Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2014"

Transcription

1 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2014 Contact presse : Franck THIEBAUX - FT&Consulting Lauren DELL AGNOLA FPI France

2 OBSERVATOIRE DE LA FPI SOMMAIRE Observatoire de la FPI Analyse de conjoncture Tableau 1 : Evolution des ventes au détail par destination Tableau 2 : Ventes au détail de logements ordinaires Tableau 3 : Total des ventes de logements neufs Tableau 4 : Mises en ventes de logements ordinaires Tableau 5 : Offre commerciale des logements ordinaires Tableau 6 : Prix de vente au m² habitable des logements collectifs (hors parking, TVA au taux normal) Annexes Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Note méthodologique 1

3 Présentation de l Observatoire de la FPI Il collecte les données de 20 observatoires régionaux et en extrait une synthèse nationale. L observatoire de la FPI couvre environ 82 % du marché du logement neuf (cf. note de méthodologie). Il comprend les territoires suivants : l Ile-de-France, le Midi-Pyrénées (AU de Toulouse), la région Atlantique (Loire Atlantique et SCOT d Angers), le Languedoc-Roussillon (Montpellier, Béziers, Sète, Nîmes, Uzès, Alès, Narbonne, Perpignan et le pays Pyrénées-Méditerranée), la région Centre (Tours, Chartres, Orléans), l Auvergne (Clermont-Ferrand, Issoire et Riom), la Provence (Bouches-du-Rhône, Var, aire Avignonnaise, aires sud-alpines), les Alpes-Maritimes, l Aquitaine (Communauté urbaine de Bordeaux, Bassin d Arcachon et le secteur Bayonne-Anglet-Biarritz), la Normandie (Caen, Rouen, Deauville- Trouville et du Havre), la Bretagne (Brest, Lannion, Lorient, Quimper, Rennes, St Brieuc, St Malo et Vannes), l Aire Urbaine de Lyon (Grand Lyon, Est Lyonnais, Pays de L'Arbresle, Pays de l'ozon, Vallée du Garon, Nord-Isère, Agglomération de Vienne, Plaine de l Ain, Dombes, Vallons du lyonnais, Agglomération de Villefranche), l Isère et deux Savoies (CA de Grenoble, Chambéry, Annecy, Annemasse, Aix-les-Bains, Pays Voironnais, Pays du Grésivaudan, Chablais, pays du Mont- Blanc, pays de Gex), la CA du Grand Besançon, la CU de Strasbourg, l agglomération de Metz-Thionville et le Nord-Pas-de- Calais (Scot de Lille, agglomérations de Dunkerque, Douai, Valenciennes, Cambrai, Avesnes sur Helpe, Arras, Lens, Bethune, Montreuil, St Omer, Boulogne, Calais, Arras). 2

4 Analyse de conjoncture Au 2 ème trimestre 2014, l Observatoire de la FPI enregistre à nouveau un recul substantiel de ses indicateurs avancés : les ventes au détail de logements neufs ( unités) sont en retrait de -8,9% et les mises en ventes ( lancements) de -19,3% par rapport à la même période de Dans ces conditions, le 1 er semestre 2014 s achève sur un recul de -2,3% des ventes et de -15,5% des mises en vente. Le frémissement de la demande sur le début de l année (+6% des ventes au 1 er trimestre) aura été sans lendemain et l inexorable chute des mises en vente depuis 2011 plonge le marché dans une situation extraordinairement préoccupante. Dans ce contexte, le plan de relance annoncé par le Gouvernement prend tout son sens. Afin de relancer, dès 2015, la construction et l économie, il doit être amplifié et mis en œuvre sans délai. Points clefs Chute de l accession à la propriété : malgré des conditions de financement toujours plus favorables, l accession enregistre un nouveau recul de -12% au 2 ème trimestre. Amorcé depuis le début de l année, le recul des ventes en accession atteint -7,8% par rapport au 1 er semestre La part des investisseurs représente 40% des ventes du semestre. Le taux d augmentation de 7,4% par rapport au 1 er semestre 2013 apparaît toutefois en trompe l œil. Le début d année 2013 avait en effet été marqué par le passage à vide consécutif au changement de régime fiscal du Scellier au Duflot. Bien que l encadrement des loyers constitue un facteur bloquant pour les investisseurs, la stabilisation du dispositif depuis fin 2013 a permis d enrayer la chute du volume des investissements, sans pour autant le relancer vraiment. 3

5 Les mises en vente continuent de plonger : avec nouveaux logements lancés sur le marché depuis le début de l année, l offre nouvelle est en retrait de -15,5% par rapport au 1 er semestre de Les autorisations de construire connaissent un ralentissement équivalent. L offre commerciale est stable avec logements disponibles à fin juin 2013, soit 14,6 mois de ventes. Le stock achevé représente 8% environ de l offre, soit à peine un mois de commercialisation. Plus de 45% de l offre est constituée de logements non commencés et susceptibles de ne jamais l être si au moins 50% du programme n est pas pré-commercialisé. Les prix continuent à être stables depuis mi-2012, traduisant tant la rareté de l offre disponible que l incompressibilité des coûts de production. Analyse Alors que l on estime à 0,4 point de PIB (Produit intérieur brut) le coût de la dégradation de la construction sur la croissance française, les pouvoirs publics semblent enfin prendre conscience de l enjeu : après les premières annonces faites avant l été par le Premier Ministre et la Ministre du Logement et de l Egalité des Territoires (premières mesures d allègement des normes, limitation prévue du nombre de parkings par logement dans le projet de loi Simplification, relance de l accession en zones moyennement tendues, nouveau zonage, allongement possible de la durée de 9 à 12 ans et de l avantage fiscal de 18% à 21% pour l investissement locatif), le Gouvernement s apprête à prendre de nouvelles mesures, notamment pour relancer l investissement locatif (possibilité de louer aux ascendants/descendants) et débloquer beaucoup plus de terrains constructibles. Pour le Président de la FPI, François Payelle, «les mesures annoncées par le Gouvernement vont dans la bonne direction. Les pouvoirs publics ont enfin pris conscience de l ampleur de la crise qui frappe le secteur et menace gravement ses entreprises et l emploi. Néanmoins, il faut aller beaucoup plus loin et beaucoup plus vite». 4

6 5

7 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Baisse des ventes nettes au 2 ème trimestre 2014 (-8,9%). Par rapport au 2 ème trimestre 2013, les ventes en accession enregistrent un retrait plus important (-12,0%) que les ventes à investisseurs (-4,2%). Depuis le début de l année 2014, les ventes en accession ont reculé de -7,8% par rapport aux 6 premiers mois de 2013 tandis que les ventes à investisseurs ont progressé de +7,4% sur la même période. 6

8 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Les ventes totales de logements neufs au 2 ème trimestre 2014 (y compris ventes en bloc et résidences services) sont en diminution de -15,0% par rapport au 2 ème trimestre Les ventes en bloc représentent 16% des ventes du 2 ème trimestre

9 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Les mises en vente (MEV) reculent de -19,3% par rapport au 2 ème trimestre 2013 et de -15,5% par rapport au 1 er semestre La diminution du nombre de MEV témoigne du net ralentissement de la construction (permis de construire et mises en chantier). 8

10 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE L offre commerciale reste stable au 2 ème trimestre 2014 à près de14 mois de commercialisation. L offre commerciale en logements collectifs est constituée de : o 47% de logements en projet, o 45% de logements en chantier, o 8% de logements livrés. 9

11 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Par rapport au 2 ème trimestre 2013, le prix de vente moyen en France est en très légère diminution (-0,8%). Le prix moyen en Province est légèrement orienté à la baisse sur cette période (-1,4%) tandis que celui de l Ile-de-France progresse (+3,0%). Ces tendances masquent néanmoins de grandes diversités selon les territoires. 10

12 OBSERVATOIRE DE LA FPI ANNEXES Annexes Annexe 1 : Prix de vente moyen des logements collectifs (hors parking, TVA au taux normal) Annexe 2 : Surface moyenne des logements collectifs (hors parking, TVA au taux normal) Annexe 3 : Prix moyens du m² habitable des logements collectifs réservés (hors parking, TVA au taux normal) Annexe 4 : Evolution des ventes nettes au détail, des ventes à investisseurs et des prix dans les principales villes Annexe 5 : Evolutions des différents indicateurs entre les 2 èmes trimestres 2013 et 2014 Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Note méthodologique 11

13 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE 12

14 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE 13

15 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Annexe 4 : EVOLUTION DES VENTES NETTES AU DETAIL, DES VENTES A INVESTISSEURS ET DES PRIX DANS LES PRINCIPALES VILLES Evolutions entre les 2 èmes trimestres 2013 et 2014 Evolutions entre les 2 èmes trimestres 2013 et

16 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE 15

17 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions 16

18 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Ile de France Au 1 er semestre 2014, le marché est marqué par un net recul des ventes de logements neufs : avec unités (collectif ordinaire + individuel groupé) au 1 er semestre 2014, la baisse est de 14% par rapport au 1 er semestre Après un recul des ventes de 6% au 1 er trimestre (en comparaison au 1 er trimestre 2013), celui ci s est accentué au 2 ème trimestre ( 21% par rapport au 2 ème trimestre 2013). Les investisseurs représentent environ 27% des ventes totales au 2 ème trimestre (collectif + individuel + résidences) contre 33 % au 2 ème trimestre Depuis le début de l année 2014, on comptabilise ventes en bloc en Ile de France. Le volume des mises en vente continue à se contracter avec logements (collectif ordinaire + individuel groupé) lancés sur le marché au 2 ème trimestre 2014, et depuis le début l année, soit une baisse de 42% par rapport au 2 ème trimestre 2013 et de 29% par rapport au début d année L offre totale de fin de période (collectif ordinaire + individuel groupé) se réduit sensiblement en volume : logements sont disponibles à fin juin 2014, soit une diminution de 10% en 12 mois. Cette offre représente 11,9 mois de commercialisation (comme au 2 ème trimestre 2013). Le prix de vente moyen francilien (collectif ordinaire) est orienté à la baisse : il s établit à /m² (habitable, hors parking) sur le 2 ème trimestre 2014, soit une baisse de 3,0% par rapport au 2 ème trimestre

19 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Normandie 1 Les réservations nettes au détail enregistrent un recul de 11% au 2 ème trimestre par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année (719 unités), elles se maintiennent à un niveau comparable à celui du début d année 2013 (750 unités). Avec 223 réservations sur le 2 ème trimestre 2014, les ventes à investisseurs sont stables ( 1% par rapport au 2 ème trimestre 2013). Elles ont représenté 55% des ventes sur le trimestre (contre 50% au 2 ème trimestre 2013). Depuis le début de l année, leur volume enregistre une progression de +11% par rapport au 1 er semestre Dans la continuité du 1 er trimestre, les ventes en accession (181 unités au 2 ème trimestre 2014) diminuent de 21% par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, elles sont en retrait de 17% par rapport au 1 er semestre Par rapport au 1 er semestre 2013, les ventes en bloc ont progressé : 420 ventes ont été réalisées depuis le début de l année contre 254 sur les 6 premiers mois de A noté tout de même, que 90% des ventes en bloc du 1 er semestre on été réalisées au 1 er trimestre. Les mises en vente enregistrent un net recul de 47% au 2 ème trimestre (459 lancements) par rapport au 2 ème trimestre Sur les 6 premiers mois de 2014 (1 358 lancements), elles se maintiennent toutefois au dessus du niveau du 1 er semestre 2013 (1 213 unités). L offre commerciale atteint logements à fin juin 2014, soit une légère augmentation de +9% en 12 mois. Cette offre représente désormais 22,9 mois de commercialisation. L évolution du prix de vente moyen (habitable, hors parking) sur 12 mois est orientée à la baisse : 3,5% depuis le 2 ème trimestre 2013 sur l ensemble de la région pour s établir à /m 2. En particulier, le prix de vente moyen s est réduit de 17,2% à /m² sur la CA du Havre, de 3,1% sur la CA de Rouen à /m² et est resté stable (+0,5%) à /m² sur la CA de Caen. 1 Région du Havre, Région de Rouen, Région de Caen et Région Cœur Côte Fleurie 18

20 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Nord Pas de Calais 2 Au 2 ème trimestre 2014, les réservations nettes (450 unités) sont en augmentation de +9% par rapport au 1 er trimestre 2013 (+9%). Sur les 6 derniers mois, leur volume (725 unités) a progressé de +9% par rapport au 1 er semestre Dans la continuité du 1 er trimestre, les ventes à investisseurs du 2 ème trimestre 2014 enregistrent une nouvelle progression de +33% (281 ventes) par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, elles enregistrent ainsi une progression de +33% par rapport au 1 er semestre 2013 (marqué par la mise en place du dispositif Duflot). Les ventes en accession (169 unités ce trimestre) sont en retrait de 16% ce trimestre par rapport au 2 ème trimestre Elles représentent 38% des ventes au détail du trimestre. Depuis le début de l année, elles sont en diminution de 19% par rapport aux 6 premiers mois de Les mises en vente du 2 ème trimestre 2014 (810 lancements) enregistrent une progression de +46% par rapport au 2 ème trimestre 2013, après le recul de 52% au 1 er trimestre. Depuis le début de l année, le nombre des mises en vente est retrait de 12% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale augmente sensiblement : logements sont disponibles à fin juin 2014, contre à fin juin 2013 (+14%). Cette offre, qui représentait 18,1 mois de commercialisation au 2 ème trimestre 2013, représente désormais 21,6 mois de commercialisation. Le prix de vente est orienté à la baisse : s établissant à /m² (habitable, hors parking) sur le SCOT de Lille au 2 ème trimestre 2014, il a diminué de 2,6% par rapport au 2 ème trimestre SCOT de Lille 19

21 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Rhône Alpes Aire urbaine de Lyon Le second semestre 2014 confirme le retour des investisseurs privés dans les bureaux de vente et la consolidation du socle des acquéreursoccupants. Au 1 er semestre 2014, le nombre de réservations en collectif (ventes au détail + ventes en bloc) s élève à logements soit une augmentation de +15% par rapport au 1 er semestre Cette augmentation est essentiellement liée aux ventes à investisseurs. Au 1 er semestre 2014, pour le secteur marchand, les acquéreurs occupants représentent 50% des réservations, les investisseurs privés 33% des réservations et les ventes en bloc 17% des réservations. Les ventes à TVA réduite ont représenté 15% de ce marché. En collectif, les mises en vente au 1 er semestre 2014 représentent logements et ont augmenté de +5% par rapport au 1 er semestre 2013, s ajustant sur le rythme de commercialisation. L offre disponible est stable en volume à logements collectifs disponibles à fin juin 2014 ce qui représente 13 mois de commercialisation. Le niveau de prix moyen est stable à /m² (habitable, hors parking) sur l ensemble de l aire urbaine. 20

22 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Rhône Alpes Isère et 2 Savoies Les ventes du 2 ème trimestre 2014 (665 unités, hors ventes en bloc) sont en baisse de 22% par rapport aux ventes du 2 ème trimestre Depuis le début de l année, elles sont retrait de 16% par rapport au 1 er semestre Au 2 ème trimestre 2014, le volume des ventes à investisseurs (380 unités) est en légère baisse par rapport au 2 ème trimestre 2013 ; il représente environ 1/3 des ventes. Le nombre de mises en vente continue de chuter : 719 lancements au 2 ème trimestre 2014, soit 30% par rapport au 2 ème trimestre Sur le début d année 2014, les mises en ventes (1 233 lancements) sont en diminution de 33% par rapport au 1 er semestre L offre disponible est toujours élevée et est constituée de logements (hors ventes en bloc) à fin juin % de cette offre disponible est déjà en cours de construction ou livrée. Le prix moyen de vente au m² des logements collectifs en TVA normale au 2 ème trimestre 2014 a légèrement augmenté par rapport au 2 ème trimestre 2013 et s établit à /m² (shab, hors parking). Ces chiffres et ces évolutions reflètent des situations très contrastées selon les territoires couverts et observés par la FPI Alpes. 21

23 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Pays de la Loire 3 Après un rebond au 1 er trimestre, les ventes de logements neufs au détail (946 unités au 1 er trimestre 2014) sont en retrait de 9% par rapport au 2 ème trimestre Les ventes trimestrielles sur la CU de Nantes (représentant 76% des ventes) sont en baisse de 4% rapport au 2 ème trimestre 2013, tandis que sur le SCOT d Angers (13% du marché avec 120 réservations), les ventes ont doublé sur la même période. Depuis le début d année 2014, les ventes se maintiennent au dessus du niveau du 1 er semestre 2013 (+6%). Les ventes aux investisseurs (540 unités ce trimestre) sont en diminution de 9% par rapport au 2 ème trimestre 2013 ( 3% sur la CU de Nantes et +71% sur le SCOT d Angers). La part des ventes à investisseurs est stable, représentant 57% des ventes au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, et grâce au rebond du 1 er trimestre, les ventes à investisseurs enregistrent une augmentation de +17% par rapport au 1 er semestre Les ventes à occupants (406 unités ce trimestre) enregistrent une baisse de 10% par rapport au 2 ème trimestre 2013 ( 6% sur la CU de Nantes, +86% sur le SCOT d Angers). Sur le début de l année, leur volume (817 unités) est en retrait de 6% par rapport au 1 er semestre Avec nouveaux logements mis sur le marché, les mises en vente sont stables par rapport au 2 ème trimestre 2013 ( 2% par rapport au 2 ème trimestre 2013, dont +33% sur la CU de Nantes et +15% sur le SCOT d Angers). Au 1 er semestre 2014, le nombre de lancement (2 434 unités) est toutefois en retrait de 10% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale est stable ( 3%) par rapport au 2 ème trimestre 2013 : logements neufs sont disponibles sur le marché des Pays de la Loire à fin juin 2014 (66% de cette offre est localisée sur la CU de Nantes, 15% sur la SCOT d Angers). Cette offre représente 16,7 mois de commercialisation, contre 17,6 mois il y a un an. Par rapport au 2 ème trimestre 2013, le prix de vente moyen trimestriel (habitable, hors parking) augmente de +2,0% sur la CU de Nantes pour s établir à /m² et de +2,4% pour le SCOT d Angers à /m². 3 Loire Atlantique et SCOT d Angers 22

24 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Midi Pyrénées 4 Les ventes nettes au détail du 2 ème trimestre 2014 (1 285 unités) se hissent au dessus du niveau du 2 ème trimestre 2013 (1 140 unités). Depuis le début de l année, elles enregistrent une légère augmentation de +6% par rapport au 1 er semestre Les ventes à investisseurs (822 unités) ont progressé de +25% au 2 ème trimestre 2014 par rapport au 2 ème trimestre Leur part dans les ventes au détail progresse, représentant 64% des ventes aux particuliers (contre 58% au 2 ème trimestre 2013). Au cours du 1 er semestre (1 380 unités), elles ont augmenté de +31% par rapport au début d année Les ventes à occupants du 2 ème trimestre 2014 sont stables ( 4% avec 463 unités) par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre, elles enregistrent une diminution de 21% par rapport au 1 er semestre Les ventes en TVA réduite (33 réservations au 1 er trimestre 2014 et 20 au 2 ème trimestre), représentent 7% des ventes à occupants du 1 er semestre. Les ventes en PSLA (107 unités) sont également en nette diminution ( 48% par rapport au 2 ème trimestre 2014). Les ventes en bloc à bailleurs sociaux du 2 ème trimestre 2014 (141 réservations) sont en recul de 27% par rapport au 2 ème trimestre Sur les 6 premiers mois de 2014, leur nombre (441 unités) a toutefois progressé de +15% par rapport au 1 er semestre Les mises en vente sont en nette augmentation : nouveaux logements ont été lancés sur le marché au 2 ème trimestre, soit une hausse de +43% par rapport au 2 ème trimestre Au cours du 1 er semestre 2014, et après le recul du 1 er trimestre, le nombre des mises en vente dépasse celui de la période précédente (+6%) avec nouveaux logements mis sur le marché en L offre commerciale continue de progresser : elle est constituée de logements, soit une hausse de +9,2% par rapport à fin décembre Le taux d écoulement moyen d une opération est de 14,8 mois (13,9 mois au 4 ème trimestre 2013). Les appartements livrés non vendus sont en augmentation à 413 logements pour le 2 ème trimestre 2014, soit +3,5 % par rapport au 4 ème trimestre Le prix de vente moyen augmente à /m² (habitable, hors parking) au 2 ème trimestre 2014, soit + 1,7 % par rapport au 2 ème trimestre Aire urbaine de Toulouse 23

25 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Territoire de Provence 5 La régression de l offre nouvelle, plus importante au cours du 2 ème trimestre 2014, a provoqué une baisse des réservations nettes au détail : avec réservations nettes au 2 ème trimestre 2014, elles diminuent de 4% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année (3 243 réservations nettes), elles enregistrent toutefois une progression de +8% par rapport au 1 er semestre Sur la CU de Marseille Provence Métropole, qui concentre 43% des réservations du semestre, elles ont progressé de +17% par rapport au 1 er semestre Les ventes à occupants (1 170 unités au 2 ème trimestre 2014) sont légèrement inférieures ( 5%) au niveau du 2 ème trimestre Elles ont toutefois progressé sur les 6 premiers mois de l année (+7%) par rapport au début d année Les ventes à investisseurs (464 réservations au 2 ème trimestre 2014) sont stables ( 2%) par rapport au 2 ème trimestre Leur part dans les ventes au détail reste globalement stable (28% des ventes au détail ce trimestre). Sur le 1 er semestre 2014, elles enregistrent une augmentation de +10% par rapport au 1 er semestre Après un 1 er semestre 2013 relativement médiocre, les réservations en TVA réduite progressent sensiblement depuis un an (+35 % au 1 er semestre 2014). L offre commerciale recensée demeure pratiquement stable : + 0,3 % par rapport à fin juin 2013, avec logements disponibles à fin juin 2014 (la CU de Marseille Provence Métropole concentre 49% de cette offre. La progression, observée depuis 2 ans, s est nettement ralentie au cours du printemps. Pour 28 % de l offre commerciale, la construction n a pas commencée (contre 34 % fin juin 2013) et 13 % des logements sont proposés «clés en mains» contre 11 % voici un an. Le prix de vente moyen des logements collectifs réservés (en TVA 20 %) demeure pratiquement stable depuis 18 mois ( 0,7%) pour s établir à /m² (habitable, hors parking, TVA à 20%) au 2 ème trimestre Territoire Provence : Bouches du Rhône, Aire Avignonnaise, Aires Urbaines des Alpes et Var 24

26 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Côte d Azur Les réservations nettes au détail du 2 ème trimestre 2014 (364 unités) sont en diminution de 38% par rapport au 2 ème trimestre Sur les 6 premiers mois de l année, les ventes enregistrent un recul de 18% par rapport au 1 er semestre Représentent 70% des ventes du secteur marchand du 2 ème trimestre 2014 avec 253 réservations, les ventes en accession sont en retrait de 37% par rapport au 2 ème trimestre Depuis le début de l année, leur nombre a baissé de 20% par rapport aux 6 premiers mois de Les ventes à investisseurs (111 ventes au 2 ème trimestre 2014) enregistrent une diminution de 34% par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre, elles sont en recul de 14% par rapport au début d année Depuis la fin d année 2013, le rythme des mises en vente ralentit : avec 471 lancements au 2 ème trimestre 2014, la baisse est de 41% par rapport au 2 ème trimestre Sur la première moitié de 2014, les mises en vente (856 lancements) sont un tiers inférieurs au niveau du début d année L offre commerciale se contracte en volume avec logements disponibles à la vente à fin juin 2014 (soit 10% en 12 mois). Cette offre représente 16,2 mois de commercialisation (rythme annuel), contre 17,6 mois il y a 1 an. Le prix de vente moyen (habitable, hors parking) sur le périmètre de l OIH est orienté à la baisse : 3,4% depuis le 2 ème trimestre 2013 pour s établir à /m². 25

27 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Aquitaine 6 Au 2 ème trimestre 2014, les ventes au détail (1 392 réservations nettes) restent dans les niveaux du 2 ème trimestre 2013 (1 408 unités). Sur la CU de Bordeaux (CUB), qui concentre 58% des ventes du trimestre, elles ont diminué de 5% sur la même période. Elles reculent également de 47% sur la CA du Bassin d Arcachon (3% du marché), tandis qu elles augmentent de +10% dans le Sud Aquitaine (32% des ventes) par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, les ventes sur la région ont progressé de +6% par rapport au début d année Les ventes à investisseurs (801 réservations au 2 ème trimestre 2014) ont progressé de +5% par rapport au 2 ème trimestre 2013 (+5% sur la CUB) et ont représenté 58% des ventes du secteur marchand du trimestre, contre 54% au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, les ventes à investisseurs ont augmenté de +14% par rapport au 1 er semestre Les ventes à occupants sont en retrait : 591 ventes ont été réalisées sur le 2 ème trimestre 2014 (soit 9% par rapport au 2 ème trimestre 2013). Sur les 6 premiers mois de 2014, leur volume (1 220 unités) est comparable à celui du début d année Les ventes en bloc sont en net retrait depuis le début de l année avec 296 ventes à bailleurs sur les 6 premiers mois de 2014 (soit 45% par rapport au 1 er semestre 2013). Les mises en vente sont en diminution de 21% par rapport au 2 ème trimestre 2013 avec lancements au 2 ème trimestre Sur les 6 derniers mois, leur nombre a reculé de 15% par rapport au 1 er semestre L offre de logements disponibles a augmenté de +11% depuis 12 mois : logements sont disponibles à fin juins 2014 (dont 59% sur la CUB, 29% dans le Sud Aquitaine et 5% sur la CA du Bassin d Arcachon). En termes de commercialisation, cette offre représente 10,8 mois de ventes. Au 2 ème trimestre 2014, le prix moyen est stable sur la CUB (+0,5%) depuis 12 mois pour s établir à /m² (habitable, hors parking), ainsi que sur la CA du Bassin d'arcachon (+0,7%, à /m²). En revanche, il progresse de +3,4% en 12 mois dans le Sud Aquitaine pour s établir à /m². 6 CU de Bordeaux, CA du Bassin d Arcachon et secteur Bayonne Anglet Biarritz 26

28 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Bretagne 7 Au 2 ème trimestre 2014, les ventes du secteur marchand (6803 unités) enregistrent une diminution de 19% par rapport au 2 ème trimestre 2013 sur l ensemble de la région (+0% sur la CA de Rennes, représentant 61% des ventes régionales). Sur les 6 premiers mois de 2014, les ventes (1 487 unités) sont en léger retrait de 5%. Les ventes à investisseurs (351 unités ce trimestre) se maintiennent à un niveau comparable à celui du 2 ème trimestre 2013 (+25% sur la CA de Rennes sur cette période). Elles représentent 44% des ventes au détail sur le trimestre. Sur le 1 er semestre 2014, elles se hissent audessus du niveau du 1 er semestre 2013 (+3%, avec 605 ventes à investisseurs). Au 2 ème trimestre 2014, les ventes à occupants (452 unités) enregistrent une baisse marquée de 26% par rapport au 2 ème trimestre 2013 ( 17% sur la CA de Rennes sur cette période). Sur le 1 er semestre 2014, elles ont diminué de 10% par rapport au 1 er semestre Les ventes en bloc se réduisent sur le 1 er semestre 2014 : 137 ventes à bailleurs depuis le début de l année, contre 203 au 1 er semestre 2013 (soit 33%). Initiée en début d année, la baisse des mises en ventes se poursuit : avec lancements au cours du 2 ème trimestre, la baisse est de 18% par rapport au 2 ème trimestre 2013 ( 6% sur la CA de Rennes sur cette période). Sur les 6 premiers mois de 2014, le nombre de mises en vente (1 917 lancements) enregistre un retrait de 26% par rapport au début d année L offre commerciale reste stable en raison du ralentissement du rythme des mises en vente : 3% en 12 mois avec logements disponibles à fin juin 2014, ce qui représente 19,3 mois de commercialisation. La CA de Rennes concentre 48% de cette offre commerciale (11% à Vannes, 9% à Lorient, 7% à St Malo, 7% à Brest et 1% à Quimper). Par rapport au 2 ème trimestre 2013, le prix de vente moyen (habitable, hors parking) du 2 ème trimestre 2014 en Bretagne est stable (+0.4%) et s établie à /m², avec toutefois des disparités locales : 10,7% à Brest (à /m²), 6,1% à Saint Malo (à /m²), 5,8% à Lorient (à /m²), 3,4% à Vannes (à /m²), 1,6% à Rennes Métropole (à /m²) et +1,9% à Quimper (à /m²). 7 Régions de Brest, Lannion, Lorient, Quimper, Rennes, St Brieuc, St Malo et Vannes 27

29 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Languedoc Roussillon 8 Les réservations nettes du 2 ème trimestre 2014 (937 unités) sont stables ( 2%) par rapport au 2 ème trimestre Sur la CA de Montpellier, (concentrant 55% des ventes), la baisse des réservations est de 9% sur cette période. Sur les 6 premiers mois 2014, les ventes sur la région (1 803 unités) enregistrent un léger retrait de 6% par rapport aux 6 premiers mois de Les ventes à investisseurs du 2 ème trimestre 2014 (493 ventes) augmentent légèrement (+9%) par rapport au 2 ème trimestre Elles sont stables sur la CA de Montpellier ( 2%). Les ventes à investisseurs ont constitué 53% des ventes aux particuliers au 2 ème trimestre 2014 (contre 47% au 2 ème trimestre 2013). Sur le 1 er semestre, leur volume a augmenté de +5% par rapport au 1 er semestre Les ventes en accession enregistrent un recul de 13% au 2 ème trimestre 2014 (444 unités) par rapport au 2 ème trimestre Sur les 6 premiers mois de 2014, elles ont diminué de 15% par rapport au 1 er semestre Les ventes en bloc des 6 premiers mois 2014 (621 ventes à bailleurs) ont augmenté de +23% par rapport au 1 er semestre Au 2 ème trimestre 2014, les mises en vente (1 208 lancements) enregistrent une légère progression de +12% par rapport au 2 ème trimestre Au cours du 1 er semestre, elles enregistrent toutefois un très léger recul de 4% par rapport au 1 er semestre L offre commerciale progresse légèrement : +6% en 12 mois avec logements disponibles sur la région à fin juin 2014 (dont 51% sur la CA de Montpellier, 8 % sur la CA de Perpignan et 7% sur la CA de Nîmes). Ce stock représente 15,1 mois de commercialisation. Par rapport au 2 ème trimestre 2013, le prix de vente moyen au 2 ème trimestre 2014 sur la région (3 381 /m² habitable, hors parking) diminue de 2,4%. Dans les principales agglomérations, l évolution est relativement contrastée depuis le 2 ème trimestre 2013 : +2,3% sur la CA de Montpellier (à /m²), +0,8% sur la CA de Perpignan (à /m²) et 5,2% sur la CA de Nîmes (à /m²). 8 Régions de Montpellier, Béziers, Sète, Nîmes, Uzès, Alès, Narbonne, Perpignan et le pays Pyrénées Méditerranée 28

30 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Centre 9 Au 2 ème trimestre 2014, les réservations (386 unités) sont stables ( 1%) par rapport au 2 ème trimestre 2013 sur l ensemble du territoire couvert par l observatoire OCELOR ( 1% sur la CA de Tours, 2% sur la CA d Orléans et +38% sur la CA de Chartres). Sur la première moitié de 2014, les ventes (743 unités) ont augmenté de +25% par rapport au 1 er semestre Les ventes à investisseurs du 2 ème trimestre (209 réservations sur l ensemble de l aire) enregistrent une hausse de +14% par rapport au 2 ème trimestre Elles représentent 54% des ventes du trimestre, contre 47% au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, les ventes à investisseurs ont augmenté de +39% par rapport au début d année Les ventes à occupants (177 réservations au 2 ème trimestre 2014) sont en diminution de 14% par rapport au 2 ème trimestre Au cours des 6 premiers mois 2014, leur volume a toutefois progressé de +13% par rapport au 1 er semestre Les ventes en bloc du 1 er semestre 2014 (281 unités) enregistrent une hausse de +102% par rapport au 1 er semestre Dans la continuité du 1 er trimestre, les mises en vente du 2 ème trimestre 2014 (476 unités) enregistrent une baisse de 32% par rapport au 2 ème trimestre 2013 ( 61% à Tours). Sur les 6 premiers mois de 2014, les mises en vente sont en retrait de 31% par rapport au début d année L offre commerciale se contracte légèrement : logements sont disponibles à fin juin 2014 (dont 48% sur la CA de Tours, 39% sur la CA d Orléans et 9% sur la CA de Chartres), soit une diminution de 12% en 12 mois. La réduction des lancements commerciaux témoigne toujours de la volonté des promoteurs de maintenir un niveau de stock cohérent avec le marché qui représente désormais 13,8 mois de commercialisation. Le prix de vente moyen du 2 ème trimestre 2014 sur l aire OCELOR est légèrement orienté à la baisse ( 1,7%) par rapport au 2 ème trimestre En particulier, le prix est en baisse de 5,2% sur la CA de Chartres (à /m²), de 4,0% sur la CA de Tours (à /m²) et de +2,0% sur la CA d Orléans (à /m²) par rapport au 2 ème trimestre Régions de Tours, Chartres et Orléans 29

31 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Auvergne 10 Les réservations nettes du 2 ème trimestre 2014 (103 unités) sont en diminution de 26% par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, elles enregistrent un net recul de 21 % par rapport au 1 er semestre Les ventes à investisseurs du 2 ème trimestre 2014 (64 unités) enregistrent une hausse de +14 % par rapport au 2 ème trimestre Elles représentent 62 % des ventes du secteur marchand, contre 40 % au 2 ème trimestre Sur les 6 premiers mois de 2014, les ventes à investisseurs (112 unités) se hissent au dessus du niveau du 1 er semestre 2013 (107 unités). Les ventes en accession sont en retrait de 53% par rapport au 2 ème trimestre 2013 avec 39 ventes au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre 2014, leur volume est en chute de 43% par rapport au 1 er semestre Les mises en vente du 2 ème trimestre 2014 (141 lancements commerciaux) enregistrent un recul de 13 % par rapport au 2 ème trimestre Au cours des 6 premiers mois de 2014, la baisse de l offre nouvelle est de 15% par rapport au 1 er semestre Depuis le 2 ème trimestre 2013, l offre commerciale est globalement stable (+5 %) : 632 logements sont disponibles à fin juin 2014 sur la région Auvergne. Cette offre disponible représente 19,4 mois de commercialisation, contre 14,0 mois au 2 ème trimestre Le prix de vente moyen au 2 ème trimestre 2014 sur la zone de l Observatoire auvergnat (L ŒIL Auvergne), s élève à /m² (habitable, hors parking), soit une baisse de 4,3% par rapport au 2 ème trimestre Sur la Ville de Clermont, il est de /m² (stationnement inclus pour une valeur de 246 /m²). Sur la périphérie, il est de /m² (stationnement inclus pour une valeur de 207 /m²). 10 CA de Clermont Ferrand, Riom et Issoire 30

32 OBSERVATOIRE DE LA FPI Les points marquants du marché du logement neuf dans les régions Alsace 11 Avec un 2 ème trimestre en progression (309 réservations sur le secteur marchand, soit +27% par rapport au 2 ème trimestre 2013, hors ventes bloc), l amélioration observée au 1 er trimestre se confirme et offre un 1 er semestre en nette progression (+25% par rapport au 1 er semestre 2013, avec 533 réservations en 2014). Notons qu il s agit de volumes peu élevés, et que, par conséquent, les évolutions en pourcentages peuvent extrapoler la réalité. Les ventes à investisseurs du 2 ème trimestre 2014 (182 unités) enregistrent une hausse de +37 % par rapport au 2 ème trimestre 2013 et ont représenté 59 % des ventes du secteur marchand. Sur les 6 premiers mois de 2014 (272 réservations), elles ont progressé de +20% par rapport au 1 er semestre Les ventes en accession ont également progressé : avec 127 ventes au cours 2 ème trimestre 2014, elles ont augmenté de +20% par rapport au 2 ème trimestre Sur le 1 er semestre, leur volume (241 unités) est en augmentation de +30% par rapport aux 6 premiers mois de Les ventes en bloc se sont réduites depuis le début de l année avec 25 réservations sur le 1 er semestre 2014 contre 54 au 1 er semestre Plus préoccupant, les mises en vente de logements (367 lancements) diminuent de 18% par rapport au 2 ème trimestre Au cours des 6 premiers mois de 2014, la baisse de l offre nouvelle est de 8% par rapport au 1 er semestre Le ralentissement de l offre nouvelle permet de contenir la baisse de l offre de logements collectifs disponibles à 4% depuis 12 mois, avec logements disponibles à fin juin Seuls les logements livrés ne semblent pas profiter de cette baisse de l offre commerciale et voient leur part relative augmenter, passant de 5% à 11%. Le prix de vente moyen (habitable, hors parking) est orienté à la hausse : +9,2% par rapport au 2 ème trimestre 2013, s établissant à /m² au 2 ème trimestre Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) 31

33 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Note méthodologique Note méthodologique Le marché français de la promotion immobilière est composé de 80 aires de marché (données 2009). Ces aires se répartissent dans les régions FPI en : 18 marchés métropolitains (> 1000 ventes/an), 60 aires de marchés (< 1000 ventes/an). L Observatoire FPI, sur les données trimestrielles remontées par les différents observatoires régionaux, couvre : 15 marchés métropolitains observés, soit 70 % des ventes nationales de logements neufs en 2011 (64% en 2010), 16 aires de marchés, représentant 12 % des ventes nationales pour 2011 (11 % en 2010). L Observatoire FPI, sur les données trimestrielles, couvre ainsi environ 82 % des ventes nationales en 2011 (80 % en 2010). Les marchés métropolitains observés représentant 88 % des marchés observés, les marchés secondaires représentant 12% des observations. 32

34 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Note méthodologique Note méthodologique Champs d'étude Ventes de logements au détail (occupants et investisseurs) Ventes de logements en blocs (comptabilisées séparément, trimestriellement ou annuellement), comptabilisée à la date du compromis de vente Zones géographiques observées Ventes Mises en ventes Offre Cf. Zone de couverture de l'observatoire (page suivante) Suivi des ventes brutes (avant désistement) et des ventes nettes (après désistement) Désistements affectés sur la période où ils se sont produit : Ventes Nettes (N) = Ventes Brutes (N) Désistements (N) Offre de fin de période (N) = Offre de la période (N 1) + Mises en Ventes (N) Ventes Nettes (N) Abandons (N) Logement mis en vente pendant la période étudiée (mensuellement ou trimestriellement) Ajout de lots : mise en vente de logements supplémentaires sur une tranche déjà existante Modification de la répartition du bien (ex : un studio et un 2 pièces transformés en 3 pièces) Retrait total ou partiel du lot (une partie ou la totalité des logements restants sont retirés de la vente) Fusion des tranches, au cas par cas (alors que le programme comporte 2 tranches, une seule est comptabilisée) Sont retirés de l'offre : Les logements mis en location partielle Les logements dont le suivi est arrêté Les ventes en blocs ou totales Les logements faisant l'objet d'une suspension de la commercialisation (et réintégrés lorsque la commercialisation reprend) Prix Prix de vente moyen au m² habitable des logements collectifs réservés (TVA à 19,6 % et à 5,5 %) Communication des données 30 du mois suivant le trimestre 33

35 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Note méthodologique Couverture de l Observatoire Maitres d'œuvre ADEQUATION Chambres FPI Observatoires Zones géographiques Aquitaine OISO Bordeaux (CU et région de), Bassin d'arcachon, Bayonne, Biarritz, Anglet Auvergne ŒIL Clermont Ferrand, Issoire, Riom (CA et région de) Bretagne OREAL Brest, Lannion, Lorient, Quimper, Rennes, Saint Brieuc, Saint Malo, Vannes (région de) Centre OCELOR Chartres, Orléans et Tours (CA et région de) Languedoc Roussillon Aude Pyrénées Orientales Hérault Gard Narbonne (région de) Perpignan (région de) et Pays Pyrénées Méditerranée Montpellier, Béziers, Sète (CA et région de), Nîmes, Alès, Uzès (CA et région de) Midi Pyrénées OBSERVER Toulouse (AU) Normandie OLONN Caen, le Havre, Rouen (CA et région de) et région Cœur Côte Fleurie Pays de Loire OLOMA Loire Atlantique (dont Nantes Métropole et St Nazaire), Angers (SCOT) CAPEM Ile de France Ile de France Ile de France Alpes Isère et deux Savoie CA de Grenoble, Chambéry, Annecy, Annemasse, Aix les Bains, Pays Voironnais, Pays du Grésivaudan, Chablais, pays du Mont Blanc, Pays de Gex Alsace/Lorraine Strasbourg Metz/Thionville Strasbourg(CU) Metz/Thionville (Agglo de) CECIM Franche Comté Lyonnaise Besançon Lyon Besançon (CA) - AU de Lyon (Grand Lyon, Est Lyonnais, Pays de L'Arbresle, Pays de l'ozon, Vallée du Garon, Nord Isère, Agglomération de Vienne, Plaine de l Ain, Dombes, Vallons du lyonnais, Agglomération de Villefranche) Nord Nord Scot de Lille, agglo. de Dunkerque, Douai, Valenciennes, Cambrai, Avesnes sur Helpe, Arras, Lens, Bethune, Montreuil, St Omer, Boulogne, Calais et Arras OIH Côte d'azur, Corse Côte d Azur Nice Cote d'azur OIP Provence Provence Aire Avignonnaise Aire Toulonnaise et Moyen Var Aires Urbaines des Alpes Aire Var Est Bouches du Rhône : aire marseillaise, aire aixoise, aire ouest de Bouches du Rhône 34

36 OBSERVATOIRE DE LA FPI FRANCE Note méthodologique Zone de couverture de l Observatoire Lille Le Havre Brest St Malo Rennes Caen Paris Reims Metz Nancy Strasbourg Lorient Nantes Angers Orléans Tours Besançon Marché métropolitain observé (> 1000 ventes / an) Aire de marché observée (< 1000 ventes / an) Limoges Clermont Ferrand Bordeaux Lyon Grenoble Territoires représentant 85% de l activité immobilière en France (source : Adéquation) Biarritz Montpellier Toulouse Marseille Perpignan 35

Les chiffres du logement neuf 3 ème trimestre 2014

Les chiffres du logement neuf 3 ème trimestre 2014 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 3 ème trimestre 2014 Contact presse : Franck THIEBAUX - FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft-consulting.net Lauren DELL

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2015 SYNTHESE DE L OBSERVATOIRE FPI CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI

Plus en détail

Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013

Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 1 er semestre 2013 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr OBSERVATOIRE DE LA FPI

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER SEMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER SEMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER SEMESTRE 2015 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : QUATRIEME TRIMESTRE 2014 ET BILAN ANNUEL

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : QUATRIEME TRIMESTRE 2014 ET BILAN ANNUEL LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : QUATRIEME TRIMESTRE 2014 ET BILAN ANNUEL SYNTHESE DE L OBSERVATOIRE FPI CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 ÈME TRIMESTRE 2015 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 15 novembre 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE AU 3EME TRIMESTRE 2012, LE LOGEMENT NEUF ENTRE EN RECESSION Pour le 3 ème trimestre consécutif, les ventes de logements neufs par les promoteurs accusent une forte baisse. L Observatoire

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse COMMUNIQUÉ DE PRESSE Logement neuf au 1 er trimestre 2013 : Un nouveau trimestre de baisse L Observatoire de la Fédération des promoteurs immobiliers de France (FPI) livre ce jour les derniers chiffres

Plus en détail

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010

Mercredi 9 février 2011 Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Mercredi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf en 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpifrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire de la FPI

Plus en détail

Les chiffres du logement neuf 1 er trimestre 2014

Les chiffres du logement neuf 1 er trimestre 2014 Jeudi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf 1 er trimestre 2014 Contact presse : Lauren Dell Agnolla - 01 47 05 44 36 - l.dellagnola@fpifrance.fr www.fpifrance.fr OBSERVATOIRE

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF 1 ER TRIMESTRE 2015 : EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS JEUDI 21 MAI 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE

Plus en détail

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011

Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Marchés en Rhône-Alpes Activité de la promotion immobilière Bilan de l année 2011 Le Prisme, Lyon Jeudi 9 février 2012 Siège (Lyon) Agence de Montpellier Agence de Nantes Agence de Nice Espace Eiffel -

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS

EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF EMBELLIE DES VENTES AU 1 ER TRIMESTRE 2015 PORTÉE PAR LES INVESTISSEURS PRIVÉS L Observatoire de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de France (FPI) enregistre une

Plus en détail

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles

Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Conférence Annuelle de l Habitat Crise, bulle ou nouveau cycle immobilier, évolutions du marché immobilier et tendances prévisibles Intervention de Laurent Escobar, directeur associé Lille Métropole -

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 45 40 35 30 25 20 15 10 5 milliers de logements par trimestre 96 97 98

Plus en détail

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e

O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e OLOMA O b serv atoire d u logem en t d e la M étropole A tlan tiq u e Activité de la Promotion immobilière et de l individuel aménagé depuis le 1 er janvier 2011 Club immobilier ADDRN Bertrand Mours, président

Plus en détail

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013

Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Activité de l individuel aménagé Année 2013 Activité de la promotion immobilière Année 2013 Jeudi 20 Février 2014 - Orléans Raymond Le Roy Liberge, président de l Association OCELOR Benoît Aiglon, président

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE Service économique & financier 45 40 35 30 25 20 15 10 milliers de logements par MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE METROPOLITAINE 120 110 100 90 80 70

Plus en détail

CONFERENCE DE RENTREE

CONFERENCE DE RENTREE CONFERENCE DE RENTREE JEUDI 27 AOÛT 2015 9 HEURES Palais Brongniart 75002 PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France

Plus en détail

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE

TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE SERVICE ECONOMIQUE ET FINANCIER TABLEAU DE BORD TRIMESTRIEL DE LA CONSTRUCTION NEUVE 45 milliers de logements par trimestre MARCHE DU LOGEMENT NEUF FRANCE ENTIERE 120 40 35 30 25 20 15 10 110 100 90 80

Plus en détail

Le lien entre vous et vos projets

Le lien entre vous et vos projets 2011 Le lien entre vous et vos projets www.adequation-france.com Siège (Lyon) Espace Eiffel - 18-20 rue Tronchet 69006 Lyon Tél. 04 72 00 87 87 - fax. 04 27 19 48 80 Agence de Montpellier 133, rue Olof

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE CONTACT PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE CONTACT PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2017 CONTACT PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr SOMMAIRE ANALYSE DE CONJONCTURE Tableau 1 : Évolution des ventes

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2016

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2016 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2016 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014

CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 CONFÉRENCE DE PRESSE FNAIM 9 décembre 2014 LE MARCHÉ IMMOBILIER EN 2014 SYNTHÈSE DES CHIFFRES CLÉS Sources : FNAIM, CGEDD, SOeS, ECLN UN MARCHÉ PEU DYNAMIQUE ÉQUIVALENT À CELUI DE 2013 Quasi-stabilité

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 EME TRIMESTRE 2016

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 EME TRIMESTRE 2016 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 3 EME TRIMESTRE 2016 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS

LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS LE MARCHÉ DES LOGEMENTS NEUFS Conférence de presse du 29 janvier 2013 MARCHÉ ANNÉE 2012 ANALYSE GENERALE DU MARCHE 2012 8 000 7 342 6 922 7 000 6 183 6 000 6 476 5 569 5 000 4 000 3 000 4 730 3 291 3 594

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2016

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2016 LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 2 EME TRIMESTRE 2016 CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8%

LE MARCHÉ DU LOGEMENT NEUF 1 643 1 848 12% 1 090 1 285 18% 218 172 21% 210 214 2% 831 1 031 24% 514 644 25% 211 208 1% 419 452 8% LE MARCHE DU LOGEMENT NEUF Bilan 215 22 janvier 216 ZONES D OBSERVATION SECTEUR MARCHAND Cumul 214 Cumul 215 % évolution SCOT DE LILLE 1 643 1 848 12% STRASBOURG EUROMETROPOLE 1 9 1 285 18% METZ THIONVILLE

Plus en détail

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF

OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF OBSERVATOIRE FPI DU LOGEMENT NEUF REDRESSEMENT DES VENTES AU 4EME TRIMESTRE 2014 : LA RELANCE EST A NOTRE PORTÉE MERCREDI 11 FEVRIER 2015, 9 HEURES Palais Brongniart PARIS CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Stabilité des prix de mise en vente «Une quasi stabilité des prix affichés à la mise en vente, qui se confirme depuis la fin de l année, avec un indice

Plus en détail

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT des régions Normandes Activité de la promotion immobilière et de l individuel aménagé

OBSERVATOIRE DU LOGEMENT des régions Normandes Activité de la promotion immobilière et de l individuel aménagé OBSERVATOIRE DU LOGEMENT des régions Normandes Activité de la promotion immobilière et de l individuel aménagé Partager une information exhaustive et détaillée pour mieux appréhender les équilibres de

Plus en détail

Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013

Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013 Marché du logement neuf des Alpes-Maritimes Activité de la promotion immobilière -Bilan de l année 2013 Hôtel Novotel Nice Arénas Aéroport, Nice - Jeudi 20 février 2014 Intervention de Yohan Breuil, directeur

Plus en détail

Les charges de copropriété dans le parc privé

Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de copropriété dans le parc privé Les charges de l année 2009 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : L analyse du parc des immeubles en

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs Résultats au deuxième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au deuxième

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE CONTACTS PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE CONTACTS PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 1 ER TRIMESTRE 2017 CONTACTS PRESSE Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05 44 36 l.dellagnola@fpifrance.fr SOMMAIRE ANALYSE DE CONJONCTURE Tableau 1 : Évolution des ventes

Plus en détail

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010

Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Lundi Observatoire de l immobilier de la FPI Les chiffres du logement neuf au 3 ème Trimestre 2010 Contact presse : Catherine Zou - 01 47 05 44 36 c.zou@fpcfrance.fr www.fpifrance.fr Sommaire Observatoire

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL

LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL LES CHIFFRES DU LOGEMENTS NEUFS : 4 ÈME TRIMESTRE 2015 ET BILAN ANNUEL CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47

Plus en détail

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014

Observatoire du logement de la Métropole Atlantique. Activité en promotion immobilière sur la CARENE au 1 er octobre 2014 Vendredi 21 novembre 2014 Observatoire du logement de la Métropole Atlantique Club Immobilier - Activité de la promotion immobilière Territoires de la CARENE et de Cap Atlantique (44) Bertrand Mours, Président

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

Regards croisés Lyon-Marseille

Regards croisés Lyon-Marseille JEUDI 28 MAI 2015 Regards croisés Lyon-Marseille Deux territoires face aux tendances récentes REGARDS CROISÉS LYON-MARSEILLE Démographie Zoom sur les dynamiques démographiques des métropoles. Habitat Les

Plus en détail

LES PRIX IMMOBILIERS

LES PRIX IMMOBILIERS LES PRIX IMMOBILIERS Bilan de l année 2014 Janvier 2015 Cimm Immobilier - Crédit Foncier - Crédit Logement - Crédit Mutuel - Gécina - SeLoger.com - SNPI - Sogeprom 1 LE NOMBRE DE RÉFÉRENCES TRAITÉES PAR

Plus en détail

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k )

Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE. Gares ou Segments de Gares DRG 2016. Prestation de base (en k ) DRG 2016 Annexe A7 CHARGES DE LA PRESTATION DE BASE PAR SEGMENT TARIFAIRE Prestation de base (en k ) Gares ou Segments de Gares montant total dont rémunération de l'actif (WACC) dont rétrocession du résultat

Plus en détail

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest

Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest >> PRIX Le baromètre de l immobilier par les Notaires de l Ouest Bretagne Sept 2 015 La reprise sur les volumes des ventes dans l ancien se confirme : +16% pour les appartements et +17% pour les maisons.

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD

Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de. Les enseignements des. dernières EMD Cliquez pour modifier le style du titre du masque Une rupture dans l évolution de Cliquez la pour mobilité modifier urbaine les styles du? texte du masque Les enseignements des Deuxième niveau dernières

Plus en détail

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010

Observatoire National des Charges de Copropriété UNIS /novembre 2011/ Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 Les charges de copropriété dans le parc privé en 2010 L Observatoire, un échantillon d immeubles permettant de distinguer deux niveaux d analyse : Le parc des immeubles en copropriété : un échantillon

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Novembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix résistent toujours «Dans un marché immobilier pourtant grippé, les prix résistent toujours en ce mois de Novembre. Avec un indice qui ne progresse

Plus en détail

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI

12/11/2015 CONFERENCE DE PRESSE. ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI CONFERENCE DE PRESSE ALEXANDRA FRANÇOIS CUXAC, Présidente de la FPI Le 12 novembre 2015 Palais Brongniart, Paris 1 1 OBSERVATOIRE DE L IMMOBILIER DE LA FPI : LES CHIFFRES DU 3 ÈME TRIMESTRE 12/11/2015

Plus en détail

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997

LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 LA CONSTRUCTION NEUVE DE LOGEMENTS BILAN 1996 ET PRÉVISIONS POUR 1997 L activité des marchés immobiliers résidentiels a connu une nouvelle dégradation en 1996 ( 4,2 %). Le logement individuel et le logement

Plus en détail

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives

Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives Marchés immobiliers : conjoncture et perspectives CB Richard Ellis 16 septembre 2008 Contexte économique Environnement international o L économie mondiale tourne au ralenti (incertitudes financières, inflation,

Plus en détail

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014

Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 Nafilyan & Partners 9 octobre 2014 I. Actualité du marché de l immobilier Les chiffres du marché du logement neuf francilien Les lancements commerciaux en Ile-de-France au 1 er semestre 2014 : - 29% par

Plus en détail

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE

«SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE CARTOGRAPHIE NATIONALE DES RISQUES LOCATIFS EN IMMOBILIER RESIDENTIEL NEUF «SCELLIER» LE PRINCIPE GENERAL DE PRECAUTION S IMPOSE Synthèse avril 2010 PAR TEMPS COUVERT SUR L HEXAGONE. LES DYSFONCTIONNEMENTS

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 468 Novembre 2013 Commercialisation des logements neufs Résultats au troisième trimestre 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION À la fin

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Décembre 2012 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Très légère baisse des prix de l immobilier au niveau national au mois de décembre «Notre indice national est en très légère baisse de -2,67 points

Plus en détail

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006

L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 L e m a r c h é d e l i m m o b i l i e r d e n t r e p r i s e POINT MARCHE 2006 LE MARCHE DES BUREAUX EN ILE DE FRANCE Évolution annuelle de la demande placée 2 200 000 m 2 placés en 2005, soit une progression

Plus en détail

Activité de l individuel aménagé 1 er semestre 2013 Activité de la promotion immobilière 3 er trimestre 2013

Activité de l individuel aménagé 1 er semestre 2013 Activité de la promotion immobilière 3 er trimestre 2013 Activité de l individuel aménagé 1 er semestre 2013 Activité de la promotion immobilière 3 er trimestre 2013 Jeudi 7 novembre 2013 - Bordeaux Jérôme Banderier, président de l Observatoire de l Immobilier

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015

LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 LA CONJONCTURE DU MARCHÉ LOCATIF PRIVÉ Les loyers de marché à fin mai 2015 par Michel MOUILLART, Professeur d'economie à l'université Paris Ouest, FRICS Le marché locatif privé s est ressaisi durant l

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE

MARCHE IMMOBILIER D HABITAT : LES PROFESSIONNELS ECHANGENT AVEC JEAN PAUL BETBEZE CONTACTS PRESSE Audrey SCOFFIÉ - 04 93 13 74 08 audrey.scoffie@cote-azur.cci.fr Catherine JACQUES - 04 93 13 73 96 catherine.jacques@cote-azur.cci.fr INVITATION PRESSE Lundi 17 février 2014 MARCHE IMMOBILIER

Plus en détail

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs

Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs DREAL Alsace Champagne-Ardenne Lorraine Service connaissance et développement durable Bilan trimestriel de la commercialisation des logements neufs Commercialisation des appartements neufs Résultats au

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 13 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2014

Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Février 2014 Prix de l Immobilier constatés à la mise en vente en Les prix de l immobilier n augmenteront pas au second trimestre 2014 Notre indice SeLoger des prix affichés de mise en vente est stable depuis le mois

Plus en détail

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2013 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2013 en Midi- Construction La construction de logements ne redémarre pas Sokorn Marigot (Dreal) Résumé En 2013, le nombre de logements autorisés à la construction en Midi- progresse

Plus en détail

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE

LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE LES CHIFFRES DE L IMMOBILIER EN FRANCE 1 Ces analyses ont été réalisées sur la base des informations communiquées par les notaires de France. Tous les prix correspondent aux prix de vente hors droits,

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs

Commercialisation des logements neufs COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 730 Février 2016 Commercialisation des logements neufs Résultats au quatrième trimestre 2015 OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Au quatrième

Plus en détail

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France

Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Production foncière, activité du logement neuf et de l aménagement en Ile-de-France Colloque Ile-de-France Libérer du foncier : un geste solidaire en faveur du logement au Conseil Régional d Ile-de-France

Plus en détail

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012

Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Commercialisation de logements neufs en Haute-Normandie en 2012 Comparaisons régionales et évolution depuis 2000 Édito Cette étude analyse le marché du logement neuf en HauteNormandie en 2012 en revenant

Plus en détail

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives

Sommaire. Introduction. Résultats financiers 2013. Marché et perspectives Résultats annuels 2013 28 janvier 2014 Page Sommaire Introduction Résultats financiers 2013 Marché et perspectives Le présent document contient des informations prospectives. Celles-ci sont susceptibles

Plus en détail

Les entrepôts de stockage

Les entrepôts de stockage Direction Régionale de l Equipement Déplacements Transports Les entrepôts de stockage en Midi-Pyrénées depuis 25 ans septembre 2007 Introduction : De plus en plus d acteurs économiques ou politiques mesurent

Plus en détail

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA

1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 4 points à retenir 1 Une croissance plus solide de l'économie mondiale tirée par les USA 2 Réduction du risque de rupture systémique 3 La zone Euro sera en croissance lente, la France aussi. Peu de tensions

Plus en détail

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013

Atelier immobilier PLH n 1. 13 février 2013 Atelier immobilier PLH n 1 13 février 2013 Objectif de l atelier immobilier Construire un cadre de dialogue pour réguler le marché immobilier, mieux organiser la production urbaine et immobilière en partageant

Plus en détail

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003

Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2003 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 23 Avec près de 96 milliards d euros de crédits nouveaux à l habitat distribués, l année 23 marque une nouvelle étape dans le cycle de hausse débuté en

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Juin 2014 L Tableau de bord mensuel Juin 2014 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

Cartographie régionale des risques

Cartographie régionale des risques Direction des Etudes et de l Observatoire Immobilier L investissement en immobilier résidentiel neuf Cartographie régionale des risques Synthèse Juillet 2009 Direction Etudes & Observatoire Immobilier

Plus en détail

LES CHIFFRES DU LOGEMENT NEUF : 4 EME TRIMESTRE 2016 ET BILAN ANNUEL

LES CHIFFRES DU LOGEMENT NEUF : 4 EME TRIMESTRE 2016 ET BILAN ANNUEL LES CHIFFRES DU LOGEMENT NEUF : 4 EME TRIMESTRE 2016 ET BILAN ANNUEL CONTACTS PRESSE Franck Thiébaux FT&Consulting 06 73 76 74 98 franckthiebaux@ft consulting.net Lauren Dell Agnola FPI France 01 47 05

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse. 3 avril 2003

DOSSIER DE PRESSE. Conférence de presse. 3 avril 2003 DOSSIER DE PRESSE Redonner de l air au logement locatif Conférence de presse 3 avril 2003 Contacts presse : Guénola du COUËDIC 01 40 81 31 59 Emmanuelle DORMOND 01 40 81 33 85 2 Sommaire 1. Communiqué

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux

Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014

LA CONJONCTURE DU MARCHE LOCATIF PRIVE Les loyers de marché à fin août 2014 APAGL - BELVIA IMMOBILIER - BILLON IMMOBILIER - BOUYGUES IMMOBILIER - CENTURY 21 CM-CIC GESTION IMMOBILIERE - CREDIT FONCIER IMMOBILIER - DAUCHEZ - FFB FNAIM DU GRAND PARIS - FONCIA - FONCIERE LOGEMENT

Plus en détail

LES ENQUETES MENAGES ET LA MOBILITE URBAINE

LES ENQUETES MENAGES ET LA MOBILITE URBAINE LES ENQUETES MENAGES ET LA MOBILITE URBAINE ORT PACA Françoise MERMOUD, CETE de LYON Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des

Plus en détail

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère

Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère Impact de l investissement locatif neuf sur le marché locatif et les transactions dans le Finistère 08/244 Agence de DEveloppement et d'urbanisme du Pays de Brest - 24 rue Coat ar Gueven 29200 Brest Tél

Plus en détail

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013?

Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Immobilier en France : y a-t-il un pilote dans l avion? Taux, prix, pouvoir d achat immobilier où va le marché en 2013? Conférence de presse - Paris, 24 septembre 2013 Deux expertises, deux éclairages

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011. Mardi 15 février 2011

Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011. Mardi 15 février 2011 Les tendances de l hôtellerie Lyon 2011 Mardi 15 février 2011 Avant-propos : Méthodologie Deloitte : Un leader de l observation statistique en France Une base de données rassemblant les performances de

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels. Tableau de bord mensuel Novembre 2015 L Tableau de bord mensuel Novembre 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple =

Plus en détail

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président

Baromètre de l IMMO. Le mot du Président Bretagne Juillet 2015 peinent toujours. Le recours à un notaire est incontournable dans une vente immobilière. Il conseille, rédige, authentifie et conserve les actes de vente. C est pourquoi, les notaires

Plus en détail

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015

L Observatoire du Financement des Marchés Résidentiels Tableau de bord mensuel Mai 2015 L Tableau de bord mensuel Mai 2015 Avertissement : les indicateurs mensuels repris dans le «Tableau de bord» ne deviennent définitifs qu avec la publication des résultats trimestriels : exemple = M est

Plus en détail

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació.

S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. S8 Enquestes de mobilitat com a eina per a l anàlisi i la planificació. Sabadell, del 5 al 6 de juliol de 2007 Observatori de la mobilitat. El cas de França. Marie-Odile Gascon, Observation de la mobilité,

Plus en détail

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy

TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy TABLE RONDE 1 L évolution du marché du logement dans le Grand Nancy Bilan 2014 Perspectives 2015 et 2016 TABLE RONDE 1 Funmi AMINU, Directeur d études à l Aduan Gilles BOCHU, Vice-président de la FNAIM

Plus en détail

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002

Études. Les crédits immobiliers consentis aux ménages en 2002 Les crédits immobiliers consentis aux ménages en La production de crédits nouveaux à l habitat, en croissance quasi continue depuis 1996 1, a atteint un niveau historiquement élevé en, avec des taux de

Plus en détail

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse

DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS. Dossier de presse ATLAS DES ÉQUIPEMENTS SPORTIFS FRANÇAIS Mai 2011 L atlas des équipements sportifs, un outil au service de tous les acteurs du sport La base de données des équipements sportifs, espaces et sites de pratique

Plus en détail

Les marchés immobiliers

Les marchés immobiliers Éditorial de Me FEUILLETTE Frédérick Les marchés immobiliers Président de la Chambre interdépartementale des notaires des, des et des Pyrénées-Atlantiques Aborder l évolution du marché immobilier est un

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail