Le Centre des Jeunes Dirigeants d Entreprise de Bizerte. et la. Konrad-Adenauer-Stiftung. organisent une table ronde sur :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Centre des Jeunes Dirigeants d Entreprise de Bizerte. et la. Konrad-Adenauer-Stiftung. organisent une table ronde sur :"

Transcription

1 Le Centre des Jeunes Dirigeants d Entreprise de Bizerte et la Konrad-Adenauer-Stiftung organisent une table ronde sur : Croissance & Emplois dans les Micro & Petites Entreprises : Défis, enjeux et perspectives Table ronde Bizerte, le 14 septembre 2013 Hôtel Andalucia 1 / 5

2 Argumentaire Le tissu économique tunisien est constitué à 98% de micro entreprises, c'est-à-dire d entités économiques de moins de 10 employés. Si on rajoute les entreprises qui emploient jusqu à 50 personnes, les Micro et Petites Entreprises (MPEs) couvrent plus de 99% du secteur privé. Pourtant, ces entreprises ne contribuent pas ou très peu à l impôt et l emploi, entre autres du fait qu elles n arrivent pas à grandir et à devenir profitables. Ce phénomène est mis en exergue dans une récente étude de l INS et de la Banque Mondiale publiée en Mai 2013, qui confirme que, contrairement aux pays industrialisés, le tissu des Micro et Petites Entreprises ne contribue pas significativement à l emploi. L étude constate que le taux des entreprises unipersonnelles (qui atteint 83,78% en 2012) n emploierait que 28,5% de la masse des salariats, alors que les entreprises de plus de 100 personnes qui représentent 0,38% du nombre total des matricules dans le registre des sociétés couvrent 36.4% des employés du secteur privé. L'étude a également dévoilé de graves lacunes dans l'environnement concurrentiel : la productivité n'est pas un facteur déterminant de la croissance de l entreprise, et même les meilleures entreprises ne sont pas en mesure de se développer très rapidement. Ainsi, les estimations suggèrent que le doublement de la productivité ne permettrait d'accélérer la création d'emplois que de 3,9%. De même, l amélioration de la rentabilité a un effet marginal sur la création d'emplois. Ce qui explique pourquoi une grande part de la création d emplois demeure dépendante de la création de nouvelles entités. Chaque année, les nouvelles créations génèrent en moyenne emplois (sur la période ), alors que les entreprises existantes perdent en moyenne 7662 emplois par an (27788 emplois sont générés en moyennes contre de perdus chaque année). Soit un bilan de en moyenne de création d emplois par les nouvelles créations d entreprises. Par conséquent, on se retrouve confronté à une situation où les pouvoirs publics poussent systématiquement et inéluctablement vers la création de nouvelles entreprises, avec des dispositifs d incitation de plus en plus élaborés, mais pas forcement efficaces, sans tenir compte de la faiblesse structurelle du tissu existant, exacerbée par l informel et des distorsions concurrentielles sur le marché, rendant ainsi plus difficile la croissance et l emploi par les MPE existantes. 2 / 5

3 C est justement pour traiter cette problématique, et afin de mettre la MPE au cœur de la stratégie de développement économique et social en Tunisie, et identifier les réformes à même d actionner les leviers de croissance générateurs d emplois pérennes et inclusifs, que le CJD Bizerte et la KAS invitent les acteurs économiques, décideurs, leaders, universitaires et experts au débat. Trois axes de discussion traiteront de la problématique sous divers angles : 1- Comment drainer plus d investissement et faire contribuer davantage les MPEs à la croissance et favoriser leur développement inclusif et durable générateur d emplois. Quelles pistes pour mieux financer le développement des MPEs sur l ensemble du territoire, et assainir l environnement des affaires des distorsions concurrentielles et de la concurrence déloyale! 2- Comment mettre au service des MPEs de nouvelles compétences. Quelles solutions pour renforcer la capacité organisationnelle et humaine des MPEs et quels services de renforcement des capacités spécifique à cette catégorie d entreprises! 3- Comment alléger la pression fiscale et les lourdeurs administratives qui réduisent la compétitivité des MPEs et poussent à l informel. Quelles sont les réformes urgentes pour réduire les inégalités fiscales et quelles sont les incitations à même de faire adhérer le maximum d entités économiques dans le champ fiscal. 3 / 5

4 Samedi 14 septembre :00 09:30 h Accueil et Inscription 09:30-09:50 h Mot de Bienvenue Zahra Ben Nasr Présidente du Centre des Jeunes Dirigeants/Bizerte Wafa Makhlouf Sayedi Présidente du Centre des Jeunes Dirigeants/Bureau national Dr. Hardy Ostry Représentant résident de la Konrad-Adenauer-Stiftung Tunisie/Algérie/Libye 09:50 10:30 h Jaloul Ayed Ex ministre de Finances Ouverture de la séance Plénière 10:30 10:50 h Pause-Café 10:50 13:00 h Panel de discussion: Financement - Fiscalité Marché et Compétences Modérateur : Mondher Khanfir Directeur Général WIKI START UP Intervenants : Moez El Elj Professeur à l ISG et co-auteur du livre IDEES Moncef Cheikhrouhou Député ANC (à confirmer) Laurent Gonnet Banque Mondiale (à confirmer) Mourad Ben Mahmoud (à confirmer) Essma Ben Hamida Enda Inter Arabe (à confirmer) 4 / 5

5 13:00 13:30 h Témoignages des Entrepreneurs Akrem Ben Miled Hichem Chraief 13:30 14:00 h Clôture des travaux et recommandations 14:00 h Déjeuner 5 / 5

«Tunisie Union Européenne Une année du Statut Avancé?»

«Tunisie Union Européenne Une année du Statut Avancé?» Le Centre des Etudes Méditerranéennes et Internationales Et La Konrad-Adenauer-Stiftung organisent «Tunisie Union Européenne Une année du Statut Avancé?» Hôtel Africa - Tunis 29 et 30 novembre 2013 Une

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Banque Africaine de Développement

Banque Africaine de Développement The Next 50 Years: The Africa We Want Banque Africaine de Développement Programme Provisoire Côte d Ivoire, Abidjan, 25 29 mai 2015 Samedi 23 et dimanche 24 mai 2015, de 9 h à 17 h : Enregistrement des

Plus en détail

INVITATION. Regards Croisés Echanges d expériences. Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires :

INVITATION. Regards Croisés Echanges d expériences. Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires : INVITATION Regards Croisés Echanges d expériences Investissement productif des Marocains Résidant à l Etranger et Développement des Territoires : "Quelles politiques publiques pour renforcer la confiance

Plus en détail

Dossier de Partenariat

Dossier de Partenariat L Entrepreneuriat des jeunes en milieu rural Partenaire officiel Sponsor officiel Dossier de Partenariat CONTEXTE Au niveau mondial, l Organisation Internationale du Travail publia le 12 août 2010, jour

Plus en détail

LIVRE BLANC. Note de synthèse 2012-2021. Initiative pour le D éveloppement Economique Et Social IDEES. pour la TUNISIE. www.idees-tunisie.

LIVRE BLANC. Note de synthèse 2012-2021. Initiative pour le D éveloppement Economique Et Social IDEES. pour la TUNISIE. www.idees-tunisie. LIVRE BLANC Note de synthèse Système bancaire en Tunisie Etat des lieux et perspectives 2012-2021 IDEES Initiative pour le D éveloppement Economique Et Social www.idees-tunisie.com Cette note de synthèse

Plus en détail

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 Hôtel Serena Kigali, Rwanda 30 octobre-2 novembre 2012 Promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique dans une période d incertitude pour l économie mondiale

Plus en détail

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec :

La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité. mercredi 30 avril 2014 @ @ En partenariat avec : La gouvernance des entreprises familiales : levier de performance et de pérennité mercredi 30 avril 2014 A @ @ @ En partenariat avec : Les entreprises familiales occupent une place prépondérante au sein

Plus en détail

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso

M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso UNE EXPERIENCE D APPUI AUX PME/PMI AU BURKINA FASO M. Edos Ousséini YEYE Directeur Général de la PAPME I. L environnement des PME/PMI au Burkina Faso 1 Le Burkina Faso PME/PMI - Burkina Faso 3 Le Burkina

Plus en détail

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques

La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques La Caraïbe insulaire face à l économie verte: présentation des orientations stratégiques Loïza Rauzduel, Chargée de projet Caribbean Natural Resources Institute (CANARI) Conférence ICFC, Espace Régional

Plus en détail

20 mars 2013. Colloque «L ingénieur contre la dépendance»

20 mars 2013. Colloque «L ingénieur contre la dépendance» 20 mars 2013 Grand amphithéâtre MGEN 3, square Max Hymans, Paris 15e Colloque «L ingénieur contre la dépendance» Comment créer une chaîne de valeur et de responsabilité dans une dynamique interprofessionnelle?

Plus en détail

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014

Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Deuxième Forum International Francophone Jeunesse et Emplois Verts Niamey, du 10 au 13 juin 2014 Dr. Moustapha Kamal Gueye, Spécialiste - Programme Emplois Verts, Organisation Internationale du Travail

Plus en détail

LE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLES DES TPE ET AUTO ENTREPRENEURS

LE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLES DES TPE ET AUTO ENTREPRENEURS LE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLES DES TPE ET AUTO ENTREPRENEURS AMAL CHERIF HAOUAT En mai 2013, Attitudes Conseil a lancé la 1 ère Edition du Forum International de la TPE (FITPE). Ce rendez-vous a été un

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

LA PROTECTION SOCIALE, LES SERVICES PUBLICS ET LE ROLE DE L ETAT

LA PROTECTION SOCIALE, LES SERVICES PUBLICS ET LE ROLE DE L ETAT LA PROTECTION SOCIALE, LES SERVICES PUBLICS ET LE ROLE DE L ETAT Matthew Martin Directeur, Development Finance International Le Role de la Banque Mondiale et du FMI dans les pays arabes en transition Tunis,

Plus en détail

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux

Séminaire sur les nouvelles stratégies de négociations sociales et de partenariat avec les acteurs sociaux African Training and Research Centre in Administration for Development المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

Coordination fiscale en UEMOA : Évaluler le passé et tracer l avenir. Du 30 avril au 2 mai 2014 Hôtel Radisson Blu Dakar, Sénégal

Coordination fiscale en UEMOA : Évaluler le passé et tracer l avenir. Du 30 avril au 2 mai 2014 Hôtel Radisson Blu Dakar, Sénégal Coordination fiscale en UEMOA : Évaluler le passé et tracer l avenir Du 30 avril au 2 mai 2014 Hôtel Radisson Blu Dakar, Sénégal 2 CONTEXTE ET PRÉSENTATION L Union Économique et Monétaire Ouest Africaine

Plus en détail

L économie Tunisienne et la dignité des conditions de vie

L économie Tunisienne et la dignité des conditions de vie PROGRAMME BUREAU POUR LA TUNISIE, L ALGÉRIE ET LA LIBYE L économie Tunisienne et la dignité des conditions de vie Vers la consécration d une vision et d une méthodologie nouvelles Date: Lieu: Organisation:

Plus en détail

24-25 avril 2008 Tunis - Carthage INVITATION

24-25 avril 2008 Tunis - Carthage INVITATION 24-25 avril 2008 Tunis - Carthage INVITATION www.euromed-capital.com Le Capital Investissement, accélérateur de croissance dans les pays riverains de la Méditerranée PARTENAIRES PLATINUM & GOLD Participez

Plus en détail

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME

LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME LE DEFIS DU FINANCEMENT DES PME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION ETAT DES LIEUX CAUSE DE LA SITUATION ACTUELLE NOS OBJECTIFS SOLUTIONS Brazzaville, Congo 1 1. INTRODUCTION A. CHIFFRES CLES DE LA FISRT BANK 28 ans

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT

PROPOSITION DE PARTENARIAT PROPOSITION DE PARTENARIAT Événement organisé en collaboration avec la MRC Memphrémagog et Tourisme Memphrémagog À PROPOS L ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS EN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC L Association

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 JANVIER 2013 Vision Nous croyons que pour régler ses problèmes les plus complexes, le Canada a besoin d un gouvernement efficace et de la participation des dirigeants de tous

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE

RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE RAPPORT GENERAL DE LA JOURNEE NATIONALE DU PARTENARIAT ETAT SECTEUR PRIVE Sous le Haut-patronage de Son Excellence Monsieur Daniel KABLAN DUNCAN, Premier Ministre de la République de Côte d Ivoire, s est

Plus en détail

Finances Sans Frontières (F.S.F.)

Finances Sans Frontières (F.S.F.) Finances Sans Frontières (F.S.F.) Conseils et Formations en Banque & Finance Direction générale: 202 Bd du Haho - Tél : +228 22 26 31 31 Courriel : fsf.formation@yahoo.fr Lomé Togo Objet : séminaire de

Plus en détail

La Politique Fiscale

La Politique Fiscale La Politique Fiscale la Stratégie de Compétitivité et du Développement du Secteur Privé Dr Ana Cebreiro Économiste Fiscale OCDE Centre de Politique et d Administration Fiscales (CTPA) Le Cadre d Action

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

Thème 4 : Changer le comportement des banques sur les territoires

Thème 4 : Changer le comportement des banques sur les territoires Page : 1 / 6 Introduction Dans le cadre des Etats généraux de l ESS en juin 2010, le Labo a coordonné la rédaction de plus de 400 cahiers d espérances. Ils sont des témoins de la vitalité de l ESS et de

Plus en détail

Économie Chapitre 4 La dynamique de la croissance

Économie Chapitre 4 La dynamique de la croissance I) Les facteurs de la croissance A) Contribution des facteurs de production 1. Les facteurs de production Les sources de croissance La croissance économique ( = accroissement de la production d un pays)

Plus en détail

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013

Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 17/06/2013 Premier bilan de l activité de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 01. 02. Le numérique, au cœur de l innovation Présentation de FSN PME, le Fonds Ambition Numérique 03.Le premier bilan à J + 18 mois

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo

Forum National sur le Climat des Affaires au Togo REPUBLIQUE TOGOLAISE ------------------------ Travail-Liberté-Patrie ------------- Discours d ouverture de : Son Excellence Kwesi Séléagodji AHOOOMEY-ZUNU Premier Ministre, Chef du Gouvernement au Forum

Plus en détail

Construction durable : de la conception à la réalisation http://www.icamem2010.org/semconstdurab

Construction durable : de la conception à la réalisation http://www.icamem2010.org/semconstdurab L Ecole Polytechnique de Tunisie (EPT) L Ecole Nationale d Ingénieurs de Sfax (ENIS) L Ecole Nationale d Ingénieurs de Tunis (ENIT) L Institut Supérieur des Technologies de l Environnement, de l Urbanisme

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

Conférence CONECT du 24 janvier 2014. CAP TB 2012. Tous droits réservés

Conférence CONECT du 24 janvier 2014. CAP TB 2012. Tous droits réservés Conférence CONECT du 24 janvier 2014 CAP TB 2012. Tous droits réservés Présentation du Président Directeur Général Pascal COCHARD Après avoir été auditeur interne chez ARTHUR ANDERSEN, Pascal COCHARD entre

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

Commercialisation. Formation

Commercialisation. Formation OPTIMISER SA PRODUCTIVITÉ COMMERCIALE Repérer les axes de développement commerciaux, choisir des actions à mener, optimiser des méthodes et outils de performance commerciale et analyser leur rentabilité.

Plus en détail

Avec 464 000 entreprises et un chiffre

Avec 464 000 entreprises et un chiffre 8.1 Chiffres clés de la construction Avec 464 entreprises et un chiffre d affaires de 272 milliards d euros en 211, la construction représente 16 % des entreprises et 7 % du chiffre d affaires de l ensemble

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L INNOVATION

LE FINANCEMENT DE L INNOVATION LE FINANCEMENT DE L INNOVATION DEFINITION L innovation se définit comme l ensemble des démarches scientifiques, technologiques, organisationnelles, financières et commerciales qui aboutissent ou sont censé

Plus en détail

# MWC15MP. Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée. A Propos du Programme Ministériel

# MWC15MP. Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée. A Propos du Programme Ministériel Programme Ministériel 2015 1 Stimuler l innovation pour une société entièrement connectée En 2015, le Programme Ministériel mettra l accent sur les valeurs fondamentales d innovation du secteur de la téléphonie

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines

PLAN DE COURS MBA-8418A-19. Gestion des ressources humaines Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal «Créer de la valeur exige audace et engagement» PLAN DE COURS MBA-8418A-19 Gestion des

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء

المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء African Training and Research Centre in Administration for Development المركز اإلفريقي للتدريب و البحث اإلداري لإلنماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire

L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire Conseil National du Commerce Extérieur L observatoire de conjoncture et de compétitivité de l industrie alimentaire Anticiper Partager Agir 2005 www.cnce.org.ma CHAPITRE I : Sommaire LES INDICATEURS DE

Plus en détail

VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL JOURNEE D INFORMATION ET D ECHANGES ECONOMIE, PATRIMOINE ET PAYSAGE

VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL JOURNEE D INFORMATION ET D ECHANGES ECONOMIE, PATRIMOINE ET PAYSAGE VAL DE LOIRE PATRIMOINE MONDIAL JOURNEE D INFORMATION ET D ECHANGES ECONOMIE, PATRIMOINE ET PAYSAGE Programme détaillé - novembre 2013 Date : 12 décembre 2013 Organisateurs : La Mission Val de Loire, en

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

Séminaire annuel : 9 et 10 juin bilan de la première année du réseau OI

Séminaire annuel : 9 et 10 juin bilan de la première année du réseau OI Séminaire annuel : 9 et 10 juin bilan de la première année du réseau OI Contexte Le réseau des acteurs de l eau et l assainissement de l Océan Indien, lancé il y a un an, est aujourd hui bien identifié

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1)

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée Le CMI, le Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée,

Plus en détail

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds

Nom du fonds. Gestionnaire du fonds 1 2 Nom du fonds Gestionnaire du fonds Certains fonds offrent plusieurs séries et catégories de titres. Ce type d information est indiqué avec le nom du fonds. Les différentes caractéristiques des séries

Plus en détail

ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES.

ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES. ENTREPRENEURS RÉSILIENTS CONTRIBUENT AUX VILLES RÉSILIENTES. ORGANISATEURS INTRODUCTION Efforts vers la Résilience Développement du secteur privé LES VILLES RÉSILIENTES? La résilience est la capacité d

Plus en détail

Conférence - Débat «LES DÉLITS BOURSIERS»

Conférence - Débat «LES DÉLITS BOURSIERS» Institut de Formation de la Bourse de Tunis Conférence - Débat «LES DÉLITS BOURSIERS» Parrainée par Mardi 14 mai 2013 La Maison de l Entreprise, Les Berges du Lac Sponsorisée par Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT. Atelier 6

CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT. Atelier 6 CENTRE D INNOVATION ET DE FORMATION EN ENTREPRENEURIAT Atelier 6 Connaître son secteur d activité Certaines personnes se disent intéressées par votre idée de projet d entreprise mais est-ce suffisant??

Plus en détail

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib,

Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Madame la Secrétaire d Etat chargée de l Enseignement Scolaire, Monsieur le Président de la Fondation/Institut CDG, Monsieur le Président Directeur Général de l Association Injaz al-maghrib, Mesdames et

Plus en détail

La notion de Développement Durable est illustrée par la figure suivante : Développement durable. Social

La notion de Développement Durable est illustrée par la figure suivante : Développement durable. Social LE DEVELOPPEMENT DURABLE POUR LES PETITES ENTREPRISES ET LES ARTISANS. La notion de Développement Durable est une thématique à la mode. Elle est largement reprise dans les médias et devient une donnée

Plus en détail

QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS

QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS QUELS ENJEUX ET SOLUTIONS POUR MODERNISER NOTRE SYSTEME DE TRANSPORT? 3 ÈME ÉDITION CONFÉRENCE TRANSPORTS ET MOBILITÉ DURABLE MERCREDI 27 MAI 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉE PAR EN PRÉSENCE DE ANIMÉE

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions

Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Vos affaires sont nos affaires! Programme d actions Orkhan Aslanov/ Fotolia.com > Suivez le guide nous saisissons vos opportunités de marchés publics! > Gardons Avec le Centre de Veille le contact nous

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN

LES DETERMINANTS DE L'INVESTISSEMENT PRIVE AU BENIN REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE UNION- DISCIPLINE -TRAVAIL MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET ~-'-\:.-?:> \~ DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ~ ~,.;'~ ~"1...; c.,' -..~ L'. UNIVERSITE DE COCODY PROGRAMME

Plus en détail

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants»

Parlement du Savoir. «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Parlement du Savoir «Conditions de vie et de Réussite des étudiants» Animateurs : Sabine Duhamel (VP Formation ULCO, COMUE LNF) Léo Voisin (Elu étudiant UNEF) Le 25 juin 2015, Lille Pourquoi ce groupe

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle

UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle UNION POUR LA MEDITERRANEE Agenda de la Formation professionnelle GOUVERNANCE Le présent document résume les échanges du groupe de pilotage tripartite constitué de Maurice Mézel du Ministère du Travail,

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

DECISION N 10/2006/CM/UEMOA PORTANT ADOPTION DU PROGRAMME DE TRANSITION FISCALE AU SEIN DE L UEMOA

DECISION N 10/2006/CM/UEMOA PORTANT ADOPTION DU PROGRAMME DE TRANSITION FISCALE AU SEIN DE L UEMOA UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE -------- LE CONSEIL DES MINISTRES DECISION N 10/2006/CM/UEMOA PORTANT ADOPTION DU PROGRAMME DE TRANSITION FISCALE AU SEIN DE L UEMOA LE CONSEIL DES MINISTRES

Plus en détail

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES //

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES // SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet Les clés pour définir, piloter et communiquer votre portefeuille de projets 22 septembre 2015

Plus en détail

Assemblée Nationale AMENDEMENT

Assemblée Nationale AMENDEMENT N 235 I Compléter cet article par les alinéas suivants : "IV. Après le 4 ) du II de l article 199 Ter B du Code Général des Impôts, rajouter le 5 ) suivant : «5 Uniquement pour les entreprises qui satisfont

Plus en détail

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE

MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE MODÈLE POUR L ÉLABORATION D UNE STRATÉGIE GLOBALE D ENTREPRISE Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F.Adm.A., CMC Conseiller en gestion Direction de la gestion

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Climat des affaires : Principaux résultats de l enquête compétitivité 2012

Climat des affaires : Principaux résultats de l enquête compétitivité 2012 République Tunisienne Ministère du développement régional et de la planification Institut Tunisien de la Compétitivité et des Etudes Quantitatives Climat des affaires : Principaux résultats de l enquête

Plus en détail

GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE

GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LE GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉE PAR Guillaume BACHELAY Député de la

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE CENTRE DE CONGRÈS - LYON

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE CENTRE DE CONGRÈS - LYON SOUS LE HAUT PATRONAGE DE LA MINISTRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE COLLOQUE VENDREDI 16 OCTOBRE 2015 CENTRE DE CONGRÈS - LYON SOUS LE HAUT-PATRONAGE DU MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE,

Plus en détail

L innovation au Canada et au Québec: le lent réveil

L innovation au Canada et au Québec: le lent réveil L innovation au Canada et au Québec: le lent réveil Une présentation de Alain Dubuc Journée Innovation et entrepreneuriat Institut national d optique Château Frontenac Québec, 22 janvier INTRODUCTION Un

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE RETRAITE COLLECTIVE, UN DEFI LEGISLATIF ET ORGANISATIONNEL Le paysage démographique comme économique de la France rend de plus en plus inéluctable

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature RESEAUX THEMATIQUES FRENCH TECH Dossier de candidature DEPOT DES CANDIDATURES : Les dossiers de candidature ne doivent pas faire plus de 30 pages (plus un maximum de 10 pages d annexes). Pour les écosystèmes

Plus en détail

«Formation, insertion et emploi des jeunes en Afrique» Conférence des Ministres 2014 du PQIP/DCTP. Abidjan, 21, 22 et 23 juillet 2014 Hôtel NOVOTEL

«Formation, insertion et emploi des jeunes en Afrique» Conférence des Ministres 2014 du PQIP/DCTP. Abidjan, 21, 22 et 23 juillet 2014 Hôtel NOVOTEL REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail ------------------------ MINISTERE D ETAT MINISTERE DE L EMPLOI, DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE «Formation, insertion et emploi

Plus en détail

Rencontre Gouvernement- Secteur Privé 2015

Rencontre Gouvernement- Secteur Privé 2015 Rencontre Gouvernement- Secteur Privé 2015 THÈME: «PROBLÉMATIQUE DU FINANCEMENT DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES AU BURKINA FASO: ENJEUX, DÉFIS ET PERSPECTIVES» Avril 2015 Par Sidiki SOUBEIGA Plan de

Plus en détail

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Plusieurs tentatives visant la mise à niveau et la refonte du secteur des assurances en Tunisie ont déjà

Plus en détail

Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj

Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj Présentation du site web du Ministère de la Santé : www.beninsante.bj Eunice PEDRO FANOU Chef Service Informatique Juillet 2012 1 Plan Contexte Quels types d informations Où en sommes nous? Difficultés

Plus en détail

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN

LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN LE MANIFESTE DES COOPÉRATIVES ACTIVES DANS L INDUSTRIE ET LES SERVICES POUR LES ÉLECTIONS 2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN CECOP est la Confédération européenne représentant environ 50,000 coopératives et autres

Plus en détail

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI L OCPAH S ENGAGE Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah Introduction Capacité de mobilisation de ressources financières et Réussite d un modèle de développement

Plus en détail

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique:

La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de l état et des politiques économiques et sociales en Afrique: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation Hanns Seidel Original : français La problématique de l audit, du contrôle de l évaluation des institutions de

Plus en détail

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée

La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée DEFIS ET OPPORTUNITES DE LA MICROASSURANCE AU SENEGAL La Micro Assurance, la stratégie de réduction de la pauvreté et la stratégie de croissance accélérée Présenté par Mme Aida Djigo Wane AMSA Assurances

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

le label Eco-territoire

le label Eco-territoire الوكالة الوطنية لتنمية مناطق الواحات و شجر ا ركان SMD MAROC Agence Nationale pour le Développement des Zones Oasiennes et de l Arganier Le Conseil Régional du Tourisme d Agadir SMD, en collaboration avec

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Quelle réforme de la Sécurité Sociale en Tunisie dans un contexte de transition démocratique?

Quelle réforme de la Sécurité Sociale en Tunisie dans un contexte de transition démocratique? Séminaire International Justice sociale et lutte contre l exclusion dans un contexte de transition démocratique Quelle réforme de la Sécurité Sociale en Tunisie dans un contexte de transition démocratique?

Plus en détail

Concevoir un système fiscal pour les petites et microentreprises (2):

Concevoir un système fiscal pour les petites et microentreprises (2): Outils d action Designing a tax system for micro and small businesses: Guide for practitioners, IFC, décembre 2007. Concevoir un système fiscal pour les petites et microentreprises (2): conseils pour l

Plus en détail

Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes?

Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes? BURKINA FASO Unité-Progrès-Justice SALON INTETERNATIONAL DE L ARTISANAT DEOUAGADOUGOU (SIAO) TERMES DE REFERENCE SEPTEMBRE Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes? Septembre

Plus en détail