La réalité que l on rencontre dans le cadre euro-méditerranéen est complexe,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réalité que l on rencontre dans le cadre euro-méditerranéen est complexe,"

Transcription

1 Les multiples dimensions de la coopération euroméditerranéenne Par Eduardo Sánchez Monjo, IEAP, depuis 1994 La réalité que l on rencontre dans le cadre euro-méditerranéen est complexe, elle est le fruit d une histoire commune qui a connu des périodes de paix mais aussi bien des vicissitudes. Elle est le résultat d une situation politicoéconomico-sociale contrastée qui se caractérise par une faible interrelation économique parmi les pays appelés Partenaires méditerranéens (PM), et est marquée par des événements survenus ces dernières années qui sont encore présents dans toutes les mémoires. C est dans ce contexte qu un certain nombre de politiques communautaires ont été lancées pour relever les défis que représente la zone méditerranéenne. La coopération euro-méditerranéenne a été développée au travers de diverses politiques communautaires depuis les années 60 du siècle dernier, et ces politiques ont résulté dans différents programmes de coopération. Ces instruments furent à la fois de portée régionale (pour l ensemble des Partenaires méditerranéens qui étaient au début au nombre de 12: Algérie, Autorité palestinienne, Chypre, Egypte, Israël, Jordanie, Liban, Malte, Maroc, Syrie, Tunisie et Turquie; depuis mai 2004, Chypre et Malte ont rejoint l UE), et bilatérale (pour chacun d eux pris individuellement). Ce que l on appelle aujourd hui le Partenariat euro-méditerranéen n est pas une création ex-novo, mais a été précédé d un certain nombre d autres initiatives et est le fruit d une décision prise en commun par l UE et les PM. A partir des années 60, ce sont les accords commerciaux bilatéraux, au cours des années 70 les accords également bilatéraux de coopération financière et pour la période la Politique globale méditerranéenne qui reposait sur deux instruments de base: les préférences tarifaires (exemptions pour certaines exportations, principalement de nature agricole) et les accords de coopération technique et financière (aides à l industrie, à des projets de formation et de recherche). Ensuite, entre 1990 et 1996, on lança la Politique méditerranéenne rénovée qui visait à renforcer les mesures de soutien pour la réforme de l économie des pays de la Méditerranée méridionale et orientale; encourager les investissements privés; accroître le financement bilatéral et communautaire des ajustements structurels; ouvrir l accès au marché de l UE; et renforcer le dialogue politique et économique. Lors du Sommet européen de Essen en décembre 1994, les chefs d Etat et de gouvernement définirent la nouvelle stratégie de l UE par rapport à la Méditerranée, qui se voulait plus audacieuse, suivait une approche différente et devait servir pour réaliser des objectifs plus ambitieux; ils confirmèrent l idée d un partenariat euro-méditerranéen et se mirent d accord sur la tenue de la Conférence de Barcelone en novembre Cette conférence marqua le début du Processus de Barcelone et déboucha sur la Déclaration de Barcelone. EIPASCOPE Numéro spécial 25 ème anniversaire 81

2 Eduardo Sánchez Monjo La Déclaration de Barcelone et le Partenariat euro-méditerranéen La Déclaration de Barcelone de novembre 1995 comporte 3 volets. Le volet politique et de sécurité se compose de trois parties complémentaires: le dialogue politique aux niveaux bilatéral et régional; les mesures de renforcement du partenariat et la Charte pour la paix et la stabilité. Le volet économique et financier vise la création d une zone de prospérité partagée moyennant l établissement d une zone de libre-échange à l horizon Le volet culturel, social et humain souligne l importance du dialogue entre les cultures et entre les religions; l importance du rôle des médias dans la connaissance et la compréhension réciproques entre les cultures; et le développement des ressources humaines dans le domaine culturel. Il prévoit aussi des échanges culturels, l apprentissage des langues et la mise en oeuvre de programmes scolaires et culturels qui respectent les identités culturelles. Quant au volet parlementaire du Processus de Barcelone, il est représenté par l Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM). Cette assemblée se réunit au moins une fois par an en session plénière. Sa présidence change chaque année afin de garantir parité et alternance Nord-Sud. 120 membres de l APEM sont issus de l UE et 120 des 10 pays méditerranéens associés au Processus de Barcelone. Elle comporte trois commissions parlementaires: 1) Partenariat politique et de sécurité; droits de l Homme. 2) Economie, finances, affaires sociales et éducation. 3) Promotion de la qualité de vie, des échanges humains et de la culture. Après la Déclaration de Barcelone, la Commission européenne a lancé deux grandes initiatives représentées par les documents Agenda 2000 et la Politique de nouveau voisinage (en 2003) en vue de renforcer le partenariat euro-méditerranéen. En ce qui concerne l Agenda 2000, on envisageait des mesures destinées à renforcer les liens entre l UE et les PM, et le développement durable chez les PM; ce dernier était un défi à relever et pour ce faire il fallait s appuyer sur les mesures contenues dans la Déclaration de Barcelone, en tout cas pour stimuler les liens Sud-Sud et l accroissement des échanges commerciaux. La Politique européenne de voisinage (PEV), a pour objectifs généraux la réduction de la pauvreté, la création d un espace de prospérité, en n oubliant pas la nécessité de conduire des réformes économiques en vue de la mise à niveau de ces pays dans la perspective de leur participation au Marché intérieur, avec le rapprochement des normes et des règles compatibles. L un des éléments clés de la PEV repose sur les plans d action PEV bilatéraux approuvés bilatéralement par l UE et par chacun des pays partenaires. Ceux-ci définissent un programme de réformes économiques et politiques avec des priorités à court et à moyen terme. A présent, la mise en oeuvre des premiers plans d action approuvés début 2005 a commencé (Israël, Jordanie, Maroc, Autorité palestinienne et Tunisie) et d autres plans d action sont en cours de négociation, notamment avec l Egypte et le Liban. Les objectifs de réforme convenus par l UE et le pays partenaire embrassent plusieurs domaines, notamment la coopération sur les questions politiques et de sécurité; des problèmes économiques et commerciaux, un souci écologique commun, l intégration des réseaux de transport et d énergie ou la coopération culturelle et scientifique. Dans le cadre de ces accords, l UE apporte une assistance technique et financière à la mise en oeuvre de ces objectifs et soutient ainsi les efforts réalisés par nos partenaires. Dès 2007, dans le cadre de la réforme des instruments d assistance communautaire, les programmes MEDA et TACIS seront remplacés par un instrument unique: l Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP). La PEV peut être vue comme un type d accord à la carte qui donne aux partenaires pris individuellement la liberté d une intégration plus profonde avec l UE sur certains plans de l acquis communautaire qu ils souhaitent appliquer dans leur propre contexte. La PEV propose une approche fondée principalement sur la différenciation entre les pays. L idée est que chaque partenaire est conscient de ses capacités propres, de ses institutions, de ses priorités et de ses besoins d harmonisation avec l UE. 82

3 Les multiples dimensions de la coopération euro-méditerranéenne La contribution du Centre Européen des Régions (CER) Depuis ses débuts, le CER a toujours eu une vocation euro-méditerranéenne. Quelques mois après le lancement du Processus de Barcelone, le CER présenta à la CE et au Comité euromed une initiative appelée Formation des administrations et institutions publiques des PM dans le cadre du Partenariat euro-méditerranéen Dans la suite de cet article, on présentera 3 programmes euro-méditerranéens que le CER, constitué en tant qu Unité de gestion du programme (UGP), gère depuis Barcelone, en étroite collaboration avec la Direction générale EuropeAid Office de coopération de la Commission européenne. Ces trois programmes de la CE financés au titre du Programme MEDA sont: le Programme EuroMed Marché; le Programme EuroMed Formation des Administrations publiques; et le Programme EuroMed Justice. Les bénéficiaires directs de ces programmes sont les participants venant des Partenaires méditerranéens; cependant, ces programmes sont également ouverts à la participation d experts des 25 Etats membres de l UE. (1) Le Programme EuroMed Marché. Ce programme de coopération industrielle et marché intérieur de la Commission européenne (CE) de portée régionale pour l ensemble des 27 Partenaires euro-méditerranéens (35 depuis mai 2004), doté d une enveloppe budgétaire de 9,2 millions d euros et d une durée initiale de 3 ans, s inscrit dans le volet 2 de la Déclaration de Barcelone de novembre 1995 visant la création dans le pourtour méditerranéen d une zone de libre-échange à l horizon Lancé en juin 2002, ce programme devait normalement se terminer en mai Cependant, la Commission européenne a décidé à deux reprises de le prolonger d un an, tout d abord jusqu à mai 2006 et ensuite jusqu à mai Par conséquent, la durée totale du programme sera de 5 ans. Dans ce programme régional, une série de 8 domaines prioritaires relatifs au Marché intérieur ont été définis, présentés et débattus: Libre circulation des marchandises; Douanes, fiscalité et règles d origine; Marchés publics; Droits de propriété intellectuelle; Protection des données personnelles et commerce électronique; Audit et comptabilité; Services financiers; et Règles de concurrence. Ce programme entend, entre autres, contribuer à l adoption de toute une série de mesures pour soutenir le bon fonctionnement de la zone de libreéchange: rapprochement législatif, règlements, procédures, adoption de normes communes entre les Partenaires méditerranéens et les Etats membres de l UE; en outre, il est prévu de mettre en place des structures et organes de surveillance afin de favoriser les échanges. Ce programme comporte des activités d information sur la situation dans l UE et les pays méditerranéens dans les domaines susmentionnés et des activités de formation et de mise en réseau moyennant 55 séminaires, ateliers, conférences ou activités de formation de formateurs, 60 visites d études, et 5 missions d experts (assistance technique ciblée). Il prévoit aussi la réalisation de 4 études comparatives, respectivement sur la propriété intellectuelle, la promotion du commerce, la concurrence et les marchés publics. Les deux premières études sont à présent terminées. Parmi les autres actions déployées dans ce cadre, signalons 8 études comparatives sur les 8 domaines prioritaires, 3 publications et de nombreux cédéroms contenant de la documentation ad hoc. Les participants au programme (environ 1900 au total) sont des experts des administrations publiques pour la plupart, et aussi du secteur privé, des 35 Partenaires euroméditerranéens. Normalement, ils sont issus des ministères de l Industrie, du Commerce, de l Economie, des Finances, Transports et Communication, Affaires étrangères, etc. A signaler également que ce programme possède son propre site Internet (euromedmarche.org) qui est un outil d information et de mise en réseau parmi les participants. Bien que de portée régionale, ce programme comporte aussi des activités de portée intrarégionale et bilatérale. Si les activités organisées à l intention de l ensemble des 10 PM ont lieu presque toujours dans les Etats membres de EIPASCOPE Numéro spécial 25 ème anniversaire 83

4 Eduardo Sánchez Monjo Séminaire dans le cadre du Programme EuroMed Justice sur Les échanges d information non judiciaire et leur exploitation de procédure, Bruxelles, mai De gauche à droite: Khaled Abouali, Juriste et criminologue, Attaché au Service du Président, Service des relations internationales, Service public fédéral Justice, Belgique; Eduardo Sánchez Monjo, Directeur de l IEAP-CER; Laurette Onkelinx, Vice-Premier ministre et Ministre de la Justice, Belgique; Anna Abariotou, Administrateur principal du Programme EuroMed Justice, DG Office de coopération EuropeAid, Commission européenne. l UE, celles de portée intrarégionale se tiennent généralement dans les pays partenaires méditerranéens, en veillant à une juste répartition des sièges. Il est à souligner qu un certain nombre d activités ont été réalisées pour les pays signataires de l Accord d Agadir (Egypte, Jordanie, Maroc et Tunisie) et que chacun de ces pays a accueilli une ou plusieurs activités de ce type. En ce qui concerne les activités bilatérales, on a organisé des visites d études d experts provenant des PM dans les administrations des Etats membres de l UE et des missions d experts européens dans les administrations de certains PM. (2) Le Programme de formation et conseil en administration publique pour les Partenaires méditerranéens (Programme EuroMed Formation des Administrations publiques) de la Commission européenne est financé au titre du Programme MEDA. Il y a lieu de préciser que ce programme est le prolongement de l initiative prise par la Commission européenne dès l année 2000 et qui se traduisit par la tenue d une conférence organisée par le CER à Barcelone les 7 et 8 février 2000 sous le titre Réunion des représentants des administrations publiques des Partenaires euro-méditerranéens dans le cadre du Partenariat euroméditerranéen. Ce programme s inscrit dans le volet 2 de la Déclaration de Barcelone de novembre 1995 et vise à dispenser une formation sur les affaires européennes à des fonctionnaires du Sud de la Méditerranée et du Moyen-Orient; il envisage aussi la création d un réseau de centres de formation en administration publique entre les Partenaires euro-méditerranéens. D une durée de 3 ans (janvier 2004-janvier 2007), prolongé de 6 mois (jusqu à juillet 2007) et doté d une enveloppe budgétaire de 6 millions d euros, ce programme s adresse aux 10 Partenaires méditerranéens. Il comporte 4 modules: 1) Connaissances de base sur l UE; 2) Connaissances approfondies sur l UE (notamment libre circulation des marchandises, concurrence, politique agricole commune, marchés publics, union économique et monétaire, etc.); 3) Gestion de programmes communautaires; 4) Actions de formation de formateurs; ainsi que la création d un réseau de centres de formation en administration publique. L objectif est de faciliter la création de la zone de libre-échange en 2010, renforcer la capacité institutionnelle et administrative et les aptitudes gestionnaires par rapport aux questions présentant une dimension communautaire, accroître la capacité d absorption des programmes, promouvoir la coopération inter et intrarégionale, faire connaître les affaires communautaires ainsi que la situation chez les PM. Le groupe cible est composé de fonctionnaires provenant de différents ministères des PM qui sont chargés de dossiers communautaires dans leur travail quotidien. Les Etats membres de l Union européenne sont aussi impliqués dans ce programme par des fonctions de conseil, de participation dans la formation en cas de besoin ainsi qu à travers leur participation au réseau de centres de formation des administrations publiques. Au total, quelque 1550 personnes devraient bénéficier des 40 activités (séminaires, ateliers et conférences) de ce programme. (3) Le Programme EuroMed Justice est financé par le Programme MEDA de la CE (2 millions d euros) et s inscrit dans le volet 1 de la Déclaration de Barcelone: le volet politique et de sécurité. Il vise à créer une communauté interprofessionnelle de juges, magistrats, procureurs, avocats et greffiers au service d une justice ouverte et moderne renforçant l Etat de droit et la poursuite effective des droits de l Homme. Ce programme de formation a une durée de 30 mois, de janvier 2005 à juin 2007, période qui verra l organisation de 20 séminaires et 5 réunions préparatoires. Les 10 Partenaires méditerranéens participent aux séminaires avec une délégation composée de 2 membres des professions judiciaires, généralement des magistrats et/ou procureurs. Au total, ce programme devrait profiter à quelque 400 membres des professions judiciaires. Les séminaires sont regroupés en 5 thèmes et chaque thème comporte

5 Les multiples dimensions de la coopération euro-méditerranéenne séminaires. Ces thèmes sont: (1) Initiation et formation à la coopération et l entraide judiciaire internationale en matière pénale. (2) Terrorisme et interconnexion des réseaux criminels. (3) Dimension internationale des procédures financières; criminalité économique et financière, en particulier le blanchiment d argent. (4) Initiation et formation à la coopération et l entraide judiciaire internationale en matière civile. (5) Gestion et administration de la justice: gestion des procédures, informatisation. Compte tenu de l évidente dimension internationale des thèmes judiciaires aujourd hui, il est plus que jamais nécessaire de renforcer la coopération et l entraide judiciaire, mais pour cela il nous faut: mieux connaître nos systèmes et la législation judiciaires tout en tenant compte des spécificités propres à chaque pays et de la souveraineté de chaque gouvernement. Le programme n entend pas réformer la formation chez les PM, mais vise plutôt à promouvoir des échanges d expériences et d information, à travailler ensemble et à mieux se connaître en vue d une bonne coopération; il vise aussi à créer des liens personnels et institutionnels parmi les participants aux activités. En guise de conclusion Cette politique de grande envergure, telle qu elle a été conçue par le Partenariat euro-méditerranéen, qui fut lancée par l UE, a été confirmée et réaffirmée 10 ans plus tard par tous les gouvernements de la région et les institutions communautaires à l occasion du Sommet européen de Barcelone en novembre Toutes les autorités présentes ont souligné la nécessité et l importance de ce forum unique, dans lequel les 10 PM sont assis aux côtés des Européens autour d une même table pour connaître et débattre de questions d intérêt commun tendant à améliorer les conditions de la région. Grâce aux programmes et initiatives euro-méditerranéens d information et de formation, de portée bilatérale mais aussi régionale, financés par le Programme MEDA (à partir de l année prochaine par l IEVP), les responsables et experts des 10 PM débattent de questions générales ou sectorielles les intéressant afin d améliorer leurs connaissances techniques. Cet échange d expériences et ce travail en commun conduisent également à des rencontres personnelles qui facilitent à leur tour l échange d expériences et le développement de réseaux. Le contexte international et régional a été et demeure complexe et instable, ce qui a supposé une difficulté supplémentaire, mais aussi un défi qui en a valu la peine. La Méditerranée redeviendra une zone de paix et de stabilité, de prospérité partagée dans laquelle prévaudront le dialogue, le respect et la compréhension mutuelle. Note: Pour de plus amples informations sur le Partenariat euro-méditerranéen, consulter le site europa.eu, plus particulièrement le site d EuropeAid Office de coopération, ainsi que le site de la Politique européenne de voisinage. :: Note * Eduardo Sánchez Monjo, Directeur du Centre européen des régions (IEAP-CER), Antenne de l IEAP à Barcelone. EIPASCOPE Numéro spécial 25 ème anniversaire 85

EuroMed Formation des Administrations publiques. SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu de la mise en oeuvre du programme MEDA PROGRAMME

EuroMed Formation des Administrations publiques. SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu de la mise en oeuvre du programme MEDA PROGRAMME EuroMed Formation des Administrations publiques Programme régional de formation et de conseil sur l'administration publique pour les Partenaires méditerranéens SEMINAIRE SUR PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES Aperçu

Plus en détail

Quatrième réunion du réseau et première réunion d évaluation

Quatrième réunion du réseau et première réunion d évaluation EMFAP, Réunions du réseau et d évaluation, les 11 et 12 décembre 2007, Oeiras Programme régional de formation et de conseil sur l'administration publique pour les Partenaires méditerranéens EuroMed Formation

Plus en détail

DECISION No 756 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L OSCE POUR 2007 VISANT A PREVENIR ET COMBATTRE LE TERRORISME

DECISION No 756 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L OSCE POUR 2007 VISANT A PREVENIR ET COMBATTRE LE TERRORISME PC.DEC/756 Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Conseil permanent FRANÇAIS Original : ANGLAIS 641ème séance plénière PC Journal No 641, point 2 de l ordre du jour DECISION No 756 PROGRAMME

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE II RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE 1 er Séminaire de formation «COOPÉRATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne GROUPE DE TRAVAIL 2 RÉSOLUTION DES CONFLITS TRANSFRONTALIERS EN MATIÈRE FAMILIALE 2 e RÉUNION : Règlement alternatif des conflits transfrontaliers

Plus en détail

Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau

Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau SEMIDE EMWIS http:/ / www.semide.org http:/ / www.emwis.org Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau -وروألا تامولعملا ماظن تاراهملا لوح يطسوتم هايملا لاجم

Plus en détail

PROGRAMME PATHS1. Qu est-ce que le programme PATHS? Programme. Financement. Durée. Pays bénéficiaires. Programme mis en oeuvre par

PROGRAMME PATHS1. Qu est-ce que le programme PATHS? Programme. Financement. Durée. Pays bénéficiaires. Programme mis en oeuvre par PROGRAMME PATHS Programme Sud II (2015-2017) Programme de formation avancée dans le domaine des droits de l homme, de l État de droit et de la démocratie pour le Sud de la Méditerranée PROGRAMME PATHS1

Plus en détail

Programme EuroMed Justice THÈME 1 : INITIATION ET FORMATION A LA COOPÉRATION ET L ENTRAIDE JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIÈRE PÉNALE

Programme EuroMed Justice THÈME 1 : INITIATION ET FORMATION A LA COOPÉRATION ET L ENTRAIDE JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIÈRE PÉNALE Programme EuroMed Justice THÈME 1 : INITIATION ET FORMATION A LA COOPÉRATION ET L ENTRAIDE JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIÈRE PÉNALE Séminaire 5: Nouveaux instruments de coopération judiciaire internationale

Plus en détail

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS

U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS U N I O N P A R L E M E N T A I R E A F R I C A I N E U P A LA PROMOTION DE LA DEMOCRATIE ET DE L ETAT DE DROIT EN VUE D ASSURER LA PAIX ET LE DEVELOPPEMENT DANS LES PAYS AFRICAINS Résolution adoptée par

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 15.2.2017 JOIN(2017) 7 final 2017/0031 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 23 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM

6 ème réunion des ministres de l Agriculture. des pays membres du CIHEAM 6 ème réunion des ministres de l Agriculture des pays membres du CIHEAM RECOMMANDATIONS Les ministres de l Agriculture des 13 pays membres du CIHEAM réunis au Caire le 2 décembre 2006 sous les auspices

Plus en détail

Déclaration de la réunion ministérielle de l Union pour la Méditerranée sur la coopération industrielle

Déclaration de la réunion ministérielle de l Union pour la Méditerranée sur la coopération industrielle Le Royaume hachémite de Jordanie Déclaration de la réunion ministérielle de l Union pour la Méditerranée sur la coopération industrielle Les ministres de l industrie se sont réunis le 19 février 2014 à

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union Européenne COMPOSANTE I ACCÈS À LA JUSTICE ET AIDE LÉGALE 6 e Séminaire de formation «MODES ALTERNATIFS DE RÉSOLUTION DE CONFLITS (MARC)» SOFIA (BU),

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne COMPOSANTE I ACCÈS À LA JUSTICE ET AIDE LÉGALE 3 e Séminaire de formation COÛT DE LA JUSTICE ET DROIT À LA DÉFENSE Rome (IT), du 23 au 25

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II. VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé. Ebauche d ordre du jour

PROJET EUROMED JUSTICE II. VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé. Ebauche d ordre du jour 1 Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE II VISITE D ETUDE à la Conférence de La Haye de droit international privé Ebauche d ordre du jour «Le travail réalisé par la Conférence de

Plus en détail

Programme EuroMed Justice THÈME 5 : GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE : GESTION DES PROCÉDURES, INFORMATISATION. Séminaire 4 : La formation

Programme EuroMed Justice THÈME 5 : GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE : GESTION DES PROCÉDURES, INFORMATISATION. Séminaire 4 : La formation Programme EuroMed Justice THÈME 5 : GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE : GESTION DES PROCÉDURES, INFORMATISATION Séminaire 4 : La formation PROGRAMME Amman (JO), du 14 au 17 mai 2007 Programme MEDA

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne GROUPE DE TRAVAIL 3 DROIT PÉNAL ET DROIT PÉNITENTIAIRE 3 e RÉUNION LES INSTRUMENTS TECHNIQUES POUR LA COOPÉRATION JUDICIAIRE INTERNATIONALE

Plus en détail

Programme EuroMed Justice THÈME 5 : GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE : GESTION DES PROCÉDURES, INFORMATISATION

Programme EuroMed Justice THÈME 5 : GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE : GESTION DES PROCÉDURES, INFORMATISATION Programme EuroMed Justice THÈME 5 : GESTION ET ADMINISTRATION DE LA JUSTICE : GESTION DES PROCÉDURES, INFORMATISATION Séminaire 3 : Gestion et administration de la justice PROGRAMME Istanbul (TR), du 16

Plus en détail

MINISTERE DU COMMERCE (0) BILAN DU PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION

MINISTERE DU COMMERCE (0) BILAN DU PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION MINISTERE DU COMMERCE -------- (0) --------- BILAN DU PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Point de presse du 08 Avril 2012 I- Rappel du Contexte : Qu est ce que le P3A? Géré

Plus en détail

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme Comité économique et social européen Introduction à la notion de tourisme Selon la définition établie par l Organisation mondiale du tourisme,

Plus en détail

PROJET EUROMED JUSTICE II

PROJET EUROMED JUSTICE II Projet financé par l Union européenne PROJET EUROMED JUSTICE II VISITE D ETUDE «Le travail réalisé par la Conférence de La Haye et d autres organisations internationales en matière de droit de la famille»

Plus en détail

Intervention du Secrétaire-General de l Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi à la 17ème Réunion du Bureau (Élargie) d ARLEM

Intervention du Secrétaire-General de l Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi à la 17ème Réunion du Bureau (Élargie) d ARLEM Intervention du Secrétaire-General de l Union pour la Méditerranée, Fathallah Sijilmassi à la 17ème Réunion du Bureau (Élargie) d ARLEM Murcia, 3 Mai 2016 M. le Président de la Région de Murcia, M. le

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/2002/26 23 août 2002 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe de travail

Plus en détail

SEMIDE EMWIS. Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau

SEMIDE EMWIS. Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau SEMIDE EMWIS http://www.semide.org http://www.emwis.org Système Euro- Méditerranéen d information sur les savoir-faire dans le domaine de l Eau النظام المعلوماتي الا ورومتوسطي للمعرفة في مجال المياه Juan

Plus en détail

TUNISIE. Questionnaire

TUNISIE. Questionnaire TUNISIE Questionnaire Article 16 traitement préférentiel pour les pays en développement Les pays développés facilitent les échanges culturels avec les pays en développement en accordant, au moyen de cadres

Plus en détail

Action de l UpM pour le climat

Action de l UpM pour le climat Action de l UpM pour le climat Améliorer l action pour le climat à travers la coopération régionale dans la région méditerranéenne 12 projets et initiatives qui représentent plus de 2,6 milliards d euros

Plus en détail

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la

Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la Déclaration de Québec sur l engagement des parlementaires de la Francophonie envers la mise en œuvre de la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles 3 février

Plus en détail

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président

7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008. Conclusions du Président PARTENARIAT EUROMED DOC. DE SÉANCE N : 203/08 [FR] EN DATE DU : 03.07.2008 ORIGINE : GSC 7ème CONFÉRENCE MINISTÉRIELLE EUROMED DU COMMERCE Marseille, le 2 juillet 2008 Conclusions du Président La 7ème

Plus en détail

1. LA GENESE DE L ACCORD

1. LA GENESE DE L ACCORD PROJET DE LOI portant approbation de l accord d association entre l Union européenne et la communauté européenne de l énergie atomique et leurs Etats membres, d une part, et la Géorgie, d autre part, signé

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DROITS DE L HOMME ET ÉTAT DE DROIT

DIRECTION GÉNÉRALE DROITS DE L HOMME ET ÉTAT DE DROIT DIRECTION GÉNÉRALE DROITS DE L HOMME ET ÉTAT DE DROIT Nous développons et mettons en œuvre des normes et des activités en matière de droits de l homme et d État de droit www.coe.int/justice LA DIRECTION

Plus en détail

TENDANCES ET ÉCONOMIE DES TRANPORTS

TENDANCES ET ÉCONOMIE DES TRANPORTS DOCUMENT INFORMEL NO. 2 23 janvier 2006 Français seulement COMMISSION ECONOMIQUE POUR L EUROPE COMITE DES TRANSPORTS INTERIEURS (Soixante-huitième session, 7-9 février 2006, point 10 c) de l ordre du jour)

Plus en détail

DÉCLARATION H:\RB_DOC\FPU\00033680.DOC

DÉCLARATION H:\RB_DOC\FPU\00033680.DOC Deuxième Conférence judiciaire de Malte sur les questions transfrontières de droit de la famille sous les auspices du Gouvernement de Malte en collaboration avec la Conférence de La Haye de droit international

Plus en détail

13 LE DIALOGUE MÉDITERRANÉEN

13 LE DIALOGUE MÉDITERRANÉEN 13 LE DIALOGUE MÉDITERRANÉEN LE DIALOGUE MÉDITERRANÉEN 3 INFORMATIONS CLÉS La proximité géographique entre l'europe, les pays de la rive sud de la Méditerranée et le Proche-Orient lie ces régions en matière

Plus en détail

Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques

Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques Centre Régional d Evaluation des Politiques Publiques ENA/ISA Paris 03 Mai 2010 1 Les facteurs incitatifs de l évaluation des politiques Publiques 1- L importance de la coordination et du dialogue politique

Plus en détail

10 / 17 janvier 2012 Martine LUCIANI Académie de NICE

10 / 17 janvier 2012 Martine LUCIANI Académie de NICE http://cartograf.fr/europe_satellite_globe.jpg 10 / 17 janvier 2012 Martine LUCIANI Académie de NICE Le processus de Barcelone depuis 1995 : né d un contexte géopolitique particulier, ambitionne la sécurité

Plus en détail

DECLARATION DU ROYAUME DU MAROC A L OCCASION DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BERD

DECLARATION DU ROYAUME DU MAROC A L OCCASION DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BERD AM046f-X 1 MAROC DECLARATION DU ROYAUME DU MAROC A L OCCASION DE LA 25 E ASSEMBLEE ANNUELLE DU CONSEIL DES GOUVERNEURS DE LA BERD LONDRES 11 et 12 mai 2016 AM046f-X 2 Monsieur le Président du Conseil des

Plus en détail

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL

Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 17.9.2015 COM(2015) 460 final 2015/0218 (COD) Proposition de RÈGLEMENT DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL concernant l instauration de mesures commerciales autonomes

Plus en détail

Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne

Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne Les Autorités Locales, des acteurs émergents dans la coopération au développement. Le soutien de la Commission européenne Antonio Márquez Camacho Unité «Société Civile et Autorités Locales» Direction générale

Plus en détail

LE PROGRAMME DE REFORME DU SECTEUR COTON DU MALI Mesures et état d exécution

LE PROGRAMME DE REFORME DU SECTEUR COTON DU MALI Mesures et état d exécution République du Mali Un Peuple - Un But - Une Foi ------------ LE PROGRAMME DE REFORME DU SECTEUR COTON DU MALI Mesures et état d exécution Communication de la délégation malienne au Forum Union Européenne

Plus en détail

Mme Isil Gachet Secrétaire général de la Commission européenne contre le racisme et l intolérance (ECRI)

Mme Isil Gachet Secrétaire général de la Commission européenne contre le racisme et l intolérance (ECRI) Conférence nationale TOUS DIFFERENTS TOUS EGAUX organisée par la Commission fédérale contre le racisme et le Forum contre le racisme Centre EPF Zurich, 21 mars 2001 Résultats de la Conférence européenne

Plus en détail

RENCONTRE AVEC LA DÉLÉGATION DU MINISTÈRE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU MAROC ISFOL - Rome, le 14 Juin 2011

RENCONTRE AVEC LA DÉLÉGATION DU MINISTÈRE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU MAROC ISFOL - Rome, le 14 Juin 2011 Centre pour la coopération euroméditerranéenne Un réseau entre les Pays et les Régions de la Méditerranée pour le développement des systèmes de la formation et du travail RENCONTRE AVEC LA DÉLÉGATION DU

Plus en détail

Position commune du Conseil concernant la Cour pénale internationale

Position commune du Conseil concernant la Cour pénale internationale CONSEIL DE L'UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13 juin 2003 (OR. en) 10400/03 LIMITE ACTES LÉGISLATIFS ET AUTRES INSTRUMENTS Objet: PESC 330 COJUR 3 COHOM 19 CONUN 16 RELEX 236 OC 395 Position commune du

Plus en détail

DECISION N 09/2011/CM/UEMOA PORTANT CREATION D UN COMITE CONSULTATIF REGIONAL POUR LES NEGOCIATIONS COMMERCIALES

DECISION N 09/2011/CM/UEMOA PORTANT CREATION D UN COMITE CONSULTATIF REGIONAL POUR LES NEGOCIATIONS COMMERCIALES UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres DECISION N 09/2011/CM/UEMOA PORTANT CREATION D UN COMITE CONSULTATIF REGIONAL POUR LES NEGOCIATIONS COMMERCIALES

Plus en détail

PROJET DE RAPPORT. FR Unie dans la diversité FR. Parlement européen 2016/2031(INI)

PROJET DE RAPPORT. FR Unie dans la diversité FR. Parlement européen 2016/2031(INI) Parlement européen 2014-2019 Commission du commerce international 2016/2031(INI) 10.1.2017 PROJET DE RAPPORT sur le document de travail intitulé «Vers un nouveau cadre commercial entre l Union européenne

Plus en détail

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL EUROPÉEN ET AU CONSEIL

ANNEXE. à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL EUROPÉEN ET AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 14.12.2016 COM(2016) 960 final ANNEX 2 ANNEXE à la COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL EUROPÉEN ET AU CONSEIL Deuxième rapport d'avancement:

Plus en détail

Convention sur l Institut européen de la forêt

Convention sur l Institut européen de la forêt Convention sur l Institut européen de la forêt Les Parties à la présente Convention, ci-après dénommées les Parties contractantes, Rappelant les décisions en matière forestière adoptées lors de la Conférence

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL. relative à un sommet social tripartite pour la croissance et l emploi

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL. relative à un sommet social tripartite pour la croissance et l emploi COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 31.10.2013 COM(2013) 740 final 2013/0361 (APP) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à un sommet social tripartite pour la croissance et l emploi FR FR EXPOSÉ

Plus en détail

Master Spécialisé

Master Spécialisé Université Mohammed 5 Rabat Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agdal Département de Droit Public Master Spécialisé ADMINISTRATION INTERNATIONALE ET GESTION DES PARTENARIATS DANS L

Plus en détail

ATELIER SANTE QUALITE ET SECURITE 2007

ATELIER SANTE QUALITE ET SECURITE 2007 RESEAU INTERNATIONAL POUR LA PLANIFICATION ET L AMELIORATION DE LA QUALITE ET LA SECURITE DES SOINS EN AFRIQUE ATELIER SANTE QUALITE ET SECURITE 2007 ATELIER PREPARATOIRE DU COLLOQUE DES MINISTRES DE LA

Plus en détail

Définition de cibles pour la collecte de fonds et la communication

Définition de cibles pour la collecte de fonds et la communication CI-15/CONF.201/12 5 mars 2015 Point de l ordre du jour soumis à l examen Définition de cibles pour la collecte de fonds et la communication NOTE D INFORMATION RÉSUMÉ À sa 57 e session en 2013, le Bureau

Plus en détail

internationale et instruments thématiques

internationale et instruments thématiques UN SOUTIEN AU CHANGEMENT DANS LE VOISINAGE Instrumentsnts de coopération internationale et instruments thématiques Cette publication ne représente pas l opinion officielle de la CE ou les institutions

Plus en détail

Bilan est une année spécifique pour les relations euro-méditerranéennes

Bilan est une année spécifique pour les relations euro-méditerranéennes L entrée en vigueur du nouvel Instrument européen de voisinage et la négociation des zones de «libre-échange complet et approfondi» : une politique européenne de voisinage à plusieurs vitesses Erwan Lannon

Plus en détail

Fiche pratique : le programme "Europe pour les Citoyens"

Fiche pratique : le programme Europe pour les Citoyens Fiche pratique : le programme "Europe pour les Citoyens" L Union européenne existe par la force de la société civile. D une première vue, les financements européens semblent inaccessibles pour les associations,

Plus en détail

BUREAU DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES (ODGP)

BUREAU DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES (ODGP) BUREAU DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES (ODGP) Thorbjørn Jagland, le Secrétaire Général du Conseil de l Europe et Johannes Hahn, le Commissaire de l Union européenne à l élargissement et à la politique

Plus en détail

STATUTS DU CONSEIL AFRICAIN DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L INNOVATION (CARSI)

STATUTS DU CONSEIL AFRICAIN DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L INNOVATION (CARSI) AFRICAN UNION AU/AMCOST/V/MIN/REP Page 1 UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA STATUTS DU CONSEIL AFRICAIN DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L INNOVATION (CARSI) NOUS, Etats membres de l Union africaine ; AU/AMCOST/V/MIN/REP

Plus en détail

SOMMET EURO-MÉDITERRANÉEN DES CONSEILS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX ET INSTITUTIONS SIMILAIRES. Rabat, octobre 2008 DÉCLARATION FINALE

SOMMET EURO-MÉDITERRANÉEN DES CONSEILS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX ET INSTITUTIONS SIMILAIRES. Rabat, octobre 2008 DÉCLARATION FINALE SOMMET EURO-MÉDITERRANÉEN DES CONSEILS ÉCONOMIQUES ET SOCIAUX ET INSTITUTIONS SIMILAIRES Rabat, 14 16 octobre 2008 DÉCLARATION FINALE 1. Les représentants des Conseils économiques et sociaux (CES) et institutions

Plus en détail

certain nombre de principes

certain nombre de principes CONCLUSIONS Dans le cadre de la présidence belge du Conseil de l Union européenne, les Directeurs généraux en charge des relations culturelles internationales des 27 Etats membres ont consacré une bonne

Plus en détail

COMITE MAGHREBIN DE L ELECTRICITE " COMELEC " STATUTS

COMITE MAGHREBIN DE L ELECTRICITE  COMELEC  STATUTS COMITE MAGHREBIN DE L ELECTRICITE " COMELEC " STATUTS Considérant la décision initiale de l Office National de l Electricité (ONE), la Société Nationale de l Electricité et du Gaz (SONELGAZ), la Société

Plus en détail

Commission de l OMT pour l Afrique Cinquante-sixième réunion Luanda (Angola), 28 avril 2014 Point 4.2 de l ordre du jour provisoire

Commission de l OMT pour l Afrique Cinquante-sixième réunion Luanda (Angola), 28 avril 2014 Point 4.2 de l ordre du jour provisoire Commission de l OMT pour l Afrique Cinquante-sixième réunion Luanda (Angola), 28 avril 2014 Point 4.2 de l ordre du jour provisoire CAF/56/4.2 Madrid, mars 2014 Original : anglais Point 4.2 de l ordre

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Consolider et motiver pour progresser

COUR DES COMPTES. Consolider et motiver pour progresser COUR DES COMPTES Consolider et motiver pour progresser PLAN STRATÉGIQUE 2010-2014 2 Introduction Ce document présente les résultats de la planification stratégique adoptée par la Cour des comptes pour

Plus en détail

Conférence Internationale. «Le Gouvernement Electronique pour le Développement»

Conférence Internationale. «Le Gouvernement Electronique pour le Développement» Gouvernement de la République Italienne Ministère pour l Innovation et les Technologies Department des Affaires Sociales et Economiques Nations Unies Conférence Internationale «Le Gouvernement Electronique

Plus en détail

Rome, 2 décembre Le membre de la Commission européenne chargé d Energie

Rome, 2 décembre Le membre de la Commission européenne chargé d Energie Protocole d'accord pour l'intégration progressive des marchés d'électricité de l'algérie, du Maroc et de la Tunisie dans le marché intérieur de l'électricité de l Union Européenne Les soussignés, A : en

