Cahier des charges pour un appel à projet d études

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cahier des charges pour un appel à projet d études"

Transcription

1 Cahier des charges pour un appel à projet d études Mise en concurrence pour une étude portant sur : L opportunité et la faisabilité de création de 2 CQP dans la Branche de la Mutualité Sociale Agricole : Chargé(e) d accueil guichet unique et Opérateur(trice) de la protection sociale FAFSEA National CdC- n 2015/DADC/ E 025 1

2 C O N T E X T E D E L A D E M A N DE 1. L e FA F S E A e t l e s e c t e u r p o r t a n t l a d e m a n d e Le FAFSEA est l Organisme Collecteur Paritaire Agréé en charge de la gestion des fonds de la formation professionnelle continue pour les salariés de la production agricole et des services annexes. Pour plus de détails, voir le site Par ailleurs, le FAFSEA accompagne ses différentes instances paritaires dans l analyse des pratiques et l orientation des politiques de formation des branches professionnelles qui le compose. Ce projet d étude porté par le FAFSEA, à la demande de la Section Paritaire Sectorielle Services du Monde Rural, porte sur la création de deux CQP (chargé(e) d accueil guichet unique et Opérateur(trice) de la protection sociale) destinés à des publics salariés de la Mutualité Sociale Agricole (pour plus de détails voir : La CPNEFP concernée souhaite formaliser et afficher une politique de formation et de certification qui vise plus particulièrement à favoriser : - Le processus de formation professionnelle continue tout au long de la vie ; - L attractivité des métiers ; - La lisibilité et la traçabilité des parcours de formation et des parcours professionnels. La CPNEFP a ainsi identifié des métiers où les populations salariés nécessitent un accompagnement formation en vue d une meilleure qualification, dans l objectif principal de valider leurs compétences, de reconnaître l exercice de leur profession mais aussi pour accompagner la qualification des nouveaux entrants. Notons, qu à l heure actuelle, il n existe aucun CQP dans la branche. La création de ces CQP en faveur des populations / métiers visés contribuent à la dynamique de la GPEC et à une meilleure lisibilité entre le processus de formation, la montée en compétences et la transférabilité des compétences des personnels concernés. 2. L a d e m a n d e f o r m u l é e Le FAFSEA a pris en compte la demande de la SPS Services du Monde Rural pour une étude visant à répondre à : La création de deux CQP pour des salariés occupant ou visant les emplois correspondants à la classification de la convention collective et à la cartographie des emplois actuels de : - Correspondant à l Accueil de la filière PSSP (Protection Sociale Santé et Prévention) - Technicien PSSP de la filière PSSP (Protection Sociale Santé et Prévention) - Gestionnaire PSSP de la filière PSSP (Protection Sociale Santé et Prévention) 2

3 Ces emplois sont répertoriés dans la cartographie générale des emplois de la MSA, respectivement aux niveaux de classification 3 pour l emploi de Correspondant à l accueil de la filière «Protection Sociale Santé Prévention», niveau 2 pour l emploi de Technicien PSSP de la filière «Protection Sociale Santé Prévention» et de niveau 3 pour l emploi de Gestionnaire PSSP de la filière «Protection Sociale Santé et Prévention». Ainsi, demain, il s agit de mettre en place deux CQP de «Chargé d accueil Guichet Unique» et «Opérateur de la protection sociale» visant des métiers selon le référentiel des métiers et des compétences de la MSA en cours d élaboration et de finalisation. Ces CQP s inscrivent dans une démarche de développement et de reconnaissance de la qualification des personnels occupant ces métiers ou pour les nouveaux collaborateurs qui auront à exercer ces métiers (description en annexe 1). Le projet de création de ces CQP est de dimension nationale, la MSA étant structurée autour de 39 caisses départementales ou pluri-départementales (dont 35 caisses départementales, 2 centres informatiques d exploitation, d un organisme informatique de Développement) Les salariés concernés par ces CQP ont acquis une qualification d expérience et de premiers niveaux de formation initiale. Le public prioritaire correspond à : collaborateurs (trices) «correspondant à l accueil», d une moyenne d âge générale de 44 ans, constitués de 82 % de femmes ; collaborateurs (trices) «techniciens PSSP», d une moyenne d âge proche de 44 ans, constitués de 87 % de femmes ; collaborateurs (trices) «gestionnaires PSPP», d une moyenne d âge de près de 47 ans, constitués de 87 % de femmes. D une manière plus générale, les CQP visés concerneront les publics suivants : - Des nouveaux embauchés ; - Des salariés inscrits dans un parcours de formation professionnelle visant l accès à ces métiers ; - Les personnels occupant ces emplois qui entendent s engager dans une démarche de Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou bien qui envisagent une mobilité. Les travaux de création de ces deux CQP comprennent trois phases chronologiques : 1/ L étude d opportunité et de faisabilité de chacun des CQP ; 2/ Après validation de la CPNEFP, l écriture des référentiels métiers et compétences, des référentiels de certification (selon la base RNCP) concernant les métiers visés par les 2 CQP, tenant compte des exigences de modularisation de la certification. 3/ Le processus de création de la certification et d enregistrement des CQP au RNCP, tenant compte des facteurs clés de succès pour la mise en œuvre de ces 3

4 premiers CQP de la Branche (recommandations et supports). par la voie de la formation et/ou de la VAE E N J E U X D E L I N T E R V E N T I O N La finalité de ces CQP, outre la reconnaissance de la qualification (pour certain(e)s le CQP permettra l accès à un premier niveau de certification), vise à : - L acquisition des connaissances techniques et réglementaires, voire juridiques homogènes, liées à ces métiers, en disposant de référentiels métiers et de compétences clés harmonisés ; - Le développement des compétences professionnelles et des aptitudes liées aux métiers ; - La validation et la valorisation des compétences des titulaires des emplois (VAE, notamment). Plus globalement, pour les porteurs du projet au sein de la MSA, la mise en place de ces CQP constitue une opportunité pour : - Affirmer la légitimité et le professionnalisme de ces métiers, y compris à l extérieur de la branche professionnelle, tout en reconnaissant leurs particularismes ; - Redéfinir les process clés liés aux métiers et créer / mutualiser les échanges de bonnes pratiques en inter-caisses ; - Accroître l employabilité des personnes et l attractivité de ces métiers ; donner de la lisibilité sur les opportunités de parcours professionnels ; - Faciliter la mobilité, le recrutement et la polyvalence dans les services ; - Garantir un référentiel métier / compétences partagés par l ensemble des titulaires des métiers visés, en harmonisant les niveaux de connaissances et de compétences clés ; - Mettre en place des formations encore inexistantes et innovantes pour des métiers spécifiques dans le domaine professionnel ; développer les passerelles métiers par la mise en place d un parcours de formation certifiant ; - Maintenir un degré de motivation des salariés par la valorisation de leurs métiers ; - Mettre en place un accompagnement de proximité et un parcours de formation adapté aux populations concernées ; A l issue de l étude, le prestataire proposera les recommandations et les supports utiles à la mise en œuvre du processus de formation et de certification, tenant compte des contraintes de modularisation des CQP dans le cadre de leur inscription au RNCP et d un pilotage national. 4

5 M O D A L I T E S D I N T E R V E N T I O N Le prestataire mettra ses moyens et ses compétences en œuvre pour satisfaire à la demande de cette étude financée par le FAFSEA. La proposition d intervention du prestataire définira précisément : - Sa vision de la question posée, - Sa compréhension des enjeux, - Sa démarche globale d intervention, - Sa méthodologie d intervention, - Les compétences mobilisées pour atteindre les objectifs, - Ses références, en lien avec les démarches CQP, - Les modalités pratiques et les conditions de réalisation de l étude, - Les techniques et les outils utilisés, les livrables, - Le planning prévisionnel de l étude et sa durée au regard des 3 phases envisagées: étude d opportunité, élaboration des référentiels, processus de déploiement ; Le prestataire proposera également les temps de restitution intermédiaire ponctuant l avancement des travaux. D ores et déjà, il est précisé que le début des travaux est envisagé sur la deuxième quinzaine du mois d avril, les premiers livrables seront à remettre courant juin et que la remise des résultats de cette étude est prévue à échéance de fin début octobre Pour le suivi de l étude, il est constitué un Comité technique au sein du FAFSEA auquel participeront des représentants de la MSA. Les dates de réunion du Comité technique seront précisés au démarrage de l étude. Le rapport d étude, la synthèse ainsi que les différents livrables, et les pièces justifiant la réalisation de ceux-ci seront remis au FAFSEA, commanditaire des travaux. S E L E C T I O N D E S O F F R E S Le FAFSEA sélectionne les offres de prestation selon les critères suivants : Compréhension générale du sujet à trai ter et reformulation des enjeux ; Connaissance du sujet : références du prestataire et des intervenants sur les CQP Cohérence entre la proposition technique du prestataire et les attentes formalisées dans le présent cahier des charges ; Démarche globale et méthodes d intervention Moyens techniques et humains, organisation et durée de l intervention Coût d intervention TTC incluant tous les frais (déplacements, hébergements, production de documents, restitutions intermédiaires et finale ). 5

6 Le FAFSEA ouvre la possibilité aux prestataires de proposer des variantes. L étude sera confiée à un seul et unique prestataire. Le FAFSEA se réserve la possibilité de négocier avec les deux premiers prestataires qui se dégageraient à l issue de la sélection des dossiers, sur l ensemble des critères. E N G A G E M E N T S D U P R E S T A T A I R E R E T E N U Le FAFSEA informe les prestataires ayant soumissionné du résultat de la sélection et adresse un bon de commande aux termes duquel le prestataire retenu s engage à respecter les éléments suivants : - Le prestataire réalisera son intervention dans les règles du métier, en respectant la confidentialité des données et informations recueillies à l égard de tiers autres que le FAFSEA commanditaire. Il effectue les démarches requises pour la protection des données personnelles auprès de la CNIL si l étude le nécessite. - Afin d assurer toute indépendance des travaux, le prestataire s engage à ne pas réaliser de prestations de formation en lien avec les CQP concernés par ces travaux, et ce pendant une durée de 2 ans. En cas d inobservation de cette clause, le prestataire s expose au remboursement intégral des frais de l étude auprès du FAFSEA. - Les résultats de l étude seront en pleine maitrise du FAFSEA. Le prestataire ne peut faire état des résultats sauf à obtenir une autorisation écrite du FAFSEA. M O D A L I T E S D E R E G L E M E N T D U F A F S E A Les règlements financiers interviendront au fur et à mesure de l avancée de l étude et au vu de la réalisation des travaux, selon les modalités suivantes : 30 % à la commande 30 % au 1 er juillet 40 % (solde) après réception des livrables R é p o n s e à l a p p e l à p r o j e t Le dossier de réponse est à adresser, sous format électronique à : (DADC FAFSEA, Paris, Réponse attendue pour le 31 mars 2015 au plus tard 17 h 6

7 Annexe 1 : Description des métiers cibles (source MSA) Contexte d exercice Les domaines de l accueil en MSA revêtent des champs larges du fait de l existence originale d un guichet unique dans le monde de la sécurité sociale. En effet, la MSA possède un guichet unique pour une protection sociale globale : Gestion de toutes les branches de la sécurité sociale (recouvrement des cotisations et paiement des prestations), gestion des comptes (régimes de l assurance chômage et des retraites complémentaires) ; Médecine du travail ; Action sanitaire et sociale Offre de services sur les territoires (35 caisses régionales ou pluridépartementales, réseau de 235 agences, points d accueil en milieu rural) Descriptif du métier Domaine : opérationnel Correspondance avec l emploi actuel : correspondant à l accueil Classification de l emploi : niveau 3 Filière professionnelle actuelle : Protection Sociale Santé Prévention Dénomination métier proposée : chargé(e) d accueil Nouvelle famille professionnelle proposée: relation de services et de vie mutualiste Code ROME le plus proche : M 1601 Accueil et renseignements Missions principales Le Chargé d accueil est chargé de : - Accueillir et Informer les adhérents sur leurs droits et leurs obligations en matière de protection sociale et les accompagner dans l accomplissement de leurs formalités. - Analyser les demandes des adhérents, rechercher et apporter les premiers éléments de réponse dans les différents domaines d activité de l entreprise. Il oriente les adhérents en situation particulière le cas échéant. Compétences clés du métier CHARGE(E) D ACCUEIL Savoirs professionnels : Connaître les orientations institutionnelles, celles de l entreprise et l environnement de la protection sociale. Connaître les règles de fonctionnement internes et les partenaires en relation avec la MSA dans son domaine d activité. Connaître les différentes catégories d adhérents. Connaître les législations applicables dans le périmètre d activité confié. Connaître l organisation et le fonctionnement de l entreprise. 7

8 Connaître les procédures de travail et les outils informatiques utilisés dans le périmètre d activité confié. Connaître les services dématérialisés proposés par la MSA. Maîtriser les techniques d entretien Savoir-faire : Proposer les mises à jour administratives du dossier en veillant à la qualité des informations transmises. Valoriser l image de la MSA auprès des adhérents. Analyser la situation globale de l adhérent au regard de la législation et apporter une réponse adaptée. Appliquer les procédures de travail et de contrôle en vigueur. Promouvoir l ensemble des services dématérialisés proposés par la MSA. Savoir-être : Disposer de qualités relationnelles : capacité d écoute et communication orale adaptée. Avoir le sens du service et favoriser la coopération au sein d un collectif de travail. S adapter à différents interlocuteurs et/ou situations. Mettre en place des relations professionnelles et un dialogue basés sur le respect mutuel en interne et à l externe. Respecter les règles de confidentialité et d égalité de traitement. Etre capable d intégrer les normes et procédures en vigueur. 8

9 Contexte d exercice OPERATEUR(TRICE) DE PRESTATIONS/COTISATIONS ET OPERATEUR(TRICE) DE CREANCES La filière de la Protection Sociale, de la Santé et de la Prévention (PSSP), famille de la Gestion de la Protection Sociale, est une filière vaste dans laquelle actuellement on distingue huit emplois non cadres et neuf emplois cadres, selon la cartographie générale des emplois de la MSA. La famille de la Protection sociale, de la santé et de la prévention recouvre, pour les emplois non cadres, les domaines de la réalisation, du traitement des dossiers et de la gestion des prestations santé / famille / retraite des adhérents et de la gestion des cotisations des entreprises, allant du recouvrement des créances aux procédures contentieuses. Le technicien PSSP et le gestionnaire PSSP sont deux emplois distincts au regard de la cartographie actuelle des emplois non cadres et débouchent sur deux métiers selon le nouveau référentiel des métiers et des compétences de la MSA (en cours de finalisation). En effet, ces emplois actuels de technicien et gestionnaire PSSP recouvrent à la fois le domaine des prestations et des cotisations et celui des créances. Ils tendent à se spécialiser en deux métiers bien définis mais «corollaires» : Opérateur de prestations / cotisations Opérateur de créances Descriptif du métier «Opérateur(trice) de prestations / cotisations» Domaine : opérationnel Correspondance de l emploi actuel : technicien et gestionnaire PSSP Filière professionnelle actuelle : Protection Sociale Santé Prévention Classification actuelle: niveau 2 pour Technicien et niveau 3 pour Gestionnaire Nouvelle dénomination métier proposée : opérateur de prestations / cotisations Famille professionnelle proposée : gestion de la protection sociale Code ROME le plus proche : CC 1109 rédaction et gestion en assurances Missions principales : En matière de prestations, l opérateur de prestations / cotisations est chargé de : - Gérer et analyser les prestations santé, famille ou retraite des adhérents. - Informer les adhérents sur leurs droits et leurs obligations et les accompagner dans leurs démarches. En matière de cotisations, l opérateur de prestations / cotisations est chargé de : - Affilier les entreprises ; - Gérer les cotisations ; - Informer les adhérents sur leurs droits et leurs obligations au regard de la législation. Il contribue à la sécurisation des données à travers la vérification et le contrôle interne. 9

10 Savoirs professionnels : Connaître les orientations institutionnelles, celles de l entreprise et l environnement de la protection sociale. Connaître les règles de fonctionnement internes et les partenaires en relation avec la MSA dans son domaine d activité. Connaître les différentes catégories d adhérents. Connaître les législations applicables dans son domaine d activité. Connaître les procédures de travail et de contrôle en vigueur et les outils informatiques utilisés dans son domaine d activité. Connaître les services dématérialisés proposés par la MSA dans son domaine d activité. Savoir-faire : Analyser la situation de l adhérent au regard de la législation et apporter une réponse adaptée à son besoin en matière de prestations et tenant compte des contraintes. Appliquer les procédures de travail et de contrôle en vigueur. Veiller à la qualité du dossier, détecter les anomalies dans la situation de l adhérent et alerter sur les situations particulières. Gérer des entretiens. Organiser son activité et gérer les priorités. Promouvoir l ensemble des services dématérialisés proposés par la MSA dans son domaine d activité. Savoir-être : Etre capable d intégrer les normes et procédures en vigueur. Contribuer à la valorisation de l'image de la MSA. Avoir le sens du service et favoriser la coopération au sein d un collectif de travail. Mettre en place des relations professionnelles et un dialogue basés sur le respect mutuel en interne et à l externe. Respecter les règles de confidentialité et d égalité de traitement. S adapter à différents interlocuteurs et/ou situations. 10

11 Descriptif du métier «Opérateur(trice) de créances» Domaine : opérationnel Correspondance avec l emploi actuel : technicien et gestionnaire PSSP Filière professionnelle actuelle : Protection Sociale Santé Prévention Classification actuelle: niveau 2 pour Technicien et niveau 3 pour Gestionnaire Nouvelle dénomination métier proposée : opérateur de créances Famille professionnelle proposée : gestion de la protection sociale Code ROME le plus proche : M 1605 Assistance gestion contentieux Missions principales : L opérateur de créances est chargé de - Contribuer au recouvrement des créances entrées dans une phase pré-contentieuse et/ou contentieuse. - Informer les adhérents sur leurs droits et leurs obligations et les accompagner dans leurs démarches. Il peut discuter avec l entreprise les possibilités de résolution amiable du litige et mettre en œuvre, le cas échéant, la procédure contentieuse Savoirs professionnels : Connaître les orientations institutionnelles, celles de l entreprise et l environnement de la protection sociale. Connaître les règles de fonctionnement internes et les partenaires en relation avec la MSA dans son domaine d activité. Connaître les différentes catégories d adhérents. Connaître les législations applicables dans son domaine d activité. Connaître les procédures de travail et de contrôle en vigueur et les outils informatiques utilisés dans son domaine d activité. Connaître l organisation judiciaire et du contentieux au régime agricole. Connaître les services dématérialisés proposés par la MSA dans son domaine d activité. Savoir-faire : Analyser la situation de l adhérent et apporter une réponse adaptée tenant compte des intérêts de l entreprise, des capacités du débiteur et des contraintes. Appliquer les procédures de travail et de contrôle en vigueur. Veiller à la qualité du dossier, détecter les anomalies dans la situation de l adhérent et alerter sur les situations particulières. Gérer des entretiens. Organiser son activité et gérer les priorités. Savoir-être : Créer des conditions favorables au dialogue et gérer les situations difficiles avec l adhérent dans le respect des objectifs fixés. Contribuer à la valorisation de l'image de la MSA. Etre capable d intégrer les normes et procédures en vigueur. Avoir le sens du service et favoriser la coopération au sein d un collectif de travail. Mettre en place des relations professionnelles et un dialogue basés sur le respect mutuel en interne et à l externe. Respecter les règles de confidentialité et d égalité de traitement. S adapter à différents interlocuteurs et/ou situations. 11

12 Opérateur prestations / cotisations Analyse, gestion et veille qualitative du dossier de l adhérent : recueille les informations, exploite les pièces justificatives, saisie informatique, vérifie la cohérence Gestion des prestations de santé, famille, retraite Gestion de la relation client / adhérent Accompagnement des adhérents dans leur démarche Affiliation des entreprises Gestion des cotisations/ des prestations Informations sur les droits et obligations au regard de la législation Opérateur de créances Analyse, gestion et veille qualitative du dossier de l adhérent : recueille les informations, exploite les pièces justificatives, saisie informatique, vérifie la cohérence Gestion du recouvrement des créances Gestion de la relation client / adhérent Accompagnement des adhérents dans leur démarche Conseil, discussions avec l entreprise sur les possibilités de résolution amiable du litige Mise en œuvre de la procédure contentieuse Informations sur les droits et obligations au regard de la législation, de l organisation judiciaire et du contentieux Ainsi, ces deux métiers ont des missions communes : Analyse, gestion et veille des dossiers dans une démarche qualité Fiabilise, détecte, analyse les anomalies dans un souci de lutte contre la fraude Informer les adhérents et les accompagner dans leur démarche Ces deux métiers ont également des domaines de connaissances différents, comme : La législation La réglementation, les procédures La mise en place d un CQP «Opérateur de protection sociale» avec deux options, «prestations/cotisations», d une part, et «créances», d autre part, permettrait d acquérir et de viser des compétences communes et spécifiques liées aux deux métiers. Opérateur de protection sociale Tronc commun Option «Prestations/cotisations» Compétences spécifiques Option «Créances» Compétences spécifiques 12

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel Certificat de qualification professionnelle Manager opérationnel CQP manager opérationnel septembre 2010 1 1. Origine de la demande Sommaire 2. Opportunité pour la création d un CQP manager opérationnel

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Guide Certificat de Qualification Professionnelle : Chargé(e) d accueil et de relation clients/adhérents Guide

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Guide Certificat de Qualification Professionnelle : Spécialiste prestations Mention santé ou prévoyance Guide

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE

COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Guide Certificat de Qualification Professionnelle : Téléconseiller Guide CQP Téléconseiller Version août 2009

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : < UTILISATION DES OUTILS DE BUREAUTIQUE, D INTERNET ET DES APPLICATIONS PROFESSIONNELLES EN TRAVAUX AGRICOLES> Dans le cadre du Plan de

Plus en détail

Enjeux et perspectives pour la professionnalisation Baccalauréat professionnel GESTION-ADMINISTRATION. Paris, 5 avril 2012

Enjeux et perspectives pour la professionnalisation Baccalauréat professionnel GESTION-ADMINISTRATION. Paris, 5 avril 2012 Enjeux et perspectives pour la professionnalisation Baccalauréat professionnel GESTION-ADMINISTRATION Paris, 5 avril 2012 Avant-Propos Le calendrier Le constat Le cahier des charges? 2 Le cahier des charges

Plus en détail

FILIERE RELATION DE SERVICES

FILIERE RELATION DE SERVICES Page 1 sur 37 FILIERE RELATION DE SERVICES REFERENTIEL METIER DE POLE EMPLOI MISSIONS ACTIVITES COMPETENCES Page 2 sur 37 Sommaire METIER : APPUI A LA RELATION DE SERVICES 3 GESTIONNAIRE APPUI 4 GESTIONNAIRE

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION Consultation des cabinets conseils référencés «Diagnostic RH et Formation PME 2015» en Languedoc Roussillon pour la réalisation de prestations d Evaluation de dispositifs de formation interne Cahier des

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE

FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE ASSISTANT GESTION FINANCIERE FICHE DESCRIPTIVE DU POSTE Direction : Service : FINANCIERE Financier ASSISTANT GESTION FINANCIERE MISSION-FINALITE : Assister le responsable du service dans la bonne exécution des opérations relatives

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3257 Convention collective nationale IDCC : 1601. BOURSE (3 e édition. Juin 2004) ACCORD DU 8 JUILLET 2005

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014 ENTREPRISES DE salariés -150 Direction territoriale Ouest CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 28 Février 2014 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à projet d étude

Cahier des charges pour un appel à projet d étude Cahier des charges pour un appel à projet d étude Etude portant sur la faisabilité du déploiement de Serious Games sur les terminaux mobiles et/ou fixes pour la formation des salariés de la vente en jardinerie.

Plus en détail

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative

Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère de l éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Secrétariat général Direction générale des ressources humaines Sous-direction du recrutement CONCOURS INTERNE COMMUN POUR LE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE

ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE Version 1-29/02/2012 ACCOMPAGNEMENT METHODOLOGIQUE A LA DEMARCHE QUALITE NOTE METHODOLOGIQUE Apporter une assistance et une expertise gérontologique EHPAD DE CERILLY BP 17 03 350 CERILLY Accompagnement

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Assistant(e) Ressources Humaines. Niveau III

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Assistant(e) Ressources Humaines. Niveau III REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Assistant(e) Ressources Humaines Niveau III Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 15 OCTOBRE

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

Appel à propositions. Etude d opportunité préalable à la création de CQPI pour les métiers de la Relation Client

Appel à propositions. Etude d opportunité préalable à la création de CQPI pour les métiers de la Relation Client Appel à propositions Etude d opportunité préalable à la création de CQPI pour les métiers de la Relation Client Opcalia 27 rue Mogador 75 009 PARIS 01 76 53 55 03 01 76 53 55 01 Page 1 sur 7 Préambule

Plus en détail

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF

Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Réunion d information UDAF du Gard 23 mars 2015 Présentation UNIFAF / Réforme de la Formation Professionnelle Continue / Les dispositifs UNIFAF Créée : MAJ : 24/06/2014 19/03/15 Sommaire 1 : UNIFAF 2 :

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE

CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE CAHIER DES CHARGES DE L ACTION COLLECTIVE «Accompagner la CROissance des TPE-PME à travers une stratégie de Développement Durable» (ACRODD MER) La «Responsabilité Sociétale des Entreprises» n est pas une

Plus en détail

INC - Répertoire des Métiers. Présentation des évolutions pour 2014

INC - Répertoire des Métiers. Présentation des évolutions pour 2014 INC - Répertoire des Métiers 1 Présentation des évolutions pour 2014 Rappel général du cadre 2 Le Répertoire des Métiers 3 Un principe conventionnel Protocole d accord du 30 novembre 2004 Des finalités

Plus en détail

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE REFERENTIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION...3 2. STATUT ET MISSION DE L ASSISTANT...3 2.1. CADRE LEGISLATIF ET REGLEMENTAIRE...3 2.2. PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT...4

Plus en détail

Convention Collective Nationale de la Mutualité

Convention Collective Nationale de la Mutualité Page 1 sur 14 Convention Collective Nationale de la Mutualité ACCORD DE BRANCHE SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE PREAMBULE Les organismes mutualistes et leurs salariés sont confrontés à la nécessité de

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3125 Convention collective nationale IDCC : 1586. INDUSTRIES CHARCUTIÈRES (Salaisons, charcuteries,

Plus en détail

La formation professionnelle évolue...

La formation professionnelle évolue... décembre 2014 spécial réforme La formation professionnelle évolue... Voici ce qui change pour vous CPF financement tutorat plan de formation Entretien professionnel Période de professionnalisation Ce qui

Plus en détail

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur

Les métiers et les qualifications. Peintre amateur 1 Les métiers et les qualifications 1 Le métier Doc. 1 La notion de métier Un métier est une activité, mettant en œuvre des compétences et des savoir-faire, généralement exercée dans un but lucratif. L

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation clients/adhérents. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation clients/adhérents. Dossier de recevabilité VAE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DE LA MUTUALITE Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) d accueil et de relation clients/adhérents Dossier de

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols

Chargé(e) d Accueil. La filière certifications de l afpols Chargé(e) d Accueil La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 À L ACCORD DU 10 JUIN 2011 RELATIF

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

CPF COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Salarié

CPF COMPTE PERSONNEL DE FORMATION. Salarié CPF COMPTE PERSONNEL DE FORMATION Salarié Prendre en main votre évolution professionnelle : un défi désormais simple à relever! SOMMAIRE Le compte personnel de formation : de quoi s agit-il?... 01 A quoi

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 1 PRÉAMBULE La réforme de la formation professionnelle sera effective à compter du 1 er janvier 2015. Elle poursuit l ambition d

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION

RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE suite à la loi du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l emploi, et à la démocratie sociale CE QUI CHANGE POUR VOTRE ASSOCIATION ou «de l obligation

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES

CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES CENTRE MAROCAIN DE L INNOVATION CAHIER DE CHARGES REFERENCEMENT DES PRESTATAIRES DE SERVICES Décembre 2012 1. Introduction Conscient des enjeux de l innovation, le Ministère de l Industrie, du Commerce

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières Nombre de pages : 4 y compris l annexe Annexe 1 informations à faire figurer dans le rapport de synthèse PACMA006-2014 consultant

Plus en détail

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels

Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Fiche de fonction responsable Relais Assistants Maternels Les Relais assistants maternels (Ram) ont été créés en 1989 par la Caisse Nationale des Allocations Familiales. L existence et les missions des

Plus en détail

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie

CONVENTION. La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie CONVENTION La Retraite pour le Bien Vieillir L offre commune inter-régimes pour la prévention et la préservation de l autonomie La Caisse Nationale d Assurance Vieillesse (CNAV) Et La Caisse Centrale de

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3159 Convention collective nationale IDCC : 2596. COIFFURE ET PROFESSIONS CONNEXES

Plus en détail

Observatoire de l emploi et des Métiers en MUTUALITE

Observatoire de l emploi et des Métiers en MUTUALITE Observatoire de l emploi et des Métiers en MUTUALITE Introduction Rapport final des travaux menés sur les emplois repères Les partenaires sociaux de la branche Mutualité ont mis en place, dans le cadre

Plus en détail

Appel d Offres : Développement du Système d Information. Contacts : Arnaud Humbert-Droz ou Florence de Mengin Fondragon appeloffres@valdelia.

Appel d Offres : Développement du Système d Information. Contacts : Arnaud Humbert-Droz ou Florence de Mengin Fondragon appeloffres@valdelia. Appel d Offres : Développement du Système d Information Contacts : Arnaud Humbert-Droz ou Florence de Mengin Fondragon appeloffres@valdelia.org SOMMAIRE 1. Présentation Valdelia... 4 1.1. À propos de Valdelia

Plus en détail

LABEL ORIENTATION POUR TOUS

LABEL ORIENTATION POUR TOUS REGION AUVERGNE LABEL ORIENTATION POUR TOUS Raison sociale et adresse des organismes partenaires : Nom et coordonnées du responsable de la coordination : Date d'envoi du dossier : SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION

Plus en détail

Parcours RH (modularisable)

Parcours RH (modularisable) Parcours RH (modularisable) OBJECTIF Maîtriser les règles et obligations liées à la gestion des ressources humaines, en terme de gestion des contrats de travail, de gestion des relations avec les instances

Plus en détail

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC)

APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) APPEL A PROPOSITIONS et CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective (POEC) Date 15/10/2013 APPEL A PROPOSITIONS CAHIER DES CHARGES PREPARATION OPERATIONNELLE

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

des essources umaines

des essources umaines chéma irecteur des essources umaines 2013-2014 www.cramif.fr Le mot du Directeur Général Huit mots-clés pour ouvrir les portes du nouveau SDRH 2013-2014 qui s inscrit dans la continuité du précédent,

Plus en détail

CONVENTION D OPTIMISATION DES COUTS PREVOYANCE - MUTUELLE

CONVENTION D OPTIMISATION DES COUTS PREVOYANCE - MUTUELLE CONVENTION D OPTIMISATION DES COUTS PREVOYANCE - MUTUELLE ENTRE LES PARTIES CI-DESSOUS DESIGNEES : La Société ALPEA- Conseil 2O rue de Varize 75016 PARIS SARL immatriculée au RCS de Paris Représentée par

Plus en détail

ACCORD DU 26 JUIN 2014 relatif à la création de trois CQP en management commercial

ACCORD DU 26 JUIN 2014 relatif à la création de trois CQP en management commercial MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3044 Convention collective nationale IDCC : 573. COMMERCES DE GROS ACCORD DU

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : Formations filière Cultures Fruitières Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : RHONE-ALPES Références

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA COHÉSION SOCIALE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3309 Convention collective nationale IDCC : 2272. ASSAINISSEMENT ET MAINTENANCE INDUSTRIELLE (1 re édition.

Plus en détail

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT

TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT TABLEAU DE CORRESPONDANCE ENTRE LES SAVOIRS JURIDIQUES ASSOCIES DU REFERENTIEL BAC PRO GA ET LE PROGRAMME D ECONOMIE-DROIT Avertissement : ce document a pour seul objet de faciliter le de repérage des

Plus en détail

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC

La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC La place de l OPCU dans la conduite de projet de rénovation urbaine Note de synthèse ANRU/ CDC INTRODUCTION La mise en œuvre d un projet de rénovation urbaine suppose un pilotage opérationnel fort, s appuyant

Plus en détail

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE

DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE DDC (Déclarant en Douane et Conseil) par la VAE Libellé de la certification : DECLARANT EN DOUANE ET CONSEIL Niveau : II Code(s) NSF : 311N Autorité(s) délivrant la certification : AFTRAL Publication au

Plus en détail

ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES

ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES ACCORD SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE DU PERSONNEL DES ENTREPRISES DE COURTAGE D ASSURANCES ET/OU DE RÉASSURANCES Depuis la Convention Collective de la branche professionnelle du 18 janvier 2002, les

Plus en détail

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification

Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification Intitulé Master Droit, Economie, Gestion Mention «Management des Ressources Humaines» finalité recherche et

Plus en détail

L organisation interne et la gestion des ressources humaines. Un outil d aide à la structuration

L organisation interne et la gestion des ressources humaines. Un outil d aide à la structuration L organisation interne et la gestion des ressources humaines Un outil d aide à la structuration Sommaire 1 L organisation interne de l association 2 1.1. Clarifier les rôles et missions de chacun 2 1.2.

Plus en détail

Dossier spécial réforme de la formation professionnelle

Dossier spécial réforme de la formation professionnelle Dossier spécial réforme de la formation professionnelle ABILWAYS vous propose un dossier spécial sur la réforme de la formation professionnelle. Issu de l Accord National Interprofessionnel du 14/12/2013

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 26 octobre 2005 relatif aux modalités de formation de la personne compétente en radioprotection

Plus en détail

La mutualisation des fonctions supports

La mutualisation des fonctions supports La mutualisation des fonctions supports Rappel des objectifs des expérimentations de mutualisation Expérimenter un traitement mutualisé de l assistance technique à la gestion du SNV2, des achats, de la

Plus en détail

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment?

Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? DES SERVICES QUI CHANGENT LA FORMATION Réforme de la Formation Professionnelle : Ce qui change, Quand, Comment? Réunion d information AGEFOS PME LOI DU 5 MARS 2014 Un renforcement des obligations sociales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Ordonnance n o 2015-682 du 18 juin 2015 relative à la simplification des déclarations

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence Chapitre 6 : Les actions de la Démarche Compétence... 1 6.1. Évaluation des compétences... 2 6.1.1 Mesure des écarts entre compétences

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE

MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE MISE EN PLACE D UNE DEMARCHE CQP / CQPI AU SEIN D UNE BRANCHE Guide méthodologique à usage des CPNE Guide validé par le CPNFP du 16 mars 2012 1 PLAN De quoi parle-t-on? Synthèse du processus d élaboration

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS

METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS METIER DU CYCLE DE VIE DES APPLICATIONS Finalité : Répondre aux besoins des utilisateurs en mettant à leur disposition des solutions informatiques applicatives et techniques adaptées. Emplois génériques

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ETUDE RELATIVE AUX MANAGERS DE PROXIMITE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ETUDE RELATIVE AUX MANAGERS DE PROXIMITE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ETUDE RELATIVE AUX MANAGERS DE PROXIMITE Ucanss CPNEFP 25 octobre 2012 Page 1 SOMMAIRE I - Présentation de l Ucanss et du Régime général II - Objet de la consultation

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF)

DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF) DOSSIER SUR LA RÉFORME DE LA FORMATIONmpte Personnel de Formation (CPF) Le CPF est ouvert pour tous les salariés de 16 ans jusqu'à la retraite. Il est entré en vigueur le 1er janvier 2015. Le «Compte Personnel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de

CAHIER DES CHARGES. Financée par. Avec le soutien de CAHIER DES CHARGES pour l évaluation de l accord cadre régional pour développer l emploi et les compétences et sécuriser les parcours d insertion dans les structures de l insertion par l activité économique

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé. Ministère de l'économie et des finances. Ministère de l agriculture, l agroalimentaire et de la forêt

Ministère des affaires sociales et de la santé. Ministère de l'économie et des finances. Ministère de l agriculture, l agroalimentaire et de la forêt Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau du recouvrement (5C) Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l'économie et des finances

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

Accord relatif à l activité de portage salarial

Accord relatif à l activité de portage salarial Accord relatif à l activité de portage salarial Préambule Le présent accord a pour finalité d organiser l activité de portage salarial. Les personnes portées sont titulaires d un contrat de travail conclu

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 15 février 2014

CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 15 février 2014 ENTREPRISES DE salariés -150 Direction territoriale Sud Est CAHIER DES CHARGES ORGANISME DE FORMATION CAHIER DES CHARGES TPE-PME 2014 Date limite de réponse : 15 février 2014 > LE CONTEXTE La majeure partie

Plus en détail

NOMENCLATURE DES FICHES TECHNIQUES AU 06 OCTOBRE 2008

NOMENCLATURE DES FICHES TECHNIQUES AU 06 OCTOBRE 2008 NOMENCLATURE DES FICHES TECHNIQUES AU 06 OCTOBRE 2008 ACTION SOCIALE... 5 ATTACHE(E) AUX RELATIONS EXTERIEURES SOCIALES I... 5 ATTACHE(E) AUX RELATIONS EXTERIEURES SOCIALES II... 7 DELEGUE(E) SOCIAL(E)

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION RENDRE LE SALARIÉ ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL LE CPF EST UN DROIT UNIVERSEL Toute personne dispose d un Compte Personnel de Formation dès son entrée sur le marché

Plus en détail

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques

Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie pharmaceutique et les CQP des industries chimiques Etude des possibilités de passerelles entre les CQP des Entreprises de l industrie et les CQP des industries chimiques @ COPYRIGHT LEEM - Page 1 sur 51 Sommaire 1 - Finalités des passerelles... 3 2 - Principes

Plus en détail

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle

Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Le 24 juillet 2015 Avenant Avenant du 28 avril 2014 à l accord du 6 juillet 2010 relatif aux certificats de qualification professionnelle Article 1er L article 5 du chapitre II, titre Ier, relatif à la

Plus en détail

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Compte Personnel de Formation. 19 mars 2015

Bienvenue au Petit Déjeuner débat. Compte Personnel de Formation. 19 mars 2015 Bienvenue au Petit Déjeuner débat Compte Personnel de Formation 19 mars 2015 Programme 9h00-10h00 Mme Gonzalez Principes du Compte Personnel de Formation Financement du CPF Me Guyot Formations éligibles

Plus en détail

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014

MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA QUALITE ET DE LA SECURITE Ind B Février 2014 MANUEL DE MANAGEMENT DE Edition 6 LA Février 2014 DIFFUSION INTERNE CONTROLEE Rédaction Valérie MINSENTI Responsable Management de la Qualité et de la Sécurité Date : 18/02/14 Visa : Approbation M. Vincent

Plus en détail