Contrat didactique Finance stochastique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat didactique Finance stochastique"

Transcription

1 Contrat didactique Finance stochastique Les compétences de ce cours sont à placer dans le contexte général de l appropriation de la notion de modèle mathématique et de son utilisation pratique en gestion ce qui implique : L appropriation du contenu des modèles de façon à les utiliser optimalement en gestion en toute connaissance de leur contenu et de leurs hypothèses implicites L acquisition d une certaine indépendance visant à chercher éventuellement d autres modèles mieux appropriés Objectifs de l activité d enseignement Le but est d amener l étudiant à poser un problème de gestion financière en univers stochastique à mettre en place différentes techniques de résolution d un problème : paramétrisation d un fonds, valorisation de produits dérivés, établissement d une couverture par acquisition d un portefeuille bien diversifié, comprendre et appropriation des éléments mathématiques sous-jacents aux techniques de valorisation des actifs comme les mouvements browniens et browniens géométriques L'étudiant doit s initier aux méthodes de mises en équation financière et aux techniques de simulations afin de mettre en place algorithmes et heuristiques Les compétences sont à placer dans le contexte général de l appropriation de l utilisation pratique de modèles mathématiques de gestion et leur application dans un domaine concret Il faut viser l appropriation du contenu des modèles de façon à les utiliser optimalement en gestion en toute connaissance de leur contenu et de leurs hypothèses implicites et l acquisition d une certaine indépendance visant à chercher éventuellement d autres modèles mieux appropriés Le but est d amener l étudiant à poser un problème de valorisation d un produit financier complexe pour lequel aucune formule directe n est disponible. Des méthodes de calcul algorithmiques et heuristiques doivent donc être mises en place. Présentation du contenu, du contexte Le cours comprend les chapitres suivants : Théorie des équations différentielles stochastiques Processus de capitalisation et d'actualisation Valorisation d'indices et de paniers d'actions, Valorisation de Sicavs, Valorisation d'options : Modèles de Black et Scholes et modèle de Cox Ross Rubinstein, Modélisation des courbes de rendement sur le marché obligatoire, Processus d'ornstein-uhlenbeck Modèle de Black et application à la valorisation de swaption Organisation du travail / attentes vis-à-vis des étudiants : Cours magistral et séances d'exercices au labo d informatique Mise en place de modèles financiers stochastiques et de procédures de résolution de problèmes non encore résolus et de calculs en utilisant un tableur

2 Modalités et critères d évaluation Épreuve orale comprenant trois types d évaluation : Des questions théoriques évaluant le niveau de savoir approprié Des questions pratiques évaluant la compétence des étudiants à appliquer des techniques de calcul et à critiquer les ordres de grandeur des résultats obtenus Des questions d interprétation portant sur des fichiers de bases de données, sur leur représentation, ou encore sur des fichiers de calcul Les étudiants préparent leur examen en cours d années en recherchant les bases de données financières et des produits présentés dans les cours. Ils construisent eux-mêmes les fichiers de calculs de produits dérivés dans un tableur Les étudiants remettent chacun deux dossiers de résolution de problème. Ces dossiers sont constitués d une part d un fichier de calculs, d autre part d un texte analysant les procédures mises en place du point de vue numérique et interprétant les résultats obtenus. Deux autres dossiers sont construits pendant les cours. L interrogation orale porte sur ces dossiers et ces fichiers de calcul Support(s) de cours et bibliographie Notes de cours fournies en support pdf Introduction à la mathématique financière - Daniel Justens et Jacqueline Rosoux - De Boeck Finance stochastique - Devolder, Pierre - Editions de l'université de Bruxelles-1993 Modélisation de produits financiers à risque réduit - Esch, Justens, Geuskens, Moeremans - Luc Pire/ Ferrer-2001 Ouvrages de référence classiques (Eléments de calcul numérique de Démidovitch ou encore Méthodes numériques de Bakhvalov) Présentations powerpoint Nombreux documents d actualité transmis sous forme de pdf Tous les documents, notes, powerpoints, bases de données et tous les fichiers de calculs se trouvent sur le site et sont disponibles à tout moment et pour tous. Une information régulière quant aux problèmes à résoudre et aux dossiers à remettre peut y être trouvée. Les étudiants ne pouvant participer activement aux cours peuvent passer une épreuve écrite selon les modalités du contrat de confiance. Des questions «types» suivent.

3 Contrat de confiance Finance stochastique Gestion de sicavs Donner l axiomatique du mouvement brownien standard et interpréter cette dernière économiquement. Attention : il faut procéder en deux temps : donner l axiomatique du brownien, donner une propriété de sa variance et puis standardiser. Présenter intuitivement l évolution d un produit financier au cours du temps. Montrer comment justifier, à partir du théorème central limite, la lognormalité du processus sous-jacent. Etudier les processus de capitalisation et d actualisation. Etudier moyenne et variance des processus de capitalisation et d actualisation. Montrer l irréversibilité du temps en univers stochastique. Expliquer comment on peut paramétrer une distribution lognormale, interpréter sa moyenne et montrer comment on peut interpréter la capitalisation stochastique. Le placement du groupe FORTIS B FIX Equity 54 a les caractéristiques suivantes. Lancement: 22 décembre Date d'échéance : 7 janvier Taxe boursière: 1% à l'achat et 0.5 % à la vente. Droit d'entrée : 1.5%. Droit de sortie: aucun. Il donne un rendement suivant le top 20 des actions du groupe. On modélise ce sous-jacent au moyen d un brownien géométrique de tendance r = 0.17 et de volatilité = La hausse est plafonnée à 110 %. On place une barrière absorbante en 0 pour limiter les risques de perte. Construire la distribution de probabilité du rendement annuel du FORTIS B FIX Equity 54 en choisissant les rendements annuels maximum et minimum et un point intermédiaire. Justifier vos calculs. La Deutshe Bank propose aujourd hui le contrat suivant. Une Sicav donnant 150 % de l indice Dow Jones Eurostoxx50 avec maximum 32 % brut. La durée est de 4 ans et le capital est garanti à 100% à l échéance. Les conditions du marché sont identiques à celles présentées plus haut : taxe boursière: 1% à l'achat et 0.5 % à la vente. Droit d'entrée : 1.5%. Droit de sortie: aucun. Le CD en annexe donne l historique de l indice. A vous de le représenter, d étudier son taux de rendement journalier, de le paramétrer, et enfin de construire sur base de ces paramètres la fonction de répartition du taux de rendement annuel net de la Sicav.

4 2. Théorie des options Enoncer les hypothèses utilisées par Black et Scholes pour arriver à la modélisation de la valeur d'une option européenne. Considérer un actif de valeur actuelle 35. Soit une croissance et volatilité historiques égales respectivement à 0.19 et Etudier la valeur d une option de type call sur cet actif en fonction de l horizon (de 3 à 6 mois) pour une valeur K= Les paramètres non communiqués sont au choix mais doivent être justifiés. Comparer ces valeurs avec celles que l'on aurait obtenues en univers déterministe. Interpréter la valorisation de Black et Scholes à partir de l expression déterministe. Soit un actif du type action de valeur actuelle et de croissance et volatilité historiques égales respectivement à 0.12 et Calculer la valeur actuelle d'une option à 4 mois sur cet actif pour les valeurs K 1 = 2500 et K 2 = 2600 lorsque le taux sans risque est de 3.5%. Comparer ces valeurs avec celles que l'on aurait obtenues en univers déterministe. Justifier. Les fichiers suivants calculent des valeurs d options en fonction de la volatilité. Commenter les trois situations et donner une interprétation des fonctions de crédibilité associées aux flux financiers.

5

6 A quelle situation se rapporte le graphe suivant des «valeurs temps» Justifier : valeur temps de l'option 1,4 1,2 1 0,8 0,6 0,4 0, ,2

7 3. Gestion de portefeuilles obligataires Construire les processus d Ornstein-Uhlenbeck à partir d une équation différentielle stochastique interprétée. Interpréter la mise en équation différentielle stochastique et expliquer comment l appliquer dans la gestion de portefeuille obligataire. Soit une obligation d échéance 3 ans 6 mois, de taux nominal (précompte 0.15) de valeur de remboursement calculée à 101 %. Le marché estime cet actif à Calculer son rendement net. Considérons une courbe de tendance de taux (yield curve) de paramètres Taux court S(0) = Taux long R = Vitesse de croissance λ = 0.45 Comparer le taux calculé au point précédent à celui correspond au même horizon sur cette courbe de taux. La comparaison est-elle réaliste?

Contrat didactique Mathématiques financières

Contrat didactique Mathématiques financières Contrat didactique Mathématiques financières Les compétences de ce cours sont à placer dans le contexte général de l appropriation de la notion de modèle mathématique et de son utilisation pratique en

Plus en détail

Chapitre 2 L actualisation... 21

Chapitre 2 L actualisation... 21 III Table des matières Avant-propos Remerciements.... Les auteurs... XI XII Chapitre 1 L intérêt.... 1 1. Mise en situation.... 1 2. Concept d intérêt... 1 2.1. L unité de temps... 2 2.2. Le taux d intérêt...

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement...

Table des matières. Avant-propos. Chapitre 2 L actualisation... 21. Chapitre 1 L intérêt... 1. Chapitre 3 Les annuités... 33 III. Entraînement... III Table des matières Avant-propos Remerciements................................. Les auteurs..................................... Chapitre 1 L intérêt............................. 1 1. Mise en situation...........................

Plus en détail

Formation «Evaluation des produits de taux d intérêt»

Formation «Evaluation des produits de taux d intérêt» Formation «Evaluation des produits de taux d intérêt» REFERENCE : 1010 1. Objectif général Initier les participants au calcul et à l évaluation des produits de taux d intérêt. Comprendre les mécanismes

Plus en détail

Valorisation d es des options Novembre 2007

Valorisation d es des options Novembre 2007 Valorisation des options Novembre 2007 Plan Rappels Relations de prix Le modèle binomial Le modèle de Black-Scholes Les grecques Page 2 Rappels (1) Définition Une option est un contrat financier qui confère

Plus en détail

3. Evaluer la valeur d une option. 1. Arbres binomiaux 2. Modèle de Black, Scholes et Merton

3. Evaluer la valeur d une option. 1. Arbres binomiaux 2. Modèle de Black, Scholes et Merton 3. Evaluer la valeur d une option 1. Arbres binomiaux. Modèle de Black, choles et Merton 1 Les arbres binomiaux ; évaluation des options sur actions Cox, Ross, Rubinstein 1979 Hypothèse absence opportunité

Plus en détail

Principes de Finance

Principes de Finance Principes de Finance 13. Théorie des options II Daniel Andrei Semestre de printemps 2011 Principes de Finance 13. Théorie des options II Printemps 2011 1 / 34 Plan I Stratégie de réplication dynamique

Plus en détail

Chapitre 17 Le modèle de Black et Scholes

Chapitre 17 Le modèle de Black et Scholes Chapitre 17 Le modèle de Black et Scholes Introduction Au début des 70 s, Black, Scholes et Merton ont opéré une avancée majeure en matière d évaluation d options Ces contributions et leurs développements

Plus en détail

1.1 Prime d une option d achat dans le modèle de Cox, Ross et Rubinstein

1.1 Prime d une option d achat dans le modèle de Cox, Ross et Rubinstein 1 Examen 1.1 Prime d une option d achat dans le modèle de Cox, Ross et Rubinstein On considère une option à 90 jours sur un actif ne distribuant pas de dividende de nominal 100 francs, et dont le prix

Plus en détail

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options

TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options Université de Lorraine Modélisation Stochastique Master 2 IMOI 2014-2015 TP1 Méthodes de Monte Carlo et techniques de réduction de variance, application au pricing d options 1 Les options Le but de ce

Plus en détail

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan

Chapitre 15 Options et actifs conditionnels. Plan Chapitre 15 Options et actifs conditionnels Plan Fonctionnement des options Utilisation des options La parité put-call Volatilité et valeur des options Les modèles de détermination de prix d option Modèle

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 0. Introduction au cours de finance

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 0. Introduction au cours de finance Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 0 Introduction au cours de finance Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de Franche-Comté)

Plus en détail

Modèles en temps continu pour la Finance

Modèles en temps continu pour la Finance Modèles en temps continu pour la Finance ENSTA ParisTech/Laboratoire de Mathématiques Appliquées 23 avril 2014 Evaluation et couverture pour les options européennes de la forme H = h(s 1 T ) Proposition

Plus en détail

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population.

Première STMG1 2014-2015 progression. - 1. Séquence : Proportion d une sous population dans une population. Première STMG1 2014-2015 progression. - 1 Table des matières Fil rouge. 3 Axes du programme. 3 Séquence : Proportion d une sous population dans une population. 3 Information chiffrée : connaître et exploiter

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible»

Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Exercice du cours Gestion Financière à Court Terme : «Analyse d un reverse convertible» Quand la trésorerie d une entreprise est positive, le trésorier cherche le meilleur placement pour placer les excédents.

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Savoir vendre les nouvelles classes d actifs financiers» Les options Plan Les options standards (options de 1 ère génération) Les produits de base: calls

Plus en détail

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes

A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes A propos du calcul des rentabilités des actions et des rentabilités moyennes On peut calculer les rentabilités de différentes façons, sous différentes hypothèses. Cette note n a d autre prétention que

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 Etampes Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

Le meilleur scénario pour votre investissement

Le meilleur scénario pour votre investissement db Best Strategy Notes Le meilleur scénario pour votre investissement Garantie de la meilleure stratégie Investissement diversifié Coupon de maximum 25% brut* à l échéance Courte durée : 2 ans et demi

Plus en détail

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton

ESSEC. Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton ESSEC Cours «Management bancaire» Séance 3 Le risque de crédit Le modèle de Merton Les hypothèses du modèle Dérivation du modèle Les extensions du modèle Le modèle de Merton Les hypothèses du modèle Marché

Plus en détail

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL

Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Journée de l inspection 15 avril 2011 - Lycée F. BUISSON 18 avril 2011 - Lycée J. ALGOUD 21 avril 2011 - Lycée L. ARMAND Le programme de mathématiques Classes de première STI2D STL Déroulement de la journée

Plus en détail

EXAMEN 14 janvier 2009 Finance 1

EXAMEN 14 janvier 2009 Finance 1 EXAMEN 14 janvier 2009 Durée 2h30 heures Exercice 1 On considère un modèle de marché de type arbre binomial à trois étapes avec un actif risqué S et un actif non risqué. On suppose S 0 = 1000$ et à chaque

Plus en détail

Projet de spécialité [MANUEL UTILISATEUR]

Projet de spécialité [MANUEL UTILISATEUR] Projet de spécialité Sujet 14 : Structures de données financières pour la récupération de données et la modélisation. Sujet proposé par O. Taramasco & M. Echenim. [MANUEL UTILISATEUR] Thibault Chevallier,

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2014 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) L attention des candidats est attirée sur le fait que la qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements

Plus en détail

Exercice 2 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une position de marché»

Exercice 2 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une position de marché» Exercice du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une position de marché» La réglementation bancaire impose aux banques de maintenir un niveau de capital minimum pour absorber les pertes dues

Plus en détail

quel mode d emploi? Devant des valeurs à risque,

quel mode d emploi? Devant des valeurs à risque, Devant des valeurs à risque, quel mode d emploi? Dans les sciences exactes, la précision est reine. Pas en économie où il est difficile de quantifier certaines variables. Notamment le risque qui n est

Plus en détail

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités

3 ème FONCTIONS. Pratiquer une démarche scientifique et technologique. Capacités 3 ème Les exercices de ce chapitre permettent de travailler des compétences scientifiques du socle commun. Pratiquer une démarche scientifique et technologique Capacités Rechercher, extraire et organiser

Plus en détail

Composante(s) de rattachement : UFR des Sciences et Techniques

Composante(s) de rattachement : UFR des Sciences et Techniques Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : SCIENCES - TECHNOLOGIES - SANTE MATHEMATIQUES ET APPLICATIONS Mathématiques pour l'informatique Graphique et les statistiques (MIGS) M1 60 ES Volume

Plus en détail

Mathématiques mise à niveau - 521

Mathématiques mise à niveau - 521 Mathématiques mise à niveau - 521 Ces trois modules de mathématiques 521 ont été conçus pour préparer le PR1 de l activité SES option Informatique (EV7). Cette formation est néanmoins ouverte aux agents

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines

Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Utilisation des arbres binomiaux pour le pricing des options américaines Anne-Victoire Auriault Plan de la présentation Introduction. Le problème des options 2. Le modèle de Cox-Ross-Rubinstein 3. Les

Plus en détail

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE :

VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : VALORISATION DES PRODUITS DE CHANGE : TERMES, SWAPS & OPTIONS LIVRE BLANC I 2 Table des Matières Introduction... 3 Les produits non optionnels... 3 La méthode des flux projetés... 3 Les options de change

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone...

Liste des notes techniques... xxi Liste des encadrés... xxiii Préface à l édition internationale... xxv Préface à l édition francophone... Liste des notes techniques.................... xxi Liste des encadrés....................... xxiii Préface à l édition internationale.................. xxv Préface à l édition francophone..................

Plus en détail

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques

ANNEXE 1 BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques ANNEXE BTS AGENCEMENT DE L'ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL Programme de mathématiques L'enseignement des mathématiques dans les sections de techniciens supérieurs Agencement de l'environnement architectural

Plus en détail

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7

Evolution d un scénario dans l expérience e-colab. EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Evolution d un scénario dans l expérience e-colab EMF, Dakar avril 2009 Gilles Aldon, Eductice, INRP Dominique Raymond-Baroux, IREM Paris 7 Cadre général Groupe e-colab au sein de l INRP Collaboration

Plus en détail

TP Méthodes Numériques

TP Méthodes Numériques ENSIMAG 1ère année, 2007-2008 TP Méthodes Numériques Objectifs Les objectifs de ce TP sont : de revenir sur les méthodes de résolution des équations différentielles vues en cours de MN ; d utiliser un

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce

UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce UNIVERSITÉ DE SFAX École Supérieure de Commerce Année Universitaire 003 / 004 Auditoire : Troisième Année Études Supérieures Commerciales & Sciences Comptables DÉCISIONS FINANCIÈRES Note de cours N 5 Première

Plus en détail

L ENCLOS. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011. Fiche professeur... 2. Fiche élève...

L ENCLOS. Table des matières. Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Juin 2011. Fiche professeur... 2. Fiche élève... Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 6 e : utilisation des notions de périmètre,

Plus en détail

NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION

NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION NOTE SUR LA MODELISATION DU RISQUE D INFLATION 1/ RESUME DE L ANALYSE Cette étude a pour objectif de modéliser l écart entre deux indices d inflation afin d appréhender le risque à très long terme qui

Plus en détail

Gestion des Risques Financiers

Gestion des Risques Financiers Gestion des Risques Financiers Thierry Roncalli 9 janvier 2008 Merci de rédiger entièrement vos réponses. 1 La réglementation Bâle II 1. Quelles sont les principales diérences entre l'accord originel de

Plus en détail

Le Modèle de Black-Scholes. DeriveXperts. 27 octobre 2010

Le Modèle de Black-Scholes. DeriveXperts. 27 octobre 2010 27 octobre 2010 Outline 1 Définitions Le modèle de diffusion de Black-Scholes Portefeuille auto-finançant Objectif de BS 2 Portefeuille auto-finançant et formule de Black-Scholes Formulation mathématique

Plus en détail

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves

Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves Séminaire inter-académique LYON (12-13 décembre 2007) Expérimentation en mathématiques, épreuve pratique de mathématiques : formation des élèves (atelier animé par l académie de Besançon) Le fil conducteur

Plus en détail

Les indices synthétiques

Les indices synthétiques I II ISG 24 février 2009 Plan I II 1 Introduction : présentation des 2 simples : et interprétation 3 - application aux de prix I II Un indice boursier représente l évolution de la valeur d un groupe de

Plus en détail

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs)

Tâche complexe produite par l académie de Clermont-Ferrand. Mai 2012 LE TIR A L ARC. (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) (d après une idée du collège des Portes du Midi de Maurs) Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 5 1 Fiche professeur Niveaux et objectifs pédagogiques 5 e : introduction ou utilisation

Plus en détail

LICENCE DE MATHÉMATIQUES

LICENCE DE MATHÉMATIQUES COLLEGIUM SCIENCES ET TECHNOLOGIES LICENCE DE MATHÉMATIQUES Parcours Mathématiques (Metz et Nancy) Parcours Mathématiques-Économie (Metz) OBJECTIFS DE LA FORMATION La licence de Mathématiques vise à donner

Plus en détail

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci

Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci Ecole Supérieure d Ingénieurs Léonard de Vinci «Evaluation et couverture de produits dérivés» Etudiants : Colonna Andrea Pricing d'un Call Lookback par Monte Carlo et Ponts Browniens Rapport de Projet

Plus en détail

Spécialistes de pricing des dérivées actions et crédit complexes et de l obligation convertible.

Spécialistes de pricing des dérivées actions et crédit complexes et de l obligation convertible. Spécialistes de pricing des dérivées actions et crédit complexes et de l obligation convertible. Pedro Ferreira : Présentation de ITO33 27 novembre 2007 1 La société 2 Equity to Credit 3 Le problème de

Plus en détail

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2

CHAMPION Matthieu Modèles de Marché en Visual Basic ESILV S04 S6. Sommaire... 1. Introduction... 2 Sommaire Sommaire... 1 Introduction... 2 1 Trois différentes techniques de pricing... 3 1.1 Le modèle de Cox Ross Rubinstein... 3 1.2 Le modèle de Black & Scholes... 8 1.3 Méthode de Monte Carlo.... 1

Plus en détail

ING (L) Invest European Equity

ING (L) Invest European Equity PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LUXEMBOURG - AVRIL 8 ING (L) INVEST Introduction Ce compartiment a été lancé par l apport de l avoir social du compartiment «European Equity» (lancé le 17 octobre 1997) de la SICAV

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 2 Exemple de sujet n 2 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 2 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Programme Grande Ecole 1 ère année

Programme Grande Ecole 1 ère année Programme Grande Ecole 1 ère année Mathématiques Appliquées à la Gestion TQG102 Semestre 2 20 heures 2 crédits Français Département académique : Finance, Contrôle et TQG Coordinateur de département : Amir

Plus en détail

Tutorat 3 de Mathématiques (2ème année)

Tutorat 3 de Mathématiques (2ème année) Tutorat 3 de Mathématiques (2ème année) Marches aléatoires et marchés financiers Groupe 4 tuteur : J. Bouttier 8 février 2010 Résumé Depuis la thèse de Bachelier, les marchés nanciers ont constitué un

Plus en détail

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA

MATHS FINANCIERES. Mireille.Bossy@sophia.inria.fr. Projet OMEGA MATHS FINANCIERES Mireille.Bossy@sophia.inria.fr Projet OMEGA Sophia Antipolis, septembre 2004 1. Introduction : la valorisation de contrats optionnels Options d achat et de vente : Call et Put Une option

Plus en détail

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015

Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Baccalauréat STL biotechnologies Métropole La Réunion 18 juin 2015 Calculatrice autorisée conformément à la circulaire n o 99-186 du 16 novembre 1999. Le candidat doit traiter les quatre exercices. Il

Plus en détail

Bachelier en Comptabilité

Bachelier en Comptabilité Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 HELHa Mons - Campus 159 Chaussée de Binche Bachelier en Comptabilité 7000 MONS Tél : +32 (0) 65 40 41 44 Fax : +32 (0) 65 40 41 54

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais -------------

TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse. En Anglais ------------- UNIVERSITE DE SOUSSE TERMES DE REFERENCE Projet d appui à la qualité (Contrôle de gestion) Formation des cadres de l Université de Sousse I. Contexte de la mission En Anglais ( prêt de la Banque Mondiale

Plus en détail

Formation «Comptabilite des produits de rive s»

Formation «Comptabilite des produits de rive s» Formation «Comptabilite des produits de rive s» REFERENCE : 303 1. Objectif général Situer le rôle des marchés de produits dérivés et leur lien avec les instruments au comptant. Expliquer le mécanisme

Plus en détail

CQPI Technicien qualité

CQPI Technicien qualité CQPI Technicien qualité Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou à la mise

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

Table des matières. l a r c i e r

Table des matières. l a r c i e r Chapitre 1 Introduction... 1 1.1. Objectifs et structure du livre.... 1 1.2. Qu est-ce que la gestion de portefeuille?.... 2 1.3. Qu est-ce que «investir»?.... 3 1.4. Canalisation des flux d épargne et

Plus en détail

1 Objectif de la formation MASTER PROFESSIONNEL (1 ANNEE) 2 Poursuite d étude. 3-Moyens mis en œuvre. 4- Conditions d'admission

1 Objectif de la formation MASTER PROFESSIONNEL (1 ANNEE) 2 Poursuite d étude. 3-Moyens mis en œuvre. 4- Conditions d'admission MASTER PROFESSIONNEL (1 ANNEE) INFORMATIQUE, STATISTIQUE, MATHEMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION DE PRODUCTION 2009-2010 Département de mathématiques et informatique UFR Sciences, Espaces et Sociétés Université

Plus en détail

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM

NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM NC 17 Norme comptable relative au portefeuille-titres et autres opérations effectuées par les OPCVM Objectif 01. La Norme Comptable NC 07 - relative aux placements définit les règles de prise en compte,

Plus en détail

[Libellé ident ent/libellé ident teneur cpte/code isi. Objet : Information aux porteurs de parts du FCPE «ETOILE SELECTION ACTIONS»

[Libellé ident ent/libellé ident teneur cpte/code isi. Objet : Information aux porteurs de parts du FCPE «ETOILE SELECTION ACTIONS» [Civilité] [Prénom] [Nom] [Adresse ligne 1] [Adresse ligne 2] [Adresse ligne 3] [Adresse ligne 4] [Code Postal] [Ville] [Pays] Paris, le 9 décembre 2011 [Libellé ident ent/libellé ident teneur cpte/code

Plus en détail

Introduction aux modèles financiers

Introduction aux modèles financiers Notes pour le module spécifique Introduction aux modèles financiers Ecole Centrale de Lyon Option Mathématiques 1 2 Introduction Quelques références Pour comprendre les marchés financiers, avoir un apreçu

Plus en détail

Sfev. Matinales de la SFEV. Bsar, stock options, management package les modèles d évaluation d options dans la pratique

Sfev. Matinales de la SFEV. Bsar, stock options, management package les modèles d évaluation d options dans la pratique Sfev Matinales de la SFEV Bsar, stock options, management package les modèles d évaluation d options dans la pratique Thomas Bouvet, Directeur Général délégué d Europe Offering Frédéric Dubuisson, Director

Plus en détail

INTRODUCTION : EDP ET FINANCE.

INTRODUCTION : EDP ET FINANCE. INTRODUCTION : EDP ET FINANCE. Alexandre Popier Université du Maine, Le Mans A. Popier (Le Mans) EDP et finance. 1 / 16 PLAN DU COURS 1 MODÈLE ET ÉQUATION DE BLACK SCHOLES 2 QUELQUES EXTENSIONS A. Popier

Plus en détail

Dossier numérique et évaluation des compétences.

Dossier numérique et évaluation des compétences. Dossier numérique et évaluation des compétences. Les usages du DNC pour la formation, l évaluation, la validation et la certification de compétences Emmanuel LE CLAINCHE Responsable de formation à Isfec

Plus en détail

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique?

Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir. d une même problématique? Une histoire de boîte (F Estevens) Ou comment faire évoluer la notion de fonction du collège au lycée à partir Enoncé : d une même problématique? Une histoire de boîtes (cinquième) On dispose d une feuille

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation IPL Cursus de Bachelier en chimie Introduction à la statistique C1110 Cycle 1 Bloc 1 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre de crédits 4 Nombre d heures

Plus en détail

La question de la retraite

La question de la retraite Partie 1 La question de la retraite Introduction............................................................ 3 Les enjeux liés aux caisses de retraite......................... 7 L actualité des questions

Plus en détail

Propriétés des options sur actions

Propriétés des options sur actions Propriétés des options sur actions Bornes supérieure et inférieure du premium / Parité call put 1 / 1 Taux d intérêt, capitalisation, actualisation Taux d intéret composés Du point de vue de l investisseur,

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990)

Les métiers du trading Présentation et illustration. par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Les métiers du trading Présentation et illustration par François Longin Professeur de finance à l ESSEC et ENPC (1990) Présentation PEP 35 ans - 12 décembre 2013 Plan de l intervention Les métiers du trading

Plus en détail

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta

Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Sommaire des mises à jour au document : Indicateurs de rendement des mathématiques M à 9 de l Alberta Ce document présente les mises à jour qui ont été faites au document d appui Indicateurs de rendement

Plus en détail

Simulation d un système d assurance automobile

Simulation d un système d assurance automobile Simulation d un système d assurance automobile DESSOUT / PLESEL / DACHI Plan 1 Introduction... 2 Méthodes et outils utilisés... 2.1 Chaines de Markov... 2.2 Méthode de Monte Carlo... 2.3 Méthode de rejet...

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1 Exemple de sujet n 1 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 1 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t

Atelier 2 Les activit acti és vit exp e érimen érim t en ales t Atelier 2 Les activités expérimentales Les axes de réflexion de cet atelier De l importance des consignes à la mise en activité des élèves L incidence de la construction de la situation proposée L incidence

Plus en détail

I. Étude comparative des Compartiments absorbé et absorbant

I. Étude comparative des Compartiments absorbé et absorbant Amundi Funds Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 5, Allée Scheffer L-2520 Luxembourg R.C.S. de Luxembourg B-68.806 (la «Société») Cher Actionnaire, Luxembourg,

Plus en détail

3- Valorisation d'options

3- Valorisation d'options 3- Valorisation d'options Valorisation des options classiques : options d'achat (call) options de vente (put) Une pierre angulaire de la finance moderne : décisions d'investissement (options réelles) conditions

Plus en détail

Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II

Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II Les Variable Annuities sous la directive Solvabilité II Mémoire présenté le vendredi 10 juin 2011 par Clément Schmitt clement.schmitt@fixage.com Introduction Solvabilité II impose des fonds propres réglementaires

Plus en détail

Euro-plus de DEXIA Banque Privée Professeur Didier MAILLARD 1 Octobre 2002

Euro-plus de DEXIA Banque Privée Professeur Didier MAILLARD 1 Octobre 2002 Conservatoire National des Arts et Métiers Chaire de BANQUE Document de recherche n 2 (GP-AP) Analyse de produits patrimoniaux Euro-plus de DEXIA Banque Privée Professeur Didier MAILLARD Octobre 2002 Mis

Plus en détail

Etude Quantitative d un Plan d Epargne Retraite Collectif Piloté

Etude Quantitative d un Plan d Epargne Retraite Collectif Piloté INSTITUT DE SCIENCE FINANCIERE ET D ASSURANCES Etude Quantitative d un Plan d Epargne Retraite Collectif Piloté Mémoire présenté devant l Institut de Science Financière et d Assurances pour l obtention

Plus en détail

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés

Cours Gestion de patrimoine. Les produits structurés Cours Gestion de patrimoine Les produits structurés Plan Introduction Importance de la garantie pour les épargnants Utilité des fonds garantis Méthodes de gestion des fonds garantis Méthode du coussin

Plus en détail

La méthode Monte-Carlo. DeriveXperts. 19 mai 2011

La méthode Monte-Carlo. DeriveXperts. 19 mai 2011 19 mai 2011 Outline 1 Introduction Définition Générale Génération de nombre aléatoires Domaines d application 2 Cadre d application Méthodologie générale Remarques Utilisation pratique Introduction Outline

Plus en détail

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049)

Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Préparation au CQPM Technicien en Industrialisation et en Amélioration des Processus TIAP (0049) Public concerné Salariés ou futurs salariés des entreprises industrielles qui auront pour missions de participer

Plus en détail

La distance d arrêt.

La distance d arrêt. La distance d arrêt. Niveau Références B.O. Partie 3 ème C - De la gravitation à l énergie mécanique. C2 - Énergie cinétique et sécurité routière. Sous-partie Pourquoi la vitesse est-elle dangereuse? Pré

Plus en détail

Options implicites d un contrat d assurance-vie en euros

Options implicites d un contrat d assurance-vie en euros Petit déjeuner de l AFGAP Options implicites d un contrat d assurance-vie en euros Hélène Denis 7 avril 2005 Introduction Insuffisance de la provision mathématique à refléter les engagements de l assureur.

Plus en détail

Risque ou rendement :

Risque ou rendement : Risque ou rendement : un choix essentiel! 1. Votre profil de risque constitue la pierre angulaire d un bon conseil en investissement. Le service de conseil en investissement personnalisé de KBC se base

Plus en détail

Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE. 7 e édition

Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE. 7 e édition Patrick TOPSACALIAN Jacques TEULIÉ FINANCE 7 e édition TABLE DES MATIÈRES 939 QUATRIÈME PARTIE: LES ACTIFS CONDITIONNELS ET LEURS APPLICATIONS 12 La théorie des options 439 1. Le concept d option 440

Plus en détail

Campus. Les formations Finance active

Campus. Les formations Finance active Campus Les formations Finance active Gestion du risque de change 1. Négocier et traiter au mieux spots et termes S approprier les fondamentaux du risque de change - Déterminer sa position et son risque

Plus en détail

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure

CHOIX DE PLACEMENTS. But de la brochure. L univers des placements. Dans cette brochure CHOIX DE PLACEMENTS Service Education des Epargnants Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières CDVM http://www.cdvm.gov.ma/espace-epargnants But de la brochure Le but de la présente brochure est de

Plus en détail

Introduction à la simulation de Monte Carlo

Introduction à la simulation de Monte Carlo Introduction à la simulation de 6-601-09 Simulation Geneviève Gauthier HEC Montréal e 1 d une I Soit X 1, X,..., X n des variables aléatoires indépendantes et identiquement distribuées. Elles sont obtenues

Plus en détail

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES

ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES ECOLE DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES Module : Statistique de Gestion Année Académique : 2013/2014 Niveau : 1 ère année Master (TC) Enseignant : KHERRI Abdenacer Groupes : 1, 2, 7 et 8 Site web : www.sg-ehec.jimdo.com

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 4 Mouvement Brownien et modèle de Black-Scholes Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université

Plus en détail

LA BATTERIE DU PORTABLE

LA BATTERIE DU PORTABLE LA BATTERIE DU PORTABLE Table des matières Fiche professeur... 2 Fiche élève... 4 Narration de séance et productions d élèves... 5 1 Fiche professeur LA BATTERIE DU PORTABLE Niveaux et objectifs pédagogiques

Plus en détail