Embrayage et Boîte de vitesses

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Embrayage et Boîte de vitesses"

Transcription

1 Embrayage et Boîte de vitesses I. Embrayage 1) Rôle de l embrayage : Assurer un accouplement progressif entre le moteur et les organes de transmission jusqu à leur complète liaison. Permettre la désolidarisation moteur-boîte de vitesses pour faciliter les changements de rapports en limitant les à-coups. 2) Emplacement de l embrayage : Embrayage Boîte de vitesses Chaîne cinématique Volvo L embrayage se situe entre le moteur et la boîte de vitesse. 3) Constitution de l embrayage : Il existe différents types d'embrayage : Embrayages à friction : Mono disques, bi disques ou multidisques ; Embrayages hydrauliques (convertisseur de couple) : Dispositif utilisant un fluide hydraulique pour entraîner la transmission. Ce système est utilisé surtout pour les véhicules urbains ou effectuant un service avec des arrêts fréquents (Collecte des déchets, bus de ville) ; Embrayages centrifuges : Sur l accélération de la rotation de l arbre moteur, des patins fixés sur celui-ci s écartent et se plaquent à l intérieur de la cloche d embrayage liée à la transmission (Plus répandus sur cyclomoteurs, scooters, motocultures). Il existe différents systèmes de commandes d embrayage : Commandes mécaniques (Câble ou tringle) ; Commandes électriques (Sur les véhicules nécessitant des arrêts fréquents : collecte d ordures ménagères par exemple) ; Commandes électroniques : Sur les boîtes de vitesses robotisées, la pédale d embrayage est supprimée, mais l embrayage lui-même existe toujours ; Commandes hydrauliques et oléopneumatiques (le plus répandu sur les véhicules du groupe lourd).

2 4) Fonctionnement de l embrayage : Cylindre Emetteur AIR Fourchette D embrayage Transmission Hydraulique Compresseur De freinage Embrayage à commande oléopneumatique Servo Pneumatique La pédale transmet le mouvement du conducteur au cylindre émetteur avec démultiplication d effort et de progressivité. (Débrayer : Appui sur la pédale / Embrayer : La pédale est relâchée). Le cylindre émetteur reçoit l effort de la pédale (via la transmission hydraulique) et pousse l huile vers le servo-pneumatique. Le servo-commande, déclenché par la pression hydraulique, pousse la fourchette d embrayage grâce à son vérin pneumatique. II. Boîte de vitesses 1) Rôle de la boîte de vitesses : Adapter le couple moteur au couple résistant en utilisant les différents rapports. Permettre l inversion du sens de rotation de la transmission (marche arrière). Permettre de séparer le moteur de la transmission, la boîte de vitesses étant au point mort et l embrayage en position embrayée. 2) Emplacement de la boîte de vitesses : La boîte de vitesses se situe entre l embrayage et l arbre de transmission. 3) Constitution de la boîte de vitesses : Généralement, les boites de vitesses manuelles sont composées de trois arbres : Primaire ; Secondaire ; Intermédiaire. Boîte de vitesse ZF-ASTRONIC

3 Train épicycloïdal Arbre secondaire Arbre de sortie vers transmission Embrayage Arbre primaire Arbre intermédiaire Vue en coupe boîte de vitesse 4) Fonctionnement de la boîte de vitesses Le choix de plusieurs couples de pignons (engrenages) de diamètres différents offre différents rapports de transmission. Pour un même régime moteur, la combinaison de la sélection permettra d adapter le couple moteur pour démarrer progressivement, adapter la vitesse de déplacement du véhicule, gravir une côte, utiliser le frein moteur en descente etc. L arbre primaire reçoit le mouvement du moteur et de l embrayage. L arbre intermédiaire, pourvu de pignons de tailles différentes, est entraîné en rotation directement par l arbre primaire. Des pignons, de tailles différentes, engrenés par l arbre intermédiaire, tournent librement sur l axe de l arbre secondaire, c est la position point mort. Le conducteur débraye : le mouvement du conducteur sur levier de vitesse déplace en translation un pignon «baladeur-craboteur» qui lie le pignon libre avec l arbre secondaire, celui-ci entraine l arbre de transmission. Le véhicule entre en mouvement lorsque le conducteur embraye. Pour le changement de rapport en marche, afin que les engrenages ne s entrechoquent pas, il est important que les arbres et pignons aient une vitesse de rotation identique. Un synchroniseur (sorte de frein conique) adaptera la vitesse de rotation des engrenages avant le crabotage.

4 Particularité technique pour les véhicules lourds : En raison d une plage d utilisation étroite du moteur (1200 à 2000 tr/mn), et en fonction du poids (jusqu à 44 t), il faut plus de rapports que sur un véhicule léger. Pour garantir une fiabilité mécanique tout en assurant un choix diversifié et adapté de rapports de démultiplication, on utilise des boîtes de vitesse à étage ou à relais, ou la combinaison des deux. Fonctionnement de la boîte à relais : On divise les rapports de boîte par un train de pignons en entrée de boîte qui permet de faire varier la vitesse de rotation de l arbre intermédiaire (demi-vitesse) par la manipulation d un basculeur sur le levier de vitesse. Après avoir manipulé le basculeur, il sera nécessaire d actionner l embrayage pour que le changement (petite/grande ou inversement) s opère. Fonctionnement de la boîte à étages : On double le nombre de rapports de boîte par un réducteur en sortie de boîte qui permet de faire varier la vitesse de rotation de l arbre secondaire par rapport à l arbre de sortie (transmission). En démultiplication, l arbre de sortie (transmission) tourne moins vite que l arbre secondaire (gamme basse de 1 ère à 4 ème ), En solidarisant l arbre de sortie et l arbre de secondaire (prise directe), la vitesse des deux arbres est identique (gamme haute de 5 ème à 8 ème ). La sélection s effectue, selon les constructeurs, en poussant le levier de vitesse sur le côté ou avec un basculeur sur le levier de vitesse. L action se réalise lorsque le levier de vitesse repasse par le point mort. Boîte à relais P : Petite G : Grande P G Super lente Arrière 1P-1G 3P-3G N 2P-2G 4P-4G Commande de boîte à relais Boîte à étages à grille unique L : 1 er étage H : 2 ème étage L H Arrière L1-H5 L3-H7 N L2-H6 L4-H8 Commande de boîte à étages Grille BV A étages Commande Du relais Commande de boîte combinant étages et relais Lentes Rapides

5 Boite de vitesse à doubleur de gamme (étages) : Les pignons sont à dentures hélicoïdales, ce qui limite le bruit comparé aux dentures droites. Le graissage réalisé par barbotage traditionnellement, peut être assuré sous pression. Il est primordial de démonter la transmission en cas de remorquage. Le nombre de rapports est doublé par un train épicycloïdal (boite à étages). Sélecteur de rapport Fourchette de Commande Arbre secondaire Sélecteur du doubleur de gamme Arbre primaire Arbre de sortie Arbre intermédiaire Crabot, synchroniseur Pignon de marche arrière Boite de vitesse à 5 rapports de marque ZF Train épicycloïdal (doubleur de gamme)

6 Thème Mécanique 5) Types de boîtes de vitesses Boîte de vitesses automatisée ou robotisée : Boîte de vitesses mécanique classique à engrenages, greffée d un système automatisé électrotechnique qui pilote l embrayage et la sélection des vitesses. A tout moment, selon les constructeurs, le conducteur a le choix de passer du mode automatique au mode manuel et inversement. Commandes de boîte robotisée : N = neutre = point mort D = drive = marche avant normale R = reverse = recul C = manœuvre A/M = basculement mode automatique/manuel et inversement Boîte de vitesses automatiques : Boîte de vitesses disposant d un système capable de déterminer de façon autonome le meilleur rapport de transmission. Un système électro-hydraulique piloté par un calculateur électronique gère le passage des vitesses. L accouplement moteur / boîte de vitesse est assuré par un convertisseur de couple hydraulique et non par un disque à friction. Il en résulte un mauvais rendement dû au glissement permanent qui tend à s améliorer sur les boîtes modernes disposant d un embrayage de pontage du convertisseur qui s enclenche lorsque les régimes de rotation de l arbre d entrée et de l arbre de sortie sont sensiblement identiques. Arbre de sortie Trains épicycloïdaux Convertisseur de couple Arbre primaire Commandes de boîte de vitesses automatiques : N = neutre = point mort D = drive = marche avant normale P = park = véhicule en stationnement L, 3, 2 = sélection manuelle Boîte de vitesses séquentielles : Boîte de vitesse à engrenages parallèles dont la sélection ne permet pas de sauter un ou plusieurs rapports, mais de passer immédiatement un rapport supérieur ou inférieur. C est un type de boîte, utilisé fréquemment sur les motos et les véhicules de compétition. La sélection des rapports est manuelle ou électrotechnique.

7 6) Les conduites à tenir Embrayage : Contrôle périodique du niveau du liquide et de la garde. Relâcher souplement la commande, ne pas faire patiner, ne pas laisser le pied dessus la pédale. En cas d arrêt prolongé, remettre au point mort et relâcher l embrayage. Boîte de vitesse : Contrôle périodique de la présence de tâches ou de fuites, respecter la zone d utilisation optimale (zone verte) du compte tour pour changer de vitesse. Boîte manuelle : après débrayage, manipuler souplement le levier sans brutalité pour que la synchronisation et le crabotage puissent se coordonner ; Boîte robotisée et automatique : accélérer progressivement pour stabiliser en zone verte et laisser faire la gestion automatique du changement de rapport. Ne pas abuser du mode manuel qui doit être réservé pour effectuer les manœuvres ; Boîte de vitesse séquentielle : respecter la zone d utilisation optimale. Dans tous les cas, en cas d arrêt prolongé, privilégier la position neutre (point mort) pour préserver la mécanique d une part et la sécurité d autre part.

La transmission du couple moteur aux roues

La transmission du couple moteur aux roues J'ai un "cardan" qui fait du bruit! Ma boîte de vitesse "siffle" en marche arrière! Mes vitesses "craquent"! Mon embrayage patine! Qu'est ce qu'une boîte courte? moteur aux roues Montage conventionnel

Plus en détail

Lycée professionnel Gaston Barré. Baccalauréat professionnel. MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014. L embrayage.

Lycée professionnel Gaston Barré. Baccalauréat professionnel. MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014. L embrayage. Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : Technologie 1 1/10 1/ Mise en situation 2/ Définition Quelle que soit

Plus en détail

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7

BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 BOITE DE VITESSES AUTOMATIQUE BVA 1/7 I CONDITIONS A REMPLIR L obtention de trois, quatre rapports ( et plus ) en marche avant. Le contrôle des paramètres principaux : Une marche arrière, la mise au point

Plus en détail

La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8

La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8 La BOITE de VITESSES ROBOTISEE B.V. Robotisée 1/8 I Frontière de l étude - - - II Fonction globale Calculateurs moteur et ABS / ESP Energie Présence M.O électrique Freinage Réglages Ouverture porte Puissance

Plus en détail

La BOITE de VITESSES AUTOMATIQUE B.V.A 1/7

La BOITE de VITESSES AUTOMATIQUE B.V.A 1/7 La BOITE de VITESSES AUTOMATIQUE B.V.A 1/7 I CONDITIONS A REMPLIR L obtention de cinq, six rapports ( et plus ) en marche avant. Une marche arrière, la mise au point mort et l immobilisation du véhicule.

Plus en détail

SIMULATEUR AUTO-ECOLE

SIMULATEUR AUTO-ECOLE SIMULATEUR AUTO-ECOLE Programme National de Formation : Etape n 1 0 CONTENU PEDAGOGIQUE CONNAITRE LE VEHICULE Savoir situer les organes mécaniques savoir situer les principaux organes de la voiture et

Plus en détail

La boîte de vitesses

La boîte de vitesses Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : 1 1/16 1- Introduction Organe existant pratiquement depuis le début

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC

TD d après CCP TSI 2012 CI 4 - TEC Contexte de l étude La nécessité de diminuer le coût de transport des marchandises embarquées sur les bateaux porte-conteneurs impose de limiter au maximum le temps d immobilisation des navires à quai.

Plus en détail

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms :

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms : Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : 1- Introduction 1 1/15 Un différentiel est un système mécanique qui

Plus en détail

FONCTION D USAGE. En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement:

FONCTION D USAGE. En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement: BOITE DE VITESSES FONCTION D USAGE En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement: Lors des démarrages, la mise en mouvement d un véhicule nécessite une force très importante,

Plus en détail

BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER!

BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER! BIEN FREINER. MIEUX CONDUIRE. INTARDER! 1 2 Dans le transport des marchandises, la RENTABILITÉ ET LA SÉCURITÉ ont la plus haute priorité. Une topographie difficile et variable, un trafic dense, ainsi que

Plus en détail

L embrayage de ma voiture

L embrayage de ma voiture L embrayage de ma voiture A l attention de mes élèves Stéphane Dumuid / Auto-école 079 / 449 17 22 Bilan énergétique du moteur à combustion. 100% d énergie du carburant ~30% gaz d échappement ~30% refroidissement

Plus en détail

CITROËN BERLINGO 4X4 DANGEL

CITROËN BERLINGO 4X4 DANGEL CITROËN V.U Fourgons 600 et 800 kg Motorisation 1,9l diesel et 2,0 Hdi NOTICE D UTILISATION ET D ENTRETIEN (complémentaire à la notice de base) NOTICE D UTILISATION V34 4X4 V.U - 1959A - 07/2004 VISITE

Plus en détail

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 1 Références bibliographiques T. Gillespie. «Fundamentals of vehicle Dynamics», 1992, Society of Automotive

Plus en détail

LE SYSTÈME D EMBRAYAGE

LE SYSTÈME D EMBRAYAGE Nom Doc. Professeur Prénom Classe LE SYSTÈME D EMBRAYAGE 1/ Mise en situation 2/ Nécessité du système Constatations : Si l on observe la courbe de couple d un moteur thermique, on note qu il ne peut pas

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

ÉCOLINE MOTORISATION

ÉCOLINE MOTORISATION ÉCOLINE MOTORISATION Cinématique PRÉSENTATION DU VÉHICULE Pour cette étude, vous disposez d une voiture FG ECOLINE à motorisation thermique entièrement montée et fonctionnelle. Cette voiture radiocommandée

Plus en détail

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF

SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF SYSTÈME DE FREINAGE REGENERATIF Pour Scooters, Motos, Quads électriques ou hybrides MAZZIOTTA MOTORS SAS 9A Boulevard de Strasbourg 83000 TOULON FRANCE Mail : commercial@mazziotta-motors.com Le freinage

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2011 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

La boite de vitesse. En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement:

La boite de vitesse. En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement: Document n 1 En fonctionnement, un véhicule rencontre des résistances à l avancement: Lors des démarrages, la mise en mouvement d un véhicule nécessite une force très importante, bien supérieure à celle

Plus en détail

Fiche N 10 Hydraulique

Fiche N 10 Hydraulique Contrôle du débit - Clapets 1/Mise en situation : Fiche N 10 Hydraulique Mise en situation Types d étranglement : la vitesse est liée au débit Les étrangleurs à parois longues ou limiteurs de débit Fonctionnement

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

25. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

25. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES 25. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PLAN DU MOTEUR 25-2 DISPOSITIF DE REGLAGE EN HAUTEUR DU PARE-BRISE 25-9 RESERVOIRS DE CARBURANT (DEUX) 25-6 25-1 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES PLAN DU MOTEUR VUE DU MOTEUR

Plus en détail

Les systèmes de freinage pneumatiques sur les véhicules lourds

Les systèmes de freinage pneumatiques sur les véhicules lourds Les systèmes de freinage pneumatiques sur les véhicules lourds Actuellement, et encore pour quelques années, les questionnaires d examen de théorie complémentaire posent des questions sur les 2 systèmes

Plus en détail

Pneumatique Schémas de principe

Pneumatique Schémas de principe Pneumatique Schémas de principe 1 Schéma de principe Commande d un vérin à simple effet Problème posé : Le piston d un vérin à simple effet doit amorcer son mouvement de sortie dès qu on actionne un bouton

Plus en détail

La Direction assistée Direction 1/7

La Direction assistée Direction 1/7 I ) Limite de l étude La Direction assistée Direction 1/7 Bras de direction Crémaillère Distributeur rotatif Pompe de direction assistée Vérin d assistance Biellette de direction Biellette de direction

Plus en détail

Module Techniques de montage - Mécanique

Module Techniques de montage - Mécanique 5ème édition Juin 2014 Module Techniques de montage - Mécanique Art. n 2411f Index Le montage 7 Les paliers 13 Les accouplements 33 Les joints 35 Les techniques de montage 41 Questions d examen 53 Index

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (2) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (2) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 LE SYSTEME DE TRANSMISSION (2) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 1 Références bibliographiques T. Gillespie. «Fundamentals of vehicle Dynamics», 1992, Society of Automotive

Plus en détail

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO TD 20 - Loi Entrée-Sortie à l'aide d'un produit scalaire constant de deux vecteurs d orientation Page 1/6 Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO (Selon le concours CCP 2004 filière

Plus en détail

I. Préliminaires. 1. Introduction

I. Préliminaires. 1. Introduction 1. Introduction I. Préliminaires La commande de direction des véhicules automobiles impose au conducteur de vaincre par l intermédiaire du volant le couple de pivotement dû à l action du sol sur les roues

Plus en détail

Transmission véhicules légers

Transmission véhicules légers Module 9 Transmission véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction. Pont à travée mobile

Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction. Pont à travée mobile Examen de Conception mécanique 2 ième année INSA Ingénierie de la Construction Mai 2012 Durée 2 heures 30 Aucun document autorisé Pont à travée mobile Sommaire : SUJET 1 Présentation du projet page 2 2

Plus en détail

PEUGEOT PARTNER 4X4 DANGEL

PEUGEOT PARTNER 4X4 DANGEL PEUGEOT (VU Fourgons 170C et 190C 1,9l diesel) NOTICE D UTILISATION (complémentaire à la notice de base) NOTICE D UTILISATION 4X4 VU - 1937 A 03/2001 TÉL. 33 (0)3 89 38 57 00 -FAX 33 (0)3 89 82 59 13 -INTERNET

Plus en détail

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :...

technologie Nom :.. Prénom :... Classe :... technologie S4 LES ACTIVITÉS DE SERVICE S4-4 La santé et la sécurité au travail 1/8 COURS N 3 DATE :../. /.. 0 1,5 3ans Objectifs : A laide des outils de manutention et de la connaissance de ces outils,

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM

Caractéristiques techniques. Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Surface Miner 2500 SM Caractéristiques techniques Largeur de taille max. Profondeur de taille* 1 Tambour de taille Nombre d outils Diamètre du tambour avec pics Surface Miner

Plus en détail

TUTORIAUX / 02 Démontage d un moteur AM6

TUTORIAUX / 02 Démontage d un moteur AM6 01 / Premièrement, démonter la vis de purge située sous le bas moteur pour sortir l huile du moteur. Déposer ensuite le bas moteur du cadre et démonter la pipe, boite à clapets, carburateur, pignon et

Plus en détail

Quelles sont les éléments de stockage de nos trois objets techniques?

Quelles sont les éléments de stockage de nos trois objets techniques? 1. Expérience Que se passe-t-il quand j ouvre l orifice du ballon? Quelles sont les éléments de stockage de nos trois objets techniques? C19 : Identifier les éléments de stockage, des 3 objets techniques.

Plus en détail

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE

SCHÉMATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUMATIQUE SCHÉATISATION HYDRAULIQUE ET PNEUATIQUE Schématisation hydraulique et pneumatique 1. Rôle de la schématisation Dans de nombreux systèmes automatisés, des vérins pneumatiques à double effet sont utilisés

Plus en détail

Fiche N 7 Hydraulique

Fiche N 7 Hydraulique Les vérins hydrauliques 1/Les vérins : Fiche N 7 Hydraulique Caractéristiques : Ce sont sans aucun doute les appareils hydrauliques les plus connus. Ils reçoivent un débit d huile qui provoque le déplacement

Plus en détail

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures

Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Volvo FE hybride Pour la distribution et la collecte des ordures Avec des PTR jusqu à 26 tonnes, le Volvo FE hybride réunit tous les atouts pour la collecte des ordures et la distribution. Le moteur électrique

Plus en détail

FREINAGE DES TRAINS PRINCIPES DE BASE

FREINAGE DES TRAINS PRINCIPES DE BASE FREINAGE DES TRAINS PRINCIPES DE BASE Dater de publication : 04/02/2015 SNCB B-TR.2 Table des matières Pages 1. Principes de fonctionnement du frein 3 2. Fonctionnement du frein automatique 6 3. Fonctionnement

Plus en détail

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf dpi

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6

LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 LE CIRCUIT DE DEMARRAGE dém. 1/6 I DESCRIPTION - Le circuit est composé d'une batterie, d'un contacteur général (allumage / démarrage ) et d'un démarreur. + contact + batterie + allumage - masse + AVC

Plus en détail

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN Auteurs Comité pédagogique «COD 3» de l ECASC Glossaire «Formateur de conduite tout terrain» A Angle d attaque : Angle formé par le sol, le point

Plus en détail

Parties opératives pneumatiques

Parties opératives pneumatiques Parties opératives pneumatiques Chaîne d énergie Les vérins pneumatiques Les distributeurs Circuits pneumatiques ALIMENTER Ordres Chaîned DISTRIBUER CONVERTIR 'énergie Chaîne d énergie Sructure d un système

Plus en détail

Il choisit le meilleur.

Il choisit le meilleur. Il choisit le meilleur. Suisse L assurance de faire bonne route. Avec MAN, vous roulez mieux: MAN propose des produits et des prestations de service qui vous permettent d assurer votre succès des solutions

Plus en détail

AC SERVO MOTOR MODELE MJ MODE D'EMPLOI FRANCAIS

AC SERVO MOTOR MODELE MJ MODE D'EMPLOI FRANCAIS AC SERVO MOTOR MODELE MJ MODE D'EMPLOI FRANCAIS 1. Précaution de sécurité S'il vous plait, lire avec soin ce mode d'emploi et particulièrement concernant les précautions de sécurité suivantes. Montage

Plus en détail

PRISES DE MOUVEMENT. Sommaire

PRISES DE MOUVEMENT. Sommaire Sommaire Introduction... Désignation des types des prises de mouvement... Disposition des prises de mouvement... Critères de choix d une prise de mouvement... Dimensions des brides d accouplement... Montage

Plus en détail

LPO G. Monge - P. Mohen

LPO G. Monge - P. Mohen Nom Prénom Classe DE VITESSES LA BOÎTE 1/ Mise en situation 2/ Nécessité du système La boite de vitesses est indispensable en raison des caractéristiques du moteur à combustion interne. Tout moteur à combustion

Plus en détail

Alfa Roméo Giulietta TCT

Alfa Roméo Giulietta TCT Présentation Alfa Giulietta Le meilleur de l automobile en Suisse romande Alfa Roméo Giulietta TCT Gratuit Alfa Romeo Giulietta TCT, aucun signe distinctif par rapport à la version manuelle Chaque constructeur

Plus en détail

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles

Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles Entraînements de levage et de traction à hautes performances pour grues industrielles ABM Greiffenberger propose aux constructeurs de ponts roulants, de grues pivotantes et de portiques roulants une vaste

Plus en détail

Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz. Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010

Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz. Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010 Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010 Opération presse 4MATIC HP 18-01-2010 Sommaire 1. La marque Mercedes-Benz A. Le marché français B. Le marché de la transmission

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 5.0 1/6 Semestre 1 3.4 Châssis 30/124 périodes selon 3.4.1 Superstructure, carrosserie Expliquer les concepts de sécurité active et passive et leur attribuer les systèmes et éléments correspondants

Plus en détail

Monte-escaliers électriques

Monte-escaliers électriques Monte-escaliers électriques LIFTKAR PT Fiable, polyvalent, ingénieux Que vous soyez un utilisateur de fauteuil roulant, une personne à mobilité réduite, une aide à domicile ou un professionnel de santé

Plus en détail

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA

Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA Mieux sur la route sur toute la ligne. Le package d efficacité DIWA 1 Economiser le carburant. Réduire les émissions. Augmenter la disponibilité. Baisse des consommations de carburant, réduire la complexité,

Plus en détail

XXXX F16D ACCOUPLEMENTS POUR LA TRANSMISSION DES MOUVEMENTS DE ROTATION; EMBRAYAGES; FREINS [2]

XXXX F16D ACCOUPLEMENTS POUR LA TRANSMISSION DES MOUVEMENTS DE ROTATION; EMBRAYAGES; FREINS [2] XXXX F16D F16D F16 ÉLÉMENTS OU ENSEMBLES DE TECHNOLOGIE; MESURES GÉNÉRALES POUR ASSURER LE BON FONCTIONNEMENT DES MACHINES OU INSTALLATIONS; ISOLATION THERMIQUE EN GÉNÉRAL F16D XXXX F16D ACCOUPLEMENTS

Plus en détail

Palan à chaîne DCS-Pro Demag Palan à chaîne DCMS-Pro Demag. A vitesse variable

Palan à chaîne DCS-Pro Demag Palan à chaîne DCMS-Pro Demag. A vitesse variable Palan à chaîne DCS-Pro Demag Palan à chaîne DCMS-Pro Demag A vitesse variable 1 Des palans à la fois rapides et précis grâce à la variation continue de la vitesse Les palans à chaîne Demag avec variation

Plus en détail

Arbre principal P1 P2 P3. Les pièces de même couleur tournent ensemble et à la même vitesse. Arbre principal. Embrayage C3 Embrayage C4

Arbre principal P1 P2 P3. Les pièces de même couleur tournent ensemble et à la même vitesse. Arbre principal. Embrayage C3 Embrayage C4 Chapitre 9 Transmission électronique Allison 357 La troisième étape d engrenage prend place dans le train planétaire P3. L arbre principal tourne en direction opposée à l entrée et fait tourner le planétaire

Plus en détail

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES

PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES 31. - LA TECHNIQUE PNEUS FREINS ABS ESP HUILE VITESSES LES PNEUS D UNE VOITURE 1. Les pneus doivent être conformes. Ce sont les pneus qui assument le contact de la voiture avec la route. Pour rouler en

Plus en détail

Les dispositifs complémentaires au freinage

Les dispositifs complémentaires au freinage Les dispositifs complémentaires au freinage I. L anti blocage des roues 1) Rôle Lorsque les roues se bloquent lors d un freinage, le véhicule ne réagit alors plus aux mouvements de direction exercés avec

Plus en détail

Transmission véhicules utilitaires

Transmission véhicules utilitaires Module 12 Transmission véhicules utilitaires Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES (Partie 3)

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES (Partie 3) INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES (Partie 3) Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique 2012-2013 Types

Plus en détail

Les Freins des Automobiles. Presente par: Georges Allam Romeo hobeika

Les Freins des Automobiles. Presente par: Georges Allam Romeo hobeika Les Freins des Automobiles Presente par: Georges Allam Romeo hobeika Presentation des freins Mode d action Types des freins Types de fonctionnement ABS Frein moteur et Frien electromaghetique Le resultat

Plus en détail

ESTACA: La Formation Transports

ESTACA: La Formation Transports E S T A C A ESTACA: La Formation Transports Automobile, Aéronautique, Ferroviaire et Transports Guidés Ecole Supérieure des Techniques Aéronautiques et de Construction Automobile 1 Formation Michelin Technologie

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

Une Technologie qui bouge et travaille. ZF-Duodrive: la transmission hydrostatique

Une Technologie qui bouge et travaille. ZF-Duodrive: la transmission hydrostatique Une Technologie qui bouge et travaille. ZF-Duodrive: la transmission hydrostatique Les poids lourds d'aujourd'hui ne sont plus utilisés uniquement comme un moyen de transport, mais servent également à

Plus en détail

Identification des éléments de la fonction propulsion

Identification des éléments de la fonction propulsion Identification des éléments de la fonction propulsion Objectif de la séquence Identifier à partir d une représentation les éléments de la fonction se propulser. Décrire graphiquement le fonctionnment.

Plus en détail

LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.)

LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.) LA FONCTION REGULATION DE RALENTI. ( Pilotage de l'air additionnel.) 1 / But : La régulation de ralenti permet d assurer un régime de ralenti stable et le plus faible possible. 2 / Principe : Pour pouvoir

Plus en détail

CHAPITRE I: INTRODUCTION

CHAPITRE I: INTRODUCTION CHAPITRE I: INTRODUCTION Chapitre I: Introduction I-1. Problématique En 2000, 58 millions de voitures ont été produites dans le monde. La quasi totalité de ces véhicules est équipée de moteurs à combustion

Plus en détail

Technologie fonctionnelle de. l automobile TOME

Technologie fonctionnelle de. l automobile TOME Technologie fonctionnelle de l automobile TOME 2 Technologie fonctionnelle de l automobile TOME 2 La transmission, le freinage, la tenue de route et l équipement électrique HUBERT MÈMETEAU BRUNO COLLOMB

Plus en détail

Il est important que ces instructions soient lues attentivement et comprises avant la première utilisation du matériel. Gardez ces instructions

Il est important que ces instructions soient lues attentivement et comprises avant la première utilisation du matériel. Gardez ces instructions Il est important que ces instructions soient lues attentivement et comprises avant la première utilisation du matériel. Gardez ces instructions accessibles pour vos besoins futurs. Pour des raisons de

Plus en détail

Boîte mécanique 6 vitesses 02M

Boîte mécanique 6 vitesses 02M Service. Programme autodidactique 205 Boîte mécanique 6 vitesses 02M Conception et fonctionnement Afin de permettre aux automobiles modernes de satisfaire aux exigences croissantes en matière de confort

Plus en détail

Chariots tracteurs. Bien connaître pour mieux prévenir. Besoin d informations complémentaires : Contactez votre Service de Santé au Travail

Chariots tracteurs. Bien connaître pour mieux prévenir. Besoin d informations complémentaires : Contactez votre Service de Santé au Travail Besoin d informations complémentaires : Contactez votre Service de Santé au Travail Chariots tracteurs Conduite de chariots en production Les permis c a t é g o r i e s c h a r i o t s Transpalettes à

Plus en détail

PT Fold 130/160. Accessoires LIFTKAR. Idéal pour le transport des patients. Monte-escaliers électriques

PT Fold 130/160. Accessoires LIFTKAR. Idéal pour le transport des patients. Monte-escaliers électriques Rückseite Equipé de roues de 200 mm de diamètre et doté d une largeur de voie de 297 mm, le PT Fold est l appareil idéal pour les escaliers en colimaçon particulièrement raides et étroits. Une fois replié,

Plus en détail

de véhicules pour personnes à mobilité réduite

de véhicules pour personnes à mobilité réduite godfer Adaptation de véhicules pour personnes à mobilité réduite 51, rue Lafayette - BP 80-58200 COSNE-SUR-LOIRE Tél. : 03 86 28 36 38 - Fax : 03 86 28 42 03 - www.huet-equipements.com - E-mail : huet-equipements@wanadoo.fr

Plus en détail

CARRIER C12R-B. 1100 kg. Call for Yanmar solutions

CARRIER C12R-B. 1100 kg. Call for Yanmar solutions CARRIER 1100 kg Call for Yanmar solutions COMPACITÉ Le carrier est performant sur tous les types de terrains. Il garantit polyvalence et productivité. Principes de construction > Dimensions compactes :

Plus en détail

Petit guide pour une conduite efficace

Petit guide pour une conduite efficace Petit guide pour une conduite efficace Petit guide pour une conduite efficace Chez Audi, performances et sobriété ne sont pas antinomiques. Cependant, l automobiliste peut lui aussi influer sur la consommation.

Plus en détail

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth

L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth L efficacité énergétique selon Bosch Rexroth 1 Contexte et cadre institutionnel de l efficacité énergétique D après la directive 2006/32/CE du 5 avril 2006, relative à l'efficacité énergétique dans les

Plus en détail

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 %

Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % PRESS info P09601FR / Per-Erik Nordström Mai 2009 Bus hybrides Scania : un concept novateur qui améliore le rendement de 25 % Scania lance un vaste programme d essais en service réel d une chaîne cinématique

Plus en détail

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511

2105-2110 mm 1695 mm. 990 mm Porte-à-faux avant. Modèle de cabine / équipage Small, simple / 3. Codage 46804211 46804311 46804511 CANTER 3S13 2105-2110 mm 1695 mm 990 mm Porte-à-faux avant 3500 3995 4985 Longueur max. de carrosserie** 2500 2800 3400 Empattement 4635 4985 5785 Longueur hors tout Masses/dimensions Modèle 3S13 Modèle

Plus en détail

LES VEHICULES HYBRIDES

LES VEHICULES HYBRIDES LES VEHICULES HYBRIDES AVANT PROPOS Pour faire face aux problèmes liés à la pollution atmosphérique et à la baisse des ressources en pétrole, les constructeurs tels que GM, FORD, PSA,TOYOTA, NISSAN, ont

Plus en détail

H. REGULATEURS AVANT-PROPOS 1. REGULATEUR PNEUMATIQUE POUR MOTEURS DEUX TEMPS

H. REGULATEURS AVANT-PROPOS 1. REGULATEUR PNEUMATIQUE POUR MOTEURS DEUX TEMPS H. REGULATEURS AVANT-PROPOS Les moteurs qui sont montés normalement sur les tondeuses, les motopompes, etc. sont généralement équipés d un régulateur de vitesse qui contrôle le régime du moteur dans des

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

La conduite verte en 10 points

La conduite verte en 10 points La campagne Make Cars Green vise à réduire l impact des nuisances automobiles sur l environnement et à sensibiliser les conducteurs à une conduite verte. La conduite verte en 10 points Achetez vert Planifiez

Plus en détail

Description fonctionnelle. Levier de frein automatique ECO-Master. BPW-FB-AGS 37481401f

Description fonctionnelle. Levier de frein automatique ECO-Master. BPW-FB-AGS 37481401f Description fonctionnelle Levier de frein automatique ECO-Master BPW-FB-AGS 37481401f Page 2 BPW-FB-AGS 37481401f Sommaire 1. Vue éclatée... Page 3 2. Principe de fonctionnement... Page 4 2.1 Cycle de

Plus en détail

Annexe 1 de l'arrêté du 10 janvier 2013 CONDUCTEUR (RAISONS MEDICALES)

Annexe 1 de l'arrêté du 10 janvier 2013 CONDUCTEUR (RAISONS MEDICALES) CONDUCTEUR (RAISONS MEDICALES) 01. Dispositif de correction et/ou de protection de la vision Tous types de correction ou de protection de la vision. Exemples : couvre œil, lunettes, lentilles, lentilles

Plus en détail

Directives à l intention des conducteurs. Boîte de vitesses UltraShift Eaton MD. Fuller MD TRDR0940F

Directives à l intention des conducteurs. Boîte de vitesses UltraShift Eaton MD. Fuller MD TRDR0940F Directives à l intention des conducteurs Boîte de vitesses UltraShift Eaton MD Fuller MD TRDR0940F Octobre 2007 Avertissements et mises en garde Avertissements et mises en garde AVERTISSEMENT Lisez toutes

Plus en détail

Transmission TRANSMISSION AUTOMATIQUE. Positions du levier de vitesse. P Stationnement. R Marche arrière

Transmission TRANSMISSION AUTOMATIQUE. Positions du levier de vitesse. P Stationnement. R Marche arrière Transmission TRANSMISSION AUTOMATIQUE AVERTISSEMENTS Ne laissez jamais d enfants sans surveillance dans le véhicule, surtout si la clé intelligente s y trouve également. Lorsque le véhicule est à l arrêt,

Plus en détail

FONCTION D USAGE. Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission.

FONCTION D USAGE. Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission. EMBRAYAGE & FONCTION D USAGE Au démarrage, il assure un accouplement progressif entre moteur et organes de transmission. Il désaccouple temporairement la transmission pour s arrêter, changer de vitesse

Plus en détail

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE MINISTERE DE L'EDUCATION NATIONALE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL REPARATION DES CARROSSERIES Session : 2012 E.1- EPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE UNITE CERTIFICATIVE U11 sous-épreuve E11 Analyse d un système

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC 1 Introduction DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC Balai passager Balai conducteur L objet de l étude est le mécanisme complet d essuieglace avant du Renault Scénic II. Ce véhicule étant un monospace,

Plus en détail

Lubrification automobile et des moteurs industriels

Lubrification automobile et des moteurs industriels Lubrification automobile et des moteurs industriels p. 95 à 97 Lubrification automobile et des moteurs industriels LUB / LUBMA LUB / LUBMA-E Lubrification des moteurs d automobiles 3 Jours Niveau : Expertise

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

Combinaisons de modules modulog pour la technique de manipulation

Combinaisons de modules modulog pour la technique de manipulation Combinaisons de modules modulog pour la technique de manipulation Maniement aisé de charges lourdes un excédent de productivité Le maniement et l assemblage manuel de charges lourdes offrent un grand potentiel

Plus en détail

THEME TECHNIQUE TRANSMISSION INTEGRALE

THEME TECHNIQUE TRANSMISSION INTEGRALE 1) MISE EN SITUATION: 2) FINALITÉ : Améliorer la motricité du véhicule quelque soit les conditions d adhérence. 3) FONCTIONS: Répartir la puissance motrice sur les 4 roues du véhicule et diminuer la force

Plus en détail