Ascento news. AG Employee Benefits. N 8 Décembre P4 Clause d attribution totale de survie : le fisc s en

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ascento news. AG Employee Benefits. N 8 Décembre 2011. P4 Clause d attribution totale de survie : le fisc s en"

Transcription

1 AG Employee Benefits Ascento news N 8 Décembre 2011 Le sénateur Guy Swennen a récemment déposé un projet de loi susceptible, comme l expliquait un quotidien, «de résoudre une grande partie des problèmes liés aux assurances vie et survenant au moment de la succession». suite page 2 P3 P1 Clause bénéficiaire : un homme (une femme) averti(e) en vaut deux P4 Clause d attribution totale de survie : le fisc s en mêle P6 La marotte d Henri Lamoline est bien sympathique 1/8

2 AG Employee Benefits Quelles sont les implications de ce projet de loi? Conséquences des clauses bénéficiaires «les héritiers légaux» et «la succession» Ce projet de loi aura comme conséquence que la clause bénéficiaire intitulée les héritiers légaux sera assimilée à celle intitulée la succession. Et ceci parce que la clause bénéficiaire les héritiers légaux suscite parfois des discussions lors du versement du capital en cas de décès. Pour être clair, précisons d abord ce que l on entend par «bénéficiaire» et «clause bénéficiaire». En qualité de preneur d assurance, vous avez le droit, lors de la conclusion d une assurance vie, de désigner un bénéficiaire. En d autres termes, vous déterminez qui recevra les fonds de votre assurance vie à votre décès. Ce bénéficiaire est repris dans la clause bénéficiaire qui fait partie des conditions particulières de votre contrat d assurance. Dans cette clause, vous pouvez aussi désigner un 2 e ou un 3 e bénéficiaire, au cas où le premier bénéficiaire viendrait à décéder avant vous. Par exemple «le conjoint du preneur d assurance, à défaut les enfants du preneur d assurance, à défaut la succession du preneur d assurance». Le choix de la formulation de la clause bénéficiaire peut avoir des conséquences non négligeables. En cas de clause bénéficiaire les héritiers légaux le capital assuré sera versé uniquement aux personnes qui sont vos héritiers selon la loi. Elles recevront toutes une part égale. Si vous avez opté pour la clause bénéficiaire «la succession», le capital assuré de votre assurance vie sera versé selon les règles légales applicables en la matière (et qui sont également applicables à vos autres biens). Dans ce cas, le capital décès est repris dans la succession et est soumis au droit successoral, le cas échéant corrigé par un testament. Si vous avez rédigé un testament, la répartition du capital décès dépendra également des personnes auxquelles vous donnez droit à une part de votre héritage dans ce document. Vous avez non seulement le droit de désigner un bénéficiaire, mais aussi de changer de bénéficiaire en cours de contrat. 2/8

3 Deux exemples illustrant la différence de concept entre «les héritiers légaux» et «la succession» Exemple 1 : vous avez rédigé un testament Par contre, s il a choisi la clause «les héritiers légaux», Anne recevra une partie du capital de l assurance vie à son décès car elle fait partie, aux yeux de loi, des héritiers de Pierre, au même titre que les enfants. Anne et les enfants recevront donc chacun 1/3 du capital assuré. Vous avez pour seule héritière une nièce que vous ne voyez plus depuis des années. Par contre, votre voisine vous épaule depuis longtemps déjà. Vous souhaitez que le montant de votre assurance vie, à savoir EUR, lui revienne à votre décès. Vous avez donc fait établir un testament auprès d un notaire. Dans ce cadre, vous léguez tous vos avoirs à votre voisine. En d autres termes, cette dernière devient votre héritière testamentaire. Contrat de cohabitation légale Le partenaire cohabitant légal avec lequel un contrat de cohabitation légale a été conclu bénéficie depuis la modification du code civil en 2007 d un droit successoral restreint. Il/elle jouira de l usufruit de la maison familiale et du mobilier présent. Dès lors, le partenaire cohabitant légal est héritier selon la loi. Si vous avez opté pour la clause «la succession» dans votre contrat d assurance vie, votre voisine recevra les EUR de votre assurance vie. Et votre nièce ne recevra rien. Par contre, si vous avez choisi la clause bénéficiaire «les héritiers légaux», votre nièce recevra les EUR de l assurance vie parce qu elle est votre héritière légale. Votre voisine, par contre, ne recevra rien, et ce malgré l existence d un testament. Exemple 2 : Pierre et Anne sont cohabitants légaux Pierre et Anne sont cohabitants légaux et ont deux enfants. Pierre a conclu une assurance vie mais n a pas rédigé de testament. Conclusion Ce projet de loi vise à faire respecter la volonté du testateur dans le cadre d une assurance vie. Plus particulièrement lorsque le bénéficiaire est désigné par la clause «les héritiers légaux». À l avenir, celle-ci serait assimilée à la clause bénéficiaire «la succession». Si vous désirez vérifier qui est le bénéficiaire de votre contrat, il vous suffit de consulter vos conditions particulières. Vous pouvez également vous rendre sur le site internet sécurisé d AG Ascento. Si Pierre a opté pour la clause «la succession» et qu il vient à décéder, Anne ne recevra rien. Les enfants, quant à eux, recevront chacun la moitié du capital assuré. 3/8

4 Vers un enterrement de première classe Dans notre précédente édition (également disponible en format PDF sur le notaire Eric Spruyt s est intéressé à la clause d attribution totale de survie qui permet aux personnes mariées sous le régime de la communauté des biens, à la suite d un décès, d allouer l ensemble de la communauté matrimoniale au conjoint survivant. Eric Spruyt concluait opportunément son article en se demandant si le fisc continuerait à tolérer une exonération totale d impôts dans tous les cas. Récemment, le fisc a décidé qu il faudrait tout de même verser des droits de succession si le contrat de mariage comportait une clause d attribution totale de survie. Qu en est-il exactement? Et quelles sont les solutions alternatives? Si vous êtes marié sous le régime de la communauté des biens, et que vous décédez alors que vous avez des enfants, votre partenaire conservera la moitié de la communauté matrimoniale (dont il est propriétaire). En principe, pour l autre moitié, il ne bénéficiera que de l usufruit et devra s acquitter de droits de succession. Si vous souhaitez que le partenaire survivant reçoive plus (par ex. l ensemble de la communauté matrimoniale en pleine propriété), il faut ajouter au contrat de mariage une clause «au dernier vivant les biens», voire et c est préférable une clause d option. Le partenaire survivant devra alors payer des droits de succession sur la partie excédentaire qu il aura reçue. Une petite faille dans la législation fiscale Toutefois, lorsque l on sait avec certitude quel partenaire décèdera le premier par exemple parce que l un d eux est en phase terminale, il était jusqu à présent possible de contourner les droits de succession en ajoutant une clause d attribution totale de survie au contrat de mariage. La particularité de cette clause est que l intégralité de la communauté matrimoniale est confiée en pleine propriété à un partenaire bien défini et désigné au moyen de son nom et de son prénom dans le contrat, à savoir le partenaire en bonne santé. Ceci peut paraître étonnant mais, dans ce cas, le partenaire survivant ne devait pas s acquitter de droits de succession sur les biens de la communauté qui lui étaient laissés. Le résultat est donc identique à celui d une clause d option, mais à des conditions bien plus avantageuses. Le fisc acceptait également qu aucun droit de succession ne soit versé dans ce cas, car cette clause profitait d une petite faille dans la législation fiscale. Par ailleurs, il existait plusieurs décisions administratives publiques dans lesquelles était confirmée formellement l exemption d impôts de la clause d attribution totale de survie. Fin décembre 2010, ce fut au tour de la Cour de cassation d apporter de bonnes nouvelles. En effet, elle avait conclu 4/8 1/8

5 pour la clause d attribution totale de survie? que les droits de succession n étaient pas dus non plus lorsque le partenaire malade plaçait d abord ses biens propres dans la communauté matrimoniale avant d attribuer cette communauté matrimoniale élargie au partenaire sain. Fin de la récréation! Cette succession de bonnes nouvelles a été stoppée net cet été. En effet, l administration fiscale a soudainement changé d avis et a décidé malgré tout de lever des droits de succession sur les clauses d attribution totale de survie (décision fiscale du 15 juillet 2011). Cette décision a pris tout le monde de court. En outre, il est rapidement apparu que le fisc était bien sérieux et des instructions internes avaient été données afin que les successions survenues avant le 15 juillet 2011 et comportant une clause d attribution totale de survie soient également imposées. Et ce pour les deux années précédentes. Toutefois, selon les dernières rumeurs, le fisc serait revenu sur ce dernier point et aurait décidé de ne pas rouvrir les anciens dossiers. Par contre, il compterait imposer les nouveaux héritages à partir du 28 juillet Aucune décision formelle n a jusqu à présent été communiquée à ce sujet. Une donation «last minute» entre époux? Les contribuables mariés dont l un des deux est gravement malade devront désormais faire un choix, de préférence après concertation avec leur conseiller. Soit ils ajoutent une clause d attribution totale de survie et tentent de faire valoir leurs droits devant un tribunal. Certains bons arguments portent à croire qu on leur donnera vraisemblablement raison, mais rien n est acquis pour autant. Soit ils optent pour des techniques alternatives. Ainsi, pour les biens mobiliers (espèces, titres, etc.), il est possible de se décider pour une donation «last minute» entre époux (un procédé un peu plus onéreux, à 3 %), une technique absolument sûre en matière de planning de succession, mais il convient de rappeler qu elle n est applicable qu aux biens «propres» et non aux biens repris dans la communauté. Pour les biens immobiliers, par contre, les possibilités sont plus limitées. La clause d option reste une possibilité attrayante, mais elle ne vous exonère pas intégralement des droits de succession. Dans le cadre de cette clause d option, le montant effectif de la facture de la succession dépendra du choix final formulé par le survivant. Rien n est sûr à 100 % Si vous ajoutez à l avenir une clause d attribution totale de survie à votre contrat de mariage, le fisc vous imposera à coup sûr des droits de succession. Si vous n êtes pas d accord avec cette décision, vous devrez vous tourner vers un tribunal pour faire valoir vos droits. De nombreux avocats et consultants fiscaux s attendent d ailleurs à ce que la jurisprudence ne fasse qu une bouchée de ce nouveau point de vue de l administration fiscale, notamment au vu de l arrêt de la Cour de cassation de décembre Toutefois, rien n est sûr à 100 %. Eric Spruyt, notaire-associé Notaires Berquin, professeur à la K.U. Leuven et à la Hogeschool-Universiteit Brussel (HUB). 5/8 1/8

6 Henri Lamoline «Mes masques africains sont mes amis!» Né à Marches en Famenne, Henri Lamoline est ingénieur électricien et a réalisé l essentiel de sa carrière au sein de la société Tractebel. Ensuite détaché auprès de TUC RAIL, il a participé à plusieurs projets de génie civil dont le Thalys et l EUROSTAR. Encore aujourd hui à plus de 65 ans, il collabore comme contractuel à la concrétisation du RER bruxellois. D où vous est venue cette passion pour les masques africains? Je suis attiré - pour ne pas dire fasciné - par ces objets depuis ma plus tendre enfance et je n ai depuis lors jamais cessé d en collectionner. C est une vocation devenue une vraie passion et qui ne se dément pas depuis près d un demi-siècle! Combien de pièces possédez-vous? Environ 330! Elles proviennent des pays d Afrique centrale, de l Est et de l Ouest. Essentiellement des pays suivants : Congo, Kenya, Tanzanie, Gabon, Nigéria, Guinée, Côte d Ivoire sans oublier, plus vers le sud, la Namibie et le pays des Zoulous, grands producteurs de masques. Pas uniquement des masques? Non, je possède des statues, des fétiches pas mal de reliquaires qui abritent les ossements des ancêtres, des cimiers (que l on place au-dessus de la tête). Je possède aussi des lances (de chasse, de guerre et de prestige), des épées courtes, des faucilles, des poignards. Également des couteaux, bijoux, monnaies, sceptres de dignitaires, boucliers et divers instruments de musique. Où les découvrez-vous? Je les acquiers au fur et à mesure de mes pérégrinations, de mes visites au Vieux Marché à Bruxelles, dans des brocantes (notamment celle de Temploux), chez des antiquaires et dans des foires spécialisées. J en achète également sur Internet. N allez pas croire que chaque année je voyage en Afrique pour y faire mon marché. La plupart de mes pièces ont été acquises en Belgique. De plus, chaque été, est organisée la Bruneaf, la Brussels Non European Art Fair, l une des plus importantes manifestations d arts non-européens qui se tient au Sablon et où je rencontre nombre de galeristes spécialisés et de marchands d art en provenance des quatre coins du monde.

7 AG Employee Benefits Vous restaurez vous-même les pièces? La première étape consiste à comparer l objet acheté avec les photos référencées dans des livres spécialisés. On découvre alors l histoire de sa trouvaille, on peut la dater et déterminer l ethnie dont elle est originaire. S il s agit d armes, bien souvent, les années les ont recouvertes d une rouille tenace ou d autres matières parfois inattendues. Comme ces objets possèdent une charge religieuse, leurs propriétaires les faisaient «vivre» en les recouvrant de sang, de lait caillé ou de boue. Pour les masques en bois, recouverts de coquillages et de raphia, la restauration est parfois plus délicate de par la fragilité des matériaux et des attaques d insectes ou de vers. Comment authentifier les pièces collectionnées? Dans ce domaine comme dans d autres, les faux foisonnent. Les faussaires reproduisent à neuf une pièce ancienne, d autres utilisent de vieux supports, comme du bois de pirogue. Sans pour autant que ces faux soient fabriqués en Afrique! Heureusement, les photos permettent d identifier l objet sans trop de marge d erreur. Bien souvent, on repère certains détails dans la décoration ou dans la forme, des détails significatifs de l appartenance à un pays, une région, une tribu ou même un dignitaire. De multiples indices, comme l usure, la patine et bien évidemment le style, sont autant de preuves de l authenticité de l objet. Mais l expérience reste toujours le meilleur atout pour éviter de mauvaises surprises. Où se nichent les plus belles pièces d art africain? En général dans les musées! En particulier, au musée d art africain de Tervuren. Et dans d autres comme le musée de l Homme et celui du Quai Branly à Paris. Le British Museum et celui de New York sont réputés, eux aussi. En Belgique, il existe encore de petits musées qui valent le détour : ceux de Namur, de Louvain-la-Neuve ou encore de Binche. Faut-il avoir le portefeuille bien garni? Plus la pièce est ancienne et rare, plus elle a de valeur. Mais cela ne signifie pas que toutes les pièces soient hors de prix! On peut se constituer une intéressante collection avec des pièces à 10 euros. J en possède d ailleurs plusieurs que j ai acquises sur un coup de cœur. Certaines pièces remarquables, notamment des masques, sont de véritables chefs-d oeuvre qui se négocient aux alentours de euros! Et la plus belle pièce de votre collection...? Difficile à dire, je les aime toutes. Peut-être ce masque en bois enduit de kaolin et de petits morceaux brillants de mica dont le regard interpellant provient d une asymétrie des yeux en forme d amande. Ou encore ce bracelet en argent de belle dimension aux bords coupants et recouverts d une gaine de cuir amovible : un ornement pour la vie de tous les jours et une arme pour défendre le troupeau....et celle dont vous rêvez? Il s agit d un couteau discoïde, autrement dit un couteau rond, qui servait d ornement aux danseurs, assez rare et de ce fait d une certaine valeur. Quelle satisfaction retirez-vous de cette activité? Le plaisir de trouver des pièces d une grande qualité esthétique. En effet, qu elles soient rituelles ou domestiques, les plus belles pièces allient la forme et l ornement. La forme obéit toujours aux exigences pratiques et l ornement témoigne d une capacité de création artistique et d une vision de la société. C est peut-être ce mélange subtil entre le côté utile et le côté esthétique qui est l aspect le plus intéressant de ce hobby. Vos projets? Une collection évolue sans cesse. Je continue mes recherches et je fabrique aussi des présentoirs pour mettre mes pièces en valeur. Comme rien ne se fait sous la contrainte, tout s organise en harmonie. Quand je disposerai de plus de temps, je rédigerai pour chaque objet une carte d identité. Je continuerai aussi à prodiguer des conseils aux personnes qui souhaitent démarrer une collection. Et si un fétiche ensorcelé vous jetait un sort maléfique? Je ne suis pas superstitieux! Mes masques sont mes amis et je m en occupe en leur donnant la place qui leur revient. Ce sont de véritables compagnons de vie et après plusieurs années, je découvre encore certains détails qui me stupéfient. 7/8

8 Astuce Internet Vous pouvez à tout moment modifier le(s) bénéficiaire(s) de votre contrat ou la répartition éventuelle entre les bénéficiaires. À cette fin, un écrit daté et signé doit nous être envoyé en mentionnant le(s) nouveau(x) bénéficiaire(s) et/ou la nouvelle répartition à appliquer. Vous pouvez également utiliser le formulaire mis à votre disposition sur notre site section «retraité ou prépensionné» et rubrique «formulaires». Voici le plus court chemin pour atteindre ce document. 1 Sur la page d accueil, cliquez sur «Formulaires». 2 Ensuite, cliquez sur Désignation/Modification de bénéficiaires. AG Employee Benefits. Trust in Expertise. Rédacteur en chef Alexandre Homez Ont collaboré à ce numéro Karel Coudré, Dries De Dauw, Anne Marie Dujardeyn, Eliane Van den Stock, Sara Van de Vijver Traduction Anne-Marie Lafullarde & C Photos Claudio Centonze 3 Une fenêtre de chargement de formulaires apparaît. Cliquez sur «Save to disk» puis sur «Open» et le formulaire Désignation / Modification de bénéficiaire(s) apparaît. Layout Nazo Sislian Prepress Sophie Vilain Imprimerie Van Gansen & C Courrier des lecteurs Tél AG Insurance sa RPM Bruxelles TVA BE Bd. E. Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles AG Employee Benefits : Bd. du Jardin Botanique 20, B-1000 Bruxelles Tél. +32(0) Fax +32(0) Ascento news est imprimé sur un papier issu de forêts bien gérées. Éditeur responsable : Jean-Michel Kupper Bd. Emile Jacqmain 53, B-1000 Bruxelles 8/8

Ascento news. AG Ascento : des solutions, un service depuis 10 ans déjà!

Ascento news. AG Ascento : des solutions, un service depuis 10 ans déjà! AG Employee Benefits Ascento news N 12 8 Novembre/Decmbre Septembre 2013 2011 AG Ascento : des solutions, un service depuis 10 ans déjà! Souffler nos dix bougies, une belle occasion de se remémorer notre

Plus en détail

Les cohabitants et l immobilier

Les cohabitants et l immobilier Les cohabitants et l immobilier 3Des cohabitants non mariés achetant ensemble un terrain à bâtir ou une habitation acquièrent ce bien en copropriété. Cela veut dire que le terrain ou l habitation appartient

Plus en détail

Ascento news. Don d un bien immobilier : quelle approche adopter? Fortis holding devient Ageas. AG Employee Benefits.

Ascento news. Don d un bien immobilier : quelle approche adopter? Fortis holding devient Ageas. AG Employee Benefits. AG Employee Benefits Ascento news N 5 bis Juin 2010 Don d un bien immobilier : quelle approche adopter? Fortis holding devient Ageas Fortis holding est l organisation faîtière réunissant les activités

Plus en détail

Ascento news N 4 Décembre 2009

Ascento news N 4 Décembre 2009 Ascento news N 4 Décembre 2009 Bart De Smet passe le flambeau à Antonio Cano Depuis le 1er septembre 2009, Antonio Cano est le nouveau CEO de AG Insurance. Il succède à Bart De Smet qui est devenu CEO

Plus en détail

7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille?

7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille? 7. Comment éviter que votre patrimoine ne revienne à votre belle-famille? 7.1. De quoi s agit-il? Si vous organisez un planning patrimonial et successoral, vous essayerez sans doute que votre patrimoine

Plus en détail

Site «héritiers légaux»

Site «héritiers légaux» Site «héritiers légaux» Clause bénéficiaire Lorsque vous souscrivez une assurance-vie, le contrat doit indiquer un ou plusieurs bénéficiaires. Par cette désignation, en tant que preneur d assurance, vous

Plus en détail

Transmettre son patrimoine :

Transmettre son patrimoine : Transmettre son patrimoine : quelques repères pour y voir plus clair Paris, Espace Actionnaires 11/12/2014 l Webconférence En cas de difficultés techniques, n hésitez pas à joindre l un des 2 numéros suivants:

Plus en détail

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U

S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U S I M O N, D A C O S T A & C A T R O U N O T A I R E S OUVERTURE DE SUCCESSION LISTE DES PIECES A FOURNIR AU NOTAIRE Concernant le défunt : - Deux extraits de son acte de décès, - Livret de famille et

Plus en détail

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal

FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal FAIRE UN DON OU UN LEGS en faveur de l ASBL Crédal Faire un don Que vous soyez une personne physique ou une société, faire don d une somme d argent à l ASBL Crédal vous permet de déduire cette somme de

Plus en détail

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Droits et responsabilités Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau- Brunswick (SPEIJ-NB) est un organisme

Plus en détail

Déclaration de succession: modifications importantes en Flandre

Déclaration de succession: modifications importantes en Flandre Déclaration de succession: modifications importantes en Flandre Avenue Lloyd Georges 11 I 1000 Bruxelles www.notairesberquin.be Eric Spruyt, notaire-associé Berquin Notaires scrl, Prof. KU Leuven et Fiscale

Plus en détail

La société civile de droit commun et la planification successorale

La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit commun et la planification successorale PRIVATE BANKING WWW.INGPRIVATEBANKING.BE La société civile de droit commun et la planification successorale La société civile de droit

Plus en détail

1. Donation B. 1.1.1. Introduction

1. Donation B. 1.1.1. Introduction 1. Donation 1.1. Aspect civil 1.1.1. Introduction On parle souvent de planification successorale sous un angle purement fiscal et des avantages financiers qui en découlent. Certes ils peuvent parfois être

Plus en détail

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg

La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg _ FR PLANIFICATION SUCCESSORALE La transmission de patrimoine au Grand-Duché de Luxembourg La planification successorale La planification successorale au Grand-Duché de Luxembourg Planification successorale

Plus en détail

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte

Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte Exposé sur les successions du 26 février 2015 Lors de l assemblée générale de l ULR CFDT, du secteur de Fontenay-le-Comte «Les formalités bancaires formalités diverses et déclaration fiscale de succession»

Plus en détail

La clause bénéficiaire démembrée

La clause bénéficiaire démembrée La clause bénéficiaire démembrée 1 Sommaire Chapitre 1 : Le démembrement du droit de propriété : Généralités Chapitre 2 : Le principe du démembrement de la clause bénéficiaire d un contrat d assurance-vie

Plus en détail

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr

Personnes et familles. transmettre. la donation. www.notaires.paris-idf.fr Personnes et familles transmettre www.notaires.paris-idf.fr Transmettre «Donner c est donner». La donation est un acte important car le donateur transmet immédiatement et définitivement la propriété des

Plus en détail

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession

DROITS D AUTEUR. Préparer sa succession DROITS D AUTEUR Préparer sa succession Tout savoir, tout prévoir Une succession en matière de droits d auteur comporte de nombreuses spécificités. Deux régimes s appliquent : d une part, le droit successoral

Plus en détail

Résumé de la réforme des pensions février 2012

Résumé de la réforme des pensions février 2012 NOTE AU BUREAU DU PARTI 27 février 2012 Résumé de la réforme des pensions février 2012 Ce résumé ne concerne que les pensions du secteur privé. Un autre document suivra lorsque la réforme des pensions

Plus en détail

Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service.

Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service. Informations relatives à Fortis AG Fintro a souscrit une assurance compte auprès de Fortis AG, boulevard Emile Jacqmain, 53, 1000 Bruxelles, RPM 0404.494.849, fournisseur de ce service. Fortis AG est soumise

Plus en détail

Etablir la dévolution successorale

Etablir la dévolution successorale Le recours à un notaire n est pas obligatoire mais il est souvent recommandé. Le recours devient obligatoire dans le cas d une donation, du partage d'une succession dont dépendent des immeubles, de l existence

Plus en détail

Laisser un souvenir indélébile. Testament: ce qu il faut savoir

Laisser un souvenir indélébile. Testament: ce qu il faut savoir Laisser un souvenir indélébile Testament: ce qu il faut savoir Sommaire Avant-propos 3 Pourquoi faire un testament? 4 Comment rédiger un testament? 6 Mettez les choses au clair 6 La réserve héréditaire

Plus en détail

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux

les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux Personnes et familles Vie familiale / vie à deux les Contrats de mariage, les régimes matrimoniaux www.notaires.paris-idf.fr Vie familiale, vie à deux LES CONTRATS DE MARIAGE ET LES RÉGIMES MATRIMONIAUX

Plus en détail

Junior Invest Plan ÉPARGNER ET PLACER. Pour que les «débuts» de votre enfant ou petit-enfant soient un rêve

Junior Invest Plan ÉPARGNER ET PLACER. Pour que les «débuts» de votre enfant ou petit-enfant soient un rêve Junior Invest Plan ÉPARGNER ET PLACER Pour que les «débuts» de votre enfant ou petit-enfant soient un rêve Junior Invest Plan Le futur de votre enfant ou petit-enfant Épargner en toute liberté pour vos

Plus en détail

Dons, Donations, Legs Savoir pour Prévoir

Dons, Donations, Legs Savoir pour Prévoir Fondation de la Résistance 1 FONDATION DE LA RESISTANCE Fondation Reconnue d Utilité Publique par décret du 5 mars 1993 Dons, Donations, Legs Savoir pour Prévoir Fondation de la Résistance 2 Ce que vous

Plus en détail

Votre petite pomme pour la soif Argenta - votre pomme pour la soif

Votre petite pomme pour la soif Argenta - votre pomme pour la soif Investir sainement, quelles solutions pour la transmission de patrimoine chez Argenta? Votre petite pomme pour la soif famille sûr confiance humain gratuit capital propre sage investir sobre transparent

Plus en détail

Nous sommes avec vous, au décès d un proche

Nous sommes avec vous, au décès d un proche Nous sommes avec vous, au décès d un proche Le décès d un proche peut bouleverser votre monde. Votre conseiller financier peut alléger votre fardeau. Nous savons que vous traversez une épreuve difficile

Plus en détail

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Nous vous invitons à compléter ce fascicule afin de faciliter l organisation de vos funérailles, la rédaction de la déclaration de succession

Plus en détail

Guide de planification testamentaire

Guide de planification testamentaire Servez-vous de ce guide de planification testamentaire avant de rencontrer votre avocat ou notaire pour rédiger votre testament. Les informations contenues dans ce guide servira à aider votre discussion.

Plus en détail

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL»

«DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» UFE-Japon COMPTE RENDU DES CONFERENCES DU 20 MARS 2014 «DROIT DE LA FAMILLE, DROIT DES BIENS ET DROIT DES SUCCESSIONS DANS UN CONTEXTE FRANCO-JAPONAIS ET INTERNATIONAL» Avec la participation de : Maître

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE

INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE DIRECTION DES SERVICES ADMINISTRATIFS SERVICE POPULATION ET CITOYENNETE SECTEUR ETAT CIVIL INFORMATIONS SUR LE DROIT DE LA FAMILLE Annexe du décret n 2002 1556 du 23 décembre 2002 Ce document est destiné

Plus en détail

Des assurances pour la vie. Post Optima Selection 2. Spécial placements en assurance. Investir, c est aussi pour pouvoir se faire plaisir

Des assurances pour la vie. Post Optima Selection 2. Spécial placements en assurance. Investir, c est aussi pour pouvoir se faire plaisir Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 12 - Octobre 2010 Spécial placements en assurance Des assurances pour la vie Post Optima Selection 2 Investir, c est aussi pour pouvoir se faire plaisir

Plus en détail

Manuel d installation

Manuel d installation Manuel d installation Table des matières TABLE DES MATIÈRES... 1 1. CONFIGURATION MINIMALE REQUISE... 1 2. TÉLÉCHARGEMENT DE L INSTALLATEUR... 1 3. INSTALLATION DE CASUBEL... 2 3.1. EXÉCUTER L INSTALLATEUR...

Plus en détail

Une succession franco-allemande 29 avril 2009

Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Une succession franco-allemande 29 avril 2009 Petra Kuhn, Avocat à la Cour, Diplom-Rechtspflegerin (FH) WEISSBERG GAETJENS ZIEGENFEUTER & ASSOCIES 7, Rue de Bonnel, 69003 Lyon Loi applicable En Allemagne:

Plus en détail

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint

Les régimes matrimoniaux et la. protection financière du Conjoint Les régimes matrimoniaux et la protection financière du Conjoint Le jeudi 28 novembre 2013 de 18h30 à 20h30, au Château de Brindos, 1 Allée du château à Anglet Pascal SOULAINE, spécialiste de la protection

Plus en détail

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE.

INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION D UN DOSSIER DE SUCCESSION ET QUELQUES NOTIONS DE BASE. ETUDE DU NOTAIRE BERNARD LEMAIGRE Rue des Preys, 28 6061 MONTIGNIES-SUR-SAMBRE Tel : 071/32.09.94 ou 071/32.88.14 Fax : 071/32.15.68 Email : bernard.lemaigre@notaire.be INFORMATIONS RELATIVES A LA GESTION

Plus en détail

Attention, lors de la rédaction, aux vices de forme et de fonds : n hésitez pas à demander conseil auprès de votre notaire, avant de vous lancer.

Attention, lors de la rédaction, aux vices de forme et de fonds : n hésitez pas à demander conseil auprès de votre notaire, avant de vous lancer. LUNDI Quelles sont les différentes formes de testament? Tout d abord, Le testament olographe Il doit être entièrement écrit de la main du testateur, daté et signé. Il ne peut être ni dactylographié, ni

Plus en détail

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS

LA FISCALITE DES SUCCESSIONS LA FISCALITE DES SUCCESSIONS La succession est assujettie à une fiscalité et peut générer des droits de succession. Les droits de succession sont calculés sur l actif net recueilli par chaque héritier

Plus en détail

Décès et succession LE DECES

Décès et succession LE DECES Décès et succession Des Services ou organismes accompagnent les personnes et familles à vivre leur deuil. Ci-dessous, nous nous limiterons à présenter quelques conseils et informations pratiques concernant

Plus en détail

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? :

Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Patrimoine/Assurance-vie : Liberté de transmission? Fiscalité privilégiée? : Conférence d information du Me Cécile SADELER Chambre des Notaires de Paris Existe-t-il réellement une liberté de transmettre?

Plus en détail

Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé. Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013

Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé. Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013 Organisation successorale internationale: analyse de droit international privé Conseil de l Union européenne Comité du personnel 20 juin 2013 Plan de l exposé Introduction Les conséquences civiles Les

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier!

Louer devient encore plus intéressant avec le. Pack Bailleur. Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Louer devient encore plus intéressant avec le Pack Bailleur Une tranquillité absolue pour votre bien immobilier! Félicitations! En mettant votre bien en location, vous assurez vos arrières et vos fins

Plus en détail

Décès et héritage. 114 Agir à temps

Décès et héritage. 114 Agir à temps Décès et héritage 114 Agir à temps Vous êtes-vous déjà demandé ce qu il adviendra de vos biens quand vous ne serez plus là? Souhaitez-vous assurer une vie sans soucis financiers à votre conjoint ou à une

Plus en détail

26 Contrat d assurance-vie

26 Contrat d assurance-vie 42 26 Contrat d assurance-vie est un contrat par lequel un assureur s engage à verser un capital en cas de vie ou de décès de l assuré, au profit du souscripteur ou d un tiers, moyennant une prime. Placement

Plus en détail

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel

Nos placements : prudents, avantageux et pour tous. PostMobile, le lien gratuit avec votre banque. Un crédit oui, mais pas n importe lequel Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 15 - Septembre 2011 Nos placements : prudents, avantageux et pour tous PostMobile, le lien gratuit avec votre banque Un crédit oui, mais pas n importe

Plus en détail

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME

SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. À TOUTES LES ÉTAPES DE LA PROCÉDURE ET SUR TOUTES LES QUESTIONS LIÉES À LA LIQUIDATION DU RÉGIME Le Divorce LA LOI DU 26 MAI 2004 RÉFORMANT LE DIVORCE EST ENTRÉE EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2005. CETTE LOI SIMPLIFIE ET PACIFIE LA PROCÉDURE. ELLE RENFORCE LE RÔLE DU NOTAIRE. CE DERNIER PEUT INTERVENIR

Plus en détail

Guide de planification testamentaire

Guide de planification testamentaire Servez-vous de ce guide de planification testamentaire avant de rencontrer votre avocat ou notaire pour rédiger votre testament. L information qu il renferme vous sera utile pendant vos entretiens avec

Plus en détail

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 AMICALE DES ANCIENS C.A.M. 64 Cher Adhérent, Soucieux d aider tous nos adhérents, notre Amicale vous propose un dossier d aide pour accomplir les formalités

Plus en détail

Votre union de fait, un choix réfléchi?

Votre union de fait, un choix réfléchi? Votre union de fait, un choix réfléchi? Complément d information de l aide-mémoire Le texte qui suit s adresse à tout couple formé de conjoints de sexe différent ou de même sexe. L utilisation du masculin

Plus en détail

«Succession, comment ça marche?»

«Succession, comment ça marche?» «Succession, comment ça marche?» JARVILLE Jeudi 19 mars 2015 Serge CONSTANT Notaire à NANCY Président de la Chambre des Notaires PLAN I. Comment est composée la succession? Cela dépend de la situation

Plus en détail

Le couple. et l argent

Le couple. et l argent LES FICHES PRATIQUES DE FINANCES & PÉDAGOGIE Le couple Mariage, PACS, ou concubinage, la vie à deux implique le plus souvent des choix mais aussi des obligations. Alors, qu en est-il en matière de gestion

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE

BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE BROCHURE LEGS / DONATION / ASSURANCE-VIE NOUS AVONS TOUS UNE RAISON POUR FAIRE Envie de faire quelque chose d utile, de soutenir une cause qui nous concerne tous, de manifester sa reconnaissance... Derrière

Plus en détail

Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation

Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation Propositions de réforme du MR en matière de droits de succession et donation 1 Les s des droits de succession sont de la compétence

Plus en détail

Placements. Informations sur les placements proposés par Banque de La Poste. Simple, sûre et pour tous. Eenvoudig, zeker en voor iedereen www.bpo.

Placements. Informations sur les placements proposés par Banque de La Poste. Simple, sûre et pour tous. Eenvoudig, zeker en voor iedereen www.bpo. Simple, sûre et pour tous www.bpo.be Eenvoudig, zeker en voor iedereen www.bpo.be Placements Informations sur les placements proposés par Banque de La Poste Informations sur les placements proposés par

Plus en détail

AG Employee Benefits

AG Employee Benefits AG Employee Benefits AG Employee Benefits Qui sommes nous? AG Employee Benefits fait partie de AG Insurance, leader sur le marché belge de l assurance. Nous vous offrons une gamme complète de solutions

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. En hommage à Roland De Valkeneer 7. Qu est-ce qu une assurance vie? 9 Jean-Christophe André-Dumont

Table des matières. Sommaire 5. En hommage à Roland De Valkeneer 7. Qu est-ce qu une assurance vie? 9 Jean-Christophe André-Dumont Table des matières Sommaire 5 En hommage à Roland De Valkeneer 7 Qu est-ce qu une assurance vie? 9 Jean-Christophe André-Dumont Introduction 9 Section 1. L assurance vie, pour quoi faire? 10 Sous-section

Plus en détail

Droits de succession et de mutation par décès

Droits de succession et de mutation par décès Droits de succession et de mutation par décès Table des matières Droits de succession et de mutation par décès Section préliminaire...................................... 227 1. La notion d habitant du

Plus en détail

Coup d œil sur le CODE CIVIL

Coup d œil sur le CODE CIVIL Coup d œil sur le CODE CIVIL Guide d animation 2002-2003 Courriel : info@afeas.qc.ca Site internet : www.afeas.qc.ca Septembre 2002 Problématique et information Objectif... A-3 Perdre son autonomie...

Plus en détail

Pourquoi acheter de l assurance-vie?

Pourquoi acheter de l assurance-vie? À propos de ce guide Ce livret fait partie d une série de publications conçues pour vous aider à créer un programme complet de sécurité financière pour toutes les étapes de votre vie. Il donne une vue

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Prêt à tempérament FINTRO. PROCHE ET PRO.

Prêt à tempérament FINTRO. PROCHE ET PRO. Prêt à tempérament FINTRO. PROCHE ET PRO. Un crédit pour chacun de vos besoins Vous envisagez un achat important ou êtes confronté à des dépenses imprévues? Vous ne disposez pas pour l instant des fonds

Plus en détail

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE PERSONNES PHYSIQUES

DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE PERSONNES PHYSIQUES DEMANDE D OUVERTURE DE COMPTE PERSONNES PHYSIQUES LISEZ ATTENTIVEMENT ET COMPLETEZ Document 1 Document 2 Demande d ouverture de compte Conditions Générales + Aperçu des caractéristiques et risques essentiels

Plus en détail

DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES

DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES BULLETIN DROIT DE LA FAMILLE ET DES PERSONNES LE PATRIMOINE FAMILIAL À l occasion du lancement imminent de la première loi annotée sur le patrimoine familial au Québec, réalisée par les avocates du groupe

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

Nous sommes avec vous, au moment où vous en avez le plus besoin. Au décès d un proche.

Nous sommes avec vous, au moment où vous en avez le plus besoin. Au décès d un proche. Nous sommes avec vous, au moment où vous en avez le plus besoin. Au décès d un proche. BMO Groupe financier peut vous aider Nous savons que vous traversez une épreuve difficile. Le décès d un proche peut

Plus en détail

L ACCORD DE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL

L ACCORD DE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL 1 L ACCORD DE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL UNE PREMIÈRE IMPRESSION POUR LA PLANIFICATION FINANCIÈRE Après des semaines de travail acharné et à la suite des accords de gouvernement conclus dans les trois régions

Plus en détail

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE

MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE MA SUCCESSION ANTICIPER - PRÉPARER - TRANSMETTRE 2 Sommaire Comprendre et anticiper sa succession Pour protéger vos proches, il est essentiel de préparer votre succession. Cette démarche, si elle est anticipée,

Plus en détail

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise

Stratégie de transfert du patrimoine de l entreprise Série Monarque de la Transamerica Guide du client Stratégie de transfert du patrimoine Série Monarque La logique à l appui de la solution Série Monarch Monarque Series La logique à l appui de la solution

Plus en détail

Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil

Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil Vous souhaitez obtenir de l aide en cas de deuil La perte d un proche est douloureuse et pas facile à surmonter. C est volontiers que nous vous aidons à

Plus en détail

Sécurité Sociale. Indépendant. SIEGE SOCIAL Rue Royale 153 1210 Bruxelles tél. +32 2 406 35 11 fax +32 2 406 35 66

Sécurité Sociale. Indépendant. SIEGE SOCIAL Rue Royale 153 1210 Bruxelles tél. +32 2 406 35 11 fax +32 2 406 35 66 Ensemble, c est sûr. SIEGE SOCIAL Rue Royale 153 1210 Bruxelles tél. +32 2 406 35 11 fax +32 2 406 35 66 siege ANvers Desguinlei 92 2018 Antwerpen tél. +32 3 244 66 88 fax +32 3 244 66 87 VIVIUM S.A. Membre

Plus en détail

Pack Modulis Dentiste

Pack Modulis Dentiste Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Pack Modulis Dentiste L assurance à la mesure de votre business Bonus Bon Client annuel 10 % 8 garanties professionnelles spécifiques à moitié prix!* * Offre

Plus en détail

Transmettre son patrimoine forestier

Transmettre son patrimoine forestier Transmettre son patrimoine forestier SOMMAIRE +,#+%-.+/(-. *,#$/$&/+$./,#$0-1$$./-$&/($ +,#2++//$$./,#$&%-(/&++4$,%(&-&(/(-.&&$((51$&+16($.&-$&/($& 3 7 Transmettre son patrimoine forestier Dans notre département,

Plus en détail

Règlement de l action : AG Insurance concours auto

Règlement de l action : AG Insurance concours auto Règlement de l action : AG Insurance concours auto Article 1 : Organisateur La S.A. AG Insurance dont le siège social est établi à 1000 Bruxelles, Boulevard Émile Jacqmain, 53, RPR Bruxelles - TVA BE0404.494.849,

Plus en détail

DOSSIER SUCCESSORAL (simulation)

DOSSIER SUCCESSORAL (simulation) DOSSIER SUCCESSORAL (simulation) Sommaire Introduction Situation matrimoniale - héritiers Votre patrimoine Fiscalité successorale en l'absence de dispositions de dernières volontés Fiscalité successorale

Plus en détail

Update@Work Février 2014 Numéro 2 10 ème année

Update@Work Février 2014 Numéro 2 10 ème année Update@Work Février 2014 Numéro 2 10 ème année Versement des prestations décès assurées : succession ou héritiers légaux? Conséquences pour le 2e pilier. La loi du 13/01/2012 1 (aussi connue sous le nom

Plus en détail

Journal d inventaire de la succession

Journal d inventaire de la succession Journal d inventaire de la succession Introduction L une des principales responsabilités du liquidateur d une succession consiste à dresser la liste des biens et des dettes de la personne décédée. C est

Plus en détail

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique

EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique EIP L engagement individuel de pension pour le dirigeant d entreprise indépendant Fiche technique Nom du produit Description Engagement de Pension - EIP Un engagement individuel de pension d une société

Plus en détail

Exemple 1.2.3.4. Les deux types de protection au dernier décès Le coût de protection libéré au premier décès

Exemple 1.2.3.4. Les deux types de protection au dernier décès Le coût de protection libéré au premier décès 10 Assurance vie Exemple Guylaine et Yves sont mariés depuis 30 ans. Ils ont eu quatre enfants et sont sept fois grands-parents. Ils aimeraient laisser une certaine somme à leur décès pour leurs descendants.

Plus en détail

Une assurance décès protège votre famille!

Une assurance décès protège votre famille! Ma voiture assurée! Ma maison assurée! Ma famille assurée? Une assurance décès protège votre famille! Sarah 32 ans «Mon mari est décédé il y a deux ans, me laissant seule avec deux enfants et des frais

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION

GUIDE PRATIQUE SUCCESSION GUIDE PRATIQUE SUCCESSION Vous venez d'hériter. Il s'agit d'une situation difficile et douloureuse pour laquelle diverses démarches doivent être faites. Les questions que vous vous posez sont nombreuses

Plus en détail

Votre compte est-il toujours bon?

Votre compte est-il toujours bon? Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 16 - Janvier 2012 Simulations & demandes en ligne, confortablement installé dans votre fauteuil Votre compte est-il toujours bon? Un crédit auto qui tient

Plus en détail

N avez-vous pas oublié vos comptes dormants?

N avez-vous pas oublié vos comptes dormants? N avez-vous pas oublié vos comptes dormants? www.comptesdormants.be Caisse des Dépôts et Consignations Administration de la Trésorerie.be Devez-vous rester éveillé à cause de vos comptes dormants? Bien

Plus en détail

Successions internationales sous le Règlement 650/2012: Perspectives pour la planification successorale? Patrick Wautelet

Successions internationales sous le Règlement 650/2012: Perspectives pour la planification successorale? Patrick Wautelet Successions internationales sous le Règlement 650/2012: Perspectives pour la planification successorale? Patrick Wautelet EPSG - 22 9 2015 Plan 1) Techniques successorales Emigration Testament Pactes successoraux

Plus en détail

1. Aspect civil II. Célibataire, marié ou cohabitant (légal ou non), les droits et les obligations ne sont pas les mêmes.

1. Aspect civil II. Célibataire, marié ou cohabitant (légal ou non), les droits et les obligations ne sont pas les mêmes. 1. Aspect civil 1.1. Introduction Lorsque quelqu un achète un immeuble, une des premières questions posées par son conseiller (notaire, banquier, ) sera : Quel est votre état civil?, Êtes-vous célibataire

Plus en détail

FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION

FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION FISCALITE DES DONS, LEGS ET DATION AU PROFIT DU MUSEE DU QUAI BRANLY I. Définitions, avantages fiscaux et limites relatifs aux donations, legs et dations A. Don d argent ou d œuvres d art à un musée :

Plus en détail

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie

3 e pilier, prévoyance privée. Assurance vie 3 e pilier, prévoyance privée Assurance vie La prévoyance privée est facultative. Elle complète les prestations des 1 er et 2 e piliers et comble les lacunes en matière de prévoyance individuelle. Table

Plus en détail

Toutes les facettes de l assurance vie

Toutes les facettes de l assurance vie Toutes les facettes de l assurance vie Les avantages de l assurance vie Que vous ayez ouvert votre contrat d assurance vie en vue d épargner pour un projet futur, de vous constituer un complément de revenu

Plus en détail

Que faire après un décès? Aborder la fin de vie

Que faire après un décès? Aborder la fin de vie Que faire après un décès? Aborder la fin de vie Table des matières 1. Que faut-il faire? 4 1.1 Déclaration du décès 4 1.2 Modalités pratiques 4 2. Conséquences financières 6 2.1 Banque 6 2.2 La succession

Plus en détail

Les dispositions à prendre en cours de fonction

Les dispositions à prendre en cours de fonction TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction de Curateur dans le cadre d une curatelle dite renforcée (article 472 du code civil) Ces dispositions ne concernent

Plus en détail

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité Prévention habitation 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité! Votre habitation fait évidemment partie des biens que vous souhaitez protéger le

Plus en détail

Table des matières. L ingénierie patrimoniale dans les relations franco-belges :

Table des matières. L ingénierie patrimoniale dans les relations franco-belges : Table des matières L ingénierie patrimoniale dans les relations franco-belges : perspectives de droit international privé belge Patrick Wautelet 13 I. Les relations patrimoniales entre époux 14 A. Le mariage

Plus en détail

tarifs en Région wallonne

tarifs en Région wallonne votre courtier d assurances ou Agent bancaire AXA En Belgique, le Groupe AXA vous propose un large éventail de produits bancaires et d assurances qui offrent à votre situation personnelle une solution

Plus en détail

La pension complémentaire libre pour indépendants

La pension complémentaire libre pour indépendants La pension complémentaire libre pour indépendants Votre assurance d une pension insouciante Acerta soutient les starters, les indépendants et les employeurs dans chaque phase de leur croissance et dans

Plus en détail

CONSULTATIONS - CLAUSES

CONSULTATIONS - CLAUSES COMMISSION DE NOMINATION DE LANGUE FRANÇAISE POUR LE NOTARIAT Rue des Bouchers, 67 B 1000 BRUXELLES Tél. 02 506 46 44 Fax 02 506 46 49 info@bcn-not.be CONCOURS 2004 POUR LE CLASSEMENT DES CANDIDATS NOTAIRES

Plus en détail

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 1. Droit et fiscalité du patrimoine. Durée : 2 heures. Coefficient : 1. Documents à disposition : Néant

EXAMEN DE CERTIFICATION. Unité de valeur 1. Droit et fiscalité du patrimoine. Durée : 2 heures. Coefficient : 1. Documents à disposition : Néant Association Française des Conseils en Gestion de Patrimoine Certifiés CGPC Membre du Financial Planning Standards Board (FPSB) Association déclarée loi du 1 er juillet 1901 (et textes subséquents) EXAMEN

Plus en détail

L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession?

L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession? L assurance vie est-elle toujours un outil privilégié pour préparer sa succession? 1 SOMMAIRE Les nouveautés successorales de la loi TEPA 2007 Allégement des droits de mutation à titre gratuit Assurance

Plus en détail

Proposition d assurance

Proposition d assurance Proposition d assurance Assurance solde restant dû Assurance temporaire décès à capital constant En cas de question, prière de contacter le service Mortgage Linked Life Insurance: Bd. E. Jacqmain 53, B-1000

Plus en détail

Les contrats multi-supports

Les contrats multi-supports Les contrats multi-supports Régime fiscal belge Par Benoît Philippart de Foy Avocat IFE 7 octobre 2014 Sommaire Les contrats d assurance vie multi-supports Les contrats de capitalisation multi-supports

Plus en détail