LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX"

Transcription

1 LES CONTREFAÇONS DE MONTRES ET BIJOUX Contrôle des métaux précieux (CMP) Collaboration CMP Douane Fédération Horlogère (FH) Titulaires de droits

2 Pourquoi un contrôle des métaux précieux? L'or, l'argent, le platine et le palladium sont considérés depuis des siècles comme particulièrement précieux. De par la valeur et l'attirance que les métaux précieux ont toujours exercé, l'être humain a de tout temps recherché à faire passer du faux pour du vrai. C'est ainsi que depuis l'antiquité déjà des falsifications bon marché ont été fabriquées pour tromper les gens crédules. Le contrôle des métaux précieux fut donc créé pour endiguer ces abus et lutter contre les contrefacteurs. 2

3 Historique du contrôle des métaux précieux 1880: le contrôle des métaux précieux est uniformisé pour l'ensemble de la Suisse: première loi fédérale 1930: révision totale de loi fédérale de 1880: entrée en vigueur le 1 er juillet 1934 "Loi fédérale sur le contrôle du commerce des métaux précieux et des ouvrages en métaux précieux" 1994: révision partielle de la loi fédérale de 1933 entrée en vigueur le 1 er août 1995 pas de changement du titre de la loi 3

4 Bases légales Législation non fiscale; police industrielle Loi sur le contrôle des métaux précieux (LCMP; RS ) Ordonnance sur le contrôle des métaux précieux (OCMP; RS ) Instructions concernant l'application de la législation sur les métaux précieux (ICMP) Ordonnance sur les taxes du contrôle des métaux précieux (OTax; RS ) 4

5 Buts de la LCMP Protection du fabricant contre la concurrence déloyale Protection du consommateur Maintien du bon renom de la qualité suisse dans le secteur des métaux précieux 5

6 Conseil fédéral Département fédéral des finances Direction générale des douanes Bureau central CMP 4 bureaux fédéraux 10 essayeurs du commerce 1 bureau cantonal 6

7 Bureaux de contrôle 4 bureaux fédéraux et 1 bureau cantonal La Chx-de-Fds Basel + subd. Bienne + subd. Le Noirmont Bern Zürich + DA Flughafen Genève + subd. aéroport Chiasso 45 essayeurs et essayeuses 7

8 Activités principales des bureaux de contrôle Poinçonnement officiel Contrôles transfrontaliers par sondage Surveillance du marché intérieur Analyses de métaux précieux 8

9 Titres légaux Or (Au): (9K) (14K) (18K) (22K) (24K) Argent (Ag): Platine (Pt): Pt 850 Pt 900 Pt 950 Pt 999 Palladium (Pd): Pd 500 Pd 950 Pd 999 9

10 Poinçons de maître Nina Ricci, Paris Omega Cartier, Paris Rolex Rado Patek Philippe 10

11 Poinçonnement officiel suisse Tête de Saint-Bernard 11

12 Poinçonnement officiel utilisé avant le 1 er août 1995 Ouvrages en métaux précieux 12

13 Poinçonnement officiel utilisé avant le 1 er août 1995 Boîtes de montres en métaux précieux de provenance étrangère 13

14 Convention de Vienne Poinçon commun 14

15 Collaboration CMP Douane Fédération Horlogère (FH) Titulaires de droits 15

16 Pourquoi le CMP s occupe-t-il de contrefaçons de montres et bijoux qui sont en majeure partie en métal non précieux? LCMP, art. 22a Dénonciation de marchandises suspectes Si le bureau central soupçonne qu un poinçon de maître ou une marque de fondeur ou d essayeur-juré ont été apposés indûment sur des marchandises importées, exportées ou en transit ou qu ils ont été imités, ou qu il y a violation des dispositions sur la protection de la propriété intellectuelle, il en informe le lésé. Il peut retenir les marchandises. 16

17 Comment découvre-t-on les contrefaçons? 17

18 Trafic postal et courriers (UPS, FedEx, DHL, TNT, etc.) Pour les montres commandées sur Internet (ventes aux enchères, sites de réplicas, ) Annonce des marchandises par la Poste ou les courriers év. vérification Douane Montres / bijoux Vérification par le CMP contestation Bureau central Fédération Horlogère FH: expertise / rapport Information: destinataire / maison lésée Plainte pénale Destruction 18

19 Trafic voyageurs (aéroports) Pour les montres achetées à l étranger par des touristes suisses Contrôle douanier en ordre Acheminement Bureau central Fédération Horlogère FH: expertise / rapport Information: destinataire / maison lésée Plainte pénale Destruction 19

20 Trafic de transit (aéroports) Pour les montres achetées à l étranger par des passagers étrangers en transit Service sécurité: Contrôle aux rayons X en ordre Acheminement contestation Douane Bureau central Fédération Horlogère FH: expertise / rapport Information: destinataire / maison lésée Plainte pénale Destruction 20

