ÉDITO CHERS PATIENTS,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ÉDITO CHERS PATIENTS,"

Transcription

1

2

3 ÉDITO CHERS PATIENTS, L ostéopathie progresse chaque jour et ce, grâce à vous. En vingt ans, le nombre de patients a été multiplié par six, de même que le nombre d ostéopathes. Cette évolution vous assure aujourd hui une prise en charge sans délai, dans toute la France et même à l international. Le succès de la médecine ostéopathique est régulièrement confirmé par les enquêtes d opinion réalisées : MOST 2012 : 20 millions de consultations en ostéopathie ont été réalisées auprès de 13 millions de Français ; ODOXA 2015 : de plus en plus de Français consultent en ostéopathie (49% en 2015 contre 40% en 2010) ; IFOP 2016 : 47% des Français ont déjà consulté un ostéopathe au cours des 3 dernières années, une profession dans laquelle ils ont confiance à 87%. Vous, les patients, faites confiance aux ostéopathes car ces derniers, à l issue d une formation scientifique, médicale et pratique de 5 ans dans des écoles agréées, possèdent toutes les compétences pour vous prendre en charge et vous manipuler/mobiliser en toute sécurité en vue de maintenir ou d améliorer votre état de santé. Ce Guide du Patient a pour but de vous informer sur toutes les facettes de l ostéopathie et de vous inviter, du nourrisson au sénior, à consulter un ostéopathe pour tout motif évoqué dans ce guide, tels que le mal de tête, les insomnies, les troubles digestifs, le stress, le mal de dos, etc. Bonne lecture, L équipe de rédaction

4 MOTIFS DE CONSULTATION Stress, anxiété Troubles de l humeur, du sommeil et de la concentration... Système digestif et génito-urinaire Troubles digestifs, douleurs gynécologiques... Traumatismes, séquelles, TMS Entorses, tendinites, lumbago, dorsalgies, accidents... Système ORL Sinusites, otites et angines chroniques... Système neurologique Sciatiques, cruralgies, névralgies... Perte de poids Accompagnement, sensibilisation aux facteurs de risques... Périnatalité Enfant : régurgitations, coliques, troubles du sommeil... Mère : lumbago, préparation à l accouchement, retour de couche... Sport Réadaptation sportive, sportifs amateurs ou de haut niveau. Gérontologie Pour un vieillissement réussi.

5 SOMMAIRE 6- DÉROULEMENT D UNE CONSULTATION 8- OSTÉOPATHIE ET ÉTAT DE SANTÉ 10- MAL DE DOS, MAL DU SIÈCLE 12- OSTÉOPATHIE ET MAL DE TÊTE 14- OSTÉOPATHIE ET DOULEUR 16- OSTÉOPATHIE ET SPORT 18- OSTÉOPATHIE ET MATERNITÉ 19- OSTÉOPATHIE ET NOURRISSONS 20- OSTÉOPATHIE ET ENFANTS 22- OSTÉOPATHIE ET SÉNIORS

6 OSTÉOPATHIE : DÉROULEMENT D UNE CONSULTATION BILAN ET DIAGNOSTIC L Ostéopathe est un thérapeute globaliste. Lors d une consultation, l ostéopathe va d abord vous questionner sur le motif de votre visite, vos symptômes (même si ceuxci semblent sans relation évidente avec ce motif), ainsi que sur votre état général, vos antécédents et votre mode de vie. Après cet entretien exhaustif, l ostéopathe vous demandera de vous mettre en sous-vêtements pour procéder à un examen clinique. Il observera alors le comportement du corps (vertèbres, muscles, articulations, etc.). Grâce à des tests palpatoires spécifiques, il pourra déterminer les zones du corps qui présentent des restrictions de mobilité susceptibles d entraîner des blocages et des douleurs... Ce bilan ostéopathique de l ensemble du corps précise le diagnostic. À l issue de cette démarche, l ostéopathe vous réorientera vers votre médecin traitant si votre pathologie ne relève pas de l ostéopathie. TRAITEMENT L ostéopathe dispose d un large choix de techniques et va utiliser les mieux adaptées et les plus confortables en fonction de votre pathologie et de votre profil. Certaines manipulations peuvent entraîner un «craquement» parfois perçu comme inquiétant : ce n est qu un phénomène mécanique de la cavitation intra-articulaire, (et en aucun cas un craquement osseux). L objectif de ces techniques (qui restent indolores) est de redonner une amplitude de mouvement correcte à l articulation. D autres méthodes sont plus ou moins perceptibles en fonction des tissus concernés. Après un dernier examen pour vérifier l effet de son intervention, l ostéopathe vous recommandera de vous ménager pendant quelques jours, le temps nécessaire à votre corps pour intégrer le traitement et retrouver naturellement son équilibre. 6

7 Focus Une consultation dure environ 45 minutes. Son coût varie selon les praticiens, la moyenne se situant en province de 50 à 70, dont une partie est prise en charge par certaines mutuelles. CONSEILS Le corps va mettre quelques jours à intégrer les différentes manipulations et mobilisations réalisées. D éventuels contrecoups liés à la séance peuvent être observés. L ostéopathe donnera également quelques recommandations personnalisées au patient, qui peuvent être très variées:: conseils alimentaires, recommandations pour faire du sport, prescriptions de compléments alimentaires, ou encore réorientation chez un autre professionnel (dentiste, orthoptiste, podologue, psychologue, etc.) De manière générale et afin de prolonger le traitement, il est demandé au patient d éviter les efforts particuliers dans les jours qui suivent. INFOS PRATIQUES L ostéopathe est un thérapeute qui exerce sa profession dans un cabinet libéral. Lors de votre rendez-vous, n oubliez pas d apporter les éventuels examens complémentaires (radiologiques ou sanguins) susceptibles de l aider dans son diagnostic. 7

8 OSTÉOPATHIE ET ÉTAT DE SANTÉ La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d infirmité 1. SOIN L ostéopathie ne peut pas et ne prétend pas traiter toutes les affections. «L ostéopathe, dans une approche systémique, après diagnostic ostéopathique, effectue des mobilisations et des manipulations pour la prise en charge des dysfonctions ostéopathiques du corps humain. Ces manipulations et mobilisations ont pour but de prévenir ou de remédier aux dysfonctions en vue de maintenir ou d améliorer l état de santé des personnes, à l exclusion des pathologies organiques qui nécessitent une intervention thérapeutique, médicale, chirurgicale, médicamenteuse ou par agent physique» 1. Son approche globale permet de soulager de nombreux troubles de santé. L ostéopathie considère en effet que les différentes parties de l organisme sont interdépendantes, et que le mauvais fonctionnement ou la mauvaise vascularisation de l une d entre elles peut affecter les autres : une perte de mobilité est le signe d un blocage ou d une restriction d un système (ostéo-articulaire, crânien, nerveux, viscéral...) que l ostéopathe s emploiera à lever. Selon un sondage réalisé en 2015, un Français sur deux a déjà consulté un Ostéopathe 2, et ce chiffre est en augmentation constante. Par ailleurs, plus d un Français sur quatre (27%) a consulté un ostéopathe au cours des 12 derniers mois 2. Ce même sondage observe également que 88% des Français font confiance aux ostéopathes pour soulager leurs maux en toute sécurité. Si les Français ayant consulté au cours des cinq dernières années sont encore plus confiants (94%), leurs concitoyens n ayant encore jamais consulté sont eux aussi très favorables (81%), signe que la profession bénéficie d une image très positive en France : la plus haute dans le paysage de la santé. 1. Source : Arrêté du 12 décembre 2014 relatif à la formation en Ostéopathie, Annexe I, définition du métier d ostéopathe. 2. Source : Sondage ODOXA pour le SFDO «Les Français et l Ostéopathie»,

9 Focus Depuis plus de 20 ans, les troubles musculo-squelettiques constituent la première maladie professionnelle reconnue en France et dans d autres pays européens. Sur ces vingt dernières années, le nombre de maladies professionnelles liées aux TMS a été multiplié par dix ( en 2012). Source : INRS Institut National de Recherche et de Sécurité. ACCOMPAGNEMENT L ostéopathie offre une alternative pour certains troubles fonctionnels peu appréhendés en médecine traditionnelle, apporte un meilleur confort de vie au patient (dans le cas de pathologies rhumatismales ou de handicaps), et accompagne de nombreux traitements ou actes médicaux : pendant l enfance (lors de soins d orthodontie, orthopédiques ou orthophoniques), durant une grossesse et après un accouchement, avant et après une intervention chirurgicale... Sa complémentarité est également reconnue dans le sport, et de plus en plus dans le milieu du travail (gestion du stress et des mauvaises postures, responsables des troubles musculo-squelettiques ). PRÉVENTION Une restriction de mobilité, ou dysfonction ostéopathique, est une altération de la mobilité, de la viscoélasticité ou de la texture des composantes du corps. Elle s accompagne ou non d une sensibilité douloureuse 1. Celle-ci se manifeste une fois que le corps n arrive plus à compenser et à gérer les contraintes, voire bien plus tard. Il est donc judicieux de consulter un ostéopathe avant l apparition de symptômes. Par ses techniques manuelles, celui-ci aidera le corps à retrouver ses capacités à se défendre par lui-même (principe d autorégulation). 1. Source : Arrêté du 12 décembre 2014 relatif à la formation en Ostéopathie, Annexe I, définition du métier d ostéopathe. 9

10 MAL DE DOS, MAL DU SIÈCLE UN SYMPTÔME ET NON UNE MALADIE Première cause d arrêt de travail, le mal de dos est aussi le premier motif de consultation chez un ostéopathe. «Mal de dos, mal du siècle» : la formule date... mais le mal de dos n a pas cessé de sévir : il s agit le plus souvent d une lombalgie (douleur au bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires) ou d une dorsalgie (milieu du dos, zone des vertèbres thoraciques) voire d une cervicalgie (partie supérieure de la colonne). Naturellement mobile grâce à un système complexe (articulations, ligaments, muscles), notre colonne vertébrale subit toutes formes de tensions lors de mauvaises postures ou d efforts mal dosés, de sollicitations dans nos loisirs sportifs, ou de stress à certaines périodes de notre vie. Des tensions capables d altérer notre mobilité naturelle, de provoquer certains dysfonctionnements de l organisme et de générer le «mal de dos», qui n en est souvent que le symptôme. Ces tensions peuvent être détectées localement ou à distance (ex. : système viscéral) et traitées par des techniques manuelles : c est le principe de l ostéopathie. TRAITEMENT OSTÉOPATHIQUE Seul l examen clinique permet de déterminer l origine du «mal de dos» : vertébrale, viscérale, nerveuse, musculaire, mécanique, vasculaire ou inflammatoire. Si la pathologie ne relève pas d un traitement chirurgical ou médical, l ostéopathe va corriger les tensions par des mouvements adaptés sur le squelette, les ligaments, les muscles, les tendons, les fascias (membranes fibreuses enveloppant les structures du corps et assurant leur maintien). L organisme peut parfois avoir besoin de quelques jours pour retrouver son équilibre, période pendant laquelle il est conseillé de se ménager. 10

11 Focus Le lumbago est la première cause d accident du travail et d arrêt de travail, y compris avec incapacité permanente. Source : INRS Institut National de Recherche et de Sécurité. 11

12 OSTÉOPATHIE ET MAL DE TÊTE Les céphalées, symptômes très fréquents, peuvent être localisées ou bien diffuses, et souvent associées à d autres symptômes comme la fatigue. LES ORIGINES DES MAUX DE TÊTE RESTENT MULTIPLES Origine mécanique Origine posturale, oculaire ou dentaire Infection ORL (sinusite, rhinite ) Réaction post-traumatique (ex : «coup du lapin» après un accident de la route) Cervicalgie (douleurs du cou qui remontent vers la tête). Origine neurologique Fatigue, stress, surcroît de travail (aspect psychologique) Troubles de l équilibre Conséquences de traumatismes. Origine vasculaire Troubles vasculaires Origine hormonale (les rythmes hormonaux peuvent jouer un rôle, comme en témoigne la plus grande fréquence des maux de tête chez la femme lors des règles, l amélioration reconnue de ceux-ci pendant la grossesse et leur réduction après la ménopause). Origine viscérale, gynécologique, etc. Excès alimentaires Troubles digestifs Troubles gynécologiques. TRAITEMENT OSTÉOPATHIQUE Les causes du mal de tête étant multiples, l approche ostéopathique pour ce motif de consultation en recherchera d abord l origine afin d adapter le traitement. Même si le symptôme est localisé au niveau de la tête, l ostéopathe aura une approche globale selon l origine impliquée. 12

13 Focus Migraine : une pathologie qui met souvent en avant les céphalées pouvant être accompagnées de nausées, vomissements, de sensibilités aux bruits et à la lumière. 13

14 Focus Les antidouleurs dominent le classement des médicaments les plus consommés par les Français : le paracétamol est au premier rang des ventes en officine, avec plus de 500 millions de boîtes vendues chaque année, suivi d autres antalgiques comme l ibuprofène, la codéine ou le tramadol. Source : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm),

15 OSTÉOPATHIE ET DOULEUR DÉFINITION «Expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, associée à un dommage tissulaire présent ou potentiel», la douleur n est pas perçue de la même manière par les êtres-humains, selon leurs expériences antérieures, leur culture, ORIGINE La douleur aigüe est un signal d alarme d une lésion, d une maladie ou d un dysfonctionnement de l organisme. Elle disparaît le plus souvent après diagnostic et traitement de la perturbation initiale. La douleur chronique (qui augmente avec l âge et toucherait 15 à 25% de la population) n apporte guère d informations sur l organisme. Elle est en effet une véritable pathologie, susceptible de revêtir leur état psychologique ou leur métabolisme. On distingue généralement deux catégories de douleur : aigüe (intense et souvent brève) chronique (évolutive et persistante depuis plus de trois mois). plusieurs formes : douleurs inflammatoires (lésions, arthroses...), douleurs neuropathiques (atteintes du système nerveux) ou douleurs mécaniques (avec association fréquente des deux premières). Ses principales localisations sont au niveau de la tête, du cou, des épaules, des membres et de l abdomen; ses principales causes sont les os, les articulations et les muscles. TRAITEMENT OSTÉOPATHIQUE Si la douleur peut permettre de localiser une région en souffrance, elle n est qu un symptôme, qui ne correspond pas toujours à l origine de l affection. À travers un interrogatoire minutieux et un examen clinique, l ostéopathe cherchera donc la ou les causes de la douleur. Il réorientera le patient vers son médecin si nécessaire. S il le prend en charge, il déterminera une «chaîne lésionnelle» parfois complexe, posera son diagnostic et adaptera le traitement. 15

16 Focus D abord initié par les sportifs il y a quelques décennies, de plus en plus de fédérations, d équipes et de manifestations sportives font aujourd hui appel à l ostéopathie. Cette discipline est reconnue aux côtés des médecins et kinésithérapeutes. L ostéopathe repère et traite les dysfonctionnements musculo-squelettiques, générateurs de compensations puis de douleurs, et normalise le système neuro-végétatif ainsi que les échanges vasculaires. 16

