Faire accepter son prix à ses clients

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faire accepter son prix à ses clients"

Transcription

1 Pascal PY Faire accepter son prix à ses clients Le Pricing Power Troisième édition, 2002, 2007, 2010 ISBN :

2 Chapitre 11 Comment répondre à l objection «C est cher!» Cette fois la messe est dite. Votre interlocuteur connaît votre prix. Le voilà en train de grimacer ou de porter un doigt à ses lèvres. Quelques secondes d hésitation et il avance d un ton dubitatif : «C est cher!» ou «C est trop cher!». D autres moins francs ou plus timides disent «Bon, eh bien! je vais réfléchir». Quoi qu il en soit votre prix pose problème. Une réaction appropriée s impose. Voyons comment pratiquer pour lever cette objection. L objection «C est cher» cache 7 préoccupations différentes Vendre un bien ou un service serait chose aisée si nous n avions pas à en faire acquitter le prix! Mais que resterait-il de notre métier de vendeur si la gratuité était de mise? En clair, un carré Hermès au prix de 20 euros serait-il encore un carré Hermès? Convenons qu être cher n est pas une pathologie, mais résulte d une politique qui participe au positionnement de notre entreprise au sein de son milieu concurrentiel. Une position qu il revient, à nous autres commerciaux, de défendre corps et biens! Quoi qu il en soit, il vient un moment dans l entretien de vente où annoncer notre prix devient incontournable. Un moment durant lequel notre désir d obtenir l accord de notre

3 124 Comment vendre à votre prix, sans discussion client se dispute avec la peur d être trop cher et l angoisse de son refus. Et patatras! C est aussi le moment choisi par nos clients pour nous asséner un «C est cher!» ou «C est trop cher!». D autres moins directs se contentent d une grimace ou plus réservés de dire : «Bon, eh bien! je vais en parler à», ou encore avancent que «Ce n est pas pour tout de suite». En bref, faire accepter notre prix pose problème et nécessite beaucoup de professionnalisme. L objection prix a des ressorts fort complexes. De nombreuses difficultés ou attentes profondes se dissimulent derrière cette réfutation. Pas moins de deux jours de stage intensif sont nécessaires pour préparer les commerciaux à en maîtriser les arcanes. À dire vrai, le reproche de cherté est un moyen de communication chez nos clients. L objection ne constitue pas en elle-même un argument client pour ne pas acheter, mais bien davantage un moyen de nous indiquer de manière floue où les choses coincent Ici, à l image de l arbre qui cache la forêt, ce n est pas UNE mais SEPT préoccupations qui se dissimulent derrière leur apparente allergie à mettre la main à la poche : 1. Leur manque d argent. 2. L insuffisance de leur intérêt ou appétit pour ce qui est proposé. 3. Un concurrent leur offre un meilleur prix. 4. Un doute subsiste quant à la rentabilité de leur achat. 5. Le prix avancé est à un niveau auquel ils ne s attendaient pas. 6. Le désir de se vanter auprès de l entourage d avoir obtenu mieux. 7. Une timide invitation à entamer une négociation.

4 Comment répondre à l objection «C est cher!» 125 Pour entrevoir l argument pertinent à faire valoir, encore fautil découvrir lequel, parmi ces sept mobiles, énergise notre interlocuteur quand il nous fait observer que «C est cher!». Alors, comment pratiquer? Tout se passe comme au cours d une partie de strip-poker. Le premier qui est tout nu a perdu! Le mieux est donc d inviter tout bonnement votre client à se déshabiller Pour ce faire demandez-lui simplement : «Qu est-ce qui vous fait dire que c est cher?» ou (d un ton neutre et interrogatif suivi d un silence) «Vous trouvez cela cher?» ou encore «En quoi cela vous apparaît-il cher?» ou enfin «Qu entendez-vous au juste par cher?». Attendez religieusement sa réponse. Elle vous éclairera sur le fondement de l objection prix et la manière d y répondre. Avant d aller plus loin, un dernier conseil est ici nécessaire. Évitez la formule «Cher par rapport à quoi?» si souvent usitée. Légèrement agressive, elle est trop proche de «Cher par rapport à qui?» présupposant l existence d une offre ou d une solution concurrente. En ce sens elle oriente la réponse de votre client et entame vos chances de pouvoir comprendre ce qui motive réellement sa réplique. Venons-en aux différentes explications possibles que peuvent donner vos clients et voyons comment lever les sept objections portant sur votre prétendue cherté.

5 126 Comment vendre à votre prix, sans discussion Comment répondre aux 7 préoccupations concernant le prix Une fois la justification de l objection prix obtenue, voyons comment répondre aux 7 fondements possibles de l objection portant sur le prix. Le manque d argent À moins d être un richissime nabab, nos désirs sont bornés par la modestie de nos moyens. Il est plus aisé à une personne désargentée de rétorquer à un vendeur «C est trop cher» que de lui avouer des fins de mois difficiles et commençant le 2! Dans ce contexte, rétorquer que ce que nous proposons n est vraiment pas cher ou prétendre être très compétitif est aussi inapproprié qu inopérant. L aveu d un problème de budget obtenu oblige à proposer des solutions de financement. Ayez à cœur de présenter vos offres de paiement fractionné, des formules de location ou encore de crédit qui réduisent l investissement initial et permettent l accès à une satisfaction immédiate. Mais est-ce vraiment un souci de budget ou s agit-il d une facétie pour se dérober et ne pas acheter? Pour le savoir et apporter une solution pertinente un simple closing 1 sur le besoin suffit. Regardons comment faire : 1. La technique du closing consiste à engager le client à chaque étape de l entretien et en faire une condition sine qua none pour consentir à passer à l étape suivante. Dans le cas ci-dessus présenté, point n est besoin de proposer un financement à l interlocuteur qui ne donne pas, préalablement, son accord de principe pour passer à l acte, si une solution de financement lui est proposée. J invite le lecteur, qui désire approfondir cette puissante technique du closing, à se reporter à mon livre Faire signer ses clients, op. cit.

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM

Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Call Transfer Service gratuit, activation gratuite Transférez votre correspondant à partir de votre GSM Votre correspondant cherche à joindre d urgence l un de vos collègues? Call Transfer vous permet

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

Michel Suret-Canale. Je vends et j achète sur. Internet avec. ebay. Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-7464-0475-3

Michel Suret-Canale. Je vends et j achète sur. Internet avec. ebay. Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-7464-0475-3 Michel Suret-Canale Je vends et j achète sur Internet avec ebay Groupe Eyrolles, 2003, ISBN 2-7464-0475-3 Chapitre 4 Les clés de la réussite J évalue l offre existante sur les articles similaires aux

Plus en détail

Temoignages. Laurent et Steph

Temoignages. Laurent et Steph Laurent et Steph Nous tenons tout particulièrement a remercier la société excel-taux qui par son professionnalisme a su trouver la solution au refinancement du prêt de notre résidence principale Nous avons

Plus en détail

CRÉER. L offre de services CCI CHAMPAGNE ARDENNE. CCI Entreprendre Champagne Ardenne. PlaquetteCreer.indd 1 11/03/2014 09:39:32

CRÉER. L offre de services CCI CHAMPAGNE ARDENNE. CCI Entreprendre Champagne Ardenne. PlaquetteCreer.indd 1 11/03/2014 09:39:32 CRÉER L offre de services CCI Entreprendre Champagne Ardenne CCI CHAMPAGNE ARDENNE PlaquetteCreer.indd 1 11/03/2014 09:39:32 1 Français sur 5 rêve de créer son entreprise Vous aussi? Que vous ayez envie

Plus en détail

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager!

La gestion d une équipe vie scolaire. Quelques petits conseils pour être un super manager! La gestion d une équipe vie scolaire Quelques petits conseils pour être un super manager! Les facteurs de stress Dans une équipe, on peut repérer différents facteurs de stress Une direction trop autoritaire

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

REJOIGNEZ UN RÉSEAU D AGENTS-CO EN IMMOBILIER VRAIMENT INDÉPENDANT!

REJOIGNEZ UN RÉSEAU D AGENTS-CO EN IMMOBILIER VRAIMENT INDÉPENDANT! REJOIGNEZ UN RÉSEAU D AGENTS-CO EN IMMOBILIER VRAIMENT INDÉPENDANT! Présent sur internet depuis 2007 Parce qu e-mobilier.fr existe depuis l origine des réseaux de mandataires en France, nous avons acquis

Plus en détail

Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention. Niveau Collège

Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention. Niveau Collège Intervention n 2 : et si on créait une entreprise? Guide d intervention Niveau Collège 1 Lancement du jeu : Et si on créait une entreprise? Il s agit de mettre les élèves en situation d entreprendre, afin

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Agriculteurs, comptez sur votre expert-comptable

Agriculteurs, comptez sur votre expert-comptable Agriculteurs, comptez sur votre Analyser un prix de revient, établir un budget, un plan de financement permet d aider au choix et à la mise en place d un statut social, juridique, de conseiller sur le

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

Les outils du manager commercial

Les outils du manager commercial OBJECTIFS Améliorer sa force de conviction et asseoir son leadership sur son équipe de collaborateurs mais aussi dans sa relation-clientèle Saisir l importance de la dimension relationnelle comportementale

Plus en détail

Les techniques d'entretien d'une vente

Les techniques d'entretien d'une vente d'une vente Il était une fois un commercial Thierry Piron Sommaire Introduction I/ Préparation d'un entretien de vente II/ Les phases d'un entretien de vente La prise de contact La recherche des besoins

Plus en détail

CRÉER. L offre de services

CRÉER. L offre de services CRÉER L offre de services 1 Français sur 5 rêve de créer son entreprise Vous aussi? Que vous ayez envie de créer une entreprise qui se développera sur son territoire ou que vous envisagiez de créer une

Plus en détail

www.coachemploi.org Mes réalisations marquantes

www.coachemploi.org Mes réalisations marquantes Les différentes phases : Affiner son projet (document 3/4) Définir sa stratégie de recherche (2 documents) Muscler sa communication Réussir son entretien (1 document) Assurer son suivi (1 document) Mes

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain :

Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées. Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Petit éclairage sur la loi Duflot et les nouvelles mesures annoncées Allègement de la fiscalité sur la plus-value lors de la vente d un terrain : Cela pourra avoir l effet inverse que celui escompté car

Plus en détail

«La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier

«La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier «La perception du métier d agent immobilier» Etude de l Institut CSA pour Guy Hoquet L immobilier Avril 01 Fiche technique du sondage Sondage exclusif CSA / GUY HOQUET L IMMOBILIER réalisé par internet

Plus en détail

La négociation en entreprise

La négociation en entreprise Histoires du soir pour business(wo)men débordés! Gundula Welti La négociation en entreprise, 2011 ISBN : 978-2-212-55224-9 1 er soir L histoire du vendeur de voiture d occasion ou la négociation «gagnant-gagnant»

Plus en détail

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H)

OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) OPTIMISER L AMENAGEMENT DE SON POINT DE VENTE (7 H) Sur REIMS Public : Artisans et conjoints collaborateurs, salarié(e)s. Objectifs : 1. Vendre Quoi?, A qui?, Où? Incidence sur l aménagement du point de

Plus en détail

Toutes les banques... une seule adresse. www.credifinn.fr

Toutes les banques... une seule adresse. www.credifinn.fr Toutes les banques... une seule adresse CREDIFINN, 1 ère plateforme 100% dédiée aux professionnels de l immobilier Spécialiste du financement de l immobilier locatif et de la résidence principale, CREDIFINN

Plus en détail

Club photos + 50 Dison. Quel mode de prise de vue choisir. P, S, A, M, auto : Nikon. P, TV, AV, M, auto : Canon. Paquo Patrick Page 1

Club photos + 50 Dison. Quel mode de prise de vue choisir. P, S, A, M, auto : Nikon. P, TV, AV, M, auto : Canon. Paquo Patrick Page 1 Quel mode de prise de vue choisir P, S, A, M, auto : P, TV, AV, M, auto : Nikon Canon Paquo Patrick Page 1 Les différences des modes AV-A, TV-S, M, Auto La plupart des boîtiers photo reflex (et hybrides)

Plus en détail

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE

LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Comment faire appel à un psychologue? Demande du patient Orientation par un professionnel A quel moment de la prise en charge peut-on le solliciter? A tout moment de la maladie

Plus en détail

Vente. Négociation. Service client

Vente. Négociation. Service client Vente Négociation Service client Sommaire Vente et négociation n Développez vos performances commerciales au téléphone et en face à face P. 1/4 n Déjouez les pièges des acheteurs P. 5/6 n Défendez vos

Plus en détail

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois

Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Les 10 étapes pour être sur de devenir propriétaire d un appartement dans les 3 à 6 mois Préambule Ce guide vous est offert par William MEYER auteur du blog l'immobilier facile (http://l-immobilier-facile.fr)

Plus en détail

1. La publicité et les actions promotionnelles

1. La publicité et les actions promotionnelles Table des matières 1. La publicité et les actions promotionnelles 1.1. Qui est concerné par la Loi relative aux pratiques du marché?.. 2 1.1.1. Le (petit) commerçant.......................... 3 1.1.2.

Plus en détail

LA GESTION DE LA PRODUCTION N EST PLUS UN AVANTAGE CONCURRENTIEL QUOIQUE!

LA GESTION DE LA PRODUCTION N EST PLUS UN AVANTAGE CONCURRENTIEL QUOIQUE! LA GESTION DE LA PRODUCTION N EST PLUS UN AVANTAGE CONCURRENTIEL QUOIQUE! Pour beaucoup de petites et moyennes entreprises, le suivi de la production est encore fait «à la main» avec Excel ou Accces et

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B1. Le e-commerce ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B1 Le e-commerce Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain, Christian

Plus en détail

Les outils de communication

Les outils de communication FICHE DE SYNTHÈSE Module 8 Les outils de communication - MODULE SEMAINE 8 - SOMMAIRE : I) Les différents média de communication...2 II) Savoir tirer parti des réseaux sociaux...2 1/6 I) LES DIFFÉRENTS

Plus en détail

INFORMER ET PERSUADER

INFORMER ET PERSUADER INFORMER ET PERSUADER IL EST EXTREMEMENT IMPORTANT DE LIMITER LES REFUS À UN MINIMUM POUR NE PAS METTRE EN DANGER LA FIABILITE DES RESULTATS DE L ETUDE. SI LES PERSONNES QUI N ONT PAS ENVIE, SONT MECONTANTES

Plus en détail

5 photographies 5 tunnels

5 photographies 5 tunnels DOSSIER 5 photographies 5 tunnels 5 photographies qui vont vous aider à réduire le taux d abandon de vos tunnels de conversion. Introduction Les tunnels de conversion sont présents dans de nombreux sites.

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L assistance en matière de gestion Quelques constats pour commencer! La gestion est devenue incontournable Tout comme le pilote d un avion, le chef d entreprise

Plus en détail

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES

RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 1 RENDRE NOS ENTREPRISES PLUS ATTRACTIVES 2 Plan Introduction : Attractivité qu est-ce? Pourquoi être attractif? Peut-on être attractif en France? Comment être attractif : Les leviers? Positionnement :

Plus en détail

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS

1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE 2EME ETAPE : LA PRISE DE CONTACT 3EME ETAPE : LA DECOUVERTE DES BESOINS Secrétaire commerciale Module 1 : Fiches de commerce Chapitre 28 : L entretien d achat-vente Plan du Chapitre 28 : L entretien d achat-vente 1ÈRE ETAPE : LA PREPARATION DE L ENTRETIEN DE VENTE 2EME ETAPE

Plus en détail

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites!

Jeu Responsable. Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! Jeu Responsable Pour que le jeu reste un jeu, fixez vos limites! INTRODUCTION Garantir une offre sécurisée pour jouer en toute sérénité La Loterie Nationale vous garantit une offre sécurisée de jeux attractifs

Plus en détail

Les Français et la «multi- assurance»

Les Français et la «multi- assurance» Les Français et la «multi- assurance» Etude réalisée par pour Publiée le 7 décembre 2015 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français interrogés par Internet les 12 et 13 novembre

Plus en détail

Comment maîtriser sa colère

Comment maîtriser sa colère Comment maîtriser sa colère La résolution de problemès Homewood Solutions Humaines MC, 2011. Ce cahier d exercices accompagne le cours électronique intitulé Comment maîtriser sa colère et est destiné à

Plus en détail

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme

Réussir son approche commerciale avec un prospect. Direction Marketing Clients Firme Réussir son approche commerciale avec un prospect 61 Réussir son approche commerciale avec un prospect Organisation de l atelier Durée Thème Pédagogie 20 Réussir un premier RDV avec un prospect (les 2

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social.

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2009 Vente Santé social Hygiène Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

METTRE SON BIEN EN VENTE

METTRE SON BIEN EN VENTE METTRE SON BIEN EN VENTE Faire les bons choix www.gsi-immobilier.com METTRE SON BIEN EN VENTE Lors de la mise en vente de votre bien, faire appel à un agent immobilier présente l avantage de faire intervenir

Plus en détail

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur»

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» «Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» Philippe Vachet et Leadwork sont heureux de vous présenter leur nouveau concept de formations collectives «à la carte», adapté aux petites entreprises, aux

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature PROJET : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : NOM-PRENOM : Ce document est un exemple de plan d affaires professionnel. Vous êtes libre de vous en inspirer ou d en choisir un autre

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

v060613 LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE EN ETT

v060613 LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE EN ETT v060613 LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE COMMERCIALE EN ETT OBJECTIF FINAL Acquérir les fondamentaux de la performance commerciale en ETT OBJECTIFS PEDAGOGIQUES A l issue de la formation les stagiaires

Plus en détail

La reprise et la transmission d'entreprises

La reprise et la transmission d'entreprises CSOEC ACFCI APCE Conseil Supérieur de l Ordre Assemblée des Chambres Françaises Agence Pour la des Experts-Comptables de Commerce et d Industrie Création d Entreprises La reprise et la transmission d'entreprises

Plus en détail

DECOUVRIR LE CLIENT. Pour découvrir le client, il est primordial de respecter les trois points suivants :

DECOUVRIR LE CLIENT. Pour découvrir le client, il est primordial de respecter les trois points suivants : DECOUVRIR LE CLIENT La découverte du client va favoriser une bonne argumentation car c est grâce à la connaissance du prospect, de ses attentes, de ses motivations et de sa personnalité que le vendeur

Plus en détail

Larissa Redaelli Noujaim SAV IR- VENDRE. Spécial Hôtellerie Volume 1, Vente

Larissa Redaelli Noujaim SAV IR- VENDRE. Spécial Hôtellerie Volume 1, Vente Larissa Redaelli Noujaim LE SAV IR- VENDRE Spécial Hôtellerie Volume 1, Vente Au lecteur, Ce livre, je l ai lancé sur le marché comme on jette une bouteille à la mer. Le voilà entre tes mains, ami lecteur

Plus en détail

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA.

Dans la même collection, neuf autres guides méthodologiques sont disponibles auprès des délégations régionales du FAFSEA. Les quatre étapes de l entretien professionnel Guide méthodologique 4 Quatrième étape : Le suivi du parcours professionnel du salarié A l issue de cet entretien, sur la base des conclusions figurant dans

Plus en détail

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Faire l acquisition d une propriété en toute tranquillité Ce document contient des renseignements sur les

Plus en détail

Commerce Point de vente

Commerce Point de vente Commerce Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Plaisir d accueillir, plaisir de vendre Connaître les attentes des clients Maitriser les fondamentaux de

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION

LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION LA GESTION DE LA FORCE DE VENTE ABORDEE SOUS L ANGLE DE LA REMUNERATION Depuis quelques années, on constate une grande évolution de la fonction vente ; avec le passage de la notion de l acte de vente à

Plus en détail

Atelier Webmarketing. Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet. Présentation des outils de promotion d'un site internet

Atelier Webmarketing. Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet. Présentation des outils de promotion d'un site internet Atelier Webmarketing Les outils à votre disposition pour faire parler de vous sur internet Présentation des outils de promotion d'un site internet Sommaire 1/ Les liens sponsorisés/ Liens commerciaux/

Plus en détail

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés

Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Stratégie simple et efficace pour augmenter officieusement le taux de vos livrets d épargne défiscalisés Mieux épargner : Livret A LDD Livret Bleu LEP Livret Jeune Oubliez les taux bas du moment! G u i

Plus en détail

Les 150 fiches-outils

Les 150 fiches-outils Les 150 fiches-outils Module 01. Comprendre la logique générale d un acte de vente 01.01 Quelques idées reçues sur l acte de vente 01.02 Vendre répond à une logique précise 01.03 Les différentes étapes

Plus en détail

Générer du chiffre d affaires

Générer du chiffre d affaires Générer du chiffre d affaires L entreprise est un système d interactions entre trois secteurs : gestion Production Commercialisation Générer du chiffre d affaires Un système qui doit interagir avec son

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci!

Affiliation Cash Livre PDF Gratuit Cliquez Ici Pour Télécharger Merci! Enfin, Voici l'information que VOUS attendiez depuis longtemps. Vous allez découvrir une méthode inédite et des secrets que la plupart des affiliés ne connaitront jamais... Par: Mustapha GASSEM Le Dans

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements...

. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements... Les avantages de la location meublée :. Tout l équipement de la maison est mis à disposition : chaises, tables, lit, machine à laver, gazinière, vaisselle, meubles de rangements.... vous n avez presque

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale moteur expert de simulation paramètres interactifs Comme dans la réalité, la chance existe mais elle n'a pas de rôle prépondérant. Si votre entreprise vend mal, c'est parce que vous

Plus en détail

Pourquoi créer un site Web?

Pourquoi créer un site Web? Créer mon site Web Vous avez une passion, un centre d'intérêt, un "hobbie", et vous souhaitez en parler, partager autour de ce sujet. Vous avez bien pensé à utiliser l'espace web pour faire connaître votre

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER Comptez environ

Plus en détail

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio.

Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Veuillez lire attentivement ce mode d emploi avant de commencer l étude de votre cours audio. Mode d emploi du cours audio REUSSIR Tout d abord, félicitations pour l achat de ce cours et pour la décision

Plus en détail

Les calculs fondamentaux pour son entreprise

Les calculs fondamentaux pour son entreprise Les calculs fondamentaux pour son entreprise 1. Seuil de rentabilité et point mort : Définition et calcul Seuil de Rentabilité et Point Mort sont deux facettes d un même concept. Petite-entreprise. net

Plus en détail

http://forum.afrh.fr Forum d information sur la maladie de Verneuil et son traitement, soutien aux malades et leurs familles.

http://forum.afrh.fr Forum d information sur la maladie de Verneuil et son traitement, soutien aux malades et leurs familles. http://forum.afrh.fr Forum d information sur la maladie de Verneuil et son traitement, soutien aux malades et leurs familles. Instructions basiques à lire dans tous les cas Ce forum n est pas un lieu de

Plus en détail

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS

LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS LES CONTRATS DE DEPOTS ET RACHATS Ce logiciel gère aussi bien les produits Neufs, une petite Location de courte durée, les Objets Déposés et les objets d occasion RACHATS (Troc). Les Objets Neufs sont

Plus en détail

Ne signez pas n importe quoi! Ne signez pas n importe quoi! Le crédit a un prix! Le crédit a un prix!

Ne signez pas n importe quoi! Ne signez pas n importe quoi! Le crédit a un prix! Le crédit a un prix! Ne signez pas n importe quoi! Signer un contrat de crédit est un engagement à long terme qui mérite réflexion. Prenez le temps de bien lire et de bien comprendre toutes les clauses du contrat! Sachez que

Plus en détail

Ne pas diffuser Lytt SARL 2014. Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique

Ne pas diffuser Lytt SARL 2014. Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique Bonnes pratiques de visioconsultation en soin psychologique I. La visioconsultation, en complément de la consultation en face-à-face La visioconférence consiste à mettre en relation visuelle et sonore

Plus en détail

STIFOP. Comment s inscrire? Contact-vamingbi@gmail.com

STIFOP. Comment s inscrire? Contact-vamingbi@gmail.com STIFOP Comment s inscrire? Contact-vamingbi@gmail.com Page 1 Pourquoi rejoindre STIFORP? Stiforp est une activité à domicile ne nécessitant qu une connexion internet et qui rencontre un succès phénoménal

Plus en détail

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15

Questionnaire sur le profil d investisseur. Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire sur le profil d investisseur Nom du client : Nom du conseiller : Date : Objectif financier : 4728-00F-JUIN15 Questionnaire 1. Quand aurez-vous besoin de toucher à ce portefeuille de placement,

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage Présenté par: +20 ans d expérience. de culture polyvalente et de recherches en matière sûreté-sécurité Date de la présentation: 2013 Concurrentiel. DANS LA PRESTATION SECURITE SURVEILLANCE GARDIENNAGE

Plus en détail

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape

S informer sur. Investir votre épargne : étape par étape S informer sur Investir votre épargne : étape par étape Autorité des marchés financiers Investir votre épargne : étape par étape Sommaire Se poser les bonnes questions avant d investir 03 Prendre contact

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau. Politique pour contrer le harcèlement Centre de la petite enfance Le Petit Réseau Politique pour contrer le harcèlement Février 2008 2 A- Énoncé et application L objectif premier de cette politique est de consacrer notre souci de prévenir

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL

Evaluer votre bien ESTIMATION STATISTIQUE FIABLE. Se détacher de la valeur sentimentale que. Connectez-vous sur www.immoprix.fr, site MARCHE LOCAL 1 Evaluer votre bien ESTIMATION Se détacher de la valeur sentimentale que l on porte à son bien est la véritable difficultéde de la transaction entre particuliers. De plus, comment estimer de façon précise

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Avertissements d expulsions et la terminassions des baux Notices to Vacate and Ending a Lease

Avertissements d expulsions et la terminassions des baux Notices to Vacate and Ending a Lease Éducation à La Justice - les fiches d information By Mid-Minnesota Legal Aid and Legal Services State Support e4j@mylegalaid.org French Avertissements d expulsions et la terminassions des baux Notices

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC.

Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. Á propos du Wealth Management. Et sur la riche expérience de KBC. À chaque patrimoine familial sa propre histoire. Avec beaucoup de persévérance et de sagacité, vous vous êtes constitué un patrimoine

Plus en détail

Placements. Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus.

Placements. Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus. Placements Constitution de patrimoine zweiplus Profiter des fonds de placement. Et plus. Unbenannt-3.indd 1 27.1.2009 14:16:17 Uhr Et vous tirez davantage de votre argent. Le conseil en placement de la

Plus en détail

Conquérir de nouveaux clients

Conquérir de nouveaux clients Pascal PY Conquérir de nouveaux clients Troisième édition Éditions d Organisation, 2003, 2005, 2009 ISBN : 978-2-212-54212-7 Sommaire Avertissement... 13 Introduction... 15 Première partie De la suspicion

Plus en détail

Création b-flower Paris Nantes- Sophia Antipolis 01 49 69 47 00

Création b-flower Paris Nantes- Sophia Antipolis 01 49 69 47 00 A partir du moment où vous avez fait le choix de commercialiser vos produits et services via un réseau de distribution la performance de votre entreprise dépend de celle de vos revendeurs. Dans un contexte

Plus en détail

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet

MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet MODULE 1 : Vous, l équipe et le projet 1. Généralités : Les activités, Les profils, Les motivations 2. Vous 3. L idée, la vision, la mission de l entreprise, la stratégie 4. Le business plan 5. Un outil

Plus en détail

Comment démarrer en toute simplicité

Comment démarrer en toute simplicité Comment démarrer en toute simplicité avec Google AdWords? Bienvenue chez AdWords Créez votre campagne publicitaire en quelques clics! Comment démarrer en toute simplicité avec Google Adwords? www.google.fr/gagnezdesclients

Plus en détail

Historique de la qualité totale

Historique de la qualité totale Avant-propos Cet ouvrage est concentré sur les méthodes pour diminuer la non-qualité interne d une entreprise. Dans de nombreuses entreprises, le personnel ne voit pas l importance de bien faire du premier

Plus en détail

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise Page 2 1. Qui je suis? Tout d abord, si vous ne me connaissez pas encore, permettez-moi de me présenter. Après tout qu estce qui me donne l autorité pour vous parler? Quelles preuves avez-vous que je peux

Plus en détail

Epargne. aux difficultés. Malgré toutes les précautions, la vie nous réserve. Budget FICHE N 4

Epargne. aux difficultés. Malgré toutes les précautions, la vie nous réserve. Budget FICHE N 4 FICHE N 4 Dépenses Budget FAIRE FACE Revenus aux difficultés Epargne Malgré toutes les précautions, la vie nous réserve des coups durs, nous devons être en mesure de réagir. Ne rien faire est la pire des

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Syndicates par Fundme

Syndicates par Fundme Syndicates par Fundme Un Syndicate, qu est-ce que c est? C est une communauté d investisseurs privés (Business Angels), qui se réunissent autour du savoirfaire d un investisseur leader. Cette communauté

Plus en détail