Codecom Avenir. Egalement : le développement économique, la culture, l environnement. Dossier: les actions «enfance et jeunesse»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Codecom Avenir. Egalement : le développement économique, la culture, l environnement. Dossier: les actions «enfance et jeunesse»"

Transcription

1 Budget 2012 Préparation du centenaire de la 1ère GM Codecom Avenir Bulletin d information de la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée Automne 2012 N 12 Dossier: les actions «enfance et jeunesse» Egalement : le développement économique, la culture, l environnement. 1

2 SOMMAIRE Page 3: Le mot du président Pages 4-5: Le budget 2012 Pages 6-7: Le développement économique et territorial Pages 8-9 : La préparation du centenaire de la 1ère Guerre Mondiale Pages 10 à 14: Dossier spécial enfance et jeunesse Page 15: Culture Pages 16 à 17: Environnement Pages 18 à 19: Aides et informations: la Codecom et vous Codecom Avenir Bulletin d information de la Codecom Meuse-Voie Sacrée 1800 exemplaires Directeur de la publication: Serge Nahant Rédaction et mise en page: Codecom Meuse-Voie Sacrée Illustrations Codecom Meuse-Voie Sacrée Suivez l actualité de la Codecom en rejoignant notre groupe Facebook, ou en flashant régulièrement ce QR code avec votre Smartphone meusevoiesacree.tourisme Dépôt légal En cours Codecom Meuse-Voie Sacrée 1 route de Senoncourt, Ancemont Téléphone: Télécopie: En couverture: les Gnawa lors de leur visite à l école de Souilly

3 MOT DU PRESIDENT Mise en pause par les élections présidentielles et législatives, la révision de la carte intercommunale consécutive de la loi du 16 décembre 2010 portant réforme des collectivités territoriales, agite les élus Nord Meusiens, qui se font entendre et se répandent par médias interposés. Le débat transcende les groupes politiques, passionne et divise. Je rappelle que le choix qui s offre à nous vous a été présenté dans le dernier bulletin. Une communauté d agglomération apporterait une plus grande dotation globale de fonctionnement, c est un fait. Mais ce niveau de dotation peut être remis en cause à tout moment par une loi de finances d une part. Et d autre part, s il peut exister quelques économies d échelle, elles seront largement absorbées par la mise en place inévitable d une administration à la fois lourde et en partie décentralisée. Dans une fiche explicative publiée par la Direction générale des collectivités locales, sur le site du ministère de l intérieur, une communauté d agglomération est définie comme «un ensemble structuré, possédant une homogénéité économique et sociale». Le périmètre doit être pertinent. Je ne pense pas qu elle visait à la création d un territoire composé de 150 petites communes rurales autour d un centre urbain. Où est l homogénéité dans le projet d une communauté d agglomération de habitants? Certaines compétences obligatoires questionnent : la politique de la ville et l équilibre social de l habitat, qui, si elles sont inhérentes à un territoire urbain, concernent beaucoup moins un tissu rural éparse. De plus, Madame le Préfet a rappelé dans un courrier du 26 septembre 2011, que «la nouvelle structure a vocation à exercer l intégralité des compétences dont sont dotées les structures qui fusionnent». Ce qui aura pour conséquence par exemple : -le transfert de l élaboration des documents d urbanisme : les communes ne décideront plus elles mêmes de leur développement, -le transfert intégral de la voirie et de ses dépendances avec les conséquences que l on peut imaginer en termes de pro grammation, de réactivité, d entretien courant, de viabilité hivernale -L intégration du SMATUV (syndicat mixte de l assainissement et des transports urbains du verdunois) aura inévitablement des conséquences. Enfin la gouvernance : peut-on valablement débattre dans une assemblée de 205 délégués? Il est illusoire de penser que chaque commune conservera un pouvoir de décision : je considère que l on assisterait à un recul de la démocratie de proximité. La rédaction d une chartre de «bonne conduite» relève de bons sentiments mais l expérience nous a montré qu elle ne résistera pas à la loi : nous ne pouvons pas engager l avenir de nos communes uniquement sur de bonnes intentions. Je suis cependant favorable à une communauté d agglomérations de habitants dans le Nord Meusien. Elle comprendrait Verdun et sa proche périphérie, dans des conditions telles qu énoncées par le sénateur Léonard dans la proposition de loi en date du 8 septembre En final Madame le Préfet s appuiera sur les délibérations des communes pour arrêter le SDCI, schéma départemental de coopération intercommunal. Parallèlement à ces débats la Codecom continue de travailler au développement des services de proximité et porte de nouveaux projets : -La boulangerie de Souilly, opérationnelle depuis plusieurs mois donne entière satisfaction ; -Un grand logement au dessus de la boulangerie venant s ajouter à l offre locative du territoire ; -La maison de santé en cours d achèvement à Souilly, sera prochainement prête à accueillir les praticiens ; -Une maison des services va prochainement sortir de terre à Ancemont. Votée à l unanimité par le conseil communautaire, ces locaux réuniront tous les services de la Codecom. Elle comportera également un «pôle service» destiné aux associations de services à la personne (ADMR, ILCG), qui disposeront ainsi d un lieu d accueil de qualité accessible à tous ; -Les écoles, avec des travaux de rénovation à Villers sur Meuse et Souilly ; -Sur le plan environnemental, la Codecom répond à une obligation législative et opère une refonte de son système de collecte des ordures ménagères. De nouveaux bacs vous seront distribués, avec une puce qui enregistrera le nombre de levées. Vous deviendrez donc acteur du développement durable, en participant à la deuxième vie de vos déchets. Loin de verser dans l immobilisme donc, notre Communauté de Communes se prépare à l avenir, quelque soit le schéma intercommunal retenu. Serge Nahant. 3

4 BUDGET PRIMITIF 2012 Section de fonctionnement En hausse de 5,87% par rapport à l exercice 2011, construit sur une fiscalité à taux constants, le budget de fonctionnement de la Communauté de Communes reflète la réussite et la pérennisation des services mis à disposition des habitants. Le service de Transport A la Demande, les centres de loisirs, les accueils périscolaires ou encore le Relais Assistants Maternels sont autant de services qui voient leurs budgets de fonctionnement augmenter progressivement, afin de toujours répondre à vos besoins et de rendre le territoire toujours plus attractif. Recettes de fonctionnement 2012: euros Autofinancement par excédent 2011: 42% Recettes fiscales (impôts et taxes): 28% Dotations, subventions et participations: 17% Produits des services, domaine et ventes diverses: 11% (recettes des services rendus par la Codecom, comme la Redevance des Ordures Ménagères, les droits des cantines scolaires, les accueils périscolaires ou encore les centres de loisirs) Dépenses de fonctionnement 2012: euros Scolaire: 25% soit euros -cantines: euros Développement économique: 5% soit euros -écoles: euros -COSEC: euros Voirie: 3% soit euros Ordures ménagères: 9% soit euros Habitat: 4% soit euros Environnement: 3% soit euros Virement à la section d investissement: 28% soit euros Administration générale: 14% soit euros Cohésion sociale: 9% soit euros Comprenant: -le Relais Assistants Maternels (RAM) -le Transport A la Demande (TAD) -l aide aux associations, aux organismes d aide sociale, l accompagnement du Centre social d Anthouard dans son action destinée aux adolescents du terri toire -les accueils de loisirs 4

5 BUDGET PRIMITIF 2012 Section d investissement Le budget d investissement de l exercice 2012 connait une hausse significative de 39,14% par rapport à l exercice précédent. Cette hausse s explique par la préparation et la maturation de nombreux projets, comme la Maison de santé en cours d achèvement ; l extension de l école de Villers ou encore l aménagement du site de Moulin brûlé, dont les travaux devraient débuter au début de l année civile Recettes d investissement 2012: euros Virement de la section de fonctionnement: 39% Subventions: 35% (subventions qui proviennent principalement du Conseil Général de la Meuse, du GIP «Objectif Meuse», du Conseil Régional de Lorraine, de l Etat, de l Union Européenne ou encore d EDF) Amortissement des immobilisations: 8% Dotations, fonds divers et réserves, FCTVA: 18% Dépenses d investissement 2012: euros (TTC) Développement économique: 32% soit euros, dont: -Moulin brûlé: euros -Musée de Souilly: euros -Boulangerie Souilly: euros -Zone Villers: euros Administration générale: 10% soit euros Cohésion sociale: 17% soit euros -Maison de santé: euros Environnement et ordures ménagères: 3% soit euros Voirie: 18% soit euros -Etude accessibilité: euros Scolaire: 11% soit euros -travaux à l école de Souilly: euros -extension de l école de Villers: euros Habitat: 9% soit euros -logement boulangerie de Souilly: euros 5

6 DEVELOPPEMENT Développement économique Boulangerie de Souilly et son logement Afin de maintenir sur place un service menacé, la Communauté de Communes a décidé de soutenir l offre privée du territoire. Dans un premier temps, la Codecom s est portée acquéreuse des murs de l édifice. La boulangerie et son logement ont ensuite été réhabilités. Cette opération permet de garantir ce service de proximité, et d accroître un peu plus l offre locative du territoire, avec ce logement de 3 chambres pour 115 m². Les travaux de réhabilitation ont coûté euros HT pour la boulangerie, et euros HT pour le logement. Subventions: -GIP «objectif Meuse» -Conseil Régional -Etat -Conseil Général Maison de santé Dans sa mission de service public, la Codecom a décidé d investir dans un secteur clef de la vie des administrés: la santé. Ainsi, une maison de santé est en cours d achèvement à Souilly. Cette maison proposera aux habitants des permanences de professionnels de la santé. Cette démarche s inscrit toujours dans la volonté des élus de maintenir la population sur place, en développant le plus possible l offre disponible. La présence de la pharmacie à quelques pas développe la cohérence du territoire. Une maison de retraite verra le jour à côté de la maison de santé et accentuera le rôle de ce pôle médical. Maison des services La réforme prochaine de l intercommunalité ne doit pas empêcher les projets visant à améliorer la qualité des services rendus aux habitants. La maison des services, qui verra le jour à Ancemont, permettra de centraliser et d optimiser les services sur le territoire. Elle comprendra deux pôles, un pôle administratif, regroupant les services de la Communauté de Communes qui se trouvent actuellement à Souilly et Ancemont, et un pôle service, permettant aux associations locales (ADMR, ILCG) de disposer de locaux modernes pouvant accueillir du public. Voté à l unanimité en conseil communautaire, la maison des services apparait aujourd hui indispensable, quelque soit le schéma intercommunautaire choisi. 6

7 DEVELOPPEMENT Développement territorial Depuis le 8 mars 2005, la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée est liée au Conseil Général de la Meuse par une Convention de Développement Territorial. Chaque année, la Codecom disposait d une enveloppe qui lui permettait de soutenir des projets liés à la dynamisation des territoires. Cette enveloppe pouvait servir aux projets intercommunaux, communaux, associatifs ou privés. En ,77 euros ont été alloués à cet effet par le Conseil Général, pour les projets suivants: Ravalement des façades et des façades annexes de la mairie, commune de Heippes Eradication d une ruine privée contigüe et d une ruine communale contigüe, commune de Heippes Création d un logement communal, commune de Lemmes Aménagement du terrain multisports, commune de Tilly-sur-Meuse Sonorisation de la salle polyvalente, association Benoîte-Vaux Accueil Mise en lumière des fontaines, commune de Récourt-le-Creux Eradication d une ruine privée contigüe, dans la commune de Nixéville Création d une agence postale communale dans la mairie, commune d Ancemont Création d un accueil jeune, commune d Ancemont Création d une aire de jeux, commune d Ancemont Façades de la Mairie de Heippes Salle de classe rénovée à Villers-sur-Meuse Aire de jeux à Ancemont A partir de 2012 : la convention liant la Codecom et le Conseil Général courait jusqu en Le Conseil Général n arrête pas pour autant de dynamiser le développement des territoires. Une nouvelle politique est mise en œuvre, «la politique départementale de développement territorial ». Cette convention, si elle repose toujours sur un travail partenarial entre l intercommunalité et le Conseil Général, procure désormais un peu plus d autonomie aux autres acteurs du développement, que sont les communes, les associations ou les personnes privées. Le système des enveloppes est abandonné, et chaque dossier sera étudié au cas par cas par le Conseil Général, après avis de l intercommunalité. 7

8 PREPARATION DU CENTENAIRE Moulin brûlé «Le tableau de l attaque de Verdun qui restera toujours gravé dans ma mémoire est celui de la Grande Route au Nord de Bar-le-Duc, couverte de neige et de glace constamment remplie de deux colonnes de camions, les uns allant vers le Nord, les autres vers le Sud et qui se balançaient avec une démarche titubante comparable à celle des jeunes éléphants. ( ) Pendant combien d heures, la nuit, j ai regardé les lumières pâles de tous ces camions se déroulant comme les replis de quelques gigantesque et lumineux serpent qui jamais ne s arrêtait et ne finissait jamais». Franck Hoyt Gailor «Friends of France» 1916 Le Mémorial de la Voie Sacrée a été érigé en 1967 à l initiative de la Fédération Nationale du Train pour rendre hommage aux soldats français qui ont fait de cette route stratégique reliant Bar-le-Duc à Verdun l axe logistique majeur du front de Verdun pendant la Première Guerre Mondiale. Le monument est dû à l architecte Shmitt et au sculpteur Barrois. La roue ailée située en haut du pilier est l emblème de l Arme du Train. De part et d autre un arc de cercle raconte sur une frise en bas-relief l histoire des soldats de la Voie Sacrée. Suite aux manifestations du 90ème anniversaire, et dans la perspective du centenaire de la bataille de Verdun, la Codecom Meuse-Voie Sacrée s engage dans l aménagement de la Voie Sacrée. Le projet de rénovation et d aménagement du site de Moulin Brûlé s inscrit dans cette démarche. Le potentiel de ce site riche en histoire doit être développé dans le cadre d une volonté forte. Il faut capter l attention des automobilistes pour les inviter à s arrêter et à le découvrir. Le projet s est développé autour de 5 grands axes: -Intégrer l aménagement du site de Moulin Brûlé dans une logique globale et cohérente de valorisation de l axe de la Voie Sacrée ; -Rendre le site attractif tout en respectant la solennité du lieu ; -Permettre un accès aisé et sécurisé ; -Informer, susciter la curiosité ; -Valoriser les éléments de composition du site : monument, vue panoramique. Les travaux d aménagement du site auront lieu courant En attendant, nous vous invitons à découvrir la première rénovation du mémorial, qui a été prise en charge par la Fédération Nationale du Train. Le mémorial se trouve ainsi dans son état d origine. Un site à (re)découvrir! 8

9 PREPARATION DU CENTENAIRE Musée de Souilly «En allant à Souilly le général qui connaissait bien le cœur humain prenait donc la plus sage des précautions.» Général SERRIGNY - «30 ans avec Pétain» Souilly doit son caractère historique à sa mairie et à sa position géographique. Sa mairie spacieuse, située sur l artère vitale aux troupes françaises engagées sur le front, a poussé le Général Pétain, commandant en chef de la 2ème armée à installer son Quartier Général dans la petite commune de Souilly, le 25 février La commune verra ensuite se succéder différents généraux des armées françaises, avant de devenir l état-major des forces expéditionnaires américaines, commandées par le général Pershing. Ceci explique aujourd hui la présence du drapeau américain flottant sur la Voie Sacrée ainsi que la plaque commémorative sur l édifice, et le jumelage des communes de Souilly et de Laclede aux Etats-Unis, ville native de Pershing. Le musée de Souilly, appelé aussi «ancienne mairie», fait également l objet d un programme de développement et d aménagement, en vue de la préparation du centenaire de la Grande Guerre. Ce projet ambitieux, porté par la mairie de Souilly avec un soutien technique et financier de la Communauté de Communes, se compose de: Aménagement de la Voie Sacrée aux abords du monument ; Installation d un camion Latil ; Aménagement de la place à l arrière du Musée. Ces aménagements, qualitatifs et urbanistiques, modifieront le cœur de Souilly. Le site répondra donc aux exigences du tourisme moderne, en faisant appel à des matériaux et à des techniques performants. L installation du camion Latil encrera encore un peu plus Souilly dans son héritage historique. 9

10 DOSSIER: enfance et jeunesse Centres de loisirs En 2010, dans le cadre de sa politique jeunesse, et avec le soutien de la CAF et de la MSA, la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée décide de pérenniser l action engagée par des associations et des mairies, et de reprendre à son compte l organisation des centres de loisirs. Cette décision s inscrit dans la volonté forte des élus de proposer le plus grand nombre possible de services, afin de conserver le dynamisme du territoire et de maintenir la population sur place. Cette année, les centres de loisirs accueillirent 232 enfants âgés de 4 à 11 ans, répartis sur les 4 centres gérés par la Codecom: Les Souhesmes Ancemont Tilly Souilly Les Souhesmes Nombre d enfants inscrits sur le mois 69 Nombre moyen d enfants présents par jour 46 Rappel: La Communauté de Communes prend en charge la formation BAFA et BAFD des volontaires: Ancemont Tilly Souilly BAFA: à partir de 17 ans, avec un engagement de 3 ans envers la Codecom -BAFD: à partir de 21 ans, avec un engagement de 4 ans envers la Codecom En 2012, les accueils ont fonctionné du 9 juillet au 3 août. Comme chaque année, la coordonnatrice jeunesse Virginie Dietrich a la tâche de centraliser la gestion des centres, épaulée en 2012 par 3 directeurs, 16 animateurs BAFA et de 4 aides animateurs. Pour la première fois, les centres ont accueilli un enfant porteur de handicap, et la Codecom a donc recruté une auxiliaire de vie pour accompagner au mieux l enfant et lui permettre de passer un bon séjour en collectivité. Les activités pratiquées répondent à des objectifs pédagogiques définis en amont et articulés autour de plusieurs axes, comme le développement personnel et la socialisation, ou la découverte d activités nouvelles. Des visites variées, avec par exemple l Ecomusée d Hannonville, la ferme de Woimbey, les labyrinthes de Seicheprey ou le Parc animalier de Sainte Croix; ou des activités plus traditionnelles comme la piscine ou le cinéma 3D permettent aux enfants de s éveiller, de partager et d appréhender des milieux hors du commun. 10

11 DOSSIER: enfance et jeunesse Anim Eté Anim Eté, qu est ce que c est? Anim Eté est un dispositif qui propose aux jeunes âgés de 12 à 17 ans un programme d activités à la carte regroupant une cinquantaine d animations sur le mois de juillet. Le dispositif a fêté cette année ses 15 ans d existence. Les jeunes sont totalement maîtres de leurs séjours à travers la possibilité de réaliser un programme d activités qui leur est propre. Cette année, l équipe était composée d une directrice BAFD, d un directeur adjoint BAFA de plus de 21 ans et de deux animatrices BAFA. Dans un esprit d égalité, de dynamisme et d ouverture, les élus ont fait le choix cette année de ne plus appliquer la double tarification (interne/externe à la Codecom), afin de ne défavoriser aucun jeune. Qui participe à Anim Eté? 59 jeunes ont participé à Anim Eté Comme souvent, une forte participation des jeunes de 12 ans est constatée, avec une représentativité plus importante des garçons que des filles. Alors jeune fille, Anim Eté 2013 compte sur toi! Que fait-on à Anim Eté? 43 activités ont été proposées en Du sport: badminton, aviron, mini golf, accrobranche, escalade, canoë kayak, tyrolienne... De la culture: jeux de plateau et de rôle, atelier vidéo, forge, cinéma, danse moderne, poker Des loisirs: camping, Anim Fiesta, la journée à Walygator Le camp à la Madine Pour la première fois dans le cadre d Anim Eté, la Codecom a mis un place un camp de 5 jours et 4 nuits, qui s est déroulé du 6 au 10 août 2012 au lac de Madine. L hébergement s est fait sous tente, dans la convivialité et la camaraderie. Apprenant les rudiments de la vie en communauté, les jeunes géraient eux-mêmes les tâches de la vie quotidienne sous l œil bienveillant des deux animatrices qui les accompagnaient: préparation des repas, vaisselle, rangement du camp L objectif pédagogique du camp consiste à rendre les jeunes acteurs de leur séjour, et non simple participants. Les prémices de la participation citoyenne, en somme. Outre l aspect pédagogique, l intérêt du camp réside bien évidemment dans ses activités, au programme : planche à voile, catamaran, équitation, sans oublier le traditionnel «pousser de mono» dans les eaux pures du lac! Rendez-vous en 2013! «Le camp à Madine était complètement génial, l ambiance terrible entre les jeunes comme avec les monos. Les personnes qui étaient à Madine étaient comme une petite famille. Les camps dans ce genre plaisent énormément. Franchement, j ai adoré, et j espère pouvoir y retourner!!!» Jérémy. «Pouvoir être avec ses amis pendant les vacances c est bien, Madine c était trop bien!» Clément 11

