/2012 Cours 3 - Cytométrie en flux - Tri cellulaire I - Cytometrie en flux Cytométrie en flux : Analyses quantitatives sur des cellules ou populations cellulaires C'est une technique

Plus en détail

Introduction. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire 3D. L'architecture nucléaire 3D 06/11/2007

Introduction. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire. L'architecture nucléaire 3D. L'architecture nucléaire 3D 06/11/2007 Introduction Développement en imagerie biologique Problématique biologique Production des images Traitements et analyses Résultats biologiques Deux exemples Architecture nucléaire Cycle cellulaire 2 L'architecture

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Séance de TP 4 Lentilles minces. Romain BEL 3 janvier 2002

Séance de TP 4 Lentilles minces. Romain BEL 3 janvier 2002 Séance de TP 4 Lentilles minces Romain BEL 3 janvier 2002 1 Table des matières 1 Lentilles minces, stigmatisme, relations de conjugaison 3 1.1 Lentilles minces............................. 3 1.2 L'approximation

Plus en détail

Chapitre 2 : Organisation de la cellule

Chapitre 2 : Organisation de la cellule Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 2 : Organisation de la cellule La cellule est l unité de base des êtres vivants. Il existe

Plus en détail

Compléments de Biologie Moléculaire et Cellulaire. 1 année de Licence

Compléments de Biologie Moléculaire et Cellulaire. 1 année de Licence Compléments de Biologie Moléculaire et Cellulaire 1 année de Licence Annexes des cours de biologie moléculaire et cellulaire afin de parfaire leur compréhension. Par Chringel 2011 LA MICROSCOPIE SOMMAIRE

Plus en détail

Techniques d imagerie à base d impulsions femtosecondes

Techniques d imagerie à base d impulsions femtosecondes Lasers femtosecondes : principes et applications en physique, chimie et biologie (5/6) Techniques d imagerie à base d impulsions femtosecondes 1. Tomographie cohérente optique 2. Microscopie à deux photons

Plus en détail

LENTILLES. Détermination de distances focales

LENTILLES. Détermination de distances focales Le 1 LENTILLES Détermination de distances ocales 1 BASES THERIQUES 1.1 Lentilles minces n appelle lentille un corps transparent limité par deux suraces courbes ou une surace courbe et une surace plane.

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 1. Œil, lentilles minces et images. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. transparents ; rétine b. le centre optique c. à l'axe optique d. le foyer objet e. OF ' f. l'ensemble des milieux transparents; la

Plus en détail

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION

PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION PLATE-FORME DE MICROSCOPIE ÉLECTRONIQUE À TRANSMISSION Dr. Mohamed SENNOUR Responsable de la plate-forme JOURNÉE PLATES-FORMES EVRY, GÉNOCENTRE 25 juin 2013 Contexte et historique 2000 : constitution du

Plus en détail

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES

ANTICORPS POLYCLONAUX ANTI IMMUNOGLOBULINES L OUTIL IDEAL POUR TOUTES LES DETECTIONS IMMUNOCHIMIQUES pour toutes les techniques immunodosages (EIA/ELISA) dot/ westernblot immunohistochimie immunocytochimie cytométrie en flux quel que soit le système

Plus en détail

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres)

LES LENTILLES O F' foyer image. f distance focale (en mètres) LES LENTILLES 1) Reconnaître les lentilles : Une lentille en verre ou en matière plastique dévie la lumière. Une de ses surfaces n'est pas plane. Les lentilles convergentes à bord mince et à centre épais

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

TP3 - Interféromètre de Michelson

TP3 - Interféromètre de Michelson TP3 - Interféromètre de Michelson I: PARTIE THEORIQUE I.1 - Cohérence a) Cohérence temporelle : Une source lumineuse capable d'émettre des vibrations monochromatiques, c'est-à-dire des vibrations illimitées

Plus en détail

Lentilles Détermination de distances focales

Lentilles Détermination de distances focales Lentilles Détermination de distances focales Résumé Les lentilles sont capables de faire converger ou diverger un faisceau lumineux. La distance focale f d une lentille caractérise cette convergence ou

Plus en détail

FORMATION LES SCANNERS

FORMATION LES SCANNERS FORMATION LES SCANNERS Généralités Les scanners à plat modernes sont constitués d'éléments CCD, une technologie initialement développée pour les techniques satellites et de télévision. Les CCD transforment

Plus en détail

Imagerie biologique. CARDINET RémyR LARRAUFIE Pierre MASSUÉ Cyriac 24/09/2009

Imagerie biologique. CARDINET RémyR LARRAUFIE Pierre MASSUÉ Cyriac 24/09/2009 Imagerie biologique Etude d articles d scientifiques CARDINET RémyR LARRAUFIE Pierre MASSUÉ Cyriac 24/09/2009 Imagerie biologique Quelques éléments de biologie cellulaire Etude d article d : Limitation

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Microscopie de fluorescence François MICHEL PhD La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 Imagerie de fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à épi-fluorescence Résolution

Plus en détail

I Les caractères de l'individu :

I Les caractères de l'individu : Partie 1, Chapitre 1 LES CARACTÈRES DE L'INDIVIDU ET LEUR TRANSMISSION Rappels : Un être vivant : c'est un être qui naît, grandit, mange, rejete des déchets, se reproduit et meurt. Il est constitué de

Plus en détail

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral.

Atelier : Détection de la mort cellulaire par apoptose en réponse à un agent anti-tumoral. - La cytométrie en flux est une méthode d analyse de cellules en suspension, véhiculées à grande vitesse jusqu à une chambre d analyse traversée par des faisceaux lasers. L interaction des cellules avec

Plus en détail

Annexe F Microscopie à Force Atomique

Annexe F Microscopie à Force Atomique Annexe F Microscopie à Force Atomique 1 Introduction...211 2 Instrumentation...212 2.1 Le levier... 212 2.2 La pointe... 213 2.3 La tête optique... 214 2.4 La céramique piézoélectrique... 214 3 Le mode

Plus en détail

LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE

LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE Biologie LA MITOSE CUEEP - USTL DÉPARTEMENT SCIENCES BAHIJA DELATTRE Février 2006 I. L'INTRODUCTION Chaque cellule d'un organisme supérieur provient de la multiplication d'une cellule préexistante (cellule

Plus en détail

Logiciel de retouche d'image et de mesure. Guide d utilisation

Logiciel de retouche d'image et de mesure. Guide d utilisation Microscope numérique Logiciel de retouche d'image et de mesure Guide d utilisation Version: 2.1.1.2 1 MICROSCOPE NUMERIQUE... 1 LOGICIEL DE RETOUCHE D'IMAGE ET DE MESURE... 1 GUIDE D UTILISATION... 1 Ouvrez

Plus en détail

Microscopie de fluorescence

Microscopie de fluorescence Rev : 21/01/2015 Microscopie de fluorescence La microscopie pour débutants (ou pas) Partie 2 François MICHEL PhD Quelques images en fluorescence Ce qui vous attend (encore) Fluorescence?? Microscopie à

Plus en détail

Moyens d étude de la peau

Moyens d étude de la peau Moyens d étude de la peau Dr. Yannick Le Corre yalecorre@chu-angers.fr Service de Dermatologie Vénéréologie Pr. L. Martin 2011-2012 CHU Angers UE Revêtement cutané Dermoscopie ou Dermatoscopie Examen de

Plus en détail

4π-microscopie : Applications à la localisation axiale de luminophores et à l amélioration de la résolution

4π-microscopie : Applications à la localisation axiale de luminophores et à l amélioration de la résolution Université Paul Cézanne Aix-Marseille III 25AIX331 THÈSE présentée et soutenue publiquement par Nicolas SANDEAU le 27 octobre 25 pour obtenir le grade de Docteur en Sciences de l Université Paul Cézanne

Plus en détail

Microscopie confocale

Microscopie confocale Microscopie confocale principes et applications 27 mars 2014 Plan de la présentation - Qu est-ce que la microscopie confocale? différence entre la microscopie conventionnelle et confocale type de microscopie

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

Fluorescence. MOTS CLÉS Microscopie de fluorescence confocale 3D, Résolution. KEYWORDS 3-D confocal fl uorescence microscopy, Resolution

Fluorescence. MOTS CLÉS Microscopie de fluorescence confocale 3D, Résolution. KEYWORDS 3-D confocal fl uorescence microscopy, Resolution Olivier Haeberlé, Bruno Colicchio* Techniques d amélioration de la résolution en microscopie de fluorescence : de la production des photons au traitement des images Fluorescence RÉSUMÉ Le microscope de

Plus en détail

Présentation du Plateau Technique en Imagerie Cellulaire et Tissulaire (PICT)

Présentation du Plateau Technique en Imagerie Cellulaire et Tissulaire (PICT) Présentation du Plateau Technique en Imagerie Cellulaire et Tissulaire (PICT) Labellisée GIS IBiSA (Infrastructures en Biologie, Santé, Agronomie) depuis 2008 (18 plateformes labellisées en Imagerie Cellulaire

Plus en détail

La cytométrie en flux. Chloé Journo, ENS Lyon Jean-François Madre, ENS Lyon IFÉ Publié par Gérard Vidal et Charles-Henri Eyraud

La cytométrie en flux. Chloé Journo, ENS Lyon Jean-François Madre, ENS Lyon IFÉ Publié par Gérard Vidal et Charles-Henri Eyraud La cytométrie en flux Chloé Journo, ENS Lyon Jean-François Madre, ENS Lyon IFÉ Publié par Gérard Vidal et Charles-Henri Eyraud La cytométrie en flux par Chloé Journo, Jean-François Madre, Gérard Vidal,

Plus en détail

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France

Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux. Pascal Brunou, David Bastien Partec France 1968 2008 Partec: l innovation en marche depuis 40 ans Principes des appareils de Cytométrie en Flux Pascal Brunou, David Bastien Partec France en Allemagne et partout dans le Monde Société basée à Münster

Plus en détail

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010)

Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage dans le vin (OIV-Oeno 427-2010) Méthode OIV- -MA-AS315-23 Type de méthode : critères Critères pour les méthodes de quantification des résidus potentiellement allergéniques de protéines de collage (OIV-Oeno 427-2010) 1 Définitions des

Plus en détail

ASEP Prérentrée 2008-2009. Histologie Générale Techniques d imagerie cellulaire Histologie Générale, Techniques d imagerie cellulaire

ASEP Prérentrée 2008-2009. Histologie Générale Techniques d imagerie cellulaire Histologie Générale, Techniques d imagerie cellulaire Histologie Générale, Techniques d imagerie cellulaire A. La cellule Par Célian BERTIN Elle est l unité fondamentale de la vie. C est la plus petite quantité de matière vivante capable de subsister à l

Plus en détail

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE T.P PHYSIQUE SECONDE. THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE TP P5 F.MISTRAL 2010 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. INTRODUCTION a) L échographie

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Segmentation d images 2D et 3D ; application à la quantification d images histologiques et cytologiques obtenues par microscopie

Segmentation d images 2D et 3D ; application à la quantification d images histologiques et cytologiques obtenues par microscopie Université de Caen / Basse-Normandie U.F.R. de Sciences École doctorale Structure, Information, Matière et Matériaux Thèse présentée par François Angot en vue de l obtention du Doctorat de l Université

Plus en détail

Microscopie à force atomique

Microscopie à force atomique Microscopie à force atomique DETREZ Fabrice Table des matières 1 Principe 2 2 Analyse structurale 3 3 Interactions pointes surfaces 4 4 Boucle d asservissement et contrastes 6 5 Traitement des Images 8

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 3. Couleur des objets. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 3. Couleur des objets. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. diffuse b. magenta c. noir d. rouge ; verte ; bleue e. additive f. soustractive g. absorbée h. soustractive 2. QCM a. Les rouges

Plus en détail

Documentation. Cartographie. Présentation générale

Documentation. Cartographie. Présentation générale Documentation Cartographie Présentation générale On accède aux cartes thématiques après avoir choisi un niveau géographique (ou découpage de la carte ou maillage), par exemple la France par commune. La

Plus en détail

La Mire de Résolution SilverFast (USAF 1951)

La Mire de Résolution SilverFast (USAF 1951) La Mire de Résolution SilverFast (USAF 1951) Contenu 1. Introduction 2 2. La résolution d un scanner 2.1 ppp (dpi), qu est-ce exactement? 2 2.2 La construction d un scanner 2 2.3 Netteté de la haute résolution

Plus en détail

Utilisation du contrôle des aberrations chromatiques

Utilisation du contrôle des aberrations chromatiques Utilisation du contrôle des aberrations chromatiques Demande Je souhaite éliminer les effets de halo de couleur et d'aberration chromatique dans des images JPEG et TIFF. Réponse La fonction de Contrôle

Plus en détail