Plus en détail

Monsieur le Président,

Monsieur le Président, R O Y A U M E D E B E L G I Q U E Intervention de S.E. Madame Bénédicte Frankinet, Ambassadeur, Représentant permanent Conseil économique et social Session 2014 Segment de haut niveau Débat général New

Plus en détail

CARAVANE EURO-MAGHREBINE DE LA JEUNESSE

CARAVANE EURO-MAGHREBINE DE LA JEUNESSE [Tapez un texte] La et l organisent DEUXIEME EDITION CARAVANE EURO-MAGHREBINE DE LA JEUNESSE 21 mars - 04 avril 2010 La Caravane Euro-Maghrébine de la Jeunesse Deuxième Edition Du 21 mars au 4 avril 2010

Plus en détail

Résolution du Bundesrat sur le processus d élargissement de l Union européenne

Résolution du Bundesrat sur le processus d élargissement de l Union européenne Bundesrat Imprimé 170/01 (Décision) 09.03.2001 Décision du Bundesrat Résolution du Bundesrat sur le processus d élargissement de l Union européenne Lors de sa 760 e session, le 9 mars 2001, le Bundesrat

Plus en détail

Le tourisme social à l agenda de l UE COLLOQUE ULB / ECSEDI-ISALT, BRUXELLES, 4 DÉCEMBRE 2015

Le tourisme social à l agenda de l UE COLLOQUE ULB / ECSEDI-ISALT, BRUXELLES, 4 DÉCEMBRE 2015 Le tourisme social à l agenda de l UE COLLOQUE ULB / ECSEDI-ISALT, BRUXELLES, 4 DÉCEMBRE 2015 Le tourisme social à l agenda de l UE 1. 2. 3. 4. 5. Contexte historique Les actions de sensibilisation Reconnaissance

Plus en détail

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT)

Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Fiche de présentation du projet de mise en place du Forum National de l Education Pour Tous (EPT) Octobre 2011 Ministère de l Education National de l Enseignement Supérieur De la Formation des Cadres et

Plus en détail

Conférence de Belgrade Contributions et propositions à soumettre à l APES

Conférence de Belgrade Contributions et propositions à soumettre à l APES Strasbourg, 4 décembre 2009 EPAS (2009) 46 Accord partiel élargi sur le sport (APES) Conférence de Belgrade s et propositions à soumettre à l APES INTRODUCTION La Conférence de Belgrade sur «La lutte contre

Plus en détail

FR Unie dans la diversité FR A8-0386/2. Amendement. Mercedes Bresso, Elmar Brok, rapporteurs

FR Unie dans la diversité FR A8-0386/2. Amendement. Mercedes Bresso, Elmar Brok, rapporteurs 9.2.2017 A8-0386/2 2 Visa 13 bis (nouveau) vu sa résolution du 19 janvier 2017 sur un socle européen des droits sociaux 1, 1 Textes adoptés de cette date, P8_TA(2017)0010. 9.2.2017 A8-0386/3 3 Considérant

Plus en détail

,!7IJ2H9-agafcg! Stratégie pour le développement du patrimoine culturel euro-méditerranéen: priorités des pays méditerranéens ( ) HERITAGE

,!7IJ2H9-agafcg! Stratégie pour le développement du patrimoine culturel euro-méditerranéen: priorités des pays méditerranéens ( ) HERITAGE KQ-78-07-124-FR-C EuropeAid Stratégie pour le développement du patrimoine culturel euro-méditerranéen: priorités des pays méditerranéens (2007-2013) Commission européenne Office de coopération EuropeAid

Plus en détail

Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important?

Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important? Rejoindre la Cour pénale internationale : pourquoi est-ce important? Connaître la CPI QU EST-CE QUE LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CPI)? La Cour est la première juridiction pénale internationale permanente

Plus en détail

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) Fax: (251-11) Website: Union africaine PROJET NOTE CONCEPTUELLE

P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) Fax: (251-11) Website:  Union africaine PROJET NOTE CONCEPTUELLE AFRICAN UNION UNION AFRICAINE UNIÃO AFRICANA P. O. Box 3243, Addis Ababa, ETHIOPIA Tel.: (251-11) 5182402 Fax: (251-11) 5182450 Website: www.au.int Union africaine PROJET NOTE CONCEPTUELLE PREMIÈRE SESSION

Plus en détail

Forum de Lisbon 2015

Forum de Lisbon 2015 Lisbonne, le 5 novembre 2015 Forum de Lisbon 2015 Comment combattre la radicalisation et le terrorisme : outils de prévention et connaissances partagées dans l espace méditerranée et européen. Centre Ismali,

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION Cours de formation sur les grands problèmes économiques internationaux Institut d'études diplomatiques, Ministère des affaires étrangères, Le Caire (Egypte) 25 janvier-12 février 2009 PROGRAMME DE FORMATION

Plus en détail

PLAN DE PRESENTATION

PLAN DE PRESENTATION ATELIER REGIONAL RENFORCEMENT DES CAPACITES POUR LES PAYS DE L AFRIQUE L DE L OUEST L SUR LES STRATEGIES ET LES PLANS D ACTIONS NATIONAUX SUR LA BIODIVERSITE du 29 septembre au 3 octobre 2008 -----------------

Plus en détail

La Suisse et l Union européenne, quel avenir?

La Suisse et l Union européenne, quel avenir? Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des affaires européennes DAE La Suisse et l Union européenne, quel avenir? Février 2013 Plan de l exposé 1. La Suisse au cœur de l Europe; le

Plus en détail

Programme Atelier National d information et de sensibilisation sur le commerce des services

Programme Atelier National d information et de sensibilisation sur le commerce des services CELLULE DE COOPRERATION ET D APPUI A L APE MINISTERE DE L INTEGRATION AFRICAINE Programme Atelier National d information et de sensibilisation sur le commerce des services Du lundi 12 au vendredi 16 mars

Plus en détail

Les institutions européennes

Les institutions européennes Les institutions européennes Introduction L Union européenne s est édifiée suivant un modèle original et unique dans l Histoire, au centre duquel se trouvent trois institutions (la Commission européenne,

Plus en détail

Mercredi 30 novembre heures -12 heures et 14 heures-16 heures Austria Center Vienna I. INTRODUCTION

Mercredi 30 novembre heures -12 heures et 14 heures-16 heures Austria Center Vienna I. INTRODUCTION Présentation III: Renforcement des capacités commerciales L expérience UEMOA et Table ronde III: Renforcement des capacités commerciales Le programme commun ONUDI/OMC I. INTRODUCTION Mercredi 30 novembre

Plus en détail

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun

NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun NOTE CONCEPTUELLE 2ème Forum sur le Développement Rural en Afrique du 8 au 10 Septembre 2016, Yaoundé, Cameroun Transformer les zones rurales en Afrique par le développement des compétences, la création

Plus en détail

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition conjointe de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE LA HAUTE REPRÉSENTANTE DE L'UNION POUR LES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET LA POLITIQUE DE SÉCURITÉ Bruxelles, le 28.11.2016 JOIN(2016) 54 final 2016/0366 (NLE) Proposition conjointe de DÉCISION

Plus en détail

Séminaire de formation de formateurs :

Séminaire de formation de formateurs : EuroMed Formation des Administrations publiques Programme régional de formation et de conseil sur l administration publique pour les Partenaires méditerranéens Séminaire de formation de formateurs : Développement

Plus en détail

LA POLITIQUE DE L UNION EUROPÉENNE au Moyen-Orient est depuis longtemps définie (Déclaration de Venise, 13 juin 1980) et reflète les liens historiques

LA POLITIQUE DE L UNION EUROPÉENNE au Moyen-Orient est depuis longtemps définie (Déclaration de Venise, 13 juin 1980) et reflète les liens historiques L EUROPE ET L AVENIR DU MOYEN-ORIENT Son Excellence Yves GAZZO* LA POLITIQUE DE L UNION EUROPÉENNE au Moyen-Orient est depuis longtemps définie (Déclaration de Venise, 13 juin 1980) et reflète les liens

Plus en détail

Nomination du directeur exécutif de l Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l information (ENISA) 1

Nomination du directeur exécutif de l Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l information (ENISA) 1 Nomination du directeur exécutif de l Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l information (ENISA) 1 Udo Helmbrecht Discours tenu devant la commission ITRE du Parlement européen Bruxelles,

Plus en détail

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))]

Résolution adoptée par l Assemblée générale. [sur le rapport de la Troisième Commission (A/58/497 (Part II))] Nations Unies A/RES/58/132 Assemblée générale Distr. générale 19 janvier 2004 Cinquante-huitième session Point 106 de l ordre du jour Résolution adoptée par l Assemblée générale [sur le rapport de la Troisième

Plus en détail

Project: MY LAWYER MY RIGHTS - enhancing children's rights in criminal proceedings in the EU.

Project: MY LAWYER MY RIGHTS - enhancing children's rights in criminal proceedings in the EU. Project: MY LAWYER MY RIGHTS - enhancing children's rights in criminal proceedings in the EU. Coordinator: Defence for Children International (DCI) - Belgium Duration: 24 months Dates: 1st September 2016

Plus en détail

Exposé de position de l Union européenne

Exposé de position de l Union européenne Nations Unies Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement Distr. générale 27 octobre 2011 Français Original: anglais TD/446 Treizième session Doha (Qatar) 21-26 avril 2012 Exposé de

Plus en détail

RESEAU DES RESERVES DE LA BIOSPHERE DE L AFRIQUE AfriMAB

RESEAU DES RESERVES DE LA BIOSPHERE DE L AFRIQUE AfriMAB RESEAU DES RESERVES DE LA BIOSPHERE DE L AFRIQUE AfriMAB Préambule 1. Considérant que les réserves de la biosphère sont établies pour promouvoir une relation équilibrée entre les êtres humains et la Biosphère

Plus en détail

Facilitation des échanges extérieurs dans les pays maghrébins

Facilitation des échanges extérieurs dans les pays maghrébins Conseil National du Commerce Extérieur Facilitation des échanges extérieurs dans les pays maghrébins Anticiper Partager Agir 02-11-2005 www.cnce.org.ma Sommaire 1. Note de synthèse relative à l état des

Plus en détail

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification

Projet révisé de statuts de l Institut africain de développement économique et de planification Nations Unies Conseil économique et social Commission économique pour l Afrique Comité d experts Trente-cinquième réunion Union africaine Union africaine Union africaine Comité d experts Deuxième réunion

Plus en détail

QUELQUES RAPPELS SUR LE FONCTIONNEMENT DES INSTITUTIONS DE L UNION EUROPEENNE

QUELQUES RAPPELS SUR LE FONCTIONNEMENT DES INSTITUTIONS DE L UNION EUROPEENNE QUELQUES RAPPELS SUR LE FONCTIONNEMENT DES INSTITUTIONS DE L UNION EUROPEENNE 1. Les principales institutions européennes 1.1. Le Conseil Européen Le Conseil Européen est constitué des chefs d état ou

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social E/ESCAP/72/25 Distr. générale 23 février 2016 Français Original: anglais Commission économique et sociale pour l Asie et le Pacifique Soixante-douzième session

Plus en détail

Intergovernmental Group of Experts on Competition Law and Policy, Fifteenth Session. Geneva, October Round Table on:

Intergovernmental Group of Experts on Competition Law and Policy, Fifteenth Session. Geneva, October Round Table on: Intergovernmental Group of Experts on Competition Law and Policy, Fifteenth Session Geneva, 19-21 October 2016 Round Table on: "Capacity building in competition law and policy" Contribution By Pahouindé

Plus en détail

STRATÉGIE GLOBALE POUR LE PROGRAMME MOST. Résumé

STRATÉGIE GLOBALE POUR LE PROGRAMME MOST. Résumé Conseil exécutif Cent quatre-vingt-dix-neuvième session 199 EX/7 PARIS, le 23 février 2016 Original anglais Point 7 de l'ordre du jour provisoire STRATÉGIE GLOBALE POUR LE PROGRAMME MOST Résumé Le présent

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS

ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Communication de M. Gilles Savary, réunion de la commission du 15 décembre 2015 CONCLUSIONS ADOPTÉES PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES

Plus en détail

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES

CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES N 62 - SOCIAL n 25 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 23 mai 2008 ISSN 1769-4000 CREATION D UNE DELEGATION NATIONALE A LA LUTTE CONTRE LES FRAUDES L essentiel Un décret du 18 avril 2008 crée

Plus en détail

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté

A/HRC/FD/2016/1. Assemblée générale. Nations Unies. Ordre du jour provisoire annoté Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 septembre 2016 Français Original : anglais A/HRC/FD/2016/1 Conseil des droits de l homme Forum des Nations Unies sur les droits de l homme, la démocratie

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Strasbourg, le 12.3.2013 COM(2013) 144 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS Une

Plus en détail

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE, PHILIPPE KIRSCH. Séance d information à l attention des représentations diplomatiques

DISCOURS DU PRESIDENT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE, PHILIPPE KIRSCH. Séance d information à l attention des représentations diplomatiques DISCOURS DU PRESIDENT DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE, PHILIPPE KIRSCH Séance d information à l attention des représentations diplomatiques Bruxelles, le 8 juin 2005 1 J ai le plaisir de vous accueillir

Plus en détail