Découvrir le patrimoine naturel de

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Découvrir le patrimoine naturel de"

Transcription

1 saint-martin-de-belleville Découvrir le patrimoine naturel de Avec le concours financier de : Découvrir le patrimoine naturel de SAINT-MARTIN-DE-BELLEVILLE

2 Préface La Vanoise, massif de montagne, niche son âme au sein d une communauté de villages, réunis autour du Parc national. Là, une mosaïque de milieux naturels, un vivier d espèces, offrent un assemblage généreux de formes et de couleurs, où s imbriquent espaces sauvages et terres utilisées par l homme. Les milieux naturels, visages multiples de la montagne, donnent au territoire son identité et son caractère. Expression d équilibres riches et diversifiés, toujours en devenir, ces milieux portent notre mémoire et se livrent en héritage. Ils sont une chance pour demain, et imposent un devoir de respect qui fait appel à la responsabilité de chacun. Depuis plusieurs années déjà, le Parc national de la Vanoise et ses partenaires financiers se sont engagés dans une collaboration originale pour la valorisation et la gestion de ces milieux naturels remarquables. Ce partenariat vise à aider les gestionnaires, valoriser les savoir-faire dans le domaine de l environnement et développer la sensibilisation du public. La commune de Saint-Martin-de-Belleville s est investie dans cette démarche, aux côtés du Parc national de la Vanoise, avec la collaboration du Conservatoire du patrimoine naturel de la Savoie. «Découvrir le patrimoine naturel de Saint-Martin-de-Belleville» est le reflet d un ensemble vivant, foisonnant, de faune, flore, milieux humides, pelouses, éboulis, torrents, etc. Audelà du regard quotidien sur notre environnement, ce document aiguise notre perception et nous révèle la mesure véritable de ce patrimoine. Il s agit de mieux le connaître pour rechercher les moyens de le préserver et, dans toutes les actions de la commune, de l envisager comme un bel enjeu pour demain.

3 Le mot du Maire Jusqu en 1965, Saint-Martin-de-Belleville vivait encore au rythme du passé. C était le temps immobile d une société paysanne concentrée sur une exigence essentielle : s autosuffire. Isolée dans son fond de vallée, la population avait, en effet, pour unique ressource l élevage et pour richesse naturelle la terre. Des siècles durant, elle a façonné un paysage d exception. À partir des années , la commune a ouvert largement ses portes au tourisme hivernal, enrayant ainsi l inéluctable dépeuplement qui la menaçait. La station des Menuires allait voir le jour en 1964, celle de Val Thorens en 1972, et enfin la station-village de Saint- Martin en La préservation de la qualité de l environnement, qui constitue un des atouts majeurs de l activité touristique, a toujours accompagné le développement de Saint-Martin-de-Belleville. La commune s étend sur une surface de près de hectares composés de forêts sur le bas de vallée et d immenses étendues en pente modérée sur sa partie haute. Près de deux tiers du territoire ont été conservés à l état naturel, sans remontées ni pistes, notamment dans la vallée des Encombres et le vallon du Lou. De nombreuses espèces emblématiques de la faune et de la flore sont présentes dans notre vallée. La commune de Saint-Martin-de-Belleville est également très attachée à son patrimoine architectural : patrimoines religieux (églises baroques, chapelles) et rural (ancien moulin à eau, fours à pain, etc.), pour lesquels un programme de restauration a été engagé. En 2008 a également été ouvert un musée qui met en lumière l histoire de Saint-Martin durant les 150 dernières années et la formidable évolution d un village, longtemps attaché à son mode de vie séculaire, et devenu en moins d une génération l une des plus importantes communes touristiques. Cet ouvrage, fruit d un travail d échanges entre habitants et professionnels de l environnement, est un outil précieux, qui nous invite à prendre conscience des innombrables richesses naturelles de notre commune, mais également de leur fragilité, afin de mieux les préserver. André PLAISANCE, Maire de Saint-Martin-de-Belleville

4 Sommaire Préface p. 1 Le mot du Maire p. 3 Quelles richesses naturelles sur la commune? p. 7 Un aperçu général de la commune p. 9 Dimension économique p. 15 Paysages de Saint-Martin-de-Belleville p. 22 Diversité de la flore p. 28 Diversité de la faune p. 36 Connaissance, protection et gestion du patrimoine naturel p. 40 Les milieux naturels, des lieux de vie p. 47 Préambule p. 49 Fiche-milieu n 1 : Le village, les hameaux et leurs abords p. 50 Fiche-milieu n 2 : Les cours d eau et les lacs p. 58 Fiche-milieu n 3 : Les zones humides d altitude p. 68 Fiche-milieu n 4 : Les prairies de fauche de vallée p. 78 Fiche-milieu n 5 : Les forêts p. 88 Fiche-milieu n 6 : L aulnaie verte et la mégaphorbiaie p. 100 Fiche-milieu n 7 : Les landes, les landines et les fourrés de saules d altitude p. 106 Fiche-milieu n 8 : Les pelouses d altitude et les combes à neige p. 115 Fiche-milieu n 9 : Les éboulis, les moraines et les glaciers rocheux p. 125 Fiche-milieu n 10 : Les rochers et les falaises p. 133 Fiche-milieu n 11 : Les glaciers et les névés p. 142 Conclusion p. 146 Regard sur quelques espèces p. 149 Fiche-espèce n 1 : La laiche des bourbiers p. 150 Fiche-espèce n 2 : Le chardon bleu des Alpes p. 152 Fiche-espèce n 3 : La crépide naine p. 154 Fiche-espèce n 4 : Le lis orangé p. 157 Fiche-espèce n 5 : Le rossolis à feuilles rondes p. 160 Fiche-espèce n 6 : Le muguet de mai p. 163 Fiche-espèce n 7 : L agrion hasté p. 165 Fiche-espèce n 8 : La truite fario p. 168 Fiche-espèce n 9 : Les chevaliers guignette et culblanc p. 171 Fiche-espèce n 10 : Le circaète Jean-le-Blanc p. 174 Fiche-espèce n 11 : Le blaireau d Europe p. 176 Fiche-espèce n 12 : Le mouflon méditerranéen p. 179 Annexes p. 183 Lexique * p. 185 Bibliographie p. 190 Liste des plantes d intérêt patrimonial p. 195 Index des noms d espèces p. 197 (*) Les mots en italique suivi d un astérisque dans le texte sont définis dans le lexique Découvrir le patrimoine naturel de Saint-Martin-de-Belleville - 5

5 Quelles richesses naturelles sur la commune? Présentation

6 Présentation Reliefs et cours d eau de Saint-Martin-de-Belleville 8 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

7 Un aperçu général de la commune La commune de Saint-Martin-de-Belleville se situe en Savoie, dans la vallée de la Tarentaise, au sein des Alpes internes du Nord. Elle occupe la majeure partie de la vallée des Belleville. Elle partage des cols et sommets avec 10 communes limitrophes : Hermillon, Saint-Jeande-Belleville, Fontaine-le-Puits, Villarlurin, Les Allues, Modane, Orelle, Saint-Michel-de- Maurienne, Saint-Martin-de-la-Porte et Saint-Julien-Mont-Denis ; citons d ouest en est le Grand Perron des Encombres, la pointe du Vallon, le col du Châtelard, les aiguilles de la Grande Moendaz, le rocher du Cougne, la Dent, la pointe de Daillait, le col de la Lune, le roc de Fer, le pas de Cherferie, le roc de Tougne, le mont de la Chambre, le mont du Borgne, l aiguille de Péclet, le col de Thorens, la pointe de Thorens, la cime de Caron, le mont Bréquin, le col de la Vallée Étroite, le col de Montfiot, le petit col des Encombres, etc. Elle est rattachée administrativement au canton de Moûtiers. D une surface de ha, le territoire de Saint-Martin-de-Belleville se trouve en totalité inclus dans l aire optimale d adhésion du Parc national de la Vanoise (lire le paragraphe Parc national de la Vanoise p.40). Présentation Saint-Martin-de-Belleville, commune du Parc national de la Vanoise Quelles richesses naturelles sur la commune? - 9

8 Présentation Morphologie de Saint-Martin-de- Belleville Étendue sur plus de 20 km de long, Saint- Martin-de-Belleville fait partie des communes les plus grandes de France. Elle se caractérise par une amplitude altitudinale de près de m, comprise entre 580 m au fond du doron des Belleville et m au sommet de l aiguille de Péclet. Ceci se traduit sur le milieu naturel par l existence de trois étages de végétation * : montagnard, subalpin et alpin, lequel est prolongé audelà de à m d altitude par un étage nival. Le territoire de Saint-Martin-de-Belleville est formé par deux vallées principales orientées nord-sud, longues d une dizaine de kilomètres, se rejoignant au niveau du village de Villarenger. À l est, la vallée des Belleville est la plus large et la plus élevée. Elle est drainée par le doron des Belleville, lequel est alimenté par plusieurs glaciers (glaciers de Péclet et de Thorens) et torrents (torrents de Péclet, de Thorens et du Lou). Ses pentes douces ont permis une installation de l homme à la fois ancienne et très marquée : habitat permanent, activité agro-pastorale, exploitation forestière et aménagement de domaines skiables s y succèdent depuis plusieurs siècles. À l ouest, la vallée des Encombres, suivie par le torrent du même nom, se caractérise par un relief beaucoup plus abrupt, notamment sur son versant est qui est entrecoupé de nombreux vallons perpendiculaires à la vallée principale. Plus inaccessible, cette vallée n est occupée que par quelques hameaux et chalets d alpage. Les boisements sont peu représentés sur Saint-Martin-de-Belleville, les plus importants sont localisés dans la partie nord, sur le territoire de l ancienne commune de Saint-Laurent-de-la-Côte. Brigitte Ruff Vue sur la vallée des Belleville avec Saint-Marcel au premier plan, puis les Granges et Praranger 10 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

9 Présentation PNV - Christophe Gotti Vue générale sur la vallée des Encombres depuis le vallon de la Moendaz Christine Garin La vallée des Encombres depuis le Grand Plan Quelles richesses naturelles sur la commune? - 11

10 Présentation L habitat De type groupé, l habitat permanent de la commune est réparti dans des villages situés principalement sur la partie aval et le versant ouest de la vallée des Belleville. Ce secteur offre une situation privilégiée en termes d exposition, de topographie, de place disponible pour les zones agricoles, de ressource en eau et de protection contre les risques naturels. Sur ce versant, les villages s étagent de 980 à m d altitude. Le chef-lieu se situe à une altitude moyenne de m. L habitat bellevillois se compose : - de 22 villages de taille variable : le Levassaix, Praranger, les Granges, Saint- Marcel, Saint-Laurent-de-la-Côte, etc., dont certains sont remarquables d un point de vue esthétique, tels que le Châtelard (situé PNV - Christophe Gotti Vue sur le hameau de la Gittaz et le chef-lieu de Saint-Martin-de-Belleville PNV - Frantz Storck Village de Béranger 12 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

11 sur une croupe à l intersection de la vallée des Encombres et de la vallée des Belleville) et Béranger (isolé sur un flanc de prairie sans arbres) ; - de la station-village de Saint-Martin-de- Belleville et de deux stations de ski, station des Menuires et de Val Thorens, où se trouve l habitat saisonnier ; - de plus d une centaine de hameaux et chalets d alpage occupés seulement en été : hameaux de la Gittaz, de Gittamelon, de Lachat, etc., chalets des Carriots, des Mures Rouges, des Dogettes, de Praz Pétaux, de la Fémaz, de Geffriand, etc ; - d hébergements pour les randonneurs : refuge du Lou et refuge de Gittamelon. Présentation PNV Frantz Storck Résidences hôtelières aux Menuires PNV Frantz Storck Hameau de Gittamelon Quelles richesses naturelles sur la commune? - 13

12 Présentation La population Suite à l explosion démographique que connaît la Savoie au début du XIX e siècle, en 1830 les Bellevillois sont au nombre de Puis, dans un mouvement général d exode rural, entraînant les hommes vers les vallées où se développe une activité industrielle, cette population diminue en un siècle, pour atteindre un minimum d environ habitants dans les années 1950, soit une diminution d environ 58 %. À partir des années 1960, un engagement communal, soutenu par une politique départementale, vise à stopper cet exode à travers un plan d aménagement touristique élaboré à la hauteur des possibilités offertes par la surface et la topographie de la vallée des Belleville. En moins de 40 ans, la population de Saint-Martin-de-Belleville retrouve et dépasse son record maximum historique atteignant plus de habitants, soit une augmentation de 65 % Quelles richesses naturelles sur la commune?

13 Dimension économique Pendant quelques milliers d années, rythmée par les saisons, la vie de la vallée s est exclusivement développée autour de l élevage. Avec l accroissement de la population, de nouveaux villages permanents se sont créés sur les sites de chalets d alpages ou de granges à foin. Puis au cours de la seconde moitié du XX e siècle, en quelques années, la vallée est passée d une civilisation agro-pastorale séculaire à une civilisation des loisirs, d un paysage d alpage à l un des domaines skiables les plus renommés au monde. Les espaces d altitude autrefois utilisés par l homme uniquement durant l été, deviennent des lieux de fréquentation majeurs en hiver pour le ski et, a contrario, se trouvent davantage délaissés par l homme en été. Présentation L agriculture À l image de la Savoie, l agriculture est une activité qui a subi une profonde mutation au cours de la seconde moitié du XIX e siècle, avec une diminution du nombre d exploitations, une augmentation de la surface par exploitation et une modification du type d élevage. 60 % depuis la fin des années 1980 (environ 70 exploitations). Réparties dans la vallée des Belleville, ces exploitations se caractérisent par une grande hétérogénéité de leur taille (nombre de bêtes, surface exploitée) ; quinze d entre elles sont de type professionnel. En 2000, la surface agricole utilisée sur la commune était de ha. Cette partie hors alpage est constituée de prairies naturelles fauchées et/ou pâturées qui se situent généralement en-dessous de m d altitude. Après avoir diminué, cette surface connaît peu de variabilité depuis les années Le territoire de Saint-Martin-de-Belleville présente plusieurs alpages, tous localisés entre et m d altitude, couvrant une surface de ha (lire la fiche-milieu n 8, paragraphe Usages, intérêts économiques et représentations p.120). La taille de ces alpages ainsi que le nombre de bêtes les parcourant sont très variables. En 2007, Saint-Martin-de-Belleville compte une trentaine d exploitations d élevage correspondant à une diminution d environ PNV - Frantz Storck Vache au Châtelard Quelles richesses naturelles sur la commune? - 15

14 Présentation Plus de la moitié des exploitants pratique une double activité liée à l économie touristique hivernale (remontées mécaniques, service des pistes, restauration, employé municipal, etc.). Depuis le début des années 2000, quelques exploitations ont diversifié leur activité par de l accueil touristique. De tels lieux de découverte de l activité agricole se trouvent au chef-lieu, à Villarenger, au Châtelard, ou encore, dans des chalets d alpage. Le lait est la production principale de la commune. En 2008, la commune compte un peu moins de 300 génisses et vaches laitières réparties en 16 troupeaux. Trois troupeaux transhumants, originaires de Rhône-Alpes et du Jura, s ajoutent à ces effectifs en été. Les vaches sont de la race Abondance ou Tarentaise. Saint-Martin-de- Belleville se trouve dans la zone d appellation d origine contrôlée, A.O.C., beaufort. La plus grande partie du lait de vache est collectée toute l année par la coopérative laitière de Moûtiers et la fromagerie de Tarentaise, où il est transformé en beaufort et en tomme. En saison d alpage, le beaufort fabriqué sur place bénéficie du label beaufort d alpage ; s il est transformé en coopérative, il prend alors le nom de beaufort d été. Trois chalets de vente de produits de la coopérative de Moûtiers ont été installés aux Menuires et à Val Thorens à l initiative de la commune et de la coopérative. Un cheptel caprin de plus de 200 bêtes (5 troupeaux) complète la production laitière de la commune. Les producteurs installés à Saint-Martin-de-Belleville transforment leur lait sur place et vendent leurs fromages directement par le biais de filières courtes auprès d une clientèle locale, des grossistes, sur les marchés ou à des restaurateurs locaux. Un troupeau d une cinquantaine de chèvres originaires de Provence pâture une partie des alpages durant la saison d estive. Dans une moindre mesure et plus récemment, Saint-Martin-de-Belleville accueille plusieurs troupeaux destinés à la production de viande. Un troupeau d une vingtaine PNV - Christophe Gotti Troupeau de moutons dans un enclos en pierre à Chaffat 16 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

15 Présentation PNV - Frantz Storck Ruches à Saint-Marcel de vaches est élevé pour la production de veaux de lait. Cette viande est vendue dans la vallée des Belleville. L été, environ 350 vaches à viande en provenance de Savoie et d Isère pâturent les alpages de la commune. Cinq exploitations se sont spécialisées dans l élevage ovin, lesquelles totalisent environ 70 moutons. Cet effectif est complété en saison d alpage par quatre troupeaux transhumants originaires de Provence, comptant près de moutons. Les brebis montent en alpage au cours du mois de juin. Pour se protéger des prédateurs, la plupart des troupeaux sont gardés le jour et la nuit par un berger et des chiens de race patou. La nuit, les animaux sont parqués près du chalet. Une dizaine d apiculteurs amateurs ou professionnels produit du miel. Les ruches sont installées en divers endroits de la commune, et déplacées en altitude en suivant l évolution de la floraison. L un d entre eux, possédant près de 200 ruches, produit plusieurs tonnes de miel par an. La vente de ce miel toutes fleurs se fait essentiellement en direct. Depuis plusieurs années, la commune a développé une politique favorable au maintien de l agriculture qui s est traduite par une aide financière directe et par une aide à diverses actions agricoles comme la réalisation de fosses à fumier collectives, la création d accès et l élargissement de chemins, etc. Le plan local d urbanisme approuvé en 2006 prévoit de réserver des espaces à l agriculture permettant la constitution d associations foncières pastorales et l implantation de bâtiments agricoles dans les zones prévues à cet effet. Le tourisme L histoire du tourisme, essentiellement hivernal, est récente et rapide. Elle ne démarre qu en 1960 et vise à enrayer l exode rural. Stimulé par le succès de la commune Quelles richesses naturelles sur la commune? - 17

16 Présentation PNV - Christophe Gotti Piste de ski et télésiège du «Glacier» à Val Thorens de Saint-Bon Courchevel, le maire de Saint- Martin-de-Belleville, soutenu par le département, lance l étude de l aménagement touristique de la vallée des Belleville. Les premiers aménagements ont lieu en 1964 aux Menuires (1 850 m) et en 1972 à Val Thorens (2 300 m) ; cette dernière est aujourd hui la plus haute station d Europe. Ces deux stations font partie de l un des plus grands domaines skiables du monde : les 3 Vallées, avec 600 km de pistes entièrement reliées par des remontées mécaniques et dont la moitié se situe sur Saint-Martin-de-Belleville. PNV - Christophe Gotti Groupe de randonneurs sous le hameau de la Gittaz 18 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

