Transmission de mouvement avec transformation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transmission de mouvement avec transformation"

Transcription

1 I- de mouvement par un mécanisme «Vis-écrou» : Solutions technologiques Solution 1 Solution 2 Solution 3 Solution 4 Chariot Chariot Chariot Chariot Vis :.. Ecrou :. Vis :. Ecrou :.. Vis :. Ecrou :. Vis :.. Ecrou : Caractéristiques cinématiques : C = n. p V = N. p - C : course ou déplacement en mm. - P a : Pas apparent de la vis, ou de l écrou en mm. - n : nombre de tours. - n f : nombre de filets - V : vitesse de translation linéaire en mm/min - N : vitesse de rotation en tr/min - p = p a.n f avec p :pas réel et p a :pas apparent Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 1 sur 9

2 Système : Table coulissante Application : vis-écrou Table coulissante (4) (2) (1) vis(3) Données : N m = 750 tr/min Z 1 = 20 dents ; Z 2 =100 dents Le filetage de la vis (3) est à deux filets de pas 1,5mm Travail demandé : 1- Calculer la vitesse de rotation de la vis(3) : N 3 2- Calculer la vitesse de translation de la table coulissante (4) en (m/s). 3- Si la table fait une course de 60 mm, calculer le nombre de tours de la vis (3) : n En déduire le nombre de tours effectués par l arbre moteur : n M 5- Calculer la durée de cette course en secondes Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 2 sur 9

3 II- Transformation de mouvement par un mécanisme «Pignon-crémaillère» : Crémaillère pignon Caractéristiques cinématiques : C = R p. α = n.π.d p V = R p. ω = N.π.d p Z c = n.z p = C / (π.m) - C : course ou déplacement en mm. - n : nombre de tours. - V : vitesse de translation linéaire en mm/min ou m/s - N : vitesse de rotation en tr/min - R p : Rayon du pignon ; d p :diamètre du pignon ( d p = m. Z p ) - ω: vitesse angulaire du pignon en rad/s. (ω= 2πN/60) - Z c : nombre de dents de la crémaillère - Z p :nombre de dents du pignon Application : On donne : - Module de denture du pignon m = 1,5mm - Nombre de dents du pignon Zp = 20 dents Calculer : a- L angle de débattement du pignon pour une course de la crémaillère de 60mm. b- Le nombre de dents minimal de la crémaillère pour assurer cette course. Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 3 sur 9

4 III- Transformation de mouvement par système: Bielle-manivelle III-1 Identification des éléments constituants un système bielle manivelle Observer l animation puis indiquer sur le dessin ci-contre le nom de chaque composant en utilisant les étiquettes suivantes : Piston (Coulisseau) bielle Chemise (Cylindre) Vilebrequin (Manivelle) Axe III-2 Traçage du diagramme des espaces du piston 1 :Bloc moteur B 2 :Bielle 3 :Piston C A Démarche à suivre de la manipulation : 4 :Manivelle Tracer la trajectoire du point A sur le schéma ci-dessous. A l aide d un compas représenter les positions du point A pour les différentes positions du point B Projeter les positions du point A pour chaque position de l axe du temps, puis tracer la courbe des espaces. C α B A Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 4 sur 9

5 Relever la course maximale du piston à partir de la courbe obtenue : C Max =.. Comparer cette valeur avec le diamètre du cercle représentant la trajectoire du point B. Mesurer le rayon de la manivelle : R =. mm Donner la relation entre la course maximale et le rayon de la manivelle : C Max =.. Pour la position (1) du point B, exprimer la distance C en fonction R et α.. C = En exploitant cette formule compléter le tableau ci-dessous α C Constatation : 0. La course C est maximale α = π/2. La course C est nulle α = π. 3 π/2. 2 π. III-3 Détermination de la vitesse instantanée du piston par la méthode de l équiprojectivité : Démarche : Sachant que la vitesse angulaire ωb,1/0 = 100 rad/s et que le rayon de la manivelle R = 50mm, calculer Vitesse tangentielle V(B,1/0) en (m/s). Représenter V(B,1/0), ce vecteur est tangent à la trajectoire T(B,1/0) au point B (ou perpendiculaire à (AB) au point B). On en déduit que V(B,1/0) = V(B,2/0) car V(B,2/1)=0 ( B étant le centre de rotation de 2/1) Faire la projection orthogonale de V(B,1/0) sur la droite (BC); Reporter la projection en C; (Respecter le sens) déduire la norme de V(C,2/0) qui est aussi V(C,3/0); cette dernière représente la norme de la vitesse linéaire du piston. Echelle des longures : 2mm Echelle des vitesses : 1m/s 1mm 5mm ωb,1/0 1 B 2 C 3 A 0 V(C,3/0) = Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 5 sur 9

6 Application 1: Système d étude mini-compresseur (Dossier technique: manuel de cours page 247à 250). Problème : Calculer le débit d air du mini compresseur. le débit = Volume/tour x Vitesse de rotation Q(mm 3 /min) = V (mm 3 /tour) x N(tr/min) Sachant que la vitesse de rotation du moteur est Nm = 1200 tr/min, Z1=10 dents et Z5=100 dents. Calculer la vitesse de rotation du vilebrequin (11). A partir du dessin d ensemble (Page 249), mesurer le rayon de la manivelle R =.. Déterminer la valeur de la course Maximale du piston. C Max =.. Calculer le débit de ce mini-compresseur en (L/min). (1L = 1000cm 3 =10 6 mm 3 ) (Relever la valeur du diamètre du piston à partir du dessin d ensemble page 249) Q = Quels recommandations peut on suggérer au fabriquant afin qu il augmente le débit de ce minicompresseur.. Application 2: Système d étude : Scie sauteuse (Dossier technique : manuel de cours page ) Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 6 sur 9

7 1- Étude du dispositif de de mouvement : a- Relever à partir du dessin d ensemble la valeur de l excentrique :(e). e = mm b- Donner l expression de la course totale effectuée par la scie (16) pour une rotation de l axe (3).... c- Calculer la valeur de la course totale effectuée par la scie (16) pour une rotation de l axe (3) Etude cinématique : On donne le schéma simplifié du mécanisme de de mouvement de la scie sauteuse en une position donnée (a un instant t). La vitesse de rotation du moteur est Nm= 2000 tr/min. 0,1 3mm Travail demandé : - Donner la nature du mouvement de la manivelle (4) :... - Tracer la trajectoire du point A appartenant à la manivelle (4) par rapport au corps (1) : A4/1 - Donner la nature du mouvement du coulisseau (9) : Tracer la trajectoire du point B appartenant au coulisseau (9) par rapport au corps (1) : B9/1 - Calculer la vitesse linéaire du point A4/1 et tracer sur le schéma ci-dessus son vecteur vitesse : Déduire par la méthode graphique le module du vecteur vitesse du point B appartenant au coulisseau (9) par rapport au corps (1) Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 7 sur 9

8 IV- Transformation de mouvement par came : Système d étude : Unité de perçage (manuel de cours page 259) Données : * L opération de perçage d une pièce se fait en 5 phases : - avance rapide de l outil, à vitesse constante sur 20 mm pendant 1/6 de tour ; - avance lente de l outil, à vitesse constante sur 25 mm pendant 1/3 de tour ; - maintien en position de l outil pendant 1/12 de tour ; - retour rapide de l outil à vitesse constante pendant 1/4 de tour ; - repos pour le reste du temps. * Rayon minimal de la came (rayon de course nulle) : R = 30 mm * Rayon du galet : r = 10 mm 1- Tracer la courbe des espaces relative au cycle décrit ci-dessus. 60 e C (mm) (mm) Positions (1 tour) 2- Tracer le profil réel de la came. Sens de rotation Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 8 sur 9

9 Synthèse : Transformer un mouvement de rotation en mouvement de translation (et réciproquement) VIS - ECROU Ecrou BIELLE MANIVELLE & EXCENTRIQUE ( réversible) CAME PIGNON CR LERE (réversible) Vis Course : C = n. P C:course (mm) n : nombre de tours (tr) P : pas réel du filetage P = nf. Pa nf: nombre de filets Pa : pas apparent Vitesse linéaire de translation : V = N. P V : vitesse linéaire en (mm/mn) P : Pas du filetage en (mm) N : Vitesse de rotation en (tr/min) Course : C = R. (1 - cos ) R : rayon de la manivelle : l angle de rotation efféctué par la manivelle en (rad) Course maximale Bielle manivelle : C = 2. R Excentrique : C = 2. e Vitesse linéaire de translation : Méthode graphique : Equiprojectivité : Manuel de cours p Course : La valeur du déplacement dépend de la forme et des dimensions de la came. Traçage du profil d une came disque: Manuel de cours p260 Types de cames : - Came disque ou (plate) - Came tambour - Came à rainure Méthode graphique : Equiprojectivité Course : C =n. d pig = R pig. n : nombre de tours (tr) d pig : diamètre du pignon Z pig :Nombre de dents du pignon. : l angle de rotation efféctué par le pignon en (rad) Vitesse linéaire de translation V =N. d pig = R pig. V : Vitesse de translation en (m/s). N : Vitesse de rotation du pignon en (tr/s). : vitesse angulaire en (rad/s) Nombre de dents de la crémaillère (Z c ) : Zc = n. Zpig Ou Zc = C / m Cours En Ligne Pour s inscrire : Page 9 sur 9

Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES.

Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES. TD 11 corrigé - Cinématique graphique - Composition des vecteurs vitesses Page 1/8 Corrigé Exercice 1 : ROBOT 2 AXES. Question 1 : Tracer les trajectoires TB 2/1, TA 1/0 et TB 1/0. Le mouvement de 2/1

Plus en détail

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous

CINEMATIQUE GRAPHIQUE 2D Polycopié sans trous Cours ENSIS MEC101 Mécanique des systèmes et des milieux déformables CINEMTIQUE GRPHIQUE 2D Polycopié sans trous 1/20 I) MOUVEMENT D'UN SOLIDE 1.1. Solide du point de vue cinématique Un mécanisme est composé

Plus en détail

Mécanisme d essuie glace Bosch

Mécanisme d essuie glace Bosch 1- Montrer que V ( 3/ 0) 0,5 m/ s 30 mm On mesure sur le document réponses : O mes = 30 mm L échelle est de 1/ 2 donc O reelle = 30 1.4 = 42mm 2π V ( 3/ 0) = O Ω (3/ 0) = 0.042 114 = 0.5 m/ s 60 V ( 3/

Plus en détail

ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE

ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE E2 ETUDE D UN OUVRAGE Cours 1BI S2 : Utilisation de l énergie S2.1 : Machines électromagnétiques ETUDE D UNE CHAINE CINEMATIQUE 1. TRANSMISSION PAR POULIES COURROIES. 1.1. Fonction : Transmettre par adhérence,

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks Page 1/9 Mecaplan pour SolidWorks Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL....2

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide

Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide Chapitre 2 : Caractéristiques du mouvement d un solide I Rappels : Référentiel : Le mouvement d un corps est décris par rapport à un corps de référence et dépend du choix de ce corps. Ce corps de référence

Plus en détail

MACHINE A SCIER A RUBAN

MACHINE A SCIER A RUBAN MACHINE A SCIER A RUBAN 1. Présentation 1.1. Schéma G 1.2. Fonctionnement Le schéma ci-joint représente la chaîne cinématique d une boite de vitesse pour scie à ruban. Le moteur M communique son mouvement

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Découvrir le système objet de l étude. Utiliser un logiciel de simulation

Découvrir le système objet de l étude. Utiliser un logiciel de simulation Lycée PE MARTIN TP N 6 durée : 2h CENTRE D INTERET : CI.5 : transmission de puissance, transformation de mouvement MECANISME D ESSUIE GLACE BOSCH TP de découverte. Application - mise en œuvre de savoirs/savoir-faire.

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II DISPOSITIF D ESSUIE-VITRES DE LA RENAULT SCENIC II CORRIGÉ OBJET D ETUDE 1 : L ARCHITECTURE FONCTIONNELLE DU PRODUIT QUESTION 01 : Intensité de la pluie ou intensité des précipitations ou quantité d eau

Plus en détail

FERMEUSE DE BOITES DE GLACES

FERMEUSE DE BOITES DE GLACES BTS ASSISTANCE TECHNIQUE D'INGÉNIEUR Sous épreuve U42 Vérification des performances mécaniques et électriques d un système pluritechnologique. DOSSIER CORRECTION FERMEUSE DE BOITES DE GLACES Ce dossier

Plus en détail

1. LE MOTEUR THERMIQUE

1. LE MOTEUR THERMIQUE 1. LE MOTEUR THERMIQUE 1.1 Définition Les moteurs thermiques transforment de la chaleur en travail mécanique destiné à équilibrer le travail résistant d un véhicule qui se déplace. Les machines thermiques

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

Bac GM 2006 Métropole Essuie glace de SCENIC CORRIGE 1 ère Partie

Bac GM 2006 Métropole Essuie glace de SCENIC CORRIGE 1 ère Partie ac GM 2006 Métropole Essuie glace de SCENIC CORRIGE 1 ère Partie Question 2 : Liaison 6/24 : contact cylindre cylindre avec appui sur un épaulement, le maintien en position est assuré par sertissage. Question

Plus en détail

MOBILITE ET HYPERSTATISME

MOBILITE ET HYPERSTATISME MOBILITE ET HPERSTATISME 1- Objectifs : Le cours sur les chaînes de solides nous a permis de déterminer le degré de mobilité et le degré d hyperstatisme pour un mécanisme donné : m = Nc - rc et h = Ns

Plus en détail

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Option Génie Electrotechnique SESSION 2002 Epreuve: Etude des constructions Durée : 4 heures Coefficient : 6 CHARIOT SANS CONDUCTEUR CERIC

Plus en détail

1 Cinématique du solide

1 Cinématique du solide TBLE DES MTIÈRES 1 Cinématique du solide 1 1.1 Coordonnées d un point dans l espace......................... 1 1.1.1 Repère et référentiel................................ 1 1.1.2 Sens trigonométrique...............................

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE LA RENAULT SCENIC II EXAMEN GMP 120 Session de Mai 2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Présentation du support d étude (p.1&2) Travail à réaliser (p.3&4) Tableau des liaisons

Plus en détail

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE

Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE Devoir maison SSI Support d étude : BORNE ESCAMOTABLE PRESENTATION DEFINITION DU BESOIN A SATISFAIRE Déplacer une masse de m = 36 Kg à une vitesse V = 0,33 m/s, hauteur déployée 1m. SOLUTION MECANIQUE

Plus en détail

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1 Compétences travaillées : Réaliser un graphe de structure du mécanisme, Réaliser un schéma cinématique lorsque la modélisation des liaisons est connue, Écrire la fermeture géométrique pour obtenir la loi

Plus en détail

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES

RAPPELS DE MATHEMATIQUES. ORTHOPHONIE Première année. Dr MF DAURES RAPPELS DE MATHEMATIQUES ORTHOPHONIE Première année 27 28 Dr MF DAURES 1 RAPPELS DE MATHEMATIQUES I - LES FONCTIONS A - Caractéristiques générales des fonctions B - La fonction dérivée C - La fonction

Plus en détail

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN

MOTO ELECTRIQUE. CPGE / Sciences Industrielles pour l Ingénieur TD06_08 Moto électrique DIAGRAMME DES INTER-ACTEURS UTILISATEUR ENVIRONNEMENT HUMAIN MOTO ELECTRIQUE MISE EN SITUATION La moto électrique STRADA EVO 1 est fabriquée par une société SUISSE, située à LUGANO. Moyen de transport alternatif, peut-être la solution pour concilier contraintes

Plus en détail

série TXV la pompe à régulation

série TXV la pompe à régulation TXV - Présentation série TXV la pompe à régulation pompes hydrauliques à cylindrée variable LES POINTS FORTS Les pompes de la série TXV sont des pompes à cylindrée variable, équipées d'une régulation débit-pression

Plus en détail

MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES

MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES MACHINES SIMPLES, MÉCANISMES ET TECHNIQUES Ce document s adresse à des adultes. 2010-2011 La mécanique Quelques définitions Mécanique Mécanisme Utilité d un mécanisme Mise en fonction des mécanismes Force

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

Proposition de corrigé

Proposition de corrigé CONCOURS COMMUN 25 DES ECOLES DES MINES D ALBI, ALES, DOUAI, NANTES Epreuve spécifique de Sciences Industrielles (filière PTSI) Vendredi 2 Mai 25 de 8h à 2h Proposition de corrigé A ETUDE FONCTIONNELLE

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique 2012-2013 INTRODUCTION Définitions

Plus en détail

CHAPITRE 1 MÉCANISMES. 1.1 Modélisation cinématique. 1.1.1 Problématique. 1.1.2 Modèle cinématique

CHAPITRE 1 MÉCANISMES. 1.1 Modélisation cinématique. 1.1.1 Problématique. 1.1.2 Modèle cinématique TABLE DES MATIÈRES 1 Mécanismes 1 1.1 Modélisation cinématique.......................... 1 1.1.1 Problématique............................ 1 1.1.2 Modèle cinématique......................... 1 1.2 Liaisons

Plus en détail

A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE

A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE A. CINEMATIQUE ET DYNAMIQUE 1. Grandeurs cinématiques a. Rappels et définitions La cinématique étudie les mouvements sans se préoccuper de leurs causes (c est-à-dire des forces) Le mouvement est le changement

Plus en détail

LE TOURNAGE SOMMAIRE. 5- Les portes pièces: - Les portes pièces standards page 8 - Les portes pièces dédiés page 9

LE TOURNAGE SOMMAIRE. 5- Les portes pièces: - Les portes pièces standards page 8 - Les portes pièces dédiés page 9 LE TOURNAGE SOMMAIRE 1- Les machines de tournage: - Les tours parallèles. page 2 - Les tours à copier. page 3 - Les tours semi-automatiques page 3 - Les tours automatiques page 3 - Les tours automatiques

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs

Définition de la forme de l arbre et des charges Possibilités de modifier toutes ces grandeurs Logiciel : ArbrEn2D Ce logiciel permet de calculer et de dessiner les efforts et les déformations dans une pièce rectiligne isostatique 2D à section variable. Les grandeurs d'entrée sont la géométrie de

Plus en détail

Mécanique Transmission de puissance

Mécanique Transmission de puissance Mécanique Transmission de puissance Mécanique Transmission de puissance... 4 1. Introduction... 4 2. Quelques rappels... 4 3. Création du mouvement... 4 3.1 Moteurs à courant continu... 4 3.2 Moteurs pas

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1

Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Chafa Azzedine - Faculté de Physique U.S.T.H.B 1 Définition: La cinématique est une branche de la mécanique qui étudie les mouements des corps dans l espace en fonction du temps indépendamment des causes

Plus en détail

BALAI D ESSUIE-GLACE

BALAI D ESSUIE-GLACE BALAI D ESSUIE-GLACE I- PRESENTATION I-1-MISE EN SITUATION: Pour nettoyer correctement le pare-brise d un véhicule, le balai d essuie-glace doit rester en contact permanent avec la glace. A grande vitesse,

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE SERIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES Génie Mécanique Option A et B SESSION 2006 Epreuve : Etude des constructions Durée : 6 Heures Coefficient : 8 DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE

Plus en détail

Sciences et Technologie de l Industrie et du Développement Durable

Sciences et Technologie de l Industrie et du Développement Durable Sciences et Technologie de l Industrie et du Développement Durable PROJET ROBOT RAMONEUR Le projet ramoneur est un projet collaboratif entre STI2D de spécialité ITEC et SIN. Analyse fonctionnelle: 1 )

Plus en détail

CIN Cinématique TP CIN1.3 Pompe doseuse CIN-1.3

CIN Cinématique TP CIN1.3 Pompe doseuse CIN-1.3 TP TP CIN-1.3 CIN-1.3 Schéma Schéma cinématique cinématique / / trajectoires trajectoires (Pompe (Pompe doseuse) doseuse) Moyens : Pompe doseuse Prérequis : Cours TE1 : schématisation CIN1 : trajectoires.

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Version simplifiée de la Session 2003 Série S Sciences de l ingénieur Composition écrite de Sciences de l'ingénieur Durée 4 heures Étude d'un système pluritechnique. Sont autorisés

Plus en détail

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Centre d Intérêt n 5 : ALIMENTER ET DISTRIBUER L ENERGIE ENERGIE HYDRAULIQUE Système : pilote automatique de bateau COURS TP série 2 TD NOM : Prénom : DATE : 1 T.S.I. Nous avons mis en évidence, dans la

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

CHAPITRE 3 LE GUIDAGE EN TRANSLATION

CHAPITRE 3 LE GUIDAGE EN TRANSLATION CHAPITRE 3 LE GUIDAGE EN TRANSLATION 3-FONCTIONNEMENT : On fait tourner la vis de manœuvre (2), la pièce guide (3) se translate pour déplacer, suivant le sens de rotation de la vis, le vé de positionnement

Plus en détail

I. Préliminaires. 1. Introduction

I. Préliminaires. 1. Introduction 1. Introduction I. Préliminaires La commande de direction des véhicules automobiles impose au conducteur de vaincre par l intermédiaire du volant le couple de pivotement dû à l action du sol sur les roues

Plus en détail

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Dessin industriel 1 ère année Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Les techniques graphiques à l IUT DESSIN INDUSTRIEL (DI) 2 h Cours 10 h TP 1 partiel DAO : dessin assisté par ordinateur

Plus en détail

Fiche N 9 Hydraulique

Fiche N 9 Hydraulique Les pompes hydrauliques 1/Généralités : Fiche N 9 Hydraulique Fonction : Une pompe hydraulique est un générateur de débit qui transforme l énergie mécanique en énergie hydraulique Une pompe fournit le

Plus en détail

Les constituants des chaînes fonctionnelles

Les constituants des chaînes fonctionnelles Les constituants des chaînes fonctionnelles On travaille sur des systèmes complexes, dans les champ de l automatique et de la mécanique Seule l approche fonctionnelle permet de les aborder Matière d œuvre

Plus en détail

Le dessin technique. Suivant les besoins, on utilise différentes représentations du réel, mais chacune possède ses règles et conventions.

Le dessin technique. Suivant les besoins, on utilise différentes représentations du réel, mais chacune possède ses règles et conventions. Le dessin technique Cours 1. Les différents dessins techniques : Suivant les besoins, on utilise différentes représentations du réel, mais chacune possède ses règles et conventions....... 2. Disposition

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Calculatrices autorisées Système d ouverture et de fermeture de portes de tramway Partie I - Présentation de l étude Les grandes métropoles répondent au problème

Plus en détail

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine)

(Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto, et également pour un S2R1000, équipé d un disque acier en fond de cloche, et ressorts d origine) Analyse de la charge transmise aux roulements de la roue dentée, notamment en rajoutant les efforts axiaux dus aux ressorts de l embrayage (via la cloche) (Exemple ici de calcul pour une Ducati 748 biposto,

Plus en détail

1. Outillage - REPOSE : CULASSE (SUR VÉHICULE ) DÉPOSE. https://networkservice.citroen.com/docapvpr/affiche.do?ref=b1dg012ap0&refaff=b...

1. Outillage - REPOSE : CULASSE (SUR VÉHICULE ) DÉPOSE. https://networkservice.citroen.com/docapvpr/affiche.do?ref=b1dg012ap0&refaff=b... Page 1 sur 10 DÉPOSE - REPOSE : CULASSE (SUR VÉHICULE ) IMPERATIF : Respecter les consignes de sécurit s curité et de propreté. 1. Outillage Figure : E5AP364D [1] Douille pour vis de culasse (-).0185.

Plus en détail

Mécanique Mesure de vitesse angulaire

Mécanique Mesure de vitesse angulaire Mesure de vitesse angulaire 472073 Français p 1 Capteur Tachymètre Version : 9009 1 Présentation Un tachymètre ou compte tours est un appareil de mesure qui permet de relever la vitesse de rotation d une

Plus en détail

Chapitre 0 Introduction à la cinématique

Chapitre 0 Introduction à la cinématique Chapitre 0 Introduction à la cinématique Plan Vitesse, accélération Coordonnées polaires Exercices corrigés Vitesse, Accélération La cinématique est l étude du mouvement Elle suppose donc l existence à

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION SESSION Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé : - Calculatrice

Plus en détail

Annexe V. Notice du programme DYNAPOUL

Annexe V. Notice du programme DYNAPOUL Annexe V Notice du programme DYNAPOUL Les entrées peuvent s effectuer soit par le clavier, soit par fichier, enfin par bloc de trois. Ce chapitre se décompose en deux sous-chapitres indépendants suivant

Plus en détail

D = 5 2 4 0,5. 4 points. D = 5 2 2 D = 5 donc D est un nombre entier. 0,5

D = 5 2 4 0,5. 4 points. D = 5 2 2 D = 5 donc D est un nombre entier. 0,5 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 s) Montrer que D est un nombre entier. Ê D = 5 12 2 D = 5 2 Exercice n 1 : Toutes les étapes de calcul devront figurer sur la copie. 1. On donne A = + 1 + 2. Calculer et donner

Plus en détail

Mécanique. À retenir. Page : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 1) Mouvement linéaire :

Mécanique. À retenir. Page : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 1) Mouvement linéaire : À retenir 1) Mouvement linéaire : 2) Mouvement angulaire : Comment passer d une vitesse linéaire à une vitesse de rotation : 260 Vitesse : v R v : Vitesse en mètres par seconde (m.s -1 ) l : Longueur en

Plus en détail

jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement

jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement jusqu à 350bar jusqu à 150l/min Ventilpatroner Blocs de raccordement 1. DESCRIPTION 1.1. GENERALITES Le fonctionnement des soupapes parachute FLUTEC est déterminé par un débit d huile, qui lors d une rupture

Plus en détail

EPREUVE : TECHNOLOGIE VEHICULE ELECTRIQUE

EPREUVE : TECHNOLOGIE VEHICULE ELECTRIQUE Devoir e contrôle N 1 2010-2011 EPREUVE : TECHNOLOGIE VEHICULE ELECTRIQUE Niveau : 4 ème seconaire Section : science technique Durée :4 heure 1 - Présentation u véhicule : Le véhicule e la photo ci-contre

Plus en détail

Démarche d aide au choix des matériaux :

Démarche d aide au choix des matériaux : Démarche d aide au choix des matériaux : L entreprise «Mécachrome» utilise par expérience plusieurs types de matériaux convenant à la réalisation de pièces mécaniques. La sélection de chaque matériau peut

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2)

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique

Plus en détail

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel

BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES. Étude d un Système Technique Industriel BACCALAURÉAT SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES Spécialité génie électronique Étude des Systèmes Techniques Industriels SYSTÈME DE DISTRIBUTION AUTOMATIQUE DE BOISSONS CHAUDES ES 7600 NECTA-WITTENBORG.

Plus en détail

Sommaire TECHNOLOGIE SERVICES. 1-Sommaire. 2-Description du produit. 3-Schéma électronique. 4-Eclaté avec repérage. 5-Nomenclature

Sommaire TECHNOLOGIE SERVICES. 1-Sommaire. 2-Description du produit. 3-Schéma électronique. 4-Eclaté avec repérage. 5-Nomenclature Sommaire 1-Sommaire 2-Description du produit 3-Schéma électronique 4-Eclaté avec repérage 5-Nomenclature 6 à 7-Perçage et pliage du châssis 8 à 9- Perçage et pliage du support axe roue avant 10 à 11- Perçage

Plus en détail

Vélo électrique MEDIA

Vélo électrique MEDIA Vélo électrique MEDIA Présentation de l épreuve Durée : 4 heures Cette épreuve n est pas une épreuve écrite, il n est donc pas demandé de rédiger de compte rendu. Toutefois, les dessins, les schémas et

Plus en détail

1 / INTRODUCTION SOMMAIRE. A la fin du cours, vous devrez être capable de :

1 / INTRODUCTION SOMMAIRE. A la fin du cours, vous devrez être capable de : A la fin du cours, vous devrez être capable de : Identifier un détecteur Connaître les différents modèles Connaître leurs fonctionnements et leurs limites d utilisation Connaître leur branchement Exploiter

Plus en détail

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors

Si deux droites sont parallèles à une même troisième. alors les deux droites sont parallèles entre elles. alors N I) Pour démontrer que deux droites (ou segments) sont parallèles (d) // (d ) (d) // (d ) deux droites sont parallèles à une même troisième les deux droites sont parallèles entre elles (d) // (d) deux

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Conducteur virtuel pour véhicule automobile L'accroissement de la circulation automobile dans les grandes agglomérations menace de saturation leur réseau d'autoroutes

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures

BACCALAUREAT GENERAL Session 2002 Série S Sciences de l Ingénieur. ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures BACCALAUREAT GENERAL Session 22 Série S Sciences de l Ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 6 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Présentation de Filengrène

Présentation de Filengrène Présentation de Filengrène Filengrène est un logiciel de CFAO dédié aux engrenages. L esprit de cette application consiste à permettre à une entreprise même si celle-ci n est pas spécialisée dans le taillage

Plus en détail

Géométrie des Transformations

Géométrie des Transformations Géométrie des Transformations Plan des activités de PREMIÈRE ANNÉE SECONDAIRE Thème 1 Dans le plan et dans l'espace: droites, demi droites, segments de droites et plans Plans dans l'espace Droites, demi

Plus en détail

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC

DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC 1 Introduction DISPOSITIF D ESSUIE-GLACE DE MEGANE SCENIC Balai passager Balai conducteur L objet de l étude est le mécanisme complet d essuieglace avant du Renault Scénic II. Ce véhicule étant un monospace,

Plus en détail

REVUE TECHNIQUE 450i

REVUE TECHNIQUE 450i REVUE TECHNIQUE 450i Page 1 sur 26 R464 R447 R449 R448 R458 R454 R462 R456 R463 R461 R450 R484 R460 R472 R483 R482 Page 2 sur 26 SUPPORT POUR MOTEUR 450i Page 3 sur 26 Cette revue technique est réservée

Plus en détail

Mandrins autocentrants à serrage manuel

Mandrins autocentrants à serrage manuel s autocentrants à serrage manuel HG-N Tenons croisés Mors système SMW s à serrage manuel Ø 16-63 mm avec passage de barre CHANGEMENT RAPIDE De mors 3 mors Page 6 HG-F Tenons croisés Mors système FORKARDT

Plus en détail

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42

Centre de tournage. et de fraisage CNC TNX65/42 Centre de tournage et de fraisage CNC TNX65/42 Le tour TRAUB TNX65/42 pose de nouveaux jalons dans l'usinage à haute performance. Le concept de machine futuriste avec l'incomparable nouvelle unité de fraisage

Plus en détail

Les véhicules La chaîne cinématique

Les véhicules La chaîne cinématique Un peu d histoire 1862 : M. BEAU DE ROCHAS invente le cycle à 4 temps 1864 : premier moteur à 4 temps, par M.OTTO 1870 : industrialisation de la voiture 1881 : première voiture électrique par M. JEANTAUD

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

COTATION. G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits)

COTATION. G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits) COTATION G.P.S. ( Spécification Géométrique des Produits) La spécification géométrique des produits, symbolisée GPS, consiste à définir, au travers d un dessin de définition : La forme, les dimensions

Plus en détail

Sculpture des pales. Stator. Dessins de la turbine de 1.2 mètre / la marmite septembre 2008-1 - Epaisseur mini : 35 (ici 45)

Sculpture des pales. Stator. Dessins de la turbine de 1.2 mètre / la marmite septembre 2008-1 - Epaisseur mini : 35 (ici 45) Dessins de la turbine de 1.2 mètre / la marmite septembre 2008-1 - Sculpture des pales Largeur mini : 95 ( ici 120) Epaisseur mini : 35 (ici 45) En prenant comme référence le fascicule de la grande machine

Plus en détail

LES LIAISONS COMPLETES

LES LIAISONS COMPLETES ETUDE DES LIAISONS MECANIQUES LES LIAISONS COMPLETES Construction Référence au programme S.T.I Référence au module 2 Etude des liaisons mécaniques. module 6 : Construction des 2-2 Liaisons complètes. liaisons

Plus en détail

Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 120

Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 120 Université Joseph Fourier - Grenoble GMP 12 EXAMEN GMP11 / GMP12 Session de Juin 215 - Durée 2 heures Aucun document autorisé Calculatrice autorisée Documents fournis : Texte du sujet (p.1 à 4) Tableaux

Plus en détail

BTS - CONCEPTION et INDUSTRIALISATION en MICROTECHNIQUES LECTEUR DVD PORTABLE

BTS - CONCEPTION et INDUSTRIALISATION en MICROTECHNIQUES LECTEUR DVD PORTABLE BTS - CONCEPTION et INDUSTRIALISATION en MICROTECHNIQUES SESSION 2006 Epreuve E4 : CONCEPTION PRELIMINAIRE Durée : 4 heures Coefficient : 2 LECTEUR DVD PORTABLE AUCUN DOCUMENT AUTORISE MOYENS DE CALCUL

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008 POSITIONNEUR DE PANNEAU SOLAIRE POUR CAMPING-CAR

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008 POSITIONNEUR DE PANNEAU SOLAIRE POUR CAMPING-CAR BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE: ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 POSITIONNEUR DE PANNEAU SOLAIRE

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

L'étalon de référence

L'étalon de référence L'étalon de référence... désormais également pour salles blanches 03/2015 RK DuoLine Clean Spécificités /Avantages techniques Graisseur 99Maintenance facilitée par la lubrification centrale à l aide du

Plus en détail

Manchons et accessoires

Manchons et accessoires Manchons 392 Définition 392 Séries 392 Variantes 392 Eléments de montage et de démontage 392 Suffixes 395 Caractéristiques 396 Manchon de serrage (cote métrique) 396 Manchon de serrage (cote pouce) 399

Plus en détail

PINCES PNEUMATIQUES NOMENCLATURE FIG. 1.1 TYPES. Pince pneumatique Mâchoires Mors Rainure de capteur F = force de serrage sur un doigt seulement.

PINCES PNEUMATIQUES NOMENCLATURE FIG. 1.1 TYPES. Pince pneumatique Mâchoires Mors Rainure de capteur F = force de serrage sur un doigt seulement. PICES PEUMATIQUES OMECLATURE Pince pneumatique Mâchoires Mors Rainure de capteur F = force de serrage sur un doigt seulement. Si une pince comporte 3 doigts, avec F = 25, la force totale de serrage sera

Plus en détail

LACLUSIENNE. Éléments filetés, normalisation. www.laclusienne.com

LACLUSIENNE. Éléments filetés, normalisation. www.laclusienne.com LACLUSIENNE C L U F I X Éléments filetés, normalisation www.laclusienne.com Éléments filetés, normalisation Ce document contient des informations relatives aux fi letages des produits LA CLUSIENNE-CLUFIX

Plus en détail

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES PHYSIQUE DES FLUIDES 1 1. MASSE-UNITES DE FORCE Masse (m).la masse d un corps caractérise la quantité de matière de ce corps en Kilogrammes ( Kg - unité S.I) Le Poids (p) d un corps peut s exprimer par

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

Baccalauréat STL B Épreuve de sciences physiques. Correction. Session septembre 2014 Métropole. 06/12/2014 www.udppc.asso.fr

Baccalauréat STL B Épreuve de sciences physiques. Correction. Session septembre 2014 Métropole. 06/12/2014 www.udppc.asso.fr Baccalauréat STL B Épreuve de sciences physiques Session septembre 2014 Métropole Correction 06/12/2014 www.udppc.asso.fr PARTIE A : traitement du lait et pasteurisation. 1. Contrôle qualité du lait (document

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

MECANISME. 1) Définition d un mécanisme : Graphe des liaisons détaillées de l étau

MECANISME. 1) Définition d un mécanisme : Graphe des liaisons détaillées de l étau 1) Définition d un mécanisme : MECANISME Un mécanisme est constitué par un ensemble de pièces mécaniques liées entre-elles par des liaisons. Ces pièces possèdent des mouvements de rotation et/ou de translation

Plus en détail

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14

Objectifs : Notion de rendement. 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 1 ère GMB Technologie Les performances moteur 1 / 14 Les performances moteur Objectifs : L élève devra être capable de : Définir et calculer un rendement global du moteur ; Citer les paramètres influents

Plus en détail

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS

SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR CONCEPTION DE PRODUITS INDUSTRIELS SESSION 214 ETUDE DE PRODUITS INDUSTRIELS SOUS EPREUVE E51 MODELISATION ET COMPORTEMENT DES PRODUITS INDUSTRIELS Durée : 4 heures Aucun

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 4 TEMPS I:PRINCIPE DE BASE. 1-1:Situation problème. Lorsque nous voulons déplacer un véhicule manuellement, il est plus facile de le déplacer en créant une force sur

Plus en détail