LE PARADOXE DUFLOT. ATELIER PRESSE Daniel Znaty Directeur immobilier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE PARADOXE DUFLOT. ATELIER PRESSE Daniel Znaty Directeur immobilier"

Transcription

1 LE PARADOXE DUFLOT Un dispositif incitatif, une perception négative des Français patrimoniaux, un décollage lent des résultats au rendez-vous pour l UFF ATELIER PRESSE Daniel Znaty Directeur immobilier 5 novembre 2013

2 Sommaire 1. Le dispositif Duflot et les Français patrimoniaux Hélène Sada-Sulim, directrice de la communication, UFF 2. Le dispositif Duflot et le marché de l investissement locatif Daniel Znaty, Directeur immobilier, UFF 3. L expérience de l UFF et de ses partenaires Nicolas Berthelot, Président, Ammonitia investissement Eric Bourse, Directeur, Eiffage immobilier Philippe Delhotel, Directeur commercial, La Française AM (SCPI Duflot) 4. Synthèse des échanges Le dispositif Duflot 2

3 Le dispositif Duflot et les Français patrimoniaux

4 UFF L observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale / Point 5 Un intérêt pour l immobilier qui se maintient à un niveau élevé chez les Français patrimoniaux Sentiment que c est le bon moment pour investir dans L immobilier locatif d investissement % 49% 56% Les parts de SCPI 44% 35% 44% Connection creates value 4

5 UFF L observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale / Point 5 Une approche qui prend davantage en compte des dimensions socio démographiques que la réalité du marché Q42. Si demain, vous deviez investir dans l immobilier, quels types d investissements parmi les suivants choisiriez-vous? Connection creates value * En 2011, l intitulé de l item était : «Scellier (immobilier locatif en logements neufs)» / En 2012, l intitulé de l item était : «L Immobilier locatif d investissement en logement neufs». 5

6 UFF L observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale / Point 5 Près d un an après son déploiement, le dispositif Duflot reste peu connu. Q52. Personnellement diriez-vous que vous connaissez très bien, assez bien, assez mal ou très mal le mécanisme et les avantages du dispositif Duflot, relatif à l investissement locatif dans l immobilier neuf? TOTAL BIEN 32% TOTAL MAL 68% Connection creates value + - = Différences significatives positives ou négatives à la moyenne pour la cible indiquée 6

7 UFF L observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale / Point 5 Le dispositif Duflot ne séduit guère les Français patrimoniaux Remise à niveau : Depuis le 1er janvier 2013, le dispositif Scellier, visant à soutenir l investissement immobilier locatif, a été remplacé par le dispositif Duflot. Tout contribuable domicilié en France qui acquiert, entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016 un logement neuf ou en état futur d achèvement, peut bénéficier de la loi Duflot. La réduction d impôt sur le revenu est de 18% du montant de l investissement, étalée sur 9 ans de manière linéaire et égale. Le dispositif Duflot génère ainsi jusqu à de réduction d impôt par an pendant 9 ans. Q53. Personnellement, envisagez-vous d investir dans l immobilier locatif afin de bénéficier du dispositif Duflot? + Détenteurs de produits de défiscalisation (25%) + - = Différences significatives positives ou négatives à la moyenne pour la cible indiquée Connection creates value 7

8 UFF L observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale / Point 5 Qui lui préférent le dispositif Scellier. Q54. Personnellement, diriez-vous que d un point de vue fiscal, le dispositif Duflot est plus ou moins intéressant que le Scellier? Le dispositif Duflot est? Connection creates value 8

9 UFF L observatoire UFF IFOP de la clientèle patrimoniale / Point 5 Plus d un quart des Français patrimoniaux serait «certainement» dissuadé d investir dans l immobilier locatif si les loyers venaient à être davantage encadrés par les pouvoirs publics Q55. Le gouvernement envisage d encadrer davantage les loyers dans les agglomérations où la demande de logements est la plus forte. La mise en œuvre d une telle mesure pourrait-elle vous dissuader d investir dans l immobilier locatif d investissement? + Ouverts aux risques (67%) Connection creates value + - = Différences significatives positives ou négatives à la moyenne pour la cible indiquée 9

10 Le marché de l investissement locatif et l expérience UFF

11 Immobilier 2013 : une année logique Une progression marquée du chiffre d affaires immobilier en 2013, à l UFF Une hausse de 20% du CA à octobre 2013 par rapport à octobre 2012 : 170 M de CA 800 lots vendus Dans un marché national plus nuancé Hausse de 6% du nombre de logements neufs vendus sur le 1 er semestre 2013 Dont environ ½ en investissement Le dispositif Duflot 11

12 Le «paradoxe Duflot» Comparatif du dispositif Scellier avec le dispositif Duflot Réduction d impôt : En 2012, le dispositif Scellier proposait 13 % En 2013, le dispositif Duflot affiche 18% Nombre d acquisitions par an (dans la limite de 300 K ) Scellier : une seule Duflot : deux Plafond de loyers plus bas en Duflot mais cohérents avec le marché Plafonnement de la réduction d impôt Duflot en fonction de la surface, qui pénalise les grandes surfaces (T3 et T4), hors marché de l investissement Le dispositif Duflot 12

13 L immobilier à l UFF Une sélection rigoureuse des programmes immobiliers Situation géographique Demande locative Réputation et solidité du promoteur Prix cohérents avec le marché Une approche patrimoniale de l investissement Un projet à long terme Pour les clients qui en ont les moyens L avantage fiscal reste «la cerise sur le gâteau» Le dispositif Duflot 13

14 Les modes de détention Acquisition en direct Ticket d entrée à partir de 180 K Propriété d un immeuble Acquisition par le biais de SCPI Immobilier d habitations ou de bureaux et commerces Ticket d entrée à partir de quelques centaines d euros Propriété de parts Un conseil adapté à chaque client, en fonction de ses objectifs et ses moyens Le dispositif Duflot 14

15 Synthèse des échanges

16 Les freins au Duflot 1. Le plafond des niches fiscales rapidement atteint (propos : Daniel Znaty) Le plafonnement à constitue un frein pour les investisseurs les plus argentés. Mais, pour un investisseur moyen, un investissement de à dans un dispositif Duflot laisse la place pour cumuler un autre dispositif de défiscalisation Le dispositif Duflot 16

17 Les freins au Duflot 2. Les freins «psychologiques» des clients au dispositif Duflot (propos : Daniel Znaty, Philippe Delhotel, Martine Simon-Claudel Directeur Général Délégué) Le premier frein est le plafonnement des loyers. Le nom ou l image du ministre associé à un dispositif fiscal ne devraient pas avoir d impact sur la perception du dispositif. Mais, force est de constater qu on peut observer ce phénomène pour le «Duflot». Enfin, la confusion sur la réduction d impôts constitue un frein supplémentaire : le dispositif Scellier offrait 25% de réduction lors de sa mise en place, mais seulement 13% fin Le dispositif Duflot en propose lui 18%, soit 5 points de plus Le dispositif Duflot 17

18 Les freins au Duflot 2. Les freins «psychologiques» des clients au dispositif Duflot - Suite (propos : Daniel Znaty, Philippe Delhotel, Martine Simon-Claudel Directeur Général Délégué) Il y a un vrai travail de démystification du dispositif à faire, travail qui est notamment opéré par les conseillers de l UFF, afin que le dispositif soit perçu différemment par les Français patrimoniaux. D ailleurs, ces conseillers de l UFF proposent un «bien» à leurs clients, et non un «investissement en Duflot». «Le principe d accroche, c est l immobilier. S il n y avait pas de fiscalité sur l immobilier et une volonté d encadrer les loyers via un dispositif PLS/PLI, cela fonctionnerait très bien. Avec l exonération des taxes foncières, la TVA réduite et l engagement sur 15 ans, nous travaillerions sur de l immobilier pur, sans prendre en compte la fiscalité.» (Daniel Znaty) A chaque changement de loi fiscale, il y a une baisse relative de l investissement immobilier. Dans ces cas-là, il faut simplement savoir être opportuniste Le dispositif Duflot 18

19 Les freins au Duflot 3. Malgré tout, des résultats au rendez-vous à l UFF (propos : Daniel Znaty) 65% du chiffre d affaires réalisé par l UFF en immobilier direct correspond à de l investissement en Duflot. Le reste de l activité constitue de l investissement en nue-propriété, EPHAD, résidences étudiantes, mais peu de résidences de tourisme et de résidences seniors. En effet, 90% des +75 ans préfèrent rester à domicile lorsqu ils sont valides. Parmi les 10% restants, il y a 85% de veuves, qui reçoivent une pension de réversion estimée entre 900 et Le profil des locataires rend donc le marché des établissements seniors peu rentable et très étroit Le dispositif Duflot 19

20 Les SCPI Duflot 1. Les profils concernés et avantages de ce véhicule d investissement (propos : Philippe Delhotel) Les investissements indirects, tels que les SCPI, sont préférables pour les investisseurs qui souhaitent investir dans l immobilier, mais qui n en ont pas les moyens. Bien que l avantage fiscal soit important, l intérêt premier de l investissement en SCPI est qu il permet un achat en bloc et une sortie diffuse pour le client final. La délégation à une société de gestion est un autre avantage. Il est conseiller de conserver cet investissement pendant 15 ans environ. L absence de turnover dans la location est un facteur de performance finale, cela améliore la valorisation du bien à la sortie. 2. Réalité de la compétition entre immobilier direct et SCPI? (propos : Philippe Delhotel) Le ticket d entrée étant moindre pour les SCPI ( en moyenne), ce produit est aujourd hui considéré comme un complément de l immobilier direct Le dispositif Duflot 20

21 Les SCPI Duflot 3. Etat de la collecte des SCPI à date (propos : Philippe Delhotel) Le calendrier s étale du 1er novembre au 31 décembre, la collecte vient donc de commencer. A noter toutefois, le volume maximum cette année est de 48 millions d euros. Pour l instant, la collecte réalisée par la Française AM a atteint 10 millions d euros. La voilure a été réduite pour l année En effet, la collecte lors d années très toniques se situait autour des 100 millions d euros. 4. Influence de la taille d une SCPI sur sa gestion (Propos : Philippe Delhotel) La taille d une SCPI n a aucun impact pour le client. En 2008, le véhicule était de 36 millions d euros. Cette année reste pourtant l un des meilleurs millésimes Le dispositif Duflot 21

22 Conseils des professionnels 1. Le profil cible pour un investissement immobilier (propos : Daniel Znaty) Il ne faut pas investir dans l immobilier, en-dessous d un certain seuil de TMI. Les personnes très peu imposées n ont pas d intérêt à faire de l immobilier direct. Il est préférable de se créer des liquidités sur le moyen ou le longterme, avant de réaliser un investissement immobilier. Les primo-investisseurs - non propriétaires de leur résidence principale - n ont en général pas d intérêt à faire de l investissement en lots gérés. Exemple : si un investisseur propriétaire de sa résidence principale, a des revenus fonciers positifs et souhaite améliorer sa rentabilité pour optimiser sa situation fiscale, et qu il est conscient de ses difficultés de liquidités car lié par un bail commercial, alors il lui est recommandé d investir dans des lots gérés. Toutefois, ce n est pas seulement la situation fiscale d une personne qui détermine l investissement, ses objectifs patrimoniaux sont aussi à prendre en considération Le dispositif Duflot 22

23 Conseils des professionnels 2. Les principales règles pour investir dans l immobilier au sein de grandes agglomérations (propos : Daniel Znaty) Il n existe pas de règles absolues. Mais, il est important de noter que l aspect psychologique entre en compte dans le choix d un investissement immobilier. «Il n y a de toute façon pas de bon ou de mauvais moment pour acheter.» Exemple : un appartement dans le centre de Montauban, avec parking, cave et buanderie et donnant sur une rue piétonne. Un professionnel aurait tort de ne pas évaluer cette offre. Pourtant, psychologiquement, pour le client, ce type de bien n est pas attractif, à moins qu il ne maitrise très bien son marché. Il s agit alors d un investisseur habitant la région. Ce profil d investisseur n a plus besoin de conseiller pour réaliser son investissement locatif. De manière générale, les investisseurs ont une tendance à l héliotropisme, préférant investir à Montpellier plutôt qu à Lille, Valenciennes ou Tourcoing. Paris n est pas l unique agglomération à considérer lors d un investissement Le dispositif Duflot 23

24 Conseils des professionnels 3. Evaluer la rentabilité d un bien (propos : Daniel Znaty) Il est tout d abord nécessaire de calculer le loyer net. Pour cela, il faut se baser sur le loyer brut, soustraire entre 6% et 7% pour rémunérer le travail du gestionnaire (11% avec les assurances) et ôter entre 4% et 5% des charges attribuées aux propriétaires. On divise ensuite le loyer net obtenu par le prix d achat du bien. Pour le prix de revient de son appartement, il suffit de faire la balance entre ce qu un investisseur a dépensé et ce qu il a encaissé (c est-à-dire les loyers) en prenant compte la fiscalité perçue. Par exemple, l achat d un bien à il y a 15 ans a un coût de revient de aujourd hui. En règle générale, la rentabilité est estimée entre 3,2% et 3,8% nette, hors fiscalité (décote de 13-15% de charges à appliquer). Exemple : pour un investissement à Courbevoie ou Boulogne, la rentabilité atteint 2,8-3% nette hors fiscalité ; a contrario, pour un investissement à Lyon, Bordeaux, Montpellier, Nantes, la rentabilité avoisine les 3,2-3,8% nette hors fiscalité Le dispositif Duflot 24

25 Conseils des professionnels 4. L obtention de son financement par les banques (propos : Daniel Znaty) Les financements ont été assouplis cette année. L UFF collabore avec des partenaires, notamment le Crédit Foncier de France, qui sont désormais plus souples sur les conditions d octrois des prêts. Cependant, l accès au crédit peut dépendre de la propre banque des clients, puisque ces-derniers n ont pas obligation de faire appel aux banques partenaires de l UFF. Dans ces cas-là, les établissements concurrents sollicités peuvent bloquer l octroi du crédit, puisqu ils disposent de leurs propres produits d investissement Le dispositif Duflot 25

26 Incertitudes autour du dispositif 1. Les réglages attendus sur le dispositif Duflot (propos : Nicolas Berthelot, Eric Bourse) Les arrêtés qui devraient baisser le plafond actuel pour certaines communes ou imposer des modifications dans les classements des zones sont en attente. En Île-de-France, des zones devraient être divisées en plusieurs sous-zones. A priori, la zone B1 ne serait pas concernée. La liste des communes concernées existe mais elle est provisoire, il est possible qu il y ait encore des allers retours entre le Gouvernement et les communes. Aujourd hui, cela relève d un problème purement politique Le dispositif Duflot 26

27 Incertitudes autour du dispositif 2. Les conséquences de la loi ALUR sur le dispositif Duflot (propos : Daniel Znaty) Matignon a lancé une enquête de deux semaines qui a montré que le projet ALUR était inapplicable. La profession va donc attendre les décisions finales du Gouvernement et définira à ce moment-là sa position. «Si l ALUR se déroule comme prévu, alors un bailleur privé devra avoir un loyer imposé, et devra même dans certains cas baisser le loyer qu il encaissait auparavant. Ce serait une nouvelle loi de On se demande même si cette mesure est constitutionnelle.» La GUL n apparaît pas non plus comme un projet viable. L Etat devrait payer les bailleurs, qui ne reçoivent pas le loyer de leur locataire, or l Etat a souvent une image de «payeur difficile». Il y a parfois un délai d un ou deux ans pour récupérer une somme due. L étude menée par Matignon a d ailleurs souligner ce problème Le dispositif Duflot 27

28 Incertitudes autour du dispositif 3. L importance de rassurer les investisseurs dans ce moment d incertitude (propos : Daniel Znaty) L UFF proposera la fiscalité quand elle sera réellement effective. Dans l attente du décret, l UFF vend les biens avec la fiscalité du dispositif Duflot actuelle. Les investisseurs n ont pas à s inquiéter lors de leur achat car ils disposent de moyens pour figer leur investissement : le contrat de réservation tout d abord et l acte notarié par la suite. A partir du moment où l acte est signé, les plafonds des loyers sont bloqués et par conséquent la rentabilité l est aussi. «Le moment est propice à investir dans le sens où nous savons que les prix de l immobilier ne baisseront pas.» «Nos clients font globalement confiance aux conseillers UFF. Nous les avons déjà convaincus de réaliser des investissements avec nous, il sera donc plus facile de les orienter vers un investissement en Duflot» Le dispositif Duflot 28

29 Analyse du marché immobilier 1. Un marché immobilier atone? (propos : Daniel Znaty) La situation de blocage du marché immobilier perçue ne provient pas d une pénurie de logement en France. Cependant, il y a des «personnes mal-logées» : leur logement ne correspond pas à leur profil de locataire. On constate un manque de produits adaptés, comme des logements éligibles au PLS (prêt locatif social), par exemple. Exemple : dans la région parisienne, à N-2, tous les salariés (sauf les cadres supérieurs) sont éligibles au PLS, c est à dire qu ils perçoivent des revenus nets inferieurs à pour un couple. Pourtant, 90% de cette population est logée dans des logements libres, donc au plafond le plus haut. Aujourd hui, la France est un des seuls pays qui, en pleine crise économique, ne subit pas de crise immobilière. Les impayés sont rares (contrairement à l Espagne). Exemple : en 1991, il était plus facile d investir sur le court terme que dans l immobilier. Mais, en 1998, l immobilier était à nouveau sur le devant de la scène. Finalement, c était plutôt une bonne affaire d investir dans l immobilier en 1991 pour revendre en «Nous nous trouvons aujourd hui au prix du marché» Le dispositif Duflot 29

30 Analyse du marché immobilier 2. Le dispositif Duflot dans l immobilier ancien (propos : Daniel Znaty) Tout le monde veut investir dans l ancien. Les biens de ce type se trouvent principalement en centre-ville. Les opérateurs en proposent beaucoup (Niort, Auxerre, etc.). Le problème principal concerne la rentabilité du bien, notamment à Paris, où le ticket d entrée moyen est très élevé. Exemple : un client achète un bien ancien à le m². Les travaux de rénovation lui coûtent 600, le m² s élève alors à Si la même opération est réalisée par un professionnel, alors le prix du m² s élève à Pourtant, le professionnel ne dégage pas de marge très conséquente, car il se doit de rénover la toiture, les parties communes, de mettre le bien aux normes de sécurité, etc. Généralement, quand le bien est bien placé, l effet «temps» (15 ans environ) permet de lisser le prix de revient de l appartement Le dispositif Duflot 30

31 Analyse du marché immobilier 3. Un risque inflationniste sur les prix du logement? (propos : Eric Bourse, Daniel Znaty) Le dispositif Duflot a été créé précisément pour éviter que le marché immobilier ne devienne trop inflationniste. L objectif a été atteint dans les zones éligibles. Toutefois, le but dans les zones proches de Paris (exemple : 1ère couronne de Paris, où on ne fait pas de Duflot) reste à confirmer. Exemple : La vente d appartements à Arcueil et Gentilly ( /m²), dans les critères du Duflot n a pas généré d effet de hausse des prix dans les villes. Pour avoir un marché cohérent, il est nécessaire de définir un point d équilibre, avec la contribution des locataires. La situation devient un peu difficile aujourd hui, car certaines opérations peuvent être l occasion de tenter de renégocier les prix de loyers à la baisse Le dispositif Duflot 31

32 merci CONTACT PRESSE Agence GolinHarris Coralie Ménard

SCPI Scellier. Renovalor 2

SCPI Scellier. Renovalor 2 Renovalor 1 Historique INTER GESTION, société de gestion de SCI et de SCPI gère depuis plus de 20 ans les SCPI Malraux PIERRE INVESTISSEMENT 1, 2, 3, 4, 5 et 6. Forte de son expérience en opération de

Plus en détail

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013

GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIÈRE 2013 GUIDE DÉFISCALISATION IMMOBILIERE 2013 La loi Duflot La LOI DUFLOT est accessible aux investisseurs depuis le 1er janvier 2013. Ce dispositif de défiscalisation consiste

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact

DOSSIER DE PRESSE. Dispositif d aide à l investissement locatif. Paris, le 30 décembre 2012. Contact DOSSIER DE PRESSE Dispositif d aide à l investissement locatif Paris, le 30 décembre 2012 Contact Service de presse du ministère de l Égalité des territoires et du Logement 72, rue de Varenne, 75007 Paris

Plus en détail

Guide 2013. de la nue-propriété

Guide 2013. de la nue-propriété Guide 2013 de la nue-propriété 2 Sommaire Le principe - La notion de nue-propriété - Le nu-propriétaire / L usufruitier Les bénéfices - Une acquisition à moindre coût - Exonération des charges - Zéro impôt

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

SCPI Malraux. Pierre Investissement

SCPI Malraux. Pierre Investissement Présentation SCPI Malraux INTER GESTION, société de gestion gère depuis plus de 20 ans les SCPI Malraux PIERRE INVESTISSEMENT 1, 2, 3, 4, 5, et 6. Depuis 2005, Inter-gestion s est aussi spécialisée dans

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel SCPI Renovalys 5 Communication à caractère promotionnel avertissement facteurs de risques Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de bénéficier du

Plus en détail

Les Patrimoniales 2013

Les Patrimoniales 2013 Les Patrimoniales 2013 Restructurer votre patrimoine grâce à une stratégie immobilière diversifiée Marie Annick MOURGUIART Directrice Banque Privée Bayonne Pays Basque Bertrand HARRY, Directeur Général

Plus en détail

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI

INFORMATION PROFESSIONELLE UCI INFORMATION PROFESSIONELLE UCI N 50 2012 Rubrique Fiscalité Objet Le nouveau dispositif en faveur de l investissement locatif Entrée en vigueur le 1 er janvier 2013 : 31 décembre 2012 : 1/5 Le dispositif

Plus en détail

Le LMNP un dispositif en progression

Le LMNP un dispositif en progression Le LMNP un dispositif en progression Exercice 2009-2010 (15 mois) Le LMNP représentait 18 % des ventes 272 conseillers avaient acté au moins un lot en LMNP Exercice 2011(12 mois) Le LMNP représente désormais

Plus en détail

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts

Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES. Réduisez vos impôts Guide LOI PINEL NOUVEAUX AVANTAGES Réduisez vos impôts ÉDITO La loi Pinel enfin dévoilée! La loi Pinel est un dispositif fiscal en faveur de l investissement locatif. Elle vous permet de réduire vos impôts

Plus en détail

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE

LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE ESSEC Business School Mastère Techniques Financières - 2011 COURS : GESTION DE PATRIMOINE LA DEFISCALISATION IMMOBILIERE Samuel DRUGEON Charles MOATI Karim SOYAH Introduction La crise a incité la plupart

Plus en détail

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012

L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 L UFF & l INVESTISSEMENT LOCATIF Février 2012 Contacts : UFF DIRECTION COMMUNICATION HÉLÈNE SADA-SULIM Tél : 01 40 69 64 77 email : helene_sada-sulim@unionfinancieredefrance.fr Relations Presse Golin Harris

Plus en détail

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS

LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS LA LOI GIRARDIN POUR LES PARTICULIERS (Article 199 undecies A et B du CGI) D un placement sécurisé à forte rentabilité...... à un investissement patrimonial très avantageux - 1 - La LODEOM (Loi pour le

Plus en détail

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel

SCPI Renovalys 5. Communication à caractère promotionnel SCPI Renovalys 5 Communication à caractère promotionnel A V E R T I S S E M E N T F ACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de

Plus en détail

SCPI PIERRE INVESTISSEMENT. Le Caractère en Coeur de Ville

SCPI PIERRE INVESTISSEMENT. Le Caractère en Coeur de Ville SCPI PIERRE INVESTISSEMENT Le Caractère en Coeur de Ville P i 8 Le Malraux : Une des plus anciennes loi de défiscalisation. Dispositif datant de 1962 remanié en 2009 et en 2012. Principe : 30% des dépenses

Plus en détail

Avant-propos... 1. Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière. 1 L immobilier en 2008/2009... 7

Avant-propos... 1. Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière. 1 L immobilier en 2008/2009... 7 Avant-propos... 1 Partie 1 L état du marché et la défiscalisation immobilière 1 L immobilier en 2008/2009... 7 Connaître les cycles... 7 Un marché sous influence... 9 Évolution des prix sur 2008/2009...

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Document non contractuel. SCPI Renovalys 4

Document non contractuel. SCPI Renovalys 4 Document non contractuel SCPI Renovalys 4 A V E R T I S S E M E N T F ACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI de type fiscal «déficit foncier», qui permet au porteur de parts de bénéficier du

Plus en détail

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et

InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et 1 InvestirLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel. Au travers d un réseau de partenaires fiables et reconnus, InvestirLoiPinel.fr vous met en relation avec

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville SCPI «Scellier BBC Intermédiaire*» L immobilier en centre ville Mise à jour - 31 janvier 2012 *Le dispositif fiscal «Scellier BBC Intermédiaire» offre au souscripteur une réduction d impôt en contrepartie

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information de la SCPI URBAN PATRIMOINE 2 a reçu le visa de l AMF n 11-37 en date du 18/10/2011 ; elle peut être obtenue gratuitement auprès de la Société de Gestion par demande adressée à :

Plus en détail

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français.

La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. INVESTISSEMENT LOCATIF ET DEFISCALISATION DANS LA MAISON INDIVIDUELLE La maison individuelle, le rêve de 75% des Français. C est indéniable, trois français sur quatre souhaitent vivre en maison individuelle.

Plus en détail

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER

L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER L INVESTISSEMENT IMMOBILIER P.L.S. SCELLIER --- Le montage P.L.S. SCELLIER en immobilier résidentiel a cette particularité de cumuler plusieurs avantages financiers et fiscaux du P.L.S. et du dispositif

Plus en détail

L immobilier décoté, le nouveau bon plan pour votre épargne.

L immobilier décoté, le nouveau bon plan pour votre épargne. L immobilier décoté, le nouveau bon plan pour votre épargne. INTRODUCTION Qu est-ce que l immobilier décoté? Décoté signifie : en dessous de la valeur du marché. L immobilier décoté est l achat d un bien

Plus en détail

Les SCPI Société Civile de Placement Immobilier. Jean François THOUVENIN - ingénieur patrimonial

Les SCPI Société Civile de Placement Immobilier. Jean François THOUVENIN - ingénieur patrimonial Les SCPI Société Civile de Placement Immobilier Jean François THOUVENIN - ingénieur patrimonial Le programme Introduction Généralités Historique Fonctionnement / Objectif Gestion / Fiscalité Les différents

Plus en détail

Investir dans l immobilier

Investir dans l immobilier Investir dans l immobilier avec la loi Duflot Pour vous constituer un patrimoine immobilier en toute sérénité Investissement locatif Constituez-vous un patrimoine immobilier Préparer l avenir w Acheter

Plus en détail

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet

Rentabilité d un investissement locatif. Financer son projet par un prêt. La fiscalité pour l investissement locatif. Comment préparer son projet Acheter pour louer et investissement locatif L achat d un bien immobilier est considéré comme un placement puisqu il est rentable au fil du temps. Il est possible d obtenir différents types de prêts pour

Plus en détail

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT?

3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Quels sont vos objectifs de placement? 2 3. QUELS SONT VOS OBJECTIFS DE PLACEMENT? Les facteurs à prendre en compte Ils dépendent de votre personnalité, de votre âge, de votre situation de famille et de

Plus en détail

L investissement Immobilier en nue-propriété

L investissement Immobilier en nue-propriété L investissement Immobilier en nue-propriété L investissement Immobilier en nue-propriété L acquisition d un bien immobilier comporte de nombreux risques pour un investisseur (vacance locative, loyers

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOLUTION INVESTISSEMENT ÉTHIQUE. Préparez l avenir en choisissant d investir? Bien sûr, mais dans l immobilier éthique!

PRÉSENTATION DE LA SOLUTION INVESTISSEMENT ÉTHIQUE. Préparez l avenir en choisissant d investir? Bien sûr, mais dans l immobilier éthique! PRÉSENTATION DE LA SOLUTION INVESTISSEMENT ÉTHIQUE Préparez l avenir en choisissant d investir? Bien sûr, mais dans l immobilier éthique! INVESTISSEMENT LOCATIF POUR Préparer votre retraite Générer des

Plus en détail

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine

CLIENT INVESTISSEUR SCPI. Achète des parts de SCPI. Les locataires payent des LOYERS à la SCPI. Distribution de revenus, valorisation du patrimoine Investir en SCPI Une SCPI ou Société Civile de Placement Immobilier est un produit d investissement collectif non coté investi en immobilier. L acquisition de parts de SCPI permet à l investisseur d effectuer

Plus en détail

Gérer vos excédents de trésorerie

Gérer vos excédents de trésorerie de Jean-Paul BARBET, Directeur du Marché des Entreprises Focus sur Gérer vos excédents de trésorerie L immobilier locatif Quelques dispositifs d optimisation patrimoniale Nous attirons l attention du

Plus en détail

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH).

déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). déduction fiscale Monument historique Immeubles classés ou inscrits à l Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques (ISMH). Réhabiliter et préserver le patrimoine architectural français. Les dépenses

Plus en détail

Une renaissance de la loi Girardin

Une renaissance de la loi Girardin AVOCATS RECHTSANWÄLTE LAWYERS 29, RUE DU FAUBOURG SAINT-HONORÉ, 75008 PARIS EMAIL bmh@ bm ha voca ts. com TÉLÉPHONE (33)(0)1 42 66 63 19 FAX (33)(0)1 42 66 64 81 Olivier Hoebanx Associé Une renaissance

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Guide Prêt Locatif Social (PLS)

Guide Prêt Locatif Social (PLS) Investir dans un logement destiné à la location. Qu est-ceque c est? Le prêt locatif social (PLS) s adresse à tout investisseur qui achète un logement pour le louer. Le PLS est destiné à financer des appartements

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits!

Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits! Investissements Duflot : Quelles contraintes locatives dans les faits! Ci-dessous, notre comparatif de rentabilité locative entre nos résidences «Scellier» commercialisées en 2012 et nos résidences «Duflot»

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville L immobilier en centre ville Photos non contractuelles FACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI fiscale «Déficits fonciers», permettant au porteur de parts de bénéficier du régime fiscal dit

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

L'investissement locatif loi Duflot

L'investissement locatif loi Duflot L'investissement locatif loi Duflot La loi Duflot prend la succession du disposif fiscal dit "Loi Scellier" qui vient de prendre fin au 31 Décembre 2012. A compter du 1er Janvier 2013, l'investisseur immobilier

Plus en détail

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER?

POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Retraite Épargne Prévoyance Transmission Fiscalité Aréas Immobilier Une nouvelle façon d investir AFFRANCHIR AU TARIF EN VIGUEUR POURQUOI INVESTIR DANS L IMMOBILIER? Aréas Immobilier 49 rue de Miromesnil

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier

Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Quelles sont les motivations des Français qui font le choix de l investissement locatif en 2013? Une étude du Crédit Foncier Septembre 2013 Synthèse A la veille du Salon Patrimonia (26 et 27 septembre

Plus en détail

Du Scellier au Duflot

Du Scellier au Duflot 12 décembre 2012 DAEJ/CAB/2012/67 Du au Duflot 1- De nombreux dispositifs d aide à l investissement locatif dans le logement neuf se sont succédés depuis 1986 Depuis 1986, six dispositifs fiscaux de soutien

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 22 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

4 objectifs principaux sont réalisables en investissant en loi Pinel :

4 objectifs principaux sont réalisables en investissant en loi Pinel : 4 objectifs principaux sont réalisables en investissant en loi Pinel : réduire vos impôts, devenir propriétaire sans apport, préparer votre retraite, bénéficier d'une assurance décès. Jusqu'à 6 000 de

Plus en détail

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr

BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC. BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE SCPI SCELLIER BBC FRUCTIRESIDENCE BBC BANQUE & ASSURANCE www.banquepopulaire.fr Avertissement - Facteurs de risques Lorsque vous investissez dans une SCPI de type «Scellier

Plus en détail

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier*

Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* www.defiscalisation-diagnostic.com Le guide de l investisseur immobilier loi Scellier* * Sous réserve des décrets d application et d instruction fiscales à paraître pour la loi de finance rectificative

Plus en détail

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012.

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012. SCPI Fructirégions Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIREGIONS est une SCPI régionale détenant des actifs immobiliers représentant une

Plus en détail

L UFF & l investissement locatif Octobre 2013

L UFF & l investissement locatif Octobre 2013 L UFF & l investissement locatif Octobre 2013 CONTACTS : UFF DIRECTION COMMUNICATION CAROLE DE CARVALHO Tél : 01 40 69 64 57 email : carole_de_carvalho@uff.net Relations Presse GOLINHARRIS CORALIE MENARD

Plus en détail

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C

Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C Dispositif Scellier : L évolution des plafonds de loyers - Délivrance d agréments en zone C 26 août 2010 Sommaire Un constat : des plafonds de loyers parfois supérieurs aux loyers du marché Révision des

Plus en détail

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI

Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Présentation du dispositif fiscal : Article 217 undecies du CGI Pour les entreprises soumises à l Impôt sur les Sociétés, le dispositif Girardin Société 100 % permet de déduire du résultat imposable la

Plus en détail

CIBLEZ LES DIFFÉRENTS SEGMENTS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE AVEC PfO

CIBLEZ LES DIFFÉRENTS SEGMENTS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE AVEC PfO CIBLEZ LES DIFFÉRENTS SEGMENTS DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE AVEC PfO PERIAL Asset Management, une filiale du groupe PERIAL 9 rue Jadin - 75017 Paris Tél : 01 56 43 11 00 - Fax : 01 42 25 55 00 www.perial.com

Plus en détail

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier 16 ème Observatoire du Crédit Immobilier LES BANQUES ONT-ELLES ARRÊTÉ DE PRÊTER? «BANQUES CHERCHENT EMPRUNTEURS». C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 5 n o v e m b r e 2 0 1 2 INTRODUCTION : UN MARCHE

Plus en détail

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts

INVESTIR EN LOI DUFLOT. Optimisons ensemble votre patrimoine. Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts INVESTIR EN LOI DUFLOT Le 1 er uro à investir est celui que l on peut légalement distraire de ses impôts Optimisons ensemble votre patrimoine LA LOI DUFLOT La loi de finances de 2013 définit un nouveau

Plus en détail

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC»

Le Bâtiment Basse Consommation «BBC» L investissement Scellier BBC via une SCPI SCPI Corum Patrimoine Ile-de- France Lyon Marseille Nantes SCPI Corum Patrimoine La SCPI : un placement immobilier La Société Civile de Placement Immobilier a

Plus en détail

Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans

Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans Présentation de la loi Malraux 30 % sur 9 ans Pour les contribuables qui payent entre 15.000 et 30.000 d impôt sur le revenu par an, le dispositif Malraux 30 % sur 9 ans est la loi de défiscalisation liée

Plus en détail

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com LOI DE FINANCE 2013 La loi de Finance 2013 apporte son lot de nouveautés. Nombre de régimes tant pour les entreprises que pour les particuliers sont impactés en profondeur. Ci-après la revue des principaux

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

PRESENTATION E-F-C. E-mail : ExpatriesFinancesConseils@yahoo.fr / tel :+221 33 821 99 82 - C :+221 77 450 16 97

PRESENTATION E-F-C. E-mail : ExpatriesFinancesConseils@yahoo.fr / tel :+221 33 821 99 82 - C :+221 77 450 16 97 PRESENTATION SELON UNE ÉTUDE DU CRÉDIT FONCIER La France a besoin de construire 500 000 logements par an durant 15 ans il ne s en construit pas la moitié SELON UNE ÉTUDE DU CRÉDIT FONCIER Les prix vont

Plus en détail

Les jeudis du patrimoine

Les jeudis du patrimoine Les jeudis du patrimoine Quelles solutions pouvez-vous envisager pour réduire votre impôt sur le revenu? Le 29 novembre 2012 19h30 07/12/2012 1 Présentation des héros du jour Couple : Sophie et Marc, 2

Plus en détail

n OBJECTIF ET FONCTIONNEMENT

n OBJECTIF ET FONCTIONNEMENT SCPI Renovalys 3 AVERTISSEMENT FACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI de type fiscal Malraux, qui permet au souscripteur de bénéficier d une réduction d impôt sur le revenu, conformément à

Plus en détail

Edition janvier 2013 LE GUIDE LOI DUFLOT 2013

Edition janvier 2013 LE GUIDE LOI DUFLOT 2013 Edition janvier 2013 LE GUIDE LOI DUFLOT 2013 PO URQ UO I UN E LO I DUFLO T? Une réponse à la crise du logement Au cours les vingt dernières années, la part du logement n a cessé de croître dans le budget

Plus en détail

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier!

INVESTIR EN LOI SCELLIER Marc a su profiter des avantages de la loi Scellier, et vous? Retrouvez-le en vidéo sur la page de VINCI Immobilier! TABLEAU COMPARATIF DES DIFFÉRENTS DISPOSITIFS DE LA LOI SCELLIER Le tableau ci-dessous présente toutes les différences et les avantages des régimes de défiscalisation immobilière : loi Scellier BBC ou

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» Les dispositifs fiscaux François Longin 1 www.longin.fr Les mesures de défiscalisation Raisons économiques sous jacentes aux

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011

Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011. Loi de finances pour 2011 Loi de finances rectificative pour 2010 et Loi de finances pour 2011 Loi de finances pour 2011 La loi de finances pour 2011 ne bouleverse pas notre fiscalité. Les principales dispositions sont relatives

Plus en détail

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier

Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Assurer un complément de revenu dans un environnement fiscal hostile à l aide de l immobilier Animé par : Franck JOSELIN, rédacteur en chef adjoint - L AGEFI ACTIFS Intervenants : Jean-Louis LE BOULC H

Plus en détail

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr

Epargne. 18-25 ans. www.creditmutuel.fr guide clarté Epargne 18-25 ans ÉPARGNEZ À PARTIR DE 15 PAR MOIS. www.creditmutuel.fr une banque qui n a pas d actionnaire, ça change l épargne. Comme toutes les banques, le Crédit Mutuel vous parle d épargne

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LES ATOUTS DE LA SCPI

SOMMAIRE 1. LES ATOUTS DE LA SCPI SOMMAIRE 1. LES ATOUTS DE LA SCPI 2. EXEMPLE DE SOUSCRIPTION 3. PRINCIPALES CARACTERISTIQUES 4. PRESENTATION DU SIMULATEUR 5. DOCUMENTS COMMERCIAUX 6. DOCUMENTS DE SOUSCRIPTION AGRÉMENT DE L AMF TOUTE

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS

LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS Les Niches Fiscales Sommaire INTRODUCTION LES LOIS DE DEFISCALISATIONS DONNANT DROIT À DES RÉDUCTIONS D IMPOTS 1. La Loi Scellier 2. La Loi Girardin 3. La Location Meublée Professionnelle (LMP) 4. Le Loueur

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

Présentation du Statut LMP :

Présentation du Statut LMP : Présentation du Statut LMP : Pour tout investisseur, même non-imposable, le statut du Loueur Meublé Professionnel (LMP) est le dispositif qui encadre la location de logements meublés. Un investissement

Plus en détail

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement

Sommaire. I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL. III. Souplesse et stratégies de sortie. IV. Clientèle et positionnement www.perl.fr Sommaire I. PERL, qui sommes nous? II. Avantages du produit PERL III. Souplesse et stratégies de sortie IV. Clientèle et positionnement V. Perl pratique PERL PERL Créateur du schéma en 2000

Plus en détail

Point sur la Loi Scellier BBC

Point sur la Loi Scellier BBC Point sur la Loi Scellier BBC Loi Scellier BBC : Principe général Qu'est ce que la loi Scellier BBC? La loi Scellier BBC est apparue au cours de l'année 2009, lorsque les députés ont décidé de «verdir»

Plus en détail

Dispositif "Scellier" : logements anciens réhabilités et logements neufs

Dispositif Scellier : logements anciens réhabilités et logements neufs Source : Ministère du logement Dispositif "Scellier" : logements anciens réhabilités et logements neufs A compter du 1er janvier 2009 et jusqu au 31 décembre 2012, les investissements réalisés pour l acquisition

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

LOI SCELLIER. Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans!

LOI SCELLIER. Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans! LOI SCELLIER Une mesure exceptionnelle en faveur de l Investissement Locatif Réduction d impôt jusqu à 37% sur 15 ans! I) PRINCIPES DE LA LOI SCELLIER La Loi Scellier, c est une réduction d impôt pouvant

Plus en détail

PREMELY Habitat 2. SCPI de type Scellier. Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010

PREMELY Habitat 2. SCPI de type Scellier. Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010 PREMELY Habitat 2 SCPI de type Scellier Souscription ouverte jusqu au 20 décembre 2010 Sommaire Avertissement page 3 SCPI PREMELY Habitat 2, tout le dispositif «Scellier» dans une SCPI page 4 Professionnalisez

Plus en détail

Quote-part des travaux (sur le prix de revient de l immeuble)

Quote-part des travaux (sur le prix de revient de l immeuble) SCPI Renovalys 2 AVERTISSEMENT FACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI de type fiscal déficit foncier, qui permet au porteur de parts de bénéficier du régime fiscal dit déficits fonciers. Le

Plus en détail

GUIDE LOI GIRARDIN I.S

GUIDE LOI GIRARDIN I.S GUIDE LOI GIRARDIN I.S PRINCIPES ET EXPLICATIONS DU MECANISME EXEMPLES D INVESTISSEMENTS CONSEILS PRATIQUES GROUPE FIGA 21, Grande Rue - 92310 SÈVRES Tél. : 01 45 34 89 66 email : assistante@groupe-figa.fr

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 25 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Mai 2015 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude A B C - L impact du contexte économique

Plus en détail

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne.

Primo 1. la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM. Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. www.invest-enligne. GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI - OPCI www.invest-enligne.com Primo 1 la SCPI Scellier Intermédiaire d UFFI REAM Investissez indirectement dans l immobilier résidentiel locatif neuf. Donnons plus de

Plus en détail

COMPRENDRE L IMMOBILIER & L OPCI

COMPRENDRE L IMMOBILIER & L OPCI COMPRENDRE L IMMOBILIER & L OPCI SECTEUR ECONOMIQUE MAJEUR PLACEMENTS PREFERES PIERRE OU PAPIER ENTREPRISE RESIDENTIEL COMMERCE OPCI L immobilier est un terme générique, définissant et incluant toute activité

Plus en détail

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3)

Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement 2011 (point 3) Observatoire UFF / IFOP de la clientèle patrimoniale Perception du risque et comportement d investissement (point 3) 12 octobre 2010 Pourquoi un Observatoire UFF-IFOP de la Clientèle Patrimoniale? Parce

Plus en détail

Comprendre la nouvelle loi d investissement. Octobre 2014

Comprendre la nouvelle loi d investissement. Octobre 2014 la LOI PINEL.fr Comprendre la nouvelle loi d investissement Octobre 2014 Qui sommes-nous? LaLoiPinel.fr vous propose des conseils pour votre investissement immobilier en Loi Pinel Au travers d un réseau

Plus en détail

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Comment réussir son investissement en loi Pinel? Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation particulièrement intéressante. Elle remplace avantageusement

Plus en détail

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français?

Etude Empruntis. Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? Etude Empruntis Comment a évolué le pouvoir d achat immobilier des Français? La situation du crédit Les taux fixes : du jamais vu depuis 1945... 5,00 4,50 4,00 Baromètre Empruntis Taux fixes à 15 ans 3,50

Plus en détail

SCPI. Pierre à pierre, tout est affaire de régularité

SCPI. Pierre à pierre, tout est affaire de régularité SCPI Pierre à pierre, tout est affaire de régularité Qu est-ce qu une SCPI? Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est la propriété collective de biens immobiliers exprimée en parts détenues

Plus en détail