Les taux baissent, renégociez votre prêt immobilier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les taux baissent, renégociez votre prêt immobilier"

Transcription

1 Page 1/6 Les taux baissent, renégociez votre prêt immobilier Si vous avez souscrit un prêt immobilier, peut-être songez-vous à négocier une révision de taux auprès de votre banquier pour profiter de la baisse actuelle, ou à faire procéder au rachat de votre crédit par l'intermédiaire d'un courtier. Suivez nos conseils pour savoir si l'opération est avantageuse. Record battu! En cet automne 2012, jamais les taux des crédits immobiliers n'ont été aussi bas. Ces deux dernières années, en dehors d'une courte période en 2010 où ils démarraient à 3 %, ils oscillaient plutôt entre 3,50 et 4,50 %. Or, aujourd'hui, ils sont passés sous la barre des 3 %. «Nous parvenons à négocier des taux fixes nominaux autour de 3 % pour des financements sur 15 ans», se réjouit ainsi Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier en prêts Cafpi. Ce dernier se targue même d'avoir décroché un taux de 2,75 % sur 15 ans, 2,95 % sur 20 ans ou 3,15 % sur 25 ans! «C'est un record historique par rapport aux plus bas niveaux constatés en 2010», poursuit ce spécialiste. Ces conditions restent cependant réservées aux dossiers très solides. Pour les autres, les taux moyens s'annoncent respectivement à 3,15 %, 3,45 % et 3,75 %. Ce qui reste très attractif. À cela, plusieurs raisons. Tout d'abord, l'oat 10 ans (obligation assimilable du Trésor), emprunt émis par l'état qui sert de réference aux banques pour déterminer les conditions d'emprunt à taux fixe, est à son plus bas niveau : 2,07 % le 15 octobre 2012, contre 2,75 % à la même période en De fait, les banques trouvent à se refinancer dans d'excellentes conditions et en font profiter les acquéreurs. Autre raison au recul des taux: la faiblesse Renégocier son prêt entraîne des frais qui peuvent amoindrir la rentabilité de l'opération de la demande de crédits. Dans le contexte économique, les emprunteurs se font rares. Entre septembre 2011 et septembre 2012, la production de crédits a chuté de 34 %, passant de 162,9 à 107,5 milliards d'euros. Cela conduit les banques à être plus offensives en cette fin d'année pour pouvoir réaliser leurs objectifs commerciaux. «Une situation qui profite à l'emprunteur: il peut renégocier son crédit à des conditions exceptionnelles», constate Sandrine Allonier, responsable des études économiques de Meilleurtaux.com. Mieux vaut passer par un courtier en crédits que par son banquier Vous disposez de deux solutions pour renégocier votre prêt immobilier : discuter avec votre banque pour obtenir une révision des conditions du contrat, ou recourir à un courtier en crédit. Dans le premier cas, il s'agira de renégocier le taux de votre emprunt. Cela donnera lieu à un avenant à votre contrat de prêt. «Les banques n'acceptent pas souvent cette option et concèdent de faibles rabais», indique Ari Bitton d'ab Courtage. En effet, lorsqu'elles consentent un crédit, les taux qu'elles peuvent proposer dépendent directement des conditions du marché de l'époque (taux de l'oat à 10 ans, notamment). En acceptant de renégocier ce crédit, la Eléments de recherche : France ou INANDFI : agence de courtage en crédit, toutes citations

2 Page 2/6 Quel sera le gain, selon la date de souscription du crédit? Nous avons comparé les gains obtenus après renégociation, en octobre 2012, de prêts de souscrits à des périodes différentes TAUX D'INTÉRÊT MOYEN (toutes durées confondues) Vous avez emprunte en septembre 2002 : «ST* sur 15 ans, gain : 876 i sur 20 ans, gain : 7847 sur 25 ans, gain : I Vous avez emprunté en novembre 2008 : I sur 15ans,gain:8865 sur 20 ans, gain: I.sur25ans,gain: % vous avez emprunte en octobre 2006 : sur 15 ans, gain: 1372 sur 20 ans, gain: 3072 sur 25 ans, gain: 4878 Vous avez emprunté en octobre 2011 : sur 15 ans, gain: sur 20 ans, gain: sur 25 ans, gain: I Renégocier est très rentable Renégocier est rentable, mais seulement pour les prêts de longue durée Renégocier n'est pas rentable sur 15 ans, gain. 493 sur 20 ans, gain ans, gain: Source AB Courtage banque doit rogner sur sa marge. Une opération qui devient de plus en plus difficile à envisager. Les accords de Bàle El, qui réglementent l'activité bancaire, contraignent les banques à des ratios de solvabilité, et donc à conserver des marges confortables pour réduire les risques de pertes. Tout au plus, si vous êtes un excellent client, pourrez-vous obtenir un petit geste : un taux abaissé de 0,50 point. «Les établissements bancaires ne concèdent généralement pas grand-chose, ce qui est souvent mal vécu par les emprunteurs», indique Ludovic Huzieux, directeur associé d'artémis Courtage. De fait, les banques préfèrent voir partir certains clients que d'avoir à renégocier. D'où le succès des courtiers s qui font de la renégociation un argument pour I capter de nouveaux clients. Si vous faites appel à l'un d'entre eux, sachez qu'il ne renégociera pas votre prêt, il vous proposera un rachat de crédit, autrement dit un financement souscrit par le biais d'une autre banque. Les banques sont beaucoup moins réticentes à ce type d'opération. Elles se livrent même concurrence pour racheter des crédits. «Une banque qui a refusé de renégocier avec son client est capable de racheter le crédit immobilier d'unclient d'une autre banques 3% w, poursuit Ludovic Huzieux. Le rachat est plus confortable pour une banque que la renégociation. «La renégociation l'oblige à rogner sur sa marge, explique un autre courtier. La banque a elle-même emprunté aux conditions du moment pour financer le prêt de son client et elle ne peut pas les renégocier. Alors que, lorsqu'elle rachète un crédit, elle peut d'autant plus Eléments de recherche : France ou INANDFI : agence de courtage en crédit, toutes citations

3 Page 3/6 MÉTHODE DE CALCUL Nous avons réalisé 4 simulations de renégociations de crédits immobiliers, en octobre Dans les 3 premières, l'emprunteur rachète son prêt initial grâce à un nouvel emprunt souscrit chez un concurrent à un taux moins élevé. Nous comparons l'intérêt de l'opération suivant la date de souscription et la durée du prêt initial et suivant les mensualités du nouveau prêt. Dans la 4 e simulation, en partant des conditions offertes actuellement pour un rachat de crédit immobilier, nous avons déterminé quel taux la banque de l'emprunteur peut proposer pour rester compétitive face à une offre concurrente. Ces simulations ont été réalisées avec les courtiers Caf pi, Empruntis, Meilleurtaux.com et AB Courtage. consentir un taux bas qu'elle connaît son antériorité. Elle sait si l'emprunteur a été capable de faire face à ses échéances et si le logement acquis n 'a pas perdu de sa valeur.» Attention, lors d'un rachat, la banque que vous quittez est en droit de réclamer des pénalités de remboursement anticipé (voir plus loin, p. 59). La dernière vague de rachats de crédits remonte à 2010, quand L'INTÉRÊT D'UN RACHAT DE CRÉDIT VARIE SUIVANT LA DATE DE SOUSCRIPTION DU PRÊT INITIAL Simulation pour un prêt de sur 20 ans - OCt bre - O tob ' souscrit en. Taux assurance comprise 4 % { 1212 I Coût total du crédit i Montant restant à rembourser! au 1" octobre 2012 j Intérêts déjà versés I Montant emprunté* i Taux assurance comprise I les taux étaient quasi identiques à ceux d'aujourd'hui. Mais le marché garde un fort potentiel pour les courtiers. «Beaucoup d'emprunteurs n 'ont pas pensé à renégocier à ce moment-là», fait remarquer, en effet, Philippe Taboret. Ce que confirment ses concurrents. << Les dossiers que nous avons traités en septembre 2012 représentent environ 20 %denotre activité, contre 7 % l'an dernier à la même époque, confie Mael Bernier, mais nous sommes encore loin des records de septembre 2010 où ils atteignaient 50% de notre activité.» Chez Meilleurtaux.com, la demande de rachats s'emballe. «En septembre, nous avons enregistré 4800 demandes de rachat de crédits, précise Sandrine AUonier. Un chiffre qui a plus que triple par rapport au 1 er trimestre 2012 où nous observionsunemoyennedelsoodemandesparmois. «Par I Indemnité de remboursement I anticipé (IRA) Frais de nouvelle garantie 1885 [Frais de dossier [ Coût total du crédit 36426,20 Coût du prêt actuel du nouveau pret *' déjà versés = C % sur 14 ans ,20% , , , ,77 3,10% sur 16 ans , ,20 % sur 1 8 ans , C 178 ll faut obtenir une réduction de taux d'au moins 0,80 point pour que le rachat soit rentable. Le moment est bien choisi pour racheter un crédit souscrit en 2008, quand les taux dépassaient 5 % Aujourd'hui, vous pouvez aisément obtenir autour de 3 %, soit près de 2 points de moins. Notre simulation montre que l'opération peut également être avantageuse pour les prêts souscrits antérieurement (jusqu'au 3 e trimestre 2006 inclus) En revanche, elle perdrait de son intérêt pour des emprunts plus anciens. Soit parce que l'écart de taux serait trop faible (notamment pour ceux signés entre le 3 e trimestre 2005 et le 2 e trimestre 2006), soit parce que la durée écoulée depuis la date de souscription du prêt initial serait trop importante et donc le montant des intérêts restant à payer, peu élevé. Enfin, ne renégociez pas un prêt signé entre le 1 e * trimestre 2010 et le 1 " tnmestre 2011, l'opération n'est pas rentable car l'écart de taux est trop faible. * Montant du credit actuel restant a rembourser + indemnité de remboursement anticipe (IRA) + trais de nouvelle garantie + frais de dossier du nouveau credit ailleurs, à partir du moment où un client est passé par un courtier pour négocier son prêt, il ne peut pas le faire racheter par ce même courtier. H doit s'adresser à un autre spécialiste. «Nous refusons de traiter les dossiers de nos anciens clients, prévient Franck Lévy, directeur commercial d'ace. Dans la mesure où nous avons déjà été rémunérés par les banques pour un apport de clientèle, U ne serait pas déontologique d'encourager nos anciens clients à changera nouveau de banque.» Trois critères à examiner avant de renégocier: taux, durée, montant Cependant, vous n'avez peut-être pas intérêt à racheter votre crédit. «L'opération est surtout avantageuse pour les emprunteurs qui en ont Eléments de recherche : France ou INANDFI : agence de courtage en crédit, toutes citations

4 Page 4/6 souscrit un entre 2007 et 2009», souligne Estelle Laurent, responsable de la communication chez Credixia. Et plus particulièrement, ceux qui ont emprunté entre le 2 e semestre 2008 et le début de 2009, alors que les taux avaient grimpé au-delà de 5 %. «Compte tenu des taux actuels, le différentiel peut atteindre 2 points, cè qui devient très attractif», précise Christophe Garnier, directeur des grands comptes chez In & Fi Crédits. Pour preuve, un crédit de à 5,05 % sur 20 ans, consenti en octobre 2008 peut être racheté à 3,10 % aujourd'hui, ce qui procure plus de d'économie. Cela n'exclut pas, pour autant, les emprunteurs qui ont souscrit un crédit avant 2007 ou après Car l'intérêt du rachat doit s'évaluer au regard de trois critères : le taux consenti à l'origine, la durée du crédit et le capital restant à rembourser. En ce qui concerne le taux, ne songez à un rachat que si Taux assurance comprise Coût total du crédit nt restant à rembourser 1 er octobre 2012 Intérêts déjà versés Montant emprunté* Taux assurance comprise mité de remboursement icipé (IRA) Frais de nouvelle garantie Frais de dossier total du crédit Coût du prêt actuel - coût du nouveau prët _ - intérêts déjà versés , , , , , , , , ,53 3% sur 11 ans ,10% sur 16 ans , , , , ,66 l'écart entre celui du crédit actuel et celui qui pourrait vous être proposé atteint au moins 0,80 point. À titre d'exemple, pour un prêt de à 4 % sur 20 ans, consenti en octobre 2011, cet écart est respecté, si vous obtenez aujourd'hui 3,20 %. Vous pouvez alors tabler sur une économie nette de 6648, grâce au rachat. En revanche, si le différentiel de taux sur 20 ans n'est que de 0,50 point, le gain devient minime : 333. «Une réduction de 0,50 point peut toutefois être intéressante, si la durée du prêt est longue ou si le montant est élevé», tempère Philippe Taboret. Voilà pourquoi le taux n'est pas le seul élément à prendre en compte. La durée est aussi déterminante. Plus le prêt est long, plus vous remboursez d'intérêts, et plus l'opération de rachat peut être judicieuse. Partons d'un crédit de souscrit en octobre S'il a été consenti à 4,30 % sur 25 ans, en négociant un rachat à 3,50 % (0,80 point d'écart), vous pouvez gagner ll 840. Mais s'il a été souscrit à 3,90 % sur 15 ans, un rachat à 3,10 % (toujours 0,80 point d'écart) ferait perdre 1821, par rapport au coût initial du premier crédit, du fait notamment de l'indemnité de remboursement anticipé. Enfin, il faut prendre en compte le montant du prêt. Le rachat à 3,20 % d'un 3,40% sur 21 ans , , ,01 M FTll Le rachat de crédit est plus avantageux pour les prêts de longue durée. Vous avez d'autant plus intérêt à envisager cette opération que la durée de votre emprunt initial est longue. Notre simulation montre qu'un rachat est deux fois plus intéressant avec un crédit amortissable sur 25 ans qu'avec un crédit amortissable sur 1 5 ans. Au bout de 4 ans, en effet, le prêt sur 25 ans n'est amorti qu'à hauteur de 1 7 DOO, ce qui représente à peine 8,5 % du capital emprunté, alors qu'un prêt sur 1 5 ans de même montant est déjà rembourse à hauteur de 40 DOO (20 % du capital). La part d'intérêts restant à verser est donc plus importante avec un prêt sur 25 ans qu'avec un prêt sur 1 5 ans. * Montant restant à rembourser du crédit actuel + indemnité de remboursement anticipé (IRA) + frais de nouvelle garantie + frais de dossier du nouveau credit/ prêt de sur 20 ans consenti en octobre 2011 à 4 % peut procurer ll 162 d'économies. Avec empruntés, le gain s'établirait même à A contrario, un crédit de ne procure que 2134, d'économies en cas de rachat à 3,20 %. Bref, tout rachat nécessite une étude préalable. Plus le prêt est récent, plus le rachat est intéressant Notez d'ailleurs que plus votre prêt est récent, plus l'économie est substantielle. Comme nous l'avons évoqué plus haut, si un prêt de souscrit l'année dernière peut procurer 6648 d'économie, il n'en va pas de même d'un prêt souscrit en 2007 aux mêmes conditions puisque, cette fois, le gain ne dépasserait pas 875! Il est toujours conseillé de racheter un crédit «pendant le premier tiers du Eléments de recherche : France ou INANDFI : agence de courtage en crédit, toutes citations

5 Page 5/6 remboursement», conseille Estelle Laurent. La raison en est simple. Dans un prêt amortissable, c'est, en effet, en début de remboursement que la charge des intérêts est la plus lourde, le capital s'amortissant assez lentement. Par exemple, pour un crédit de sur 20 ans souscrit à 4 % en 2011, la première année, la mensualité s'élève à Elle est composée de 545 de capital et de 667 d'intérêts. Après un an, elle comprend toujours plus d'intérêts que de capital amorti (respectivement 634 contre 578 ). La troisième aussi (610 contre 502 ). Ce n'est que la quatrième, que les rapports s'inversent, les intérêts passant à 586 et le capital à 626. Ainsi, plus le crédit avance dans le temps, moins les intérêts à rembourser sont élevés. Et moins la renégociation s'avère pertinente. Mais il ne faut pas généraliser. «Si le crédit a été souscrit sur 25 ou 30 ans, s'il est d'un montant élevé, le L'INTÉRÊT D'UN RACHAT DE CRÉDIT VARIE SUIVANT LE MONTANT DES MENSUALITÉS DU NOUVEAU PRÊT jur un prêt d 200 DOO souscrit en octobre 2008 Taux assurance comprise [Durée I Coût total du crédit i Montant à rembourser i au I "octobre 2012 érêts déjà versés nt emprunté* I Taux assurance comprise [ [Durée F Indemnité de rembour- I sèment anticipé (IRA) I Frais de nouvelle garantie I Frais de dossier I f Cout total du crédit Coût du prêt initial - coût du nouveau prêt - intérêts déjà versés 3,30% ans 4 825, ,92 dugmenidnt ré 5,20% ans , , ,77 3,10% 1 591,60 12 ans 4825, , ,69 rachat peut s'avérer intéressant, même si l'emprunteur a passé le premier tiers de la durée de remboursement», précise Philippe Taboret. Sachez que négocier un rachat vous permet de gagner généralement entre et 30000, parfois plus. L'économie procurée peut se traduire soit par une diminution de la mensualité, soit par une réduction de la durée de remboursement. i iim minimum 3,50% 1108,80 20 ans 4825, , /49 Le rachat est encore plus avantageux, si vous raccourcissez la durée de votre nouvel emprunt. Si vous avez souscrit un prêt en 2008 quand les taux dépassaient 5 %, vous serez toujours gagnant si vous renégociez aujourd'hui, même si vous réduisez les mensualités du nouvel emprunt (de 233 ) et donc rallongez la durée du crédit. Mais vous gagnerez deux fois moins que si vos mensualités restent identiques. En revanche, vous réaliserez d'importantes économies en augmentant le montant de vos mensualités. En acceptant de rembourser près de 250 de plus chaque mois, le gain est quasiment multiplié par 3 et vous réduisez la durée de votre emprunt (17 ans au lieu de 20). 1 Montant restant a rembourser du credit actuel + indemnité de remboursement anticipé (IRA) + frais de nouvelle garantie + frais de dossier du nouveau crédit Profitez-en pour renégocier votre contrat d'assurance Pour diminuer le coût de votre crédit immobilier, il peut être judicieux de négocier l'assurance décès. Celle-ci est obligatoire et vous devrez en souscrire une lors de la souscription du nouveau prêt servant à racheter l'ancien. Mais, depuis le 1 er mai 2011, date d'entrée en vigueur de la loi Lagarde, les banques n'ont plus le droit de vous obliger à souscrire le contrat collectif qu'elles proposent à tous leurs emprunteurs. Vous pouvez donc vous assurer auprès de la compagnie de votre choix, à condition d'obtenir des garanties équivalentes à celles présentées par l'assurance de votre banque (voir le n 1061 du Particulier, p. 36). Si votre crédit est antérieur à la loi Lagarde, c'est peut-être aussi le moment de profiter de cette opportunité pour changer d'assureur. Ce que tout courtier qui se respecte aura à cœur de vous proposer. Reste que l'intérêt d'une telle option, appelée délégation d'assurance, dépend de plusieurs critères. Avec le contrat de groupe de votre banque, la prime d'assurance oseille entre 0,35 et 0,50 %, voire 0,70 % du capital emprunté, pour tous les emprunteurs. En revanche, les contrats individuels proposés par les assureurs spécialisés varient en fonction du profil de l'emprunteur (son âge, sa profession, exerce-t-il des activités dangereuses? est-il fumeur? etc.), du montant et de la durée du prêt. Ainsi, un emprunteur de 25 à 30 ans, non-fumeur et n'exerçant aucune activité dangereuse, peut se voir appliquer une prime Eléments de recherche : France ou INANDFI : agence de courtage en crédit, toutes citations

6 Page 6/6 QUEL 1AUM DOIT CONSENTIR VOTRE BANQUIER POUR S'ALIGNER SUR UNE OFFRE CONCURRENTE n prêt de Rachat par I 'ut 20 ans l'intermédiaire ère 2008 d'un Taux assurance comprise 5,20% Coût total du crédit Montant restant à rembourser au ^octobre2012 Intérêts déjà versés Montant emprunté* I Taux assurance comprise I Indemnité de remboursement anticipé (IRA) I Frais de nouvelle garantie Frais de dossier Coût Coût du prêt - coût du nouveau prêt _ - intérêts déjà versés , , , ,53 % sur 16 ans 1198, , , , ,69 ESHEMECl Votre banque peut se permettre d'être moins généreuse sur le taux. Les banques sont peu enclines à renégocier les crédits. Nombre d'entre elles préfèrent voir partir leurs clients à la concurrence plutôt que de rogner sur leur marge. Mais si vous disposez de produits d'épargne dans votre établissement et si vous menacez de les fermer, elle consentira plus facilement un effort. Cependant, la plupart des banques intègrent le fait qu'en renégociant avec elles (plutôt qu'en faisant racheter le crédit par un courtier), leurs clients évitent certaines dépenses (indemnités de remboursement anticipé, frais de nouvelle garantie) et bénéficient de frais de dossier moins élevés. Elles compensent donc ces économies en proposant un taux plus élevé que celui offert par la concurrence. * Montant restant a rembourser du credit actuel + indemnité de remboursement anticipe (IRA), en cas de rachat, + frais de nouvelle garantie + frais de dossier du nouveau credit de 0,11 à 0,12 % du capital emprunté. «À 35ans, on peut bénéficier d'un taux de 0,18% pour un crédit sur 15 ou 20 ans», confirme Franck Lévy A contrario, après 45 ans, l'intérêt de la délégation d'assurance s'amenuise et mieux vaut garder son contrat de groupe. Si vous disposez déjà d'une assurance en délégation à un taux très compétitif, vous ne gagnerez pas forcément sur ce poste, si vous procédez au rachat de votre prêt, car le taux de la garantie sera recalculé en fonction de votre âge. Prenons l'exemple d'un emprunteur ayant souscrit un crédit immobilier de , en 2008 à l'âge de 30 ans, qu'il souhaite renégocier 4 ans plus tard. Le taux initial s'établit à 5,20 %, soit 5,06 % + 0,12 % d'assurance (sur une personne), ce qui représente 240 de prime par an. À la renégociation, en octobre 2012, le taux du prêt est ramené à 3,30 %, dont 0,13 % pour la prime d'assurance, ce qui représente 260 annuels. L'emprunteur économisera 31908,11 sur le coût de son crédit, mais ayant 4 ans de plus, son assurance lui reviendra 20 plus cher chaque année. Attention aux multiples frais Si votre banque accepte de renégocier le taux de votre crédit, vous n'aurez quasiment aucuns frais, à l'exception des frais de dossier qui varient d'une banque à l'autre (de 100 à en moyenne). En revanche, si vous procédez à un rachat auprès d'un courtier, ils seront plus élevés. Vous devrez d'abord débourser les pénalités de remboursement anticipé du prêt initial. Celles-ci sont fixées réglementairement (art. L du code de la consommation) à 6 mois d'intérêts, dans la limite de 3 % du capital restant dû. À titre d'exemple, pour un prêt sur 15 ans de à 5,05 % souscrit en octobre 2008, cette indemnité s'élèvera à près de 4. Elle pourra atteindre 5300, pour un emprunt souscrit en 2010 à 3,10 % ou redescendre à 2 600, pour un autre, consenti en 2006 sur la base d'un taux de 3,85 %. n faut donc que le gain permis par le rachat excède le montant de cette pénalité. D'autant plus que vous aurez à régler les frais de dossier du nouveau prêt contracté pour rembourser l'ancien et que la banque vous demandera une nouvelle garantie pour ce prêt. Dans l'exemple d'un prêt de souscrit en 2008, l'emprunteur pourra souscrire une nouvelle garantie auprès de Crédit Logement (organisme de cautionnement mutuel) qui lui reviendra entre 1700 et 2 IOU, selon le capital restant dû et la durée du prêt restant à courir. Quant aux frais de dossier, ils ne sont pas neutres en cas de rachat de crédit. En majorité, les banques facturent I % du capital emprunté, un pourcentage généralement assorti d'un plafond qui oseille entre 500 et Autant dire qu'il faut tenir compte de toutes ces dépenses supplémentaires pour mesurer l'intérêt d'un rachat du crédit. Enfin, ne vous lancez pas dans une telle opération, si vous comptez vendre votre bien dans 2 ou 3 ans, car vous devrez à nouveau payer des frais de remboursement. Ce qui pourrait anéantir l'économie réalisée. COLETTE SABARLY Eléments de recherche : France ou INANDFI : agence de courtage en crédit, toutes citations

Est-ce le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier?

Est-ce le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier? Est-ce le bon moment pour renégocier votre crédit immobilier? Par Virginie Franc Jacob L express Votre Argent Avec des taux de crédits frôlant les 2 %, vous avez sans doute intérêt à renégocier votre crédit

Plus en détail

Vivre sans lunettes grâce aux lentilles ou à "jia chirurgie " ~ Renégociez votre crédit immobilier

Vivre sans lunettes grâce aux lentilles ou à jia chirurgie  ~ Renégociez votre crédit immobilier 1056 JANVIER 2011 3,90 Vivre sans lunettes grâce aux lentilles ou à "jia chirurgie " ~ Renégociez votre crédit immobilier Les meilleurs placements en 2011 ~~" P. 26 Page 1/5 VIAG Une nouvelle dimension

Plus en détail

Copyright Blog Moneyattitude. Mon Plan Anti-Banquier de A à Z Pour Bien Renégocier Votre Prêt Immobilier et Gagner De L'argent!

Copyright Blog Moneyattitude. Mon Plan Anti-Banquier de A à Z Pour Bien Renégocier Votre Prêt Immobilier et Gagner De L'argent! Mon Plan Anti-Banquier de A à Z Pour Bien Renégocier Votre Prêt Immobilier et Gagner De L'argent! 1) COMBIEN POUVEZ-VOUS GAGNER? Pour estimer votre gain, il faut évaluer ce que votre crédit en cours vous

Plus en détail

LE CREDIT IMMOBILIER

LE CREDIT IMMOBILIER INTERETS PRIVES SUPPLEMENT Page 1/5 LE CREDIT IMMOBILIER Qui dit achat immobilier dit crédit. Pour franchir au mieux ce passage obligé, il faut faire jouer la concurrence, savoir lire une offre de prêt

Plus en détail

CREDIT IMMOBILIER. Profitez des taux historiquement bas. renégociez!

CREDIT IMMOBILIER. Profitez des taux historiquement bas. renégociez! Page 1/5 LOGEMENT CREDIT IMMOBILIER Profitez des taux historiquement bas renégociez! Les taux de crédit sont à leur plus bas niveau depuis... la fin des années 40! Si vous ne l'avez pas déjà fait, c'est

Plus en détail

OCT 08 Mensuel OJD : 492695. Surface approx. (cm²) : 2256 21 BOULEVARD MONTMARTRE 75076 PARIS CEDEX 02-01 40 20 70 00. Page 1/5

OCT 08 Mensuel OJD : 492695. Surface approx. (cm²) : 2256 21 BOULEVARD MONTMARTRE 75076 PARIS CEDEX 02-01 40 20 70 00. Page 1/5 Page 1/5 I Financer l'achat de votre nouveau logement avant d'avoir vendu l'ancien: c'est le but d'un crédit relais. Mieux vaut bien connaître les règles de ce prêt spécifique, surtout dans une période

Plus en détail

À chaque profil, sa stratégie

À chaque profil, sa stratégie Page 1/7 Renégociez votre crédit À chaque profil, sa stratégie Les taux demeurent, en ce début d'année 2014, à un niveau extrêmement bas. C'est peut-être le moment de renégocier votre crédit. Mais votre

Plus en détail

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de l emprunt Taux d endettement

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de l emprunt Taux d endettement A l'attention de Septembre 2008 Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de l emprunt Taux d endettement Au sujet de la garantie prise par la banque : Voici les caractéristiques et le coût des différents

Plus en détail

La convention AERAS en 10 questions-réponses

La convention AERAS en 10 questions-réponses La convention AERAS en 10 questions-réponses Signée par les pouvoirs publics, les fédérations professionnelles de la banque, de l'assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs,

Plus en détail

Gare à la variable fiscale. Sommaire du dossier > Immobilier : les vrais prix dans 800 villes, comment investir, notre dossier exclusif

Gare à la variable fiscale. Sommaire du dossier > Immobilier : les vrais prix dans 800 villes, comment investir, notre dossier exclusif 1 sur 6 26/09/2014 15:01 Sommaire du dossier > Immobilier : les vrais prix dans 800 villes, comment investir, notre dossier exclusif Immobilier : les vrais prix dans 800 villes, comment investir, notre

Plus en détail

Document d information des prêts du Crédit Foncier

Document d information des prêts du Crédit Foncier Document d information des prêts du Crédit Foncier Valable à compter du 20 février 2012 Ce document vous est remis dans le cadre de l acquisition de votre résidence principale. Ce document a pour objectif

Plus en détail

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de votre emprunt (p. 9) Taux d endettement (p. 9) Reste à vivre (p. 9)

Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de votre emprunt (p. 9) Taux d endettement (p. 9) Reste à vivre (p. 9) A l'attention de juin 2014 Garanties bancaires Assurances de prêts Montant de votre emprunt (p. 9) Taux d endettement (p. 9) Reste à vivre (p. 9) Au sujet de la garantie prise par la banque : Voici les

Plus en détail

FORMATION INTEGRATION. Le prêt immobilier et son environnement.

FORMATION INTEGRATION. Le prêt immobilier et son environnement. FORMATION INTEGRATION Le prêt immobilier et son environnement. Un projet immobilier Projet Défini Projet Non Défini Besoin en financement Projet 1 2 3 Besoin 1 Valeur du bien Prix de vente Agence, PAP,

Plus en détail

Emprunt bancaire immobilier

Emprunt bancaire immobilier - 1 - Emprunt bancaire immobilier Résumé : Quels sont les éléments nécessaires pour contracter un emprunt immobilier auprès d'un organisme bancaire? Ce Chapitre insiste particulièrement sur les modes de

Plus en détail

Faites-vous «pré-approuvé»

Faites-vous «pré-approuvé» Faites-vous «pré-approuvé» Être pré-approuvé veut dire que votre banque ou institution financière est déjà prête à vous endosser jusqu'à une limite déterminé par vos revenus et vos dépenses. Il y a de

Plus en détail

Observatoire des Taux et des Prêts

Observatoire des Taux et des Prêts Observatoire des Taux et des Prêts Numéro 56 Etabli le 17 février 2015 L Observatoire des Taux et des Prêts se veut avant tout un outil pédagogique de présentation des prêts finançant l'accession à la

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers

MES CRÉDITS. Dans ce chapitre. u Les bonnes questions à se poser avant d emprunter u Les crédits à la consommation u Les crédits immobiliers MES CRÉDITS Vous avez de nombreux projets en tête à la suite de votre entrée dans la vie active : équipement de votre logement, achat d une voiture, voyages Et aussi, pourquoi pas, acquisition de votre

Plus en détail

Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com

Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com Introduction Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 2 Présentation du 11 e Observatoire du Crédit Sandrine ALLONIER Responsable des études économiques 3 6,00% Evolution des taux des marchés

Plus en détail

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG

INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG INTERROGATION ECRITE N 3 PFEG Q1 - Quelle est la différence entre une banque de détail et une banque de gros ou universelle? Une banque de détail reçoit des dépôts de ses clients et leur accorde des crédits. Elle se limite aux métiers

Plus en détail

Comment investir au mieux dans une Branche 21?

Comment investir au mieux dans une Branche 21? Outil mensuel au service du dirigeant à la recherche de bonnes décisions financières et fiscales. Comment investir au mieux dans une Branche 21? Dans ce numéro, nous voyons les possibilités qui s'offrent

Plus en détail

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014

Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 Dossier semestriel Crédit immobilier Bilan 2013, perspectives 2014 BILAN DE L ANNÉE 2013 : Evolution mensuelle des taux en 2013 : baisse de 0,10% du taux d intérêt sur 20 ans Evolution des taux depuis

Plus en détail

ASSURANCE DE PRÊT. Le guide de l assuré

ASSURANCE DE PRÊT. Le guide de l assuré ASSURANCE DE PRÊT Le guide de l assuré 2015 SERVICE ASSURANCES MEILLEURTAUX.COM Immeuble Le Colbert - Cours du Commandant Fratacci - 76600 Le Havre 0826 826 222 (Service 0,15 / min + prix appel) Fax :

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1994

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1994 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1994 L année 1994 a été marquée par la poursuite de la baisse des taux d intérêt, mais à un rythme plus modéré et de manière moins continue qu en 1993

Plus en détail

En 16 mois, les taux d intérêt

En 16 mois, les taux d intérêt fixe ou taux révisable : comment réussir son montage financier? Page 1/7 Instrument nécessaire à l'acquisition d'un bien immobilier, le crédit est actuellement à la portée de toutes les bourses. Depuis

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 21 Libellé de la

Plus en détail

Taux fixe ou taux révisable : comment réussir son montage financier?

Taux fixe ou taux révisable : comment réussir son montage financier? Page 1/7 ANCEfVlENT... fixe ou taux révisable : comment réussir son montage financier? Instrument nécessaire à l'acquisition d'un bien immobilier, le crédit est actuellement à la portée de toutes les bourses.

Plus en détail

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour choisir sa durée d emprunt :

Plusieurs éléments sont à prendre en compte pour choisir sa durée d emprunt : Bien entendu, une des premières choses que vous devrez définir pour faire un crédit immobilier, c est la durée du crédit au regard du niveau des mensualités que vous souhaitez payer et de votre capacité

Plus en détail

C est le bon ! DES FORMALITÉS SIMPLIFIÉES EMPRUNTEURS PENSER À DISSOCIER LA LIBERTÉ DE COMPARER DES GARANTIES PERSONNALISÉES. pour un choix avisé

C est le bon ! DES FORMALITÉS SIMPLIFIÉES EMPRUNTEURS PENSER À DISSOCIER LA LIBERTÉ DE COMPARER DES GARANTIES PERSONNALISÉES. pour un choix avisé EMPRUNTEURS LA LIBERTÉ DE COMPARER pour un choix avisé DES GARANTIES PERSONNALISÉES pour de vraies économies PENSER À DISSOCIER L'ASSURANCE C est le bon ET réflexe LE PRÊT :! DES FORMALITÉS SIMPLIFIÉES

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER CONFIDENTIEL

RAPPORT FINANCIER CONFIDENTIEL RAPPORT FINANCIER CONFIDENTIEL PROPOSANT : Nom : Date de naissance : / / 19 Prénom : Adresse : Profession : Activité précise : CONTRACTANT : (s il est différent du proposant) Nom ou raison sociale : SIREN

Plus en détail

Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit!

Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit! Guide Le Crédit Réfléchi : tout pour bien connaître le crédit! Le Crédit en France Comprendre le crédit : zoom sur le crédit à la consommation Les termes du crédit : lexique «En France, plus d'1 ménage

Plus en détail

PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010

PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION. Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010 PUBLICITÉ ET CRÉDIT À LA CONSOMMATION Les modifications apportées par la Loi du 1 er juillet 2010 La Directive «crédit à la consommation» du 23 avril 2008 a été transposée par la loi n 2010-737 du 1 er

Plus en détail

Allianz Assurance Emprunteur

Allianz Assurance Emprunteur Allianz Assurance Emprunteur Loi HAMON Allianz Courtage L objectif de la loi Hamon Quel est le besoin des assurés? Comparer les offres d assurance, faire jouer la concurrence La réponse apportée par la

Plus en détail

Conditions Générales ING Life Optima

Conditions Générales ING Life Optima Conditions Générales ING Life Optima Table des matières I. Description de l'assurance 1. Constitution du capital 2. Capitalisation de la prime 2.1. Taux d'intérêt garanti 2.2. Participation bénéficiaire

Plus en détail

découverts et prêts conso Pouvoir d'achat, arnaques aides du chômaae Doper ses revenus Lafont LOCATAIRES Gare aux contrats ruineux es moins chères

découverts et prêts conso Pouvoir d'achat, arnaques aides du chômaae Doper ses revenus Lafont LOCATAIRES Gare aux contrats ruineux es moins chères LE MAGAZINE QUI VOUS DEFEND arnaques ASSURANCE AUTO Gare aux contrats ruineux Directeur Robert Lafont Page 1/7 LOCATAIRES PROPRIETAIRES «Défendez vos droits ACHAT INTERNET Les recours en cas de litiges

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ECONOMIE GENERALE ET ECONOMIE D'ENTREPRISE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ECONOMIE GENERALE ET ECONOMIE D'ENTREPRISE BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BANQUE PROFESSIONS IMMOBILIÈRES ECONOMIE GENERALE ET ECONOMIE D'ENTREPRISE SESSION 2012 Durée : 3 heures Coefficient 2 : BTS Banque Coefficient 3 : BTS Professions immobilières

Plus en détail

Découvrir le regroupement de crédit Des pistes pour comprendre et agir

Découvrir le regroupement de crédit Des pistes pour comprendre et agir Découvrir le regroupement de crédit 1/10 AVERTISSEMENTS A LIRE ATTENTIVEMENT Les informations figurant dans le présent document sont fournies à titre gracieux et sans garantie de leur caractère complet,

Plus en détail

La baisse des taux : un puissant soutien au pouvoir d achat des ménages depuis l élection de François Hollande. 1 9 m a i 2 0 1 5

La baisse des taux : un puissant soutien au pouvoir d achat des ménages depuis l élection de François Hollande. 1 9 m a i 2 0 1 5 La baisse des taux : un puissant soutien au pouvoir d achat des ménages depuis l élection de François Hollande 1 9 m a i 2 0 1 5 Intervenants Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président

Plus en détail

www.financeimmo.com 1 - Introduction sur le crédit relais. 2 - Le prêt relais associé à un prêt amortissable classique.

www.financeimmo.com 1 - Introduction sur le crédit relais. 2 - Le prêt relais associé à un prêt amortissable classique. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

LE ROLE DES BANQUES DANS LE FINANCEMENT DE L'ECONOMIE

LE ROLE DES BANQUES DANS LE FINANCEMENT DE L'ECONOMIE LE ROLE DES BANQUES DANS LE FINANCEMENT DE L'ECONOMIE Une économie nationale est confrontée en permanence au problème du financement de l activité de tous les agents qui la composent. Son fonctionnement

Plus en détail

Courtier en crédit immobilier DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : Audrey Bizet, Hopscotch Tél. : 01 58 65 00 47 abizet@hopscotch.

Courtier en crédit immobilier DOSSIER DE PRESSE. Contact presse : Audrey Bizet, Hopscotch Tél. : 01 58 65 00 47 abizet@hopscotch. Courtier en crédit immobilier DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Audrey Bizet, Hopscotch Tél. : 01 58 65 00 47 abizet@hopscotch.fr SOMMAIRE Qui sommes-nous? L équipe dirigeante ACE en bref ACE, spécialiste

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit immobilier

L essentiel sur. Le crédit immobilier L essentiel sur Le crédit immobilier Emprunter pour devenir propriétaire Le crédit immobilier est, pour la plupart des ménages, le passage obligé pour financer l achat d un bien immobilier. C est un poste

Plus en détail

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes

Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le 1 er trimestre 2015 et les tendances récentes Le tableau de bord de l Observatoire L ensemble des marchés Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Comparer des offres de prêts

Comparer des offres de prêts Comparer des offres de prêts Prêts immobiliers : les critères de choix Nom de l établissement contact et n de téléphone Montant du prêt proposé Type de prêt taux fixe ou variable S agit-il d un prêt modulable?

Plus en détail

Le nouveau produit. Mars 2008

Le nouveau produit. Mars 2008 Le nouveau produit Mars 2008 partenaires de BNP PARIBAS INVEST IMMO (complément 1 La réponse de BNP PARIBAS Invest Immo au marché HELVET IMMO 2 Les atouts d HELVET IMMO La puissance de notre Groupe nous

Plus en détail

COMMENT DELEGUER A MON COURTIER MES ASSURANCES DE PRET AVEC SUCCES?

COMMENT DELEGUER A MON COURTIER MES ASSURANCES DE PRET AVEC SUCCES? COMMENT DELEGUER A MON COURTIER MES ASSURANCES DE PRET AVEC SUCCES? Que dit exactement la Loi Lagarde? Publiée en juillet 2010, et entrée en vigueur le 2 septembre 2010, la loi Lagarde prévoit des obligations

Plus en détail

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais

L ADIL Vous Informe. Le prêt relais ADIL des Hauts de Seine L ADIL Vous Informe Le prêt relais Sur un marché immobilier qui tend à se réguler, faire coïncider la date de vente avec celle de l achat d un bien devient difficile. De nombreux

Plus en détail

Crédit immobilier C'est le moment d'acheter ou de renégocier son prét I

Crédit immobilier C'est le moment d'acheter ou de renégocier son prét I Page 1/14 Dossier Spécial Crédit immobilier Crédit immobilier C'est le moment d'acheter ou de renégocier son prét I PAS MOYEN D'Y ÉCHAPPER... La baisse assez spectaculaire des taux d'intérêt ces derniers

Plus en détail

LE PETIT PROPRIETAIRE

LE PETIT PROPRIETAIRE Prospectus concernant les prêts hypothécaires sociaux accordés par la s.a. LE PETIT PROPRIETAIRE agréée par la région Bruxelles-Capitale inscrite en vertu d'une décision de la Commission bancaire, financière

Plus en détail

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes

Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le 4 ème trimestre 2014 et les tendances récentes Le tableau de bord trimestriel Le bilan de l année 2014 Les taux des crédits immobiliers aux particuliers ENSEMBLE DES MARCHÉS - Prêts bancaires (taux

Plus en détail

Observatoire du crédit immobilier

Observatoire du crédit immobilier Observatoire du crédit immobilier 12 e édition conférence de presse - 10 novembre 2010 Christian Camus Directeur général de Meilleurtaux.com 12 e Observatoire du crédit immobilier Meilleurtaux Des taux

Plus en détail

IV - ANNEXES ELEMENTS DU BILAN - ETAT DE LA DETTE - DETAIL DES CREDITS DE TRESORERIE

IV - ANNEXES ELEMENTS DU BILAN - ETAT DE LA DETTE - DETAIL DES CREDITS DE TRESORERIE - ANNEXES ELEMENTS DU BILAN - ETAT DE LA DETTE - DETAIL DES CREDITS DE TRESORERIE A2.1 Nature (Pour chaque ligne, indiquer le numéro de contrat) A2.1 - DETAIL DES CREDITS DE TRESORERIE (1) Montant des

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Je VEUX. être accompagné pour réussir ma vie active! 18/29 ans. jeunes actifs

Je VEUX. être accompagné pour réussir ma vie active! 18/29 ans. jeunes actifs jeunes actifs 18/29 ans Je VEUX être accompagné pour réussir ma vie active! ICI,quand on veut réussir dans la vie active, on peut. Vous voulez votre indépendance financière? Votre banque vous écoute pour

Plus en détail

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier

16 ème Observatoire du Crédit Immobilier 16 ème Observatoire du Crédit Immobilier LES BANQUES ONT-ELLES ARRÊTÉ DE PRÊTER? «BANQUES CHERCHENT EMPRUNTEURS». C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 5 n o v e m b r e 2 0 1 2 INTRODUCTION : UN MARCHE

Plus en détail

ASSURANCE DE PRET GUIDE ASSURÉ

ASSURANCE DE PRET GUIDE ASSURÉ ASSURANCE DE PRET GUIDE ASSURÉ 1. La dé-liaison assurance et prêt p.2 2. Pourquoi choisir la délégation dassurance? p.2 3. Le libre choix, mais p.2 4. La délégation : quand faut-il laborder? p.3 5. Les

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Octobre 2009 L Tableau de bord mensuel Octobre 2009 Avertissement : les indications mensuelles reprises dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitives qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple

Plus en détail

Fiche mathématiques financières

Fiche mathématiques financières Fiche mathématiques financières Thème 1 : Les taux d'intérêts simples et composés Taux d'intérêts simples : Les taux d'intérêts simples sont appliqués dans le cas d'emprunts dont la durée est inférieure

Plus en détail

Secrétariat Général La Défense, le 1 er juillet 2014 Direction des Ressources Humaines Direction Siège NOTE D'ADMINISTRATION N 01/2014

Secrétariat Général La Défense, le 1 er juillet 2014 Direction des Ressources Humaines Direction Siège NOTE D'ADMINISTRATION N 01/2014 Secrétariat Général La Défense, le 1 er juillet 2014 Direction des Ressources Humaines Direction Siège NOTE D'ADMINISTRATION N 01/2014 applicable en France à TOTAL S.A., TOTAL MARKETING SERVICES, TOTAL

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE

CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE www.caissedesdepots.fr DIRECTION REGIONALE UNDEFINED Fascicule LSPA 04-01 CONDITIONS GENERALES DES PRETS POUR LE LOGEMENT LOCATIF SOCIAL AVEC PREFINANCEMENT - DUREE AJUSTABLE ARTICLE 5 - DEFINITIONS La

Plus en détail

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS

CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS Édition 2014 CONDITIONS COMPLÉMENTAIRES POUR LES ASSURANCES VIE LIÉES À DES PARTS DE FONDS SOMMAIRE 1. Termes 2 1.1 Avoir en parts de fonds 2 1.2 Réserve mathématique 2 1.3 Valeur de rachat 2 1.4 Valeurs

Plus en détail

Si la majorité des acquéreurs de résidence

Si la majorité des acquéreurs de résidence PATRIMOINE Page 1/6 Le crédit in fine, risqué mais performant Le crédit in fine convient aux propriétaires désireux d'investir ou de réinvestir. Son atout? Il génère un déficit foncier grâce aux intérêts

Plus en détail

N 60 le crédit renouvelable

N 60 le crédit renouvelable Publicité Exemple représentatif obligatoire - Présence de mentions obligatoires Art L311-4 code de la Exemple représentatif pour un crédit renouvelable assortie d une carte de crédit mentions obligatoires

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993

ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993 ENQUÊTE SUR LES TAUX DES CRÉDITS AU LOGEMENT ANNÉE 1993 Dans un contexte marqué par un repli général des taux d intérêt (d une fin d année à l autre, les taux directeurs ont baissé de près de 300 points

Plus en détail

Planification de la poursuite des affaires

Planification de la poursuite des affaires Planification de la poursuite des affaires P rotection contre la perte d'un collaborateur essentiel Produit pour : Produit par : Bill Phillips ABC Widget Soutien Commerical Sun Life 9ième étage, 225 rue

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

Le TEG dans tous ses états

Le TEG dans tous ses états Le TEG dans tous ses états L un des ingrédients essentiels pour choisir son prêt immobilier est son taux. Mais si le taux d intérêt mis en avant par le prêteur est important, le Taux Effectif Global (ou

Plus en détail

Les Crédits et ouverture de crédit

Les Crédits et ouverture de crédit Les Crédits et ouverture de crédit Contexte général Besoin d une nouvelle voiture, votre machine à lessiver tombe en panne ou besoin d effectuer quelques travaux dans votre maison? De grosses dépenses

Plus en détail

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE?

ÉPARGNE-PENSION COMMENT S Y PRENDRE? COMMENT S Y PRENDRE? 1. L'ÉPARGNE-PENSION, C EST QUOI? L'épargne-pension vous permet de vous constituer une pension complémentaire à votre initiative individuelle. Au passage, vous pouvez déduire ce que

Plus en détail

Crédit immobilier : comment financer au mieux son investissement?

Crédit immobilier : comment financer au mieux son investissement? RECHERCHER AVEC Recherchez sur Les Echos RECHERCHER CRITÈRES AVANCÉS MENU IMMOBILIER Crédit immobilier : comment financer au mieux son investissement? ANNE-SOPHIE VION / JOURNALISTE LE 12/09 À 07:00, MIS

Plus en détail

L assurance-emprunteur

L assurance-emprunteur 26 ème rapport annuel L OBSERVATOIRE DES CREDITS AUX MENAGES L assurance-emprunteur présenté par Michel MOUILLART Professeur d Economie à l Université Paris Ouest - Vendredi 24 janvier 214-1 L Observatoire

Plus en détail

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 «Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 INTRODUCTION : RAPPELS SUR LE REGROUPEMENT DE CREDITS 1 LE REGROUPEMENT DE CRÉDITS, QUAND?

Plus en détail

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479

La convention AERAS. s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé. Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Centre de documentation et d information de l assurance DEP 479 Janvier 2007 La convention AERAS s Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé Fédération française des sociétés d assurances Centre

Plus en détail

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit

Crédit immobilier. > Bilan d activité 2012 : une excellente année malgré un contexte économique difficile > Perspectives 2013 > À propos de ACE crédit Crédit immobilier BAROMETRE DES TAUX DU MOIS DE MARS 2013 EVOLUTION DES TAUX DEPUIS 10 ANS LE PORTRAIT-ROBOT DE L EMPRUNTEUR EN ILE-DE-FRANCE ET EN PROVINCE QUELLES PERSPECTIVES POUR LES MOIS A VENIR?

Plus en détail

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts

Chapitre 4 : cas Transversaux. Cas d Emprunts Chapitre 4 : cas Transversaux Cas d Emprunts Échéanciers, capital restant dû, renégociation d un emprunt - Cas E1 Afin de financer l achat de son appartement, un particulier souscrit un prêt auprès de

Plus en détail

Assurer mon cre dit immobilier

Assurer mon cre dit immobilier Assurer mon cre dit immobilier Pour concrétiser votre projet immobilier, vous avez besoin d obtenir un crédit immobilier ainsi qu une assurance emprunteur. L assurance emprunteur sera mise en jeu lorsqu

Plus en détail

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES

REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES REFORME DU CREDIT A LA CONSOMMATION DECRET SUR LE REMBOURSEMENT MINIMAL DU CAPITAL POUR LES CREDITS RENOUVELABLES DOSSIER DE PRESSE FICHE 1 Une réforme pour réduire le coût des crédits renouvelables et

Plus en détail

CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION

CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION CONSOMMATION ÉVOLUTION DU DROIT DE LA CONSOMMATION suscitée par la loi n 2010-737 du 1 er juillet 2010 portant réforme du crédit à la consommation Réforme du crédit à la consommation et lutte contre le

Plus en détail

La bancassurance au Maroc, entre la loi bancaire et le code des assurances

La bancassurance au Maroc, entre la loi bancaire et le code des assurances La bancassurance au Maroc, entre la loi bancaire et le code des assurances Après un commencement discret dont le point de départ remonte aux années 70, la bancassurance enregistre depuis quelques années

Plus en détail

Les banques suisses 1996

Les banques suisses 1996 Les banques suisses 1996 Communiqué de presse de juillet 1997 A fin 1996, 403 banques (1995: 413) ont remis leurs comptes annuels à la Banque nationale. Au total, 19 établissements ont été exclus de la

Plus en détail

Développer un crédit plus responsable

Développer un crédit plus responsable Les principales mesures de la loi Lagarde: une synthèse Objectifs Objet Les mesures Développer un crédit plus responsable Les Cartes de crédit Encadrement de la publicité Mieux encadrer le crédit renouvelable

Plus en détail

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi.

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi. Glossaire des prêts Acompte : Montant en espèces que l'acheteur doit verser au vendeur pour prouver sa bonne foi. Si l'offre est acceptée, l'acompte est affecté à la mise de fonds. Si l'offre est subséquemment

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS

NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS NOTICE D INFORMATION DE LA CONVENTION D ASSURANCES COLLECTIVES DE CAUTIONNEMENT DE PRÊTS IMMOBILIERS document contractuel 1. Objet de la convention Cette convention d assurance collective a été souscrite

Plus en détail

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009

BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE 2009 BILAN STATISTIQUE DES PRETS CONVENTIONNES DE L ANNEE A) Une production de l ensemble des prêts conventionnés en hausse... 2 B) Trois quarts des PC sont des PAS... 4 C) La moitié des opérations sont dans

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ASF. La production des établissements de crédit spécialisés en 2011

TABLEAU DE BORD ASF. La production des établissements de crédit spécialisés en 2011 TABLEAU DE BORD ASF La production des établissements de crédit spécialisés en 2011 Mars 2012 - 2-1. Le financement des entreprises Le financement des investissements d équipement : le rebond de l activité

Plus en détail

PEL et CEL. Mots clés : Sommaire : PEL et CEL. 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL. 2. Gestion du PEL du CEL.

PEL et CEL. Mots clés : Sommaire : PEL et CEL. 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL. 2. Gestion du PEL du CEL. - 1 - PEL et CEL Mots clés : Plan Epargne Logement Compte Prêt PEL CEL Crédit Construction Acquisition Résidence Versement Prime Sommaire : 1. Caractéristiques et fonctionnement du PEL 1.1 Caractéristiques

Plus en détail

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement.

www.financeimmo.com 1ère phase L'épargne, de 18 mois minimum pour le compte épargne logement et 4 ans minimum pour le plan épargne logement. Vos crédits au meilleur taux Notre travail est de vous aider à rechercher les meilleures conditions commerciales correspondant à votre situation au moment où vous en avez besoin. Nous vous accompagnons

Plus en détail

C o m m u n i q u é de P r e s s e SERVICES FINANCIERS & ASSURANCE ENERGIE TELECOMMUNICATIONS TRANSPORT MESSAGERIE

C o m m u n i q u é de P r e s s e SERVICES FINANCIERS & ASSURANCE ENERGIE TELECOMMUNICATIONS TRANSPORT MESSAGERIE Destiné à permettre aux acquéreurs de constituer un apport pour financer une opération immobilière, le est en perte de vitesse face à d autres produits. Il a récemment souffert d un double handicap : une

Plus en détail

Prévoyance privée. Rue de la Scie 6 1033 Cheseaux-sur-Lausanne

Prévoyance privée. Rue de la Scie 6 1033 Cheseaux-sur-Lausanne L E 3 è m e P I L I E R L E S B A S E S Prévoyance privée Il convient de souligner que la prévoyance individuelle est aussi une stratégie de vie. Informez-vous ici sur les avantages que vous apporte le

Plus en détail

Le regroupement de crédits, la solution? LES MINI-GUIDES BANCAIRES

Le regroupement de crédits, la solution? LES MINI-GUIDES BANCAIRES Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les fi lières agréées. La certifi cation

Plus en détail

Temoignages. Laurent et Steph

Temoignages. Laurent et Steph Laurent et Steph Nous tenons tout particulièrement a remercier la société excel-taux qui par son professionnalisme a su trouver la solution au refinancement du prêt de notre résidence principale Nous avons

Plus en détail

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1

Fiche d informations financières assurance vie. Argenta-Flexx 1 Fiche d informations financières assurance vie Argenta-Flexx 1 Type d assurance vie Assurance vie (branche 21) avec rendement garanti par Argenta Assurances SA (dénommée ci-après l Assureur ). Depuis le

Plus en détail

Guide au remboursement anticipé du prêt hypothécaire

Guide au remboursement anticipé du prêt hypothécaire Guide au remboursement anticipé du prêt Ce guide vous aidera à prendre connaissance des options de remboursement anticipé qui s offrent à vous et à choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins. Comprendre

Plus en détail

Le financement de l installation

Le financement de l installation Le financement de l installation Les relations bancaires Le budget prévisionnel Les financements 2 ème Edition du Salon Européen de l Ostéopathie 31 mars et 1 er avril 2012 PUBLIC Sommaire 1. Un contexte

Plus en détail

Cette fiche présente des éléments généraux sur l assurance emprunteur et les travaux sur ce sujet du CCSF depuis sa création.

Cette fiche présente des éléments généraux sur l assurance emprunteur et les travaux sur ce sujet du CCSF depuis sa création. Assurance emprunteur Depuis 2004, le CCSF accorde une attention particulière au sujet de l assurance emprunteur afin que le consommateur puisse disposer de l information la plus pertinente possible et

Plus en détail

Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC)

Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC) Lancement de l Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits (APIC) Cafpi, leader historique en matière de courtage en crédit immobilier, Meilleurtaux.com dont le développement s est appuyé

Plus en détail

L essentiel sur. Le crédit à la consommation

L essentiel sur. Le crédit à la consommation L essentiel sur Le crédit à la consommation Prêt personnel Prêt affecté Crédit renouvelable Qu est ce que c est? Le crédit à la consommation sert à financer l achat de biens de consommation (votre voiture,

Plus en détail