Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement. Grenzüberschreitende Werkstatt zur Verhinderung von

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement. Grenzüberschreitende Werkstatt zur Verhinderung von"

Transcription

1 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement Grenzüberschreitende Werkstatt zur Verhinderung von Überschuldung Fonds Européen de développement régional Europäischer Fonds für regionale Entwicklung L Union Européenne investit dans votre avenir Die Europäische Union investiert in Ihre Zukunft

2 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement Projet réalisé dans le cadre de la programmation Interreg IVA «Grande Région» Partenaires du projet : Groupe Action Surendettement (B), Verbraucherschutzzentrale (B), Verbraucherzentrale des Saarlands (D), Deutsches Forschungszentrum für Künstliche Intelligenz (D), Centre technique Régional de la Consommation de Lorraine (F) Territoires concernés: Région de la Saar, de la province de Luxembourg, de la Communauté Germanophone, et des départements de Meurthe-et-Moselle, de Meuse, de Moselle et des Vosges Durée du projet: 42 mois (01/01/ /06/2014)

3 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement Constats de départ Augmentation du surendettement dans tous les versants Surendettement spécifique : le surendettement transfrontalier De plus en plus de jeunes en situation de surendettement Récidive et répétition intergénérationnelle dans les dossiers de surendettement Objectif Développer de nouvelles pistes de prévention en matière de lutte contre le surendettement

4 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement 2 champs d action: Axe prévention Création d outils de sensibilisation a une consommation responsable axés sur l utilisation des TIC Axe psycho social Pistes pour favoriser l accompagnement psycho social de la personne surendettée

5 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement Etat des lieux des politiques de prévention dans les différents versants Objectifs Disposer d une connaissance réciproque des spécificités de chaque région Identifier les manques et bonnes pratiques en matières de prévention Mettre à disposition des professionnels des outils de prévention les axes Les politiques curatives Les politiques régionales de prévention Les outils de prévention L éducation financière dans les programmes scolaires

6 Axe 1 : Outils de prévention Campagne radiophonique de prévention 5 spots radio réalisés : L Education financière L épargne Les ouvertures de crédit Les Achats sur internet Le crédit à la consommation Chaque spot est accompagné d un dossier pédagogique

7 Axe 1 / Outils de prévention- Concours de courts-métrages Concours organisé du 15 septembre 2012 au 01 er mars 2013 Public visé : jeunes de 15 à 25 ans Objectifs: Permettre aux jeunes de s exprimer sur la société de surconsommation Prévention par les pairs

8 Action 1: outils de prévention - Concours de courts-métrages 31 courts-métrages réceptionnés : +/-170 jeunes ont participé à la démarche citoyenne Les courts métrages sont accessibles sur la page Youtube (plus de vues) : Pérennisation Réalisation d un outil vidéo de sensibilisation sur base des courts métrages

9 Axe 1: Outils de prévention -Jeu de société Jeu de société de type coopératif à destination des adolescents Objectif: Amener les jeunes à réfléchir et à débattre sur les choix de consommation et leur impact sur l environnement, la société et l endettement

10 Axe 1: Outils de prévention -Jeu de société Thèmes abordés : environnement, économie, affaires sociales, bien-être Support pédagogique : un document pédagogique accompagne le jeu

11 Axe 1: Outils de prévention - Jeu internet Jeu vidéo à destination des adolescents Jeu d aventure où le joueur est amené à résoudre différentes énigmes et activités pour progresser dans l histoire

12 Axe1: Outils de prévention -Jeu internet But pédagogique: Sensibiliser les jeunes de manière ludique au risque de l endettement Les matières d apprentissage sont abordées au travers de différentes activités ludo éducatives que l on retrouve tout au long du jeu La recherche d information est proposée de manière variée et didactique : vidéos, sites internet,

13 Axe 1: Outils de prévention - Matériel d accompagnement Matériel didactique à destination des enseignants Public visé : élèves de ans Objectif : Fournir une aide pratique et des outils didactiques aux enseignants afin d aborder le thème de la consommation en classe Les thèmes proposés: Portables /smartphone Internet Paiement et comptes bancaires Crédits Épargne et endettement Le droit général des contrats La publicité La consommation durable Matériel composé : notions théoriques / activités à réaliser en classe/ activités à réaliser avec les parents

14 Axe 1: Outils de prévention - conclusion Interpellation des responsables politiques dans le domaine de l enseignement sur l importance de l intégration de l éducation financière dans les programmes scolaires

15 Axe 2: Accompagnement psycho-social Objectif : Mise en place d un dispositif en matière d accompagnement psycho-social de la personne surendettée 3 pistes d intervention: 1/ Mise en place de suivis collectifs des personnes en situation de surendettement Objectif : remobilisation des personnes en situation de surendettement 2/Organisation de formations et d échanges de bonnes pratiques à destination des professionnels Objectif : favoriser l accompagnement psycho social des personnes en situation de surendettement et mise à disposition d outils

16 Axe 2: Accompagnement psycho-social 3/ Création d un outil de communication à destination des familles en situation de surendettement Objectif : favoriser les échanges entre les parents qui rencontrent des difficultés financières et leurs enfants

17 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement

18 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement Mise en lumière de la plus value et de l impact de la coopération Au niveau de la problématique transfrontalière Au niveau de la problématique de manière générale Au niveau institutionnel Quelques pistes de bonnes pratiques

19 Atelier transfrontalier de lutte contre le surendettement Merci pour votre attention!

Règlement du concours vidéo «Les dangers d une société de surconsommation»

Règlement du concours vidéo «Les dangers d une société de surconsommation» Règlement du concours vidéo «Les dangers d une société de surconsommation» 1. Organisateur Le concours est organisé par Le Groupe Action Surendettement dont le siège est à Grand-Rue 4, 6630 Martelange

Plus en détail

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Table ronde L endettement des jeunes en pratiques : sensibilisation et intervention Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Nicolas von Muhlenen Carrel Assistant

Plus en détail

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global»

Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être. «Partage international en éducation pour un mieux être global» Pour des écoles promotrices de réussite éducative en matière de santé et de bien-être «Partage international en éducation pour un mieux être global» L éducation à la santé au Québec Programmes scolaires

Plus en détail

Présentation du projet

Présentation du projet Présentation du projet Professeur GUILLAUME Service Environnement-Nutrition et Santé Ecole de Santé publique de l Université de Liège «EDUcation thérapeutique et préventive face au Diabète et à l Obésité

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports

PROJET PROGRESS FRANCE Ministère des droits des femmes, de la ville, de la jeunesse et des sports Renforcer la formation des professionnels de santé à la prévention des violences au sein du couple et l'information du grand public sur les violences au sein du couple et les mutilations sexuelles féminines

Plus en détail

Introduction... 6 Les objectifs... 6 La méthodologie... 7 a. Le périmètre géographique... 7 b. Le périmètre temporel... 7 c. Les différents axes qui

Introduction... 6 Les objectifs... 6 La méthodologie... 7 a. Le périmètre géographique... 7 b. Le périmètre temporel... 7 c. Les différents axes qui Cet état des lieux s inscrit dans le cadre du projet européen «Atelier Transfrontalier de Lutte contre le Surendettement» dont l objectif est de développer de nouvelles pistes de prévention et d accompagnement

Plus en détail

MASTER DROIT DES AFFAIRES PARCOURS ENSEIGNEMENT CLINIQUE DU DROIT DES AFFAIRES

MASTER DROIT DES AFFAIRES PARCOURS ENSEIGNEMENT CLINIQUE DU DROIT DES AFFAIRES MASTER DROIT DES AFFAIRES PARCOURS ENSEIGNEMENT CLINIQUE DU DROIT DES AFFAIRES RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit des affaires

Plus en détail

Manuel de formation commerciale Nov. 2009. L Espace de loisirs pour tous

Manuel de formation commerciale Nov. 2009. L Espace de loisirs pour tous Manuel de formation commerciale Nov. 2009 L Espace de loisirs pour tous SOMMAIRE Présentation générale Les arguments commerciaux Les réponses s et les fiches techniques Presentation generale Le Concept

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Sommaire. Les outils pédagogiques Air extérieur et santé. Formation Air & santé : 3 ème journée 5 mars 2015 07/04/2015. Les expositions / diaporamas

Sommaire. Les outils pédagogiques Air extérieur et santé. Formation Air & santé : 3 ème journée 5 mars 2015 07/04/2015. Les expositions / diaporamas Formation Air & santé : 3 ème journée 5 mars 2015 Les outils pédagogiques Air extérieur et santé Organisée par Soutenu par Les expositions / diaporamas Les livrets pédagogiques Les quizz Les sites internet

Plus en détail

Mise en réseau et coopération au Carrefour des Pays Lorrains

Mise en réseau et coopération au Carrefour des Pays Lorrains Mise en réseau et coopération au Carrefour des Pays Lorrains A l échelle de la Grande Région Coopération Leader+ : expérience des GAL du Grand Est de la France Quelques mots sur le Carrefour - Création

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire

Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Pilotage pédagogique, management et amélioration du climat scolaire Roselyne TABORISKY, chargée de formation au Centre académique d Aide aux Écoles et aux Établissements (C.A.A.E.E.) de l académie de Versailles

Plus en détail

Proposition de motion Sensibiliser ou assister? Pour une politique de sensibilisation aidant à lutter contre l endettement des jeunes

Proposition de motion Sensibiliser ou assister? Pour une politique de sensibilisation aidant à lutter contre l endettement des jeunes Secrétariat du Grand Conseil M 1678 Proposition présentée par les députés: M mes et MM. Guy Mettan, Anne-Marie von Arx-Vernon, Béatrice Hirsch-Aellen, Véronique Schmied, Luc Barthassat, Guillaume Barazzone,

Plus en détail

mardi 13 novembre 2007 Hôtel AC ARLUX ARLON Ouverture des frontières : vers un surendettement libéré ou contrôlé?

mardi 13 novembre 2007 Hôtel AC ARLUX ARLON Ouverture des frontières : vers un surendettement libéré ou contrôlé? mardi 13 novembre 2007 Hôtel AC ARLUX ARLON Ouverture des frontières : vers un surendettement libéré ou contrôlé? colloque européen sous la présidence de Pierre DEJEMEPPE colloque L ouverture des frontières

Plus en détail

COMENIUS REGIO - 2013-2015

COMENIUS REGIO - 2013-2015 PROJET D ÉCHANGE EUROPÉEN PROJET D ÉCHANGE EUROPÉEN COMENIUS REGIO - 2013-2015 LES PARTENAIRES LUXEMBOURG MENJE Service de la Formation Professionnelle SCRIPT (innovation pédagogique) Lycée Bel-Val (Esch/Belval)

Plus en détail

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES

CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES CONVENTION AMILOR ACORIS MUTUELLES La présente convention est conclue entre : AMILOR Association des Missions Locales de Lorraine 10 rue Mazagran BP 10676 54063 Nancy Cedex Représentée par Gilles DEVRET

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

GOUVERNANCE ET VIE ASSOCIATIVE MEURTHE-ET-MOSELLE

GOUVERNANCE ET VIE ASSOCIATIVE MEURTHE-ET-MOSELLE Centre Régional Information Jeunesse de Lorraine 20 quai Claude le Lorrain 54000 Nancy / Tél : 03.83.37.04.46 / accueil@crijlorraine.org/www.jeunesenlorraine.org GOUVERNANCE ET VIE ASSOCIATIVE MEURTHE-ET-MOSELLE

Plus en détail

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN)

Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Dossier de presse Le projet européen B-NEW (RÉSEAU DE FEMMES ENTREPRENEURES - BUSINESS NETWORK FOR ENTERPRISING WOMEN) Mardi 3 avril 2012 à 10 h 00 - Maison du Département - Quimper WSX WSX Enterprise

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation Dossier de présentation Sur la lancée des éditions précédentes, le Safer Internet Day 2016 met en action dans le monde entier la stratégie de promotion d un «Better Internet» du programme européen Safer

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

Spécialisation en gestion de dettes

Spécialisation en gestion de dettes CAS / Certificate of Advanced Studies Spécialisation en gestion de dettes 2015 / 2016 Crédits ECTS 14 Début de la formation Septembre 2015 Durée 20 jours de cours entre septembre 2015 et juillet 2016 Responsable

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012

Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Plateforme électorale Ecolo Elections communales du 14 octobre 2012 Fiche 10 ENSEIGNEMENT Faire de nos écoles des lieux d apprentissage, de métissage, d ouverture et d émancipation, en favorisant le mieux-vivre

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Secteur social - dettes. Les jeunes et l argent : une relation parfois compliquée!

Secteur social - dettes. Les jeunes et l argent : une relation parfois compliquée! Les jeunes et l argent : Karim Bortolussi mai 2013 Présentation CSP Berne-Jura, service de consultation nos activités : consultation sociale, juridique et conjugale spécificités : accompagnement social

Plus en détail

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES

SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES SIGNATURES DU PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS POUR LE LOGEMENT DES PERSONNES DÉFAVORISÉES ET DE LA CHARTE DE PRÉVENTION DES EXPULSIONS LOCATIVES Mardi 2 juillet 2013, 16h - Préfecture Dossier de presse Dans

Plus en détail

Etude sociologique sur les campagnes de sensibilisation aux économies d énergie basées sur des données de consommation

Etude sociologique sur les campagnes de sensibilisation aux économies d énergie basées sur des données de consommation Etude sociologique sur les campagnes de sensibilisation aux économies d énergie basées sur des données de consommation Gaëtan Brisepierre, Sociologue Bureau d études sociologiques GBS en coopération avec

Plus en détail

Créer son propre emploi

Créer son propre emploi Vous souhaitez voir intervenir, au sein de votre établissement, un de nos conseillers régionaux : prenez contact avec lui pour établir, ensemble, une proposition adaptée à vos besoins et à votre public.

Plus en détail

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina

Scénarios des activités pédagogiques en ligne. Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Scénarios des activités pédagogiques en ligne Christiane Mathy / Izida Khamidoullina Intervenants Équipe e-learning Christiane Mathy, collaboratrice mais aussi: Enseignante en informatique de gestion Maître

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS SOYEZ PLUS QUE SIMPLE COURTIER Une marque pédagogique singulière Soucieuse de préserver une marque pédagogique

Plus en détail

Comité consultatif sur l application des droits

Comité consultatif sur l application des droits F WIPO/ACE/10/13 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 1 ER SEPTEMBRE 2015 Comité consultatif sur l application des droits Dixième session Genève, 23 25 novembre 2015 OUTILS PÉDAGOGIQUES POUR LA PROMOTION DU RESPECT

Plus en détail

TABLEAU DE SUIVI DES ETUDES D IMPACT DES PROJETS DE LOI SUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

TABLEAU DE SUIVI DES ETUDES D IMPACT DES PROJETS DE LOI SUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES TABLEAU DE SUIVI DES ETUDES D IMPACT DES PROJETS DE LOI SUR L EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Thématiques ECONOMIE FINANCES AGRICULTURE INDUSTRIE AFFAIRES SOCIALES SANTE Présence l EFH Projet de

Plus en détail

Le plan de lutte contre la prolifération des algues bleu-vert

Le plan de lutte contre la prolifération des algues bleu-vert Le plan de lutte contre la prolifération des algues bleu-vert Forum sur les cyanobactéries Région Capitale-Nationale 12 avril 2008 Nicolas Hamelin Communication & Formation Plan de la présentation Le ROBVQ

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

LES FICELLES DU BUDGET

LES FICELLES DU BUDGET PRÉVENTION DE L ENDETTEMENT DES JEUNES PROGRAMME NEUCHÂTELOIS LES FICELLES DU BUDGET Université de Fribourg, 14 novembre 2013 CSP NE/I. Baume H. Matile Kohler NAISSANCE DU PROJET NEUCHÂTELOIS Programme

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif»

«La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» «La participation des jeunes autour d un événement ponctuel, et dans le contexte associatif» Cap Berriat est une association loi 1901. A sa création, en 1964, c est un club Léo Lagrange qui propose des

Plus en détail

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes

Français, 9 e année (FRA1D) Introduction aux affaires, 9 e et 10 e année (BBI10/BBI20) 2 périodes de 70 minutes Niveau 9 Dans la présente leçon, les élèves seront amenés à mieux comprendre les rôles des institutions financières au moyen de l analyse de publicités bancaires. Après avoir effectué une recherche sur

Plus en détail

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015

Offre de formation. CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 2015 Offre de formation Egalité femmes/hommes U Unn lleevviieerr ddee ddéévveellooppppeem meenntt iinnddiivviidduueell eett ccoolllleeccttiiff CIDFF de Nantes 5, rue Maurice Duval 01/01/2015 Le CIDFF de

Plus en détail

LA GESTION INTEGREE DES RISQUES NATURELS SITE DE LA HAUTE MAURIENNE

LA GESTION INTEGREE DES RISQUES NATURELS SITE DE LA HAUTE MAURIENNE LA GESTION INTEGREE DES RISQUES NATURELS SITE DE LA HAUTE MAURIENNE C O N S E I L C O M M U N A U T A I R E D U 0 8 / 1 1 / 2 0 1 2 Le Programme Sites Pilotes des Gestion Intégrée des Risques Naturels

Plus en détail

La surveillance prudentielle du secteur financier

La surveillance prudentielle du secteur financier La surveillance prudentielle du secteur financier Chapitre VII Chapitre VI Chapitre V Chapitre IV Chapitre III Chapitre II Chapitre I Chapitre VII Chapitre VI Chapitre V Chapitre IV Chapitre III Chapitre

Plus en détail

L éducation financière à l école : Les expériences étrangères

L éducation financière à l école : Les expériences étrangères L éducation financière à l école : Les expériences étrangères 21 novembre 2008 Journées de l Economie de Lyon Bernard Marx Institut pour l Education Financière du Public (IEFP) Tous droits réservés 2008

Plus en détail

février à juin 2014 Programme pour une nouvelle CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE en Pays Terres de Lorraine L économie c est l affaire de tous!

février à juin 2014 Programme pour une nouvelle CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE en Pays Terres de Lorraine L économie c est l affaire de tous! février à juin 2014 Programme pour une nouvelle CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE en Pays Terres de Lorraine L économie c est l affaire de tous! ÉDITO Consommateurs, épargnants, entrepreneurs et salariés, nous sommes

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT TECHNIQUE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : ACCOMPAGNATEUR(RICE) Organiser les modalités de réalisation de l intervention Les numéros d'urgence prioritaires Les modalités de réalisation

Plus en détail

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire»

Séminaire. «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Séminaire «Innover, agir ensemble contre le décrochage scolaire» Lycée du Haut Val de Sèvre Saint Maixent l École 16 avril 2014 Cette action est cofinancée par l union européenne Bilan du séminaire Contexte

Plus en détail

La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré

La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré La prévention en santé mentale : un programme ONE intégré Définition OMS : «bonne santé mentale» «un état de bien-être dans lequel la personne peut se réaliser, surmonter les tensions normales de la vie,

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS

PRESENTATION DU PROJET OBJECTIFS COOPERATION CAMEROUN UNION EUROPEENNE CAMEROON EUROPEAN UNION COOPERATION MOBILISATION CITOYENNE POUR LE SUIVI PARTICIPATIF DU BIP DANS LA REGION DE L EXTREME-NORD N DP1/SUBV/0502013 PRESENTATION DU PROJET

Plus en détail

État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain

État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain État des lieux énergétique du bâti résidentiel Lorrain Patricia LAHAYE DREAL Lorraine Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement et du Logement de Lorraine Journées de l écoconstruction www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

TACTIQUE PRO Serious Game

TACTIQUE PRO Serious Game TACTIQUE PRO Serious Game Choisir et construire IFMV-VALDOCCO 102, rue Henri Barbusse 95100 Argenteuil 09.61.28.12.57 Responsable du projet : Christine MARY projet.valdocco@gmail.com Le Valdocco est une

Plus en détail

Publications et Outils Pédagogiques réalisés par Entr âges. (et quelques autres sélections)

Publications et Outils Pédagogiques réalisés par Entr âges. (et quelques autres sélections) Mai 2015 Publications et Outils Pédagogiques réalisés par Entr âges (et quelques autres sélections) destinés à toute personne désireuse d améliorer les relations entre générations et de mieux comprendre

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039)

Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) Mobiliser les remises de fonds des migrants au service du développement local au Sénégal (Se-039) OBJECTIF GENERAL DU PROJET Canaliser les remises de fonds des migrants au service du développement économique

Plus en détail

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014

Comité AcHILE Atelier jeunesse. 20 juin 2014 Comité AcHILE Atelier jeunesse 20 juin 2014 1 2 Atelier jeunesse Les axes de progression identifiés lors de la journée du 25 octobre 2013 Emploi Favoriser les moyens de la mobilité des jeunes Ne pas oublier

Plus en détail

Le cheval de trait dans la gestion des espaces verts. Hannia Duvivier Coordinatrice du projet, Wallonie Bois

Le cheval de trait dans la gestion des espaces verts. Hannia Duvivier Coordinatrice du projet, Wallonie Bois Le cheval de trait dans la gestion des espaces verts Hannia Duvivier Coordinatrice du projet, Wallonie Bois Action intégrée dans un projet plus large :!! Le cheval de trait au service de la gestion forestière

Plus en détail

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers

Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Convention de coproduction SDIS- UDSP pour les jeunes sapeurs-pompiers Entre le Service Départemental d Incendie et de Secours du Jura, ci-après dénommé le SDIS, représenté par Monsieur Christophe PERNY,

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le projet d établissement vise à concrétiser les objectifs du décret Missions, le projet éducatif de l Enseignement catholique, le projet pédagogique du Pouvoir organisateur. Les

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

Observatoire Statistique de l Arc Jurassien (OSTAJ)

Observatoire Statistique de l Arc Jurassien (OSTAJ) Observatoire Statistique de l Arc Jurassien (OSTAJ) CNIS Commission Territoires 7 octobre 2015 Patrick Pétour Insee Franche-Comté, directeur régional Gilles Imhof Statistique Vaud, directeur 1 2 HISTORIQUE

Plus en détail

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication

Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Domaine Science Humaines et Sociales LICENCE MENTION Information-communication Parcours transversaux proposés par la Licence Information-Communication Où? Site de Nancy - Campus Lettres et Sciences Humaines

Plus en détail

Commission de surendettement Présentation du bilan 2013. Mercredi 12 février 2014 à la Banque de France

Commission de surendettement Présentation du bilan 2013. Mercredi 12 février 2014 à la Banque de France Commission de surendettement Présentation du bilan 2013 Mercredi 12 février 2014 à la Banque de France Qu est-ce que la commission de surendettement? 12 FEVRIER 2014 Qu est-ce que le surendettement? o

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école

Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école Suggestions de pistes pédagogiques pour une éducation financière à l école La FSMA (l Autorité des services et marchés financiers) est un organisme public autonome. Parmi les missions qui lui ont été confiées

Plus en détail

Dossier de Presse SAFETY FIRST

Dossier de Presse SAFETY FIRST Dossier de Presse SAFETY FIRST 10 Février 2015 Pour vous médias, votre rôle primordial est de nous accompagner tout au long de cette campagne. Votre pierre à l édifice se traduirait par votre rôle de relais

Plus en détail

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière?

Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Le microcrédit : un outil de prévention et de lutte contre l exclusion sociale et financière? Observatoire de la Microfinance Juillet 2012 Introduction Observatoire de la microfinance de la Banque de France

Plus en détail

8 8 8 0 0 V I T T E L T

8 8 8 0 0 V I T T E L T Printemps 2013 Quels sont et seront les impacts du réchauffement climatique? Document préparatoire à l organisation du Visio Chat Organisé par la Vigie de l Eau en coopération avec TéléSavoirs, le programme

Plus en détail

Les objectifs : Pour l espace jeunesse, nos objectifs se traduisent ainsi :

Les objectifs : Pour l espace jeunesse, nos objectifs se traduisent ainsi : PROJET PEDAGOGIQUE DE L ESPACE JEUNESSE 2013/2014 Les objectifs : L action jeunesse se situe au sein de la mission éducation du CSC (Cf. annexe), nos objectifs pour ce secteur sont de : o Contribuer au

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE

LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE 1 Cadre de référence LA JEUNESSE, UNE PRIORITE TRANSVERSALE août 2014 1 Le comité interministériel de la jeunesse du 21 février 2013 conçoit la jeunesse comme une priorité transversale de l action gouvernementale.

Plus en détail

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique

Covoiturage transfrontalier et mobilité autour du bassin lémanique et mobilité autour du bassin lémanique 28/05/2015 1 Contexte CONTEXTE SUR LA MOBILITÉ DANS LE BASSIN LÉMANIQUE Une population en forte croissance : 2 896 638 habitants fin 2014 (2 819 100 en 2010) un nombre

Plus en détail

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre»

Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Politiques achats responsables «Comprendre les principes et les étapes de mise en œuvre» Dominique Veuillet Service Consommation et Prévention Web-conférence «Achats et restaurations responsables dans

Plus en détail

marmaille des musées à vivre en famille! Plan d actions de communication et de promotion 2016

marmaille des musées à vivre en famille! Plan d actions de communication et de promotion 2016 & marmaille des musées à vivre en famille! co Plan d actions de communication et de promotion 2016 Communication globale Communication globale Axe 1: Papier Création, impression et diffusion d une brochure

Plus en détail

PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE DE MARSEILLE APPEL A PROJET 2015

PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE DE MARSEILLE APPEL A PROJET 2015 PROGRAMME DE REUSSITE EDUCATIVE DE MARSEILLE APPEL A PROJET 2015 I. CONTEXTE En application de la loi de cohésion sociale du 18 janvier 2005 et par délibération n 2005/013 du Conseil d Administration du

Plus en détail

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance

PERFORMANCE DES IMF SOCIALE. MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance PERFORMANCE SOCIALE DES IMF MOHAMED ALLOUCH Directeur Général Attawfiq Micro-Finance SOMMAIRE Performance sociale : Définition et principes Comment mesurer la performance sociale? Performance sociale en

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle»

Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» Réponse du Conseil communal à l interpellation no 11-609 du groupe PopVertsSol intitulée «De l argent immédiat pour une dette éternelle» (Du 5 mars 2012) Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Le

Plus en détail

3 OFFRES. www.educas-ci.educlever.com. Une offre pour particuliers. Une offre pour établissements scolaires. Une offre pour entreprises

3 OFFRES. www.educas-ci.educlever.com. Une offre pour particuliers. Une offre pour établissements scolaires. Une offre pour entreprises www.educas-ci.educlever.com + de 100 000 exercices interactifs + de 20 000 fiches de cours + de 5 000 Vidéos De nouveaux concepts d apprentissage interactif Des outils pour progresser en se divertissant

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX TECHNICIENS DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION À LA CAF DE PARIS SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2014 INAUGURATION LE 24 SEPT. 2014

DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION À LA CAF DE PARIS SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2014 INAUGURATION LE 24 SEPT. 2014 DOSSIER DE PRESSE EXPOSITION À LA CAF DE PARIS SEPTEMBRE - DÉCEMBRE 2014 INAUGURATION LE 24 SEPT. 2014 SOMMAIRE Édito..... 3 L Association ARIANA...4 MIX ART périscolaire... 6 Le KIT les «MIX STARS» 7

Plus en détail

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat

IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat IONIS En veille contre le Sida Dossier de partenariat 28 novembre 2008 Mobilisation de toutes les écoles du groupe IONIS pour sensibiliser les jeunes au Sida 2 ème édition pour IONIS EN VEILLE CONTRE LE

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LA FEDERATION NATIONALE DES SOCIETES COOPERATIVES D HLM ET LA FEDERATION NATIONALE DU CREDIT AGRICOLE EN FAVEUR DE L ACCESSION SOCIALE SECURISEE A LA PROPRIETE DES COOPERATIVES

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam

Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam MISSION DE L ADOPTION INTERNATIONALE - AMBASSADE DE FRANCE AU VIETNAM Les projets de coopération en faveur de l enfance vulnérable au Vietnam Par Mélanie Biraghi Chargée de mission Adoption & Protection

Plus en détail

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation?

Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Tuteurs à distance : vers une professionnalisation? Viviane GLIKMAN Enseignant-chercheur en sciences de l éducation viviane.g1@free.fr QUATRE IDÉES-FORCE L importance de la fonction tutorale La situation

Plus en détail

STRATÉGIES D ADAPTATION AU STRESS

STRATÉGIES D ADAPTATION AU STRESS Ce module offre une palette des possibles en terme d adaptation/ajustement aux situations stressantes sur le court et le long terme. Les enseignants se placent du point de vue de la prévention et de l

Plus en détail

Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011

Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011 Projet d École et Objectifs de progression Méthodologie d élaboration Inspection académique de Savoie 2010-2011 Le projet d école a pour finalité la réussite de tous les élèves. Le cadre de référence est

Plus en détail

A quoi sert une banque?

A quoi sert une banque? 1 Le micro trottoir : «A quoi sert une banque?» Micro trottoir sur le rôle d'une banque Constitution de groupes de 5 élèves Enquête dans la rue (micro trottoir) sur «A quoi sert une banque?». Interroger

Plus en détail

ATELIERS DE FORMATION

ATELIERS DE FORMATION ATELIERS DE FORMATION «Jeunes consommateurs» Vos droits et obligations L Union des consommateurs, en Les ACEF sont des organismes collaboration avec ses communautaires à but non lucratif membres, a élaboré

Plus en détail