Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «La Maison du contrôleur»"

Transcription

1

2 Référence dossier : Z OG Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «La Maison du contrôleur» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest 2 Port Saint Etienne Toulouse Cedex Bureau d études 141 bis avenue Maréchal Joffre Perpignan Tel Fax Sommaire

3 1. Tableau des surfaces Introduction : Description générale de l état du bâtiment Ossature porteuse Charpente et couverture Façades Second Œuvre Escaliers Réseaux d évacuation, chauffage, électricité, cheminées SYNTHESE DES DESORDRES LIES AU BATI : PROJET DE REMISE EN ETAT DU BATI CONCLUSION

4 1. TABLEAU DES SURFACES Le bâtiment est composé comme suit : TABLEAU DES SURFACES Maison du Contrôleur Rez de chaussée Salon Dégagement Wc Cuisine SdB Dressing Couloir Chambre 1 Chambre 2 26,63m² 2,00m² 1,27m² 12,82m² 5,48m² 9,86m² 2,38m² 10,33m² 12,06m² 82,83m² Cave 1 Cave 2 Sous Sol 24,20m² 55,41m² 79,61m² TOTAL 162,44m² Tableau : descriptif du bâtiment N.B : Pour plus de détails voir les plans en annexe 3

5 2. INTRODUCTION : Après notre visite effectuée le 26 août 2009, nous avons établi un premier diagnostic du bâtiment. Ce diagnostic a pour but d indiquer pour chacun des éléments : Description de la structure. Son état de dégradation. L urgence d intervention (note de priorité allant de 1 à 3). Les notes de priorité correspondent aux cas suivants : Note 1 : risque vis-à-vis de la sécurité et de la pérennité du bâtiment. Note 2 : reprise et mise aux normes à réaliser suivant la nature du projet. Note 3 : éléments esthétiques ou de confort (pas de normes imposées). Suivant d'autres critères qui lui sont propres, le maître de l'ouvrage jugera de l'opportunité et du délai de la réalisation des interventions proposées. 4

6 3. DESCRIPTION GENERALE DE L ETAT DU BATIMENT 3.1 Ossature porteuse Le système porteur principal du bâtiment est constitué de béton en sous sol et sur une partie du rez de chaussée et d une ossature bois avec bardage en fibrociment sur le reste du rez de chaussé En sous sol, présence d un dallage béton ; à l origine les pièces du rez de chaussée sont des caves, les dallages ne se prêtent pas forcément à une utilisation en tant qu habitation. Des sondages seront à réaliser. En rez de chaussée, nous avons deux types de planchers : - Partie chambres : poutrelle hourdis en très bon état de conservation - Reste de l habitation : planchers bois en assez bon état, les sections de bois devront néanmoins être vérifiées avant d y appliquer des charges d habitation. Les planchers bois présentent des traces d humidité sur les chevrons qui peuvent entrainer un vieillissement prématuré de ces derniers. Cette humidité provient des murs ; il est indispensable de traiter les murs, afin de stopper cette humidité, par la reprise des enduits extérieurs et par la création d une barrière étanche par injection dans les murs. Les murs en béton sont en bon état, malgré quelques fissures superficielles : Les fissures superficielles pourraient être reprises facilement par des procédés à base de résines et de fibres L enduit ciment devra être repris localement suite à quelques altérations liées à des remontées d humidité par capillarité. Au rez de chaussé, une partie de l habitation est à ossature béton (agglo creux à priori) ainsi que le mur de refend séparant les chambre et le salon. Ces murs ne présentent pas de dégradations apparentes. Le rez de l habitation est en ossature de type maison à ossature bois, le contreventement étant assuré par des panneaux en fibrociment probablement amiantés vu l ancienneté de la construction. Ces panneaux présentent quelques légères fissures, mais pourront être maintenus en place si une protection est appliquée, de type enduit par exemple. L ossature présente un aspect satisfaisant, les bois de finition devront être repris cependant. L ossature bois de l avancée de toiture sur le porche devra être mise à nue, traitée et une protection appliquée. Au niveau des combles, l ossature bois se prolonge mais un bardage bois a été mis en place ainsi que des planches de rives en bois. Les planches de rives sont dégradées et devront être remplacées ainsi que l habillage en lambris en sous face. 5

7 3.2 Charpente et couverture Charpente: La charpente bois est de type fermette à entrait retroussé et en très bon état de conservation. Couverture : La couverture est de type tuiles mécaniques posées sur liteaux, et en bon état général. Un nettoyage des mousses qui s y sont déposées peut être nécessaire dans le cas d une reprise des façades. Zinguerie : Les gouttières semblent assurer l évacuation des eaux de pluies mais sont vieillissantes et présentent des traces de chocs. Cependant, les descentes présentent de nombreux chocs et ne sont pas étanches, ce qui crée des projections d eau sur les façades ; elles seront donc à remplacer Afin de garder une harmonie, nous préconisons de déposer l ensemble gouttières et descentes afin de les remplacer. 3.3 Façades Enduits de façades : L enduit ciment présente un bon aspect général sauf en partie basse du bâtiment du à des remontées par capillarité. Une reprise sur la partie basse est nécessaire ; un ravalement sera suffisant sur les parties en bon état. Il est nécessaire d effectuer un traitement de l ensemble des murs et de recréer une barrière étanche (arase) par injection dans les murs Menuiseries extérieures : Les menuiseries sont de type bois à simple vitrage. L ensemble présente un problème de confort thermique et de déperditions et ne répond plus aux normes en vigueur (RT 2005). L ensemble est à déposer et à remplacer par des menuiseries répondant aux normes en vigueur. 3.4 Second Œuvre L ensemble des cloisons présentent un bon état général. Les murs extérieurs devront être doublés afin d être conformes à la réglementation thermique ainsi que les planchers bas du R+1 si les caves restaient des surfaces non chauffées. L isolation des combles est également à reprendre. 3.5 Escaliers L escalier extérieur en structure béton présente un bon état général et ne nécessite pas d intervention particulière. 6

8 3.6 Réseaux d évacuation, chauffage, électricité, cheminées EDF : L installation électrique semble en bon état général même si quelques reprises seront nécessaires afin de se mettre en adéquation avec la norme NFC Contrôle de la terre Absence de terre sur certaines prises EU : Réseau à contrôler Eau chaude sanitaire : Production de l ECS par un ballon électrique en bon état apparent Chauffage : Pas de moyen de chauffage dans l habitation Cheminées : Pas de cheminée dans l habitation 7

9 4. REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE : Ossature bois avec panneau fibrociment 8

10 Ossature béton sur sous sol et partie chambre 9

11 Ossature bois du porche à traiter et à protéger Légère fissure sur panneau fibrociment 10

12 Couverture en tuiles mécaniques double canal en bon état descentes à reprendre 11

13 Escalier BA extérieur en bon état général Reprise de maçonnerie localement sur bandeau 12

14 Planche de rives à remplacer Lambris à traiter et lasurer 13

15 Charpente en bon état de conservation Laine de verre à changer 14

16 Plancher bas rez de chaussé en bois en bon état général quelques traces d humidité à traiter 15

17 Dallage BA sur plancher bas Sous sol Plancher bas rez de chaussée poutrelle hourdis 16

18 Menuiserie extérieure en bois et simple vitrage 17

19 Installation électrique existante Ballon d eau chaude pour production ECS 18

20 SYNTHESE DES DESORDRES LIES AU BATI : Une inspection de la maison a permis de constater les défauts suivants : Maison du contrôleur Type Etat de dégradation Préconisation Priorité Localisation Planchers bois Bon état Général - - Généralisé Charpente bois Bon état - - Généralisé Couverture Bon état - - Généralisé Murs de refend Fissures superficielles Reprise à l'aide de résines et fibres 2 Ponctuel Murs extérieurs Fissures superficielles Reprise à l'aide de résines et fibres 2 Ponctuel Enduits extérieurs A reprendre localement Refaire l enduit en façade Ouest 2 Ponctuel Menuiseries extérieures Cloisons intérieures Menuiseries intérieures Isolation thermique Mauvais état A changer 2 Généralisé Bon état A repeindre 3 Généralisé Fortement altérées A changer 2 Généralisé Inexistante A reprendre 2 Généralisé Electricité Etat correct Quelques reprises à effectuer 2 Généralisé Gouttières et descentes En mauvais état Reprendre l'ensemble de la zinguerie 2 Généralisé 19

21 5. PROJET DE REMISE EN ETAT DU BATI Cette estimation comprend la mise en sécurisation du bâtiment afin de préserver l intégrité de ce dernier en vu d une réhabilitation ultérieure. L ensemble du projet est décomposé en plusieurs lots : Aucuns travaux d urgence à préconiser mise à part le traitement des remontées par capillarité dans les murs L estimation du coût de cette prestation est d environ : 20

22 CONCLUSION Globalement, nous pouvons dire que l état général du bâtiment est correct, la structure est en bon état mis à part quelques points particuliers développés plus haut. La priorité est de reprendre l étanchéité en partie basse du bâtiment qui crée un décollement de l enduit extérieur et des infiltrations au niveau des chevrons du plancher bois. Un traitement par injection afin de créer une barrière hydrofuge dans le mur devrait permettre de résoudre ce problème. Un soin devra être tout particulièrement apporté à l isolation de la maison que ce soit dans les combles, les planchers ou les murs extérieurs. L ensemble des menuiseries extérieures devra être changé. Concernant les réseaux, un système de chauffage devra être mis en œuvre, une ventilation mécanique contrôlée dans les pièces le nécessitant, l installation électrique devra être contrôlée et mise aux normes si nécessaire, et les équipements de plomberie remplacés. Des études complémentaires devront être entreprises afin de contrôler l étanchéité et la nature du mur de soutènement en sous-sol. Nota : Dans la mesure où des dégradations cachées ne pouvaient pas être détectées lors de la visite ou dans le cas de la rénovation effective des habitations, si les travaux réalisés diffèrent des travaux prévus lors du diagnostic, Garnier Ingénierie ne pourra être tenu responsable des éventuelles différences de coût occasionnées par les travaux effectivement retenus. 21

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes»

Rapport de Diagnostic Technique de l état physique. «Le Moulin à Farine à Trèbes» Référence dossier : B0903020 Rapport de Diagnostic Technique de l état physique «Le Moulin à Farine à Trèbes» Maître d ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale de VNF Sud Ouest Subdivision

Plus en détail

Rapport de diagnostic Technique Canal des Deux Mers

Rapport de diagnostic Technique Canal des Deux Mers BUREAU VERITAS Agence : 12 Rue Michel Labrousse BP 64797 31047 Toulouse cedex 1 Tél : 05 61 31 57 89 Fax : 05 61 31 57 14 N affaire : 2099686 N rapport : / Rev.0 Rapport établi le : 25/01/2010 Par l intervenant

Plus en détail

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B

LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B LISTE DES DESORDRES CÔTÉS - B Voies Navigables de France - Maison éclusière de Bernès N 46 (8072.M.0029) Equipements communs au site Gestion des Eaux Usées / Eaux de vannes Traitement des eaux usées ancien

Plus en détail

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE

CREATION D UN GROUPE SCOLAIRE S.I.C.A. HABITAT RURAL DE LA SAVOIE 40, rue du Terraillet 73190 SAINT BALDOPH Tél. 04 79 33 06 94 Fax 04 79 85 69 92 E-mail : info@sica-hr.com Dossier 1918-2011 SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE ST OFFENGE CREATION

Plus en détail

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE

Projet JCE. MAISON MITOYENNE - Mr et Mme Guiquel. 22 rue de la pommerais - SAINT JACQUES DE LA LANDE Ecole des Métiers de l Environnement Campus de Ker Lann Rennes 35170 BRUZ Tél. : 02.99.05.88.00./ Fax. : 02.99.05.88.09. http://www.ecole-eme.com Auteurs : BOTREL Yohann Section : DEPS EREE DESGRANGES

Plus en détail

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations...

Présentation du béton cellulaire... 14 Historique... 14 Présentation... 14 Composition... 15 Fabrication... 15 Principales utilisations... CONSTRUIRE EN BÉTON CELLULAIRE 1. Le béton cellulaire et son environnement Présentation du béton cellulaire.............................................................. 14 Historique......................................................................................

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE ETAT GENERAL

NOTICE EXPLICATIVE ETAT GENERAL NOTICE EXPLICATIVE Le projet faisant l objet du présent diagnostic concerne l aménagement de locaux existants en une unité d hospitalisation à domicile en pédopsychiatrie. ETAT GENERAL Dans sa globalité,

Plus en détail

EVOLIA 2/90 Classique

EVOLIA 2/90 Classique Maison individuelle en ossature bois EVOLIA 2/90 Classique «Descriptif sommaire des prestations» Maison de type «RT 2012 Sup» Surface habitable : 88,6m2 Surface utile : 98,73 m2 * Document non contractuel

Plus en détail

Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons

Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons Désignation et descriptions des fournitures caractéristiques Techniques des maisons BOIS POUR LA CONSTRUCTION Épicéa raboté 4 faces, taux d humidité 14-18% ISOLATION Standard : Fibre de bois Kronotherm

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Synthèse du programme Rénovation énergétique de 8 gymnases à Metz

Synthèse du programme Rénovation énergétique de 8 gymnases à Metz VILLE DE METZ JUIN 2011 Synthèse du programme Rénovation énergétique de 8 gymnases à Metz Notice réalisée par le groupement S2E UBIQUE dans le cadre de sa mission d assistance à maîtrise d ouvrage. SOMMAIRE

Plus en détail

LISTE DES LOTS Descriptifs

LISTE DES LOTS Descriptifs PROJET DE TRANSFORMATION D UNE REMISE EN HABITATION 346, rue Henry REYNAYD 34400 LUNEL M. et Mme LE BOZEC Maîtrise d ouvrage 207, chemin des amandiers 34400 LUNEL M. et Mme LE BOZEC Maîtrise d œuvre 207,

Plus en détail

L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction. Annexe à l étude

L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction. Annexe à l étude Résidentiel neuf L évolution des parts de marché des produits et matériaux de la construction OBSERVATION Annexe à l étude observatoire de la qualité de la construction Résidentiel neuf Typologie des maisons

Plus en détail

Collection «OUTSIDE» Modèle # 1

Collection «OUTSIDE» Modèle # 1 Collection «OUTSIDE» Modèle # 1 Qui sommes-nous? Notre spécialité: De jolies maisons performantes à prix très sympa! Outside # 1 12,05 m 6,50 m Salon 33,56 m² Cuisine 7,70 m² Hall 6,60 m² Chambre 1 10,05

Plus en détail

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME

MARCHE DE MAITRISE D OEUVRE ------------ PROGRAMME MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET DU DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL --- AMBASSADE DE FRANCE AU ROYAUME UNI DE GRANDE BRETAGNE ET D IRLANDE DU NORD --- Antenne immobilière de Londres --- MARCHE DE MAITRISE

Plus en détail

SCI DE FOURETON 1 rue Chantelauze. Etablissement : 1 / 2 DOMAINE CHÂTEAU DU BUISSON «Le Buisson» Dossier N : 500032751 42000 SAINT-ETIENNE

SCI DE FOURETON 1 rue Chantelauze. Etablissement : 1 / 2 DOMAINE CHÂTEAU DU BUISSON «Le Buisson» Dossier N : 500032751 42000 SAINT-ETIENNE SCI DE FOURETON 1 rue Chantelauze Etablissement : 1 / 2 DOMAINE CHÂTEAU DU BUISSON «Le Buisson» REVISION D'ESTIMATION EN VALEURS D ASSURANCE Date de relevé : 07/06/2010 Date de valeur : 01/01/2010 SCI

Plus en détail

N LOT HT % TVA TVA TTC

N LOT HT % TVA TVA TTC N LOT HT % TVA TVA TTC 01 Administration - 19,6% - - 02 Gros-Oeuvre - 19,6% - - 03 Structure bois - 19,6% - - 04 Habillages et bardages - 19,6% - - 05 Terrasses bois - 19,6% - - 06 Couverture étanchéité

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux.

Façades. Cette fiche est à compléter avec l entreprise qui sera chargé de réaliser les travaux. Façades Enjeux : L isolation des murs est un moyen important de diminuer les consommations d énergie. Afin de garder l inertie des parois lourdes anciennes, il est plus pertinent d isoler les murs par

Plus en détail

EGLISE REFORMEE DU GAPENÇAIS www.protestants-gap.fr, contact@protestants-gap.fr PROGRAMME DE RÉHABILITATION IMMOBILIÈRE TEMPLE * PRESBYTÈRE

EGLISE REFORMEE DU GAPENÇAIS www.protestants-gap.fr, contact@protestants-gap.fr PROGRAMME DE RÉHABILITATION IMMOBILIÈRE TEMPLE * PRESBYTÈRE EGLISE REFORMEE DU GAPENÇAIS www.protestants-gap.fr, contact@protestants-gap.fr PROGRAMME DE RÉHABILITATION IMMOBILIÈRE TEMPLE * PRESBYTÈRE 4 Avenue Guillaume Farel (05000) GAP 1 PRESENTATION DU PROGRAMME

Plus en détail

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste oau pied du MUR La maison ancienne Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste Groupe Eyrolles, 2003-2006 Groupe Eyrolles, 2012, pour la nouvelle

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE OISE, FONTAINE-CHAALIS. Maîtrise d oeuvre:

ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE OISE, FONTAINE-CHAALIS. Maîtrise d oeuvre: OISE, FONTAINE-CHAALIS ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE Maîtrise d oeuvre: V.BRUNELLE ACMH Economiste : P.DUPUIS Vérifi cateur M.H. Dossier

Plus en détail

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées

Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Améliorer les performances énergétiques du bâti ancien Techniques adaptées Intervention du 25 Juin 2015 Dans le cadre des «soirées du Bâtiment» de l Action Construction Durable Couserans Laurelyne MEUNIER,

Plus en détail

THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

THERMOGRAPHIE INFRAROUGE THERMOGRAPHIE INFRAROUGE RESIDENCE DU LAC JANVIER 2010 Adresse du site : Descriptif : Client : Votre contact : Résidence du Lac, allée du Clos Gagneur 93160 Noisy-le-Grand Copropriété de 304 lots Le conseil

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions particulières

Plus en détail

Construire une maison Ossature Bois

Construire une maison Ossature Bois Construire une maison Ossature Bois Pour nos maisons Ossature Bois, nous utilisons de l épicéa du Nord, dont les formats standards sont de 45 par 145 mm et 45 par 220 mm. L atout principal de la maison

Plus en détail

LES TROUBLES HABITUELS

LES TROUBLES HABITUELS LES TROUBLES HABITUELS Le diagnostic et les solutions d intervention Problèmes majeurs Troubles Opérations habituelles 1. Fondation - drainage -- affaissement, déformation -- joints -- fissures -- pourriture

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Collection «OUTSIDE» Modèle # 7

Collection «OUTSIDE» Modèle # 7 Collection «OUTSIDE» Modèle # 7 Qui sommes-nous? Notre spécialité: De jolies maisons performantes à prix très sympa! Outside # 7 11,50 m 1,50 m Cuisine 7,20 m² 8,30 m 1,48 m² Chambre 3 10,05 m² Couloir

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor

Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor Partenariat entre les Conseils Régionaux de Saint Louis/Sénégal et Rhône Alpes/France en collaboration avec Le Syndicat d initiative de Saint Louis du Sénégal et Podor Rive Gauche Projet de réhabilitation

Plus en détail

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 :

Composition du mur de Façade Mise en œuvre. 1. Avant les années 40 : Composition du mur de Façade Mise en œuvre 1. Avant les années 40 : Les murs de façade étaient constitués d éléments maçonnés en contact direct les uns avec les autre et recevaient un enduit extérieur

Plus en détail

L E S H A L I O T I D E S

L E S H A L I O T I D E S Un exemple de rénovation et extension d un pavillon des années 60 DU BOIS DANS UNE MAISON EN BETON Les3objectifs principaux du projet : Changer l image de la construction. Améliorer son confort et son

Plus en détail

Bilan d exploitation

Bilan d exploitation Rénovation Energétique du Bâtiment Municipal à UGINE 21/01/2009 Bilan d exploitation Réalisé le 19 Mars 2012 à Saint Etienne 14/10/2010 Période réalisation des travaux : du 15 Avril 2010 au 21 Octobre

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Amélioration de l isolation

Amélioration de l isolation Amélioration de l isolation Synthèse Les techniques de rénovation (1) Murs extérieurs Isolation par l extérieur Isolation par l intérieur Isolation de la coulisse Toitures plates Toiture chaude Toiture

Plus en détail

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE

Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE. Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE Résidence «UTOPIA» NICE UTOPIA-ECOLIFE Réalisation d un ensemble immobilier «BBC» à NICE route de Turin DESCRIPTIF SOMMAIRE 1- GROS ŒUVRE Etanchéité Isolation: Terrassements généraux. Fondations béton

Plus en détail

copyright FCBA Octobre 2011 2/7

copyright FCBA Octobre 2011 2/7 copyright FCBA Octobre 2011 2/7 Cahier des clauses techniques particulières Traitement fongicide des bois et maçonneries Maître d Ouvrage.. Maître d Oeuvre Références du chantier : A Dispositions Générales

Plus en détail

Projet de maison ossature bois isolation en paille et ouate de cellulose sur Commana SOMMAIRE

Projet de maison ossature bois isolation en paille et ouate de cellulose sur Commana SOMMAIRE Projet de maison ossature bois isolation en paille et ouate de cellulose sur Commana SOMMAIRE 1. Présentation... 2 2. Vues générales... 2 3. Vues de façade... 4 4. Plans... 6 5. Vues en coupe et détails

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 14 Maison de bourg Langeais Figure 1-1 : Façade Nord/Ouest Date de visite : 22

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012

DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 DESCRIPTIF TECHNIQUE DE NOS CONSTRUCTIONS CONFORME A LA RT 2012 PRINCIPAUX POINTS DE LA PROCEDURE 1) Calcul du coefficient «Bbiomax» (besoin bioclimatique) et mise en place des solutions techniques 2)

Plus en détail

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds

C.C.T.P. Construction d une crèche associative «Lei minòts» Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Construction d une crèche associative «Lei minòts» M.I.N. d Avignon Maitre d ouvrage : association Les Maisons du Monde C.C.T.P. Lot n 4 Cloisons - Plâtrerie - Faux plafonds Décembre 2010 Lot n 4 Cloisons

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL

NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL 1 NOTICE DE RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LES ETABLISSEMENTS RELEVANT DU CODE DU TRAVAIL NOM DE L ETABLISSEMENT : Atelier 1 menuiserie, Ateliers 2, 3 et 4 non connu à ce jour NATURE DE L EXPLOITATION : Ateliers

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Parc naturel régional L o i r e -A n j o u -T o u r a i n e Patrimoine bâti Les fiches techniques du Parc Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une grange semi-troglodytique Localisation

Plus en détail

Descriptif pour un chalet TRIGO 39m2 Ref : TRIGO 39.1 CH Une chambre Toiture 2 pentes Bardage bois peint

Descriptif pour un chalet TRIGO 39m2 Ref : TRIGO 39.1 CH Une chambre Toiture 2 pentes Bardage bois peint Descriptif pour un chalet TRIGO 39m2 Ref : TRIGO 39.1 CH Une chambre Toiture 2 pentes Bardage bois peint Le chalet est conçu selon les techniques utilisées pour les maisons à ossature en bois. DIMENSIONS

Plus en détail

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN

Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN DESCRIPTIF DE VENTE Ilot 3 - ESPACE MEDITERRANEE PERPIGNAN GROS ŒUVRE Terrassements généraux. Fondations par pieux selon l étude de sol et le calcul du Bureau d Etude Technique (BET). Ossature générale

Plus en détail

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire Castel Clara L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité Notice Descriptive Sommaire 1.Caractéristiques générales des maisons Murs de façade composés de l extérieur vers l intérieur d un mur en

Plus en détail

Côté 7ème. Côté 7ème

Côté 7ème. Côté 7ème Côté 7ème Marseille 7ème - 9/11/13 rue Joël Recher Notice descriptive - Bureaux 1 / 5 28/08/2013 Sommaire : 1. Le Bâtiment 1.1. Gros œuvre 1.2. Façades 1.3. Couverture 2. Les aménagements extérieurs 2.1.

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

Vous présente. Projet d aménagement d une maison existante sur BRUGES

Vous présente. Projet d aménagement d une maison existante sur BRUGES Vous présente Projet d aménagement d une maison existante sur BRUGES Propriété de : SARL PI Consultant 33 rue Andrée Descoubes 33520 BRUGES N siret 80820539700017, RCS de Bordeaux Tel : 06/11/20/13/82

Plus en détail

Energéticien Consultant Formateur

Energéticien Consultant Formateur 1 Energéticien Consultant Formateur 2 Cas 1 : maison contemporaine Maison individuelle 1972 Façade avant entrée Pignon jardin Façade arrière jardin 3 Description Présentation générale état initial 2 niveaux

Plus en détail

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification PNO/PNE/IMMEUBLE Rapport de vérification Souscripteur N de suspens / N de contrat : Nom, prénom : Raison sociale : Adresse : Qualité : Propriétaire unique Syndic de coporopriété Code postal : Ville : Tel

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT

Lot n 02 GROS OEUVRE DPGF. Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux. Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT Construction de 8 + 14 logements et d'un pôle médical + locaux sociaux Domaine du Pré Harbois 54690 EULMONT MAITRE D'OUVRAGE SLH Société Lorraine Habitat 2 passage Sébastion Bottin 54003 NANCY Cedex Tél

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Troisième édition Groupe Eyrolles, 2009, 2010, 2011, ISBN 978-2-212-13269-4 Sommaire Sommaire Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat

Plus en détail

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU DIAGNOSTIC TECHNIQUE SRU (selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 dite Loi SRU) Selon la loi n 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (SRU) dans son article

Plus en détail

Table des matières générale 1

Table des matières générale 1 Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1 0 - Clauses communes Chap. 1 - Clauses générales pour opérations à lot unique 1/1 Définition de l opération Réglementations Lots 1/2 Spécifications

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE

DOSSIER TECHNIQUE. SESSION 2012 Certificat d Aptitude Professionnelle PLATRIER PLAQUISTE SESSION 2012 Certificat d ptitude Professionnelle PLTRIER PLQUISTE Épreuve EP1 - Unité UP1 nalyse d une situation professionnelle DOSSIER TECHNIQUE Contenu du dossier Page de garde... DT 1 Plan de masse...

Plus en détail

Murs poutres & planchers

Murs poutres & planchers Murs poutres & planchers Henri RENAUD Deuxième édition Groupe Eyrolles, 2002, 2005, ISBN 2-212-11661-6 8. Structure porteuse : murs, planchers, charpente Eléments porteurs ou de liaisons qui contribuent

Plus en détail

HABITATION ISOLATION Présentation

HABITATION ISOLATION Présentation Un particulier vient d acheter une maison individuelle construite dans les années 70 suivant le plan de masse ci-contre. Classe énergétique : Emission de Gaz à effet de Serre : 1 / 6 limite terrain N 8m

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Anglet, le 16 novembre 2011 NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Résidence ELIZALDIA BERRIA Construction de 12 logements Chemin DEP 755 - ARCANGUES MAITRE D OUVRAGE : SARL APRIA 76 Rue d Espagne BP 80420 64604

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Annexe. Rapport de Thermographie Infra Rouge. Maître d ouvrage : Mairie de Chonas l Amballan. Objet de l étude : Groupe scolaire.

Annexe. Rapport de Thermographie Infra Rouge. Maître d ouvrage : Mairie de Chonas l Amballan. Objet de l étude : Groupe scolaire. ERMEL Energie Ingénierie de la maîtrise de l énergie et des énergies renouvelables 3 avenue du général Leclerc 38200 Vienne Annexe Rapport de Thermographie Infra Rouge Maître d ouvrage : Mairie de Chonas

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12

Rapport action tuffeau. CAHIER n 12 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 12 Maison de maître Forges Figure 1-1 : Façade Ouest Forges Date de visite : 22

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

DESCRIPTIF DES TRAVAUX

DESCRIPTIF DES TRAVAUX DESCRIPTIF DES TRAVAUX MAISON BASSE ENERGIE à FISCHBACH (MERSCH) DESCRIPTIF PROVISOIRE AU 6-9-12 I. Gros-oeuvre fermé I.1. Gros-oeuvre Terrassement, fondations, maçonnerie en bloc béton, plancher en Hourdis

Plus en détail

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud DERBI 2008 Perpignan Hervé GILLI Responsable du Pôle Habitat Grand Sud Premières conclusions du Grenelle de l Environnement (COMOP 1) : Dès 2010 : niveau d exigence du label «Très Haute Performance Énergétique»

Plus en détail

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe

Je souhaite recevoir les contacts suivant : 1. Je choisi les contacts dans la liste jointe en annexe Bulletin d adhésion aux services sud-devis.fr (à retourner par mail à contact@sud-devis.fr ou par courrier : 18 chemin du Puits de Carrère 47310 Estillac) Nom de l Entreprise : Siret : Responsable : Fonction

Plus en détail

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation.

Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit sans autorisation. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Clermont- Ferrand pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit,

Plus en détail

AVIS DE PRE-INFORMATION

AVIS DE PRE-INFORMATION AVIS DE PRE-INFORMATION SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR 1.1 : Nom, adresses et point(s) de contact Nom officiel : UNION IMMOBILIERE DES ORGANISMES DE S2CURITE SOCIAL 68 Adresse : 26 avenue Robert Schuman

Plus en détail

DPGF REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES. Espace Cristal 73620 LES SAISIES

DPGF REGIE DES SAISIES. Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat. Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES. Espace Cristal 73620 LES SAISIES Espace Cristal 73620 LES SAISIES Bâtiment de commande amont du télésiège de Bellastat Altitude 2040 m - 73620 - LES SAISIES DPGF ECONOMISTE : DIDIER BOULANGER 73600 MOUTIERS Portable : 06 62 37 63 50 -

Plus en détail

1 rue des Combes - 03 Creuzier-le-Neuf VENDUE

1 rue des Combes - 03 Creuzier-le-Neuf VENDUE 1 rue des Combes - 03 Creuzier-le-Neuf VENDUE Maison T3 195 000 euros TTC PRESTATIONS COMPRISES : Maison conforme RT2012 avec attestation de conformité, test d étanchéité, et DPE Terrain viabilisé (compteur

Plus en détail

DESCRIPTIF TECHNIQUE COMMUN AUX 5 LOTS

DESCRIPTIF TECHNIQUE COMMUN AUX 5 LOTS DESCRIPTIF TECHNIQUE COMMUN AUX 5 LOTS Pouvoir adjudicateur Commune de Maincy Hôtel de Ville 3, rue Alfred et Edme Sommier 77950 Maincy Tél : 01 60 68 17 12 Fax : 01 60 68 60 04 E-mail : mairie.maincy77@wanadoo.fr

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.4 Les dalles et planchers 12.4.1 La dalle posée sur un mur en béton armé 12.4.2 La dalle posée sur un mur en maçonnerie traditionnelle

Plus en détail

BÂTIMENTS EXEMPLAIRES: ENERGIE & ECO-CONSTRUCTION APPEL A PROJET 2007

BÂTIMENTS EXEMPLAIRES: ENERGIE & ECO-CONSTRUCTION APPEL A PROJET 2007 Une initiative de la Ministre bruxelloise de l'environnement et de l'energie BÂTIMENTS EXEMPLAIRES: ENERGIE & ECO-CONSTRUCTION APPEL A PROJET 2007 DOSSIER D EXECUTION De la passoire thermique à la très

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation r thermique 2012 LES SOLUTIONS SEAC 11 SOLUTIONS POUR LA MAISON INDIVIDUELLE 21 Vide sanitaire le hourdis polystyrène avec languette Pour répondre aux exigences de la RT 2012, nous avons

Plus en détail

RENOVATION DES BATIMENTS ANCIENS. Quelles pistes pour améliorer leurs performances énergétiques

RENOVATION DES BATIMENTS ANCIENS. Quelles pistes pour améliorer leurs performances énergétiques RENOVATION DES BATIMENTS ANCIENS Quelles pistes pour améliorer leurs performances énergétiques 2 exemples de rénovation BBC Louise RANCK Architecte, agence Latitude 48 Une passoire thermique labelisée

Plus en détail

Le Vieux Moulin. «La Grange», lot A. 8 pièces

Le Vieux Moulin. «La Grange», lot A. 8 pièces Le Vieux Moulin «La Grange», lot A 8 pièces Real estate agency - Agence immobilière - Immobilienagentur Tél. +41 (0)24 495 16 66 Villars-Chalets sa - Rue Centrale - Case postale 134 - CH 1884 Villars Fax

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE. 26 Boulevard des Freres Desaire 38610 Seyssinet Grenoble

NOTICE DESCRIPTIVE. 26 Boulevard des Freres Desaire 38610 Seyssinet Grenoble NOTICE DESCRIPTIVE 6 Boulevard des Freres Desaire 3860 Seyssinet Grenoble Prévue par les articles R.3-4 et R.3-4 du Code de la Construction et de l 'Habitation relatifs au Contrat de Construction d'une

Plus en détail

Version modulaire de type «ECO 2» réalisée avec des matériaux naturels «ECO 2» + Label EFFINERGIE. Notice descriptive

Version modulaire de type «ECO 2» réalisée avec des matériaux naturels «ECO 2» + Label EFFINERGIE. Notice descriptive Proposition pour une maison à ossature en bois à très basse consommation d énergie Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux Ou mise en œuvre de techniques

Plus en détail

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SCI LES RODETTES. 1/ Etat général des terrasses :

DIAGNOSTIC TECHNIQUE SCI LES RODETTES. 1/ Etat général des terrasses : DIAGNOSTIC TECHNIQUE SCI LES RODETTES 1/ Etat général des terrasses : L aspect général de la protection gravillons est satisfaisante, l épaisseur est régulière et uniforme.. La protection gravillon s est

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble

NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX. 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DES TRAVAUX 1. Caractéristiques techniques de l Immeuble 1.1 Infrastructures 1.1.1 Fouilles Excavation selon rapport géotechnique 1.1.2 Fondations Semelles et massifs béton,

Plus en détail

ATELIER D ARCHITECTURE JCBA Sarl

ATELIER D ARCHITECTURE JCBA Sarl ATELIER D ARCHITECTURE JCBA Sarl 22, RUE LA FAYETTE 67100 STRASBOURG TEL : 03.88.43.35.74 MEL : contact@jcba.fr Objet : Projet de réhabilitation d'un immeuble situé aux n 28, 30 et 31 rue Dietrich à OBERNAI.

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues?

Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Comment intégrer pour l avenir les techniques BBC dans les formations initiales et continues longues? Intervenant : Bernard DEFAYE Ingénieur de formation du Département Sectoriel BTP de Toulouse AFPA Ingénierie

Plus en détail

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables

Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Eco-prêt à taux zéro Précisions sur les travaux induits et exemples de dépenses finançables Pour des conseils pratiques et gratuits sur la maîtrise de l énergie et les, un énergies renouvelables, contactez

Plus en détail

Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail.

Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail. M. S Paris, le 28 avril 2014. Objet : Michel SALMON Architecte D.P.L.G. 17, rue Charles Lecocq 75015 PARIS Tél : 01 48 28 80 90 Mob : 06 08 76 85 41 e : architectesalmon@gmail.com Cabinet CB2I A l attention

Plus en détail

DESCRIPTIF MAISONS OSSATURE BOIS SYSTEME CONSTRUCTIF : Le système constructif Ossature Bois consiste à assembler sur une dalle béton ou un plancher bois, des pans de murs préfabriqués en atelier intégrant,

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

ANSES Site de Maisons-Alfort 14, rue Pierre et Marie Curie 94706 - Maisons-Alfort Cedex Tél : 01 49 77 13 00 Fax : 01 43 68 97 62

ANSES Site de Maisons-Alfort 14, rue Pierre et Marie Curie 94706 - Maisons-Alfort Cedex Tél : 01 49 77 13 00 Fax : 01 43 68 97 62 AGENCE FRANÇAISE DE SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) ------------- PRESTATION D ENTRETIEN ET DE NETTOYAGE DES TOITURES, SITE DE MAISONS ALFORT DES GOUTTIERES

Plus en détail

INSPECTION D UN BÂTIMENT

INSPECTION D UN BÂTIMENT 1, Chemin Premier, Québec INSPECTION D UN BÂTIMENT NICOLAS DÉRY, TECHNOLOGUE SPÉCIALISTE EN BÂTIMENTS OBJET DE L INSPECTION Cette inspection visuelle en bâtiment a pour but de donner à M. Tremblay et Madame

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail