La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel"

Transcription

1 La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel Pictet Asset Management 2015 Destiné aux investisseurs professionnels

2 Vue d ensemble Pour l'observateur lambda, ce pourrait être un remake de Une vague d'entrées en bourse de sociétés Internet et technologiques a ravivé le souvenir de la bulle de la fin des années 1990, lorsque des entreprises dotées de modèles d'affaires axés sur le Web pouvaient atteindre des valorisations stratosphériques avant d'avoir réalisé le moindre profit. Après analyse toutefois, la situation paraît fondamentalement différente. L'accélération des développements technologiques, la prolifération d'appareils mobiles et la génération d'immenses quantités de données entraînent une véritable révolution numérique, dont les répercussions vont bien au-delà des secteurs de la technologie, des médias et des télécommunications. Non seulement les opportunités d investissement sont plus nombreuses qu'elles ne l'étaient il y a 15 ans, mais les valorisations montrent que les investisseurs ont aujourd'hui une perception plus réaliste des perspectives des entreprises qu'au plus fort du boom Internet. Cette révolution numérique crée de nouveaux domaines de spécialité et de nouvelles pratiques commerciales; des changements si profonds que les entreprises incapables de s'adapter pourraient bien voir leur compétitivité mise à mal. Selon les gérants de Pictet-Digital Communication, deux types de sociétés se profilent comme les grandes bénéficiaires de cette transition: les fournisseurs de solutions novatrices aidant les entreprises traditionnelles à se mettre à l'heure numérique, et les sociétés créées au format numérique (born digital) dont les nouveaux modèles commerciaux bousculent les secteurs établis. Compte tenu de leur potentiel, ces dernières pourraient enregistrer une croissance supérieure à celle du secteur et polariser les investissements à l'avenir. La Chine est à la pointe de cette révolution numérique. L'Internet et le commerce électronique constituent pour le pays une importante source de croissance, contribuant à transformer un modèle économique tiré par les exportations en un modèle tiré par la consommation. 2 Pictet Asset Management

3 Accélération du mouvement de convergence En termes de croissance, la technologie mobile dépasse largement les cycles informatiques précédents. Les dépenses informatiques devraient progresser au rythme de 3,8% en 2015, selon l'institut de recherche International Data Corporation (IDC), Devices/Users mais MM in Log la scale) croissance Mainframe des investissements Minicomputer associés aux courants les plus pénétrants de la technologie l'informatique en nuage (le cloud), l'internet mobile, les réseaux sociaux et les mégadonnnées Shortening (big cycles data) pourraient atteindre jusqu'à 13,8%. 100 En effet, le secteur entre dans une phase 1 d'expansion, caractérisée 10MM+ Units par une adoption toujours 1MM+ Units plus large de ces quatre technologies et par leur ILL. 1 CHRONOLOGIE DES CYCLES INFORMATIQUES 1980 Appareils/Utilisateurs (millions, échelle logarithmique) Unités centrales Mini-ordinateurs 1,000,000 10, MN+ Accélération des cycles 10 MN convergence progressive en une puissante plate-forme. Des processeurs plus avantageux et plus rapides comme anticipé par la loi de Moore, des capacités Desktop de réseaux Mobileaccrues et Internet des stockages internet de données internet plus efficaces of things ont accéléré cette transition (ill.1). Cette vague d'innovations technologiques annonce un bouleversement aussi profond que l'ère des unités Tens centrales of billions of units entre les années Billions 1960 of et units et la > 7bn phase des ordinateurs 1BN+ units/users personnels, qui 2018 > a 50bn vu le 2023 > 1 tr. développement de l'internet et l'avènement des téléphones intelligents (smartphones). PC 100MM+ units INCREASED INTEGRATION Ordinateurs personnels 100 MN INTÉGRATION ACCRUE 1 MD Internet fixe MILLIARDS D'UNITÉS Internet mobile Internet des objets DIZAINES DE MILLIARDS D'UNITÉS 2014 > 7md 2020 > 50md Source: Rapport Morgan Stanley sur l'internet mobile La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel 3

4 Cette mégatendance englobe plusieurs nouvelles technologies clés. La plus puissante réside peut-être dans l'internet des objets (Internet of Things ou IoT), des appareils intelligents équipés de détecteurs et connectés (ill. 2). Montres, caméras de surveillance, machines à café, véhicules et équipements médicaux ne sont que quelques exemples d'objets appelés à intégrer l'écosystème numérique. Selon la firme technologique américaine Cisco Systems, le nombre de dispositifs connectés à Internet passera de 10 à 50 milliards d'ici à Une évolution qui, d'après IDC, pourrait se traduire par un marché de 3000 milliards de dollars de revenus d'ici à 2018, couvrant divers secteurs technologiques, parmi lesquels les équipements de télécommunication (connectivité sans fil), le hardware informatique (objets connectés portables), les semi-conducteurs, l'analyse de données et le stockage sur le cloud (ill. 3.) Mais au-delà de l'augmentation exponentielle des appareils connectés, le potentiel commercial de l'iot réside aussi dans sa capacité de transformation de la relation client. Les sociétés spécialisées dans l'internet, les médias, le commerce en ligne, les logiciels d'application et l'analyse de données en particulier ont désormais accès à des analyses de marketing et de comportement des clients de meilleure qualité, des informations susceptibles de mettre au jour de nouvelles opportunités de croissance rentable. L'adoption de l'internet des objets se généralise... ILL. 2 PANORAMA DE L'INTERNET DES OBJETS Objets connectés portables Véhicules connectés Logements connectés Villes connectées Internet industriel Transports Energie Santé Source: Goldman Sachs Global Investment Research...et alimentera l'expansion d'un marché de 3000 milliards de dollars d'ici à 2020 ILL. 3 REVENU MONDIAL DE L'INTERNET DES OBJETS Revenu mondial de l'internet des objets (milliards de dollars) Croissance, % Taux de croissance annuelle composée = 12,5% Source: IDC 4 Pictet Asset Management

5 Les entreprises se mettent à l'heure numérique S'adapter à l'ère numérique devient une question de survie pour les entreprises. Selon IDC, d'ici à 2018, un tiers de leaders de marché, tous secteurs confondus ou presque, seront confrontés à la concurrence de nouveaux arrivants, mieux équipés pour capitaliser sur le potentiel des technologies numériques (ill. 4). Pour se prémunir contre cette menace, de nombreuses entreprises établies, opérant dans une vaste gamme de secteurs, augmentent leurs budgets de logiciels. Plusieurs se tournent également vers les fournisseurs de logiciels basés sur le cloud, un nouveau type de sociétés spécialisées, capables de traiter d'immenses quantités de données et aider de grandes firmes établies à développer leurs capacités numériques. Medidata appartient à cette nouvelle génération de «facilitateurs numériques». Cette entreprise américaine développe des applications basées sur le cloud, qui aident les sociétés pharmaceutiques à collecter, analyser et exploiter des données à tous les stades de développement clinique, jusqu'au moment où les nouveaux traitements sont soumis à l'approbation des autorités réglementaires. Mais la numérisation du secteur de la santé ne s'arrête pas là. Les dossiers médicaux et résultats d'analyses des patients sont numérisés, tandis que des plates-formes technologiques connectant patients et prestataires de soins seront bientôt monnaie courante, avec des dossiers accessibles de partout via des applications telles que l'appli Santé d'apple. Outre Apple, des géants de l'internet tels que Google et Facebook, conscients du potentiel commercial associé à la capacité de retracer les profils médicaux des utilisateurs, investissent massivement dans le secteur de la santé. Les predictalytics, soit la prévision et la prévention des maladies, constitue également un domaine d'investissement. Dans tous les secteurs, de nouveaux arrivants sont appelés à concurrencer les entreprises de tête. ILL. 4 LA NOUVELLE ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Informatique en nuage Economie collaborative/ participative Plate-formes B2B / B2C / C2C FINANCE BÂTIMENT Internet mobile: multiplication des fonctionnalités avec l'lot SECTEURS DE SERVICES SECTEURS DE SERVICES TECH ET RÉSEAUX. DE L'INFORMATION SÉCURITÉ PUBLIQUE MÉDIAS GRAND PUBLIC ET LOGEMENTS DISTRIBUTION SCIENCES DE LA VIE SANTÉ ET INDUSTRIE TRANSPORTS Source: Pictet & Deep Field, The IoT - CLSA, décembre 2014 La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel 5

6 Dans le secteur des transports, des sociétés telles que Fleetmatics ont développé des systèmes de gestion de flottes par GPS. Les entreprises peuvent ainsi géolocaliser leurs véhicules en temps réel, mais également suivre les déplacements des chauffeurs, vérifier la consommation de carburant ou recevoir des alertes des capteurs de contrôle des pneus. Et dans la distribution, les acteurs traditionnels s'empressent d'établir une présence en ligne de manière à pouvoir rivaliser avec les distributeurs opérant exclusivement sur le Net et offrir aux clients des capacités d'achat globales, en ligne et en magasin. Même les marques de luxe, qui ont pendant longtemps résisté au commerce électronique, proposent désormais des sites de vente en ligne. L'exploitation de big data constitue une activité complexe, mais la récompense potentielle peut être considérable. Les sociétés capables de collecter, stocker et mettre à profit les énormes quantités de données numériques qu'elles créent peuvent gagner en efficacité, tant sur le plan opérationnel qu'en termes de développement de produits. En agrégeant aux profils de leurs clients des historiques de consommation ainsi que des données concernant leur comportement sur les réseaux sociaux ou leur attitude face au risque, les entreprises peuvent acquérir un avantage concurrentiel significatif. Le cloud, les big data et les outils d'analyse devraient donc devenir des objectifs d'investissement clés pour les entreprises, dans une vaste gamme de secteurs (ill. 5). Des technologies de rupture dopent l'innovation et la croissance ILL. 5 DE NOUVELLES TECHNOLOGIES DE RUPTURE Technologie mobile Réseaux sociaux Informatique en nuage Mégadonnées Production participative Source: Jefferies US Internet Team, mars Pictet Asset Management

7 Les modèles numériques natifs Autre domaine d'intérêt pour les gérants de Pictet Asset Management, les technologies de rupture développées par une nouvelle génération de pionniers du numérique; des jeunes pousses innovantes, capables de créer de nouvelles spécialités et de bousculer les modèles d affaires traditionnels en s'appuyant sur l'utilisation croissante des smartphones. C'est ce modèle qu'ont suivi les leaders de l'économie collaborative comme le service de location Airbnb ou la société de musique en streaming Spotify. Dans le secteur automobile, le service de covoiturage Uber gagne rapidement en popularité. Et il entraîne avec lui un changement radical: une étude récemment effectuée à l'université de Columbia montre que la détention de véhicules parmi les pendulaires américains adeptes du covoiturage a été réduite de moitié depuis le lancement d'uber. Les secteurs de l'assurance, de la finance et des médias qui vendent des services basés sur l'information transmissibles en format numérique pourraient eux aussi connaître des bouleversements similaires. Dans l'assurance, par exemple, les clients pourraient être disposés à payer davantage pour un conseil et une couverture adaptés à leurs besoins individuels, comme les assurances «payez selon votre conduite». Dans la banque et les systèmes de paiements, jeunes pousses et entreprises établies se livrent une bataille de plus en plus acharnée. Ainsi, l'entrée en bourse de la société de finance participative basée à San Francisco, Lending Club, en décembre 2014, pourrait bien marquer le début de la fin pour le modèle de prêt intermédié traditionnel. Les réseaux sociaux y ont également vu une opportunité, et beaucoup associent désormais au sein de leur offre messagerie et services financiers pour particuliers. Facebook, par exemple, a intégré à son application de messagerie Messenger une fonction de paiement cachée qui permettrait à ses 500 millions d'utilisateurs actifs de joindre des versements d'argent à leurs messages. Snapchat, dont l'application éponyme propose des messages visibles sur une durée de quelques secondes seulement, a annoncé en novembre 2014 le lancement de Snapcash, une solution de transfert d'argent entre utilisateurs, tandis que l'application de messagerie instantanée Viber a été rachetée par Rakuten, le plus grand site de commerce en ligne du Japon, dont le portefeuille d'activités Internet comprend des services financiers. En Chine, des acteurs majeurs du Web et du commerce électronique comme Tencent et Alibaba optimisent leurs systèmes de paiement mobiles pour attirer les utilisateurs vers leurs platesformes. Et leurs services ont récemment été étendus à la finance en ligne: Tencent offre désormais des produits d'investissement tels que des fonds du marché monétaire via son application de messagerie mobile Wechat. Ces services pourraient un jour concurrencer ou surclasser les systèmes de paiement traditionnels tels que les chèques ou les transferts bancaires, dans la relation consommateurs-entreprises. Leur déploiement pourrait être plus rapide dans les économies émergentes, où l'absence de structures bancaires ou de systèmes de paiement traditionnels dans certains pays offre une opportunité de passer outre le monde riche et opter directement pour les services bancaires mobiles. Le nombre croissant d'appareils permettant aux entreprises et aux particuliers d'accéder à des données de partout et à tout moment constituera une force majeure pour le développement de ces sociétés numériques natives. Autre atout de taille, les taux de pénétration du smartphone demeurent très bas dans les économies émergentes: au Brésil, 36% seulement de la population possède un téléphone intelligent et 46% en Russie, contre 59% aux Etats-Unis et 78% au Japon. La convergence des technologies de rupture donne naissance à de nouveaux modèles d'affaires Mobile tech Mobile tech Mobile tech ILL. 6 EXEMPLES DE MODÈLES ÉCONOMIQUES DE RUPTURE Technologies Sociétés concernées Raisons de l'attrait des consommateurs Big Big data data Mobile Big tech data Mobile tech Social media Social media Mégadonnées Social media Tech. mobile Tech. mobile Big data Crowd sourcing Social Crowd media sourcing Social media Cloud Cloud Prod. participative Cloud Prod. participative Réseaux sociaux Crowd sourcing Cloud Cloud Cloud Meilleurs taux pour les emprunteurs Meilleurs rendements pour les investisseurs Déplacements plus adaptés et moins chers pour les passagers Revenus supérieurs pour les chauffeurs Une meilleure façon de communiquer, de partager textes, images, sons, localisation, etc. Source: Jefferies US Internet Team, March 2015 La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel Big Big data data Crowd Crowd sourcing sourcing 7

8 Les tigres chinois Comme nous l'évoquions plus haut, la Chine est aux avant-postes de cette progression vers le numérique. Elle abrite le plus grand marché en ligne au monde, avec 680 millions d'internautes, contre 222 millions seulement aux Etats-Unis. Et les consommateurs en ligne chinois représentent désormais un tiers du total mondial. Grâce à la pénétration des smartphones, qui révolutionnent la façon dont les consommateurs achètent des biens et des services, le pays affiche la plus forte croissance du commerce en ligne au monde. L'expansion numérique ne montre aucun signe de ralentissement: La Chine devrait s'imposer comme une source majeure d'investissements informatiques en 2015, puisqu'elle compte pour 43% dans la croissance mondiale du secteur et représente près de 500 millions de ventes de smartphones, soit trois fois le nombre d'appareils vendus aux Etats-Unis selon IDC. Certains des plus grands groupes technologiques chinois surfent d'ailleurs sur cette vague, à commencer par les trois géants connus collectivement sous l'acronyme BAT: Baidu, qui est parvenu à écarter Google du marché chinois des moteurs de recherche; Alibaba, qui jouit d'une position de force dans le commerce en ligne; et Tencent, qui occupe lui aussi une position de leader dans les réseaux sociaux. Ces géants de l'internet ont établi une forte présence sur leur marché domestique, ce qui leur permet de prendre des risques et d'innover pour pouvoir se développer à l'étranger. Les fabricants locaux de smartphones commencent eux aussi à s'imposer. En 2014, le nouvel arrivant Xiaomi est parvenu à supplanter Samsung avec la vente en ligne d'appareils de haute qualité à bas prix. La jeune pousse, qui a vendu ses premiers téléphones en 2010, était valorisée à 46 milliards de dollars en décembre 2014, après sa dernière opération de financement privé, ce qui en fait l'une des plus grandes sociétés technologiques privées au monde. Xiaomi commence à exporter ces modèles à bas prix vers des pays émergents tels que l'inde. L'impact de l'essor de l'internet chinois se fera sentir bien au-delà de la distribution. L'expansion du Web devrait considérablement influer sur les entreprises chinoises, en dopant leur productivité et en les aidant à rationaliser leurs activités. Cet essor devrait accélérer la transition de la Chine vers un modèle économique basé sur la consommation. La dynamique numérique s'accélère sur fond de pénétration croissante de l'internet à l'échelle mondiale ILL. 7 TAUX DE PÉNÉTRATION DE L'INTERNET À L'ÉCHELLE MONDIALE Taux de pénétration de l'internet: >80% 50-80% 30-50% <30% Source: Intenet World Stats juin Pictet Asset Management

9 Valorisations, croissance à un prix raisonnable Les investisseurs prennent progressivement la mesure de la puissance de la révolution numérique en cours. Selon les informations du groupe de recherche CB, spécialisé dans le capital-risque, trente-huit sociétés technologiques ont rejoint en 2014 le «billion dollar club» (soit les jeunes pousses évaluées à plus d'un milliard de dollars), ce qui n'ai pas manqué de susciter quelques craintes sur les marchés. Quinze ans après l'éclatement de la bulle Internet, l'euphorie liée à l'entrée d'alibaba à la bourse de New York en septembre 2014, qui a valorisé la société à 200 milliards de dollars, et les valorisations records de jeunes pousses comme Uber et Snapchat ont relancé les spéculations autour d'une possible bulle technologique. Mais si des poches d'excès demeurent possibles, les valorisations semblent bien plus réalistes cette fois. Des sociétés numériques matures comme Priceline, Tencent ou ebay, dotées de modèles d affaires à faible intensité capitalistique, affichent des chiffres d affaires et des revenus en forte croissance et des marges d exploitation toujours supérieures à 20%. Sur cette base, les valorisations semblent plus fiables que celles qui prévalaient en 2000, lorsque Yahoo et ebay s'échangeaient, respectivement, à des multiples de 100x et de 75x les ventes. Aujourd'hui, ces ratios s'établissent aux niveaux plus raisonnables de 7x et 3x. La profitabilité continuera de s'améliorer grâce aux gains d'efficience. Portées par de meilleures infrastructures de réseaux et une croissance exponentielle de leur puissance informatique et de leurs capacités de stockage, les entreprises opèrent désormais sur un marché beaucoup plus grand que lors du dernier boom technologique, avec 3 milliards d'utilisateurs en ligne contre 400 millions en En outre, dès lors que l'adoption rapide de la technologie mobile, du cloud, des réseaux sociaux et des big data sous-tend leur expansion, les entreprises numériques offrent des fondamentaux supérieurs à ceux des «vieilles» firmes technologiques, comme le montre l'illustration 8. Les conditions sont particulièrement rudes pour les sociétés actives dans les ordinateurs de bureau et les services d'entreprise traditionnels. Avec l'intensification de la concurrence, les constructeurs de hardware et d'équipements télécoms tels qu'ibm, Hewlett-Packard et Cisco Systems perdent des parts de marché et voient leurs prix et leurs marges bénéficiaires baisser. Certains grands groupes de logiciels informatiques comme Microsoft s'efforcent de remodeler leurs modèles d affaires avec l'ajout de solutions axées sur les services de cloud, mais leurs efforts sont mis à mal, ces nouvelles solutions cannibalisant leurs activités traditionnelles de logiciels sous licence. Les sociétés de technologie numérique jouissent de fondamentaux plus attrayants que les technologiques traditionnelles ILL. 8 ENTREPRISES DE TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE ET TECHNOLOGIQUES TRADITIONNELLES: COMPARAISON DES FONDAMENTAUX Croissance du CA en % 2015e 2016e Marge d'exploitation en % Dette nette en % de la cap. boursière P/E prévisionnel de l'exercice 1 Croissance des BPA à long terme Priceline % 0.9 Tencent % 0.8 Ebay % 1.3 Google % 1.0 VS. Ratio PEG IBM % 1.3 Intel % 1.4 Oracle % 1.6 Cisco % 1.7 Source: Bloomberg, données au La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel 9

10 Conclusion - La transition numérique génère des opportunités d investissement intéressantes Quinze ans après l'éclatement de la bulle Internet, une nouvelle vague d'innovations technologiques change fondamentalement le mode de fonctionnement des entreprises. Informatique en nuage, technologie mobile, réseaux sociaux et analyse de données convergent pour offrir aux entreprises de nouvelles opportunités de croissance et de productivité accrue, engendrant un nouveau cycle d'investissement technologique. La révolution numérique a également donné naissance à une nouvelle génération de sociétés novatrices, à la pointe de la technologie; des firmes qui bousculent les fondations d'entreprises et de secteurs établis, comme Amazon et Google l'avaient fait au cours de la dernière décennie. Intelligence artificielle sophistiquée, objets connectés portables, cryptodevises et expansion de l'internet des objets sont autant de manifestations de ce changement de régime. Mais contrairement à ce que l'on avait connu lors de la frénésie technologique de la fin des années 1990, les valorisations, soutenues par des modèles économiques robustes et des bénéfices fiables, sont raisonnables. Dans cette période d'innovation et de transformation technologiques sans précédent, les opportunités d investissement attrayantes abondent. Les nouvelles technologies émergentes formeront la prochaine grande vague d'innovations ILL. 9 LA PROCHAINE VAGUE DE TECHNOLOGIES ÉMERGENTES Intelligence artificielle Internet des objets Cryptodevises Objets connectés portables Réalité virtuelle/jeu Robotique/Santé industrielle Source: Jefferies US Internet Team, mars 2015 INVESTIR DANS LA TRANSITION NUMÉRIQUE AVEC PICTET ASSET MANAGEMENT Pictet-Digital Communication investit dans des sociétés appelées à profiter de la transition numérique, une tendance structurelle évoluant indépendamment des cycles économiques. Axé sur la technologie mobile, les réseaux sociaux, l'informatique en nuage et les mégadonnées, le portefeuille propose aux investisseurs une exposition différente de celle des fonds technologiques traditionnels. Les gérants recherchent des sociétés jouissant de bonnes perspectives et de valorisations attrayantes. Les valorisations comptent pour 50% dans le cadre de notation fondamental adopté par le fonds. Le fonds offre une exposition à plusieurs segments à croissance rapide: commerce électronique, publicité en ligne, dispositifs interactifs, opérateurs de réseaux, analyse de données et logiciels basés sur le cloud. Les investisseurs peuvent capitaliser sur le potentiel de croissance supérieur des sociétés technologiques asiatiques via des investissements dans la région représentant 20% du portefeuille. 10 Pictet Asset Management

11 Contact Pour de plus amples informations, veuillez consulter nos sites Internet: Ce document est uniquement destiné à la distribution aux investisseurs professionnels. Il n est toutefois pas destiné à être distribué à des personnes physiques ou à des entités qui seraient citoyennes d un Etat ou auraient leur résidence dans un lieu, un Etat, un pays ou une juridiction dans lesquels sa distribution, sa publication ou son utilisation seraient contraires aux lois ou aux règlements en vigueur. Les informations utilisées pour préparer le présent document sont réputées fiables, mais aucune garantie n est donnée quant à leur exactitude et à leur exhaustivité. Toute opinion, estimation ou prévision est susceptible d être modifiée à tout moment et sans préavis. Avant d investir dans un fonds géré par Pictet, les investisseurs doivent prendre connaissance de son prospectus (ou document équivalent). Le traitement fiscal dépend de la situation personnelle de chaque investisseur et peut faire l objet de modifications. La performance passée ne garantit pas les performances futures. La valeur des investissements et leurs revenus peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et ne sont pas garantis. Vous êtes susceptible de ne pas récupérer le montant initialement investi. Le présent document a été publié en Suisse par Pictet Asset Management SA et, dans le reste du monde, par Pictet Asset Management Limited, entité agréée par et soumise à la surveillance de la Financial Conduct Authority. Il n est pas autorisé à la reproduction ou à la distribution, en partie ou en totalité, sans leur autorisation préalable. Au Royaume-Uni, les fonds à compartiments multiples Pictet et Pictet Total Return sont des véhicules de placement collectif domiciliés au Luxembourg et reconnus selon la Section 264 du Financial Services and Markets Act Les fonds suisses Pictet sont uniquement enregistrés pour distribution en Suisse en vertu de la loi sur les fonds de placement et sont considérés au Royaume-Uni comme des véhicules de placement collectif non réglementés. Le groupe Pictet gère des hedge funds, des fonds de hedge funds et des fonds de private equity qui ne sont pas autorisés à la distribution publique au sein de l Union européenne. Ces fonds sont considérés au Royaume-Uni comme des placements collectifs non réglementés. Pour les investisseurs australiens, Pictet Asset Management Limited (ARBN ) est exemptée de l obligation d être titulaire de la licence australienne de prestataire de services financiers prévue par le Corporations Act Pour les investisseurs américains, les parts vendues aux Etats-Unis ou à des US Persons ne sont vendues que dans le cadre de placements privés auprès d investisseurs accrédités («accredited investors») en vertu des exemptions d enregistrement auprès de la SEC prévues à la Section 4(2) et dans la Regulation D de la Loi de 1933, et auprès de clients qualifiés tels que définis dans la Loi de Les parts des fonds Pictet ne sont pas enregistrées en vertu de la Loi de 1933 et ne sauraient donc être offertes ou vendues, directement ou indirectement, aux Etats-Unis ou à toute US Person, à l exception des transactions qui ne violent pas les lois sur les valeurs mobilières aux Etats-Unis. Les sociétés de gestion de fonds du groupe Pictet ne seront pas enregistrées en vertu de la Loi de Copyright 2015 Pictet - Publié en mars 2015 La révolution numérique: comment connectivité sans fil et "big data"transforment le paysage industriel 11

12

Pictet-Digital Communication

Pictet-Digital Communication Pictet-Digital Communication Reprise de la hausse Septembre 2014 Victimes de la rotation sectorielle du printemps dernier, les valeurs de la communication digitale retrouvent l intérêt des investisseurs

Plus en détail

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise

TIC. Panorama. L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise TIC (Technologies de l'information et de la communication) Panorama L'industrie de l'information et de la communication la première industrie japonaise La taille du marché (en PIB réel) des technologies

Plus en détail

De petites occasions sont souvent le début des grandes entreprises.

De petites occasions sont souvent le début des grandes entreprises. Éteindre ou mettre votre téléphone en mode silencieux Laissez vos doutes pour la fin de la présentation De petites occasions sont souvent le début des grandes entreprises. _ Demóstenes Nous vivons constamment

Plus en détail

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014

Perspectives des FNB canadiens en 2014. Janvier 2014 Perspectives des FNB canadiens en 2014 Janvier 2014 Monthly Strategy Report October 2011 Perspectives des FNB canadiens de BMO Gestion mondiale d actifs en 2014 2 Encore une année exceptionnelle pour le

Plus en détail

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction

Horizons. L'impact financier du BYOD. 10 points clés de l'étude Cisco IBSG Horizons. Introduction L'impact financier du BYOD 10 points clés de l'étude Jeff Loucks/Richard Medcalf Lauren Buckalew/Fabio Faria Entre 2013 et 2016, le nombre d'appareils personnels utilisés pour le travail dans les six pays

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

L'Internet of Everything (IoE)

L'Internet of Everything (IoE) L'Internet of Everything (IoE) Les 10 points essentiels issus de l'étude sur l'ioe menée par Cisco auprès de 7 500 décideurs dans 12 pays Joseph Bradley Jeff Loucks Andy Noronha James Macaulay Lauren Buckalew

Plus en détail

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen

ECONOCOM acquiert ECS et s impose comme le leader européen Résultats 2010 Stratégie & Perspectives RÉUNION D INFORMATION - 17 mars 2011 INTERVENANTS Jean-Louis Bouchard Fait marquant 2010 ECONOCOM aujourd hui Président Jean-Philippe Roesch Directeur Général Résultats

Plus en détail

Un nouveau cycle pour Avanquest

Un nouveau cycle pour Avanquest Un nouveau cycle pour Avanquest Paris, Le 16 décembre 2013 www.avanquest-group.com CONFIDENTIEL - NE PAS DIFFUSER Un nouveau cycle pour Avanquest 16 Decembre 2013 1 30 ans d expertise, 3 mutations réussies

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines

5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines 5 raisons d investir dans des fonds d actions américaines Avec toute la volatilité qui règne sur les marchés ces derniers temps, nombreux sont les investisseurs qui cherchent à diversifier leur portefeuille.

Plus en détail

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où?

Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Commerce intra-zone Euro : et maintenant, on va où? Résumé : La création de la Zone Euro a participé au développement rapide des échanges entre ses membres. L Allemagne est l élément moteur de l essor

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Konjunkturforschungsstelle KOF Swiss Economic Institute ETH Zurich LEE G 6 Leonhardstrasse 89 Zurich Tél.: + 6 9 kofcc@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich, juin, 9h Prévisions d été : relance dans

Plus en détail

Objets connectés, avez-vous donc une âme?

Objets connectés, avez-vous donc une âme? Objets connectés, avez-vous donc une âme? Bernard Ourghanlian Directeur Technique et Sécurité Microsoft France Qu est ce que l Internet des Objets? «Le réseau des objets physiques contenant des technologies

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société anonyme au capital de 538 668 euros. Siege social: 5-9, rue Mousset Robert 75012 Paris. RCS Bobigny 440 014 678 Activité : Services de Télécommunication

Plus en détail

Recherches mises en valeur

Recherches mises en valeur Recherches mises en valeur Résumé hebdomadaire de nos meilleures idées et développements au sein de notre univers de couverture La Meilleure Idée Capital One va fructifier votre portefeuille 14 février

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle mondiale? Plus

Plus en détail

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds

Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Pictet CH Solutions, fonds de placement de droit suisse du type «autres fonds en placements traditionnels» Modifications du contrat de fonds Suite à la publication du 1 er juin 2015 relative au repositionnement

Plus en détail

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting

NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER. NewPoint Information Technology Consulting NewPoint IT Consulting BIG DATA WHITE PAPER NewPoint Information Technology Consulting Contenu 1 Big Data: Défi et opportunité pour l'entreprise... 3 2 Les drivers techniques et d'entreprise de BIG DATA...

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Acquisition de PELCO 1 er août 2007

Acquisition de PELCO 1 er août 2007 Acquisition de PELCO 1 er août 2007 _1 Les Automatismes du Bâtiment sont de plus en plus intégrés dans un système unique pour répondre aux besoins des clients Le Bâtiment est un marché significatif pour

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

Eclairage sur les PME et ETI

Eclairage sur les PME et ETI Avril 14 Eclairage sur les PME et ETI Un certain nombre d éléments semblent aujourd hui favorables aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). L amélioration

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

Big Data : se préparer au Big Bang

Big Data : se préparer au Big Bang Big Data : se préparer au Big Bang Initialement confinées au cœur des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les technologies du Big Data s'exportent désormais avec succès dans de nombreux secteurs

Plus en détail

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS

GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Communiqué de presse GROUPE VOLVO - VEHICULES INDUSTRIELS Rapport du 3ème trimestre 2015 Amélioration de la rentabilité Ø Reprise en Europe, tassement de la demande en Amérique du Nord et faiblesse persistante

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

Pictet - Security : Pour un monde plus sûr

Pictet - Security : Pour un monde plus sûr PICTET - SECURITY Pictet - Security : Pour un monde plus sûr Frédéric Rollin Mars 2014 La demande en produits de sécurité est tirée par trois facteurs puissants : l urbanisation, l accélération de l innovation

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

en Inde possibilités Tirer parti des d investissement LA PLUS FORTE CROISSANCE ÉCONOMIQUE NOUVEAU GOUVERNEMENT MAJORITAIRE OUVERT AUX INVESTISSEMENTS

en Inde possibilités Tirer parti des d investissement LA PLUS FORTE CROISSANCE ÉCONOMIQUE NOUVEAU GOUVERNEMENT MAJORITAIRE OUVERT AUX INVESTISSEMENTS Tirer parti des possibilités L Authorité en matière de marchés émergents d investissement en Inde Classe moyenne très instruite Plus de 8 fois la population totale du Canada Dividende démographique Âge

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Vous avez mieux à faire que de vous soucier de vos placements

Vous avez mieux à faire que de vous soucier de vos placements Vous avez mieux à faire que de vous soucier de vos placements Une longue histoire de réussite en matière de placement La Financière Manuvie gère judicieusement des milliards de dollars de placements dans

Plus en détail

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE

Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses EDITION SPÉCIALE EDITION SPÉCIALE Edition spéciale de l Indice Credit Suisse des caisses de pension suisses L indice perd 1,83% en janvier 2015 La mauvaise performance de janvier se reflète également dans l allocation

Plus en détail

NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS EN DEUX CATÉGORIES DE CLIENTÈLE DISTINCTES DÉTAIL ET

NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS EN DEUX CATÉGORIES DE CLIENTÈLE DISTINCTES DÉTAIL ET Revue des activités de la Banque REVUE REVUE DES DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS DE LA DE BANQUE LA BANQUE REVUE DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE PROFIL ACTUEL DES ACTIVITÉS DE LA BANQUE NOUS AVONS CLASSÉ NOS ACTIVITÉS

Plus en détail

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40%

Commissions nettes reçues ( M ) 159,3 142,2-11% Résultat d exploitation ( M ) 38,8 22,7-41% Résultat net consolidé ( M ) 25,3 15,2-40% COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 18 FEVRIER 2013 Résultats 2012. L UFF enregistre un résultat net consolidé de 15,2 M et une collecte nette de 49 M Une activité stable, grâce à une bonne adaptation de l

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros 26 mai 2015 Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros Europcar Groupe S.A. («Europcar»), société anonyme de droit français, a annoncé aujourd hui le lancement d une

Plus en détail

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo

Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Médianalyses Scholè Marketing Novembre 2011 Les nouveaux modèles économiques du jeu vidéo Sommaire I. Synthèse : le free to play, avenir du jeu vidéo?... 5

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

Eutelsat Communications

Eutelsat Communications Eutelsat Communications Réunion Actionnaires à Aix les Bains Le 17 juin 2013 Lisa Finas Relations Investisseurs Agenda Eutelsat et le monde du satellite L activité du Groupe Eutelsat Une performance financière

Plus en détail

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma

KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma KHAOUJA Ahmed PTT Maroc khaouja@lte.ma 1 L Internet, est un service mondial ouvert au public, dont l accès se fait à travers les différents réseaux de télécommunications : fixes, mobiles ou satellitaires.

Plus en détail

XIAOMI ÉTUDE DE CAS PRÉSENTÉE PAR LUDOVIC DEUMAGA, KAMILA BITTOVA, DAVID BENGTSSON & HUBERT ROUZET

XIAOMI ÉTUDE DE CAS PRÉSENTÉE PAR LUDOVIC DEUMAGA, KAMILA BITTOVA, DAVID BENGTSSON & HUBERT ROUZET XIAOMI ÉTUDE DE CAS PRÉSENTÉE PAR LUDOVIC DEUMAGA, KAMILA BITTOVA, DAVID BENGTSSON & HUBERT ROUZET Plan de présentation I. Choix de l entreprise II. Introduction III. Structure du marché IV. Dynamique

Plus en détail

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale?

Skandia renforce son positionnement en France. Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? Skandia renforce son positionnement en France Quelle stratégie adopter pour répondre aux nouvelles attentes de la clientèle patrimoniale? 7 mai 2010 Sommaire 1. Présentation et actualité du Groupe Old

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014

Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 Contact : Vincent.Letang@magnaglobal.com Prévisions publicitaires de MAGNA GLOBAL: +6,5% de croissance pour la publicité mondiale en 2014 La France devrait enfin renouer avec la croissance (+1.2%) Points

Plus en détail

Ford mise sur l Europe pour la recherche sur la mobilité innovante et les véhicules autonomes

Ford mise sur l Europe pour la recherche sur la mobilité innovante et les véhicules autonomes Information Presse Ford mise sur l Europe pour la recherche sur la mobilité innovante et les véhicules autonomes Mark Fields, PDG de Ford, présente le plan Ford Smart Mobility lors du congrès international

Plus en détail

Actualités Produits Octobre 2012

Actualités Produits Octobre 2012 Actualités Produits Octobre 2012 Composants électroniques les indispensables Promotion Filtres Diesel !" # #$ %%& '%'$ ''% % (&"()*+%, Solutions de diagnostic Outil de diagnostic DS100E Arrêt de la commercialisation

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique

En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique Investissements En matière de placements mondiaux, notre point de vue est unique NOUS CONNAISSONS LA CULTURE LOCALE, LES GENS, LES ENTREPRISES UN MONDE D OCCASIONS VOUS ATTEND Pourquoi investir à l échelle

Plus en détail

B) La problématique à court et moyen terme

B) La problématique à court et moyen terme Atelier 1B «La globalisation des marchés financiers, tendances et enjeux pour le Canada» Sujet : La marginalisation du Canada sur les scènes économique et financière mondiales. Ses conséquences probables

Plus en détail

Etes-vous prêt à devenir plus performant tout en fidélisant votre clientèle?

Etes-vous prêt à devenir plus performant tout en fidélisant votre clientèle? Etes-vous prêt à devenir plus performant tout en fidélisant votre clientèle? Transformez votre commerce grâce à la solution des caisses libre-service Un livre blanc NCR 2009 Experience a new world of interaction

Plus en détail

Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015

Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015 PERSPECTIVES 2015 Actions Européennes : 3 thèmes pour 2015 Diego Franzin, Directeur de la Gestion Actions Européennes Janvier 2015 Actions européennes : perspectives Diego Franzin Directeur de la Gestion

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions Asie, nous présente ses perspectives pour 2012

L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions Asie, nous présente ses perspectives pour 2012 Réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels Décembre 2011 Schroders Outlook L approche rendement de dividendes pour les actions asiatiques en 2012 King Fuei Lee, gérant actions

Plus en détail

Bienvenue chez Private Estate Life

Bienvenue chez Private Estate Life Bienvenue chez Private Estate Life Introduction à Private Estate Life La compagnie Private Estate Life est une compagnie d assurance-vie établie à Luxembourg depuis 1991 dont l objectif est de devenir

Plus en détail

Une nouvelle ère de collaboration

Une nouvelle ère de collaboration Une nouvelle ère de collaboration La nature du travail évolue rapidement. Diverses tendances contribuent à transformer considérablement les modes d'interaction et de collaboration professionnelles. Analysons

Plus en détail

Le marketing du tourisme

Le marketing du tourisme Christine Petr Le marketing du tourisme 2 e édition Conseiller éditorial : Christian Pinson Dunod, 2015 5 rue Laromiguière, 75005 Paris www.dunod.com ISBN 978-2-10-072242-6 Sommaire Avant-propos 7 Chapitre

Plus en détail

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier

PRIVATE EQUITY. La solidité et la prospérité du marché suisse. Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier VIRGIN REAL ESTATE INVEST PRIVATE EQUITY La solidité et la prospérité du marché suisse Un rendement stable et durable dans l immobilier locatif et hôtelier L excellence de la place luxembourgeoise. ADEJE

Plus en détail

Pictet-Security : 7 années de croissance

Pictet-Security : 7 années de croissance Pictet-Security : 7 années de croissance Frédéric Rollin Pictet Asset Management Décembre 2013 Le fonds Pictet-Security entre dans sa 8 e année d'existence sur un très bon bilan: 59,20% de performance

Plus en détail

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000

Un atout majeur : l appartenance à un groupe financier solide CHIFFRE D AFFAIRES 2010. 25,3 milliards d euros 8000 Une expertise internationale de l assurance vie Cardif Lux International, anciennement Investlife, a été fondée en 1994 par Cardif et BNP Paribas Luxembourg. C est un des leaders de l assurance vie internationale

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg

Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg Le Private Banking international au cœur de l Union européenne Luxembourg CREDIT SUISSE (LUXEMBOURG) S.A. Le Luxembourg, un centre financier international de premier ordre La place financière luxembourgeoise,

Plus en détail

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France

Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France COMMUNIQUE DE PRESSE (V1.10 au 24 août 2012) Baromètre 2012 Croissance x Rentabilité des groupes d assurance en France (réalisé sur les comptes arrêtés fin 2010) Analyse stratégique du marché et Mise en

Plus en détail

FCM ROBOTIQUE. contact@cm-finances.com +33 1 58 56 38 80

FCM ROBOTIQUE. contact@cm-finances.com +33 1 58 56 38 80 1 FCM ROBOTIQUE contact@cm-finances.com +33 1 58 56 38 80 Un fonds actions internationales qui investit dans des entreprises directement ou indirectement liées au secteur de la robotique. Ce FCP procède

Plus en détail

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada

Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Établir une plateforme de commerce et d investissement en RMB au Canada Résumé et extraits du rapport du Groupe de travail sur les services financiers internationaux de la C.-B. AdvantageBC Centre d affaires

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Bulletin mensuel sur le marché du travail

Bulletin mensuel sur le marché du travail Technologie numérique et utilisation d'internet, 2013 Les entreprises canadiennes ont vendu pour plus de 136 milliards de dollars de biens et de services sur Internet en 2013, en hausse par rapport à 122

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

Etude de cas Atos Secteur des services informatique

Etude de cas Atos Secteur des services informatique EPT203 Stratégies et marchés Etude de cas Atos Secteur des services informatique Réalisé par Mohamed Amine EL AFRIT Encadré par Miriam ZOUARI www.mohamedelafrit.com/ept203 Février 2015 Sommaire 1. Présentation

Plus en détail

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier

Veille Technologique. Cloud-Computing. Jérémy chevalier E6 Veille Technologique Cloud-Computing Jérémy chevalier Table des matières DESCRIPTION :...2 Introduction :...2 Définition du Cloud :...2 Exemple de serveur proposant la solution de Cloud :...2 Les spécificités

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM

CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Conférence Big Data CONFERENCE TECHNOM AIDE IBM Le BIG DATA : le nouveau pétrole de la société. En présence de : Christophe MENICHETTI (spécialiste BIG DATA chez IBM) JN. SCHNEIDER et F. WEYGAND (professeurs

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE

SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 5 L'ACTIVITÉ DE LA SOCIÉTÉ DE GARDIENNAGE... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Les obligations convertibles assument leur rôle défensif. Prix de l obligation convertible

Les obligations convertibles assument leur rôle défensif. Prix de l obligation convertible Trends Été 12 Convertibles Les obligations convertibles assument leur rôle défensif Dr. Daniel Niedermayer, Senior Portfolio Manager Figure 1: comportement du prix des obligations convertibles Prix de

Plus en détail

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui 1 Une entreprise singulière Une grande entreprise, présente dans la vie des Français, et dans l inconscient national Mais assez méconnue Forte dimension

Plus en détail

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France

Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants. Edition 2013. IDC France - Syntec Numérique Top Management France Baromètre de la Maturité numérique des dirigeants Edition 2013 IDC France - Syntec Numérique Top Management France Didier Krainc Karim Bahloul Sébastien Lamour Structure de l échantillon Taille des entreprises

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente

Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente Le point sur la situation des fonds négociés en Bourse (FNB) Élisabeth Préfontaine Vice-présidente Croissance des FNB Croissance des FNB à l'échelle mondiale Croissance des FNB à l'échelle mondiale (milliards

Plus en détail

Perspectives économiques et boursières

Perspectives économiques et boursières Perspectives économiques et boursières Michel Lagier Chief Investment Strategist BANQUE PRIVÉE Monnaie virtuelle: franc succès, 2 milliards de dollars de Bitcoins en circulation $194 Tulipomanie Hollande

Plus en détail

L opérateur Wi-Fi à la conquête des interactions.

L opérateur Wi-Fi à la conquête des interactions. L opérateur Wi-Fi à la conquête des interactions. Le premier pas vers Crossnode Le groupe Crossnode est l'opérateur Wifi du 21 e siécle. Crossnode a développé une plateforme Wifi interactive, collaborative

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

Bilan 2007-2008 et perspectives 2009

Bilan 2007-2008 et perspectives 2009 Communiqué de presse E t u d e I D C : L a d é p e n s e i n f o r m a t i q u e d e s a d m i n i s t r a t i o n s p u b l i q u e s e n F r a n c e IDC France, 13 Rue Paul Valéry 75116 Paris Téléphone

Plus en détail

Bilan 2006 et Perspectives 2007-2011

Bilan 2006 et Perspectives 2007-2011 Communiqué de presse 124 Bureaux de la Colline 92213 SAINT CLOUD CEDEX Téléphone : 01 55 39 61 00 Fax :01 55 39 61 01 www.idc.com Millions d'euros E t u d e I D C : L e M a r c h é F r a n ç a i s d e

Plus en détail

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT

L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES SOLUTIONS GÉRÉES GRANITE SUN LIFE GUIDE DE L ÉPARGNANT L ART DE BIEN FAIRE LES CHOSES V O U S Ê T E S MAÎTRE D E VOTRE ART (et nous aussi) Chaque personne a au moins un talent

Plus en détail

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26 13.26 Accélération de la croissance du chiffre d affaires au 3 ème trimestre : + 12 % à périmètre et taux de change constants du chiffre d affaires première monte équilibrée entre les différentes régions

Plus en détail

À propos de nous TRIG SOCIAL

À propos de nous TRIG SOCIAL FR Equity Story À propos de nous Trig Social Media AB (publ.) est une plateforme de réseaux sociaux opérant au plan international et offrant de différents produits qui favorisent la participaction active

Plus en détail

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE?

LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? SERVICES DE FINANCEMENT DU COMMERCE INTERNATIONAL LE COMMERCE MONDIAL SERA T-IL VOTRE PROCHAINE PLATEFORME DE CROISSANCE? PRENDRE AVANTAGE DE L INFORMATION DISPONIBLE Un accès sécuritaire à de l information

Plus en détail

ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA

ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA Partenaire ARI : Dynamiser les résultats de la gestion du parc automobile sur SAP HANA Depuis plus de 60 ans, ARI assure la gestion des parcs automobiles les plus complexes. Pour ce faire, l'entreprise

Plus en détail

Invesco Asia Consumer Demand Fund Bénéficiez du potentiel de croissance de la consommation asiatique

Invesco Asia Consumer Demand Fund Bénéficiez du potentiel de croissance de la consommation asiatique Invesco Asia Consumer Demand Fund Bénéficiez du potentiel de croissance de la consommation asiatique Janvier 2011 Notation du fonds : Standard & Poor s Fund Management Rating Source : Standard & Poor s,

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Les éditeurs de logiciels

Les éditeurs de logiciels - 1 - Les éditeurs de logiciels Résumé : L'édition de logiciels est un secteur largement dominé par les sociétés américaines et constitué de nombreuses niches sur lesquelles les petites entreprises ayant

Plus en détail