Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» 2015-16"

Transcription

1 Plan de re ussite de l e cole «É cole NDL (St-Jean)» OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS ORIENTATION 1 FAVORISER LE PLEIN POTENTIEL DE NOS ÉLÈVES 1.1 D ici 5 ans, augmenter de 2 % le résultat en résolution de problèmes des élèves du 3e cycle et augmenter de 2% les résultats en lecture des filles du 3e cycle. Moyens spécifiques classe À tous les niveaux, travailler davantage la résolution de problèmes et les stratégies de lecture : Poursuivre les 5 au quotidien. Maintenir le projet arc-en-ciel au 1er cycle. Instaurer Criticus à partir du 2e cycle (méthode pour apprécier des oeuvres littéraires). Poursuivre la lecture silencieuse. Inciter la lecture interactive. Créer un cercle de lecture au 3e cycle où l on partage notre vision du roman. Enseigner explicitement des stratégies en lecture. Favoriser la manipulation du matériel en mathématique. Mettre en place les jeux de numératie au préscolaire et au 1er cycle. Donner au moins une situation complexe par étape En lien avec le renouvellement du projet éducatif et le plan de réussite de notre école, voici notre plan de formation pour l année scolaire En lien avec l amélioration des compétences en lecture et écriture des élèves telles que décrites dans notre projet éducatif, Poursuite de la formation sur le programme Les cinq au quotidien En lien avec l amélioration des compétences en mathématique telles que décrites dans notre projet éducatif, Formation sur la numératie (Préscolaire et 1er cycle). Faire l analyse de la situation en ce qui concerne les forces et les lacunes de nos élèves en mathématique et élaborer un Pour la reddition de compte annuelle Augmenter de 1% par année en lecture, et ce, pour un total d un autre 2% pour les cinq prochaines années en lecture chez les filles de troisième cycle. Augmentation du taux de 1 % par année, et ce, pour un total de 2 % pour les cinq prochaines années en résolution de problèmes de tous les élèves de 3e cycle. Développement des partenariats associés à la réussite. Maintenir les bons liens avec les parents de notre milieu. Connaître et se faire connaître davantage par les organismes communautaires de notre quartier; créer des liens plus étroits avec la communauté. Augmenter la formation Responsabilisation collective à l égard de la régulation du plan de réussite. (Nos objectifs sont-ils en voie d être atteints?) Identifier les éléments suivants : responsables, fréquence de régulation, moment de l année où se réalise cette régulation. Responsables : enseignants, élèves, direction et membres du personnel. Régulation : tout au cours de l année. Indicateur : taux de réussite des épreuves ministérielles de juin 2015 ainsi que les indicateurs fournis par LUMIX. Page 1 de 8

2 (au 3e cycle, apporter une attention particulière à la recherche des éléments importants d un problème). Utiliser Netmaths au 2e et 3e cycle. plan de redressement en conséquence. continue chez les membres du personnel au niveau technologique Moyens collectifs Insérer des activités pédagogiques reliées aux mathématiques et portant sur d autres intérêts que les activités sportives et de musique déjà offertes par le milieu, et ce, pour favoriser l intérêt et influencer directement le taux de réussite. Nous désirons poursuivre ces activités pour l année scolaire Poursuivre la semaine du français en mars Offrir un club de lecture pour les élèves du 1er et 2e cycle. Acheter de nouveaux livres en utilisant les montants disponibles, et ce, pour inciter les élèves à fréquenter davantage la bibliothèque de notre école. Utiliser le logiciel Netmaths et former les enseignants En lien avec l utilisation du TNI et l amélioration des compétences en lecture, écriture et mathématique telles que décrites dans notre projet éducatif, Offrir une formation aux enseignantes qui auront un TNI dans leur classe afin qu ils soient aptes à utiliser les activités pédagogiques qui peuvent être utilisées avec ce moyen d enseignement. Page 2 de 8

3 concernant l utilisation de ce dernier. Organiser une visite à la bibliothèque municipale et inviter une auteure pour animer un livre de lecture. Intégrer à l horaire des périodes de lecture pour tous les élèves en anglais. Poursuivre le tutorat avec les élèves du 3 e cycle (lecture et fluidité) et mise en place d un réseau littéraire et d un carnet de lecture pour chaque élève. Maintien des activités (semaine de la persévérance). 1.2 Offrir une plus grande diversité d activités scolaires et parascolaires aux élèves en plus de celles qui sont offertes présentement, d ici juin 2016, et ce, en considérant la structure et les ressources financières disponibles. Moyens spécifiques classe Consulter tous les élèves du (comité Projet éducatif), et ce, dans l objectif de mieux connaître leurs intérêts afin d organiser des activités significatives pour eux. Sensibiliser davantage les élèves à l environnement en développant leur conscience et leur sens critique vis-à-vis leurs actions; récupération des bouteilles et canettes, recyclage dans les diverses matières et activités réalisées à l école. Augmenter le nombre d inscriptions d élèves aux activités scolaires et parascolaires. Augmentation du nombre d activités de prévention reliées aux saines habitudes de vie. Responsables : équipe-école et direction Régulation : Rencontres avec les différents comités tout au long de l année. Page 3 de 8

4 Favoriser la formation continue chez les enseignants, et ce, pour être à l affût des nouvelles technologies. Inviter les différents partenaires externes et internes dans nos classes ce qui va créer que des impacts positifs chez les élèves. Par exemple : inviter davantage les parents aux différents projets de classe, poursuite des activités avec les grandsparents, présentation des différents organismes de la communauté. Moyens collectifs Offrir une plus grande diversité en ce qui a trait aux activités scolaires et parascolaires. Nous désirons répondre davantage aux besoins émergents du milieu, et ce, tout en favorisant le développement de saines habitudes de vie chez les élèves. Offrir plus de choix pour les activités parascolaires en et plus d activités en lien avec l environnement. S assurer que les élèves aient Page 4 de 8

5 accès aux ressources informatiques comme par exemple le laboratoire informatique lors d activités scolaires ce qui favoriserait une plus grande disponibilité des environnements technologiques et permettrait par le fait même, un niveau plus élevé d intégration de ces outils aux activités d apprentissage et d enseignement. Maintenir, développer et consolider les liens avec les partenaires (parents et organismes de la communauté) car ils ont un impact positif à l égard des élèves. ORIENTATION 2 MAINTENIR UN MILIEU SAIN ET SÉCURITAIRE TOUT EN POURSUIVANT NOTRE PLAN DE LUTTE CONTRE L INTIMIDATION. 2.1 D ici 2 ans, diminuer de 5% le nombre d agressions physiques et verbales. Moyens spécifiques classe Poursuivre les ateliers sur l intimidation de la 4e à la 6e année. Valider les ateliers de la trousse : «Je sais gérer les conflits» programme destiné aux élèves de 6 à 12 ans. (Justice alternative). Faire des rappels en début d année (tournées des classes par le comité et la direction) En lien avec le plan de lutte contre l intimidation et le plan de réussite de notre école et en vue d offrir à tous les élèves un milieu de vie sécuritaire et stimulant : Suivi de la mise en place du projet Tuteurs d attachement Suite de la formation sur le nouveau plan d intervention Diminution des conflits (événements) en offrant dorénavant une gamme d activités aux élèves lors des périodes libres et de transition. Augmenter le nombre d inscriptions d élèves aux activités scolaires et parascolaires. Assurer davantage de surveillance aux endroits et Responsables : équipe-école et direction Régulation : tout au long de l année Indicateur : nombre d inscriptions aux activités proposées, sondage de la satisfaction et des intérêts des élèves. Indicateur : nombre d inscriptions aux activités proposées, sondage de la Page 5 de 8

6 afin de sensibiliser les élèves en ce qui concerne l intimidation et démystifier également les différents termes pouvant amener parfois la confusion entre les termes «conflits et intimidation». Intégrer tous les niveaux dans les ateliers d intimidation Moyens collectifs Faire des ajouts au code de vie actuel en s assurant de respecter notre plan de lutte contre l intimidation, insister sur les raisons d être de chacune des règles et les avantages qui y sont associés. Insérer les interdits et le protocole de conduite. En somme, s assurer qu il soit conforme à la loi 56. Enfin, le rendre disponible sur le site de l école tout comme le plan de lutte. Former et accompagner les enseignants sur de meilleures pratiques d intervention. Continuer la prise de notes pour assurer un bon suivi en ce qui a trait aux différents conflits et cas d intimidation temps critiques. Mise en place d un comité pour réviser notre plan de lutte contre l intimidation afin de veiller à la mise en place des différents moyens et s assurer à ce qu ils répondent encore adéquatement aux besoins du milieu. Mise en place des correctifs en lien avec notre code de vie afin qu il soit conforme avec la loi 56. Augmentation du nombre d activités de prévention reliées aux saines habitudes de vie. Instaurer un système uniforme qui améliorera la circulation de l information entre les parents et la technicienne du service de garde; assurer une meilleure gestion dans les déplacements et changements à l horaire de chaque enfant fréquentant le service. Développement de partenariats associés la prévention contre la violence satisfaction et des intérêts des élèves. vérifier le nombre d agressions à l aide du cartable pour contrer l intimidation et les notes de la T.E.S. un sondage auprès des élèves sur leur sentiment de sécurité pourrait être distribué à chacune des années Page 6 de 8

7 dans l établissement. Poursuivre également les rencontres entre la direction et les membres du comité. Consignation des cas par la TES dans le même cartable. Consigner tous les événements dans GPI par la direction pour mieux assurer un suivi. Inclure une capsule informative sur le savoir-vivre et l intimidation dans les nouvelles de NDL. Offrir une conférence sur l intimidation pour sensibiliser et informer les parents. Réviser notre plan de lutte contre la violence. et l intimidation 2.2 Améliorer le sentiment de sécurité des élèves, et ce, dans tous les lieux mentionnés, tels que le corridor, la salle de toilettes, le vestiaire, la cour d école et le chemin du retour, d ici juin Moyens spécifiques classe Sensibiliser les élèves à agir de façon sécuritaire en établissant les règles de conduite très clairement, et ce, dans un même moment. La lecture du code de vie se fera la première journée de classe à 13h. Faire des activités en lien avec les différents thèmes et valeurs de notre code de vie révisé. Page 7 de 8

8 Souligner les bons coups (renforcement positif verbal et écrit, privilège, activité récompense ) en classe. Moyens collectifs Assurer davantage le sentiment de sécurité dans l école (dans les corridors et les toilettes et lors des déplacements). Instaurer un système qui améliorera la circulation de l information entre les parents et le SDG. Ajouter des règles de conduite dans le code de vie concernant le transport scolaire et une autre règle stipulant : j agis de façon sécuritaire. Page 8 de 8

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS

LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS LE PROJET ÉDUCATIF 2009-2014 ET LE PLAN DE RÉUSSITE DE L ÉCOLE SECONDAIRE MARGUERITE-BOURGEOYS Adopté par le conseil d établissement le 16 mars 2010 Approuvé par le conseil d établissement le 16 mars 2010

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral,

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017

PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 PROJET ÉDUCATIF 2012-2017 Orientation 1 Objectif 1.1 Soutenir le développement des compétences en français, en mathématique et en anglais. Améliorer la compétence Écrire en français pour les 3 cycles.

Plus en détail

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014

Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15. Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Projet éducatif 14-19 de l école du Buisson et son plan de réussite 14-15 Approuvé au Conseil d établissement du 3 juin 2014 Nous avons pour principes que: Plus nous soutenons l élève tôt dans son cheminement

Plus en détail

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation

PLAN DE LUTTE. Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation PLAN DE LUTTE Protocole d intervention sur l intimidation et la violence Disons NON à l intimidation École Saint-Claude Novembre 2012 Plan de lutte contre l intimidation et la violence à l école DATE D

Plus en détail

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS

LES FACTEURS DE RÉUSSITE À LA BASE DE NOS OBJECTIFS PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 ÉCOLES PREISSAC / STE-GERTRUDE NOS ORIENTATIONS : 1. Amener l au sommet de sa réussite éducative. 2. Amener l à devenir un citoyen autonome et responsable. 3. Améliorer la qualité

Plus en détail

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR

SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR SECTION 3 LE PROGRAMME D ACTIVITES PEDAGOGIQUES A L ORDINATEUR Le programme ordinateur consiste à utiliser l ordinateur comme outil d apprentissage lors des interventions en soutien scolaire réalisées

Plus en détail

Présentation du projet éducatif

Présentation du projet éducatif Présentation du projet éducatif Mot du président du conseil d établissement - M. Steve Labranche Le conseil d'établissement tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la conception, à l'analyse

Plus en détail

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010

Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 Déposé au CPE le 25 octobre 2010 Approuvé par le CÉ le 2 novembre 2010 1 Objectif #1 Développer de saines habitudes de vie dans un environnement sain et sécuritaire (alimentation, dépendances, activité

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012

PLAN DE RÉUSSITE 2011-2012 PLAN DE RÉUSSITE 20112012 ISSION : VISION : VALEURS : INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Un projet de formation appuyé sur les forces du milieu qui interpelle tous les intervenants : les élèves, les parents,

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT : ÉCOLE DU PARCHEMIN ANNÉE 2014-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS)

École secondaire Armand-Corbeil. Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) École secondaire Armand-Corbeil Politique linguistique au Programme de premier cycle du secondaire (PPCS) Janvier 2013 PRÉAMBULE Le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport demande aux commissions

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PREMIÈRE ORIENTATION Plan d aide à la réussite Mettre en œuvre un plan en six objectifs stratégiques en vue

Plus en détail

Démarche de planification École Philippe-Labarre

Démarche de planification École Philippe-Labarre École Philippe-Labarre Directeur Sylvain Cléroux Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le 4 mai 2004 Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement le 11 décembre 2013 en vigueur

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT LA FARANDOLE ANNÉE 2015-2016 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE En

Plus en détail

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE!

POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! COMMISSION SCOLAIRE DE LA CAPITALE ÉCOLE SAINT-MALO LE PROJET ÉDUCATIF 2010-2015 DE L ÉCOLE POUR LA RÉUSSITE DE NOS ÉLÈVES, OSONS RÊVER ENSEMBLE! Projet éducatif adopté par les membres du conseil d établissement

Plus en détail

2012-2013 RAPPORT-ANNUEL. Table des matières

2012-2013 RAPPORT-ANNUEL. Table des matières RAPPORT-ANNUEL 2012-2013 É C O L E C H A R L E S - R O D R I G U E Le conseil d'établissement de l'école Charles-Rodrigue et l'équipe-école sont fiers de vous présenter le bilan de l'année scolaire 2012-2013,

Plus en détail

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE

MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE ANNEXE A MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE MISE À JOUR EN AOÛT 2015 MESURES DE PRÉVENTION ET D INTERVENTION CONTRE L INTIMIDATION ET LA VIOLENCE 1. Les outils

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée

Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée Plan de réussite 2014-2015 Sainte-Dorothée I. LES OBJECTIFS VISÉS ET LES MOYENS MIS EN OEUVRE Objectif : Maintenir un taux de réussite de plus de 90%, d'ici juin 2016, pour tous les élèves des classes

Plus en détail

École St-Julien. Projet éducatif Plan de réussite 2014-2015 Format abrégé

École St-Julien. Projet éducatif Plan de réussite 2014-2015 Format abrégé École St-Julien Projet éducatif Plan de réussite 2014-2015 Format abrégé L école et son milieu École primaire implantée dans un quartier d Alma en zone rurale. 170 élèves répartis entre 7 classes. Service

Plus en détail

Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école. École Sainte-Rosalie 2012-2013

Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école. École Sainte-Rosalie 2012-2013 Plan de lutte visant à prévenir et à combattre l intimidation et la violence à l école École Sainte-Rosalie 2012-2013 Le plan d action pour prévenir et traiter la violence à l école : ça vaut le coup d

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE EN LIEN AVEC LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2015 ÉTABLISSEMENT GEORGES-ÉTIENNE-CARTIER ANNÉE 2015-2016 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU PLAN DE RÉUSSITE 2012 2013 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU MISSION DU CENTRE Le Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci, édifice Côte-Vertu a pour

Plus en détail

Plan de re ussite de l e cole St-Euge ne

Plan de re ussite de l e cole St-Euge ne Plan de re ussite de l e cole St-Euge ne OBJECTIFS MOYENS PLAN DE FORMATION RÉSULTATS ATTENDUS SUIVI DU PLAN DE RÉUSSITE Objectif 1.1 Augmenter la maîtrise de la lecture chez nos élèves Voir la liste des

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité

PLAN D ACTION POLITIQUE FAMILIALE ET CERTIFICATION MADA 2013-2014-2015. Objectifs Actions Responsables Priorité 03-04-05 Communications Procéder annuellement à la nomination d un responsable des questions familiales au sein du conseil municipal Conseil municipal Effectuer le suivi du plan d action de la politique

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation

Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Offre de formations 2015-2016 Services éducatifs Document de consultation Primaire Un sujet peut être abordé différemment et sous différentes modalités selon le niveau d expertise du personnel. Incontournables

Plus en détail

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012

Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire. 30 juin 2012 Reddition de comptes Convention de gestion et de réussite 2011-2012 École Centrale et commission scolaire 30 juin 2012 École Centrale Commission scolaire de l Énergie «Une éducation qui t ouvre le monde»

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année :

Rappelons ici les 3 enjeux majeurs du plan de réussite qui ont guidé nos actions cette année : FONCTIONNEMENT DE L ÉCOLE Le bilan présenté ici ne peut faire état de tous les événements qui ont eu lieu pendant l année scolaire 2005-2006. Toutefois, nous pouvons affirmer que l implication et le travail

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE École Langevin CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE LANGEVIN ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014 ANNÉE SCOLAIRE 2010-2011

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

Respect Responsabilité Engagement Excellence

Respect Responsabilité Engagement Excellence NOTRE MISSION INSTRUIRE SOCIALISER QUALIFIER Nos valeurs Respect Responsabilité Engagement Excellence 2014-2018 INSTRUIRE Orientation 1 L école Saint-Damase s engage à soutenir les élèves dans un cheminement

Plus en détail

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION?

TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? TRANSITION PRIMAIRE SECONDAIRE COMMENT AIDER MON ENFANT À BIEN VIVRE SA TRANSITION? Le mardi 3 juin 2014 CONTENU DE LA PRÉSENTATION L intégration au secondaire et l adolescence, un double défi. (présenté

Plus en détail

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage

Les partis politiques se prononcent sur les enjeux liés aux troubles d apprentissage L association québécoise des troubles d apprentissage (AQETA) profite du déclenchement de la campagne électorale provinciale pour rappeler aux partis politiques l importance de la question des troubles

Plus en détail

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015

Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Annexe A Plan pluriannuel du Conseil scolaire Viamonde : 2012-2015 Afin de jouer son rôle de chef de file dans le développement et la croissance des diverses communautés de langue française sur son territoire

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2010-2013 ORIENTATION 5.1 Sensibiliser tous les intervenants de l organisation scolaire d une part, les élèves et leur famille d autre part, à l importance de la culture dans la vie. Offrir des activités de sensibilisation

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir

Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Commission scolaire des Draveurs Découvrir, grandir, devenir Projet éducatif, plan de réussite et convention de gestion et de réussite éducative 2013-2014 entre la Commission scolaire des Draveurs et l

Plus en détail

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et

Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et Convention de gestion et de réussite éducative entre la Commission scolaire De La Jonquière et l école Sacré-Coeur 2012-2013 PRÉAMBULE La convention de partenariat et la convention de gestion et de réussite

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE École du Portage Tous ensemble pour mon avenir - de l Arc-en-Ciel (Ste-Jeanne d Arc), - du Clair-Soleil (La Rédemption) et de la Rivière (Ste-Angèle-de-Mérici) CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE Commission scolaire des Patriotes PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ÉTABLISSEMENT ALBERT-SCHWEITZER ANNÉE 2015-2016 CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE HISTORIQUE

Plus en détail

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE Activités éducatives pour les élèves de 12 à 17 ans AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE NIVEAU : SECONDAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 12 À 17 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre par la pratique permet d accroître

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011

PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 PLAN DE RÉUSSITE 2010-2011 RÉSEAU DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES DE LA FORMATION GÉNÉRALE DES ADULTES CENTRE : CHAMPAGNAT DIRECTION : SYLVAIN LACHAÎNE ANALYSE DE LA SITUATION (portrait du centre, mission,

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 Centre de formation générale des adultes 1 L école et son milieu Tous les services d enseignement offerts à plus de 2000 adultes; Clientèle répartie

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE Des Pionniers / Pavillon Laure-Gaudreault PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ÉCOLE SECONDAIRE ANNÉE SCOLAIRE 2012-2013 Approuvé au Conseil d établissement le Plan de réussite

Plus en détail

École Lestrat Commission scolaire de la Moyenne-Côte-Nord Havre-Saint-Pierre

École Lestrat Commission scolaire de la Moyenne-Côte-Nord Havre-Saint-Pierre École Lestrat Commission scolaire de la Moyenne-Côte-Nord Havre-Saint-Pierre Rapport annuel du conseil d établissement pour l année scolaire 2011-2012 Loi sur l instruction publique, article 82 «Le conseil

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 ET PLAN DE RÉUSSITE 2014-2015

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 ET PLAN DE RÉUSSITE 2014-2015 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 ET PLAN DE RÉUSSITE 2014-2015 MISSION : 1. Instruire : «Tout établissement scolaire a comme première responsabilité la formation de l esprit de chaque élève. Même si l école ne

Plus en détail

«Rêver et agir pour un monde meilleur»

«Rêver et agir pour un monde meilleur» LE PROJET ÉDUCATIF DE L ÉCOLE DES HAUTS-CLOCHERS 2007-2012 avec prolongation jusqu à juin 2013 «Rêver et agir pour un monde meilleur» Réalisé par : Diane Paquet, enseignante au préscolaire Sandra Tremblay,

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire

Normes de promotion et de classement pour le passage du primaire au secondaire 2013-2014 ÉCOLE JEAN-DU-NORD INFORMATION CONCERNANT L INSCRIPTION ET LES CHOIX DE COURS PASSAGE PRIMAIRE SECONDAIRE PREMIER CYCLE DU SECONDAIRE ET CHEMINEMENT PARTICULIER Ce document informe les parents

Plus en détail

J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents

J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents J accompagne mon enfant au secondaire Guide à l intention des parents Crédit photo : Patrick Roger Polyvalente Hyacinthe-Delorme Secondaire 2 groupe 93 PPCS CONSEILS AUX PARENTS POUR LA RÉUSSITE SCOLAIRE

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014-2015 École : St-Antoine L école et son milieu Desservant une population de 2003 habitants dont le revenu est de 97 902 $ par famille. Une école en

Plus en détail

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires

Les programmes des Services éducatifs complémentaires. Juin 2006 R A. Services éducatifs particuliers et complémentaires E Les programmes des Services éducatifs complémentaires X Juin 2006 T Services éducatifs particuliers et complémentaires R A OBJECTIF 3.1 Accompagner l élève, de façon continue, dans la construction de

Plus en détail

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau

Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Démarche de planification École Joseph-Charbonneau Directrice Louise Paquette Projet éducatif adopté par le conseil d'établissement le Plan de réussite approuvé par le conseil d'établissement en vigueur

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR

PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PROJET ÉDUCATIF PLAN DE RÉUSSITE Version abrégée 2014 2015 PAVILLON WILBROD DUFOUR PWD École en forme et en santé Parcours régulier Secondaire 1 à 5; Déro 15-16 ans. Programme ÉTIC Secondaire 1, 2 et 3.

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE N o 4 POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Modifiée le 9 novembre 2010 cegepdrummond.ca Règlement n o 12 abrogé : 6 décembre 2004 (CA-04-12-06-03) Politique adoptée au conseil d administration

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale

OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES. À retourner à. Pour le. Direction générale OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES À retourner à Pour le Direction générale Date : OUTIL 3 SONDAGE RÉALISÉ AUPRÈS DES PARENTS DE NOS ÉLÈVES OBJECTIF DE CE SONDAGE Ce sondage a pour

Plus en détail

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034)

4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) 4.13 Politique linguistique (Résolution : C.C. 2011-034) Processus de consultation dépôts: CCG - 15 février 2011 CPC - 17 février 2011 Conseil des commissaires - 22 février 2011 La présente politique s

Plus en détail

22 2011 (CC-20111-110)

22 2011 (CC-20111-110) Politiquee linguistique Adoptée : En vigueur : Amendement : 22 mars 2011 (CC-2011-110) 22 mars 2011 Table des matières 1. PRÉAMBULE... 1 2. CHAMP D APPLICATION... 1 3. CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE...

Plus en détail

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES ÉCOLE DU HAVRE - SAINT-ROSAIRE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE DU HAVRE ST-ROSAIRE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014

Plus en détail

Convention de gestion et de réussite éducative Formation générale des adultes 2014-2015

Convention de gestion et de réussite éducative Formation générale des adultes 2014-2015 Centre Nouvel-Horizon 3255, boul. Monseigneur-Gauthier Québec (Québec) G1E 2W3 Tél. : 418 666-4485 Centre Odilon-Gauthier 742, boulevard Louis-XIV Québec (Québec) G1H 4M7 Tél. : 418 622-7882 Maison des

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Projet éducatif L Escale (039)

Projet éducatif L Escale (039) Projet éducatif L Escale (039) L Escale (039) Introduction Pour répondre aux dispositions de la Loi de l'instruction publique, l'école l'escale révise son projet éducatif afin de mieux réaliser sa mission

Plus en détail

Protocole d accueil et de communication

Protocole d accueil et de communication Annexe ÉLV 2.1.5 Protocole d accueil et de communication (Révisé le 27 mai 2011) Table des matières Section A : Introduction 1. Préambule et mise en contexte 2. Principes directeurs Section B : Procédures

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 Grandir dans le plaisir Les éducatrices du service de garde Lucie Biron, responsable du service de garde Danielle Provost, directrice adjointe Francis Drouin, directeur

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS

BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS 21 octobre 2014 BUT 1 : AUGMENTATION DE LA DIPLOMATION ET DE LA QUALIFICATION AVANT L ÂGE DE 20 ANS Objectif 1 : Augmenter le niveau de compétence des élèves en mathématique Bonification des mesures d

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

ORIENTATION 1 ORIENTATION 2 ORIENTATION 3 ORIENTATION 4

ORIENTATION 1 ORIENTATION 2 ORIENTATION 3 ORIENTATION 4 ORIENTATION 1 ORIENTATION 2 ORIENTATION 3 ORIENTATION 4 Permettre au plus grand nombre d élèves d acquérir les compétences nécessaires à la réussite de leur projet de formation Rehausser les compétences

Plus en détail

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution #

GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE. Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # PROCÉDURE GESTION DU DOSSIER SCOLAIRE DE L ÉLÈVE # 40-02 Adoption le Amendement le Mise en vigueur le 6 mai 2004 Résolution # Autorisation Susan Tremblay Directrice générale Page 1 de 10 1. Préambule Le

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité :

Planification FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES. Activité : Planification Activité : FICHE DE CONTRÔLE DES DIRECTRICES ET DIRECTEURS D ÉCOLES Les directrices et directeurs d école peuvent se servir de la présente liste de contrôle pour vérifier si les ressources

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école

Les moyens mis en place par le SDG pour répondre aux grandes orientations du projet éducatif de l école Autonomie d utilisation des outils face à leurs apprentissages. Projets à long terme: couture, papier mâché, cinéma, robotique. à FAVORISER LA RÉUSSITE chez l ensemble des élèves en respectant leurs différences.

Plus en détail

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010

RECUEIL DE GESTION POLITIQUE LINGUISTIQUE IDENTIFICATION SECTION MISES À JOUR SIGNATURES REQUISES CP-DG-21. RÉSOLUTION CC-10-11-23-03 23 novembre 2010 IDENTIFICATION CP-DG-21 TITRE : POLITIQUE LINGUISTIQUE Direction générale SECTEUR DE GESTION ADOPTION RÉSOLUTION DATE CC-10-11-23-03 SECTION MISES À JOUR CADRE RÉFÉRENTIEL CADRE JURIDIQUE RÉSOLUTION DATE

Plus en détail

La politique de l école

La politique de l école La politique de l école Socialiser pour développer le langage. 1. Définition : L autonomie de la parole L école et ses partenaires : familles intervenants réguliers ou ponctuels liens avec le pré-scolaire

Plus en détail

École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc

École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc École de la Tortue-des-Bois St-Mathieu-du-Parc Projet éducatif, plan de réussite et reddition de compte 742001-Planification-Juin 2012 DOC/CE/2011-2012/23 L école de la Tortue-des-Bois a évolué de façon

Plus en détail

CONSEIL SCOLAIRE CENTRE-NORD. Plan de travail du Comité partiaire C2. Réponses aux priorités identifiées par les répondants au sondage des enseignants

CONSEIL SCOLAIRE CENTRE-NORD. Plan de travail du Comité partiaire C2. Réponses aux priorités identifiées par les répondants au sondage des enseignants CONSEIL SCOLAIRE CENTRE-NORD Plan de travail du Comité partiaire C2 Réponses aux priorités identifiées par les répondants au sondage des enseignants «Éléments qui alourdissent un peu/beaucoup ma charge

Plus en détail

Plan d intégration des TIC

Plan d intégration des TIC Plan d intégration des TIC 2 0 1 0 / 2 0 1 5 1 PRÉAMBULE En 2010, le Cégep de Thetford déposait son Plan stratégique 2010-2015 dans lequel on retrouve une cible qui précise, entre autres, l orientation

Plus en détail

NOTRE PROJET ÉDUCATIF

NOTRE PROJET ÉDUCATIF NOTRE PROJET ÉDUCATIF HISTORIQUE Fondée en 1983 notre École entreprendra en septembre 2013 sa trentième (30 e ) année académique. Bien que nous ayons acquis beaucoup de connaissances et d expériences au

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Protocole d intervention pour contrer l intimidation et la violence École Saint-Fidèle

Protocole d intervention pour contrer l intimidation et la violence École Saint-Fidèle École Saint-Fidèle Rédigé par le comité de lutte contre l intimidation Et la violence de l école St-Fidèle Inspiré du protocole rédigé par Marie-Claude Auclair,2011 Psychoéducatrice école de la Chanterelle

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE L ÉCOLE ÉLISABETH-TURGEON ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT 2010-2014 ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Convention

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431

École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 École l Arc-en-ciel 510, rue de l École Téléphone : (418) 386-5541 St-Narcisse-de-Beaurivage (Québec)poste 7131 G0S 1W0 Télécopieur : (418) 475-4431 AUTO-ANALYSE DE L ÉCOLE L ARC-EN-CIEL DE ST-NARCISSE

Plus en détail

2013-2014 CLASSES PRÉ-DEP

2013-2014 CLASSES PRÉ-DEP ÉCOLE POLYVALENTE CURÉ- MERCURE 2013-2014 CLASSES PRÉ-DEP Document de présentation et contrat d engagement Règles de classe Classes Pré-DEP Les classes Pré-DEP fonctionnent avec l enseignement modulaire

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

École des Moussaillons, du Boisé

École des Moussaillons, du Boisé Rapport annuel 2010-2011 École des Moussaillons, du Boisé École des Moussaillons, du Boisé Cette année, le rapport annuel présente le plan de réussite et la convention de gestion et de réussite éducative.

Plus en détail

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au

PROJET DE LOI 52. Mémoire de. l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au PROJET DE LOI 52 Mémoire de l Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens (AEFO) présenté au Comité permanent de l Assemblée législative Août 2006 L Association des enseignantes et

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire d Oka Contexte L école secondaire d Oka dessert une clientèle très homogène quant à la langue parlée. Généralement constituée de Québécois de souche, la population

Plus en détail