Spécial immobilier d entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Spécial immobilier d entreprise"

Transcription

1 interview Après dix ans dans le ferroviaire, j ai souhaité créer ma société dans ma région d origine Michaël Davenne, DAFER P.3 JUIN 2011 / N 12 «Nousinnovons danslatradition» FrancisCoffinetIsabelle Maronet,MeublesCoffin P. 3 P.7 Buzzcréation P.2 CommerceLeNelsonPubreprisparunpassionné P.3 Fakher Abdelli, Interactive Zone P.4 SUPPLÉMENT D ENTREPRISES 80 COMMERCE Doullens : union sacrée pour un magazine SALON La CCI et ses partenaires au salon du Bourget PAGE 2 PAGE 15 Pep s CRÉATION Unnouveausite Internetpour lesrepreneurs DéveloppementSechauffermieuxetmoinscher P.5 Transmission Unforumpourreprendre P.6 «Notrevélointeractif unproduitphare pournoël Avec ce numéro retrouvez le supplément Pep s création Numéro144-Juin2011 DOSSIER Spécial immobilier d entreprise TRAVAUX Aire d Assevillers Le Mercure transformé en All Seasons P. 5 SERVICES L immobilier est une des clés de la performance de l entreprise. Professionnels et CCI vous accompagnent pour trouver les locaux qu il vous faut. : Comdesimages DÉVELOPPEMENT PAGES 8 ET 9 NS Picardie Reprise et diversification Sylvain Minot, gérant de l entreprise NS Picardie, spécialisée en propreté industrielle, élargit son champ d action. La SARL NS holding a repris les activités d une société de services à la personne. Baptisée NS aux particuliers, elle s appuie sur les compétences de ses cousines (Ile-de-France, Champagne Ardennes) œuvrant dans les entreprises, et sur la volonté de son dirigeant de développer des activités complémentaires. P. 3 : VincentThellier ENTREPRISE Deux nouvelles installations au Bois Planté ENSEIGNES Mutation à Muille- Villette : Intermarché devient Leclerc ÉVÉNEMENTIEL Avec JFA pratiquer les salons sans souci DÉVELOPPEMENT CIRA, le spécialiste de la mesure P. 2 P. 3 P. 5 P. 3 AILLEURS : Béthune 2011 la culture à la rescousse P. 7 TENDANCE : Le drive booste l alimentaire P. 11 INFO CCI : Le Bourget : rendez-vous de l industrie aéronautique picarde P. 15 INFO CCI : Pôle Jules-Verne éco village, c est parti P. 15 Rédaction:CCIAmiens-Picardie-Servicecommunication-6,boulevarddeBelfort-80039AmiensCedex1-Tél: anne.feger Publicité:PMP,29,ruedelaRépublique,80000Amiens-Tél: Fax: ÉditéparlaCCIAmiens-Picardie.Directeurdelapublication: AndréAlexandre Rédactriceenchef:AnneFéger Comitééditorial:AndréAlexandre, Françoise Boulfroy, Daniel Chenal, Daniel Gay, Jean-Jacques Laurent, Sylvie Pruvost, Béatrice de Villeneuve Rédaction: Graziella Basile, Stéphanie Bescond, IsabelleBoidanghein, AnneCanonne, OmbelineChivé, SophieDesmaret, KaltoumeDourouri, ElisabethGillion, MatthieuHerault, Guillaume Lamory, Carole Legris, Eleonore Lelong, Annabelle Lihrmann, Béatrice Pujebet, Nathalie Saillard, David Vershaeve. Iconographies: Yveline Quillien Secrétariatderédactionetcoordination:LaëtitiaDéprez,AnnabelleLihrmann Conception:miz enpage-www.mizenpage.com Maquette:DominiqueFontaine Impression:IPS ISSN: x Dépôtlégalàparution. Vitrine du mois «Pour les femmes rondes et belles» Jolies Formes à Amiens

2 COMMERCES Doullens : l union sacrée pour se développer «Comment élargir notre zone de chalandise du Doullennais de à foyers en associant nos moyens?» La réponse à cette question cruciale, l Association pour le développement économique du Doullennais (ADED) semble l avoir trouvée. Pour la première fois, grande distribution, petits commerces, artisanat et services s allient dans la création d un nouveau concept de communication : la réalisation et la diffusion dans foyers et 140 communes d un magazine de 20 pages présentant les offres et les entreprises du secteur. Il sera édité cinq fois par an en collaboration avec la CCI Amiens-Picardie, le Conseil régional, le Conseil général, la Communauté des communes du Doullennais et l association de commerçants CADO. «300 commerçants et artisans sont répertoriés dans la Communauté de communes du Doullennais, résume Raymond Gaudet, président de :DR actualitéséconomiques >> C est sans doute une première dans le Nord de la France et c est à Doullens! Grande distribution, petits commerces, artisans et services s unissent et viennent de publier Dounamic, un magazine de 20 pages distribué dans foyers. Un site Internet est en préparation. Doullens a tout ce qu il faut pour répondre aux besoins des consommateurs Raymond Gaudet président d ADED Le rôle d un mouvement comme France Initiative, auquel appartient Somme Initiative, est essentiel. Créer une entreprise est une extraordinaire façon de trouver saplaceetdedévelopperses capacitésauseindelasociété.il faut du talent, de la détermination, maisilfautaussiunappui,financierethumain.lavolontéetle talent, on les trouve partout. Mais pourcequiestdel appuihumain et financier, on peut retrouver l inégalitédeschances.ilyaceux qui connaissent des gens qui peuvent les aider, qui accèdent facilementaucréditouquiontun patrimoineaudépart.etilyaceux quin ontpastoutcela.c estlà qu on retrouve la raison d être de France Initiative, premier réseau associatif d appui et financement de la création d entreprise. L appui que nous apportons est page 2 - Entreprises 80 - Juin 2011 POINT DE VUE l ADED. Le magazine a pour but de valoriser le Doullennais. Ceci est indispensable pour maintenir le commerce et l artisanat dans le rural. Il est également envisagé de mettre en place un site Internet.» La bataille de l attractivité «Doullens a tout ce qu il faut pour répondre aux besoins des consommateurs. Dynamique, agréable à vivre, complémentarité avec la zone commerciale de l Authie, facilité de circulation et de stationnement, centre-ville resté très commerçant... Nous devons donner une autre image du Doullennais», poursuit Raymond Gaudet. En effet, Doullensestenconcurrence directe avec Amiens et Arras, à peine à 35 km. Ces deux villes ont une offre commerciale importante et elle ne cesse de se développer, ce qui génère une très forte attractivité. Des projets de création de nouvelles zones commerciales sont en cours, notamment à Flixecourt, Villers-Bretonneux, Amiens et autres. «La publicité, c est toujours bien à partir du moment où le support est bien fait, bien distribué et que l encart est bien placé. Plus il y a de supports, mieux c est», estime Alain Dacquet, gérant du magasin de vêtements Campus. De son côté, Caroline Grossemy de la Maison de Caroline, commerce d art de la «Notre rôle est essentiel» Louis SCHWEITZER Nouveau président de France Initiative àlafoistrèsimportantettrès positif. Le taux de pérennité des entreprises que nous aidons(86% àtroisans)enapportelapreuve. L an passé, nous avons ainsi permisà17000entreprisesde naître ou de renaître. Ces entreprises ont elles-mêmes créé ou maintenu34000emplois.autotal, l action de nos 244 plateformes ont permis de mobiliser plus d un milliard d euros, si l on additionne lesprêtsàtauxzéroquenous accordons et les financements bancaires qu ils facilitent ensuite. Ces chiffres permettent de comprendre le lien fort que nous faisons entre l appui aux créateurs d entreprises et le développement économique des territoires. Louis Schweitzer, ancien PDG de Renault, sera présent à l assemblée générale de Somme Initiative lejeudi9juinàpartirde15h30 à la mairie d Abbeville. table, décoration intérieure, culinaire, confie : «Communiquer, c est essentiel, et pourquoi pas se mettre en partenariat avec les grandes enseignes? Qui n essaie rien, n a rien.» ADED Agora, 2, rue des Sœurs-Grises à Doullens Tél LES TRENTE ANS DE CADO : Comdesimages L objectif de l Association pour le développement économique du Doullennais: augmenter la zone de chalandise des commerces et services de 16500à26000foyers. L association de commerçants de Doullens CADO fête ses trente ans. Elle compte 42 adhérents. Actuellement, cartes de fidélité sont en circulation pour un chiffre d affaires annuel de deux millions d euros. L association,quialancéilyaunan«cadoinfo»,unpetitquatrepages,fêtecetanniversairecommeilsedoit. Depuis le 21 mai et jusqu au 19 juin prochain, diverses animations sont proposées dans les commerces et danslesrues.auprogrammenotamment:delafidélitéenplusàgagnerchaquesamedi. MOUVEMENTS Deux installations au Bois Planté >> Deux nouvelles entreprises viennent de s installer sur la ZAC du Bois Planté : Échelle Européenne et Denis Plastalu. Elles ont opté pour des bâtiments plus fonctionnels. C est un peu l eldorado pour les entreprises en manque d espace. Deux entités viennent de prendre possession de leurs nouveaux locaux, il y a quelques semaines, dans la ZAC du Bois Planté sur le pôle Jules-Verne à Glisy. Échelle Européenne d abord, qui commercialise et pose des escaliers sur-mesure et des échelles de grande hauteur. Créée il y a cinq ans, l entreprise, installée à Rivery, a troqué ses 400 m² pour 700 m². «Dans les anciens locaux, nous avions trois bureaux pour cinq, nous en avons maintenant huit, avec un accueil, une salle de réunion», explique le gérant, Luc Avisse. Les locaux sont aussi plus fonctionnels. «Les hauteurs sous plafonds sont plus adaptées à notre activité, nous avons pu installer des racks de stockage et acheter un chariot élévateur pour faciliter la manutention des produits.» L entreprise peut maintenant entrevoir de nouvelles perspectives : «Il y a des produits volumineux que nous allons continuer L emménagement dans des locaux neufs a des répercutions positives sur l ensemble de l activité Luc Avisse, gérant d Échelle européenne : Comdesimages de développer, mais nous avions besoin de plus d espace pour le faire. Nous avons également procédé à un recrutement. L emménagement dans des locaux neufs a des répercutions positives sur l ensemble de l activité. Cela améliore l image de l entreprise, tant chez les clients que chez les collaborateurs.» Soigner son image auprès des clients Un sentiment partagé chez Denis Plastalu, société de menuiserie. Rachetée il y a deux ans, celle-ci est passée de «17 salariés à 26. Le chiffre d affaires a évolué dans la même proportion», affirme Dominique Vaquez, directeur d exploitation. La société ne pouvait plus se contenter de m² rue de Verdun : elle a opté pour m² partagés avec l autre entité du groupe, Étra construction. «L entreprise était artisanale, nous souhaitions automatiser une partie de la production. Nous avons pu installer des machines numériques dans les nouveaux locaux, que nous n aurions pas pu installer sur l ancien site», faute de place. Plus «visible qu au fond d une cour», plus «près de l autoroute pour pouvoir accéder aux chantiers», Denis Plastalu soigne aussi son «image auprès des nouveaux clients» en choisissant des bâtiments neufs. ZAC du Bois planté à Glisy Échelle européenne 2, allée du Nautilus Tél Denis Plastalu 13, avenue de l étoile du Sud Tél Pour les entreprises Denis Plastalu et Echelle européenne, la ZAC du Bois planté est synonyme de plus d espace et de fonctionnalités.

3 REPÈRES DU MOIS 600 emplois ont été créés dans l industrie en France au premier trimestre 2011 contre 2500 suppressions au quatrième trimestre Source: INSEE + % xxxx Source : xxxx entreprises ENSEIGNES Un Leclerc à Muille-Villette >> Après trente années de fidélité à l enseigne Intermarché, et à quelques mois de la retraite, le PDG du magasin, Saint-Ange Hurier, s est décidé à franchir le pas. Il a choisi d intégrer le groupe Leclerc. Un an de préparation pour un basculement qui s est opéré le 1 er avril dernier. «La manière de travailler d une enseigne à l autre est totalement différente et il a fallu s adapter», explique le PDG de la grande surface, Saint-Ange Hurier. Le magasin a été réaménagé, les réserves ont été étendues pour absorber des stocks plus importants et la gestion a été informatisée. L investissement est estimé à euros. Après seulement UNE VISION À LONG TERME quatre jours de fermeture, le magasin nouvelle formule a donc accueilli ses premiers clients le premier week-end d avril, avec un service en plus : le scanachat. Il est réservé aux détenteurs de la carte fidélité du magasin, qui doivent signer une charte d engagement. C est un «plus» offert aux clients, qui permet à la fois de gagner du temps et de surveiller au centime près leur budget. Le client scanne lui-même article après article le Depuis dix ans, Frédéric travaille dans le magasin avec son père, Saint- AngeHurier.Lejeunehomme,épauléparsonépouse,avocationde prendrelarelèveàlatêtedumagasincrééparsonpère.unfacteurqui ajouédansladécisiondupdgdepassersousl enseigneleclerc.«je suis à la base charcutier-traiteur. Après dix années d activité dans le métier, j ai intégré l enseigne des Mousquetaires. Je souhaite transmettreunsavoir-faire,toutengardantunœilsurlemagasin.quandona crééquelquechosedesesmains,onnepeutpaspartirsansavoirun droit de regard», expose-t-il. D autant que son second fils est actuellement en formation pour reprendre un magasin Leclerc dans l Oise.«À l approche de la retraite, j ai voulu mettre mes deux fils dans une enseigne qui travaille en totale transparence. Michel-Édouard Leclerc a une visionàlongterme.onsaitoùl onva.jeneregrettepasmonchoix.je leluiaiditlorsd unerécenterencontre,etj ail impressiondevivreune troisième jeunesse.» contenu de son panier ou de son chariot. L appareil tient compte automatiquement des réductions et avantages liés à la carte de fidélité. Ultime manipulation : tendre le boîtier à la caissière. Plus besoin de sortir les produits et de le poser sur le tapis. Des contrôles inopinés peuvent toujours intervenir, mais le client en est informé lors de son engagement. Un service simple, efficace et gratuit qui, de surcroît, maintient un contact avec une hôtesse de caisse. Des embauches à la clé Depuis le changement d enseigne, la direction a déjà constaté l arrivée La manière de travailler d une enseigne à l autre est totalement différente. Il a fallu s adapter Saint-Ange Hurier, PDG du Leclerc de Muille-Villette Cette entreprise gérée par Saint-Ange Hurier représente aujourd hui une centaine d emplois. de nouveaux clients, intéressés par le rayon «discounter». Certains en revanche, dérangés dans leurs habitudes, ont déserté les rayons. Une clientèle que le responsable espère récupérer rapidement. Bonne nouvelle pour le bassin d emploi de Ham, la direction a recruté 17 personnes, en temps partiel ou temps plein, quelques uns en CDD, mais la majorité en CDI. Il s agit de faire face à de nouveaux besoins et de répondre au cahier des charges imposé par le groupe Leclerc. Ainsi, un poste de responsable qualité a été créé dans le cadre de cette mutation. Les équipes, de la mise en rayon à la gestion des stocks, en passant par la comptabilité, ont été renforcées. À noter encore que les cellules commerciales existantes ont été conservées avec un projet d agrandissement. Une extension qui va de pair avec le projet de développement de la surface commerciale de magasin. Leclerc Ham-Muille-Villette 80, route de Paris à Muille-Villette Tél SERVICE NS Picardie : l expertise propreté pour les particuliers! >> Spécialiste de la propreté industrielle, NS Picardie se diversifie en proposant son savoir-faire aux particuliers. Sylvain Minot, gérant de l entreprise NS Picardie, spécialisée en propreté industrielle, élargit son champ d action. La SARL NS holding a repris les activités d une société de services à la personne. Baptisée NS aux particuliers, elle s appuie sur les compétences de ses cousines (Ile-de-France, Champagne Ardennes) œuvrant dans les entreprises, et sur la volonté de son dirigeant de développer des activités complémentaires. «Avec NS aux particuliers, nous touchons une nouvelle clientèle à qui nous proposons notre expertise du nettoyage, validée par nos références dans la région où nous sommes implantés depuis Les salariés de NS Picardie travaillent surtout tôt le matin ou tard le soir dans les entreprises ; désormais, ils peuvent compléter leur emploi du temps en journée chez les particu- Désormais, les employés de NS PIcardie peuvent compléter leur emploi du temps par des travaux chez les particuliers. liers pour des travaux de ménage, repassage, jardinage, petit bricolage. Cette opportunité permet d optimiser les emplois du temps et de mieux valoriser les compétences des personnels», explique Sylvain Minot. Un métier plus jeune «Dans le métier du nettoyage industriel, la pyramide des âges nous amène à prévoir le remplacement de nombreux salariés qui arrivent en fin de carrière. L image d une activité salissante a longtemps rebuté, mais les choses évoluent peu à peu et les nouveaux entrants mesurent qu ils peuvent faire carrière dans cet univers professionnel. Diversifier notre offre en termes d activités est aussi un moyen d attirer des jeunes vers les métiers de la propreté.» NS aux particuliers Rue de Poulainville ZI de Longpré à Amiens Tél DÉVELOPPEMENT CIRA, le spécialiste de la mesure >> Avec une croissance de l ordre de 30% cette année, un projet d extension des locaux et l embauche de nouveaux collaborateurs, Cira Instrumentation affiche un bel optimisme. «Les perspectives sont très encourageantes, affirme Stéphane Todesco, gérant de l entreprise, d autant qu aujourd hui notre potentiel n est exploité qu à 25%. Ces quatre dernières années, le chiffre d affaires a doublé». Pour faire face à cette embellie, la société, qui compte aujourd hui 12 salariés, dont 10 techniciens, doit recruter et s agrandir. «Au 1 er semestre 2012, nous serons installés dans un nouveau bâtiment de 500 m 2. Dans les deux années à venir, il nous faudra embaucher une dizaine de collaborateurs». Qualité, réactivité et disponibilité «Nous sommes intégrateurs et distributeurs spécialistes de capteurs, produits d automatismes, process de régulation, systèmes de contrôle vision industrielle, etc. Nous assurons l étude, la définition, la vente et l intégration de solutions complètes en instrumentations et mesures, ainsi que de nombreux services tels que l étalonnage en nos locaux et sur site, la réparation et la mise en service des appareils. Nos principaux clients travaillent dans la pharmacie, la cosmétique, la chimie, l agroalimentaire, l automobile, le traitement de l eau ou du pétrole. La qualité optimale est notre challenge envers nos clients qui nous auditent régulièrement. C est une obligation quand on travaille avec des grands comme Areva, Procter & Gamble, Veolia, Chanel, L Oréal, EDF, Airbus, Goodyear, Dunlop, Bonduelle ou la SNCF.» Cira Instrumentation 53, route Nationale à Dury Tél Juin Entreprises 80 - page 3

4 entreprises TRAVAUX Changement d aire à Assevillers >> Située sur l autoroute A1, l aire d Assevillers innove. Nouveau dirigeant, nouvel hôtel, nouveaux services Tout est mis en œuvre pour valoriser la plus grande aire d autoroute d Europe. Zoom. Commerçants vos bonnes affaires en ligne avec À mi-chemin entre Lille et Paris, l aire d Assevillers est la première aire autoroutière française en chiffre d affaires et en fréquentation (2, 5 millions de visiteurs par an), et constitue, depuis juillet 2007, le premier village commercial du réseau SANEF, propriétaire du site. Le groupe Élior est quant à lui concessionnaire du site et gère son exploitation jusqu en Des enseignes comme le fast-food Quick, la boulangerie Paul ou la boutique Relay y sont déjà implantées et «constituent un vrai petit centre commercial», Le site est un véritable lieu de vie, tant pour les visiteurs que pour les riverains Mickaël Bruder directeur de l aire d Assevillers comme l explique le directeur de l aire, Mickaël Bruder. «Le site est un véritable lieu de vie, tant pour les visiteurs que pour les riverains, indique-t-il. Les notions de services et plaisir sont les valeurs essentielles de notre organisation.» Ce nouveau dirigeant est heureux de revenir à la tête de l aire, lui qui avait effectué son premier stage à Assevillers. «Nous souhaitons mettre l accent sur le plaisir du travail pour nos salariés, et renforcer notre passion du service et ainsi faire de l aire d Assevillers une vitrine de performance en matière d offre de services», ajoute-t-il. En 2016, un nouvel appel d offre sera lancé pour la concession du site. «Il y a un gros projet à amorcer et à lancer d ici là pour rendre l aire d Assevillers encore plus dynamique», s enthousiasme le directeur. L hôtel Mercure devient All Seasons Projet phare du réaménagement, UN SITE RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT L ensemble de l aire est conçu pour récupérer les huiles qui pourraient s échapper des véhicules, afin d éviter leur rejet dans l environnement. Les parkings sont donc conçus spécifiquement pour les récupérer. Les huiles alimentaires sont elles aussi retraitées après leur évacuation. L aire d Assevillers porte un intérêt particulier sur son impact environnemental, c est pourquoi elle a également mis en place le compactage et le recyclage des bouteilles plastiques récupérées sur le site.«la protection de l environnement a égalementétéintégréedanslaconceptiondunouvelhôtel,aveclamise à disposition, pour la clientèle, d une terrasse conçue entièrement avec du matériel recyclé.» l hôtel Mercure devient l hôtel All Seasons, «pour mieux répondre aux attentes de la clientèle», assure le directeur du site. Équipé de 50 chambres, dont deux pour personnes à mobilité réduite, cet hôtel propose des formules tout inclus, avec petit-déjeuner servi dans la chambre, accès Wi-Fi illimité, restaurant, bar avec terrasse, et disposeégalementde9 sallesderéunion et d un parking privé. «Notre offre est adaptée à une clientèle familiale, mais également à la clientèle d affaires avec une proximité directe de l autoroute A1, et à 5 km de la gare TGV Haute-Picardie.» L hôtel a connu une phase de réaménagement pour laisser place à un hall d accueil entièrement repensé, avec de nouvelles couleurs et un design très moderne. Le premier étage de l hôtel est déjà opérationnel, les travaux du second étage seront terminés d ici la fin du mois. Hôtel All Seasons Aire d Assevillers Tél Projet phare du réaménagement, l hôtel All Seasons remplace l hôtel Mercure pour mieux répondre aux attentes de la clientèle. Mickaël Bruder, le directeur, avait réalisé son tout premier stage sur l aire d Assevillers. : JFAProduction ÉVÉNEMENTIEL Avec JFA, pratiquer les salons sans souci >> JFA Production conçoit, aménage, anime les stands et les gère à l année pour ses prestigieux clients. Dassault fait partie des clients prestigieux de JFA Production. Pour une quinzaine de groupes majeurs, JFA Production est l interlocuteur unique qui répond aux besoins en communication audiovisuelle, spectacles et gestion des salons. Sont ainsi abonnées au service stand : Axa, Total, Picard surgelés, IBM et la Région Picardie. Pour elles, JFA Production offre des prestations sur-mesure. Le stand est livré, installé par un «standiste» qui reste sur place pour gérer tous les aléas et les commandes annexes (situation dans le salon, réseaux d électricité, mise en place des écrans vidéo, mobilier, cocktail, distribution de documents promotionnels ). Il remballera l ensemble et le ramènera sous film plastique, pour le stocker dans de bonnes conditions. Des clients fidèles Plus qu un service, JFA propose une démarche une offre adaptée à chaque cas et des réactions rapides Marie Perdigeon de JFA Production Au Bourget, on s affaire à la préparation du salon de l aéronautique. Informaticiens et standistes vérifient le matériel d Air France et de Dassault, montent le stand, vérifient de fond en comble et effectuent de petites rénovations. «Nous offrons le stockage, et les coûts de déplacements sont partagés entre les clients, expose Marie Perdigeon, qui vient d intégrer JFA pour développer ce service. Nos clients sont fidèles, mais comme leurs salons se tiennent surtout entre septembre et mars, il va falloir prolonger la saison avec de nouveaux partenaires.» Ses arguments? «Plus qu un service, JFA propose une démarche, une offre adaptée à chaque cas et des réactions rapides.» La gestion du matériel dans d excellentes conditions, son entretien, la polyvalence des salariés en permanence sur place et qui sont capables de mettre sur pied une réception en dernière minute comme de restaurer le mur d images Par ailleurs, JFA se charge de faire tourner les expositions et les camions promotionnels en France, comme de fournir tout ce qui permet d animer le stand et de faire vivre l événement. JFA production 22, rue Grande à Cartigny Tél Juin Entreprises 80 - page 5

5 entreprise du Nord-Ouest DÉVELOPPEMENT La bonne santé à l export de Biolabo >>Un chiffre d affaires qui devrait flirter avec les 4 millions d euros, de nouveaux marchés en Indonésie et au Moyen-Orient... Avec 95 % de ses ventes à l étranger, l entreprise de l Aisne, Biolabo SA, compte bien séduire l Hexagone. : agenceinfluences Bethune va sans doute être une année à marquer d une pierre blanche pour Biolabo SA. La petite PME de Maizy, dans l Aisne, devrait atteindre, en août, les 4 millions de chiffre d affaires contre 3,2 millions d euros en Avec 95 % de son activité réalisée à l export, Biolabo SA compte 25 salariés, dont deux VIE (Volontaires internationaux entreprise). Quelques recrutements sont prévus, mais rien n est sûr. Jean- François Charpentier, son dirigeant, reste avant tout attentif aux soubresauts des crises internationales et au change euros/dollars. La PME est l un des leaders français dans le domaine des réactifs desti- Nous avons du succès à l étranger grâce aux séminaires de formation gratuits que nous organisons sur place Jean-François Charpentier, dirigeant de Biolabo SA NORD-PAS DE CALAIS nés aux laboratoires d analyse de biologie médicale. Concrètement, elle fabrique des réactifs chimiques qui, une fois mélangés avec du sérum, permettent de déterminer le taux de glucose, de cholestérol, d albumine, de transaminases... dans le sang. Il y a six ans, la société a mis au point un réactif de coagulation permettant de détecter les risques d hémophilie ou de suivre les patients sous traitements anticoagulants (mesure du Temps de Quick). Tous les 15 jours, elle se fait livrer par un abattoir entre 250 et 300 kg de têtes de lapins dont elle extrait et purifie les cervelles, qui entrent dans la composition de ce réactif. Au total, elle commercialise boîtes par an, ce qui représente environ 50 millions de tests. Un export à valeur ajoutée Pas étonnant que ses chiffres d affaires aient bondi de 32 % en 2008, 28 % en 2009 et 7 % en Au cours du premier trimestre 2011, ses ventes ont augmenté de 80 % avec de nouveaux marchés en Indonésie et au Moyen-Orient. Biolabo a également engrangé des ventes significatives auprès de bailleurs de fonds internationaux (grandes organisations non gouvernementales comme l Organisation des Nations Unies ou la Banque mondiale), qui représentent 10 % de son chiffre d affaires. Ses exportations sont tournées vers l Europe centrale et orientale, l Indonésie, l Afrique du Nord, et bientôt l Amérique du Sud : «Il est très difficile de vendre en France face aux multinationales, mais l un de nos prochains objectifs est d y parvenir en ouvrant une filiale dédiée à ce marché, explique Jean-François Charpentier. Nous avons du succès à l étranger grâce aux séminaires de formation gratuits que nous organisons sur place. Cela apporte de la valeur ajoutée et une certaine notoriété.» Biolabo SA à Maizy (02) Tél La culture à la rescousse >> L opération «Lille 2004, capitale européenne de la culture» a fait des émules. Après Valenciennes en 2007, c est au tour de Béthune de voir grand. Rendre la culture populaire est devenu le leitmotiv de la Région Nord-Pas de Calais. Le 2 avril dernier, plus de personnes ont envahi les rues de Béthune. «J ai croisé des habitants de Lille, Douai ou Cambrai qui m ont avoué qu ils n avaient jamais mis les pieds à Béthune avant», se réjouit Stéphane Saint-André. Le Suite à l opération Lille 2004, la ville a gagné 10 ans en notoriété Mairie de Lille maire de la ville, qui compte habitants pour une agglomération de habitants, s est lancé avec ambition dans l opération «Béthune 2011». Quelque 12 millions d euros ont été consacrés à l aventure : 6 millions pour la région Nord-Pas de Calais, 4 millions pour la communauté d agglomération Artois Comm et 2 millions pour la ville de Béthune. «Sur cette somme, 7 millions sont consacrés au fonctionnement et 5 millions aux investissements», ajoute le maire. Il ne s agit pas en effet d une action éphémère : la rénovation du théâtre municipal, la mise aux normes de la chapelle Saint-Pry, qui pourra accueillir ensuite des œuvres venant de la future antenne du Louvre à Lens, le beffroi numérique, la fontaine colorée de Krijn de Koning, témoigneront dans le temps de cette année exceptionnelle. Autre axe, la volonté d accueillir des créations : «Il ne s agit pas uniquement d aligner des gros cachets. Nous avons demandé des créations et des premières». Chorégraphie équestre et... Pierre Desproges La démarche a séduit la chorégraphe Carolyn Carlson et le créateur de théâtre équestre Bartabas, qui se sont associés pour une chorégraphie inédite, ainsi que la Comédie Française, qui jouera Racine, et Pierre Desproges. En tout, une soixantaine de projets ont été retenus dans toutes les formes d art. Pendant les 9 mois que durera l opération, bâtie sur 3 saisons, les élus vont scruter les chiffres de fréquentation. «L exposition Matière Lumière a attiré plus de personnes», se réjouit Stéphane Saint-André. Car il ne s agit pas uniquement de faire venir du monde de l extérieur : BiolaboSa : agenceinfluences Bethune2011 Les exportations de réactifs chimiques, pour déterminer le taux de glucose ou de cholestérol par exemple, s accompagnent de séminaires de formation sur place. BIOLABO SA EN DATES 1979: Pierre Charpentier, autodidacte et directeur des ventes dans les réactifs pour les laboratoires, crée Biolabo SARL à Paars dans l Aisne. Il met au point lui-même les diverses formules qui font aujourd hui le succès de l entreprise. 1983: son fils Jean-François intègre la société. 1986:BiolaboSARLetses6salariésdéménagentdanslesanciens locauxdelasucreriedefismes,danslamarne. 1992: Biolabo SARL devient Biolabo SA. Josiane Charpentier, l épouse de Pierre, devient PDG. 1993: départ à la retraite de Pierre Charpentier. Jean-François Charpentier devient dirigeant. 2003: avec l aide d Aisne Développement, Biolabo SA revient dans l Aisne, plus précisément à Maizy, dans les anciens locaux de la sucrerie. 2005:BiolaboSAselancedanslesréactifsdecoagulation. 2007: Jean-François Charpentier devient actionnaire majoritaire. 2009: 1, 2 million d euros est investi dans l extension des bâtiments quipassentde500m²à1150m²etdansl achatd équipements. et d ailleurs De grand artistes ont été séduit par les projets de Béthune 2011, comme la chorégraphe Carolyn Carlson. et de bénéficier des retombées économiques. Rendre la culture populaire est devenu le leitmotiv de la région Nord-Pas de Calais à travers ces grandes opérations. «À Valenciennes, après 2007, les fréquentationssontrestéesélevées», souligne le maire, qui espère que LILLE, LA PIONNIÈRE les Béthunois continueront, eux aussi, à entrer dans ces lieux de culture qu ils ignoraient auparavant. Béthune 2011 Tél Du scepticisme, voire un peu de moqueries, avaient accueilli la candidature de Lille à l opération capitale européenne de la culture. Certains s inquiétaient du budget investi: près de 74 millions d euros au total. Mais l élan donné et les retombées économiques ont mis tout le monde d accord reportages audiovisuels, articles en presse régionale,1500auplannationalet1400àl international.«laville agagné10ansennotoriété»,aestimélamairiedelille.2,8millions debilletsvendussurunan,uneclientèleétrangèrequiacrûde50%, avecunrapportde10eurosdépensésparlesvisiteurspourun1euro investi, et une image durablement changée, le cas de Lille 2004 fait aujourd hui rêver plus d un élu. Juin Entreprises 80 - page 7

6 dossier Spécial immobilier d entreprise >>L immobilier est une des clés de la performance de l entreprise. Professionnels et CCI vous accompagnent pour trouver les locaux qu il vous faut. ACCOMPAGNEMENT La CCI, partenaire des pros de l immobilier d entreprise >>La CCI Amiens-Picardie met en relation entreprises et professionnels de l immobilier pour faciliter les premiers contacts. : ChambredesNotaires AMBITION Un outil stratégique pour l entreprise >> Pour que l entreprise puisse s épanouir et surtout se développer, il faut que ses bâtiments soient adaptés à ses besoins. Quand l immobilier devient une clé de la performance... Il faut identifier les besoins structurels et les capacités d adaptation du bâtiment pour son évolution tout au long de la vie de l entreprise QUELLE CONJONCTURE POUR L IMMOBILIER D ENTREPRISE? Localisation, environnement, accessibilitéetvisibilitésontautantdecritèresquifontd unbâtimentunoutilstratégiquepourl entreprise. Sauf exception, toute entreprise utilise un bien immobilier pour son activité. Les charges correspondantes constituent un budget non négligeable qui pèse sur la trésorerie et le besoin en fond de roulement. Alors comment faire pour avoir les locaux les mieux adaptés à l activité en utilisant le moins de trésorerie possible? Voilà en quoi l immobilier est un volet stratégique pour toute société, et pourquoi le département Immobilier d entreprise de la CCI Amiens-Picardie accompagne sa mise en œuvre avec l aide de conseils spécialisés. Quand un dirigeant songe à des locaux, il pense d abord à un outil performant, convivial et évolutif pour son activité. Avec les conseillers de la CCI, il identifie les besoins structurels (dimensions, volumes, dureté du sol, luminosité, etc.) et les capacités d adaptation du bâtiment pour son évolution tout au long de la vie de l entreprise. Viennent ensuite la localisation, l environnement et les besoins en accessibilité pour les salariés, les fournisseurs et, évidemment, les clients. Et comme les locaux sont vecteurs de l image de l entreprise, les critères de visibilité et d esthétisme terminent l essentiel du cahier des charges. En fonction des aménagements à réaliser, on finalise les aspects opérationnels et détermine une première approche budgétaire. Mais si le dirigeant a répondu à l ensemble de ces critères pour réagir au mieux aux besoins opérationnels de l entreprise, est-ce pour autant suffisant pour faire de cet investissement le moteur de croissance espéré pour l entreprise? Bien financer son projet Reste à confronter le projet à la réalité et c est souvent là que ça se complique sérieusement. Faut-il louer, acheter ou faire construire? Bail 3/6/9, propriétaire, SCI, financement, apport, crédit bail, démembrement de propriété, impôts, IR ou IS, taxes, plus-value, et bien d autres aspects juridico-fisco-financiers qui s im- La conjoncture actuelle dans l immobilier d entreprise semble être variable, notamment selon le type de produit recherché. «Les bureaux, entrepôts et locaux d activités, neufs ou en bon état, sont toujours très demandés et trouvent aisément utilisateurs ou acquéreurs», confie Valérie Dessaux du cabinet Tostain et Laffineur Picardie.«Les recherches d économie et de rationalisation des espaces augmentent la demande sur des bureauxentre100et200m²auseind immeublesdequalité.de même, les entreprises sont de plus en plus sensibles aux normes environnementales et spécifiques pour les personnes à mobilité réduite(pmr). Ces critères deviennent déterminants pour de SophieBourlon, PrésidentedelaChambredesNotairesdelaSomme main. Cela est également vrai pour le marché des entrepôts très nombreuses entreprises qui se détournent de l offre de seconde contraints par les normes et réglementations en matière de stockage. Enfin, sur le segment des locaux d activités(500 m²), l offre demeure de qualité grâce à un volume de construction suffisant.» En conclusion pour aboutir à une transaction quand les locaux sont inadaptés, il faut que les bailleurs ou vendeurs consentent des avantages commerciaux ou réalisent des travaux d adaptation à la demande du client. En ce qui concerne les prix et leurs évolutions,«le marché de l immobilier d entreprise est variable», indique Sophie Bourlon, Présidente de la Chambre des notaires de la Somme.«Les données tarifaires et l évolution du marché sont très difficiles à déterminer car les prix diffèrent selon l emplacement, le type de biens, etc. Ainsi,leloyer«prime»,c estàdirepourdesbureauxneufs,bienplacésourestructuréssesituentsurlafourchette entre 130 et 160 /HT/HC/m²/an. Alors que pour les bureaux moins bien placés ou anciens, le loyer va tourner autour de 100 /HT/HC/m²/an.» posent alors. Pour y voir plus clair, deux conseillers spécialisés sont alors indispensables : le banquier, notamment concernant les prises de garantie ou l opportunité des taux, et le conseil juridique, comme l explique Maître Christophe Ducellier, spécialiste en droit fiscal et en droit des sociétés. «Si l on considère que changer de locaux est une nécessité pour l entreprise, il faut alors veiller à ce que le financement de l immobilier ne se fasse pas au dépend du fonctionnement de l entreprise. Il est essentiel de choisir une forme de structuration de l investissement qui permette de concilier son développement avec le financement des LA SPÉCIFICITÉ DU COMMERCE L immobilier d entreprise répond à des besoins spécifiques, notamment en termes de recherche deterrainoudebâtis, ainsi qu en termes de conseil, comme le souligne Constantin de Simencourt, du Cabinet desimencourt:«nous travaillons principalement suramiensetsarégion avec des commerçants indépendants, des franchises ou encore avec des enseignes qui veulent s installer en succursales. Dans l immobilier d entreprise, notamment dans nos transactions avec ces commerçants, nous nous devons d adopter une stratégie dans nos recherches de terrain ou de locaux afin de répondre au mieux aux attentes économiques de nos clients. Decefait,notrebut,enplusduconseilapporté,estderechercherle local qui favorisera une rentabilité et une exploitation, une optimisation maximum de l activité du commerçant. Nous devons donc, dans nos métiers, être capable de répondre à des besoins très précis, et parfois techniques.» : Comdesimages nouveaux locaux. Selon l approche, il est possible de dégager une trésorerie non négligeable qui peut être réinvestie dans, par exemple, une nouvelle ressource humaine pour la croissance de l entreprise. Si en plus l opération est l occasion de conjuguer l intérêt de l entreprise avec l intérêt patrimonial de son dirigeant, l on prend toute la mesure de l apport en conseil juridique.» Il est donc plus que judicieux de s entourer de conseillers pour faire d un projet immobilier un outil stratégique performant. Le service développement de la CCI Amiens- Picardie est là pour accompagner et orienter les dirigeants jusqu à la réussite de leur projet. Pensez-y! La CCI Amiens-Picardie contribue à l implantation d entreprises, notamment grâce à sa connaissance des offres de terrains et de locaux et aux relations de Les relations entretenues avec la CCI nous permettent de disposer d un point d ancrage efficace et rapide sur le territoire Anne-Marie Rouveyre, en charge du développement grands utilisateurs chez CBRE L installation des entreprises est toujours une stratégie volontariste de la CCI Amiens-Picardie. Elle sait qu offrir aux entreprises la possibilité de s installer dans de nouveaux locaux fonctionnels et adaptés à son activité est vital pour leur développement. Qu elles soient locales ou extérieures, qu elles construisent ou qu elles louent, la CCI Amiens-Picardie répond aux demandes des entreprises. Proches de ces dernières, elle est leur point d entrée lorsqu elles ont un projet immobilier. Une expérience de longue date qui lui permet d avoir une connaissance fine des attentes et des contraintes auxquelles sont confrontées les responsables d entreprise dans ce domaine : fonctionnalité, accessibilité, délais, budget Un travail très en amont Deuxième niveau de service, la CCI recense l offre immobilière et foncière du territoire grâce à un partenariat qu elle tisse depuis de nombreuses années avec les professionnels de l immobilier et les collectivités locales. Toutes les offres sont accessibles sur le site com. Enfin, grâce à ce travail en amont de recensement et d expertise sur les attentes des entreprises, la CCI met en relation rapidement l offre et la demande. Jean-Luc Tabaka, dirigeant de Loc Facil, a bénéficié de cet accompagnement tout au long du développement de sa société : «J ai créé mon entreprise en 2004 et intégré la pépinière Jules- Verne suite au passage en commission à la CCI. Ces locaux étaient compatibles avec mon activité (location de matériel pour artisans du second œuvre) et peu chers, ce qui m a permis de bien démarrer, tout en bénéficiant de la proximité de dirigeants hétéroclites et sympathiques. À échéance du bail, j ai à nouveau interrogé la CCI pour un terrain viabilisé, d une bonne accessibilité et à tarif attractif. Mon choix s est porté sur un terrain de 1500 m² qui correspondait à mon activité, à mon budget et qui, en plus, offre une bonne visibilité de la D1029.» Parallèlement, la CCI développe une activité de conseil et d assistance auprès de communes et communautés de communes dans leur recherche de solutions pour accueillir des entreprises : création de pépinière, hôtel ou village d entreprises, réaménagement de friches industrielles ou aménagement de parc d activité. La CCI conduit également des actions de page 8 - Entreprises 80 - Juin 2011 Juin Entreprises 80 - page 9 OUTILS confiance et de partenariat tissées avec les collectivités locales et les professionnels. «Nous avons été contactés, il y a deux ans, par un des leaders de la distribution automatique de boissons et de produits alimentaires, afin de trouver un site sur Amiens», déclare Anne-Marie Rouveyre, en charge du développement grands utilisateurs chez CBRE. «Ne connaissant pas du tout le territoire sur lequel nous devions agir, nous nous sommes rapprochés des acteurs locaux, et notamment d Amiens Métropole. Grâce à ce contact, nous avons pu trouver un terrain de m² pour un «clé en mains» de 2000 m² environ. Les relations entretenues sur ce dossier, et depuis, avec la CCI, nous permettent désormais de disposer L offre immobilière facteur d attractivité >>Pour favoriser l implantation d entreprises nouvelles et le développement des entreprises locales, la CCI mise sur de bonnes conditions d installation. d un point d ancrage efficace et rapide sur le territoire.» Des liens étroits Au-delà de sa mission «immobilier», la CCI accompagne les professionnels tout au long de la phase d installation, comme, par exemple, au sein du partenariat créé avec BNP-Paribas sur le dossier L Oréal à Roye. «BNP Paribas Real Estate a été missionné, il y a deux ans, par l Oréal, pour la recherche d un terrain aux environs de Roye, décrit Xavier Hugo, directeur adjoint BNP Paribas Real Estate. Nous avons donc pris contact avec la CCI, afin d identifier les fonciers disponibles. Jean-LucTabakadeLocFacilaétéaccompagnédanssa recherchedelocauxdepuissacréationenpépinièrejusqu à sondéveloppementsur1500m 2 deterrain. : VincentThellier prospection à l extérieur du territoire pour faire connaître les opportunités foncières et immobilières. Opérations de marketing direct, salons professionnels tels que le Salon international de l immobilier d entreprise, le Salon du transport et de la logistique ou encore le salon des entrepreneurs Autant d occasions d inciter des entreprises à venir s installer grâce aux disponibilités très vite opérationnelles. LesliensentrelaCCIetlesprofessionnelsfacilitentlarecherchedefoncierdisponible. Nous avions un impératif de confidentialité à respecter. Nos partenaires, dont la CCI, ne savaient donc pas au début pour quelle société nous étions missionnés. Nous avons trouvé des interlocuteurs rapides et pertinents, avec lesquels nous avons entretenu de très bonnes relations. La CCI a été associée au projet de A à Z et nous a apporté une aide constante et une assistance sans faille, notamment par le biais de sa connaissance du territoire et de son offre immobilière, de ses conseils techniques, etc. La CCI, par sa réactivité a ainsi contribué, avec les autres partenaires associés, à l aboutissement du projet et a surtout permis le respect des délais qui étaient très courts.» CONTACT: Service développement- CCI Amiens-Picardie Tél INTERNET La vitrine de l immobilier d entreprise dans la Somme >>Pour trouver la perle rare, la CCI Amiens-Picardie relaie et met à jour toutes les annonces locales sur son site Internet. Géré par la CCI Amiens- Picardie, le site Internet répertorie les locaux industriels, entrepôts et bureaux disponibles dans le département. Du bureau de 10 m² à l entrepôt de plus de m², le site présente l ensemble des offres immobilières de la Somme. Cette plateforme est une porte d entrée unique pour les dirigeants d entreprise à la recherche d une solution d implantation. Actuellement près de 250 offres sont consultables gratuitement. Lieu, condition financière, superficie En 3 clics le chef d entreprise a fait le tour du département. Un gain de temps considérable! La CCI recense quotidiennement les nouvelles offres pour actualiser le site. Cet outil de travail existe depuis bientôt 4 ans. C est sa mise en ligne qui fait son succès : plus de connexions par mois et plus de 60 implantations réussies par an. Autant d annonces, autant d opportunités Parmi les chefs d entreprise à la recherche d un local, David Pigot, DavidPigotatrouvéleslocauxadaptésauxbesoinsde sonentrepriseminitecgrâceauxannoncesdelacci Amiens-Picardie. directeur de Minitec, spécialisée, entre autres, dans la vente et transformation d aluminium : «Je souhaitais ouvrir une antenne à Amiens. J ai exploré toute les pistes, à commencer par les panneaux d affichage que l on trouve aux bords des routes. J ai lu divers magazines, sans succès. Après un mois de recherches infructueuses, j ai consulté les annonces de la CCI et j ai immédiatement trouvé ce que je cherchais, raconte-t-il avec enthousiasme. Nous sommes allés visiter les locaux, neufs, aux normes Deux semaines après, nous avions les clefs! Beaucoup de chefs d entreprise doivent chercher des locaux. Je leur recommande vivementdeconsulterrégulièrement les annonces via

7 tendances BRÈVES JURIDIQUES ÉTIQUETAGE DE L ORIGINE DES FRUITS ET DES LÉGUMES Désormais, dans toute annonce de prix portant sur des fruits et légumes frais,austadedelaventeaudétail,lamentionrelativeàl origine(pays de production) des produits doit être inscrite de façon visible et lisible, en caractères d une taille égale à celle de l indication du prix. Décretn du29/01/10-JOdu31/01/10 VITRINE DU MOIS Pour les femmes rondes et belles UNE ASSOCIATION PEUT-ELLE SE TRANSFORMER EN SOCIÉTÉ COMMERCIALE? La garde des Sceaux est interrogée pour savoir s il est possible, pour une association, de se transformer en société d économie mixte(sem), et plus généralement en société commerciale. La Cour de cassation a déjà eu l occasion d affirmer que la personnalité morale d une association ne peut se continuer dans celle d une société commerciale. Par conséquent, la dissolution de l association s impose et aucune réforme n est envisagée pour permettre cette transformation. En revanche, l association peut se transformer sans dissolution en groupement d intérêt économique(gie) ou en société coopérative d intérêt collectif(scic). Réponse-ministérielle du 08/02/11 n JO-AN du 08/02/11 LE RÉGIME FISCAL APPLICABLE À L EIR ENFIN PRÉCISÉ Depuisle1 er janvier2011,lesentrepreneursindividuelspeuventconstituer un patrimoine affecté à l activité professionnelle, destiné à limiter, à un certain nombre de biens, l étendue de leur responsabilité à l égard des créanciers. Avant la parution officielle de l instruction portant sur le régime fiscal applicable à l EIRL, l administration a présenté, le 22 février 2011, un projet commentant, notamment, le régime d imposition de l EIRL ainsi que les conditions fiscales d affectation et de désaffectation des biens à cette EIRL. Ce projet est, par ailleurs, opposable à l administration jusqu à la publication officielle de l instruction définitive. Instruction du 22/02/11 Régime fiscal de l Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée JOn 4A Source:Inforeg-CCIParis REPÈRES Anne Richaud, de Jolies Formes. Adresse : Jolies Formes 12, rue des Chaudronniers Amiens Tél Horaires d ouverture : Ouvert du mardi au samedi de 10 à 19 heures. JOLIES FORMES À AMIENS Entreprises 80 : Quel est le concept de Jolies Formes? Anne Richaud : Jolies Formes est uneboutiquequiaouvertle8avril etquivenddesarticlesàdestination des femmes rondes. Je propose également des ventes privées en boutique qui fonctionnent comme des ventes flash, la possibilité de commanderenligneparlebiaisde mon site Internet en m envoyant le paiement par voie postale et des réunions/ventes à domicile. E80 : Comment fonctionnent ces réunions à domicile? A.R. :Jeproposedemerendre au domicile pour une réunion de minimum 5 personnes. Il suffit que des clientes me contactent, m indiquent leurs tailles et leurs besoins particuliers. Elles peuvent également faire leurs choix d articles via lesite.jeleurramèneensuiteles produits qu elles peuvent essayer tranquillement chez elles et entre elles! E80 : Quels types d articles proposez- vous? A.R. : Mes articles textiles vont delataille46au58.mesclientes peuvent trouver des marques telles que Beauté Ronde, Lady Belle, Clin d œil,sibelleet,ouencoredes créations d Edmond Boublil. Il y en apourtouslesstylesetpourtous les âges. Je vends également une série d accessoires: sacs, foulards, les bijoux, etc. :DR TENDANCE Le drive booste le commerce alimentaire >> Le marché du drive, dérivé du commerce en ligne pour l alimentation, devrait dépasser la barre des deux milliards d euros en Les géants de l alimentaire ont lancé une nouvelle bataille. En dehors de leurs rayons traditionnels, ils se livrent une guerre sans merci sur le marché florissant du drive, dont le chiffre d affaires est passé de 350 millions en 2009 à 500 millions en À mi-chemin LE PROFIL DU DRIVEUR entre le commerce électronique et le commerce t r a d i t i o n - nel en dur, l a c o m - mande par Internet que l on dépose directement dans le coffre s é d u i t d e plus en plus de clients. Auchan a été le premier à tester le concept en 2006 à Faches- Thumesnil. Depuis, toutes les enseignes s y sont mises, Système U en tête avec 230 sites, suivi par Leclerc et Casino qui se talonnent, avec respectivement 65 et 62 drives, tandis qu Auchan s est Selon une enquête du Cabinet Parabellum, réalisée fin 2010 auprès de 983 clients du Grand Ouest, les utilisateurs du drive alimentaire sontprincipalementdescadresoudesemployés,âgésde25à39ans, avec des enfants. Mais comme pour les courses traditionnelles, ce sontaussisurtoutdesfemmes...ledrivechoisiestleplusprochedu domicile(à10minutesou8kilomètres).lepaniermoyenestestiméà 3200eurosparan,soitplusquelepanierd unhyper. fait distancer avec ses 59 unités actuelles. Intermarché et Carrefour sont les petits derniers à se lancer dans l aventure. Évidemment, le concept a tout pour séduire les investisseurs : facilités en termes d urbanisme, puisqu il s agit de construire un simple entrepôt et non une surface commerciale, coûts restreints (location de terrain, mobilier et système de prise de commande partagé), stocks limités aux produits de grande consommation et forte rotation (5 000 à références en moyenne soit seulement 10 % de l assortiment d un hypermarché)... Autant d atouts qui permettent un retour sur investissement en cinq ou six ans au lieu de dix pour un magasin traditionnel. Une recette qui fonctionne Leclerc annonçait en février dernier un chiffre d affaires de 179 millions d euros et prévoit de dépasser la barre du milliard de ventes en 2015 avec 400 drives ouverts d ici là. Chez Système U, le parc existant réalise déjà plus de 100 millions d euros de chiffre d affaires, soit 5 à 7 % des ventes de ses magasins, tandis que, sans mentionner de chiffre, le groupe :DR Servi directement dans son coffre, le client du drive a le sentiment d éviter la corvée des courses. Mulliez précise que le drive est «un élément essentiel de la progression d Auchan France». On estime que le chiffre d affaires d un bon drive oscillerait entre 7 et 12 millions d euros par an, cela sans faire souffrir les ventes des grandes surfaces implantées à proximité. Selon le cabinet Kurt Salmon, qui vient de faire une étude sur le sujet, le drive est l un des nouveaux moteurs de croissance de la distribution alimentaire. «Cela ne représente encore que 0,5 % du commerce alimentaire français, mais contribue déjà, pour Leclerc par exemple, à 7 % de la croissance enregistrée en 2010», estime Gregory Boulanger, consultant. Le drive vecteur de croissance? Les enseignes y croient puisqu elles ont de nombreux projets dans les cartons. Chez U, on annonce 130 ouvertures en 2011, Casino en prévoit une trentaine et Intermarché environ 80. La course effrénée semble loin de s arrêter. D autant que les drives ont de l avenir, et pas que dans l alimentaire, à l image de Casino où chaque drive est aussi un point de livraison Cdiscount, le site marchand du groupe. Le chiffre d affaires du drive est passé de 350 millions en 2009 à 500 millions en 2010 Juin Entreprises 80 - page 11

8 échanges BRÈVES LE SALARIÉ EN QUESTION Prenez les conseils à la source, lesamedi25juin,de9heures à12heures,àlamissionlocale insertion formation emploi du Grand Amiénois, 10 rue Gresset, à Amiens. Des professionnels vous accueillent et répondent aux questions relatives à la mobilité et l orientation professionnelle. Rencontres également organisées pour toutes ces informations, tout au long de l année, lors des jeudis des salariés de 17h30à19heures. Renseignements au e ÉDITION DE LA SEMAINE POUR LA QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL Du6au10juin,13manifestations témoignent de la diversité des points de vue d experts, d actions de partenaires sociaux et d entreprises qui contribuent à l amélioration de la qualité de vie au travail: sept entreprises nous ouvrent leurs portes et témoignent de leurs pratiques en termes d amélioration des conditions de travail, quatre conférences de partenaires sociaux, un colloque«travailler plus longtemps, dans quelles conditions?» Tout le programme sur ASSURANCE MALADIE La Caisse primaire d assurance maladie de la Somme renforce ses services à destination des employeurs. Objectif: faciliter les relations entre l Assurance maladie et les employeurs, et les aider dans leurs démarches administratives. Deux conseillers entreprise sont mis à disposition pour faciliter les déclarations via Internet, accompagner dans le bon remplissage des déclarations, etc. Contact: Tél JOURS POUR ENTREPRENDRE Futurs créateurs d entreprise, mettez toutes les chances de réussitedevotrecôté!lestage «5jourspourentreprendre» permet d aborder les principes debasedelacréationetde la gestion d une entreprise. Il a pour objectif une approche généraliste de la création/reprise, applicable pour toutes les entreprises de type commerce oudeservices,etpermetde vulgariser l analyse du marché, l environnement juridique, mais aussi l aménagement du point de vente, et bien d autres aspects. Les deux prochaines cessions auront lieu du 12 septembre au10octobreetdu14novembreau12décembre.durée: 35heuressur5jours-chaque lundide9heuresà12h30et de14heuresà17h30. Tarif:152euros-77eurospour les demandeurs d emploi. Contact: albert.belaid Tél les offres immobilières de la cci À LOUER ENTREPÔT AVEC BUREAUX Adresse: Rue de Poulainville Espace industriel Nord Amiens Descriptif: État correct Hauteur:de4,72mà7,58m Charpente métallique, couverture panneau sandwich, façade bardage métallique. Zone géographique: Amiens Nord, proche de l A16. Surface et équipements: Surface d atelier/entrepôt: 3580m² Surfacedebureaux:23m² À LOUER ATELIER AVEC BUREAUX Adresse: Village d entreprises n 4 5, allée Alain-Ducamp Espace industriel Nord Amiens Descriptif: État excellent Date de construction: 2010 Cellules composées de 440 m² environd atelieretde90m² Surfacedeslocaux:3603m² Chauffage par aérothermes, 1quainiveleur,2portesàquai, 1 porte plain-pied, RIA, détection incendie, alarme incendie, détection intrusion. environ de bureaux. Possibilité d extension en R+1(90 m² environ).hauteur:7m. Zone géographique: Amiens Nord, accès direct Rocade Nord et A16. Surface et équipements: Chauffage au gaz, panneaux rayonnants, 10 places de parking par cellule, eau et assainissement, ADSL. Pour toutes ces annonces contactez KarineLefèvre-CCIAmiensPicardie-Tél karine.lefevre Xx Xx À LOUER BUREAUX Adresse: Bâtiment Le Romanée Vallée des Vignes Amiens Descriptif: État excellent Bureaux dans immeuble moderne avec ascenseur et vidéophone comprenant: -au1 er étage:542m²dont30m²departiescommunesdivisibleà partirde188m² -au2 e étage:542m²dont30m²departiescommunesdivisibleàpartir de 188 m²(surfaces finies hors cloisons) À VENDRE/À LOUER ENTREPÔT AVEC BUREAUX Adresse: 21, rue Louis-Lobry Le Ronssoy Descriptif: État excellent. Année de construction: 1998 Bâtiment isolé comprenant un entrepôt(bardage double peau toitureetmurs)avec2portesà quaiautomatiques(4x4,80m et5,50x6,50m)+1quaipour petites livraisons. Rampe d accès et grande porte sectionnelle. Sol anti-poussière. Contient aussi un bureau avec locaux sociaux, douches, réserve, chaufferie. Extensions possibles. Zone géographique: Est Somme, à17kmaunord-estdepéronne, n FORMATION À L EXPORT Deux journées de formation à l export vous sont proposées: le jeudi5févriersurlesformalitésà l internationale et le mardi la sélection du mois Zone géographique: AmiensSud,prochedel A16etdel A29. à12kmdel A29et35kmdela garetgvetdel A1. Surface et équipements: Surface d atelier/entrepôt: 4800m² Surfacedebureaux:200m² Surfaceduterrain:11000m² Surfacedeslocaux:5000m² Hauteur:7m Chauffage au fuel/aérothermes, 3quais,10placesdeparking, eau et assainissement, ADSL, système d alarmes(contrat à ouvrir), RIA, extincteurs et exutoires de fumées, réseau collecteur raccordé réseau d eaux pluviales de la ville. Puissance électrique: 800 KVA et transfo TGBT arrivée 20000A. À LOUER BUREAUX Adresse: 3, rue Vincent-Auriol Amiens Descriptif: Très bon état général 2 ensembles de bureaux avec ascenseur pouvant être loués ensemble ou séparément. Zone géographique: centre-ville - Proche gare. Surface et équipements: Surfacedebureaux:461m² aurez-de-chaussée:187m 2 aupremierétage:274m 2 desservis par un couloir. Chauffage central gaz et places de parking en sous-sol. Surface et équipements: Surfacedebureaux:1084m² Pompe à chaleur sur toiture, 28 places de parking accessibles par bip, 39 places aériennes, cablage informatique en attente sous plafond, terrassede82m²au1 er étage.proximitécommerces,restauration,arrêt de bus devant l immeuble. Disponible fin page 12 - Entreprises 80 - Juin 2011

9 cci Tous les mois, les services en ligne pour faire son business La bonne adresse pour son hôtel Le site Internet hotels-et-business.fr répertorie l ensemble des hôtels du territoire de la CCI Amiens-Picardie. Il est le fruit d un partenariat entre les professionnels du secteur et la CCI. «Le Club Hôtelier n avait pas encore de site Internet dédié à cette offre hôtelière. Il y a quelques mois, nous avons lancé une commission dont plusieurs idées sont ressorties. Un cahier des charges et quelques devis plus tard, nous sommes arrivés au constat que nous étions en mesure de concevoir nous-mêmes ce site. Ce que nous avons fait», indique-t-on à la CCI. Résultat, le site Internet hôtels-et-business.fr est Le site Internet hôtels-et-business.fr mis en ligne en novembre dernier, reçoit plus de visites mensuelles mis en ligne en novembre dernier et reçoit plus de visites mensuelles. Des internautes attirés par l offre des 37 hôtels que présente le site, par la clarté des informations, les articles sur l actualité touristique et économique du territoire ou encore les nombreuses promotions que propose le Club Hôtelier. Plus de touristes le week-end Le Club HôtelierduGrand Amiens est composé de vingt hôtels, qui représentent 80 % des chambres disponiblessuramiensmétropole, soit plus de 900 chambres essentiellement occupées par une clientèle d affaire. Le club affiche une triple ambition : mieux communiquer sur le parc hôtelier, améliorer les conditions d accueil et former les personnels. L un des objec- tifs est en effet d accueillir une plus grande clientèle touristique le week-end. «Chaque hôtel a un identifiant et un mot de passe pour intervenir sur sa page Internet et proposer ses propres offres promotionnelles en ligne. Le Club Hôtelier est également en mesure de le faire pour l ensemble des adhérents du club», reprend-on à la CCI. Le site Internet devrait bientôt passer de 37 fiches hôtels à 41 visibles sur Internet. Reste au Club Hôtelier du Grand Amiens à poursuivre la promotion du site en collaboration avec l Office de tourisme d Amiens Métropole et régional du tourisme. Notamment sur le salon World Trade Market de Londres, en novembre 2011, le Map Pro à Paris, l'itb Berlin et le Zénith à Bruxelles. SITES INTERNET DE LA CCI Site Internet portail de la CCI (formation, accompagnement juridique, installation, développement, reprise...). Annuaire national des entreprises de France inscrites au RCS. Répertoire des offres immobilières (bureaux, locaux industriels, entrepôts). Site d'aide au co-voiturage entre salariés. Espace de travail personnalisé et sécurisé entre le porteur de projet et le conseiller CCI. Services, tarifs, surfaces, moyens, conditions d admission et échanges d expériences en pépinières. Consulter et répondre aux marchés publics des CCI. Site du club des entrepreneurs du Val de Nièvre. Site du club des dirigeants de l'espace industriel Nord d'amiens. Site du club des dirigeants du pôle Jules-Verne. LES BONNES AFFAIRES DE mon-cityguide et les commerçants vous font profiter de leurs bonnes affaires Plus de 100 offres promotionnelles en ligne sur Site du club des dirigeants de la zone franche urbaine, à Amiens. Site du club des dirigeants de Montières. Base de données sur les aides européennes, nationales et régionales aux entreprises. Juin Entreprises 80 - page 13

10 ccipratique ENTREPRISES L apprentissage la voie royale >> Pour être sûr que vos futurs employés répondent à vos besoins et attentes, optez pour l apprentissage. La CCI Amiens-Picardie est là pour vous guider. 145 nouveaux contrats en un an REPÉRÉ SUR CCI.FR Sémaphore est la base de données sur les aides aux entreprises : Ce mois-ci, focus sur les deux nouvelles mesures de soutien à l apprentissage mises en place par le gouvernement et gérées par Pôle Emploi. AIDE À L EMBAUCHE DE DEMANDEUR D EMPLOI EN CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Cette aide bénéficie aux entreprises qui embauchent en contrat de professionnalisation un demandeur d emploi. Le demandeurd emploidoitêtreâgéde45ansetplus.cetteaideconcernelesembauchesen contrat de professionnalisation dont la date de début d exécution du contrat est postérieure au 1 er mars2011.l aideintervientsousformedesubventiondontlemontantestfixéà2000. AIDE À L EMBAUCHE SUPPLÉMENTAIRE DE JEUNES EN ALTERNANCE DANS LES PME Cette aide concerne les entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent des jeunes supplémentaires en contrat d apprentissage ou en contrat de professionnalisation. L embauche doit permettre d augmenter le nombre de salariés employés en contrat d apprentissage ou de professionnalisation. Les jeunes salariés embauchés doivent avoir moins de 26 ans. La date dedébutducontratdoitêtrecompriseentrele1 er mars2011etle31décembre2011.l aide intervient sous forme de subvention. Elle est accordée pour une durée de 12 mois. Le montant de cette subvention est calculé selon une formule combinant plusieurs éléments, notamment le taux horaire du SMIC. page 14 - Entreprises 80 - Juin 2011 Pour la deuxième année consécutive, la CCI Amiens-Picardie réitère le Plan d urgence pour les jeunes. C est un dispositif contractualisé avec l État qui permet de promouvoir les contrats d apprentissage. Y avoir recours, pour une entreprise, ne manque pas d intérêts. Et reste même bénéfique pour celle-ci. Ce système permet de former le jeune au métier spécifique de l entreprise et de lui inculquer sa manière de travailler. En même temps, le jeune est assuré d une formation qualifiante. «L apprentissage s inscrit dans une stratégie d entreprise, explique la CCI. Il s agit L apprentissage s inscrit dans une stratégie d entreprise L APPRENTISSAGE EN PRATIQUE d une politique d anticipation du recrutement à venir. Contrairement à ce que l on pense souvent, le chef d entreprise, même dans le cadre d un contrat d apprentissage, peut recruter jusqu au niveau bac + 2, et pas uniquement des jeunes de 16 ans pour un CAP.» À la veille des départs massifs à la retraite de salariés, c est une façon pour les «anciens» de transmettre leurs savoirs, savoir-faire et l esprit d équipe d une entreprise. L apprentissage, c est donc l assurance de répondre aux besoins d une société de la manière la plus certaine et la plus efficace qui soit. Convaincues de la pertinence de l apprentissage, des entreprises de la Somme ont contracté 145 nouveaux contrats d apprentissage depuis janvier L apprentissage sur Internet Pour rendre ce dispositif encore plus efficace et attractif, la CCI Amiens-Picardie a mis en ligne Pour les entreprises de moins de onze salariés, ou inscrites au répertoire des métiers: exonération des cotisations patronales imposées par la loi sauf accident du travail et maladies professionnelles. Pour les entreprises de onze salariés et plus: exonération des cotisations patronales de sécurité sociale sauf accident du travail et maladies professionnelles. Prime de euros, au moins, déterminée par le Conseil régional. Créditd impôtde1600euros. Contratàduréedéterminéedeunàtroisansselonlaformation. Pourlesjeunesde16à25ansrévolus. début mai une bourse «apprentissage» sur Internet (www.picardie-apprentissage.com). Celle-ci permet aux entreprises de déposer leurs offres et aux jeunes de présenter leur CV en ligne. Une façon plus rapide de mettre en contact «offrants» et «demandeurs». Car l apprentissage relève bien du concept gagnant/gagnant. LUNDI DE L INNOVATION L emploi des seniors : un enjeu pour les entreprises >> Nicole Raoult, sociologue et dirigeante du cabinet Maturescence, parle de l emploi des seniors en entreprise, thème du Lundi de l innovation du 6 juinde la CCI Amiens-Picardie. Entreprises 80 : Entre évolution démographique et nouvelles réformes, quels sont les enjeux pour les entreprises? Nicole Raoult : Si nous sommes interpellés par la question du financement des retraites, et donc du prolongement de l activité pour les salariés quinquagénaires, c est aussi que la condition de retraité devient, avec le papy boom, un phénomène de «raz de marée» ( départs en retraite chaque année, prévus à partir de 2010). Avec cette génération, ils seront de plus en plus nombreux à vivre en dehors de la sphère productive (30-40 ans), plus longtemps qu en tant qu actifs. La conséquence de ces évolutions démographiques est le risque de réduction de la population active. Un problème majeur pour les sociétés «vieillissantes» du fait de l impact négatif de la diminution de la population active sur la croissance économique. E80 : Comment procéder pour intégrer ces évolutions au monde de l entreprise? N.R : L enjeu : mobiliser la main d œuvre disponible pour faire face aux besoins productifs de l économie, dans la mesure où les investissements sont bien réalisés sur le territoire. Dans certains secteurs d activités et pour certaines fonctions, cette population de seniors est également décrite comme disposant de certaines compétences clés, qu il est difficile de renouveler. La mise en œuvre de ces actions passe par une transformation du travail et peut constituer une occasion de repenser certaines pratiques RH. La sécurisation des trajectoires professionnelles est Philippe Boutard (industrie et services) Tél philippe.boutard Aymeric Simon (commerce) Tél aymeric.simon un objectif partagé qui a vocation à sortir de la réflexion théorique pour s inscrire dans une démarche à visée opérationnelle, au travers des outils d accompagnement proposés, comme la transmission de son expérience, voire une formation adéquate. E80 : Quels conseils donneriezvous aux dirigeants d entreprise? N.R : Dans la confrontation actuelle des logiques d action pour les dirigeants, et avec la question de l employabilité et de la gestion de carrières plus longues, se pose la problématique de la responsabilité de l employeur. Jusqu à maintenant l emploi était souvent considéré à vie. Le salarié avait à s adapter aux mutations de l entreprise que l organisation devait favoriser. Il semblerait que le salarié/collaborateur soit devenu seul acteur de sa trajectoire ou encore de son employabilité. Cela supposerait que chacun pourrait devenir acteur de son développement. Pour vous inscrire au cycle de conférence des Lundis de l innovation : francoise.boulfroy : Fotolia

11 : CCIAmiens-Picardie ENVIRONNEMENT L éco village, c est parti >> Sur la commune de Boves, la CCI Amiens-Picardie mise sur un développement économique responsable. Au sud de l échangeur A 29, elle crée le premier éco-village, disponible début Les futures entreprises accueillies sur l éco village se développeront de façon responsable dans des locaux modulables et polyvalents. infoscci AGENDA LES LUNDIS DE L INNOVATION Lagestiondesseniorsetlaréforme des retraites: l impossible alchimie? C estlethèmeduprochainlundide l innovationquiauralieule6juin,à 17h30,àlaCCIAmiens-Picardie. Avec l intervention de Nicole Raoult, sociologue et dirigeante du cabinet Maturescence. Participation gratuite, inscription: francoise.boulfroy Àl entréedelamétropoled Amiens, des travaux vont débuter durant l été. Ceux du prochain village PMI, qui sera réalisé en deux tranches. Il s agira donc du premier écovillage de la métropole conçu sur des critères environnementaux. En effet, ils sont nombreux ces critères qui définissent le projet prêt à sortir de terre : chantier propre sur fond de tri sélectif, mais également utilisation de matériaux propres recyclables, traitement perméable des surfaces des aires de stationnement, traitement des En bordure de l A 29 et de la rocade d Amiens, l éco village est idéalement situé en plein coeur du Pôle Jules-Verne et de ses 260 entreprises eaux pluviales selon le principe de l assainissement compensatoire ou encore panneaux solaires thermiques et récupération des eaux de pluie pour l arrosage des espaces verts et le lavage des voitures, pour ne citer que ces aspects pris en compte dans la conception de l éco-village. Ainsi l énergie, l eau, l air et les matériaux sont autant de paramètres sur lesquels les architectes ont réfléchi pour rendre ce village PMI à la hauteur des attentes écologiques de la CCI. Des nids douillets pour les entreprises Douze cellules, dont une première tranche de six, comprendront chacune 450 m² d atelier, 70 m² de bureau et des parties communes. Cette configuration est adaptée à l accueil de PME-PMI du secteur industriel, artisanal ou de service. Elle convient aussi bien à des entreprises locales qui souhaitent se développer dans de nouveaux locaux fonctionnels ou des entreprises extérieures qui cherchent à s installer dans le secteur. Situé en bordure de l autoroute A 29 et de la rocade d Amiens, l éco village est idéalement situé en plein cœur du PôleJules-Verneetdeses260entreprises. Soit emplois dans les secteurs de l industrie légère et du tertiaire. Parmi les entreprises déjà présentes : Clarins, Alloga Pharma, Daw, Metarom, Gefco. Deux cents hectares sur lesquels l offre de service est complète avec ses restaurants, commerces et transports en commun. Ce parc tire partie d une image très qualitative et constitue une véritable vitrine de la vitalité économique d Amiens. Les futures entreprises accueillies sur l éco-village se développeront ainsi de façon responsable dans des locaux d activité modulables et polyvalents. Le tout dans un cadre de travail privilégié. Daniel Gay CCI Amiens-Picardie Tél LE PREMIER ÉCO-VILLAGE A TOUT POUR PLAIRE Le premier éco-village de la métropole amiénoise s étendra sur 35000m 2.D aprèslesplansdel architectejoëlletocart,lesbâtiments et les bureaux seront enrichis de fenêtres en hauteur épurées. Ce qui donneraauxfaçadesunstylesobreetchicàlafois.dequoisoigner l entrée de l agglomération. Et comme dans éco village, il y a village, une voie centrale sera présente ainsi que des places de parking regroupées etmêmeuneplaceduvillageboisée.leprojetprésentélorsdusalon PollutecàLyonaétéplébiscitéetséduiraàcoupsûrdesentreprises venuesnotammentd IledeFranceouduNord-PasdeCalais.Leprix delocationaumètrecarrédevraitêtreinférieurà60euroshorstaxes ethorscharge.unprixtrèsattrayantauregarddelaqualitéduproduit haut de gamme. CAFÉ JURIDIQUE Recours à l externalisation ou à la sous-traitance: quelles conséquences, quelles précautions? Comment conclure des contrats et comment les sécuriser? Le prochain café juridique, organisé en partenariat avec l ordre des avocats, aura lieu lemardi21juin,àlacciamiens- Picardie,de8h45à10h45. Contact: florence.massot LES PETITS-DÉJEUNERS D ÉCHANGES De nouveaux petits-déjeuners d échanges auront lieu régulièrement àladélégationdepéronnedelacci Amiens-Picardie. Pour cette première édition, qui se déroulera le mercredi 29juin,à8h30,lesintervenants seront: Gilles Gandemer, Président de l INRA Lille et délégué régional Pas de Calais-Picardie-Champagne Ardennes-Haute Normandie et Yves Potard, Président de l Association franco-australienne, organisateur du son et lumière de Pozières. Participation gratuite. Inscription: francoise.boulfroy LE BOURGET Le rendez-vous de l aéronautique picarde >> L aéronautique, secteur clé de l industrie régionale picarde, défendra ses couleurs à la 49 e édition du Salon du Bourget, organisé à Paris du 20 au 26 juin. Le Salon international de l aéronautique et de l espace du Bourget est un moment essentiel de la vie économique de l industrie aéronautique. Avec ces exposants et ces visiteurs, ce rendez-vous constitue une occasion unique pour favoriser le développement d une filière qui a déjà fait ses preuves en Picardie. Aerolia, l un de ses principaux acteurs, est en effet implanté sur La CCI présentera au Salon du Bourget le paysage industriel picard la place qu y occupe le secteur de l aéronautique et ses orientations à venir le territoire régional depuis de nombreuses années et travaille en lien avec de nombreux soustraitants locaux, notamment dans les domaines des métaux, de l électricité ou du caoutchouc. L implantation à Méaulte de ce géant de la construction aéronautique, partenaire majeur d Airbus, a donc boosté l activité de près d une centaine d établissements industriels voisins, qui assurent aujourd hui la production des composants destinés à la construction des aéronefs. Forts de ce dynamisme, la CCI Amiens-Picardie, la Communauté de communes du Coquelicot et le Conseil régional de Picardie vont au Salon du Bourget pour présenter le paysage industriel picard, la place qu y occupe le secteur de l aéronautique et ses orientations à venir. Un projet d aéropôle innovant Il s agit pour chacun d eux de présenter aux visiteurs un projet d aéropôle destiné à accélérer le développement économique de la filière sur tout le territoire, et décliné en trois principales actions. Le projet de création d un Tech- Village (voirencadré) seraprésenté par la CCI, il sortira de terre au cœur de la Zone d aménagement concerté du Coquelicot, située à proximité d Aerolia et de l aéroport Albert-Picardie, mais aussi du centre de transfert technologique régional Industrilab. Cette synergie d actions devrait renforcer le dynamisme de chaque projet et convaincre les futurs industriels de venir s implanter sur un aéropôle promis à un bel avenir. Car : CStruy Les industriels picards présenteront aux visiteurs un projet d aéropôle destiné à accélérer le développement économique de la filière en France. les solutions proposées aux clients potentiels sont conçues de manière à s adapter à leur cahier des charges et à leurs exigences. TECH-VILLAGE : LEVILLAGED ENTREPRISESDEL AÉROPÔLE Jean-Pierre Leroux CCI Amiens-Picardie Tél jp.leroux Tech-village est un ensemble immobilier ouvert à toutes les entreprises industrielles et de services. Construit au cœur de l aéropôle-picardie, sur la Zone d aménagement concertée du Coquelicot, les bureaux et les ateliers de production qui seront mis à la location bénéficieront de l attractivité d un territoire dynamisé par la présence d Aerolia et du centre de transfert technologique Industrilab. Au total, ce sont plus de 3 400m² de bureaux et7000m²d ateliersquiverrontlejourendeuxphases.lapremière,quidevraits acheverau1 er semestre 2013,consisteraenlaconstructiond unimmeublede1700m²,quipourraêtrediviséenbureauxde100m² minimum;àcôté,unbâtimentde3590m²seraréservéauxateliersdeproduction.lasecondephase,prévue à partir de 2014, doublera ces capacités d accueil. Juin Entreprises 80 - page 15

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface A. L organisation de la circulation dans le magasin B. L implantation des rayons 1. Les contraintes

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? RESPONSABLE DES VENTES SECTEUR Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr

Plus en détail

Vous cherchez une bonne boîte?

Vous cherchez une bonne boîte? JEUNES DIPLÔMÉS Lidl recrute Vous cherchez une bonne boîte? + d infos sur www.lidl.fr Réinventons les métiers de la distribution! RÉINVENTONS LES MÉTIERS DE LA DISTRIBUTION! www.lidl.fr LIDL FRANCE 1988

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008

Distribution. Baromètre du Commerce/ Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Baromètre du Commerce/ Distribution Quels investissements informatiques pour faire face aux enjeux métiers? 24 octobre 2008 Copyright 2007 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights reserved.

Plus en détail

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.

GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES. 15 avril 2013. Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf. GARE AVIGNON TGV : LES NOUVEAUX SERVICES 15 avril 2013 Contact presse régionale : Emmanuelle Enjolras : 04-13-25-11-13 / emmanuelle.enjolras@sncf.fr Contact presse nationale : Corentine Mazure : 01-80-50-92-19

Plus en détail

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE

IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE IPÉSUP ADMISSIONS PARALLÈLES 2015 FICHE-MÉTIER : LA FONCTION COMMERCIALE Ø Panorama du secteur de la grande distribution en France o Les grands chiffres o Typologie de la grande distribution o Les mutations

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973

CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 CONSTRUCTEUR DEPUIS 1973 Construire le meilleur, C est avant tout une histoire d hommes Depuis 1973, nous, Maisons Levoye sommes spécialistes de la construction individuelle de standing et de l extension

Plus en détail

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile!

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile! 2 ème semestre 2014 + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts Bertrand FILLIETTE Directeur Arthur Loyd EDITO

Plus en détail

L enquête Nationale Drive 2.0,

L enquête Nationale Drive 2.0, Dossier de presse L enquête Nationale Drive 2.0, des résultats surprenants Sommaire I- A propos de Parabellum II- Contexte : Le Drive en France III- Enquête Nationale Drive 2.0 - Méthodologie de l enquête

Plus en détail

à l'usage des Artisans de l'alimentaire

à l'usage des Artisans de l'alimentaire à l'usage des Artisans de l'alimentaire Se faire connaître Séduire Susciter l achat Fidéliser le client Mangez-mo ORIGINE DE L'ACTION Les recommandations présentées dans ce document sont issues de l étude

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique

La CREA, pionnière pour le développement du véhicule électrique DOSSIER DE PRESSE 24 mars 2011 Contact Sophie CHARBONNIER Attachée de presse 06 46 15 34 21 sophie.charbonnier@la-crea.fr Cathy PREVOST Assistante 02 32 76 69 37 cathy.prevost@la-crea.fr La CREA, pionnière

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

Traitement des paiements par carte pour votre entreprise.

Traitement des paiements par carte pour votre entreprise. Traitement des paiements par carte pour votre entreprise. Solutions faciles, fiables et sécuritaires. Facile Nous simplifions les choses pour vous et vos clients. Fiable Nous sommes toujours là pour votre

Plus en détail

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS

VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS VOUS AUSSI REJOIGNEZ LE RÉSEAU DES SÉLECTIONNEURS À SUCCÈS UNE PASSION, LE SPORT UN MÉTIER, LE COMMERCE UNE FORCE, LA COOPÉRATIVE LA COOPÉRATIVE DE COMMERÇANTS : UN MODÈLE ÉCONOMIQUE À SUCCÈS Le regroupement

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

L expérience de l évènement L expertise du spectacle

L expérience de l évènement L expertise du spectacle L expérience de l évènement L expertise du spectacle Le Cadran, le palais des congrès au coeur de l'agglomération normande du Grand Evreux Situés à l ouest de Paris et de la région Ile-de-France, sur l

Plus en détail

FRANCHISE. Rejoignez la high-tech expérience

FRANCHISE. Rejoignez la high-tech expérience FRANCHISE Rejoignez la high-tech expérience LA PASSION DE L INFORMATIQUE ET DU HIGH-TECH DEPUIS 1996 LDLC.COM, L ESPRIT CONNECTÉ Après avoir créé sa start-up en 1996, Laurent de La Clergerie a participé

Plus en détail

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile

Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Créer son institut de Beauté Esthétique à domicile Vous souhaitez créer votre institut ou devenir indépendante en réalisant des soins à domicile? Vous ne savez pas quelles démarches entreprendre et quelles

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce

étude de fonctions & rémunérations Distribution & Commerce Distribution & Commerce étude de fonctions & rémunérations & Commerce & Commerce SOMMAIRE Introduction Remarques méthodologiques 1. Chef de département p.5 2. Directeur de magasin p.6 3. Directeur régional p.7 4. Directeur de

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Dossier de présentation. Créez votre activité. Proximité Nouvelle

Dossier de présentation. Créez votre activité. Proximité Nouvelle Dossier de présentation Créez votre activité Proximité Nouvelle Service à la personne Les services à la personne (dits SAP) au sens du plan Borloo regroupent les services effectués exclusivement au domicile

Plus en détail

Fiche descriptive d activités

Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités Fiche descriptive d activités (FDA) La fiche descriptive d activités (FDA) dresse la liste de l ensemble des activités, recensées lors d enquêtes, exercées par des titulaires

Plus en détail

Management de la distribution

Management de la distribution NOUVELLE FORMATION RENTRÉE 2013 Master 2 Alternance Contrat PRO À LYON Management de la distribution C est quoi l IMMD? 30 130 ans d existence enseignants professionnels 4SITES à Roubaix, Lille, Paris,

Plus en détail

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi»

Sommaire. - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi» Sommaire 2 p.3 p.4 p.5 p.6-7 p.8 - Le communiqué de presse des «24 Heures pour l Emploi» - Les exposants des «24 Heures pour l Emploi» - Le site dédié à l événement - Le témoignage de deux exposants Marion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Julie Toury Infobébés 28 rue François 1 er 75008 Paris40 DOSSIER DE PRESSE Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Siège social : SAS Ed Société par Actions

Plus en détail

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE

LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE UN ACTEUR CULTUREL IMPORTANT SUR VOTRE TERRITOIRE, UN PARTENAIRE POUR LES ENTREPRISES, DES ESPACES CONVIVIAUX À LOUER, DES SOIRÉES SPECTACLES LE VIVAT & LES ENTREPRISES UN DIALOGUE QUI S INVENTE CONTACTS

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise.

Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. Ouverture d'un point de vente L étude de la zone de chalandise. La zone de chalandise : une zone géographique de captation La zone de chalandise, ou zone d attraction, est le territoire géographique dans

Plus en détail

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Christie s International Real Estate Propriété de Christie s, la plus ancienne maison de vente d objets d art Premier réseau mondial d'agents immobiliers spécialisés dans

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5

D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 D O S S I E R D E P R E S S E 1 2 J U I N 2 0 1 5 GÉANT CASINO FAIT PEAU NEUVE Après une baisse des tarifs sans précédent qui a permis à Géant Casino de devenir leader des prix bas, l enseigne d hypermarchés

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

REF : 200415 VILLE : Toulouse

REF : 200415 VILLE : Toulouse REF : 200415 VILLE : Toulouse T1 29 M 2 Rue André Chamson, 31200 Toulouse INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 4 820 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T1 29 M 2 REF 200415 Type de bien... T1 Neuf / Ancien... Ancien

Plus en détail

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION

DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION DRIVE et RENTABILITÉ FONDEMENTS ET LEVIERS D ACTION [NOVEMBRE 2013] Au sommaire LA RENTABILITÉ DU DRIVE ET LES LEVIERS D ACTION Zoom sur... les frais de perso Zoom sur... la charge d investissement Objectif

Plus en détail

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web

Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web Cometik, le partenaire incontournable de la communication Web www.cometik.com 2010-2011 SOMMAIRE CARTE D IDENTITE COMETIK GROUP COMETIK GROUP EN QUELQUES MOTS p 2 p 3 De deux associés à plus de 120 collaborateurs,

Plus en détail

Votre réseau international. Chine

Votre réseau international. Chine Votre réseau international Chine Allemagne Argentine Brésil Burkina Faso Canada Assurer votre succès à l international avec ERAI Depuis 1987, ERAI accompagne les entreprises rhônalpines pour concrétiser

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

50 lots LMNP en EHPAD au Creusot (71) Gestion DOMIDEP (9ème gestionnaire d ehpad)

50 lots LMNP en EHPAD au Creusot (71) Gestion DOMIDEP (9ème gestionnaire d ehpad) 50 lots LMNP en EHPAD au Creusot (71) Gestion DOMIDEP (9ème gestionnaire d ehpad) Le Revenu Pierre Introduction Bureaux : 17 rue Beffroy - 92200 Neuilly-sur-Seine T. +33 (0)1 46 41 90 10 - F. +33 (0)1

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée Marseille Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille Marseille-euroméditerranée investissements 2 > euroméditerranée Née d une initiative de l Etat et des collectivités territoriales en 1995,

Plus en détail

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise

Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Lieu prestigieux, unique, idéalement situé, pour vos événements d entreprise Pour vos assemblées générales, congrès, séminaires, petitsdéjeuners... choisissez l originalité, la nouveauté, le confort et

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

Nos produits et services permettent à nos clients de se concentrer sur leur cœur d'activité et de laisser leur talent s'épanouir sans contrainte.

Nos produits et services permettent à nos clients de se concentrer sur leur cœur d'activité et de laisser leur talent s'épanouir sans contrainte. d Affaires Lomé Business Center Le centre des affaires Créateurs d'entreprise Télétravail PME/PMI Grands groupes Solutions d'entreprise Nous travaillons à votre façon Nos produits et services permettent

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

AGENCE IMMOBILIÈRE SOMMAIRE

AGENCE IMMOBILIÈRE SOMMAIRE AGENCE IMMOBILIÈRE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE... 5 L'ACTIVITÉ DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE... 8 LES POINTS DE VIGILANCE DE L'AGENCE IMMOBILIÈRE...

Plus en détail

Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole

Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole Pourquoi choisir Amiens pour votre événement? Amiens, ville accessible Par la route : - des liaisons rapides avec Paris, Lille, Rouen, Reims

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2 Fiche synthétique T1 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien Date de construction 1900 Loué Date de fin de bail Non XXXXX Surface 27 m²

Plus en détail

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE

MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE MARKETPLACE LANCEMENT D UN SERVICE NOVATEUR, LA DISPONIBILITE IMMEDIATE DOSSIER DE PRESSE Contact Presse : Cdiscount Direction de la Communication : 06 80 39 50 71 directiondelacommunication@cdiscount.com

Plus en détail

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture

Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture Communiqué de presse Rennes, le 18 avril 2014 Banque Populaire de l Ouest : des résultats 2013 de bonne facture En 2013, la Banque Populaire de l Ouest a injecté 1,5 milliard de nouveaux financements dans

Plus en détail

Accueil. Services. Organisation. Exigence. Réactivité. Sélection Enthousiasme. élégance. Une garantie de qualité pour vos prestations

Accueil. Services. Organisation. Exigence. Réactivité. Sélection Enthousiasme. élégance. Une garantie de qualité pour vos prestations Services Organisation Exigence Sélection Enthousiasme Accueil Réactivité élégance Une garantie de qualité pour vos prestations Pourquoi ALZANE? Pour la mise en avant de votre image de marque Pour la qualité

Plus en détail

D-2011/462 Rétrocession du droit au bail du local commercial situé 93, 95 et 97 du cours Victor Hugo à Bordeaux. Choix du cessionnaire.

D-2011/462 Rétrocession du droit au bail du local commercial situé 93, 95 et 97 du cours Victor Hugo à Bordeaux. Choix du cessionnaire. D-2011/462 Rétrocession du droit au bail du local commercial situé 93, 95 et 97 du cours Victor Hugo à Bordeaux. Choix du cessionnaire. Monsieur Jean-Charles BRON, Adjoint au Maire, présente le rapport

Plus en détail

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape

Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique. Point d étape Opération d intérêt national Bordeaux Euratlantique Point d étape Une feuille de route initiale Un enjeu économique : - créer un centre d affaires européen (tertiaire supérieur) - faire un effet levier

Plus en détail

REMISE DES PROJETS : Date limite de réception : vendredi 4 octobre 2013 Heure limite de réception : 12h

REMISE DES PROJETS : Date limite de réception : vendredi 4 octobre 2013 Heure limite de réception : 12h Appel à projet pour la prise à bail de locaux à usage commerciaux 17, Boulevard BARBES - 75018 PARIS REMISE DES PROJETS : Date limite de réception : vendredi 4 octobre 2013 Heure limite de réception :

Plus en détail

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié VOTRE PARTENAIRE SANTé privilégié QUI SOMMES-NOUS? JUST EN FAMILLE, née en 2010, réunit sous la même entité les valeurs communes de deux mutuelles, Just ensemble et En Famille, et apporte à tous ses adhérents

Plus en détail

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Partenariat Public Privé Signature du contrat de partenariat entre l AP-HM et le groupement d entreprises

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012

Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Conférence débat E-commerce et stratégie de vente Multi-canal : Enjeux et Retours d expériences Mardi 2 octobre 2012 Quelques données chiffrées sur le E-commerce en France (Source - Fevad Médiamétrie 2012)

Plus en détail

UN CONCEPT UN FACTEUR DE SUCCÈS. Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin.

UN CONCEPT UN FACTEUR DE SUCCÈS. Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin. UN CONCEPT ATTRACTIF, UN FACTEUR DE SUCCÈS Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin. LA PROMESSE CASA Un chez-soi plus agréable pour tous 2 www.casashops.com Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Synopsis : Introduction : - L étude de la zone de chalandise doit tenir compte de la concurrence

Synopsis : Introduction : - L étude de la zone de chalandise doit tenir compte de la concurrence S422-3 L ETUDE DE LA CONCURRENCE LOCALE S422 La relation commerciale et son marché S42 La relation commerciale la concurrence Identifier les caractéristiques de la concurrence locale. Caractériser les

Plus en détail

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce

Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce Commerces de proximité Quelles politiques architecturales, urbaines et économiques des collectivités locales et opérateurs pour optimiser le commerce de proximité Carole Delaporte et Christine Tarquis

Plus en détail

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC

PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC PALAIS DES SPORTS DE BEAUBLANC Partenariat saison 2011-2012 Crédit photos : Olivier Sarre - Philippe Pécher - Jacky Suidureau - Valéria Peix Imp. Rivet Presse Edition La saison dernière devait être le

Plus en détail

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants

DOSSIER. le sommaire VIE LOCALE ENFANTS-FAMILLES VIE LOCALE. Retour sur les 10 ans. «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants LE MANS Retour sur les 10 ans ENFANTS-FAMILLES DOSSIER «Auprès des enfants» le nouveau service de garde d enfants Au Mans, la ligne 2 du tramway est lancée BIEN-ÊTRE FAMILLE BRICOLAGE JEUX POUR TOUT RENSEIGNEMENT

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

Jas-de-Bouffan Aix-en-Provence

Jas-de-Bouffan Aix-en-Provence CENTRE COMMERCIAL Jas-de-Bouffan Aix-en-Provence DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 août 2013 CENTRE COMMERCIAL DE CENTRE-VILLE, JAS-DE-BOUFFAN À AIX-EN-PROVENCE : Lancement de son extension pour un doublement

Plus en détail

Peintures et enduits naturels DEVENIR FRANCHISÉ COLOR-RARE

Peintures et enduits naturels DEVENIR FRANCHISÉ COLOR-RARE Peintures et enduits naturels DEVENIR FRANCHISÉ COLOR-RARE COLOR-RARE unité pilote Capital : 7622 EURL MATIÈRES ET COULEURS Gérante : Sylvie EYRAUD-SARDINHA FRANCHISES Color-Rare OUVRIR une franchise Color-Rare

Plus en détail

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine

L'art de mettre en valeur. votre patrimoine L'art de mettre en valeur votre patrimoine Votre Agent Général vous ouvre les portes d'axa Gestion Privée AXA Gestion Privée est l'entité dédiée à la gestion du patrimoine haut de gamme d'axa France AXA

Plus en détail

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique

PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Communiqué de presse du lundi 12 mars 2012 PHOENIX Pharma France affirme sa position de challenger sur le marché français de la distribution pharmaceutique Créteil, lundi 12 mars 2012 - A l heure des profonds

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route

Conditions d accès. Plan du site. Par les transports en communs. Par la route Conditions d accès Plan du site Par les transports en communs Métro : Ligne 12, station Porte de Versailles Ligne 8, station Balard Bus : Ligne 39, Porte de la Plaine Ligne 42, Balard Ligne 80, Porte de

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

Fondée en 1978 par les parents TERRAIN QUINCAILLERIE

Fondée en 1978 par les parents TERRAIN QUINCAILLERIE QUINCAILLERIE TERRAIN Au tournant des années 2000, la quincaillerie Cogeferm créée à Paris une vingtaine d années plus tôt accélère une expansion qui la fera bientôt rayonner sur toute l Ile-de-France.

Plus en détail

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets

Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Banque des Entreprises au Luxembourg Des experts au cœur de vos projets Communication Marketing Juin 2011 bgl.lu Sommaire BGL BNP Paribas au service des entreprises 5 Un interlocuteur dédié 6 Un interlocuteur

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France Lyon, le 20/06/2014 Madame la Ministre, Monsieur le Sénateur Maire, Mesdames, Messieurs les Elus, Chers Congressistes,

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

Comment investir en sicav?

Comment investir en sicav? & Sicav Comment réaliser de bons placements quand on n a pas le temps ou les connaissances suffisantes pour s en occuper? Opter pour une ou plusieurs sicav peut être utile! Comment investir en sicav? Société

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST

DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST DOSSIER DE PRESSE /// LEZENNES, LE 20 SEPTEMBRE 2013 POSE DE LA PREMIERE PIERRE DU SIEGE REGIONAL D EIFFAGE CONSTRUCTION NORD OUEST CONTACTS PRESSE : GROUPE IRD : AGENCE MOT COMPTE DOUBLE Alexandra Breyne

Plus en détail