Rapport d activité. Assemblée Générale du 10 Juin 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité. Assemblée Générale du 10 Juin 2014"

Transcription

1 Rapport d activité 2013 Assemblée Générale du 10 Juin 2014

2 Préambule L année 2013 a été marquée par la création d une nouvelle coopérative, HF gestion, SOCIETE COOPERATIVE D INTERET COLLECTIF (SCIC) confirmant ainsi notre volonté exprimée en 2012, en appui avec l association BREIZH COOP, de mutualiser l activité de la gestion immobilière du Groupe LORIENT-BREST et d HABITATION FAMILIALE. Le portefeuille syndic géré sera de 320 copropriétés (plus de lots) avec pour ambition de se développer sur toute la BRETAGNE en offrant aux copropriétaires un service de proximité au plus près de leurs préoccupations, et une gestion rigoureuse de leur immeuble. HF gestion sera en outre au service des collectivités locales et des organismes HLM. Le 15 juillet 2013, ouverture de notre nouvelle agence commerciale, 77 rue de l Alma, accueillant le service commercial (logements neufs, transactions, gestion locative) et le service comptabilité de copropriétés. Pour commercialiser au mieux les programmes de logements à SAINT-MALO et DINARD, deux points de vente ont été ouverts. L activité promotion a été forte en études, en commercialisation, et en lancement de chantiers. Ce seront en prévision de nombreuses livraisons pour les années à venir (685 logements à partir de 2014 jusqu en 2016), 71 logements ont été livrés en est une nouvelle année d élections, les Municipales, les Européennes, et les Sénatoriales. Au plus près de nous, la Communauté d Agglomération de Rennes devient une «Métropole» de plus de habitants parmi les 14 EPCI créées par la loi du 27 janvier 2014 (Etablissement Public de Coopération Intercommunale). C est une nouvelle organisation très exigeante, de nouvelles compétences et de nouveaux défis. Un nouveau PLH applicable en janvier 2015 dont le conseil de Rennes Métropole a préparé les grands axes fin février pour une dynamique toujours très engagée sur 9 ans ( ), une volonté de livrer logements sur les 43 communes sur cette période. Habitation Familiale et HF gestion sont en appui des collectivités pour accompagner ce nouvel engagement, toujours pour un meilleur service auprès des clients associés.. Annie LEFORT, Présidente du Conseil d Administration Pascal MASSON, Directeur Général Sommaire 01 L ACTIVITÉ STATUTAIRE DE LA COOPÉRATIVE EN 2013 page 3 3 Le conseil d administration 3 La direction générale 3 La liste des mandats sociaux 3 Le renouvellement des mandats d administrateurs 4 Les commissions 4 Le capital social de la coopérative et son actionnariat 4 L actionnariat des salariés 4 L organisation de la coopérative 02 L ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ page 5 03 LES PROJETS ET PERSPECTIVES page Promotion Immobilière 11 Gestion Immobilière 04 EXAMEN ET ARRÊTÉ DES COMPTES DE L EXERCICE page CONCLUSION BILAN page Promotion Immobilière 8 Activité Commerciale 9 Gestion Immobilière Syndic 9 L activité de gestion de prêts et SCCC 06 NOTRE ÉQUIPE page 15

3 L ACTIVITE STATUTAIRE DE LA COOPERATIVE 01 Le conseil d administration A l issue du conseil d administration du 24 juin 2013, le conseil se compose ainsi : Présidente : Annie LEFORT Secrétaire : Sylvie VAUGEOIS Trésorier : Alain DESALEUX Membre : Jean Claude RIDARD* Membre : Bernard VERDON Membre : Jean Claude BOURGEOIS Membre : Pierre Yves JAN Membre : Claude GUILLAS Membre : Marie Françoise ESNAULT Membre : Pierre SAMSONOFF Membre : Logis Breton (Yves Marie ROLLAND) Membre : Armor Habitat (Etienne MOLLER) Membre : Archipel Habitat (Cécile BELARD du PLANTYS) Membre : GLB (Jean Michel VERCOLLIER) Les censeurs Dominique CHOINE Stéphane ROUMY * élu Vice Président : C.A. du Le conseil d administration s est réuni cinq fois dans l année en séance de conseil, cinq fois en séance du bureau et une journée partagée avec les collaborateurs pour découvrir l urbanisme de la Ville de Nantes, son architecture et les acteurs (06 septembre). La direction générale Le Conseil d Administration dans sa séance du 11 février 2003 a décidé de dissocier les fonctions de Président et de Directeur Général. Dans ce cadre : Annie LEFORT remplit les fonctions de Présidente du Conseil d Administration, Pascal MASSON remplit les fonctions de Directeur Général Le mandat du Directeur Général a été renouvelé au Conseil d Administration du 24 juin 2013 pour trois années. Le renouvellement des mandats d administrateurs Les administrateurs Le mandat de Madame Annie LEFORT arrive à échéance, membre du conseil d administration d Habitation Familiale depuis 2007 détentrice d une part sociale, elle souhaite renouveler son mandat. Le conseil d administration propose le soutien de sa candidature pour une nouvelle période de 5 ans, jusqu à l assemblée générale de 2019 statuant sur les comptes au Le mandat du Logis Breton représenté par Yves Marie ROLLAND son Directeur Général arrive à échéance. Membre du conseil d administration d Habitation Familiale depuis 1996, détenteur de cent quatre vingt dix neuf parts sociales, il souhaite renouveler son mandat. Le conseil d administration propose le soutien de sa candidature pour une nouvelle période de 5 ans, jusqu à l assemblée générale de 2019 statuant sur les comptes au Trois administrateurs ont présenté leur démission fin 2013, pour participer aux travaux du Conseil d Administration d HF gestion : - Marie Françoise ESNAULT - Claude GUILLAS - Pierre SAMSONOFF L Assemblée Générale statuant à titre Ordinaire, après avoir constaté que Monsieur Pierre SAMSONOFF détenteur d une part sociale a donné sa démission, ratifie la cooptation au poste d administrateur de Monsieur Dominique CHOINE, détenteur d une part sociale, pour le reste de la durée du mandat ( ), soit jusqu à l issue de l assemblée générale qui statuera sur les comptes de l exercice clos le 31 décembre Le Conseil d Administration souhaite remercier l action et l engagement de ces trois administrateurs au sein du Conseil et au service de la Coopérative. La liste des mandats sociaux En application de l article L alinéa 3 du Code du Commerce, la liste de l ensemble des mandats et fonctions exercés par chacun des mandataires sociaux de la coopérative durant l exercice 2013 est joint en annexe du présent rapport. REPÈRES Arch. : Olivier de Boismenu 14 administrateurs 2 censeurs 5 séances/an 3

4 01 Arch. : Peoch - Rubio Les commissions Commission d achats et d appels d offres Au cours de l année 2013, la commission d achats et d appels d offres s est réunie 5 fois. Commission d achats Dinard : 24 logements collectifs Carré Prieuré Laillé : 24 logements collectifs Doënna ZAC du Chemin Vert Dinard : 51 logements collectifs - Quai Ampère Montfort sur Meu : 14 logements collectifs Naturellement Vôtre Bourgbarré : 24 logements collectifs Couleur Ouessant Le Rheu : 24 logements collectifs L Oriole Rennes : 34 logements collectifs Rennes Parc Commission d appels d offres Rennes ZAC de la Courrouze : Programme CL5 Jury de sélection des candidatures au concours de Conception Réalisation Accord Cadre Consultation des contrats d assurances. Commission d attribution des logements en accession aidée En 2013, la commission s est réunie 4 fois : Rennes Rennes Parc ( ) Bourgbarré Couleur Ouessant ( ) St Jacques de la Lande Jazz et Java ( ) La Chapelle Thouarault l Arbre et le Nid ( ) l organisation de la Coopérative Les équipes des quatre services sont présentées en annexe sur l organigramme. Le capital social de la coopérative et son actionnariat Le capital variable de la coopérative évolue en fonction des entrées et sorties des associés. Au 31 décembre 2013, il s élevait à E. Tableau des associés : Au Au Au Au Collège A Collège B Collège C TOTAL ASSOCIES Tableau des parts sociales : Au Au Au Au Collège A Collège B Collège C TOTAL Tableau des droits de vote : Au Au Au Au Collège A > 51 % Collège B Collège C TOTAL l actionnariat des salariés En application de l article L du Code du Commerce, il est noté que la participation des salariés au capital de la société au 31 décembre 2013 est de 35 parts sociales de 16 E détenues par 35 salariés soit 0.39 % du capital. REPÈRE(S) E Le capital social de la coopérative et son actionnariat au 31 décembre associés 4

5 L ACTIVITE DE LA SOCIÉTÉ 02 Promotion immobilière L activité a permis : - 50 levées d option et 5 ventes de terrains. - de livrer 68 logements et 3 cellules commerciales. L Azur Rennes Alma : 3 cellules commerciales 32 logements Les Colibris La Chapelle Thouarault : 7 maisons individuelles Les Greens St Gilles : 14 maisons individuelles Les Jardins Parthenay de Bretagne : 9 maisons individuelles BH1 Rennes : 1 logement (dernier) ZAC Beauvais Vitré : 5 logements (au prorata du capital détenu dans la SCCV Coop Habitat Bretagne) Soit 68 logements dont : 35 location-accession 14 accessions aidées ANRU 18 accessions coopératives REPÈRE(S) 71 livraisons en levées d option 5 ventes de terrains Les partenaires de nos opérations de co-promotion : - Archipel Habitat pour les maisons sur Rennes Métropole et sur quatre autres sociétés (Cesson Sévigné, Rue de Fougères à Rennes, Bourgbarré, le Rheu les Acquêts) et de nombreuses prescriptions de syndic provisoire. - Aiguillon Construction sur deux opérations Orgères et Corps- Nuds, et de nombreuses prescriptions syndic provisoire. - Neotoa (ex Habitat 35) pour les opérations de la résidence du Mail à St Jacques, des rochers à la Bouexière, en partenariat à St Jacques et Bruz, et de nombreuses prescriptions de syndic provisoire. - Armor Habitat pour les Amarres à St Malo, la Touchère à Montfort sur Meu, Saint Jacques de la Lande et une opération à Saint-Brieuc - HFB sur les maisons hors Rennes Métropole (MGB), Quai Ampère à Dinard, La Cour Voisine à l Hermitage, Bleu d Elsa à Beauregard, - Le Logis Breton pour le Carré Prieuré à Dinard, Doenna à Laillé, l Azur à Rennes Alma, - Coop de Construction pour quatre opérations, - Coop Habitat Bretagne pour trois opérations, - Arc Promotion pour deux opérations, - Ataraxia à pour une opération, - Groupe Lamotte pour deux opérations. Les aménageurs : - TERRITOIRES - SADIV - Groupe LAUNAY - O.C.D.L. - Nexity - SEMBA Arch. : AA41 / ALL 5

6 02 L ACTIVITE DE LA SOCIÉTÉ Promotion immobilière 2013 est une année de montage d opérations, puisqu au 1 er janvier 2014 : plus de 300 logements sont en commercialisation, 270 logements sont en cours de chantier, 400 logements seront lancés en travaux 330 logements feront l objet d un appel d offre ; Bien entendu, les nombreuses livraisons des années précédentes (plus de 500 logements en deux ans) ont mobilisé fortement le service promotion en gestion de SAV. Celui-ci a été très impliqué afin de maintenir une forte mobilisation des entreprises sur cet aspect, ce qui a permis d améliorer la qualité des livraisons. L offre de logements à la vente a toujours été supérieure à 300 logements, dont plus de 60 % sont proposés en location-accession (PSLA), ce qui constitue une offre importante d accession sociale. Le contexte reste difficile, mais le flot de ventes est constant. En règle générale, pour livrer 200 logements par an, Habitation Familiale doit avoir l équivalent de 200 logements en étude, 200 logements en chantier et vendre 200 logements chaque année. L enjeu pour l entreprise est important, mais le volume présenté est nécessaire à son équilibre économique. Aussi, afin de diversifier notre offre, la coopérative explore plusieurs pistes pour : adapter l offre clients : démembrement de propriété, paiement différé ou portage du foncier, approche participative du logement, produire du foncier disponible autour de la densification des zones bâties (surélévation, extension, utilisation de fonciers différents). REPÈRE(S) 511 Arch. : AA41 / ALL logements en accession aidée sur 9 ans dans Rennes Métropole Quelques chiffres Les livraisons Type Nbre de logements Financement Prix de vente moyen en E TTC m²/shab Rennes L Azur Col 18 ANRU Rennes L Azur Col 14 Accession aidée Rennes L Azur 3 Cellules commerciales Chapelle Thouarault - Les Colibris MI 7 PSLA Saint Gilles - Les Greens MI 14 PSLA Parthenay de Bretagne - Les Jardins MI 9 PSLA Col = collectif / MI = Maisons individuelles 6

7 Les appels d offres : consultations d entreprises L ACTIVITE DE LA SOCIÉTÉ 02 Le nombre régulier, depuis plusieurs années, d opérations faisant l objet d une consultation, confirme le rôle d Habitation Familiale dans la production de logements à l échelle du territoire, mais aussi son impact et son soutien à l économie locale (17 millions d euros contractés en 2013) et 23 millions d euros de prestations achetées sur la même période. Pour l année 2013, ce sont 7 opérations qui ont fait l objet d une consultation, représentant 206 logements dont 1 opération de 6 maisons. Ces consultations ont reçu une vraie écoute de la part des acteurs économiques locaux (plus de 50 offres par dossier) et nous ont permis d étendre le cadre de cet échange au Pays Malouin via le dossier «Les Amarres» de 46 logements collectifs. L attachement marqué des entreprises à l activité de notre coopérative se développe d année en année. Il est également lié au respect des engagements pris par Habitation Familiale et le nombre effectif d opérations qui sont lancées en phase chantier. Cette attractivité nécessite de plus en plus une attention particulière de nos équipes et des partenaires maîtres d œuvre pour analyser et sélectionner les offres les mieux disantes. Cet engagement est le garant les valeurs développées par Habitation Familiale pour la qualité, les délais maîtrisés, les démarches environnementales, la maîtrise de la pénibilité des compagnons sur les chantiers. Cette notion de discernement et d analyse des offres est des plus importantes dans un contexte économique très tendu pour nombre d entreprises. Ce contexte difficile incite certaines pratiques de prix très bas ; prix qui peuvent déstabiliser tout acteur en cas d incident imprévu. Il est de notre responsabilité de maintenir un regard lucide et responsable pour attribuer des marchés aux acteurs économiques qui pratiquent une démarche équilibrée dans leur offre. L année 2014 sera une année également forte en consultation. La pratique d achat d Habitation Familiale sera garante des valeurs de notre coopérative en assurant des achats responsables pour nous permettre de pratiquer nos missions dans une démarche d économie sociale et solidaire. REPÈRE(S) 206 logements en appel d offres Signatures des marchés de travaux 2013 Commune St AUBIN D'AUBIGNE LAILLE DINARD MONTFORT sur MEU Maitre d'ouvrage SCCV HF MGB SCCV HF CHEMIN VERT SCCV HF PRIEURE SCCV HF LA TOU- CHERE Programme LES ECUREUILS Ilot 1.24 Nature Nb Lots Date O S Nbre de marché Date signature des marchés Montant HT Montant TTC MI 6 08/ / , ,54 DOENNA COL 24 18/ / , ,67 LE CARRE PRIEURE NATURELLEMENT VOTRE COL 24 12/ / , ,82 COL 14 02/ / , ,69 DINARD SCCV HF AMPERE QUAI AMPERE COL 51 02/ / , ,18 LE RHEU LE RHEU RENNES SCCV HF LES ACQUETS SCCV HF LES ACQUETS SCCV 280 RUE DE FOUGERES L ORIOLE (tranche ferme) L'ORIOLE (tranche conditionnelle) COL 8 02/ / , ,34 COL 16 03/ / , ,20 RENNES PARC COL 34 16/ / , ,00 TOTAUX , ,45 Logts collectif 171 Logts individuels 6 L ensemble des attributions suite aux appels d offres est publié sur le site internet 7

8 02 L ACTIVITE DE LA SOCIÉTÉ L activité Commerciale Vente neuf Les signatures en 2013 Total Collectif et MI 13 Levée d option PSLA 44 Lotissement 10 TOTAL 67 Nombre de réservations Collectif et MI VEFA 21 PSLA 67 Lotissement 5 TOTAL 93 Les ressources de nos acquéreurs (contrats de réservation) Administration de biens Type de mandats Bailleurs privés Nb PSLA gérés (en cours moy) Transaction Le portefeuille se stabilise autour de 250 mandats, mais le service accompagne surtout la phase locative du «PSLA» ou location-accession : presque 70 logements en permanence. Revenus des acquéreurs 71 % < PLUS 28 % PLUS < a < PLS accession 1 % PLS accession < a < PLI accession 0 > PLI accession L équipe commerciale poursuit son engagement pour rénover et repenser son action de prospection et de prescription. Cette phase récemment engagée doit nous permettre de porter notre offre globale de façon plus pertinente, auprès de nos clients, mais aussi des partenaires. L action de conseils et d appuis auprès de nos clients est notre point fort et la base de notre action, nos clients le disent dans les enquêtes de satisfaction, le socle de la confiance est très présent. Le travail nécessaire doit accompagner le renforcement de la notoriété de la coopérative, de son action et de la pertinence de son offre de logements en accession. La démarche d Habitation Familiale est résolument tournée vers l avenir et l exploration de toutes les solutions qui vont permettre une meilleure offre (prix/qualité) conforme aux besoins et aux «rêves» de nos clients. Plus de visibilité ; un nouveau site, de nouvelles agences commerciales, l implantation sur le nord du département d Ille et Vilaine sera confirmée. Arch. : Lengyel Architectes REPÈRES 67 actes signés 93 réservations Arch. : Atelier Loyer 8

9 L ACTIVITE DE LA SOCIÉTÉ 02 Gestion Immobilière Syndic Le portefeuille au *prévisionnel * Copropriétés Lots principaux L activité de syndic poursuit son développement grâce à notre production et celle que nos partenaires nous confient : - Aiguillon Construction, - Archipel Habitat, - Neotoa, - Cap Accession, - Coop de Construction, - Coop Habitat Bretagne, - Arc Promotion, - Ainsi que de nouvelles copropriétés qui nous font confiance après consultation organisée par leurs conseils syndicaux. 2013, lancement d HF gestion. L équipe comptable copropriétés a pris en charge l ensemble du portefeuille du Foyer d Armor. Le 24 juin 2013, HF gestion est créée par son assemblée constitutive. Le conseil d administration est en place et Marie- France AYIVIGAN est élue présidente de la nouvelle coopérative. HF gestion démarrera son activité le 1 er janvier Les salariés de Lorient / Brest sont transférés dans le cadre d HF gestion et c est au 1 er janvier 2015 que l ensemble des salariés de Rennes sera transféré à son tour. Enfin, le portefeuille de Lorient-Brest sera acquis par acte avant fin décembre 2014 et le portefeuille de Rennes sera transféré par un apport partiel d actif. Cette dernière démarche ne pourra être mise en place qu après une assemblée générale extraordinaire qui aura lieu mi-décembre L activité de gestion de prêts et SCCC La gestion des prêts et des SCCC est proche de sa disparition, mais l ensemble des dossiers est traité dans les meilleures conditions. Au 31 décembre 2013, reste : 10 SCCC en gestion et 6 en préparation de dissolution pour dossiers location attribution sont en attente de signature chez le notaire (0 dossier actif) La coopérative a décidé d accompagner les coopérateurs dans la dissolution des Sociétés pour confirmer les actes de propriété. Arch. : CG Architectes LES FAITS MARQUANTS juin : clôture de la Première édition de la «semaine nationale des HLM». Mobilisation de 220 organismes sur le territoire national et Habitation Familiale organise un évènement à Dinard sur le site de l opération «Quai Ampère». 24 juin : Assemblée constitutive d HF gestion, Marie-France AYIVIGAN élue Présidente du conseil d administration, 26 juin : Présentation de la loi ALUR (Accès au Logement et un Urbanisme Renouvelé) au bureau de l assemblée nationale après sa validation au conseil des ministres. 08 juillet : l USH représentée par Jean-Louis DUMONT son Président, signe avec l Etat, représenté par son Premier Ministre, un pacte d objectifs et de moyens. L Etat s engage à maintenir une TVA à 5,5 % sur l accession en PSLA et en zone ANRU (les quartiers concernés seront revus avant fin 2014). 15 juillet : ouverture de l agence commerciale d Habitation Familiale rue de l Alma à Rennes 24 septembre : Congrès HLM à Lille. Objectif logements en production annuelle de logements et rénovation de autres logements par an d ici à octobre : Présentation du projet SCIC HF gestion au Comité Régional de l Habitat validé à l unanimité. 9

10 LES PROJETS ET PERSPECTIVES 03 REPÈRE(S) 60 % de logements en location-accession Arch. : Nomade Architectes 10 Promotion Immobilière La production sera toujours aussi importante puisque sur 2014 et 2015, ce sont près de 400 logements envisagés à la livraison dont 180 en 2014 et plus de 200 en 2015, 35 nouvelles opérations lancées en chantier pour plus de 700 logements. Cependant ces chiffres ne seront confirmés qu à la condition d une commercialisation minimum, soit autour de 200 ventes par an, avec pour objectif d éviter au maximum des logements achevés invendus. La finalité de notre activité réside sur la rencontre de nos clients avec notre offre. Face à ce défi, la coopérative a mis en place des moyens importants : L ouverture d une agence à Rennes, rue de l Alma, Le renforcement de l équipe commerciale : quatre conseillers, une assistante et une responsable commerciale et marketing, Le projet de création d une agence dans le nord de l Ille et Vilaine. En 2014, la redéfinition de notre stratégie commerciale a pour objectif la mise en place de nouvelles méthodes pour porter la prescription et la prospection de notre offre. Un travail en amont beaucoup plus important pour permettre plus de rencontres avec de nouveaux clients. De la même façon, notre offre est constamment interrogée afin d être encore plus attractive et abordable pour notre clientèle. Plusieurs recherches sont en cours d étude dans ce sens : La création de nouveaux fonciers en centre urbain, Le différé d achat de foncier, L habitat participatif. Le PLH de Rennes Métropole (Programme Local de l Habitat ) s achève, au cours duquel, plus de logements ont été livrés dont logements en Accession Aidée. Pendant cette période, Habitation Familiale a livré logements dont 63 % de logements aidés en contribution au PLH, les 37 % de logements complémentaires sont de l accession intermédiaire ou coopérative, soit près de 20 % de la production totale sur Rennes Métropole. Notre outil a bien joué son rôle en prenant une part significative des objectifs de la métropole. Les dernières élections municipales de Mars 2014 relancent pour 6 ans de nouvelles équipes d élus et l Agglomération va renouveler son projet de développement de l habitat. Un nouveau PLH sera contractualisé en janvier Les grands axes ont été évoqués en assemblée de février Son nouvel objectif sera maintenir un niveau de production important voire supérieur en cœur d agglomération, soit environ logements livrés sur 9 ans ( ). La Communauté d agglomération devient une métropole à partir du 1er janvier Elle reste très attractive et notre action restera utile sur cette période. Le conseil d administration d Habitation Familiale a validé et maintenu une production de 200 logements par an comme le «bon niveau» de production pour notre coopérative, en cohérence avec les besoins et les moyens. Afin d assurer une telle production, les équipes sont en place. Cette production doit se maintenir sur trois axes forts de qualité : Qualité technique et performante Qualité architecturale Qualité d usage Et bien entendu la mission d intérêt général pour que la production d accession soit abordable et adaptée aux ressources de nos acquéreurs. Mais au premier niveau de nos priorités se retrouve l accompagnement des collectivités sur les secteurs de marchés tendus. Les collectivités locales peuvent utiliser les services de la coopérative sans modération. Cet outil est au service de l accession à la propriété et n a pas d autre objectif que d être utile aux projets de développement d habitat locaux et aux futurs occupants. La coopérative devra poursuivre son engagement auprès des collectivités et continuer d être une force de proposition sur le champ de l accession abordable. L important est de garder le cap et de conserver une maîtrise foncière forte. Même si l enjeu logement reste largement une priorité sur notre territoire, nous reprendrons notre «bâton de pèlerin» pour représenter la coopérative et son projet. Nous souhaitons poursuivre en augmentant notre qualité et l accompagnement des acquéreurs.

11 Gestion Immobilière Direction et Finances 03 L activité est importante au sein de notre coopérative et depuis plus de 50 ans. La décision du conseil d administration a été de renforcer et sécuriser le métier de syndic, en l engageant fortement dans le concept du syndic solidaire. Grâce à notre participation à l association BREIZH COOP, nous avons créé avec le Groupe Lorient Brest une filiale dédiée principalement à cette activité, HF gestion, et c est cette nouvelle coopérative qui portera l ensemble de nos portefeuilles à partir du 1 er janvier 2015, en gérant globalement plus de lots et plus de 300 copropriétés. L activité sera répartie sur trois agences : Brest Lorient Rennes, avec à Rennes à la fois l agence de proximité, le service comptabilité et le siège de la nouvelle structure. Objectif : atteindre une taille suffisante pour assurer l équilibre économique et permettre d augmenter la qualité de nos services auprès des copropriétaires. Près de 25 personnes seront réparties sur les différents sites avec des objectifs de développement et de qualité de services définis par agence. Enfin, Habitation Familiale portera l ensemble des fonctions supports à travers des conventions de prestations de service : Finances et économie Juridique, Administration, Développement, et apportera sa garantie financière. Le nouveau conseil d administration est en place depuis le 24 juin 2013 et présidé par Madame Marie France AYIVIGAN, copropriétaire à Brest. Les fonctions support (Direction, Finances, Juridique et Administration) vont prendre en charge les deux structures Habitation Familiale et HF gestion sur l ensemble des besoins de gouvernance, de ressources humaines, de finances, de gestion et d appui juridique. A ce jour, tout se met en place pour cette nouvelle étape. L enjeu sera de garder l unité pour un groupe de 50 personnes avec un objectif unique, la qualité de service auprès de nos clients. Poursuivre notre engagement de transversalité sur les métiers de Promotion et de gestion et mettre tout en place pour que l équipe de collaborateurs reste associée et le plus possible en cohésion dans le travail et la convivialité. Les cadres ont dans leur mission l installation de cette cohésion, à travers les différents métiers, les deux entités et les cinq sites. Arch.: Atelier Pascal Gontier Arch. : Atelier Loyer Arch. : Jean-Pierre Meignan Arch. : Atelier du Canal 11

12 EXAMEN ET ARRÊTÉ DES COMPTES DE L EXERCICE 04 La clôture des comptes 2013 de notre coopérative se termine avec un résultat positif de ,04 E après impôt société (nul pour cet exercice). Les éléments marquants de ce résultat sont les suivants : 1. L activité de Promotion génère 1,683 ME d honoraires et 1,256 ME de retour de marge SCCV, 2. L activité de gestion immobilière produit ME d honoraires (+ 37 % de 2012). Le résultat est augmenté des nouvelles copropriétés et de la facturation au Foyer d Armor de la mission comptable qui a généré autant de coûts (RH, matériel + informatique). 3. La masse salariale atteint un montant de 2,09 ME, notamment avec les recrutements anticipés sur la comptabilité copropriétés, gestion sur Lorient/Brest. La coopérative n est pas redevable sur ses activités imposables pour l exercice En conclusion, la forte activité d étude et travaux a bien rémunéré l activité de l année, les livraisons et surtout les levées d option (PSLA) ont permis de remonter plus d 1 ME de marge. La décision du conseil d administration d actualiser la stratégie de marge de la société a joué son rôle de régulation. L année 2013 a permis d intégrer la comptabilité des 125 copropriétés du Groupe Lorient / Brest, les efforts des équipes ont permis d équilibrer les coûts nécessaires avec la convention avec le Foyer d Armor. Enfin, les fonds propres de la société au 1 er janvier 2014 s élèvent à 14,66 MEet sont largement utilisés pour l activité puisque près de 10 ME accompagnent les 30 SCCV actives cette année. La coopérative et ses SCCV ont investi plus de 23 ME en 2013, sur l activité départementale : Architectes, BET, études, Entreprises du BTP, Terrains (pour 5,5 ME en 2013). Conformément à nos statuts coopératifs, 100 % du résultat restera dans l entreprise pour accompagner son développement et ses activités. REPÈRE(S) 494 KE Résultat 2013 Arch. : CG Architectes 12

13 CONCLUSION 05 Affectation des résultats Le résultat de l année 2013 s élève à E. Il est proposé à l assemblée générale l affectation de l ensemble du résultat en réserves statutaires. Informations complémentaires Prise de participations 2013 : Sociétés Civiles de construction vente Dénomination Capital % Montant SCCV Basse Robinais E 60% 600 SCCV HF Hameau du Bois E 99% 990 Autres sociétés SCCV L'ARGOAT E 45% 450 SCCV HF Clémenceau E 1% 10 SCCV HF Barbara E 1% 10 SCCV HF Brassens E 1% 10 SCCV HF Le Paradis E 1% 10 SCCV HF La Garenne E 1% 10 SCCV HF Le Bocage E 1% 1 SCCV HF Hermine E 1% 10 SCCV Le Rheu Moigne E 1% 10 SCCV L'Ami Chemin E 42,5% 510 SCCV Clos Mirabeau E 1% 10 SCCV Hoche Coucou 500 E 5% 25 SCCV HF CL E 90% 900 TOTAL Dénomination Capital % Montant Habitat et Foncier Bretagne parts de 16 E SCIC HF Gestion E 67,57% L année 2013 aboutit à un résultat satisfaisant, lié à un équilibre économique des deux activités, en cela la confiance dans notre organisation et l affectation de nos moyens reste favorable. Néanmoins, cet équilibre juste atteint doit nous conforter dans la vigilance de nos engagements moyens/longs termes, en particulier sur les lancements des chantiers d opérations. Comme en 2013, 2014 sera une année importante pour notre stratégie commerciale que nous relançons vers un nouveau projet d organisation pour plus de visibilité de nos offres. L année 2013 a permis la naissance de notre filiale qui portera l activité de gestion immobilière à 100 % dès le 1 er janvier Bien sur, ce n est pas une «séparation» mais au contraire un nouvel essor qui va s appuyer sur un développement régional partagé avec nos associés coopératives de BREIZH COOP, l objectif étant de sécuriser l activité pour proposer plus de qualité de service et d assurer la réussite des enjeux d avenir. Quoiqu il en soit, votre coopérative reste optimiste et volontaire dans ses engagements pour l intérêt général et au service de ses associés. Les 46 collaborateurs, les administrateurs et la Présidente vous donnent l assurance et sont déterminés à la réussite de notre objectif social. Information sur les délais de paiement - Article L du code de commerce Exercice Décomposition du solde fournisseurs Total 30 jours 45 jours

14 BILAN en ke 05 ACTIF PASSIF Immobilisations nettes Capitaux propres Immeuble en location attribution Stock Créances d'exploitation et autres créances Fonds détenus pour compte de tiers (Syndic et gestion locative) Provisions Dettes financières à moyen et long terme Droits des locataires attributaires Dettes d'exploitation et autres dettes Trésorerie Produits constatés d'avance 0 1 Charges à répartir 0 0 Concours bancaires courants 0 0 Totaux Totaux L évolution du total bilan est liée principalement à l achat de notre agence commerciale de la rue de l Alma. 10,55 % fonds détenus pour compte de tiers 1,80 % Trésorerie 16,69 % immobilisations nettes 0,79 % immeubles en location attribution 2,82 % Stock Bilan Actif 67,36 % créances 16,66 % Dettes d exploitation et autres dettes 0,79 % Droits des locataires attributaires 4,41 % Dettes financières à moyen et long terme 2,01 % Provisions Bilan Passif 76,13 % capitaux propres 14

15 NOTRE ÉQUIPE 06 REPÈRE(S) Au 10 juin personnes au service de la Coopérative Habitation Familiale Agence commerciale, 77 rue de l Alma à Rennes La direction générale Directeur Général : Pascal MASSON Directrice G ale Adjointe production : Catherine HOUZÉ-ROUXEL Directeur G al Adjoint gestion : Vincent RENAULT Assistante de direction : Marie-Noëlle BANNIER Juriste : Carole CAMUS Hôtesse d accueil : Sophie-Laure TOSTIVINT Promotion/aménagement Responsable de service : Coordinateur chantiers Assistantes : Chargés d opérations : Jérôme NICOLAS Jean-Marie HURAULT Lucie de PINIEUX Brigitte GROUAZEL Stéphanie BEIGNEUX Samuel CHALLE Gaëlle GLORY Frédéric REBOURS Vente neuf et ancien/location Responsable de service : VENTE NEUF Conseillers commerciaux : Assistantes commerciales : Anne-Laurence BERTHIÉ Annick CHAMPAGNAY Guylaine LE MAOUT Mathieu BONNECHERE Alain HERVÉ Aurélie BELLANGER Alice JEAN (Contrat PRO) Elodie BERTRAND (Contrat PRO) GESTION LOCATIVE ET TRANSACTION Conseillère commerciale : Marie GOUBAND Assistante gestion locative : Laurence BARRAULT Syndic de copropriétés Responsable de service Gestion: Agents de gérance : Assistantes : Responsable de service Compta Copropriété : Comptables : Service financier Nadine SERRAND Sandrine LOUBERT Ludovic MARTIN Michel POILANE Xavier POUPIN Marie-Claude ALBERT-DAVID Jessica LEMARCHAND Anne-Lise CRIBIER Najoie TABBAL Vincent GAUTHIER-HATET Sandrine CUVILLIER Isabelle LAFFICHÉ Nathalie PORÉE Emeline STRUB Sylvie BOURSAULT Frédéric HERSANT (cdd) Responsable de service : Isabelle MONNIER comptables : Florian BODIN Anita FORTIN Céline LECHEVALIER Laëtitia DELAHAYE Employée de ménage : Ada ZEMALI 15

16 NOS OPÉRATIONS PRIMÉES EN Photos Marc Loyon - Juin 2014 Photo : Javier Callejas Les Ebihens à Vezin-Le-Coquet - 9 maisons Arch. : AA41 - ALL Prix d Architecture de Bretagne 2013, catégorie Habiter Ensemble Le Cadran à Bruz - 29 appartements Arch. : J-P Meignan - Trophée des opérations remarquables des coopératives HLM Catégorie : Innovation Environnementale , Boulevard Clemenceau - Immeuble AGORA CS RENNES Cedex 2 station Clemenceau

RAPPORT D ACTIVITÉ BREST / LORIENT / RENNES

RAPPORT D ACTIVITÉ BREST / LORIENT / RENNES RAPPORT D ACTIVITÉ BREST / LORIENT / RENNES Assemblée Générale du 18 juin 2015 SOMMAIRE L ACTIVITE STATUTAIRE DE LA COOPERATIVE EN 2014 1.1 - Le conseil d administration 1. 2 - La direction générale 1.

Plus en détail

Assemblée générale ordinaire. 26 Juin 2014

Assemblée générale ordinaire. 26 Juin 2014 Assemblée générale ordinaire 26 Juin 2014 Rapport de gestion du conseil d administration Page 3 Arrêté des comptes au 31 décembre 2013 Page 8 Résolutions proposées à l assemblée Page 13 SDHC Assemblée

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

POISSY et ANDRESY. Syndic de Copropriétés. Vente Location - Gestion ESTION MMOBILIERE ODERNE. Notre savoir-faire. Votre confiance

POISSY et ANDRESY. Syndic de Copropriétés. Vente Location - Gestion ESTION MMOBILIERE ODERNE. Notre savoir-faire. Votre confiance POISSY et ANDRESY G I M ESTION MMOBILIERE ODERNE 17 rue de la Gare 78300 POISSY Tél. : 01 30 65 96 00 unia@gim-immo.fr Notre savoir-faire + Votre confiance = 39 rue du Maréchal Foch 78570 ANDRESY Tél.

Plus en détail

9 rue Duquesne CS 23821-29238 BREST CEDEX 2 02.98.47.83.00 02.98.47.07.58. RCS N 490 982 477 Siret 490 982 477 00039 N gestion 2006B388 APE 4110C

9 rue Duquesne CS 23821-29238 BREST CEDEX 2 02.98.47.83.00 02.98.47.07.58. RCS N 490 982 477 Siret 490 982 477 00039 N gestion 2006B388 APE 4110C 9 rue Duquesne CS 23821-29238 BREST CEDEX 2 02.98.47.83.00 02.98.47.07.58 contacts@brest-bma.fr RCS N 490 982 477 Siret 490 982 477 00039 N gestion 2006B388 APE 4110C Données Générales La Société Anonyme

Plus en détail

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS

PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS PASS-FONCIER DISPOSITIFS & SIMULATIONS 1 Le PASS-FONCIER du 1% logement Deux formules Portage du foncier par le collecteur 1% (individuel seulement) Prêt à remboursement différé (collectif et individuel)

Plus en détail

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété.

Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. LE PSLA Le PSLA (Prêt Social Locatif Accession) est un dispositif d accession sociale à la propriété. Le processus d accession se déroule en deux phases : Une phase locative qui dure de 6 mois à 2 ans

Plus en détail

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015

Résultats annuels 2014 23 janvier 2015 Sommaire Points clés Résultats financiers 2014 Marché et perspectives 2 Points clés Résultats 2014 en ligne avec les objectifs annoncés «chiffre d affaires sensiblement comparable à celui de 2013 et marge

Plus en détail

Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe. 15 Avril 2013

Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe. 15 Avril 2013 Assemblée Générale Habitat et Humanisme Sarthe 15 Avril 2013 Rapport d activité 2012 Quelques chiffres année 2012 La permanence d accueil 38 personnes ont été accueillies à la permanence pour demander

Plus en détail

COMMUNE DE CHANTÉRAC Département de la Dordogne

COMMUNE DE CHANTÉRAC Département de la Dordogne COMMUNE DE CHANTÉRAC Département de la Dordogne COMPTE RENDU DE LA SÉANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU MERCREDI 05 SEPTEMBRE 2012 Convocation et Affichage le 29 août 2012 L an deux mil onze, le mercredi 05

Plus en détail

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com

Loi Alur. Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi Alur Pascale Burdy-Clément 56 rue Servient 69003 lyon Tél : 04.37.48.44.95 cabinet@burdy-clement.com Loi ALUR - Principales dispositions en copropriété 13/15 Objectif : Les principales dispositions

Plus en détail

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 Introduction Objet de la présentation De la constitution du groupe A l étude de faisabilité Origine Projet d habitat

Plus en détail

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE

VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Avril 2015 Direction de la communication Dossier de Presse Vilogia 3 e ESH de France VILOGIA, ACTEUR DU LOGEMENT EN LOIRE-ATLANTIQUE Aurélien MAHOT Nos 3 métiers Constructeur Aménageur Bailleur social

Plus en détail

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit :

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit : ANNEXE 7 : COMPTABILISATION DES OPERATIONS D ACCESSION 1. Caractéristiques de l opération immobilière 1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ

STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ Société de Réassurance mutuelle régie par le Code des Assurances Siège Social : 65, rue de Monceau - 75008 PARIS STATUTS TITRE PREMIER CONSTITUTION ET OBJET DE LA SOCIÉTÉ ARTICLE PREMIER - FORMATION -

Plus en détail

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement

LOI ALUR Copropriétés dégradées prévention et traitement LOI ALUR Copropriétés prévention et traitement Ministère Copropriétés les principales dispositions de la loi Alur Prévention de l endettement et de la dégradation Traitement curatif Prévention de l endettement

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014

Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014 Réunion du Conseil Municipal du 17 mars 2014 Compte rendu de séance Le dix sept mars deux mil quatorze, salle de la Mairie à 20 heures 30, s'est réuni le Conseil Municipal de la Commune sous la présidence

Plus en détail

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire.

Réunion tenue en séance publique sous la présidence de M. DESHAYES Jean-Pierre, Maire. Le lundi 28 octobre 2013 à 20h00, réunion du Conseil Municipal suivant convocation du 18 octobre 2013 remise ou envoyée aux conseillers municipaux et affichée ce même jour en mairie. Ordre du jour : -

Plus en détail

HABITATS PARTICIPATIFS

HABITATS PARTICIPATIFS HABITATS PARTICIPATIFS habitats participatifs et coopératifs : de quoi parle t-on? CAUE 92-31.03.15 1. LES COOPERATIVES D HLM Un peu d histoire Une des trois familles composant le mouvement Hlm, issue

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession PSLA

Le Prêt Social de Location Accession PSLA Le Prêt Social de Location Accession PSLA LES OBJECTIFS Favoriser l accession sociale à la propriété Faciliter le parcours résidentiel Permettre aux ménages à revenus modestes de devenir propriétaires

Plus en détail

Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. II. Engagements des syndics professionnels

Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés. II. Engagements des syndics professionnels Charte de mobilisation des acteurs professionnels en faveur de la rénovation énergétique des copropriétés II. Engagements des syndics professionnels Avec le soutien de Madame Ségolène Royal, Ministre de

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : 1 Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 6 Parc de logement social dans l agglomération : 18 354 au 1 er janvier 2011 Aide financière

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

Convocation à l'assemblée Générale

Convocation à l'assemblée Générale RECOMMANDEE A.R. IMMEUBLE LE SQUARE DES ARTS II 59/61RUE DU CHATEAU DES RENTIERS 75013 PARIS Convocation à l'assemblée Générale Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous remercions de bien vouloir participer

Plus en détail

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE

GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE GUIDE DU CO- PROPRIéTAIRE Avril 2013 Sommaire SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ 6 FONCTIONNEMENT ET VIE DE LA COPROPRIÉTÉ Quel est son rôle? Comment est rémunéré votre syndic? Les différents acteurs Assemblée Générale

Plus en détail

Les montages juridiques et financiers de. Contact : plevy@regain-hg.org

Les montages juridiques et financiers de. Contact : plevy@regain-hg.org Les montages juridiques et financiers de projets d habitat groupés Contact : plevy@regain-hg.org Ce qu on va voir 1. Quelques questions à se poser 2. Les montages en copropriété 3. Les montages en SCI

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010

PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 PROJET DE CHARTE DE LA VENTE HLM AUX LOCATAIRES 11/10/2010 Les enjeux de l accession sociale PREAMBULE DANS LE CADRE DES ORIENTATIONS DEFINIES PAR LE PROTOCOLE D ACCORD D NATIONAL INTERPROFESSIONNEL ET

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du 09 septembre 2010 Présents : Monsieur MICHOUX Eric, Maire, Mesdames BENEDET Ghislaine, BONNOT Anne-Marie, JOBERT Bernadette, SCHNEIDER Annie, Messieurs

Plus en détail

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Un projet culturel pour faire vivre le projet urbain Le contexte

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE

STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE STATUTS DE CONTACT PARIS ILE-DE-FRANCE Chapitre 1 - BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION Article 1 Il est fondé entre les adhérent-e-s aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature

LE LIEN VOUVANTAIS. LOTISSEMENT LES JARDINS : NEGOCIATION D UN PRET Autorisation de signature LE LIEN VOUVANTAIS FIXATION DES TAUX D IMPOSITION 2015 Afin d aider la Collectivité à fixer le produit attendu au titre de la fiscalité directe locale et à voter les taux d imposition pour le budget primitifs

Plus en détail

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE

1) DCM 2014-001 : ASSURANCE DOMMAGES OUVRAGE POUR LA MAISON DU TEMPS LIBRE Chris L an deux mille quatorze, le quatorze février, à dix-neuf heures, Le Conseil Municipal de la Commune de Méréville s est réuni au lieu ordinaire de ses séances, après convocation légale, sous la présidence

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

HELENIS PATRIMOINE. Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier

HELENIS PATRIMOINE. Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier Un interlocuteur unique au service de la gestion de votre patrimoine immobilier Un interlocuteur unique garant de vos intérêts de propriétaire et de votre confort de bailleur. Patrimoine est née d une

Plus en détail

guide du copropriétaire

guide du copropriétaire guide du copropriétaire 2 sommaire 6 Comment fonctionne la copropriété? 3 Edito 11 Vous êtes copropriétaires, vous devez... 14 Lexique 4 Qu est-ce que la copropriété? 12 Foire aux questions 10 La vie de

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Un outil de portage au service des copropriétés

Un outil de portage au service des copropriétés Un outil de portage au service des copropriétés Coprocoop : une coopérative d Hlm Un objectif : Créer un outil dédié au portage de lots en copropriétés dégradées. La réponse : Une SCIC Hlm réunissant l

Plus en détail

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL

Concepteur de lieux de vie. Programmes PINEL Programmes SERI-OUEST 30 ans de réalisation immobilière SERI-OUEST propose une offre diversifiée et adaptée à la demande, en résidence principale, résidence secondaire et pour l investissement locatif.

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville L immobilier en centre ville Les atouts d URBAN PREMIUM : Une équipe de professionnels reconnus dans leurs métiers, Une expérience significative dans la structuration de produits immobiliers, Un solide

Plus en détail

PROCES VERBAL ASSEMBLEE DU 24/05/2011

PROCES VERBAL ASSEMBLEE DU 24/05/2011 PROCES VERBAL ASSEMBLEE DU 24/05/2011 A rappeler impérativement N/Réf. : 374/AG520 Syndicat des Copropriétaires LES FLORIANES DE GERLAND Lyon, le 25 mai 2011 PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE DU 24/05/2011

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014.

Rappel chronologique. Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Information Atelier PLH Grand Avignon 7 octobre 2014 Rappel chronologique Projet de loi présenté au Conseil des ministres du 26 juin 2013. Loi votée les 20 et 21 février 2014. Décision du Conseil constitutionnel

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société (anciennement dénommée FORINTER) initiée par OFI PE Commandité présentée par INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTÉRISTIQUES DE OFI PE Commandité

Plus en détail

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION

STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION STATUTS DE L AROEVEN DE PARIS TITRE I BUT ET COMPOSITION ARTICLE 1 : Création et dénomination L Association laïque dite «Association Régionale des Œuvres Educatives et de Vacances de l Education Nationale

Plus en détail

Ateliers «Habitat participatif» de l ORHL BOITE A OUTILS. ORHL - Boîte à outils - 21/02/2013 p.1

Ateliers «Habitat participatif» de l ORHL BOITE A OUTILS. ORHL - Boîte à outils - 21/02/2013 p.1 Ateliers «Habitat participatif» de l ORHL BOITE A OUTILS ORHL - Boîte à outils - 21/02/2013 p.1 A - SYNTHESE DES 4 PROJETS PRESENTES 3 B - TYPOLOGIES DE PROJETS 5 C - LES PRINCIPAUX STATUTS JURIDIQUES

Plus en détail

Vente immobilière Mode d emploi

Vente immobilière Mode d emploi Vente immobilière Mode d emploi Quels documents dois-je fournir? Dès qu un accord est trouvé avec l acquéreur, je remets au notaire Les documents portant sur ma situation personnelle Si je suis un particulier

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 26/01/2015

COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 26/01/2015 COMPTE RENDU DES DELIBERATIONS DU BUREAU COMMUNAUTAIRE DU 26/01/2015 Le 20 janvier 2015 L'an deux mil quinze le vingt janvier, Convocation du Bureau de la communauté de communes Terres de Montaigu adressée

Plus en détail

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE Avant-propos Cher copropriétaire, Vous venez d acquérir un logement dans un immeuble en copropriété. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons d y vivre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012 DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012 Bilan et Perspectives 2012 BILAN ET PERSPECTIVES 2012 #1 COMMUNIQUÉ Logiparc est dans l action, et tient ses engagements malgré la crise Dans un environnement difficile

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS ASSEMBLEE GENERALE du 4 OCTOBRE 2012 Le quatre octobre deux mille douze

Plus en détail

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais

Dossier de presse. 18 février 2014 Beauvais Dossier de presse Pose de la Première Pierre de l immeuble de bureaux de la Direction Régionale Picardie de Quille Construction 18 février 2014 Beauvais 1 Communiqué de presse Pose de la Première Pierre

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville SCPI «Scellier BBC Intermédiaire*» L immobilier en centre ville Mise à jour - 31 janvier 2012 *Le dispositif fiscal «Scellier BBC Intermédiaire» offre au souscripteur une réduction d impôt en contrepartie

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI URBAN PATRIMOINE 2 a reçu le visa de l AMF n 11-37 en date du 18/10/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée à :

Plus en détail

L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP

L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP L intervention en copropriétés «dégradées» par COPROCOOP Quelques données de cadrage La copropriété en France, c est : 560 000 copropriétés pour 6 680 000 logements (copro moyenne = 12 logements) 300 000

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Déclaration intermédiaire du conseil d administration INFORMATION REGLEMENTEE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Home Invest Belgium Housing life Déclaration intermédiaire du conseil d administration ACTUALISATION AU 31 MARS 2009 DE L ÉVALUATION DU PORTEFEUILLE Stabilisation

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER,

FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, FICHE RECAPITULATIVE SUR LE DISPOSITIF DU PASS-FONCIER, SON EVOLUTION ET DE LA «MAISON POUR 15 EUROS PAR JOUR» Synthèse Le Pass-foncier est un dispositif social d accompagnement des politiques locales

Plus en détail

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION SPÉCIALE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES ETCHEMINS, TENUE LE 17 JUILLET 2014, À 18 H 30, AU CENTRE ADMINISTRATIF (SALLE DE RÉUNION

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL SEANCE DU 20 FEVRIER 2015. au 5 Cité de la Traverse - Salle de la Traverse - Poitiers

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL SEANCE DU 20 FEVRIER 2015. au 5 Cité de la Traverse - Salle de la Traverse - Poitiers En vertu des articles L.2131-1, L.5211-2 et L.5211-3 du CGCT, le Président de la Communauté d Agglomération Grand Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le. et/ou notifié

Plus en détail

N /G/131/07-1160 B NOISIEL, le 26 OCT. 2007 N 07-0457 R

N /G/131/07-1160 B NOISIEL, le 26 OCT. 2007 N 07-0457 R C20 G/MCL Le Président N /G/131/07-1160 B NOISIEL, le 26 OCT. 2007 N 07-0457 R RECOMMANDE AVEC A.R. Monsieur le Président, Je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport comportant les observations

Plus en détail

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME

PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME PROJET DE LOI LOGEMENT ET URBANISME Décryptage : ce qui pourrait changer pour les propriétaires et les locataires Jean-François BUET Président de la FNAIM Etienne GINOT Président de l UNIS Point presse

Plus en détail

La loi ALUR (accès au logement et urbanisme

La loi ALUR (accès au logement et urbanisme La loi ALUR réforme notamment la loi fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis. En voici les principales nouveautés. ALUR et statut de la copropriété Par Séverine Antunes, consultante à la

Plus en détail

Le PTZ + : comment ça marche?

Le PTZ + : comment ça marche? Date : jeudi 16 décembre 2010 Destinataire(s) : Coopératives d Hlm Le PTZ + : comment ça marche? Cette note présente la réglementation du «PTZ+» qui s appliquera à compter du 1 er janvier 2011. Les informations

Plus en détail

90 logements en habitat participatif, ZAC de la Cartoucherie Toulouse

90 logements en habitat participatif, ZAC de la Cartoucherie Toulouse 90 logements en habitat participatif, ZAC de la Cartoucherie Toulouse Succès de la 1 ère phase, 75 familles engagées et les grands principes retenus Dossier de presse Toulouse, le 19 novembre 2013 Contact

Plus en détail

La loi ALUR : une opportunité commerciale

La loi ALUR : une opportunité commerciale La loi ALUR : une opportunité commerciale Equipe Offres Septembre 2014 1 Sommaire 1 La loi ALUR et la copropriété 05 2 La loi ALUR et les rapports locatifs 12 3 La loi ALUR et les agents immobiliers 19

Plus en détail

Programme Local de l Habitat 2013-2018

Programme Local de l Habitat 2013-2018 Programme Local de l Habitat 2013-2018 Fiche-action n 2 Axe 1 : «Assurer et soutenir financièrement une répartition équilibrée de la production sociale» REGLEMENT D ATTRIBUTION DES AIDES AU LOGEMENT LOGEMENTS

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts

FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA. Statuts AGE du 23 janvier 2014 FEDERATION FORET-BOIS RHÔNE-ALPES FIBRA Statuts Titre 1 : dénomination, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution Il est fondé entre les organisations professionnelles

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION Article 1.1 : Dénomination Il est formé entre les soussignés adhérents aux présents statuts une Association régie par

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 16 DECEMBRE 2014 L an deux mil quatorze, le seize du mois de Décembre, à dix-huit heures, le conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni en séance

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

COMMUNE de MARBACHE PROCES VERBAL des DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL

COMMUNE de MARBACHE PROCES VERBAL des DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL COMMUNE de MARBACHE PROCES VERBAL des DELIBERATIONS du CONSEIL MUNICIPAL L an DEUX MILLE QUATORZE le 12 mars à 20h30, le Conseil Municipal, régulièrement convoqué s est réuni au nombre prescrit par la

Plus en détail

N 49. Edito. Investissement Bureaux Résidentiel Activité Commerce Logistique Foncier Expertise 2 TRIMESTRE 2014

N 49. Edito. Investissement Bureaux Résidentiel Activité Commerce Logistique Foncier Expertise 2 TRIMESTRE 2014 N 49 2 TRIMESTRE 2014 ème Edito P lus de 900 millions d euros ont été investis sur le Grand Lyon en immobilier d entreprise. un marché de bureaux dynamique avec un montant investi en 2013 de 672 M (dont

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM

PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM NOTE JURIDIQUE 5 février 2004 PROCEDURE DE MISE EN VENTE D UN LOGEMENT HLM Loi du 23.12.86 (CCH : art. L. 443-7 et suivants modifiés par la loi du 21.7.94 et par la loi SRU du 13 décembre 2000), Décret

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC

Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC Chantier-Formation PARTENARIAT ENTRE UNE ENTREPRISE PRIVÉE ET 2 STRUCTURES D INSERTION POUR LA RÉPONSE À UNE CLAUSE ART.14 DANS UN MARCHÉ PUBLIC LOCALISATION : Quartier des bassins à Cherbourg-Octeville

Plus en détail

Résidence «Le Val de Blore» à Nice 19, Boulevard de l Armée des Alpes

Résidence «Le Val de Blore» à Nice 19, Boulevard de l Armée des Alpes Le Coup de pouce pour devenir propriétaire! Résidence «Le Val de Blore» à Nice 19, Boulevard de l Armée des Alpes Devenez PROPRIETAIRE de votre résidence principale à Nice en toute SECURITE www.primohabitat06.fr

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT PRIVÉ, SCIENCES CRIMINELLES

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

Transaction et copropriété immobilière

Transaction et copropriété immobilière FORMINDIS est un établissement privé d enseignement à distance déclaré sous le N 52 44 05178 44 auprès du Préfet de région des Pays de la Loire, placé sous le contrôle pédagogique du ministère de l Education

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

Premier banquier de l immobilier

Premier banquier de l immobilier Premier banquier de l immobilier 2 e groupe bancaire en France 2e banque des particuliers 2e banque principale 2e pour les crédits immobiliers 2e pour l'épargne 1ère banque des PME 2e banque des professionnels

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 C-5-05 N 165 du 10 OCTOBRE 2005 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BATIES. EXONERATION DES CONSTRUCTIONS DE LOGEMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D

Plus en détail

La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété. vous informe

La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété. vous informe La C.N.A.B Confédération Nationale des Administrateurs de Biens et Syndics de Copropriété vous informe COPROPRIETE : Décret n 2004-479 du 27 mai 2004 modifiant le décret n 67-223 du 17 mars 1967 Principaux

Plus en détail

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm

22 23 janvier 2008 Strasbourg. XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm 22 23 janvier 2008 Strasbourg XXVème rencontre des directeurs de coopératives d Hlm Le programme des rencontres Jeudi 22 janvier 9h00 Questions d actualité 10h00 Les coopératives d Hlm face à la crise

Plus en détail

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté

Habitat ancien. Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis. sur le territoire de Vitré Communauté Habitat ancien Vous avez un projet? J achète, je rénove, j investis sur le territoire de Vitré Communauté Conseils 2015 J achète, je rénove, j investis Maison 130 m 2-7 pièces - 4 chambres Année : 1920

Plus en détail