LA CRISE GRECQUE Leçons pour l Europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CRISE GRECQUE Leçons pour l Europe"

Transcription

1 0 LA CRISE GRECQUE Leçons pour l Europe

2 Introduction La crise grecque est lourde de conséquences pour le devenir de l euro Pour la Grèce elle-même, qui subit un plan d ajustement budgétaire sans précédent, sans le bénéfice d une dévaluation de la monnaie pour soutenir l économie Pour les autres pays de la zone euro, qui ont interprété la crise comme le signal de la rigueur budgétaire, par une crainte soudaine des agences de notation Au-delà des effets conjoncturels: Comment interpréter le risque grec: problème de soutenabilité ou crise auto-réalisatrice? Quel poids donner aux agences de la notation dans la conduite de la politique économique? Quels sont les conséquences que l on peut en tirer pour la zone euro?

3 Chronique de la crise ( ) Le 3 septembre 2009, le premier ministre Costas Caramanlis appelle des élections anticipées Le 4 octobre 2009, les élections sont gagnées par l opposition conduite par George Papandreou Le 21 octobre 2009, le ministre des finances annonce une révision du déficit budgétaire. Contre les 3.7% attendus, il annonce un chiffre de 12.5% Ce chiffre sera révisé une deuxième fois, le 22 avril 2010, pour atteindre 13.6%. 2

4 La spirale BPs November 5 The new government pledges to save Greece from banruptcy by cutting the budget deficit October 4 - Papandreou's Panhellenic Socialist Movement (PASOK) party wins power. At this stage, the government expects the 2009 deficit to reach 6% of GDP December 22 - Moody s cuts Greek debt to A2 from A1 December 16 - S&P cuts Greece s rating to BBB+ from A- December 8 - Fitch Ratings cuts Greek debt to BBB+ w/ a negative outlook January 14 - Greece unveils a stability program w/ budget gap cut to 2.8% of GDP in 2012 from 12.7 in 2009 February 2 - Government extends a public sector wage freeze to those making below 2,000 a month for 2010 March 5 - New package of public sector pay cuts and tax increases February 3 - The EU Commission says it backs Greece s plan to reduce its budget deficit below 3% of GDP by 2012 April 11 - Euro zone finance ministers approve a 30 bn emergency aid mechanism for Greece March 25 - Euro zone leaders agree to create a joint financial safety net for Greece with the IMF May 2 - Greece seals deal with EU and IMF opening door to 110 bn euro bailout in exchange for extra budget cuts of 30 bn over 3 years April 27 - S&P downgrades Greece s credit rating to junk status May 18 - Greece receives a 14.5 bn loan from the EU and can now repay its immediate debt June 14 - Moody s cuts Greece s credit rating 4 notches to Ba1 (or junk status) over risks to an EU / IMF package 0 1-sept sept sept oct oct nov nov déc déc janv janv févr févr mars mars mars avr avr mai mai juin juin juil

5 La réponse européenne Un premier plan de 30 milliards d euros est annoncé le 11 avril 2010 Le 2 mai, le Conseil européen vote un second plan de 110 milliards, assorti d un programme de retour du déficit à 2.6% en 2014 Le 4 mai, la bourse grecque perd 6.7% et 10% sur 4 jours Le 9 mai un plan européen de 750 milliards d euros est voté Le 10 mai la bourse prend +9.5% Le 12 mai elle reperd ses gains Le 12 Mai, JL Zapatero annonce un plan de restrictions budgétaires de 15 milliards 4

6 L ajustement grec La Grèce a choisi de ne pas faire défaut. Est-ce une solution tactique? Certains analystes pensent que le risque de défaut sera plus fort, une fois le plan d ajustement accompli (une revue de ces arguments est dans le texte du FMI signé par Paolo Mauro, 2010) Les marchés sont divisés. Selon une note de JPM 60% de chance que la Grèce s en sorte 30% de chance que la Grèce n atteigne pas ses objectifs malgé une bonne volonté (Dans ce scenario, probabilité de restructuration de 30%) 10% de chance que le scénario chaotique se produise conduisant à une restructuration hostile Que penser des précédents épisodes de consolidation? 5

7 Données sur le plan d ajustement Scenario FMI Real GDP Growth (% yoy) -4.00% -2.60% 1.10% 2.1% 2.1% inflation (YOY) 1.90% -0.40% 1% 1.00% 1.00% Public deficit/gdp (%) -8.1% -7.6% -6.5% -4.8% -2..6% Primary Balance /GDP (%) -2.40% -0.90% 1.2% 0.7% 0.9% Public Debt/GDP 133% 145% 149% 149% 144%

8 Retour sur épisodes précédents de consolidation budgétaire Irlande Dette sur PIB de 107% à 92.5% Déficit structurel de 7% à 2.2% Dévaluation a précédé l ajustement IRELAND Real GDP Growth General government structural balance in percent of l GDP Primary Balance / GDP Public Debt Stock / GDP Exchange Rate (to US$)

9 Retour sur épisodes précédents de consolidation budgétaire (suite) Suède Le balance budgétaire est passée d un déficit structurel de 11.8% en 1994 à un surplus de 0.9% en 1998 Dévaluation a précédé la crise SWEDEN Real GDP Growth General government structural balance in percent of potential GDP Deficit / GDP Primary Balance / GDP Interest Charge on Public Debt / GDP Public Debt Stock / GDP Exchange Rate (to US$)

10 Retour sur épisodes précédents de consolidation budgétaire (suite) IRELAND SUÈDE 9

11 Retour sur épisodes précédents de consolidation budgétaire (suite) La Grèce a connu une longue période de discipline budgétaire entre 1992 et ,0 4,0 2,0 % 0,0-2, ,0-6,0-8,0 10 General Government cyclically adjusted primary balances

12 Considérations théoriques (voir document pdf joint) Quelle est la nature de la crise grecque? Une crise de solvabilité? Une crise auto-réalisatrice? Cohen and Villemot «Endogenous debt crises» analysent le lien entre ces deux types de crises Cohen et Portes «Towards a lender of last resort» analysent les enjeux de politique économique de cette distinction 11

13 Conclusions théoriques Les crises auto-réalisatrices reflètent l inefficience (anticipée) de leur résolution La spirale est déclenchée par une hausse des primes de risque: Le service de la dette est la source du risque de défaut. En % du PIB, il passe de i*d/q à (i+p)d/q Le risque est à proportion du produit p*d/q, risque «rationnel» (prophéties auto-réalisatrices) à partir d un certain niveau de dette Tous les pays à dette élevée sont susceptibles de tomber dans ce piège, même lorsque le taux sans risque est faible Les pays soumis à une crise auto-réalisatrice peuvent souhaiter sortir de la «zone de danger», sans toutefois y parvenir nécessairement Lorsque les signaux du défaut sont imminents, les pays peuvent au contraire adopter une attitude Panglossienne, laissant «filer» la dette.

14 Réflexions sur les agences de notation La crainte des agences de notation explique en grande partie le tournant de la rigueur en Europe et ailleurs Quel est leur rôle? Suivent-elles ou commandent-elles l opinion des marchés? Deux théories opposées: pour l une elles agissent trop tard, pour l autre elles participent à la crise. Elles sont procycliques: Kaminsky et Schmukler (2001); Ferri et Stiglitz (1999), Reisen et Malzan (1998) Elles sont neutres, voire en retard: Reinhart (2002), Gaillard (2009) Autant de cas que de théories 13

15 Spreads et notations: l Uruguay 2002

16 Spreads et notations: Brésil,

17 16 Spreads et notations: la Grèce

18 Le rôle ambigu des agences de notations (Ristiniemi, 2010) Données sur crise de la dette souveraine montrent qu elles n ont aucun pouvoir prédictif des crises deux ans ou un an auparavant. Elles ne tendent à gagner un pouvoir prédictif que six mois avant le déclenchement de la crise Les fondamentaux (dette, pib, ou indice cpia de la banque mondiale) ont un pouvoir prédictif bien meilleur Les agences de notations influencent, de manière autonome, les spreads dans certains cas seulement. C est notamment le cas lorsqu elles baissent les notations (mais pas quand elles relèvent)

19 Spreads avant et après une annonce «watch negative»

20 Spreads avant et après une annonce «positive outlook»

21 Une interprétation Leur pouvoir prédictif étant faible, le rôle des agences de notation tiendrait surtout à leur pouvoir institutionnel L asymétrie des effets s expliquerait ainsi: Un pays dégradé s expose à perdre sa base d investisseurs institutionnels Effet d hystérèse: base institutionnelle facile à perdre, difficile à retrouver La dette grecque: dette intérieure ou dette extérieure? La base institutionnelle n est pas (plus) captive En étant dégradée, la dette a comme changé de nature : dette domestique est devenue dette extérieure

22 Une agence de notation européenne? Proposition du ministre des finances allemand d octobre 2008 Affaiblir le monopole réglementaire des agences de notations Casser le cercle vicieux potentiel entre les spreads et la notation, et ne noter que les fondamentaux Pour la dette publique, le refinancement de la BCE s appuierait sur les recommandations de l agence de notation européenne 21 Défis institutionnels: indépendance, et définition rigoureuse de son mandat.

23 Leçons pour l Europe: Prêteur en premier ressort (Cohen et Portes) Sans monnaie domestique, les Etats sont vulnérables à l évaporation de leur base d investisseurs institutionnels Ils doivent pouvoir défendre leur notation, dans le temps et hors risques spéculatifs L idée d un LFR: financer, à des taux faibles, un programme d ajustement visant à sortir de la «zone de danger» (Cole et Kehoe) Le but: garantir des bandes de fluctuations pour les spreads souverains, inférieurs à un maximum, disons de 250 bps 22

24 Le FSF Le Fonds de 750 milliards dont 440 milliards d euros de prêts ou garanties des pays de la zone euro et 250 milliards d euros de prêts du FMI La mise en place du mécanisme européen sera coordonnée par les gouvernements des pays membres de la zone euro. La Pologne et la Suède ont également décidé d y participer. La facilité arrive à échéance dans 3 ans L union européenne augmentera également la dotation de la facilité de balance de paiement de 60 milliards à 110 milliards d euro. Cette dotation sera financée sur le marché et sera garantie par le budget annuel de l UE 23

25 Le prêteur en premier ressort (suite) Eviter l erreur du FCL du FMI: pouvoir l utiliser aisément, «en premier ressort» et non pas «en dernier ressort» Programme d ajustement approuvé par Commission (et FMI si sollicité) pour déclencher le tirage Dans le cas grec, les taux proposés (5% puis 6%) sont élevés par rapport au coût des emprunts européens. 24

26 Conclusion: autres enjeux Quelles politiques d intervention pour la BCE, sur le marché secondaire de la dette souveraine? Coopération entre politique monétaire et politique budgétaire Restaurer la compétitivité grecque au sein de la zone 25

La dette publique japonaise : quelles perspectives?

La dette publique japonaise : quelles perspectives? La dette publique japonaise : quelles perspectives? Le Japon est le pays le plus endetté du monde avec une dette publique représentant 213% de son PIB en 2012 (contre 176% pour la Grèce). Dans ces conditions,

Plus en détail

La crise des dettes souveraines en Europe

La crise des dettes souveraines en Europe La crise des dettes souveraines en Europe Renaud Fillieule (Université Lille 1) Université d automne en économie autrichienne ESC Troyes, septembre 2012 La zone euro Allemagne Autriche Belgique Chypre

Plus en détail

1. Il était une fois la crise :

1. Il était une fois la crise : I- La crise de la zone euro, de A à Z : 1. Il était une fois la crise : A l automne 2008, une crise financière mondiale affecte l économie mondiale et touche tous les États membres de l Union Européenne,

Plus en détail

La crise des dettes souveraines*

La crise des dettes souveraines* La crise des dettes souveraines* ANTON BRENDER, FLORENCE PISANI & EMILE GAGNA (*) La découverte 1. Table des matières I Dette souveraine, dette privée II D une crise à l autre III Le piège japonais IV

Plus en détail

Agences de notation - dégradations : quel impact? Retour sur la crise de la zone

Agences de notation - dégradations : quel impact? Retour sur la crise de la zone Agences de notation - dégradations : quel impact? Retour sur la crise de la zone Résumé: Les annonces des agences de notation pendant la crise de la Zone euro (2009-2012) ont eu un impact significatif

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 1 Particularités s de la politique monétaire 2 Les particularités s du ciblage de l inflation l en Roumanie! Cible d inflation fondée sur l indice des prix à la consommation! Cible établie comme valeur

Plus en détail

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO

10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 10 QUESTIONS AUTOUR DE LA CRISE DE LA DETTE DANS LA ZONE EURO 1) Qu est ce qu une dette souveraine? A) A l origine de la dette: les déficits publics B) Quelle dette prendre en compte: la dette brute ou

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 29, 17 juillet 15) Hemve 31. La Grèce sous tutelle Fin temporaire du feuilleton grec pour les marchés?

Le CAC vu de Nouillorque (Sem 29, 17 juillet 15) Hemve 31. La Grèce sous tutelle Fin temporaire du feuilleton grec pour les marchés? Le CAC vu de Nouillorque (Sem 29, 17 juillet 15) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La Grèce sous tutelle Fin temporaire du feuilleton grec pour les marchés? La

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque,

Le CAC vu de Nouillorque, Le CAC vu de Nouillorque, (Sem 15, 13 avril 12) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La crise redémarre en Europe Création des OAT futures, le 16 avril Profitez

Plus en détail

Vue d ensemble des programmes d'aide financière

Vue d ensemble des programmes d'aide financière Vue d ensemble des programmes d'aide financière (état au 31 août 2015) Vue d ensemble des aides financières européennes fournies par le Fonds européen de stabilité financière (FESF), le Mécanisme européen

Plus en détail

Stratégie relative aux obligations d État Focus sur la Grèce

Stratégie relative aux obligations d État Focus sur la Grèce Décembre 29 Stratégie relative aux obligations d État Table des matières 1 Évolution récente du marché... 2 2 La situation économique... 3 3 Stratégie... 4 Dexia Asset Management Voir les mentions légales

Plus en détail

Économie & Finances. chapitre 1

Économie & Finances. chapitre 1 chapitre 1 Économie & Finances L épreuve de «Connaissances générales» du test ARPEGE s appuie sur un grand nombre de questions économiques justifiant un suivi des faits qui auront marqué l actualité de

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE

MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE 1 MINISTERE DE L EDUCATION INSPECTION GENERALE DE L EDUCATION NATIONALE COMMISSION NATIONALE D ECONOMIE CURRICULUM D ECONOMIE GENERALE CLASSE DE TERMINALE G SOMMAIRE 1 Budget horaire 2 Calendrier annuel

Plus en détail

Crise de la Grèce, euro et perspectives Argumentaire

Crise de la Grèce, euro et perspectives Argumentaire Crise de la Grèce, euro et perspectives Argumentaire Le gouvernement grec a annoncé un plan de rigueur qui prévoit notamment de baisser le déficit public à 8,7% en 2010 avant de le ramener dans les limites

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

La zone euro va droit dans le mur

La zone euro va droit dans le mur La zone euro va droit dans le mur Charles Wyplosz Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement Plan La genèse de la crise Le péché originel La confusion s installe Intermède: tout faux?