12 DOSSIER: enfance et jeunesse Cod Accueil Ils en parlent: Depuis 2011, la Communauté de communes Meuse-Voie Sacrée a engagé un travail en partenariat avec le Centre social et culturel d'anthouard - Pré l'evêque à Verdun pour mieux prendre en compte les besoins des adolescents et leur permettre d'être acteurs de leur temps libre. Une démarche qui se formalise notamment par des accueils de jeunes dans plusieurs communes, baptisés Cod'Accueils. Au départ, il y avait Anim'été, le programme d'animation organisé tous les étés par la Codecom à l'attention des ans. Malgré le succès des activités proposées, les élus ont observé qu'une partie des jeunes n'y participaient pas. Par ailleurs, rien n'était proposé aux ados en dehors des vacances d'été. D'où l'idée d'organiser des accueils de jeunes, à d'autres moments de l'année et dans plusieurs endroits du territoire, afin que les ados puissent se rencontrer, partager leurs envie et prendre des initiatives. Partenariat avec le Centre social et culturel d'anthouard - Pré L'Evêque de Verdun Après un diagnostic du territoire, une convention de deux ans est passée avec le Centre social et culturel pour organiser des accueils de jeunes, qui démarrent en octobre 2010 sur 4 communes : Ancemont, les Monthairons, Tilly-sur-Meuse et Villers- sur-meuse, dans des locaux municipaux. Dans un premier temps, ces accueils ont lieu pendant les vacances scolaires, mais ils seront par la suite étendus aux mercredis et samedis sur certaines communes. Ils sont animés par des animateurs qualifiés du Centre social, et un coordonnateur assure la cohérence de l'ensemble du dispositif. Les objectifs sont multiples : responsabiliser les jeunes, leur permettre de s'initier à de nouvelles activités en les accompagnant dans leurs projets, dynamiser les communes en organisant des réponses aux besoins des jeunes, développer le lien social sur le territoire,... Le local municipal d'ancemont fait office de lieu de rassemblement pour tous les jeunes impliqués. Accompagnement de projets Les jeunes ont répondu présent dès le départ et des projets ont rapidement émergé. Par exemple, les jeunes des Monthairons ont écrit un texte de rap et réalisé un clip vidéo avec l'aide du groupe de rap verdunois Elysion Lyrical. Ceux d'ancemont ont travaillé pendant un an à l'aménagement du local, dans l'ancienne école du village. Une grande fresque a été réalisée sous le préau avec la complicité d'un graffeur professionnel. Ils ont aussi mené jusqu'au bout leur projet de départ en vacances cet été dans le bassin d'arcachon, projet en partie financé par des initiatives diverses : organisation d'une soirée, tenue d'un stand lors de la fête du village,... Succès croissant Le nombre de jeunes qui participent aux accueils jeunes est croissant, et les responsables du dispositif auront à relever plusieurs challenges au cours des mois qui viennent : favoriser la dynamique intercommunale du projet, mener à bien la réhabilitation du local d'ancemont, qui, à terme, devrait pouvoir accueillir 40 jeunes, ou encore développer la collaboration avec le collège d'ancemont.concernant ce dernier point, depuis 2011, en complément des actions menées sur les communes pendant le temps scolaire, une animatrice intervient au collège sur le créneau horaire 12h30-14h afin de favoriser l'émergence de projets liés à la citoyenneté, en collaboration avec l'équipe éducative. Les principaux financeurs du dispositif sont la Communauté de communes, les communes, la CAF et le Conseil régional de Lorraine. De gauche à droite: le Cod accueil de Souilly encadré par Marion. Une activité canoë à Arcachon, Le groupe d Arcachon sur la Dune du Pilat. Fabienne Anquetil Des jeunes en plein travail autour du monument aux morts d Ancemont Carrefour des Pays Lorrains 12

13 DOSSIER: enfance et jeunesse Cod Accueil Les Cod accueils sont les autres accueils de loisirs présents sur le territoire de la Communautés de Communes. Dispensés par le Centre social et culturel d Anthouard - Pré l Evêque, ces accueils jeunes rencontrent un véritable succès auprès des ans. Quatre communes sont partenaires de ces actions : Les Monthairons, Ancemont, Tilly-sur-Meuse et Souilly. Les jeunes sont accueillis pendant les vacances, ainsi que les mercredis et samedis en période scolaire. Une animatrice du Centre social intervient au collège pendant la pause du midi. Ces accueils obéissent à un objectif principal : rendre les jeunes «citoyens acteurs» de leur temps libre. La visée dépasse donc le simple accueil pour devenir une visée militante citoyenne. Par diverses actions organisées par le Centre social, les jeunes apprennent la nécessaire participation à la vie locale de leur commune. L activité connait une augmentation de 61% en 2012, soit 58 enfants. Focus sur Arcachon : Le séjour à Arcachon révèle et résume bien les missions du Centre social. Organisé du 12 au 17 août 2012, au centre de loisirs «Au Moulleau avec Vincent de Paul» à Arcachon, ce séjour a permis à 22 jeunes de jouir des bienfaits du célèbre bassin d Arcachon. Le séjour, résumé par Kevin P comme une «expérience exceptionnelle!!» fut l occasion pour nos jeunes meusiens de pratiquer des activités comme le body-board, du volley, du kayak ou des baignades. L ascension des 117 mètres de la Dune du Pilat n a en rien effrayé les participants. Mais plus que les activités, inhérentes à tous les centres de loisirs du bassin d Arcachon, la préparation de ce séjour constitue la véritable originalité. Les jeunes ont en effet été mis à contribution dans le montage du projet, en participant à divers ateliers et chantiers en amont. La participation citoyenne s est déroulée autour des chantiers suivants : -13 et 14 juillet : tenue des stands et tombola ; -Réfection de bâtiments communaux à Souilly ; -Réhabilitation du monument aux morts à Ancemont ; -Nettoyage des caniveaux aux Monthairons ; -Fresque à l école maternelle des Monthairons, en lien avec la commune, l école, et centre et «Snek», un artiste local ; -Nettoyage et réfection de l abribus à Tilly ; -Peinture des espaces jeux pour enfants et nettoyage des gravats à Tilly. Ces participations exceptionnelles des communes ont contribué à réunir assez d argent pour organiser le séjour. Un grand bravo à tous! CONTACT Thami, Coordinateur du Centre social Anthouard