17 Présentation PNV - Frantz Storck Epreuve de VTT au-dessus de Saint-Marcel à Leschaux Ces constructions se développent au cours d une période d expansion intense dans les années 1980, lors de laquelle un nouveau plan d aménagement prévoit la création d une petite unité touristique au chef-lieu. La réalisation de la station-village de Saint-Martinde-Belleville (1 450 m) débute en Le maximum de développement immobilier est atteint à la fin des années 2000, avec un seuil d environ lits, dont 7 % sont destinés à accueillir les employés saisonniers. Ces lits touristiques se répartissent au sein de résidences collectives et secondaires, d agences et de clubs, et également d hôtels. Une saison hivernale peut se traduire par près de nuitées. 55% de cette PNV - Frantz Storck Le moulin de Burdin devant le doron de Belleville Quelles richesses naturelles sur la commune? - 19

18 Présentation clientèle est étrangère ; leur accueil se fait par un large réseau de services : offices de tourisme, centrales de réservation, garderies d enfants, écoles de ski, gares routières, etc., dont l activité est assurée par environ professionnels de la montagne et du tourisme (permanents et saisonniers). Bien que dominant, le ski alpin ne forme qu une des nombreuses activités de plein air et de découverte proposées sur la commune (raquette à neige, ski de fond, randonnée, etc.). Le topo guide des randonnées pédestres et circuits VTT dans la vallée des Belleville, ainsi que la carte des sentiers balisés, sont des documents très complets pour parcourir la commune, à pied ou à vélo, sur environ 300 km d itinéraires. Une grande partie des activités que l on trouve à Saint-Martin-de-Belleville combine la découverte des patrimoines naturels et culturels, et les activités sportives d hiver et d été (lire l encadré ci-dessous). ACTIVITÉS TOURISTIQUES SUR LA COMMUNE DE SAINT-MARTIN-DE-BELLEVILLE Découverte du patrimoine naturel : - Sentiers-découvertes : «Sous le Cochet» ; L alpage du Lou ; Le Montaulever Découverte du patrimoine culturel : - Le musée de Saint-Martin au chef-lieu - Visite du moulin de Burdin (moulin à grain) ; - Les Chemins du Baroque : le sanctuaire de Notre Dame de la Vie (pélerinage le 15 août) et l église de Saint-Martin-de-Belleville - Découverte de la fabrication du fromage aux chalets La Chasse, Les Broyes Activités sportives d été : - Randonnées pédestres, VTT ; - Alpinisme, escalade, via ferrata, accrobranche ; - Pêche ; - Tir à l arc, tennis, trampoline, etc. Et sports d hiver : - Ski alpin et ski nordique ; - Raquettes, luge, chiens de traineaux ; - Sports motorisés Les milieux naturels dénués d équipements touristiques sont le support d activités essentielles, telles que le pastoralisme et le tourisme vert. La qualité de son environnement et de son patrimoine bâti est l un des atouts majeurs de la commune. C est une source de richesse non négligeable : l activité touristique estivale de Saint-Martin-de-Belleville repose pleinement sur cette dimension patrimoniale. La pérennité des activités pratiquées dépendra pour beaucoup de l attention qui sera portée à la nature Quelles richesses naturelles sur la commune?

19 Présentation PNV - Frantz Storck Prise d eau du barrage de Saint-Marcel sur le doron des Belleville L industrie Diverses ressources naturelles ont été exploitées, comme le bois (lire la fichemilieu n 5, paragraphe Usages, intérêts économiques et représentations p.94), le charbon et l eau. Un nombre important de moulins, comme l actuel moulin de Burdin qui a été entièrement restauré, fonctionnait autrefois grâce à la force des torrents. Présent sous forme de filons dans la zone houillère de la commune (vallée des Belleville), le charbon a été utilisé comme combustible pendant plusieurs siècles, alors que la vallée manquait de bois, et ce jusque dans les années Il servait à faire fonctionner la forge, le four à grilla * et surtout le poêle familial. L entrée de mines est encore visible, comme sur le versant nord-est du Cochet. Aujourd hui seuls le bois et l eau sont encore utilisés. L électricité couvre l ensemble de la commune seulement à partir des années L industrie hydroélectrique de la commune Christine Garin est étroitement liée au fonctionnement du barrage EDF de la Coche construit dans les années 1970 sur la commune de Le Bois. Elle se traduit sur Saint-Martin-de-Belleville par la présence d environ 10 km de galeries souterraines et de trois prises d eau : sur le doron des Belleville, au niveau de Saint- Marcel et du pont Béroud, et sur le torrent des Encombres, à l aval des Priots. Depuis les années 1970, une ligne très haute tension traverse le territoire de la commune sur une douzaine de kilomètres, depuis le col des Encombres jusque vers la pointe de Daillait. Pylône et ligne EDF très haute tension dans la vallée des Encombres Quelles richesses naturelles sur la commune? - 21

20 Présentation Paysages de Saint-Martin-de-Belleville Présentation photographique des grands types de milieux PNV - Frantz Storck Lac Blanc au-dessus de Val Thorens. Au fond, la pointe du Borgne 22 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

21 Présentation PNV - Frantz Storck Secteur sud du lac du Lou Quelles richesses naturelles sur la commune? - 23

22 Présentation PNV - Frantz Storck Chef-lieu et massif forestier de Nant Felain 24 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

23 Prairies de fauche au-dessus de la Gittaz et vue sur la pointe du Daillait Présentation PNV Christophe Gotti Quelles richesses naturelles sur la commune? - 25

24 Présentation PNV - Frantz Storck Zone humide et éboulis de Tête Ronde. Au fond, glacier de Péclet 26 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

25 Présentation PNV - Christophe Gotti Vallon de la Moendaz et pointe de la Levrière Quelles richesses naturelles sur la commune? - 27

26 Présentation Diversité de la flore Il n existe pas d inventaire exhaustif de la flore de Saint-Martin-de-Belleville mais, à l échelle du massif de la Vanoise et pour une altitude supérieure à m, les scientifiques ont pu évaluer la diversité spécifique à environ espèces différentes de plantes à fleurs et de fougères et près de 200 espèces de mousses. Cette évaluation donne un ordre de grandeur de la richesse floristique potentielle à Saint-Martin-de-Belleville. Parmi ces nombreuses espèces, certaines présentent un intérêt particulier, qu il soit lié à leur rareté, à leur usage (médicinal, culinaire, fourrager, etc.), à leur beauté ou à leur caractère symbolique. Lichens et champignons En Vanoise, la flore mycologique a fait l objet d inventaires et d études approfondies depuis une trentaine d années. Ce sont plus particulièrement les champignons à lames qui ont fait l objet de ces études. On a actuellement recensé plus de 400 espèces différentes de champignons en Vanoise. Certaines espèces de champignons sont très spécialisées et subissent les mêmes évolutions que les milieux rares qui les abritent. Association entre un champignon et une algue, les lichens colonisent des milieux très variés. On les trouve sur les vieux murs, les falaises et les rochers, sur les troncs des arbres, sur les mousses et en grande quantité à même le sol. Les études réalisées entre 1972 et 1990 ont permis de recenser plus de 460 espèces différentes de lichens en Vanoise. Plantes rares et menacées S il l on ne dispose pas aujourd hui d inventaire exhaustif de la flore, il existe, en revanche, un important travail de recensement des espèces protégées ou rares, PNV - Frantz Storck Androsace alpine sur l arête de Tête Ronde 28 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

27 SMBRC - Thierry Delahaye PNV - Maurice Mollard Présentation Astragale de Lienz Laiche faux pied d oiseau effectué par les gardes-moniteurs du Parc national de la Vanoise. Celui-ci permet de bien connaître la flore à forte valeur patrimoniale de la commune et d établir les statistiques suivantes : On dénombre actuellement à Saint-Martinde-Belleville 18 espèces de plantes protégées (voir les espèces notées en gras dans la liste des plantes d intérêt patrimonial p.195). Deux d entre elles présentent un intérêt majeur du fait de leur grande rareté en France (astragale de Lienz, chardon bleu des Alpes). Elles sont de ce fait considérées comme des espèces prioritaires, en termes de protection, par les botanistes. À ce titre, elles sont inscrites au Livre rouge national de la flore française (lire l annexe Liste des plantes d intérêt patrimonial p.195). Saint-Martin-de-Belleville compte : - environ 17 % des espèces protégées présentes dans le Parc national de la Vanoise, - un peu plus de 5 % des espèces prioritaires du Livre rouge national présentes dans le Parc. - l astragale de Lienz, espèce alpine rare et protégée, présente en France uniquement en Savoie et dans les Hautes-Alpes ; - la laiche faux pied d oiseau, espèce rare et protégée, présente en France uniquement en Haute-Savoie, Savoie, Hautes-Alpes et Pyrénées-Orientales. Elle est connue en Savoie dans le massif de la Vanoise et le massif des Bauges ; - le rossolis à feuilles rondes, espèce protégée en régression partout en France, présente dans une vingtaine de communes en Savoie (lire la fiche-espèce n 5) ; -lesabot de Vénus, espèce protégée en régression en France en plaine ou à basse altitude ; - le saule à dents courtes, espèce protégée connue en France dans les Alpes de Haute- Provence, les Hautes-Alpes, en Isère et en Savoie. Dans ce département, il est surtout présent dans le massif de la Vanoise. Parmi les espèces à forte valeur biologique, on recense : - l androsace alpine, espèce protégée endémique * des Alpes, présente en France en Haute-Savoie, Savoie, Isère, Hautes-Alpes, Alpes de Haute-Provence et Alpes-Maritimes ; PNV - Christian Balais Feuilles de saule à dents courtes Quelles richesses naturelles sur la commune? - 29

