IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse)"

Transcription

1 IMPORT CONTROL SYSTEM (ICS) (Synthèse) Sommaire : 1. Introduction 2. Rappels 3. Règlements 4. Principes de fonctionnement 5. Délais de transmissions 6. Evaluation des risques 7. Exemple Annexes : 1

2 1- Introduction : L Import Control System est un nouveau système qui s inscrit dans le programme communautaire ecustoms. Il a été mis en place dans le cadre de normes SAFE préconisé par l'omd (Organisation Mondiale des Douanes), afin de sécuriser les flux du commerce international à l'importation. Son entrée en vigueur est prévue le 1 er janvier Cette nouvelle réglementation ICS, définit le système électronique de gestion des déclarations sécuritaires à l importation de marchandises sur le territoire européen. Elle a en effet une vocation sécuritaire et anti-terroriste et permet le contrôle des marchandises qui entrent sur le sol européen. Tout comme l'ecs (Export Control System), son pendant pour l'export, l'ics a trait à la sûreté de la chaîne logistique. Les douanes mondiales se voient attribuer un rôle de sécurisation des échanges, dans la perspective évidente de lutter contre le terrorisme. Ce nouveau système va donc avoir un impact sur tous les opérateurs, en passant par les expéditeurs, les agents maritimes, les commissionnaires de transport et les transitaires 2- Rappels : Après le 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont mis en place un dispositif de sûreté afin de lutter contre le terrorisme international, ce dispositif comprend notamment la sécurisation des échanges internationaux de marchandises. Réglementation américaine : Règle des 24 Heures (date d entrée en vigueur obligatoire : 04 mars 2004) et 02 avril 2004 pour le transport en vrac) (Cf. digest en annexe). Réglementation Canadienne : Date d entrée en vigueur : 21 Avril 2004 (digest en annexe) Réglementation Suisse : Particularités accordées à la Suisse par l Union Européenne (Cf.digest en annexe). 3- Règlements ICS La mise en place d'ics est régie par les règlements 648/2005 du Parlement européen et du Conseil, dit règlement «sûreté» et 1875/2006 de la commission, dit «amendement sécurité», modifiant tout le Code des Douanes Communautaire et son règlement d application. Les règlements CE n 648/2009 ont défini le traitement des déclarations sommaires sécurité à l'importation et à l'exportation dans la Communauté, ainsi que les systèmes d'échanges des données utiles entre Etats membres : le système ICS (import control system) pour l'importation et le système ECS (export control system) pour l'exportation. Le règlement (CE) n 273/2009 de la Commission du 2 avril 2009 (paru au JOCE du 3 avril 2009) définit une phase transitoire pour la mise en œuvre d'ics et d'ecs au 1 er juillet Cette phase transitoire consiste à reporter au maximum au 1 er janvier 2011, l'obligation pour les opérateurs de transmettre aux autorités douanières les données sûreté / sécurité prévues par le règlement 1875/2006 à l'importation comme à l'exportation. Obligations nouvelles à partir du 1 er janvier 2011 : ICS (Import control system): La déclaration sommaire d'entrée des marchandises importées dans la communauté à partir d'un Etat tiers. ECS (Export control System) : La déclaration sommaire de sortie pour toute marchandise exportée de l'union Européenne vers un Etat tiers. 2

3 Marchandises concernées La déclaration sommaire d'entrée (ENS) concerne toutes les marchandises qui sont introduites sur le territoire douanier communautaire, à l'exception : des marchandises qui ne font que transiter, sans interruption par les eaux territoriales ou l'espace aérien du territoire douanier ; des marchandises dont le transport est assuré par des navires de lignes maritimes régulières dûment autorisées ; et de certaines catégories de marchandises comme l'énergie, les envois postaux, les marchandises contenues dans les bagages des voyageurs Principes de fonctionnement de l ICS : L'ICS oblige les opérateurs économiques à transmettre par voie électronique une déclaration sommaire d'entrée ENS (en anglais: Entry Summary Declaration) à l'administration douanière de l'etat membre concerné, et ce, 24 heures avant que la cargaison n'arrive dans le premier port de déchargement dans l'union européenne. L article 183 des dispositions d'application du code des douanes communautaire (DAC) dispose que «la déclaration sommaire d entrée est effectuée par voie électronique». Cette déclaration devra être établie pour toutes les marchandises à l'importation à bord du moyen de transport (camion, train, avion, navire, péniche), avant son arrivée effective sur le territoire européen. Cette notion d'ens est donc nouvelle, il s'agit d'une notification préalable de données, données reprises du B/L. L'annexe 30 bis des DAC (annexe III du règlement (CE) n 1875/2006 précise les données requises dans la déclaration sommaire de sortie et d'entrée. L'administration douanière de cet Etat Membre va donc attribuer un MRN (Movement Reference Number) pour chaque ENS. Ensuite, c'est l'administration douanière du port d'entrée dans l'ue qui est chargée de l'analyse des risques sur la base des données de l'ens. Si l'analyse révèle qu'il est préférable de proscrire ces marchandises du territoire de l'ue, les autorités douanières du premier port d'escale du navire devront transmettre un message 'NO LOAD' au déclarant de l'ens. Comme dans le «cadre des normes SAFE», le dispositif de sécurité de l Union Européenne prévoit la possibilité, pour les opérateurs agréés, et, sous certaines conditions de transmettre un jeu réduit de données. Ces derniers peuvent en outre bénéficier de la notification anticipée des contrôles avant l arrivée sur le territoire douanier de la Communauté. 5- Délais de transmission : Les délais de dépôt de la déclaration sommaire d'entrée sont fixés en fonction du mode et du type de transport. Transport maritime : cargaisons conteneurisées : 24 heures avant le chargement au port de départ ; cargaisons en vrac : 4 heures avant l'arrivée dans l'union européenne ; transport maritime à courte distance ou durée du voyage inférieure à 24 heures (entre un territoire situé hors de l'ue et les DOM4 : 2 heures avant l'arrivée au premier port. Transport aérien : vols courts courriers : au plus tard au moment du décollage effectif de l'aéronef ; 3

4 vols longs courriers : au moins quatre heures avant l'arrivée dans l'union européenne. Transport ferroviaire ou par les eaux intérieures : au plus tard 2 heures avant l'arrivée au bureau d'entrée dans l'union européenne. Transport routier : Une heure avant l'arrivée au bureau d'entrée dans l'union européenne. L'article 184 quinquies des DAC instaure le délai maximum de réponse accordé à l'administration. 6- Evaluation des risques : Trois types de risques : L évaluation des risques est assurée par le premier bureau d entrée, en vue d évaluer les risques potentiels de sureté et de sécurité. L évaluation par le premier bureau d entrée est obligatoire, automatisée et, pour le transport maritime par container, avant le chargement. En principe les mêmes critères d évaluation, sont appliqués dans tous les Etats membres de l Union. Les trois types de risques définis : 7- Exemple : Risque type A : Menace très sérieuse, ne peut être chargé (message «do Not Load» DNL) Risque type B : Action immédiate au premier bureau d entrée ou au port de départ. Risque type C : Risques qui ne sont pas considérés comme sérieux. Action au port de déchargement de l UE. Navire transportant des containeurs sur le trajet : Casablanca - Marseille (France) et Berlin (Allemagne). L'Etat membre compétent pour traiter de la déclaration d'entrée est la France puisque qu'elle est le premier Etat membre d'entrée des marchandises sur le territoire UE. Les marchandises étant acheminées par transport maritime type cargaison en conteneur, le transporteur marocain devra envoyer sa déclaration au bureau d'entrée français au moins 24 heures avant le chargement au port de Casablanca. Dans les 24h avant le chargement au port de départ: Télétransmission de la déclaration sommaire d'entrée (ENS) Enregistrement de la déclaration et attribution du numéro de référence MNR pour chaque ENS Transporteurs marocain Bureau d entrée français A l'arrivée au bureau de douane d'entrée: 1. Notification d'arrivée du moyen de transport 2. Présentation des marchandises aux autorités douanières 3. Déclaration sommaire de dépôt 1. Analyse des risques communautaires 2. Transmission de l analyse aux Etats membres vers lesquels la marchandise va être acheminée Transporteurs marocain Bureau d entrée français 4

5 ANNEXE 1 : REGLES DES 24 HEURES DIGEST USA & CANADA Autorité Douanes américaines Douanes canadiennes Nom CPB CBSA (canada Border services Agency) (Agence des services frontaliers du canada ASFC) Règlements 19 CFR CN-542 Date de mise en application obligatoire Système de manifeste électronique Déclarations exigées 4 mars 2004 (02/04/2004 pour transport Vrac) AMS (Automated manifest system) 21 avril 2004 ACI (Advanced Commercial Information) Marchandises diverses + Conteneurs d importation Vrac + exemptions (importation) 24 avant chargement 24 avant chargement 24 heures avant l arrivée 24 heures avant l arrivée Vrac (exportation) 10 jours après le départ Dans les trois jours du départ Conteneurs vides (importation) 24 heures avant l arrivée 96 heures avant l arrivée FRAB (fret restant à bord) Navire entrant Exemptions Selon règles d importation a) 2 heures après le départ d un port étranger de chargement b) Dans les 2 heures de l arrivée au premier port américain Exportations américaines à destination du canada Selon règles d importation 96 heures avant l arrivée au 1 er port d escale canadien Marchandises en provenance + à destination des E.U. Plus d informations http ://www.cbp.gov http ://cbsa.gc.ca Source : FEDNAV INTERNATIONAL : 5

6 ANNEXE 2 REGLE DES «24 HEURES» DIGEST : Confédération Helvétique Introduction L Union Européenne prévoit d introduire dès le 1 er Janvier 2011 une déclaration préalable sommaire de toutes les marchandises importées dans l UE, à partir de pays tiers ou exportée vers ceuxci. Cette règle connue sous le nom de «règle des 24 heures», doit permettre de réaliser une analyse des risques dans le domaine de la sécurité. Or la Suisse a un statut d Etat tiers. Après l entrée en vigueur des règlements européens, l accord (signé le 25/06/2009 à Bruxelles) prévoit qu aucune déclaration préalable ne sera nécessaire dans le trafic de marchandises entre la Suisse et les Etats membres de l UE. Simultanément le trafic de marchandises entre la Suisse et les Etats qui ne font pas partie de l UE est soumis aux nouvelles règles de sécurité de l UE. Résultat des négociations : Accord suisse UE relatif à la facilitation des contrôles et des formalités lors du transport des marchandises ainsi qu aux mesures douanières de sécurité. Reconnaissance mutuelle de l équivalence des normes de sécurité de la Suisse et de l UE. La Suisse exigera la déclaration préalable sommaire, dans les délais prévus, pour les envois directs à destination ou en provenance des pays non membres de l UE, sachant que cette disposition ne s applique qu au fret aérien. Dans le trafic terrestre, la déclaration préalable sommaire des envois à destination de la suisse, en provenance des Etats non membres de l UE, sera exigée par le premier bureau de douane d entrée. Pour les envois sortant de la Suisse, par voie terrestre, à destination d un Etat non membre de l UE, et, transitant par le territoire de l UE, la déclaration préalable sommaire, sera exigée en Suisse La déclaration préalable des marchandises est soumise aux délais différents suivant le mode de transport fixés par l UE. Concernant le statut d opérateur économique agrée (Authorised Economic Operator «AEO»), introduit par l UE, la Suisse adopte cette pratique, et, sur la base d une ordonnance ad hoc du 27 novembre 2009, a crée ce statut, qui est équivalent à celui créé par l UE et qui est reconnu par celle-ci. Dans le domaine de l analyse des risques, la protection des intérêts financiers de l UE et de ses Etats membres a été exclue sciemment de l accord avec la Suisse, sachant que les parties contractantes travaillent ensemble pour améliorer et approfondir l analyse des risques, et de définir un cadre commun d analyse des risques. 6

www.mcustoms.eu Solution ICS

www.mcustoms.eu Solution ICS www.mcustoms.eu Solution ICS Import Control System Un nouveau cadre règlementaire renforçant la sécurité du transport de marchandises Depuis le 1 er janvier 2011, la réglementation douanière européenne

Plus en détail

Administration des Douanes et Accises du Luxembourg. edouane ICS. Version 1.0

Administration des Douanes et Accises du Luxembourg. edouane ICS. Version 1.0 edouane ICS PROCEDURE D ENREGISTREMENT B2G Version 1.0 Auteur Administration des Douanes et Accises du Luxembourg (ADA) - Division ICS Version 1 Dernière mise à jour 28/02/2014 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION

Plus en détail

Mise en œuvre de l'amendement sûrets du code des douanes communautaire. Le système de contrôle des importations (ICS) et des exportations (ECS)

Mise en œuvre de l'amendement sûrets du code des douanes communautaire. Le système de contrôle des importations (ICS) et des exportations (ECS) Mise en œuvre de l'amendement sûrets reté-sécurité du code des douanes communautaire Le système de contrôle des importations (ICS) et des exportations (ECS) 1 Attentats du 11 septembre 2001 Les Etats Unis

Plus en détail

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Mise en œuvre de l'amendement sûreté-sécurité du code des douanes communautaire Présentation générale ROISSY Lundi 5 juillet 2010 DGDDI

Plus en détail

Tout savoir sur ICS (Import Control System) DHL Global Forwarding France Décembre 2010

Tout savoir sur ICS (Import Control System) DHL Global Forwarding France Décembre 2010 Tout savoir sur ICS (Import Control System) DHL Global Forwarding France Décembre 2010 Qu est-ce que ICS? ICS est nouvelle une mesure de Sûreté / Sécurité pour les importations à destination de l Union

Plus en détail

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations

Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Forum «Douane - entreprises» Import Control System ICS - Système de contrôle des importations Mise en oeuvre de l'amendement sûreté-sécurité du code des douanes communautaire Montreuil Vendredi 19 mars

Plus en détail

Présentation ICS SYCAFF. 7 octobre 2010

Présentation ICS SYCAFF. 7 octobre 2010 Présentation ICS SYCAFF 7 octobre 2010 1 Cadre réglementaire : Mise en oeuvre de l'amendement sûreté-sécurité au code des douanes communautaire Règlement CE 1875/2006 (annexe 30 bis) 2 Les obligations

Plus en détail

2. Le Règlement met en œuvre quatre mesures dont le détail de l entrée en vigueur est donné ci-après :

2. Le Règlement met en œuvre quatre mesures dont le détail de l entrée en vigueur est donné ci-après : ED 2008/07 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 15 février 2007 Original : anglais F Code des douanes

Plus en détail

Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio

Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio Page 1/5 Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio Introduction Un produit bio provenant d'un pays non européen doit toujours être accompagné d'un certificat

Plus en détail

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI).

1 Ainsi que de la TVA, en application des articles 277.A I et II et 291.I du code général des impôts (CGI). DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS MONTREUIL, LE 16 AVRIL 2015 SOUS-DIRECTION E - COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU E3 POLITIQUE DU DEDOUANEMENT 11, RUE DES DEUX COMMUNES 93558 MONTREUIL CEDEX

Plus en détail

A. Formalités douanières à l importation (ICS)

A. Formalités douanières à l importation (ICS) Le 15 juin 2009 Communication à l attention des opérateurs économiques qui effectuent des formalités d importation ou d exportation en Belgique Mesdames, Messieurs, Objet : état de la situation au 1 er

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance

Redefining The Importer/Custom Brocker relationship. Focus on compliance Redefining The Importer/Custom Brocker relationship Focus on compliance La mondialisation et la bataille libre-échange / protectionnisme Gatt et OMC sont les artisans du désarmement douanier Droits de

Plus en détail

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012 Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada Séminaire des délégués commerciaux Mardi, 29 mai 2012 Partenaires de la chaîne commerciale Importateurs Courtiers en douane Transporteurs

Plus en détail

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN Ce document est un addendum à la première édition du manuel d application pratique du règlement (CE) n 1005/2008 du Conseil du 29 septembre 2008

Plus en détail

Choisir le bon régime douanier suspensif

Choisir le bon régime douanier suspensif Choisir le bon régime douanier suspensif 1/ Une entreprise française envoie des pièces en Chine pour travail à façon et les réimporte : perfectionnement passif A l'exportation de France A l'importation

Plus en détail

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville

Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise. Pavillon d Armenonville Association pour le Management des Risques et des Assurances de l Entreprise Journée des Commissions 20 octobre 2009 Pavillon d Armenonville Commission Logistique & Transport L'Opérateur Economique Agréé

Plus en détail

A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au : 02 752 76 20

A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au : 02 752 76 20 Numéro(s) de compte FedEx Express : Veuillez compléter l annexe A si la société dispose de plusieurs numéros de compte et/ou implantations. A : FedEx Express Belgique CE 300/2008 A retourner par fax au

Plus en détail

L 125/6 Journal officiel de l Union européenne 21.5.2009

L 125/6 Journal officiel de l Union européenne 21.5.2009 FR L 125/6 Journal officiel de l Union européenne 21.5.2009 RÈGLEMENT (CE) N o 414/2009 DE LA COMMISSION du 30 avril 2009 modifiant le règlement (CEE) n o 2454/93 fixant certaines dispositions d'application

Plus en détail

COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES A L IMPORTATION ET A L EXPORTATION DANS LE CONTEXTE DU REGLEMENT (CE) N 648/2005

COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES A L IMPORTATION ET A L EXPORTATION DANS LE CONTEXTE DU REGLEMENT (CE) N 648/2005 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Régimes douaniers Bruxelles, le 27 octobre 2010 TAXUD/A3/0034/2010 COMITÉ DU CODE DES DOUANES SECTION FORMALITES

Plus en détail

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises

TVA - Champ d'application et territorialité - Transports internationaux de marchandises Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-CHAMP-20-60-20-20141020 DGFIP TVA - Champ d'application et territorialité

Plus en détail

Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé

Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé Nouveau statut douanier : l'opérateur économique agréé 1 Qu'est ce que l'oea? L'OEA est une démarche volontaire et partenariale avec l'administration des douanes. Le statut d'oea permet à l'entreprise

Plus en détail

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT)

ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) UNESCWA ANALYSE DES GAPS TECHNIQUES ET JURIDIQUES RELATIFS AUX ÉCHANGES ÉLECTRONIQUES ENTRE LES DOUANES DE DEUX PAYS (C2C TRANSIT) AYADI Lotfi SELLLAMI Noureddine Décembre 2014 PLAN Résumé Méthodologie

Plus en détail

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004

30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164. DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 30.4.2004 FR Journal officiel de l Union européenne L 164/ 164 DIRECTIVE 2004/51/CE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 29 avril 2004 modifiant la directive 91/440/CEE du Conseil relative au développement

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer Article 65 1- Au sens du présent code, on entend par "manifeste" le manifeste de

Plus en détail

Questions/Réponses. 1. Système de pharmacovigilance

Questions/Réponses. 1. Système de pharmacovigilance Questions/Réponses Questions faisant suite à la publication du décret n 2012-1244 du 8 novembre 2012 relatif au renforcement des dispositions en matière de sécurité des médicaments à usage humain soumis

Plus en détail

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL

COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES. Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION DES COMMUNAUTÉS EUROPÉENNES Bruxelles, le 25.4.2007 COM(2007) 216 final 2007/0073 (CNS) Recommandation de DÉCISION DU CONSEIL concernant l'adhésion de la Bulgarie et de la Roumanie à la convention

Plus en détail

Logistiquement parlant.

Logistiquement parlant. Logistiquement parlant. Accord économique et commercial global Canada et Union Européenne Nov.2014 C est quoi? 1 Avantages d une bonne logistique 2 Portrait logistique Européen 3 Alliés logistiques et

Plus en détail

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Réunion du Comité consultatif sur les activités commerciales à la frontière (CCACF) Le 1 février 2011 Ottawa 1 Introduction Les programmes

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime»

SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» ANNEXE IV ter SELF ASSESSMENT Notice complémentaire «Agent maritime» Explication : S = AEO Security certification C = AEO Customs certification F = AEO Full certification Agent maritime : l agent maritime

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Décret n o 2007-1743 du 11 décembre 2007 modifiant certaines dispositions relatives

Plus en détail

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route (OTVM) 744.103 du 1 er novembre 2000 (Etat le 12 août 2003) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 11, 12 et

Plus en détail

TAXUD/2008/1633 rev. 2 SYSTEME D ENREGISTREMENT ET D IDENTIFICATION DES OPERATEURS LIGNES DIRECTRICES

TAXUD/2008/1633 rev. 2 SYSTEME D ENREGISTREMENT ET D IDENTIFICATION DES OPERATEURS LIGNES DIRECTRICES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Bruxelles, le 23 août 2010. TAXUD/2008/1633 rev. 2 SYSTEME D ENREGISTREMENT ET D IDENTIFICATION DES OPERATEURS

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/SC.2/GEURL/2012/6 Distr. générale 10 août 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe

Plus en détail

Echange électronique des données: Expérience Tunisienne

Echange électronique des données: Expérience Tunisienne République Tunisienne Ministère des Finances Echange électronique des données: Expérience Tunisienne Casablanca, 02-04 Décembre 2015 SOMMAIRE Contexte Cadre légale Objectifs Processus d informatisation

Plus en détail

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité)

Journal officiel des Communautés européennes. (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) 21.6.2001 FR Journal officiel des Communautés européennes L 165/1 I (Actes dont la publication est une condition de leur applicabilité) RÈGLEMENT (CE) N o 1207/2001 DU CONSEIL du 11 juin 2001 relatif aux

Plus en détail

Découvrez les activités et les métiers portuaires

Découvrez les activités et les métiers portuaires Découvrez les activités et les métiers portuaires Les activités et les métiers portuaires De nombreux acteurs interviennent dans le cadre du parcours de la marchandise, leurs métiers sont variés et complémentaires.

Plus en détail

L'opérateur Économique Agréé

L'opérateur Économique Agréé file:///c:/documents%20and%20settings/mbull/bureau/aeo_final%20cs.jpg file:///d:/abartala/monbureau/présentation/aeo_final%20cs.jpg L'opérateur Économique Agréé 1 CLUB DE L'INTERNATIONAL D'AUVERGNE Nouveau

Plus en détail

741.621 Ordonnance relative au transport des marchandises dangereuses par route (SDR)

741.621 Ordonnance relative au transport des marchandises dangereuses par route (SDR) Ordonnance relative au transport des marchandises dangereuses par route (SDR) du 29 novembre 2002 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 30, al. 4, 103 et 106, de la loi fédérale

Plus en détail

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE

AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE L UNION FAIT LA FORCE AEO: CONFIANCE ET EFFICIENCE Confiance mutuelle, meilleurs processus douaniers, optimalisation du contrôle interne, avantage concurrentiel sont des mots qui sonnent bien? Alors lisez

Plus en détail

Les documents de transport

Les documents de transport UNIVERSITE MOHAMMED Ier ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION - OUJDA Logistique internationale : Les documents de transport Travail réalisé par de A l attention LOUARRADI Rajae 276 Mr. A. Salaheddine

Plus en détail

Attestation de la formation continue transfrontalière des chauffeurs routiers dans la Grande Région -notamment en Allemagne et en France-

Attestation de la formation continue transfrontalière des chauffeurs routiers dans la Grande Région -notamment en Allemagne et en France- Attestation de la formation continue transfrontalière des chauffeurs routiers dans la Grande Région -notamment en Allemagne et en France- Proposition de solution I. Présentation de la problématique La

Plus en détail

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS

NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS NOTE D INFORMATION AUX OPÉRATEURS Objet : Garantie des métaux précieux. Ouvrages en métaux précieux commercialisés en France. Annexe : Différents cas de contrôle et de poinçonnage d ouvrages en provenance

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 11.11.2015 COM(2015) 561 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL sur l application du règlement (UE) n 479/2013 du Conseil du 13 mai 2013 relatif à l exemption de

Plus en détail

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE INTRODUCTION L'expérience de L'ODEP en matière de : - démarche qualité - Utilisation des NTIC Leur

Plus en détail

DÉDOUANEMENT CENTRALISÉ DANS LE MARCHÉ UNIQUE EXEMPLES PRATIQUES ET QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES

DÉDOUANEMENT CENTRALISÉ DANS LE MARCHÉ UNIQUE EXEMPLES PRATIQUES ET QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Législation douanière et contrôle de l'application du droit communautaire Bruxelles, le 7 février 2005 2005/TAXUD/DOC-1204

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main!

On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Finances Achats e-commerce Santé Tourisme Véhicules Shutterstock Immobilier énergie Justice On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! brochure réalisée

Plus en détail

Mise sur le marché des engrais en Europe. Paris, le 9 septembre 2009. Vincent Delvaux

Mise sur le marché des engrais en Europe. Paris, le 9 septembre 2009. Vincent Delvaux Mise sur le marché des engrais en Europe Paris, le 9 septembre 2009 Vincent Delvaux Implémentation pratique des Articles 28 et 30 et 95 du Traité CE Législation harmonisée garantit que les produits sont

Plus en détail

OPERATEUR ECONOMIQUE AGREE (OEA)

OPERATEUR ECONOMIQUE AGREE (OEA) OPERATEUR ECONOMIQUE AGREE (OEA) 04/02/2013 Le statut d opérateur économique agréé (OEA) François Schaff Associé gérant Ancien élève de l Ecole Nationale des Douanes en collaboration avec Maitre Alain

Plus en détail

fin, le règlement (CE) n 648/2005 du Parlement européen et du Conseil en date du 13 avril 2005

fin, le règlement (CE) n 648/2005 du Parlement européen et du Conseil en date du 13 avril 2005 Bulletin officiel des douanes BOD n 6741 du 24 décembre 2007 texte n 07-066 PROCÉDURES Formalités et modalités d'octroi du statut d'opérateur économique agréé (OEA) nature du texte : DA du 19 décembre

Plus en détail

Guide relatif aux demandes de permis d'affrètement

Guide relatif aux demandes de permis d'affrètement Guide relatif aux demandes de permis d'affrètement (Vols internationaux autres que Canada/États-Unis) Pour Vols sans participation d'un point situé au Canada ENTITY Passagers Fret Bétail Demande présentée

Plus en détail

8257/3/15 REV 3 ADD 1 cg/aa 1 DPG

8257/3/15 REV 3 ADD 1 cg/aa 1 DPG Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 16 juin 2015 (OR. en) Dossier interinstitutionnel: 2013/0410 (COD) 8257/3/15 REV 3 ADD 1 EXPOSÉ DES MOTIFS DU CONSEIL Objet: UD 93 AGRI 217 ENFOCUSTOM 33 CODEC

Plus en détail

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route

Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route Ordonnance sur la licence d entreprise de transport de voyageurs et de marchandises par route (OTVM) 744.103 du 1er novembre 2000 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 6, al.

Plus en détail

T R A N S F R O N TA L I E R S

T R A N S F R O N TA L I E R S GLOSSAIRE DES TERMES T R A N S F R O N TA L I E R S ACRONYMES CSXT Intermodal fournit aux expéditeurs de précieux outils pour mieux comprendre et naviguer dans le monde des expéditions transfrontalières.

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE

ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE Guichet Unique National pour la facilitation des procédures du Commerce Extérieur ASSEMBLEE GENERALE DE L AACE PortNet, au service de l intégration et de la simplification des échanges logistiques et commerciaux

Plus en détail

ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE

ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE Page 153 ACCORD SUR LES MESURES CONCERNANT LES INVESTISSEMENTS ET LIEES AU COMMERCE Les Membres, Considérant que les Ministres sont convenus, dans la Déclaration de Punta del Este, que "à la suite d'un

Plus en détail

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008

> Dossier Mise à jour le 13 février 2008 > Dossier Mise à jour le 13 février 2008 Les mentions obligatoires à porter sur les factures dans le cadre des échanges intra et extracommunautaires - Justificatifs fiscaux des livraisons intracommunautaires

Plus en détail

SEMINAIRE ASLOG SECURITE SURETE

SEMINAIRE ASLOG SECURITE SURETE SEMINAIRE ASLOG SECURITE SURETE Table ronde n 2 Retours d expérience sur les outils de sécurisation des flux internationaux Animée par Laurent Radisson, responsable du service Éditions Transport et Logistique

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

Annexes : 5 Bruxelles, le 1er août 2008

Annexes : 5 Bruxelles, le 1er août 2008 Application du NCTS-TIR C.D. 522.11 D.D. 283.696 Annexes : 5 Bruxelles, le 1er août 2008 Distribution par les soins des directeurs régionaux : à tous les offices détenteurs d une collection ; à tout le

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 25.11.2011 COM(2011) 832 final 2007/0229 (COD) COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN conformément à l'article 294, paragraphe 6, du traité sur le fonctionnement

Plus en détail

Mise en œuvre nationale de l'amendement «sûreté-sécurité» du code des douanes communautaire

Mise en œuvre nationale de l'amendement «sûreté-sécurité» du code des douanes communautaire RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des finances et comptes publics NOR : FCP1428917C Circulaire du 15/02/2015 Mise en œuvre nationale de l'amendement «sûreté-sécurité» du code des douanes communautaire Le

Plus en détail

On vous doit de l argent en Europe...

On vous doit de l argent en Europe... On vous doit de l argent en Europe... Deux procédures judiciaires simplifiées à portée de main! Centre Européen des Consommateurs France Réseau européen ECC-Net en coopération avec le Ministère de la Justice,

Plus en détail

I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne

I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne I. L'importation de marchandises originaires de pays tiers à l'union européenne Le régime d'importation applicable au sein des États membres aux produits tiers est fonction à la fois de la nature de la

Plus en détail

Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier d'argent liquide

Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier d'argent liquide Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier d'argent liquide 5 OCTOBRE 2006. - Arrêté royal portant certaines mesures relatives au contrôle du transport transfrontalier

Plus en détail

Formalités internationales Incoterms 2010

Formalités internationales Incoterms 2010 Formalités internationales Incoterms 2010 - Famille des «E» Départ EXW A l usine ( lieu convenu) - Famille des «F» Transport principal non acquitté FCA FAS FOB Franco transporteur ( lieu convenu) Franco

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Page : 1/6 MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Information importante à l attention des pilotes qui bénéficient jusqu au 4 mars 2011 de la compétence linguistique

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes,

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes, Décision n 2013-1405 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 17 décembre 2013 modifiant la décision n 02-1179 du 19 décembre 2002 établissant la liste des

Plus en détail

CODE DES DOUANES DE L UNION

CODE DES DOUANES DE L UNION Introduction Le Code des douanes de l'union (CDU) prévoit de nouvelles facilitations pour les opérateurs et renforce également certaines simplifications prévues par le Code des douanes communautaire (CDC)

Plus en détail

Forum SSATP Dakar Décembre 2013 PROGRAMME DE RENOUVELLEMENT DU PARC DES VÉHICULES DE TRANSPORT ROUTIER AU MAROC

Forum SSATP Dakar Décembre 2013 PROGRAMME DE RENOUVELLEMENT DU PARC DES VÉHICULES DE TRANSPORT ROUTIER AU MAROC Forum SSATP Dakar Décembre 2013 PROGRAMME DE RENOUVELLEMENT DU PARC DES VÉHICULES DE TRANSPORT ROUTIER AU MAROC Présenté par : Mr. Mohammed KARARA, Chef de service des études, Direction des Transports

Plus en détail

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr

LES INCOTERMS 2010. Mise en application au 1 er janvier 2011. Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - contact@jay-ci-partenaire.fr LES INCOTERMS 2010 Mise en application au 1 er janvier 2011 Bénédicte JAY - 06.09.02.03.44 - PRESENTATION DES INCOTERMS o Définition o Objectifs o Cadre des Incoterms o Implication des Incoterms o Pourquoi

Plus en détail

Concepts Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale ANNEXE 2

Concepts Systèmes et Outils pour la Sécurité Globale ANNEXE 2 OUVERTURE MUTUELLE DU PROGRAMME «CONCEPTS SYSTEMES ET OUTILS POUR LA SECURITE GLOBALE» DE L ANR ET DU PROGRAMME «SECURING THE SUPPLY CHAIN» DU BMBF A DES PARTENARIATS FRANCO-ALLEMANDS 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS

Plus en détail

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL

Proposition de DÉCISION DU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 4.5.2015 COM(2015) 194 final 2015/0101 (NLE) Proposition de DÉCISION DU CONSEIL relative à la conclusion, au nom de l'union européenne, du protocole pour éliminer le

Plus en détail

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier!

Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Un sujet tendance écolo qui ne favorise pas le transport routier! Corrigé Problème n 1 1. Calcul nombre de conteneurs nécessaires : nombre caisses par conteneur : en dimension (m) : soit en L : 5,93 =

Plus en détail

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable

L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures d autorisation préalable COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale des entreprises et de l industrie Document d orientation 1 Bruxelles, le 1 er février 2010 - L application du règlement sur la reconnaissance mutuelle aux procédures

Plus en détail

de marseille fos KPIport passage portuaire

de marseille fos KPIport passage portuaire de marseille fos KPIport passage portuaire 2013 Key Performance Indicators La douloureuse mise en œuvre de la réforme des ports français a suscité un climat de défiance envers notre port. La reconquête

Plus en détail

La face cachée du transport maritime par conteneurs

La face cachée du transport maritime par conteneurs Actualité maritime La face cachée du transport maritime par conteneurs Hervé Boullanger Conseiller à la représentation permanente française auprès de l Union européenne Utilisé massivement par les Américains

Plus en détail

Art. 1 Coopération économique et technique. Art. 2 Traitement de la nation la plus favorisée. Art. 3 Régime d'importation en Suisse

Art. 1 Coopération économique et technique. Art. 2 Traitement de la nation la plus favorisée. Art. 3 Régime d'importation en Suisse Accord de commerce, de protection des investissements et de coopération technique du 16 août 1962 entre la Confédération suisse et la République du Sénégal Art. 1 Coopération économique et technique Le

Plus en détail

NOR: EQUT9901586A Version consolidée au 5 mai 2010

NOR: EQUT9901586A Version consolidée au 5 mai 2010 Documents de transport Arrêté du 9 novembre 1999 relatif aux documents de transport ou de location devant se trouver à bord des véhicules de transport routier de marchandises. NOR: EQUT9901586A Version

Plus en détail

Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES

Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES Les régimes douaniers économiques LES AVANTAGES DES REGIMES ECONOMIQUES Définition Un régime douanier correspond à la situation douanière d'une marchandise tierce ou communautaire et doit être distingué

Plus en détail

E 3589 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2006-2007

E 3589 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2006-2007 E 3589 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2006-2007 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 20 juillet 2007 le 20

Plus en détail

Guide des procédures douanières applicables au transport maritime à courte distance DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION

Guide des procédures douanières applicables au transport maritime à courte distance DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION Guide des procédures douanières applicables au transport maritime à courte distance DOCUMENT DE TRAVAIL DE LA COMMISSION Direction Générale de l'energie et des Transports Direction Générale de la Fiscalité

Plus en détail

OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES AGRÉÉS LIGNES DIRECTRICES

OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES AGRÉÉS LIGNES DIRECTRICES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE FISCALITÉ ET UNION DOUANIÈRE Politique douanière Gestion du risque, sécurité et contrôles spécifiques Bruxelles, le 29 juin 2007 TAXUD/2006/1450 OPÉRATEURS ÉCONOMIQUES

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3

1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3 FOURNISSEUR DE NAVIRES 1. DÉCLARATION AU PIF 2 2. CONTRÔLES 2 3. TRANSPORT VERS UN FOURNISSEUR DE NAVIRE 3 4. LES CONDITIONS D AGRÉMENT DES FOURNISSEURS DE NAVIRES 3 5. LES CONDITIONS D APPROVISIONNEMENT,

Plus en détail

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 24 novembre 2015 (OR. fr)

Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 24 novembre 2015 (OR. fr) Conseil de l'union européenne Bruxelles, le 24 novembre 2015 (OR. fr) Dossier interinstitutionnel: 2015/0906 (COD) 14306/15 NOTE DE TRANSMISSION Origine: Destinataire: Objet: 737 INST 411 COUR 62 CODEC

Plus en détail

Formulaire d inscription aux registres :

Formulaire d inscription aux registres : Formulaire d inscription aux registres : I - Des transporteurs publics routiers de marchandises et des loueurs de véhicules industriels avec conducteur II - Des transporteurs publics routiers de personnes

Plus en détail

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges

Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes soumis au contrôle de légalité. Annexe 2 : sécurisation des échanges Cahier des charges des dispositifs de télétransmission des actes Annexe 2 : sécurisation des échanges Page 2 / 7 1. OBJET DU DOCUMENT...3 2. PRINCIPES...3 3. SÉCURISATION DES DÉPÔTS DE FICHIERS SUR LES

Plus en détail

Administration des Douanes et Accises du Luxembourg. edouane EMCS PROCEDURE DE SECOURS. Guide. Version 1.00

Administration des Douanes et Accises du Luxembourg. edouane EMCS PROCEDURE DE SECOURS. Guide. Version 1.00 edouane PROCEDURE DE SECOURS Guide Version 1.00 Auteur Administration des Douanes et Accises du Luxembourg (ADA) - Division Version 1.00 Dernière mise à jour 18/02/2011 TABLE DES MATIERES 1. Présentation

Plus en détail

Le transfert des déchets

Le transfert des déchets Le transfert des déchets Modalités d obtention des formules prescrites pour le transfert national et transfrontière de déchets ADMINISTRATION DE L ENVIRONNEMENT Janvier 2003 2 Table des matières : 1. INTRODUCTION

Plus en détail

-EPD LIGNES VERTES LIGNES TIR-EPD VERTES LIGNES VERTES TIR NES VERTES TIR-EPD TIR-EPD LIGNES VERTES TIR-EPD LI

-EPD LIGNES VERTES LIGNES TIR-EPD VERTES LIGNES VERTES TIR NES VERTES TIR-EPD TIR-EPD LIGNES VERTES TIR-EPD LI -EPD LIGNES VERTES LIGNES TIR-EPD VERTES LIGNES VERTES TIR NES VERTES TIR-EPD TIR-EPD LIGNES VERTES TIR-EPD LI EPD DOUANE ZOLL S TEMPS RÉDUIRE LES D ATTENTE TEMPS D ATTENTE AUX AUX FRONTIÈRES RÉDUIRE LES

Plus en détail

Présentation du Projet PORTNET

Présentation du Projet PORTNET Présentation du Projet PORTNET Le 25-26 février 2013 Autres acteurs Plan de la présentation 1. Intérêt général de PORTNET 2. Qualité des services fournis aux usagers 3. Amélioration du rendement administratif

Plus en détail

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION

CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION CoP12 Doc. 52.2 CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Douzième session de la Conférence des Parties Santiago (Chili), 3 15 novembre 2002

Plus en détail

La retraite des intermittents du spectacle

La retraite des intermittents du spectacle DE : Pôle emploi services Unité Juridique et Contentieux La retraite des intermittents du spectacle Rencontre professionnelle du 10 juin 2013 Montpellier Ne pas diffuser Document de travail Document pouvant

Plus en détail

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE

EXTRAIT. Les pense-pas-bête d International Pratique. Madeleine Nguyen-The LES PENSE-PAS-BÊTE D INTERNATIONAL PRATIQUE Les pense-pas-bête d International Pratique Prix de vente : 10 TTC Edition Janvier 2014 nouvelles publications (Contrat Modèle vente internationale, Contrat-type Transport, PBIS, BPO...) mise à jour des

Plus en détail