TD2 Thermodynamique TSI 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TD2 Thermodynamique TSI 2"

Transcription

1 1 e principe Exercice 1 : Grandeur différentielle totale exacte et forme différentielle Un gaz parfait ( = ) de moles, subit deux transformations différentes AC 1B ou AC 2B d un même état initial (, ) vers un même état final (2, 2 ). = Le transfert thermique nous est donné par l application du premier principe : = Donc, ces grandeurs extensives vérifient : = = 1 En utilisant l équation d état des gaz parfaits : = 1 (2 ) = 1 Et : = = = 2 1 (2 ) = 2 1 = 2 Le transfert thermique nous est donné par l application du premier principe : = Donc, ces grandeurs extensives vérifient : = = 1 En utilisant l équation d état des gaz parfaits : = 1 (2 ) = 1 Et : = = 2 1 (2 ) = La transformation AC 1B constituée d une isobare AC 1 et d une isochore C 1B - La transformation AC 2B constituée d une isochore AC 2 et d une isobare C 2B = = (2 + ) 1 = = (1 + 2) 1 Toutes ces transformations isobares sont supposées mécaniquement réversibles. a) Calculer, pour chaque transformation, le travail et le transfert thermique reçu par le gaz de la part du milieu extérieur en fonction de, et Les hypothèses sont donc : - gaz parfait (idéal) : énergie interne fonction uniquement de la température et les capacités calorifiques sont constantes ( = = ) - la transformation est mécaniquement réversible, le travail des forces de pression extérieure est donc intégralement transmis au gaz. Donc pas de frottement solide et le piston est déplacé de manière quasistatique assurant l égalité des pressions = alors = transformation AC 1B Le travail est donné par : = + = 0 car la transformation est isochore = (2 ) = car la transformation est isobare à la pression transformation AC 2B Le travail est donné par : = + = 0 car la transformation est isochore = 2 (2 ) = 2 car la transformation est isobare à la pression b) Calculer la variation d énergie interne pour les deux transformations AB. On peut calculer la variation d énergie interne en suivant les deux chemins possibles : = + = + (2 + ) 1 = 1 (2 + ( 1)) = 3 1 = + = 2 + (1 + 2) 1 = ( 1) 1 = 3 1 c) Remplir le tableau. Identifier alors les grandeurs différentielles totales exactes et totales inexactes Chemin AC 1B Chemin AC 2B Cycle complet AC 1BC 2B

2 Transfert thermique Travail Energie interne = 1 (2 + ) = = 3 1 = 1 (1 + 2) = 2 = 3 1 = = = 0 On voit clairement que le transfert thermique et le travail sont associés à des formes différentielles. L énergie interne est en revanche associée une grandeur différentielle exacte. Exercice 2 : Transformations irréversibles? 2 Nd principe Données : On représente ci-dessous les fonctions 1 et en fonction de > 0 Il faut donc imaginer un piston bloqué enfermant un gaz. Les parois diathermanes sont, par exemple, plongées dans un récipient remplie d eau chaude. b) Avec une analyse qualitative, prévoir si cette transformation est réversible. Justifier. On a clairement un système thermoélastique contenu dans un réacteur thermomécanique fermé à parois fixes et diathermanes : l équilibre thermique n est pas réalisé. Nous avons donc une inhomogénéité de la température conduisant à une irréversibilité de la transformation. c) Evaluer le travail des forces de pression et le transfert thermique Le travail des forces de pression (qui est le seul travail mis en jeu ici) est nul. Le transfert thermique s identifie directement à la variation d énergie interne : = d) Calculer la variation d entropie La variation d entropie est donnée à l aide de l identité thermodynamique : = + Dans cette transformation isochore : = Transformation monotherme isochore : On considère moles de gaz parfait ( = ) enfermés dans un cylindre muni d un piston et subissant une transformation monotherme : les échanges thermiques ne se font qu avec un seul thermostat. a) La transformation est isochore et fait passer la température initiale à la valeur >. Décrire le dispositif (paroi du récipient, extérieur). Dans un premier temps, on peut chercher à nommer cette transformation On ne peut pas parler de compression ou de détente (pas de modification du volume). En revanche, une transformation sera possible si un paramètre extérieur est en déséquilibre avec le système : il s agit de la température. La transformation est un chauffage au contact d une température unique maintenue par un thermostat. e) Calculer l entropie d échange Par définition : = = = ( ) f) Exprimer l entropie créée. Conclusion = = ( ) = ( 1 + ) = 1 + Avec =. On peut alors étudier cette fonction en comparant deux fonctions : et 1 :

3 On a donc une transformation isobare, pour laquelle on a un travail des forces de pression (avec un mouvement quasistatique et sans frottement du piston) donné par : = ( ) Le transfert thermique de cette transformation isobare est rapidement donné par l enthalpie : = = On peut alors affirmer que pour toute température, la transformation isochore monotherme est irréversible. Transformation monotherme isobare : On considère moles de gaz parfait ( = ) enfermés dans un cylindre muni d un piston et subissant une transformation monotherme : les échanges thermiques ne se font qu avec un seul thermostat a) La transformation est isobare (à la pression ) et on fait passer de manière mécaniquement réversible le gaz de son volume initial (température ) à un volume final < (température finale ). Décrire le dispositif (paroi du récipient, extérieur). S agit-il d une compression? Dans un premier temps, on peut chercher à nommer cette transformation. On ne peut pas parler de compression ou de détente (pas de modification de la pression). En revanche, une transformation sera possible si un paramètre extérieur est en déséquilibre avec le système : il s agit de la température. La transformation est un refroidissement au contact d une température unique maintenue par un thermostat avec des parois diathermanes. Comme la transformation est réversible mécaniquement, l égalité des pressions (intérieure et extérieure) est assurée. On réalise donc un refroidissement isobare en mettant en contact la paroi mobile avec l extérieur et immergeant le reste du système dans un bain d eau froide. b) Avec une analyse qualitative, prévoir si cette transformation est réversible. Justifier. On a un système thermoélastique contenu dans un réacteur thermomécanique présentant un déséquilibre de température avec l extérieur. Il y a donc à coup sûr irréversibilité. c) Evaluer le travail des forces de pression et le transfert thermique d) Calculer la variation d entropie A l aide de l identité thermodynamique : = = ; = e) Calculer l entropie d échange Par définition : = = ; = ( ) f) Exprimer l entropie créée. Conclusion = = ( ) = ( 1 + ) = 1 + Avec =. On peut alors étudier cette fonction en comparant deux fonctions : et 1 : On peut alors affirmer que pour toutes températures, la transformation isobare monotherme est irréversibles. Exercice 3 : Transformation réversibles? Transformation isotherme : On fait passer moles de gaz parfait ( = ) d un volume initiale (température ) à un volume final < (température finale ) dans un réacteur thermomécanique dépourvu de frottement au cours d une transformation isotherme.

4 a) Décrire le réacteur et la nature de la transformation. Il s agit d une compression impliquant des parois diathermanes en contact permanent avec un thermostat permettant de maintenir une température unique. Pour que cet équilibre thermique avec l extérieur soit possible, l expérience est nécessairement quasistatique donc lente b) Avec une analyse qualitative, prévoir si cette transformation est réversible. Justifier. On a un équilibre thermique et mécanique pour ce système contenu dans un réacteur thermomécanique sans frottement, il n y a donc aucune source d irréversibilité. On a : c) Evaluer le travail des forces de pression et le transfert thermique = = Et le transfert thermique est donné à partir du 1 e principe : = = d) Calculer la variation d entropie A l aide de l identité thermodynamique : = = = e) Calculer l entropie d échange L entropie d échange vaut : = f) Exprimer l entropie créée. Conclusion L entropie créée est nulle. La transformation est donc bien réversible. Transformation adiabatique : On fait passer moles de gaz parfait ( = ) de manière mécaniquement réversible d un volume initiale (température ) à un volume final < (température finale ) dans un réacteur thermomécanique dépourvu de frottement au cours d une transformation adiabatique. a) Décrire le réacteur et la nature de la transformation. Cette fois les parois sont athermanes, le piston est en mouvement quasistatique, assurant l équilibre mécanique. La température du milieu extérieur n influe pas ici (équilibre interne). Il s agit donc d une compression qui s accompagne d une augmentation de la température. b) Avec une analyse qualitative, prévoir si cette transformation est réversible. Justifier. Pas de déséquilibre mécanique et équilibre thermique interne, donc pas de source d irréversibilité (pas de frottement n ont plus) c) Donner l expression de température subie par le gaz en fonction de,, et On a =. Donc = = 1 d) Evaluer le travail des forces de pression en fonction de thermique.,, et et le transfert = 0 Et le travail s obtient à l aide du 1 e principe : = = () e) Calculer la variation d entropie Avec l identité thermodynamique : = + = + = + = 0 f) Calculer l entropie d échange = 0 g) Exprimer l entropie créée. Conclusion Aucune entropie créée, donc la transformation est bien réversible Exercice 4 : Expérience historique : La détente de Joule-Gay Lussac La détente de Joule-Gay Lussac est une détente rapide d un gaz comprimé dans une enceinte (à gauche) dans une enceinte plus grande (gauche+droite), la partie de

5 droite étant initialement vide. L ensemble est thermiquement isolé et les parois sont rigides Etude d un système fermé Exercice 5 : Moteur essence et moteur diesel 1) Prévoir qualitativement si une telle transformation est réversible. Le système présente clairement une inhomogénéité des pressions : la transformation est irréversible 2) Donner l expression de la variation d énergie interne = + Il s agit de moteurs à explosion ou encore appelés moteurs à combustion interne. Bien qu ils ne soient pas réellement des systèmes fermés, leur étude peut être modélisée en leurs appliquant le formalisme de ces systèmes (on ne tiendra pas compte des phases d admission et de refoulement). A) Moteur essence L agent thermique est un mélange air-essence. Au cours du cycle, la nature du fluide varie, d abord mélange combustible inhomogène, il devient ensuite gaz de combustion, selon une équation du type : Il faut clairement voir que le système c est l ensemble {gaz+vide} et que le travail des forces de pression extérieures au système est nul (l action de freinage que peut exercer, au cours de la détente, le gaz déjà présent dans le récipient initialement vide sur celui encore comprimé du récipient n est pas une action extérieur au système). Les parois calorifugées et = 0 implique alors = = 0 2 () + 25() = 16() + 18 () La réaction montre que le dioxygène doit être en proportion plus importante, de plus, l oxygène intervient pour 20% dans la composition de l air. 3) Que pouvons-nous affirmer sur la variation de température dans cas d une détente de Joule- Gay Lussac réalisée avec un gaz parfait? Pour un gaz parfait () donc si = 0 aucune variation de température n est observable en théorie 4) Préciser comment cette expérience à permis de vérifier, pour un gaz réel basse pression assimilé à un gaz parfait, la 1 e loi de Joule : l énergie interne d un gaz parfait ne dépend que de la température. De manière générale : = + Ici : = 0 Or 0, donc = Si expérimentalement = 0 alors = 0 et () 5) Exprimer la variation d entropie des moles de gaz parfait, l entropie d échange et créée en fonction du volume initial et final. Interpréter. On assimile donc en 1 e approximation le mélange (combustible-gaz) à un gaz qui sera également supposé parfait. La source chaude (réaction chimique exothermique) et la source froide (circuit de refroidissement) seront assimilées à des thermostats au contact de la chambre. Le travail peut être échangé à l aide d un piston mobile (lui-même relié par une bielle à une came excentrique qui permet la conversion du mouvement de translation en mouvement de rotation de l arbre moteur) = + = = = La transformation est bien irréversible.

6 3) A la suite de ce chauffage, le gaz se détend de manière adiabatique (transfert thermique lent) et mécaniquement réversible. C est au cours de cette étape que le moteur produit réellement du travail. Donner l expression de la température en fonction de, et. Les grandeurs physiques seront affectées d un indice correspondant à leur valeur au point du cycle considéré (B, C, D ou E). On considère la transformation de moles de gaz parfait dont la capacité calorifique à volume constant est notée. 1) On va étudier la phase de compression BC du mélange supposé gazeux et parfait. Cette compression mécaniquement réversible s effectue suffisamment vite pour qu aucun transfert thermique ne se fasse, nous la supposerons donc également adiabatique. Donner l expression de la température en fonction de, et Cette transformation est donc en équilibre mécanique mais aussi en équilibre thermique interne. L absence de frottement la rend donc réversible. La transformation est donc adiabatique et réversible, nous pouvons utiliser les formules de Laplace : Donc : = = = = 2) L explosion est déclenchée par une bougie ce qui entraîne un chauffage du gaz. Comment peut-on qualifier la transformation CD? Donner l expression de la quantité de chaleur reçue par le gaz en fonction capacité calorifique du gaz, et. de la La transformation CD est un chauffage isochore (que l on sait être une transformation irréversible par déséquilibre thermique). Cette transformation à volume constant est associée à une quantité de chaleur mise en jeu mesurée par la variation d énergie interne : = ( ) Cette transformation est donc en équilibre mécanique mais aussi en équilibre thermique interne. L absence de frottement la rend donc réversible. La transformation est donc adiabatique et réversible, nous pouvons utiliser les formules de Laplace : Donc : = = = = 4) On effectue ensuite un retour à l état initial en considérant l ouverture de la soupape d éjection comme équivalent à une transformation isochore. Déterminer la quantité de chaleur reçue par le gaz en fonction de la capacité calorifique du gaz et Cette transformation à volume constant est associée à une quantité de chaleur mise en jeu mesurée par la variation d énergie interne : = ( ) 5) Donner l expression du rendement de ce moteur en fonction des températures,, et. Le rendement de ce moteur est donné par : = = + = 1 + = 1 + ( ) ( ) 6) Montrer ensuite que ce rendement est indépendant de la température mais juste fonction de =. En déduire alors comment augmenter le travail que pourra délivrer la machine. Faire un calcul de rendement en prenant = et = 9 En utilisant les résultats précédents : = 1 + ( ) = 1 = 1

7 AN : = 7) Exprimer le rendement du moteur de Carnot ditherme qui serait au contact des mêmes thermostats. Comparer ce rendement au cycle étudié précédemment (appelé cycle Beau de Rochas). Le cycle ditherme équivalent serait associé à une source chaude de température et une source froide de température. Nous avons vu que le rendement du cycle réversible de Carnot était alors donné par = 1 donc ici : = 1. On peut également exprimer le cycle Beau de Rochas en fonction de la température : = 1 = 1 et comme < alors on retrouve l énoncé du second principe selon Carnot. - Toutes les transformations sont supposées mécaniquement réversibles. - Les phases AB et CD sont adiabatiques. - La phase d injection BC est isobare. - La phase d échappement DA est assimilée à une simple remise à la pression et à la température atmosphérique à volume contant. 1) Tracer le cycle de Clapeyron () On a donc : 2) Donner l expression de la température en fonction de =, et. Et exprimer en fonction de et B) Moteur diesel : Dans un moteur diesel, l air admis dans le cylindre par la soupape d admission est comprimé seul lorsque le piston remonte de (appelé également Point Mort Bas (PMB)) à (appelé également Point Mort Haut(PMH)). Le carburant, peu inflammable, n est injecté dans le cylindre qu en fin de compression (point B) où la température et la pression sont suffisamment élevées pour que le mélange (air-carburant) s enflamme spontanément sans étincelle (absence de bougie d allumage) : 2 C 16H O 2 32 CO H 2O Le débit du carburant injecté est alors réglé pour que la pression reste constante pendant le début de la descente du piston jusqu à un volume (point C). On posera =. La descente du piston du point C au PMB (point D) se poursuit sans injection. Le retour à l état initial (point A) se fait par ouverture de la soupape d échappement. Les hypothèses thermodynamiques pour l étude de ce cycle sont les suivantes : - La quantité de carburant injecté est négligeable ce qui nous permet de considérer le système comme fermé pendant le cycle. Le gaz sera considéré comme parfait. Cette transformation est donc en équilibre mécanique mais aussi en équilibre thermique interne. L absence de frottement la rend donc réversible. La transformation est donc adiabatique et réversible, nous pouvons utiliser les formules de Laplace : Donc : = = = = = = = = 1 3) Donner une relation entre et à l aide l équation d état des gaz parfaits en C et B D après la loi des gaz parfaits : = soit : = Et : = soit : = Entre BC, nous avons une transformation isobare :

8 = = 4) Exprimer le rendement de ce moteur en fonction uniquement de, et γ (on va considérer la transformation de moles de gaz parfait) L énergie interne est extensive donc : + = 0 L absence de travail des forces de pression donne alors : = et = L identité thermodynamique donne également = et = A l aide des résultats précédents : = = + 1 = 1 + ( 1) = 1 + = 1 + ( ) ( ) 1 = 1 + ( 1) = (1 ) ( 1) 5) Le rendement thermodynamique des moteurs diesel est légèrement meilleur que celui des moteurs à essence, cependant le moteur diesel est de plus en plus critiqué, pourquoi? C est un moteur polluant, à l entretien coûteux et le prix du diesel est de plus en plus proche de celui de l essence L entropie est extensive donc : = + 0 soit + 0 et 0 Ainsi si > alors < 0 Question 2 : le second principe démontre l inexistence de la machine cyclique monotherme On considère un fluide réalisant un cycle de transformations (avec donc un retour à l état initial à chaque cycle) au contact d une seule source de chaleur supposée thermostatée à la température. En utilisant l énoncé du second principe proposé dans le cours, retrouver l énoncé de Kelvin du second principe : il n existe pas de moteur fonctionnant de manière cyclique thermostat. qui produise du travail à partir d un seul = 0 sur un cycle et + = 0 soit =. Or le second principe affirme que = 0 = + donc 0 et 0 Questions de réflexion Question 1 : le second principe est un principe d évolution On considère un système constitué de deux gaz répartis dans deux compartiments distincts. Le système est isolé de l extérieur, toutes les parois sont fixes et les gaz sont séparés par une paroi diathermane. On note et les températures respectives des deux gaz au cours de la transformation avec >. On notera et les transferts thermiques algébriques échangés par les deux compartiments. En utilisant l énoncé du second principe proposé dans le cours, retrouver l énoncé de Clausius du second principe : il n existe pas de processus dont le seul effet serait un transfert thermique d une source froide vers une source chaude. L application du premier principe donne : = 0 puisque le système est isolé. Question 3 : travail et transfert thermique ne sont pas équivalents 1) Quel est le principe d une résistance de chauffage? Quelle peut être son rendement? 2) La machine monotherme n existant pas, considérons alors une machine cyclique ditherme (système au contact de deux thermostats). Notre système thermodynamique perçoit alors deux transferts thermiques et au cours du cycle par chaque thermostat aux températures respectives et <. Montrer alors que la conversion intégrale de la chaleur en travail est impossible. 3) Comment améliorer les performances d une machine ditherme cyclique (et donc limiter la dégradation de l énergie). Une résistance chauffage peut convertir intégralement un travail électrique en un transfert thermique par effet Joule.

9 En utilisant une machine cyclique ditherme alors, au cours d un cycle : = 0 = + + Et + 0 d après le second principe donc : soit donc 1. Le meilleur des rendements est obtenu dans le cas d une machine effectuant des transformations réversibles. Ainsi l entropie créée permet d apprécier la dégradation de l énergie en mesurant l irréversibilité des transformations. Questions 4 : Entropie d un système isolé Montrer que l entropie d un système isolé siège d une transformation ne peut que croître. Que peut-on affirmer à l état d équilibre? D après le second principe : = 0 cette augmentation cesse à l équilibre (plus de transformation).

TD2 Thermodynamique TSI 2

TD2 Thermodynamique TSI 2 1 e principe Dans un diagramme de Clapeyron, on a : Exercice 1 : Grandeur différentielle totale exacte et forme différentielle Un gaz parfait ( = = 1,4 8,3.. ) de moles, subit deux transformations différentes

Plus en détail

TD2 Thermodynamique TSI 2

TD2 Thermodynamique TSI 2 1 e principe Dans un diagramme de Clapeyron, on a : Un gaz parfait ( = = 1,4 8,3.. ) de moles, subit deux transformations mécaniquement réversibles mais différentes, notées respectivement (1) et (2), d

Plus en détail

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2 Document 1 : Force conservative et non conservative, différentielle totale exacte et forme différentielle Examinons le travail de deux forces dans deux situations : Travail du poids :. Soit : ( ) ( ) On

Plus en détail

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI 2 Document 1 : Force conservative et non conservative, différentielle totale exacte et forme différentielle Examinons le travail de deux forces dans deux situations : Travail du poids :. Soit : ( ) ( ) On

Plus en détail

Révisions de thermodynamique de première année. 2 Questions de cours classiques sur le premier principe

Révisions de thermodynamique de première année. 2 Questions de cours classiques sur le premier principe TD - Révisions de thermodynamique de première année STATIQUE DES FLUIDES 1 Barrage 1. Déterminer la force de pression s exerçant par l air sur un barrage droit, vertical, de hauteur h et de largeur L.

Plus en détail

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI

Documents_de_cours Chapitre 2_thermodynamique TSI Document 1 : Force conservative et non conservative, différentielle totale exacte et forme différentielle Examinons le travail de deux forces dans deux situations : Travail du poids : =.= = = ( ) = ( )

Plus en détail

Thermodynamique 4 Machines thermiques

Thermodynamique 4 Machines thermiques Table des matières 1 Définitions et conventions 2 1.1 Machine à vapeur de Watt........................ 2 1.2 Machine thermique............................ 2 1.3 Définition qualitative du rendement...................

Plus en détail

MACHINES THERMIQUES. Une machine monotherme, c'est-à-dire en contact avec une seule source de chaleur, peut se schématiser comme suit :

MACHINES THERMIQUES. Une machine monotherme, c'est-à-dire en contact avec une seule source de chaleur, peut se schématiser comme suit : MACHINES THERMIQUES I. Qu est-ce qu une machine thermique? On appelle machine thermique un dispositif destiné à réaliser des transferts d énergie, quelle que soit leur nature (travail ou transfert thermique).

Plus en détail

PC - TD Révisions de thermodynamique de sup 1

PC - TD Révisions de thermodynamique de sup 1 Rappels de cours PC - TD Révisions de thermodynamique de sup 1 Les principes de la thermodynamique 1. Énoncer le premier principe de la thermodynamique. 2. Rappeler le principe de la détente de Joule gay

Plus en détail

Mme LAVIELLE BCPST 1 Chimie/Physique Toulouse-Auzeville 2014/2015. a. Exemple du moteur à explosion (moteur quatre temps)

Mme LAVIELLE BCPST 1 Chimie/Physique Toulouse-Auzeville 2014/2015. a. Exemple du moteur à explosion (moteur quatre temps) Mme LAVIELLE BCPST 1 Chimie/Physique Toulouse-Auzeville 2014/2015 CORRECTION ANNEXE : Exemples de machines thermiques usuelles 1. Sans changements d état dans le cycle a. Exemple du moteur à explosion

Plus en détail

TD 22 Machines thermiques

TD 22 Machines thermiques hermodynamique D 22 Machines thermiques Exercice uestion de cours eut-on réaliser un moteur thermique, une machine frigorifique, ou une pompe à chaleur (pompe thermique) à partir d un fluide décrivant

Plus en détail

I. Deux chemins. II. Détente d un gaz parfait

I. Deux chemins. II. Détente d un gaz parfait P.C.S.I. 2 Exercices sur le premier principe de thermodynamique I. Deux chemins On considère n = 0, 5 mol d un gaz parfait diatomique enfermé dans un cylindre subissant une transformation de l état 1:

Plus en détail

Thermodynamique. Chapitre 4 : Machines thermiques. 1 Machines thermiques

Thermodynamique. Chapitre 4 : Machines thermiques. 1 Machines thermiques Thermodynamique Chapitre 4 : Machines thermiques Sommaire 1 Machines thermiques 1 1.1 Machines thermiques cycliques........................................ 1 1.2 Distinction moteur / récepteur........................................

Plus en détail

Machines thermiques. Exercice 1 : Cycle de Lenoir d un récepteur thermique

Machines thermiques. Exercice 1 : Cycle de Lenoir d un récepteur thermique Machines thermiques Exercice 1 : Cycle de Lenoir d un récepteur thermique Une mole de gaz parfait, caractérisé par le coefficient 𝛾 = 𝐶 /𝐶 constant, subit les transformations suivantes : - une détente

Plus en détail

2) Une mole d air subit une transformation où il évolue d un état ( ) à un état (

2) Une mole d air subit une transformation où il évolue d un état ( ) à un état ( Dans ce problème, l air est considéré comme un gaz parfait constitué de deux gaz parfaits diatomiques dont les proportions en masse sont de 21% de dioxygène de masse molaire et de 79% de diazote de masse

Plus en détail

Td thermodynamique 3: 1 er principe de la thermodynamique

Td thermodynamique 3: 1 er principe de la thermodynamique Td thermodynamique 3: 1 er principe de la thermodynamique Exercice 1 ( ) a) Définition de l enthalpie, Que vaut la variation d enthalpie au cours d un cycle et au cours d une évolution monobare? b) Démontrer

Plus en détail

Thermodynamique Industrielle

Thermodynamique Industrielle Thermodynamique Industrielle 1 Quelques dispositifs élémentaires 1.1 Présentation générale Les dispositifs industriels ont pour but de produire de la chaleur, du froid ou de l énergie mécanique. Ce sont

Plus en détail

DS n o 7 Samedi 03 mai mars 2014

DS n o 7 Samedi 03 mai mars 2014 DS n o 7 Samedi 03 mai mars 2014 I Étude du système liquide-vapeur Les parties A, B et C sont, dans une très large mesure, indépendantes les unes des autres. Ce problème a pour objectif l étude du système

Plus en détail

TD R3 : Thermodynamique

TD R3 : Thermodynamique 1 TD R3 : Questions de cours Définir les échelles microscopique, mésoscopique et macroscopique Comment s écrit la force de pression Définir une grandeur intensive, une grandeur extensive Donner l équation

Plus en détail

PCSI T1. Le gaz parfait monoatomique.

PCSI T1. Le gaz parfait monoatomique. T1. Le gaz parfait monoatomique. 1. Etat gazeux. 1.1. Ordre de grandeur. Forces intermoléculaires. 1.2. Distribution des vitesses. i) Décomposition du mouvement. ii) Chaos moléculaire. Isotropie de la

Plus en détail

TD1 Révisions de Thermodynamique de TSI1

TD1 Révisions de Thermodynamique de TSI1 TD1 Révisions de Thermodynamique de TSI1 Partie I : Les définitions Savoir définir les termes suivants : - Système fermé, exemples. - Système ouvert, exemples. - Système isolé, exemples. - Variable intensive,

Plus en détail

1 Thermodynamique des machines cycliques dithermes

1 Thermodynamique des machines cycliques dithermes Lycée Naval, Sup 2. Thermodynamique. 05. Machines thermiques Machines thermiques Thermodynamique des machines cycliques dithermes On s intéresse à un système (Σ) fermé évoluant de façon cyclique en recevant

Plus en détail

Chapitre 5 : 2 nd principe : Entropie

Chapitre 5 : 2 nd principe : Entropie Chapitre 5 : 2 nd principe : Entropie 1 er principe : principe d équivalence sens d une évolution : le 1 er principe ne dit pas si le chemin est permis D où la nécessité d introduire le 2 nd principe :

Plus en détail

Licence de Physique et Applications. Année

Licence de Physique et Applications. Année Partiel de thermodynamique Uniquement une fiche de synthèse A4 recto-verso manuscrite et une calculatrice sont autorisées pendant l épreuve Porter une attention particulière à la qualité de la rédaction

Plus en détail

SERIE D EXERCICES 26 : THERMODYNAMIQUE : DEUXIEME PRINCIPE

SERIE D EXERCICES 26 : THERMODYNAMIQUE : DEUXIEME PRINCIPE Nathalie an de Wiele - hysique Sup CSI - Lycée les Eucalyptus - Nice Série d exercices 6 SERIE D EXERCICES 6 : HERMODYNAMIQUE : DEUXIEME RINCIE ression et température thermodynamiques. Exercice.. On se

Plus en détail

TD00 : thermodynamique première année (correction)

TD00 : thermodynamique première année (correction) Lycée Naval, Spé 2. D00 : thermodynamique première année (correction) hermosup080. Compression (Adapté, oral ESM 2018, **) 1. Les parois permettant les échanges thermiques, à l état d équilibre final :

Plus en détail

T4 - Introduction aux machines thermiques

T4 - Introduction aux machines thermiques Une machine thermique est un dispositif destiné à réaliser une conversion entre travail et chaleur. Le chapitre précédent a mis en lumière la différence fondamentale entre ces deux types d énergie. Historiquement,

Plus en détail

Deuxième Principe de la Thermodynamique

Deuxième Principe de la Thermodynamique TH2 - Deuxième Principe de la thermodynamique page 1/9 Deuxième Principe de la Thermodynamique Table des matières 1 Irréversibilité en Thermodynamique 1 1.1 Détente de Joule Gay-Lussac...................

Plus en détail

Devoir surveillé de Thermodynamique Mars Enseignant (L.Gry)

Devoir surveillé de Thermodynamique Mars Enseignant (L.Gry) Devoir surveillé de Thermodynamique Mars 2017 Enseignant (L.Gry) Exercice 1 : Transformations adiabatiques en vase clos (5 pts) Un piston mobile sépare un cylindre calorifugé en deux compartiments de même

Plus en détail

Autour du premier principe

Autour du premier principe Autour du premier principe I Vision globale du premier principe Il est possible de créer du mouvement à partir d une élévation de température. Soit un système fermé quelconque : son énergie totale se répartie

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE T 5

TRAVAUX DIRIGÉS DE T 5 TRAAUX DIRIGÉS DE T 5 Exercice 1 : Machine frigorifique Un réfrigérateur est constitué essentiellement d un fluide soumis à une série de cycles thermodynamiques. À chaque cycle le fluide extrait de l intérieur

Plus en détail

Problème n 1 : Etude de l eau de Javel. La page 6 sera rendue avec la copie. + + = ( ) +

Problème n 1 : Etude de l eau de Javel. La page 6 sera rendue avec la copie. + + = ( ) + PTSI. Devoir surveillé n 8. 07 Juin 2018. 4 heures. Optique. Chimie. Thermodynamique. Les portables, les calculatrices ainsi que tous les documents, sont interdits. Toute communication entre élèves est

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE. chapitre 8. Bilans entropiques.

THERMODYNAMIQUE. chapitre 8. Bilans entropiques. HERMODYNMIQUE chapitre 8 Bilans entropiques. Dans ce chapitre, on explique comment calculer les variations d entropie d une phase condensée ou d une phase gazeuse au cours d une transformation quelconque,

Plus en détail

Exercices de THERMODYNAMIQUE

Exercices de THERMODYNAMIQUE Université Paul Sabatier L2 SPI - EEA Exercices de THERMODYNAMIQUE 1. 1 kg d air, considéré comme un gaz parfait, se trouve dans l état A de coordonnées thermodynamiques p A = 10 5 Pa, T A = 300K. A partir

Plus en détail

TD P16 : premier principe

TD P16 : premier principe exercice 1 : travail reçu par un gaz TD P16 : premier principe Un piston de section S peut coulisser sans frottement dans le cylindre. On considère une mole de gaz (CO 2 ) enfermé dans le cylindre. Le

Plus en détail

Thermodynamique TD3 TSI 2

Thermodynamique TD3 TSI 2 Exercice : Détente de Joule Thomson La détente de Joule Thomson consiste à étudier un écoulement dans une conduite présentant une paroi poreuse et (ou) un étranglement contrariant le fluide dans son écoulement.

Plus en détail

DM n 8 : Moteurs Thermiques

DM n 8 : Moteurs Thermiques Optimal Sup-Spé Le n 1 en Sup-Spé DM n 8 : Moteurs Thermiques Préparation ITPE Interne - Concours 2018 Correction Exercice - Moteur Théorique peu Performant On utilise un cycle contenant quatre transformations

Plus en détail

Thermodynamique TD3 TSI

Thermodynamique TD3 TSI Exercice 1 : Détente de Joule Thomson La détente de Joule Thomson consiste à étudier un écoulement dans une conduite présentant une paroi poreuse et (ou) un étranglement contrariant le fluide dans son

Plus en détail

Machines thermiques cycliques

Machines thermiques cycliques TH3 - Machines thermiques cycliques page 1/9 Machines thermiques cycliques Table des matières 1 Description des machines thermiques cycliques 1 2 Machines dithermes 2 2.1 Moteur ditherme.........................

Plus en détail

T 4 Machines Thermiques

T 4 Machines Thermiques Machines Thermiques PCSI 2 2013 2014 I Généralités Définition : une machine thermique permet de transformer de l énergie thermique en travail et inversement. On peut citer par exemple : les moteurs à essence,

Plus en détail

Prévoir le sens d évolution d une transformation ; irréversibilité Le second principe de la thermodynamique. Table des matières.

Prévoir le sens d évolution d une transformation ; irréversibilité Le second principe de la thermodynamique. Table des matières. Chapitre 23 Prévoir le sens d évolution d une transformation ; irréversibilité Le second principe de la thermodynamique Table des matières 1 Prévoir le sens d évolution d une transformation thermodynamique

Plus en détail

Thermodynamique TD3 TSI 2

Thermodynamique TD3 TSI 2 Exercice : Détente de Joule Thomson La détente de Joule Thomson consiste à étudier un écoulement dans une conduite présentant une paroi poreuse et (ou) un étranglement contrariant le fluide dans son écoulement.

Plus en détail

LP323 Thermodynamique. Résumés de cours

LP323 Thermodynamique. Résumés de cours Université Pierre et Marie Curie Année Universitaire 2009-2010 L3 Mention Physique Parcours PGA et PC LP323 hermodynamique Résumés de cours Corinne Boursier LP323 2009-2010 1 Introduction La thermodynamique

Plus en détail

Cours 7 : Les machines thermiques dithermes

Cours 7 : Les machines thermiques dithermes Cours 7 : Les machines thermiques dithermes 7. Cycles et machines thermiques (rappel) 7. Les moteurs thermiques dithermes (idéales et réelles) 7.3 Les machines frigorifiques (réfrigérateur et pompe à chaleur)

Plus en détail

PREMIER PROBLEME ETUDE DE MACHINES THERMIQUES

PREMIER PROBLEME ETUDE DE MACHINES THERMIQUES Note au candidat La calculatrice programmable ou non est interdite. Les applications numériques demandées peuvent être traitées à la main. Les vecteurs sont notés en caractères gras dans le texte. Le sujet

Plus en détail

Principes de la thermodynamique

Principes de la thermodynamique Feuille d exercices : révisions de thermodynamique P Colin 2016/2017 Principes de la thermodynamique 1. Bulle de savon et tension superficielle Une très fine couche de liquide (film d eau savonneuse formant

Plus en détail

Le second principe de la thermodynamique

Le second principe de la thermodynamique Le second principe de la thermodynamique I Approche Nous avons vu précédemment que la chaleur échangée au cours d une transformation dépendait de la façon dont la transformation était effectuée et donc,

Plus en détail

Machines thermiques.

Machines thermiques. THERMODYNAMIQUE chapitre 9 Machines thermiques. Historiquement, c est avec l invention des machines thermiques que la thermodynamique est née en tant que science. es notions de température, d énergie,

Plus en détail

TD4 Thermodynamique TSI 2

TD4 Thermodynamique TSI 2 TD 4 : Modélisation du corps pur Exercice 1 : Etude thermochimique de la combustion A) Entraînement : Calculer les enthalpies standards des réactions suivantes à 300 K après avoir attribué les bons coefficients

Plus en détail

AERO.2- A, B et C PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE :

AERO.2- A, B et C PARTIEL DE THERMODYNAMIQUE : I.P.S.A. 5 / 9 rue Maurice Grandcoing 94200 Ivry Sur Seine Tél. : 01.56.20.60.71 Date de l'epreuve : 9 janvier 2012 Corrigé Classe : AERO.2- A, B et C PARTIEL THERMODYNAMIQUE Professeur : Monsieur BOUGUECHAL

Plus en détail

Irréversibilité - Second Principe - Entropie

Irréversibilité - Second Principe - Entropie S3 PMCP 26/27 Détente de Joule-Kelvin. TD de thermodynamique n 4 Irréversibilité - Second Principe - Entropie On parle ausi détente de Joule-Thomson. Il s agit de la même personne : William Thomson, anobli,

Plus en détail

Premier problème : Thermodynamique

Premier problème : Thermodynamique 4 L épreuve est composée de deux problèmes indépendants et peuvent être traités dans un ordre quelconque. Dans les applications numériques, qui ne doivent pas être négligées, une attention particulière

Plus en détail

masse dm entrant à t Le fluide étudié est un fréon qui évolue dans un réfrigérateur. Il subit quatre évolutions successives formant un cycle :

masse dm entrant à t Le fluide étudié est un fréon qui évolue dans un réfrigérateur. Il subit quatre évolutions successives formant un cycle : DM31 Réfrigérateurs I Réfrigérateur à fréon 1) Question Préliminaire : On note (Σ) le système ouvert constitué d une «machine»(compresseur, Évaporateur,... ) et du fluide (fréon) qu elle contient. On lui

Plus en détail

Les machines thermiques :

Les machines thermiques : Les machines thermiques : I) Machines thermiques monothermes, dithermes : 1) Description d'une machine thermique : Système (ouvert ou fermé) qui subit des cycles de transformation. échange de transferts

Plus en détail

Révisions Thermodynamique TSI2_2015_2016. Exercice 1 : TSI 2006

Révisions Thermodynamique TSI2_2015_2016. Exercice 1 : TSI 2006 Exercice : TSI 2006 Exercice 2 : Chaudière + pompe à chaleur (livre de TSI) On souhaite maintenir la température d une serre à la valeur constante =293. L air extérieur est à la température =283. Dans

Plus en détail

DS 2. I. Machines thermiques et principes de la thermodynamique

DS 2. I. Machines thermiques et principes de la thermodynamique DS 2 NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d énoncé,

Plus en détail

THERMODYNAMIQUE. L objectif de ce problème est l étude du fonctionnement stationnaire d une machine ditherme de réfrigération.

THERMODYNAMIQUE. L objectif de ce problème est l étude du fonctionnement stationnaire d une machine ditherme de réfrigération. 5 THERMODYNAMIQUE L objectif de ce problème est l étude du fonctionnement stationnaire d une machine ditherme de réfrigération. Le cycle représenté, dans un diagramme de Clapeyron, par la figure 1 constitue

Plus en détail

1 + Q F Q C 1 + T F T C T F T C

1 + Q F Q C 1 + T F T C T F T C 1 Résumé de cours Compléter le tableau suivant pour les machines dithermes : Moteur Réfrigérateur Pompe à chaleur Signe de W - + + Signe de Q C + + + Signe de Q F - - - Énergie utile W Q F Q C Énergie

Plus en détail

Cours de physique générale

Cours de physique générale 26 mai 2009 cours de la semaine # 14a Bienvenue au Cours de physique générale Physique II pour étudiants de première année en section de mathématiques Prof. Georges Meylan Laboratoire d astrophysique Site

Plus en détail

Application des premier et second principes à la conversion d énergie Les machines thermiques. Table des matières. Chapitre 24

Application des premier et second principes à la conversion d énergie Les machines thermiques. Table des matières. Chapitre 24 Chapitre 24 Application des premier et second principes à la conversion d énergie Les machines thermiques Table des matières 1 La thermodynamique, la science des machines 3 1.1 Naissance de la thermodynamique..............................

Plus en détail

Chapitre I. Généralités - Définitions

Chapitre I. Généralités - Définitions I.1 : Introduction : Chapitre I. Généralités - Définitions La thermodynamique, branche essentielle de l énergétique, est la science qui étudie les lois qui précèdent aux échanges d énergie; notamment celles

Plus en détail

NOTATIONS ET CONSTANTES... 5 Notations... 5 Constantes fondamentales... 6 Programme traité... 6 Conventions typographiques... 8

NOTATIONS ET CONSTANTES... 5 Notations... 5 Constantes fondamentales... 6 Programme traité... 6 Conventions typographiques... 8 TABLE DES MATIERES NOTATIONS ET CONSTANTES... 5 Notations... 5 Constantes fondamentales... 6 Programme traité... 6 Conventions typographiques... 8 1 - LA NATURE DE LA THERMODYNAMIQUE... 9 1.1. Historique...

Plus en détail

TD4 Thermodynamique TSI 2

TD4 Thermodynamique TSI 2 TD 4 : Modélisation du corps pur Exercice 1 : Etude thermochimique de la combustion A) Entraînement : Calculer les enthalpies standards des réactions suivantes à 300 K après avoir attribué les bons coefficients

Plus en détail

CIRCUITS EN RÉGIME TRANSITOIRE

CIRCUITS EN RÉGIME TRANSITOIRE CIRCUITS EN RÉGIME TRANSITOIRE I. GÉNÉRALITÉS II. RELATIONS COURANT-TENSION EN RÉGIME VARIAABLE POUR LES DIPÔLES R,L,,C. III.CIRCUIT R, C ( RÉVISION DE TERMINALE) IV. CIRCUIT R, L ( RÉVISION DE TERMINALE)

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Etude des machines thermiques. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Etude des machines thermiques. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau PCSI (O.Granier) Etude des machines thermiques I Le moteur à explosion à 4 temps (Cycle de eau de Rochas, 86) Simulation java Cycle réel Simulation java Cycle théorique Cycle théorique

Plus en détail

TD: 2 ème Principe de la Thermodynamique, Entropie

TD: 2 ème Principe de la Thermodynamique, Entropie TD: 2 ème Principe de la Thermodynamique, Entropie Exercice 1: Transformations monotherme irréversible et monotherme réversible Sur un piston, de section 10cm 2, de masse négligeable, enfermant 1 mole

Plus en détail

Thermodynamique. DM n 4

Thermodynamique. DM n 4 Thermodynamique MP DM n 4 Problème I : Pompe à chaleur géothermique (CCP MP 2014) Ce problème traite de l étude d une pompe à chaleur (PAC) géothermique. Après quelques rappels et généralités, nous aborderons

Plus en détail

Machines thermiques. Le premier et le second principe appliqués au système fermé {tout le fluide dans la machine} lors d un cycle indiquent donc :

Machines thermiques. Le premier et le second principe appliqués au système fermé {tout le fluide dans la machine} lors d un cycle indiquent donc : Partie II : Thermodynamique et mécanique des fluides Rappels de 1 re année Machines thermiques I Retour sur les machines thermiques I.1 Les machines thermiques dithermes Une classe importante de machines

Plus en détail

Second principe de la thermodynamique. Bilans entropiques. I. Évolution irréversibles de systèmes thermodynamiques

Second principe de la thermodynamique. Bilans entropiques. I. Évolution irréversibles de systèmes thermodynamiques Second principe de la thermodynamique. Bilans entropiques Le premier principe s appuie sur le concept fondamental d énergie. L énergie d un système isolé se conserve. Or l observation courante nous montre

Plus en détail

UE Thermodynamique /2007

UE Thermodynamique /2007 UE 303 - Thermodynamique - 2006/2007 Contrôle Continu du 08/11/2006. Durée: 1h30mn Exercice 1 : Statique des fluides On suppose que l atmosphère est un gaz parfait en équilibre dans le champ de pesanteur

Plus en détail

Transformation adiabatique d un gaz parfait

Transformation adiabatique d un gaz parfait Transformation adiabatique d un gaz parfait adiabatique = Aucune chaleur ne peut pénétrer ou s échapper du système. C est ce qui se produit dans le cas d un système extrêmement bien isolé ou d un processus

Plus en détail

Exemple : IV.2. Forme macroscopique du 2 ème principe

Exemple : IV.2. Forme macroscopique du 2 ème principe Chapitre IV : Deuxième principe de la thermodynamique Le er principe fournit le bilan énergétique d une transformation sans fournir d information sur le genre de processus qui a lieu. Il ne permet pas

Plus en détail

1-TPC DM9 à rédiger pour le 06/06/17

1-TPC DM9 à rédiger pour le 06/06/17 1-TPC DM9 à rédiger pour le 06/06/17 Problème 1 : Thermodynamique - Pompe à chaleur On étudie dans cette partie l utilisation d une pompe à chaleur pour maintenir constante la température à l intérieur

Plus en détail

Chapitre I : Généralités...1

Chapitre I : Généralités...1 Sommaire. Chapitre I : Généralités....1 Page I.I : Introduction... 1 I.2 : Systèmes thermodynamiques......1 I.3 : Etat d un système Fonctions d état......2 I.4 : Etat d équilibre d un système Transformations......3

Plus en détail

Chapitre I. Généralités - Définitions

Chapitre I. Généralités - Définitions I.1 : Introduction : Chapitre I. Généralités - Définitions La thermodynamique, branche essentielle de l énergétique, est la science qui étudie les lois qui précèdent aux échanges d énergie; notamment celles

Plus en détail

Cours Thermodynamique Aplliquee

Cours Thermodynamique Aplliquee Cours Aplliquee Filière C! Session S5! 1 Le deuxième principe de la thermodynamique ou principe d évolution 2 1. ransformations réversibles et irréversibles Les phénomènes spontanés et insuffisance du

Plus en détail

Chapitre 3 : le 1 er principe

Chapitre 3 : le 1 er principe Chapitre 3 : le 1 er principe I- Echange d énergie : de la mécanique à la thermodynamique 1) Non conservation de l énergie mécanique Le système est composé d un grand nombre de particules. L énergie mécanique

Plus en détail

CHAPITRE VI : APPLICATIONS DES DEUX PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE. Q Impossible

CHAPITRE VI : APPLICATIONS DES DEUX PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE. Q Impossible CHAPITRE VI : APPLICATIONS DES DEUX PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE VI.1 DEFINITIONS DES MACHINES THERMIQUES VI.2 DIAGRAMME DE RAVEAU VI.3 LE CYCLE DE CARNOT VI.4 RENDEMENT DE CARNOT VI.4.1 RENDEMENT DE

Plus en détail

I. Transformations d un système thermodynamique

I. Transformations d un système thermodynamique TSI Un système fermé peut échanger de l énergie avec l érieur. Nous examinons dans ce chapitre les différentes manières dont un système fermé peut échanger de l énergie avec l érieur : sous forme de travail

Plus en détail

Machines thermiques. Le premier et le second principe appliqués au système fermé {tout le fluide dans la machine} lors d un cycle indiquent donc :

Machines thermiques. Le premier et le second principe appliqués au système fermé {tout le fluide dans la machine} lors d un cycle indiquent donc : Partie II : Thermodynamique et mécanique des fluides Rappels de 1 re année Machines thermiques I Retour sur les machines thermiques I.1 Les machines thermiques dithermes Une classe importante de machines

Plus en détail

Application des deux premiers principes de la thermodynamique au fonctionnement des machines thermiques

Application des deux premiers principes de la thermodynamique au fonctionnement des machines thermiques Sébastien Bourdreux Université Blaise Pascal - Clermont-Ferrand Application des deux premiers principes de la thermodynamique au fonctionnement des machines thermiques Octobre 2002 1 Table des matières

Plus en détail

CHAPITRE 3. Cycles Idéaux des Moteurs à combustion interne

CHAPITRE 3. Cycles Idéaux des Moteurs à combustion interne CHAPITRE 3 Cycles Idéaux des Moteurs à combustion interne Fonctionnement général Les moteurs à combustion interne sont des machines volumétriques dans lesquelles on réalise de façon cyclique une série

Plus en détail

E THERMODYNAMIQUE. L.PIETRI Cahier de Classe PCSI 2 Lycée Loritz

E THERMODYNAMIQUE. L.PIETRI Cahier de Classe PCSI 2 Lycée Loritz E THERMODYNAMIQUE Chapitre I : Qu est ce que la thermodynamique I L historique de la thermodynamique I-1) Les trois concepts primordiaux I-2) De l antiquité à Lavoisier I-2-1 Repérage de la température

Plus en détail

Energie interne et enthalpie d un gaz parfait

Energie interne et enthalpie d un gaz parfait Energie interne et enthalpie d un gaz parfait I Rappel Un gaz parfait est un gaz, qui à l équilibre thermodynamique, obéit à la loi : Avec : = pression du gaz V = volume du gaz = constante des gaz parfait

Plus en détail

Les transformations avec frottements, hystérésis, etc... sont irréversibles.

Les transformations avec frottements, hystérésis, etc... sont irréversibles. T.IV - UTILISATIONS DES GAZ PARFAITS 1 1. Notion de réversibilité On appelle transformation réversible un changement dʼétat thermodynamique pendant lequel le système reste en quasi-équilibre. Les conditions

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le 2 nd principe Notions d entropie. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Le 2 nd principe Notions d entropie. Olivier GRANIER Lycée Clemenceau CI (O.Granier) Le 2 nd principe Notions d entropie Olivier GRNIER I Nécessité d une nouvelle fonction d état ; l entropie hénomènes réversibles et irréversibles : Quelques exemples de

Plus en détail

DS9 Physique PCSI 18 mars heures

DS9 Physique PCSI 18 mars heures DS9 Physique PSI 8 mars 8-3 heures Problème I : Le système étudié est n, mole de gaz supposé parfait diatomique (γ,4) ide Piston de masse m Initialement, il est à la température 3K, à la pression P atm

Plus en détail

Itinéraire d'accès à Al9ahira (point B sur la carte) en partant de la Place Ibéria

Itinéraire d'accès à Al9ahira (point B sur la carte) en partant de la Place Ibéria http://al9ahira.com/ Itinéraire d'accès à (point B sur la carte) en partant de la Place Ibéria ROYAUME DU MAROC المملكة المغربية Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de

Plus en détail

Thermodynamique et chimie

Thermodynamique et chimie Thermodynamique et chimie Nous allons commencer par rappeler quelques résultats du cours de thermodynamique vus en Sup, puis les adapter à l étude des réactions chimiques. Le but de la thermodynamique

Plus en détail

I. Étude générale des machines thermiques

I. Étude générale des machines thermiques hapitre 6 I. Étude générale des machines thermiques Généralités sur la notion de machine thermique Définitions - Une machine est un système qui convertit une forme d énergie en une autre. - Une machine

Plus en détail

PT : DS de Physique-Chimie n 4

PT : DS de Physique-Chimie n 4 PT : DS de Physique-Chimie n 4 Durée : 2 heures Vous êtes priés de faire attention à la présentation et à la rédaction. Tout résultat non justifié ne sera pas pris en compte. Partie Physique : Réacteur

Plus en détail

Concours blanc de Physique 2017

Concours blanc de Physique 2017 Concours blanc de Physique 2017 Instructions générales : Les candidats sont invités à porter une attention particulière à la rédaction : les copies illisibles ou mal présentées seront pénalisées. Toute

Plus en détail

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles Partie II : Thermodynamique et mécanique des fluides Chapitre 6 Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles I er et nd principes pour un système ouvert en régime permanent Surface

Plus en détail

CHAPITRE I Concepts et définitions

CHAPITRE I Concepts et définitions CHAPITRE I Concepts et définitions 1 - Définition La Thermodynamique est la science qui traite de la chaleur et du travail ainsi que des propriétés des substances qui ont un rapport avec la chaleur et

Plus en détail

Les transformations réversibles

Les transformations réversibles Chapitre 2 Les transformations réversibles Objectifs A la fin de ce chapitre, l'étudiant doit être capable de - distinguer les différentes transformations - tracer les différentes transformations dans

Plus en détail

MECA 1855 Thermodynamique et Energétique Solutions de la séance 1

MECA 1855 Thermodynamique et Energétique Solutions de la séance 1 MECA 855 hermodynamique et Energétique Solutions de la séance Exercice 0 Premier principe : Le premier principe de la thermodynamique stipule que lors de toute transformation il y a conservation de l énergie.

Plus en détail

POTENTIELS THERMODYNAMIQUES

POTENTIELS THERMODYNAMIQUES POTENTIELS THERMODYNAMIQUES I RAPPEL SUR LES BILANS ÉNERGÉTIQUE ET ENTROPIQUE I 1 bilan énergétique Le 1 er principe de la thermodynamique permet de faire le bilan énergétique d'un système fermé. Considérons

Plus en détail

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles

Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles Partie II : Thermodynamique et mécanique des fluides Chapitre 6 Thermodynamique des systèmes ouverts, applications industrielles Plan schématique du cours I er et nd principes pour un système ouvert en

Plus en détail