17 OSTÉOPATHIE ET SPORT Tous les sportifs partagent des objectifs communs mais des contraintes diverses : Entretenir leur corps, Optimiser leurs performances, Raccourcir le temps de récupération après l effort. DES CONTRAINTES POURQUOI ET QUAND CONSULTER? VARIABLES À TITRE PRÉVENTIF À TITRE CURATIF Tous les sports ne sollicitent pas les mêmes parties du corps, et les contraintes qu ils engendrent sont variables selon l âge, le niveau de préparation et de pratique. Le sportif débutant ou occasionnel est davantage sujet à des douleurs, pathologies chroniques (tendinopathie...) ou blessures. Avec les entraînements et les compétitions, le sportif régulier soumet son corps à de nouvelles épreuves, augmente ses performances et affine ses sensations physiques. Cependant le moindre déséquilibre peut perturber sa mécanique corporelle, réduire ses performances et ses sensations. Avant de débuter (ou de se remettre) à un sport, consulter un ostéopathe permet de s assurer que tous les éléments du corps sont mobiles, capables de répondre aux sollicitations et d améliorer leurs performances, leur confort et leurs sensations. Lorsqu apparaissent de mauvaises sensations, ou pour préparer une compétition, l ostéopathe régule le fonctionnement du système neuro-végétatif et les échanges vasculaires. Après un traumatisme, un accident musculaire ou articulaire, une prise en charge ostéopathique complémentaire et cohérente avec les autres types de soins (chirurgie, kinésithérapie...) potentialise les effets de ces derniers, favorise la récupération et accélère le retour à la pratique : son action sur le système vasculaire optimise le métabolisme, favorise l apport d oxygène et de nutriments aux muscles et leur permet de mieux évacuer les déchets. 17

18 OSTÉOPATHIE ET MATERNITÉ DÉFINITION La maternité désigne l état dans lequel se trouve toute femme pendant la grossesse. Les changements physiques et physiologiques sont suivis médicalement et en ostéopathie afin d aborder au mieux cette période. PENDANT LA GROSSESSE Le corps s adapte progressivement à la croissance du bébé, ce qui peut entraîner des troubles fonctionnels perturbant la vie quotidienne des futures mamans. À partir du deuxième trimestre, les contraintes posturales évoluent, entraînant un basculement du bassin vers l avant, une augmentation des courbures lombaire et cervicale, une difficulté de retour veineux des membres inférieurs et des ennuis digestifs ou veineux (hémorroïdes, constipation). Cette adaptation perturbe également le fonctionnement du système crânio-sacré, et peut s accompagner de troubles du sommeil ou d un affaiblissement de l organisme. L usage de certains médicaments étant contre-indiqué, les techniques manuelles spécifiques de l ostéopathie peuvent diminuer les troubles fonctionnels et redonner du confort à une femme enceinte, en agissant sur trois axes essentiels:: mécanique (sur le squelette), vasculaire (sur les zones de passage des vaisseaux et sur l équilibre des pressions) et neurologique (système neuro-végétatif). APRÈS L ACCOUCHEMENT Avec la même attention à ces trois axes de prise en charge, un suivi ostéopathique permet au corps de la jeune maman de retrouver son corps d avant-grossesse, en restaurant la mobilité. Le recours à l ostéopathie est particulièrement conseillé en accompagnement de la rééducation périnéo-abdominale, réalisée auprès d une sage-femme. Focus L ostéopathe complète utilement le suivi réalisé par la sage-femme et le médecin, en y apportant une prise en charge globale, pour lever les contraintes mécaniques de la grossesse et du retour de couche.

19 OSTÉOPATHIE ET NOURRISSONS Focus DÉFINITION La petite enfance est une période charnière qui nécessite une attention médicale particulière, que l ostéopathie va utilement compléter. APRÈS LA NAISSANCE Il est important de vérifier par un examen ostéopathique doux si le corps de l enfant a réussi à récupérer toute sa mobilité et s il ne reste pas de restriction ou de contrainte pouvant occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou futurs. LA PETITE ENFANCE Le corps en croissance peut être fortement sollicité par les activités quotidiennes, les rythmes biologiques de l enfant et l environnement. Chaque étape de développement est capitale et nécessaire à l aquisistion de la suivante. Un bilan ostéopathique complet surveillera le bon développement psychomoteur de l enfant. Une consultation sur trois concerne des bilans. Source : Étude rétrospective les cliniques d ISOstéo Lyon portant sur 1200 consultations. L intention sera avant tout de surveiller la proprioception de l enfant (sensibilité profonde), condition à un développement harmonieux. Pendant la consultation, l enfant réagit au contact du thérapeute par des signes physiologiques (fatigue, calme, sommeil, pleurs...), sous la bienveillance des parents. 19

20 OSTÉOPATHIE ET ENFANTS L ostéopathe peut utilement compléter le rôle du pédiatre, et selon les cas de l orthophoniste, l orthopédiste, du dentiste, du podologue, etc. 20

21 Focus 75% des consultations d enfants de moins de six ans portent sur des troubles digestifs ou ORL. Source : Étude rétrospective réalisée dans les cliniques d ISOstéo Lyon portant sur 1200 consultations. BILAN ET PRÉVENTION En grandissant, un enfant acquiert des réflexes posturaux destinés à assurer son équilibre et la coordination de ses mouvements. Cependant, des blocages peuvent se manifester, soit dans son développement, soit à la suite d incidents : d où l intérêt d un contrôle régulier - notamment lors de la rentrée scolaire et avant le démarrage d un sport - pour favoriser un développement harmonieux et prévenir d éventuels déséquilibres. DES MOMENTS-CLÉS DE LA VIE La petite enfance (2 à 6 ans) et l enfance proprement dite (6 à 13 ans) constituent des moments-clés du développement d un être humain: apprentissage de la parole, de l école, du sport, changements physiques puis hormonaux avec la puberté... Ces étapes importantes conditionnent la vie ACCOMPAGNEMENT Dos : les douleurs du dos, fréquentes en période de croissance (mauvaises postures, charges lourdes...), doivent être particulièrement surveillées, et notamment dans la détection précoce de la scoliose. Orthodontie : la succion régulière du pouce ou d une tétine peut entraîner une mauvaise occlusion dentaire, voire une déformation du palais, que l ostéopathe peut rééquilibrer si elle est détectée suffisamment tôt... De même, il peut, si la pose d un appareil est nécessaire, diminuer les contraintes sur le crâne et sur la posture de l enfant. d adulte. L ostéopathe accompagne ce développement en corrigeant d éventuels déséquilibres. 75% des chutes et des heurts qui affectent une vie se produisent pendant cette période, avec des conséquences qui peuvent se manifester tout au long de l existence. Soulagement dans les pathologies ORL chroniques (sinusite, rhinopharyngite, otite ) : l ostéopathie n agit pas sur l infection mais libère les zones en contrainte. Dans le cas d une sinusite par exemple, elle favorise un meilleur écoulement dans les fosses nasales et une meilleure ventilation. Inattention, troubles du comportement et du sommeil : par sa prise en charge globale (notamment crânienne), l ostéopathe aide l enfant à retrouver un sommeil physiologique normal et une meilleure attention. 21

22 OSTÉOPATHIE ET SÉNIORS «II ne suffit pas d ajouter des années à la vie, il faut ajouter de la vie aux années» (Précepte de l O.M.S.) DÉFINITION Avec l allongement de l espérance de vie, le mot «sénior» s est peu à peu introduit dans notre vocabulaire, sans base physiologique ou médicale, et sans correspondre à une même tranche d âge selon le contexte (fin de carrière chez les actifs, ou premiers temps de la retraite... tandis qu on est déjà senior de 20 à 45 dans le milieu du sport!) Bref, comme la notion de «personne âgée» (définie par le Journal officiel comme «toute personne plus âgée que la moyenne des autres personnes de la population dans laquelle elle vit»), celle de sénior, de plus en plus utilisée parce que «politiquement plus correcte», reste floue. Ce qui n empêche pas le corps humain de subir, à partir de l âge mûr, l inexorable processus biologique du vieillissement. Avec des effets et des stades variables selon les individus, en fonction de facteurs génétiques et environnementaux. Au fil des années, les ligaments perdent de leur élasticité, les cartilages s usent et s amincissent. Les gestes de la vie quotidienne peuvent devenir douloureux ou difficiles. La vigueur et l endurance diminuent, la perte musculaire se fait sentir. Après 50 ans, l arthrose du genou menace trois millions de Français. PRÉVENIR, OPTIMISER ET SOULAGER Bien sûr, l exercice physique et une bonne hygiène de vie aident à préserver mobilité et santé. Mais en vieillissant, le corps va manifester des zones de faiblesse que l ostéopathie peut diagnostiquer, stabiliser et optimiser : c est sa fonction préventive, lors d un bilan régulier. Lorsque des douleurs ou des gênes sont présentes, l ostéopathie peut contribuer à les traiter par des techniques de mobilisation et de manipulation qui soulagent la souffrance et réduisent le recours aux antalgiques et anti-inflammatoires. L ostéopathie peut notamment agir lors de douleurs articulaires, vertébrales ou plantaires ; de névralgies, maux de tête ou engourdissements ; de troubles digestifs ou uro-génitaux ; de difficultés de locomotion ou d arthrose... L examen minutieux pratiqué par l ostéopathe lors de la consultation met en évidence les dysfonctions, fonde son diagnostic et - sauf si les troubles constatés ne relèvent pas de sa compétence - le traitement nécessaire pour soulager. 22

23 Focus En 1950, la France comptait seulement 200 centenaires. Ce chiffre est passé à en 2015, avec une projection à pour 2050 et à près de pour Source INSEE et ined Institut National d Etudes Démographiques,

ISOstéo vous informe

ISOstéo vous informe ISOstéo vous informe Printemps de l ostéopathie Définition de l ostéopathie A qui s adresse l ostéopathie? Découvrez nos cliniques O STEOPATHIE (n.f) : Médecine manuelle répertoriée par l OMS, exercée

Plus en détail

La grossesse : Adaptation viscérale vessie estomac colon- rectum diaphragme les ligaments Adaptation posturale déplace son centre de gravité

La grossesse : Adaptation viscérale vessie estomac colon- rectum diaphragme les ligaments Adaptation posturale déplace son centre de gravité Ø La grossesse : Pendant neuf mois le corps de la femme enceinte ne cesse d évoluer et de s adapter. Durant la grossesse, l organisme de la future maman va devoir faire des efforts d adaptation pour assumer

Plus en détail

LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES

LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES LES ACCIDENTS DORSO - LOMBAIRES 1 INTRODUCTION 2 Le Squelette Charpente du corps ~ 2 0 0 os Les os s assemblent par des articulations 3 Le Squelette La surcharge d activité articulaire peut favoriser la

Plus en détail

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé.

Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. Tous les experts sont d accord pour dire que l activité physique est un élément déterminant en matière de santé. ! Les nombreux bienfaits de l activité physique sur la santé! ne sont plus à démontrer:

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER

L arthrose, ses maux si on en parlait! INFORMER INFORMER Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une maladie du cartilage : il s agit de la «destruction» du cartilage

Plus en détail

Examen de la chaîne statique viscérale abdominale

Examen de la chaîne statique viscérale abdominale Examen de la chaîne statique viscérale abdominale Cet examen fait suite : -à l anamnèse, -à l examen statique -à l examen dynamique L anamnèse a pour but de connaître l histoire du patient. Elle va nous

Plus en détail

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS!

CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! CYCLISTES NAZAIRIENS, ÉTIREZ VOUS! VENDREDI 7 OCTOBRE 2016 Patricia MARTIN, Kinésithérapeute Formatrice en prévention Physique AU MENU CE SOIR Les étirements : Définition Les étirements: Pourquoi? Les

Plus en détail

LES SPÉCIALISTES EN CHIROPRATIQUE T R A I T E M E N T M A N U E L ALLOCHIRO.CH. le bon réflexe

LES SPÉCIALISTES EN CHIROPRATIQUE T R A I T E M E N T M A N U E L ALLOCHIRO.CH. le bon réflexe LES SPÉCIALISTES EN CHIROPRATIQUE DIAGNOSTIC MÉDICAL T R A I T E M E N T M A N U E L ALLOCHIRO.CH le bon réflexe Avoir mal au dos, chacun en fait l expérience une fois ou l autre. Mais pour 80% des gens,

Plus en détail

Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle

Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle MANUEL D EXERCICES Nom : Prénom : Classe : Pédicure, mon ergonomie posturale professionnelle Ce manuel d exercices va te permettre d identifier la bonne et la mauvaise posture face à ton travail. Il est

Plus en détail

BILANS, TRAITEMENTS ET SUIVIS OSTÉOPATHIQUES

BILANS, TRAITEMENTS ET SUIVIS OSTÉOPATHIQUES BILANS, TRAITEMENTS ET SUIVIS OSTÉOPATHIQUES Clinique du Conservatoire Supérieur d Ostéopathie Le Département Clinique du Conservatoire Supérieur d Ostéopathie (CSO), créé en 2004, est un espace de soins

Plus en détail

Méthode Busquet LES CHAÎNES PHYSIOLOGIQUES

Méthode Busquet LES CHAÎNES PHYSIOLOGIQUES Méthode Busquet LES CHAÎNES PHYSIOLOGIQUES OBJECTIFS GLOBAUX D APPRENTISSAGE DE LA MÉTHODE DES CHAÎNES PHYSIOLOGIQUES : Apprentissage du bon fonctionnement du corps humain Apprentissage des compensations

Plus en détail

250 Ron. Tous les abonnements sont valables 3 mois maximum.

250 Ron. Tous les abonnements sont valables 3 mois maximum. Centre polyvalent «Bucurestii Noi» - Cabinet de kinésithérapie La kinésithérapie est un traitement paramédical individualisé, constitué d exercices physiques, statiques ou dynamiques. Ce type de thérapie

Plus en détail

FICHE OSTEOPATHIQUE synthèse par Capucine Peltier Ostéopathe D.O 89 av Jules Julien Toulouse

FICHE OSTEOPATHIQUE synthèse par Capucine Peltier Ostéopathe D.O 89 av Jules Julien Toulouse FICHE OSTEOPATHIQUE synthèse par Capucine Peltier Ostéopathe D.O 89 av Jules Julien 31400 Toulouse osteo.peltier@gmail.com 0652024150 Après une étude réalisée auprès d une population de médecins pour comprendre

Plus en détail

L arthrose. ses maux, si on en. parlait!

L arthrose. ses maux, si on en. parlait! ses maux, si on en parlait! Qu'est-ce l'arthrose que Articulation normale Cartilage Os Articulation arthrosique Os plus dense Cartilage aminci Os L'arthrose est une maladie courante des articulations dont

Plus en détail

LA KINEPODIE. Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients.

LA KINEPODIE. Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients. LA KINEPODIE Devenez spécialiste du pied et adaptez le meilleur traitement à vos patients. Le laboratoire Kinépod offre la possibilité aux kinésithérapeutes et aux ostéopathes de devenir spécialiste du

Plus en détail

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport

Annexe2. CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME. Société Française de Médecine du Sport Annexe2 CERTIFICAT MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE DU CYCLISME Société Française de Médecine du Sport 1 - FICHE D EXAMEN MÉDICAL DE NON CONTRE INDICATION APPARENTE à la PRATIQUE

Plus en détail

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne

LES TMS Les troubles musculosquelettiques. MSA d Armorique et Portes de Bretagne LES TMS Les troubles musculosquelettiques MSA d Armorique et Portes de Bretagne Définition = troubles de l'appareil locomoteur pour lesquels l activité professionnelle peut jouer un rôle dans la genèse,

Plus en détail

Les anomalies de structure du squelette

Les anomalies de structure du squelette 1 Les anomalies de structure du squelette Parmi les anomalies articulaires, citons tout d abord la scoliose. La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale, dorsale et/ou dorso-lombaire, avec

Plus en détail

TEMOIGNAGES PRODUITS. naturapatch

TEMOIGNAGES PRODUITS. naturapatch TEMOIGNAGES PRODUITS naturapatch Epaules et Omoplates Omoplate avec lancement avant-bras, coude et main! douleurs douleurs douleur bas du dos douleurs genoux épaule et articulation genoux, arthrose sciatique

Plus en détail

& SPORT DELEUIL PODOLOGIE PODOLOGIE. Frédéric. pieds / posture / équilibre

& SPORT DELEUIL PODOLOGIE PODOLOGIE. Frédéric. pieds / posture / équilibre PODOLOGIE & SPORT Frédéric DELEUIL PODOLOGIE pieds / posture / équilibre V O T R E C A B I N E T C O N S E I L ÉQUILIBRE et performance Bienvenue dans votre cabinet de podologie du sport. POURQUOI CONSULTER

Plus en détail

LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS

LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS LES ARTHROSES : CAUSES, SIGNES ET TRAITEMENTS Thème de ce 29 mars 2015 présenté respectivement par le DR Adrien TINETTI et Mme Delphine ARBOGAST naturopathe. En guise de préliminaires, ce distinguo entre

Plus en détail

Santé & Bien-être en entreprise

Santé & Bien-être en entreprise Santé & Bien-être en entreprise Intégrer une entreprise : Pourquoi et dans quel but? Exerçant depuis 3 ans en tant qu ostéopathe, j'ai pu constater que la plupart des motifs de consultation concernés le

Plus en détail

FORMATION POST-DOCTORALE EN MÉDECINE DU SPORT ET DE L EXERCICE POUR LES RÉSIDENTS DIPLÔMÉS (FELLOWSHIP) LISTE DES COMPÉTENCES DE BASE

FORMATION POST-DOCTORALE EN MÉDECINE DU SPORT ET DE L EXERCICE POUR LES RÉSIDENTS DIPLÔMÉS (FELLOWSHIP) LISTE DES COMPÉTENCES DE BASE FORMATION POST-DOCTORALE EN MÉDECINE DU SPORT ET DE L EXERCICE POUR LES RÉSIDENTS DIPLÔMÉS (FELLOWSHIP) LISTE DES COMPÉTENCES DE BASE Ce document se fonde sur les travaux du Comité de direction des fellowships

Plus en détail

frmnatation@gmail.com Note Fédération : Club : Licence : Photo Nom :... Prénom :... Renseignements personnels Nom et prénom : Date et lieu de naissance :.. Adresse :...... Club ou structure:... Tél :.

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 novembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 16 novembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 16 novembre 2005 Examen du dossier de la spécialité inscrite, pour une durée limitée, conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté

Plus en détail

FICHE D EXAMEN MEDICAL DE NON CONTRE-INDICATION APPARENTE A LA PRATIQUE DU SQUASH (Page 1 sur 5) DOSSIER MEDICAL CONFIDENTIEL

FICHE D EXAMEN MEDICAL DE NON CONTRE-INDICATION APPARENTE A LA PRATIQUE DU SQUASH (Page 1 sur 5) DOSSIER MEDICAL CONFIDENTIEL DU SQUASH (Page 1 sur 5) DOSSIER MEDICAL CONFIDENTIEL Remarque préalable : Pour les demandes de double surclassement, le certificat médical ne peut être délivré que par un médecin du Sport (titulaire du

Plus en détail

Réunion des animateurs sécurité

Réunion des animateurs sécurité Réunion des animateurs sécurité de Charente Maritime PROGRAMME Accueil des participants Présentation de l entreprise WESPER Actualité de la prévention (documentation ) Les Troubles Musculo Squelettiques

Plus en détail

Dans un souci de structuration permanente, TFB a créé son réseau médical et para médical.

Dans un souci de structuration permanente, TFB a créé son réseau médical et para médical. CREATION POLE MEDICAL TFB Dans un souci de structuration permanente, TFB a créé son réseau médical et para médical. Le but général de ce réseau est d offrir à l ensemble des membres de TFB une prise en

Plus en détail

MAGNOMEGATHERAPY system LIVRE BLANC THÉRAPEUTIQUE

MAGNOMEGATHERAPY system LIVRE BLANC THÉRAPEUTIQUE MAGNOMEGATHERAPY system LIVRE BLANC THÉRAPEUTIQUE Volume 1 - Octobre 2015 LE STRESS 90% des pathologies MAGNOMEGATHERAPY MAGNOMEGATHERAPY system La clé d une réussite thérapeutique! Déblocage vicéral global

Plus en détail

Entraînement des jeunes

Entraînement des jeunes «L activité physique est un facteur stimulant de la croissance chez l enfant. Cette activité lui est donc profitable physiquement, mais aussi intellectuellement et socialement. Tous les sports méritent

Plus en détail

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant

L arthrose. Mais il existe des lésions érosives précoces évoquant l existence d un cartilage arthrosique en dehors du cartilage vieillissant L arthrose L arthrose L arthrose est la plus fréquente des maladies articulaires et la principale source de handicap locomoteur. - Elle a longtemps été considérée comme une «usure dégénérative», liée à

Plus en détail

La réflexologie plantaire

La réflexologie plantaire La réflexologie plantaire Qu est-ce que la Réflexologie? La réflexologie est une science qui traite du principe qu il existe des zones réflexes dans les pieds et les mains qui correspondent à toutes les

Plus en détail

Lombalgie, mal de dos, Lumbago

Lombalgie, mal de dos, Lumbago Lombalgie, mal de dos, Lumbago Le site de Anthony Samoud ostéopathe Adresse du site : www.docvadis.fr/riviera.osteopathie mal de dos, lombalgie, lumbago Lombalgie : qu est-ce que c est? La lombalgie désigne

Plus en détail

Mobilisations générales

Mobilisations générales Plan du cours 1. Partie introductive 2. Terminologie articulaire 3. Mobilisations générales 4. Physiologie musculaire 5. Renforcement : travail musculaire 6. Etirements 7. Démarche thérapeutique 1 Mobilisations

Plus en détail

Face à l arthrose, mobilisons-nous pour rester mobiles! Luttons contre les idées reçues!

Face à l arthrose, mobilisons-nous pour rester mobiles! Luttons contre les idées reçues! Face à l arthrose, mobilisons-nous pour rester mobiles! rthrose Luttons contre les idées reçues! Une initiative de l ssociation Française de Lutte nti-rhumatismale Édito Que voulez-vous, l arthrose c est

Plus en détail

belchonock Depositphotos.com

belchonock Depositphotos.com Moi, une jambe (partie 1/2) courte!? belchonock Depositphotos.com Dans le domaine de la réadaptation, on observe de plus en plus des liens étroits entre des blessures mal guéries ou mal soignées et l apparition

Plus en détail

MEDECINE THERMALE ET FIBROMYALGIE

MEDECINE THERMALE ET FIBROMYALGIE MEDECINE THERMALE ET FIBROMYALGIE Origines du Thermalisme Les origines du thermalisme en France remontent aux bains grecs et romains, créés dans le pays à l époque de la domination romaine. La pratique

Plus en détail

Cursus. et Maternité. Savoirs traditionnels et médecine moderne au service de la maternité. Organisme fondé par le dr de Gasquet

Cursus. et Maternité. Savoirs traditionnels et médecine moderne au service de la maternité. Organisme fondé par le dr de Gasquet Cursus Sport, Périnée et Maternité Savoirs traditionnels et médecine moderne au service de la maternité Donner aux professionnels de la forme les connaissances et les outils nécessaires pour animer de

Plus en détail

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli

L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie. Dr Mehdi Roudesli L Institut Régional de Médecine du Sport de Haute Normandie Dr Mehdi Roudesli SPORT & SANTE Ou L activité physique en prévention primaire et tertiaire de différentes pathologies chroniques Introduction

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES www.msa59-62.fr TMS : définitions Les TMS regroupent un grand nombre de symptômes affectant les muscles, les tendons et les nerfs au niveau des articulations des membres

Plus en détail

MHW cherche les meilleures technologies dans le milieu de la rééducation, physiothérapie, physio-esthétique et médecine esthétique.

MHW cherche les meilleures technologies dans le milieu de la rééducation, physiothérapie, physio-esthétique et médecine esthétique. La société constituée en la dénomination de MHW est née de la collaboration d un spécialiste du secteur avec une expérience internationale dans le sport de haut niveau et Fisioline, une société fabricante

Plus en détail

ERGONOMIE MANUTENTION

ERGONOMIE MANUTENTION ERGONOMIE MANUTENTION Florie LARGEAU Kiné en neurologie Chu de Bicêtre MES OBJECTIFS Prévenir au lieu de guérir Amener une réflexion Pratiquer Pour les professionnels Les troubles musculo-squelettiques

Plus en détail

100 CAS CLINIQUES : STATISTIQUE SPÉCIALE

100 CAS CLINIQUES : STATISTIQUE SPÉCIALE 100 CAS CLINIQUES : STATISTIQUE SPÉCIALE TABLEAUX : Evolution de 11 symptômes courants suite à la rééquilibration occlusale par micro-meulages SOS. [Soustraction occlusale Séquentielle ] 1 Céphalées 2

Plus en détail

L activité physique et sportive

L activité physique et sportive L activité physique et sportive Les bienfaits de l APS Dans une société à fort développement technologique et où le paraître à son importance, l APS est un moyen de répondre efficacement à un déséquilibre

Plus en détail

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ

LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ LA RELATION ENTRE LA POSTURE ET LA SANTÉ Roger Sperry, Ph.D. ( Prix Nobel de physiologie ou médecine 1981) a découvert que 90 % de l'activité du cerveau est utilisée pour équilibrer notre corps dans le

Plus en détail

L OSTEOPATHIE VETERINAIRE

L OSTEOPATHIE VETERINAIRE L OSTEOPATHIE VETERINAIRE Origines de l'ostéopathie Les principes de l'ostéopathie furent développés pour la première fois en 1874 aux Etats-Unis par un médecin, le docteur Andrew Taylor Still. Dans un

Plus en détail

DOSSIER MEDICAL CONFIDENTIEL

DOSSIER MEDICAL CONFIDENTIEL DU SQUASH (Page 1 sur 5) DOSSIER MEDICAL CONFIDENTIEL Remarque préalable : Pour les demandes de triple surclassement, le certificat médical ne peut être délivré que par un centre de médecine du sport reconnu

Plus en détail

Générateur de mouvements

Générateur de mouvements Générateur de mouvements www.satisform.com LE CENTRE SATISFORM PRINCIPE DU CENTRE Le Centre Satisform est composé du SATISFORM, du ZENDOS, du MOBIDOS, du DOABDO, du QUADRISCHIO, ainsi que de l OSTEOSEAT.

Plus en détail

Cabinet Mission Prévention Santé ATELIERS SANTE & BIEN ETRE 2016 ASSOCIATIONS

Cabinet Mission Prévention Santé ATELIERS SANTE & BIEN ETRE 2016 ASSOCIATIONS Cabinet Mission Prévention Santé Alexandre MARIOTTI Praticien Manuel-Ergomome-Ergomotricien ATELIERS SANTE & BIEN ETRE 2016 ASSOCIATIONS MASSAGES CONFORT PREVENTIFS ART DE BOUGER : POSTURES & MOUVEMENTS

Plus en détail

COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE

COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE COMMENT AUGMENTER LA PRODUCTIVITÉ AU TRAVAIL: L'ERGONOMIE En guise d échauffement 2 EN GUISE D ÉCHAUFFEMENT SAVIEZ-VOUS QU UNE ACTIVATION EFFICACE EN MILIEU DE TRAVAIL DIMINUE JUSQU À 56% DES INCONFORTS.

Plus en détail

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :...

1. DOCUMENT A CONSERVER PAR LE MEDECIN EXAMINATEUR. Avez-vous déjà un dossier médical dans une autre structure, si oui laquelle :... Fiche d examen clinique pour la délivrance du Certificat d Absence de Contre-Indication CACI à la pratique du Sport LOISIR et en COMPETITION (tenir compte des contre-indications et recommandations de nos

Plus en détail

Je me renseigne sur. Qu est-ce qu une algodystrophie?

Je me renseigne sur. Qu est-ce qu une algodystrophie? Je me renseigne sur l algodystrophie L algodystrophie est caractérisée par l apparition de douleurs importantes au niveau ou près des articulations, à la suite généralement d un traumatisme physique tel

Plus en détail

De la Réflexologie des Nerfs (NR) à la Neurothérapie Manuelle (MNT)

De la Réflexologie des Nerfs (NR) à la Neurothérapie Manuelle (MNT) De la Réflexologie des Nerfs (NR) à la Neurothérapie Manuelle (MNT) Remarque. Dans ce document les termes «réflexologie des nerfs» et «neurothérapie manuelle» seront abréviés par «NR» et «MNT». «NR» comme

Plus en détail

Le confort assis, nouveau concept

Le confort assis, nouveau concept Le confort assis, nouveau concept Par le docteur François Rosanval Sommaire Avant propos (Page 3) À propos de l auteur (Page 4) Quelques rappels anatomiques (Page 5) Traitement de la position assise à

Plus en détail

1. Échelles de restrictions fonctionnelles

1. Échelles de restrictions fonctionnelles 1. Échelles de restrictions fonctionnelles Contenu : 1. Colonne lombo-sacrée (ou dorsale inférieure) 2. Colonne cervicale (ou dorsale supérieure) 3. Membres inférieurs 4. Membres supérieurs Objectifs :

Plus en détail

La notoriété et l image des ostéopathes

La notoriété et l image des ostéopathes Mai 2016 La notoriété et l image des ostéopathes Sondage Ifop pour Ostéopathes de France Contacts Ifop : Frédéric DABI Adeline MERCERON Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A

Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A Grands principes de Rééducation / Kinésithérapie Dr LOTITO G Pr BENSOUSSAN L, Pr VITON JM, Pr DELARQUE A Pôle de Médecine Physique et de Réadaptation et Médecine et Traumatologie du Sport Acte médical

Plus en détail

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège

Sémiologie et examen clinique du rachis. Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Sémiologie et examen clinique du rachis Dr G.BRANDS MEDECINE DE L APPAREIL LOCOMOTEUR CHC Liège Anatomie de la colonne vertébrale Axe central du corps Joue plusieurs rôles -support -mouvement du tronc

Plus en détail

FORMATION DE RÉFLEXOTHÉRAPEUTE

FORMATION DE RÉFLEXOTHÉRAPEUTE FORMATION DE RÉFLEXOTHÉRAPEUTE Techniques réflexes plantaire, palmaire, faciale et crânienne FORMATION DE REFLEXOTHERAPEUTE (Techniques réflexes plantaire, palmaire, faciale et crânienne) NANCY - 2017/2018

Plus en détail

1.1 Ma rencontre avec la réflexothérapie podale (RTP) et son développement ultérieur Histoire de la réflexothérapie podale 4

1.1 Ma rencontre avec la réflexothérapie podale (RTP) et son développement ultérieur Histoire de la réflexothérapie podale 4 Avant-propos à la cinquième édition allemande........................................ V Avant-propos à la première édition allemande......................................... VII Préface.......................................................................

Plus en détail

Céphalées chroniques Quotidiennes par abus médicamenteux

Céphalées chroniques Quotidiennes par abus médicamenteux Céphalées chroniques Quotidiennes par abus médicamenteux Un problème de santé publique méconnu Dr. Christian Lucas Dr Francine Hirszowski Framig III. - 2010/2015 Lanteri-Minet Valade Géraud Chauttard Radat

Plus en détail

LES BLESSURES DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de formation du PSG

LES BLESSURES DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de formation du PSG LES BLESSURES DU FOOTBALLEUR Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de formation du PSG Bien soigner, c est faire un diagnostic Le traitement puis la guérison rapide et sans

Plus en détail

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007

L abord kinésithérapique dans la PR. CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 L abord kinésithérapique dans la PR CH Louis Pasteur Dole septembre 2007 Introduction La kinésithérapie, avec l ergothérapie, la podologie et l appareillage, fait partie des spécialités mises en œuvre

Plus en détail

1 Définition du métier et glossaire

1 Définition du métier et glossaire Annexe I : Référentiel d activités et de compétences Préambule La description des activités et des compétences du métier d ostéopathe ne se substitue pas au cadre réglementaire. En effet, la plate-forme

Plus en détail

LES TECHNIQUES DE PHYSIOTHERAPIE

LES TECHNIQUES DE PHYSIOTHERAPIE LES TECHNIQUES DE PHYSIOTHERAPIE ET REEDUCATION FONCTIONNELLE Par l'utilisation raisonnée, dans un but thérapeutique, d'agents physiques appropriés (cryothérapie, pressothérapie, électrothérapie, ultrasons,

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs

Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs Anatomie fonctionnelle Les traumatismes sportifs Traumatismes osseux Traumatismes articulaires Traumatismes musculaires Fracture : Due à un choc ou à une torsion. - fracture fermée : os pas visible - fracture

Plus en détail

L instabilité rachidienne

L instabilité rachidienne L instabilité rachidienne Dr Pierre Coloma, neurochirurgien Dr Sébastien Le Pape, chirurgien orthopédiste + (In)stabilité : définitions Stabilité : capacité des vertèbres à rester cohésives lors des mouvements

Plus en détail

Les tables-rondes et journées de stages

Les tables-rondes et journées de stages Bien-être au travail et événements d'entreprises au vert Les tables-rondes et journées de stages Toutes vos tables rondes et tous vos stages sont assurés par une naturopathe diplômée, reconnue, ayant publié

Plus en détail

Déclaration des risques potentiels inhérents à un défi d aventure sportif

Déclaration des risques potentiels inhérents à un défi d aventure sportif Déclaration des risques potentiels inhérents à un défi d aventure sportif Ceci est une déclaration vous informant des risques potentiels inhérents à la préparation et la pratique d un défi d aventure sportif.

Plus en détail

Pourquoi manque-t-on facilement de fer, élément essentiel à la vie?

Pourquoi manque-t-on facilement de fer, élément essentiel à la vie? Pourquoi manque-t-on facilement de fer, élément essentiel à la vie? Quelles sont les causes et les conséquences de la carence en fer? TAPEZ ICI POUR VOIR LE PRODUIT Généralités sur la pathologie Le fer

Plus en détail

Les tendinopathies. Dr J-P Charbonnier - MPR - Centre Albert Trillat - Lyon - DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport - Avril 2015

Les tendinopathies. Dr J-P Charbonnier - MPR - Centre Albert Trillat - Lyon - DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport - Avril 2015 Les tendinopathies Dr J-P Charbonnier - MPR - Centre Albert Trillat - Lyon - DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport - Avril 2015 Une tendinopathie est l'état pathologique d'un tendon

Plus en détail

Définition d'une lombalgie

Définition d'une lombalgie Définition d'une lombalgie Une lombalgie est un terme médical quelque peu générique désignant des douleurs en bas du dos et plus précisément au niveau des lombaires. La lombalgie est une affection très

Plus en détail

La Rhizarthrose. Définition. Examens Complementaires

La Rhizarthrose. Définition. Examens Complementaires La Rhizarthrose Définition La rhizarthrose ou arthrose de la base du pouce est une pathologie très fréquente, souvent bien tolérée, qui touche 20% des femmes. Elle correspond à l usure chronique du cartilage

Plus en détail

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur

Soins palliatifs et Ostéopathie. Prise en charge alternative de la douleur Soins palliatifs et Ostéopathie Prise en charge alternative de la douleur DÉFINITION Méthode thérapeutique jeune qui consiste, «dans une compréhension globale du patient, à prévenir, diagnostiquer, et

Plus en détail

Département d Anesthésie-Réanimation, Consultation de la douleur, Laon (France) XXIIe JARP, 17/06/2005 1

Département d Anesthésie-Réanimation, Consultation de la douleur, Laon (France) XXIIe JARP, 17/06/2005 1 Département d Anesthésie-Réanimation, Consultation de la douleur, Laon (France) XXIIe JARP, 17/06/2005 1 Définition de la DOULEUR La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

CÉPHALÉES ET MIGRAINE. Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris

CÉPHALÉES ET MIGRAINE. Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris CÉPHALÉES ET MIGRAINE Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris AMIFORM 17 et 18 Octobre 2012 GÉNÉRALITÉS Pathologie fréquente souvent sous estimée or : Menace parfois vitale Pronostic

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION

GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION GUIDE DES BONNES PRATIQUES DE MANUTENTION Sommaire Présentation 4 La colonne vertébrale, solidité et souplesse 6 Le disque intervertébral, un fantastique amortisseur 8 Un seul dos, plusieurs maux 10 Utiliser

Plus en détail

Efficacité du programme OstéArt pro dans la prévention des TMS du membre supérieur. Thierry MARC et Marie-Claire MICHELON

Efficacité du programme OstéArt pro dans la prévention des TMS du membre supérieur. Thierry MARC et Marie-Claire MICHELON Efficacité du programme OstéArt pro dans la prévention des TMS du membre supérieur Thierry MARC et Marie-Claire MICHELON Qu est-ce qu un TMS? Affections péri-articulaires Douleur + gêne fonctionnelle Déséquilibre

Plus en détail

Brochure réalisée par l Alliance Nationale Contre l Arthrose, et de l Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale

Brochure réalisée par l Alliance Nationale Contre l Arthrose, et de l Association Française de Lutte Anti-Rhumatismale La plateforme officielle de solutions dédiées à l rthrose. fin d améliorer la connaissance de l arthrose et d optimiser le suivi des patients arthrosiques, l FLR a souhaité mobiliser les différents acteurs

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION APRES INTEGRATION DANS LE GRADE DE KINESITHERAPEUTE DE SANTE PUBLIQUE

PROGRAMME DE FORMATION APRES INTEGRATION DANS LE GRADE DE KINESITHERAPEUTE DE SANTE PUBLIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE INSTITUT NATIONAL PEDAGOGIQUE DE LA FORMATION PARAMEDICALE HUSSEIN - DEY PROGRAMME

Plus en détail

La préparation à l'accouchement

La préparation à l'accouchement 05/09/2011 - Par Sabine Vaillant La préparation à l'accouchement Yoga, séances en piscine, sophrologie, homéopathie... De nombreuses et différentes préparations à l'accouchement sont proposées lors d'une

Plus en détail

Introduction à la lutte antidopage. Miriame Fellag Nutritonniste du sport

Introduction à la lutte antidopage. Miriame Fellag Nutritonniste du sport Introduction à la lutte antidopage Dopage? Responsabilité du sportif Substances et Procédés dopants Utilisation de substances ou de procédés visant à modifier artificiellement les capacités d un sportif,

Plus en détail

Blessures / Types. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires

Blessures / Types. Lésions osseuses Lésions musculaires Lésions tendineuses et ligamentaires Traumatologie Blessure D après la littérature, on définit une blessure comme étant à l origine d un arrêt d au moins 3 jours de l activité sportive, dû à une surcharge. Elle peut toucher l articulation,

Plus en détail

Les atteintes articulaires entorses et luxations

Les atteintes articulaires entorses et luxations Les atteintes articulaires entorses et luxations Rappel anatomique L articulation est la jonction de 2 ou plusieurs pièces osseuses par des structures de maintien formant une cavité articulaire bien étanche

Plus en détail

Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour. Jean-Yves Maigne Médecine Physique

Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour. Jean-Yves Maigne Médecine Physique Quel examen clinique chez le douloureux du dos? Et pour quoi faire? Jean-Yves Maigne Médecine Physique 1 ère étape : le triage Rechercher des signes d alerte Avoir l esprit en éveil à chaque fois que l

Plus en détail

DOULEURS et AMPUTATION DE MEMBRE. Amiens, 23 et 24 mai 2013

DOULEURS et AMPUTATION DE MEMBRE. Amiens, 23 et 24 mai 2013 DOULEURS et AMPUTATION DE MEMBRE Amiens, 23 et 24 mai 2013 Causes d amputation Ischémies non revascularisables Traumatismes graves Infections et lésions chroniques Déformations non appareillables Certaines

Plus en détail

Un vertige est une illusion de déplacement qui donne la sensation que l environnement tourne autour de vous ou que vous tourner dans l espace.

Un vertige est une illusion de déplacement qui donne la sensation que l environnement tourne autour de vous ou que vous tourner dans l espace. J ai des vertiges Tout tourne autour de vous? Il s agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir

Plus en détail

Qu est-ce que le massage Amma?

Qu est-ce que le massage Amma? Qu est-ce que le massage Amma? Basé sur les principes de la médecine japonaise et chinoise, le massage Amma est une technique corporelle de détente et de relaxation tenant, à la fois, de la réflexologie,

Plus en détail

TCC appliquée aux lombalgies chroniques

TCC appliquée aux lombalgies chroniques TCC appliquée aux lombalgies chroniques Introduction 1er cause d invalidité chez les moins de 40ans 1ere cause d arrêt de travail Dans la très grande majorité des cas la lombalgie aigue disparaît dans

Plus en détail

Qui. fait. quoi? Guide des professionnels médicaux et paramédicaux

Qui. fait. quoi? Guide des professionnels médicaux et paramédicaux Qui fait quoi? Guide des professionnels médicaux et paramédicaux La sclérose en plaques (SEP) est une maladie complexe qui peut se manifester par une multitude de symptômes et de façon différente pour

Plus en détail

LA CONSULTATION DE LA DOULEUR CHRONIQUE. Centre Hospitalier de Charleville Mézières

LA CONSULTATION DE LA DOULEUR CHRONIQUE. Centre Hospitalier de Charleville Mézières LA CONSULTATION DE LA DOULEUR CHRONIQUE Centre Hospitalier de Charleville Mézières LA DOULEUR C est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable associée à une lésion tissulaire réelle ou potentielle

Plus en détail

Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents

Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents Dorso-lombalgies chroniques chez les adolescents CEFOP 28/04/2011 Dr BRANDS Geoffrey Médecine de l appareil locomoteur CHC Liège Epidémiologie Surtout pendant l adolescence Prévalence cumulée :30à50% Corrélation

Plus en détail

Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014

Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014 Rééducation Périnéale : Prescription post-natale systématique? Dominique Barranger-Adam, sage-femme RSN Novembre 2014 L humain = Bipède, prototype expérimental. Un centre de gravité situé dans le petit

Plus en détail

lombalgie! J agis sur ma dos activité mobilité lumbago tour de rein activité physique douleur posture assouplissements renforcement musculaire

lombalgie! J agis sur ma dos activité mobilité lumbago tour de rein activité physique douleur posture assouplissements renforcement musculaire douleur posture J agis sur ma lombalgie! activité physique mobilité activité renforcement musculaire dos tour de rein assouplissements lumbago Retrouvez dans ce guide des conseils pour soulager votre lombalgie.

Plus en détail

Thèmes et actions de l e-dpc

Thèmes et actions de l e-dpc Thèmes et actions de l e-dpc 2016 Les addictions Le cannabis augmente-t-il le risque d autres drogues chez l adolescent? Tabac : état des lieux, de la dépendance au sevrage Repérage de la consommation

Plus en détail

Douleur et handicap. - «Hand in the cap» - Classification internationale des maladies, OMS, CIM.

Douleur et handicap. - «Hand in the cap» - Classification internationale des maladies, OMS, CIM. Douleur et handicap - «Hand in the cap» - Classification internationale des maladies, OMS, 1970. CIM. - Classification internationale des déficiences, incapacités, handicaps. CIDIH. - Déficience : - perte

Plus en détail

La chute chez les personnes de 65 ans et plus. Document à l usage des médecins généralistes

La chute chez les personnes de 65 ans et plus. Document à l usage des médecins généralistes La chute chez les personnes de 65 ans et plus Document à l usage des médecins généralistes 1. Les personnes âgées, un public prioritaire En Belgique, comme dans de nombreux pays industrialisés, on observe

Plus en détail

Troubles Musculo Squelettiques (TMS)

Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Prévention Conseils Troubles Musculo Squelettiques (TMS) Mutuelle des agents de la Fonction Publique Les troubles musculosquelettiques (tms) Les 3 grandes causes de TMS 1 2 Facteurs mécaniques Gestes répétés,

Plus en détail

Fibromyalgie. Qu est-ce que la fibromyalgie?

Fibromyalgie. Qu est-ce que la fibromyalgie? Fibromyalgie Qu est-ce que la fibromyalgie? La fibromyalgie se manifeste par de la douleur généralisée dans les muscles, les ligaments et les tendons. Les ligaments et les tendons rattachent les muscles

Plus en détail

SKI : Risque de blessures aux sports d'hiver, comment les éviter avec un entrainement adapté sur Power Plate!

SKI : Risque de blessures aux sports d'hiver, comment les éviter avec un entrainement adapté sur Power Plate! SKI : Risque de blessures aux sports d'hiver, comment les éviter avec un entrainement adapté sur Power Plate! Des millions de Français prennent la direction des stations de sports d hiver Chaque année

Plus en détail