Fertilisation. et protection. des cultures

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fertilisation. et protection. des cultures"

Transcription

1 Fertilisation et protection des cultures

2 Fertilisation et protection des cultures EMBALLAGES VIDES DE PRODUITS PHYTOSANITAIRES (EVPP) Les EVPP sont composés de : - bidons en plastique d une contenance inférieure ou égale à 25L - sacs et boîtes en carton, papier, plastique d une contenance inférieure ou égale à 25kg - fûts plastiques et métalliques d une contenance de 25 à 300L Les cartons de suremballages doivent intégrer la filière des cartons. Les EVPP sont considérés comme des déchets industriels spéciaux. Il est donc interdit de les abandonner, de les brûler à l air libre, de les enfouir, de les mélanger avec d autres déchets, notamment liquides. Décret du 18/04/02 : «l entreprise a obligation d assurer ou d en faire assurer le traitement». Le rangement des EVPP doit se faire de préférence dans le local phytosanitaire. Pour les bidons : - ne jamais enlever les étiquettes figurant sur les produits phytosanitaires. - rincer trois fois manuellement ou au rince-bidon (l eau de rinçage doit être vidée dans le pulvérisateur). - stocker les bidons vides et égouttés dans un sac fourni par votre distributeur. - mettre les bouchons dans un sac plastique à part. Pour les sacs et boîtes en carton, papier, plastique : les vider, les plier et les placer dans un sac transparent sans les mélanger avec les bidons. Pour les fûts : fermer les fûts et nettoyer l extérieur. Il existe une filière nationale de collecte mise en place par ADIVALOR (Agriculteurs, Distributeurs et Industriels pour la Valorisation des déchets agricoles). Dans les Landes, cette collecte gratuite des EVPP est organisée une fois par an en partenariat avec les distributeurs. Les participants reçoivent une attestation de recyclage qui doit être conservée pendant cinq ans. ou ADIVALOR ( )

3 FILMS DE PAILLAGE Les films de paillage sont composés de polyéthylène. De 10 à 120 microns d épaisseur, leur utilisation est très variée (cultures légumières, vignes, maraîchage... ). Ces films plastiques sont des déchets industriels banals (DIB). Il est interdit de les abandonner, de les brûler ou de les enfouir. Ils doivent être traités dans des installations classées pour la protection de l environnement. - identifier et séparer les films de compositions différentes - enlever grossièrement tous les indésirables (terre, cailloux, bois ) - les rouler en balles sans mandrin - les entreposer dans un endroit à l abri de la pluie et de la chaleur. Pour éliminer gratuitement un stock de films de paillage, contacter la Chambre d Agriculture des Landes uniquement dans le cas où : - le stock présente un tonnage minimum de 20 tonnes, - les films sont roulés en balles sans mandrin, - le détenteur des films est équipé d un matériel de chargement (Manuscopique). Attention : les paillages à ourlets ne sont récupérés que si les ourlets ont été vidés. Si le stock de paillage ne répond pas aux critères ci dessus, contacter un collecteur de déchets industriels banals : ce service est payant (liste en annexe). Valorisation : Les films en polyéthylène récupérés font l objet d une valorisation matière (sacs poubelles ) Fertilisation et protection des cultures

4 Fertilisation et protection des cultures Les big bags sont des sacs de grande contenance (500 ou 600 kg) qui contiennent essentiellement des éléments fertilisants minéraux. Ils sont composés de polypropylène (enveloppe externe) et de polyéthylène (paroi intérieure). Les big bags sont considérés comme des déchets industriels banals. Il est interdit de les abandonner, de les brûler ou de les enfouir. Ils doivent être traités dans des installations classées pour la protection de l environnement. Décret du 13/07/94 : «les seuls modes d élimination autorisés pour les déchets d emballages d un produit à tous les stades de la fabrication ou de la commercialisation sont les valorisations par réemploi, recyclage, ou tout autre action visant à obtenir des matériaux réutilisables ou de l énergie». BIG BAG Depuis 2008, une collecte ADIVALOR est mise en place annuellement dans les Landes afin de récupérer les big bags dans les silos identifiés des coopératives agricoles partenaires. Seuls les emballages portant le pictogramme ADIVALOR seront pris en charge gratuitement. ou ADIVALOR ( ) Conditions de reprise des big bags : - les secouer et les vider - enlever les agrafes métalliques - les plier en trois - faire des fagots de 10 big bags - les stocker à l abri des intempéries 10

5 PRODUITS PHYTOSANITAIRES NON-utilisables (PPNU) Les PPNU sont des restes de produits phytosanitaires que l agriculteur ne peut plus utiliser (fongicides, insecticides, herbicides ). Ce sont des déchets car ils sont : - périmés ou souillés, - interdits d usage par la réglementation (certains organo-chlorés tels que le DDT), - démodés par rapport à d autres produits plus performants, - inadaptés suite à un changement de culture, - altérés suite à un mauvais stockage, - non identifiables (étiquetage endommagé). Les PPNU sont des déchets industriels dangereux : Il est interdit de les abandonner, de les brûler, de les enfouir, de les mélanger et de les déverser dans le milieu naturel. Décret du 18/04/02 : «Toute entreprise ou toute exploitation doit en assurer ou en faire assurer le traitement». L élimination doit être justifiée par à un Bordereau de Suivi des Déchets Dangereux. - manipuler les produits avec des équipements de protection (gants, lunette, masque de protection, combinaison) - conserver les produits dans leur emballage d origine sans les transvaser (même si il en reste peu). - laisser l étiquette sur les bidons. - les stocker dans votre local phyto jusqu à leur départ de l exploitation. Deux solutions possibles : - contacter votre distributeur partenaire d ADIVALOR qui peut organiser une telle collecte. Les conditions de reprise sont fixées par le distributeur. - s adresser à un collecteur de déchets industriels spéciaux : ce service est payant (liste en annexe). ou ADIVALOR ( ) 11Fertilisation et protection des cultures

6 Fertilisation et protection des cultures Les sacs d engrais de 50 kg sont composés de polyéthylène. Les sacs d engrais sont des déchets industriels banals. Il est interdit de les abandonner, de les brûler ou de les enfouir. Ils doivent être traités dans des installations classées pour la protection de l environnement. Décret du 13/07/94 : «les seuls modes d élimination autorisés pour les déchets d emballages d un produit à tous les stades de la fabrication ou de la commercialisation sont les valorisations par réemploi, recyclage, ou tout autre action visant à obtenir des matériaux réutilisables ou de l énergie». SACS d ENGRAIS Depuis 2005, les sacs d engrais sont récupérés lors de la collecte gratuite annuelle des plastiques agricoles usagés organisée par la Chambre d Agriculture et la FD CUMA des Landes. A partir de 2008, une collecte annuelle gratuite ADIVALOR est mise en place dans les Landes afin de collecter les sacs d engrais une fois par an auprès des distributeurs partenaires. Seuls les emballages portant le pictogramme ADIVALOR seront pris en charge gratuitement. ou ADIVALOR ( ) Condition de reprise : - séparer les films de compositions différentes - enlever grossièrement toutes les impuretés (terre, cailloux, ) - les mettre à plat - faire des fagots de 50 à l aide d une ficelle - les stocker à l abri des intempéries Valorisation : Les sacs d engrais font l objet d une valorisation matière (sacs poubelles ). 12

7 Les films de serres sont composés soit : - de polyéthylène basse densité, - de éthylène vinyle acétate - de polychlorure de vinyle (PVC). Ces films plastiques sont des déchets industriels banals. Il est interdit de les abandonner, de les brûler ou de les enfouir. Ils doivent être traités dans des installations classées pour la protection de l environnement. - séparer les films de compositions différentes. - enlever grossièrement tous les indésirables (terre, cailloux, ). - les plier. - les stocker dans un endroit à l abri des intempéries. Depuis 2005, les films de serres en polyéthylène sont récupérés lors de la collecte annuelle gratuite des plastiques agricoles usagés organisée par la Chambre d Agriculture et la FD CUMA des Landes. Pour les films de serres en PVC ou en éthylène vinyle acétate, contacter un collecteur de déchets industriels banals : ce service est payant (liste en annexe). Valorisation : FILMS DE SERRES Les films de serres en polyéthylène font l objet d une valorisation matière (sacs poubelles ). 13Fertilisation et protection des cultures

8 Fertilisation et protection des cultures Les sacs de semences sont composés en majorité en papier/carton. Selon les années, ils contiennent des semences non traitées ou des semences traitées avec des produits phytosanitaires. Dans le cas où les semences sont traitées, les sacs de semences sont considérés comme des déchets industriels spéciaux. Dans le cas où les semences sont non traitées, les sacs de semences sont considérés comme des déchets industriels banals. Il est interdit de les abandonner, de les brûler ou de les enfouir. Ils doivent être traités dans des installations classées pour la protection de l environnement. Décret du 13/07/94 : «les seuls modes d élimination autorisés pour les déchets d emballages d un produit à tous les stades de la fabrication ou de la commercialisation sont les valorisations par réemploi, recyclage, ou tout autre action visant à obtenir des matériaux réutilisables ou de l énergie». SACS de semences - les regrouper en utilisant un sac pour mettre les autres à l intérieur. - Les stocker dans le local phytosanitaire si les semences ont été traitées ou les mettre à l abri des intempéries. Il n existe pas actuellement de filière de collecte spécifique. Contacter un collecteur de déchets industriels spéciaux ou de déchets industriels banals : ce service est payant (liste en annexe). 14

QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER?

QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER? Page : 1/5 QUELLES SONT LES QUESTIONS A SE POSER? Avant d envisager l aménagement ou la construction d un local ou d une armoire de stockage des produits, il faut se poser plusieurs questions : - L existant

Plus en détail

Recyclage des emballages

Recyclage des emballages ferti-pratiques Recyclage des emballages Filière engrais et amendements fiche n 21 Recyclage des emballages d engrais et amendements La gestion responsable des produits Les industriels de la fertilisation,

Plus en détail

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires

Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires NOTE TECHNIQUE Gestion des effluents et autres déchets phytosanitaires en agriculture n Comment les limiter? n Quels moyens de gestion? L utilisation de produits phytosanitaires génère des déchets dangereux

Plus en détail

LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION

LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION LES EMBALLAGES NON SOUILLES DEFINITION Par "emballage" on entend tout objet, quelle que soit la nature des matériaux dont il est constitué, destiné à contenir et à protéger des marchandises, à permettre

Plus en détail

Jeu des 7 familles de déchets

Jeu des 7 familles de déchets Jeu des 7 familles de déchets + Toi aussi deviens un super-héros de l environnement! Ensemble Trions bien Recyclons mieux Découvre en t amusant les gestes simples du tri et du recyclage et deviens, toi

Plus en détail

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) "#$%&%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-. &%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-.% Code : 15 01 03 Nomenclature : Emballages en bois Origine : Déchets de magasins Les déchets

Plus en détail

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE

Prévention. Le risque chimique (2) : Infos. La démarche de prévention. Activités concernées : SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Infos Prévention SOMMAIRE : LE RISQUE CHIMIQUE Activités concernées Les évènements indésirables dus à l utilisation de produits dangereux Les voies de pénétration dans l organisme Les dangers et risques

Plus en détail

LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR 1,6 1,6 2,1 1,4 1,3 1,1

LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR 1,6 1,6 2,1 1,4 1,3 1,1 Les déchets FICHE N 1 LES EMBALLAGES ÉVALUATION DES IMPLICATIONS POUR LES SALONS DE COIFFURE CRITÈRES PRÉVENTION DES RISQUES ÉCONOMIQUE OBLIGATIONS DE L EMPLOYEUR CONTENTIEUX (PÉNAL, CIVIL) MOYENS À DÉPLOYER

Plus en détail

Les produits phytosanitaires

Les produits phytosanitaires Les produits phytosanitaires La plupart des collectivités utilisent des herbicides pour le désherbage de la voirie et des espaces verts, dans un objectif esthétique et d entretien des infrastructures.

Plus en détail

16 Transport, stockage et traçabilité

16 Transport, stockage et traçabilité F - Produits phytosanitaires : les bons réflexes! 16 Transport, stockage et traçabilité OBJECTIF Connaître les obligations à respecter dans le cadre du transport et du stockage de produits phytosanitaires,

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS

LA GESTION DES DECHETS LA GESTION DES DECHETS AML BATIMENT Ensemble contribuons à protéger l environnement AML Bâtiment Page 1 LA GESTION DES DECHETS SUR LES CHANTIERS AML BATIMENT AML Bâtiment Page 2 SOMMAIRE POURQUOI CONNAITRE

Plus en détail

Le risque chimique. Journée d information des assistants de prévention. 17, 26 et 30 septembre

Le risque chimique. Journée d information des assistants de prévention. 17, 26 et 30 septembre Le risque chimique Journée d information des assistants de prévention 17, 26 et 30 septembre Le risque chimique Retour d expérience 2 exemples : Les produits de nettoyage des locaux Les produits phytosanitaires

Plus en détail

Santé & Environnement

Santé & Environnement ferti-pratiques Santé & Environnement Etiquettes et FDS des fertilisants s enrichissent fiche n 22 Nouvelles règlementations européennes REACH et CLP pour une meilleure information Les nouvelles règlementations

Plus en détail

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France SOPAVE Société Anonyme créée en 1986 Filiale du groupe belge UMICORE Deux métiers complémentaires : RECYCLAGEdes films en polyéthylène ET TRANSFORMATION

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Plomberie Chauffage Climatisation L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de plomberie-chauffage-climatisation peuvent être classés en trois catégories : Les déchets

Plus en détail

Nous savons que la chimie est bien présente dans notre quotidien : sur la plupart des emballages en matière plastique se trouve un logo qui précise

Nous savons que la chimie est bien présente dans notre quotidien : sur la plupart des emballages en matière plastique se trouve un logo qui précise Nous savons que la chimie est bien présente dans notre quotidien : sur la plupart des emballages en matière plastique se trouve un logo qui précise la nature exacte de la matière plastique employée : PET,

Plus en détail

age e sur l exploitation

age e sur l exploitation -I - Du choix des produits phytosanitaires à leur stockage Fiche I - 5 Le stockag age e sur l exploitation ÉLÉMENTS DE RÉGLEMENTATION ne nécessite pas de déclaration en préfecture, à condition de respecter

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE de l ECO-CONTRIBUTION APE

GUIDE PRATIQUE de l ECO-CONTRIBUTION APE Alliance pour Nature GUIDE PRATIQUE de l ECO-CONTRIBUTION APE Document à destination des entreprises metteurs en marché Version Janvier 2015 125, rue Aristide Briand 92300 Levallois Perret - Tél : +33

Plus en détail

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45

500 ml. BASF Agro S.A.S. 21, chemin de la Sauvegarde 69134 ECULLY cedex Tél. 04 72 32 45 45 MYTHIC 10 SC Préparation biocide (TP18) pour lutter contre les fourmis et les punaises des lits Suspension concentrée (SC) contenant : 106 g/l de chlorfenapyr (N CAS : 122453-73-0) MYTHIC 10 SC - (chlorfénapyr

Plus en détail

QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES

QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES QUELQUES EXEMPLES D AMÉNAGEMENTS PHYTOSANITAIRES Le lieu de stockage phytosanitaire L aire de remplissage Les équipements du pulvérisateur Le local clé en main Affiches signalétiques Armoire phytosanitaire

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS

MÉMO SANTÉ RISQUES CHIMIQUES PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MÉMO SANTÉ PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS RISQUES CHIMIQUES Poussières, produits chimiques,... Le travail sur chantier vous expose à des risques qu il ne faut pas négliger. Pour protéger votre santé, adoptez

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises

Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Actualités Gestion des déchets dangereux dans les entreprises Avril 2012 - Fiche n 1 Rédigée par Margot Liatard CCIR Champagne-Ardenne Qu est ce qu un déchet dangereux? Les déchets dangereux sont des déchets

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES. Avril 2006 MAT/SF

CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES. Avril 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES Avril 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES DES EMBALLAGES POUR ELASTOMERES SYNTHETIQUES 1. REGLES GENERALES 1.1. Dimensions externes Maximum A.

Plus en détail

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau Guide de l éco agent Les bonnes pratiques du Tri au bureau Avril 2013 LOGOS, LABELS ET PICTOGRAMMES : comment s y retrouver? Cercle de Moebius : Cette boucle signifie que le produit, ou son emballage est

Plus en détail

DASRI. Déchets d activités de soins à risques infectieux. Comment les éliminer? À destination des professionnels de santé libéraux

DASRI. Déchets d activités de soins à risques infectieux. Comment les éliminer? À destination des professionnels de santé libéraux DASRI Déchets d activités de soins à risques infectieux Comment les éliminer? À destination des professionnels de santé libéraux Vous produisez des déchets d activit sur votre lieu de travail ou au domici

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Electricité L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants.

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

Le Négoce Agricole, votre partenaire professionnel

Le Négoce Agricole, votre partenaire professionnel Le Négoce Agricole, votre partenaire professionnel Edition Novembre 2011 Mon livret phytos Ce livret appartient à.............................................. EXPLOITATION/ENTREPRISE Nom :..........................

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Pascale LHOEST, Conseillère en prévention, Fédération Wallonie Bruxelles pascale.lhoest@cfwb.be 0486/09 04 25 Ixelles, le 26 novembre 2015 1 DECHETS

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax )

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Annexe 8. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Annexe 8 Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma

Plus en détail

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE

AUTO- DIAGNOSTIC. Pour juger vous-même... Fiche n 1. ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE Fiche n 1 ECO-Guide MÉTIERS DE L IMPRIMERIE AUTO- DIAGNOSTIC Pour juger vous-même... Avant de lire cet Eco-guide, évaluez la situation de votre entreprise en matière de prise en compte de l environnement.

Plus en détail

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets.

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Accompagnement et Formation Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Mode Opératoire I. Réalisation de l Audit interne. II. Elaboration du Projet d Optimisation. III. Mise en place et Suivi du Plan

Plus en détail

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Photographie. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) 1 Les déchets Les déchets issus des activités de photographie peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils ne sont pas

Plus en détail

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT

Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT Professionnels de la peinture, Agissons ensemble pour notre environnement LES BONS GESTES ET LES AIDES À L'INVESTISSEMENT 3 types de peinture Peintures solvantées Composées de liants alkydes, vinyls, acryliques,

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES ANNEXE 3 CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES 1. ROULEAUX 1.1. Composition des rouleaux Valeur faciale Montant (en ) Nombre de pièces 0,01 0,0 0 0,02 1 0 0,0 2,0 0 0,10 4 40 0,20

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >>

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> Qui est concerné? les équipages de collecte, les agents de nettoyage des bennes, les techniciens de maintenance, toute personne

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

Déchetterie. Ordures ménagères prestataire

Déchetterie. Ordures ménagères prestataire 1 Les déchets Les déchets issus de l activité d électricien peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui représentent des volumes importants. Ils ne sont pas polluants mais peuvent

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI

FICHE DE DONNEES DE SECURITE KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI FICHE DE DONNEES DE SECURITE KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI Désignation commerciale : KOOLNET GRAS PRET A L EMPLOI Date de création : 29/02/2000 Date de révision : 01/04/2005 FICHE DE DONNEES DE SECURITE

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Maçonnerie L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de maçonnerie-plâtrerie-carreleur peuvent être classés en trois catégories : Les déchets inertes, qui ne présentent

Plus en détail

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :...

SOSED Bâtiment. Schéma. d Organisation. et de Suivi de. l Évacuation des. Déchets. Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :... Raison sociale ) Adresse ) de l entreprise Tel/Fax ) Chantier :......... Trame du SOSED Bâtiment Schéma d Organisation et de Suivi de l Évacuation des Déchets 1) Objet du SOSED Le SOSED (Schéma d Organisation

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST

CIRCONSCRIPTION DU MARIGOT ZEP NORD-EST EVALUATION CYCLE III EDUCATION AU TRI ET A LA VALORISATION DES DECHETS 1 1. Réaliser un tri sélectif. 10 Voici les déchets générés par les activités de la maison, écris sous chaque déchet la lettre correspondant

Plus en détail

Guide des déchets ménagers

Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Guide des déchets ménagers Chaque habitant du Grand Lyon se débarrasse d'un peu plus d'1,2 kg de déchets par jour. Au total cela représente plus de 500 000 tonnes de déchets

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Déchets d amiante Les bonnes pratiques 4 juin 2015. 4 juin 2015 Thématique Amiante

Déchets d amiante Les bonnes pratiques 4 juin 2015. 4 juin 2015 Thématique Amiante Déchets d amiante Les bonnes pratiques 4 juin 2015 4 juin 2015 Thématique Amiante sommaire I Textes réglementaires (rappel code de l environnement et ADR) II Le classement des déchets d amiante III Les

Plus en détail

Déchets dangereux dans l entreprise

Déchets dangereux dans l entreprise Déchets dangereux dans l entreprise Pe! é t i r u c é s z e s n Déchets dangereux Les déchets dangereux sont présents dans toutes les activités industrielles! Chaque année, les entreprises industrielles,

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME

CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME CENTRE DE GESTION DE LA CHARENTE-MARITIME Dispositions générales Risque chimique Dans tous les cas, se reporter à la Fiche de Données de Sécurité de chaque produit (fournie à l utilisateur par le fabricant

Plus en détail

Usure et. entretien du matériel

Usure et. entretien du matériel Usure et entretien du matériel 23 Usure et entretien du matériel Un pneumatique est constitué de caoutchouc (naturel et artificiel), d adjuvants chimiques (soufre, noir de carbone, huiles, etc.) et de

Plus en détail

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

FAVRE Roger ECTI Belgrade 17-18/06/2009. La Propreté au Grand Lyon

FAVRE Roger ECTI Belgrade 17-18/06/2009. La Propreté au Grand Lyon La Propreté au Grand Lyon Le Grand Lyon : un territoire, une communauté! 57 communes! 1 200 000 habitants La collecte et le traitement des déchets ménagers. Le Chiffre : = 1,2 kg/ jour / habitant soit

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Produits phytosanitaires PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE

GUIDE DES BONNES PRATIQUES. Produits phytosanitaires PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE PREMIERS SOINS NUMÉROS D URGENCE ÉTIQUETAGE ÉQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE TRANSPORT MANIPULATION DES MARCHANDISES STOCKAGE ENTRETIEN DU MATÉRIEL GUIDE DES BONNES PRATIQUES Produits phytosanitaires

Plus en détail

Bilan annuel sécurité environnement 2014

Bilan annuel sécurité environnement 2014 27 octobre 2015 1 2 Bilan annuel sécurité environnement 2014 L activité du site en quelques chiffres Bilan environnemental 2014 Bilan des incidents / accidents en 2014 Formations Exercices et contrôles

Plus en détail

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Charte environnement Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Située à coté d un site naturel sensible, avec le recyclage au cœur de l histoire et de l activité

Plus en détail

L environnement dans l Artisanat

L environnement dans l Artisanat Nettoyage Cette fiche concerne les activités de nettoyage industriel, de nettoyage de bureau et le lavage des vitres. L environnement dans l Artisanat Les déchets Les déchets issus des activités de nettoyage

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

Editorial. S informer, c est déjà agir, et agir quotidiennement de façon responsable, c est envisager sereinement l avenir. Jean-Paul POURQUIER

Editorial. S informer, c est déjà agir, et agir quotidiennement de façon responsable, c est envisager sereinement l avenir. Jean-Paul POURQUIER Editorial La préservation de l environnement ne constitue pas un objectif lointain et abstrait. C est la somme de menues actions quotidiennes qui permettra de relever cet enjeu majeur pour la sauvegarde

Plus en détail

Décret n 2-97-93 du 13 moharrem 1418 (20 mai 1997) réglementant la commercialisation des huiles d olive et des huiles de grignons d olive

Décret n 2-97-93 du 13 moharrem 1418 (20 mai 1997) réglementant la commercialisation des huiles d olive et des huiles de grignons d olive Décret n 2-97-93 du 13 moharrem 1418 (20 mai 1997) réglementant la commercialisation des huiles d olive et des huiles de grignons d olive (B.O n 4488 du 5 Juin 1997, page 563) LE PREMIER MINISTRE, Vu la

Plus en détail

CONTENEUR CONTENEUR CONTENEUR. Conteneur prise latérale. Conteneur prise frontale. Support de sac collecteur de déchets

CONTENEUR CONTENEUR CONTENEUR. Conteneur prise latérale. Conteneur prise frontale. Support de sac collecteur de déchets Conteneur prise latérale Dispositif de tourillon sur les côtés pour la prise latérale lors de la collecte. Béquille débrayable. Modèles 4 roues. CAPACITÉ 14388-660 660 l Conteneur prise frontale Conteneur

Plus en détail

Imprimerie - sérigraphie

Imprimerie - sérigraphie 1 Les déchets Les déchets issus des activités d imprimerie sérigraphie peuvent être classés en deux catégories : Les déchets banals (DIB) non dangereux, mais qui peuvent dégrader l environnement s ils

Plus en détail

Conseils pratiques sur l utilisation des produits chimiques agricoles

Conseils pratiques sur l utilisation des produits chimiques agricoles FONGICIDES HERBICIDES INSECTICIDES PPNU SAMU 114 Police 112 ou 999 Mauritius Fire 115 ou 995 and Rescue Service FAREI (Ex AREU) Nord: 266 2087 Mapou Model Farm Sud: 637 8112 Plaisance Demonstration Centre

Plus en détail

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris).

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris). Les matériaux Je trie les déchets JE DÉCOUVRE QU EST-CE QU UN DÉCHET? Un déchet est tout ce dont on ne se sert plus et dont on se débarrasse. Les déchets peuvent être solides ou liquides, même gazeux.

Plus en détail

Utiliser en sécurité les produits dangereux

Utiliser en sécurité les produits dangereux Utiliser en sécurité les produits dangereux Savoir lire l étiquette Les nouveaux pictogrammes de danger 7 3 2 Explosif Inflammable Comburant 4 Gaz sous pression Corrosif Toxique/mortel 5 6 Nocif/altération

Plus en détail

Le poste de remplissage du pulvérisateur

Le poste de remplissage du pulvérisateur - III - La préparation de la bouillie et le remplissage du pulvérisateur Fiche III - 5 Le poste de remplissage du pulvérisateur douche 2 local phyto ACCÈS RÉSERVÉ 7 zone de préparation des produits 1 4

Plus en détail

Dans les villes comme dans les communes rurales, le tri sélectif des

Dans les villes comme dans les communes rurales, le tri sélectif des Edition Juillet 2004 Vous pouvez consulter les dernières modifications sur les sites internet de la Chambre d Agriculture du as-de-calais et du Conseil Scientifique de l Environnement : www.pdc.chambagri.fr

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse

FICHE DE DONNEES DE SECURITE conformément au Règlement (CE) No. 1907/2006 Enclean anti- mousse SECTION 1. IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE / DU MELANGE ET DE LA SOCIETE/ L ENTREPRISE 1.1 Identification du produit Nom du produit : Enclean anti-mousse Substance active : Acide Nonanoïque Formule chimique

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

MEDIUM A CRAQUELER. CRAQUELURE base + finition PATINE POUR CRAQUELURES

MEDIUM A CRAQUELER. CRAQUELURE base + finition PATINE POUR CRAQUELURES MEDIUM A CRAQUELER Ce produit reproduit l effet terne, poussiéreux de vieille peinture à l huile en insérant une couche de Médium à Craqueler entre deux couches de peinture acrylique. Si l on utilise des

Plus en détail

SECTEUR S3 74330 EPAGNY CHARTE CHANTIER PROPRE

SECTEUR S3 74330 EPAGNY CHARTE CHANTIER PROPRE SECTEUR S3 74330 EPAGNY CHARTE CHANTIER PROPRE 1 Pour son nouveau programme immobilier «JARDINS REPUBLIQUE», SOGIMM s est engagée dans une démarche développement durable et dans le processus de labellisation

Plus en détail

Transport sur la route

Transport sur la route Transport sur la route Dans un camion ou un fourgon, il faut garder le poisson et les produits du poisson au froid et éviter la contamination, pendant toute la période de la livraison aux clients. Suivez

Plus en détail

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme

Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Gérer au mieux l utilisation des produits phytosanitaires à la ferme Entreprise agréée par le Ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt pour les activités de distribution et d application

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Les engagements environnementaux de Legrand

Les engagements environnementaux de Legrand 128 Av. du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny 87045 Limoges Cedex - France Tél. : 05 55 06 87 87 - Fax : 05 55 06 88 88 i Votre Agence Commerciale habituelle Site www.legrand.fr > Profil Environnemental Produit

Plus en détail

GLOBAL COMPACT - BONNE PRATIQUE

GLOBAL COMPACT - BONNE PRATIQUE GLOBAL COMPACT - BONNE PRATIQUE SA LOIRE ETUDE Parc d Activités de Stelytec 42400 SAINT-CHAMOND Tél : +0033477293029 Fax : +0033477293028 Mail : loire-etude@loire-etude.com Croire en une démarche de développement

Plus en détail

La gestion des déchets de construction

La gestion des déchets de construction CCW_DD01 La gestion des déchets de construction Démarches administratives Le présent document résume les principales exigences et règles à respecter en matière de gestion des déchets, en conformité avec

Plus en détail

Afth. Rejets des boues DÉCHET : DISTINCTION DES DÉCHETS :

Afth. Rejets des boues DÉCHET : DISTINCTION DES DÉCHETS : Réglementation sur le rejet des boues Argicur, Thierry FERRAND Installation de traitement des boues Aix les Bains, M. BIENVENU Installation de recyclage des boues Neris, M. JEANNOT Codef, J.B. BARDET DÉCHET

Plus en détail

Climatisation Frigoriste

Climatisation Frigoriste Vous voulez démarrer une activité de climaticien ou frigoriste. Cette fiche rassemble l essentiel de la réglementation en matière d'environnement et de sécurité et quelques conseils importants pour être

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé

L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé CCW_DD02 L amiante Désamiantage Gestion des déchets Sécurité/santé De nombreuses entreprises sont confrontées à des matériaux amiantés lors de rénovations ou de démolition de bâtiments. Ces matériaux,

Plus en détail

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Hygiène au cabinet. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Hygiène au cabinet Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Environnement : air/eau Aération quotidienne des locaux Point d eau dans chaque salle de consultation

Plus en détail

12 Tri et conditionnement des déchets radioactifs incinérables (A11)

12 Tri et conditionnement des déchets radioactifs incinérables (A11) Service de Sécurité et de Radioprotection UCL Université catholique de Louvain Centre de gestion des déchets 01 Gestion des déchets 01 Déchets radioactifs N Procédure : 01-01-12 Révision : 3 Date : 18/03/2014

Plus en détail

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES FONCTIONS D UN EMBALLAGE... 4 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LE

Plus en détail

Les devoirs du Détenteur d équipements

Les devoirs du Détenteur d équipements P o u r u n e u t i l i s a t i o n r e s p o n s a b l e d e s f l u i d e s f r i g o r i g è n e s AFCE - Association loi 1901, créée en 1995 : Groupement des industriels et utilisateurs du Froid et

Plus en détail

MON LIVRET PHYTOS Edition Novembre 2011

MON LIVRET PHYTOS Edition Novembre 2011 MON LIVRET PHYTOS Edition Novembre 2011 Mon livret phytos Ce livret appartient à......................... EXPLOITATION/ENTREPRISE Nom :...................................... Adresse (siège social) :...................................................................

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

Peinture / revêtement

Peinture / revêtement Si vous réalisez également l activité de décapage, consultez aussi la fiche métier correspondante. 1 Les déchets Vos déchets se décomposent en trois catégories : Les déchets inertes, qui ne se transforment

Plus en détail

Livret. Connaissances techniques sur les intrants. des apprenants. Connaissances techniques sur les Intrants agricoles.

Livret. Connaissances techniques sur les intrants. des apprenants. Connaissances techniques sur les Intrants agricoles. Connaissances techniques sur les intrants 1 Livret des apprenants Ce module a été conçu avec l appui financier de la Commission de l Union Européenne Livret des apprenants Connaissances techniques sur

Plus en détail

Déchetterie de Treffieux

Déchetterie de Treffieux Déchetterie de Treffieux Activité La déchetterie assure la collecte des déchets apportés et triés par les ménages. Les déchets sont regroupés par catégories de matériaux : déchets vert, gravats, tout venant,

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail