SPORT, SANTE ET PREVENTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPORT, SANTE ET PREVENTION"

Transcription

1 SPORT, SANTE ET PREVENTION

2 SPORT, SANTE ET PREVENTION Le groupe Hôpital Privé Métropole est heureux de vous offrir ce guide, réalisé avec la participation de Lille Métropole, associant des idées de parcours de course à pied sur la métropole Lilloise et des conseils Sport et Santé sur les thèmes suivants : 1. Alimentation 2. Podologie 3. Relaxation 4. Cardiologie 5. Cancérologie 6. Tabagisme Chaque fiche conseil a été écrite avec le concours des professionels de santé du groupe HPM, du plateau de réeducation SPORTIVA, et de la fondation COEUR ET ARTERES. Les parcours de course à pied ont été choisis pour leur facilité d accès et leur localisation sur la métropole. Ils ont été sélectionnés dans le cadre de la troisième édition de la Nocturne Lille Métropole. Vous pouvez retrouver ces conseils et parcours sur la page Facebook HPMSportEtSanté. Cette page se veut collaborative alors n hésitez pas à afficher vos propres parcours, à proposer vos séances d entrainement ou vos retours d expériences.

3 SPORT, SANTE ET PREVENTION Le groupe HPM est investi dans la prévention l accompagnement du patient sportif ou non à travers différentes structures : Cardiologie Prévention, dépistage et prise en charge médico-chirurgicale des pathologies cardiaques. Le pôle cardiologie du groupe HPM accueille 24h/24 et 7j/7 les urgences cardiologiques. Polyclinique du Bois Clinique du sport Une prise en charge centralisée et globale des traumatismes liés à la pratique de sports ainsi que de toutes les pathologies articulaires et osseuses des membres inférieurs et supérieurs : épaule, hanche, genou, cheville. Clinique du Sport et de Chirurgie Orthopédique Sportiva Un plateau technique de plus de 600 m 2 dédié à la prise en charge globale du sportif et de la rééducation post chirurgicale, comprenant du matériel de haute technicité. SPORTIVA Diététique - Obésité Cette filière adopte une approche globale pour la prise en charge de l obésité visant une perte de poids durable : bilan gastrique, chirurgie, accompagnement et traitement. Polyclinique Val de Lys, Polyclinique du Bois, Clinique la Victoire Addictologie Le Centre Passerelle de la Polyclinique du Bois accueille les patients dès la première étape de leur parcours de sevrage, quel que soit le type de pathologie (tabac, alcool, drogue ou dépendance médicamenteuse). Centre Passerelle - Polyclinique du Bois

4 GRAND BOULEVARD TOURCOING-LILLE Environnement du parcours : Urbain Type et distance : aller simple de 10 km Les petits + : Chiens acceptés Infos pratiques : accès libre toute l année Accés tramway : Ma Campagne / Lille Europe

5 NUTRITION Variez votre alimentation! Mangez de tout en quantité raisonnable : l alimentation s équilibre sur une journée ou sur une semaine avec un mot d ordre : retrouvez les saveurs et faites de vos repas des moments de plaisir! Les conseils pour la journée Consommez chaque jour : - des fruits et légumes sous toutes leurs formes : crus, cuits, frais, en conserve, surgelés (au moins 400g/jour). - 3 laitages : en privilégiant ceux riches en calcium comme le lait, les yaourts ou le fromage blanc. - des féculents à chaque repas en privilégiant les céréales complètes (pâtes, riz, pain), les pommes de terre ou les légumes secs (lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots blancs ). Utilisez les herbes aromatiques et les épices pour donner du goût à vos plats, cela vous évitera de trop saler. Les conseils pour la semaine : La viande n est pas la composante principale de chaque repas, mais il est recommandé d en consommer 1 à 2 fois par jour. Pensez à alterner les viandes blanches, les viandes rouges, mais également les œufs ou le poisson (ce dernier est à consommer au moins 2 fois par semaine). Pour cuire les aliments, privilégiez les matières grasses végétales comme l huile d olive. Pour les assaisonnements, choisissez l huile de colza ou l huile de noix. Les pâtisseries et les desserts sont à savourer avec modération. Si cela vous fait plaisir, achetez-en pour les moments un peu exceptionnels, le week-end par exemple. On se bouge! Il est prouvé que faire l équivalent de 30 minutes de marche rapide, 5 jours par semaine (ou une autre activité d intensité similaire) apporte une amélioration significative de notre santé. Limitez ainsi les activités sédentaires comme l ordinateur ou la télévision Chez l enfant ou l adolescent, il est recommandé de pratiquer un minimum de 60 min par jour d activité physique d intensité modérée ou élevée sous forme de jeux ou de sport.

6 PARC DU HERON VILLENEUVE D ASCQ Environnement du parcours : Nature Type et distance : boucle de 3 km Les petits + : Chiens acceptés (en laisse) Infos pratiques : Parc à accès libre toute l année Accés métro : Pont de bois (à 2km)

7 ALIMENTATION DU COUREUR Le petit-déjeuner du sportif Pris au moins 4 heures avant la course, il se compose d une portion de féculents : pâtes, pommes de terre à l eau, riz ou semoule. Ces sucres lents constitueront le carburant de base de vos muscles pendant la course (stockage du sucre sous forme de glycogène). Attention aux sucres rapides (confiture, miel, viennoiseries ) certes plus appétissants mais qui provoquent des hypoglycémies de début de course! Boire de l eau : - un demi-litre pendant le petit-déjeuner - l équivalent d un verre (250 ml) 30 minutes avant la course Pendant la course : des sucres rapides et beaucoup d eau! Les sucres rapides sont vos plus fidèles alliés pendant l effort! Assimilés rapidement par l organisme, ils viennent en aide aux muscles et permettent d éviter une baisse de régime. Ainsi, consommer environ un demi-litre par heure (à raison de 150 à 200 ml toutes les 15 min) d une boisson contenant 4 à 8 g de sucre pour 100 ml permettrait d absorber suffisamment de glucides, tout en évitant le risque de déshydratation et d hyperthermie. Les erreurs à ne pas commettre 1. Un repas trop riche la veille de la course : évitez fibres, viandes grasses et plats en sauce privilégiez les sucres lents! 1. Attention aux boissons «énergisantes» riches en caféine qui, consommées en excès, peuvent entrainer des troubles cardiaques (arythmies, potentiellement très dangereuses) et de façon paradoxale, accélérer la déshydratation! 2. Durant les 24 heures qui précèdent la course : évitez de manger trop de fibres (légumes, salades). Ceux-ci provoquent une accélération du transit intestinal. Pour nous aider ou en savoir plus sur nos programmes et nos actions : FONDATION COEUR ET ARTERES 96 rue Nationale Lille

8 LA CITADELLE LILLE Environnement du parcours : Nature Type et distance : boucle de 1,5 km Les petits + : Toilettes, aire de Jeux, chiens acceptés Infos pratiques : Parc à accès libre toute l année Accés : Parking de l Esplanade

9 PODOLOGIE ET COURSE A PIED Les chaussures de running La durée de vie d une chaussure varie, selon les marques, de 800 à 1500 km. Prenez le temps d étrenner vos chaussures, pas de paires neuves le jour de l épreuve ni avant une sortie longue. Lors d un effort prolongé le pied a tendance à gonfler, il est donc conseillé de prendre, pour ses chaussures de sport, une pointure au-dessus de ses chaussures de ville. Pronation et supination La pronation et la supination sont des mouvements physiologiques du déroulé du pas. Un examen clinique réalisé par un podologue du sport permet d éviter toute erreur diagnostique sur la dynamique de vos pieds et donc de choisir les bonnes chaussures. Préparation de la peau et des ongles pour la course à pied Les ongles doivent être coupés en suivant la forme de vos orteils. Ne pas couper dans les coins pour éviter les ongles incarnés. Un tannage de la peau permet d éviter les ampoules et autres lésions cutanées. Bien respecter les règles d hygiène. D une manière générale, faites appel à un podologue pour tous problèmes, questions, doutes concernant vos pieds et vos membres inférieurs.

10 CHEMIN DE HALAGE CANAL DE ROUBAIX Environnement du parcours : Urbain Type et distance : boucle de 15 km Les petits + : Chiens acceptés Infos pratiques : accès libre toute l année Accés tramway : Croisé Laroche

11 CARDIOLOGIE Les 10 règles d or en cardiologie du sport* : 1. Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l effort ** 2. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l effort ou juste après l effort ** 3. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l effort ou juste après l effort ** 4. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives 5. Je bois 3 à 4 gorgées d eau toutes les 30 min d exercice à l entraînement comme en compétition 6. J évite les activités intenses par des températures extérieures < 5 ou > +30 et lors des pics de pollution 7. Je ne fume pas, en tout cas jamais dans les 2 heures qui précèdent ou suivent ma pratique sportive 8. Je ne consomme jamais de substance dopante et j évite l automédication en général 9. Je ne fais pas de sport intense si j ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures) 10. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes ** Quels que soient mon âge, mes niveaux d entraînement et de performance, ou les résultats d un précédent bilan cardiologique. Les facteurs de risque cardio-vasculaires : L Hypertension artérielle, le diabète de type 1 ou de type 2, le tabagisme, l hypercholestérolémie, le surpoids ou obésité, l hérédité cardiovasculaire familiale, la sédentarité et le stress sont des facteurs de risque à prendre très au sérieux. Lorsque vous possédez 2 de ces facteurs, il est fortement recommandé de consulter votre médecin traitant avant toute reprise du sport. * Source :

12 PARC BARBIEUX ROUBAIX/CROIX Environnement du parcours : Nature Type et distance : boucle de 3km Les petits + : Toilettes, restauration, aire de jeux, chiens acceptés Infos pratiques : Parc à accès libre toute l année. Accés Tramway : Station Bol d Air Parc Barbieux

13 ACTIVITE PHYSIQUE ET CANCER L ensemble du corps médical et scientifique sait maintenant que l activité physique permet de réduire le risque d apparition et de récidive de certains cancers, comme le cancer du sein et le cancer du côlon. L activité physique tout au long de la vie mais même débutée après le diagnostic d un cancer est bénéfique. «l activité physique permet de réduire le risque d apparition et de récidive de certains cancers» L activité physique permet également, pendant et après le traitement d un cancer : - une diminution de la fatigue liée à la maladie et aux traitements - une amélioration de la qualité de vie : amélioration du sommeil, diminution de l anxiété, de la dépression, amélioration des relations sociales Le Conseil du professionnel «La pratique d activité physique doit être adaptée à vos envies, à vos capacités et à vos différents problèmes de santé afin de la réaliser en toute sécurité. C est pourquoi il est nécessaire qu elle soit débutée en collaboration avec votre médecin traitant, votre médecin du sport et votre oncologue.»

14 HIPPODROME MARCQ EN BAROEUL Environnement du parcours : Urbain Type et distance : boucle de 1,6 km Les petits + : Toilettes Infos pratiques : Fermé les mardi matins Accés tramway : Clemenceau/hippodrome

15 LA RELAXATION Les techniques de relaxation et les techniques d origine orientale sont souvent assimilées au «bien-être». Pour optimiser leur potentiel physique et mental, les sportifs utilisent les techniques de respiration, la méthode Pilates/yoga ou la sophrologie, mais également le Shiatsu, l Abhyanga, la réflexologie plantaire qui sont des disciplines de massage énergétique global. Ces techniques permettent un apport dans la détente et dans la décontraction. Jumelées avec des étirements, les techniques de respiration et les disciplines de massage énergétique global facilitent la récupération, favorisent l élimination des toxines et dynamisent le corps après une pratique sportive, mais également en amont de tout effort physique. Elles permettent également de rééquilibrer l énergie du corps dans sa globalité. Exercices de respiration (à réaliser avant toutes pratiques : déblocage du diaphragme) 10 respirations abdominales : inspiration par le nez, gonfler le ventre, puis expirer par la bouche ; rentrer le ventre. Le thorax ne doit pas bouger. Amener une respiration longue et continue. 10 respirations thoraciques : contracter les abdominaux, inspirer par le nez et monter les côtes puis expirer par la bouche et descendre les côtes. Amener une respiration longue et continue. 10 respirations complètes : inspirer par le nez, gonfler le ventre puis monter les côtes, monter jusqu aux épaules. Expirer par la bouche, descendre les côtes puis rentrer le ventre, aller jusqu au bassin.

16 PARC MATISSE LILLE Environnement du parcours : Nature Type et distance : boucle de 1,5 km Les petits + : chiens acceptés Infos pratiques : Parc à accès libre toute l année Accés metro/tramway : Station Lille Europe

17 SPORT ET TABAC Le tabac est un des facteurs de risque cardio-vasculaire tant cardiaque que cérébral. Il est responsable de nombreux cancers à ne pas prendre à la légère, il participe aussi à l apparition de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Deux composants dangeureux! La nicotine est une drogue qui arrive très vite au cerveau. Elle provoque la dépendance mais ce n est pas elle qui tue. Le monoxyde de carbone a pour effet, à court terme, d empêcher une bonne oxygénation des muscles et de tous les organes. Les conséquences sont multiples : altération de la mémoire, de l audition, du champ visuel, somnolence et maux de tête. Il crée une vasoconstriction des vaisseaux sanguins pouvant entraîner l infarctus cérébral ou cardiaque. «Des performances fortement diminuées» Malgré un effet starter que l on peut reconnaitre à la nicotine, le tabagisme va diminuer les performances. Entre la diminution des capacités respiratoires et la mauvaise irrigation des muscles, chaque cigarette prive le sportif de résultats en rapport avec son effort. Un choix gagnant-gagnant Il est prouvé que l arrêt du tabac augmente les performances et redonne le goût de l effort. Il permet aussi de retrouver le goût des saveurs et surtout de faire des économies substantielles. En se basant sur la consommation moyenne d un fumeur en France, l arrêt du tabac permet une économie annuelle de 1400 euros (hors frais de santé).

18 LES GESTES QUI SAUVENT Une personne s effondre brusquement devant vous. Elle est inconsciente et ne respire plus : c est un arrêt cardiaque. La victime a besoin de votre aide pour s en sortir. 1 minute gagnée, c est 10% de chances de survie en plus vous devez agir vite! Appelez le 15 : Le SAMU enverra sur les lieux la première équipe disponible, suivez les instructions de votre interlocuteur et ne raccrochez pas avant que la personne au bout du fil ne vous ait dit de le faire. Massez : Pour relancer la circulation du sang et continuer d oxygéner le cerveau (dès la troisième minute, le cerveau privé d oxygène commence à souffrir et des lésions apparaissent) Joignez les mains au milieu de la poitrine, bras tendus. Effectuez 100 compressions par minute par séquences de 30 compressions consécutives. Il est important d appuyer fort : la cage thoracique doit s enfoncer de 3 à 4 cm à chaque mouvement. Si vous avez l impression de mal effectuer le geste souvenezvous d une chose : mieux vaut un massage imprécis que pas de massage du tout! Défibrillez : Pour faire repartir le cœur! Si vous vous trouvez dans un lieu public, il y a peut être un défibrillateur à proximité. Vous le reconnaitrez grâce à ce pictogramme : Ne stoppez sous aucun prétexte le massage, envoyez une tierce personne chercher le défibrillateur. L appareil est très simple d utilisation : il vous guide vocalement dans toutes les étapes. Il vous demandera de placer deux électrodes sur le torse nu de la victime, effectuera un diagnostic et délivrera un choc électrique si nécessaire. S il n y a pas de défibrillateur externe, on masse sans s arrêter jusqu à l arrivée des secours.

19 FONDATION CŒUR ET ARTERES Basée à Lille et créée en 2005 par le Pr Jean-Charles Fruchart, la Fondation Cœur et Artères fait appel à la générosité des particuliers, au mécénat d entreprises, ainsi qu aux partenariats afin de mener à bien ses missions. Reconnue d utilité publique, elle concentre ses efforts autour de 3 objectifs : CHERCHER Dans le domaine des maladies cardiométaboliques, la Fondation Cœur et Artères soutient financièrement environ 50 programmes de recherche et de prévention visant à : - promouvoir une hygiène de vie favorable à la santé cardiovasculaire, - découvrir des traitements préventifs et de nouvelles solutions qui guérissent. PREVENIR La Fondation Cœur et Artères joue aussi un rôle de prévention des maladies cardiovasculaires en sensibilisant le grand public aux facteurs de risque. Elle organise et s associe ainsi à des actions de terrain. L inquiétante progression de l obésité, du diabète et des maladies du cœur associée à une alimentation déséquilibrée et une vie de plus en plus stressante, doit mobiliser l attention de tous ; tel est le combat de la Fondation Cœur et Artères INFORMER La Fondation Cœur et Artères a également pour mission de diffuser les connaissances scientifiques et médicales dans le domaine de la prévention et du traitement des maladies cardiovasculaires et de leurs facteurs de risque auprès des professionnels de santé et des entreprises interpellées par le développement de ces maladies. Pour nous aider ou en savoir plus sur nos programmes et nos actions : FONDATION COEUR ET ARTERES 96 rue Nationale Lille

20 LE GROUPE H.P.M. Aujourd hui, le groupe Hôpital Privé Métropole, ce sont 9 établissements privés répartis sur la Métropole lilloise, 450 médecins et salariés qui contribuent tous les jours à la prise en charge des patients autour d un projet médical fort : proposer une offre de soins complète et innovante en chirurgie, médecine, obstétrique, psychiatrie, soins de suite et de réadaptation. CLINIQUE DU SPORT ET DE CHIRURGIE ORTHOPEDIQUE 199, rue de la Rianderie - CS Marcq-en-Baroeul * CLINIQUE MAISON FLEURIE Château : 411 av. Mal Leclerc Faches-Thumesnil * Parc Monceau : 4-6 av. Salomon Lille * POLYCLINIQUE VAL DE LYS 167 rue Nationale Tourcoing * POLYCLINIQUE DU BOIS 44 avenue Marx Dormoy - BP Lille Cedex * CLINIQUE AMBROISE PARÉ 4 avenue Emile Zola Lille * CLINIQUE LILLE SUD SOS MAINS - CENTRE DE CHIRURGIE DU PIED 96 rue Gustave Delory (Entrée rue des Meuniers) Lesquin * CLINIQUE LA VICTOIRE 1 quai du Havre Tourcoing * CLINIQUE SAINT JEAN 34 rue Saint-Jean Roubaix * RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Clos St-Jean : 34 rue St-Jean Roubaix * *(0,15 TTC/min)

21 LE GROUPE H.P.M. En axant sa stratégie sur la création de filières et de pôles d excellences, le Groupe HPM offre une compétence médicale et paramédicale pluridisciplinaire, des plateaux techniques modernes et une organisation des soins performante. Grâce à une centralisation des expertises sur des sites dédiés, le groupe HPM met le confort du patient au cœur de ses préoccupations. Des équipes qualifiées accompagnent les patients tout au long de leur parcours de soins - prévention, diagnostic, prise en charge pré et post opératoire, chirurgie jusqu à leur réadaptation et retour à domicile. Nos filières de soin : Pôle Pôle Urologie Pôle Pôle Cardiologie Pôle Pôle Chirurgie plastique Pôle Pôle Digestif Pôle Pôle Gériatrie Pôle Pôle O.R.L Pôle Pôle Cancérologie Pôle Pôle maternité et chirurgie et gynécologique Pôle Pôle Ophtalmologie Pôle Pôle Psychiatrie Pôle Pôle SSR - Convalescence - Pôle Pôle Orthopédie - Traumatologie -

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner!

Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Équilibre alimentaire : on a tous à y gagner! Tous concernés! De quoi s agit-il? Notre assiette est la première des médecines. En effet, manger sainement et équilibré contribue à prévenir les principales

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble DIETETIQUE et SPORT de la théorie à la pratique Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble Pour être en forme et le rester hygiène de vie : - sommeil suffisant

Plus en détail

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim.

Marquez des points, Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts. reunica-interim. Marquez des points, mangez mieux! Retrouvez toutes les solutions pour éviter les maladies cardio-vasculaires. score + 10 000 pts reunica-interim.com Regles du jeu Garder votre cœur en bonne santé sera

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION Docteur R.POTIER DEFINITIONS Activité physique : ensemble des mouvements musculaires du corps humain dans la vie courante Sport : le sport est une activité physique

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W

VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W La santé au bout de la fourchette Visio-Décembre.indd 1 8/12/06 10:41:12 L espérance de vie des Belges a augmenté depuis le siècle passé, ce qui est plutôt

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

Risque cardiovasculaire sous contrôle

Risque cardiovasculaire sous contrôle beawolf Risque cardiovasculaire sous contrôle Tous concernés! De quoi s'agit-il? Les accidents cardiovasculaires sont dus, le plus souvent, à la formation d un caillot venant boucher une artère du cœur

Plus en détail

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique :

Pour un match ayant lieu dans la matinée, vous pouvez prendre un petit déjeuner classique : La préparation d un match passe aussi par l alimentation. Pour être performant lors d un match, il est essentiel de bien s alimenter avant! AVANT VOTRE MATCH Pour aborder votre match dans les meilleures

Plus en détail

ALIMENTATION ET DIABETE

ALIMENTATION ET DIABETE Mise à jour 11/2009 4A, rue du Bignon - 35000 RENNES ALIMENTATION ET DIABETE Avec l activité physique, l alimentation constitue l un des axes majeurs de votre traitement. Respecter un minimum de principes

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

Le médecin du sport se doit bien évidemment de respecter la culture et la

Le médecin du sport se doit bien évidemment de respecter la culture et la Jean-Jacques Menuet médecin du sport, nutritionniste du sport, Amiens «Ce pilier de l islam est un rappel à la droiture, à la charité. Il faut donc profiter de cette adoration afin d être toujours dans

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

Prévenir... le risque cardiovasculaire

Prévenir... le risque cardiovasculaire Prévenir... le risque cardiovasculaire 10 Les facteurs de risque favorisant les maladies cardiovasculaires Les facteurs que l on ne choisit pas... L âge : le vieillissement contribue à augmenter le risque

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE. www.grenoble.fr

L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE. www.grenoble.fr L alimentation du jeune sportif FICHES SUR LE RÔLE DES GROUPES D'ALIMENTS LORS D'UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE www.grenoble.fr LE JEUNE SPORTIF SON ALIMENTATION L'alimentation d'un sportif doit être équilibrée,

Plus en détail

Nutrition et santé : suivez le guide

Nutrition et santé : suivez le guide Prévention ALIMENTATION PLAISIR ET ÉQUILIBRE ALIMENTAIRE Nutrition et santé : suivez le guide Nous savons tous que l alimentation joue un rôle essentiel pour conserver une bonne santé. En voici quelques

Plus en détail

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque.

IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. ARRÊT CARDIAQUE : IL Y A URGENCE! En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d un arrêt cardiaque. Le taux de survie à un arrêt cardiaque en France est de 2à 3% ; il est 4 à 5 fois

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines.

Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif en activité minimum 4.5), et contrôler la coloration des urines. L A L I M E N T A T I O N, É Q U IL I B R E D E V IE E T D E S A N T É MANGER A des heures régulières sans sauter de repas. BOIRE Suffisamment dans la journée (sédentaire minimum 3 litres, pour un sportif

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

Alimentation. drépanocytose. L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation

Alimentation. drépanocytose. L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation Alimentation et drépanocytose L apport en calcium L apport en fibres ou comment lutter contre la constipation Drepanocytose et calcium 2 Comme les copains ou copines de ton âge, il est important non seulement

Plus en détail

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant.

5 5 en découvrant des recettes qui permettent de réaliser une cuisine minceur tout en se régalant. Introduction P erdre du poids... facile à dire, mais pas facile à faire. Et la tâche est encore plus ardue si on veut tout à la fois, c est-à-dire maigrir sans fatigue, sans carences, tout en gardant le

Plus en détail

L OBESITE Sommet de l iceberg!

L OBESITE Sommet de l iceberg! L OBESITE Sommet de l iceberg! Docteur Patrick Van Alphen Médecine et Psychologie de l Obésité Clinique du Poids Idéal CHU Saint-Pierre Depuis quelques dizaines d années : Augmentation de la graisse dans

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT

CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT S o c i é t é F r a n ç a i s e d e N u t r i t i o n d u S p o r t contact@sfns.fr CAHIER DES CHARGES EN RESTAURATION POUR EQUIPE SPORTIVE EN DEPLACEMENT NOTE AUX FEDERATIONS : CONDITIONS D APPLICATION

Plus en détail

Activité physique et grossesse

Activité physique et grossesse Informations Patients Activité physique et grossesse Active pour la vie Vous êtes enceinte ou vous souhaitez le devenir? Voilà l occasion de faire le point sur vos habitudes de vie. Vous savez déjà que

Plus en détail

Comment allier nutrition et sport?

Comment allier nutrition et sport? Comment allier nutrition et sport? Bien se nourrir, c est bien! Mais comment y parvenir? Comment distinguer les bonnes infos dans tout ce qu on entend? Nous avons créé cette rubrique afin de vous aider

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

La rédaction de la Charte a été réalisée à partir des textes réglementaires :

La rédaction de la Charte a été réalisée à partir des textes réglementaires : La rédaction de la Charte a été réalisée à partir des textes réglementaires : - Convention Nationale des Prestataires - Liste des Produits et Prestations - Décret de professionnalisation issu de la Loi

Plus en détail

«Equilibre alimentaire et performance sportive»

«Equilibre alimentaire et performance sportive» «Equilibre alimentaire et performance sportive» Septembre 2013 Centre de médecine du sport- Albertville clothildemora.diet@orange.fr Plan Besoins nutritionnels Equilibre alimentaire Compétition et nutrition

Plus en détail

Sportifs, comment couvrir vos proteines? comment couvrir en protéines?

Sportifs, comment couvrir vos proteines? comment couvrir en protéines? COLLECTION BIEN-ÊTRE DU SPORTIF Sportifs, comment couvrir vos besoins vos besoins en proteines? comment couvrir en protéines? Les protéines, seuls éléments bâtisseurs de vos muscles entrent dans la composition

Plus en détail

Dossier de presse. Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur

Dossier de presse. Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur Dossier de presse Les 7 recommandations de la Fédération Française de Cardiologie pour prendre soin de votre cœur Contacts presse Fédération Française de Cardiologie Agence YESwecan - T. 01 40 26 11 40

Plus en détail

La diététique du jeune joueur de tennis :

La diététique du jeune joueur de tennis : La diététique du jeune joueur de tennis : Bien manger, bien boire! L optimisation des performances des jeunes joueurs de tennis (12/18 ans) peut- elle être liée à une alimentation appropriée? Qu est ce

Plus en détail

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène)

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) Garantir le parfait état de la masse musculaire Eviter tout problème digestif Prévenir les déficits en minéraux et vitamines

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

Le mode de vie sain CONSEILS SUR L ALIMENTATION ET L EXERCICE. (Langue Française) Il corretto stile di vita (LINGUA FRANCESE)

Le mode de vie sain CONSEILS SUR L ALIMENTATION ET L EXERCICE. (Langue Française) Il corretto stile di vita (LINGUA FRANCESE) Le mode de vie sain CONSEILS SUR L ALIMENTATION ET L EXERCICE (Langue Française) Il corretto stile di vita (LINGUA FRANCESE) Lilly Que faire pour contrôler le Diabète? Le diabète est une maladie chronique

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)?

Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? Que manger le jour de la compétition (Athlétisme - concours)? La veille au soir Les buts de l alimentation sont de maintenir les réserves en glycogène (réserve de sucre pour l effort) tant au niveau du

Plus en détail

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention

NUTRITION & CANCERS. Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention NUTRITION & CANCERS Alimentation, consommation d alcool, activité physique et poids. Faits scientifiques et conseils de prévention 2 NUTRITION ET PRÉVENTION DES CANCERS FACTEURS AUGMENTANT LE RISQUE DE

Plus en détail

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets!

Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! Mon énergie en équilibre Bien dans son assiette bien dans ses baskets! L équilibre en action! Ne pas se sentir à plat mais déborder d'énergie, c'est possible! En mangeant sainement, en bougeant suffisamment...

Plus en détail

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Les (sucres lents) sont essentiels à la résistance de l organisme pour un effort d endurance. Si vous manquez de réserves, vous vivrez le «mur du

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes»

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» Testez vos connaissances De quoi sont composés les fruits et légumes qui les rendent si bons pour la santé? Quel est le fruit qui apporte le plus de vitamine

Plus en détail

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, la Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur Octobre 2009 présentation Syndicat mixte Mission Nutrition

Plus en détail

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit

Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit Les fruits et légumes, c est bon pour la santé, et moins compliqué à consommer au quotidien qu on ne le croit On peut tous y arriver! Au moins 5 fruits et légumes par jour, ça signifie au moins 5 portions

Plus en détail

Pôle Gérontologie. Vivre mieux avec le diabète de type 2. Qu est ce que le diabète?

Pôle Gérontologie. Vivre mieux avec le diabète de type 2. Qu est ce que le diabète? Informations Patients Pôle Gérontologie Vivre mieux avec le diabète de type 2 Qu est ce que le diabète? C est la présence de sucre en excès dans le sang. L insuline (hormone sécrétée par le pancréas qui

Plus en détail

L ALIMENTATION DU SPORTIF Version 3 06.05.2013

L ALIMENTATION DU SPORTIF Version 3 06.05.2013 L ALIMENTATION DU SPORTIF Version 3 06.05.2013 L alimentation du sportif se diffère de l alimentation générale par l apport calorique nécessaire à l activité physique et par le timing des ces apports.

Plus en détail

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied!

Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! Le petit déjeuner : un repas pour partir du bon pied! 2 POURQUOI LE PETIT-DÉJEUNER EST-IL UN REPAS SI IMPORTANT? Pour «Recharger les batteries» après une nuit de jeûne Eviter les «creux à l estomac» et

Plus en détail

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL

LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL LE GUIDE POUR RÉDUIRE VOTRE CHOLESTÉROL Le cholestérol joue un rôle essentiel dans le fonctionnement quotidien de notre corps. Cependant, un excès de cholestérol dans le sang peut nuire à votre santé.

Plus en détail

Guide pratique. Pour. Une. Alimentation. Équilibrée

Guide pratique. Pour. Une. Alimentation. Équilibrée Guide pratique Pour Une Alimentation Équilibrée La diététique en quelques mots page 3 ~ 2 ~ Les groupes d aliments, quels sont-ils? page 4 Vous êtes en poste de matin page 5 Vous êtes en poste d après-midi

Plus en détail

Le petit déjeuner expliqué aux ados

Le petit déjeuner expliqué aux ados Le petit déjeuner expliqué aux ados Testez vos connaissances De quelle quantité de calcium votre corps a-t-il besoin chaque jour? Autant que dans 1 verre de lait Autant que dans 8 verres de lait Autant

Plus en détail

Se former aux. est un acte citoyen REPÈRES ÉDITO

Se former aux. est un acte citoyen REPÈRES ÉDITO Arrêt cardiaque REPÈRES ÉDITO Définition L arrêt cardiaque aussi appelé mort subite de l adulte est dû à un trouble du rythme cardiaque, mortel en quelques minutes en l absence de prise en charge. Une

Plus en détail

Cœur. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06. Muséum des Sciences naturelles. Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles.

Cœur. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06. Muséum des Sciences naturelles. Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles. Carnet d activités Été 2006 14.12.05>05.11.06 Ed. resp. C. PISANI - rue Vautier 29-1000 Bruxelles Coup de Cœur Muséum des Sciences naturelles Rue Vautier 29-1000 Bruxelles www.sciencesnaturelles.be Coup

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

Activités physiques et dépense énergétique

Activités physiques et dépense énergétique Observe Le fonctionnement du corps humain et l éducation à la santé : alimentation et hygiène alimentaire Activités physiques et dépense énergétique 1. Voici la quantité d énergie que ton corps dépense

Plus en détail

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES

DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES DYSFONCTIONS TEMPORO- MANDIBULAIRES Conseils et instructions pour soulager la douleur Pour vous, pour la vie Les patients souffrants de dysfonctions temporo-mandibulaires peuvent soulager leurs douleurs

Plus en détail

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque.

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Arrêt cardiaque REPÈRES En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10,

Plus en détail

Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie

Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie Prenez soin de votre cœur Kit d information personnel Une initiative de la Société Européenne de Cardiologie Les informations contenues dans ce kit ne remplacent pas celles que peut vous fournir votre

Plus en détail

PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE RCBM

PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE RCBM PROGRAMME DE PREPARATION PHYSIQUE RCBM PROGRAMMATION Le programme s étale du Lundi 29 Juin au Vendredi 24 Juillet de la façon suivante : - Semaine 1 : Séances Lundi (29 Juin) - Mercredi (1er Juillet) -

Plus en détail

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT

4 e et 5 e années NOTES DE L ENSEIGNANT MISSION NUTRITION NOTES DE L ENSEIGNANT SOURCES ÉNERGÉTIQUES POUR LE CORPS Le corps a besoin de l énergie que fournissent les aliments pour que le cerveau pense, que les muscles fonctionnent, que le coeur

Plus en détail

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour.

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n est pas compliqué! 3 produits laitiers par jour! (jusqu à 4 pour les enfants, les ados

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville

L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville L alimentation peut-elle prévenir le diabète? ZITO François Unité diététique Groupement des Hôpitaux de Thionville CHR Metz-Thionville Sommaire Le sens des mots Les études sur la prévention du diabète

Plus en détail

LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN

LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN LA RATION ET L EQUILIBRE ALIMENTAIRE QUOTIDIEN Par le Dr Mourad BRAHIMI, médecin du travail au CMB Je vais vous parler aujourd hui de ce que nous devons manger tous les jours et en quelle quantité pour

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

SE FORMER AUX GESTES QUI SAUVENT EST UN ACTE CITOYEN

SE FORMER AUX GESTES QUI SAUVENT EST UN ACTE CITOYEN Arrêt cardiaque REPÈRES ÉDITO Définition L arrêt cardiaque ou cardio-respiratoire (aussi appelé mort subite de l adulte) est dû à un trouble du rythme cardiaque, mortel en quelques minutes en l absence

Plus en détail

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS

LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Hôpital Privé d Antony LA VIE APRES VOTRE INFARCTUS Livret d information Hôpital Privé d Antony - OPC/KINE/268 Page 1 sur 5 Intervenants Rédigé par : C.DUPUY M.CERISIER Masseur Kinésithérapeute Masseur

Plus en détail

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Atelier sur l alimentation Alimentation & Marathon Demi-journée scientifique 3 mars 2012 Genève marathon Anne-Catherine Morend Diététicienne dipl.

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

Michel MARTINO Diététicien-Nutritionniste Diplôme Universitaire de Nutrition du Sportif Groupe d Experts en Nutrition du Sport de l Association

Michel MARTINO Diététicien-Nutritionniste Diplôme Universitaire de Nutrition du Sportif Groupe d Experts en Nutrition du Sport de l Association Michel MARTINO Diététicien-Nutritionniste Diplôme Universitaire de Nutrition du Sportif Groupe d Experts en Nutrition du Sport de l Association Française des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN) Membre

Plus en détail

NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre )

NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre ) NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre ) PRINCIPES Ca se prépare. Quand? Tout au long de sa vie Bien sur, on ne peut manger n importe comment en général, se réveiller le jour de son super weekend

Plus en détail

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque.

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Arrêt cardiaque REPÈRES En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10,

Plus en détail

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2

Le tabac tue. 1 fumeur sur 2 Le tabac tue 1 fumeur sur 2 Prends ta santé à cœur, dis non au tabac! En France, le tabac tue chaque année 66 000 personnes. Si on n agit pas, d ici 2025, ce chiffre augmentera jusqu à 160 000! 17 % des

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

Apnées du sommeil et nutrition

Apnées du sommeil et nutrition pnées du sommeil et nutrition Une bonne hygiène de vie est essentielle dans le traitement de l apnée du sommeil! troubles du sommeil déséquilibre alimentaire surpoids diabète www.allianceapnees.org Sommaire

Plus en détail

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne

Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne Rentrée 2014 Francine Eichenberger Diététicienne L alimentation : partie intégrante de la prise en charge de l enfant et de l adolescent diabétique base du traitement avec l insulinothérapie et l activité

Plus en détail

LA RANDONNEE POUR LA SANTE ET LE BIEN-ETRE

LA RANDONNEE POUR LA SANTE ET LE BIEN-ETRE LA RANDONNEE POUR LA SANTE ET LE BIEN-ETRE Docteur CASCUA Médecin du sport Docteur MARCADET Cardiologue du sport LA RANDONNEE Quels sont les avantages et les bienfaits? Quels sont les inconvénients et

Plus en détail

ALIMENTATION PLAN ET METHODE

ALIMENTATION PLAN ET METHODE ALIMENTATION PLAN ET METHODE 3 Rôles ; Sociologique communication, échange. Psychologique goût, plaisir. Nutritionnel apport d éléments indispensables (vitam., minéraux, énerg.) Comment? MANGER DE TOUT

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

L accident Vasculaire Cérébral «AVC»

L accident Vasculaire Cérébral «AVC» L accident Vasculaire Cérébral «AVC» Conception-Rédaction : Dr Ludovic MORIN, service de neurologie, C. H. Sainte Anne - 75 674 Paris Relecture : Pr Jean-Louis MAS, Dr Catherine LAMY, Dr Valérie DOMIGO,

Plus en détail

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise

Global Training. Conférences et Bilan prévention santé en entreprise Global Training Conférences et Bilan prévention santé en entreprise W Sommaire l entreprise 3 Les troubles psychosociaux, Une sédentarité croissante Nos services et tarifs 4, 5 6 Les témoignages 7 Jean-François

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

TRAVAIL DE NUIT ET ALIMENTATION Comment concilier les deux?

TRAVAIL DE NUIT ET ALIMENTATION Comment concilier les deux? TRAVAIL DE NUIT ET ALIMENTATION Comment concilier les deux? ALIMENTATION: organisation de la journée et de la nuit Les troubles digestifs tels que les brûlures gastriques, les douleurs abdominales, les

Plus en détail

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics

La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics La Fabrique à menus : La santé dans votre assiette en quelques clics Dossier de presse Avril 2013 Contacts presse Inpes : Vanessa Lemoine tél : 01 49 33 22 42 email : vanessa.lemoine@inpes.sante.fr TBWA\Corporate

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose)

Symptômes Sensation de soif accrue Besoin d uriner plus souvent Fatigue. Signes de glycémie très élevée (acidocétose) 50878-FRE:50878-FRE 6/12/08 10:24 AM Page 4 Hyperglycémie et hypoglycémie Il suffit d un changement de santé, d alimentation, d activité physique ou de médicament pour faire monter ou baisser la glycémie.

Plus en détail