Plus en détail

Grèce : Rappel des faits

Grèce : Rappel des faits Grèce : Rappel des faits Entrée de la Grèce dans la Zone Euro en 2001 En 2010, la tragédie économique débute : divulgation de manipulations comptables à grande échelle l organisation défaillante de l Etat

Plus en détail

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre François Facchini Professeur Agrégé des Universités, UP11 et économiste associé au Centre d Economie de la Sorbonne (UP1) Université d Automne de l

Plus en détail

présentation sur la zone euro

présentation sur la zone euro présentation sur la zone euro 20 juillet 2012 Jean-Pierre LANDAU Nature d une crise un choc initial faible ( dette publique grecque : 1,5% du PNB de la zone ) des mécanismes amplificateurs plus ou moins

Plus en détail

Allianz, un groupe solide

Allianz, un groupe solide Allianz, un groupe solide Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Rédaction achevée le XX / 01 /2012 Direction de la Communication - Allianz France Achevé de rédiger le 21 mars 2013 AVERTISSEMENT: Ce document

Plus en détail

Mécanismes monétaires et financiers

Mécanismes monétaires et financiers Mécanismes monétaires et financiers Département IG, 1ère année (IG3) Polytech Montpellier Cours et TD : Marie MUSARD-GIES Introduction au cours (1/2) Marchés financiers (cf cours économie) Plus grande

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-16 12h04 16h56 - - 1h54 57 14h05 52 8h48 21h10 0h42 5h29 13h02 17h32 2h43 47 14h56 43 9h32 21h57 1h45 6h18 13h48 18h22 3h48 40 16h08 37 10h28 22h58 2h44 7h24 15h07 19h36 5h04 37 17h27 38 11h38

Plus en détail

Secours en Mer VHF : 9 Tel :

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 01-janv-17 9h13 14h42 21h43 3h04* 11h26 82 23h50 81 6h18 18h37 9h52 15h19 22h24 3h43* 12h05 79 --:-- --- 6h55 19h15 10h35 15h58 23h09 4h26* 0h30 77 12h46 74 7h34 19h55 11h22 16h41 23h59 5h13* 1h14 71 13h32

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE

BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE BANQUE NATIONALE DE ROUMANIE 1 La crise actuelle est caractéris risée e par le grand nombre de marchés affectés s et par la diversité des canaux de contagion Les principaux canaux de contagion pour l ECE: Canal informationnel (sentiment

Plus en détail

PERTE DU TRIPLE A : LA FRANCE SANCTIONNEE

PERTE DU TRIPLE A : LA FRANCE SANCTIONNEE PERTE DU TRIPLE A : LA FRANCE SANCTIONNEE Par Thomas Chalumeau, coordonnateur du pôle «Economie et finances» de Nova, Le 13 janvier 2012 Ironie de l histoire, c est un vendredi 13 que la France perd sa

Plus en détail

Dettes. emprunts. intérêts

Dettes. emprunts. intérêts Dettes emprunts intérêts 1 A qui emprunte les Etats pour financer leur dette? 2 possibilités : La monétisation directe, une situation où la Banque Centrale achète et met sur son bilan des quantités importantes

Plus en détail

WORKING PAPER SERIES 2011-ECO-07

WORKING PAPER SERIES 2011-ECO-07 November 211 WORKING PAPER SERIES 211-ECO-7 Les prêts gigantesques de la Bundesbank aux banques centrales des pays en détresse de la zone euro Eric Dor IESEG School of Management (LEM-CNRS) IESEG School

Plus en détail

Point sur la situation en Espagne. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles - 75008 Paris

Point sur la situation en Espagne. LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles - 75008 Paris Point sur la situation en Espagne LAZARD FRÈRES GESTION SAS 25, rue de Courcelles - 75008 Paris 13 avril 2012 Depuis trois semaines, les marges de crédit de l Espagne sont sous pression Plusieurs événements

Plus en détail

Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants

Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants Réponse des politiques économiques à la crise: mesures prises et défis restants Cédric Tille Institut des Hautes Etudes Internationales et du Développement, and Center for Economic Policy Research (CEPR)

Plus en détail

Les stratégies de sortie de crise Olivier de Bandt (Banque de France) (*)

Les stratégies de sortie de crise Olivier de Bandt (Banque de France) (*) Les stratégies de sortie de crise Olivier de Bandt (Banque de France) (*) Les Journées de l Economie Lyon, 12-13 novembre 2009 «Comment sortir du dopage monétaire et budgétaire?» (*) les vues exprimées

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 21 mars 2014 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE COMMUNIQUÉ DE PRESSE BALANCE DES PAIEMENTS DE LA ZONE EURO (Janvier 2014) En janvier 2014, le compte de transactions courantes de la zone euro a enregistré,

Plus en détail

La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives

La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives Mikael PETITJEAN Professeur de finance Louvain School of Management FOFI Charleroi 26 avril 2012 Il était une fois l euro Un décision éminemment

Plus en détail

La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives. Mikael PETITJEAN Professeur de finance Louvain School of Management, UCL Mons

La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives. Mikael PETITJEAN Professeur de finance Louvain School of Management, UCL Mons La crise dans la zone euro Etat des lieux et perspectives Mikael PETITJEAN Professeur de finance Louvain School of Management, UCL Mons Il était une fois l euro Un décision éminemment politique Pari politique:

Plus en détail

30 avril 2010 N. 204

30 avril 2010 N. 204 avril 1 N. Conséquences probables de la crise des dettes souveraines dans la zone euro : ni un défaut, ni une restructuration, ni la sortie de l euro, ni l inflation, mais le retour en récession de la

Plus en détail

Qui détient les dettes dangereuses?

Qui détient les dettes dangereuses? 23 mars 21 N. 118 Qui détient les dettes dangereuses? Il est important de savoir qui détient les dettes à risque : pour savoir qui sera affecté en cas de défaut sur ces dettes, et si la structure de détention

Plus en détail

Crises financières et de la dette

Crises financières et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-2 Crises financières

Plus en détail

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012

L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 L Euro, l Europe et votre argent. La crise de l euro? Conférence-débat 3 avril 2012 Pascale Micoleau-Marcel Déléguée Générale de l IEFP La finance pour tous Sommaire 1/ De quoi parle-t-on? 2/ Pourquoi

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Jean-Paul Betbéze Chef économiste - Groupe Crédit Agricole S.A.

Jean-Paul Betbéze Chef économiste - Groupe Crédit Agricole S.A. Jeudi 12 avril 2012 Jean-Paul Betbéze Chef économiste - Groupe Crédit Agricole S.A. A - S endetter est «sympa», au début et se désendetter devient un jour, obligatoire et risqué Page 2-22/07/2011 ECO/EIS

Plus en détail

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N.

Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées. Maurice N. Regarder dans le pare-brise et non dans le rétroviseur pour assurer la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées Maurice N. Marchon Plan de la présentation Mise en situation Enseignements

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

Eco-Fiche POINT D ETAPE SUR LA CRISE DES DETTES SOUVERAINES. Conjoncture économique au sortir de la crise des subprimes

Eco-Fiche POINT D ETAPE SUR LA CRISE DES DETTES SOUVERAINES. Conjoncture économique au sortir de la crise des subprimes Eco-Fiche Octobre 2012 POINT D ETAPE SUR LA CRISE DES DETTES SOUVERAINES Conjoncture économique au sortir de la crise des subprimes La France est "techniquement" sortie de crise à partir du deuxième trimestre

Plus en détail

La politique monétaire dans la zone euro

La politique monétaire dans la zone euro Rubric Benoît Cœuré Membre du directoire de la Banque centrale européenne La politique monétaire dans la zone euro Paris, le 12 mars 2015 Plan Rubric Situation économique dans la zone euro Réponse de la

Plus en détail

Tendances et perspectives fiscales. L Expérience de Maurice Novembre 2011

Tendances et perspectives fiscales. L Expérience de Maurice Novembre 2011 Tendances et perspectives fiscales L Expérience de Maurice Novembre 2011 Plan 2005 Le tournant Réformes budgétaires Recettes Dépenses Dette publique Passation des marchés Face à la crise Réalisations Perspectives

Plus en détail

Décryptage des méthodes modernes de la création monétaire

Décryptage des méthodes modernes de la création monétaire Décryptage des méthodes modernes de la création monétaire Nikolay Gertchev Deuxième Université d automne de l économie autrichienne 5-7 Octobre 212, Troyes Eléments essentiels des systèmes bancaires contemporains

Plus en détail

La zone euro et la crise des dettes publiques

La zone euro et la crise des dettes publiques La zone euro et la crise des dettes publiques Charles Wyplosz Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève Conférence SYZQUANT Genève le 23 novembre 2010 Dettes en 2010 (% PIB)

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

LES DANGERS DE LA DEFLATION

LES DANGERS DE LA DEFLATION LES DANGERS DE LA DEFLATION C est une menace pernicieuse car elle semble bénigne après deux générations de lutte contre l inflation. En Amérique, Angleterre et la zone Euro, les banques centrales ont un

Plus en détail

Le CAC vu de Nouillorque,

Le CAC vu de Nouillorque, Le CAC vu de Nouillorque, (Sem 34, 24 aout 12) Hemve 31 Le bulletin hebdomadaire, sur votre site http://hemve.eklablog.com/ La FED sème le doute Fin de l apesanteur euphorique Le pétrole mène la danse

Plus en détail

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques

La croissance mondiale (Croissance du PIB - Volume, en % ) Perspectives 2011 : la croissance contrainte par les politiques économiques Economie et Marchés : Bilan 2010 et Perspectives 2011 Paris, le 27 décembre 2010 ECONOMIE Tendances 2010 : poursuite de la reprise dans les pays développés, signes de surchauffe dans certains pays émergents

Plus en détail

Reformes, dette publique et croissance economique : quelle dynamique?

Reformes, dette publique et croissance economique : quelle dynamique? Reformes, dette publique et croissance economique : quelle dynamique? La détermination d un niveau optimal de dette publique est un sujet complexe, autant lié aux exigences temporelles (soutenabilité de

Plus en détail

Choc financier et prix des matières premières

Choc financier et prix des matières premières Choc financier et prix des matières premières Olivier BIZIMANA Direction des Études Économiques http://kiosque-eco.credit-agricole.fr 15 décembre 2008 1 Olivier Bizimana 33 (0)1.43.23.67.55 olivier.bizimana@credit-agricole-sa.fr

Plus en détail

Données générales sur la dette. page 3

Données générales sur la dette. page 3 BulletinMensuel n 3 1 M a r s 1 6 Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en anglais, arabe, chinois, espagnol, français, japonais et russe http://www.aft.gouv.fr

Plus en détail

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3

n 3 0 0 M a i 2 0 1 5 Données générales sur la dette page 3 BulletinMensuel Directeur de publication : Anthony Requin Rédaction : Agence France Trésor Disponible en français et en anglais n M a i h t t p : / / w w w. a f t. g o u v. f r B l o o m b e r g T R E

Plus en détail

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège

La politique monétaire. Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire Lionel Artige HEC Université de Liège La politique monétaire d hier et d aujourd hui Hier Autrefois, les Etats battaient monnaie et les banques centrales dépendaient directement

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées

Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 3 Bretton Woods et le système monétaire 3.1 L étalon-or Billets de banque échangeables pour l or -Prixdéterminé par le gouvernement - Billets pourraient être émis par des banques privées 1 Le prix d or

Plus en détail

QUELLES REGULATIONS POUR L INDUSTRIE DE LA NOTATION?

QUELLES REGULATIONS POUR L INDUSTRIE DE LA NOTATION? QUELLES REGULATIONS POUR L INDUSTRIE DE LA NOTATION? Norbert Gaillard* La crise financière qui a éclaté en 2007 et la grave récession économique qui a suivi ont conduit les principaux dirigeants politiques

Plus en détail

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente?

Point de marché. Taux européens : Plus raide sera la pente? Point de marché Taux européens : Plus raide sera la pente? Depuis l atteinte, le 25 avril dernier, d un rendement de 0,06% pour l obligation allemande de maturité 10 ans, les taux d intérêt à long terme

Plus en détail

Les difficultés de la zone euro : bilan 2012 et perspec8ves. Jean François Goux. www.monnaie- finance.com

Les difficultés de la zone euro : bilan 2012 et perspec8ves. Jean François Goux. www.monnaie- finance.com Les difficultés de la zone euro : bilan 2012 et perspec8ves Jean François Goux www.monnaie- finance.com I Quelques repères pour situer la crise en Europe : les symptômes Les faits : Novembre 2009 mai

Plus en détail

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir?

Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Crise de la dette publique Quelles causes? Comment en sortir? Dominique Plihon Université Paris Nord Conseil Scientifique d Attac Membre des Economistes Atterrés 29 août 2015 Plan de la présentation 1/

Plus en détail

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier

Investir dans la dette de l Etat belge. Opportunités pour l investisseur particulier Kingdom of Belgium - Federal Public Service FINANCE - Treasury - Debt Agency Investir dans la dette de l Etat belge Opportunités pour l investisseur particulier 9 novembre 2011 Aperçu Partie 1 Solvabilité

Plus en détail

Dette privée et reprise économique : l Europe est-elle embourbée?

Dette privée et reprise économique : l Europe est-elle embourbée? Dette privée et reprise économique : l Europe est-elle embourbée? Résumé En période de crise, les entreprises et les ménages endettés auraient pour priorité de rembourser leur stock de dettes pour renforcer

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Situation en France :

[ les éco_fiches ] Situation en France : Des fiches pour mieux comprendre l'actualité éco- nomique et les enjeux pour les PME Sortie de crise? Depuis le 2ème trimestre la France est «techniquement» sortie de crise. Cependant, celle-ci a été d

Plus en détail

Si la BCE attend pour sortir du Quantitative Easing : alors cette sortie n aura pas lieu avant de nombreuses années.

Si la BCE attend pour sortir du Quantitative Easing : alors cette sortie n aura pas lieu avant de nombreuses années. ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juin N Espérons que la BCE comprend qu il ne faut pas sortir trop tard du Quantitative Easing Si la BCE attend pour sortir du Quantitative Easing : soit que les réformes structurelles

Plus en détail

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt

0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Le 12 avr. 2012 Les crises.fr - Des images pour comprendre 0592 Les contrats à terme de taux d intérêt Ce billet fait suite à celui présentant les produits dérivés. Les futures, sur taux d intérêt Les

Plus en détail

Les instruments de la politique monétaire

Les instruments de la politique monétaire Chapitre 4 Les instruments de la politique monétaire Introduction (1/3) Distinguer aspects stratégiques et aspects tactiques de la politique monétaire Aspects stratégiques : la BC détermine le niveau des

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF - 53 - Proposition de résolution de la commission

TABLEAU COMPARATIF - 53 - Proposition de résolution de la commission - 53 - TABLEAU COMPARATIF Le Sénat, Vu l article 88-4 de la Constitution ; Le Sénat, Vu l article 88-4 de la Constitution, Vu la proposition de règlement du Conseil confiant à la Banque centrale européenne

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010

La grande déception. Krishen Rangasamy, économiste. Novembre 2010 La grande déception Krishen Rangasamy, économiste Novembre 21 La grande déception 6 Croissance annuelle mondiale du PIB réel 5 5 % +4,4 % +3,9 % 4 +3,6 % 3 2 4 ans avant la récession 21 211 212 Prévision

Plus en détail

Les Jeudis du Patrimoine 10 Mai 2012

Les Jeudis du Patrimoine 10 Mai 2012 Les Jeudis du Patrimoine 10 Mai 2012 Comment orienter votre patrimoine dans le nouvel environnement économique et fiscal? Nous débuterons la conférence à 19H L épargne se construit progressivement et de

Plus en détail

Microéconomie vs Macroéconomie

Microéconomie vs Macroéconomie CONCLUSION Microéconomie vs Macroéconomie Concept commun de base des ressources limitées pour satisfaire des besoins illimités Microéconomie Macroéconomie But : comprendre le processus de décision des

Plus en détail

comme l atteste la nouvelle progression du taux de croissance annuel de l agrégat étroit M1 qui s est établi à 4,5 % en juillet, après 3,5 % en juin.

comme l atteste la nouvelle progression du taux de croissance annuel de l agrégat étroit M1 qui s est établi à 4,5 % en juillet, après 3,5 % en juin. Paris, le 6 septembre 2012 BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE CONFÉRENCE DE PRESSE 6 SEPTEMBRE 2012 DÉCLARATION INTRODUCTIVE Mesdames et messieurs, le vice-président et moi-même sommes très heureux de vous accueillir

Plus en détail

Contexte de marché au 30 juin 2010

Contexte de marché au 30 juin 2010 DeriveXperts Spécialiste de la valorisation indépendante des produits structurés Contexte de marché au 30 juin 2010 Le second trimestre 2010 a vu se développer une crise dont le déclenchement a été une

Plus en détail

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis

EURO ZONE: economic impact of the financial crisis 1 EURO ZONE: economic impact of the financial crisis Michel Aglietta Univ Paris West, Cepii and Groupama-am Euro zone and European Union: a generalized slump with a recovery starting in Q3 2009 2 Euro

Plus en détail

Crise de la zone Euro :

Crise de la zone Euro : Crise de la zone Euro : Il est urgent de changer d Europe ; Il est urgent de desserrer l étau des marchés financiers Les économistes atterrés atterrés@gmail.com. Décembre 2010 www.atterres.org La zone

Plus en détail

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS

MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS MODULE 1I: MACROECONOMIE THEME II: L INTERVENTION DES POUVOIRS PUBLICS INTRODUCTION Définitions Les 3 fonctions de l Etat selon R.Musgraves 1. Les 3 fonctions de l Etat I - L'ETAT REGULATEUR ECONOMIQUE

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

S-5 Politiques monétaire, du taux de change et de la dette

S-5 Politiques monétaire, du taux de change et de la dette Institut pour le Développement des Capacités / AFRITAC de l Ouest / COFEB Cours régional sur la Gestion macroéconomique et les questions de dette Dakar, Sénégal du 4 au 15 novembre 2013 S-5 Politiques

Plus en détail

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité

L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité L euro, la Banque centrale européenne et le Pacte de stabilité Université citoyenne d Attac Toulouse, 22 août 2008 Jean-Marie Harribey et Dominique Plihon Les principes néolibéraux Théories de Hayek, Friedman

Plus en détail

La crise de la dette dans la zone euro vue par l Association suisse des banquiers (ASB)

La crise de la dette dans la zone euro vue par l Association suisse des banquiers (ASB) La crise de la dette dans la zone euro vue par l Association suisse des banquiers (ASB) A. Questions relatives aux répercussions pour la Suisse 1 Dans quelle mesure la Suisse est-elle touchée par la crise

Plus en détail

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif?

DISSERTATION. SUJET Quels sont les effets d une politique de relance face à un choc de demande négatif? DISSERTATION Il est demandé au candidat : - de répondre à la question posée par le sujet ; - de construire une argumentation à partir d'une problématique qu'il devra élaborer ; - de mobiliser des connaissances

Plus en détail

Regardscommunautairessur les enjeuxde la politiqueéconomique et financièreeuropéenne

Regardscommunautairessur les enjeuxde la politiqueéconomique et financièreeuropéenne Regardscommunautairessur les enjeuxde la politiqueéconomique et financièreeuropéenne M. Moltó Calvo Professeur de Politique Économique. Université Alicante et de l Institutd ÉtudesÉconomiques. UniversitéSan

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque.

Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. Crédit Agricole (A+ / Aa3) Une opportunité de diversification et des coupons élevés en livre turque. À QUOI VOUS ATTENDRE? P. Crédit Agricole CIB est une obligation émise en livre turque (TRY) par Crédit

Plus en détail

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change

Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change Exposé sous le thème: L instabilité des taux de change I- Introduction générale: 1 -La montée de l instabilité des taux de change. 2- L'instabilité du SMI au cours du 20 ème siècle. 1 - Illustration sur

Plus en détail

la force d un placement la certitude d un coupon élevé

la force d un placement la certitude d un coupon élevé placements la force d un placement la certitude d un élevé optinote multiwin brut de durant 5 ans protection du capital liée à l période de souscription du 9 mai 2011 au 8 juillet 2011 clôture anticipée

Plus en détail

Soutenabilité de la dette publique européenne : un autre regard à long terme

Soutenabilité de la dette publique européenne : un autre regard à long terme N 158 3 novembre 2010 Soutenabilité de la dette publique européenne : un autre regard à long terme Nous avons mis à jour nos prévisions de comptes publics en zone euro sur la base des dernières révisions

Plus en détail

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde».

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». «Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». Un contexte toujours difficile Conséquences pour les placements Conséquences pour la gestion des CARPA Reste-t-il des opportunités?

Plus en détail

Prix des actifs et politique monétaire

Prix des actifs et politique monétaire Prix des actifs et politique monétaire André ICARD Conférence prononcée lors des premières doctoriales MACROFI Poitiers 6 Avril 2006 1 Introduction Les succès dans la lutte contre l inflation ont influencé

Plus en détail

LA POLITIQUE MONETAIRE DANS TOUS SES ETATS. Emmanuel Carré Maître de conférences Université Paris XIII

LA POLITIQUE MONETAIRE DANS TOUS SES ETATS. Emmanuel Carré Maître de conférences Université Paris XIII LA POLITIQUE MONETAIRE DANS TOUS SES ETATS Emmanuel Carré Maître de conférences Université Paris XIII PLAN DE LA PRESENTATION 1. POLITIQUES MONETAIRES NON CONVENTIONNELLES EN THEORIE 2. POLITIQUES MONETAIRES

Plus en détail

Le financement de l économie dans le nouvel environnement réglementaire

Le financement de l économie dans le nouvel environnement réglementaire 16 juin 2015 Séminaire Sc Po / Banque de France Le financement de l économie dans le nouvel environnement réglementaire Lorenzo Bini Smaghi Président du Conseil d Administration Régulation bancaire en

Plus en détail

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990

LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 LA CRISE JAPONAISE DES ANNÉES 1990 Lionel Artige Introduction à la Macroéconomie HEC Université de Liège La crise japonaise des années 1990 1980-1991 1991-2002 Taux de croissance annuel moyen du PIB par

Plus en détail

Mise à jour risque pays

Mise à jour risque pays Mise à jour risque pays Espagne 14 novembre 2012 1 Résumé analytique L économie espagnole se contractera en 2012 et en 2013 Le durcissement des conditions de crédit pose problème à de nombreuses entreprises

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Espagne: Une Reprise Fragile

Espagne: Une Reprise Fragile Focus OFP 28 Aout 2015 Frédéric Mackel (33) 1 85 08 13 73 f.mackel@oaksfieldpartners.com Timothée Sohm-Quéron t.sohm@oaksfieldpartners.com Chloe-Elizabeth Challier chloeelizabeth.challier@esade.edu Introduction

Plus en détail

Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro

Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro Crise de la dette souveraine et fragilité du secteur bancaire dans la zone euro EAS FSEG Mahdia Tunis - BCT- 29 novembre 2011 1-0rigine de la crises 2 - Spécificités de cette crise par rapport à la crise

Plus en détail

La Grèce entre guerre civile et négociations sur un second plan d aide : tentatives d explication

La Grèce entre guerre civile et négociations sur un second plan d aide : tentatives d explication 16 Juin 2011 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu La Grèce entre guerre civile et négociations sur

Plus en détail