«À défaut de gérer nos risques, on se condamne à gérer des crises.»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«À défaut de gérer nos risques, on se condamne à gérer des crises.»"

Transcription

1 «À défaut de gérer nos risques, on se condamne à gérer des crises.» PROFIL CORPORATIF 4480, rue Beaubien Québec (Québec) G2A 3Y8 Tél.: (418) Téléc.: (418) Site Internet : Courriel :

2 Survol «Gouverner, c est prévoir», nous apprend le fameux adage. Prévoir, et même le pire, serait-on tenté d ajouter. Notre approche vous permet de vous préparer à l avance à faire face à la crise qui vous frappera un jour et encore mieux, de chercher à l éviter. Vous vous placez ainsi à l avant-garde des courants modernes de gestion et de gouvernance des organisations, en cherchant à régler les crises potentielles avant même qu elles ne se développent, sachant qu à défaut de gérer nos risques, on se condamne à gérer des crises. Cabinet d expert-conseil indépendant fondé en Spécialisé dans le positionnement stratégique des organisations, dans la gestion des risques, la continuité des affaires ainsi que dans la gestion de crise : Identification, analyse et gestion des risques, établissement de plans de contingence, communications de crise, accompagnement avant, pendant et après la crise. Formation (coaching individuel, ateliers, conférences). Séminaires (porte-parole et médias, présentations efficaces, communication en situation conflictuelle formateur agréé par la Commission des partenaires du marché du travail).

3 La crise la mieux gérée est celle qu on évite Nos services Positionnement stratégique Gestion des risques/continuité des affaires - Diagnostic de positionnement stratégique - Élaboration de plans de gestion des risques - Plan de positionnement stratégique - Élaboration de plans de continuité des affaires - Gestion des communications - Élaboration de plans de comm. de crise - Campagnes d opinion publique - Accompagnement de cellules de crise - Analyse média et rétroaction - Formation et information en entreprise Gestion de crise Formation à la parole en public - Identification et analyse de la situation - Porte-parole et relations avec les médias - Définition d une position - Discours et présentations efficaces - Élaboration d un plan d action - Conférences et séminaires - Gestion de l image et communications de crise - Coaching stratégique de direction - Formation et simulation de situations de crise - Formation sur mesure

4 Une approche personnalisée Il y a deux sortes d organisations : celles qui sont en situation de crise et celles qui le seront. Nous favorisons une approche adaptée aux exigences de chacun de nos clients. Celle-ci tient compte de leurs besoins, de leurs priorités et de leurs impératifs budgétaires. Les étapes du travail Réunion avec le client pour définir la démarche et évaluer le budget. Cueillette des données et analyse du dossier. Détermination des objectifs, des stratégies et élaboration du plan d'action. S il y a lieu, ajout à l équipe de ressources spécialisées d appoint. Exécution du mandat. Contrôle de la qualité, rétroinformation et ajustements, le cas échéant. Facturation selon les ententes.

5 Des résultats concrets Notre cabinet conseil : met à votre disposition un réseau d'experts dont la compétence est largement reconnue; selon la méthode «clés en main», coordonne les opérations requises par chacun des différents mandats; vous offre une solution unique dans le domaine de la gestion intégrée de situations de crise, en agissant notamment comme expert conseil externe et indépendant en matière d identification et de gestion des risques ainsi que de continuité des affaires; présente une plus-value aux services qu il vous propose en gestion des risques ou de crise et en continuité des affaires en vous offrant de la formation à la parole en public pour mieux préparer vos porte-parole à des situations potentiellement explosives; vous permet d adopter une approche novatrice de gestion, fondée sur les besoins de votre clientèle et sur la protection de leurs intérêts.

6 La parole est sûrement d or Aujourd'hui, face à l'importance des enjeux, la communication de crise ne peut se réduire à de simples paroles destinées à rassurer le public ou à se débarrasser des journalistes. Elle doit être l'expression et le reflet de tout un travail de gestion des risques et de décisions cruciales prises à l interne pour en atténuer les impacts négatifs. C est à ce prix que l organisation pourra sauvegarder son image et protéger la réputation de ses dirigeants. Étant une firme spécialisée en gestion de crise, nous avons développé une approche de formation rigoureuse, destinée à des gens qui auront certainement à prendre la parole en public dans un contexte de «sport extrême». Tous nos programmes de formation s inspirent de cette réalité. Or, à travers l histoire, savoir parler en public et posséder le talent de s exprimer clairement ont toujours compté parmi les atouts des gagnants. Nous voulons vous aider à mieux vous préparer à livrer efficacement vos messages et à projeter une meilleure image. Nous comblons vos besoins spécifiques de formation en vous offrant les services de «coaching» et d accompagnement personnalisé qu exige votre emploi du temps ou le caractère particulier de la situation que vous vivez. D autre part, nos séminaires de formation sont offerts à des groupes restreints de participants, alors que plusieurs centaines de personnes ont déjà assisté à nos ateliersconférences sur différents aspects de la parole en public offerts lors de congrès, de colloques ou de journées spéciales de formation. Nous présentons ces outils dans les pages qui suivent.

7 Formation professionnelle Relations avec les médias Durée : Une journée Nombre de personnes : 5 à 6 De nos jours, les représentants des médias veulent parler aux vrais responsables, à celles et ceux qui font arriver les événements et pas seulement aux «communicateurs patentés». Si bien qu'aujourd'hui, toute personne peut être appelée à agir comme porte-parole auprès des journalistes. Télévision, radio ou presse écrite, les médias sont un lien privilégié entre le public et l entreprise, à la condition de savoir transiger avec eux. La population en général, et vos clients en particulier, sont en droit de s'attendre à des porte-parole crédibles, qui savent transmettre leur message. Vous découvrirez comment : contourner les obstacles à la communication; négocier une entrevue; préparer vos messages; établir votre crédibilité; utiliser le langage parlé et non-verbal; dominer le trac et la nervosité; appliquer les techniques d entrevue; convaincre votre auditoire et faire passer les messages; contrôler l entrevue; gérer les questions pièges. Notre formation «Relations avec les médias» est la seule formation média agréée par le ministère de la Sécurité publique, dans un contexte d urgence en sécurité civile.

8 Formation professionnelle Comment gérer la prochaine crise Durée : Une journée Nombre de personnes : 8 à 50 Ce programme de formation est destiné à tout organisme, peu importe sa taille ou sa mission. Il a pour objectif de vous aider à mieux comprendre les mécanismes de la gestion des risques, et de crise en cas de glissement. Surtout, il vous donnera une méthode pour vous préparer et y faire face en plus d apprendre à éviter virtuellement les dérapages si fréquents en de telles circonstances. Vous découvrirez comment : comprendre votre responsabilité en matière de gestion des risques et de crise; comprendre les mécanismes de la gestion des risques et de crise; vous préparer à communiquer en temps de crise; former et activer la cellule de crise; comprendre la responsabilité de chacun de ses membres; participer à l élaboration et à la mise en œuvre d un plan de gestion de crise; identifier les lacunes ou impasses généralement rencontrées; valider la séquence des procédures et tâches; assurer la continuité des affaires; assurer le retour à la normale.

9 Osez parler en public! Durée : Une journée Nombre de personnes : 5 à 6 Formation professionnelle Quel que soit votre niveau hiérarchique, votre occupation ou votre secteur d'activités, vos présentations, souvent assistées par ordinateur, doivent être efficaces pour être percutantes. Qu il serve à vendre, à mobiliser ou à renseigner, votre exposé doit être convaincant. En outre, les supports visuels et la panoplie d outils offerts par la technologie moderne viennent renforcer l impact de vos causeries. Encore faut-il savoir les utiliser adéquatement. Vous découvrirez comment : préparer votre intervention; séduire votre auditoire; maîtriser votre allocution; dominer votre nervosité et votre trac; gérer la communication non verbale; susciter l intérêt de votre auditoire et maintenir l attention d un groupe; divertir et transmettre les messages; frapper l imagination de votre auditoire; contrôler le déroulement de votre présentation; gérer la période de questions et réponses; conclure en force et dans les délais requis.

10 Les ateliers-conférence La gestion des risques et de crise «Si vous n êtes pas préparé à gérer les risques, vous êtes condamné à gérer les crises.» Souvent, la façon dont on gère la crise ou, à tout le moins, l image qu on en donne prend plus d importance que la crise elle-même. Nos gestionnaires sont conditionnés à planifier le succès, à mettre en valeur les réussites et non les échecs et s'interdisent de fait toute pensée négative. Or, pour bien des organisations, la vraie question n est pas de savoir si la crise frappera un jour, mais bien quand. Et lorsque ce jour viendra, serez-vous prêts à faire face à la situation? Cette conférence vous permettra de mieux comprendre ce processus et surtout, vous donnera une méthode pour vous y préparer et faire face au pire. Les relations avec les médias Avez-vous peur des médias? Est-ce que l idée de donner une entrevue à un journaliste vous rend nerveux? Percevez-vous vos relations avec les médias comme un mal nécessaire à la bonne marche de votre organisation? L omniprésence des médias et le rôle qu ils jouent en tant que miroir et parfois même, en tant qu amplificateur de l opinion publique revêtent une importance capitale pour toute organisation qui tient à son image. Cette conférence sur les relations avec les médias vous permettra, entre autres, de mieux comprendre le contexte dans lequel les médias évoluent; de savoir comment négocier et de bien vous préparer à donner une entrevue; de connaître plusieurs astuces pour répondre aux questions des journalistes; et de savoir comment gérer une période de questions.

11 Les communications en situation d urgence Dans le feu de l action, il nous arrive d oublier que les outils traditionnels de communication ne sont plus vraiment utiles. Il nous faut savoir les adapter et encore mieux, les remplacer pour être vraiment efficaces. On a souvent tendance à s imaginer que notre seul défi, lors de situations d urgence, sera de composer avec les médias. Il est vrai que c est souvent à leur arrivée que la vraie crise commence. Mais cela est un peu court car c est faire abstraction de tous nos autres publics, autant à l interne qu à l externe, qui auront aussi besoin de se renseigner. Or, communiquer, ce n est pas submerger tout le monde d informations diverses et ainsi se donner bonne conscience. Il faut savoir déterminer quelle information précise transmettre à qui, quand et par quels moyens. Tout un art! Gérer les crises coûte très cher. Apprenez à gérer vos risques Il est certain qu un plan d évacuation et un plan de relève TI sont parties intégrantes d une approche de saine gestion des risques, mais ce n est pas tout! Souvent, les organisations mettent l ensemble de leurs efforts à identifier et atténuer les risques spécifiques à leur domaine d expertise, en oubliant tous les autres risques et enjeux qui les menacent aussi. Cette approche limitative ne protège pas votre organisation adéquatement et vous empêche d assurer efficacement la continuité de vos affaires. Apprenez à gérer vos risques à l aide d une méthode sûre, vous permettant de consolider vos équipes et de créer une culture de la gestion des risques à tous les niveaux de votre organisation. L importance stratégique des communications dans une organisation Quelle est la qualité de vos communications avec vos clients, vos employés, vos banquiers ou vos investisseurs? Plus qu un simple outil, les communications sont devenues aujourd hui un facteur déterminant de succès pour tous les types d organisations. Cette conférence sur l importance stratégique des communications vous permettra, entre autres, d évaluer l utilité des communications autant à l interne qu à l externe; de connaître les qualités d un bon porte-parole dans une organisation; et de découvrir les 10 commandements que toute organisation gagnante devrait observer pour obtenir du succès dans ses communications avec les médias.

12 En avoir pour son argent Certaines organisations sont incapables d'évaluer ce que rapporte un plan de gestion de crise ou de continuité des affaires. Plusieurs d entre elles ont appris à leurs dépens ce qu'il en coûte lorsqu'il n'y en a pas. RTCOMM a opté pour une structure de fonctionnement qui lui permet de réduire le plus possible ses coûts d exploitation. Ce sont nos clients qui en profitent. Nous proposons une tarification par projet, fixant dès le départ des balises budgétaires précises, peu importe que le projet soit de courte ou de longue durée. Selon le cas, nos services de conseil sont facturés à forfait ou à l heure. Quant à la formation, nous avons une gamme de tarifs à la journée ou à l heure, pour répondre aux besoins de chacun de nos clients. L évaluation budgétaire relative à chacun des dossiers est d abord soumise et approuvée par le client. Enfin, si des dépenses additionnelles sont requises en cours de mandat en raison du caractère particulier du dossier (transport, hébergement, équipement, réception, ressources spécialisées, etc.), elles sont facturées en sus mais font préalablement l'objet d'une approbation spécifique.

13 Des équipes sur mesure L identification des risques constitue la première étape du processus de gestion des risques qui confère à toute organisation prévoyante un avantage concurrentiel indéniable sur des compétiteurs qui, eux, ne savent quoi faire quand le malheur frappe et encore moins comment assurer la continuité de leurs affaires. Non seulement une telle organisation s accordera une tranquillité d esprit mais surtout, se taillera rapidement une réputation enviable sur laquelle elle pourra s appuyer pour se distinguer. Et puisque nous parlons de réputation, en plus de pouvoir compter sur un noyau régulier de professionnels compétents et performants, nous faisons appel, dans l exécution des mandats qui le nécessitent, aux meilleures firmes indépendantes ainsi qu aux experts-conseils les plus compétents et les plus en vue dans le domaine recherché. Ainsi, RTCOMM est toujours en mesure de vous offrir les ressources professionnelles requises pour répondre à votre situation. Vous pouvez donc compter en tout temps sur des spécialistes capables de vous soutenir, quelle que soit la crise présente ou future qui vous frappe ou le besoin que vous ayez en matière de continuité de vos affaires.

14 Des clients satisfaits Parmi nos clients, dans différents secteurs, nous sommes heureux de compter: plusieurs entreprises privées des secteurs industriel, de la fabrication ou des transports (Stelpro Design, le Groupe Desgagnés - dossier de la Davie - Aeterna, Autobus Laval, etc.); plusieurs organisations du secteur de la haute technologie (Le Parc technologique du Québec métropolitain, Anapharm, INO, Immunova, Ubisoft); plusieurs compagnies forestières (Domtar, Bowater, Alliance) et associations forestières (AIFQ, AMBSQ); des institutions financières, dont plusieurs composantes du Mouvement Desjardins (confédération, fédérations, caisses populaires, assurances), des compagnies d assurances (La Capitale, Groupe LEDOR) et de fonds de placements; plusieurs associations et regroupements de professionnels (Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, Corporation des officiers municipaux, Ordre des arpenteurs-géomètres, Association du transport écolier du Québec); plusieurs organisations touristiques (Le Carnaval de Québec, Office du tourisme de Québec, Manoir du Lac Delage); plusieurs ministères et organismes publics (Sécurité publique, Régie des alcools, des courses et des jeux, CSST, Transports, Service aérien gouvernemental, Ministère de la Famille, SAAQ, Bureau du coroner, Commission québécoise des libérations conditionnelles, Sûreté du Québec, Service de police de la Ville de Québec, Vérificateur général, Protecteur du citoyen, TÉLUQ, Université du Québec, SCHL, Parcs Canada, etc.); plusieurs composantes du Réseau de la santé et des services sociaux du Québec (MSSS, agences régionales, plusieurs CSSS, SOGIQUE, CH Robert Giffard, CRDI-CA, CTAQ, etc.); plusieurs municipalités et MRC du Québec (dossier du Regroupement des maires de banlieue contre les fusions forcées, la Ville de Notre-Dame-du-Lac - dossier Viandes du Breton, la Ville L Ancienne-Lorette, etc.); le collectif militaire (victimes du syndrome de stress post-traumatique); le XII ième Congrès forestier mondial; et plusieurs autres.

15 Des témoignages Le Service aérien gouvernemental (SAG) a entrepris depuis plusieurs mois, suite à une orientation gouvernementale l élaboration d un plan de continuité des services. C est avec l appui de RTCOMM que ce projet d envergure a pris son essor. Dynamisme, professionnalisme et expertise sont les mots qui définissent le mieux cette équipe de gestion de crise. Largement reconnue dans le domaine, cette dernière a su s adapter efficacement à la réalité gouvernementale avec un souci sans équivoque du travail bien fait. Farah Ouamara Directrice des stratégies de la performance et du soutien Le comité de direction du CRDICA travaille actuellement avec RTCOMM à l'élaboration d'un plan de gestion de crise. C'est très rassurant d'être accompagné par une personne qui possède de grandes compétences et une très bonne connaissance du réseau de la santé et des services sociaux. Dynamique et énergique, Richard Thibault a de bonnes habiletés pédagogiques et il utilise des exemples qui nous rejoignent totalement pour illustrer le processus de gestion de crise. Et puis, savoir que l'on peut compter sur lui pour nous accompagner au besoin si une crise se produisait dans notre établissement nous donne un sentiment de sécurité. L'équipe de direction du CRDICA a suivi la formation de porte-parole offerte par RTCOMM. Quelle journée! La très bonne connaissance de monsieur Thibault et de ses collaboratrices du réseau de la santé et des services sociaux fait en sorte que les informations transmises collent réellement à notre réalité. Les exercices pratiques d'entrevues radiophonique, télévisuelle et de "scrum" avec des journalistes chevronnés suivi d'un feed-back personnalisé sont sans contredit le moment fort de cette formation de grande qualité. Professionnalisme, dynamisme, expertise et plaisir caractérisent cette formation. Dominique Paquette Directrice générale

16 «Anapharm est pratiquement née en même temps que Richard Thibault Communications inc. Nous avons eu recours à leurs services depuis notre création et les considérons toujours comme faisant partie de la famille. Depuis le temps que nous faisons route commune, nous avons eu le privilège de bénéficier des trois champs d'expertise de RTCOMM soit le positionnement stratégique de nos communications, la gestion de crise et la formation à la parole en public. Même si leur équipe est douée pour l'improvisation, ce qui est un atout indéniable pour une entreprise en explosion comme la nôtre, nous avons toujours le sentiment que rien n'arrivera à l'improviste tellement ils sont capables de devancer les événements. Jamais je n'hésiterais à recommander leurs services à toute entreprise qui cherche à bénéficier de leur créneau d'expertise.» Johane Boucher-Champagne Présidente et chef de la direction La formation à distance une façon efficace et économique de former pour une entreprise qui a 85 centres de services partout en province. «À l été 2003, la Sûreté du Québec a fait appel à la firme Richard Thibault Communications inc. afin de dispenser à ses 85 directeurs de poste une formation à distance en communication. Ce type de formation nous a permis, en l espace de deux semaines, de former l ensemble des membres, ce qui autrement aurait pris des mois et ce, sans être obligé de les déplacer. Le recours aux services de RTCOMM s est traduit par une économie de temps et d argent, tout en atteignant le but visé par cette formation. De surcroît, la formule développée par RTCOMM nous assure que tous les élèves suivent la formation jusqu à la fin et nous offre la possibilité d évaluer de façon précise leur niveau de rétention des éléments de formation transmis. Je n hésiterais pas à recommander cette entreprise qui nous offre un produit de qualité et une approche unique qui s adapte à nos besoins et nos contraintes en raison de la versatilité et de la souplesse de leur formule.» Lt. Richard Bourdon Conseiller en communication Grande fonction de la surveillance du territoire

17 «Le XII Congrès forestier mondial s est tenu à Québec du 21 au 28 septembre Cet événement international d envergure se tient tous les six ans sous les auspices de la FAO. Le Congrès de Québec était organisé conjointement par les ministères des Ressources naturelles du Canada et du Québec. Cet événement qui a accueilli plus de personnes de plus de 140 pays a connu un succès retentissant, si on en juge par le haut degré de satisfaction exprimé par les participants. Dès avril 2002, les organisateurs n ont pas hésité à recruter à contrat une organisation d expérience pour tous les aspects reliés aux communications y compris la formation des porte-parole, les relations médias, le positionnement stratégique et la gestion de crise. La firme Richard Thibault Communications inc. a été appelée à jouer ce rôle. Cette firme a rencontré un très haut degré de satisfaction de la part des organisateurs tant par la qualité des professionnels assignés au dossier que par les apports d expériences similaires vécues par le personnel de cette firme. Il faut tout particulièrement souligner tout le professionnalisme apporté dans le respect des exigences politiques des deux niveaux de gouvernements impliqués dans l événement sans oublier les attentes de la FAO, une agence des Nations Unies. L appui de RTCOMM à des moments stratégiques tant durant la préparation que durant la réalisation et le suivi de la rencontre est un des éléments importants qui a contribué au succès de cet événement international. Il est bon de rappeler, entre autres, que cet événement a été organisé dans la foulée des attentats du 11 septembre 2001, de la déclaration de la guerre au terrorisme en janvier 2002, de la crise mondiale du transport aérien et des hausses du prix des billets d avion, des restrictions sur les visas d entrée au pays, de la guerre en Irak en mars 2003, des risques de pandémie du virus SRAS à Toronto en avril 2003, de la crise de la vache folle au Canada, sans oublier les menaces des groupes de pression voulant profiter de cet événement international sur les forêts pour manifester, comme les ONG environnementales et les communautés autochtones. Ayant agi comme Secrétaire général de cet événement international, je vous recommande fortement la firme Richard Thibault Communications inc. pour vous appuyer dans la préparation, la tenue et le suivi d un événement international d envergure.» Jean-Louis Kérouac, ing. f., M.Sc Secrétaire général

18 Richard Thibault Menant de front des études de Droit à l Université Laval de Québec, une carrière au théâtre, à la radio et à la télévision, Richard Thibault s est très tôt orienté vers le secteur des communications, duquel il a développé une expertise solide et diversifiée. Après avoir été animateur, journaliste et recherchiste à la télévision et à la radio de la région de Québec pendant près de cinq ans, il a occupé le poste d animateur des débats et de responsable des affaires publiques de l Assemblée nationale de 1979 à Richard Thibault a ensuite tour à tour assumé les fonctions de directeur de cabinet et d attaché de presse, notamment auprès du Whip en chef du gouvernement ainsi que du ministre du Revenu et du ministre du Travail dans le cabinet du Premier ministre du Québec Robert Bourassa, de conseiller spécial et directeur des communications à la Commission de la santé et de la sécurité au travail, puis de conseiller senior chez BDDS, à l époque l'un des plus importants cabinet-conseil en relations publiques au Canada. De 1991 à 1994, il a dirigé les communications du Club de hockey Les Nordiques de Québec. En 1994, il fonda Richard Thibault Communications inc. (RTCOMM). D abord spécialisée en positionnement stratégique et en communication de crise, l entreprise a peu à peu élargi son expertise pour y inclure tous les champs de pratique requis par la discipline de la gestion de crise : gestion des risques, continuité des affaires, mesures d urgence, communication de crise, résilience et gestion du changement pour implanter une véritable culture de gestion des risques à l intérieur de l organisation cliente. D autre part, reconnaissant l importance de porte-parole qualifiés en période trouble, RTCOMM dispose également d une école de formation à la parole en public. Son programme de formation sur les relations avec les médias est d ailleurs le seul programme de cette nature agréé par le ministère de la Sécurité publique du Québec, dans un contexte d urgence en sécurité civile. Richard Thibault est l auteur de Devenez champion dans vos communications et de Osez parler en public, publié aux Éditions MultiMondes et de Comment gérer la prochaine crise, édité chez Transcontinental, dans la Collection Entreprendre. Praticien reconnu de la gestion des risques et de crise, il est accrédité par la Disaster Recovery Institute International (DRII).

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER

LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER LE PIRE DES DANGERS C EST D IGNORER QU ON EST EN DANGER Romain Girard Vice-président exécutif Congrès Camping Québec 14 avril 2007 10 ans à la direction d une entreprise de transport par autobus 11 ans

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes.

Rappelons d abord l événement dans ses grandes lignes. Étude de cas : Hydro-Québec et la tempête de verglas par Steve Flanagan Présenté au colloque «Les communications en temps de crise» Organisé par l Université du Québec à Montréal janvier 1999 L analyse

Plus en détail

Jacques Choquette Communications

Jacques Choquette Communications PDF - Jacques Choquette Communications et relations publiques Document présentant nos services et nos réalisations Une agence de communications, de publicité et de relations publiques de Québec, oü vous

Plus en détail

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Vérification environnementale Association Québécoise de Vérification Environnementale CONTEXTE ET ENJEU La préservation de l environnement devient

Plus en détail

Solidaires face à la violence faite aux femmes

Solidaires face à la violence faite aux femmes Solidaires face à la violence faite aux femmes Femmes de la francophonie en contexte minoritaire : Solidaires face à la violence faite aux femmes Alliance de la francophonie canadienne Table des matières

Plus en détail

Guide de l'invité du Club Toastmasters francophone : «Grand Lyon» www.toastmasters-grandlyon.org

Guide de l'invité du Club Toastmasters francophone : «Grand Lyon» www.toastmasters-grandlyon.org Guide de l'invité du Club Toastmasters francophone : «Grand Lyon» www.toastmasters-grandlyon.org Version du 5-12-2014 Table des matières Toastmasters International... 3 Programme de formation... 4 Les

Plus en détail

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement.

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement. le 23 mars 2004 «tout au long de notre histoire, les Canadiens ont été animés par une idée bien simple : que nous avons la responsabilité de faire en sorte que nos enfants et nos petits-enfants aient une

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue. , bureau 2000 DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.ca Titre du poste Lieu du poste Supérieur immédiat

Plus en détail

Mémoire Présenté au Ministère des Finances et au Ministère de la Famille et des Aînés du Québec

Mémoire Présenté au Ministère des Finances et au Ministère de la Famille et des Aînés du Québec MÉMOIRE SUR LE PROJET DE LOI 8 ÉLARGISSANT LA VENTE D ASSURANCES FUNÉRAIRES AU QUÉBEC Mémoire Présenté au Ministère des Finances et au Ministère de la Famille et des Aînés du Québec Septembre 2007 15 avril

Plus en détail

Montréal, le 23 novembre 2009 PAR XPRESSPOST «MJ 025 371 435» PAR COURRIEL

Montréal, le 23 novembre 2009 PAR XPRESSPOST «MJ 025 371 435» PAR COURRIEL Montréal, le 23 novembre 2009 PAR XPRESSPOST «MJ 025 371 435» PAR COURRIEL Maître Anne-Marie Beaudoin Secrétaire de l Autorité Autorité des marchés financiers 800, square Victoria, 22 e étage C.P. 246,

Plus en détail

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec

Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Allocution de Mme Françoise Bertrand Présidente directrice générale Fédération des chambres de commerce du Québec Comment les entreprises devraient-elles entrevoir l avenir en matière de régime de retraite

Plus en détail

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE FOCUS Ressources humaines & Stratégies de développement vous offre différentes formations. Elles sont spécialement dispensées pour votre entreprise et ne sont pas disponibles en séance publique. Chacune

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam

Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Diversification de la formation: une démarche vers la professionnalisation de l'enseignement du français. Le cas du Vietnam Colloque International, Liège - 22, 23 et 24 octobre 2014 La professionnalisation

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014

SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE MONTPELLIER SÉANCE ORDINAIRE DU 13 JANVIER 2014 PROCÈS-VERBAL de la séance ordinaire du conseil de la municipalité de Montpellier, tenue le 13 janvier 2014 à 19 h 30

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

Programme Desjardins Jeunes au travail

Programme Desjardins Jeunes au travail Programme Desjardins Jeunes au travail Édition 2010 Pour informations : Sylvain Hébert Coordonnateur Carrefour Jeunesse-Emploi Thérèse-De Blainville 450 437-1635 poste 136 shebert@cje-tdb.qc.ca www.cje-tdb.qc.ca

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Une offre à la hauteur de votre réussite

Une offre à la hauteur de votre réussite Offre Distinction Avantages pour les membres particuliers Transactions courantes Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal

Plus en détail

L Assurance autonomie : vision de l AQDR Par l Assemblée des présidents du 28 octobre 2013

L Assurance autonomie : vision de l AQDR Par l Assemblée des présidents du 28 octobre 2013 CSSS 036M C.P. Livre blanc L'autonomie pour tous Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées COMMISSION PARLEMENTAIRE DE LA SANTÉ ET SERVICES SOCIAUX 6 NOVEMBRE

Plus en détail

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière

Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Des assises solides pour assurer votre sécurité financière Édition 2011 Desjardins Sécurité financière Une compagnie d assurance de personnes aux assises solides Desjardins Sécurité financière offre une

Plus en détail

Comment préparer une demande de financement

Comment préparer une demande de financement Comment préparer une demande de financement SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Présenter votre entreprise Cibler vos points forts Faire les démarches SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Obtenir des sommes d argent

Plus en détail

RElATIONS publiques ENGAGÉES ATÉGIE OR STR NEST

RElATIONS publiques ENGAGÉES ATÉGIE OR STR NEST RelATIONS publiques engagées NESTOR STRATÉGIE NESTOR STRATÉGIE offre une gamme de services de relations publiques, inspirés par une vision moderne et dépoussiérée. Nos principaux clients sont les organisations

Plus en détail

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

AVIS. Présenté par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain AVIS DEMANDE LIÉE À L ACQUISITION PROJETÉE PAR LA CORPORATION D ACQUISITION GROUPE MAPLE DU GROUPE TMX INC., D ALPHA TRADING SYSTEMS LIMITED PARTNERSHIP, D ALPHA TRADING SYSTEMS INC. ET DE LA CAISSE CANADIENNE

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

Procédure 2600-040 TABLE DES MATIÈRES

Procédure 2600-040 TABLE DES MATIÈRES Procédure 2600-040 TITRE : ADOPTION : Procédure concernant la sécurité lors de la mobilité étudiante internationale Comité de direction de l Université Résolution : CD-2012-07-10-23 ENTRÉE EN VIGUEUR :

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

ASSURANCE PRÊT MARGE ATOUT ON VOUS ASSURE TOUT NOTRE SOUTIEN

ASSURANCE PRÊT MARGE ATOUT ON VOUS ASSURE TOUT NOTRE SOUTIEN ASSURANCE PRÊT MARGE ATOUT ON VOUS ASSURE TOUT NOTRE SOUTIEN LA MARGE ATOUT VOUS OFFRE LA LIBERTÉ, L ASSURANCE PRÊT MARGE ATOUT LA PRÉSERVE! Vous avez choisi la marge Atout pour toute la liberté qu elle

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES CFP 004M C.P. P.L. 28 Budget du 4 juin 2014 MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES FINANCES PUBLIQUES Dans le cadre des consultations particulières portant sur le projet de loi 28 Loi concernant principalement

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX CONCERNANT LE LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE NOVEMBRE

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

Analyse prédictive. L essor et la valeur de l analyse prédictive dans la prise de décisions

Analyse prédictive. L essor et la valeur de l analyse prédictive dans la prise de décisions ÉTUDE TECHNIQUE Analyse prédictive L essor et la valeur de l analyse prédictive dans la prise de décisions «Donnez-moi un point d appui et un levier et je soulèverai le monde.» Archimède, 250 av. J.-C.

Plus en détail

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE.

VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. VOTRE CARRIÈRE. VOTRE VIE. SIMPLEMENT. S ASSOCIER AU RÉSEAU SFL : PARCE QUE TOUT EST POSSIBLE. Vous êtes avec un client. Il vous parle de l avenir. Ses besoins évoluent. Sa situation financière devient

Plus en détail

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Dossier de présentation Mission Comm1tout est un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications! Relations publiques, conception

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC Loi sur la Régie de l assurance maladie du Québec (RLRQ, chapitre R-5, a. 14 et a. 15) SECTION I DISPOSITIONS GÉNÉRALES 1. Siège : Le siège

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

Atelier méthodologique. décideurs pour créer des environnements favorables aux saines habitudes de vie» dans le

Atelier méthodologique. décideurs pour créer des environnements favorables aux saines habitudes de vie» dans le Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2010, au cours de la journée «Influencer les décideurs pour créer des environnements favorables aux saines habitudes de vie» dans le cadre des (JASP 2010).

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES EXPLOITATION PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES -2015-2016 Adopté le 13 décembre 2013 Résolution 13-CA (AMT)-314 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L AGENCE MÉTROPOLITAINE DE TRANSPORT...

Plus en détail

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité

Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité Un partenariat pour une meilleure représentation et un meilleur traitement de la diversité ethnoculturelle dans les médias et la publicité dans le cadre du 12 e Congrès national de Metropolis Immigration

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC

RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC RÈGLEMENT SUR LA GOUVERNANCE DE LA SOCIÉTÉ DE L'ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC ET DU FONDS D ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Loi sur la Société de l assurance automobile du Québec (chapitre S-11.011) Le

Plus en détail

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal

LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal Orlando G. Cerocchi LES ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX MONTRÉALAIS Programme de soutien de Tourisme Montréal :: INTRODUCTION :: OBJECTIF DU PROGRAMME :: FESTIVALS ET ÉVÉNEMENTS TOURISTIQUES ADMISSIBLES :: CHAMPS

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014

La commandite. Comment créer des conditions gagnantes. 30 avril 2014 La commandite Comment créer des conditions gagnantes 30 avril 2014 Qu est-ce que la commandite? Qu est-ce que la commandite? Une relation de partenariat dans laquelle le commanditaire investit pour accéder

Plus en détail

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Rapport d inspection des pratiques professionnelles Date : le 16 janvier 2012 Table des matières DÉCLARATION DU VALIDATEUR

Plus en détail

A S S U R A N C E V I E 5 0+ GUIDE. de distribution. Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance

A S S U R A N C E V I E 5 0+ GUIDE. de distribution. Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance A S S U R A N C E V I E 5 0+ GUIDE de distribution Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance 1 Avis émis par l Autorité des marchés financiers L Autorité des marchés financiers ne s est pas

Plus en détail

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études

Le programme de prêts pour les études à temps partiel. Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Le programme de prêts pour les études à temps partiel Avis de la FAEUQEP au Comité consultatif sur l'aide financière aux études Décembre 2001 1 Introduction Une revendication vieille de plus de dix ans

Plus en détail

GUIDE. de distribution. Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance

GUIDE. de distribution. Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance ASSURANCE VIE 50+ GUIDE de distribution Assurance vie 50+ est un produit individuel d assurance Desjardins Assurances désigne Desjardins Sécurité financière, compagnie d assurance vie. 1 Avis émis par

Plus en détail

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent :

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent : Termes de Référence La République Démocratique Congo (RDC) est engagée dans un processus de préparation au futur dispositif international de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation

Plus en détail

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec

Offre Exclusive. Médecins. Fédération des médecins résidents du Québec Offre Exclusive Médecins Fédération des médecins résidents du Québec Volet transactionnel Une offre à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier d être partenaire de la Fédération des médecins résidents

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Opérations bancaires et investissements

Opérations bancaires et investissements Opérations bancaires et Publication : 1 avril 2003 Révision : TABLE DES MATIÈRES But et portée... 1 Principes... 1 Glossaire... 2 Directive exécutoire... 3 Résumé des responsabilités... 4 Collèges... 4

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1. Programme d études Vie sociale et politique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1. Programme d études Vie sociale et politique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Démocratie et droit de vote SCH-1101-1 Programme d études Vie sociale et politique Novembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Plan d Action 2011-2013

Plan d Action 2011-2013 Plan d Action 2011-2013 www.arsq.qc.ca Association Régionale de Soccer de Québec Adopté le 17 mars 2011 Introduction Plan d action 2011-2013 L Association Régionale de Soccer de Québec (ARSQ) a célébré

Plus en détail

COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008

COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008 COMMUNIQUÉ L ORDRE DES INGÉNIEURS FORESTIERS DU QUÉBEC DÉCERNE SES DISTINCTIONS POUR L ANNÉE 2008 Pour diffusion immédiate Québec, le 29 septembre 2008 L Ordre des ingénieurs forestiers du Québec a décerné

Plus en détail

Adoptée : En vigueur : Amendement :

Adoptée : En vigueur : Amendement : SCOLARISATION À LA MAISON Adoptée : En vigueur : Amendement : 9 novembre 2010 (CC-2010-463) 9 novembre 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES.. 3 1.1 Objet et but de la politique 3 1.2 Champ

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire. 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PAR UNE PRIÈRE

Tous formants quorum sous la présidence de monsieur Gilles Nadeau, maire. 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PAR UNE PRIÈRE PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE BELLECHASSE MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS 150, RUE PRINCIPALE SAINT-GERVAIS (QUÉBEC) G0R 3C0 PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-GERVAIS, M.R.C. DE

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada

Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Formation et Coaching en Leadership inclusif et en Management interculturel Les 7 Facteurs clés de Succès pour s'épanouir sur le plan personnel, familial et professionnel au Canada Une approche holistique

Plus en détail

La Fiducie du régime UNIVERSITAS La Fiducie du régime REEEFLEX La Fiducie du régime INDIVIDUEL

La Fiducie du régime UNIVERSITAS La Fiducie du régime REEEFLEX La Fiducie du régime INDIVIDUEL Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. MODIFICATION N O 1

Plus en détail

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique CCRRA Le 30 mars 2004 Madame, Monsieur, Au nom du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), je suis heureux de vous annoncer la publication d un document de consultation

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting

Chapitre 7 Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Ministère du Développement des ressources humaines / Andersen Consulting Contenu Contexte................................................................ 101 Examen du contrat........................................................

Plus en détail

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005

LE COACHING. Texte communiqué par. Norbert CASAS. MONTPELLIER Mars 2005 LE COACHING Texte communiqué par Norbert CASAS MONTPELLIER Mars 2005 Le terme de «coaching» recouvre aujourd hui une réalité disparate car il et utilisé dans de nombreux domaines aussi divers que la gestion

Plus en détail

Allocution. de monsieur Louis Vachon. président et chef de la direction. de la Banque Nationale du Canada. Centre Mont-Royal

Allocution. de monsieur Louis Vachon. président et chef de la direction. de la Banque Nationale du Canada. Centre Mont-Royal Allocution de monsieur Louis Vachon président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Centre Mont-Royal Montréal, le 29 février 2008 (Seul le texte prononcé fait foi) Mesdames et messieurs,

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

Formation des formateurs en entreprise

Formation des formateurs en entreprise en entreprise Le (CQFA) du Cégep de Chicoutimi et le Service de formation continue de l'université du Québec à Chicoutimi (UQAC) unissent leurs efforts et leur expertise respective pour offrir aux organisations

Plus en détail

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean

Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Votre coach en gestion des opérations avec l'approche Lean Complice de votre succès! Serge Bouchard, ASC, C.Dir. serge@bouchard.com 819-473-4248 Coach de gestion & Formateur agréé Emploi-Québec 052793

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Le CONSEIL en action TM

Le CONSEIL en action TM Le CONSEIL en action TM Biographie Lisane Dostie, LL.B., Médiateur Acc., ASC, Adm.A. Lisane est Présidente d ISALégal, un cabinet spécialisé en Gouvernance, Stratégies de carrière et Formation. Après avoir

Plus en détail

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal

Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Mémoire relatif au Règlement sur le dépannage et le remorquage des véhicules sur le territoire de la Communauté urbaine de Montréal Présenté à La Commission du développement économique de la Communauté

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

Politique de remboursement des dépenses de fonction

Politique de remboursement des dépenses de fonction Adoption : 12 avril 2008 Les deux dernières révisions : Le 21 septembre 2013 Le 14 septembre 2014 Politique de remboursement des dépenses de fonction PRÉAMBULE La mission de la Fédération des comités de

Plus en détail

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE

LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2015-2018 DOCUMENT-SYNTHÈSE LA MAISON DES PETITES LUCIOLES PLANIFICATION STRATÉGIQUE - DOCUMENT-SYNTHÈSE 8 MAI 1 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 3 DÉMARCHE ET ÉTAPES..... 3 RÉSULTATS DE LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE..4 MISSION...4

Plus en détail

8. Désignation et autorisation de la ou des personne(s) pour l utilisation de la carte d accès Desjardins et carte de crédit Desjardins

8. Désignation et autorisation de la ou des personne(s) pour l utilisation de la carte d accès Desjardins et carte de crédit Desjardins Procès-verbal de la séance ordinaire de la régie intermunicipale des Trois-Lacs tenue le 25 Mai 2011, à 17h, au 1281 chemin Lac Supérieur, Lac-Supérieur. Sont présents : Monsieur Pierre Poirier Madame

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION Pour une communication efficace, une politique de communication 2 Politique de communication 3 Mission de la Direction des communications 3 Rôle

Plus en détail

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services

conception de site web production vidéo stratégie internet catalogue de services conception de site web stratégie internet production vidéo catalogue de services NEXION.BIZ Imprimé sur du papier recyclé NOTRE EXPERTISE Chez Nexion, nous possédons une solide expertise dans le domaine

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Le statut des coopératives au Canada

Le statut des coopératives au Canada Le statut des coopératives au Canada Allocution de Marion Wrobel Vice-président, Politique et opérations Association des banquiers canadiens Devant le Comité spécial sur les coopératives de la Chambre

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 18 NOVEMBRE 2013

SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 18 NOVEMBRE 2013 PROVINCE DE QUÉBEC CANTON D'ORFORD SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU 18 NOVEMBRE 2013 Le lundi 18 novembre 2013, séance extraordinaire du conseil municipal du Canton d'orford, tenue à la mairie à 19 h sous la présidence

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie

GRAP. dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie dans l émergence d entreprises d économie sociale en Estrie Illustration de deux cas d entreprises tirés de la recherche du Groupe régional d activités partenariales en économie sociale de l Estrie (GRAP-Estrie)

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail