Ces petits fruits méconnus adaptés à notre climat, les connaissez-vous? Patrick Golliot & Marjolaine Bernier-Leduc

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ces petits fruits méconnus adaptés à notre climat, les connaissez-vous? Patrick Golliot & Marjolaine Bernier-Leduc"

Transcription

1 Ces petits fruits méconnus adaptés à notre climat, les connaissez-vous? Patrick Golliot & Marjolaine Bernier-Leduc

2 Sources des données présentées Présentation préparée par AGRINOVA dans le cadre de la Journée horticole au Bas-St-Laurent, 26 février 2010 Présentation préparée par AGRINOVA dans le cadre de la Journée d information sur les petits fruits nordiques, Saguenay/Lac-St-Jean, 4 mars 2009 Diverses présentations dans le cadre de l événement Journée production sureau bio, arbres fruitiers indigènes et érablière biologique, St- Bernard-de-Lacolle, 9 juillet 2009 Portait des cultures fruitières indigènes et en émergence au Québec, Tome 1 et Tome 2, préparés par AGRINOVA

3 Les petits fruits présentés L amélanche Le sureau Le pimbina ou viorne trilobée L aronia Le cassis, la gadelle & la groseille

4 L amélanche

5 Informations générales Arbuste indigène au Québec Cultivars commerciaux disponibles S adapte à une vaste gamme de sols et de conditions climatiques Optimum en sol riche, meuble, légèrement acide, frais et bien drainé Très rustique 2 à 3 m de hauteur et jusqu à 6 m de largeur Production concentrée principalement dans les provinces de l ouest canadien Peut être utilisé comme brise-vent, bandes riveraines

6 Données de production de l amélanche au Québec Région administrative (MAPAQ) Nombre exploitant Superficie convent. (ha) Superficie bio (ha) Superficie totale (ha) Capitale-Nationale ND 1,0 1,0 Centre du Québec ND 0,5 0,5 Gaspésie sie Îles-de-la-Madeleine ND 0,2 Mauricie ND 1,0 1,0 Montérégie Est ND 0,4 0,4 Montérégie Ouest ND 1,0 1,0 Saguenay Lac Lac-Saint-Jean ,5 0,1 9,6 Total ,4 0,3 13,7

7 Récolte du fruit Première récolte commercialisable environ 4 ans après l implantation Récolte des fruits de la mi-juillet à la fin juillet Cueillette manuelle et semi-mécanisée possible Auto-cueillette populaire dans l Ouest

8 Caractéristiques et mise en marché Offre une grande variété d utilisation Riche en anthocyane et antioxydant Riche en pectine = bon potentiel de transformation alimentaire Se consomme frais = peut donc se vendre frais Possibilité d auto-cueillette La demande actuelle dépasse l offre Vendu congelé aux transformateurs Produits transformés alimentation

9 Exemples de produits transformés Liqueurs Confitures Fruits dans l alcool Etc.

10 Limites et enjeux spécifiques à l amélanche Agronomiques Insectes ravageurs = la saperde du pommier, le puceron lanigère, circulio de la pomme Maladie : blanc du fraisier Contrôle de la compétition par les mauvaises herbes Oiseaux Économiques Peu connu des consommateurs et des transformateurs

11 Orientations de développement spécifiques à l amélanche Agronomiques Stratégies de contrôle des ravageurs et des maladies Importance des opérations de taille pour le maintien du verger Espèce indigène versus cultivar? Économique Validation de l intérêt du consommateur pour le fruit frais

12 Verger d amélanche en Gaspésie

13 Le sureau

14 Informations générales Arbuste indigène en Amérique du Nord mais pas en Gaspésie 3 m de hauteur x 2 m de largeur Floraison tardive Fructification annuelle Peu de maladies ( pas de maladie) Production de fleurs et de fruits

15 Données de production du sureau au Québec 29,4 29,4 6,6 6,6 22,1 22, Total Total 8,9 2,8 6,1 3 Mont Montérégie Est gie Est 5,6 0,0 5,6 3 Mont Montérégie Ouest gie Ouest 3,2 0,0 3,2 N/D Lanaudi Lanaudière re 6,0 0,0 6,0 4 Chaudi Chaudière re-appalaches Appalaches 1,2 0,0 1,2 N/D Abitibi Abitibi-Témiscamingue miscamingue 0,5 0,0 0,5 2 Gasp Gaspésie sie 3,8 3,8 0 1 Bas Bas-Saint Saint-Laurent Laurent 0,2 0,0 0,2 1 Saguenay Saguenay Lac Lac-Saint Saint- Jean Jean Superficie Superficie totale totale (ha) (ha) Superficie Superficie bio bio (ha) (ha) Superficie Superficie convent. convent. (ha) (ha) Nombre Nombre d exploitants exploitants Région gion administrative administrative (MAPAQ) (MAPAQ)

16 Le cycle de production

17 Récolte du fruit Première récolte 2 ans après l implantation Le mûrissement des grappes n est pas simultané Récolte manuelle requise La grappe est ramassée en entier Congélation après récolte pour conserver sa valeur nutritive Cueillir lorsque le fruit est bien mature

18 Caractéristiques et mise en marché Fruit très riche en antioxydants et en vitamine C Propriétés médicinales Goût frais : neutre Ne se vend donc pas frais Vendu congelé aux transformateurs Les fruits matures sont très recherchés = meilleure qualité Produits transformés alimentation et nutraceutique Les fleurs du sureau peuvent être séchées

19 Exemples de produits transformés Sirop de sureau (Cathy Fournier, Gaspésie) Confiture de sureau nature (entreprise SURO) Gelée de sureau nature (entreprise SURO) Gelée de sureau & Grand Marnier (idem) Gelée à l'érable - sureau et porto (idem) Tartes, jus, vins, etc.

20 Limites et enjeux spécifiques au sureau Agronomiques Manque d uniformité dans le mûrissement des grappes Questionnement sur le mûrissement des fruits en Gaspésie Oiseaux Taille requise pour le maintien du verger Économiques Peu connu des consommateurs et des transformateurs Quantités produites sont variables On cueille les fleurs ou les fruits?

21 Orientations de développement spécifiques au sureau Agronomiques Étudier la physiologie du mûrissement du fruit afin de mieux choisir le moment de la récolte Optimiser la récolte par la diversification des produits (fruits et fleurs) Développer nos connaissances régionales Économique Stimuler l intérêt des transformateurs Poursuivre les études de caractérisation du fruit et des fleurs Évaluer les possibilités de séchage du fruit et des fleurs

22 Verger de sureau en Gaspésie

23 Verger de sureau en Gaspésie

24 L aronia

25 Informations générales La distribution naturelle s'arrête dans la vallée de la Matapédia Très rustique Tolère différents types de sol et qualité de drainage S accommode des sols humides plus pauvres, légers à lourds, tourbeux, acide à très acide 1,5 m à 2 m de hauteur et 1,5 m de largeur Utilisé pour la revégétalisation et comme brise-vent (bon trappeur de neige) Forme rapidement une haie dense Croissance de 30 cm et moins par année

26 Données de production Une dizaine de producteurs au total au Québec (Charlevoix, Saguenay-Lac-St-Jean et Capitale- Nationale) Rendement en fruit élevé en Scandinavie et en Europe de l Est (6 kg/plant) Rendement moyen obtenu dans les vergers implantés au début des années 2000 au Québec : 1,9 à 2,4 kg/plant

27 Récolte du fruit De août à septembre La fructification tardive peut être avantageuse pour compléter un verger diversifié et pour étaler la saison de récoltes Les fruits tombent souvent rapidement après le mûrissement Récolte manuelle ou mécanisée à l'aide d'une récolteuse à cassis ou à bleuets Les fruits sont peu sujets aux bris lors de la manipulation et du transport.

28 Caractéristiques et mise en marché Fruit parmi les plus riches en antioxydants et en vitamine C Très peu consommé frais car astringent Colorant naturel fort et stable utilisé par l'industrie Pour conserver ses propriétés, doit être cueilli bien mûr et expédié congelé Produits transformés alimentation et nutraceutique (produits de santé naturels et huiles essentielles) Jus contient de hauts niveaux d'anthocyanes et flavonoïdes Demande réelle à l'échelle internationale

29 Exemples de produits transformés Vinaigres fins Gelées Purées Tartinades Sauces Jus mélangés avec pommes ou raisins Boissons énergétiques

30 Limites et enjeux spécifiques à l aronia Pourrait être affecté par tous les problèmes de la famille des rosacées, mais les observations révèlent une absence de maladies et d'insectes Faible susceptibilité aux maladies et ravageurs, donc bon potentiel pour la production biologique Taille doit permettre bonne circulation d air pour éviter le mildiou Oiseaux

31 Orientations de développement spécifiques à l aronia Faire connaître les propriétés antioxydantes du fruit et les possibilités d utilisation comme colorant alimentaire Entreprendre des démarches pour la vente à l étranger Augmenter la production Développer l intérêt chez les consommateurs Développer un guide de culture pour l aronia

32 Le pimbina ou la viorne trilobée

33 Informations générales Très rustique Distribué naturellement en Gaspésie Arbuste de 2 à 4 m de hauteur et de 2 à 3 m de largeur pouvant atteindre 5 m S adapte aux sols humides plus ou moins riches, lourds, alcalins ou acides Cultivars commerciaux disponibles (Manitou, Wentworth) Goût frais : très neutre

34 Données de production 4 à 5 ans pour produire après implantation Étude en Saskatchewan : rendement 2 kg/plant Croissance : environ 30 cm par année

35 Récolte du fruit À partir de la fin août Récolte manuelle Récolter le fruit avant qu il ne soit mur : lorsqu il est dur et aigre. Il s agit du meilleur moment pour conserver une teneur en pectine élevée La récolte post-gelée est plus rapide et le fruit devient sucré

36 Caractéristiques et mise en marché Vertus médicinales nombreuses (surtout antiinflammatoire) Taux de pectine élevée donc bon pour la transformation Riche en vitamine C La cueillette sauvage pourrait suffire pour le moment à remplir la demande Produits transformés alimentation Pendant la cuisson : mauvaise odeur mais possible de fabriquer : coulis, sirops, confitures (couleur, pectine)

37 Exemples de produits transformés Crème de pimbina (Le Ricaneux) Confiture de fraises et pimbina (Conserverie de la Baie) Jus Compotes Sirops Tartes Deux entreprises au Canada produisent des huiles essentielles de viorne trilobée Autres idées au

38 Limites et enjeux spécifiques au pimbina ou à la viorne trilobée Peu sujet aux maladies, mais insectes peuvent parfois être problématiques La transformation du fruit en tant que tel

39 Orientations de développement spécifiques au pimbina ou à la viorne trilobée Déterminer la valeur nutritionnelle, les propriétés nutritionnelles et nutraceutiques Développer un guide pour la culture Dénicher des marchés -

40 Le pimbina ou la viorne trilobée

41 Le cassis

42 Informations générales Le cassissier = le groseillier à grappes noires Le cassis = groseille à grappes noires Très rustique : peut tolérer des températures hivernales de -35 C Arbuste pouvant atteindre une hauteur de 1 à 1,5 m Le cassis est très juteux, très aromatique et a une saveur acidulée Goût frais plus ou moins attrayant Le cassissier apprécie les sols à tendance argileuse

43 Données de production Peu d entreprises au Québec engagée dans la production de cassis Estimation : une quinzaine de producteurs, avec des superficies de moins de 1 ha chaque Superficie totale : 10 ha Production : 2 à 4 Kg par plant

44 Récolte du fruit Récolté de la mi-mai jusqu en août Récolte manuelle, semi-mécanique et mécanique possible En 2000, un essai réalisé par le MAPAQ a permis de démontrer le potentiel de la récolte mécanique au Québec Trois entreprises québécoise ont des récolteuses mécaniques

45 Caractéristiques et mise en marché Produits transformés alimentation et nutraceutique Le cassis est rarement mangé frais = il est trop fragile Le cassis est beaucoup utilisé pour la fabrication de produits artisanaux développés à l échelle de la ferme Le fruit se conserve bien par la congélation Fort potentiel pour le marché des jus santé

46 Exemples de produits transformés Liqueur alcoolisée (crème de cassis et vin artisanal) Sirops Gelées Coulis Jus, tisanes Confitures Vinaigres Desserts, sorbets et crèmes glacées Produits nutraceutiques (huile de pépin de cassis) En France, les bourgeons sont utilisés dans la fabrication de parfums

47 Limites et enjeux spécifiques au cassis Agronomiques Mouche du groseillier Sensibilité à la rouille, l oïdium et l anthracnose Choisir des cultivars résistants Économiques Coût de la récolte manuelle

48 La gadelle

49 Informations générales Le gadelier = groseillier à grappe La gadelle rouge = groseille rouge à grappe Arbuste pouvant atteindre une hauteur de 90 cm à 1,2 m La floraison du gadelier est printanière Le fruit est rouge, mais peut être blanc ou rosé Le fruit est très bon frais

50 Données de production Trois principaux pays producteurs de gadelles (Russie, Pologne et Allemagne) Production canadienne faible Peu d entreprises sont engagées dans la production de gadelles au Québec Les tiges de 2 à 3 ans sont plus productives Rendement: 8 à 12 tonnes de fruits / ha, 4 à 6 Kg / plant

51 Récolte du fruit Récolté de la mi-mai jusqu en août Récolte manuelle Possibilité d auto-cueillette Récolte de la grappe entière Les fruits doivent être récoltés à pleine maturité = plus sucré et parfumé Peut être congelé

52 Caractéristiques et mise en marché Produit frais de couleur rouge très attrayant pour le consommateur Produits transformés alimentation La gadelle possède les caractéristiques pour offrir un produit transformé de choix. Le fruit est acide, sucré et parfumé + pectine élevé, anthocyanine et vitamine C.

53 Vinaigres Confitures Gelées Sirops Vins Sorbets Jus Exemples de produits transformés

54 Limites et enjeux spécifiques à la gadelle Agronomique Sensibilité à la rouille, l oïdium et l anthracnose Étant donné la floraison hâtive, de forts gels hâtifs peuvent endommager les fleurs et les jeunes baies en développement Économique La mise en marché de la gadelle est peu développée au Québec

55 Orientations de développement spécifiques à la gadelle Actuellement, le développement de la culture = une opportunité pour diversifier l offre pour l auto-cueillette et la transformation des fruits à la ferme

56 La groseille

57 Informations générales Groseillier = groseillier à maquereau Arbuste pouvant atteindre 2 m de largeur et 1,3 m de hauteur La floraison du groseillier est également est printanière Fruit de couleur jaune-vert à rosé Le fruit est bon frais

58 Données de production Production canadienne faible Peu d entreprises sont engagées dans la production de groseilles au Québec Les plants donneront leur plein rendement à partir de la 3 ème année Les tiges de 2 à 3 ans sont plus productives Rendement: 8 à 12 tonnes de fruits / ha, 4 à 6 Kg / plant

59 Récolte du fruit Récolté de la mi-mai jusqu en août Récolte manuelle et semi-mécanisée Possibilité d auto-cueillette Les groseilles sont récoltées une à une Récoltées très mûres = plus sucrées Récolte avant mûrissement complet possible = le fruit est plus acide mais convient pour fabrication de confitures, gelées ou de tartes Le fruit récolté mi-mûr se conserve en chambre réfrigérée pendant 2 semaines

60 Caractéristiques et mise en marché La conservation prolongée en chambre réfrigérée est un avantage qui facilite la récolte et la mise en marché Produits transformés alimentation Le séchage du fruit offre de belles possibilités

61 Exemples de produits transformés Pâte de fruits Gelées Sirops Vins Fruits séchés utilisés dans la confection de biscuits et pâtisseries

62 Limites et enjeux spécifiques à la groseille Le développement de cultivars plus résistants aux maladies et sans épines rendrait la culture plus attrayante Mêmes que le ceux vus pour la gadelle

63 Orientations de développement spécifiques à la groseille Actuellement, le développement de la culture = une opportunité pour diversifier l offre pour l auto- cueillette et la transformation des fruits à la ferme

64 MERCI!

La culture de l aronia au Québec un aperçu! Par André Gagnon, agronome MAPAQ Saguenay-Lac-Saint-Jean

La culture de l aronia au Québec un aperçu! Par André Gagnon, agronome MAPAQ Saguenay-Lac-Saint-Jean La culture de l aronia au Québec un aperçu! Par André Gagnon, agronome MAPAQ Saguenay-Lac-Saint-Jean ARONIA Famille : Rosacées (Rosaceae) Nom latin : Aronia melanocarpa Michx Eliot Autres appellations

Plus en détail

Pommier «Liberty» Malus Liberty Liberty Apple Tree

Pommier «Liberty» Malus Liberty Liberty Apple Tree Pommier «Liberty» Malus Liberty Liberty Apple Tree Famille : Rosacées Zone de rusticité : 4 Indigénat : Variété ho Hauteur : 3 m Largeur : 2,5 m cole Crédit photo: http://www.starkbros.com/products/fruit-trees/apple-trees/liberty-apple

Plus en détail

Les petits fruits émergents La situation au Québec

Les petits fruits émergents La situation au Québec Les petits fruits émergents La situation au Québec INPACQ Commercialisation des petits fruits en émergence. Drummondville, le 3 février 2017 Francis Bernier Blanchet, agr. Photo : Laurie Brown, Cultur

Plus en détail

La culture de l aronia au Québec. Par : Francis Bernier Blanchet, agr. Cultur Innov

La culture de l aronia au Québec. Par : Francis Bernier Blanchet, agr. Cultur Innov La culture de l aronia au Québec Par : Francis Bernier Blanchet, agr. Cultur Innov Contenu de la conférence C est quoi l aronia? D où ça vient l aronia? C est quoi qu on fait avec de l aronia? Quelles

Plus en détail

AMELANCHIER RAINBOW PILLAR

AMELANCHIER RAINBOW PILLAR ARBUSTES SAUVAGES AMELANCHIER RAINBOW PILLAR Amélanchier à gros fruits et de croissance en forme de colonne (2 3 m). Floraison abondante en avril/mai, baies pourpres-noires et douces (jusqu à 12 mm) en

Plus en détail

L exemple de. la rhubarbe

L exemple de. la rhubarbe L exemple de la rhubarbe Du point de vue strictement botanique, la rhubarbe est un légume. Mais on l utilise exclusivement comme un fruit. Jolie contradiction! Mais pourquoi la rhubarbe est-elle si populaire?

Plus en détail

Portrait. des cultures fruitières indigènes et en émergence au Québec. Tome II

Portrait. des cultures fruitières indigènes et en émergence au Québec. Tome II Portrait des cultures fruitières indigènes et en émergence au Québec Tome II Avertissements Au moment de sa rédaction, l information contenue dans ce document était jugée représentative des connaissances

Plus en détail

SOMMAIRE. Le B.A.-BA. 6. Baies et petits fruits du jardin. 14. Fruits des arbres du jardin et du verger. 44. Fruits des bois et des bosquets.

SOMMAIRE. Le B.A.-BA. 6. Baies et petits fruits du jardin. 14. Fruits des arbres du jardin et du verger. 44. Fruits des bois et des bosquets. MEP_CONFITURE_P001a013sh.qxd:Confiture_ 19/12/08 11:25 Page 4 MEP_CONFITURE_P001a013sh.qxd:Confiture_ 19/12/08 11:25 Page 5 SOMMAIRE Le B.A.-BA. 6 Baies et petits fruits du jardin. 14 Fruits des arbres

Plus en détail

LE CASSIS : UNE CULTURE À CONSIDÉRER?

LE CASSIS : UNE CULTURE À CONSIDÉRER? LE CASSIS : UNE CULTURE À CONSIDÉRER? Rendez-vous agroalimentaire de l Outaouais le 15 février 2012 ÀGatineau DANIEL BERGERON, agr., M. Sc. Conseiller en horticulture Centre de services de Québec, MAPAQ

Plus en détail

PLAQUEBIÈRE OU CHICOUTAI RUBUS CHAMAEMORUS

PLAQUEBIÈRE OU CHICOUTAI RUBUS CHAMAEMORUS L industrie des fruits sauvages de la Basse Côte-Nord LE FILET MIGNON DES PETITS FRUITS SAUVAGES LA CHICOUTAI PLAQUEBIÈRE OU CHICOUTAI RUBUS CHAMAEMORUS ETYMOLOGIE : pour l appellation latine chamaemorus

Plus en détail

Dans le présent document, le masculin englobe le féminin et est utilisé uniquement pour alléger le texte.

Dans le présent document, le masculin englobe le féminin et est utilisé uniquement pour alléger le texte. Avertissements Au moment de sa rédaction, l information contenue dans ce document était jugée représentative des connaissances sur les cultures fruitières indigènes et en émergence, et son utilisation

Plus en détail

Étude de marché sur les petits fruits Table de concertation agrobioalimentaire de la Gaspésie

Étude de marché sur les petits fruits Table de concertation agrobioalimentaire de la Gaspésie Étude de marché sur les petits fruits Table de concertation agrobioalimentaire de la Gaspésie Rapport final présenté à la Table de concertation agrobioalimentaire de la Gaspésie par Québec Mai 2009 Révisé

Plus en détail

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG

Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Notions de base pour l implantation d un verger de camerisiers Journée Camerise, Vallée-de-la-Gatineau 24 avril 2014 Par Carlos Baez, M.Sc., Agronome CLD VG Planification du projet Prévoir 1 ou 2 années

Plus en détail

Un bilan des initiatives en matière de PFNL Montérégie Est

Un bilan des initiatives en matière de PFNL Montérégie Est Un bilan des initiatives en matière de PFNL Montérégie Est Introduction Selon le groupe AGÉCO : 128 entreprises dans le secteur des PFNL au Québec Pour près de 50% d entre elles, les PFNL constituent leur

Plus en détail

Le sureau dans les Hautes- Laurentides

Le sureau dans les Hautes- Laurentides Le sureau dans les Hautes- Laurentides Conférencier: Jacques Gagnon, agronome, MAPAQ, Laurentides Origine Latin Sambucus, nom donné à une sorte de flûte qui était fabriquée à partir des tiges creuses de

Plus en détail

Confitures, gelées, compotes, sirops et sauce de tomate

Confitures, gelées, compotes, sirops et sauce de tomate Confitures, gelées, compotes, sirops et sauce de tomate Produits du terroir: sans conservateur, ni colorant! Fabrication artisanale! www.mamiebrodelle.fr Pour tout contact : Esther SCHEFFLER 12 Rue du

Plus en détail

Apports de sucres simples

Apports de sucres simples XIII. BOISSONS En Normandie La Normandie est fière de ses pommiers, qui sont à l'origine de boissons délicieuses. Son verger cidricole produit chaque année entre 150 000 et 200 000 tonnes de fruits à cidre

Plus en détail

9. Le Québec agricole à la carte

9. Le Québec agricole à la carte 9. Le Québec agricole à la carte Primaire, cycle 3. Durée : 60 min. L achat local est un enjeu d importance dont on parle de plus en plus, et l intérêt pour les produits du terroir est en hausse. À l aide

Plus en détail

Fruits d octobre : les courges d hiver Historique Valeur nutritive

Fruits d octobre : les courges d hiver Historique Valeur nutritive Fruits d octobre : les courges d hiver Historique Bien que la culture des courges remonte à très loin dans l histoire de l Amérique précolombienne, leur évolution et leur multiplicité, telles qu on les

Plus en détail

Petite histoire de la Nouvelle France Activités de compréhension de texte / 2 e et 3 e cycles du primaire

Petite histoire de la Nouvelle France Activités de compréhension de texte / 2 e et 3 e cycles du primaire Texte «[Les fraisiers et les framboisiers] produisent une si grande quantité de fruits que dans la saison on ne peut les épuiser.» - Pierre Boucher Au 17 e siècle, le menu quotidien est composé principalement

Plus en détail

HAIES PRÊTES-À-PLANTER QUICK HEDGE

HAIES PRÊTES-À-PLANTER QUICK HEDGE COMMENT CHOISIR LA VARIÉTÉ D UNE HAIE PRÊTE-À-PLANTER? Les variétés caduques perdent leurs feuilles en hiver (exemple: le charme, l'érable) ; Plus d infos ci-dessous. Les variétés marcescentes gardent

Plus en détail

Le sureau blanc, sauvage ou cultivé?

Le sureau blanc, sauvage ou cultivé? Le sureau blanc, sauvage ou cultivé? Après avoir nourri amérindiens et premiers arrivants, le sureau blanc réinvesti aujourd hui nos tables grâce aux cueilleurs de produits sauvages. Il pourrait bien investir

Plus en détail

7. ARBUSTES A PETITS FRUITS : FRAMBOISES, MURES, GROSEILLES

7. ARBUSTES A PETITS FRUITS : FRAMBOISES, MURES, GROSEILLES 7. ARBUSTES A PETITS FRUITS : FRAMBOISES, MURES, GROSEILLES 1. LES BESOINS 1.1. LUMIÈRE La plupart des arbustes à petits fruits poussent en lisière des bois et donc s accommodent d un peu d ombre. Dans

Plus en détail

Communiqué Presse 8 avril 2016

Communiqué Presse 8 avril 2016 Communiqué Presse 8 avril 2016 Les Chambres d Agriculture des Alpes Maritimes et du Var seront présentes au salon Terroirs Provence Côte d Azur Du 15 au 17avril Palais des Congrès Acropolis Nice A l occasion

Plus en détail

Le prix du bleuet sauvage la tendance pour les prochaines années

Le prix du bleuet sauvage la tendance pour les prochaines années Le prix du bleuet sauvage la tendance pour les prochaines années Raynald Lapointe, agronome Direction régionale du Saguenay-Lac-St-Jean Jeudi, 5 avril 2007 à Saint-Félicien $ / kg 1.10$ 0.80$ 0.75$ 0.70$

Plus en détail

Que faire des fruits du verger? Quelques recettes proposées gracieusement par Georges Kaisin

Que faire des fruits du verger? Quelques recettes proposées gracieusement par Georges Kaisin Que faire des fruits du verger? Quelques recettes proposées gracieusement par Georges Kaisin Les fruits séchés Cette technique concerne les pommes, les poires, les prunes, les mirabelles et les cerises.

Plus en détail

Fiche Technique. Petits Fruits Rouges. Septembre 2008

Fiche Technique. Petits Fruits Rouges. Septembre 2008 Fiche Technique Production Peu Développée en Languedoc-Roussillon Septembre 2008 Petits Fruits Rouges Filière Arboriculture Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon

Plus en détail

Le concours de roses

Le concours de roses P a g e 3 Le concours de roses De renommée mondiale, le Concours international de roses de Bagatelle récompense chaque année les plus belles variétés. Champ d essai pour les obtenteurs de rosiers, il permet

Plus en détail

Le petit livre de la pomme du Québec. Mon prénom:

Le petit livre de la pomme du Québec. Mon prénom: Le petit livre de la pomme du Québec Mon prénom: Ce document a été réalisé par Les Producteurs de pommes du Québec, 2015. Pour information : Téléphone : 450 679-0530 555, boul. Roland-Therrien Bureau 365,

Plus en détail

Lonicera caerulea L., Chèvrefeuille comestible, Chèvrefeuille bleu, Camerise, Blue Honeysuckle, Sweetberry Honeysuckles,Edible Honeysuckles ou Haskap

Lonicera caerulea L., Chèvrefeuille comestible, Chèvrefeuille bleu, Camerise, Blue Honeysuckle, Sweetberry Honeysuckles,Edible Honeysuckles ou Haskap Guide de culture Camérise, Chèvrefeuille comestible, Haskap, Blue honeysuckle, Lonicerae (Traduit des notes du Dr.Bob Bors, enseignant à l Université de la Saskatchewan au Département de phytotechnie et

Plus en détail

Goûtez nos fruits exotiques!

Goûtez nos fruits exotiques! À emporter Colruyt v o u s i n f o r m e Goûtez nos fruits exotiques! Avec recettes! Dès le 13 décembre en magasin Découvrez notre sélection de fruits exotiques pour les fêtes. Pour ajouter un peu de couleur

Plus en détail

La production de Tomate en tunnel Des pieds à la tête

La production de Tomate en tunnel Des pieds à la tête La production de Tomate en tunnel Des pieds à la tête Mike Bleho dta Université McGill, 2012 11 29 En 2011 Le Centre Horticole du Campus Macdonald a mis en place trois tunnels de la compagnie Plastitech.

Plus en détail

Programme de la formation par correspondance

Programme de la formation par correspondance Programme de la formation par correspondance Module J 1 Introduction Définition de la «Cuisine Sauvage» Un style de vie Les éléments constitutifs Ingrédients utilisés : plantes sauvages Recettes anciennes

Plus en détail

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr.

Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN. Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr. Fertilisation azotée du maïs-grain: démystification, planification et projet SCAN Gilles Tremblay, agr., CÉROM Julie Breault, agr., MAPAQ Contenu de la présentation o Recommandations o Connaissances o

Plus en détail

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES

ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES ANCRÉ PAR NOS RESSOURCES VOUS VOULEZ DIVERSIFIER VOS ACTIVITÉS? VOUS DÉSIREZ UN APPROVISIONNEMENT GARANTI POUR VOTRE ENTREPRISE? DÉVELOPPER DE PLUS GRANDS MARCHÉS ET DISCUSTER DIRECTEMENT AVEC LES CONSOMMATEURS?

Plus en détail

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour.

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n est pas compliqué! 3 produits laitiers par jour! (jusqu à 4 pour les enfants, les ados

Plus en détail

Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation

Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation Les différentes opérations culturales en production sous serre : Les attentes en termes d automatisation E. Brajeul, B. Hennion Ctifl 1 Serres verre chauffées en France (tomate et concombre) : 1100 ha

Plus en détail

Collection 2014. Créations originales. Toulouse

Collection 2014. Créations originales. Toulouse Collection 2014 Créations originales 1 Toulouse 1 2 3 4 5 6 7 8 La Violette cristallisée est le premier bonbon créé vers 1900 à Toulouse. Saveur subtile, a glisser dans une flûte avec du champagne ou sur

Plus en détail

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS?it iliï%l 3

ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS?it iliï%l 3 RESTRICTED ACCORD GENERAL SUR LES TARIFS?it iliï%l 3 DOUANIERS ET LE COMMERCE Distribution spéciale DOCUMENTATION CONCERNANT L'AGRICULTURE CATALOGUE DES MESURES NON TARIFAIRES Normes de commercialisation

Plus en détail

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc.

La régie du canola. Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. La régie du canola Par Benoit Bérubé Dans le cadre du Stage professionnel en agronomie, AGN-3500 Université Laval Chez Société Majéco Inc. Mai 2015 Introduction Caractéristique de la plante Stade de croissances

Plus en détail

L évolution du secteur canadien des fruits et légumes : de 1941 à 2011

L évolution du secteur canadien des fruits et légumes : de 1941 à 2011 N o 96 325-X au catalogue N o 003 ISSN 0-662-75464-6 Document analytique Un coup d œil sur l agriculture canadienne L évolution du secteur canadien des fruits et légumes : de 1941 à 2011 par Erik Dorff

Plus en détail

Bases de données Marques

Bases de données Marques Page 1 sur 2 ANNEXE 3 Bases de données Marques Notice complète 1 résultats trouvés pour votre requête : numéro 3941590, dans les marques en vigueur en France Notice complète Marque française Marque : FORê

Plus en détail

1- les coffrets cadeaux a expédier, frais de transport compris

1- les coffrets cadeaux a expédier, frais de transport compris 1- les coffrets cadeaux a expédier, frais de transport compris Coffret de La Dame de la Marlière prix 46 eurosfrais de transport en Union européenne compris sirop de gingembre - sirop pommes pain d'épices

Plus en détail

Rendement enregistré au Lac-Saint-Jean (Québec) sur 3 ans (2007 à 2009) 1 600 à 7 600 kg/ ha.

Rendement enregistré au Lac-Saint-Jean (Québec) sur 3 ans (2007 à 2009) 1 600 à 7 600 kg/ ha. L amélanchier produit une baie délicieuse appelée amélanche. Cet arbuste est adapté à notre climat froid. Il pousse bien dans les sols lourds et tolère la sécheresse. Les baies sont de couleur pourpre

Plus en détail

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome

La drosophile à ailes tachetées État de situation. Christian Lacroix, agronome La drosophile à ailes tachetées État de situation Christian Lacroix, agronome Origines de l insecte Originaire d Asie Japon (1916), Chine et Corée (1936) Amérique Centrale Costa Rica (1997), Équateur (1998)

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

Naturel Pour notre plus grande chance

Naturel Pour notre plus grande chance Naturel Pour notre plus grande chance Trucs et astuces pour bien utiliser Bio Unigel avec, en plus, une recette de confiture pour chaque saison! Conseils d utilisation du produit Bio Unigel 1. Chronologie

Plus en détail

20/09/2014. Conservation. Valorisation de nos fruits et légumes. Rue René Delhaize 160 6043 Ransart Tel : 071 81 49 98 www.olivert.be info@olivert.

20/09/2014. Conservation. Valorisation de nos fruits et légumes. Rue René Delhaize 160 6043 Ransart Tel : 071 81 49 98 www.olivert.be info@olivert. 20/09/2014 Conservation Valorisation de nos fruits et légumes Rue René Delhaize 160 6043 Ransart Tel : 071 81 49 98 www.olivert.be info@olivert.be Table des matières Introduction... 2 1. Les gelées...

Plus en détail

Déroulement des travaux :

Déroulement des travaux : Rapport final Contrôle mécanique de la punaise terne dans la culture de fraises sur rangs nattés en régie biologique à l'aide d'une faucheuse rotative 10-INNO3-16 Demandeur : Coopérative Nord-Bio Date

Plus en détail

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne

Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne VITICULTURE 27 Evaluation de cépages résistants ou tolérants aux principales maladies cryptogamiques de la vigne Marc Chovelon Grab Mathieu Combier Chambre d Agriculture du Var Gilles Masson Centre du

Plus en détail

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière

Essai de paillis de plastique biodégradable en production maraîchère et fruitière PROGRAMME D APPUI AU DÉVELOPPEMENT DE L AGRICULTURE ET DE L AGROALIMENTAIRE EN RÉGION 2007-2008 Essai de paillis de plastique biodégradable Rapport final Mars 2008 Modifié le 3 juillet 2008 Daniel Bergeron,

Plus en détail

Qualité des lentilles de l Ouest canadien 2009

Qualité des lentilles de l Ouest canadien 2009 ISSN 17128315 Qualité des lentilles de l Ouest canadien 2009 Ning Wang Gestionnaire de programme, Recherches sur les légumineuses Personneressource : Ning Wang Gestionnaire de programme Laboratoire de

Plus en détail

Animations 2015-2016. Evénements Cours&Ateliers - Visites

Animations 2015-2016. Evénements Cours&Ateliers - Visites Animations 2015-2016 Evénements Cours&Ateliers - Visites Les Evénements du Clos Fougères Septembre 2015 Samedi 19 septembre - Journées du Patrimoine Visite commentée de notre verger conservatoire de plus

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments»

«Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» 1 «Boire est un besoin, mais c est aussi un plaisir, un acte social lors d évènements ou de bons moments» Magali Marchand, Chef de service Diététique RHMS Diététicienne agréée ABD 12.01.2012 - Maison du

Plus en détail

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ

Présentation des priorités soussectorielles. recherche et innovation. Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Présentation des priorités soussectorielles québécoises en recherche et innovation Karine Bouchard, agr., M.Env. Analyste technique et en environnement, FIHOQ Mise en contexte Rencontres préalables des

Plus en détail

SERVICES D ALIMENTATION DES CADETS

SERVICES D ALIMENTATION DES CADETS Ligne directrice sur les exemples de repas SERVICES D ALIMENTATION DES CADETS DÉJEUNER Catégorie Norme d aliments disponibles au repas Définition/Précision Choix santé Fruits Jus Plat principal Salade

Plus en détail

Visite terrain de plantations expérimentales d'essences à croissance rapide.

Visite terrain de plantations expérimentales d'essences à croissance rapide. Visite terrain de plantations expérimentales d'essences à croissance rapide. 10 ans de recherche en Abitibi-Témiscamingue 6 septembre 2012 PROGRAMME - Jeudi 6 septembre 2012 MRC d Abitibi et MRC de la

Plus en détail

Les Confitures. Photo : M.Seelow / Cedus. Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè.

Les Confitures. Photo : M.Seelow / Cedus. Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè. Photo : M.Seelow / Cedus Dossier CEDUS Avec la collaboration de l Université de Reims : Prof Mathlouthi, MC Barbara Rogè. LES CONFITURES TABLE DES MATIERES DYNAMIQUE INTRODUCTION I. DEFINITION DES CONFITURES

Plus en détail

NO 10 "B R U N C H S A N T E"

NO 10 B R U N C H S A N T E NO 1 Jus d'orange petit matin Oeuf poché à la Florentine Jambon à saveur tropicale Crêpes au coulis de bleuets Fèves au lard bon matin Plateau de fromage jardinière Plateau de tomates et d'oranges en douce

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION. Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec TOUT SUR LES LÉGUMES SURGELÉS

CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION. Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec TOUT SUR LES LÉGUMES SURGELÉS CENTRE D EXPERTISE ET DE RECHERCHE EN HÔTELLERIE ET RESTAURATION Institut de tourisme et d hôtellerie du Québec TOUT SUR LES LÉGUMES SURGELÉS Aujourd hui, l utilisation des produits surgelés en cuisine

Plus en détail

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie

Valorisation des dattes non comestibles en Algérie Valorisation des dattes non comestibles en Algérie La technologie et l économie d extraction du sucre liquide Dr. Ulrich März GIZ/AFC Symposium «Valorisation des fruits dans les boissons» Alger, le 27

Plus en détail

Cultivars de rhubarbe rouge destinée à la transformation. Budget de production

Cultivars de rhubarbe rouge destinée à la transformation. Budget de production Cultivars de rhubarbe rouge destinée à la transformation Budget de production Novembre 2009 canadien de l'agriculture et de l'agroalimentaire (PASCAA). Ce programme d'agriculture et Agroalimentaire Canada

Plus en détail

Fiche technique des fruitiers

Fiche technique des fruitiers Fiche technique des fruitiers *Autofertile = Peut produire des fruits même si planté seul. **Dioïque= Nécessite plant mâle et femelle. Un plant mâle peut polliniser jusqu à 6 femelles. Plantez des variétés

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE

FORMATION CONTINUE SOMMAIRE SOMMAIRE De la théorie... T1 : Bonnes Pratiques d Hygiène et de Fabrication en transformation de végétaux T2 : Aspects réglementaires de la transformation : analyse des dangers T3 : Connaissance des végétaux

Plus en détail

Depuis plus de 20 ans, nous développons un savoir-faire sans égal dans la fabrication artisanale de pains d'épices moulés.

Depuis plus de 20 ans, nous développons un savoir-faire sans égal dans la fabrication artisanale de pains d'épices moulés. Qui sommes-nous? Apiculteurs de père en fils depuis 1946, nous sélectionnons les meilleurs miels et les meilleurs produits de notre terroir pour les apporter jusqu'à votre table. Nous mettons aussi tout

Plus en détail

Prince de Bretagne, pour l amour de la tomate

Prince de Bretagne, pour l amour de la tomate Prince de Bretagne, pour l amour de la tomate situés entre la pointe de Brest, saint-pol de Léon et Paimpol, les producteurs de tomate Prince de Bretagne ont développé dès le début des années 1980 la culture

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère

Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Comment planter et entretenir vos plantes de Terre de Bruyère Une beauté sauvage De la plus petite qui anime la rocaille au véritable arbre

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Participants. 2006 Voyage en Saskatchewan. Favoriser des partenariats. Initier des projets de diversification

Participants. 2006 Voyage en Saskatchewan. Favoriser des partenariats. Initier des projets de diversification La camerise Lonicera caerulea 2006 Voyage en Saskatchewan Favoriser des partenariats Initier des projets de diversification Développement de l industrie des petits fruits au Québec Participants Groupe

Plus en détail

Voici un sommaire des essais de mini brocoli réalisés chez des entreprises agricoles de la Montérégie Ouest au cours des étés 2009 et 2010.

Voici un sommaire des essais de mini brocoli réalisés chez des entreprises agricoles de la Montérégie Ouest au cours des étés 2009 et 2010. Le mini brocoli Christine Villeneuve, agr. MAPAQ Ste-Martine Shawn Mcnamee, Olivier Morisset, étudiants, MAPAQ Ste-Martine Journées Horticoles Décembre 2010 Le mini brocoli est issu d un croisement entre

Plus en détail

Toutes les saveurs et cocktails Joseph Cartron sur www.cartron.fr LES CRÈMES DE FRUITS ROUGES

Toutes les saveurs et cocktails Joseph Cartron sur www.cartron.fr LES CRÈMES DE FRUITS ROUGES LES CRÈMES DE FRUITS ROUGES CRÈME DE CERISE DE BOURGOGNE JOSEPH CARTRON 2009 96/100 La sélection des cerises et leur assemblage, voilà tout le secret de l arôme délicat et de la rondeur de la Crème de

Plus en détail

Présentation du 6 avril 2013 à St-Camille

Présentation du 6 avril 2013 à St-Camille Présentation du 6 avril 2013 à St-Camille Nouveau petit fruit en émergence, la camerise Nos observations après les 1 ères récoltes Pauline Samson, agricultrice Copropriétaire de la Ferme Beaudoin et fils

Plus en détail

Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005

Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005 Marchés s chinois et japonais pour Les Journées Horticoles 2005 2 Information générale g sur la Chine 3 e pays du monde en superficie, 7 % de terres arables 1,3 milliard d habitants, d 21,3 % de la population

Plus en détail

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons

Aliments et Boissons Sous-catégorie Produit. Boissons. Boissons gazeuses Boissons. Café Boissons. Cordiaux/Courges Boissons Aliments et Sous-catégorie Produit gazeuses Café Cordiaux/Courges énergisantes Chocolat chaud Jus maltées Lait/ à base de lait Eau minérale/eau de source Café de spécialité Thé de spécialité Thé Tisanes

Plus en détail

Des arbres et des arbustes en santé

Des arbres et des arbustes en santé Les solutions vertes L entretien des pelouses Les ennemis des pelouses Les fleurs et les rosiers Des arbres et des arbustes en santé Les animaux et les insectes indésirables Des arbres et des arbustes

Plus en détail

Les graines germées, c est la vie! LA GERMINATION, QU EST-CE-QUE C EST? En synthèse :

Les graines germées, c est la vie! LA GERMINATION, QU EST-CE-QUE C EST? En synthèse : GERM LINE SAS - Les Grivelles - 18600 Sancoins - France Tél. 02 4874 6390 - Fax. 02 4874 6380 - Courriel: contact@germline.fr - www.germline.fr LA GERMINATION, QU EST-CE-QUE C EST? La germination est un

Plus en détail

en glacerie TABLEAUX D UTILISATION DES PURÉES DE FRUITS ET DE LÉGUMES SURGELÉES 100 % goût zéro compromis, my-vb.com

en glacerie TABLEAUX D UTILISATION DES PURÉES DE FRUITS ET DE LÉGUMES SURGELÉES 100 % goût zéro compromis, my-vb.com en glacerie TABLEAUX D UTILISATION DES PURÉES DE FRUITS ET DE LÉGUMES SURGELÉES zéro compromis, 100 % goût my-vb.com SORBETS (en grammes) Recettes réalisées par O. Christien Chef pâtissier, E. Ryon MOF

Plus en détail

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique.

Faune. Flore. Entretien de votre cep de vigne. Stades repères de la vigne. Biodiversité dans les vignes. Clyle. Abeille. Cigarier Veronique. Entretien de votre cep de vigne Stades repères de la vigne Repos d hiver Bourgeons dans le coton Pointe verte Eclatement des bourgeons Nom : Vitis vinifera Famille : Vitacées Type : Arbuste fruitier Hauteur

Plus en détail

Réalisation : www.lestudio28.com - Photos : Thinkstockphotos - www.oldbookillustrations.com

Réalisation : www.lestudio28.com - Photos : Thinkstockphotos - www.oldbookillustrations.com Quand tu rencontreras le vigneron, n hésite pas à lui poser toutes les questions que tu veux! Tu seras alors un vrai petit expert de la vigne! Des actions pédagogiques autour de l univers de la vigne existent

Plus en détail

PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES

PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES PROJET DONATA TECHNIQUE DE MULTIPLICATION RAPIDE DES BOUTURES DE MANIOC : LES MINI-BOUTURES 1 RESUME L adoption des variétés améliorées de manioc peut être facilitée si elles sont aisément disponibles

Plus en détail

Épinette blanche Picea glauca

Épinette blanche Picea glauca Épinette blanche Picea glauca Type de plant : Conifère Hauteur : 22 mètres Largeur : 10 mètres Zone climatique : 1a Fleur : Non Épinette indigène du Québec, au port régulier. Utilisation en isolé ou en

Plus en détail

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes.

Fiche Technique. Septembre 2008. La production mondiale avoisine 500 000 tonnes. Fiche Technique Production Développée en Languedoc-Roussillon Filière Arboriculture Châtaigne Septembre 2008 Rédigée par : Julien GARCIA Chambre Régionale d Agriculture du Languedoc-Roussillon Potentiel

Plus en détail

On pousse ici. Module 1 de 12

On pousse ici. Module 1 de 12 Module 1 de 12 On pousse ici Afin de garantir un maximum de fraîcheur, les légumes sont cultivés à proximité des usines de surgélation. Ainsi, ils ne parcourent qu une courte distance entre le champ et

Plus en détail

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire?

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Claudine

Plus en détail

Les pattes de kangourou (Anigozanthos)

Les pattes de kangourou (Anigozanthos) Date : 14 mars 2016 Infolettre : 20160314 Les pattes de kangourou (Anigozanthos) L anigozanthe ou pattes de kangourou appartient à la famille des Haemodoracées. C est l emblème de l Australie-Occidentale.

Plus en détail

Objet : Répertoire des entreprises œuvrant dans le domaine des produits forestiers non ligneux et des cultures émergentes au Québec.

Objet : Répertoire des entreprises œuvrant dans le domaine des produits forestiers non ligneux et des cultures émergentes au Québec. 9 mai 2016 Objet : Répertoire des entreprises œuvrant dans le domaine des produits forestiers non ligneux et des cultures émergentes au Québec. Bonjour, Nous travaillons présentement à mettre sur pied

Plus en détail

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016

Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Nouvelles recettes Mai - Juin 2016 Les «pas pareilles» Cake à la courgette Fraîcheur framboise au basilic Fraîch attitude : Timbale printanière Salade de melon à la framboise Flan de thon,courgettes, tomate

Plus en détail

Le matériel pour jardiner, transformer et cuisiner "maison"

Le matériel pour jardiner, transformer et cuisiner maison Le matériel pour jardiner, transformer et cuisiner "maison" La société tompress, spécialiste du matériel de transformation alimentaire, commercialise depuis 90 ans des articles de qualité pour les particuliers

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

DOMAINE DENIS FOUQUERAND & FILS

DOMAINE DENIS FOUQUERAND & FILS S A N T E N AY " C O M M E D E S S U S " r o u g e Cépage : Le pinot noir est le cépage unique Nature du sol : Argilo calcaire Exposition : Plein sud et sud ouest Pratique culturale : Lutte raisonnée phyto

Plus en détail

Andrew Frève, M.Sc., agr.

Andrew Frève, M.Sc., agr. Mot de bienvenue et statistiques bio Par Andrew Frève, M.Sc., agr. MAPAQ, St-Jean-sur-Richelieu Conseiller régional en agriculture biologique Bienvenue à tous Les Journées horticoles 19 ième édition en

Plus en détail

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS

CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS CARACTERISATION DE LA LENTILLE DE CILAOS ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

Fruits et légumes. Les fruits et légumes dans tous les sens!

Fruits et légumes. Les fruits et légumes dans tous les sens! Fruits et légumes Les fruits et légumes dans tous les sens! Introduction Manger fait partie des plaisirs de la vie! anger équilibré est essentiel pour notre santé! Depuis quelques années, nous vivons une

Plus en détail

La Communauté de Communes de la Région de Guebwiller et VOUS

La Communauté de Communes de la Région de Guebwiller et VOUS La Communauté de Communes de la Région de Guebwiller et VOUS Plantons le décor! COMMANDE GROUPÉE D ARBUSTES Ce guide vous permettra de mieux connaître les arbustes que vous pourriez utiliser pour composer

Plus en détail

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 5 2 GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 2.1 Contexte géologique général En raison de l immensité de son territoire et des divers environnements géologiques qui le composent, le Québec est exposé

Plus en détail