14 DOSSIER: enfance et jeunesse Relais Assistantes Maternelles Qu est ce qu un RAM? Le Relais Assistantes Maternelles est un lieu d échange, d information et de rencontre au service des parents, des assistantes maternelles et des professionnels de la petite enfance. Le RAM de la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée est animé par Virginie Dietrich, dont le bureau se situe à la salle intergération de Souilly. Elle se tient à votre entière disposition pour toute question relative aux différents modes de garde. Les RAM participent également à l éveil de l enfant, en organisant régulièrement divers ateliers (peinture, cadeaux pour les parents, cuisine ). Le programme des ateliers figure en page d accueil du site internet de la Codecom. Pour les assistantes maternelles, le RAM c est: - un lieu d écoute et d information ; - un lieu de rencontre et de partage d expérience à travers les divers ateliers proposés ; - des aides et des accompagnements sur les difficultés administratives ; - un lieu d information pour les candidats à l agrément (questions sur la profession d assistantes maternelles, démarches ). Pour les parents, le RAM c est: - des réponses concernant les modes de garde de vos enfants en bas âges ; - un lieu d information et d écoute pour répondre à vos besoins et vous aider dans vos démarches ; - un accompagnement dans vos droits et devoirs en qualité d employeur d une assistante maternelle ; - une aide administrative ; - la possibilité de participer aux ateliers. Pour les enfants, le RAM c est: - un lieu de rencontre et de socialisation avec d autres enfants ; - des temps d éveil sensoriels à travers la mise en place des ateliers. CONTACT Virginie Dietrich Salle intergénération Souilly Vous désirez devenir assistante maternelle? Pour répondre aux besoins des parents, la Codecom encourage l installation de nouvelles assistantes maternelles sur le territoire. Etre assistante maternelle, ou familièrement «nounou», représente avant tout un métier exigeant. Le monde de la petite enfance comporte des règles strictes et contraignantes, à la fois pour s assurer de la sécurité et du bien-être de l enfant, mais aussi pour s adapter aux horaires des parents. En contrepartie, les assistantes maternelles exercent un métier plein de vie, au contact des enfants. Elles ont la satisfaction de les voir grandir et s épanouir, en restant à domicile et en disposant d un revenu. Virginie Dietrich se tient à votre disposition pour une aide ou des renseignements. 14

15 CULTURE Cohésion sociale Les élus de la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée continuent leurs efforts pour que vous puissiez continuer à bénéficier d une programmation culturelle de qualité. En 2012, euros ont été alloué à cette mission, pour vous offrir des manifestions culturelles riches et variées. - Exposition culturelle et pédagogique «Supercitoyens»: Les collégiens ont pu bénéficier de cette exposition durant une semaine en mars Ayant pour thème la citoyenneté, dont l appréhension est une des missions de l école publique, cette exposition a permis à nos jeunes collégiens d apprendre la signification de cette notion fondamentale, ainsi que ses implications. - Théâtre l Ile en joie, «Carnage au Mariage» Cette pièce de théâtre hilarante retraçait la préparation presque kafkaïenne d un mariage devant unir de jeunes gens, à priori sans histoire. Et pourtant Entre révélations, jeune anglaise dévergondée et imbroglio parental, cette pièce jouée à la salle des fêtes des Monthairons fut une franche réussite. - Les Tavuleurs, Comédie «N oubliez pas Colibri». Les Tavuleurs sur le territoire, c est toujours un petit évènement. Cette année, la pièce se faisait le reflet de la vie parfois agitée de nos élus! Le sujet s articulait autour de Colibri, «village dans lequel le maire et son conseil municipal vont subir tout un tas d aventures comiques». La mine enjouée et caricaturée de nos élus et des spectateurs ne trompe pas: encore un succès. - La fête marocaine: la Troupe Mazagnawa. Grâce à une convention entre «Cultures et Traditions Gannat» et l Institut français du Maroc, la Codecom Meuse-Voie Sacrée a eu l honneur d accueillir une troupe traditionnelle gnawa: les Mazagnawa. Dans un beau travail de partenariat avec la commune d Ancemont, le CSC Anthouard, l Amatrami et Traditions Meusiennes, une grande fête marocaine eut lieu à Ancemont. En parallèle, la troupe gnawa s est déplacée dans les 4 groupes scolaires du territoire, afin de présenter leur culture ancestrale à tous nos écoliers. - Ton und Kirschen: Perpetuum Mobile. En partenariat avec Transversales, Traditions Meusiennes et la commune d Ancemont, la Codecom a eu le plaisir d accueillir cette troupe internationale. Ces scènes décousues, aux frontières de l esprit et de l imagination, ont transformé le spectateur en véritable voyageur. Une expérience unique. 15

16 ENVIRONNEMENT Ordures ménagères Prochainement, vous recevrez de nouveaux bacs en lieu et place de vos poubelles «ordures ménagères» traditionnelles. Réalisé en partenariat avec la Communauté de Communes du Val de Meuse et de la Vallée de la Dieue, le déploiement de ces nouveaux bacs interviendra en fin d année 2012, début d année Ces poubelles seront «pucées»: une puce individuelle sera présente sur votre poubelle. Le transporteur en charge de ramasser vos poubelles les comptabilisera à chaque levée. Votre facture sera ensuite établie en fonction du nombre de levées effectuées dans le semestre. Il s agit de la tarification incitative. -Pourquoi une telle tarification? C est une obligation législative. La loi dite «Grenelle 2», publiée au Journal Officiel le 13 juillet 2010 dispose que les collectivités territoriales doivent mettre en place «un programme local de prévention des déchets ménagers», avec pour objectif de réduire le nombre de déchets. Pour répondre à cette exigence, les collectivités peuvent «instaurer sur tout ou partie de leur territoire une taxe d enlèvement des ordures ménagères composée d une part variable, calculée en fonction du poids ou du volume des déchets». (article 195 du chapitre III de la loi, dispositions relatives aux déchets). -Concrètement: Vous recevrez vos nouveaux bacs d ici la fin de l année ou le début de l année prochaine. Ces bacs seront individuels, d une capacité de 80 litres et de 140 litres, selon le nombre d occupants de votre domicile. Une puce comptabilisera le nombre de levées. Pour l année civile 2013, rien ne changera dans votre facture d ordures ménagères, mais vous recevrez une facturation «à blanc» pour vous donner une indication, vous permettre de comparer et pouvoir modifier votre gestion des ordures. En 2014, la tarification incitative entrera en vigueur. Pour maîtriser les coûts et pour que vous n ayez pas une facture qui s envole, la Codecom a décidé, dans un premier temps, d appliquer cette répartition: -80% de votre facture sera une part «fixe». Ces 80% seront les mêmes pour tous. -20% de votre facture sera une part «variable». Si vous jetez peu, vous paierez moins que 20%, si vous jetez beaucoup, votre participation sera plus importante. Quelques conseils: Le tri se fait en amont: pour jeter moins, essayer autant que possible d acheter des produits comportant le moins possible d emballage, c est l esprit du Grenelle. Le mauvais tri ou l incivisme ne paie pas: chaque déchet non recyclable déposé dans un bac bleu jaune ou vert engendre un surcout général car le produit sera réacheminé dans un autre centre, ce qui se répercutera sur la facture de tous. Trier est aujourd hui un geste citoyen. 16 La déchèterie la plus proche de chez vous: Déchèterie de la Grimoire, ZAC Verdun Sud Heures d ouverture: Mercredi: 13h30 à 17h30 Vendredi: 13h30 à 17h30 Samedi: 9h00 à 12h00, 13h30 à 17h30 Dimanche: 9h00 à 12h00 Le point tri le plus proche de chez vous Ancemont Rue de la Gare. Impasse des tourelles Heippes Rue Basse Julvecourt Place de la Corvée Landrecourt/Lempire Rue de Termy. Chemin du pont Lemmes Chemin de la baire Pigeau Les Monthairons Rue du Pâquis Nixeville/Blercourt Rue Basse du Pêche. Place Jean Pérignon Osches Rue Basse Rambluzin/Benoite-Vaux Rue de l Eglise. Route de Courrouvres Récourt-le-creux Grande Rue Saint-André-en-Barrois Rue Basse n 1 Sénoncourt Rue du Moulin (près du lavoir) Souhesmes/Rampont Petite Rue (Souhesmes). Rue Basse (Rampont) Souilly Place de la Gare. Place de la Mairie Tilly-sur-Meuse Route d Ambly Vadelaincourt Rue de la Fontaine Ville-sur-Cousances Rue de Montauban Villers-sur-Meuse Place de la Gare

17 ENVIRONNEMENT CONSEILS PRATIQUES Le tri sélectif En cas d hésitation, jetez le déchet dans votre poubelle à ordures ménagères. Videz bien le contenu de vos emballages. Il ne faut cependant pas les laver à l eau Ne déposez pas vos emballages en vrac ou imbriqués, ils ne seront pas recyclés. COMMENT TRIER? Le verre Les flaconnages en plastique, les emballages métalliques, les briques alimentaires Le papier et les cartons Je ne dépose pas: Le verre spécial (ampoules, néons, miroir, vaisselle), la porcelaine, la faïence, le verre médical (thermomètre ou seringue), les couvercles, capsules ou bouchons Je ne dépose pas: Les sacs plastiques, les pots en plastique (yaourt, crème fraîche, margarine.. et pots de fleurs), les barquettes en polystyrène, les flacons d acétone, de white-spirit, de pesticides, de peinture... Je ne dépose pas: Les magazines emballés, les enveloppes, le papier coloré, les annuaires, le papier cadeau, le papierpeint, l essuie-tout, les papiers salis... Je dépose: Les bouteilles, pots et bocaux en verre bien vidés sans couvercle, capsule ou bouchon Je dépose: Les bouteilles et flacons en plastique, les bouteilles d huile ménagère, les emballages métalliques (alu, boîtes de conserve, canettes, aérosols..) et toutes les briques alimentaires. Je dépose: Les emballages en carton, aplatis et non imbriqués, ainsi que les journaux, revues et magazines 17

18 VIE PRATIQUE La Codecom et vous En cas de projets, la Communauté de Communes peut vous accompagner dans vos démarches auprès de ses différents partenaires. Que ces projets concernent l éradication d une ruine, le ravalement de façades, qu ils soient économiques ou culturels, des partenaires existent pour vous apporter assistance ou aide financière. Le Conseil Général peut subventionner vos ravalements de façades ou l éradication d une ruine. Le GAL LEADER, programme européen, peut vous aider dans vos projets de création de manifestations culturelles, de création de structures d hébergements touristiques ou de diversification des ménages agricoles. L ANAH peut, sous certaines conditions, vous apporter une participation financière dans les travaux de réhabilitation de votre domicile. Que vous soyez propriétaire occupant ou propriétaire bailleur, n hésitez pas à vous renseigner auprès de notre agent. Le Conseil Général peut également abonder dans certaines conditions. Meuse Entreprise peut vous apporter une assistance technique pour vos projets économiques. Que vous soyez un particulier porteur d un projet ou une association, d autres aides peuvent vous être octroyées. N hésitez pas à contacter le chargé de développement Alexis Gauthier. La Communauté de Communes organise régulièrement des évènements culturels. Pour faciliter la communication et pour que vous soyez au courant de tous les évènements, un publipostage est mis en place. Si vous souhaitez faire parti du mailing, il suffit d envoyer un mail à et vous serez automatiquement avertis. Vos coordonnées seront utilisées uniquement pour vous avertir des évènements, et ne seront pas publiées. Vous pouvez également vous inscrire sur la page Facebook, à «Meuse-Voie Sacree Tourisme». La Petite Auberge, nouveau bar tabac restaurant, a ouvert ses portes à Ancemont. Venez redécouvrir un lieu réaménagé, avec un nouveau propriétaire. Le bar tabac est déjà ouvert, et l ouverture du restaurant est prévue prochainement. Au croisement de la rue de la Gare, et de la route de Dieue. Votre bibliothèque ouvre ses portes à Souilly! Le mercredi 15 heures à 18 heures Le vendredi 16 heures à 18 heures 1er samedi du mois 15 heures à 18 heures 53 Voie sacrée, Souilly, 1er étage Ouvert à tous Music hall Circus sera à l honneur au spectacle de Noël, qui se tiendra le mardi 18 décembre au Gymnase de Souilly, l après midi, pour petits et grands! 18

19 Serge Nahant, Président VIE PRATIQUE Services Jean-Pierre Jaunel, 1er Vice Président, Voirie et Habitat Sylvain Bienaimé, 2ème Vice Président, Sports, Scolaire et Périscolaire Pascal Pierre, 3ème Vice Président, Développement économique et Aménagement de l Espace Christian Maurer, 4ème Vice Président, Environnement Dominique Jéronne, 5ème Vice Président, Cohésion Sociale et Affaires Culturelles Le Conseil Communautaire, organe décisionnel de la Communauté de Communes, est constitué de délégués communautaires qui représentent les communes (51 titulaires et 27 délégués suppléants). Ces délégués sont élus par chaque Conseil Municipal à la majorité absolue. Composition de l exécutif: Les membres du Bureau sont actuellement au nombre de douze. Le Bureau, organe exécutif de la Communauté de Communes, est composé du Président et de 5 Vices Présidents. Les compétences: Aménagement de l Espace ; Développement Economique ; Politique du Logement ; Environnement (ordures ménagères et préservation des milieux naturels) ; Equipements Culturels, Sportifs et Scolaires ; Cohésion Sociale ; Aménagement et Entretien de la Voirie ; Technologies de l Information et de la Communication (TIC). M. Alexis Gauthier Service développement local, Economie, Tourisme, Communication. Salle Intergénération, Route de Récourt Souilly Les services administratifs M. Daniel Miltgen Directeur général des services 1 route de Senoncourt, Ancemont orange.fr Mme Marie Josée Scausse Mlle Virginie Dietrich 19 Secrétaire-comptable 1 route de Senoncourt, Ancemont orange.fr Coordinatrice enfance-jeunesse Animatrice RAM Salle Intergénération, Route de Récourt Souilly

20 20 NOTES :

La redevance Incitative.

La redevance Incitative. La redevance Incitative. La Communauté de Communes «Le Tonnerrois en Bourgogne» (CCTB) met en place sur les 52 communes du territoire un nouveau système de facturation pour les Déchets Ménagers : LA REDEVANCE

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Codecom Avenir DOSSIER SPECIAL ENVIRONNEMENT. Bulletin d information de la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée. www.cc-meuse-voie-sacree.

Codecom Avenir DOSSIER SPECIAL ENVIRONNEMENT. Bulletin d information de la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée. www.cc-meuse-voie-sacree. Budget 2013 Enfance et Jeunesse Codecom Avenir Bulletin d information de la Communauté de Communes Meuse-Voie Sacrée 2013-2014 N 13 1 DOSSIER SPECIAL ENVIRONNEMENT www.cc-meuse-voie-sacree.fr SOMMAIRE

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES

RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES COMMUNAUTE DU PAYS DE VENDOME Direction Enfance Jeunesse Service Petite Enfance REGLEMENT INTERIEUR RELAIS PARENTS ASSISTANTES MATERNELLES 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PREAMBULE... 3 II. LES ETABLISSEMENTS

Plus en détail

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES

APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES APPEL A PROJETS ANIMATIONS PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES Date limite de dépôt des dossiers : 02/05/2014 1- PREAMBULE 1-1 Contexte institutionnel de l appel à projets : La Ville de Pontarlier, dans le

Plus en détail

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports

Direction Régionale Caisse d Allocations. des Sports Direction Régionale Caisse d Allocations et Départementale Familiales de la Jeunesse et du Calvados des Sports CAHIER DES CHARGES POUR LES LOISIRS DES PRÉADOLESCENT(E)S ET ADOLESCENT(E)S SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère Madame, Monsieur, L animation en direction de la jeunesse est maintenant bien installée dans notre village. Le poste d animateur a été

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2)

Le marché de l entreprise PREVOSTO passera donc de 91 093,95 HT soit 108 948.36 TTC à 98 672,13 HT soit 118 011.87 TTC (avenant n 2) 2013-01-9/1 (1) AVENANT N 2 LOT 1 NOUVELLE MAIRIE ENTREPRISE PREVOSTO DEMOLITION MUR ELARGISSEMENT BAIE-PORTE LOCAL ARCHIVES MASSIF PORTE-DRAPEAU Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal, un devis

Plus en détail

APPEL A PROJETS JEUNES 2015

APPEL A PROJETS JEUNES 2015 APPEL A PROJETS JEUNES 2015 La Direction Départementale de la Cohésion Sociale, le Conseil Général, la Mutualité Sociale Agricole et la Caisse d Allocations Familiales du Gard souhaitent promouvoir des

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente

Marin. 1ère Réunion publique. 18 juin 2014- Salle Polyvalente Marin 1ère Réunion publique 18 juin 2014- Salle Polyvalente action municipale consultative et icipative les commissions thématiques les comités consultatifs les réunions publiques les comités de hameaux

Plus en détail

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention

Appel à Projets Développement Durable. Dossier de demande de subvention Appel à Projets Développement Durable Dossier de demande de subvention IMPORTANT Ce dossier fait acte de document officiel et son usage est obligatoire. Nous vous invitons également à fournir tout document

Plus en détail

Guide pratique de la Redevance Incitative

Guide pratique de la Redevance Incitative Guide pratique de la Redevance Incitative Ernest NAVARRE, Président. Michel HÉRIEAU, Vice-Président en charge de la commission Collecte et traitement des Déchets. La loi relative à la mise en œuvre du

Plus en détail

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015

Commune de Plaisance. Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 29 janvier 2015 Commune de Plaisance Page 1 / 13 Conseil municipal du 29 janvier 2015 L an DEUX MILLE QUINZE, le VINGT-NEUF du mois

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

Guide de la redevance

Guide de la redevance Communauté de Communes du Kochersberg et de l Ackerland Guide de la redevance Gestion des déchets ménagers Furdenheim Handschuheim Hurtigheim Quatzenheim Définition La redevance incitative au tri des déchets

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires!

C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! C est reparti pour les Nouvelles Activités Périscolaires! Ecoles de la Communauté de Communes du Pays de Chalindrey École de LE PAILLY (maternelle & élémentaire) Cette plaquette est téléchargeable sur

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014

Réforme de la politique de la ville. Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Réforme de la politique de la ville Rencontre territoriale (Auvergne, Bourgogne, Rhône-Alpes) Lyon - 8 juillet 2014 Restitution de l atelier n 3 : Intitulé : Les communes et agglomérations concernées par

Plus en détail

REUNION du 24 OCTOBRE 2012

REUNION du 24 OCTOBRE 2012 REUNION du 24 OCTOBRE 2012 Le Conseil Municipal s'est réuni le 24 octobre 2012 à 20 h sous la présidence de M. DUCOUT, Maire, en présence de tous les élus à l exception de M Pierre BROUQUEYRE, excusé (pouvoir

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC

PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC PROJET PEDAGOGIQUE MAISON DES JEUNES 2013 SERVICE JEUNESSE DE MONTERBLANC SOMMAIRE : I/ la maison des jeunes page 3 II/nos observations ayant amené ce projet page 4 III/ le projet éducatif et pédagogique

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

Ce dispositif poursuit les objectifs suivants :

Ce dispositif poursuit les objectifs suivants : Conseil général de la Dordogne Appel à candidature Résidence d écriture en Dordogne Communauté de communes du Pays de Jumilhac le Grand 1 er février 2014 31 mai 2014 Le Conseil général de la Dordogne met

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie!

GUIDE DU TRI. Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! GUIDE DU TRI Rentrée 2013 Sur le campus aussi, je trie! Édito Vous avez entre les mains le premier Guide du Tri du campus Lyon Ouest Écully. Il concerne les acteurs de l École Centrale de Lyon et d EMLYON

Plus en détail

PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU. DU 24 août 2010

PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU. DU 24 août 2010 - 1 - PROCÈS VERBAL DE LA RÉUNION DE BUREAU DU 24 août 2010 L an deux mille dix, le 24 août Le Bureau de la Communauté de Communes étant assemblé en session ordinaire, au lieu de ses séances, après convocation

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Principales étapes :

Principales étapes : Comment organiser une une classe de découvertes découvertes? Chalet Albarea / Association Alba DECOUVERTE 164 Route de l'authion (Peira-Cava) 06 440 LUCERAM Informations : Tel : 04 93 91 72 72 / 06 60

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!!

Association!Cinéma!l Ecran!!!! lundi!8!septembre!2014! 14,!passage!de!l Aqueduc! 93200!SaintADenis! Tel!:!0149336688!! AssociationCinémal Ecran lundi8septembre2014 14,passagedel Aqueduc 93200SaintADenis Tel:0149336688 Introduction Projetd extensionducinémal ECRAN Le cinéma l Ecran dans le centreaville existe depuis 1991(sa

Plus en détail

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX

public communal? PRIORITÉS STÉPHANAISES LE CHOIX DE SERVICES PUBLICS MUNICIPAUX Qu est-ce que le service public communal? LE SERVICE PUBLIC COMMUNAL STÉPHANAIS RASSEMBLE L ENSEMBLE DES SER- VICES ET ACTIVITÉS MIS EN PLACE PAR LA VILLE, SOUS LA CONDUITE DU MAIRE. CERTAINES FONCTIONS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud

DOSSIER DE PRESENTATION. affiche : Sylvain Guinebaud DOSSIER DE PRESENTATION affiche : Sylvain Guinebaud FETE DU LIVRE de FISMES Dimanche 31 MAI 2015 FEMMES, DES LIVRES ET VOUS Elle a passé le cap des 10 ans avec succès et tout nous encourage à repartir

Plus en détail

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays Page 1 sur 13 Communauté de Communes du Pays Thibérien Maison des Services 24800 THIVIERS Tél.: 05-53-622-822 Fax: 05-53-62-31-57 Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de

Plus en détail

N PORTABLE : 06.40.66.19.17

N PORTABLE : 06.40.66.19.17 Communauté de Communes de la Butte de Thil www.cc-buttedethil.fr Communauté de Communes de la Butte de Thil 17 rue de l Hôtel de Ville 21390 PRECY SOUS THIL 03.80.64.43.07 / 03.80.64.43.25 N PORTABLE :

Plus en détail

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE

APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE APPEL A PROJETS PROGRAMME DE PRÉFIGURATION DU PLAN NUMÉRIQUE I. Public cible de l appel à projets Un appel à projets est

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

PROGRAMME DE LÉGISLATURE

PROGRAMME DE LÉGISLATURE COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Saint-Sulpice, le 13 février 2012 - 2 - MUNICIPALITÉ DE SAINT-SULPICE PROGRAMME DE LÉGISLATURE 2011-2016 Préambule Conformément

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

Ce guide recense précisément toutes les possibilités d accueil de votre enfant jusqu à ses 12 ans par notre collectivité intercommunale.

Ce guide recense précisément toutes les possibilités d accueil de votre enfant jusqu à ses 12 ans par notre collectivité intercommunale. Être parent, c est être amené un jour à faire un choix du mode de garde, qu il s agisse d un accueil collectif ou individuel, occasionnel ou permanent. Notre objectif aujourd hui, à la Communauté de Communes

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation Refonder la démocratie locale à Grenoble Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation «J ai une idée, je partage un projet Je choisis des projets pour ma ville». DOSSIER DE PRESSE JEUDI

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d

RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES - ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) - RESTAURATION SCOLAIRE - TAP MATERNEL (Temps d RÈGLEMENT INTÉRIEUR SERVICES PÉRISCOLAIRES ALAE MATERNEL (Accueil de Loisirs Associé à l Ecole) RESTAURATION SCOLAIRE TAP MATERNEL (Temps d Accueil Périscolaire) ANNEE 2013 2014 La ville de JACOU organise

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION 15 DECEMBRE 2015 COMITE DE PILOTAGE

COMPTE RENDU DE REUNION 15 DECEMBRE 2015 COMITE DE PILOTAGE COMPTE RENDU DE REUNION 15 DECEMBRE 2015 COMITE DE PILOTAGE Objet : REFORME DES RYTMES SCOLAIRES BILAN DU 1 ER TRIMESTRE 2014-2015 Présents : La Municipalité : M. JUBAULT, Maire de Varennes-Jarcy M. DARMON,

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB

Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Guide des animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets ménagers Proposé par le SMICTOM LGB Animations scolaires sur le tri et le recyclage des déchets - Animations scolaires sur le tri et

Plus en détail

A chaque âge, son activité!

A chaque âge, son activité! A chaque âge, son activité! Petite Enfance Autour de l école Pendant les vacances scolaires et les mercredis édito Quel mode de garde choisir? Quelle activité proposer à vos enfants? Où trouver une structure

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION 2015

DOSSIER DE PRESENTATION 2015 DOSSIER DE PRESENTATION 2015 3 bonnes raisons de devenir Bistrot de Pays CHIFFRES CLEFS 22 ANNÉES D EXISTENCE PLUS DE 240 BISTROTS DE PAYS. RÉPARTIS SUR 10 RÉGIONS, ET 25 DÉPARTEMENTS. ORGANISÉS AU SEIN

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation

LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation KROUSAR THMEY - Nouvelle famille Première fondation cambodgienne d aide à l enfance défavorisée LE CENTRE DE PROTECTION PERMANENTE DE SIEM REAP Aménagements et travaux de réhabilitation Janvier à juillet

Plus en détail

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant»

Programme VAE 2014. «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Programme VAE 2014 Objectifs généraux : «Jouer c est partager, Les droits de l enfant» Sensibiliser petits et grands à la convention internationale des droits des enfants autour de la thématique «Jouer

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

LE CONTRAT DE CIVILITE

LE CONTRAT DE CIVILITE Logo LMCU PROJET LE CONTRAT DE CIVILITE Un contrat : pourquoi faire? Parce que la gestion des déchets est une responsabilité partagée : Particuliers, entreprises, commerçants, administrations ou collectivités,

Plus en détail

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées

La Maison. Départementale. des Personnes. Handicapées La Maison Départementale des Personnes Handicapées 0 800 31 01 31 Depuis son installation en 2006, la Maison Départementale des Personnes Handicapées assure le rôle de guichet unique départemental pour

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

Déchets professionnels

Déchets professionnels 2015 info service+ Des questions? Des informations complémentaires? Des problèmes d équipements? Un changement de situation? Le professionnel est invité à contacter directement le Syndicat du Val de Loir

Plus en détail

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Bac Pro S.P.V.L Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05 diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Partenaires ayant participé aux travaux de la 20ème CPC DIV division interministérielle

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL

1/ RENOVATION DU TERRAIN DE FOOTBALL 1 L an deux mille dix, le dix mai à dix neuf heures, les membres du Conseil Municipal se sont assemblés au lieu ordinaire de leurs séances, sous la Présidence de Monsieur VELAY Robert, Maire. Présents

Plus en détail

ENFANCE-JEUNESSE. Date de réalisation Juillet 2012

ENFANCE-JEUNESSE. Date de réalisation Juillet 2012 ENFANCE-JEUNESSE Date de réalisation Juillet 2012 Communauté de Communes du Pays de Thongue 101 rue de la Mairie 34290 Valros Tél : 04 67 98 10 79 / Fax : 04 67 98 29 81 Email : Enfance-jeunessethongue@orange.fr

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail