La communication web 2.0 des grands festivals musicaux. Aline Chabot-Luis, Laora Climent

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La communication web 2.0 des grands festivals musicaux. Aline Chabot-Luis, Laora Climent"

Transcription

1 des grands festivals musicaux Aline Chabot-Luis, Laora Climent

2 2013 La communication web 2.0 des grands festivals musicaux Aline Chabot-Luis, Laora Climent Mémoire de 4 ème année Sous la direction de Jean-Marc Dupouy, Anne Gaudin, Nelly Couderc, Aurélien Rousseau Le web 2.0, marqué par la croissance fulgurante des réseaux sociaux et les évolutions digitales permanentes, ne cesse de bouleverser notre environnement personnel et professionnel. Comment réagissent et tentent de s adapter les entreprises, les organisations, les individus? PO-ST restitue les travaux de réflexion sur ces questions des étudiants de Sciences-Po Bordeaux dans le cadre d un partenariat avec l agence STJOHN S.

3 Sommaire SOMMAIRE... 3 INTRODUCTION... 4 LA COMMUNICATION WEB 2.0 DU BOOM FESTIVAL UNE COMMUNICATION WEB 2.0 FAVORABLE À LA MISE EN VALEUR DU BOOM FESTIVAL Une interaction qui correspond aux valeurs fondamentales du Boom Des plateformes d interaction à visée démocratique Une meilleure visibilité et d avantage de transparence LA COMMUNICATION WEB 2.0 : ÉLÉMENTS DE STRATÉGIE MARKETING Attirer plus de public Sensibiliser Mobiliser un public-acteur DIFFICULTÉS SOULEVÉES PAR LA STRATÉGIE WEB 2.0 DU BOOM FESTIVAL Une stratégie finalement en contradiction avec les principes fondamentaux du Boom Festival? Un défaut de réelle universalité et une interaction trop inefficace Une information paradoxale ou sujette à la manipulation...11 LA COMMUNICATION WEB 2.0 DU FESTIVAL GAROROCK LE BLOG DU FESTIVAL : PRINCIPAL RELAIS DE L INFORMATION OFFICIELLE ET DES AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX FACEBOOK, UN RÉSEAU PERMETTANT DE VÉRITABLES ACTIONS DE PROMOTION ET DE POPULARISATION AU PRÈS DU PUBLIC DU FESTIVAL LE TWITTER DU FESTIVAL : UN BILAN MITIGÉ EN TERMES DE COMMUNICATION LES AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX UTILISÉS PAR LE FESTIVAL SEMBLENT ILLUSTRER UN CERTAIN MANQUE DE MAITRISE OU DE CONNAISSANCE DU WEB CONCLUSION GENERALE

4 Introduction Les festivals actuels ont de plus en plus tendance à utiliser le web 2.0. pour élaborer leurs stratégies de communication, notamment à travers leur mise en valeur sur les réseaux sociaux, permettant de nouvelles interactions sociales. C est cette notion d interactivité et de simplicité d utilisation qui caractérise particulièrement le web 2.0, introduisant une idée de démocratisation et de popularisation du web. Ces constats nous ont donc amenés à établir une réflexion sur la question suivante : Dans quelle mesure la communication du web 2.0 a-t-elle permis aux grands festivals d acquérir davantage de visibilité et de popularité auprès du public? Notre étude se portera ainsi sur l analyse de deux grands festivals musicaux aux caractéristiques différentes, Le Boom Festival à Idanha-a-Nova (Portugal) et le festival Garorock en Aquitaine (France). 4

5 du Boom Festival La première édition du Boom festival a vu le jour en 1997 sur les bords d une réserve naturelle du littoral portugais. Il a depuis lors lieu tous les deux ans, et a déplacé son site aux abords d un lac à Idanha-a-Nova, au sein d une vallée proche de la frontière espagnole. La nécessité de deux années entières de préparation se justifie par l ampleur qu a prise ce festival au niveau international. Originellement dédié à la musique Trance Psychédélique, il a évolué en festival de musique alternative avec des ateliers d art et d image et son psychédélique. Il a été créé par une organisation portugaise dédiée à la culture et à l environnement, ce qui explique sans doute le choix du site et la portée éthique du festival. Il est décrit par certains internautes comme une version «Goa» des fêtes de l Humanité et compte à son actif la présence de plus de 7500 artistes, et de plus de festivaliers depuis sa création. En 2012, ce festival avait acquis une telle popularité que les organisateurs ont dû limiter le nombre de festivaliers à Plus qu un événement culturel, le Boom Festival se veut le chantre d un mode de vie alternatif défendant une éthique éco-responsable et revendiquant l absence de tout partenariat entre le festival et des entreprises commerciales. Il se présente comme un regroupement international inter-ethnique universel (inventant le terme anglais de «permaculture» pour exprimer cette idée d universalité). A défaut d avoir des sponsors commerciaux, le Boom Festival entretient de manière très intense son réseau web 2.0, et ce à travers plusieurs dispositifs. Ainsi, le Boom Festival compte à son actif, en plus du site officiel, deux comptes Facebook (l un des deux n étant plus actif depuis 2011 mais comptant mentions «J aime», tandis que l autre plus récent en compte ), un compte Twitter (un peu moins de 4000 abonnés, 1150 «Tweets» postés) et un compte Viméo (quasiment inutilisé). Les administrateurs du Boom postent également de nombreuses vidéos sur Youtube. Au-delà des dispositifs web 2.0, le Boom Festival met également à disposition sur son site officiel une Boom Radio et une Boom WEB-TV. La communication web 2.0 de ce festival se fait également à travers des comptes Facebook créés soit de manière informelle par certains de ses organisateurs, soit par des fans. Si ces derniers ne sont pas le fait d une stratégie particulière de la part des organisateurs eux-mêmes, ils influencent fortement la mise en valeur du festival sur la toile. Le développement de la présence du Boom Festival sur les réseaux sociaux qui a cours depuis ces dernières années a considérablement contribué à en étendre l influence auprès d internautes du monde entier, et a accompagné l élan de popularité que le Festival a connu. En quoi la communication web 2.0 du Boom Festival a-t-elle contribué à sa mise en valeur internationale et quels nouveaux enjeux a-t-elle soulevés? Nous nous intéresserons d abord à la façon dont la communication web 2.0 a favorisé la mise en valeur du Boom Festival, puis nous montrerons comment s est établie une véritable stratégie marketing à travers cette communication, avant d en souligner les aspects critiquables qui restent à améliorer. 5

6 du Boom Festival 1. UNE COMMUNICATION WEB 2.0 FAVORABLE À LA MISE EN VALEUR DU BOOM FESTIVAL 1.1 Une interaction qui correspond aux valeurs fondamentales du Boom La stratégie web 2.0 du Boom Festival semble tout à fait correspondre à ses objectifs, qui sont les suivants : la promotion d un mode de vie alternatif, par la mise en avant d une approche du divertissement musical qui exclut la présence d entreprises commerciales. Il ne s appuie donc sur aucun sponsor commercial, afin de protéger son public des stratégies marketing des firmes ainsi que de la pollution visuelle d éventuels sponsors pendant la durée du festival. Un caractère multiculturel, avec un public issu de tous continents et de nombreux porte-paroles aux 4 coins de la planète. Le Boom Festival est tous les 2 ans l occasion d un brassage entre des peuples d origines culturelles très différentes. Une éthique de «soutenabilité», de «durabilité», et la prétention d accueillir un public lui-même défenseur d idées éco-responsables. Si le Boom n a pas de sponsors commerciaux, il a toutefois besoin d entreprises à objet commercial pour le développement de son site web. Cela dit, les administrateurs du Boom ont tenu à sélectionner pour cette tâche des entreprises en accord avec le mode de vie prôné par les administrateurs du Boom Festival. Une entreprise portugaise de graphisme et de concept design, dirigée par Ura Carvalho, a été engagée pour le projet du Boom (notamment pour toute la mise en page du site officiel, le design du logo et du catalogue), ce qui est en accord avec l éthique sociale de développement équitable revendiquée par les organisateurs du festival. En effet, le pays d accueil du Boom est d une certaine manière mis à contribution et peut donc tirer certains bénéfices financiers et une notoriété internationale de cette coopération prestigieuse. 1.2 Des plateformes d interaction à visée démocratique Les organisateurs du Boom expriment leur désir de faire intervenir le public en privilégiant tous les types d interaction, interaction déjà mise en avant dans le site officiel du Festival par la possibilité de contacter l équipe en permanence par le biais d une adresse , d un numéro de téléphone, d une adresse postale, d une adresse «presse» [plus professionnel], d une adresse «billetterie», de nombreux ambassadeurs disponibles partout dans le monde pour donner des informations au public, et d une adresse réservée aux questions concernant le site. Ce dernier élément est révélateur de la place qu occupe le web 2.0 dans la stratégie marketing du Boom Festival. Le Boom entreprend sur la toile une politique de réponse rapide assurée à tous les internautes, le délai de réponse étant de deux à trois jours en moyenne. Cela également dans le but de montrer le reflet d une équipe sérieuse, engagée, responsable, et consciente de l importance de cette interaction avec le public pour un déroulement optimal du Boom Festival tous les deux ans. Le nombre de commentaires laissés au sujet des publications tant sur Facebook que sur Twitter permet de mesurer le degré d interaction dont une plateforme web 2.0 fait l objet. De nombreuses publications sont également faites non plus par les administrateurs mais par les internautes eux-mêmes, qui profitent de ces plateformes pour promouvoir d autres événements, sites internet, clips musicaux, profitant de l existence d intérêts et de valeurs partagés par les boomers pour s adresser à un public concerné par les sujets abordés, c est ce que l on appelle des «effets de réseau». En ce domaine, Facebook est plus favorable à une égalité de l interaction, puisque les administrateurs ne possèdent plus le monopole des publications (même si le contrôle de ces publications sur le journal de la page Facebook demeure l apanage des administrateurs du site). 6

7 du Boom Festival 1. UNE COMMUNICATION WEB 2.0 FAVORABLE À LA MISE EN VALEUR DU BOOM FESTIVAL La page Twitter n apparaît être en fait qu une prolongation de la page Facebook officielle, puisque les publications sont en général similaires et les liens de la page Twitter se réfèrent surtout à des publications faites sur la page Facebook. 1.3 Une meilleure visibilité et d avantage de transparence Les publications privilégiées sont celles de photographies, ainsi que de morceaux de musiques des différents artistes présents lors du Festival et de nombreuses vidéos d «ambiance» des éditions précédentes du Boom. L accès aux photographies des coulisses du festival est un élément important pour mettre les boomers en confiance vis-à-vis des procédés développés par l équipe (les constructions sont artisanales). L équipe fait en effet une présentation détaillée des processus de construction des infrastructures du Boom et fournit une explication des divers dispositifs éco-responsables présents sur le site [cf publication du 2 Mai 2012 :http://www.boomfestival.org/boom2012/enviroment/bio-construction/ ]. En ce qui concerne la présence du Boom sur Facebook, l obtention de mentions «j aime» et les commentaires laissés aux sujets des diverses publications constituent l assurance d une diffusion qui aide le Boom à se faire connaître par les amis des internautes qui ont apposé la mention. Il s agit d un moyen qui peut se répandre très rapidement, créant ainsi un phénomène de «contagion» de la présence du Boom sur la toile qui facilite amplement sa promotion. 7

8 du Boom Festival 2. LA COMMUNICATION WEB 2.0 : ÉLÉMENTS DE STRATÉGIE MARKETING 2.1 Attirer plus de public Un réseau pluriel de plateformes d interaction a été développé par les organisateurs dans le but d avoir une présence la plus large possible sur la toile afin de véhiculer les principes éthiques revendiqués mais aussi de faire la promotion du Festival dans un maximum de pays. La multiplication des interfaces web 2.0 le concernant reflète cette volonté de regrouper un public extrêmement large et hétéroclite, avec pour condition a priori le partage des valeurs que revendique le Boom. Les interfaces qui nous intéressent particulièrement dans le cadre de cette étude sont les interfaces Facebook et Twitter officielles du Boom Festival, la seconde mettant à disposition de nombreux liens vers la première, et toutes deux faisant l objet des mêmes publications. La langue utilisée par le site officiel est l anglais, avec une possibilité de traduction en 37 langues différentes, de telle sorte que l équipe du Boom s ouvre réellement à une majorité d internautes. Elle le revendique d ailleurs en publiant sur ses interfaces des cartes montrant la multiplicité des origines géographiques des boomers 2012 [cf publication du 8 Juin 2012 : Le graphiste (déjà évoqué) travaillant pour le Boom Festival depuis plusieurs éditions est également chargé de la configuration des sites d autres événements internationaux du même type dans divers autres pays. Il s agit d un choix sans prise de risque, puisque ce graphiste est sollicité par des entreprises commerciales d envergure telles que Rip Curl ou Vodafone, ce qui est une fois de plus révélateur de la mise en place d une véritable stratégie marketing par l équipe du Boom pour une promotion de qualité du Festival auprès des internautes. 2.2 Sensibiliser L équipe d administrateurs du Boom est une organisation portugaise culturelle et environnementale, la GoodMood-Eco&Art Org (http://www.goodmood. org/booklet2012/#/2), associée à plus de 100 évènements socioculturels de moyenne et grande échelle depuis sa création en Elle est partenaire de l ONU à travers le programme UNEP et de l écocentre IPEC du Brésil associé à la Fondation Banque du Brésil. Cette équipe attache donc une place primordiale à la promotion des initiatives éco-responsables. Elle présente à son public sur ses réseaux d interaction des initiatives innovantes utilisées lors du festival, telle que l installation de toilettes sèches avec papier recyclé et d un four solaire, mais aussi de nombreux messages encourageant les «boomers» (les festivaliers du Boom) à économiser l eau sur le site. L équipe émet le désir de participer à l effort de réduction de CO2 dans l atmosphère avec la mise en place du Boom-bus, transport en commun destiné à éviter une utilisation trop exagérée de véhicules individuels par les boomers. Elle souhaite également contribuer à la protection des animaux et à la sensibilisation de leurs maîtres, justifiant à travers des publications de sensibilisation sur Facebook et Twitter l interdiction des animaux sur le site en raison de la trop grande puissance des soundssystems nuisibles aux animaux et de la chaleur prévue chaque année. Il s agit donc aussi bien d informer que de sensibiliser, mais aussi de mobiliser les boomers pour la cause environnementale et animale, notamment en créant des liens vers d autres défenseurs de cette cause [cf lien de la publication du 21 Janvier 2013 : ou des liens vers des vidéos et des articles dont le but est de faire réfléchir et faire prendre conscience des dysfonctionnements du système international actuel [cf publication du 7 Décembre 2010 : pages/the-end-of-capitalism/ ]. 8

9 du Boom Festival 2. LA COMMUNICATION WEB 2.0 : ÉLÉMENTS DE STRATÉGIE MARKETING 2.3 Mobiliser un public-acteur Les publications faites sur la page Facebook officielle du Boom, ainsi que sur Twitter, révèlent clairement une volonté de la part de l équipe du Boom de mobiliser un public le plus large possible à la cause éco-responsable, prenant par là une dimension plus sociabilisante et politique. L existence des pages Facebook bisannuelles créées spécialement depuis 2008 à l occasion de chaque nouvelle édition du festival révèle un désir de mettre en place la possibilité de faire participer les internautes dans certains choix concernant le festival. Notamment par exemple avec la mise en ligne dès Septembre 2012 d un scrutin pour la sélection via Facebook du design du ticket 2014 sur la page Facebook de l ambassade de Hambourg du Boom L existence de pages nationales comme celle-ci exprime également une volonté de regroupement de communautés nationales (ici, allemande) de festivaliers du Boom (55 internautes, allemands «y étaient», et il s agit d une des nationalités les plus présentes au Boom, avec les Français et les Anglais). Cela sans doute dans le but de renforcer et de faire perdurer le sentiment de connexion censé lier les «boomers». Certains «boomers» publient sur le Facebook officiel afin de demander un engagement plus direct de la part des internautes du monde entier «amis» du Boom Festival en faveur des droits et libertés civiles, ainsi que des conditions de vie des citoyens portugais particulièrement dégradées depuis le début de la politique d austérité mise en place par le Gouvernement, notamment en leur demandant un soutien via la signature de pétitions susceptibles de toucher le public «ami» du Boom [cf publication du 15 janvier : share_after_sign&utm_medium=url_share&utm_source=share_petition ]. 9

10 du Boom Festival 3. DIFFICULTÉS SOULEVÉES PAR LA STRATÉGIE WEB 2.0 DU BOOM FESTIVAL 3.1 Une stratégie finalement en contradiction avec les principes fondamentaux du Boom Festival? La stratégie marketing que le Boom Festival a mis en place grâce au web 2.0 est si intense que nous sommes amenés à nous demander si cette logique de marketing ne contrasterait pas avec l éthique et le mode de vie que le festival défend. De plus, l équipe du Boom fait appel à des entreprises de développement de sites web et de graphisme ayant nécessairement un objet commercial (quelles que puissent être les valeurs qu elles revendiquent) pour son marketing web 2.0, ce qui apparaît comme contradictoire par rapport à son principe de non-partenariat commercial. Environnementalement parlant et malgré la mise en place d un Boom Bus, il est évident qu un tel déplacement de population, qui parcours parfois plusieurs milliers de kilomètres et doit bien souvent prendre l avion pour se rendre au Festival, mais aussi l installation de structures d une telle envergure, ne correspondent pas au non-consumérisme prôné. En plus de cela, le coût environnemental de l utilisation massive tant des matériaux informatiques que des plateformes sociales ne doit pas être oublié. Des études scientifiques ont révélé que surfer sur Internet entraînait une production de CO2 conséquente (environ 15 grammes pour 15 minutes d utilisation en moyenne). Il en ressort que l accoutumance des internautes à l utilisation très régulière de la Toile à laquelle contribue le Boom Festival à travers le développement de ses interfaces web 2.0 contribue à encourager des comportements polluants. La volonté même de créer un regroupement international inter-ethnique est de ce point de vue là également déjà en opposition avec les objectifs écologiques du festival, ce que l intensité de la communication via les réseaux sociaux contribue à renforcer. Aussi, le caractère «globalisateur» des plateformes sociales est un élément qui se présente comme contradictoire par rapport à la promotion d un mode de vie qui se veut plus proche de la nature. La critique de certains internautes sur les forums sociaux à propos du caractère commercial du Boom Festival est en ce sens bien fondée. De plus, le statut d internautes même fait des Boomers présents sur les réseaux sociaux du Boom Festival ainsi que des Administrateurs des interfaces eux-mêmes des acteurs à part entière du système capitaliste qu ils réprouvent et critiquent. 3.2 Un défaut de réelle universalité et une interaction trop inefficace Parallèlement, cette communication n est ni accessible à des populations qui ne possèdent pas l Internet, ni à celles qui ne parlent aucune des 37 langues mises à disposition pour la traduction du site officiel ou qui d une manière générale n ont pas de connaissance de l anglais. Le caractère multiculturel et universel du Festival trouve donc ici ses limites. Il faut ajouter à cela le fait que la multiplication des interfaces sociales par les Administrateurs du Boom Festival (avec les pages Facebook bisannuelles notamment) conduit non seulement à une division des internautes et de l information diffusée peu rationnelle par rapport à la volonté de création d une communauté interethnique, mais également à la perte de public qui s ensuit et contraste avec l objectif de plus grande visibilité. Ainsi, la première page Facebook officielle du Boom Festival avait atteint en mentions «J aime», qui ont été perdues après l abandon de la page, la nouvelle ne comptant aujourd hui que mentions. Les Administrateurs ont donc dévalorisé leurs possibilités de diffusion de l information relative au Festival via le web 2.0 (toutefois les mentions «en parlent» sont plus nombreuses dans la nouvelle page, avec 3200 mentions contre 450 anciennement, ce qui contraste avec le premier résultat). Il semble que malgré la forte présence des Administrateurs sur les interfaces qu ils ont mises en place, et surtout sur Facebook, soit sapée par ce manque de cohérence dans la gestion des 10

11 du Boom Festival 3. DIFFICULTÉS SOULEVÉES PAR LA STRATÉGIE WEB 2.0 DU BOOM FESTIVAL différentes interfaces. L équipe semble s être éparpillée sans plus pouvoir parvenir à contrôler sa marge de manœuvre. De plus, l interaction reste moindre en comparaison de l effet attendu. La vidéo Facebook la plus vue ( vues) date de 2006, tandis que les vidéos postées depuis la dernière édition ne dépassent pas les vues, et se situent bien souvent dans les vues en moyenne. Le compte Viméo du Boom Festival quant à lui ne compte à son actif que 87 vidéos postées en quatre ans, pour un «like» et deux «following», ce qui est ridicule pour un Festival d une telle ampleur. Le compte Twitter officiel du Boom Festival n est fidèlement suivi que par 3400 internautes, ce qui n est quasiment rien en comparaison des festivaliers à l actif du Boom depuis sa création. Malheureusement, les publications des organisateurs sont très souvent l objet de messages d encouragement à la poursuite du Festival dénués d esprit critique, et les appels à participation pour les éditions à venir récoltent moins de commentaires que les publications de vidéos. L interaction au sujet du Festival peut bien être abondante, il semble que les ambitions qualitatives de cette interaction voulue par les administrateurs du Boom n aient pas été accomplies, car celle-ci est finalement peu constructive et ne participe que faiblement à l amélioration du Festival à chaque nouvelle édition. La qualité de l interaction concernant le Boom Festival est à améliorer, puisque jusqu à présent l objectif d information du public semble prendre le pas sur celui de participation active des internautes à la préparation des éditions futures, et c est bien la fonction d émission d information qui se dessine le mieux concernant les interfaces sociales impliquant l équipe du Boom Festival. Ce point reste toutefois à nuancer, puisque des critiques émises par certains internautes au sujet de l aspect commercial du Boom en raison de son coût élevé ont été prises en compte lors de la dernière édition du Boom, qui a su s adapter à la conjoncture économique internationale afin de sauvegarder sa notoriété en réduisant les coûts du Festival 2012 par rapport à l édition 2010 et en créant un prix social pour les résidents des pays d Europe particulièrement touchés par la crise, à commencer par le pays d accueil lui-même (le Portugal), mais aussi l Espagne, l Italie, la Grèce et l Irlande. 3.3 Une information paradoxale ou sujette à la manipulation Les publications officielles du Boom laissées sur les réseaux sociaux dénoncent les méfaits de l argent sur les conditions de vies des êtres humains alors même que le prix élevé du billet d entrée du Boom Festival est souvent critiqué comme étant très élevé, ce qui constitue la plus grande contradiction entre l information fournie sur les réseaux sociaux et la réalité du Boom Festival (malgré la prise en compte de ces critiques dans la dernière édition du Festival que nous venons d évoquer). Les administrateurs des plateformes d interaction font preuve d un militantisme exacerbé louable mais qui manque d objectivité et a tendance à diaboliser le système capitaliste actuel, notamment en ce qui concerne les interventions sur l actualité politique qui visent à susciter des réactions et revendiquer un mode de vie alternatif plus légitime centré sur des valeurs humaines suite aux publications faites [cf publication du mardi 22 Janvier politics/view/aso-says-elderly-should-be-allowed-to-hurry-up-and-die )]. Le problème des drogues doit également être abordé dans cette analyse de l interaction web 2.0 du Boom. Le Boom Festival, s il est internationalement reconnu par un groupe de personnes donné, est assez impopulaire auprès de groupes plus conservateurs qui le présentent comme un «rendez-vous de drogués», et que le Gouvernement portugais a tenté à plusieurs reprises de faire contrôler, ayant abandonné cette idée après 11

12 du Boom Festival 3. DIFFICULTÉS SOULEVÉES PAR LA STRATÉGIE WEB 2.0 DU BOOM FESTIVAL la menace des organisateurs du Boom Festival de changer de pays pour l installation de leur site si un contrôle de police plus drastique était mis en place au cours des nouvelles éditions du Boom Festival. Aucune des plateformes sociales du Boom Festival n évoque ce problème, alors que cet aspect est critiqué à plusieurs reprises dans les forums sociaux. L absence d informations à ce sujet de toutes les plateformes d interaction du Boom Festival est révélatrice d une certaine désinformation de la part des administrateurs, qui semblent avoir négligé ce thème essentiel au profit d informations factuelles liées à leur ligne de conduite éco-responsable. 12

13 Conclusion La communication web 2.0 a permis à un festival qui avait déjà acquis une notoriété internationale au préalable, le Boom, de renforcer sa visibilité sur la toile et de mieux faire circuler les informations ainsi que de mieux transmettre les valeurs qui en sont la base. Malheureusement, la multiplication de ses plateformes sociales a souvent été critiquée comme une tentative de merchandising qui va à l encontre des principes mêmes du Festival. Cette communication doit être rendue plus constructive par les administrateurs des plateformes d interaction du Boom Festival qui doivent poursuivre leurs efforts afin d obtenir une interaction de meilleure qualité avec les internautes. 13

14 du festival Garorock Le festival Garorock a lieu à Marmande et programme de la musique rock, électro et techno. Son nom est un double jeu de mots : la contraction de deux mots, Garonne (le fleuve passant à Marmande) et rock, mais aussi le fait que cela sonne comme «Gare au rock». Le festival se déroule chaque année depuis 1997 et connaît un succès impressionnant, attirant plus de participants, provenant également de l étranger. Il a donc pour ainsi dire une portée presque européenne. Un moment fort de ce festival a notamment eu lieu durant l année 2010, avec un record de festivaliers. Depuis la fin de l année 2011, le Garorock a lieu au cours du mois de juin (le 28, 29 et 30), et non plus le premier week-end d avril comme ce fut le cas auparavant. En 2012, le festival a eu l honneur d accueillir comme chaque année de grands noms de la scène française et internationale, tels que Dyonisos, C2C ou encore David Guetta. Cette année encore, la programmation est de taille, toujours en cours d annonce et prévoit par exemple la venue de WAX TAILOR, Saez, IGGY & THE STOOGES ou encore Mika. La communication de cette programmation et du festival en général, se fait à l aide du site internet du Garorock (http://www.garorock.com/), mais aussi et surtout, grâce aux réseaux sociaux, en particulier twitter et facebook, ainsi que par la création d un blog : Nous allons à présent étudier comment celle-ci s organise autour du festival. 1. LE BLOG DU FESTIVAL : PRINCIPAL RELAIS DE L INFORMATION OFFICIELLE ET DES AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX Le blog du festival semble avoir une esthétique et un design assez simple, orné du logo du Garorock, ainsi que du visuel de l année 2013 : un énorme animal, de type yéti. Visuel Garorock 2013 réalisé par le graphiste français Nicolas Obery Le blog propose de se faire un relais du site internet (prix des billets, dates, lieux, etc.) mais semble annoncer surtout la sortie des futurs noms des artistes qui participent au Garorock Le contenu du blog est ainsi principalement composé de vidéos youtube incrustées dans les articles, pour présenter les musiciens jouant pour la programmation de Ainsi, la communication réalisée sur le blog profite autant au festival qu aux artistes qui en feront partie. La publicité est ainsi positive et à double sens. Les éloges réalisés 14

15 du festival Garorock 1. LE BLOG DU FESTIVAL : PRINCIPAL RELAIS DE L INFORMATION OFFICIELLE ET DES AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX par les chargées de communication lors de la publication des vidéos en sont la preuve. Ainsi, les personnes s intéressant à tel ou tel groupe peuvent choisir d aller au Garorock, simplement un jour ou deux pour les voir en concert. Mais c est également un moyen pour des groupes plus jeunes et plus indépendants de se faire connaître, le festival ayant une réputation de grande qualité musicale et artistique. Le blog propose également des liens twitter, myspace, facebook, etc., afin de suivre les actualités musicales des artistes, notamment à travers les «revues web», publiées sur le blog. Chaque article du blog ou presque est agrémenté d un bouton de partage Google +, twitter ou facebook, permettant d «aimer» ou de partager un article via son mur, et de façon plus générale via son activité sur les réseaux sociaux. Le blog en lui-même propose de suivre l actualité du festival via facebook, à l aide d une «like box» sur le côté droit qui permet directement d «aimer», sans avoir à passer par le site général de facebook, en montrant les personnes parmi vos amis qui ont déjà aimé la page officielle du festival, constituant ainsi une incitation directement «sociale», à aimer la page. Widget facebook Au bas de chaque page du blog, il est proposé de suivre le blog sur différents réseaux sociaux, comme expliqué précédemment twitter et facebook, mais aussi Google +, Myspace et youtube. Cela permet ainsi un véritable relais de l information et de la communication à travers le web 2.0. Il y a également la promotion de leur partenaire direct, Digitick, qui organise la réservation et la vente en ligne des billets pour le festival, à travers un lien ancré au logo de l entreprise. Le bouton «Archives», permet quant à lui de revenir sur les publications passées du blog, mois par mois, en remontant jusqu à l année Une Newsletter a également été mise en place, en lien direct avec le public et l organisation de communication du festival, grâce au mail de la personne qui reçoit directement les informations sur sa boîte personnelle. Différents boutons permettant la communication du festival 15

16 du festival Garorock 2. FACEBOOK, UN RÉSEAU PERMETTANT DE VÉRITABLES ACTIONS DE PROMOTION ET DE POPULARISATION AU PRÈS DU PUBLIC DU FESTIVAL. Le page fan du Garorock est une page à «aimer»s. Cela permet l accès direct au mur facebook du festival, ainsi que de rajouter celle-ci à sa liste d intérêts. A l heure actuelle, plus de utilisateurs facebook suivent la page officielle. Les photos proposées sont celles des artistes de cette année ou des années passées, dans des situations de promotion plus ou moins officielle, certaines ayant été réalisées durant les concerts des années précédentes du Garorock. Cela permet ainsi aux spectateurs de retrouver les bons moments qu ils ont passé avec la possibilité de retrouver des photos de leurs artistes préférés. David Guetta pendant son concert au Garorock 2012 Le festival assure également le relais de communication de ses artistes en proposant d aimer leurs pages, à travers des mentions «J aime». Ces pages affichent ainsi directement leurs activités musicales, à travers le mur du Garorock. Cette communication ne s arrête pas là, puisque la page publie directement des liens renvoyant aux titres des artistes qui assurent l écoute ou le téléchargement libre et légal de ceux-ci. De manière générale, la communication du festival s est faite par étapes, petit à petit, presque au compte gouttes, avec pour objectif de tenir le public en haleine. En effet, chaque semaine était publié un ou plusieurs noms des artistes qui allaient participer au festival cette année, ou annoncée la future publication en donnant rendez-vous tel ou tel jour, ce qui eu pour effet de créer une notion d attente et d engouement. L autre tactique de communication consistait à publier des indices à travers la page facebook, plus particulièrement des photos, afin que les utilisateurs puissent deviner au fur et à mesure les noms des futurs artistes, créant ainsi une forme de jeu, ajoutant une notion ludique à la promotion du festival, et surtout impliquant directement le public. Action de communication ludique et implicative du festival 16

17 du festival Garorock 2. FACEBOOK, UN RÉSEAU PERMETTANT DE VÉRITABLES ACTIONS DE PROMO- TION ET DE POPULARISATION AU PRÈS DU PUBLIC DU FESTIVAL. De façon plus générale, la page fan assure aussi le relais du blog, plus particulièrement en publiant des liens renvoyant aux «revues web» que nous avons abordées précédemment. Il annonce également les différentes offres de promotions, avec des pass permettant un accès moins cher aux trois jours du festival, sur une durée de temps limitée, renvoyant ainsi à nouveau vers le site et partenaire Digitick. Globalement, la page facebook du festival est mise à jour très souvent, elle permet un accès direct à l information, et permet de remarquer une belle organisation du plan de communication. Les utilisateurs ayant «liké» la page, ont également la possibilité de poser des questions diverses et variées sur l organisation, le fait d être bénévoles ou la programmation, en commentant les articles ou en postant directement des réflexions sur le mur officiel, où les responsables de la page répondent rapidement, donnant une impression de proximité et de disponibilité pour le public visé. 17

18 du festival Garorock 3. LE TWITTER DU FESTIVAL : UN BILAN MITIGÉ EN TERMES DE COMMUNICATION. Présentation twitter du festival Le twitter du garorock a publié 229 tweets et contient actuellement un total d environs 1772 abonnés, un chiffre somme toute plutôt faible comparé à celui réalisé par facebook. La programmation est annoncée sur le côté de la page, ainsi que les différentes promotions : l information est assurée. Les «tweets» sont réguliers, environ tous les jours ou tous les deux jours, mais peu nombreux. Ce qui parait être un peu faible comme action de communication quand on sait l influence actuelle de twitter dans les réseaux sociaux et son nombre grandissant d utilisateurs. Les différents titres des artistes sont «tweetés», ainsi que quelques photos publiées, mais de manière générale, il semble qu il n y a que peu d interactions avec d autres abonnés, ceux-ci ne semblant pas «retweeter» les publications réalisées par le Garorock. Aucun hashtag ne semble être utilisé ce qui gâche considérablement la visibilité du festival sur twitter. Il y a quelques renvois aux publications de la page facebook - presque aucune vers le blog - mais cela reste malgré tout peu suffisant, pour un festival d une telle importance nationale. Il apparait donc que l outil twitter n est pas suffisamment utilisé, ou mal maitrisé en termes de stratégie de communication, surtout en comparaison avec la page facebook et le blog du festival. Or, sur le plan national, mais aussi européen et international, il semblerait évident que le festival devrait avoir un compte twitter actif afin de toucher un public plus élargi. 18

19 du festival Garorock 4. LES AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX UTILISÉS PAR LE FESTIVAL SEMBLENT ILLUSTRER UN CERTAIN MANQUE DE MAITRISE OU DE CONNAISSANCE DU WEB 2.0. Classement des réseaux sociaux - Source : site français de Google + (12 février 2013) D autres réseaux sociaux sont censés assurer la communication du festival : Google +, Youtube et Myspace. Cependant, la page facebook et le twitter n en font aucun relais, et le blog les mentionne à peine. En ce qui concerne Google +, qui selon leur site français serait à présent le deuxième plus gros réseau social après facebook, le bouton +1 de la page du Garorock n aurait été utilisé que 90 fois, et il ne serait dans les cercles que de 85 personnes. Ces chiffres semblent être également très pauvres. Aucune vidéo n est mise en ligne sur la page, une dizaine de photos seulement sont proposées, et les publications, en général, se font rares, en comparaison même avec le twitter. Ces informations sont réelles mais doivent tout de même être relativisées, à la vue du peu d usage et de temps passé qui reste une réalité de Google +, de manière générale. 19

20 du festival Garorock 4. LES AUTRES RÉSEAUX SOCIAUX UTILISÉS PAR LE FESTIVAL SEMBLENT ILLUSTRER UN CERTAIN MANQUE DE MAITRISE OU DE CONNAISSANCE DU WEB 2.0. Sur Myspace, qui ne reste pas le plus utilisé des réseaux sociaux, le Garorock a un total de 4180 amis, mais très peu de commentaires sont publiés. Des playlists sont présentes, mais leur création remonte à 2011, les photos mises en ligne quant à elles, sont datées de Le peu de mises à jour faites sont quelques publications, tous les trois jours, pour relayer la même information (en moins développé) que Google +. Il s agit donc ici d un quasi abandon du Myspace, qui aurait pu faire le relais de la promotion des artistes - notamment par la publication de playlists récentes - présents au Garorock en Enfin en ce qui concerne la chaîne Youtube du festival, elle recense peu d abonnés (seulement 46) mais comptabilise un total actuel de plus de vues. Différentes vidéos sont proposées, notamment des «teasers» pour présenter le festival et surtout attirer le public, mais aussi une playlist des différents artistes qui seront présents pour la session de Des points finalement plutôt positifs apparaissent, mais malgré tout, les publications de vidéos semblent peu renouvelées, rares, et elles manquent donc de visibilité sur les autres réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. 20

21 Conclusion De manière générale, les objectifs du festival Garorock semblent donc être atteints, en termes de communication et de diffusion. En effet, les différents réseaux sociaux utilisés par celui-ci, surtout via Facebook et l activité de leur blog, permettent d augmenter considérablement la visibilité et l attractivité du festival, auprès d un public toujours plus nombreux. Un véritable partenariat entre artistes et organisation du festival semble être mis en place, et assure ainsi la promotion de nouveaux talents de la scène française et internationale. Cependant, toute cette action de communication et de popularisation du festival pourrait être accentuée sans commune mesure, si les administrateurs percevaient le réel potentiel des autres réseaux sociaux comme twitter, autour desquels ils pourraient développer d avantage leur stratégie de promotion du Garorock, à travers une meilleure maîtrise de ceux-ci, et davantage de relais entre eux. La communication web 2.0 est donc en bonne voie, mais sujette à des défis qui devraient se résoudre rapidement du fait de l évolution des réseaux sociaux et de leur importance capitale dans le quotidien des internautes. 21

22 Conclusion générale Nous sommes finalement en mesure d affirmer que la communication web 2.0, a permis de distinguer les différents objectifs des deux festivals. Ils ont ainsi réussi à s adapter à ce nouveau mode de communication, favorisant l accomplissement de ces objectifs. Il reste cependant de nombreuses imperfections à corriger. Différents défis sont apparus, notamment celui de l adaptation face à l évolution constante des réseaux sociaux dans leur utilisation par les internautes. 22

Lancer et réussir sa campagne de collecte

Lancer et réussir sa campagne de collecte Lancer et réussir sa campagne de collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Lancer et réussir votre campagne de collecte Étape 1 : Rédiger votre page de collecte - Présenter votre projet

Plus en détail

Charte d engagements réciproques 2015

Charte d engagements réciproques 2015 Charte d engagements réciproques 2015 SOMMAIRE PREAMBULE... 2 OBJECTIFS..... 2 INTERETS MUTUELS...3 ENGAGEMENTS RECIPROQUES..3 ENGAGEMENTS DE LA CITE NANTES EVENTS CENTER..4 ENGAGEMENTS DU CONTRIBUTEUR....4

Plus en détail

Bilan du Mouvement pour la 6e République Document de synthèse pour l Assemblée du 6 juin 2015

Bilan du Mouvement pour la 6e République Document de synthèse pour l Assemblée du 6 juin 2015 Bilan du Mouvement pour la 6e République Document de synthèse pour l Assemblée du 6 juin 2015 12 septembre 2014 : Lancement de la page m6r.fr par Jean-Luc Mélenchon. Le mouvement 6ème République est créé.

Plus en détail

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par:

ENIGMA MARKETING. Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING Plan de Communication Marketing Intégrée Pour: Le Centre d Action Bénévole de Montréal imaginé par: ENIGMA MARKETING 1 ANALYSE DE LA SITUATION BÉNÉVOLAT AU QUÉBEC Quelques informations

Plus en détail

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi?

Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Dossier : Le «phénomène» d achat de fans et de follower : qui, où et pourquoi? Regnier Thomas QUI? Mais qui sont ces pourvoyeurs de popularité jamais en manque de solutions concernant ce sujet? Un jeune

Plus en détail

Jeudi 16 octobre 2014

Jeudi 16 octobre 2014 Jeudi 16 octobre 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 PANORAMA DES RESEAUX SOCIAUX 2014 TOUR DE TABLE Salah Animateur numérique du territoire un ensemble d individus, organisations reliés entre eux

Plus en détail

Promouvoir sa boutique sur Facebook

Promouvoir sa boutique sur Facebook Promouvoir sa boutique sur Facebook Table des matières Facebook pour les débutants 2 Introduction 2 Facebook par Wikipedia 2 Ouvrez un compte sur Facebook (pour ceux qui n en ont pas) 2 Editez votre profil

Plus en détail

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche?

ENQUÊTE. Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? ENQUÊTE Quels sont les impacts du personnage de Julie auprès des @mbassadeurs de la Manche? La stratégie «ambassadeur» de Manche Tourisme La stratégie «ambassadeur»de Manche Tourisme Dans son schéma de

Plus en détail

Graphisme Publicitaire

Graphisme Publicitaire Graphisme Publicitaire Le street marketing actif Game Corentin Luchart Sommaire Introduction 1. Les objectifs Promouvoir la gamme de services Google Dynamiser l image de marque en créant le buzz Amorcer

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014

LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 LES RESEAUX SOCIAUX MARDI 25 FEVRIER 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme : Emilie /

Plus en détail

Campagne de financement participatif - comment on fait?

Campagne de financement participatif - comment on fait? Campagne de financement participatif - comment on fait? Comment réussir une collecte de fonds sur une plateforme de crowdfunding? Bien préparer sa collecte et évaluer son potentiel de financement Trouver

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété...

Enquête d image des Verts neuchâtelois : Conférence de presse du 23 juin 2010. Sommaire. 1. Présentation du projet...3. 2. Enquête de notoriété... Sommaire Enquête d image des Verts neuchâtelois : 1. Présentation du projet...3 2. Enquête de notoriété...4 Conférence de presse du 23 juin 2010 3. Enquête d image (interne /externe)...6 4. Analyse de

Plus en détail

guide d utilisation My Friends pour téléphones Android

guide d utilisation My Friends pour téléphones Android guide d utilisation My Friends pour téléphones Android Sommaire 1 introduction...1 2 experience utilisateur...2 2.1 page d accueil...2 2.2 connexion à un service...3 2.3 Facebook Chat...3 2.3.1 connexion

Plus en détail

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise?

Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? De simple divertissement à instrument polyvalent Comment tirer avantage des médias sociaux dans votre entreprise? SOMMAIRE 2 De simple divertissement à instrument polyvalent 2 Dix astuces pour que votre

Plus en détail

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH».

«Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Compte Rendu Café RH Dauphine du 7 avril 2014 «Comment mieux vendre l entreprise aux salariés aujourd hui? Pratiques de marketing RH». Ce compte rendu vise à faire une synthèse des différents points abordés

Plus en détail

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Cette recherche offre une présentation de la culture et de

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

SOCIALBAND Présente. en 2014

SOCIALBAND Présente. en 2014 SOCIALBAND Présente en 2014 Les 20 plus grands festivals de musique français* se portent bien. Ils ont attiré près de 3,45 millions de spectateurs en 2014, soit une augmentation de 9% par rapport à 2013.

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE CONFERENCE DE PRESSE Lourdes, le 20 mars 2013 OFFICE DE TOURISME DE LOURDES LE DEFI NUMERIQUE DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine LAUSSU Chargée de promotion et de communication Tél. : 05 62 42 77

Plus en détail

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye

Les médias sociaux : Facebook et Linkedin. Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Les médias sociaux : Facebook et Linkedin Réalisé en janvier 2012 Par Mamadou Ndiaye Avant de commencer Veuillez S.V.P. tester votre matériel audio en utilisant l assistant d installation audio. Plan Qu

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Dialogue sur le financement

Dialogue sur le financement CONSEIL EXÉCUTIF EB137/3 Cent trente-septième session 20 mai 2015 Point 5 de l ordre du jour provisoire Dialogue sur le financement Rapport du Secrétariat INTRODUCTION 1. Par la décision WHA66(8), l Assemblée

Plus en détail

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013

Vademecum marketing Un site pour découvrir le français 1er juillet 2013 Le présent vademecum a pour vocation de synthétiser les atouts et principales caractéristiques de Parlons français, c est facile!, des pistes d exploitation du site, ainsi qu un mode d emploi du kit marketing

Plus en détail

Vous proposez une franchise

Vous proposez une franchise Vous proposez une franchise L une de vos principales problématiques de communication est de réussir à allier : communication «globale» : Avec un impact fort, elle permet de maîtriser l image globale de

Plus en détail

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60

Réussir sa collecte. Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 Réussir sa collecte Contactez-nous! contact@helloasso.com 06 58 39 99 60 MENU // P.3 P.6 INTRODUCTION COLLECTER TOUT AU LONG DE L ANNÉE Étape 1 : Offrir la possibilité de vous soutenir tout au long de

Plus en détail

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication

Les amis de mes amis sont mes clients ETUDE. LittlelessConversation. Agence Conseil en Communication ETUDE Les amis de mes amis sont mes clients LittlelessConversation Agence Conseil en Communication AVERTISSEMENT Toutes les marques commerciales déposées ou non déposées citées dans ce document sont la

Plus en détail

Comment se renseigner sur une entreprise?

Comment se renseigner sur une entreprise? Comment se renseigner sur une entreprise? Contexte : vous avez déjà pris connaissance d une offre ou vous êtes intéressé.e par une offre en particulier. Quels sont ici les objectifs? Dès votre lettre de

Plus en détail

GRENOBLE. Charte d utilisation des réseaux sociaux Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube de l Université Joseph Fourier

GRENOBLE. Charte d utilisation des réseaux sociaux Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube de l Université Joseph Fourier GRENOBLE Charte d utilisation des réseaux sociaux Facebook, Twitter, LinkedIn et YouTube de l Université Joseph Fourier SOMMAIRE 1. Champ d application de la Charte 2. Aspects juridiques et règles de confidentialité

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012

Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Cahier des charges : création de l identité visuelle du Salon des Solidarités 2012 Salon des Solidarités 2012 Création de l identité visuelle Page 1 Sommaire 1. CONTEXTE GENERAL ----------------------------------------------------------

Plus en détail

Cours de Community Management Master 2 CAWEB

Cours de Community Management Master 2 CAWEB Cours proposé le 6 janvier 2015 Cours de Community Management Master 2 CAWEB Chargé d enseignement : Max Schleiffer, consultant social media Notre Programme 19/11 : Présentation du métier de Community

Plus en détail

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée

Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée Compte-rendu Point d étape sur l offre labellisée PARTICIPANTS PLATEFORMES Allomusic VOD Mania Vaziva Orange Vidéo @ Volonté Beezik Universal Ecompil Fnac Arte VOD Quickpartitions Alter Musique Qobuz Every

Plus en détail

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n

De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n De l intérêt des Réseaux Sociaux pour i2n Caen le 03/04/2015 Pascal RENAUD Stage Chef de projet marketing et conception de site «Face à la vulgarisation des réseaux sociaux et à l audience qu ils entraînent,

Plus en détail

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE

WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE WHAT ABOUT XPERIENCING SCIENCE LES WAPITIS DEVENEZ AMBASSADEURS POUR WAX www.wax-science.fr wapitis@wax-science.org POURQUOI DES WAPITIS? FORMER LA FUTURE GÉNÉRATION COMBATTRE LES STÉRÉOTYPES FAIRE PASSER

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France

Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Dossier de lecture Fiche de lecture d un site web dédié à la communication sociale : Fédération des Centres Sociaux et socioculturels de France Auteurs : Christelle FOURASTIE Marion GUILLOIS Cours ICL

Plus en détail

A. Introduction. B. Réussir avec les médias sociaux

A. Introduction. B. Réussir avec les médias sociaux Chapitre 2.6 : Stratégie d utilisation des médias sociaux 237 A. Introduction Chapitre 2.6 : Stratégie d utilisation des médias sociaux Réseaux sociaux Chaque média social présente des fonctionnalités

Plus en détail

Semaine du Microcrédit de l Adie Du 2 au 6 février 2015 11 e édition

Semaine du Microcrédit de l Adie Du 2 au 6 février 2015 11 e édition Semaine du Microcrédit de l Adie Du 2 au 6 février 2015 11 e édition La Semaine du Microcrédit en quelques mots Créée en 2005 à l occasion de l Année Internationale du Microcrédit Une opération de proximité

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE SMO?

QU EST-CE QUE LE SMO? LAD C. MENES / Shutterstock QU EST-CE QUE LE SMO? Février 2014 Loire-Atlantique développement - Direction de l'action touristique - 1 LE SMO C EST QUOI? Le terme SMO (Social Media Optimization) désigne

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

II. Le e-marketing mix de Eco-Benin

II. Le e-marketing mix de Eco-Benin II. Le e-marketing mix de Eco-Benin 1. La Politique de Communication Après sa création en 1999, l organisation Eco-Benin a consacré ses premières années d existence à développer et aménager des sites et

Plus en détail

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ

EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ EN MAÎTRISANT INTERNET, APPORTEZ UN NOUVEL ÉLAN À VOTRE ACTIVITÉ CRÉER ET GÉRER SON IDENTITÉ NUMÉRIQUE François BONNEVILLE Aricia Jean-Baptiste MERILLOT Photo & Cetera Le terme d'identité recouvre plusieurs

Plus en détail

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION

USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION USAGES ET PRATIQUES DES JEUNES TARNAIS EN MATIERE DE RECHERCHE ET D INFORMATION Etude 2013 Usages et pratiques des jeunes tarnais en matière de recherche d information Contexte général : La Fédération

Plus en détail

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française

Introduction. 2012, Pearson France, Christine Balagué et Loïc Bodin, Les succès du web à la française Introduction 1 Introduction Cessons de croire que les réussites économiques sur Internet sont l apanage des seuls Américains! Il se crée aussi dans notre Hexagone des entreprises qui connaissent un grand

Plus en détail

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Analyse et synthèses des réponses au questionnaire L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Quelques éléments préalables 47 réponses pour 93 questionnaires envoyés Base de réponse de 50% Les principaux

Plus en détail

Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux au service de l évènement. Inviter

Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux au service de l évènement. Inviter Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux au service de l évènement Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux font partie intégrante de notre vie privée et ont également investi notre vie

Plus en détail

À la conquête de la jeune génération : les musées. s ouvrent aux réseaux sociaux.

À la conquête de la jeune génération : les musées. s ouvrent aux réseaux sociaux. 1 À la conquête de la jeune génération : les musées s ouvrent aux réseaux sociaux. Il devient difficile de faire entrer les jeunes dans les musées. Prix attractifs, sensibilisation, tout l arsenal a été

Plus en détail

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX

FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX CYBERCAMP FACEBOOK ET LES RESEAUX SOCIAUX Pourquoi être présent sur les médias sociaux? Aujourd hui, 70 à 100 % de vos clients sont des internautes! 72 % des français sont des internautes 92 % de ces internautes

Plus en détail

Recommandation stratégique. Antoine HERVILLARD Clarisse FRANCISOT Marina RAIMBAULT

Recommandation stratégique. Antoine HERVILLARD Clarisse FRANCISOT Marina RAIMBAULT Recommandation stratégique Antoine HERVILLARD Clarisse FRANCISOT Marina RAIMBAULT Introduction Brief / Contexte Audit Étude Analyse de la situation Stratégie de COM Leviers Brief/Contexte 8 pays européens

Plus en détail

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics

Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics Améliorez les parcours transactionnels et relationnels de vos publics 4, rue Saulnier 75009 Paris France Phone : +33 (0)1 42 29 88 80 RCS Paris 513 530 469 www.ysthad.fr Contact : Christophe Ralle 1 L

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 22 novembre 2014 Quelle réalité pour les artistes chrétiens en France? AUXi150 et La Mutuelle Saint Christophe présentent le 2ème volet de leur enquête menée avec l IFOP sur la scène

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT FACEBOOK ET

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT FACEBOOK ET 03/06/2015 Mis à jour par : Catherine Gagné Supper, formatrice LA GRIFFE D'ALPHA GUIDE D ACCOMPAGNEMENT FACEBOOK ET TWITTER 2015 420, rue Carillon Mont-Laurier (Québec) J9L 1P6 Centre de développement

Plus en détail

GRAIN D AMOUR. Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois

GRAIN D AMOUR. Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois Nom de l entité déposante : Agence Verywell agence annonceur Nom de l agence conseil ou de l annonceur : Les Vignerons du Bruhlois GRAIN D AMOUR Date de réalisation/création : JANVIER 2014 CATÉGORIE :

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Créer et développer une fanpage facebook 1

Créer et développer une fanpage facebook 1 Créer et développer une fanpage facebook 1 La mise en place d une «page de fan» Facebook est un procédé rapide, simple et efficace de transmettre l identité d une association. En effet aujourd hui les

Plus en détail

PETIT MARIAGE ENTRE AMIS

PETIT MARIAGE ENTRE AMIS Communiqué de presse - Janvier 2013 PETIT MARIAGE ENTRE AMIS Blogs de mariage clé en main gratuits En bref Petit-mariage-entre-amis.fr propose des blogs de mariage clé en main, innovants et créatifs offrant

Plus en détail

AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/)

AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/) AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/) QUI SOMMES- NOUS? L AAEGE ISRAEL (http://aaege-israel.org/ ) est l Association des Anciens & Elèves des Grandes Ecoles et d Universités pour Israel. Cette Association

Plus en détail

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 :

Executive Summary. Résultats clés: Performance globale au 19/05/2015 : Executive Summary Vue d'ensemble de la campagne : Margouillaprod est une société de production de films institutionnels et publicitaires, elle propose des prestations de film pour des évènements tels que

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

Proposé par www.posineo.fr GUIDE DU WEB. CONSEILS ET OUTILS PRATIQUES «5 conseils à suivre pour votre entreprise»

Proposé par www.posineo.fr GUIDE DU WEB. CONSEILS ET OUTILS PRATIQUES «5 conseils à suivre pour votre entreprise» Proposé par GUIDE DU WEB CONSEILS ET OUTILS PRATIQUES «5 conseils à suivre pour votre entreprise» 1 Gardez une trace de vos réalisations Photos, vidéos, témoignages, commentaires sur vos projets Quelle

Plus en détail

CRÉER ET ANIMER UN BLOG

CRÉER ET ANIMER UN BLOG CRÉER ET ANIMER UN BLOG Objectifs : Créer un blog avec le logiciel wordpress, savoir le gérer, en modifier la structure, l ergonomie et les principales fonctionnalités de manière autonome 1.Définition

Plus en détail

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication Communiquer http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/internet/reseauxsociaux/facebook/communiquer Le but premier de Facebook est de pouvoir communiquer avec son réseau social.

Plus en détail

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com

LA PLATE-FORME 1D-PACA.com PHONOPACA (groupement des acteurs de l industrie musicale en région Provence-Alpes-Côte d Azur) fédère à l heure actuelle quarante structures en région représentant les activités de label, producteur phonographique,

Plus en détail

PARAMÉTRER SON COMPTE

PARAMÉTRER SON COMPTE PARAMÉTRER SON COMPTE Petit rappel: Facebook, qu est-ce que c est? Un réseau social sur Internet qui permet de communiquer entre «amis». Sur Facebook, on peut : Se créer un réseau d amis Poster (publier)

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

Les petites lanternes magiques

Les petites lanternes magiques FESTIVAL DU FILM D ANIMATION SCOLAIRE Les petites lanternes magiques Juin 2008, Tournefeuille, cinéma Utopia Le G.R.A.P.E & La Menagerie Pour la troisième édition du Festival Les Petites Lanternes Magiques,

Plus en détail

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE

LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE LABELLISATION DES PROJETS DE PORTEE REGIONALE OU NATIONALE NOM DE LA STRUCTURE : Fondation d entreprise Bouygues Telecom ADRESSE : 82, rue H. Farman 92130 Issy-les-Moulineaux TITRE DE L EVENEMENT : Les

Plus en détail

Créer un blog MPC. Marcy Photo Club - YC - Septembre 2014 1

Créer un blog MPC. Marcy Photo Club - YC - Septembre 2014 1 Créer un blog MPC 1 Introduction Ce document explique comment créer très simplement son propre blog. La configuration proposée est plus particulièrement destinée aux membres de MPC qui pourront ainsi partager

Plus en détail

eguide : les médias sociaux

eguide : les médias sociaux eguide : les médias sociaux 1 eguide : les médias sociaux Table des matières Facebook... 2 Que faut-il respecter sur Facebook?... 2 Pages de fans sur Facebook... 3 Les pages de fans... 3 Création d une

Plus en détail

Consultation de la CNIL. Relative au droit à l oubli numérique. Contribution du MEDEF

Consultation de la CNIL. Relative au droit à l oubli numérique. Contribution du MEDEF Consultation de la CNIL Relative au droit à l oubli numérique Contribution du MEDEF 2 Réflexions de la CNIL sur le droit à l oubli numérique Les origines du droit à l oubli numérique Réaffirmée par les

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Comment organiser efficacement son concours photo

Comment organiser efficacement son concours photo Livre blanc Comment organiser efficacement son concours photo Juillet 2014 www.kontestapp.com Introduction Que vous soyez un Community Manager soucieux de l activité de votre page fan Facebook ou bien

Plus en détail

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3

COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 COMITÉ DE COMMUNICATION DE L AOMF FICHE-CONSEIL N 3 ÉLABORER SA STRATÉGIE DE PRÉSENCE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX EN 10 ÉTAPES Pour une institution de médiation, définir sa présence sur les réseaux sociaux

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES

ACTIONS GLOBALES. Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES FICHE ACTIONS Réseau Coursiers ACTIONS GLOBALES Optimisation des trajets de véhicules de moins de 3,5 tonnes ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des clients aux risques de pollution liés aux

Plus en détail

Your story, delivered

Your story, delivered Your story, delivered Qu est-ce qu un webinaire? Un webinaire est une présentation qui se déroule en direct sur le web et est suivi simultanément n importe où par des milliers de personnes. Vous impliquez

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN

LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Conception et construction LES CONTENUS : POUR ALLER PLUS LOIN Sommaire 1. Les liens...3 2. Introduction...4 3. Quelles sont les fonctionnalités pour mon site e-commerce?...5 4. Comment exploiter les réseaux

Plus en détail

plan tactique des médias sociaux

plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux plan tactique des médias sociaux Ce plan inclut les objectifs tactiques à suivre pour atteindre les buts suivants des médias sociaux : 1. Augmenter le nombre de prospects

Plus en détail

L Internet est pour tout le monde. Les points d échange Internet (IXP) Document d information

L Internet est pour tout le monde. Les points d échange Internet (IXP) Document d information L Internet est pour tout le monde Les points d échange Internet (IXP) Document d information Les points d échange Internet (IXP) Vue d ensemble Internet est devenu un outil essentiel pour la communication,

Plus en détail

NKUL BETI. La voix du peuple

NKUL BETI. La voix du peuple NKUL BETI La voix du peuple LE TEMPS DU DIALOGUE LES MOYENS D EXPRESSION LA PROMOTION LES INTERVIEWS Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sommaire 1 Les moyens d expression

Plus en détail

Le SEJB est sur Facebook : explications et mode d emploi

Le SEJB est sur Facebook : explications et mode d emploi 1. Les raisons de ce choix a. Arguments déterminants b. Malgré les inconvénients c. Pourquoi une «page publique» et un «groupe secret» 2. Ouvrir un compte Facebook 3. Paramétrer son compte Facebook 4.

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/CES/2006/16 24 mars 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMMISSION DE STATISTIQUE CONFÉRENCE DES STATISTICIENS

Plus en détail

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne?

Réseaux et médias sociaux dans le tourisme. Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Réseaux et médias sociaux dans le tourisme Comment développer sa visibilité et optimiser sa présence en ligne? Préface La popularité grandissante des réseaux sociaux sur le Web bouscule le modèle traditionnel

Plus en détail

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement

Utilisez les. médias sociaux. Pour rayonner plus largement Utilisez les médias sociaux Pour rayonner plus largement Web 2.0 ou Web Social, qu est-ce que c est? Nouvelle génération du web Internaute = acteur Forte interaction Conversation Création de contenu Proximité

Plus en détail

Le guide du Webinaire

Le guide du Webinaire Le guide du Webinaire P A N O R A M A C O N C E P T : p a n o r a m a c o n c e p t @ f r e e. f r Page 1 S ommaire 1. Qu est-ce qu un Webinaire? 2. Webinaire ou visio-conférence? 3. Quand et pourquoi

Plus en détail

Service de création de site Internet

Service de création de site Internet Service de création de site Internet 1 Service de création de site Internet Présence et Action culturelles Introduction Quand l Internet fut créé dans les années 80, personne n imaginait que ce réseau

Plus en détail

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation

Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux Marketing Viral Smart Phone Affiliation MEDIAS SOCIAUX Web Marketing > les principaux leviers SITE EDITEUR SITE MARCHAND SITE VITRINE SITE SERVICE Référencement Naturel Lien Sponsorisé Publicité (Display) E-Mailing (Newsletter) Médias Sociaux

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés

Enquête nationale sur le développement commercial des PME. Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés Enquête nationale sur le développement commercial des PME Etude réalisée du 15 juin au 15 août 2009 sur un panel de 240 PME de moins de 250 salariés 1 Sommaire INTRODUCTION... 4 1. SYNTHESE DE L ENQUÊTE...

Plus en détail

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage

Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage Comment utiliser Votre site web» Table des matières Tableau de bord de Votre site web»...2 Ajouter un fichier média : Images»...6 Guide de démarrage rapide. Rédiger une page ou un article,»...3 Ajouter

Plus en détail

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS

Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Réseaux Sociaux LE GUIDE PARENTS Accompagnez également vos enfants sur les réseaux sociaux! Mais que font donc les jeunes sur les réseaux sociaux? Ils socialisent comme l ont toujours fait les adolescents,

Plus en détail

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux

le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux le cours des parents les jeunes et les réseaux sociaux qu est-ce qu un réseau social? définition Un réseau social est un site où l on peut échanger des informations (actualités, photos, vidéos ) avec des

Plus en détail

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved.

DIGITAL MINDS. Chapitre 7, Les médias sociaux. 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web. 2014 WSI. All rights reserved. DIGITAL MINDS 12 Clés pour Développer votre Business sur le Web Chapitre 7, WSI We Simplify the Internet Leader mondial en Stratégie Marketing sur Internet Siège social, Toronto, Canada Présent dans plus

Plus en détail

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010

ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 ENQUETE DE SATISFACTION MENEE AUPRES DES UTILISATEURS DES OUTILS DE LA CAMPAGNE «NE PERDS PAS LA MUSIQUE. PROTEGE TES OREILLES» RAPPORT D EVALUATION MARS 2010 Réalisé par le Service Prévention Santé de

Plus en détail

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans.

Leçon 5 ... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis. Tous connectés, de 9 à 99 ans. 5... La photographie numérique, ou comment partager des photos avec la famille et les amis Ces icônes indiquent pour qui est le document Professeurs WebExperts Seniors Elèves Informations de base Informations

Plus en détail