Le Rhône, fleuve aménagé

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Rhône, fleuve aménagé"

Transcription

1 21

2 Le Rhône, fleuve aménagé Appelé Rotten dans la première partie de son cours, le Rhône naît des eaux de fonte du glacier de la Furka dans le canton du Valais en Suisse. Il parcourt 300 km avant d atteindre le lac Léman. Le Rhône français, du Léman à la Saône, dans un parcours sinueux, traverse les massifs du Jura et des Préalpes avant de rejoindre la plaine de l Ain. À Lyon, le fleuve se heurte à la barrière rocheuse du Massif Central qui l oblige à modifier la direction de son cours suivant un axe nord-sud qu il ne quittera plus jusqu à son delta, la Camargue. Le bassin du Rhône est remarquable par la diversité des climats - montagnard, océanique, Le glacier de la Furka, comme la plupart des autres glaciers alpins, a fortement régressé depuis 150 ans à cause du changement climatique. continental, méditerranéen - qui influencent son fonctionnement. Le Rhône est une voie de communication majeure, aménagée pour optimiser sa navigation, dès la première moitié du XIX e siècle. Depuis 1934, la navigabilité, l hydro-électricité et l utilisation des eaux pour l irrigation ont été développées. Le Rhône est un fleuve aménagé, endigué, canalisé, dont le cours naturel est depuis longtemps détourné. LE SAVIEZ-VOUS? Aujourd hui, sur le Rhône français, on dénombre 22 centrales hydro-électriques, 16 réacteurs nucléaires et 19 écluses permettant une navigation fluviale sur près de 300 km. CARTE D IDENTITÉ Embouchure du Rhône, chargé de sédiments glaciaires, dans le lac Léman, côté Suisse. Source : glacier de la Furka, Alpes suisses Embouchure : mer Méditerranée Longueur : 810 km Débit moyen annuel : m 3 /s Surface du bassin versant : 0,1 million de km² Pays : Suisse, France Une lône est un bras abandonné ou secondaire du Rhône. Elles résultent pour la plupart d une déconnexion artificielle suite aux travaux de correction du fleuve. Elles sont alimentées en eau par la nappe alluviale ou directement par le fleuve en période de crue. L Ain, la Saône, l Isère et la Durance, les quatre affluents majeurs du Rhône drainent 60 % des eaux du bassin. Confluence du Rhône (à droite) et de la Saône (à gauche) à Lyon. La température du Rhône et de ses affluents a augmenté sensiblement ces 40 dernières années. Ces modifications sont dues au changement climatique, à des écoulements moins vifs et au rejet d eau chaude des centrales thermiques et nucléaires. Le Rhône rejette 54 milliards de m 3 d eau par an, soit 20 % des apports fluviaux en Méditerranée 22

3 Un fleuve complexe Les affluents du Rhône présentent des débits mensuels très variés. Certains, alimentés par la fonte des neiges, ont un fort débit en été, d autres, alimentés surtout par les pluies, ont un régime important en automne et en hiver. Les apports de ces rivières pèsent différemment sur les écoulements, les crues et les basses eaux du Rhône, suivant le lieu et la saison. Différentes crues peuvent intervenir dans le bassin en hiver et en automne : «océaniques» dans le nord du bassin, «cévenoles» et «méditerranéennes extensives» dans le sud, ces deux dernières étant extrêmes Le bassin du Rhône reçoit de fortes précipitations, près de mm de moyenne annuelle. Dans les Alpes, on relève des précipitations supérieures à 3 m par an, majoritairement sous forme de neige. et soudaines. Si elles se produisent en même temps ou à quelques jours d intervalle, une crue «généralisée» apparaît, souvent dévastatrice, comme en Selon les chercheurs, il est difficile d apprécier l impact du changement climatique sur le bassin du Rhône. Distinguer cette influence d autres facteurs comme les activités humaines et les modifications de l environnement est complexe. Il est cependant avéré que les températures augmentent, que l évaporation est plus importante et que la fonte des neiges est plus précoce. Les organismes scientifiques (Irstea, CNRS, Météo-France, Universités ou grandes écoles) se coordonnent depuis des années sur toute une série de programmes étudiant la ressource en eau et l impact du changement climatique. Ces projets de modélisations hydroclimatiques, allant de Gewex-Rhône à l actuel programme «Modélisation du Rhône» permettent de montrer la sensibilité du système aux fluctuations d origine humaines et naturelles. Débits moyens mensuels Source : banque hydro L Isère est un affluent alimenté par les eaux de fonte des neiges et des glaciers, la Saône est un cours d eau strictement à régime pluvial. Les débits de chacune ces rivières seront très différents en fonction des saisons. Du fait de régimes hydrologiques contrastés de ses divers sous-bassins et des différents climats qu il traverse, le Rhône est un fleuve à écoulement complexe, qui peut connaître des épisodes de crues ou de basses eaux à plusieurs moments dans l année. À partir de Valence, le Rhône et ses affluents sont affectés par le climat méditerranéen, dont les averses automnales entraînent des crues fréquentes, comme ici sur les Gardons. Les quais du Rhône à Lyon en Cette crue généralisée a provoqué plus d un milliard d euros de dégâts, faisant de cet épisode une des inondations les plus dommageables en France. Les chercheurs prévoient une hausse de la température de l air de 1 à 3 C, une évolution incertaine des précipitations en hiver (-10 à +10 %) et une baisse de 5 % de la pluviométrie en été. Ils n ont cependant pas dégagé une tendance claire de l évolution des crues. La Camargue est extrêmement vulnérable aux inondations du Rhône car sa topographie est plate et peu élevée. Elle peut être inondée en cas de rupture de digue, comme ici en décembre Le fleuve a atteint un débit exceptionnel de m 3 /s en décembre

4 Un fleuve anesthésié La matière en mouvement dans les rivières se compose de limons et argiles en suspension, de sables, graviers et galets charriés au fond du lit. Dans le cas du Rhône, le transport des sédiments fins en suspension et du sable s est réduit depuis un siècle, mais reste important. Celui des graviers et galets par charriage s est presque arrêté. Ainsi, seuls les sables, limons et argiles façonnent la plaine et atteignent actuellement l embouchure du Rhône. Les aménagements «Girardon», conçus pour augmenter la profondeur du chenal navigable, ainsi que les grands barrages réservoirs, retiennent une grande partie des sédiments en suspension et des sables. Les apports de galets et graviers par les affluents sont stoppés par les extractions massives de granulats. Avec la raréfaction des apports de graviers et sa chenalisation, le fleuve est aujourd hui figé, son lit et ses rives n évoluent plus, ne se reconstruisent plus. Les gestionnaires du fleuve travaillent actuellement sur le démantèlement des aménagements «Girardon» pour limiter le niveau des crues, stimuler le transport de sédiments et favoriser les écosystèmes en réhabilitant les bras morts du Rhône, les lônes et les milieux riverains terrestres. L Observatoire des Sédiments du Rhône (OSR) est une plate-forme de recherche pluri-partenariale. Sa vocation est de produire sur le long terme des connaissances scientifiques interdisciplinaires permettant de mieux comprendre la dynamique du système et d éclairer les opérateurs publics. Partenaires : Zone Atelier bassin du Rhône, OHM Vallée du Rhône, gestionnaires du fleuve, services d État, Agence de l Eau, Compagnie Nationale du Rhône, EDF, régions riveraines du fleuve, Instituts de recherche. Le transit de sédiments fins en Arles est estimé à 10 millions de tonnes/an, contre 20 millions de tonnes/an dans les années 1950 et peut-être 30 millions de tonnes/an à la fin du 19 e siècle. Digues basses longitudinales Accumulation des galets Digue basse Epis plongeants Mis en place entre 1880 et 1920, le système Girardon, constitué de tenons, traverses et digues basses réduit la largeur du fleuve tout en l approfondissant. Ces aménagements ont eu pour conséquences d augmenter la période de navigation mais aussi d inciser significativement le lit, de réduire la diversité des fonds, de favoriser le dépôt de limons et de sables sur les rives, d aggraver l effet des crues à l aval et d isoler les bras secondaires du Rhône. À partir de Lyon, le Rhône a fait l objet d aménagements successifs pour la protection contre les inondations, la navigation et l hydroélectricité. Ceux-ci ont modifié le transport sédimentaire du fleuve et plus généralement sa géométrie et son fonctionnement. La côte de la Camargue recule car les apports de matière solide du fleuve sortent directement dans la mer par les bras extérieurs du delta, la Camargue étant endiguée et isolée. Les apports solides des affluents ont été réduits par 5 principalement suite aux prélèvements de granulats, notamment à leur embouchure, à certains aménagements hydroélectriques et à la réduction des débits, qui limite la capacité de transport. Aux Saintes-Maries de la Mer, en Camargue, le blockhaus allemand construit à l origine sur le haut de plage est actuellement immergé, ce qui permet d évaluer le recul de la côte. Le barrage de Génissiat retient plus de 12 millions de m 3 de sédiments divers 24

5 Retour aux sources Avec plus d un siècle d aménagements, le Rhône est passé d un système à plusieurs chenaux à un fleuve canalisé. Les enjeux de la restauration sont multiples : réintroduire et améliorer le transport des sédiments grossiers, remettre en eau et reconnecter les bras abandonnés (lônes), augmenter le débit dans les tronçons court-circuités, réhabiliter les habitats fluviaux et restaurer les axes de migration des poissons. Les lônes, coupées de la dynamique fluviale par des digues et la régulation des débits, se comblent de sables et de limons, conduisant à la formation de plans d eau isolés, de mares et de fossés. Curer leur lit et supprimer partiellement les digues favorise les écoulements, recréant une diversité d habitats typique des plaines alluviales. D autres bras du lit historique, ou «vieux Rhône», ne recevaient plus qu une fraction de leur débit initial. Le débit dans ces tronçons court-circuités est augmenté afin d améliorer le fonctionnement écologique et de retrouver un fleuve «vif et courant». Ces actions contribuent à rétablir une continuité écologique et favorise l accès des poissons sur une plus grande partie du bassin. Il est essentiel de suivre et d analyser les effets de la restauration pour l étendre à d autres sites du bassin du Rhône, tout en tenant compte de l impact des activités humaines et du changement climatique sur ces nouveaux habitats. RhônEco (suivi scientifique de la restauration du Rhône) est un programme animé par la ZABR (Zone Atelier Bassin du Rhône) dans le cadre du plan Rhône. RhônEco est axé sur le suivi écologique des Vieux Rhône et de leurs annexes restaurées. C est un programme de recherche qui s inscrit sur le long terme et dont les objectifs sont d analyser les effets écologiques de la restauration, d évaluer la capacité à les prédire, et de contribuer ainsi à la définition du potentiel écologique du fleuve. Avant Depuis 1995, un programme de restauration hydraulique et écologique est mis en œuvre, pour recréer des habitats et tenter de réhabiliter une biodiversité caractéristique des grands fleuves médio-européens (Rhin, Rhône Après et Danube). Depuis l augmentation du débit réservé de 10 à 100 m 3 /s, en 2000, dans le Vieux-Rhône de Pierre-Bénite, l abondance relative de certaines espèces de poissons (ablette, hotu, vandoise) a augmenté significativement (en moyenne de 42 %). Les lônes sont restaurées par curage des sédiments et ouverture à l aval et à parfois l amont. Restauration avant/après de la lône de Ciselande dans le secteur de Pierre Bénite, au sud de Lyon. Les débits du vieux Rhône ont été réduits (de 80 à 98 %) pour alimenter, par un canal de dérivation, des usines hydroélectriques. Vieux Rhône de Chautagne à droite et canal à gauche. Les aménagements et les barrages sur le fleuve ont fragmenté l espace aquatique. Les déplacements des poissons migrateurs en ont été limités, comme dans le cas de l alose feinte du Rhône. Le plan de Gestion des Poissons Migrateurs mis en place en 1993 permet la réouverture progressive des axes de migrations. L apron, seule espèce endémique du bassin, n est plus recensée dans le Rhône et n est présente aujourd hui que dans quelques affluents. La réhabilitation du vieux Rhône contribue à la sauvegarde de centaines d espèces animales et végétales 25

a. Annexe 1 : Bassin versant du Rhône, localisation du site d'étude

a. Annexe 1 : Bassin versant du Rhône, localisation du site d'étude a. Annexe 1 : Bassin versant du Rhône, localisation du site d'étude Cette étude est effectuée sur l ensemble du linéaire du Rhône, de l aval du lac Léman à la mer Méditerranée (Annexe 1). Afin d assurer

Plus en détail

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron

Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron PREFET DE l AVEYRON Amélioration de la continuité écologique sur la rivière Aveyron Réunion d information des propriétaires et des exploitants Mercredi 10 décembre 2014 Pourquoi restaurer la continuité

Plus en détail

Synthèse de l article :

Synthèse de l article : Les connectivités longitudinale et latérale des cours d eau sont souvent évoquées comme élément important de la fonctionnalité des cours d eau. Par contre la connectivité verticale avec la nappe d eau

Plus en détail

Communes concernées par le Contrat de Rivière

Communes concernées par le Contrat de Rivière Contrat de Rivière Ouvèze UNE OPERATION DE RENATURATION DU LIT DE L OUVEZE «Gestion des milieux aquatiques et préservation de la faune : deux approches à concilier pour l atteinte du bon état» Les 12 et

Plus en détail

Mékong, la mère. de tous les fleuves. Le Mékong s élargit au sud de Luang Prabang, où il inonde régulièrement la région

Mékong, la mère. de tous les fleuves. Le Mékong s élargit au sud de Luang Prabang, où il inonde régulièrement la région 16 Mékong, la mère de tous les fleuves Quatrième fleuve de l Asie par le débit (après le Yangzi Jiang, le Gange- Brahmapoutre et l Ienisseï), le Mékong naît au Tibet. Après avoir contourné l Himalaya,

Plus en détail

ACTIVITES DE TRANSPORT FLUVIAL

ACTIVITES DE TRANSPORT FLUVIAL SDAGE RMC Volume 2 ACTIVITÉS DE TRANSPORT FLUVIAL 1 Fiche thématique n 20 ACTIVITES DE TRANSPORT FLUVIAL I. Infrastructures I.1 Généralités : Loi sur l eau de 1964 Le Comité de Bassin est consulté sur

Plus en détail

Bonnes pratiques en matière de gestion des risques d inondation par débordement

Bonnes pratiques en matière de gestion des risques d inondation par débordement Bonnes pratiques en matière de gestion des risques d inondation par débordement Audrey Lahousse, Attachée Direction des Cours d Eau non navigables (DCENN-DGO3) Rappel : Inondation par débordement de cours

Plus en détail

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN :

LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : LE NOUVEAU VISAGE DE LA RÉSERVE NATURELLE DE L ILE DU RHIN : 0 hectares, de milieux humides et secs, renaturés 380 000 m 3 de déblais et de remblais pour moduler le nouveau paysage 50 hectares ensemencés

Plus en détail

Etude du transport solide. Etude globale pour une stratégie de réduction des risques dus aux crues du Rhône. Etude du transport solide

Etude du transport solide. Etude globale pour une stratégie de réduction des risques dus aux crues du Rhône. Etude du transport solide pour une stratégie de réduction des risques dus aux auteur et date Institution interdépartementale Des Bassins Rhône Saône Hydratec - Sogreah - Minéa Février 2001 Etude du transport solide intitulé du

Plus en détail

Le Rhin Environnement International

Le Rhin Environnement International Le Rhin Environnement International Environnement Général Journée CFBR 16 octobre 2010 Environnement général 1. Historique (depuis 1800) 1.1 Phases d aménagement depuis 2 siècles 1.2 Juridique Accords

Plus en détail

Qu est-ce qu un SAGE?

Qu est-ce qu un SAGE? Mercredi 6 mai 2015 Mont-de-Marsan Conférence de presse Qu est-ce qu un SAGE? Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux La recherche d un équilibre durable entre la protection des milieux aquatiques

Plus en détail

Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières

Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières Le transport sédimentaire sur l'allier et la problématique des captures de gravières Jean-Luc PEIRY Professeur Univ. Blaise Pascal Séminaire technique Vierzon- 24 novembre 2011 «Le transport sédimentaire

Plus en détail

Gestion sédimentaire du Haut-Rhône français Rapport final

Gestion sédimentaire du Haut-Rhône français Rapport final DR-B 13-0764d COMITÉ TECHNIQUE FRANCO-SUISSE SUR LA GESTION SÉDIMENTAIRE DU RHÔNE GENEVOIS ET DU HAUT-RHÔNE FRANÇAIS Gestion sédimentaire du Haut-Rhône français Rapport final Octobre 2014 SOMMAIRE 1. Préambule...

Plus en détail

D onnées topographiques. Les profils en long. Les profils des grandes forces hydrauliques

D onnées topographiques. Les profils en long. Les profils des grandes forces hydrauliques D onnées topographiques L identifier, voire quantifier les processus d incision ou d exhaussement. Malheureusement, les données topographiques anciennes sont moins fréquentes, moins homogènes à l échelle

Plus en détail

1) Les cours d eau. 1.1) définitions, morphologie

1) Les cours d eau. 1.1) définitions, morphologie 1) Les cours d eau 1.1) définitions, morphologie Bassin versant : étendue drainée par un cours d eau et l ensemble de ses affluents, le tout limité par une ligne de partage des eaux entité topographique

Plus en détail

Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem

Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem Arasement du barrage de Guémy Bassin versant de la Hem Contexte du projet Contexte réglementaire : - L214-17 qui classe les ouvrages en liste 1 et 2 ; - Plan de Restauration et d Entretien de la Hem (PRE)

Plus en détail

L'EAU SOURCE DE VIE, SOURCE D'ENERGIE CYCLES NATUREL ET INFLUENCE DE L'EAU DANS LE BASSIN DU RHÔNE JUSQU'AU LEMAN

L'EAU SOURCE DE VIE, SOURCE D'ENERGIE CYCLES NATUREL ET INFLUENCE DE L'EAU DANS LE BASSIN DU RHÔNE JUSQU'AU LEMAN Bull. Murithienne 112 (1994): 17-21 173' ASSEMBLÉE ANNUELLE DE L'ASSN VERBIER, 22-26 SEPTEMBRE 199

Plus en détail

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau

L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau L Espace de Bon Fonctionnement (E.B.F.) des cours d eau Avertissement La totalité des exemples et photographies illustrant le présent diaporama sont tirés, sauf mention particulière, de cas concrets pris

Plus en détail

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques

Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Révision Ligne 24 Milieux aquatiques Une révision pour répondre aux objectifs du Grenelle et du SDAGE Un domaine qui monte en puissance Dotations : 8,5 M en 2007 -> 22 M en 2012 Fort taux d engagement

Plus en détail

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères

Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères CO.TE.CO du 09 juin 2015 Projet d étude globale sur l incidence socio-économique et environnementale des étiages sévères Institution interdépartementale des barrages-réservoirs du bassin de la Seine 8,

Plus en détail

2.1.2 HyDROLOGIE DE LA RIVIèRE DU DIABLE

2.1.2 HyDROLOGIE DE LA RIVIèRE DU DIABLE 2.1.2 HyDROLOGIE DE LA RIVIèRE DU DIABLE Faits saillants Le régime hydrique de la rivière du Diable et de ses tributaires est de type «pluvio-nival», lequel se caractérise par l évènement de deux cycles

Plus en détail

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud

La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud La caractérisation risation hydromorphologique des masses d eaud Photo : J.MOY Analyse globale des perturbations et mesures de restauration au niveau du bassin Loire-Bretagne La morphologie des cours d

Plus en détail

le projet de La bassée le dépliant : le projet en quelques mots retenir les crues de la Seine restaurer une zone humide exceptionnelle

le projet de La bassée le dépliant : le projet en quelques mots retenir les crues de la Seine restaurer une zone humide exceptionnelle le projet de La bassée le dépliant : le projet en quelques mots retenir les crues de la Seine restaurer une zone humide exceptionnelle Un risque d inondation et de catastrophe toujours présent Le bassin

Plus en détail

Crues et Inondations CARACTÉRISTIQUES DES CRUES

Crues et Inondations CARACTÉRISTIQUES DES CRUES Crues et Inondations CARACTÉRISTIQUES DES CRUES Le bassin de la Loire en amont de Villerest est soumis à une double influence : Les précipitations cévenoles qui affectent le haut bassin. Ces pluies orageuses

Plus en détail

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT

GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Obstacle sur le Bocq à Chansin. RÉHABILITATION HYDROMORPHOLOGIQUE DES COURS D EAU EN RÉGION WALLONNE : UN PROJET PILOTE GISÈLE VERNIERS ALEXANDRE PEETERS ÉRIC HALLOT Un projet Life Environnement a vu le

Plus en détail

LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ

LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ avril 2013 NOTE D INFORMATION LA SURVEILLANCE DES PHÉNOMÈNES MÉTÉOROLOGIQUES POUR PRODUIRE DE L ÉLECTRICITÉ EN TOUTE SÉCURITÉ En tant qu exploitant des centrales de production d électricité, EDF met en

Plus en détail

La menace des ruptures de digues

La menace des ruptures de digues CTC Rhône moyen 3 mai 2010 Fiabilisation des digues sur le Rhône moyen La menace des ruptures de digues Plusieurs brèches apparues dans les digues de Camargue lors des crues de 1993, 1994, 2002 et 2003

Plus en détail

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG

TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante. Fabienne SANS SMEAG TERRITOIRES FLUVIAUX EUROPEENS Nouvelle approche du territoire de la Garonne débordante Fabienne SANS SMEAG SEMINARIO FINAL TERRITORIOS FLUVIALES EUROPEOS 5 y 6 de junio, Pamplona Une démarche innovante

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE

Plan de Prévention des Risques Inondation. Rhône et affluents. Présentation du projet. Commune de VALENCE Commune de VALENCE Plan de Prévention des Risques Inondation Rhône et affluents Présentation du projet Les éléments constitutifs du risque Nécessité d'un vocabulaire commun L'aléa Les enjeux Le risque

Plus en détail

Crues et inondations sur le bas Rhône Quelle gestion possible du fleuve? M. Provansal

Crues et inondations sur le bas Rhône Quelle gestion possible du fleuve? M. Provansal Crues et inondations sur le bas Rhône Quelle gestion possible du fleuve? M. Provansal La crue de décembre 2003 : un signal d alerte Quartiers suburbains nord Dégâts considérables 700 M dommages Quais Arles,

Plus en détail

FICHE DE SYNTHESE du rapport annuel 2013/2014

FICHE DE SYNTHESE du rapport annuel 2013/2014 FICHE DE SYNTHESE du rapport annuel 2013/2014 DU PORT DE CANET A L EMBOUCHURE DU BOURDIGOU CELLULE HYDRO-SEDIMENTAIRE N 7 (Du port de Canet à l embouchure du Bourdigou) COMMUNES sur la CELLULE : Canet-en-Roussillon

Plus en détail

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie.

Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Aménagement aquatique du tributaire et de l émissaire du lac Grignan situé dans la réserve faunique des Chic-Chocs de la MRC de la Haute-Gaspésie. Marc Fleury Biologiste 341, rue Saint-Jean-Baptiste Est,

Plus en détail

Gestion du Transport Solide et Aménagements hydroélectriques

Gestion du Transport Solide et Aménagements hydroélectriques Gestion du Transport Solide et Aménagements hydroélectriques Quantification des dépôts dans les retenues, Problématiques environnementales d un gestionnaire, Eléments de réflexion macro iques Séminaire

Plus en détail

11- LE MILIEU PHYSIQUE

11- LE MILIEU PHYSIQUE 11- LE MILIEU PHYSIQUE Rapport de présentation / Diagnostic Dossier de PLU approuvé 181 11.1 LE RELIEF DE PLAINE ALLUVIALE Clichy est située dans la plaine alluviale de la Seine. C est une commune de configuration

Plus en détail

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau 2009 La rivière Sainte Croix au barrage de Forest City Figure 1 : Rivière Sainte Croix, à la hauteur de la station de monitoring durant l

Plus en détail

PROGRAMME D ACTION 2013-2018

PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 PROGRAMME D ACTION 2013-2018 > L eau, cette ressource vitale que l on pensait renouvelable à l infini, n est pas inépuisable. 40 % des territoires sur lesquels intervient l

Plus en détail

Marie-Hélène FABRY DREAL Rhône-Alpes SPR/HPC/Cellule Hydrométrie 05/07/2011

Marie-Hélène FABRY DREAL Rhône-Alpes SPR/HPC/Cellule Hydrométrie 05/07/2011 Association Rivière Rhône- Alpes Journée Technique «Réseaux de mesure» Marie-Hélène FABRY DREAL Rhône-Alpes SPR/HPC/Cellule Hydrométrie 05/07/2011 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

CONTEXTE ET OBJECTIFS

CONTEXTE ET OBJECTIFS dans le cadre de la réalisation de l A89 - Dérivation et rescindement de la Goutte Martin OHA363 O et OHA364 CONTEXTE ET OBJECTIFS Le dernier tronçon de l A89 reliant Lyon à Bordeaux, lancé en 2009 pour

Plus en détail

Qu est-ce que l ADUR?

Qu est-ce que l ADUR? Qu est-ce que l ADUR? L ADUR est une association professionnelle qui regroupe : Les exploitants de petites centrales de Suisse romande Des fournisseurs d équipements de ces installations Des représentants

Plus en détail

ETUDE DE LA GESTION QUANTITATIVE ET DES DEBITS DU RHONE EN PERIODE DE «BASSES EAUX»

ETUDE DE LA GESTION QUANTITATIVE ET DES DEBITS DU RHONE EN PERIODE DE «BASSES EAUX» ETUDE DE LA GESTION QUANTITATIVE ET DES DEBITS DU RHONE EN PERIODE DE «BASSES EAUX» PHASE 3 - DETERMINATION DES CONDITIONS LIMITES A MAINTENIR DANS LE FLEUVE POUR L AEP ET LE FONCTIONNEMENT DES CENTRALES

Plus en détail

La réactivation des vieux Rhône

La réactivation des vieux Rhône Atelier Européen 22-23/10/2009 «Les grands cours d eau dynamiques d Europe et le concept d espace de mobilité» La réactivation des vieux Rhône Jean-Paul BRAVARD, Guy COLLILIEUX, Marc DESMET, Eric DOUTRIAUX,

Plus en détail

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE?

LA GESTION DURABLE EAUX PLUVIALES. Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? LA GESTION DURABLE des EAUX PLUVIALES Trottoirs immergés, jardins détrempés, rues inondées, égouts saturés COMMENT GÉRER L EAU DE PLUIE? www.reseau-environnement.com Qu est-ce qu une GESTION DURABLE des

Plus en détail

P.L.U. d ERSTEIN Rapport de Présentation

P.L.U. d ERSTEIN Rapport de Présentation Aménagement de promenades en haut de berge et préservation d une végétation semi-continue en bas de berge : un bon compromis entre l appropriation des berges par la population et la préservation d une

Plus en détail

COURS D EAU D UN FOSSÉ

COURS D EAU D UN FOSSÉ COMMENT DIFFÉRENCIER UN COURS D EAU D UN FOSSÉ Les COURS D EAU et les MILIEUX RIVERAINS abritent une multitude d espèces animales et végé tales. Ces écosystèmes fragiles sont protégés par des lois et des

Plus en détail

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne)

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Mission 3 : propositions d aménagements et établissement d un schéma global d aménagement et de gestion RESTAURATION

Plus en détail

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation Nicolas Talaska, Anthony Guinchard Juin 2014 1 Table des matières 1. Contexte

Plus en détail

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date

Séminaire Arceau. Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective. le Grand Paris. Intervenant. Service Date Séminaire Arceau Enjeux de l eau en île-defrance, avec en perspective Intervenant le Grand Paris Service Date Direction Régionale et Interdépartementale de l'environnement et de l'énergie d'île-de-france

Plus en détail

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône

Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône Plan directeur cantonal Mesure 3e correction du Rhône NB: La compétence et le niveau de contrainte est signalé par (CE) ou (GC). Les rubriques sans mention ne sont pas contraignantes. Périmètre (CE) Le

Plus en détail

LE BARRAGE DES TROIS GORGES EN CHINE, UN CHANTIER PHARAONIQUE POUR QUELS ENJEUX STRATEGIQUES?

LE BARRAGE DES TROIS GORGES EN CHINE, UN CHANTIER PHARAONIQUE POUR QUELS ENJEUX STRATEGIQUES? ETUDE DE CAS I. UN OUVRAGE PHARAONIQUE : LE BARRAGE EN CHIFFRE. 2 3 4 5 6 DES DIMENSIONS PRODIGIEUSES CONSIGNES : En vous servant du texte et des photographies cidessous, identifiez sur l image satellite,

Plus en détail

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE.

L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. L ENERGIE HYDRAULIQUE FICHE TECHNIQUE. I. PRINCIPE L énergie hydroélectrique nécessite un cours d eau ou une retenue d eau. La centrale exploite l énergie potentielle créée par le dénivelé de la chute

Plus en détail

Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon. Pampelune 6 novembre 2013

Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon. Pampelune 6 novembre 2013 Observer pour s adapter L exemple du Languedoc Roussillon Pampelune 6 novembre 2013 Un constat: le changement climatique va affecter particulièrement de montagnes: une volonté commune des huit régions

Plus en détail

Le réseau des lacs alpins

Le réseau des lacs alpins François TRUSSON Chargé de mission «montagne», Conseil régional Rhône-Alpes Le réseau des lacs alpins L es montagnes occupent une place importante dans la maîtrise et à la réduction des pollutions, mais

Plus en détail

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE

Schéma d Aménagement et de Gestion et de des. Bureau humides la» CLE Schéma d Aménagement et de Gestion et de des Gestion Eaux de Eaux du bassin du bassin du Loir du Loir Demi-journée d information et d échange sur la thématique «zones Bureau humides la» CLE Le 25 avril

Plus en détail

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS

MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS 10 ème programme pluriannuel d intervention MODALITES ET CONDITIONS D ATTRIBUTION DES AIDES GESTION DES MILIEUX AQUATIQUES ET DES INONDATIONS Pour la période 2013 à 2018 Le conseil d administration de

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journée d échanges techniques sur la continuité écologique Enjeux de restauration de la continuité écologique Impacts des ouvrages sur l état écologique des cours d eau Une notion largement

Plus en détail

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES LES ALPES Hommes et défis en montagne : brefs instantanés VADÉMÉCUM SOMMAIRE Introduction Les Alpes en bref Les Alpes sans frontières L empreinte de l Homme La diversité alpine L évolution de la population

Plus en détail

Impact du changement climatique sur la production hydroélectrique : le cas de l aménagement CNR de Génissiat. Graff B. & Celie S., CNR, Lyon, France

Impact du changement climatique sur la production hydroélectrique : le cas de l aménagement CNR de Génissiat. Graff B. & Celie S., CNR, Lyon, France Impact du changement climatique sur la production hydroélectrique : le cas de l aménagement CNR de Génissiat Graff B. & Celie S., CNR, Lyon, France 1 Plan de l exposé Contexte et objectifs Données d entrée

Plus en détail

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES

GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 5 2 GLISSEMENTS DE TERRAIN DANS LES DÉPÔTS MEUBLES 2.1 Contexte géologique général En raison de l immensité de son territoire et des divers environnements géologiques qui le composent, le Québec est exposé

Plus en détail

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11

Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Propositions d actions Bassin du Doron 23/03/11 Points proposés : Le Contrat de rivière: avancement, objectifs Etat des lieux du bassin du Doron Enjeux et objectifs, propositions d actions Vers une mise

Plus en détail

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE) DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT DE LA CHARENTE SERVICE DE L URBANISME ET DE L HABITAT DEFINITION DES ZONES INONDABLES DE LA VALLEE DE L AUME (DE PAIZAY-NAUDUIN - EMBOURIE A AMBERAC ET FOUQUEURE)

Plus en détail

Régime thermique des nappes phréatiques à l aplomb de bassins d infiltration

Régime thermique des nappes phréatiques à l aplomb de bassins d infiltration Régime thermique des nappes phréatiques à l aplomb de bassins d infiltration Arnaud Foulquier, Florian Malard, Janine Gibert UMR CNRS 5023, Écologie des Hydrosystèmes Fluviaux Université Lyon 1, Bât. Forel

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

La prise en compte du risque inondation au Lamentin (MARTINIQUE) Présentation de la démarche

La prise en compte du risque inondation au Lamentin (MARTINIQUE) Présentation de la démarche La prise en compte du risque inondation au Lamentin (MARTINIQUE) Présentation de la démarche L Objectif traditionnel mettre hors d eau les zones à projet Par des aménagements hydrauliques ponctuels (digues,

Plus en détail

Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM

Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM Préavis No 06/2011 Château-d'Oex, le 17 février 2011 N/réf. : Conseil\Préavis 06/2011/MUN/EM Demande de crédit pour : la participation financière communale à l Entreprise de correction fluviale (ECF) du

Plus en détail

INVENTAIRE ECOMORPHOLOGIQUE DE NIVEAU REGIONAL DES RIVIERES VAUDOISES

INVENTAIRE ECOMORPHOLOGIQUE DE NIVEAU REGIONAL DES RIVIERES VAUDOISES CANTON DE VAUD Département de la Sécurité et de l Environnement INVENTAIRE ECOMORPHOLOGIQUE DE NIVEAU REGIONAL DES RIVIERES VAUDOISES Classe I : naturel/semi-naturel Classe II : peu atteint Classe III

Plus en détail

Apport de l imagerie infrarouge thermique (IRT) satellite pour évaluer la température du Rhône sur un linéaire de 500 km.

Apport de l imagerie infrarouge thermique (IRT) satellite pour évaluer la température du Rhône sur un linéaire de 500 km. Apport de l imagerie infrarouge thermique (IRT) satellite pour évaluer la température du Rhône sur un linéaire de 500 km. Wawrzyniak, V. 1, Piégay, H. 1 1 Université de Lyon, CNRS UMR 5600 EVS, ENS de

Plus en détail

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon PHASE 3 : PROGRAMME D ACTIONS Communauté d Agglomération du Pays de Romans Juillet 2012 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 Phase III : Programme

Plus en détail

LeRhône. Questions. Ouvrage collectif sous la direction de Jean-Paul Bravard et Anne Clémens. ZABR Zone Atelier Bassin du Rhône

LeRhône. Questions. Ouvrage collectif sous la direction de Jean-Paul Bravard et Anne Clémens. ZABR Zone Atelier Bassin du Rhône LeRhône en 100 Questions Le Ouvrage collectif sous la direction de Jean-Paul Bravard et Anne Clémens ZABR Zone Atelier Bassin du Rhône 1 Les gestionnaires du fleuve G. Poussard l e r h ô n e e n 1 0 0

Plus en détail

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises?

Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Pierre MANGEOT 3 juillet 2014 Agence de l Eau Rhin Meuse Quelles actions et partenariats possibles en faveur de la biodiversité (aquatique) pour les entreprises? Agence de l eau Rhin- Meuse, quelques repères

Plus en détail

Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa

Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa Agence du Bassin Hydraulique du Souss Massa 1 AGENCE DU BASSIN HYDRAULIQUE DU SOUSS MASSA - AGADIR 2 CONTEXTE GEOGRAPHIQUE REGION DU SOUSS MASSA ET DRAA 5 provinces et préfectures 30.000 km2 1,9 Millions

Plus en détail

Reconquête du lit de la Loire entre les Ponts-de-Cé et l agglomération nantaise. Commission amont. 26 novembre 2013

Reconquête du lit de la Loire entre les Ponts-de-Cé et l agglomération nantaise. Commission amont. 26 novembre 2013 Reconquête du lit de la Loire entre les Ponts-de-Cé et l agglomération nantaise Commission amont 26 novembre 2013 du GIP Loire Estuaire le 14 septembre 2007 Commission amont 26/11/2013 Introduction de

Plus en détail

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur

«Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur «Vive l Ouin» Le projet qui met notre rivière à l honneur Introduction Dans le cadre de la Directive Cadre sur l Eau qui vise «un bon état écologique des cours d eau d ici 2015», le SIVOM de Mauléon a

Plus en détail

AMENAGEMENT DU SEUIL DU MOULIN DU PLAIN SUR LE DOUBS FRANCO-SUISSE A INDEVILLERS (25) POUR LA RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE ET DE LA

AMENAGEMENT DU SEUIL DU MOULIN DU PLAIN SUR LE DOUBS FRANCO-SUISSE A INDEVILLERS (25) POUR LA RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE ET DE LA AMENAGEMENT DU SEUIL DU MOULIN DU PLAIN SUR LE DOUBS FRANCO-SUISSE A INDEVILLERS (25) POUR LA RESTAURATION DE LA CONTINUITE ECOLOGIQUE ET DE LA QUALITE DU COURS D EAU 1 QUELQUES DEFINITIONS Arasement :

Plus en détail

Code Ouvrage : VIEN001 Nom de l'ouvrage : Moulin de Boussignac

Code Ouvrage : VIEN001 Nom de l'ouvrage : Moulin de Boussignac Description générale Cours d'eau : r la vienne Code hydro : L0710061 Masse d'eau : FRGR0359b Coordonnées Lambert II : X : 493934,9455 Y : 2097714,1146 Commune(s) : 87140 SAINT-BRICE-SUR-VIENNE Gestionnaire/Propriétaire

Plus en détail

Etudes d assainissement

Etudes d assainissement Etudes d assainissement (selon les exigeances de l art. 80 alinéas 1 und 2 LEaux) et notice d impact relative aux purges et vidanges répétitives Etude des bureaux spécialisés Bassin versant du Val d Anniviers

Plus en détail

WOLFO. L eau en SuiSSe. La notion de bassin versant. Dossier enseignant. QueLQueS chiffres. description du terme. un exemple: Le canal d entreroches

WOLFO. L eau en SuiSSe. La notion de bassin versant. Dossier enseignant. QueLQueS chiffres. description du terme. un exemple: Le canal d entreroches WOLFO N o 1/2011 Page 1 Dossier enseignant L eau en SuiSSe QueLQueS chiffres Avec ses 35 glaciers, la Suisse est en quelque sorte le château d eau de l Europe : Elle possède 6 % des réserves européennes

Plus en détail

Etat du patrimoine des digues du Rh;ne

Etat du patrimoine des digues du Rh;ne Etat du patrimoine des digues du Rh;ne 7tate o$ the Rh8ne embankments Gilles TRATAPEL Responsable d activité Cours d eau Environnement Compagnie Nationale du Rhône Direction de l Ingénierie Technique Département

Plus en détail

Les outils numériques de gestion de données de l OSR

Les outils numériques de gestion de données de l OSR L OSR est un programme de recherche visant à acquérir, analyser et mettre en valeur des connaissances sur les dynamiques hydro-sédimentaires du fleuve Rhône. Pour cela, depuis 2009, des efforts sont réalisés

Plus en détail

Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc)

Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc) 6Protection de l environnement 6 3 Le projet CAROL (Camargue-Rhône-Languedoc) P. RENAUD (IRSN) S. CHARMASSON (IRSN) F. EYROLLES (IRSN) L. POURCELOT (IRSN) C. DUFFA (IRSN) Figure 1 Le projet CAROL, lancé

Plus en détail

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES

LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES LES ECOSYSTEMES LITTORAUX ATTENUENT LES RISQUES LIES AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES Francis MAUGARD, Loïc GOUGUET, David ROSEBERY - ONF La gestion des forêts littorales et des milieux dunaires associés constitue

Plus en détail

Les chiffres clés du dragage en France.

Les chiffres clés du dragage en France. 08/06/2011 LILLE - Journées nationales sur la gestion terrestre des sédiments de dragage portuaires et fluviaux DRAGAGE, TRAITEMENT & VALORISATION DES SEDIMENTS ETAT DES LIEUX Nicolas PROULHAC / nicolas.proulhac@idra-environnement.com

Plus en détail

OUVRAGES DE STABILISATION DES COURS D'EAU

OUVRAGES DE STABILISATION DES COURS D'EAU 3 MORPHOLOGIE FLUVIALE OUVRAGES DE STABILISATION DES COURS D'EAU REFERENCES MORPHOLOGIE FLUVIALE OUVRAGES DE STABILISATION DES COURS D'EAU 1 Nant Bruyant (73). Etude hydraulique globale Reconnaissance

Plus en détail

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques Les Crastes et Fossés Guide d entretien 2013/2014 Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques L entretien par les services municipaux LA TESTE CENTRE CAZAUX

Plus en détail

La restauration morphologique de nos rivières 20 novembre 2012 Montargis

La restauration morphologique de nos rivières 20 novembre 2012 Montargis La restauration morphologique de nos rivières 20 novembre 2012 Montargis «Techniques ambitieuses de restauration de cours d eau» Michel BRAMARD, Onema Techniques ambitieuses Les techniques : interventions

Plus en détail

Dossier de presse 19 mai 2011. Opération inédite en Ile-de-France! 216 Millions d euros dédiés à la renaissance de la Bièvre

Dossier de presse 19 mai 2011. Opération inédite en Ile-de-France! 216 Millions d euros dédiés à la renaissance de la Bièvre Dossier de presse 19 mai 2011 Opération inédite en Ile-de-France! 216 Millions d euros dédiés à la renaissance de la Bièvre Sommaire Zoom sur l événement page 3 Les chiffres clés page 4 Une rivière libérée

Plus en détail

RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex

RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex RENATURATION, VALORISATION et PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS SUR LA RIVIERE HERMANCE, Commune de Veigy-Foncenex (France Haute-Savoie) 2 nd Atelier régional de l Europe occidentale : Natural Water Retention

Plus en détail

Agence de l eau Rhône Méditerranée & Corse

Agence de l eau Rhône Méditerranée & Corse Agence de l eau Rhône Méditerranée & Corse Jean François CURCI Directeur des Interventions et des Actions de Bassin La gestion de l eau en France Carte des bassins français L Agence de l eau Un établissement

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

COMITÉ TERRITORIAL DE CONCERTATION RHÔNE MOYEN

COMITÉ TERRITORIAL DE CONCERTATION RHÔNE MOYEN COMITÉ TERRITORIAL DE CONCERTATION RHÔNE MOYEN Mercredi 4 décembre 2013 à Valence Résumé des présentations Projet de réhabilitation du Rhône de Donzère à Mondragon Présentation : Marc ZYLBERBLAT, Compagnie

Plus en détail

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017

Marais d Archine. Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Marais d Archine Programme de préservation en faveur de la biodiversité 2013-2017 Un programme de gestion pour préserver la biodiversité La biodiversité constitue une ressource fondamentale pour la collectivité.

Plus en détail

(Partie française située sur le territoire du bassin Rhin-Meuse)

(Partie française située sur le territoire du bassin Rhin-Meuse) DIRECTIVE 2000/60/CE DU PARLEMENT EUROPEEN ET DU CONSEIL DU 23 OCTOBRE 2000 ETABLISSANT UN CADRE POUR UNE POLITIQUE COMMUNAUTAIRE DANS LE DOMAINE DE L EAU (Partie française située sur le territoire du

Plus en détail

Consolider la maîtrise d ouvrage locale pour la prévention des inondations : du constat régional en Provence Alpes Côte d Azur à l enjeu national

Consolider la maîtrise d ouvrage locale pour la prévention des inondations : du constat régional en Provence Alpes Côte d Azur à l enjeu national Consolider la maîtrise d ouvrage locale pour la prévention des inondations : du constat régional en Provence Alpes Côte d Azur à l enjeu national Cécile HELLE Vice-présidente, du Conseil régional Provence-Alpes-Côte-D'azur

Plus en détail

SOMMAIRE. centre de ressources vailhan CREDD REe02

SOMMAIRE. centre de ressources vailhan CREDD REe02 SOMMAIRE Introduction 5 L Hérault et ses affluents 5 Des contrastres très marqués 6 Pour une maîtrise de l eau 6 Le barrage des Olivettes 8 Une technique inédite 9 Une double vocation 10 Une dimension

Plus en détail

Dialogues. au bord de l eau

Dialogues. au bord de l eau Dialogues au bord de l eau Dans le bassin Loire-Bretagne... ISBN (PDF) : 978-2-916869-53-7 C est sur les bords de la Loire, de la Rance, du Loiret, de l Elorn, du Trieux, de la Vilaine, que sont nés et

Plus en détail

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme

La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme La restauration hydromorphologique des cours d eau sur le bassin de la Somme Mardi 17 septembre 2013 Le Syndicat mixte AMEVA, Etablissement public du bassin versant de la Somme Les Inondations de 2001

Plus en détail

ENJEUX ET OBJECTIFS DU PROJET ARK

ENJEUX ET OBJECTIFS DU PROJET ARK ENJEUX ET OBJECTIFS DU PROJET ARK Mieux comprendre, pour mieux protéger et gérer durablement la ressource en eau L aquifère jurassique d Aix-Gardanne est considéré dans le Schéma directeur d aménagement

Plus en détail

SCHEMA DE RESTAURATION ET DE GESTION DE LA BLEONE ET DE SES AFFLUENTS

SCHEMA DE RESTAURATION ET DE GESTION DE LA BLEONE ET DE SES AFFLUENTS SYNDICAT MIXTE D AMENAGEMENT DE LA BLEONE SCHEMA DE RESTAURATION ET DE GESTION DE LA BLEONE ET DE SES AFFLUENTS ETAT DES LIEUX DIAGNOSTIC : N 860070 R3 Burea u d 'étud e Gestion et Restauration des cours

Plus en détail

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE

CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE CENTRALE DE POMPAGE - TURBINAGE Introduction Le projet Nant de Drance consiste à construire une centrale de pompage-turbinage dans une caverne située entre les deux lacs de retenue existants d Emosson

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BILAN 2013 DE LA NAVIGATION ET DU PORT DE LYON EDOUARD HERRIOT : UNE ANNEE CONTRASTEE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BILAN 2013 DE LA NAVIGATION ET DU PORT DE LYON EDOUARD HERRIOT : UNE ANNEE CONTRASTEE BILAN 2013 DE LA NAVIGATION ET DU PORT DE LYON EDOUARD HERRIOT : UNE ANNEE CONTRASTEE En 2013, le trafic de marchandises sur le Rhône a progressé de 5,5% tandis que l activité du Port de Lyon Edouard Herriot

Plus en détail

Plan de gestion des milieux humides et hydriques:

Plan de gestion des milieux humides et hydriques: Plan de gestion des milieux humides et hydriques: intégration de paramètres «urbains» dans l évaluation de la valeur écologique Juin 2013 Par Virginie Dumont, biol. 1 Plan de présentation 1. Règlementation

Plus en détail