Simplifiez-vous l administration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Simplifiez-vous l administration"

Transcription

1 Bourgogne LE GROUPE LA POSTE AU CŒUR DES TERRITOIRES #28 PRINTEMPS 2011 Pascale Buffy, factrice Le portage de médicaments à domicile page 02 Cécile Legrand, Sous-préfète de Montbard Un nouveau contrat de présence postale page 06 Services en ligne Simplifiez-vous l administration

2 n cooperation Dialoguer et agir avec vous LES MÉDICAMENTS À DOMICILE: AU SERVICE DES PERSONNES FRAGILES Montbard Dans le cadre du bouquet d offres de services de proximité rendus par les facteurs, «Facteurs Services +», La Poste propose le portage de médicaments. Exemple à Montbard et ses environs, où une pharmacie a signé, en juillet 2010, une convention pour confier aux facteurs le portage de médicaments à ses clients à mobilité réduite. Il est 8 h 30, au centre courrier de Sainte-Colombe, village rural de 186 habitants situé en Côte-d Or, à 498 mètres d altitude. Ce matin, Pascale Buffy, la factrice, attend un paquet particulier avant de partir distribuer le courrier. Effectivement, plus tôt dans la matinée, ce petit colis de médicaments a été déposé par la pharmacienne de Montbard. Après contrôle par l agent de cabine du bordereau de remise client, la factrice l intègre dans sa tournée pour livraison à Etais (village de 96 habitants), à Geneviève Regnault. Cette cliente habituée de la pharmacie de Montbard apprécie particulièrement le service : «Mon mari a 76 ans. Il n aime plus conduire, il n aime plus aller en ville. Il a un traitement médical régulier. Quand il a besoin de ses médicaments, la pharmacie me prévient que nous recevrons le lendemain ses médicaments par le facteur. La factrice, on la connaît. Elle est gracieuse et serviable. C est vraiment très pratique.». Qu elle ait ou non ce jour-là du courrier pour Geneviève Regnault, Pascale Buffy s arrêtera donc déposer ce petit colis, un service nouveau pour elle mais qui ne déroge pas à sa mission quotidienne d intermédiaire de confiance, présent 6 jours sur 7 auprès des habitants : «Si l on est âgé ou si l on a des problèmes pour se déplacer, c est un plus que La Poste puisse vous livrer les médicaments à domicile. D ailleurs à notre arrivée, on sent bien que l on rend service. Pour nous facteurs, c est une tâche supplémentaire, mais qui est en réalité assez peu contraignante, car c est très ponctuel et avec une procédure très simple», souligne notre factrice. LA CONFIANCE PORTÉE AU FACTEUR C est le quatrième portage effectué sur les environs de Montbard, sous-préfecture du département de la Côte-d Or, qui joue un rôle commercial important pour les communes rurales environnantes, où les commerces se font rares. Hugues Beaunez, directeur d établissement courrier à Sainte-Colombe, explique : «Sur Sainte-Colombe, nous avons deux conventions de signées : l une avec la pharmacie centrale à Châtillon et l autre avec la pharmacie Voltaire à Montbard. Ce service payant a été présenté aux seize pharmacies À Montbard et dans ses environs, la factrice assure désormais aussi le portage de médicaments au domicile de ses clients. du secteur». Cette aide ponctuelle, sur demande du pharmacien, qui en est donc le donneur d ordre, s inscrit dans le cadre d une convention établie entre l officine et l établissement courrier dont elle dépend, permettant de garantir le respect des principes d hygiène et de sécurité, conformément aux lois en vigueur. Ce nouveau service de proximité, qui repose sur la confiance accordée par les Français à leur facteur, incite La Poste à développer ce type de missions d intermédiation, notamment auprès des personnes isolées et fragilisées. L objectif : maintenir ce lien social sur l ensemble du territoire. La Poste travaille actuellement avec des collectivités locales pour finaliser d autres offres telles que le «Portage Médiathèques», une offre de portage de produits culturels en collaboration avec les médiathèques par exemple. Si la priorité reste la distribution du courrier et des colis, l offre «Facteur Services +» est complémentaire. Installation de décodeurs, vigie d une personne âgée, relevages de compteurs gaz, il s agit toujours de missions de confiance, remplies au nom de l intérêt général. Le portage des médicaments à domicile relève d une convention cadre nationale. Elle protège à la fois les pharmaciens et les facteurs en respectant le code de la santé publique. À ce jour, 18 conventions ont été signées en Bourgogne. Le cahier régional de Postéo est édité par la délégation régionale de Bourgogne. Directeur de la publication: Didier Lajoinie. Directeur de la rédaction: Laurent Baumann. Rédacteur en chef: Kildine Bataille. Rédaction: ANCI Bourgogne Franche-Comté Contributions: Laurence Biguenet, Christian Delaforge, Dominique Maréchal, Michel Pannetier, Philippe Romano, Michel Viturat. ISSN: TROIS NUMÉROS UTILES POUR TOUS NOS CLIENTS! Le : pour toute information, conseil ou pour déposer une réclamation, un numéro non surtaxé accessible du lundi au vendredi, de 8h30 à 19h00, et le samedi, de 8h30 à 13h00. Le (0,15 TTC/min + surcoût éventuel selon l opérateur) pour toute question concernant La Banque Postale (consulter et gérer son compte, souscrire un produit, prendre rendez-vous avec un conseiller, etc.). Le (0,34 TTC/min à partir d un téléphone fixe): au service de toutes les entreprises et professionnels, pour la gestion de leurs envois et la réception de leur courrier, colis, etc.

3 Bourgogne LA POSTE AUX CÔTÉS DU CNFPT POUR FAVORISER LA MOBILITÉ DES POSTIERS VERS LES COLLECTIVITÉS Côte-d Or Le centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) propose huit modules de formation à tous les postiers envisageant un projet de mobilité externe vers les collectivités territoriales. Explications. Le centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) dispose de vingt-neuf délégations régionales, dont une basée à Dijon. Trois autres antennes sont implantées à Auxerre, Mâcon et Nevers. Établissement public paritaire, il est géré par un conseil d administration constitué pour moitié de représentants des personnels des collectivités territoriales et autant d élus. Pour mettre en œuvre ses missions confiées par la loi, l organisme public collecte le 1 % formation de la masse salariale des collectivités locales. «Nos missions consistent à proposer à tous les fonctionnaires territoriaux des formations de qualité contribuant au développement de leurs compétences mais aussi de les préparer aux différents concours de la fonction publique ainsi que de les accompagner dans leur intégration», indique Michel Neugnot, délégué régional. UN ACCORD JUSQU EN 2013 Au niveau national, des partenariats hors du périmètre des collectivités sont engagés, puis déclinés en région. Ainsi, depuis 2008, un accord national a été signé avec La Poste, renouvelé jusqu en 2013, et une formation «CES FORMATIONS ALTERNENT THÉORIE ET PRATIQUE AFIN QUE LE POSTIER SOIT MIEUX ARMÉ.» «Envie d avenir dans la fonction publique territoriale» a été créée. «À l origine, nous avions constaté qu un certain nombre de postiers souhaitaient s engager vers la fonction territoriale. Nous nous sommes alors demandé comment les accompagner du fait de notre savoir-faire», poursuit Michel Neugnot. Huit modules de formation ont été créés, tous démultipliés par des agents territoriaux volontaires. Ces formations alternent théorie et pratique afin que le postier soit mieux armé en se présentant au concours souhaité. «Avec le recul nécessaire, je peux affirmer que c est plutôt payant pour les postiers. Certains n hésitent pas à dire que c est grâce à ces formations qu ils ont été embauchés», conclut le délégué. LES GÉRANTS D AGENCES POSTALES COMMUNALES FORMÉS, UNE PRIORITÉ POSTALE! Mâcon 125 gérants d agences postales communales nivernaises et saône-et-loiriennes ont bénéficié d une formation d une journée. Au programme: gamme des produits de La Poste et réalisation d opérations simples. Lors de chaque transformation de bureau de poste en agence postale communale (APC), Le Groupe La Poste s engage à former le gérant de la nouvelle présence postale. Au cours de chaque session d une journée, les évolutions de La Poste, ses orientations commerciales, ses produits, ses services et la réalisation des opérations simples sont abordés. À ce titre, André Jarlot, maire de Mesvres (71), reconnaît : «Cette initiative est intéressante et prouve que La Poste tient ses engagements pris lors de la création de l APC. Elle répond ainsi à un réel besoin de formation de l agent communal qui gère l agence.» PARTAGER LES EXPÉRIENCES Afin de limiter les déplacements, les cours, dispensés par un formateur de La Poste, sont organisées par secteur géographique, dans une salle communale souvent prêtée gracieusement. «Le fait d effectuer cette formation le plus en local possible permet de créer un miniréseau d entraide sur les opérations postales rares, ce qui favorise le partage d expérience», ajoute le Maire. LA POSTE EST À L ÉCOUTE Véronique Bouriot, gérante de l APC revient sur sa formation : «Elle était très bien organisée, aussi bien sur le plan logistique que sur le contenu. J ai particulièrement apprécié la participation du caissier comptable, qui nous a expliqué l exploitation de nos pièces comptables et les services liés à chaque produit.» Le fort taux de présence des gérants d APC confirme l expression d un besoin d écoute et d attention de la part de La Poste, prouvant qu elle ne se contente pas uniquement de verser l indemnité liée à l activité postale du gérant. Une formation pour les gérants d APC dispensée par un intervenant de l université de La Poste de Clermont-Ferrand. DE NOUVEAUX DÉLÉGUÉS DÉPARTEMENTAUX DU GROUPE DANS L YONNE Michel Brey est depuis début 2011 le nouveau délégué départemental du Groupe La Poste pour l Yonne. Également Directeur du Courrier pour la région Bourgogne, il est désormais l interlocuteur privilégié des élus et des autorités institutionnelles du département.... ET DANS LA NIÈVRE! Roselyne Renouard vient également d être nommée déléguée départementale du Groupe La Poste pour le département de la Nièvre. Elle occupe en parallèle les fonctions de directrice de groupement pour l Enseigne dans ce même département, en charge des points de contact (bureaux, APC, RPC). PRINTEMPS 2011 N 28 03

4 n cooperation Dialoguer et agir avec vous LA CONVENTION CASH COMPTE, OU L UNION D EDF ET DE LA POSTE AU SERVICE DES ICAUNAIS Yonne Régler sa facture EDF dans le bureau de poste à côté de chez soi est aujourd hui un service très apprécié des Icaunais. Retour sur le succès de ce partenariat signé en 2006 entre EDF et La Poste, mais toujours d actualité! Dans le cadre de la mutualisation des services publics, La Poste et EDF ont signé en 2006 une convention de partenariat visant à faciliter et simplifier les démarches des clients. Renouvelé pour la période , ce partenariat se décline dans l Yonne via le réseau des 53 bureaux de poste du département. L objectif est de permettre aux clients EDF d effectuer le paiement de leur facture en espèces dans le bureau de poste le plus proche de chez eux et de leur donner accès à des bornes d information «point service EDF», comme dans les bureaux de poste de Joigny et Sens Champs-Plaisants. En termes de fonctionnement, un service de versement d espèces sur le compte courant postal d EDF, dénommé «Cash Compte», est mis en place par La Banque Postale. Le client EDF peut ainsi se présenter au guichet du bureau de poste simplement muni de son numéro de compte et du centre gestionnaire du compte créditeur. Il remet les fonds au guichet contre récépissé tout en ne payant aucune commission sur l opération. UN SERVICE AVANTAGEUX «La démarche est parfaitement bien intégrée par les clients d EDF et socialement, c est très avantageux pour eux», constate Nathalie Nicolas, guichetière au bureau de poste de Villeneuve l Archevêque, village de habitants situé à 114 mètres d altitude. «Il s agit souvent de personnes qui ne disposent pas de moyens de paiement pour régler leurs factures. Cash Compte leur évite ainsi des frais supplémentaires.» En moyenne, ce sont plus de personnes qui utilisent chaque mois ce service dans un des bureaux de poste de l Yonne. «Auparavant, j étais obligé de me rendre dans un centre de paiement EDF situé à plus de 30 kilomètres de chez moi», explique Jean-Marc, Icaunais et utilisateur habitué du service Cash Compte de La Poste. «Depuis la mise en place de ce dispositif, il me suffit d aller au bureau de poste qui est à 250 mètres de chez moi!». Des clients satisfaits de cette mutualisation de services et un bilan positif qui prouve le rôle essentiel de La Poste et de son réseau dans la simplification des démarches au quotidien. Votre contact : 1200, C EST LE NOMBRE DE PERSONNES QUI VIENNENT, CHAQUE MOIS, PAYER LEUR FACTURE EDF EN ESPÈCES DANS L UN DES 53 BUREAUX DE POSTE DE L YONNE 120EUROS, C EST LE MONTANT MOYEN DE CHAQUE TRANSACTION «PLUS BESOIN DE FAIRE DE LA ROUTE POUR RÉGLER MA FACTURE EDF, LE BUREAU DE POSTE EST À 250 MÈTRES DE CHEZ MOI!» Régler sa facture EDF en bureau de poste, un service pratique très apprécié des Icaunais, parce qu il leur simplifie la vie! Marc Benner, directeur régional d EDF «Ce partenariat entre La Poste et EDF est exemplaire pour plusieurs raisons. D une part, ce sont deux entreprises à capitaux publics et possédant toutes deux des missions de service public dont ce partenariat est une parfaite illustration. D autre part, ce partenariat est avant tout une réponse pragmatique aux attentes des clients, mais aussi des élus, notamment en milieu rural, qui souhaitent des services de proximité et adaptés aux attentes de certains clients. Enfin, La Poste était le partenaire naturel et adapté aux enjeux locaux d EDF en Bourgogne. Ce partenariat permet de conforter et de renforcer la mutualisation des services dans les bureaux de poste. Une multifonctionnalité des bureaux et des services rendus par leurs personnels consolidés grâce à une rémunération provenant du groupe EDF. Un bel exemple de réussite au service des territoires et des habitants de Bourgogne.» 04 LE LA POSTE S ENGAGE POUR SES CLIENTS! Le courrier est désormais une activité à 100 % en concurrence. Les clients ont davantage le choix entre le courrier physique et numérique ou entre La Poste et un autre fournisseur. Il est donc, plus que jamais, important de faire la différence au quotidien. Cet engagement passe par une recherche optimale de la qualité auprès de tous nos clients. Après une large consultation en 2010, 4 chartes d engagements clients ont vu le jour. Des outils adaptés aux besoins d aujourd hui pour pérenniser l activité de demain. JOURNAL DES PARTENAIRES DE LA POSTE LA BOURGOGNE CÉLÉBRÉE EN TIMBRES! L abbaye de Fontenay, le Parc Naturel Régional du Morvan, la Grotte Préhistorique d Azé ou encore les Rencontres musicales de Vézelay sont quelques-unes des richesses de notre région qui seront mises en valeur par La Poste, à l occasion de la sortie d un nouveau collector de la série «La Bourgogne comme J aime». Ce collector «Bourgogne 2011» sera composé de 10 timbres autocollants, avec validité France. À découvrir sans modération à partir de mai prochain!

5 Bourgogne ORVITIS CHOISIT LA BANQUE POSTALE POUR SIMPLIFIER LA VIE DES LOCATAIRES Côte-d Or Près de la moitié des locataires d Orvitis, premier bailleur du département, règle son loyer par prélèvement automatique. L offre de La Banque Postale leur permet de développer d autres modes de règlement, en particulier le TIP. Avec près de logements répartis dans 120 communes en Côte-d Or, Orvitis, l Office Public de l Habitat de la Côte-d Or, est le premier bailleur du département. Sa mission essentielle est d offrir aux familles aux revenus modestes un logement de qualité. En partenariat avec les collectivités, Orvitis réalise ainsi des constructions neuves ou des réhabilitations d immeubles anciens. La moitié des encaissements des loyers des locataires d Orvitis est effectuée par le biais du prélèvement automatique. À la suite du passage en comptabilité de commerce début 2011, Orvitis a lancé une consultation auprès de plusieurs banques pour la gestion de ses flux entrants et a retenu l offre de La Banque Postale. LE CHOIX DE LA BANQUE POSTALE L offre proposée par La Banque Postale permet aux locataires qui n ont pas choisi le prélèvement automatique pour le règlement de leur loyer d utiliser d autres modes de paiement, soit par TIP, chèque, par carte bancaire ou même par un règlement en espèces directement au bureau de poste. Pour Christophe Bérion, directeur général d Orvitis, le choix de La Banque Postale a permis de répondre à plusieurs attentes : «La proximité de nos locataires avec le réseau de La Poste tout d abord, mais également Orvitis, après consultation auprès de plusieurs banques, a choisi de travailler avec La Banque Postale. car La Banque Postale propose des services adaptés et diversifiés pour faciliter le règlement des loyers, qui représente l essentiel de nos recettes.» Christophe Bérion ajoute : «Même s il est encore un peu tôt pour donner un avis complet sur cette prestation après seulement deux mois de mise en place, nous pouvons néanmoins constater que les premiers petits dysfonctionnements ont été traités avec réactivité par nos interlocuteurs, dans une relation de partenariat.» 12500, C EST LE NOMBRE DE LOGEMENTS GÉRÉS PAR ORVITIS EN CÔTE-D OR, DONT APPARTEMENTS COLLECTIFS ET 1009 PAVILLONS 219 COLLABORATEURS RÉPARTIS ENTRE LE SIÈGE SOCIAL, SES AGENCES DE BEAUNE, CHENÔVE, CHEVIGNY-SAINT- SAUVEUR ET MONTBARD, ET SES ESPACES DE DIJON, CHÂTILLON-SUR-SEINE ET SEMUR-EN-AUXOIS Du côté de La Banque Postale, Philippe Delavault, Conseiller Spécialisé Entreprises, estime que ce résultat est «le fruit d une longue relation avec Orvitis, qui passe par une écoute et une prise en compte précise de leurs attentes, et par un accompagnement important à chacune des étapes du projet, du lancement du cahier des charges à la mise en œuvre des opérations.» Opération réussie pour simplifier la vie des locataires côte-d oriens! UN BUREAU DE POSTE RÉNOVÉ ALLIANT CONFORT ET CONVIVIALITÉ Villeneuve l Archevêque Le bureau de poste, situé en zone rurale, a été rénové, au titre du fonds de péréquation, pour offrir aux Villeneuviens un service public moderne et de qualité. Explications et témoignages. «Je me félicite qu au niveau départemental, le bureau de Villeneuve l Archevêque ait été choisi pour cette rénovation, cela me fait plaisir.» Tels sont les propos de Michel Rébéquet, Maire de la commune de Villeneuve l Archevêque, habitants, située dans la vallée de la Vanne, entre Troyes et Sens. Après quatre semaines de travaux, juste avant les fêtes de Noël, les Villeneuviens ont découvert un tout nouveau concept d accueil au sein de leur bureau de poste. Datant de 1986, la rénovation du bureau a été décidée en concertation avec la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale (CDPPT). Son nouveau design semble faire l unanimité au niveau de la clientèle dont la fréquentation avoisine les 100 clients par jour. «Cela fait plus volumineux avec le mur en moins et sans les vitres au-dessus du guichet, c est plus convivial, confie Mme Huet. Et le côté confidentiel de l espace réservé à La Banque Postale est fort appréciable.» Même satisfecit pour Nathalie Nicolas, guichetière : «Plus besoin de traverser le bureau pour me rendre au local caisse, quel confort! Maintenant, j ai tout à portée de main!» Et cerise sur le gâteau, les mamans clientes peuvent dorénavant facilement accéder à la salle du public grâce à la suppression du SAS d entrée et du couloir EUROS INVESTIS La seule pierre d achoppement est soulevée par le Maire qui regrette de ne pas avoir été avisé en amont de ces travaux bien qu il reconnaisse que «ce nouvel espace correspond aux critères d accueil actuel». D un montant de euros, cette rénovation a été réalisée dans le cadre du fonds postal de péréquation territoriale. Cet outil peu commun d aménagement du territoire, a permis et va permettre encore plus aux représentants des élus en CDPPT, grâce au nouveau contrat de présence postale territoriale (cf. page 6), d accompagner l évolution du réseau postal dans les territoires qui en ont particulièrement besoin: zones rurales, de montagne, urbaines sensibles. Entre 2008 et 2010, 18 points de contact de l Yonne ont pu être rénovés au titre du fonds de péréquation. Michel Rébéquet, Maire de Villeneuve l Archevêque, reconnaît que le nouvel espace du bureau de poste est plus accueillant. PRINTEMPS 2011 N 28 05

6 n cooperation Dialoguer et agir avec vous LE NOUVEAU CONTRAT DE PRÉSENCE POSTALE Bourgogne Un nouveau contrat de présence postale territoriale a été signé entre La Poste, l AMF et l État pour la période Interview croisée des trois représentants bourguignons des parties concernées. La Poste soutient les arbitres en Bourgogne! Didier Lajoinie, Délégué régional du Groupe La Poste Cécile Legrand, Sous-préfète de Montbard «Ce nouveau contrat garantit la présence postale dans les zones rurales.» Postéo : Que retenez-vous de ce nouveau contrat territorial? Cécile Legrand : D abord la garantie d une présence postale sur l ensemble des zones sensibles (maintien des points de contact, introduction d un seuil minimum d ouverture de 12 heures hebdomadaires), ensuite un financement plus important de cette présence (augmentation de 35 M du fonds de péréquation, financement de DAB en zones rurales). Enfin, un renforcement de la concertation avec les élus (pas de transformation de bureau en point de contact sans l accord du maire, décision, en CDPPT, de l utilisation de l enveloppe départementale du fonds de péréquation). Didier Lajoinie : Pour moi, ce nouveau contrat, c est d abord et avant tout la confirmation de la pertinence de la démarche de La Poste et de l intelligence des élus. Une démarche voulue puis mise en œuvre sous l impulsion décisive et grâce à la force de conviction de Jean-Paul Bailly. Mais elle n a pu l être que parce que l interlocuteur était ouvert et prêt à entendre. Au-delà des fonds plus importants et des nouvelles possibilités données, c est la logique qui me semble la plus importante. Bernard Chatoux : Ce nouveau contrat, au-delà de son aspect financier, très important, renforce 06 LE JOURNAL DES PARTENAIRES DE LA POSTE Didier Lajoinie, Délégué régional du Groupe La Poste «Les agences postales et les relais poste sont des acteurs majeurs de la présence de La Poste!» le rôle de la CDPPT dans le cadre de l aménagement du territoire. Postéo : Quel regard portezvous sur ce contrat? C. L. : En charge d un arrondissement rural, je sais combien le maintien d un service public comme La Poste préoccupe les élus. Garder les populations en zone rurale est une priorité pour chaque conseil municipal, c est aussi une nécessité pour notre pays, composé de métropoles urbaines, de petites villes mais aussi de très nombreux villages. Ce nouveau contrat garantit la présence postale dans les zones rurales et affirme le rôle que joue La Poste en terme d aménagement du territoire. En pratique Bernard Chatoux, Président de la CDPPT de l Yonne «Ce contrat, c est plus de concertation et plus de débat entre la CDPPT et La Poste.» D. L. : Ce contrat est la démonstration que l évolution du réseau de La Poste se fait, et se fait avec le souci des préoccupations de toutes les parties en présence, avec au centre de notre démarche, nos clients et l incontournable accessibilité que nous leur devons. Les agences postales communales et relais poste commerçants sont des acteurs majeurs de la présence de La Poste! B. C. : L élargissement du programme du fonds de péréquation permet d ouvrir au sein de la CDPPT, des discussions qui n existaient pas auparavant, avec comme corollaire, plus de concertation et plus de débats entre la CDPPT et La Poste. 170 M par an pour le fonds national de péréquation Le nouveau contrat de présence postale territoriale fixe les modalités de gestion du fonds national de péréquation destiné au financement de la présence postale. Le fonds est alimenté par l allégement de fiscalité locale consenti à La Poste en contrepartie de sa mission d aménagement du territoire. Cet allégement peut désormais aller jusqu à 95 %. Pour la période , le fonds est doté d un montant prévisionnel de 170 millions d euros par an, au lieu de 135 millions d euros précédemment. Pour plus d informations: Sur tous les terrains de sport, ils sont plus de hommes et femmes à officier au service du jeu et des joueurs. Chaque année, ce sont trois millions de matches qui sont ainsi sous leur responsabilité. Les arbitres portent des valeurs d équité et de respect, de confiance et de performance. Et ils sont toujours là le week-end auprès des sportifs comme les postiers le sont tous les jours auprès des Français sur tout le territoire. Ces acteurs essentiels de la vie sportive, en même temps qu ils conjuguent performance et sens des responsabilités, agissent au service de tous et incarnent des valeurs structurantes de la vie en collectivité. À cet égard, si La Poste a choisi depuis 2007 de soutenir les arbitres, elle ne l a pas fait par hasard. Au-delà des valeurs communes partagées, c est parce que nous sommes, nous aussi, soucieux de l intérêt général et que nous cultivons l esprit de service, qu il nous a semblé légitime de militer en faveur de la cause arbitrale. En Bourgogne, Le Groupe La Poste met ainsi en place différentes actions en faveur de l arbitrage. Elle organise notamment des cérémonies de remises de maillots officiels pour récompenser les jeunes arbitres, qui sont parfois et aussi des postiers. 155 maillots leur ont ainsi été remis en Par ailleurs, l entreprise soutient les cursus de formation universitaire et les filières arbitrage des fédérations: en Bourgogne, trois stages de sensibilisation et de formation ont eu lieu à Auxerre, Chenôve et Vitry-en- Charolais. Enfin, nous sommes parties prenantes d opérations sportives locales au cours desquelles nous soutenons et valorisons les arbitres: dans la brochure consacrée aux arbitres officiels de Bourgogne, à travers le témoignage d un postier-arbitre, Sébastien Moreira ou encore, le partenariat du Groupe avec AgroSup Dijon dans l organisation du tournoi annuel des ENITA, prévu fin mai, au cours duquel 600 étudiants ingénieurs seront arbitrés par de jeunes arbitres bourguignons proposés par La Poste. Ces actions d accompagnement et de valorisation du corps arbitral nous permettent de rappeler, comme nous le faisons depuis déjà quatre ans, que le respect conditionne, en toutes circonstances, la qualité du lien social Et le lien social à La Poste nous ne faisons pas qu en parler. C est chaque jour que nous le concrétisons!

7 Décrypter & comprendre vos enjeux Services en ligne Simplifiez-vous l administration À l ère du tout numérique, l État et les collectivités se lancent dans de nombreux projets de modernisation de l administration et de simplification des démarches des usagers. Pour cela, ils ont fait le choix de l e-administration (ou administration électronique) avec un objectif: faire en sorte que les services publics évoluent, afin de satisfaire les attentes des usagers. Tout le monde doit y gagner: l État, les collectivités locales, les entreprises et les citoyens. Les technologies de l information et de la communication sont partout. Désormais, il est possible depuis son ordinateur ou son mobile de s informer et d a voir accès à de très nombreux services en ligne grâce, notamment, au déploiement du haut, voire du très haut débit sur l ensemble du territoire. Loin d isoler la population, cette avancée tourne le dos à la fracture entre les services publics et les citoyens. En effet, l État et les collectivités ont pris la mesure de cette évolution et ont initié une démarche de dématérialisation et d administration électronique. Avec, comme objectif, 80 % des démarches administratives réalisables en ligne d ici la fin de l année G râce à l a d ématérialisation, l es c ollectivités souhaitent ainsi optimiser la gestion interne des administrations (signature électronique, archivage ), améliorer la qualité de service et moderniser la r elation citoyenne (paiement en ligne, alerte par SMS, téléchargement de formulaires et d informations pratiques, vote en ligne ). Mais qu entend- on précisément par administration électronique? «C est, selon la définition de l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) émise en 1993, l usage des technologies de l information et de la communication, et en particulier de l Internet, en tant qu outil visant à mettre en place une administration de meilleure qualité envers les citoyens, rappelle Laëtitia R oux, maîtr e de confér ences à l IAE (école universitaire de management) de Lille. Cette définition fait toujours référence.» LES QUATRE PILIERS DE L E-ADMINISTRATION L e-administration présente quatr e facettes. La pr e- mière concerne d abord «l usager», dont elle doit satisfaire l es b esoins e xplicites, i mplicites ou l atents, autrement dit, les attentes. Ensuite, la facette «interne»: la réforme des or ganisations s inscrit dans le cadr e d une modernisation de l État. L administration électronique devient alors un levier pour améliorer le fonction - nement interne. Puis vient celle des «finances», qui permet de réaliser des gains de productivité et de faire mieux, pour moins cher. Enfin, la facette «technologie». La réussite de l adminis tration électronique, au final, tient à la combinaison de ces quatre facettes. PRINTEMPS 2011 N 28 07

8 n mutation Changer en restant nous-mêmes E-ADMINISTRER : POUR QUOI FAIRE? L efficacité au service de l usager A pporter des réponses rapides et pertinentes aux demandes adminis tratives, simplifier les pr océdures, moderniser la r elation citoyenne sont autant de défis auxquels font face les collectivités. D ans ce conte xte, Docapost, f iliale d e L a P oste, a pporte d es s olutions concrètes permettant une amé lioration de la prise en charge des demandes des usagers et une gestion efficace et é conome d u b ien c ommun. L 'accès a ux a ctivités extrascolaires (sport, culture, transport ) est simplifié par la mise en place de cartes multiservices, la gestion du service Courrier est optimisée, le recours à des solutions de communication (courrier, SMS, ) est facilité, la souscription aux services ou aux prestations devient accessible par Internet ou sur tablette tactile. Docapost propose également des solutions de vote électronique et de parapheurs électroniques. L objectif : une administration simplifiée, disponible, qui entretient une relation personnalisée avec le citoyen. Accueil et traitement des demandes par téléphone, web, fax, courrier, SMS Forum de débat public Information quotidienne et alertes d urgence Téléprocédures E-vote Disponibilité et dialogue Interopérabilité des procédures Gestion du courrier Tri Numérisation Distribution aux différents services Base de données communes Dématérialisation des échanges (transmission des actes à la préfecture) Services publics en réseaux Agenda partagé Documents et base de données Validation par parapheur électronique Échanges Archivage sécurisé le regard de 08 LE Laëtitia Roux, maître de conférences à l IAE (école universitaire de management) de Lille, Université de Lille 1 «UNE INNOVATION TECHNIQUE COMME L E-ADMINISTRATION DOIT AUSSI DEVENIR UNE INNOVATION SOCIALE.» «L e-administration est plébiscitée par les Français, qui sont aujourd hui habitués, en majorité, à effectuer de nombreuses démarches sur Internet vers des services privés. Ils attendent donc de pouvoir faire la même chose avec les services publics. Cependant, l innovation technique que représente l e-administration, si elle est bien pensée, doit aussi devenir une innovation sociale au service des citoyens. Cela est vrai, notamment, pour les Caisses d allocations familiales, qui ont franchi, dès 1999, les premières étapes vers l administration électronique: ouverture d un site Internet, mise en place d un téléservice puis de téléprocédures. Un service attendu par les populations, même les plus vulnérables. Certes, tous les Français ne sont pas des «techno-mordus», mais la notion de fracture numérique doit être fortement relativisée. En revanche, l inquiétude quant au respect des libertés individuelles perdure.» JOURNAL DES PARTENAIRES DE LA POSTE LE DÉVELOPPEMENT DU «SANS CONTACT» L usage des nouv elles technologies vise à offrir une meilleure qualité de service à l usager, en facilitant l accès aux informations. En témoigne le dév eloppement du «sans contact». Extelia, filiale de Docapos t, a piloté, déplo yé et e xploité le projet «Nice Future Campus». Un projet qui s inscrit dans le programme «Nice, ville du sans contact mobile» et qui propose une carte étudiante virtuelle multiservice, embarquée dans des téléphones équipés de la technologie NFC (1). Actuellement, 200 étudiants volontaires du campus de Valrose (Université de Nice-Sophia-Antipolis) testent cette technologie. Ils peuvent, par exemple, se renseigner sur leur prochain cours et sa voir comment s y r endre, être informés d un changement de salle, accéder aux informations sur l université, payer les transports en commun et les repas via Moneo, tout cela à partir de leur portable. UN GUICHET UNIQUE, SYMBOLE DE LA MODERNISATION? Passée la phase de cons truction et d adaptation, l e-administration peut vite mener à un système de guichet unique. La simplification du parcours de l usager aboutit naturellement à la nécessité de mutualiser les différents sites de collectivités et de services publics. Il faut alors permettre le développement de l interopérabilité entre les services et les pr ocessus techniques, afin de parvenir à une cohér ence des sites et des ser - vices en ligne. Au-delà de l outil informatique, l e-administration est bel et bien un instrument stratégique de modernisation de l organisation elle-même et, in fine, Portail dématérialisé d échange Efficacité et maîtrise des coûts un outil pour améliorer le service rendu aux citoyens. «Tous les travaux actuels, notamment le site mon.servicepublic.fr, montrent que l on cher che à développer un bouquet de services avec une entrée unique, précise Laëtitia Roux. C est bien une appr oche globale que les services publics veulent offrir aux citoyens. Cela répond à une véritable attente, à en juger par ce chiffr e : comptes ouverts sur mon.service-public.fr.» (1) Le Near Field Communication (NFC) est une technologie radio qui permet d établir des communications à courte distance entre deux objets, par exemple un terminal mobile et une borne équipée d une antenne adaptée. 4 USAGERS SUR 10 SE DÉCLARENT SATISFAITS DU TRAITEMENT DE LEUR RÉCLAMATION 91 % DES USAGERS JUGENT LES DÉMARCHES ADMINISTRATIVES TROP LOURDES Source : Baromètre de la qualité des services publics, % DES ENTREPRISES RÉPONDENT PAR INTERNET AUX APPELS D OFFRES ÉLECTRONIQUES Source : Insee, 2008.

9 PAROLE À ; Louis Capraro, instructeur marchés publics au Conseil général du Bas-Rhin DÉMATÉRIALISER : UNE FIN EN SOI? Le lien numérique, renfort du lien physique Simplicité et fluidité Dématérialisation des factures entrantes Démarches simplifiées (déclarations) Appels d offres dématérialisés «SÉCURISÉE, LA CERTIFICATION ÉLECTRONIQUE ACCÉLÈRE NOS DÉMARCHES.» «Nous avons choisi d opter pour la déclaration en ligne, dans le cadre de nos envois des actes de délibération du Conseil général à la préfecture (projet ACTES). Cela fait maintenant deux ans que nous procédons de la sorte et que le système fonctionne très bien. Suite à la dématérialisation obligatoire des offres pour les marchés informatiques d un montant supérieur à euros HT, nous utilisons également la signature électronique pour signer les marchés publics et pour transmettre notre réponse aux entreprises par voie numérique. Ce type de solution offre un gain de temps appréciable et évite les courriers papier, tout en nous garantissant un maximum de sécurité. Les clés SociéPoste délivrées par la société Certinomis, filiale de Docapost, ont été retenues lors d une consultation. Elles sont compatibles avec notre tiers de télétransmission (CDC Fast) et référencées par l État, conformément au code des marchés publics (certificat de signature électronique de classe 3).» L AVIS DE ; Marie-Christine Jover, responsable du service Courrier du Conseil général de l Allier «L OFFRE MAILEVA PERMET D ALERTER EN MOINS DE 15 MINUTES PRÈS DE USAGERS D UNE DIFFICULTÉ DE TRANSPORT.» L e lien numérique ne suffit pas. Il doit compléter, voire intensifier, la demande en lien physique et en aucun cas se substituer à lui. Son développement doit donc pr endre en compte certains freins. Tout d abord, il ne doit ni révéler ni accentuer la fracture numérique de la population en termes d équipement et de prise en main de l outil informatique. Cela dit, cette fracture est à nuancer. Aujourd hui, près de 70 % des gens sont internautes (1), et les utilisateurs de l Int ernet «public» ne sont pas forcément ceux à qui on s attend. D après une étude de 2008 de Capgemini Consulting et TNS-Sofres sur l administration électronique, les internautes qui fréquentent les sites publics présentent un pr ofil plus diversifié que les internautes en général. En effet, pour les populations les plus défavorisées, un équipement informatique et un abonnement à Internet sont de venus des dépenses incompressibles car ils servent, notamment, à la recherche d un emploi. Du côté des entreprises, et selon l Insee, 77 % des sociétés ay ant accès à Internet ont recours à l e-administration dans leurs relations avec les autorités publiques pour obtenir des informations. E-ADMINISTRER, EN TOUTE SÉCURITÉ Le dév eloppement de l e-adminis tration doit, par ailleurs, surmonter les craintes relatives au respect et à la sécurisation des données personnelles, pour le citoyen, et au stockage des données publiques, pour la collectivité. Face à ces enjeux, La P oste se positionne comme un tiers de confiance sur Internet, dans le prolongement naturel de son rôle his torique d intermédiaire dans les échanges. Boîte aux lettres numérique et coffre électronique sécurisés, archivage, certificats et signature électronique, horodatage En créant des services innovants comme Digiposte et en s'appuy ant sur le savoir-faire de Docapost, une gamme complète de solutions dans le domaine de la gestion des échanges numériques est proposée. Au final, l e-administration ne d oit p as ê tre c onçue c omme u ne f in e n s oi m ais plutôt comme un maillon de la chaîne adminis trative ce qui n empêche pas for cément un tr aitement plus conventionnel de l information, notamment au guichet. (1) Source : Internet World Stats. Pourquoi avez-vous choisi l envoi de SMS via Maileva pour alerter les usagers en cas d imprévu? Notre besoin de départ portait sur la Lettre Recommandée Électronique de La Poste. Nous avons dématérialisé ce type d envoi, via Maileva, pour assurer la traçabilité des recommandés et être réactif. Mais une autre option de Maileva, l envoi de SMS, a attiré l attention de notre service Transport. L hiver dernier, nous avons envoyé SMS majoritairement destinés aux parents d élèves au cours de sept opérations. Quels sont les avantages du service Maileva? Il est facile d utilisation, accessible à partir de n importe quel ordinateur équipé d un navigateur Web. Mais il est aussi très rapide. Il permet, en effet, d alerter en moins de 15 minutes près de contacts d une difficulté de transport. Par ailleurs, le coût d envoi, comparé à une lettre papier, est bien plus intéressant. Pour en savoir plus : PRINTEMPS 2011 N 28 09

10 n action Concevoir et déployer des solutions pour vous PAROLE À ; Dominique Babin, directeur général de la CCI de Bordeaux «AUJOURD HUI, INTERNET EST DEVENU UN ACTEUR INCONTOURNABLE DE LA VIE PUBLIQUE ET DE LA COMMUNICATION.» LE VOTE ÉLECTRONIQUE: UN ACCÈS DIRECT À LA DÉMOCRATIE Cinquante-deux Chambres de Commerce et d Industrie ont proposé à 1,4 million d électeurs d élire leurs représentants par Internet, grâce au Groupe La Poste et à sa filiale Extelia, société de Docapost. «La Chambre de Commerce et d Industrie de Bordeaux mise sur le vote électronique depuis Elle fait d ailleurs partie des CCI pilotes qui ont testé ce nouveau type de vote. Près d un tiers des électeurs ayant choisi de voter sur Internet, il a été décidé de généraliser cette méthode. En amont des élections, chaque CCI met en place sa propre campagne de communication, axée sur le vote électronique. Ainsi, quelques jours avant l ouverture du scrutin, les électeurs de Bordeaux ont reçu des messages vocaux et des SMS sur leurs portables leur expliquant comment voter via le Web. Le tout complété par une campagne média et de contacts personnalisés assez forte.» Expérimenté pour les élections de 2004, le vote électronique a su convaincre à la fois les électeurs, les préfectures et les élus. Cinq CCI avaient choisi de compléter le vote par correspondance par ce nouveau système, rapide et facile. «En 2004, le vote électronique a connu un succès certain auprès des électeurs. Lors des élections consulaires de 2010, l intérêt des électeurs s est confirmé avec un taux de votants par Internet se situant à 30 %, et de 5 CCI pilotes nous sommes passés à 52», affirme Dominique Babin, directeur général de la CCI de Bordeaux. UNE TECHNIQUE SIMPLE, ÉCONOMIQUE ET SÉCURISÉE Docapost permet aux électeurs des Chambres de Commerce et d Industrie des chefs d entreprises de voter sans avoir à se déplacer. Plus de contrainte physique et géographique: munis d un code confidentiel, ils n ont qu à se connecter à une page Internet, qui reste active du premier au dernier jour de vote. Mise au point en partenariat avec EADS Defence & Security (aujourd hui Cassidian), la solution de vote par Internet d Extelia garantit des niveaux de cryptage et de sécurité très fiables. Un code confidentiel est transmis masqué, dans le courrier sécurisé envoyé à chaque électeur. Le bulletin, une fois émis sur l ordinateur du votant, est immédiatement crypté avant d être envoyé à l urne électronique. Les procédés garantissent sécurité, anonymat et confidentialité. La solution mise en œuvre par Extelia a permis aux CCI de respecter scrupuleusement les recommandations de la CNIL. Cette méthode présente également l avantage d être économique, puisqu elle permet de réduire d environ un tiers les dépenses engendrées par un vote réalisé par correspondance. Enfin, le traitement électronique simplifie également la phase de dépouillement. Dans le cas des élections des représentants des 10 LE JOURNAL DES PARTENAIRES DE LA POSTE Chambres de Commerce et d Industrie, la préfecture récupère directement les données des électeurs internautes, qu elle comptabilise avec les bulletins de vote par correspondance. UNE VOIE CITOYENNE EN DEVENIR Sur les 145 CCI en France, 52 ont donc proposé le vote électronique à leurs électeurs et, que ce soit pour les élections de 2004 ou celles de 2010, 30 % d entre eux ont préféré ce nouveau procédé au vote par correspondance, qui garde cependant majoritairement la préférence des votants. En laissant le choix aux électeurs entre une méthode de vote conventionnelle (par correspondance) et un procédé plus innovant (le vote électronique), les CCI favorisent l apprentissage et l assimilation de ces nouveaux usages, tout en crédibilisant la démarche. Dans cette le mot du mediateur Pierre Ségura, médiateur du Groupe La Poste optique, le Groupe La Poste se positionne comme un expert, d un bout à l autre du déroulement du vote, de l envoi des bulletins au dépouillement électronique. Malgré un taux encore modeste de votes électroniques, cette voie semble toutefois pleine d avenir. Outre les élections des CCI, ce type de vote a été utilisé par de grandes mutuelles, plusieurs industries et institutions publiques. À noter: quelques premières expériences d élections de portée nationale en Estonie, en Norvège ou en Suisse. 30 % DE VOTANTS PAR INTERNET AUX ÉLECTIONS DE CCI PROPOSENT LE VOTE ÉLECTRONIQUE À 1,4 MILLION D ÉLECTEURS EN 2010 Le Groupe La Poste, comme beaucoup d autres services publics, fait aujourd hui preuve d innovation pour répondre aux attentes nouvelles des clients et des citoyens. Ses services sont confrontés à des modèles inédits qui les conduisent à s'adapter aux mutations profondes de notre société. Les solutions numériques développées par La Poste contribuent à créer du lien et participent à la modernisation de l'action publique. Parmi elles, les méthodes relatives à l envoi ou à la réception de produits Courrier et Colis; la Lettre Recommandée Électronique et So Colissimo en sont des exemples de réussite. Ces nouvelles prestations ont d ailleurs été présentées aux associations de consommateurs et accueillies avec beaucoup de satisfaction. Afin de répondre à un besoin de simplification et de sécurisation de la relation entre l'usager et la sphère publique, La Poste a également créé un coffre-fort électronique «à valeur légale», Digiposte, qui permet au client de trier et d archiver virtuellement ses documents. Une adaptation continue qui démontre les efforts mis en place par une entreprise de service public à l'écoute des besoins des citoyens dans une société en forte évolution.

11 n veille Analyser et anticiper vos enjeux PENSER L ACCUEIL COMME PRINCIPAL VECTEUR D IMAGE Longtemps considéré comme une fonction auxiliaire, l accueil est aujourd hui repensé pour acquérir un rôle clé dans l image que souhaite communiquer une entreprise ou une collectivité. Les nouveaux espaces d accueil apportent des réponses convergentes à des attentes, parfois contradictoires: un service à la fois plus fluide et un relationnel plus personnalisé et convivial. Dans le sillage des grandes entreprises, des enseignes commerciales et de certains services publics pionniers, les collectivités territoriales se mettent en ordre de marche. Didier Rigaud, consultant en communication publique «UNE ANALYSE DES BESOINS MÈNE SOUVENT À DISTINGUER L INFORMATION RAPIDE, DÉLIVRÉE À UN GUICHET MINIMALISTE EXIT LES COMPTOIRS IMPOSANTS, DE LA DÉMARCHE PLUS COMPLEXE OU CONFIDENTIELLE, POUR LAQUELLE LE VISITEUR EST INVITÉ À S ASSEOIR DERRIÈRE UN CLAUSTRA.» L idée voulant que la première impression perçue soit souvent la bonne n a jamais été aussi vraie que dans le cadre de l accueil du public, qu il concerne celui d une collectivité, d une administration ou d une entreprise. Dès son premier contact à l accueil, le visiteur se forge une impression qui, si elle est négative, peine ensuite à se dissiper. L accueil est ainsi considéré, à juste titre, comme le premier vecteur d image. Autour de cette fonction hautement stratégique, les enjeux sont devenus multiples: informer, orienter, donner un premier niveau de réponse aux questions les plus diverses. Mais aussi donner le ton de la relation. Un certain nombre d initiatives voit aujourd hui le jour, et certaines collectivités locales ont initié une démarche de modernisation de l accueil. La municipalité de Chelles, qui regroupe habitants et délivre près de 50 prestations différentes de l état civil aux inscriptions périscolaires, a mis en place un système de guichet unique permettant de mieux orienter le citoyen dès l accueil. Accès, circulation, code couleurs, signalétique, mobilier et organisation des services ont été repensés pour optimiser le confort et réduire le temps d attente. Ce type de démarche bénéficie aujourd hui d une reconnaissance officielle de l AFNOR avec la mise en place du label «Marianne», premier niveau de validation d une démarche de qualité de service, et Qualiville, label adapté aux spécificités des mairies. Garantie d un même niveau de service pour tous, l accueil concerne également la notion d accessibilité des espaces publics aux personnes à mobilité réduite. Une démarche dans laquelle les collectivités locales sont aujourd hui engagées mais qui reste compliquée à financer, notamment dans les plus petites communes. Dans tous les cas, force est de constater que chacun, selon ses moyens, s attache à améliorer l accueil des usagers. «L accueil est en soi un acte de communication, mais la fonction reste traditionnellement sous-valorisée, voire négligée dans le secteur public, explique Didier Rigaud, consultant de l agence Epiceum (ex-idcommunes) et maître de conférences à l université Bordeaux 3. Les services de l État, le milieu hospitalier et certaines grandes entreprises dont La Poste ont beaucoup expérimenté et progressé dans ce domaine.» L ACCUEIL : UNE NOTION EN MOUVEMENT Consolidant tous les éléments du concept Espace Service clients, le bureau de poste situé à côté du futur siège de La Banque Postale, rue de Sèvres à Paris, a ouvert ses portes fin octobre Il a été conçu comme une vitrine d innovations technologiques au service des clients : écran interactif en ET À LA POSTE? x vitrine, mur d écrans pour informer les visiteurs ou les clients selon leur profil (particulier, association, entreprise), table surface, bornes permettant au client d effectuer des opérations sur son compte dans un espace transactionnel. 1CLIENT SATISFAIT LE DIT EN MOYENNE À 3 PERSONNES 1CLIENT MÉCONTENT EN PARLE À 10 PERSONNES POUR CHAQUE PLAINTE EXPRIMÉE, ON ESTIME À 26LE NOMBRE D AUTRES PERSONNES N AYANT PAS EXPRIMÉ LEUR INSATISFACTION UN OBJECTIF: SATISFAIRE SES CLIENTS Le nouveau concept d aménagement des bureaux de poste, baptisé Espace Service clients (ESC), est d ores et déjà déployé dans les 1000 bureaux de poste les plus fréquentés en France et s étendra à 350 bureaux supplémentaires d ici à quelques mois. Il permet de passer d un modèle de distribution traditionnel, basé sur le bureau de poste «subi», avec un service uniformisé, centré sur la ligne guichet et la file d attente, à un modèle de distribution moderne, basé sur la liberté de choix, avec un service adapté à la diversité des clients et à leurs besoins. Toute la salle du public a ainsi été transformée en espace de vente: des îlots polyvalents sont implantés pour orienter les clients en fonction de leurs besoins et traiter le plus rapidement possible les opérations, type retrait/dépôt de colis, encaissement rapide des achats réalisé en libre service ou encore accueil des professionnels. Une démarche qui porte ses fruits puisque 3 minutes et 16 secondes suffisent en moyenne pour une opération courte. Résultat: 92 % de clients satisfaits, selon une enquête de 2010, et une certification AFNOR pour la qualité du service rendu, obtenue dans plus de 500 bureaux de poste, fin La Poste a également reçu de l Institut français du design le «Janus du commerce», en mars, pour le concept d ESC., la lettre des partenaires de La Poste, est édité par la Direction de la Communication Groupe, 44 boule vard de Vaugirard, CP V Paris Cedex 15. Directeur de la Publication : Vincent Relave. Directeur de la Rédaction : Frédéric Duprat. Rédactrice en Chef : Marie-Jo Duchesne. Rédactrice en Chef adjointe: Marie Fargeas. Conception : Rédaction : Publicorp, Emmanuelle Gautier, Véronique Le Hen. Crédits photo : Gettyimages, Guyot Lætitia CG03, Groupe La Poste, DR., Da Fanny, Severin Millet. Imprimerie : Edipro. ISSN en cours. Dépôt légal : printemps edipro SOLIDAIRE. Dans cette publication, le masculin est le plus souvent utilisé comme représentant des deux sexes sans discrimination à l égard des femmes et des hommes, et dans le seul but d alléger le texte. PEFC/

12 n aparte Échanger et partager avec les postiers élus Portrait d Agnès Scelle, postière et maire de Baupte (Manche) «UNE AGENCE INTERCOMMUNALE EST SUSCEPTIBLE D ATTIRER DE NOUVEAUX HABITANTS DANS LA COMMUNE» À 53 ans, Agnès Scelle continue sa carrière à La Poste, qu elle a intégrée à la fin des années Guichetière, brigadière, chef d équipe et maintenant adjointe du directeur de l établissement de Lessay, les fonctions qu elle a occupées dans les différents bureaux de poste lui ont donné suffisamment de confiance et d autonomie pour assumer aujourd hui un rôle politique. Les habitants de Baupte, en Basse-Normandie, bénéficient de ses multiples compétences de maire de la commune depuis dix ans. La Poste Société anonyme au capital de ,00 euros RCS PARIS Siège social: 44 boulevard de Vaugirard Paris Agnès Scelle est de la trempe de celles et de ceux qui mènent plusieurs vies. À la fois mère, maire de Baupte et adjointe du directeur d établissement sur «le terrain» de Lessay, dans la Manche, elle reconnaît que «ce n est pas toujours simple». Mais son dynamisme laisse penser qu elle ne ferait pas d autres choix. Agnès Scelle est entrée à La Poste en 1978, quand la réussite de son concours lui ouvre les portes d un bureau parisien. Après avoir gravi les échelons, de guichetière à chef d équipe, et passé des concours internes, elle seconde aujourd hui le directeur de l établissement postal. Vingt-cinq kilomètres la séparent de son domicile, situé à Baupte, en Basse-Normandie. Elle est née dans cette bourgade de 455 habitants et ne l a plus quittée depuis son départ de Paris, en Ici, tout le monde la connaît et la tutoie et, quand il a fallu élire un nouveau conseiller à la mairie, en novembre 2000, les Bauptois n ont pas hésité à voter pour elle, sans lui demander son avis. «Dans notre petite commune, il n y a pas de listes électorales, ni d étiquettes politiques, les gens votent pour qui ils veulent, explique Agnès. Ils ont choisi pour moi, et je me suis dit c est parti!» Puis elle se présente aux élections municipales de son propre chef. 12 LE LA PROXIMITÉ AVANT TOUT Les projets ne manquent pas depuis qu elle a repris la mairie en main avec, comme objectif, de «créer du lien et offrir des services de proximité aux habitants de la commune». Une usine agroalimentaire, employant 300 personnes, fait vivre les commerces locaux. Et la liste s allonge avec deux salons de coiffure, une école, une épicerie, une boulangerie, un restaurant et un bar-tabac, qui sert aussi de relais postal. «Jusqu en 2001, notre bourgade avait une agence postale ouverte 2 heures par jour. Sollicitée par la Direction départementale pour la création d un Relais Poste Commerçant, après en avoir débattu avec le conseil municipal et discuté sur le devenir de la personne travaillant à l agence, j ai donné mon accord pour mettre en place JOURNAL DES PARTENAIRES DE LA POSTE un relais chez un commerçant, une solution adaptée à la taille de notre commune. Mais, cette fois, il manque la présence d un postier formé pour orienter la demande des clients. J ai maintenant le projet de création d une Agence Postale Intercom munale, se réjouit Agnès. Nous y réfléchissons avec la communauté de communes, sachant que des locaux dans l ancienne mairie sont disponibles. Je veux profiter du service de proximité de La Poste pour installer un point Internet pour les jeunes, un service permettant de déposer les ordonnances et rapporter les médicaments aux personnes ne pouvant se déplacer, une bibliothèque, etc.» DOUBLE CASQUETTE : DES AVANTAGES ET DES INCONVÉNIENTS Agnès Scelle mise sur la concertation : «Avant de lancer cette Agence Postale Intercommunale, je vais faire effectuer un sondage auprès des habitants pour qu ils me disent exactement ce dont ils ont «LE LIEN ENTRE LA POSTE ET LA COMMUNE EST PLUS QU ÉVIDENT. C EST UN SERVICE DE PROXIMITÉ AVANT TOUT.» Agnès Scelle, postière et maire de Baupte (Manche) besoin.» Pour elle, le lien entre La Poste et la commune est plus qu évident : c est un service de proximité avant tout. Même personnellement, dans sa façon de remplir plusieurs rôles, elle réalise chaque jour à quel point ses deux métiers se complètent à merveille. «Je suis à la fois maire et vice-présidente de la communauté de communes, donc je rencontre beaucoup d élus, ce qui me permet de faire passer des messages sur l évolution du service postal. Je sais de quoi je parle quand je dis que ce n est pas viable de maintenir un bureau de poste dans une petite commune», affirme-t-elle. Pour elle, le service passe avant tout, même si elle sait que le cumul de casquettes n a pas que des avantages : «Que ce soit pour savoir combien coûte l envoi d un colis ou me donner la date de leur mariage, les gens m appellent à la maison à n importe quelle heure! C est la rançon du succès, même si c est parfois fatigant de vouloir satisfaire tout le monde», confie-t-elle. DOUBLE BIO CÔTÉ POSTE Occupe son premier emploi à La Poste en 1978, à Paris, où elle passe plus de quatre ans avant de partir à Caen pour devenir guichetière. En 1983, elle est nom - mée brigadière dans le département de la Manche. Elle remplace ses collègues à différents postes pendant dix ans avant d être nommée chef d équipe à Carentan, fonction qu elle gardera pendant sept ans. Agnès Scelle devient ensuite moniteur courrier, fonction qu elle occupera jusqu en septembre 2008, puis chargée de mission durant un an. Elle passe ensuite un concours qui lui permet d obtenir le titre d adjointe du directeur d établis sement de Lessay, poste qu elle occupe depuis un an et demi. CÔTÉ CITOYEN Élue conseillère en novembre 2000 à la mairie de Baupte, en Basse-Normandie. En mars 2001, elle se présente aux élections municipales et remporte le scrutin. Elle est réélue en 2008 pour un deuxième mandat. Elle porte aujourd hui plusieurs projets en tant que maire de Baupte, comme construire une nouvelle tranche d HLM ou maintenir l école au sein de la commune. Elle propose également de créer des services de proximité, par exemple, une Agence Postale Intercommunale.

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016

CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 Département Administration Paris, le 3 mars 2014 et Gestion Communales VP/AH/Note 11 Affaire suivie par Véronique PICARD CONTRAT DE PRESENCE POSTALE TERRITORIALE 2014-2016 La continuité - maintien du montant

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE

COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE COMMISSION DE DIALOGUE SOCIAL DE LA POSTE MUTUALISATION DE L ACCÈS AUX SERVICES DANS 1 000 BUREAUX DE POSTE EN ZONE RURALE ET DE MONTAGNE 31/03/2015 SOMMAIRE 1. Mutualisation de l accès aux services en

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION

CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION CONFÉRENCES CITOYENNES - FORMATION LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DU GROUPE LA POSTE 1 er décembre 2013 INTRODUCTION (1/2) LES MISSIONS DE SERVICE PUBLIC DE LA POSTE AU SERVICE DE LA COLLECTIVITÉ La Poste

Plus en détail

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage

ACCÉDER. aux services. Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage ACCÉDER aux services Brochure d information sur les services, les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux gens du voyage 1 Souhaitant faciliter la relation avec tous ses clients, le Groupe La Poste

Plus en détail

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects :

La dématérialisation des procédures concerne plusieurs documents et plusieurs aspects : DEMATERIALISER LES PROCEDURES COMPTABLES ET FINANCIERES La dématérialisation des procédures comptables et financières s inscrit dans l évolution actuelle des collectivités locales car elle permet de gagner

Plus en détail

Simplifiez-vous l administration

Simplifiez-vous l administration Alsace LE GROUPE LA POSTE AU CŒUR DES TERRITOIRES #28 PRINTEMPS 2011 Anne Constancio, directrice de la communication ville de Haguenau Lauréat du prix Meilleurs Vœux des Territoires page 03 Jean-Marie

Plus en détail

COMMENT LA POSTE PEUT VOUS ACCOMPAGNER POUR RENDRE VOS ACTIONS PLUS LISIBLES, PLUS EFFICACES ET PLUS PROCHES DE VOS ADMINISTRES

COMMENT LA POSTE PEUT VOUS ACCOMPAGNER POUR RENDRE VOS ACTIONS PLUS LISIBLES, PLUS EFFICACES ET PLUS PROCHES DE VOS ADMINISTRES COMMENT LA POSTE PEUT VOUS ACCOMPAGNER POUR RENDRE VOS ACTIONS PLUS LISIBLES, PLUS EFFICACES ET PLUS PROCHES DE VOS ADMINISTRES 1 1 UN ENVIRONNEMENT EN MUTATION 2 Un environnement en mouvement La pression

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Le référentiel Marianne une garantie de qualité

Le référentiel Marianne une garantie de qualité MARS 2010 Le référentiel Marianne une garantie de qualité à l initiative d Eric Woerth, les services de l état disposent depuis la fin de l année 2007 d un standard commun de qualité de l accueil du public

Plus en détail

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013

Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin. Août 2013 1 Nicolas DEPORTE Observatoire du GIS M@rsouin Août 2013 Sommaire Contexte... 2 Les équipements TIC des mairies... 3 Les compétences présentes en mairie... 4 Les usages TIC des mairies... 5 La communication

Plus en détail

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00)

Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux. Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Ouverture de la journée des éditeurs de logiciels comptable et financier pour les organismes publics locaux Vendredi 17 janvier 2014 (9h30-10h00) Centre de conférences Pierre MENDES-FRANCE Eléments pour

Plus en détail

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations»

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Point d étape de la négociation PPCR 10 Mars 2015 Discours d ouverture de Marylise LEBRANCHU Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE La confiance au cœur de nos identités PRéSENTATION CORPORATE 2013 2 La confiance au cœur de nos identités écosystème DE L IMPRIMERIE NATIONALE Face aux mutations numériques, l Imprimerie Nationale accompagne

Plus en détail

une plate-forme de services administratifs pour le territoire bourguignon

une plate-forme de services administratifs pour le territoire bourguignon une plate-forme de services administratifs pour le territoire bourguignon Le territoire bourguignon : chiffres clés Un territoire à forte dominante rurale Nombre d habitants: 1 612 397 (1) Nombre de communes

Plus en détail

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants

Élections municipales de 2014. Communes de moins de 1000 habitants Élections municipales de 2014 Communes de moins de 1000 habitants Introduction présentation générale de la réforme Importantes modifications du code électoral introduites par la loi du 17 mai 2013 et son

Plus en détail

Newsletter Édition spéciale Salon des Maires et des Collectivités Locales intercommunalité au cœur des enjeux territoriaux

Newsletter Édition spéciale Salon des Maires et des Collectivités Locales intercommunalité au cœur des enjeux territoriaux La Newsletter 100% collectivités locales Édition spéciale Salon des Maires et des Collectivités Locales intercommunalité au cœur des enjeux territoriaux Fusion, mutualisation, décentralisation, autant

Plus en détail

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon

Édito. Bonne lecture! Catherine DI FOLCO, Présidente du Centre de gestion de la fonction publique territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon Édito L année 2014 a constitué pour le Centre de gestion du Rhône et de la Métropole de Lyon une année forte d évolutions et de renouvellement avec en parallèle la poursuite des nombreuses activités qui

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

Proposer le paiement par carte a mes clients

Proposer le paiement par carte a mes clients Proposer le paiement par carte a mes clients Commerçant, artisan, profession libérale vous souhaitez proposer à vos clients de régler par carte bancaire? Les besoins sont différents selon l activité professionnelle.

Plus en détail

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités

Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG. Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Département intercommunalité et territoires 18 mars 2013 MCG-HG Principales dispositions concernant les communes et les intercommunalités Projet de loi relatif à l élection des conseillers départementaux,

Plus en détail

Le droit au compte. Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière

Le droit au compte. Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière Direction de la Surveillance des relations entre les particuliers et la sphère financière Initialement conçu comme une mesure destinée à concilier le principe de liberté contractuelle en matière d ouverture

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Contact presse : Nathalie Philippe 04 70 07 67 66 06 22 69 23 89 n.philippe@cepisoft.net C EP I 1 b i s ru e G a s p a rd M o n g e - 3 7 2 7 0 M o n t l o u i s s u r L o i re -

Plus en détail

Consultant indépendant en portage salarial

Consultant indépendant en portage salarial Consultant indépendant en portage salarial AD Missions met à votre disposition un éventail de services efficaces destinés à simplifier la gestion de votre activité et stimuler son développement. Un accompagnement

Plus en détail

Brochure d information sur les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux personnes en situation de handicap physique et sensoriel

Brochure d information sur les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux personnes en situation de handicap physique et sensoriel ACCÉDER aux services Brochure d information sur les offres du Groupe La Poste et leurs accès aux personnes en situation de handicap physique et sensoriel 1 Les canaux de distribution des produits et services

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

Notre stratégie de développement porte ses fruits

Notre stratégie de développement porte ses fruits Newsletter 2009/1 Editorial Notre stratégie de développement porte ses fruits Une fois encore, les clients de Win se déclarent particulièrement satisfaits des services offerts par notre entreprise et de

Plus en détail

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire

Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire Résultats de l enquête Ifop/Wincor sur les relations des Français à leur agence bancaire Malgré une image des banques entachée par la crise, les Français restent très attachés à leur agence bancaire -

Plus en détail

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse

La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse 17 Avril 2013 La signature électronique en agence une étape clé de la banque numérique Conférence de presse Jean Yves FOREL, directeur général, membre du directoire de BPCE en charge de la Banque commerciale

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE

LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE DOSSIER DE PRESSE LA DÉCLARATION SOCIALE NOMINATIVE mars 2015 CONTACTS PRESSE GIP-MDS / net-entreprises.fr Céline Tinot 01 58 10 47 05 celine.tinot@gip-mds.fr Agence Wellcom Sandra Ciavarella & Gaëlle

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa

Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa Atelier (b) : Projets clés du développement numérique en Nouvelle

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ

SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE QUALITE 2 UNE ORGANISATION PROFESSIONNELLE FORTE ET GARANTE DE SES MEMBRES 3 NOTRE SMQ Manuel Qualité 5 place du Rosoir 21000 DIJON Tél. : 03.80.59.65.20 Fax : 03.80.53.09.50 Mèl : contact@bfc.experts-comptables.fr www.bfc.experts-comptables.fr SOMMAIRE 1 LA POLITIQUE GENERALE ET LA POLITIQUE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Wifi public

DOSSIER DE PRESSE Wifi public DOSSIER DE PRESSE Wifi public Arras 2.0 poursuit sa modernisation: Arras, 1 ère ville du Pas-de-Calais à proposer le Wi-Fi public! SOMMAIRE UN ACCES INTERNET GRATUIT ET OUVERT A TOUS 4 L INSTALLATION DE

Plus en détail

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité

Sommaire. Préambule. Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité Sommaire Préambule I Les objectifs Professionnalisme Compréhension et disponibilité Anticipation et développement Personnalisation Réactivité II La stratégie : définition des messages et des cibles Professionnalisme

Plus en détail

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien entreprises Comptes bancaires au quotidien certificat électronique Évoluez dans un environnement sécurisé et accédez aux téléprocédures de l Administration entreprises.societegenerale.fr On est là pour

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

GDF Suez et. «la gestion des clients en difficulté»

GDF Suez et. «la gestion des clients en difficulté» GDF Suez et la Solidarité ité «la gestion des clients en difficulté» 1 Le marché de l énergie depuis juillet 2007 Le marché de l énergie est ouvert aux particuliers depuis juillet 2007. Cela implique :

Plus en détail

DOCSaaS Cloud Computing Solutions

DOCSaaS Cloud Computing Solutions DOCSaaS Cloud Computing Solutions LA Plateforme Multiservices Documentaires spécialisée dans le document d entreprise www.docsaas.fr Gagnez en sérénité Mettez du «SMART» dans votre gestion documentaire.

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Il n y a pas besoin d aller très loin pour trouver une banque différente.

Il n y a pas besoin d aller très loin pour trouver une banque différente. Il n y a pas besoin d aller très loin pour trouver une banque différente. Découvrez un compte courant pas tout à fait comme les autres. Une banque pas tout à f monabanq. est l une des 1 ères banques en

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ CONTACTS PRESSE:

DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ CONTACTS PRESSE: DOSSIER DE PRESSE PAYER SON STATIONNEMENT AVEC SON MOBILE UN NOUVEAU SERVICE NUMÉRIQUE A SAINT JEAN DE LUZ Point Presse du 17 août 2015 CONTACTS PRESSE: Chrystel Marty 05 59 51 61 30 chrystel.marty@saintjeandeluz.fr

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE METZ 16 NOVEMBRE 2010 Paiement de Stationnement par Téléphone Portable

CONFERENCE DE PRESSE METZ 16 NOVEMBRE 2010 Paiement de Stationnement par Téléphone Portable Contact Presse : Nathalie SCHAUBER nschauber@mairie-metz.fr +33(0)6 17 64 21 59 Page 1 sur 9 Pas de monnaie? Pas de problème! Régler son stationnement par téléphone portable La Ville de Metz propose un

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE DOSSIER DE PRESSE 12 DÉCEMBRE 2012 Contact Presse : Agathe LOBET Courriel : agathe.lobet@ars.sante.fr

Plus en détail

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations Solution complète clé en main pour la gestion des flux d informations Gestion du cycle de vie du document actif Partage et

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Gérez. votre activité en toute sérénité

PROFESSIONNELS. Gérez. votre activité en toute sérénité PROFESSIONNELS Gérez votre activité en toute sérénité Sommaire pages 4/5/6 Gérez votre activité en toute sérénité Nos Conventions à votre service Profitez de la rémunération de votre compte courant, dès

Plus en détail

l accueil des usagers

l accueil des usagers Améliorer l accueil des usagers dans les services de l État Générateur de Modernisation Durable 2 L amélioration de la qualité de l accueil dans les services publics une priorité portée au plus haut niveau

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS

Conseil d administration Genève, novembre 2002 LILS BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.285/LILS/1 285 e session Conseil d administration Genève, novembre 2002 Commission des questions juridiques et des normes internationales du travail LILS PREMIÈRE QUESTION

Plus en détail

Contributions françaises à la problématique internationale de la protection sociale des travailleurs informels et de leurs familles.

Contributions françaises à la problématique internationale de la protection sociale des travailleurs informels et de leurs familles. Contributions françaises à la problématique internationale de la protection sociale des travailleurs informels et de leurs familles. Un groupe de travail se réunit sous la Présidence de Pierre BURBAN au

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 6 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 6 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil Municipal du Jeudi 6 novembre 2008 L an deux mil huit, le six novembre à dix-neuf heures, le Conseil Municipal de la commune de Champillon s est réuni dans le lieu ordinaire de

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014

GUIDE DE TARIFICATION. Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 GUIDE DE TARIFICATION Tarifs en vigueur au 2 janvier 2014 monabanq. est l un des leaders français de la banque en ligne depuis 15 ans. Elle a été la première banque 100% en ligne à proposer une gamme bancaire

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Mise au point du RSI au moment de manifestations annoncées de travailleurs indépendants

Mise au point du RSI au moment de manifestations annoncées de travailleurs indépendants Note aux rédactions La Plaine Saint-Denis, le 29 janvier 2015 Mise au point du RSI au moment de manifestations annoncées de travailleurs indépendants Des manifestations de travailleurs indépendants sont

Plus en détail

La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement

La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement La dématérialisation des échanges et des moyens de paiement Réunions Inter-cantonales en partenariat avec l AMF, Association des Maires de France. DDFiP du Cantal Mars 2012 1 1- La dématérialisation 2

Plus en détail

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives

Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Catégorie d initiative 4 : Organiser une campagne de communication sur le réemploi et la réparation Synthèse des 3 initiatives Descriptif : Mise en place d une campagne de communication visant à promouvoir

Plus en détail

Proposer le paiement par carte à mes clients

Proposer le paiement par carte à mes clients JUILLET 2015 ENTREPRENEURS N 17 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Proposer le paiement par carte à mes clients Ce guide vous est offert

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité

Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité Jedeclare.com fournisseur de gains de productivité Christine CLIPET responsable marketing de jedeclare.com Bonjour Christine CLIPET, pouvez-vous présenter rapidement JeDeclare.com ainsi que votre fonction?

Plus en détail

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT

RAPPORT DE M. LE PRESIDENT Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 19DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations du Conseil général Réunion du

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION D UNE AGENCE POSTALE COMMUNALE

MODELE DE CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION D UNE AGENCE POSTALE COMMUNALE 23/06/2011 MODELE DE CONVENTION RELATIVE A L ORGANISATION D UNE AGENCE POSTALE COMMUNALE Entre : La Poste, Société Anonyme au capital de 3 400 000 000 euros, dont le siège social est situé au 44 Boulevard

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.»

«La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» 39 e Congrès de la Mutualité Française Résolution générale «La Mutualité Française ouvre de nouveaux chantiers innovants.» La crise financière, économique, sociale et écologique frappe durement notre pays,

Plus en détail

stratégie RTS 2013-2014 TÉLÉVISION RADIO MULTIMÉDIA

stratégie RTS 2013-2014 TÉLÉVISION RADIO MULTIMÉDIA stratégie RTS 2013-2014 TÉLÉVISION RADIO MULTIMÉDIA V Stratégie RTS 2013-2014 ous trouverez dans ce document un résumé de la stratégie RTS pour 2013-2014. Les principaux objectifs qui y figurent seront

Plus en détail

janvier Code de conduite du groupe

janvier Code de conduite du groupe janvier 2013 Code du groupe Engagements du Groupe 1 Engagements du Groupe À travers ses réseaux de banque de détail, sa banque de financement et d investissement, et l ensemble des métiers fondés sur l

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR

Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR Accueils de Loisirs REGLEMENT INTERIEUR portail-animation.ufcv.fr Plaine des Tilles portail-animation.ufcv.fr Ufcv Délégation régionale de Bourgogne 29 rue Jean-Baptiste BAUDIN 21000 Dijon Mis à jour le

Plus en détail

SÉCURITÉ Numérique Avantage

SÉCURITÉ Numérique Avantage Foire Aux Questions Ne vous posez plus de questions, nous répondons à celles-ci Prix Partage Thales Coût Valeur légale Durée Document SÉCURITÉ Numérique Avantage Conservation Papier Stockage Collaborateurs

Plus en détail