21 Auparavant Avant les révisions de la LPM et de la LDes du 1 er juillet 2008, la douane autorisait l importation de contrefaçons à usage privé suite à un arrêt de la cour de cassation du 19 janvier Extrait de cet arrêt, Montres Rolex SA contre X (pourvoi en nullité): Art. 58, 153 ss CP, art. 32 al. 2 LMF. Une montre achetée à l étranger pour son propre usage, puis importée en Suisse et dont l acheteur reconnaît ensuite qu elle est une contrefaçon, ne doit pas être confisquée lorsque l acheteur n a d autre intention que de continuer à l employer pour son propre usage. 21

22 Maintenant Différences dans le traitement des contrefaçons Douane Toutes les marchandises Sur demande d intervention Délai de 10 jours pour les titulaires de droits Contrôle des métaux précieux Seulement les montres et les bijoux Sans demande d intervention Pas de délais pour les titulaires de droits 22

23 Différentes contrefaçons possibles Marques Designs Désignations géographiques Brevets Poinçons officiels Indications techniques (par ex. chronomètre) 23

24 Toutes les marques sont touchées par les contrefaçons! 24

25 25

26 26

27 Lois touchées par les contrefaçons Code pénal suisse, art. 155 (CP RS 311.0) Loi fédérale sur la protection des marques et des indications de provenance (LPM RS ) Ordonnance du Conseil fédéral réglant l utilisation du nom «Suisse» pour les montres (RS ) Loi fédérale sur la protection des designs (LDes RS ) Loi fédérale sur les brevets (LBI RS ) Loi fédérale sur le contrôle du commerce des métaux précieux et des ouvrages en métaux précieux (LCMP RS ) Loi contre la concurrence déloyale (LCD RS 241) 27

28 Sur quelles bases le CMP décide s il s agit de contrefaçons? 28

29 Infraction à la LCMP 29

30 Autres indices Provenance du paquet (Chine, Thaïlande, etc.) Emballage des pièces (cachées dans un autre appareil, emballage primitif, absence d écrin et/ou de papiers de garantie) Qualité des pièces (suivant les pièces) Fonctionnement des poussoirs, des aiguilles, etc. En cas de doute, soumission à la FH. 30

31 Destruction de montres 31

32 Année Montres Bijouterie 19?? env Inconnu

33 L association STOP À LA PIRATERIE a pour but de lutter activement et durablement contre la contrefaçon et le piratage en sensibilisant le public et en renforçant la coordination et la coopération entre les secteurs public et privé ainsi qu au sein de ces secteurs. 33

34 STOP À LA PIRATERIE Plate-forme suisse de lutte contre la contrefaçon et la piraterie Stauffacherstrasse Berne Tél Fax Courriel Site 34

35 Cette brochure se trouve sur notre site 35

36 Merci de votre attention! Questions? 36

Loi fédérale sur le contrôle du commerce des métaux précieux et des ouvrages en métaux précieux*

Loi fédérale sur le contrôle du commerce des métaux précieux et des ouvrages en métaux précieux* Loi fédérale sur le contrôle du commerce des métaux précieux et des ouvrages en métaux précieux* (Loi sur le contrôle des métaux précieux; LCMP) ) du 0 juin 9 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

0.941.334.91. Convention

0.941.334.91. Convention Texte original 0.941.334.91 Convention entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relative à la reconnaissance réciproque des poinçons officiels apposés sur les ouvrages

Plus en détail

Indication des prix et publicité: les services bancaires et analogues. Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP)

Indication des prix et publicité: les services bancaires et analogues. Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Indication des prix et publicité: les services bancaires et analogues Ordonnance du 11 décembre 1978 sur l indication des prix (OIP) Feuille d information du 1 er janvier 2006 1. Base juridique et but

Plus en détail

L'action de la douane dans la lutte Anti-contrefaçon

L'action de la douane dans la lutte Anti-contrefaçon L'action de la douane dans la lutte Anti-contrefaçon Sensibilisation à la contrefaçon 7 février 2013 Christian LEBLANC, Directeur régional des douanes Benoît METZGER, Conseiller aux entreprises La contrefaçon

Plus en détail

Loi fédérale pour la protection des armoiries publiques et autres signes publics*

Loi fédérale pour la protection des armoiries publiques et autres signes publics* Loi fédérale pour la protection des armoiries publiques et autres signes publics* du 5 juin 9 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les articles 64 et 64 bis de la constitution fédérale )

Plus en détail

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS Objet : Garantie des métaux précieux. Ouvrages en métaux précieux commercialisés en France. Annexe : Différents cas de contrôle et de poinçonnage d ouvrages en provenance

Plus en détail

Loi sur la protection des armoiries de la Suisse et des autres signes publics*

Loi sur la protection des armoiries de la Suisse et des autres signes publics* Délai référendaire: 10 octobre 2013 Loi sur la protection des armoiries de la Suisse et des autres signes publics* (Loi sur la protection des armoiries, LPAP) du 21 juin 2013 L Assemblée fédérale de la

Plus en détail

Ordonnance réglant la communication des décisions pénales prises par les autorités cantonales

Ordonnance réglant la communication des décisions pénales prises par les autorités cantonales Ordonnance réglant la communication des décisions pénales prises par les autorités cantonales (Ordonnance sur la communication) du 1 er décembre 1999 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 265, al. 1, de

Plus en détail

Loi fédérale sur la protection des armoiries de la Suisse et autres signes publics

Loi fédérale sur la protection des armoiries de la Suisse et autres signes publics Loi fédérale sur la protection des armoiries de la Suisse et autres signes publics (Loi sur la protection des armoiries, LPASP) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l art. 122

Plus en détail

Gestioncoordonnéedes frontières: de la théorieà la pratique

Gestioncoordonnéedes frontières: de la théorieà la pratique ConférencePicard Gestioncoordonnéedes frontières: de la théorieà la pratique Mariya Polner Analyste chercheuse Unité Recherche et Stratégie OMD Genève, 14-16 septembre 2011 Que savons-nous des enjeux à

Plus en détail

Manuel. Examen professionnel. d agent de transports par route

Manuel. Examen professionnel. d agent de transports par route Manuel Examen professionnel d agent de transports par route Agent de transports par route Exigences aux examens Discipline 1 Notions juridiques Bases du droit expliquer la structure et coordonner les ressorts

Plus en détail

Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise. Institut National Algérien de la Propriété Industrielle

Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise. Institut National Algérien de la Propriété Industrielle Ministère de l Industrie, de la Petite et Moyenne Entreprise et de la Promotionde l Investissement Institut National Algérien de la Propriété Industrielle La contrefaçon dans le domaine des TIC, en vertu

Plus en détail

Contrefaçon en Belgique: comment se défendre?

Contrefaçon en Belgique: comment se défendre? Contrefaçon en Belgique: comment se défendre? Leen DE CORT, Attaché Affaires juridiques et internationales Office de la Propriété intellectuelle SPF Economie, PME, Classes moyennes et Energie Genève, le

Plus en détail

Indication des prix: un outil légal au service des commerçants

Indication des prix: un outil légal au service des commerçants Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Indication des prix: un outil légal au service des commerçants Petit déjeuner du commerce

Plus en détail

La protection des designs

La protection des designs La protection des designs Le design n existe pas seulement pour le plaisir des yeux. Il parle aussi à nos émotions. Il a le pouvoir de conférer à une chose purement utilitaire son caractère unique et précieux.

Plus en détail

Ordonnance sur le système de traitement des données relatives aux prestations de sécurité privées

Ordonnance sur le système de traitement des données relatives aux prestations de sécurité privées Ordonnance sur le système de traitement des données relatives aux prestations de sécurité privées (OTPSP) du 12 août 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 57h, al. 3, de la loi du 21 mars 1997 sur

Plus en détail

Directives pour l examen fédéral de conseil en brevets

Directives pour l examen fédéral de conseil en brevets Directives pour l examen fédéral de conseil en brevets En vertu de l article 3 1 let. b de l ordonnance sur les conseils en brevets (OCBr), la commission d examen a émis les directives suivantes. 1. Parties

Plus en détail

Fraude de masse - L approche belge. Luxembourg le 14.03.11

Fraude de masse - L approche belge. Luxembourg le 14.03.11 Fraude de masse - L approche belge Luxembourg le 14.03.11 Fernand Van Gansbeke Directeur DG Controle et Médiation Qu est-ce que la «fraude de masse» Tous types de fraude Utilisant tous les techniques de

Plus en détail

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007)

943.1. Loi fédérale sur le commerce itinérant. du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) Loi fédérale sur le commerce itinérant 943.1 du 23 mars 2001 (Etat le 1 er janvier 2007) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95 et 97 de la Constitution 1, vu le ch. II, al. 2,

Plus en détail

Le Centre contre le trafic d œuvres d art (ci-après : CPKU), fondé en 2014, a organisé la première

Le Centre contre le trafic d œuvres d art (ci-après : CPKU), fondé en 2014, a organisé la première CENTAR PROTIV KRIJUMČARENJA UMJETNINAMA CENTER AGAINST TRAFFICKING IN WORKS OF ART KLOSTERSKA 19 75 000 TUZLA BOSNA I HERCEGOVINA CPKUBIH@GMAIL.COM WWW.CPKU.ORG +387 61 185 733 RAPPORT DE LA CONFERENCE

Plus en détail

PRET-A-PORTER / MODE : LES BONNES PRATIQUES POUR ABORDER LE MARCHE CHINOIS. Paris, 20 octobre 2015 1

PRET-A-PORTER / MODE : LES BONNES PRATIQUES POUR ABORDER LE MARCHE CHINOIS. Paris, 20 octobre 2015 1 PRET-A-PORTER / MODE : LES BONNES PRATIQUES POUR ABORDER LE MARCHE CHINOIS Paris, 20 octobre 2015 1 Introduction Plus d 1,3 milliard d habitants et un pouvoir d achat qui augmente, la Chine : un Eldorado

Plus en détail

Noms de domaine Règles applicables et derniers développements

Noms de domaine Règles applicables et derniers développements Office fédéral de la communication OFCOM Noms de domaine Règles applicables et derniers développements Genève, 27 mai 2010 Stéphane Bondallaz, OFCOM Noms de domaine Une structure hiérarchique (www.) ofcom.admin.ch

Plus en détail

Ordonnance du 1 er juillet 1998 sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques (OREA)

Ordonnance du 1 er juillet 1998 sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques (OREA) BUWAL OFEFP UFAFP SAEFL Bundesamt für Umwelt, Wald und Landschaft Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage Ufficio federale dell'ambiente, delle foreste e del paesaggio Swiss Agency

Plus en détail

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Les régimes douaniers commerciaux ont pour objectif de créer, de développer et de consolider des échanges commerciaux avec des partenaires étrangers,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ (fabricants-artisans inscrits à la chambre des métiers ou au registre du commerce)

CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ (fabricants-artisans inscrits à la chambre des métiers ou au registre du commerce) CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ (fabricants-artisans inscrits à la chambre des métiers ou au registre du commerce) NOM : ADRESSE : DIRECTION REGIONALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS DE : EN VUE DE L

Plus en détail

Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique

Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique Communication sur le rôle de la douane dans l'application de la législation et la réglementation commerciales a la lumière de la pratique La douane a longtemps été assimilée à un «gendarme aux frontières»

Plus en détail

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE NOTAMMENT EN MATIÈRE DE COMMERCIALISATION DE LISTES D ADRESSES VENTE PAR CORRESPONDANCE JEUX-CONCOURS PUBLICITAIRES EDITION JUIN 2001 DE QUOI S AGIT-IL? Il n

Plus en détail

Ordonnance sur les services de télécommunication

Ordonnance sur les services de télécommunication Seul le texte publié dans le Recueil officiel du droit fédéral fait foi! Ordonnance sur les services de télécommunication (OST) Modification du 5 novembre 2014 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance

Plus en détail

De la dénonciation à la sanction, risques encourus

De la dénonciation à la sanction, risques encourus De la dénonciation à la sanction, risques encourus Reinhard P. Moeri, avocat & notaire, chef section surveillance du marché, Autorité de Contrôle LBA Séminaire de formation continue OAR-G, Genève 23.11.2006

Plus en détail

LA CONTREFAÇON : UNE MENACE À LA HAUSSE

LA CONTREFAÇON : UNE MENACE À LA HAUSSE LA CONTREFAÇON : UNE MENACE À LA HAUSSE Autrefois confinée au luxe et considérée comme «la rançon de la gloire», la contrefaçon sévit aujourd hui dans tous les secteurs d activité. Une entreprise sur deux

Plus en détail

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S )

L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) L A C O M M I S S I O N C O N C O R D A T A I R E C O N C E R N A N T L E S E N T R E P R I S E S D E S E C U R I T E ( C E S ) Directives du 3 juin 2004 concernant l'examen portant sur la connaissance

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

TOUS ENSEMBLE CONTRE LE FAUX

TOUS ENSEMBLE CONTRE LE FAUX TOUS ENSEMBLE CONTRE LE FAUX 2013 organisée sous l égide de avec le soutien de par PRÉSENTATION DU PROJET TOUS ENSEMBLE CONTRE LE FAUX MESSAGE PRINCIPAL La contrefaçon est un véritable fléau qui nous concerne

Plus en détail

Loi modifiant la Loi concernant l impôt sur le tabac et d autres dispositions législatives principalement afin delutter contre la contrebande de tabac

Loi modifiant la Loi concernant l impôt sur le tabac et d autres dispositions législatives principalement afin delutter contre la contrebande de tabac PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 59 (2009, chapitre 47) Loi modifiant la Loi concernant l impôt sur le tabac et d autres dispositions législatives principalement afin delutter

Plus en détail

IVAN CHERPILLOD Avocat, prof. à l Université de Lausanne LISTE DES PUBLICATIONS

IVAN CHERPILLOD Avocat, prof. à l Université de Lausanne LISTE DES PUBLICATIONS IVAN CHERPILLOD Avocat, prof. à l Université de Lausanne LISTE DES PUBLICATIONS I. Monographies L objet du droit d auteur, thèse, Lausanne 1985 Le droit d auteur en Suisse, Lausanne 1986 La fin des contrats

Plus en détail

Décisions n 2014-6 LOM du 7 novembre 2014. Dispositions du droit de la propriété intellectuelle applicables en Polynésie française

Décisions n 2014-6 LOM du 7 novembre 2014. Dispositions du droit de la propriété intellectuelle applicables en Polynésie française Commentaire Décisions n 2014-6 LOM du 7 novembre 2014 Dispositions du droit de la propriété intellectuelle applicables en Polynésie française Le Conseil constitutionnel a été saisi le 18 août 2014, par

Plus en détail

Vendre son Or sur Internet : un geste fort pour la planète.

Vendre son Or sur Internet : un geste fort pour la planète. Vendre son Or sur Internet : un geste fort pour la planète. GoldbyGold.com Dossier de presse Mars 2010 Le recyclage Un geste fort pour la planète. Vendre ses vieux objets en Or et les faire recycler, c

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine:

Accord de libre-échange Suisse-Chine: Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d état à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine: Importance,

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition Swiss made 7 juin 25 novembre 2007 T : 0041 32 967 68 61 F : 0041 32 722 07 61. www.chaux-de-fonds.

Dossier de presse. Exposition Swiss made 7 juin 25 novembre 2007 T : 0041 32 967 68 61 F : 0041 32 722 07 61. www.chaux-de-fonds. Dossier de presse Exposition Swiss made Rue des Musées 29 2301 La Chaux-de-Fonds T : 0041 32 967 68 61 F : 0041 32 722 07 61 mih.vch@ne.ch www.mih.ch www.chaux-de-fonds.ch SWISS MADE. Les deux mots de

Plus en détail

Office fédéral de la communication Secrétariat d'etat à l'économie SECO. Bienvenue. 18 juin 2015

Office fédéral de la communication Secrétariat d'etat à l'économie SECO. Bienvenue. 18 juin 2015 Office fédéral de la communication Secrétariat d'etat à l'économie SECO Bienvenue 18 juin 2015 Protection des consommateurs dans le secteur des télécommunications Marché Dynamique Nouveaux modèles commerciaux

Plus en détail

Loi fédérale pour la protection des armoiries de la Suisse et autres signes publics (Loi pour la protection des armoiries, LPASP)

Loi fédérale pour la protection des armoiries de la Suisse et autres signes publics (Loi pour la protection des armoiries, LPASP) Loi fédérale pour la protection des armoiries de la Suisse et autres signes publics (Loi pour la protection des armoiries, LPASP) Avant-projet du... L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu

Plus en détail

Loi fédérale sur l organisation de La Poste Suisse

Loi fédérale sur l organisation de La Poste Suisse Loi fédérale sur l organisation de La Poste Suisse (Loi sur l organisation de la Poste, LOP) 783.1 du 17 décembre 2010 (Etat le 1 er octobre 2012) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu l

Plus en détail

Charte de lutte contre la contrefaçon sur Internet

Charte de lutte contre la contrefaçon sur Internet Charte de lutte contre la contrefaçon sur Internet Préambule 1. La contrefaçon constitue un réel fléau pour la société. Elle trompe les consommateurs et menace leur santé et leur sécurité, notamment lorsque

Plus en détail

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route (OTVM) 744.103 du 1 er novembre 2000 (Etat le 12 août 2003) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 11, 12 et

Plus en détail

CHAPITRE 3 10-1-1 CHAPITRE 3 : Règles d utilisation et de protection de la marque PEFC/Validé par AGE du 03.01.2012 37

CHAPITRE 3 10-1-1 CHAPITRE 3 : Règles d utilisation et de protection de la marque PEFC/Validé par AGE du 03.01.2012 37 CHAPITRE 3 10-1-1 37 CHAPITRE 3 RÈGLES D UTILISATION ET DE PROTECTION DE LA MARQUE PEFC A. UTILISATION DE LA MARQUE PEFC Les règles d utilisation de la marque PEFC figurent en annexe 16 du présent schéma

Plus en détail

Accord de libre-échange Suisse-Chine

Accord de libre-échange Suisse-Chine Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Direction des affaires économiques extérieures Accord de libre-échange Suisse-Chine Christian

Plus en détail

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES

LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES LA CONTREFAÇON NOTIONS ESSENTIELLES. Définition... 2. Qu'est-ce que la contrefaçon?... 2. Un fléau mondial... 2. Ses dangers... 3. Comment la déceler?... 4. Lutter contre la contrefaçon... 4. Qui est en

Plus en détail

Ordonnance sur le contrôle du trafic transfrontière de l argent liquide

Ordonnance sur le contrôle du trafic transfrontière de l argent liquide Ordonnance sur le contrôle du trafic transfrontière de l argent liquide du 11 février 2009 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 130 de la loi du 18 mars 2005 sur les douanes (LD) 1, arrête: Art. 1 Objet

Plus en détail

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route (OTVM) 744.103 du 1er novembre 2000 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al.

Plus en détail

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...................................................................................... 5 I. CODES Code civil (extraits)...............................................................................

Plus en détail

Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste

Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste Au nom du peuple, La chambre des députés ayant adopté. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Titre Premier : Dispositions

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE

LES CHIFFRES CLÉS DE LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE LES CHIFFRES CLÉS DE LA LUTTE CONTRE LA FRAUDE En 2013, la douane enregistre des résultats en progression dans tous les ssecteurs. En matière de lutte contre la contrebande, les saisies de stupéfiants

Plus en détail

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE

LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE LOIS ET DECRETS PUBLIES DANS LA FEUILLE OFFICIELLE Feuille officielle numéro 84, du 3 novembre 2000 Délai référendaire: 13 décembre 2000 Loi d'introduction de la loi fédérale sur les jeux de hasard et

Plus en détail

Loi sur les chiens. Section 2. Protection contre les blessures dues à des chiens. Projet

Loi sur les chiens. Section 2. Protection contre les blessures dues à des chiens. Projet Loi sur les chiens Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 80, al. 1, 2 et 2 bis, et 120, al. 2, de la Constitution 1, vu le rapport de la Commission de la science, de l

Plus en détail

Collaboration entre le SPF Economie et les acteurs privés dans le cadre de la lutte contre la fraude sur Internet dans les secteurs économiques

Collaboration entre le SPF Economie et les acteurs privés dans le cadre de la lutte contre la fraude sur Internet dans les secteurs économiques Collaboration entre le SPF Economie et les acteurs privés dans le cadre de la lutte contre la fraude sur Internet dans les secteurs économiques Mission de la DGCM du SPF Economie Contribuer à la création

Plus en détail

Les risques juridiques du «e-business»

Les risques juridiques du «e-business» Les risques juridiques du «e-business» Michel Jaccard BCCC Avocats Genève Lausanne Démarche Aperçu des principaux risques juridiques liés à la conduite d une activité commerciale «en ligne», pour : Une

Plus en détail

Promotions économiques régionales

Promotions économiques régionales Le fil rouge pour la création d entreprise Lausanne Région Association de la Région Cossonay - Aubonne - Morges Association de la Région du Gros-de-Vaud INTRODUCTION Ce livret, édité par les trois associations

Plus en détail

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse

pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse GUIDE PRATIQUE pour des requêtes concernant l autorisation en tant que bourse suisse ou organisation analogue à une bourse Edition du 11 juin 2014 But Le présent guide pratique est un simple instrument

Plus en détail

Ordonnance sur le transfert international des biens culturels

Ordonnance sur le transfert international des biens culturels Ordonnance sur le transfert international des biens culturels (Ordonnance sur le transfert des biens culturels, OTBC) 444.11 du 13 avril 2005 (Etat le 1 er juillet 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu l

Plus en détail

La loi fédérale du 12 décembre 2014 sur la mise en œuvre des recommandations du GAFI, révisées en 2012

La loi fédérale du 12 décembre 2014 sur la mise en œuvre des recommandations du GAFI, révisées en 2012 La loi fédérale du 12 décembre 2014 sur la mise en œuvre des recommandations du GAFI, révisées en 2012 Dr Riccardo Sansonetti Chef de la section criminalité financière Secrétariat d'etat aux questions

Plus en détail

lesquels, après s être communiqué leurs pleins pouvoirs, trouvés en bonne et due forme, sont convenus des dispositions suivantes:

lesquels, après s être communiqué leurs pleins pouvoirs, trouvés en bonne et due forme, sont convenus des dispositions suivantes: Texte original 0.783.593.49 Convention entre la Suisse et la France réglant le service postal sur les lignes de Frasne à Vallorbe et de Pontarlier à Vallorbe, ainsi qu à la gare internationale de Vallorbe

Plus en détail

Master-2 Recherche et Professionnel Droit de la coopération économique et des affaires internationales

Master-2 Recherche et Professionnel Droit de la coopération économique et des affaires internationales 1 Master-2 Recherche et Professionnel Droit de la coopération économique et des affaires es Universite Nationale du Vietnam-Hanoi Faculté de Droit Matières Objectifs du cours Compétences acquises UE UE-1

Plus en détail

STATUTS. La Conférence des procureurs de Suisse (SSK/cps/cps) est une association au sens des art. 60 ss. CC.

STATUTS. La Conférence des procureurs de Suisse (SSK/cps/cps) est une association au sens des art. 60 ss. CC. STATUTS des Vereins Schweizerische Staatsanwälte-Konferenz (SSK) Conférence des procureurs de Suisse (cps) Conferenza dei procuratori della Svizzera (cps) Art. Nom, but, siège La Conférence des procureurs

Plus en détail

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP)

Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) Prestations de nettoyage et d entretien des locaux, y compris la vitrerie de la Maison des Services Publics (MSP) CAHIER DES CHARGES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Maître d'ouvrage / Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ

CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ CAHIER DES CHARGES AUDIT QUALITÉ DU FABRICANT NOM : ADRESSE : DIRECTION REGIONALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS DE : EN VUE DE L OBTENTION DE LA DELEGATION DE POINCON DE GARANTIE 1 PREAMBULE L attention

Plus en détail

Thomas Legier. Vie privee, image volee

Thomas Legier. Vie privee, image volee Thomas Legier Docteur en droit, avocat Vie privee, image volee La protection penale de la personnalite contre les prises de vues ST/EMPFLI EDITIONS SA BERNE 1997 Table des matteres TABLE DES MATIERES Table

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 55 29 avril 2008. S o m m a i r e PROTECTION DES CONSOMMATEURS

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 55 29 avril 2008. S o m m a i r e PROTECTION DES CONSOMMATEURS MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 759 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 55 29 avril 2008 S o m m a i r e PROTECTION DES CONSOMMATEURS Loi du

Plus en détail

Le produit. Nos agents régionaux sont à votre entière disposition. Vous pouvez également consulter le site swissworldcargo.com/swiss-valuables

Le produit. Nos agents régionaux sont à votre entière disposition. Vous pouvez également consulter le site swissworldcargo.com/swiss-valuables Swiss Valuables Swiss Valuables est notre solution phare pour tous types d objets de valeur. Discrétion absolue, fiabilité et précision suisses à la clé. L environnement Les avantages Or, billets de banque,

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE

CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE CHARTE DES BONNES PRATIQUES INTERNET CHARTE DES BONNES PRATIQUES A L USAGE DES SITES WEB DES SYNDICATS CFDT SANTÉ-SOCIAUX - Annexe au règlement intérieur SOMMAIRE PRÉAMBULE La Charte des bonnes pratiques

Plus en détail

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route (OTVM) du 2 septembre 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al. 2, 7, al. 2, 9a, al. 5, 11, al. 4,

Plus en détail

Loi fédérale sur la protection des marques et des indications de provenance

Loi fédérale sur la protection des marques et des indications de provenance Loi fédérale sur la protection des marques et des indications de provenance (Loi sur la protection des marques, LPM) 232.11 du 28 août 1992 (Etat le 1 er juillet 2011) L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Swiss Post GLS Dédouanement UE pour les colis à l exportation

Swiss Post GLS Dédouanement UE pour les colis à l exportation Swiss Post GLS Dédouanement UE pour les colis à l exportation Leading partnership in parcel logistics De nouvelles possibilités pour les exportations suisses: les solutions de dédouanement UE de Swiss

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CHANGE ET REVENU CONTRÔLE DE RAPATRIEMENT. 15, Octobre 2013

RÈGLEMENT DE CHANGE ET REVENU CONTRÔLE DE RAPATRIEMENT. 15, Octobre 2013 RÈGLEMENT DE CHANGE ET REVENU CONTRÔLE DE RAPATRIEMENT 15, Octobre 2013 2 SOMMAIRE 1. Contrôle de rapatriement des revenus en Russie 2. Documents de transaction 3. Violation de la législation monétaire

Plus en détail

S P K C S E. Procédure de qualification pour la formation professionnelle initiale du commerce de détail Gestionnaire du commerce de détail

S P K C S E. Procédure de qualification pour la formation professionnelle initiale du commerce de détail Gestionnaire du commerce de détail S P K C S E im Detailhandel dans le Commerce de Détail nel Commercio al Dettaglio Procédure de qualification pour la formation professionnelle initiale du commerce de détail Gestionnaire du commerce de

Plus en détail

INSTITUT DE SÉCURITÉ

INSTITUT DE SÉCURITÉ INSTITUT DE SÉCURITÉ Organisation de l extinction dans l entreprise Fiche de sécurité 1801-00.f précédemment Feuille SPI AE 7 Page 1 Généralités 2 2 Formation du personnel 2.1 Principes fondamentaux 2

Plus en détail

Données statistiques

Données statistiques République et Canton de Genève Département de l'economie, de l'emploi et des affaires Extérieures Mai 2003 Données statistiques Le commerce extérieur du canton de Genève en Analyse structurelle Edition

Plus en détail

MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in»

MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in» MARQUAGE DE L ORIGINE «Made in» (Mise à jour : DGDDI/Bureau E1 et DGCCRF/Bureau 3A-juillet ) 1. LE MARQUAGE DE L ORIGINE SUR LE TERRITOIRE DE L UNION EUROPEENNE ET A L'IMPORTATION Aucune disposition nationale

Plus en détail

INVESTIGATION INTERNE AUX ENTREPRISES: LE CADRE JURIDIQUE

INVESTIGATION INTERNE AUX ENTREPRISES: LE CADRE JURIDIQUE INVESTIGATION INTERNE AUX ENTREPRISES: LE CADRE JURIDIQUE Dr Marc Henzelin, LLM Genève, le 23 mars 2011 EXEMPLES: Investigation interne dans une banque pour vérifier si un gestionnaire de fortune a commis

Plus en détail

510.411 Ordonnance concernant la protection des informations de la Confédération

510.411 Ordonnance concernant la protection des informations de la Confédération Ordonnance concernant la protection des informations de la Confédération (Ordonnance concernant la protection des informations, OPrI) du 4 juillet 2007 (Etat le 1 er janvier 2015) Le Conseil fédéral, vu

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION SOMMAIRE. Loi du 27 mai 1975 portant approbation de la Convention sur la ciculation routière, signée à Vienne, le 8 novembre

RECUEIL DE LEGISLATION SOMMAIRE. Loi du 27 mai 1975 portant approbation de la Convention sur la ciculation routière, signée à Vienne, le 8 novembre MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 817 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 41 14 juillet 1975 SOMMAIRE Loi du 27 mai 1975 portant approbation

Plus en détail

946.231.13 Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Côte d Ivoire

946.231.13 Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Côte d Ivoire Ordonnance instituant des mesures à l encontre de la Côte d Ivoire du 19 janvier 2005 (Etat le 11 mars 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 2 de la loi du 22 mars 2002 sur les embargos (LEmb) 1,

Plus en détail

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure

Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015. Aperçu de la balance des paiements et de la position extérieure Communication Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 communications@snb.ch Zurich, le 22 juin 2015 Balance suisse des paiements et position extérieure: premier trimestre 2015 Aperçu de

Plus en détail

Demande formelle de l entreprise ou de l association économique

Demande formelle de l entreprise ou de l association économique Demande d habilitation à remettre à ses employés, ses membres ou aux personnes qui travaillent pour ces membres les cartes de légitimation pour commerçants itinérants Demande formelle de l entreprise ou

Plus en détail

Bijouterie 2012-2013

Bijouterie 2012-2013 Bijouterie 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 6 1. Définition...6 2. Accès à la profession...6 3. Typologie des intervenants...7 Analyse économique 9 1. Principales données économiques

Plus en détail

Transactions commerciales et commerce électronique : quels risques au regard de la Loi fédérale sur la protection des données?

Transactions commerciales et commerce électronique : quels risques au regard de la Loi fédérale sur la protection des données? Transactions commerciales et commerce électronique : quels risques au regard de la Loi fédérale sur la protection des données? Corinne Pirlot, titulaire du brevet d avocat EY Law SA, Genève 1 Bases légales

Plus en détail

La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme

La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme La législation relative à la lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme Présentation des obligations professionnelles des métiers du conseil et de la finance 19 mai 2011 Christophe ZEEB

Plus en détail

Conditions générales Définitions Acceptation des termes Vos obligations bordereau de transport Avis de transport aérien Transport routier

Conditions générales Définitions Acceptation des termes Vos obligations bordereau de transport Avis de transport aérien Transport routier Conditions générales Définitions Dans le présent bordereau de transport, «nous», «notre/nos» et «Fedex» se rapportent à Federal Express Corporation ; ses filiales, branches et entités contrôlées et leurs

Plus en détail

La sécurité des patients exige la tolérance zéro

La sécurité des patients exige la tolérance zéro Dossier thématique 2/12 Politique de santé Faits relatifs à des questions de politique de santé et position de l industrie pharmaceutique La sécurité des patients exige la tolérance zéro Une contrefaçon

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Collaborateur Fichier Central

CENTRE DE FORMATION. Diplôme Collaborateur Fichier Central CENTRE DE FORMATION Diplôme Collaborateur Fichier Central Nos formations à Genève Diplôme Collaborateur Fichier Central Objectifs Le Centre de Formation VisionCompliance a mis en place la formation métier

Plus en détail

Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP

Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP Ordonnance sur le système d information relatif au service VIP (Ordonnance SIVIP) du 18 novembre 2015 Le Conseil fédéral suisse, vu la loi du 21 mars 1997 sur l organisation du gouvernement et de l administration

Plus en détail

Traité entre la Principauté de Liechtenstein la Confédération suisse sur la protection conférée par les brevets d invention

Traité entre la Principauté de Liechtenstein la Confédération suisse sur la protection conférée par les brevets d invention Traité entre la Principauté de Liechtenstein la Confédération suisse sur la protection conférée par les brevets d invention (Traité sur les brevets) Conclu à Vaduz le 22 décembre 1978 Entré en vigueur

Plus en détail

Ordonnance de classement Art. 319 ss CPP

Ordonnance de classement Art. 319 ss CPP Procureure fédérale: Collaboratrice juridique: Greffière: Procédure n o : Lausanne, le 11 décembre 2014 SV.13.0530- Ordonnance de classement Art. 319 ss CPP Dans la cause pénale Personnes prévenues A.,

Plus en détail

05.453 n Initiative parlementaire. Interdiction des pitbulls en Suisse (Kohler)

05.453 n Initiative parlementaire. Interdiction des pitbulls en Suisse (Kohler) Conseil national Session d'été 009 e-parl 9.08.009 09:0 - - 05.453 n Initiative parlementaire. Interdiction des pitbulls en Suisse (Kohler) de la science, de l'éducation et de la culture du Conseil national

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Neugasse 6 CH8005 Zürich Tél.: +41 (0)44 250 88 11 Fax: +41 (0)44 250 88 22 Email: blaettler@holzenergie.ch Tél.: +41 (0)21 310 30 36 direct Répertoire des appareils de chauffage conforme à l OPair Feuille

Plus en détail

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels

modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Ordonnance du 29 juin 2004 Entrée en vigueur : 01.07.2004 modifiant certaines dispositions dans le domaine de la police du feu et de la protection contre les éléments naturels Le Conseil d Etat du canton

Plus en détail

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg

relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg .0.8 Ordonnance du 4 avril 007 relative à la sécurité et à la protection de la santé au travail dans l administration cantonale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles 8 à 88 de la loi

Plus en détail

Franchir les Alpes «Phase Rouge» et système compte-gouttes

Franchir les Alpes «Phase Rouge» et système compte-gouttes Franchir les Alpes «Phase Rouge» et système compte-gouttes Franchir les Alpes pour les entreprises de logistique signifie, en particulier pour celles qui transportent des denrées périssables, passer par

Plus en détail

Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques

Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques Ordonnance sur la restitution, la reprise et l élimination des appareils électriques et électroniques (OREA) 814.620 du 14 janvier 1998 (Etat le 12 juillet 2005) Le Conseil fédéral suisse, vu les art.

Plus en détail

Résultats 2011. de la DGCCRF

Résultats 2011. de la DGCCRF Résultats 2011 de la DGCCRF Bilan général 2011 Les chiffres clés 2011 Les contrôles de la DGCCRF 853 000 vérifications effectuées 153 000 établissements contrôlés 240 000 analyses 9 600 sites internet

Plus en détail

portant adhésion du canton de Fribourg à la convention portant révision du concordat sur les entreprises de sécurité

portant adhésion du canton de Fribourg à la convention portant révision du concordat sur les entreprises de sécurité Décret du 7 novembre 2003 Entrée en vigueur :... portant adhésion du canton de Fribourg à la convention portant révision du concordat sur les entreprises de sécurité Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Plus en détail