La production d agrégats d enrobés

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La production d agrégats d enrobés"

Transcription

1 Semaine européenne de la réduction des déchets La production d agrégats d enrobés T. DELAUNAY

2 1 Qu est-ce qu un déchets d enrobés? Les fraisats Les croûtes Les excédents Les fraisats (rabotage) : Déchets issus du rabotage / fraisage des voiries Les croûtes / plaques / morceaux (démolition): Déchets issus de la démolition/scarification des voiries (pelle, niveleuse, ) Les excédents (fins de camion non utilisées): Enrobés excédentaires non appliqués Blanc de centrale

3 2 Quel traitement avant réutilisation? Les fraisats Les croûtes Les excédents Criblage Concassage + Criblage Crible (EVE) Concasseur à marteau (EVE) Produit fini : Agrégats d enrobés

4 3 La réintégration dans la production d enrobés neufs Produit fini : Agrégats d enrobés Réintégration directe en centrale de production grâce à un «anneau de recyclage»

5 3 La réintégration dans la production d enrobés neufs Les agrégats d enrobés doivent avoir une granulométrie constante et une teneur en liant homogène (conformité norme produit) contrôle interne (laboratoire GTOI) Les essais permettent de déterminer la classe de l agrégat d enrobé Les Agrégats d enrobés sont incorporés automatiquement dans l ensemble des formules à hauteur de 10%. Au-delà il faut réaliser une étude de formulation

6 4 REX sur la mise en œuvre GTOI utilise les agrégats d enrobés depuis 2012 En 2014 : Tonnage recyclé par GTOI = t Soit environ 7% de la production totale Tonnage d agrégats d enrobés produit = t 1t d enrobés à 10% permet d économiser : 10% de granulats naturels 1% de bitume + Energie, transport,.

7 4 REX sur la mise en œuvre Les premiers retours sur les enrobés recyclés n apportent que des satisfactions. Pour nos équipes : Gain en maniabilité A fort taux : compactage sensiblement facilité Pour nos clients (et usagers) : Diminution de la susceptibilité à l orniérage (à grade constant) A fort taux : Compacités élevées et diminution de la macro rugosité des couches de roulement

8 6 Les limites & opportunités Les limites de prise en charge du gisement : L acceptation sur nos sites de déchets d enrobés nécessite au préalable, pour chaque lot, une analyse des teneurs HAP et amiante. Cette analyse doit être réalisée en amont (responsabilité du Maître d Ouvrage) Note URSIF du 09/07/13

9 6 Les limites & opportunités Ouvrir les projets aux variantes : L incorporation d agrégats d enrobés à + de 10% nécessite une étude de formulation. Nos installations pourraient permettre une valorisation à hauteur de 25% La notation des offres n intègre pas le taux de matériaux recyclés Intégration d un barème pour noter les entreprises sur cette base (circulaire de 2009) Variantes avec Eco-analyse des solutions proposées (logiciel SEVE)

10 6 Les limites & opportunités L incorporation d agrégats d enrobés ne permet pas de faire baisser les coûts de production Le process de recyclage engendre une réduction des rendements horaires et limite la possibilité d abaisser les températures de production L homogénéisation du gisement de déchets d enrobés peut nécessiter un travail significatif La tonne d agrégats d enrobés est plus rentable vendue «brute» que réincorporée à la production.

11 7 Graves recyclées : REX sur la mise en œuvre Comme pour les agrégats d enrobés, l utilisation de grave recyclée n apporte pas d avantage concurrentiel (prix & barème de notation) L utilisation en corps de remblais n apporte pas de commentaire particulier. L utilisation en structure peut-être compliquée en fonction de la qualité du gisement (hétérogénéité, pollution, matériau plus sensible à l eau, % de fines après compactage,.)

12 Semaine européenne de la réduction des déchets T. DELAUNAY

L utilisation des Agrégats d enrobés en France

L utilisation des Agrégats d enrobés en France L utilisation des Agrégats d enrobés en France Enjeux et aspect techniques DTer Centre-Est Auteur :S Moreira Recyclage des agrégats d enrobés La loi du 13 Juillet 1992, relative à l élimination des déchets,

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine

LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER. Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine LE RECYCLAGE DES MATERIAUX DE CHANTIER Paulo LOPES MONTEIRO / SPRIR Midi Aquitaine Rappel de la législation Loi du 13 juillet 1992 relative à l élimination des déchets : «valoriser les déchets par réemploi,

Plus en détail

Prise en compte du développement durable Marchés de construction et d entretien de chaussée Cas des matériaux bitumineux

Prise en compte du développement durable Marchés de construction et d entretien de chaussée Cas des matériaux bitumineux Prise en compte du développement durable Marchés de construction et d entretien de chaussée Cas des matériaux bitumineux L EXPERIENCE DU CONSEIL GENERAL DE LA SARTHE www.sarthe.com 1 Les principes «Il

Plus en détail

Valorisation des laitiers sidérurgiques

Valorisation des laitiers sidérurgiques Valorisation des laitiers sidérurgiques Pierre PROY Société TRAILSID DOUAI/AFOCO Le 5 juin 2014 TRAILSID - Société créée en Février 2000 pour traiter les laitiers cristallisés des hauts-fourneaux de l

Plus en détail

RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP

RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP RECYCLAGE EN CENTRALE DE FRAISATS D ENROBES ET UTILISATION DE DECHETS DU BTP Christophe MINARD / SPRIR Bretagne & Pays de Loire 1 Contexte TP La construction et l entretien des routes épuisent les ressources

Plus en détail

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE

comparateur Eco-comparateur Eco-comparateur comparateur SEVE 1.Contexte Eco-comparateur comparateur Dans le cadre de notre politique de développement durable, nous proposons à nos clients des solutions de structures environnementales vérifiées à l aide du programme

Plus en détail

Le recyclage des enrobés en Europe. N. Bueche Formation technique Bitume Québec

Le recyclage des enrobés en Europe. N. Bueche Formation technique Bitume Québec Le recyclage des enrobés en Europe N. Bueche Formation technique Bitume Québec 01.12.2015 Contenu de la présentation Expérience européenne Taux de recyclage Etude de pays représentatifs Quelques problématiques

Plus en détail

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence. Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée La Route Durable : Innovation et «Recyclage» Marc-Stéphane Ginoux LRPC d'aix en Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les

Plus en détail

Eiffage Travaux Publics Guyane GUYANE

Eiffage Travaux Publics Guyane GUYANE GUYANE UNE IDEE QUI A FAIT SON CHEMIN Eiffage Travaux Public Guyane est la nouvelle raison sociale résultant de la fusion des entreprises La Routière Guyanaise et SODECA, elles mêmes issues de l entreprise

Plus en détail

Techniques à froid et retraitement

Techniques à froid et retraitement Techniques à froid et retraitement Marc-Stéphane Ginoux LR Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les matériaux Le

Plus en détail

Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement

Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement Valorisation des bétons bitumineux recyclés et étude de leur renforcement Melbouci B.* Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou,Labo. Géomatériaux Environnement et Aménagement, Algérie. Sadoun S. Université

Plus en détail

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière

Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Valorisation des agrégats d enrobés en technique routière Anthony MATYNIA 10 avril 2013 RST DECHETS Paris Service d études sur les transports, les routes et leurs aménagements www.setra.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Normalisation européenne. des enrobés bitumineux à chaud

Normalisation européenne. des enrobés bitumineux à chaud Normalisation européenne et Marquage des enrobés bitumineux à chaud Cete de l Est - LR NANCY 17 Juin 2008 M. WALLEZ - USIRF 1/24 Qu'est-ce que le marquage CE? p La normalisation européenne des matériaux

Plus en détail

Groupe Conseil SCT. Formulation des enrobés pour recyclage en centrale. Par : D. Bissonnette YOUR LOGO

Groupe Conseil SCT. Formulation des enrobés pour recyclage en centrale. Par : D. Bissonnette YOUR LOGO Groupe Conseil SCT Formulation des enrobés pour recyclage en centrale Par : D. Bissonnette Sujets qui seront discutés Matières premières; Limitations et considérations; Les sujets Formulation; Enjeux de

Plus en détail

Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP. 14 Octobre 2014

Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP. 14 Octobre 2014 Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP 14 Octobre 2014 SITA FD Présentation Journée Technique 14 Octobre 2014 Enrobés Amiante / HAP 14 Octobre 2014 - 3 - CHIFFRES CLÉS AVEC

Plus en détail

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME

ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME 1 ENROBÉ A MODULE ÉLEVÉS, EME L EXPÉRIENCE FRANÇAIS / FRENCH EXPERIENCES 01 Plan de la Présentation 2. Historique des EME en France;. Terminologie;. Caractéristiques Techniques;. Études de Formulations;.

Plus en détail

Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux

Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE LA MOBILITÉ DURABLE ET DE L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS Le recyclage des matériaux de chaussées et autres techniques vertes pour les usages municipaux Michel Paradis, ing.

Plus en détail

NOVACOL NOVAFOR NOVASOL

NOVACOL NOVAFOR NOVASOL RETRAITEMENTS EN PLACE N O T I C E T E C H N I Q U E NOVACOL NOVAFOR NOVASOL Trois procédés pour traiter et retraiter, en place, à froid Selon la couche à traiter, une technique adaptée : NOVACOL, recycle

Plus en détail

Dans les matériaux réutilisables, nous pouvons différencier ceux d excavation et ceux de démolition.

Dans les matériaux réutilisables, nous pouvons différencier ceux d excavation et ceux de démolition. Page 1 / 6 Rapport technique / Domaine de l environnement Contenu : Revalorisation des déchets inertes Rédaction : Michael Dell Anna, Mathieu Doutaz, Nicolas Rime / Etudiants ETC 3 ème année Date : 15

Plus en détail

Le retraitement en place aux liants bitumineux. Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR

Le retraitement en place aux liants bitumineux. Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR Le retraitement en place aux liants bitumineux Christophe CHAIX SPRIR PACA / LR Une technique bien réglementée! Retraitement au liants hydrocarbonés Classes I, II et III Retraitement au liant hydraulique

Plus en détail

Groupe Conseil SCT SCT

Groupe Conseil SCT SCT Groupe Conseil SCT SCT Utilisation des matériaux recyclés en centrale d enrobage Utilisation des matériaux recyclés en centrale d enrobage Par Frédéric Noël, ing. Par Frédéric Noël, ing. Services techniques

Plus en détail

Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux. I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées

Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux. I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées Sommaire Chap VI : Retraitement des matériaux bitumineux I. Principaux mécanismes de dégradation des chaussées II. Retraitement en place à froid III. Retraitement à froid en centrale IV. Retraitement à

Plus en détail

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud

Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud Formulation des mélanges hydrocarbonés à chaud S.Ollier/C.Mauduit Cotita Centre Est 3 juin 2010 Rappel normatif Les normes Depuis 1990, 53 normes européennes Toutes publiées en tant que normes françaises

Plus en détail

L innovation routière au

L innovation routière au de l Hérault des Routes L innovation routière au département de l Hérault de l Hérault Le de l Hérault et l innovation routière Le de l Hérault est engagé dans l innovation routière depuis plus de 15 ans,

Plus en détail

Contexte général Économie circulaire Intervenants Jean-François Mauro (ADEME Poitou- Charentes) Sonia Dardé (DREAL Poitou-Charentes) 6 L économie circulaire appliquée au secteur du Bâtiment & des Travaux

Plus en détail

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC

Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé. D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Référentiel technique sur les Enrobés à Module Élevé D. LESBATS CEREMA / DTerSO / LRPC Sommaire - Point normatif - Caractéristiques techniques - Contrôles - Domaine d emploi et limites Point normatif NF

Plus en détail

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers.

Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Recyclage des fraisats d enrobés dans les bétons routiers. Vincent Mathias Thierry Sedran François de Larrard Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Centre de Nantes France Contexte de l étude Production

Plus en détail

Le recyclage des déchets de construction Défis et perspectives. Lives-sur-Meuse 26/09/2014. Thibault MARIAGE Directeur de FEREDECO asbl

Le recyclage des déchets de construction Défis et perspectives. Lives-sur-Meuse 26/09/2014. Thibault MARIAGE Directeur de FEREDECO asbl Le recyclage des déchets de construction Défis et perspectives Lives-sur-Meuse 26/09/2014 Thibault MARIAGE Directeur de FEREDECO asbl PLAN DE L EXPOSE 1. PRESENTATION DE FEREDECO Membres et chiffres de

Plus en détail

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010

RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 Direction du Laboratoire des chaussées RECYCLAGE DES CHAUSSÉES AU MTQ : Bilan 2010 CERIU : INFRA 2011 7 au 9 novembre 2011 Guy Bergeron, ing., M.Sc. Service des chaussées?? Plan 1. Règlementation 2. Techniques

Plus en détail

L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var

L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var L utilisation des enrobés tièdes par le Conseil Général du Var Gérald LACROIX Direction des Routes CG83 Service Entretien Exploitation Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr

Plus en détail

Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL

Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL Recyclage des matériaux bitumineux Expérience européenne Besoins de recherche Chantal de LA ROCHE LCPC Martin van de Ven TU Delft - NL March 31, 2009 1 Le recyclage Faire du neuf avec du vieux! Economie

Plus en détail

AMÉNAGEMENTS FICHE. Butte antibruit, aménagement extérieur, parcs et jardins. Remblais. Applications. Dénomination Matériaux

AMÉNAGEMENTS FICHE. Butte antibruit, aménagement extérieur, parcs et jardins. Remblais. Applications. Dénomination Matériaux AMÉNAGEMENTS Applications Dénomination Matériaux habituellement utilisés MATÉRIAUX RECOMMANDÉS PAR ECOMAT pour une gestion durable des ressources naturelles FICHE Butte antibruit, aménagement extérieur,

Plus en détail

Les enrobés recyclés à chaud : Utilisation des agrégats d enrobés. 07/12/12 à Orléans La route durable

Les enrobés recyclés à chaud : Utilisation des agrégats d enrobés. 07/12/12 à Orléans La route durable Les enrobés recyclés à chaud : Utilisation des agrégats d enrobés Quelques chiffres. Estimation du recyclage des enrobés en France (recyclage depuis début des années 80) 6,5 millions de tonnes sont «récupérées»

Plus en détail

Principes. Retraitement à Froid Montréal 04-06/12/07. Didier Lesueur. Una sociedad de

Principes. Retraitement à Froid Montréal 04-06/12/07. Didier Lesueur. Una sociedad de Principes Didier Lesueur Retraitement à Froid Montréal 04-06/12/07 Principes et Commentaires Objectifs du retraitement Limitations pratiques des études Explication des phénomènes Conclusions Principes

Plus en détail

Sur la route du. recyclage. avec

Sur la route du. recyclage. avec Sur la route du recyclage avec promouvoir une économie circulaire Les déchets des travaux publics sont issus des travaux neufs et des travaux de déconstruction des routes, ouvrages d art et autres infrastructures.

Plus en détail

Caractérisation des propriétés mécaniques des enrobés bitumineux recyclés

Caractérisation des propriétés mécaniques des enrobés bitumineux recyclés Caractérisation des propriétés mécaniques des enrobés bitumineux recyclés Ninouh Tarek Département de Génie Civil, Université de Tébessa, Algérie tninouh@hotmail.com RÉSUMÉ. Les actions des intempéries

Plus en détail

La vérification des formules de mélanges

La vérification des formules de mélanges La vérification des formules de mélanges Pierre Langlois, ing., M.Ing. Formation technique 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples 30 novembre et 1 er décembre 2011 Formules de mélanges (d enrobés)

Plus en détail

LE GUIDE D INFORMATION

LE GUIDE D INFORMATION LE GUIDE D INFORMATION LES MATÉRIAUX RECYCLÉS : CONTEXTE ET ENJEUX? POURQUOI UTILISER DES MATÉRIAUX RECYCLÉS? UNE RÉGLEMENTATION STRICTE ET ENCADRÉE L utilisation de matériaux recyclés issus du recyclage

Plus en détail

LES GRANULATS DE VERRE DANS LE CORPS DE CHAUSSÉES Daniel Perraton Michel Vaillancourt

LES GRANULATS DE VERRE DANS LE CORPS DE CHAUSSÉES Daniel Perraton Michel Vaillancourt LES GRANULATS DE VERRE DANS LE CORPS DE CHAUSSÉES Daniel Perraton Michel Vaillancourt Contexte - L étude des matériaux de chaussées au LCMB de l ÉTS Structure de chaussée La structure de chaussée est constituée

Plus en détail

CONTACT Symeed29 32 bd dupleix QUIMPER Cedex Tél. : mel :

CONTACT Symeed29 32 bd dupleix QUIMPER Cedex Tél. : mel : Les materiaux recyclés : un enjeu de territoire CONTACT Symeed29 32 bd dupleix 29196 QUIMPER Cedex Tél. : 02 98 76 24 95 mel : symeed@cg29.fr www.symeed.dechets.finistere.fr - Shutterstock - 17033-12/2013

Plus en détail

Observation des «déchets et du recyclage» du BTP

Observation des «déchets et du recyclage» du BTP 1 Observation des «déchets et du recyclage» du BTP Etude sur les volumes et les flux de déchets et matériaux recyclés du BTP dans l 1 ère commission 7 novembre 2012 Déroulement de la présentation 2 1.

Plus en détail

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES

JOURNÉES TECHNIQUES ROUTES MICROSPECTROSCOPIQUES DE L HOMOGENEITE DES LIANTS (NEUFS ET ANCIENS) DANS LES ENROBES RECYCLES Virginie MOUILLET LRPC d Aix-en-Provence Thèse de doctorat de Laëtitia El Bèze sous la direction de : Centre

Plus en détail

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés

Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés laboratoire des chaussées Étude sur l utilisation des électro densimètres pour déterminer la compacité des enrobés Yves Robitaille Service des chaussées laboratoire des chaussées Mise en situation L appareil

Plus en détail

FICHE 1 Description des risques pour la santé des intervenants liés aux poussières dans le cadre de travaux sur revêtements routiers

FICHE 1 Description des risques pour la santé des intervenants liés aux poussières dans le cadre de travaux sur revêtements routiers 1 FICHE 1 Description des risques pour la santé des intervenants liés aux poussières dans le cadre de travaux sur revêtements routiers Ce document fait partie d une série de 4 fiches ayant pour but d établir

Plus en détail

Retours d expériences chantiers Christine Leroy Directrice des Affaires Techniques de l USIRF

Retours d expériences chantiers Christine Leroy Directrice des Affaires Techniques de l USIRF Journée technique des acteurs de la route: «Amiante, HAP: du projet au chantier» Mardi 14 octobre 2014 Retours d expériences chantiers Christine Leroy Directrice des Affaires Techniques de l USIRF Amiante

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RETRAITEMENT A CHAUD DES MATERIAUX BITUMINEUX EN CENTRALE

NOTE D INFORMATION RETRAITEMENT A CHAUD DES MATERIAUX BITUMINEUX EN CENTRALE NOTE D INFORMATION CHAUSSEES DEPENDANCES Auteur : Observatoire des Techniques de Chaussées 98 RETRAITEMENT A CHAUD DES MATERIAUX BITUMINEUX EN CENTRALE Editeur : Avril 1997 Cette note d information, écrite

Plus en détail

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Benoit CHAVET Directeur PR INDUSTRIE 19 Voie Romaine 21110 Genlis Tel. : 03 80 47 99 90 Fax : 03 80 47 99 99 b.chavet@pr-industrie.com

Plus en détail

MALET. Photo MALET. Les enrobés tièdes

MALET. Photo MALET. Les enrobés tièdes MALET Photo MALET Les enrobés tièdes 1 Pourquoi les enrobés tièdes? Tout en garantissant des performances identiques à celle des enrobés à chaud, le choix des enrobés tièdes permet : de réduire l énergie

Plus en détail

Plan de l exposé. 1. Contexte réglementaire Lois et le Code de l Environnement Responsabilités Les outils : planification des déchets du BTP

Plan de l exposé. 1. Contexte réglementaire Lois et le Code de l Environnement Responsabilités Les outils : planification des déchets du BTP Plan de l exposé 1. Contexte réglementaire Lois et le Code de l Environnement Responsabilités Les outils : planification des déchets du BTP 2. Déchets et filières Déchets produits sur les chantiers Gestion

Plus en détail

Valorisation des déchets inertes

Valorisation des déchets inertes Valorisation des déchets inertes Joseph HUGHES Communauté de communes de l'ile d'oléron Rencontres régionales Poitou-Charentes 18 septembre 2014 - Poitiers Communauté de communes de l île d Oléron Un territoire

Plus en détail

LES ENROBÉS TIÈDES : UNE APPROCHE ÉCOLOGIQUE

LES ENROBÉS TIÈDES : UNE APPROCHE ÉCOLOGIQUE PUBLIÉ PAR BITUME QUÉBEC NUMÉRO 07 LES ENROBÉS TIÈDES : UNE APPROCHE ÉCOLOGIQUE Introduction Les enrobés tièdes ont été développés vers la fin des années 90 afin de mieux répondre aux objectifs de développement

Plus en détail

SABLIERE DU CANNELET SA RECYCLAGE

SABLIERE DU CANNELET SA RECYCLAGE Intégration des recommandations ECOMAT GE dans la maîtrise d ouvrage publique Journée de formation continue 6 octobre 2010 SABLIERE DU CANNELET SA RECYCLAGE www.maurysa.ch 1) Présentation générale 1.1)

Plus en détail

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département de la Charente

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département de la Charente Observatoire Régional des Déchets Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département de la Charente Année 2012-2013 Contexte Dans le cadre de l élaboration prochaine des Plans de Prévention

Plus en détail

L expérience française dans l utilisation des co-produits industriels. The French experience in the use of byproducts. Michel GITZHOFER AFOCO

L expérience française dans l utilisation des co-produits industriels. The French experience in the use of byproducts. Michel GITZHOFER AFOCO L expérience française dans l utilisation des co-produits industriels The French experience in the use of byproducts Michel GITZHOFER AFOCO Un maillon fort de l économie circulaire Promouvoir l utilisation

Plus en détail

2.2 : Présentation de l expérimentation 2015

2.2 : Présentation de l expérimentation 2015 Journée CoTITA Ouest Sécurité Routière et exploitation de la route du 27 Septembre 2016 2.2 : Présentation de l expérimentation 2015 ECOMAC REV - Colas 27 Septembre 2016 1 - Préambule Dans le cadre du

Plus en détail

Un liant éprouvé dans le monde entier. La mousse de bitume

Un liant éprouvé dans le monde entier. La mousse de bitume Un liant éprouvé dans le monde entier. La mousse de bitume 02 03 Paré pour l avenir avec la mousse de bitume. QUALITÉ, RENTABILITÉ, RESPECT DE L ENVIRONNEMENT. UNE VALEUR SÛRE POUR L AVENIR : LE RECYCLAGE

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CLUB COTITA ENTRETIEN DU 17 novembre 2015

COMPTE RENDU DU CLUB COTITA ENTRETIEN DU 17 novembre 2015 COMPTE RENDU DU CLUB COTITA ENTRETIEN DU 17 novembre 2015 Participants Nom Service AUDIGIER Jean-Marie CD 07 ESCURE Cyril CD 19 LAURENCE Philippe CD 25 CAMISULI Damien CD 26 PUGI Benjamin CD 26 DETHE Jean-Marc

Plus en détail

Suivi environnemental de la production d enrobés bitumineux en centrale E.CHATEAU Août 2008

Suivi environnemental de la production d enrobés bitumineux en centrale E.CHATEAU Août 2008 Suivi environnemental de la production d enrobés bitumineux en E.CHATEAU centrale Août 2008 Fabrication d enrobés émissions polluantes Réduction des émissions Connaissance de la fabrication Nécessité d

Plus en détail

Les enrobés tièdes Jacky CAHOUR Luc MOUSSU SPRIR

Les enrobés tièdes Jacky CAHOUR Luc MOUSSU SPRIR Les enrobés tièdes Jacky CAHOUR Luc MOUSSU SPRIR 07/12/12 à Orléans La route durable Pourquoi abaisser la température des enrobés? Réduire l énergie nécessaire à leur fabrication Diminuer les émissions

Plus en détail

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013

Acceptation et évaluation en production des formules de mélange. Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 Acceptation et évaluation en production des formules de mélange Présenté par : Vicky Poulin, tech. sr, auditrice Décembre 2013 2 1 Introduction Méthode appliquée pour le ministère des Transports du Québec

Plus en détail

Caractérisation géotechnique des matériaux alternatifs en technique routière

Caractérisation géotechnique des matériaux alternatifs en technique routière des matériaux alternatifs en technique routière P.AZEMARD 16/06/2015 des matériaux alternatifs Objectifs Assurer la même performance par rapport aux matériaux usuels Même caractérisation «mécanique» Même

Plus en détail

Pierre Langlois, ing. M. Ing.

Pierre Langlois, ing. M. Ing. Les enrobés pour chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois, ing. M. Ing. 1 L'expérience acquise Certaines chaussées ont des durées de vies écourtées malgré une mise en œuvre impeccable: Dégradations

Plus en détail

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département des Deux-Sèvres

Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département des Deux-Sèvres Observatoire Régional des Déchets Etat des lieux de la gestion des déchets du BTP dans le département des Deux-Sèvres Année 2012-2013 Contexte Dans le cadre de l élaboration prochaine des Plans de Prévention

Plus en détail

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010

Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats. Formation technique Bitume Québec 2010 Direction du Laboratoire des chaussées Les exigences du MTQ sur les granulats et le comportement des matériaux Claude Robert, ing. M.Sc. Responsable du secteur Sols et granulats Formation technique Bitume

Plus en détail

Les enrobés tièdes et semi-tièdes

Les enrobés tièdes et semi-tièdes Les enrobés tièdes et semi-tièdes Y. BROSSEAUD & V. GAUDEFROY Laboratoire Central des Ponts et Chaussées Page 1 Attentes sur les enrobés Performances mécaniques élevées juste après la mise en œuvre En

Plus en détail

Techniques innovantes

Techniques innovantes Techniques innovantes Marc-Stéphane Ginoux LR Aix-en-Provence Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée www.cete-mediterranee.fr SOMMAIRE Pages Introduction Les enrobés à froid et tièdes

Plus en détail

I BORDEREAU DES PRIX

I BORDEREAU DES PRIX Page : 2/5 ACCORD-CADRE DE TRAVAUX CAB00-01 Numéro deprix 4046+ 4046A Descriptif Fourniture d'enrobés à 10% de réemploi de fraisat. Définition générale. Ces prix (4046A, 4046C, 4046D, 4046E, 4046F, 4046G,

Plus en détail

Réunion d information Dépôt sauvages de déchets

Réunion d information Dépôt sauvages de déchets Réunion d information Dépôt sauvages de déchets Zoom sur les installations de stockage de déchets inertes Gautier DEROY DRIEE - UT78 Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de

Plus en détail

Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid. Yves Thériault

Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid. Yves Thériault Contrôle de qualité interne du retraitement en place à froid par Yves Thériault Principaux contrôle de qualité interne Contrôles exécutés lors des différentes étapes: Retraitement Type III (étape du planage)

Plus en détail

Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé

Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé Teneur en liant optimale des enrobés avec recyclé Sara Bressi (PhD candidate) Laboratoire des voies de circulation (LAVOC) EPFL Teneur en liant optimale

Plus en détail

MISE EN APPLICATION DE LA NOUVELLE NORME GRAVE NON TRAITEE NF EN 13285

MISE EN APPLICATION DE LA NOUVELLE NORME GRAVE NON TRAITEE NF EN 13285 N 12 Mai 2006 Cftr - info MISE EN APPLICATION DE LA NOUVELLE NORME GRAVE NON TRAITEE NF EN 13285 La présente note d information a pour objet d informer de la parution de la norme NF EN 13285 relative aux

Plus en détail

Des difficultés du recyclage des plastiques et leurs solutions

Des difficultés du recyclage des plastiques et leurs solutions Des difficultés du recyclage des plastiques et leurs solutions Apport des projets NOVAPLAST (sélectionné au Forum de l Innovation (Paris juin 2013) & TECHNYMAT dans l approvisionnement de ces matériaux

Plus en détail

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DU PROJET

CHAPITRE 2 DESCRIPTION DU PROJET CHAPITRE 2 DESCRIPTION DU PROJET - Page 19- - Page 20- Ce chapitre présente une description du projet comportant des informations relatives à sa conception et à ses dimensions, y compris, en particulier,

Plus en détail

Yves Brousseau, ing. Ciment Québec inc. Cell : Courriel :

Yves Brousseau, ing. Ciment Québec inc. Cell : Courriel : Le Retraitement Haute Performance (RHP) au ciment. Rang St-Angélique Yves Brousseau, ing. Directeur Développement Commercial et Services Techniques Ciment Québec inc. Cell : 514-718-8308 Courriel : ybrousseau@cqi.ca

Plus en détail

Le guide des matériaux de déconstruction du BTP

Le guide des matériaux de déconstruction du BTP Le guide des matériaux de déconstruction du BTP Jeudi 4 juin 2015 Directrice des Affaires Techniques USIRF- Routes de France Une méthode commune : Vérifications géotechnique et environnementale des déchets

Plus en détail

Amiante, HAP: du projet au Chantier

Amiante, HAP: du projet au Chantier Journée technique inter- professionnelle - 14 Octobre 2014 Amiante, HAP: du projet au Chantier Responsabilité des Maîtres d Ouvrage Les pratiques du Conseil Général de Côte d Or Pôle Aménagement et Développement

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE DE TRAVAUX A PROCEDURE ADAPTEE Maître d ouvrage : Communauté de Communes 16 rue Thiers 55120 Clermont-en-Argonne BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES OBJET DU MARCHE PUBLIC : PROGRAMME VOIRIE 2011 : Travaux

Plus en détail

Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de carburant utilisé

Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de carburant utilisé Évolution et technologies des enrobés tièdes Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Adjoint, DJL 24 novembre 2009 Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de

Plus en détail

La valorisation des terres excavées, une démarche de recyclage

La valorisation des terres excavées, une démarche de recyclage La valorisation des terres excavées, une démarche de recyclage Après-midi «Matières premières, terres excavées et matériaux du BTP» P. Balon, C. Blanc, M. Scamps Nancy, le lundi 8 décembre 2014. BRGM /

Plus en détail

Autres matériaux: Synthèse des pratiques documentées

Autres matériaux: Synthèse des pratiques documentées Autres matériaux: Synthèse des pratiques documentées Luc De Bock Centre des recherches routières (Belgique) Journées Techniques Routes 2011 Nantes - Mardi 8 et Mercredi 9 février 2011 SUJET WP5 other materials

Plus en détail

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57)

Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Chantiers réalisés et approches des prescriptions de réalisation et de contrôle S.EL BEDOUI (LRPC) L. DUFLOT (CG57) Les LHF Ŕ Application chantiers Les LHF Applications routières PLAN TERRASSEMENTS

Plus en détail

ROUTE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : La rédaction des marchés de chaussées: pratiques des départements et DIR de Bretagne et Pays de la Loire

ROUTE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : La rédaction des marchés de chaussées: pratiques des départements et DIR de Bretagne et Pays de la Loire www.paysdelaloire.cnfpt.fr ROUTE ET DÉVELOPPEMENT DURABLE : La rédaction des marchés de chaussées: pratiques des départements et DIR de Bretagne et Pays de la Loire 19 octobre 2010 RENNES Stéphanie CHEVERRY

Plus en détail

SYMEED - Rencontre Technique du 26 février Les matériaux alternatifs dans la route

SYMEED - Rencontre Technique du 26 février Les matériaux alternatifs dans la route SYMEED - Rencontre Technique du 26 février 2015 Les matériaux alternatifs dans la route réglementation, méthodologie d évaluation environnementale Christelle NAUDAT ; Lionel ODIE CEREMA / Direction Territoriale

Plus en détail

MOBICAT I MOBIREX I MOBISCREEN I MOBIFOX I MOBICONE

MOBICAT I MOBIREX I MOBISCREEN I MOBIFOX I MOBICONE Technologie des installations mobiles pour le traitement de roches naturelles et produits recyclés MOBICAT I MOBIREX I MOBISCREEN I MOBIFOX I MOBICONE Des installations mobiles performantes pour chaque

Plus en détail

LES MATERIAUX UTILISÉS LE RECYCLAGE

LES MATERIAUX UTILISÉS LE RECYCLAGE ème Fiche 5 Ressource N 1 LES MATERIAUX UTILISÉS LE RECYCLAGE I - L'ORIGINE ET LA DISPONIBILITE DES MATIERES PREMIERES Les matières premières ont plusieurs origines. Certaines, issues du vivant, sont renouvelables

Plus en détail

SORTIE DU STATUT DE DÉCHET DES RÉFRACTAIRES RECYCLÉS: LE DOSSIER AVANCE

SORTIE DU STATUT DE DÉCHET DES RÉFRACTAIRES RECYCLÉS: LE DOSSIER AVANCE SORTIE DU STATUT DE DÉCHET DES RÉFRACTAIRES RECYCLÉS: G LE DOSSIER AVANCE Hôtel Sofitel Marseille Cadre Règlementaire Général Règlements européens sur la sortie de statut de déchet: - Débris métalliques

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage. Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage. Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX (B.P.) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Mairie de GENECH (59 242) Objet du marché Travaux d'entretien Programme 2008 Tous les montant figurant

Plus en détail

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC.

Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. MINISTÈRE DES TRANSPORTS Historique du recyclage au MTQ / Suivi de performances des routes avec GBR et bardeaux BPF et BPC. Michel Paradis, ing. M.Sc. Service des matériaux d infrastructures Direction

Plus en détail

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés

Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Évaluation des performances et du comportement des enrobés coulés à froid formulés avec des matériaux bitumineux recyclés Présenté par : Alan CARTER (Ing., Ph. D,ÉTS) Arbia GARFA (Ph. D student, ÉTS) 1

Plus en détail

Alan Carter Formation technique BQ 2013

Alan Carter Formation technique BQ 2013 Alan Carter Formation technique BQ 2013 Ref PPT de Pierre Langlois PPT de Michel Paradis Formulation des enrobés au Québec Avant 1990: Marshall modifié; 1990: Début de l usage de l orniéreur. Pourquoi

Plus en détail

Journée COTITA «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» Réemploi de terres excavées sur des chantiers d aménagement de ZAC

Journée COTITA «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» Réemploi de terres excavées sur des chantiers d aménagement de ZAC «Gestion et valorisation des déchets dans le BTP» 15.11.2012 Réemploi de terres excavées sur des chantiers d aménagement de ZAC Emmanuel L HUILLIER Groupe RAZEL-BEC Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

Influence des phases de conception, travaux et entretien sur le DD : L approche globale. Jérôme DORE - CG35 et Gérard DELFOSSE - DIR Ouest

Influence des phases de conception, travaux et entretien sur le DD : L approche globale. Jérôme DORE - CG35 et Gérard DELFOSSE - DIR Ouest Route et développement durable Les et le développement durable Influence des phases de conception, travaux et entretien sur le DD : L approche globale Jérôme DORE - CG35 et Gérard DELFOSSE - DIR Ouest

Plus en détail

Conseil Général de la Charente-Maritime

Conseil Général de la Charente-Maritime Conseil Général de la Charente-Maritime ---------- Valorisation des calcaires tendres de la Charente-Maritime ---------- Chantier expérimental en assises calcaires non traitées (GNT B) Participants au

Plus en détail

Ville de Québec. par M. Patrice Bergeron, ing.

Ville de Québec. par M. Patrice Bergeron, ing. Utilisation des enrobés bitumineux Ville de Québec par M. Patrice Bergeron, ing. Vendredi, le 27 mars 2009 Plan de la présentation Ville de Québec; Réseau routier; Structures de chaussées; Matériaux bitumineux;

Plus en détail

Alimentation des centrales pour la production d enrobés spéciaux

Alimentation des centrales pour la production d enrobés spéciaux Alimentation des centrales pour la production d enrobés spéciaux Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Construction DJL inc. Formation technique Bitume Québec 4 décembre 2013 Collaboration de Jonathan

Plus en détail

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant

Pour les générations futures. le recyclage des enrobés s maintenant c3 Pour les générations futures le recyclage des enrobés s maintenant Slide 1 c3 Pourquoi ce titre, parce que la population en général est beaucoup plus sensibilisé au phénomène de dégradation de l'environnement.

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR»

DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR» DOSSIER TECHNIQUE PROPRIETS CHIMIQUES DU «GREENSEAL AR» 1.PROPRIETES REJUVENANTES Les propriétés physico-chimiques du Greenseal AR réjuvènent le liant vieilli présent dans l'agrégat d'enrobé en le fluxant

Plus en détail

T 90. Le retraitement en place à froid des chaussées au ciment ou aux liants hydrauliques routiers ENTRETIEN DES ROUTES SECONDAIRES

T 90. Le retraitement en place à froid des chaussées au ciment ou aux liants hydrauliques routiers ENTRETIEN DES ROUTES SECONDAIRES COLLECTION T ECHNIQUE C IMBÉTON T 90 ENTRETIEN DES ROUTES SECONDAIRES Le retraitement en place à froid des chaussées au ciment ou aux liants hydrauliques routiers Le retraitement en place à froid des chaussées

Plus en détail

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin

Marc Ewald. Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace. Chantier D1083 près de Erstein. Conseil Général du Bas-Rhin Expérimentation d enrobés Stone Mastic Asphalt (SMA) en Alsace Chantier D1083 près de Erstein Marc Ewald Conseil Général du Bas-Rhin Nancy, 26 mai 2011 L origine de l expérimentation PFE INSA Strasbourg

Plus en détail