28 Présentation Sensibilité floristique du territoire communal de Saint-Martin-de-Belleville Observations de 1956 à 2008 Commentaire : L intérêt floristique d un territoire dépend du nombre d espèces végétales connues et de la valeur patrimoniale de chacune de ces espèces. Un certain nombre d espèces végétales fait l objet d un inventaire systématique par les gardes-moniteurs du Parc national. Leur valeur patrimoniale est estimée en tenant compte, notamment : - de l aire globale de distribution, - de l importance des populations recensées en Vanoise par rapport à l ensemble des populations connues en France, dans le monde, - des menaces pesant sur l espèce et son milieu de vie. Ainsi, plus le nombre d espèces recensées est important, et plus leur valeur patrimoniale est élevée, plus l intérêt floristique d un territoire est important. En complément de l évaluation de l intérêt floristique, l observation dans une maille d au moins une plante inscrite sur les listes nationales ou régionales d espèces végétales protégées est indiquée par un symbole (rond orange). Les mailles blanches sont des mailles qui n ont pas encore été prospectées, ou bien dans lesquelles aucune espèce rare ou protégée n a encore été observée. Le Parc national de la Vanoise travaille sur l inventaire d un peu plus de 200 espèces pour la période Parmi ces 200 espèces, 31 espèces sont actuellement recensées sur la commune de Saint-Martin-de- Belleville (voir la liste des plantes d intérêt patrimonial p.195) Quelles richesses naturelles sur la commune?

29 La répartition par type d habitat * de ces plantes prioritaires pour le Parc national de la Vanoise met en évidence l intérêt floristique relatif des grands types de milieux (une espèce pouvant pousser dans plusieurs habitats * différents) : - éboulis et rochers (8 espèces) ; - milieux humides et aquatiques (7 espèces) ; - forêts, aulnaies et mégaphorbiaies (6 espèces) ; - prairies de fauche de vallée et pelouses d altitude (6 espèces) ; - landes et saulaies d altitude (3 espèces) ; - abords des villages (1 espèce). Présentation Plantes symboliques PNV - Frantz Storck Le patrimoine floristique de Saint-Martinde-Belleville englobe aussi toutes les plantes chères aux habitants ou aux touristes qui fréquentent la commune, pour leur beauté et aussi parce qu elles symbolisent la flore de montagne, telles : - le lis martagon et le lis orangé, - l edelweiss, - l ancolie des Alpes, - les différentes espèces de gentianes bleues, - le sabot de Vénus, - le chardon bleu des Alpes, etc. Certaines d entre elles sont aussi protégées comme l ancolie des Alpes, le sabot de Vénus et le chardon bleu des Alpes. Edelweiss PNV - Philippe Benoît Ancolie des Alpes Plantes utilisées par l homme Les végétaux chlorophylliens revêtent une importance capitale pour les hommes comme pour la faune sauvage et domestique. Ils sont à la base des chaînes alimentaires *. Le premier usage est pastoral : consommation par les troupeaux domestiques, frais ou sous forme de foin. L homme a longtemps prélevé les plantes dans la nature, pour se nourrir, se soigner, pour des utilisations pratiques : cordage, coloration de tissus, parfum, construction en bois, sculpture sur bois, boissons, etc. La cueillette de certaines plantes à des fins alimentaires, médicinales, décoratives, fait partie des usages qui, s ils ne sont pas régulés, peuvent avoir un impact fort sur les populations de ces espèces et menacer la pérennité même de ces pratiques. Quelles richesses naturelles sur la commune? - 31

30 Présentation Les plantes à usage pastoral L utilisation des plantes à des fins pastorales constitue sans doute l usage actuellement le plus important d un point de vue économique et culturel à Saint-Martin-de-Belleville. Celui-ci concerne de vastes surfaces sur la commune (prairies de fauche et alpages). Par ailleurs, le pastoralisme est l usage qui a le plus d influence sur la végétation : en-dessous d une certaine altitude, le pâturage contrôle la dynamique naturelle des prés qui, en son absence, évolueraient vers la lande, puis la forêt. Le pâturage doit être adapté pour préserver la ressource fourragère, tant sur le plan quantitatif que qualitatif, le surpâturage pouvant entraîner une dégradation de la composition floristique des prairies. Les plantes à usage alimentaire Les feuilles de nombreuses plantes, comme le chénopode bon-henri appelé aussi épinard sauvage, le rumex des Alpes, ou rhubarbe des moines, et l ortie sont consommées sous forme de soupes. Les feuilles de cette dernière sont également utilisées pour confectionner une tarte. Les jeunes feuilles de pissenlit peuvent être cueillies pour faire des salades. De nombreux fruits sont PNV - Frantz Storck PNV - Christian Balais Rumex des Alpes, appelé aussi rhubarbe des Moines, à Burdin Sureau noir en fleurs CRÈME BRÛLÉE REINE DES PRÉS Maxime Meilleur, chef cuisinier au restaurant La Bouitte à Saint-Marcel Marché pour 4 personnes g de crème liquide g de lait entier - 10 g de reine des prés - 5 jaunes d œufs - 65 g de sucre - q.s. de sucre muscovado (sucre non raffiné) ou sucre roux Verser un filet d eau dans une casserole. Ajouter la crème et le lait, porter à ébullition. Infuser hors du feu la reine des prés, recouvrir d un papier film et laisser reposer 10 mn. Mélanger les jaunes d œufs et le sucre. Verser l infusion dans le mélange et passer le tout au chinois. Verser à l aide d un chinois à piston dans des ramequins. Cuire au four à 90 C jusqu à obtenir une consistance tremblotante. Laisser refroidir et entreposer au frais. Marc Muller 32 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

31 VELOUTÉ D ŒUFS AU CARVI Jean Sulpice, chef cuisinier au restaurant L Oxalis à Val Thorens Marché pour 4 personnes - 8 oeufs - Graines de carvi - 20 cl de bouillon de légumes - 15 cl de crème fraîche - Sel, poivre Décalottez six œufs crus et videz-les dans une casserole. Incorporez le bouillon de légumes aux oeufs. Fouettez énergiquement pendant 5 minutes à feu vif, jusqu à obtenir un résultat mousseux. Emulsionnez avec un mixer plongeant. Ajoutez la crème. Salez et poivrez. Mettez quelques graines de carvi au fond des coquilles d œufs vides, remplissez avec le velouté d œufs et décorez avec quelques graines de carvi. Saint-Martin-de-Belleville - Valérie Hudry Présentation également consommées : les myrtilles, les framboises, les mûres, les baies de sureau noir et d airelle rouge, les cynorrhodons (fruits de l églantier), etc. Enfin différentes boissons alcoolisées peuvent être issues des plantes sauvages, comme les racines de gentiane jaune et les brins de génépi vrai appelé aussi génépi noir. Les plantes à usage médicinal De très nombreuses plantes étaient récoltées avant d être séchées, puis servaient de base à la préparation de diverses tisanes. Ainsi, pour lutter contre le rhume, certains Bellevillois préparaient un mélange de fleurs séchées de menthe, et de serpolet. Des tisanes à base de queues de cerise, de petite bardane ou de reine des prés ou avaient des propriétés diurétiques. Cette dernière, appelée aussi fausse spirée, est à l origine du mot aspirine. Contenant des substances proches de l aspirine, la reine des prés était aussi utilisée pour soulager les refroidissements et les rhumatismes. Pour favoriser la cicatrisation, un alcool de fleurs ou de feuilles de lis de Saint Bruno formait une préparation efficace, utilisée en application directe sur la plaie. PNV - Louis Bantin PNV - Patrick Folliet Reine des Prés Lis de Saint-Bruno Quelles richesses naturelles sur la commune? - 33

32 Présentation PNV - Michel Filliol Arnica des montagnes PNV - Frantz Storck Dompte-venin officinal à la Gittaz Pour résorber les hématomes et autres traumatismes sans plaie, les fleurs d arnica des montagnes, aux propriétés anti-inflammatoires, étaient appliquées après macération dans l alcool. Pour calmer certaines inflammations de l œil, comme les orgelets, la grande camomille était utilisée en application directe sans préparation, tout comme les feuilles d ortie qui permettaient ainsi de soulager les rhumatismes. dompte-venin officinal, les aconits tueloup et anthore, le colchique des Alpes et d automne, la digitale jaune, la belladone, Ces plantes renferment un ou plusieurs principes actifs capables de prévenir, soulager ou guérir des maladies. La liste des plantes médicinales est longue. Aujourd hui, à Saint-Martin-de-Belleville la plupart de ces espèces ne sont plus utilisées ou le sont de façon très marginale. Les plantes toxiques Il existe aussi des plantes dont les hommes et le bétail ont appris à se méfier. Il y a le PNV - Maurice Mollard Aconit anthore 34 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

33 ainsi que le vérâtre. Ce dernier est facilement confondu avec la gentiane jaune, mais ses feuilles sont alternes alors que la gentiane jaune a des feuilles opposées. Présentation PNV - Jacques Perrier Colchique des Alpes Les plantes d intérêt culturel et touristique Il existe depuis quelques années à Saint- Martin-de-Belleville, et plus généralement en Vanoise, une valorisation culturelle et touristique de la flore locale. La commune, les professionnels du tourisme et le Parc national de la Vanoise proposent de découvrir la flore grâce à plusieurs formules, telles que des sorties organisées par des accompagnateurs en montagne spécialisés, alliant randonnée et découverte des plantes de montagne, mais aussi la réalisation de diverses documentations (plaquettes distribuées dans les offices de tourisme, livres, etc.). Cet usage est en plein développement. Il répond à la demande des touristes ou des habitants, curieux de mieux connaître la nature qui les entoure. Quelles richesses naturelles sur la commune? - 35

34 Présentation Diversité de la faune Tout comme pour la flore, l inventaire exhaustif de la faune de Saint-Martin-de-Belleville, et en particulier des invertébrés, n est pas encore terminé. Toutefois, un important travail de recueil de données par les gardes-moniteurs du Parc et d autres experts permet de bien connaître quelques groupes tels que les vertébrés et les papillons diurnes. Ainsi, près de 140 espèces différentes de vertébrés (mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons) ont été dénombrées sur la commune, soit environ 48 % des espèces présentes en Vanoise et 33 % de la faune vertébrée savoyarde. Outre les animaux à large répartition, la faune de Saint-Martin-de-Belleville se compose d espèces typiques des montagnes, adaptées à des conditions de vie difficiles (froid, pente et vent). Faune vertébrée Parmi la faune vertébrée, certains groupes font (ou ont fait) l objet d études et de suivis plus précis ; c est le cas par exemple des ongulés sauvages (bouquetin, chamois), des chiroptères (chauves-souris), des galliformes de montagne et des rapaces. Les données qui en résultent sont centralisées dans des bases de données au Parc national de la Vanoise. Les mammifères Parmi les 23 espèces présentes sur la commune, évoluent des espèces typiques du milieu alpestre telles que la marmotte alpine, PNV - Michel Delmas Musaraigne carrelet le campagnol des neiges, le lièvre variable, le bouquetin des Alpes, le chamois. Des espèces à répartition nationale plus large telles que musaraigne carrelet, renard, blaireau, fouine, écureuil, lièvre brun, sanglier, cerf, chevreuil sont aussi présentes. PNV - Michel Bouche Mâle de chamois en pelage d hiver PNV - Alexandre Garnier Renard roux 36 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

35 Les oiseaux Saint-Martin-de-Belleville compte au moins 71 espèces différentes d oiseaux nicheurs sur les 120 présentes en Vanoise. 27 autres espèces d oiseaux sont observées, régulièrement ou exceptionnellement, au cours de leur passage. Citons : - parmi les espèces nicheuses propres aux milieux alpestres : l aigle royal, la gélinotte des bois, le lagopède alpin, le tétras-lyre, la perdrix bartavelle, le pipit spioncelle, PNV - Christophe Gotti Troupe de sizerins flammés dans la neige Présentation PNV - Nathalie Tissot Accenteur alpin PNV - Alexandre Garnier Pouillot véloce l accenteur alpin, le cassenoix moucheté, le chocard à bec jaune, la niverolle, le sizerin flammé, - parmi les espèces plus communes et plus discrètes à la fois, mais nichant également à Saint-Martin-de-Belleville, différents passereaux : les fauvettes babillarde, des jardins et à tête noire, plusieurs espèces de pouillots dont le pouillot véloce et le pouillot de Bonelli, le roitelet huppé, les mésanges : boréale, huppée, noire, charbonnière, et bleue, le bec-croisé des sapins, le bouvreuil pivoine, etc. PNV - Didier Jalabert Cassenoix moucheté Les reptiles Parmi les 13 espèces de reptiles recensées en Savoie, six sont répertoriées à Saint-Martinde-Belleville ; quatre espèces de lézards : les lézards vivipare, vert, des murailles, et Quelles richesses naturelles sur la commune? - 37

36 Présentation l orvet et deux espèces de serpents : la vipère aspic et la couleuvre à collier. Faune invertébrée Parmi la faune invertébrée de la commune, la classe des insectes est celle qui bénéficie des meilleures connaissances (ou des inventaires les plus avancés). PNV - Frantz Storck Lézard vert sous un tas de branchages à Villartier Les amphibiens Deux espèces ont été trouvées sur les six que compte la Vanoise : la grenouille rousse et le triton alpestre, observés respectivement jusqu à 2580 et 2560 m d altitude. Les lépidoptères (ou papillons) représentent 45 espèces différentes connues à ce jour sur la commune, dont 36 papillons de jour, soit un peu plus de 3 % des espèces connues en Savoie. Certaines sont spectaculaires comme le grand nacré. Quatre d entre elles sont protégées : le grand et le petit apollon, le solitaire et le damier de la succise. PNV - Frantz Storck Grand apollon à la Gittaz PNV - Christophe Gotti Grenouille rousse Les poissons Six espèces se trouvent dans les lacs et les cours d eau de Saint-Martin-de-Belleville : la truite fario ou truite commune, la truite arc-en-ciel, l omble chevalier, le saumon de fontaine ou omble de fontaine, le chevaine et le vairon. La truite fario et le vairon sont les seules espèces de poissons naturellement présentes sur la commune ; la truite arc-en-ciel, l omble chevalier, le saumon de fontaine et le chevaine sont des espèces introduites. PNV - Joël Blanchemain Quelques données sur les orthoptères (l ordre des insectes qui regroupent les criquets, grillons et sauterelles), sont également disponibles : ainsi, sur les 57 espèces connues dans l espace-parc, 19 ont été inventoriées Damier de la succise sur un aster des Alpes 38 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

37 Présentation PNV - Frantz Storck Aeschne des joncs à Praz Pétaux PNV - Joël Blanchemain Criquet des pâturages à Saint-Martin-de-Belleville (de manière incomplète) telles que le criquet des pâtures, le criquet palustre, l œdipode stridulante, la sauterelle cymbalière, la miramelle alpestre et la decticelle des alpages. 32 espèces d odonates (l ordre des insectes regroupant les libellules et les demoiselles) ont été recensées à ce jour dans le Parc. Sur la commune de Saint-Martin-de-Belleville, 12 espèces d odonates ont déjà été observées, dont : l aeschne des joncs, la cordulie des Alpes, l agrion porte-coupe et la leucorrhine douteuse. PNV - Frantz Storck Leucorrhine douteuse au lac du Plane Quelles richesses naturelles sur la commune? - 39

38 Présentation Connaissance, protection et gestion du patrimoine naturel Parc national de la Vanoise Un Parc national est un monument de la nature, reconnu au plan national et international comme un territoire d exception, tant par ses paysages que par la faune et la flore qu il abrite. Il comprend une zone centrale, hautement protégée pour la sauvegarde de la faune, de la flore et du milieu naturel, et une zone périphérique où des activités d accueil et de tourisme intégrées sont encouragées. Ainsi, selon le 1er article de la loi n du 14 avril 2006 relative aux parcs nationaux, aux parcs naturels marins et aux parcs naturels régionaux un parc national peut être créé à partir d espaces terrestres ou maritimes, lorsque le milieu naturel, particulièrement la faune, la flore, le sol, le soussol, l atmosphère et les eaux, les paysages et, le cas échéant, le patrimoine culturel qu ils comportent présentent un intérêt spécial et qu il importe d en assurer la protection en les préservant des dégradations et des Parc national de la Vanoise à Saint-Martin-de-Belleville 40 - Quelles richesses naturelles sur la commune?

39 atteintes susceptibles d en altérer la diversité, la composition, l aspect et l évolution. Cette loi ne fait plus mention des termes initialement utilisés de zone centrale et zone périphérique des parcs nationaux. Il est précisé qu un parc national est composé d un ou plusieurs cœurs, définis comme les espaces terrestres et maritimes à protéger ainsi que d une aire d adhésion. La zone centrale s appelle dorénavant cœur de parc et la zone périphérique devient aire optimale d adhésion. Tout ou partie de celle-ci a vocation à devenir aire d adhésion pour les communes qui décideront d adhérer à la charte du Parc. Au sein de la zone intra-alpine des Alpes occidentales, le Parc national de la Vanoise couvre un territoire de près de ha. Près de ha sont classés dans le cœur du Parc, espace soumis à une protection forte par une réglementation spécifique. Autour de cette zone s étend l aire optimale d adhésion du Parc. Ce premier Parc national français, créé en juillet 1963, concerne 29 communes des vallées de la Maurienne et de la Tarentaise. Il forme, en continuité avec le Parc national italien du Grand Paradis, le plus grand espace naturel protégé d Europe occidentale. Saint-Martin-de-Belleville est l une de ces 29 communes. Rattaché à la commune en 1971, après la création du Parc, le secteur de Saint-Laurent-de-la-Côte a été, de ce fait, exclu de l espace Parc. Suite à la nouvelle loi relative aux parcs nationaux, la commune a demandé d intégrer cette partie de son territoire dans l aire optimale d adhésion, ce qui a été fait par decret du 21 avril Zonage ZNIEFF L inventaire national des Zones Naturelles d Intérêt Écologique, Faunistique et Floristique (ZNIEFF) est un inventaire scientifique. Il n a pas de valeur réglementaire directe mais recense la présence des espèces protégées et déterminantes. Ces inventaires font référence, en matière de connaissance et d évaluation du patrimoine naturel remarquable du territoire national. Les ZNIEFF répertorient les zones de présence de milieux naturels rares et d espèces animales Présentation PNV - Ludovic Imberdis Lac du Plane Quelles richesses naturelles sur la commune? - 41

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux

Parcs Naturels Régionaux et Nationaux CMM Parcs Naturels Régionaux et Nationaux LES PARCS NATIONAUX Les parcs nationaux ont été créés par la loi de 1960. Ils ont pour mission de protéger des espaces naturels d une richesse exceptionnelle.

Plus en détail

Les parcs nationaux et régionaux

Les parcs nationaux et régionaux Les parcs nationaux et régionaux Page 1 sur 9 Sommaire LES PARCS NATIONAUX... 3 1.1. FONCTIONNEMENT D UN PARC NATIONAL... 4 1.2. LE PARC NATIONAL DES PYRENEES... 4 1.3. LE PARC NATIONAL DES ECRINS... 4

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

CARNET DE ROUTE HANDICAP

CARNET DE ROUTE HANDICAP CARNET DE ROUTE HANDICAP INTRODUCTION La commune de St Martin de Belleville dont dépend la station de Val Thorens a signé la charte «Pour une montagne de confort» le 20 août 2012. Elle s engage donc à

Plus en détail

Objectifs du programme MOH

Objectifs du programme MOH Projet «Maintien de la biodiversité des territoires ruraux du Massif central à travers la préservation de la qualité et la fonctionnalité des milieux ouverts herbacés» Restauration de landes et parcours

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise

Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise Mesdames, Messieurs, Bienvenue en Tarentaise -Vanoise Re-découvrir une des régions touristiques les plus cotées et estimées de France, Randonner à la lisière ou dans le premier territoire en France classé

Plus en détail

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère

Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois. Protection paysagère Carte Communale Saint-Rémy-au-Bois Protection paysagère Outil de protection du patrimoine paysager I. LA PROCEDURE Les communes non couvertes par un PLU ayant mis en place une carte communale ont la possibilité

Plus en détail

Section B : Gestion de la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire

Section B : Gestion de la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire Section B : Gestion de la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire (Loire 42) B.1 Les objectifs à long terme Les objectifs à long terme sont issus des enjeux précédemment identifiés et hiérarchisés.

Plus en détail

Saint-Front. Haute-Loire. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Centre «Gérard Chavaroche» Minibudget

Saint-Front. Haute-Loire. Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016. Centre «Gérard Chavaroche» Minibudget Classes et séjours de découvertes Année scolaire 2015/2016 Dernière mis à jour le : 18/05/2015 Centre «Gérard Chavaroche» Saint-Front Haute-Loire Brochure page 52 Classes accueillies : toutes classes Minibudget

Plus en détail

PARTENAIRES DE VOS BONS PLANS!

PARTENAIRES DE VOS BONS PLANS! ET SAVOIE - HAUTE SAVOIE PARTENAIRES DE VOS BONS PLANS! WEEK-ENDS SKI GROUPES HIVER 2013/2014 PARTIRenMONTAGNE, MARQUE DEPOSEE DE PARTIRsurMESURE.com AGENCE DE VOYAGES ET TOUR OPERATOR, A VOTRE SERVICE

Plus en détail

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1

BILAN. Parc naturel régional de la Haute Vallée de Chevreuse Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 BILAN Atelier d Architecture, d Urbanisme et de Paysage Page 1 Présentation de la démarche Faire de la prospective paysagère avec les habitants Dans le cadre du plan Paysage et Biodiversité de la plaine

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle

Sentier Alléluia. Vestige de la mine de grenat. Photo : municipalité de Labelle Sentiers pédestres Nous avons la chance d avoir sur notre territoire, la présence du sentier national. Ce sentier qui traverse tout le Canada a été initié par Douglas Campbell de Calgary en 1971. Au Québec,

Plus en détail

Doc. 1 : le territoire du Parc Naturel Régional du Queyras

Doc. 1 : le territoire du Parc Naturel Régional du Queyras Doc. 1 : le territoire du Parc Naturel Régional du Queyras Doc. 2 : http://www.pnr-queyras.fr/ Doc. 3 : Doc. 4 : La vallée de Ceillac Doc. 5 : Conditions hivernales Doc. 6 : Moutons sur l alpage Doc. 7

Plus en détail

CHALET LES CHAMOIS VALMEINIER - SAVOIE. Spécial groupe SEJOURS ET WEEK-END éte-hiver

CHALET LES CHAMOIS VALMEINIER - SAVOIE. Spécial groupe SEJOURS ET WEEK-END éte-hiver CHALET LES CHAMOIS VALMEINIER - SAVOIE Spécial groupe SEJOURS ET WEEK-END éte-hiver VALMEINIER - SAVOIE LE CHALET Situé à 1500 m d altitude, au pied des pistes de ski (téléski à 20 m), et à 800 m du village,

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

L aménagement de la montagne

L aménagement de la montagne L aménagement de la montagne La civilisation agro-pastorale alpine reposait sur l utilisation des alpages qui «ne sont pas un don de la nature, mais le fruit d un labeur millénaire de fourmi, sans nul

Plus en détail

TOUR DES LACS DU MERCANTOUR PARTIE NORD

TOUR DES LACS DU MERCANTOUR PARTIE NORD Bureau : 37, rue Manuel BP3 F- 04400 BARCELONNETTE Tél.04 92 81 29 97 contact@montagnes-ubaye.com www.ubaye-aventure.com TOUR DES LACS DU MERCANTOUR PARTIE NORD Randonnée itinérante 7 jours / 6 nuits Le

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007

DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007 DU JEUDI 1 FEVRIER AU 16 FÉVRIER 2007!"#$ " %& ')*#+! " #! $%&! # # # '!! "!,))"+!)! * +,-. //!! 0. #-* '!! 1 2 '!,& 3#. 4#.! $ & 5!!"#$ "6#!-&+ 7!!-8& *-!)+9:!#! ;< 1 .)* '! = # # " >& ") '!!!! # # '

Plus en détail

zones humides du Devès

zones humides du Devès zones humides du Devès espaces naturels sensibles vers un programme de sauvegarde et de restauration d un patrimoine naturel à redécouvrir Ce programme repose sur une étude réalisée par le bureau Max consultant

Plus en détail

2 Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_N836_HE9»

2 Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_N836_HE9» Direction Départementale des Territoires de l Ariège NOTICE SPECIFIQUE DE LA MESURE MP_N836_HE9 MP_N836_HE9 : SOCLEH01 + HERBE_01 + HERBE_02 + HERBE_06 Gestion extensive de la prairie par la fauche (et

Plus en détail

Dans ces paysages préservés, vous

Dans ces paysages préservés, vous Le Parc naturel des Volcans d Auvergne SOURCES CARTOGRAPHIQUES ARTICQUE TOUS DROITS RÉSERVÉS SITUÉ SUR 2 DÉPARTEMENTS, PUY-DE-DÔME ET CANTAL, C EST LE PLUS VASTE PARC NATUREL RÉGIONAL D EUROPE Territoire

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Suaci Alpes du Nord Maison de l Agriculture et de la Forêt 40 rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél: 04 79 70 77 77 Réalisation d un recensement

Plus en détail

LES CHALETS EDELWEISS. caractéristiques. Résidence LES CHALETS EDELWEISS LA PLAGNE. Les Chalets Edelweiss CARACTÉRISTIQUES

LES CHALETS EDELWEISS. caractéristiques. Résidence LES CHALETS EDELWEISS LA PLAGNE. Les Chalets Edelweiss CARACTÉRISTIQUES caractéristiques Résidence LA PLAGNE Les Chalets Edelweiss CARACTÉRISTIQUES 1 caractéristiques Résidence ADRESSE DE L OPÉRATION PERMIS DE CONSTRUIRE LOGEMENTS CALENDRIER GAIN FISCAL RÉSERVATION Plagne

Plus en détail

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet

Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska. Mise en oeuvre du projet Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska Mise en oeuvre du projet MRC de Kamouraska Profil démographique Baisse de la population 24 500 en 1986 22 000 en 2009 25 000 24 500 24 000 23 500 23 000 Population

Plus en détail

Les Alpes une destination touristique majeure

Les Alpes une destination touristique majeure Les Alpes une destination touristique majeure La montagne est plus particulièrement la région Rhône-Alpes se classe au 2 ème rang national parmi les régions choisies pour leurs vacances. Le Potentiel de

Plus en détail

La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables

La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables La réserve naturelle nationale des vallées de la Grand-Pierre et de Vitain : présentation et objets remarquables Claude LE DOUSSAL Vice-président du CDPNE de Loir-et-Cher 1979-2009, trente ans, déjà!.

Plus en détail

L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme

L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme L aménagement de l espace montagnard pour le tourisme INFORMATIONS POUR L'ENSEIGNANT Le paysage de montagne: des évolutions différentes En un siècle, le paysage de montagne a changé. L'agriculture a reculé,

Plus en détail

Le tourisme de montagne. Un référencement

Le tourisme de montagne. Un référencement Le tourisme de montagne La France, 1 ère destination mondiale du ski en 2013 Avec 57,9 millions de journées skieurs vendues, les domaines skiables français conservent en 2013 leur place de première destination

Plus en détail

Loisirs motorisés en montagne : état des lieux en Savoie. Thomas RIETHMULLER - DDEA 73

Loisirs motorisés en montagne : état des lieux en Savoie. Thomas RIETHMULLER - DDEA 73 Loisirs motorisés en montagne : état des lieux en Savoie Thomas RIETHMULLER - DDEA 73 Etat des lieux en Savoie I) Spécificités départementales II) Hiver : motoneiges III) Eté : 4x4, quads, motos I) La

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

Toutes les saveurs et cocktails Joseph Cartron sur www.cartron.fr LES CRÈMES DE FRUITS ROUGES

Toutes les saveurs et cocktails Joseph Cartron sur www.cartron.fr LES CRÈMES DE FRUITS ROUGES LES CRÈMES DE FRUITS ROUGES CRÈME DE CERISE DE BOURGOGNE JOSEPH CARTRON 2009 96/100 La sélection des cerises et leur assemblage, voilà tout le secret de l arôme délicat et de la rondeur de la Crème de

Plus en détail

Une nouvelle enquête pastorale sur le Massif des Alpes et les territoires pastoraux des Régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d Azur

Une nouvelle enquête pastorale sur le Massif des Alpes et les territoires pastoraux des Régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d Azur Une nouvelle enquête pastorale sur le Massif des Alpes et les territoires pastoraux des Régions Rhône-Alpes et Provence Alpes Côte d Azur Principes, bases méthodologiques et modalités de valorisation des

Plus en détail

Chaque semaine un nouveau tour!

Chaque semaine un nouveau tour! En cheminant sur les crêtes du Jura Vaudois vous jouissez de superbes paysages sauvages et d'une vue grandiose sur le Lac Léman, le Lac de Neuchâtel et les Alpes. Cette belle balade vous emmène tour à

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

week-ends ET séjours HIVER 2014-2015

week-ends ET séjours HIVER 2014-2015 SUR MESURE week-ends ET séjours SKI groupes HIVER 2014-2015 TOUR OPERATOR ET AGENCE DE VOYAGES, A VOTRE SERVICE DEPUIS PLUS DE 20 ANS nouveauté avec Le pied des pistes à moins de 3 heures de paris Profitez

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

séjour ski ////////////////////////////////////////////////////////// 6811 ANS

séjour ski ////////////////////////////////////////////////////////// 6811 ANS séjour ski ////////////////////////////////////////////////////////// 6811 ANS 27 Séjour SKI «Villard de la Glisse» Du 8 au 14 février 2015 - Villard de Lans (38) - Capacité : 20 places Séjour ouvert à

Plus en détail

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011

PSADER du Haut-Bugey. du programme d actions. Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 PSADER du Haut-Bugey Présentation du programme d actions Comité PRADR Vendredi 7 janvier 2011 Territoire du Haut-Bugey Un bassin de 60 000 habitants (géographiquement très concentrés) Deux «capitales»

Plus en détail

Nos Apéritifs* 4cl. Jus de Fruits 25cl 3.50. Sodas 25cl 3.00

Nos Apéritifs* 4cl. Jus de Fruits 25cl 3.50. Sodas 25cl 3.00 Nos Apéritifs* 4cl o Apéritifs Régionaux 4.50 Genépi, Noix, Myrtilles ou Framboise o Martini Blanc ou Rouge 4.50 o Pastis 51 / Ricard 4.00 o Suze 4.50 o Porto 5.00 o Kir 18cl 4.50 o Bière 25cl 3.00 Jus

Plus en détail

Ce cahier appartient à:

Ce cahier appartient à: Ce cahier appartient à: PHOTO Prénom Nom Adresse âge Imprimé sur papier Refutura 100% recyclé, certifié FSC et neutre en CO 2 3 Introduction Au vallon de la Veveyse Furet Futé à Vevey par des chemins de

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

En route pour le Ségala

En route pour le Ségala En route pour le Ségala LA GRA E L'ENFER DU VIAUR CROIX DE LA SALVETAT DOLMEN DE NOUGAYROL LAC DE LA ROUCARIÉ LA VOIX DU CÉROU VILLAGE CLASSE DE MONESTIÉS MUSÉE/CENTRE D'ART DU VERRE LE CIRCUIT DES LAVOIRS

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. Loisirs. motorisés. en milieux naturels

GUIDE PRATIQUE. Loisirs. motorisés. en milieux naturels GUIDE PRATIQUE Loisirs motorisés en milieux naturels Sommaire Préambule Dominique Levêque Président du Parc naturel régional Le mot du Président Le Parc naturel régional de la Montagne de Reims, à travers

Plus en détail

Janvier 2012. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud.

Janvier 2012. SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23 03 63 Environnement@groupe-degaud. DIAGNOSTIC DE ZONE HUMIDE SUR LE SECTEUR D AMENAGEMENT PRESSENTI SALAMOT/REVELAZ COMMUNE DE TULLINS Janvier 2012 SETIS - GROUPE DEGAUD 20, rue Paul Helbronner 38100 GRENOBLE : 04 76 23 31 36 : 04 76 23

Plus en détail

Analyse comparative d un corpus de sites web.

Analyse comparative d un corpus de sites web. 1 Héloïse Brouta : hbrouta@yahoo.fr Armand Lulka : armand.lulka@caramail.com Delphine Zami : soles.delphine@caramail.com Analyse comparative d un corpus de sites web. «Sites de communauté de communes :

Plus en détail

La trame verte et bleue

La trame verte et bleue Plan de développement durable de Saint-Quentin-en-Yvelines CASQY / SJ La trame verte et bleue Une nature au cœur du projet d agglomération Bâtie dès son origine sur l image d une «ville verte et bleue»,

Plus en détail

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION

NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION NOTIONS DE LECTURE DE CARTE & D ORIENTATION 1. LES DIFFERENTS TYPES DE CARTES A. Cartes routières et touristiques - MICHELIN 1/150 000 à 1/200 000 - IGN Régionales : 1/250 000 TOP 100 1/100 000 Série Plein

Plus en détail

LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE Les Menuires (7) Une gestion LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE Formule d occupation possible Prix : De 8 00 à 90 00 HT (hors frais d acquisition notariés) HT/HT () Un rendement

Plus en détail

PATRIMOINE. Meilleurs Agents

PATRIMOINE. Meilleurs Agents PATRIMOINE Les ventes de chalets et appartements à la montagne ont chuté. Les prix ont commencé à baisser.les acheteurs ont repris la main, mais doivent rester sélectifs. Comment investir àlamontagne Anne-Sophie

Plus en détail

vivant du Mont Ventoux aux Monts de Vaucluse

vivant du Mont Ventoux aux Monts de Vaucluse La pierre sèche : un patrimoine vivant du Mont Ventoux aux Monts de Vaucluse Le Mont Ventoux surplombant le mur de la peste, monument en pierre sèche emblématique du territoire > Une technique simple L

Plus en détail

Voici... La petite histoire du Pays de

Voici... La petite histoire du Pays de Voici... La petite histoire du Pays de Suis-nous et découvre avec nous... La petite histoire du Pays de Grasse Texte, illustrations et mise en page Audrey Garnier pour l Association Pôle Touristique du

Plus en détail

TABLEAU DE BORD "ONGULES-ENVIRONNEMENT" Guide d utilisation. ONCFS CNERA Cervidés-Sanglier¹ et Faune de Montagne²

TABLEAU DE BORD ONGULES-ENVIRONNEMENT Guide d utilisation. ONCFS CNERA Cervidés-Sanglier¹ et Faune de Montagne² TABLEAU DE BORD "ONGULES-ENVIRONNEMENT" Guide d utilisation 2014 ONCFS CNERA Cervidés-Sanglier¹ et Faune de Montagne² Tableaux de bord "Ongulés-Environnement" Guide d utilisation 2014-1 - Thierry Chevrier¹,

Plus en détail

ALPI MARITTIME MERCANTOUR. Un passé, un présent, et un futur partagés

ALPI MARITTIME MERCANTOUR. Un passé, un présent, et un futur partagés ALPI MARITTIME MERCANTOUR Un passé, un présent, et un futur partagés Un espace protégé transfrontalier Des valeurs communes Deux espaces naturels protégés en limite méridionale de l arc alpin Totalisant

Plus en détail

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés!

De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! De La Forêt de Trappes- Port Royal aux Etangs de St Hubert En passant par le Vallon du Pommeret Espaces Naturels Menacés! SITES, MONUMENTS, PAYSAGESREMARQUABLESOUCLASSES MENACESPARLEPROLONGEMENTDEA12 La

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL

QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL QU EST-CE QU UN PARC NATUREL RÉGIONAL Les Parcs naturels régionaux, institués il y a maintenant 40 ans, ont pour objectif de protéger le patrimoine naturel et culturel remarquable d'espaces ruraux de qualité

Plus en détail

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine

Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Continuités écologiques dans le département des Hauts-de-Seine Club idées 92 Ludivine DOYEN ldoyen@biotope.fr Continuités écologiques Les objectifs de l étude Les étapes Les continuités écologiques Les

Plus en détail

Afin d optimiser la préparation de votre séjour, pensez à prendre ce document avec vous avant de partir.

Afin d optimiser la préparation de votre séjour, pensez à prendre ce document avec vous avant de partir. Créditphoto:Sémaphorephoto Chers clients, Vous avez choisi de venir à Val Thorens, dans le plus grand domaine skiable du monde et nous vous en remercions. Afin de préparer votre arrivée et votre séjour

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

VOYAGe. de rives en rêves

VOYAGe. de rives en rêves 2012/2013 H A U T E - S A V O I E - F R A N C E VOYAGe de rives en rêves LAC D ANNECY Une eau turquoise à 24, un lac pur serti dans un écrin de montagnes qui vous invite au voyage 32 kilomètres de rives

Plus en détail

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes

Le Parc naturel régional des Ardennes. Syndicat mixte de préfiguration du Parc naturel régional des Ardennes Le Parc naturel régional des Ardennes Qu est-ce qu un PNR? Un Parc naturel régional (PNR) est : Un territoire aux patrimoines naturel, culturel et paysager riches et fragiles Faisant l objet d un projet

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G.

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. ENTITE_PAYSAGERE SOUS_ENTITE LIMITE STRUCTURE PAYSAGERE LIEUX PARTICULIERS LIGNE_DE_FORCE_DU_PAYSAGE ENJEUX ROUTES_D_INTERET POINT_DE_VUE_REMARQUABLE

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage»

Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Guide pratique Données scientifiques relatives au «Vol libre & Faune sauvage» Public cible Toute personne impliquée dans un projet de mise en œuvre, que ce soit en tant que conseiller professionnel et

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

PETIT MONT-BLANC ET LACS MERLETS Pralognan-la-Vanoise - Pralognan-la-Vanoise

PETIT MONT-BLANC ET LACS MERLETS Pralognan-la-Vanoise - Pralognan-la-Vanoise Accès routier RD915 jusqu'à Pralognan-la-Vanoise, puis chemin communal. Parking conseillé Parking, les Prioux, Pralognan-la-Vanoise Transport Desserte ferroviaire jusque Moûtiers. Renseignements : www.voyagessncf.com

Plus en détail

Découvrez les 3 Parcs naturels régionaux

Découvrez les 3 Parcs naturels régionaux Découvrez les 3 Parcs naturels régionaux LORRAINE VOSGES DU NORD LES PARCS NATURELS EN LORRAINE DES VOSGES DU NORD www.parc-vosges-nord.fr 130 500 HECTARES 113 COMMUNES DONT 39 EN MOSELLE 85 000 HABITANTS

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

Sport de montagne et sports nature

Sport de montagne et sports nature Sport de montagne et sports nature Quelle maîtrise d ouvrage pour quel projet de territoire? Les acteurs et leurs stratégies L innovation dans les stations de montagne -Un enjeu d utilisation du territoire

Plus en détail

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud

Séneçon du Cap. Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée. Description. Origine : Afrique du Sud Origine : Afrique du Sud Séneçon du Cap Nom scientifique Senecio inaequidens (DC) Famille des Astéracées = Composée Description Plante herbacée vivace, à racines superficielles, forme une touffe arrondie

Plus en détail

Urbanisme & Architecture. Rhône-Alpes

Urbanisme & Architecture. Rhône-Alpes Urbanisme & Architecture Rhône-Alpes Urbanisme & Architecture Rhône-Alpes Sommaire 10 Avant-propos par Bernard Toulier DE LA NEIGE GLISSÉE À LA STATION DE SPORTS D HIVER par Jean-François Lyon-Caen 17

Plus en détail

ICI. Collez une belle photo de vos camarades de chambre. Chambre (Noms) :

ICI. Collez une belle photo de vos camarades de chambre. Chambre (Noms) : ICI Collez une belle photo de vos camarades de chambre Chambre (Noms) : 1 L habitat traditionnel en France : Exemple de la Haute Savoie Situation : Superficie : 4 390 Km². Altitude moyenne : 1 160 m :

Plus en détail

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif?

Voici quelques exemples : qu est-ce qui différencie par exemple le renard, l écureuil de Corée, la renouée du Japon ou le cerisier tardif? L 7 a diversité biologique une richesse difficile à préserver A Uccle Notre Commune fait partie des communes les plus vertes de Bruxelles. Aussi aurez-vous peut-être la chance de faire des rencontres intéressantes

Plus en détail

et le Conseil Général des Hautes-Alpes présentent : f Bilan des rencontres Alpes- Sichuan CHENGDU 2011

et le Conseil Général des Hautes-Alpes présentent : f Bilan des rencontres Alpes- Sichuan CHENGDU 2011 Région = ' Provence-Al pes-côte d'azur Consei l Général C!CIT HAUTES-ALPES Dans le cadre de la Coopération Alpes-Sichuan et du Cluster montag~lpes du sud, la f~ CCIT des Hautes-Alpes en partenariat avec

Plus en détail

GUIDE DE PRÉSENTATION À L INTENTION DES ENTREPRISES PARTICIPANTES

GUIDE DE PRÉSENTATION À L INTENTION DES ENTREPRISES PARTICIPANTES GUIDE DE PRÉSENTATION À L INTENTION DES ENTREPRISES PARTICIPANTES Les Grands Prix du tourisme Desjardins de la Chaudière- Appalaches 2015 1 Table des matières 1. Description du concours (via le site Web

Plus en détail

LMNP CLASSIQUE. Book Commercial. Les Menuires (73)

LMNP CLASSIQUE. Book Commercial. Les Menuires (73) LMNP CLASSIQUE Book Commercial Les Menuires (7) La Résidence Une résidence*** élégante et skis aux pieds Au cœur du bâtiment Brelin, avec accès direct à la piste «la violette» et à 00 mètres à pied du

Plus en détail

CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES. CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail.

CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES. CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail. CONSERVATION DU PATRIMOINE VIVANT DU MARAIS POITEVIN ENJEUX ET PERSPECTIVES CREGENE: 2 rue de l église 79510 COULON 05 49 35 15 40 cregene@gmail.com Espèces locales et territoire, un destin commun? Pâturage

Plus en détail

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1

Le Parc naturel régional du Gâtinais français. Déplacement Bas Saint Laurent 1 Le Parc naturel régional du Gâtinais français Déplacement Bas Saint Laurent 1 46 Parcs naturels régionaux en France Déplacement Bas Saint Laurent 2 Les missions d'un Parc Protéger et mettre en valeur les

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Contexte L office de Tourisme du Mont d Or et des deux lacs est chargé de la promotion et de la communication du territoire de

Plus en détail

STATION DE HAUTE SAVOIE Altitude 1800m

STATION DE HAUTE SAVOIE Altitude 1800m AVORIAZ par ARDENT SAMEDI 22 FEVRIER 2014 STATION DE HAUTE SAVOIE Altitude 1800m Aux Portes du Soleil, très belle station Perchée sur les hauteurs de Morzine, son architecture est étonnante entre Suisse

Plus en détail

La balade des îles. Programmation 2015. Navigation douce Saison 2015 du 22 mai au 4 octobre

La balade des îles. Programmation 2015. Navigation douce Saison 2015 du 22 mai au 4 octobre La balade des îles Programmation 2015 La balade des îles Le concept Navigation douce Depuis 2012, l association Espaces propose une nouvelle offre de tourisme fluvial et de navigation douce sur la Seine.

Plus en détail

ETUDE D IMPACT SUR LE PLATEAU MORNANTAIS DU TRACE AUTOROUTIER DE L A45 SUR LA POPULATION DES BUSARDS CENDRES SOMMAIRE

ETUDE D IMPACT SUR LE PLATEAU MORNANTAIS DU TRACE AUTOROUTIER DE L A45 SUR LA POPULATION DES BUSARDS CENDRES SOMMAIRE ETUDE D IMPACT SUR LE PLATEAU MORNANTAIS DU TRACE AUTOROUTIER DE L A45 SUR LA POPULATION DES BUSARDS CENDRES SOMMAIRE 1 La problématique du Busard cendré en France 1.1 Présentation du genre "Circus" 1.2

Plus en détail

LES ESPACES PRODUCTIFS

LES ESPACES PRODUCTIFS LES ESPACES PRODUCTIFS fiche d objectifs/ Plan détaillé Quels sont les principaux espaces productifs français? Comment fonctionnent-ils et évoluent-ils face à la mondialisation? Respectent-ils le développement

Plus en détail

Le sirop de sureau. Le sirop de pissenlit - le miel de pissenlit. Le sirop de mélisse. La limonade naturelle. Les sirops de fruits

Le sirop de sureau. Le sirop de pissenlit - le miel de pissenlit. Le sirop de mélisse. La limonade naturelle. Les sirops de fruits Retour à Conseils pratiques copyrightdepot.com Le sirop de sureau Le sirop de pissenlit - le miel de pissenlit Le sirop de mélisse La limonade naturelle Les sirops de fruits Voici des recettes qui utilisent

Plus en détail

Les anciens méandres du Rhône à Serrières-de-Briord. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2022

Les anciens méandres du Rhône à Serrières-de-Briord. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2022 Les anciens méandres du Rhône à Serrières-de-Briord Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2022 Un programme de gestion pour préserver la biodiversité La biodiversité constitue une

Plus en détail

L a c i r c u l a t i o n d e s e n g i n s m o t o r i s é s d a n s l e s e s p a c e s n a t u r e l s L i m o u s i n

L a c i r c u l a t i o n d e s e n g i n s m o t o r i s é s d a n s l e s e s p a c e s n a t u r e l s L i m o u s i n L a c i r c u l a t i o n d e s e n g i n s m o t o r i s é s d a n s l e s e s p a c e s n a t u r e l s L i m o u s i n - L appel de S.R.L - Que dit la loi? - Quelles conséquences et quelles solutions?

Plus en détail

Refuge du Club Alpin Français des Cortalets

Refuge du Club Alpin Français des Cortalets Refuge du Club Alpin Français des Cortalets Massif!: CANIGOU Département!: Pyrénées-Orientales Nombre de places!: 112 Période d ouverture 2012!: o Été!: 12!mai - 14!octobre o Hiver!: annexe dit Jean Coderch

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

Programme du Tourisme équitable au Cameroun Tourisme équitable et durable dans la région de l Ouest Cameroun.

Programme du Tourisme équitable au Cameroun Tourisme équitable et durable dans la région de l Ouest Cameroun. Programme du Tourisme équitable au Cameroun Tourisme équitable et durable dans la région de l Ouest Cameroun. Participation possible pendant toute l année. Vous pouvez choisir vos dates de participation.

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail