Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet»"

Transcription

1 Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet»

2

3 Table des matières Nos orientations éducatives. P. 2 Le respect et l harmonie P. 3 L effort et la persévérance.. P. 3 L entraide et la collaboration.. P. 4 La fierté.... P. 4 Programme d activités Programme d activités P. 5 Les types d activités P. 6 Horaire type d une journée au service de garde. P. 7

4 Orientations éducatives et programme d activités Le respect et l harmonie L effort et la persévérance L entraide et la collaboration La fierté Toutes nos orientations sont en lien avec les valeurs du projet éducatif de l école -2-

5 LE RESPECT ET L HARMONIE Amener l enfant à exprimer ses émotions de façon adéquate. Soutenir l enfant en posant les bonnes questions afin de l amener à un processus de résolution de problèmes et le soutenir pour développer son autonomie à résoudre des conflits. Permettre le droit à l erreur et les discussions visant les critiques constructives et la recherche de solutions. Travailler de concert avec les règles de «L Accompagnateur» (code de vie de l école) avec l ensemble des intervenants de l école. Développer des habiletés chez l élève qui favorisent son sentiment d appartenance et son intégration à la vie de groupe. Être des modèles positifs pour les jeunes dans l ensemble de nos interactions. Offrir aux élèves des activités leur permettant de libérer leurs émotions et de dépenser leurs énergies (moments de détente, activité physique, jeux de rôles pour régler des conflits, etc.) S assurer que les élèves comprennent les règles du code de vie, le plan de lutte de l école et le fonctionnement quotidien au service de garde pour favoriser une compréhension commune pour tous. Créer des habitudes contribuant au respect et à la protection de l environnement. L EFFORT ET LA PERSÉVÉRANCE Démontrer le plaisir et/ou l utilité que procurent de nouveaux apprentissages (attitudes, valeurs, habiletés, connaissances). Stimuler la curiosité des enfants et leur désir d en savoir plus. Permettre aux enfants de faire des choix et de respecter leurs engagements. Permettre aux élèves de découvrir qui ils sont et leurs intérêts par des activités de connaissance de soi. Permettre aux enfants de faire leurs travaux scolaires en leur offrant du soutien qui favorisera le développement de méthodes de travail efficaces. Favoriser la qualité des apprentissages et permettre aux enfants de réinvestir leurs acquis. -3-

6 L ENTRAIDE ET LA COLLABORATION Faire confiance aux élèves pour s entraider à améliorer leur quotidien. Permettre aux enfants de partager leurs connaissances et leurs habiletés avec les pairs. Encourager les enfants à participer activement aux routines et s entraider à rendre le tout viable et efficace. Favoriser les périodes multi-âges pour développer la capacité à s entraider et à faire preuve d ouverture entre les élèves. LA FIERTÉ Offrir aux enfants une variété d activités attrayantes leur permettant d exploiter l information, résoudre des problèmes, exercer un jugement critique, mettre en œuvre leur pensée créatrice. Favoriser la création de projets personnels et la présentation de ceux-ci à leurs pairs. Offrir des occasions aux élèves de se sentir responsables et compétents et leur faire refléter régulièrement. Développer chez les élèves le souci du travail bien fait. Encourager les élèves à se dépasser. Renforcer l estime de soi en valorisant les acquis et en reconnaissant les compétences des enfants. Permettre aux enfants de donner vie à leurs idées. Encourager les initiatives. Consulter régulièrement les enfants et prendre en considération leurs commentaires. -4-

7 Programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» Le Service de Garde «Le nid douillet» vise à offrir un ensemble d activités qui répond à la fois aux besoins des parents et des enfants, le tout dans un climat chaleureux, une ambiance plaisante et un cadre sécuritaire, rassurant et stimulant pour ceux qui le fréquentent. Les compétences transversales sont présentes dans la vie de tous les élèves à tous les jours. Le service de garde offre des activités leur permettant de développer leurs compétences d ordre intellectuel, méthodologique, personnel et social et celle de la communication. Nous mettons l accent sur le plaisir, la détente et les loisirs en vivant des activités récréatives et des situations de vie favorisant le développement global des élèves. Le programme d activités s appuie sur le programme de formation de l école québécoise et il est en lien direct avec les valeurs du projet éducatif de notre école. Les membres du personnel investissent du temps dans les formations et les concertations tout au long de l année. Dans la planification des activités nous tenons compte : De la variété et de la durée des activités. Du souci de la découverte par l exploration et la curiosité. Des intérêts des élèves et de leurs suggestions. Des besoins selon leur âge et leur étape de développement. -5-

8 Les types d activités Activités de routine : Ces activités sont réalisées quotidiennement. Elles sont associées notamment à l accueil, à l hygiène, au diner, à la collation, à l habillement, au rangement et au départ. Ces activités favorisent le développement de l autonomie, le bien-être et le sens des responsabilités. La régularité des activités de routine favorise le sentiment de sécurité et aide les élèves à se situer dans le temps. Activités de transition : Ces activités simples et courtes telles que chansons ou jeux de rôle servent de lien entre les activités lors des déplacements. Activités libres : Ces activités consistent en des jeux intérieurs ou extérieurs, collectifs ou individuels, pendant lesquelles les élèves ont accès à du matériel varié. C est un moment privilégié pour créer des liens en jouant avec les élèves. Activités multi-âges : Ces activités, animées par les éducatrices, permettre à tous les élèves du groupe de faire un choix individuel entre deux activités ou plus pour une période de jeu déterminée. Ils choisissent selon leur intérêt du moment. Activités dirigées : Ces activités sont planifiées et organisées par les éducatrices. Elles permettent aux élèves d expérimenter différentes catégories de jeux et de faire de nouveaux apprentissages et ce, dans un cadre structuré. Activités spéciales : Ces activités sont généralement planifiées en début d année. Elles peuvent être associées à certaines fêtes, à des semaines thématiques ou au thème de l année. Période de travaux scolaires : Elle permet aux élèves de faire leurs devoirs et leurs leçons dans un endroit calme et propice aux apprentissages. Elle est offerte pour une durée fixe. Les travaux sont réalisés de façon individuelle, en équipe de deux ou animés par l éducatrice de façon collective. Elle ne soustrait pas les parents à leur responsabilité de vérifier la bonne exécution des travaux scolaires. -6-

9 Horaire type d une journée au service de garde Heures Description de la routine 6 h 30 à 7 h 42 Accueil des élèves, prise de présences, activités, animation des routines et entrée des élèves en classe 10 h 44 à 12 h 32 Préscolaire Accueil des élèves, prise de présences, récréation extérieure et diner 11 h 11 à 11 h 55 Primaire Accueil des élèves, prise de présences et diner du premier groupe de dineurs Accueil des élèves, prise de présences et jeux extérieurs pour le deuxième groupe de dineurs 11 h 55 à 12 h 32 Primaire Accueil des élèves, prise de présences et diner du deuxième groupe de dineurs Accueil des élèves, prise de présences et jeux extérieurs pour le premier groupe de dineurs 14 h 42 à 18 h Accueil des élèves, prise de présences, collation et récréation extérieure Activités variées, période de travaux scolaires Jeux libres (17 h à 18 h) -7-

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil

L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein. Entrée en classe Accueil L organisation d une journée dans une classe de maternelle 4 ans à temps plein Ouverture de l école Service de garde Entrée en classe Accueil Routine du matin Ateliers Dîner Récréation Histoire Jeux libres

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 BONNE ANNÉE SCOLAIRE! Bonjour chers parents, Le service de garde de l Académie Louis-Pasteur est un endroit chaleureux et dynamique où les enfants sont encadrés par des

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

Banque des commentaires reliés aux compétences de l éducation préscolaire 1

Banque des commentaires reliés aux compétences de l éducation préscolaire 1 Banque des commentaires reliés aux compétences de l éducation préscolaire 1 Document conçu et réalisé par Danièle Beaudoin, Marina Drolet, Isabelle Gagné et Éloise Lavoie révisé par Liette Champagne Le

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE GUIDE D ANIMATION 7 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1 Contexte de réalisation de la vidéo... p.4 2 Présentation de la vidéo... p.5 3 Animation destinée au personnel enseignant...p.6 3.1

Plus en détail

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans

Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Planifier avec les expériences clés pour les enfants de 3 à 5 ans Ginette Hébert formatrice en petite enfance AFÉSÉO FORUM 2012 Cette formation s appuie sur mon expérience d accompagnement d éducatrices

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF MISSION DU CPE LES PRINCIPES DE BASE LES OBJECTIFS DU PROJET ÉDUCATIF STRUCTURATION DES ACTIVITES

PROJET ÉDUCATIF MISSION DU CPE LES PRINCIPES DE BASE LES OBJECTIFS DU PROJET ÉDUCATIF STRUCTURATION DES ACTIVITES PROJET ÉDUCATIF MISSION DU CPE Le Centre de la Petite Enfance La Bricole offre des services de garde éducatifs aux enfants de l'âge de six mois jusqu à la maternelle. Il offre un milieu de vie global qui

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

5.6 Concertation pour l emploi

5.6 Concertation pour l emploi 5.6 Concertation pour l emploi Soutien à la gestion des ressources humaines 5.6 CONCERTATION POUR L EMPLOI 2012-07-12 Table des matières Section 4 : p. 2 sur 13 Table des matières RÉFÉRENCE Table des matières...

Plus en détail

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif

POUR QUE LES JEUNES. adoptent les modes de transport actif POUR QUE LES JEUNES adoptent les modes de transport actif 1 L activité physique Le saviez-vous? Un mode de vie physiquement actif, c est une manière d être, une façon de vivre où l activité physique, sous

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base.

Cuisiner. Préparer un repas à partir d aliments de base. AIDE-MÉMOIRE Définitions Consommer une variété d aliments nutritifs en quantité adéquate pour répondre à ses besoins. Alimentation équilibrée en termes de quantité et de qualité. Consommation d une variété

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Mars 2011 Table des matières Présentation du milieu 3 But de la politique d inclusion 3 Définition de la clientèle 3 Objectifs spécifiques

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : RESTAURATION DIETETIQUE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : RESTAURATION DIETETIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

Programme éducatif. (Garderie en installation) Présenté par : Josiane Lefebvre 2010-09-10

Programme éducatif. (Garderie en installation) Présenté par : Josiane Lefebvre 2010-09-10 Programme éducatif (Garderie en installation) Présenté par : Josiane Lefebvre 2010-09-10 Table des matières Introduction 3 Mission 3 Valeurs 4 Autonomie 4 Entraide 4 Estime de soi 4 Respect 4 Domaines

Plus en détail

CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE

CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE J accompagne mon enfant Chers parents, Le présent cahier de renseignements sur le programme d éducation préscolaire vous est particulièrement destiné à titre

Plus en détail

ORIENTATIONS PÉDAGOGIQUES GÉNÉRALES

ORIENTATIONS PÉDAGOGIQUES GÉNÉRALES ORIENTATIONS PÉDAGOGIQUES GÉNÉRALES - 1 - PREMIÈRE PARTIE FONDEMENTS PÉDAGOGIQUES Introduction Ce document sur les fondements pédagogiques a été préparé et conçu de manière à servir de base au travail

Plus en détail

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACCUEIL

Plus en détail

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE

GUIDE D ANIMATION ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE GUIDE D ANIMATION 5 ACCOMPAGNANT LA VIDÉOCASSETTE TABLE DES MATIÈRES 1 Contexte de réalisation... p.4 2 Présentation de la vidéo... p.5 3 Animation destinée au personnel enseignant... p.6 4 Animation destinée

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

EEPU MOURILLON 26 rue Ernest RENAN 83000 Toulon

EEPU MOURILLON 26 rue Ernest RENAN 83000 Toulon EEPU MOURILLON 26 rue Ernest RENAN 83000 Toulon Réseau du Socle ACTIONS 2012-2013 Considération due aux élèves : -restauration de la confiance dans l élève -restauration de l estime de soi -prise en compte

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 Grandir dans le plaisir Les éducatrices du service de garde Lucie Biron, responsable du service de garde Danielle Provost, directrice adjointe Francis Drouin, directeur

Plus en détail

Table des matières. Français, langue seconde (programme de base)

Table des matières. Français, langue seconde (programme de base) Table des matières Présentation de la discipline.............................. 1 Du premier au deuxième cycle............................ 1 Compétences à développer.............................. 4 Relations

Plus en détail

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire

Politique des devoirs et des leçons. Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Politique des devoirs et des leçons Centre pédagogique Lucien-Guilbault secondaire Définition et précisions : «Les devoirs et les leçons sont des tâches données aux élèves par leur enseignante ou leur

Plus en détail

NOTRE PROJET ÉDUCATIF

NOTRE PROJET ÉDUCATIF NOTRE PROJET ÉDUCATIF HISTORIQUE Fondée en 1983 notre École entreprendra en septembre 2013 sa trentième (30 e ) année académique. Bien que nous ayons acquis beaucoup de connaissances et d expériences au

Plus en détail

PROGRAMME ÉDUCATIF Août 2013

PROGRAMME ÉDUCATIF Août 2013 PROGRAMME ÉDUCATIF Août 2013 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 LES PRINCIPES DE BASE...3 LE DÉVELOPPEMENT GLOBAL DE L'ENFANT...4 PROCESSUS D'INTERVENTION...5 STRUCTURE DES ACTIVITÉS ET DES LIEUX...6

Plus en détail

L accueil péri scolaire : la conception des Francas

L accueil péri scolaire : la conception des Francas L accueil péri scolaire : la conception des Francas Depuis plusieurs années, et suite à l apparition de nouvelles contractualisations (CEL, Contrat Temps Libre, Contrat de Territoire ), de nombreux partenaires

Plus en détail

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT

LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT LES BESOINS FONDAMENTAUX DU JEUNE ENFANT Pascale PALY Nadine Massonnière IEN et CPC chargées de mission maternelle en Gironde BESOINS SATISFAITS = COMPORTEMENT ADEQUAT Un enfant dont les besoins ne sont

Plus en détail

Code de vie et application

Code de vie et application Code de vie et application Introduction Le code de vie de l école Notre-Dame-de-Fatima est un ensemble d énoncés qui visent des attitudes susceptibles de nous aider, jeunes et adultes, à vivre ensemble

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE»

PROGRAMME PÉDAGOGIQUE CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE» PROGRAMME PÉDAGOGIQUE DU CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «SERVICES À LA PETITE ENFANCE DE ST-LAZARE» JANVIER 2010 TABLE DES MATIÈRES Introduction. 3 Chapitre I : Mise à jour du programme pédagogique...5 Chapitre

Plus en détail

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant!

Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Au CPE Vire-Crêpe l enfant a le droit d être un enfant! Convention de la bientraitance des enfants fréquentant les installations du centre de la petite enfance Vire-Crêpe 1 Tous droits de traduction, d

Plus en détail

CODE DE VIE. Ensemble depuis 20 ans! Ensemble et en avant! DEPUIS 1982

CODE DE VIE. Ensemble depuis 20 ans! Ensemble et en avant! DEPUIS 1982 CODE DE VIE Ensemble depuis 20 ans! Ensemble et en avant! DEPUIS 1982 1407 avenue Albert, Saskatoon (Saskatchewan) S7H 2C6 Téléphone (306) 653-8498 Télécopieur (306) 653-8496 Courriel: secf@atrium.ca http://ecolecf.ca

Plus en détail

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs

SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs SEMINAIRE REGIONAL AFRICAIN SUR LA GOUVERNANCE LOCALE 13-17 Octobre 2008 a Saly Portudal - Senegal L initiative d Apprentissage Mutuel entre Pairs By Omar Ousman Jobe Analyste en Politique et Budget Pro-Poor

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

Centre de la Petite Enfance - Le Petit Pain d Épice 1

Centre de la Petite Enfance - Le Petit Pain d Épice 1 Centre de la Petite Enfance - Le Petit Pain d Épice 1 Table des matières Page 1. PORTRAIT DU CENTRE DE LA PETITE ENFANCE 4 2. LA MISSION 4 3. LA VISION 4 4. LES OBJECTIFS 5 4.1 ACCUEILLIR LES ENFANTS ET

Plus en détail

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps

Les classes à paliers. Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Les classes à paliers Les P tits tourbillons L Intersection L Entre-temps Présentation des services et des animatrices Les P tits Tourbillons (préscolaire) L Intersection (1 er cycle du primaire) Véronique

Plus en détail

À l école pour développer des compétences

À l école pour développer des compétences _x áxüä vx wxá ÜxááÉâÜvxá wâvtà äxá tâå }xâçxá 2007-2008 2008 À l école pour développer des compétences -au préscolaire- - 1 - - 2 - Mot de présentation Votre enfant entre à la maternelle cette année.

Plus en détail

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement

Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement Pistes d intervention pour les enfants présentant un retard global de développement, MELS, novembre 2011 Page 1 Document

Plus en détail

Le diagnostic d'une déficience intellectuelle se base, d'une part, sur la présence d'un rendement intellectuel

Le diagnostic d'une déficience intellectuelle se base, d'une part, sur la présence d'un rendement intellectuel PROFIL DES BESOINS DE SOUTIEN DE L ÉLÈVE AYANT UNE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE Le diagnostic d'une déficience intellectuelle se base, d'une part, sur la présence d'un rendement intellectuel significativement

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

GARDERIE ÉCOLE, LES TROIS SAISONS PROGRAMME ÉDUCATIF

GARDERIE ÉCOLE, LES TROIS SAISONS PROGRAMME ÉDUCATIF GARDERIE ÉCOLE, LES TROIS SAISONS PROGRAMME ÉDUCATIF Document révisé en avril 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 2 1 PRÉSENTATION 2 1.1 La mission, les orientations et la philosophie éducative 2 1.2

Plus en détail

D autre part certains rituels peuvent également nourrir un climat de plaisir dans la classe, ce qui prédispose à l apprentissage.

D autre part certains rituels peuvent également nourrir un climat de plaisir dans la classe, ce qui prédispose à l apprentissage. Pour qu il y ait apprentissage, il importe de faire de la classe un environnement dans lequel les jeunes se sentent en sécurité. Une certaine routine favorise le sentiment de sécurité car il met le cerveau

Plus en détail

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde

CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance Isabelle Desbiens Responsable de

Plus en détail

Activité s dé véloppémént é conomiqué local du DCR én Ouganda du Nord ét a Karamoja

Activité s dé véloppémént é conomiqué local du DCR én Ouganda du Nord ét a Karamoja Réseau de connaissances Consortium Néerlandais pour la Réhabilitation Note de recherche #11 Activité s dé véloppémént é conomiqué local du DCR én Ouganda du Nord ét a Karamoja Recherche menée par Lennart

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP 1 CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION pour les organismes ÉDUCATION POPULAIRE Le catalogue des activités de formation

Plus en détail

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire

RAPPORT D ÉVALUATION. Rapport d évaluation du stage probatoire Rapport d évaluation du stage probatoire RART D ÉVALUATIN Grilles d évaluation des compétences et fiche d observations Bilan des compétences Règle de décision nseignante ou enseignant : École ou centre

Plus en détail

L estime de soi. Conférencier : Éric Lefebvre, psychologue monpsy@sec.cableamos.com

L estime de soi. Conférencier : Éric Lefebvre, psychologue monpsy@sec.cableamos.com L estime de soi Cet ingrédient essentiel à l épanouissement de nos jeunes Conférencier : Éric Lefebvre, psychologue monpsy@sec.cableamos.com D abord, la pyramide des besoins de Maslow Estime de soi ou

Plus en détail

Service de garde École de la Rose-des-Vents Stornoway

Service de garde École de la Rose-des-Vents Stornoway Service de garde École de la Rose-des-Vents Stornoway Guide des parents et règles de vie des élèves ** Ce document doit être conservé durant toute la fréquentation de votre enfant au service de garde.

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013-2014

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 225, rue Joseph-Martel Boucherville (Québec) J4B 1L1 pierre-boucher@csp.qc.ca - Site Web : http://pierreboucher.csp.qc.ca RAPPORT ANNUEL 2013-2014 Première partie : le bilan de l établissement I. Présentation

Plus en détail

ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU 24 MARS 2009

ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU 24 MARS 2009 ADOPTÉ PAR LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU 24 MARS 2009 PRÉAMBULE La réussite de tous les élèves est sans contredit le but ultime de tous les intervenants œuvrant au sein d un établissement scolaire. Le

Plus en détail

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier

Portfolio numérique. Une expérimentation en Techniques juridiques. Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique Une expérimentation en Techniques juridiques Journée pédagogique du 15 janvier 2015 Sophie Crevier Portfolio numérique O Origine du projet: croisement entre des O O O O O constats et

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL PROGRAMME D ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE ET ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANALYSE RÉFLEXIVE Travail remis à JEAN-CLAUDE LESSARD Dans le cadre du cours FPM1550-33 Sensibilisation à la réalité

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Biologie (53411-53412), Entrepreneuriat (83411), Français (10411-10412)

PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon. Matières : Biologie (53411-53412), Entrepreneuriat (83411), Français (10411-10412) PREMIÈRE SECTION : Vue d ensemble du projet ou de la leçon Niveau : 11 e et 12 e année Matières : Biologie (53411-53412), Entrepreneuriat (83411), Français (10411-10412) Titre de la leçon : Mascotte magnifique!

Plus en détail

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 «Jouer, c est Magique» Association Suisse Québec Échanges Pédagogiques Adresse : 1, rue de la Tambourine 1227 Carouge www.asqepe.org Jouer, c est magique

Plus en détail

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable.

L école de la Morelle souhaite rendre cet engagement explicite dans une charte d éducation à l environnement et au développement durable. Préambule 1 De plus en plus d organisations s engagent dans une démarche concertée d éducation à l environnement et au développement durable tout en rendant public leur engagement. L école de la Morelle

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

` LES GRANDES LIGNES DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT

` LES GRANDES LIGNES DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT ` LES GRANDES LIGNES DU DÉVELOPPEMENT DE L ENFANT L enfant se développe selon un processus global. Votre rôle est de favoriser, à l aide d activités, ce développement sous tous les plans, soit au niveau

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Historique du Centre de la petite enfance de Saint-Lambert Agathe la Girafe Le Centre de la Petite Enfance de Saint-Lambert Agathe la Girafe est une garderie qui détient un permis

Plus en détail

Français langue seconde : français de base

Français langue seconde : français de base Français langue seconde : français de base 1 Programme d études et guide d enseignement 2 3 4 Ministère de l Éducation Educational Programs & Services C.P. 6000 2005 Ministère de l Éducation Educational

Plus en détail

Objectifs de la présentation

Objectifs de la présentation Objectifs de la présentation Stimuler la réflexion des gestionnaires et des intervenants du secteur de la santé, autour de la problématique et des défis du suivi post formation Partager l expérience du

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents

Le Programme de formation. Le premier cycle du primaire. Information aux parents Le Programme de formation Le premier cycle du primaire Information aux parents Septembre 2000 En septembre prochain, votre enfant sera au premier cycle du primaire, c'est-à-dire qu'il ou elle entrera en

Plus en détail

Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels. au regard du développement global de l enfant

Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels. au regard du développement global de l enfant Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels au regard du développement global de l enfant Illustration des termes utilisés dans les différents programmes ministériels au

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

Guide de survie des parents

Guide de survie des parents Vous avez un(e) jeune au secondaire? Guide de survie des parents ou des trucs et des informations pour aider son jeune à réussir Les pédagogues de 2 e secondaire ESJN 2008-2009 Apprendre c est difficile

Plus en détail

Plateforme pédagogique

Plateforme pédagogique Plateforme pédagogique 1. Présentation du CPE Historique 1. Présentation du CPE o Historique p. 2 o Mission p. 2 o Valeurs p. 3 o Références p. 4 2. Accueil de l enfant et de sa famille o Outils de communication

Plus en détail

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION?

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? Le mardi 3 juin 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION L intégration au secondaire et l adolescence, un double défi. (présenté

Plus en détail

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue

L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue L intégration des TIC chez les futurs enseignants : votre point de vue Réservé à l administration Associés Questionnaire - Enseignants associés 1 QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO

PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE JULES MUSSO 2009.2010 SOMMAIRE I) Présentation des accueils. II) Le fonctionnement. III) 1-L alimentation 2-Les relations 3-Le rythme de vie 4-Santé et hygiène 5-Les activités

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

2012-2013 SECTEUR PRÉSCOLAIRE. Informations GPI-Internet

2012-2013 SECTEUR PRÉSCOLAIRE. Informations GPI-Internet SECTEUR PRÉSCOLAIRE 2012-2013 Informations GPI-Internet Ce document vous informe des nouveautés du logiciel GPI-Internet. De plus, on retrouve les modalités d utilisation établies par la Commission scolaire

Plus en détail

1/ L équipe d animation :

1/ L équipe d animation : PROJET EDUCATIF ET PEDAGOGIQUE DE LA GARDERIE PERISCOLAIRE DE CRUSEILLES I/ PRESENTATION : PROJET EDUCATIF La Garderie Périscolaire de Cruseilles a été crée par la Commune de Cruseilles dans le but de

Plus en détail

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES Direction des services d hébergement Description de fonction PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ JOUR

Plus en détail

Éducation à distance

Éducation à distance Secteur : INSTRUCTION Politique : INS-506 Entrée en vigueur : Date de révision : Référence(s) juridique(s) : 1596, Route 124, Abram-Village Île-du-Prince-Édouard, C0B 2E0 téléphone : (902) 854-2975 télécopieur

Plus en détail

ENAP internationale RÉPERTOIRE DES FORMATIONS 2016. www.international.enap.ca

ENAP internationale RÉPERTOIRE DES FORMATIONS 2016. www.international.enap.ca ENAP internationale RÉPERTOIRE DES FORMATIONS 2016 www.international.enap.ca Programme international en gestion stratégique de projet de développement 16 mai au 3 juin 2016 Budgétisation axée sur les résultats

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Projet éducatif, plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative 2013-2014 entre la Commission scolaire des Draveurs et l

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL

DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL DOMAINES MOTEUR ET SENSORIEL Page 1 sur 12 OBJECTIF GÉNÉRAL : 1. AMÉLIORER LES HABILETÉS MOTRICES GLOBALES 1.1 L élève développera des stratégies pour coordonner ses mouvements. 1. Appliquer les recommandations

Plus en détail

1ère édition 29 au 31 janvier 2016 Espace Somme

1ère édition 29 au 31 janvier 2016 Espace Somme 1ère édition 29 au 31 janvier 2016 Espace Somme #swamiens @swamiens www.latechamienoise.com/swamiens - 2 - Un Startup Weekend, c est quoi au juste? Un Startup Weekend c est 54 heures pour créer une startup

Plus en détail

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation PLAN DE LUTTE Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation École Saint-Claude Novembre 2012 Plan de lutte contre l intimidation et la violence à l école DATE D

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation.

COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation. Manuel. Gestion du Cycle de Projet. Programmation. COMMISSION EUROPÉENNE EuropeAid Office de Coopération Affaires générales Evaluation Manuel Gestion du Cycle de Projet Programmation Evaluation Identification Mise en œuvre Instruction Financement Mars

Plus en détail

Impact économique de la motoneige au Québec

Impact économique de la motoneige au Québec Impact économique de la motoneige au Québec Septembre 2012 Photo : Michel Julien, Tourisme Mauricie. Préparé par : Michel Zins, Ph.D. Zins Beauchesne et associés LA FÉDÉRATION DES CLUBS DE MOTONEIGISTES

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants

À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants À nous de jouer! Des messages pour favoriser la mise en œuvre d actions concertées en faveur du développement moteur des enfants À nous de jouer! Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, de l Enseignement

Plus en détail

Merci beaucoup de votre collaboration

Merci beaucoup de votre collaboration QUESTIONNAIRE ENSEIGNANTS ASSOCIÉS Ce questionnaire permettra de recueillir des informations sur l intégration des technologies de l information et de la communication (TIC) chez les futurs enseignants

Plus en détail